Partagez | 
 

 Début d'enquête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Début d'enquête.   Ven 6 Fév 2015 - 11:42
Le meilleur moyen de rester à l’abri des regards indiscrets était d’aller dans des endroits ou personne ne va. C’était pour ça qu’Haruka avait quitté en vitesse la base de lancement de Dark en emportant avec elle le barman qu’elle avait trouvé sur sa route, Enki. Puisqu’ils étaient là pour trouver des informations sur ce fameux SK, et savoir si cette personne avait quelque chose à voir avec la disparition de l’ami d’Enki, il avaient tout intérêt à rester discrets. Encore plus du fait que la belle était un ange, les gens comme elle n’étaient pas vraiment bien vus ici. La brunette avait alors prit ses précautions et directement masquer son énergie avant d’emmener son compagnon de route dans un endroit où ils ne risquaient pas d’être repérés, et où ils pourraient discuter tranquillement. La grande place fantôme fut choisit par Haruka pour être ce point de rendez-vous avant de débuter réellement l’enquête qu’ils avaient prévu de menés. Mais la fille habillée en noir n’avait pas non plus oublier ce qu’elle avait promis à son nouveau protéger: une surveillance de tout les instants, quitte à gêner le démon dans son quotidien.

C’était sans mal qu’elle avait amener le barman jusqu’ici, il se faisait d’ailleurs bien docile mais c’était une bonne chose pour lui car Haruka n’aimait pas les fortes têtes… Quoique, il lui arrive parfois de jouir d’un peu de résistance, mais c’était surtout lorsqu’elle arrivait à maîtriser celui ou celle qui lui faisait face. Dans cette situation alors c’était encore plus plaisant. Mais pour l’instant, l’ange scruta les alentours, se déplaçant pour voir s’il n’y avait pas un intrus à punir avant de commencer cette petite aventure. Elle inspecta les lieux sans dire un mot, offrant à Enki un simple geste autoritaire de la main pour lui dire de ne pas bouger. Quelques instants plus tard elle se redirigea vers le démon, son visage était fermer comme le prouvait ses sourcils légèrement froncés, ses mains étaient dans ses poches et elle observait toujours les lieux.

*Cette planète n‘a pas changée… On n'est pas à l‘abri d‘une ribambelle de débiles venus nous courser pour la gloire. Hum… Mais c‘est vrai, ça me fait repenser que je dois toujours me méfier de ce Enki, il avait l‘ait vraiment bizarre tout à l‘heure dans le bar… Hum ? C‘était peut-être ma présence qui l‘a rendu un peu hagard. Ce n’est pas impossible, me voir arrivée comme ça a pu lui faire un choc, je le comprends. Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre quelqu’un de si éblouissant que moi. Son tempérament docile jusqu’à présent prouve encore qu’il est toujours sous le charme… Hahaha haha ! HAHA HAHA !! Hihi hihi hihi hihi !! … Mais attends ! Et si au contraire tout ceci était un piège ? Oui, il se peut bien qu’il ai jouer la comédie pour mieux me duper, attendant un faux pas de ma part et me tendre une embuscade… J’y avais déjà penser avant d’y arriver mais… Héhé héhé ! S’il crois que je suis assez idiote pour me faire avoir de la sorte il risque d’avoir des surprises. Je vais tout de même devoir redoubler de vigilance. OUI ! Je suis prête à tout ! Nooooon ! NON ! NON ! NON ! Tu ne me fais pas peur pauvre barman ! Je t’aurai avant que tu ne puisse croire que tu as l’avantage ! Haha haha haha !! *

Sur ces pensées pleines de bons sens elle était arrivée jusqu’à Enki calmement, contrairement à ce que laissait penser son petit discours intérieur. Comme elle l’avait dit elle allait assister Enki dans sa quête, et elle allait le faire tant qu’elle jugerait que c’était nécessaire de le faire. Sur un ton neutre elle s’adressa au démon, haussant les sourcils.

"Bien ! La zone a l’air d’être calme, on devrait être tranquille. Maintenant que nous sommes sur Dark tu vas me dire ce que tu avais en tête en venant ici. C‘est tes histoires alors avant de prendre une décision je veux quand même savoir ce qui se passe dans ta tête."

Elle n’avait pas dit ce qu’elle ferait une fois qu’elle aurait eu connaissance de son plan, mais il y avait fort à parier qu’avec un caractère comme celui d’Haruka Tanibara les choses ne se passeraient pas forcément en douceur.
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1868
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Dim 15 Fév 2015 - 15:40
Elle n'en était pas à sa première infiltration et cela sautait aux yeux : Enki observait le moindre geste de sa compagne de voyage et avait tout le loisir de constater qu'elle n'avait pas menti. Haruka était une vraie chasseuse et sa façon d'inspecter les lieux après s’être téléporter dans un endroit désert était une preuve de ses aptitudes professionnelles. Il imagina la belle traquant puis tuant un démon, se doutant que cela avait dû arriver maintes et maintes fois : bien qu'il ne porte aucune sympathie pour ses confrères démoniaques, Enki frissonna en y pensant... sans trop savoir si c'était par peur, par compassion pour elle ou par compassion pour ses origines.

C'est à ce moment là qu'elle se retourna vers lui, le transperçant de ses deux yeux rubis avant de s'approcher et lui adresser la parole. Elle voulait en savoir plus sur les raisons qui avaient poussé le patron de bar à fermer boutique, refuser une cliente et vouloir venir sur une planète avec une aussi mauvaise réputation.

De son côté, Enki avait également caché son aura et stoppé toute émanation d'énergie comme à son habitude... Contrairement à plus tôt dans le bar où il avait laissé volontairement son aura démone filtrer pour couvrir celle de Gohen non loin. Il n'avait aucune envie de prendre le risque que des démons de Dark rappliquent, et cette crainte se lisant dans les yeux de l'homme : il regardait l'horizon qu'offrait la place avec appréhension. Les souvenirs de ce genre de lieux n'étaient pas de bonnes pensées dans la mémoire du déserteur démon. Il donnait l'impression d'être effrayé malgré qu'il tentait de ne pas le montrer. par ailleurs il n'avait pas le visage d'un combattant mais bien d'un homme banal venue malgré lui devant un danger qui le terrifiait. Enki n'était pas courageux. En réalité, être accompagné par cette inconnue le soulageait un peu, bien qu'il ait du mal à se l'avouer... Et malgré le fait qu'il ait honte que son manque de courage trouve un public en la personne d'Haruka Tanibara, une ange, qui plus est.

Il cessa de regardait autour de lui et s'assit sur des marches qui bordait la place : le ciel mêlaient des couleurs vertes et rouges dues à l'atmosphère gazeuse et incandescente de la planète sans soleil... A la lueur diffuse des nuages phosphorescents qui couvraient le ciel, il prit la parole.

"En réalité, je devait venir ici pour deux raisons... Liées à deux amis." Il leva la tête vers elle, tranquillement, avec son air nonchalant et calme qu'il savait prendre pour jouer aux mecs amicaux bien qu'il ne fasse plus autant le fier qu'au début. "La première est celle que j'avais évoqué brièvement : je recherche ce démon surnommé SK. Il veut du mal à un ami à moi, un magma : il le fait chanter mais mon ami n'a pas voulu me dire l'objet de leur rivalité... Tout ce que je veux ce sont des informations qui pourraient aider mon ami à trouver une parade aux menaces de ce type. Un point faible. N'importe quoi... Mais je tourne en rond car je manque cruellement d'infos, sans compter le fait que mon ami a disparu depuis des mois, ayant lui-même entrepris un périple je-ne-sais-où." Il haussa des sourcils navré et lâcha un sourire gêné face à l'absurdité de sa situation. "Je ne pouvais pas rester inactif... Ce magma m'a autrefois aidé et je n'ai pu lui rendre la pareille. C'est un homme généreux pour qui je suis prêt à faire face à mes peurs de venir dans un endroit peuplé de démons."
Il sourit à Haruka, un peu taquin. "Car comme vous l'avez si finement remarqué -et je vous en remercie- je ne fais pas honneur à mes origines." Il croisa ses mains derrière sa tête, se redressant un peu pour tenter de donner un ton léger à son discours. "Mais comme je le disais une autre quête m'a poussé à choisir cette destination." Il fini de s'étirer et posa ses coudes sur ses genoux, regardant l'ange. "Elle concerne un autre ami à moi : un ange. Il cherche l'âme de sa défunte fiancée mais il n'a jamais su trouver quelqu'un dans le monde céleste pour lui donner cette information... Et une autre de mes amis -une ange elle aussi- m'a conseillé de trouver le roi de Dark qui serait a priori un bon informateur sur le sujet ; je me demande quel genre de type il est." Il se frotta le menton. "Mais peut-être que vous même auriez des conseils à me donner pour savoir où peut bien se cacher une âme qui n'est jamais arrivé au royaume des morts. Vous êtes vous même une ange, d'une division autre que mes amis, peut-être auriez-vous des informations qui éclaireraient ma lanterne !"
Il se leva.
"En attendant, je pense me diriger vers le château de Dark, espérant que personne ne s'en prendra au traitre que je suis... J'espère être assez insignifiant pour passer inaperçu, bien que j'y aille avec une demoiselle qui elle ne passera pas inaperçu."
Il sourit à nouveau et s'approcha d'elle, un peu plus sûr de lui maintenant qu'il avait arrêté de se confier et revenant à son rôle de charmeur bon enfant. "Ceci dit je ne dois pas être aussi quelconque que ça puisque vous n'avez pas pu résister à l'envie de me voler un baiser... à deux reprises qui plus est !!!" se vanta-t-il en prenant des airs devant elle, plus provocateur que jamais avec elle. Si elle marchait elle expliquerait la vrai raison de son geste...
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Ven 20 Fév 2015 - 17:24
La raison de la présence du duo ici était évidente, régler les soucis qu’avait le barman avec cette mystérieuse disparition, celle de son fameux ami. D’ailleurs Haruka était curieuse de voir à quoi il ressemblait cet ami, elle qui doutait même jusqu’à son existence. Mais si elle était ici c’était pour mettre tout ça au clair, pas pour suivre bêtement ce démon et ses airs de gentleman. C’était son idée de venir ici, même si la brunette aurait aussi pensé à cette planète pour aller enquêter en entendant le mot démon. Alors elle avait besoin de savoir comment son compagnon de route voulait s’y prendre pour chercher son ami, elle voulait savoir ce à quoi le barman avait réfléchis.

La demoiselle s’était arrêtée devant lui pour l’écouter, restant debout à le regarder avec indifférence mais aussi avec un petit air supérieur. Elle analysait aussi l’attitude du barman, c’était une habitude qu’elle avait prise en tant que chasseuses de démons. Il avait l’air étrangement mal à l’aise, comme si ce monde l’effrayait, il essayait d’avoir l’air calme mais son comportement était tout de même bizarre. Haruka ne savait pas s’il jouait la comédie ou non, c’était peut-être un peu poussé d’imaginer cela mais la belle n’avait toujours pas confiance. D’ailleurs, la première chose qu’avait dite le grand brun n’avait pas du tout rassurée l’ange ! En effet, la version qu’il lui avançait différait désormais de celle qu’il lui avait dite précédemment, avec non pas un mais deux amis !! Son histoire sur ce SK, il l’avait de nouveau sortie et ça, Haruka se disait que ce devait sûrement être vrai, Enki avait l’air d’être déterminé dans sa recherche d’informations. L’ange écouta son interlocuteur parler de cet autre ami qui venait d’apparaître dans son histoire. Tout ceci laissait bien sûr Haruka pensive.

*Non mais il est sérieux avec cette histoire ? C‘est qui ce type ? Le joyeux démon du club de secourisme des cent millions d’amis ???? Mais il les trouve où ses amis pour qu‘ils soient toujours en train de chercher à les aider ?! Franchement là, son histoire je la trouve quand même un peu louche. J‘ai l‘impression qu‘il n‘est pas très sûr de lui… Dark lui fait peur ? Même en imaginant qu‘il ne dise pas la vérité c‘est possible, il pourrait très bien être un paria que tous le monde déteste au point de vouloir lui faire la peau. Dans ce cas là, ma présence ici est pour lui une véritable bénédiction ? Oui, ça ne fait pas de doutes ! Je suis certaine qu‘il se rends compte de la chance qu‘il a de m‘avoir rencontrée. Ma force et surtout ma beauté  sans égal seront pour lui des atouts de taille ! Et dans le cas où il dirait la vérité c‘est pareil, il aurait besoin de moi. Oui, ce démon a besoin de Haruka Tanibara, c‘est indéniable. En plus de ça, il doit déjà être envoûter par mon charme insolent. C‘est clair ! Il ne peut déjà plus se passer de moi ! Mais ça tombe bien, parce que moi je vais pas le lâcher, il m‘appartient ! Ni hi hihi ! Nihi hihi hihi ! Hihi haha ! HAHA HIHI HAHA HAHA !!*

Enki demandait conseils à la demoiselle, cette dernière ne pouvait qu’en être flattée mais il avait raison de compter sur elle pour en savoir plus sur ce qui se passait sur Dark. La jeune femme était déjà venue ici il y a longtemps et connaissait un peu les lieux et comment ça fonctionnait ici. La belle allait donner son avis mais le démon prit un ton charmeur avec elle, il s’était ensuite levé et s’était approché d’elle en lui demandant des explications sur les deux baisers qu’elle lui avait offert dans le bar. En effet, ceci n’avait pas eu d’explication jusqu’à présent. La jeune femme se tourna légèrement dans un premier temps, mais de manière naturelle, comme si elle regardait simplement ailleurs, pour ne pas qu’il remarque qu’elle rougissait légèrement. Ce qui s’était passé la gênait un peu à vrai dire, en temps normal un démon n’aurait pas survécu à un baiser de la belle.

*Qu’est-ce qu’il vient me parler de ça maintenant ?! Ça ne lui ait pas venu à l’esprit avant ? Il me cherche ou quoi ? Haaa ! C‘est bien les hommes ça, toujours à se vanter de la moindre petite satisfaction qu‘ils peuvent obtenir venant d‘une femme ! Le saligaud ! Il a dû bien prendre son pied lorsque je l‘ai embrassé, en plus je ne fais pas les choses à moitié. C‘était censé être la dernière belle chose qu‘il devait vivre avant de mourir. C‘est quand même une chance incroyable ! Mais puisqu‘il n‘est pas mort, il a besoin de savoir pourquoi j‘ai fait ça. Oui, c‘est vrai que je ne lui ai rien dit. Pire encore, je l‘ai embrassé une seconde fois ! Cet idiot est le plus chanceux des hommes, il n‘y en pas beaucoup qui ont eu ce privilège. S‘en rends-t-il seulement compte ? Oui, je crois qu‘il est conscient de sa chance incroyable. Une femme comme moi ça ne laisse personne indifférent. Il se peut même qu‘il soit déjà tombé amoureux, chose qui arrive déjà très souvent quand ont m‘aperçoit, alors si en plus il s‘est fait embrassé par la beauté que je suis…Aaah, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de rester à le suivre, le pauvre doit déjà se faire des idées… Enfin, quoiqu‘il en soit je doit mettre les choses au clair. Je ne peux que lui expliquer clairement ce qui s‘est passé.*

Elle se tourna vers lui soudainement, sûr d’elle en affichant un sourire coquin, elle se rapprocha jusqu’à se coller contre lui en face à face. Elle le regardait intensément après avoir agripper le bas du haut de l’habit du démon. Comme il était bien plus grand qu’elle, Haruka levait la tête pour planter son regard dans le siens. Elle remonta sa main pour caresser le torse du beau brun. "Tu veux savoir pourquoi je t‘ai embrassée, huh ?" Dit-elle sur un ton mielleux, elle ricana avant de tirer sur le haut de son vêtement pour rapprocher la tête du démon jusqu’à la sienne, afin de lui chuchoter à l‘oreille quelques mots. "Tu peux te considérer chanceux d’avoir reçu deux baisers de ma part. J’espère que tu le sais… Mon premier était pour… Pour te… POUR TE TUER !!" Elle repoussa ensuite vivement Enki, fit un pas en retrait en gardant ses yeux écarlates plantés dans les siens, elle haussait les sourcils pour lui asséner un regard supérieur, puis son visage se radoucit et elle lâcha ceci:"Le second était pour te sauver la vie… J‘ai vu en toi une once de bonté, fais moi mentir et tu le regretteras !"

La dernière phrase avait été dite sur un ton plus menaçant, elle regarda ensuite ailleurs et s’éloigna un peu de lui en faisant quelques pas. Elle se retourna de nouveau en posant ses mains sur ses hanches, elle reprit la parole pour évoquer autre chose: ce qui les avait amenés jusqu’ici.

"Huuuum… Je connais un peu Dark, ça grouille de raclure en tout genre. On ferait mieux de faire profil bas. Je ne suis pas certaine qu‘aller directement au château soit une bonne idée. Je ne sais pas qui est le roi, ici ça change tous le temps, pour tout et pour rien. Ces démons sont vraiment stupides… Et ils ne nous feront pas de cadeaux si on s‘approche trop à ce qui a de la valeur pour eux. Je ne sais pas où ton SK peut se trouver, on peut peut-être chercher dans les environs, trouver un village où interroger des démons. Mais si tu y tiens, nous pouvons aller jusqu‘au château pour au moins voir ce qu‘il en est. Je te préviens simplement que ça risque d‘être très dangereux… Même si, le fait même d‘être sur Dark ne nous met pas en sécurité."

Avait-elle dit, se grattant l’arrière de la tête en faisant la moue au moment de prononcer sa dernière phrase. La jeune femme savait que c’était risquer d’aller jusqu’au château, enfin tout dépendait du roi actuel. Elle ne savait pas qui était au pouvoir en ce moment mais si c’était quelqu’un de puissant ils auraient tout intérêt à ne pas trop se frotter à lui. Au contraire, s’il s’agissait d’un être négligeant ils pourraient peut-être en profiter.
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1868
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Dim 1 Mar 2015 - 13:36
Comment une femme si frêle et si petite pouvait avoir autant d'assurance ? D'autres hommes à la place d'Enki ne serait peut-être pas rentré dans le jeu et l'intimidation et de la domination, mais Enki, devant ce petit bout de femme qui l'agrippait et lui murmurait des menaces ne savait plus trop quoi penser : il avait certes une certaine confiance en son pouvoir pour s'en sortir mais il avait 4 handicaps qui jouaient contre lui.
- Il était sur Dark et sa confiance en lui était un peu nuancée... La peur de se faire remarquer ne rendait très docile.
- Elle était un ange, et naturellement, Enki qui leur vouait une admiration et un respect sans borne n'avait aucune envie de se rebeller.
- Il devait couvrir Gohen et rester vivant et loin du bar avec une chasseuse de démon était le meilleur moyen actuel de ne pas attirer d'ennui à son Roi.
- Elle était une femme. Une ravissante femme. Et comme toujours il avait du mal à ne rester insensible face à ses regards, ses mouvements, cette voix bien qu'un peu aigue, qui jouait devant lui le jeu de la séduction.

C'est donc passif et spectateur de sa propre situation qu'il l'écoutait raconter qu'elle avait bien failli le tuer avec son premier baiser. En fait cela expliquer pourquoi il s'était senti si impuissant entre ses lianes... Le pouvoir de cette veuve noire était vraiment cruel. Mais elle avoua, presque sur un ton de reproche, qu'elle l'avait sauvé avec un deuxième baiser car elle avait vu du bon en lui.
Dès lors, impossible pour Enki de retenir un sourire, et c'est presque extatique qu'il continuait à arborer un sourire plus que satisfait en pensant à cette tueuse de démon incapable de le tuer. Une belle victoire pour le petit démon déserteur.

Il ne fit aucun commentaire à ce sujet néanmoins, même s'il continuait de la regardé avec son air heureux et flatté. Inutile d'énerver Haruka qui avait l'air de ne pas apprécier de remettre ses principes d'exterminatrice de démons face à lui : lui-même aurait eu du mal à tuer un ange même s'il avait décelé du mal en lui... il comprenait que changer de vision était difficile. Enka la laissa donc changer de sujet et parler de la suite des événements. Elle était donc déjà venue sur Dark -rien d'étonnant- et elle avouait que cela était plus que risqué.

"Ouais, j'avoue ne pas connaître cette planète, je pense que vous avez raison. Avoir une ange tueuse de démon pour garde du corps me rend sans doute trop ambitieux. Allons-y doucement." Il regarda l'horizon. Un petit village était visible non loin. "Commençons par petit..." suggéra-t-il en faisant un signe de tête à Haruka vers cette destination. C'était une sorte de taudis où quelques démons primaires semblaient s'attrouper. Il y en avait plusieurs autour de la place, sans doute des relais pour les gens qui venaient se réunir sur l'esplanade.
Il inspira fort. Il n'avait aucune envie d'évoluer sur ces terres et commençait un peu à stresser... Mais il pensa à Nate et Hikari et son courage revint un peu. Plus sérieux, il se concentra pour rester discret et cachant son aura il prit son envol pour le petit territoire isolé en s'assurant que la belle Haruka le suivait.

Il se posa et remarqua que les quelques personnes se baladant étaient comme absentes, trop sinistres pour avoir quelque-chose à faire de nouveaux venus. C'est donc prudemment qu'Enki pu se montrer, face à une foule qui n'avait que faire de leurs présences à eux-deux.

"Ces pauvres ères ne sont même pas l'ombre d'eux-même. Cette planète morbide habite de véritables zombies..." s'attristait-il en regrettant la populace bien vivante qui remplissaient son bar sur Dösatz. "Au moins le voisinage est silencieux..." A cet instant des cris d'une silhouette mise à mort -difficile de voir si c'était une femme, un homme ou même un enfant- se firent entendre comme un râle bref. Comme si c'était banal quelqu'un venait d'être exécuté au loin. A vue. Sans aucune réaction des gens autour, si ce n'était quelques curieux amusés qui regardèrent avec envie la scène. Une caricature d'un peuple démoniaque... "Je ne suis pas sûr qu'ils auront grand chose à nous dire..." Il restait aux côtés d'Haruka, et comme pour retarder le moment d'aller à la rencontre de ce peuple dégénéré, il changea presque de sujet. "Mais d'ailleurs vous-même n'avez pas répondu à ma question quand j'ai parlé de ma recherche d'information sur les âmes des morts à retrouver... peut-être avez-vous des relations à qui me présenter pour retrouver la trace de la défunte fiancée de mon ami ?" Il lui sourit, amical.

Mais même s'il était attentif à la réponse qu'elle pourrait ou non donné à cet instant, il savait que ce n'était pas le moment de faire la conversation. Observant les passants, il finit par sortir de l'ombre et se jeter à l'eau, pour demander à un démon isolé de s'arrêter. Le type le regarda, pouffa de désintérêt, et continua sa route en le bousculant. Enki qui avait l'impression d'avoir été invisible -pourtant il sortait du lot avec son vêtement propre et élégant, contrairement à tous ces monstres- et fronça les sourcils, déçu. Il retenta sa chance mais de la même manière, l'interlocuteur refusa de parler. Il tourna sa tête vers Haruka : elle était visible et pourtant même si elle était magnifique et charismatique, aucun passant ne semblait se demander qui elle était et que faisaient ces deux là dans la rue. Ces gens étaient-ils des zombis ? "Non... Ils n'ont que faire de nos apparences... tant qu'ils ne sont pas menacés, et encore." Enki se doutait qu'Haruka détesterait être ignorée ainsi et s'empressa de l'empêcher d'agir en lui attrapant l'avant bras et en lui parlant tout bas : "Ne révélez pas votre pouvoir angélique. Nous ne sommes pas là pour tuer des démons, mais pour les faire parler... Si vous voulez en apprendre sur moi, laissez-moi faire. S'il vous plait." Il la regarda dans les yeux. Presque désolé. Il n'avait pas envie d'agir mais n'avait pas envie de mêler les anges à son histoire... "Les démons marchent à deux choses : l'envie de combattre un ennemi, comme vous... et la peur d'être exterminés par les siens." Enki fit quelques pas pour se mettre au milieu de la ruelle et les mains dans les poches affichait un regard triste. Résigné, il prit un air plus dur et laissa son aura s'afficher.

De plus en plus. Comme s'il avait du mal à la relâcher. Cette aura qu'il avait entrevue avant l'arrivée d'Haruka. Celle qu'il cachait grâce à sa capacité démone... Celle qui le complexait tant. Cette aura n'était même pas démone, non, elle était monstrueuse. Lourde, immonde, étouffante... Comme si un gouffre s'étalait autour de lui pour engloutir tout sur son chemin... Un aura que personne n'avait ressenti jusqu'alors : l'aura d'un monstre qui avait grandit bien plus qu'il n'aurait dû, le seul de son espèce à être arrivé à ce stade, et semblait avoir une énergie aussi pourrie et visqueuse que l'apparence dégoutante et abjecte qu’elle dissimulait sous les traits d'un homme élégant. Enki frissonna lui-même de découvrir à quel point sa vraie nature l'avait doté d'une aura aussi vomitive et angoissante. Il avait honte de ce qu'il montrait. Il était même surprit par ce qu'il était capable de faire de son aura. Il avait honte. Mais il avait une mission. Il devait mettre de côté ses complexes pour son ami... C'étaitl a moindre des choses.
Il ne regarda pas Haruka. Pas envie de voir l'expression qu’elle devait avoir face à cette horreur qu'il dégageait autour de lui. Par contre il vit les démons alentours se figer et le regarder sans attendre, d'un coup docile et craintif. Qu'est-ce qu'était ce type ?

"Bien, maintenant j'ai votre attention..." dit-il calmement. Le rôle du leader démoniaque donneur d'ordres ne lui allait pas. "J'ai quelques questions à vous poser. Mais tout d'abord, nous sommes à la recherche de SK." La voix était neutre, retenant la tristesse à défaut de savoir jouer à l'autorité. Il avait presque envie qu'Haruka continue à interroger...
Enki adorait pourtant être au centre de l'attention : faire le pitre dans son bar, voir tout le monde le regarder. Mais ne pas baisser les yeux en ce moment même était un défi qu'il endurait avec difficulté.
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Mer 4 Mar 2015 - 23:35
Le jeu de la séduction et de l’intimidation étaient des atouts dont Haruka savait parfaitement se servir. La plupart du temps cela fonctionnait à merveille. La belle n’était pas un mastodonte dont les gens fuyaient le regard mais son charme et son assurance avaient autant de puissance qu’une aura maléfique, rabaissant toute envie de se frotter à elle… Du moins pas dans ce sens là. Néanmoins il arrivait que des gros durs ne soient pas affectés par la petite ange, dans ce cas là elle pouvait très bien régler le problème en passant à la manière forte. Mais qu’en étais-t-il de Enki ? Il n’avait pas l’air terrifiant, mais pas non plus terrifié. Elle avait déjà remarqué au bar, que bien qu’un peu déstabilisé, le démon gardait son sang-froid. Là, c’était un peu pareil lorsqu’elle lui chuchota quelques mots qui aurait pu lui faire froid dans le dos. Mais non, le gentleman souriait aux menaces de la demoiselle, ce qui avait don de l’agacer.

*Que me vaut ce sourire ? Il ne serait quand même pas en train de se ficher de moi ??! Ne me dites pas qu‘il n‘a pas peur de moi ? Il prends mes menaces à la légères, c‘est ça ? Grrr !! Si c‘est le cas il va souffrir, cet imbécile heureux ! Il pense peut-être que tout ça c’est du bluff ? Il ne me connais pas, il ne sait pas à quel point je peut être cruelle !! Je vais lui montrer qu‘on ne se paye pas ma tête, à moi, dont la grâce, l‘intelligence et surtout la beauté n‘a pas d‘égal ! Hihi hihihihi HAHA HIHI HAHA !! Il se prosternera devant moi, comme tous les autres ! Mais, attends ! Une minute. Et si ce petit sourire c‘était justement qu‘il était complètement satisfait d‘avoir reçu deux baisers de ma part ? C‘est vrai que c‘est une chance inouï et il doit sûrement s‘en rendre compte. Personne ne peut rester de marbre face à moi, sauf les fous complètement tarés qui s‘amusent à détruire des hôpitaux… Aaaah, mais ce Enki a vraiment succomber à mon charme, j’en suis certaine. Bon, alors c’est parfait. Mais il devrait quand même faire attention à ne pas trop se montrer expressif à ce sujet. S’il crois que je vais lui en redonner à tort et à travers il se trompe ! Et oui ! Et si justement il n’attendait que ça ? C’est carrément possible ! Mais non ! Non, non et encore non ! Je ne suis pas un distributeur de baisers même si j’excelle dans ce domaine là. Je ne suis pas une fille facile, il devrait le savoir ! S’il s’imagine qu’on va aller pique-niquer au bord d’un lac avec des Cygnes… Oooohh ! Mais ce serais trop super ! Des Cygnes ! Des cyyygnes ! C’est trop mignon ! Oui, on irait manger un bout avec des plats qu’il aurait préparés à l’avance. Ben oui, c’est un barman ! Il doit savoir faire ça, au pire je le donne à manger aux poissons dans le lac, s’il s’imagine que je vais tout faire moi-même ! Ah mais il ne faut pas que je le tue maintenant ! Je ne sais pas encore si c’est vraiment un gentil démon ou pas ! Mais oui ! Qu’est-ce que je raconte ? On en est où là ? Ah oui, récupérer des infos sur ces raclures de démons. Très bien, très bien, alors allons foutre des abrutis de démons dans un lac…  *

Telles étaient les pensées très saines de la femme habillée en noir, qui était ensuite partie sur un autre sujet. Enki approuva les paroles de la belle lorsqu’elle lui fit comprendre que s’attaquer au château était un peu risquer. Il avait été très vite convaincu, pensait-il que Haruka n’était pas de taille ? Ceci n’avait pas échapper à la belle qui fronça les sourcils sans rien dire. Mais s’il se serait obstiner à aller jusqu’au château de Dark ça aurait peut-être pu mettre en rogne la petite ange, alors c’était mieux pour lui d’aller dans son sens. Puis, Enki suggéra d’aller vers une sorte de petit village non loin d’ici. Pour Haruka c’était une bonne idée, sans doute la meilleure chose à faire pour commencer. Elle le suivit sans contester. Là-bas il y avait plusieurs démons de seconde zone, rien d’inquiétant. Pourtant Enki paraissait un peu mal à l’aise, alors qu’Haruka les dévisageait ou les snobait tous sans craindre quoi que ce soit de leur part. Alors qu’il venait juste d’arrivés, le démon fit quelques commentaires avant qu’un cri de détresse ne jette un sacré froid. Mais la belle resta encore une fois tranquille et répondit au barman.

"Morbide, ça c‘est sûr. Tuer c‘est quotidien pour les gens d‘ici, peu importe les raisons. Il ne vaut mieux pas s‘en mêler. Occupons-nous de notre affaire."

Avait-elle dit avec une indifférence assez déconcertante pour ce qui venait de se passer. C’était la preuve qu’elle avait déjà connu ce genre de choses. Enki était aussi revenu sur la question qu’il avait posé à l’ange, lui redemandant si elle n’avait pas des connaissances à qui lui présenter pour la recherche sur la fiancée de son autre ami. Froide, Haruka l’ignora une nouvelle fois, d’ailleurs il avait l’air d’avoir lui aussi compris que pour le moment ils feraient mieux de restés concentrés sur leurs recherches actuelles. Mais si la belle ne lui répondait pas, c’était surtout parce qu’elle n’avait pas envie de parler de sa relation avec le monde angélique, celui qui l’avait bannie. Elle en avait honte et préférait éviter le sujet tant qu‘elle pouvait. Si ce type apprenait qu’elle n’était plus vraiment l’ange qu’il croyait, qu’en penserait-il ? Ce n’était pas tant son point de vue qui pourrait affecter Haruka, mais plus le fait de ne plus être vue comme la magnifique ange qu’elle devait être pour tous. Son rôle auprès des siens lui manquait terriblement, c’était le pire des déshonneur que d’être bannie par les siens, une humiliation totale. Il était évident que la demoiselle avait du mal à encaisser cela, mais elle garderait la tête haute, toujours. Pour l’instant Haruka et Enki commençaient leurs investigations, se montrant aux démons pour pouvoir les questionner. Le barman fut le premier à le faire, et Haruka tenta de se mettre sur la route de quelques passants, mais ceux-là l’ignorèrent tout comme Enki. Comme on pouvait l’imaginer, cela énervait beaucoup la belle qui allait de ce pas les corriger pour leur impolitesse. Mais elle sentit la main d’Enki lui attraper l’avant-bras pour l’empêcher de montrer son pouvoir d’ange. L’ange le regarda d’un œil noir, elle n’aimait pas qu’on l’entrave et elle aurait très bien pu n’en faire qu’à sa tête et casser du démon. Mais l’entendre lui demander poliment de le laisser faire avec son regard sincère, incita la jeune femme à ranger sa rancœur. Toutefois, elle lâcha quelques mots amers lorsqu’elle l’entendit se vanter de savoir à quoi fonctionnaient les démons.

"Ne me sous-estime pas. Je sais très bien comment fonctionne ces ordures. Et n‘oublies pas que je te surveille aussi."

Mais Haruka laissa le démon faire son petit numéro en croisant les bras, relevant ses sourcils comme pour dire qu’elle n’attendait rien de spécial de sa part, mais curieuse de savoir ce qu‘il allait inventé. Le démon se mit en plein milieu de la ruelle et après avoir un peu hésité se décida à dégager son aura, qui se fit de plus en plus oppressante. Au bout d’un moment elle devenait même vraiment impressionnante, ce qui fit froncer les sourcils de Haruka qui se redressa en ayant l’air de s’interroger sur l’homme qu’elle avait rencontré sur Dösatz. Son regard transperça le démon qu’elle fixa avec insistance, même s’il était de dos il pouvait sentir que tout ceci ne plaisait pas à Haruka Tanibara. La femme au cheveux coupés au carré arriva à grands pas en face du démon et lui mit un léger coup dans le bas ventre. Puis elle lui parla sur un ton assez bas pour que ça reste entre eux deux mais cela sonnait comme des remontrances.

"Eh oh ! N‘en fais pas trop. Et qu‘est-ce que c‘est que cette aura ? Pfff peu importe, là tu risques de nous ramener toute une ribambelle de lourdingues alors calme toi." La jeune femme se retourna vers les démons qui les regardaient et elle leur adressa la parole sur un ton autoritaire et audible pour tous."Bon, alors écoutez-moi bien les glandus. Le type derrière moi, il est terrible hein ? Eh ben c‘est une petite frappe à côté de moi. Alors vous allez gentiment nous dire qui est ce SK et on vous laisseras faire vos petits meurtres entre amis sans rien dire. On veux juste savoir qui c‘est et où on peut le rencontrer. Ne vous inquiétez pas on ne vous balanceras pas, par contre si vous ne dites rien vous allez tous finir dans un lacs, c‘est clair ? "

En lançant ses petites menaces, l’ange s’était un peu enflammée, au point qu’elle avait envie d’en découdre. Faire un petit feu de démon, ça tiendrais chaud pour la nuit… Enfin la nuit, on ne sait jamais quand c’est sur cette planète. Haruka était intervenue parce que ça la démangeait, mais aussi parce qu’elle avait l’impression qu’Enki avait du mal avec ce rôle là, alors elle avait prit les devants, se mettant devant lui pour prendre le relais, capter tous les regards et faire souffler cet idiot de barman.
Gohen
avatar
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 23/07/2007
Nombre de messages : 848
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Jeu 5 Mar 2015 - 13:17
Un message qui n'attendait pas de réponse particulière mais qui en reçu tout de même une.

Voilà ce que venait de faire Enki, déployant son aura de démon, de monstre. Sa vraie nature. Un véritable démon. Une colère pure et inaltérable. Son aura avait été ressentie très loin au-delà du village, avait rampé sur le sol rocailleux et inégal de Dark. Elle s'était envolée, mêlée au vent et aux nuages. Ou du moins, c'est ce qu'un certain démon avait ressenti. Frappé de plein fouet. Il l'avait reconnu. Il l'avait entendu. Et il lui avait répondu. Le Roi Déchu était réapparu pour quelques instants. Un vide total dans son âme et ensuite, un véritable vague de haine, de colère, de pulsions meurtrières, de violence, de goût pour le sang. Du sadisme à l'état pur. Un démon dans ce qu'il a de plus effrayant. La déferlante de cette aura, semblable à un tsunami, n'avait duré que quelques secondes mais c'était bien assez. Il savait qu'il s'était fait comprendre. Il savait qu'Enki saurait. Il savait que personne ne se mettrait en travers de son chemin. Si Enki passait pour un véritable monstre sanguinaire, lui était le diable en personne.

Mais revenons un peu en arrière.

En sortant de la base de lancement, Gohen avait suivi la trace de son ami et de l'acolyte qui l'accompagnait. La trace devenait de plus en plus faible mais il tenait bon, sans savoir pourquoi. Quelque chose le poussait vers l'avant mais ce n'était ni de l'inquiétude ni quoi que ce soit de ce genre. Non ça avait plutôt à voir avec de la...Jalousie ? Oui, de la jalousie ! Enki était parti sans le prévenir et sans le prendre avec lui ! Ce n'était pas une façon de se comporter ça. Non, pas du tout. C'était même tout l'inverse. Il passait pour quoi maintenant ? Et ce n'était pas une question de "Je suis ton Roi alors sers moi et tais toi" mais il ressentait ça comme une trahison.

En suivant la trace, Gohen cogitait. Il avait étrangement changé à son réveil. Ce n'était définitivement plus le même. Il n'était plus un monstre. Tuer ou dominer, ou les deux, ne faisaient plus parti de son top trois des choses importantes à faire. A vrai dire, il ne voulait même pas se battre ! Cette idée l'embarrassait. Il était complètement mal à l'aise rien qu'à la penser d'utiliser sa force. Et quand bien même, quelle force ? Il avait eu du mal à se tenir sur ses jambes au réveil, il avait eu du mal à descendre et monter les escaliers. Que pourrait-il bien faire dans un combat ? Rien, il ne serait qu'un poids mort, une cible sur pattes. Mais peut-être que c'était mieux comme ça, il ne voulait plus être un monstre.

Et au moment même où cette pensée lui traversa l'esprit, une aura le pulvérisa sur place. Enfin, façon de parler, il était bien entendu toujours entier. Mais immobiliser, incapable de bouger ou de penser. La trace devenait de plus en plus faible. Il pensait qu'il allait la perdre mais plus maintenant. Enki, il était certain que c'était lui. Gohen aurait reconnu cette signature entre mille. Le démon savait où son ami se trouvait désormais mais il fallait lui faire savoir qu’il arrivait.

Alors, une voix au plus profond de lui murmura à l’oreille. Une voix qui sortait des ténèbres, une main griffue qui lui raclait l’intérieur de la nuque. Une voix entêtante, enivrante. Elle prit le contrôle, fit disparaître toute pensée dans la tête du garçon et déploya toute sa puissance. Oh, Enki saurait certainement qui était sur la route pour le rejoindre. Elle avait crié son nom, elle l’avait même chanté. Pendant quelques bref secondes, le Roi Déchu avait fait vibrer l’air. Puis la voix se tut et disparut, retournant de là où elle venait.

Gohen se mit en route. Un petit village en piteux état se dessina bientôt devant lui. Il ne savait pas où chercher exactement mais quelques éclats de voix l’orientèrent. Rapidement, il déboucha sur la rue principale et observa le spectacle qui s’offrait à lui. Enki était là, visiblement mal à l’aise. Devant lui se trouvait une fille. Selon Gohen, elle était parfaitement moche. Mais quiconque volait son Enki était moche. Elle s’adressait à quelques êtres des alentours, apparemment d’autres démons mais le garçon n’en était pas certain. Et de toute façon, il n’en avait rien à faire, il avait retrouvé son protecteur et protégé. Avançant d’abord doucement vers le groupe, il se retrouva en train de courir, même si ses muscles le maudissaient pour une telle injure à leur encontre. Arrivant comme une bombe, Gohen bouscula négligemment la fille devant Enki et sauta au cou de celui-ci. Ses jambes s’enroulèrent autour de la taille du démon, ses bras enlacèrent son cou et la tête de Gohen se posa sur l’épaule de celui-ci. Un sourire niais illuminait son visage.


- Enki-chou ! Enfin ! Tu m’as manqué. Pourquoi t’es parti hein ? Tu m’as même pas prévenu. Et puis t’as pas laissé de mot. Du coup j’étais inquiet et du coup je suis venu. Hé ! Plus de ça ! Hein ?

Le garçon lâcha prise et reposa les pieds à terre. Pourtant, sa main gauche restait fermement accrochée à la manche d’Enki, comme un enfant le ferait avec son père ou son grand-frère. Ou son oncle. Peut-être son parrain. Enfin, quoi qu’il en soit, Gohen restait accrocher à Enki. Son regard se posa sur la fille. Il la pointa du doigt de sa main libre et regarda Enki dans les yeux, déclarant avec insolence et un mépris à peine masqué :

- Et c’est qui elle ? Pourquoi t’es parti avec elle ?

Son regard se posa sur « Elle » et il lui tira la langue.

- En plus t’es moche toi !

Nouveau tirage de langue. Mais celui-ci dura bien moins longtemps. Ses yeux plongèrent dans ceux de la jeune fille qui lui faisait face. Ce regard, ces traits de visage. Gohen savait à qui ils appartenaient. Ou du moins à quel type de personne. Et ce résidu d’énergie qui accompagnait celle d’Enki. Il savait maintenant pourquoi elle semblait familière. Un ange. Cette fille était un ange. Pendant une fraction de seconde, le Roi Déchu apparut dans les yeux de Gohen. Un regard morbide et cruel. Le regard qu’il avait donné à bien des individus de cette espèce avant de leur prendre la vie. Mais le garçon naïf refit très vite surface. Sans lâcher l’ange des yeux, il tira sur la manche d’Enki, pointa du doigt la créature face à lui et posa cette simple question :

- Enki, qu’est-ce que tu fais ici avec un oisillon ?
Lilith
avatar
Demon
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 44
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Sam 7 Mar 2015 - 17:31
En parcourant la planète Dark, Lilith avait presque l’impression d’être retourné en enfer. Presque, car l’atmosphère était bien plus stressante qu’en enfer. En effet la plupart des démons ici ne semblait pas apprécier la présence de la démone, et cette dernière se fit donc petite. Tout en restant sur ses gardes elle continua son chemin se dirigeant vers l’énergie qu’elle avait ressenti. La démone continua son chemin, et rencontra encore plus de démons : elle se trouvait au niveau de la grande place démone, la plus grand place de la planète. Rapidement elle remarqua les démons semblaient comme intrigué par quelques choses, et ce quelque chose était la même chose qui avait fait déplacer Lilith. Elle se fraya un passage parmi les démons, pour se retrouver au premier rang. Enfin elle y était, à présent il était grand temps de passer à la suite.
 
Première étape : localisation de la cible. Il fallait dans un premier temps localiser la provenance de cette énergie, ce qui ne fut pas compliqué étant donné que Lilith se retrouvait à quelques mettre de ce dernier. Néanmoins la démone resta cachée dans la foule : dans cette phase il ne fallait surtout pas rentrer dans la précipitation. Lors de son arrivé sur la planète elle avait reçu un avertissement, et elle ne comptait pas se jeter dans un guet-apens. L’énergie émise par ce dernier était bien sinistre, et semblait bien marquer le fait que cet individu serait dangereux. Lilith dirigea son regard en direction de cette personne, et pu enfin découvrir la silhouette se cachant derrière cette énergie. La nouvelle venue dans ce monde fut plutôt surprise de constater de voir un individu plutôt frêle et mal à l’aise. Il était l’opposé de ce semblait supposer son énergie. Elle s’attendait plutôt à voir un gros monstre hideux, mais au final elle se retrouva devant l’opposé : un simple démon, qui était même plutôt séduisant. Par reflexe Lilith sortit son bout de papier, et compara les deux visages : aussi incroyable que cela puisse paraître elle venait de trouver Enki.
 
Seconde étape : phase d’observation. Cette étrange démon était bien la cible qu’elle cherchait, elle pouvait donc le rejoindre. Néanmoins Lilith ne bougea pas d’un poil, et resta dans la foule. Se précipiter pourrait être une grave erreur. La démone analysa à présent plus en détail le décor, et remarqua la présence d’une autre créature qui accompagnait le démon. Mais rapidement en sentant son aura elle comprit que les choses allaient être plus difficiles que prévus : c’était un ange. Que fasse un ange en terre démone ? Mais surtout pourquoi accompagnait-elle Enki ? Il serait bien possible que cette dernière est prise en otage Enki ? Non peu probable le démon n’était pas attaché, et s’il le souhaitait il pourrait très rapidement fuir, et les démons présent ici se donnerait à cœur joie d’attaquer une ange. Finalement cette dernière se mit à parler, faisant suite au discours d’Enki que Lilith n’avait pas eu le temps d’entendre. Ils étaient donc à la recherche d’un certain SK. Ce nom ne lui disait rien, et ironiquement cette personne, la démone venait de le rencontrer sur la planète Terre.
 
Lilith aurait bien voulu passer à la troisième étape, mais un imprévu se produisit : une autre personne fit son apparition. C’était un gamin, qui poussa l’ange et qui sauta au cou d’Enki. La situation était vraiment étonnante, et nécessitait donc un temps supplémentaire d’observation. Dans un premier temps la démone eu la confirmation que ce démon qui lui faisait face était bien Enki, le nouveau venu venant de dire son nom. Il semblait être simplement un vulgaire humain, et pourrait ne pas avoir une grande influence dans son plan, mais il ne fallait surtout pas l’oublier, Lilith savait qu’elle n’était pas au bout de ses surprises, oui ce démon pourrait par exemple être le roi de démon, mais cette hypothèse était bien entendu impossible.
 
Troisième étape : trouver un moyen pour approcher. Tous les pions étaient à présent en place, et il fallait qu’elle puisse approcher Enki. Au bout de quelques secondes une idée lui vint en tête. Pour qu’elle puisse s’approcher d’eux sans risques, il faut qu’ils voient en elle quelqu’un d’important. Et ce quelque chose d’important serait une information sur ce fameux SK. Hélas ce nom ne lui était pas du tout familier, mais elle devait prendre le risque de parler de lui. Oui c’était la seule information qu’elle avait sur eux. Lilith prit une grande inspiration et s’avança, et prit la parole :
 
« J’ai …  peut-être …  des informations …  à son sujet. »
 
Lilith montra tout de même quelques signes de stress évident en parlant : un peu de sueur coulait sur son visage, son visage avait légèrement rougit et pour terminer le timbre de sa voix semblait montrer un manque de confiance évident. Elle venait de trouver sa cible, et il ne fallait pas gâcher cette occasion. Une fois sa mission terminée elle pourrait enfin récupérer ses souvenirs. Ce vide qu’elle a en elle pourra enfin être comblé, mais bien entendu il faut que sa mission se passe pour le mieux possible. Lilith n’avait également pas pris de risque en évitant d’assurer d’avoir des informations au sujet de SK. Ainsi Enki était prévenu qu’il était possible qu’il n’ait pas les informations qu’il souhaite. En effet elle craignait une mauvaise réaction de la part de ce dernier. En vue de l’aura dégagé, il serait sans doute capable de l’exécuter pour lui avoir fait perdre son temps. Ainsi en annonçant directement la couleur la déception d’Enki serait donc moins importante, et logiquement la colère étant également moins. Il se dira sans doute : au moins on aura essayé, et mettra moins d’importance sur la défaite.
 
Quatrième étape : emmener Enki. Pour réussir son objectif elle se devait de ramener Enki vers ce fameux démon qui l’avait libéré. Mais c’était clairement la partie la plus délicate de la mission : comment emmener Enki en enfer ? C’était une mission plutôt délicate, car accéder à l’enfer était vraiment difficile, et c’était pour cette raison que Lilith avait avec elle un petit appareil. Dessus on pouvait lire : MK2BFE-H5M. C’était le matricule de cette machine capable d’envoyer des ondes jusqu’en enfer. Elle le garda caché dans sa poche. Ainsi le fameux démon saura qu’elle a retrouvé Enki et qu’il pourra lancer un portail pour ces coordonnées-là. S’il n’est pas possible de faire venir Enki en enfer, c’est l’enfer qui viendra à lui ! Mais pour se faire il n’y avait qu’une seule condition : qu’il y est le moins de monde possible. Hélas cette zone ne respectait pas du tout les conditions. Lilith devait donc éloigner Enki d’ici. Elle s’approcha alors d’Enki et annonça timidement :
 
« Néanmoins j’aimerais que mes informations restent le plus confidentiels possible, et je voudrais qu’on rejoigne un endroit plus calme, c’est possible ? »
 
Lilith venait en annonçant cette phrase de terminer son plan. Il était grand temps que la suite se déroule, et bien entendu il n’y avait plus qu’à espérer que cela fonctionne. Mais personne n’est à l’abri de mauvaises surprises, et Lilith était hélas bien placée pour le savoir.
Pluie
avatar
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2014
Nombre de messages : 22
Bon ou mauvais ? : prédateur empathique
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Addenda de Pluie, stress test, artisanat de Pluie
Techniques 3/combat : punition, suppression de règle
Techniques 1/combat : édit de Pluie

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Dim 15 Mar 2015 - 14:27
L’air se fit plus lourd l’espace d’une seconde alors que la petite Pluie apparaissait sur Dark. Elle suivait Lilith… Enfin… Elle s’était un peu perdue. La super teleportation était une compétence pleine de charme mais elle avait un inconvénient.

La vitesse. Pluie étant arrivée longtemps… Longtemps avant Lilith, elle avait du temps à tuer avant que la navette de cette dernière atterrisse. Ennuie…

Son estomac émit soudain un bruit très distinct. L’heure de la chasse avait sonné. Le prédateur empathique hurla. Son cri déchira les airs. Toutes les créatures douées de jugement ou d’instinct entendirent le cri sur plusieurs lieux à la ronde.

Heureusement, il y’en avait toujours chez les créatures intelligentes qui se pensaient au dessus du lot… toujours. Aussi il ne fallut pas dix minutes avant qu’un petit groupe de cinq démons, fort et fière de leurs nombre ne viennent dans la direction de la petite Pluie.

Bien sure dans leurs inconscients, la peur animal était présente, étouffé par leurs conscients. Pluie se pourlécha les babines… Elle arqua son corps. Chacun de ces petits muscles prêts à se tendre au moindre besoin.

Le premier démon parvint enfin à la voir et lança une vague d’énergie vers le prédateur. Un premier bond sur le côté lui permit d’esquiver l’attaque. Pluie avait toujours détesté les attaques à distance… Pas du jeu.

Une autre salve, puis une autre et encore une autre. Pluie se mouvait toujours plus en avant vers les proies. Aucune attaque ne semblait trouver cible. La peur jusque là endormis se réveillait doucement dans le cœur des démons.

Il ne comprenait pas la créature en face d’eux. Elle n’était manifestement pas un démon. Ni un Sayan, ni toute autre créature puissante connus. Le cri, ils se souvinrent du cri. Leurs mains tremblaient un peu. Plus Pluie se rapprochait d’eux, plus ils avaient peur, plus ils tiraient sans réfléchir.

Le premier eu une mort rapide. D’un coup de dent elle lui arracha la jugulaire. Qu’il était laid. Son sang était sale et répugnant. Mais il avait réveillé la faim profonde de Pluie. La flamme dans les yeux de Pluie devint si forte que le second démon en fut paralysé.

Il n’osa pas bouger quand le coup de griffe lui arrachât les cervicales. Lui aussi était laid. Les démons n’étaient pas beaux en moyenne et Pluie ne mangeait que ce qu’elle trouvait agréable à l’œil.

Le troisième démon semblait se ressaisir et tira en plein dans Pluie. Elle tomba à terre. C’était brulant. Cinq démons… C’était peut être un peu beaucoup à affronter de face, sans utiliser de pouvoirs.

Une deuxième Pluie apparut dans le dos du démon qui avait réussis à la toucher. Lui, Pluie lui ferait l’honneur de le dévorer en entier, Os comprit pour avoir réussit à la toucher.

Pendant que la deuxième Pluie dévorait le troisième démon les deux derniers entreprirent de fuir. ENFIN

ENFIN ENFIN ENFIN ENFIN ENFIN ENFIN ENFIN ENFIN ENFIN ENFIN ENFIN

LA MEILLEUR PARTIE DE LA CHASSE
LA TRAQUE !!!!!!!

Pluie se dédoubla et poursuivit les deux démons séparément.

Le dernier Démon arriva face à Lilith et au reste du groupe. Pluie sortant de nulle part atterrit sur le démon et le tua d’un coup de pattes. Elle entreprit de le dévorer tandis qu’une autre Pluie couverte de sang sortant de nulle part dit comme si de rien était

"BONJOUR !"

Tandis que l’autre Pluie finissait de manger le cadavre.
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1868
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Mar 24 Mar 2015 - 1:58
Enki ne se sentait pas à l'aise dans ses pompes, jouant au grand démon menaçant face aux sujets de Dark : mais il savait qu'intimider était la solution la plus efficace face aux êtres comme eux... Il avait autrefois vécu parmi eux, parmi les faibles... Redoutant le moindre coup d'un guerrier plus puissant. Aujourd'hui il faisait ce qu'il détestait autrefois, se faire respecter par sa force, ou presque : seule la noirceur de son aura avait suffit. En réalité il n'était pas si fort, mais son énergie de larve dégoutante suffisait pour donner cette sensation : seul un démon puissant et cruel aurait une âme aussi insoutenable... Il fallait être un monstre pour émettre cette atrocité.

Mais aucune haine dans les yeux froids d'Enki, seulement une tristesse profonde. La tristesse d'un animal rejeté, solitaire.
Mais alors que l'animal tentait de tourner à son avantage ce qu'il avait appris de cette époque où il était docile, il reçu comme une réponse à son explosion d'énergie. Un démon, au loin... Une aura. Noire. Épaisse. Insoutenable... Mais qui fit rebondir les trippes d'Enki comme si on venait de lui murmurer à l'oreille. Gohen, c'était Gohen... C'était GOHEN !
Enki détourna alors son regard du groupe de villageois et perdu dans ses pensées regarda dans la direction d'où venait l'énergie.

C'est à ce moment là qu'Haruka lui frappa le ventre : les trippes déjà remuées par l'émotion soulevée par la présence de son Maître furent à nouveau secouées et le serviteur se plia en deux, n'ayant pas vu venir le coup. Il se redressa, comme sorti de sa rêverie et vit alors l'ange le sermonner et interroger aussi sec le reste de l'assemblée : elle semblait pleine d'assurance et Enki une nouvelle fois fut impressionné par ce petit bout de femme qui semblait avoir autant de ressource qu'un titan. La chasseuse de démons était bien meilleure que lui dans ce rôle de dominateur... Rien d'étonnant, il savait bien qu'il n'avait aucunement le caractère pour cela, et cela sautait tellement aux yeux que la belle l'avait remplacé sans attendre. Il ne savait pas si c'était humiliant ou déprimant, mais il était presque reconnaissant envers sa compagne de voyage pour avoir repris les rênes de la situation.

De toute façon il n'avait que faire à présent de tout cela car il savait que son Roi était en route et déjà une fine silhouette apparaissait dans les volutes fantomatiques de poussières de Dark. Enki se sentait fébrile... Haruka penserait peut-être qu'il n'avait pas encaissé ce petit coup plutôt, mais le barman lui avait bien la tête ailleurs. Un gamin courrait vers lui, de plus en plus vite. Était-ce un mirage ? Il fallut qu'Enki sente le corps qui se jeta entièrement contre lui pour réaliser que Gohen était bien réveillé et avec lui. Bien là.

Enki fut un peu gêner de sentir son Roi se cramponner ainsi à lui et n'osa pas pendant quelques secondes serrer la prise autour de ce petit corps maigre et jeune : mais le coeur fut plus fort que la raison et les doigts d'Enki s'enfoncèrent dans le tissus des vêtements de Gohen alors que ce dernier posait sa tête contre son épaule. Il ne pesait vraiment rien, et l'avait à peine déséquilibré... Un petit poids plume qui abritait pourtant tant de puissance, de sagesse, de gloire.

"Enki-chou ! Enfin ! Tu m’as manqué. Pourquoi t’es parti hein ? Tu m’as même pas prévenu. Et puis t’as pas laissé de mot. Du coup j’étais inquiet et du coup je suis venu. Hé ! Plus de ça ! Hein ?"

Enki souriait les yeux clos de bonheur... Il desserra sa prise pour regarder, d'un air coupable, son petit Roi qui lui reprochait son départ. Pas de mot ?
Oh oui. Pas de mot. Pas de sceau réactivé pour le prévenir d'une intrusion ou d'une sortie de la chambre où dormait l'enfant durant son absence : il avait dû en effet partir précipitamment pour éloigner Haruka du Maître des démons qu'elle chassait. Quelle ironie qu'il soit venu à eux tout de même. Quelle ironie que Gohen se soit réveillé alors qu'Enki avait reprit depuis peu seulement l'envie de quitter Dösatz : il s'était enfermé avec son Maître pendant une grosse année avant que Valh ne le pousse à partir...

Mais le serviteur ne pouvait en vouloir au sort quand l'être qu'il aimait le plus au monde se blottir contre lui. Il laissa difficilement glisser Gohen, n'ayant pas envie de le laisser filer, mais fut rassurée et heureux de le voir continuer à lui parler en tenant fermement sa manche. Enki se laissa tomber sur les genoux pour être à hauteur du jeune adolescent.

Non, il ne pouvait pas prononcer le mot "Maître." Encore moins son nom. Haruka ne devait pas savoir... Personne ne devait savoir. Le Maitre sortait d'un coma qui l'avait affaiblit et au milieu de tous ses démons opportuniste et d'une chasseuse de démon, ces retrouvailles se déroulaient au pire endroit possible : pourtant impossible pour Enki de défaire ce sourire de joie intense sur ses lèvres.

"Je suis si heureux de vous revoir..." Dit-il en ayant envie de le reprendre dans ses bras mais n'osant pas. Il n'est qu'un serviteur. Cette proximité était déjà bien assez satisfaisante.
Déjà extatique, les nerfs de rire le poussèrent à rire quand le Roi déclara à Haruka qu’elle était moche et qu'il lui tira la langue. Il lui demanda alors ce qu'il faisait ici avec elle. Enki le regardait avec tendresse. S'il avait été sincère il aurait répondu qu'il avait suivit Haruka pour l'éloigner de lui. Pour le protéger. Parce qu’elle tuait les démons. Parce qu’elle était une ange.

Mais Enki avait un mensonge à couvrir... Il fallait ne pas se trahir...

"Vous m'avez manqué... Je suis ravi que vous alliez bien." Il se retint de faire une courbette mais cela aurait trop trahis la hiérarchie entre eux... Il était déjà à genoux. Cela suffirait. Une autre chose à ne pas dévoiler était le fait que l'enfant dormait juste avant chez lui. Cela rendrait suspicieuse Haruka... En même temps difficile de faire comprendre à Gohen qu'il devait cacher tout ça à l'ange : mais Enki n'avait pas trop le choix. "Je suis désolé de vous avoir laisser seul, je n'ai jamais voulu vous abandonner. Je vous jure que je n'ai eu de cesse de penser à vous mais j'ai dû partir pour partir à la recherche d'un méchant démon..."
"J’ai …  peut-être …  des informations …  à son sujet."

Une voix s'était élevée depuis la foule et attira le regard d'Enki : ayant enfin terminé d'admirer l'apparition de son Maître, le démon découvrit alors une petite démone aux cheveux roses. Elle était assez ravissante comparée aux autres habitants de Dark. Sa timidité du moins lui donnait un air bien plus sympathique que tous les autres villageois. Toujours à genoux, il vit alors s'approcher la petite démone qui lui confessa préférer donner les informations en privé.
Il eut un drôle de réflexe alors, celui de regarder Haruka, comme pour qu’elle décide pour lui de la meilleure chose à faire. Accepter ? En même temps elle n'avait pas l'air menaçante pour un sous et puis il était compréhensible qu'elle craigne que tout le monde sache les révélations qu'elle avait sur un homme de mauvaise réputation... Car pour l'heure, pour Enki, SK n'était qu'un criminel, rien de plus.

" Quels que soient ces informations il me les faut. "
dit-il autant à l'adresse de Lilith que d'Haruka. Il allait continué quand il entendit un homme un cri. Un combat. Enki par réflexe se releva et se posta contre son protégé pour être prêt à le protéger. Même si son Roi est plus fort que lui, il est normal d'être son gardien... D'ailleurs il se posta également non loin de Lilith : elle détenait des informations qui semblaient difficile à révéler vu qu'elle préférait les donner en privé et stressait manifestement. Il était possible que cela soit SK lui-même qui tente de la faire taire tant qu'il était encore temps. Mais alors qu'il s'imaginait apparaître un hideux et caricaturale démon, il vit une gamine arriver d'un coup et tuer un homme sous leurs yeux. La même demoiselle arriva quelques mètres plus loin, couverte de sang, et les salua, innocemment. Des jumelles ?
Est-ce que Nate avait précisé que SK était un homme... Il lui semblait bien. Sans doute des sbires travaillant pour lui. Enki était sur ses garde et regardait d'un air inquiet les deux nouvelles venues, prêt à protégé Gohen et Lilith s'il le fallait.

"Drôle de façon de s'inviter..." dit-il en regardant la jeune fille qui dévorait de façon immonde l'homme sans faire de différence entre les muscles, la chair, les os. Spectacle insoutenable qui donnait envie à Enki de boucher la vue de l'enfant qu'il protégeait... Même si ironiquement Gohen avait sans doute lui-même commis bien pire.
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Sam 28 Mar 2015 - 17:14
Il fallait absolument que Haruka ajoute son petit grain de sel à la démonstration de force d'Enki. Ce que venait de faire le barman l'avait surprise, mais cette force ne semblait pas si écrasante, c'était surtout la crainte et la noirceur qu'elle inspirait qui dérangeait. La demoiselle se demanda d'où il pouvait tirer une telle aura, elle était certaine qu'il lui cachait pleins de trucs mais elle ne lui demanda pas plus d'explications pour l'instant. Elle aurait très bien le temps de le questionner plus tard, après tout Enki était "a elle" maintenant. En attendant, Haruka devait montrer qu'elle était exceptionnelle, l'ange avait prit les devants sans hésitations pour montrer à ce ramassis de démons arriérés qui s'était attroupé devant eux qu'il ne valait mieux pas se frotter à elle. Non seulement elle avait un charme redoutable mais aussi une puissance remarquable qui lui permettait de se faire respectée.

En dégageant son énergie, Enki avait rameuté une troupe de démons peu bavard mais curieux, Haruka les avait interrogés directement, voyant que le démon qui l'accompagnait n'assumait pas la force qu'il venait de montrer à tous ceux qui étaient aux alentours. Mais ces idiots ne semblaient pas prêts à discuter, lorsqu'une personne arrivant en courant fit irruption et sauta au cou d'Enki après avoir pousser Haruka, sans aucune gêne. Le gamin en question était arrivé si vite que l'ange avait pu à peine se retirer et fut bousculée par cet impoli. La belle resta stupéfaite face à l'étreinte que s'offrait les deux garçons, elle les écouta seulement, constatant qu'il s'agissait de retrouvailles. La fille habillée en noir leur laissa quelques instants, et s'interrogea sur la relation des deux démons alors qu'elle passait au second plan. Évidemment, tout ça avait le don de l'énervé, un adolescent sorti de nulle part pour enlassé le barman, et le pire c'est qu'il était d'une grossièreté absolument ignoble envers Haruka. Déjà, en la bousculant, mais aussi en l'insultant de la pire des manières. On pouvait imaginer que cette situation allait finir par faire perdre son sang-froid à l'ange qui n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.

*M… Mais... Qu'est ce que c'est que çaaaa ????!!!! Je n'arrive pas à y croire, ce mioche sort de nulle par et se lance dans les bras d'Enki comme si de rien n'était ! Hé ! Ho ! Et c'est quoi cette façon de traiter les gens ? D'abord qu'il me bouscule à la limite d'accord, mais même pas une excuse, rien, et en plus....EN PLUS !! Il ose me dire que je suis moche ??! Tout ça en me tirant la langue. Mais il sort d'où ce morveux ? Quel malappris !! Mais comment peut-il dire que je suis moche ? Il est malvoyant ou que sais-je ? Je ne comprends pas, pour dire une absurdité pareille, il n'y a pas 36 solutions: soit il a une très mauvaise vue, soit il est complètement débile ou soit il est gay. Autrement c'est pas possible. Vu son attitude, je dirai que c'est juste un abruti qui n'a aucune éducation. Il a du vivre dans un caniveau ou être élevé par des porcs. Oui, ça doit être ça. ATTENDS ! Mais pourquoi MON Enki serait ami avec ce truc ? Ils ont l'air très intimes, c'est bizarre... Eh ! Mais si... Non ?! Enki et lui ?! Beurk ! Mais c'est quoi ça ?! En plus entre un adolescent et un adulte... Quoique, les démons peuvent parfois changer leur apparence, de ce fait ils peuvent très bien paraître plus jeunes ou plus vieux que leur véritable âge. Je ne dois pas me fier à ça. Je connais très bien les démons et leur fourberies, tout ceci est peut-être une mise en scène pour me leurrer ? Si c'est le cas je vais devoir sévir avant qu'ils ne tentent quoi que ce soit. Mmmmmh... Ou bien l'ami que cherchait Enki était ce garnement impoli ? Oui, peut-être qu'il s'est perdu tout seul, pour ne pas voir que je suis belle il ne doit pas être très futé. Pfff... Mais si c'est vraiment ça, si Enki m'a dit la vérité et que ce môme est l'un de ses amis qu'il cherchait, alors je ne peux pas le tuer. Enfin... En suivant leur conversation, ce gamin n'a pas l'air d'être ce fameux ami... Et son aura est celle d'un démon ! Huhu ! HAHA HAHA ! Je n'ai jamais dit que j'aiderai un autre ami que ceux dont m'a parlé Enki... Alors, je peux le tuer ! Oui ! Hihi hi ! Oh ouiiii ! Je vais le découper en rondelles ça va être bieeeen ! Mais avant, chose importante, je le fouetterais pour qu'il cri une petite centaine de fois de toutes ses dernières forces à quel point je suis magnifique et exceptionnelle ! Mouhahaha !!! Hihi hihi hihi !!  ATTENDS !! ATTENDS !! Si je fais ça... Ça va faire de la peine à Enki... Oui mais ET ALORS ?! Après tout il s'est lui aussi moqué de moi, lorsque le garnement m'a insulté... Il se fiche de moi ? Si c'est lui aussi une ordure de démon il subira le même sort ! Mais ça, je n'en sais rien pour l'instant. Il a l'air tout gentil et sincère... C'est peut-être une façade ! Pfff... Je ne peux pas encore le tuer. Et puis, il me cache des choses, ça m'intrigue, je ne peux pas l'éliminer sans savoir. C'est quoi cette façon de s'agenouiller devant un gamin ? Il n'est pourtant pas si petit que ça... L'émotion ? Eh bien, quel homme ce Enki, achevé par les retrouvailles avec une demie-portion: Ridicule... Ou serait-ce … ? *

Haruka en avait fini avec ses saines pensées, elle en avait marre de les regarder s’enlacer, si elle les laissait continuer elle ne savait pas où ça les mènerait. Les mains dans les poches de sa longue veste elle s'approcha du petit couple avec son air hautain, la tête haute. Elle profita que le barman soit à genou pour planter l'un de ses talons dans l'épaule d'Enki et se posa tranquillement sur le dos du démon comme s'il s'agissait de sa monture, un pied au sol, l'autre sur l'épaule du serviteur de Gohen. Elle appuya un peu pour qu'il se baisse un peu plus, et puis pour se venger de ses moqueries. Elle parla d'abord au démon qui ne devait pas voir le petit sourire narquois de l'ange qui était dans son dos.

"Eh bien Enki ? Qu'est-ce qui te prends de t'agenouiller ainsi ? Tu voulais peut-être porter ta maîtresse ? Huhu hu ! <3" Elle avait d'abord ignorer complètement l'adolescent en ne lui jetant même pas un regard, mais s'il avait envie de faire quoi que ce soit pour gêner l'ange il n'en n'aurait pas le temps: la dague d'Haruka fut sortie juste sous la gorge de Gohen après ses dernières paroles. Elle lui offrit alors un regard méprisant et dur, tout en lui adressant la parole."Ah qui avons-nous l'honneur ?"

Outre le fait qu'il soit un démon, une autre chose n'avait pas échappé à Haruka Tanibara, le fait qu'il ai compris qu'elle était un ange. Même si le mot "oisillon" ne définissait pas forcément les anges, pour la demoiselle c'était un indice qui pourrait prouver que l'adolescent avait cerner sa véritable nature. De plus, le fait qu'Enki montre un grand respect face à ce gamin rendait encore plus Haruka suspicieuse en ce qui le concernait. Elle voulait savoir son nom... Mais une voix autre que celle des trois protagonistes s'éleva à ce moment là. Il s'agissait d'une jeune fille aux cheveux rose, mais une démone elle aussi, on ne pouvait pas tromper Haruka là-dessus, elle qui était un véritable détecteur de démons. Cette fille disait avoir peut-être des informations sur le fameux SK. C'était peut-être une piste à creuser pour le duo d'enquêteur improvisé, et puisque personne d'autre ne semblait savoir ou vouloir en dire plus sur SK, la démone semblait être la seule opportunité. Néanmoins elle avait des exigences: parler en privé. Haruka se retira du dos d'Enki et regarda la nouvelle venue avec ses yeux rouges écarlates, d'un air supérieur. Enki fut le premier à répondre en disant qu'il avait besoin de ces informations, Haruka lui jeta simplement un bref regard. Elle allait donner son avis lorsqu'un cri puis une scène d'horreur se joua devant eux. Deux filles couvertes de sang étaient les meurtrières de pauvres démons. L'ange ne s'intéressa pas trop aux deux jumelles, ce n'étaient pas des démones de toute façon. Haruka pensa d'abord qu'il s'agissait de deux petits monstres bien dégoutants, elle resta de marbre un instant puis fit quelques pas en soupirant.

"Bon, très bien. On va écouter cette fille. Nous allons nous éloigner un peu d'ici, en plus d'avoir une tripotée de boulets, on dirait que ça commence à être dangereux. Cet endroit est vraiment une déchèterie..."

Elle soupira de nouveau et rangea sa dague avant de se diriger vers Enki qu'elle attrapa brusquement par le col, puis elle se dirigea vers Lilith en la regardant froidement avant de poser sa main sur son épaule. L'ange utilisa Shifting Shun Shi pour disparaitre subitement avec les deux personnes qu'elle venait d’attraper. Elle se fichait pas mal des deux autres, l'un était un petit merdeux et l'autre une meurtrière étrange, ils n'avaient pas d'importance aux yeux d'Haruka. La fille habillée en noir se retrouva dans une ruelle en un instant avec les deux démons qu'elle avait attrapé. Ici, ils étaient bien loin de leur ancienne position, cela n'empêchera pas Gohen ou Pluie de les retrouver, même s'ils mettraient sûrement du temps mais au moins l'autre troupe de débile ne les suivrait pas. Haruka regarda Lilith en croisant les bras et s'adressa à elle.

"Allez, on t'écoute ! Mais avant dis-nous comment tu t'appelles."

Haruka était d'accord avec Enki, ils devaient écouter ce qu'elle avait à dire, cela ne leur coûterait rien. L'ange avait aussi penser à la possibilité que ce soit un piège, d'où la nécessité de changer de lieu pour discuter, cet endroit avait été choisi par Haruka et ils auraient peu de chance de tomber dans une embuscade. La femme aux yeux rouge attendait les informations de Lilith et en même temps restait attentive aux alentours pour être sûr que personne n'écoute la conversation.
Lilith
avatar
Demon
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 44
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Mar 14 Avr 2015 - 19:09
(N'ayant pas de nouvelle de Gohen, je me permets de passer son tour.)


Un mot, un seul mot pourrait suffire au bonheur de Lilith : oui. Il suffisait qu’Enki le suive. Néanmoins la mission ne serait pas facile. Elle resta attentive aux paroles d’Enki, ces paroles allaient être déterminantes. Elle resta néanmoins sur la défensive, ne savant pas comment allait réagir le démon. En effet elle ne savait rien de lui, hormis le fait que l’aura qu’il émane de lui est plutôt inquiétante. Néanmoins cette aura semblait tellement en contradiction avec sa personne, et son comportement vis-à-vis du nouveau venu semblait prouver qu’il était une personne plutôt gentille. Finalement il prit la parole et sembla montrer de suite sa détermination dans ses paroles, et vu celle-ci il serait sans doute enclin d’accepter la proposition de la démone : parfait. Elle tourna sa tête en direction d’Haruka, comme pour chercher un accord de sa part. Elle restait donc sans doute le dernier obstacle à sa réussite.

La démone tourna sa tête sa fameuse amie venait de faire son apparition. Maintenant qu’elle avait réussi à localiser Enki, elle n’avait plus besoin d’elle. Et la situation pourrait être pire : elle pourrait même entraver à sa mission, surtout en la connaissant, elle et son coté psychopathe. Lilith regarda une Pluie dévorer le cadavre du démon. Elle resta bloquée ainsi pendant un petit moment. Elle avait une drôle de sensation elle était incapable de le décrire. Du dégout ? Non au contraire Lilith n’était pas du tout dégouté par ce qu’elle voyait, bien au contraire, ce qu’elle ressentait, c’était plutôt une sensation de déjà-vu.

Finalement elle tourna son visage en direction de l’autre Pluie, qui venait de saluer la troupe. Pour le moment Lilith préféra rester silencieuse. Elle voulait d’abord voir la réaction des autres, pour ensuite pouvoir anticiper. Avoir Pluie dans les pattes pourrait être un sacré problème … mais pourrait néanmoins être utile pour la suite. C’est pour cette raison qu’elle ne pouvait se permettre de l’envoyer ailleurs : elle était peut-être sa seule alliée potentiel et elle pourrait l’aider si les choses passaient mal.

Lilith se retourna une nouvelle fois, l’ange venait de prendre la parole et expliqua qu’elle était plutôt d’accord pour s’éloigner de ce lieu : parfait, le plan était en train de se passer à la perfection. En effet tous ces démons allaient poser problème. Elle attrapa Enki par le col, et jeta un regard froid qui fit frissonner la jeune démone puis posa sa main sur son épaule. Quelques secondes après, elle se retrouva téléportée plus loin : parfait. Elle regarda tout autour d’elle, pas de démons, il y avait juste elle, Enki et Haruka. Bien entendu elle aurait préféré se retrouvait seul avec Enki, mais elle n’allait pas se plaindre de la situation actuelle, qui était juste parfaite à cette exception près. A présent qu’elle se trouve isolé du reste, la présence de Pluie n’est plus à craindre. En effet Lilith avait uniquement peur qu’elle mette en échec son plan pour tenir Enki isolé des autres démons. À présent sa présence pourrait être utile, et son absence est donc dommage. Mais Lilith ne s’inquiétas pas, Pluie avait largement les capacités pour retrouver facilement les 2 démons et l’ange. Soudainement Lilith regarda Haruka, cette dernière ouvrant la conversation en lui demandant son nom.

« Je m’appelle Lilith. »

Annonça Lilith, annonça la jeune démone toujours avec aussi peu d’assurance qu’avant. Elle regarda les environs : personne. La démone prit une grande inspiration. Elle devait y aller, prendre son courage à deux mains et se lancer. Elle inspira un bon coup, et appuya sur le bouton de sa machine se trouvant dans sa poche. La mission avait ainsi bien continué, il ne restait plus qu’à attendre. À présent sa mission était extrêmement simple, il fallait garder Enki dans cette zone jusqu’à que le portail s’ouvre. Et là pas le choix, elle devait donner ce qu’il voulait : des informations sur la position de ce fameux SK. Bien entendu elle n’avait jamais entendu parler de lui, elle devra mentir. Mais son mensonge devait être réaliste, et elle ne connaissait que deux endroit : l’enfer et la Terre. Elle ne pouvait clairement pas parler de l’Enfer, car il était trop peu probable qu’il y soit. Elle allait donc partir sur la terre.

« Quand j’étais sur terre … j’ai vu le dénommé SK. »

Lilith resta donc le plus vague possible, afin de pouvoir faire durer la conversation. En effet il ne faisait aucun doute qu’il aimerait une localisation la plus précise possible. Et le risque de donner une location trop rapidement les feront alors partir d’ici. Finalement au bout de quelques secondes elle se décida de reprendre la parole pour donner plus d’indications.

« Il était en train de marcher tranquillement dans la ville de Satan-City et ... »

Satan-City était la plus grosse ville de la Terre, et la seule qu’elle connaissait donc elle ne prit pas de risque.  Quelques secondes après un étrange bruit strident firent son apparition, Lilith ne put s’empêcher d’afficher un sourire. Ce bruit, il y avait de fortes chances qu’Enki le reconnaisse, la démone resta sur ses gardes au cas où l’idée de fuir lui venait à l’esprit. Finalement un portail se forma, et on pouvait voir une personne y sortir tranquillement. Il jeta un œil au ciel et au bout de quelques secondes il retourna son regard en direction de tout ce beau monde. Le démon qui venait d’apparaitre sur Dark était tout simplement le démon qui avait envoyé Lilith en mission. Il frappa dans ses mains et annonça :

« Bien le bonjour tout le monde ! Par contre, vraiment lugubre comme planète, y’avait pas plus sympas Lilith ? Je ne sais pas moi, une planète avec un joli ciel bleu, et de jolis palmiers. Oui j’aime les palmiers. »

Lilith s’approcha de lui et ce dernier continua d’avancer, tout en laissant le portail bien ouvert. Elle avait réussi sa mission : lui faire parvenir Enki comme il lui avait demandé. A présent elle n’avait plus qu’une seule hâte, retrouver sa mémoire. Il lui avait déjà permis de s’échapper de l’établissement de Serafino où elle était enfermée pendant de nombreuses années. Elle avait déjà gagné sa liberté physique, maintenant elle va également retrouver sa liberté mentale. Le démon caressa les cheveux de Lilith et annonça :

« Merci, tu as fait du très bon boulot. »

Il continua sa route tranquillement en direction d’Enki, tout en jetant un petit regard en direction d’Haruka puis il tendit sa main au démon. Il afficha un sourire rassurant, et ne montra aucun signe d’hostilité. Au même moment Lilith garda à œil sur l’ange, elle était capable de se téléporter, elle ne devait surtout pas fuir avec la cible. Le démon prit la parole :

« Bonjour Enki, ravis de faire enfin ta connaissance, j’ai entendu beaucoup de bien de toi ! »

Le démon garda ensuite le silence pendant quelques seconde, puis finalement n’arrivant pas à rester silencieux et reprit la parole :

« J’étais plus connu autrefois sous le nom de Furfur, j’ai d’ailleurs même intégré la même école que toi, mais bien après toi! Mais bon ça remonte tout de même à 12 ans pour moi, mais j’ai échoué lors du test. » Le démon s’arrêta quelque seconde, on pouvait même voir une larme couler sur sa joue. « Ce jour-là, Furfur est mort. Mais j’ai eu le droit à une seconde chance, et c’est à ce moment-là que Phoenix est né. » Le démon essuya la larme présente sur sa joue, et il afficha un grand sourire en annonçant la suite « Et ceci je le dois à une seule personne, qui m’a tout appris. Néanmoins un certain jour, une tragédie arriva : il se fit froidement tuer. Tout ce qu’il avait battis allait s’écrouler, mais heureusement qu’il avait anticipé ça et avait déjà préparé son successeur : moi ! »

Lilith resta bouche bée en écoutant le démon parler. A vrai dire, elle ne savait rien de lui, hormis le fait qu’il l’a aidée à s’échapper. Mais un point rester étrange, si c’était son successeur, pourquoi l’avoir aidé à s’échapper ?  Au même moment Phoenix reprit la parole et annonça :

« Son nom il t’est familier.»

Le démon afficha un grand sourire, laissant le suspense sur nom, même si Enki devait avoir bien compris depuis longtemps de qui il parlait. Mais Phoenix aimait jouer avec les nerfs des gens. Finalement il révéla son nom :

« Je suis le successeur de Serafino, l’homme que tu as froidement tué »
Pluie
avatar
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2014
Nombre de messages : 22
Bon ou mauvais ? : prédateur empathique
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Addenda de Pluie, stress test, artisanat de Pluie
Techniques 3/combat : punition, suppression de règle
Techniques 1/combat : édit de Pluie

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Lun 4 Mai 2015 - 22:23
Pluie était seul.

L'immonde fillette aux cheveux bruns c'était enfui en emportant avec elle Lilith. INTOLERABLE ! Elle se prenait pour qui ? Lilith était l 'amie de Pluie ! Personne n'enlève les amis de Pluie sans son consentement... PERSONNE !

La colère commençait à monter dans le cœur de la petite Pluie, tel un grondement sourd et puissant. Quelqu'un s'en était pris à Lilith... C'était comme si quelqu'un s'en était pris à elle.

C'est se moment que choisit un démon pour troubler Pluie dans ces pensé. Sans doute ce dernier prenait-il Pluie pour ce qu 'elle semblait être : une fragile petite fille perdue. Il tenta de l'agresser sans doute pour voler ce qu'elle avait sur elle ou peut-être juste pour s'amuser.

Le démon tenta d'asséner un coups de lame assassine vers la petite Pluie. Les yeux de cette dernière avait pris une teinte inquiétante. Elle ne voulait plus jouer. ELLE NE VOULAIT PAS JOUER.

On l'avait ignorée.

On avait enlevé son amie.

OUI, Lilith était l'amie de Pluie. Pluie en avait décidé ainsi. Elle tua le démon qui c'était attaqué à elle grâce à la 2ème Pluie qui se trouvait encore non loin qui fondit sur le démon et brisa méthodiquement et en rythme chacun des os du démon encore vivant , créant la plus lugubre des mélodies.

Elle le laissa finalement gisant et vivant à la vue de tous avant de pousser, comme à son arrivé sur Dark un puissant hurlement.

Quand enfin elle sentit le respect et la crainte dans le visage des démons de se village, elle entreprit de retrouver Lilith grâce à son odorat.

Quand enfin elle retrouva tout le monde, elle se planta tel un piquet devant Haruka et fronçant des sourcils, elle cria de sa petite voix suraigu dans ce qui pouvait ressembler à une parodie colère d 'enfant en direction de Haruka

"donne moi une bonne raison ! UNE SEUL ! De ne pas m'énerver complètement ! Tu t'es enfuis avec une amie à moi en m’ignorant complètement ! Je devrais te tuer ! Ronger tes OS ! Et ne pas laisser même une particule de ton être exister encore."

Pluie gardait ces sourcils extrêmement froncé, elle était vexé et en colère. Elle défronça tout de même les sourcils une petite seconde le temps d'agiter sa main dans tout les sens pour saluer Lilith.
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1868
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Lun 11 Mai 2015 - 0:48
Un petite odeur de miel. Voilà, c'était ça ! Du miel. C'était l'odeur sucré qui se dégageait de Gohen... Du petit et enfantin petit Gohen. Une odeur qui était presque addictive, une odeur qu'Enki avait mainte fois remarqué sur les housses des draps qu'il préparait pour son Maître endormi... Pendant un an. Seul avec seul le bruit d'une fine respiration et une odeur de miel.
L'amour qu'éprouvait Enki pour son Roi était sans borne : en présence de Gohen, Enki se sentait entier, comme si sa vie prenait un sens, celui de protéger cet être si noble, si parfait, si légendaire, si grand ! Le serviteur n'était pas simplement un serviteur, mais un adorateur, un fidèle ami dévoué, un frère, un fils, un père... Tous ses fragments de relation confondus qui faisaient qu'Il était pour lui le monde entier.

Le petit docile serviteur en avait oublié qu'il était également soumis aux désirs et aux exigences d'une femme qui venait le lui rappelait : il sentit un talon le pousser vers le bas, l'humiliant, et sentit le poids plume de l'ange au dessus de lui, regarder le petit gamin aux cheveux bleutés face à lui.

Enki se laissa faire, il avait été élevé comme ça et n'avait pas vraiment d'amour propre dans ce genre de cas : seulement, en présence de Gohen, il se sentait honteux de n'être qu'un homme faible dominé et aux ordres de qui voulait bien lui en donner... Il se serait bien défait de la posture d'Haruka si la peur que la belle ne prenne la mouche et se demande en quoi la présence de ce gamin venait à donner un élan de rébellion à Enki : hors de question qu'une ange ne sache que le Roi des démons était là. Hors de question que quiconque sur Dark les démons apprennent que le Roi Maudit était ici, et affaibli. Enki baissa donc les yeux, avec un petit sourire gêné. Pour dédramatiser. Pour faire semblant que tout allait bien.
Mais tout n'alla pas bien : Haruka sortit un dague et au son du métal glissant sur la sangle de l'épéiste les sens du petit monstre démoniaque reprirent le dessus : instinct d'animal, instinct de la proie qui apprend à protéger les siens pour tenter de survivre. Comme un sursaut, dans un réflexe, la main d'Enki se saisit du poignet d'Haruka pour l'empêcher de menacer plus longtemps le jeune garçon. Enki resta cependant immobile, courbé, à genoux sous elle.

"C'est mon ami. Le plus précieux de tous." répondit Enki à la question d'Haruka. La voix du barman était calme, douce et apaisante, ne voulant pas contrarier plus que ça celle qui était devenu sa "propriétaire". Sauf que d'où elle était, la guerrière ne voyait pas le regard d'Enki : il était bien différent de d'habitude, déterminé à lui brisé le poignet si jamais elle menaçait encore Gohen.

Heureusement les déclarations de la petite démone aux cheveux roses détournèrent Haruka de Gohen et il se sentit attrapé par le col alors que l'ange les téléporta tous trois ailleurs pour discuter.

Enki une fois à part fuyait un peu le regard de la femme qui l'accompagnait. Après tout, avait-il raison de rester docile alors qu'il ne l'était que pour l'éloigner de Gohen ? Cela avait-il une logique de rester encore le larbin de cette excentrique ? En réalité oui, pour plusieurs raisons...
- Il ne voulait pas qu'elle le mette à mort. Déjà parce qu'il ne voulait pas la tuer -elle était une ange !- et même si elle était plus forte il ne voulait pas lui même mourir, et comme Haruka avait l'air bien décidé à éliminer tous les démons...
- Dans le cas où cela tournerait mal elle pourrait également appeler des renforts angéliques, et avec Gohen dans les parages ce serait gênant.

Être éloigné de Gohen était donc un déchirement et une crainte ( son protégé restait avec les deux furies et la bande de démons) mais il savait que Gohen n'était pas faible et qu'il s'en sortirait très bien sans lui. Et qu'il soit à l'écart d'Haruka n'était pas si mal... Il se laissa donc faire sans rechigner : de plus, Lilith avait des infos sur SK à livrer.
Il l'écouta donc sagement, se présenter et parler de la Terre... Sauf que son récit à peine commencé il entendit un bruit qu'il avait déjà entendu. Enki ne se rappelait pas où, mais son corps lui savait que c'était pas un bon signe et déjà son regard avait glissé de Lilith pour regarder derrière elle : un portail, bien sûr... ce bruit, il ne l'oublierait pas.

Un silhouette le traversa et Enki put sentir que de l'autre côté son monde d'origine s'offrait à eux, comme un caveau morbide qui l'emprisonnait dans chacun de ses cauchemar.
Enki fit un pas en arrière. Il avait plus peur du gouffre qu'était cette porte que de l'inconnu qui en sortait : sans s'en rendre compte le Barman avait agrippé Haruka par un morceau de cuir de sa tenue pour la tirer en arrière aussi, comme un enfant qui aurait le vertige ferait reculer aussi ses proches. Doucement. Timidement.

Puis l'homme prit la parole. Il félicita sa larbine qui avait donc dû mentir juste pour gagner du temps... Du moins c'était fort probable. A moins que cet homme soit lui-même un allié de SK qui n'aime pas qu'on fouine dans ses affaire... Ou bien Sk en personne.

il s'approcha de lui : Enki se redressa un peu, et le fixa du regard : qui qu'il soit il n'était pas un allié. Le combat invisible avait donc commencé, il fallait être en alerte... Et difficile de rester concentré quand un portail vers vos cauchemar est ouvert à quelques mètres.
Il lui tendit une main amicale. Enki le regarda et mit les mains dans sa poche. Pas question de serrer la main d'un démon.

"Je suis un homme bien, cela ne m’étonne pas." répondit simplement le serviteur de Gohen à celui qui faisait trop de manières polies pour être honnête. C'est ainsi qu'une histoire fut narrée, celle du passé de Phoenix, alias Furfur. Et en quelques secondes, Enki compris que l'homme n'avait rien à voir avec SK, mais bien avec un des démons de son passé, à juste titre : Sérafino.
Enki resta neutre, jeta juste un regard à Lilith qui n'avait fait que l'attirer pour le compte de cet héritier en mal de vengeance. Quelle déception qu'une jolie demoiselle s'avère une vendue... Bienvenue chez les démons.

"Dans ce cas, j'imagine que tu viens me remercier, je sais bien que chez nous la disparition d'un grand réjouis toujours les petits qui se hissent à sa place plus haut dans la hiérarchie : ne me dit pas Phoenix que tu n'es pas heureux d'hériter d'un tel rang et d'une telle richesse... " Enki fixait donc son interlocuteur,n'ayant même pas prêter attention à l’altercation entre la canibale folle qui les avait rejoint et Haruka. Il se doutait que Phoenix n'avait pas fait ce chemin pour le remercier et il avait du mal à imaginer un démon venger la mort de quelqu'un dont il avait pris la place... Et d'ailleurs si ce mec était le petit favori de Serafino, il devait avoir un sacré pouvoir ce qui ne rassurait pas du tout le démon de bien.
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Dim 17 Mai 2015 - 18:31
D'habitude lorsque Haruka emmène des démons seuls avec elle dans un coin... C'est pour les tuer, mais là les choses étaient différentes. La jeune femme avait en quelque sorte passé un marché avec le démon qu'elle avait rencontré, elle était devenue son garde du corps mais aussi l'épée de Damoclès au dessus de sa tête en cas de fourberie de sa part. On pouvait dire que la situation était plutôt à son avantage qu'à celui d'Enki. Ceci dit, il ne fallait pas oublier deux choses, la première c'était qu'elle avait aussi amenée dans ce coin une démone dont elle ne savait rien, et bien qu'elle avait l'air plus craintive qu'autre chose il fallait toujours se méfier. Oui, puisque le second point à prendre en compte était qu'il ne valait mieux pas faire confiance aux démons ! Rien ne disait que c'était le cas pour Haruka, au contraire son expérience et son hostilités envers les individus de cette espèce pouvait assurer qu'elle ne se ferait pas avoir si facilement.

Les discussions allaient commencés, Lilith se présenta comme le lui avait demander Haruka. C'était bien, elle était tout d'abord très coopérative, mais tout de même l'ange se méfiait, comme on pouvait le voir avec ses sourcils froncés. A moins que c'était ce qui s'était passé tout à l'heure qui l'embêtait. Enki lui avait un peu résister au moment où elle avait mit sa dague sous la gorge de Gohen. Cela prouvait que ce garnement était important pour lui. En fait, elle ne savait pas si elle devait être contente qu'il montre un peu de caractère ou si elle devait lui en vouloir d'oser se mettre en travers de son chemin. Sur le coup, elle était restée bouche bée, les sourcils froncés de surprise mais désormais elle se demandait si elle ne devait pas être un peu plus dure avec ce démon. Il lui cachait des choses, c'était évident et c'était énervant car elle n'arrivait pas à avoir un avis sur lui. Haruka continuait de garder un œil sur celui qui lui "appartenait" et restait concentrée sur la situation. Elle n'avait pas pu lui dire ce qu'elle pensait de son attitude à ce moment là puisqu'il y avait plus important, mais elle lui ferait savoir ce qu'elle en pensait à l'occasion.

L'essentiel maintenant était de savoir ce qu'il en était du fameux SK, puisque Lilith avait apparemment des infos sur lui et qu'ils étaient justement venus ici pour ça... Haruka écouta calmement la démone mais très vite son histoire s'acheva sans suite, puisqu'il n'y en avait tout simplement pas. Ce n'était qu'un mensonge de la fille aux cheveux roses pour amener jusqu'à Enki un drôle d'inconnu qui traversa une sorte de passage entre les mondes. Ce monde d'où il venait, avait tout l'air d'être l'enfer, Haruka le ressentait, ça puait la crapule à plein nez. L'ange trouva ironique que le nouvel arrivant critique la planète où il venait d'arriver, puisque là d'où il venait ça n'avait pas l'air très net non plus. Enfin qu'importe pour Haruka, pour elle c'était deux déchetteries, deux repères à criminels. La jeune femme s'était bien sûr avancée jusqu'à Enki. Elle l'avait promis, elle le protégerait tant qu'elle n'était pas certaine de ses intentions. Le barman sembla apeurer, il agrippa même l'habit d'Haruka, mais d'un revers de la main elle repoussa celle d'Enki: elle n'avait pas peur, mais aussi elle voulait montrer qu'elle n'avait pas apprécier son attitude de tout à l'heure. Cependant, elle s'était placée devant le barman face à l'inconnu.

*Je ne suis même pas étonnée. Une démone qui nous envoie tout droit dans un piège ? Pfff ! C'est tellement prévisible. Comme quoi, il n'y a vraiment rien à en tirer de ces merdeux de démons, pas un pour rattraper l'autre. Est-ce que je peux vraiment espérer quelque chose de ce barman ? Pfff... C'est pas parce que je suis en terre ennemie que je vais me défiler. Ils n'ont pas l'air de comprendre. Non... NON ! Ils n'ont pas l'air de comprendre qu'elle genre de femme je suis ! Un être exceptionnel comme moi, ça n'a pas à baisser la tête face à des raclures de ce genre. Je vais en faire des copeaux s'ils me cherchent. Serait-ce lui le fameux SK ? Non, ça m'étonnerait beaucoup. Mais alors c'est qui ce machin ? ... Furfur ? C'est un nom ça ? Non mais sérieusement ?!! Ouais mon grand t'as bien fait de changer de nom parce que ça craint. Bon, qu'est-ce qu'il veut finalement ? Il cherchait Enki, mais pour quoi exactement ? Si la démone l'a amené jusqu'ici c'est pas pour apprendre à l'autre froussard qu'il a changé de nom. Je la sens pas cette histoire, ça pue le vieux démon sournois tout moisis qui veux se venger ou quelque chose comme ça... Enfin, je n'en suis pas certaine, mais à mon avis ça risque de chauffer, et je compte pas le laisser faire ce qu'il veux à mon Enki. La seule chose que je peux espérer c'est qu'en voyant ma beauté il ne puisse résister et s'en aille sans plus tarder, je lui filerai même pas un autographe ! Mais ça m'étonnerait, il a pas l'air fini comme garçon.*

"Bon arrête de tourner autour du pot on n'a pas que ça à faire. Si tu veux simplement l'adresse d'Enki pour te faire un nouveau copain vous en reparlerez une autre fois, moi j'ai pas envie de m'attarder sur des bêtises. Par contre si tu nous cherches des noises on va régler ça tout de suite ! On a d'autres chats à fouetter, compris ?"

Les sourcils froncés, Haruka parut pourtant détendue, elle avait sorti sa dague qu'elle faisait tournoyer dans sa main, l'autre dans la poche de son manteau, restant devant Enki pour montrer que pour s'en prendre à lui il faudra avant tout se coltiner la belle mais redoutable demoiselle qu'il avait en face de lui. Puis, l'étrange petite cannibale de tout à l'heure fit son apparition, arrivant comme un cheveu dans la soupe. Elle avait l'air vexée d'avoir été laissée en plan, allant même jusqu'à menacer Haruka. Pauvre petite chose... L'ange haussa les sourcils en la regardant, elle soupira et répondit calmement.

"Une bonne raison ? Ton amie est en un seul morceau et toi aussi, preuve que nous n'avons rien fait de mal. S'il y en a bien qui doivent être agacés par cette situation c'est Enki et moi ! Alors avant d'imaginer ronger mes os tu devrais bien t'occuper des tiens. J'ai comme l'impression que les choses vont un peu se corser, alors si tu veux prendre tes jambes à ton cou et emmener ton amie, nous ne t'en tiendrons pas rigueur, même si elle nous as semble-t-il emmenés droit dans un piège !"

Le plus important était de savoir ce que ce Phoenix voulait, mais vu comme c'était tendu par ici, ça devait pas être le numéro d'Enki. Haruka était prête à tout, et elle n'avait vraiment pas envie d'avoir dans les pattes en ce moment une petite fêlée qui fait une crise parce qu'on l'a laissée en plan. Il valait mieux faire cela en douceur.
Lilith
avatar
Demon
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 44
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: Début d'enquête.   Mar 19 Mai 2015 - 16:41
Lilith resta silencieuse, Phoenix ayant plus ou moins monopolisé l’attention de tout le monde. Il venait de se présenter, et se demandait à présent, comment les gens allaient réagir. Néanmoins il y avait qu’une chose qu’elle attendait plus que tout : qu’il lui rende ses souvenirs, comme convenu. Son objectif était de ramené Enki à Phoenix, et c’était chose faite. Néanmoins elle attendait toujours, n’osant pas en faire la demande, voyant qu’il était occupé. Il n’avait surement pas oublié, mais il devait sans doute donner sa priorité à Enki, ce qui était plutôt compréhensible, Lilith devait donc garder patience. Mais ce dernier au final ne se serait pas au final, juste servi d’elle ? Il l’a libéré, et lui a fait croire que les deux se soient échappés. Il avait menti à ce sujet, il pourrait très bien mentir au sujet de la récompense … Mais il n’aurait aucun intérêt à mentir à ce sujet, car Lilith pourrait alors se retourner contre lui, et la situation lui serait alors loin d’être favorable.

Pour le moment elle décida de ne pas intervenir, elle attendait de voir comment les choses évoluent. La démone resta sur ses gardes, elle ne pouvait fait confiance qu’en elle-même ici, comme chez les démons. Elle tourna sa tête, et vit avec plaisir que Pluie était de retour. La démone était ravis de voir son amie de retour. D’ailleurs elle s’énerva auprès d’Haruka, ce qui fit sourire la démone. Pluie a été utile dans la quête pour retrouver Enki, et elle le sera sans doute encore pour la fin de la mission. Finalement, elle avait peut-être quelqu’un en qui elle avait confiance.

Furfur regarda la dernière venue engueuler l’ange, et ce dernier esquissa un sourire et porta de nouveau son attention auprès d’Enki, sa cible. Il voyait à travers son regard, que sa présence n’était pas le bienvenu, redoutant sans doute le fait que son passé qu’il voulait oublier resurgisse. Fraichement arrivé du monde des démons, Phoenix venait de se prendre un vent, Enki refusant de serrer la main de ce dernier. Logiquement le successeur de Serafino enleva sa main et joignit ses deux et écouta Enki lui répondre. Une fois qu’il avait terminé, le démon se mit à rire fortement. Il se demandait quelle serait la réaction d’Enki. Aurait-il peur de représailles ? Non, tout simplement car lui aussi était un démon, et quoi de mieux qu’un démon pour comprendre les intentions d’un autre démon ?

« En effet, je dois tout d’abord te féliciter ! Grace à toi j’ai pu prendre la place d’un des démons les plus hauts placés. Si j’avais pu je serais venu avec du champagne pour fêter ça, et même avec une flopé de confettis ! Mais hélas la douane est assez stricte ! Donc tu recevras seulement un simple remerciement. »

Furfur fit une courbette en signe de respect. Il ne montrait aucun signe hostile envers Enki, tout simplement car il n’était pas venu pour ça. Il avait certes tué son maitre, il aurait pu vouloir le venger. Bien entendu au moment où il avait appris sa mort, il l’aurait voulu. Mais rapidement il s’était rendu compte qu’il lui avait rendu une belle chandelle.

« Sans toi, je serais actuellement en train de servir Serafino, ce n’est pas que ce n’est pas fun, mais je trouve ma position actuelle, bien plus passionnante. Alors certes j’ai galéré pour en arriver loin, j’ai dû apprendre pas mal de choses, que Serafino n’eut pas le temps d’apprendre. Mais heureusement que comme il le disait si bien, je suis un géni ! »

Phoenix garda son regard en destination d’Enki, ignorant même au final Haruka, qui lui avait pourtant parlé. Un vulgaire ange ne l’intéressait pas, elle serait juste bonne pour divertir ses sujets, car comme ils le disent souvent  « une ptite ange et ça repart ». Le démon avait à présent terminé son remerciement, il était grand temps de passer à la suite, et il afficha un grand tout sourire tout en annonçant :

« Il est grand temps pour moi te parler de la raison principale qui m’amène ici, mais juste avant … »

Il se dirigea en direction de Lilith, qui sursauta, surprise de voir le démon se diriger vers lui. Il posa sa main sur sa tête, et il se baissa légèrement pour que son regard soit au même niveau que la démone. Lilith rougit légèrement, un peu gêné par la situation. Il prit finalement la parole, d’un ton rassurant.

« Ne t’inquiètes pas, tu auras ta récompense. Mais je dois d’abord m’occuper d’Enki ! Par contre j’aimerais que tu me rendes un petit service. »  Puis il murmura à l’oreille de la démone, de façon à ce qu’elle soit la seule à pouvoir entendre. Le successeur de Serafino se redressa et annonça de nouveau à haute voix : « J’aimerais pouvoir m’entretenir tranquillement avec Enki. »

Alors que Furfur se dirigeait en direction d’Enki, Lilith utilisa sa technique Sokudo pour se déplacer rapidement en direction d’Haruka, et elle tourna sa tête en direction de Pluie.

« Elle a en effet voulu nous séparer, en téléportant par surprise ici. Je te suis reconnaissait d’être venue avec moi, car elle n’est rien d’autre qu’une gêneuse pour nous tous. Je pense que ça ne générait personne qu’elle te serve de repas. Et puis … ce n’est pas tous les jours que tu pourras gouter à de l’ange. »

Lilith fixa du regard Haruka, cette ange était de trop ici, et Phoenix lui avait gentiment demandé qu’elle se débarrasse de cette gêneuse. Finalement elle avait décidé de demander à Pluie de s’en occuper, ce dernier semblant déjà avoir une dent contre elle. Lilith quant à elle, allait ainsi pouvoir surveiller les actes d’Enki. Lilith n’avait plus qu’à espérer que son amie la soutienne. Quant à Phoenix, il retrouva alors Enki, espérant pouvoir avoir enfin une discussion tranquille avec son messie.

« J’en été où ? Ah oui ! La principale raison de ma venue. »

Il mit sa main dans sa veste, et il sortit une boule de poils noire. Quelque chose de très familier à Enki, étant donné qu’il y a quelques années, il en était également une. Le démon caressa tranquillement cette chose, qui tremblait. Puis il s’arrêta et continua de parler.

« Je pense qu’il est inutile de te le présenter ! Bon il se trouve que j’ai une grande flopée de ces gentilles bestioles chez moi et je ne sais pas trop quoi en faire. » Phoenix recommença de caresser la petite bestiole. Il était curieux de voir comment Enki allait réagir vis-à-vis de ses congénères. « Très récemment les démons se sont pleins que des bestioles bouffaient dans leurs poubelles, et avait suggéré de nous en débarrasser. » Phoenix se mit à caresser plus fortement le congénère d’Enki, suffisamment fort pour lui faire mal. Puis tout en reprenant la parole, il se mit à le caresser plus doucement. « Mais heureusement, je suis intervenu. Je leur ai dit, que même la plus infime créature méritait qu’on lui laisse une chance. On m’a alors répondu, que pouvait apporter une chose si insignifiante ? Je leur ai donné le meilleur des exemples possible. Toi. »

Phoenix s’approcha  suffisamment d’Enki, et s’arrêta à quelques centimètres de lui. Il garda un silence de quelques secondes et finalement il tendit la bestiole en direction de sa cible et il annonça avec un grand sourire :

« Que dirais-tu de devenir leurs mentors ? Ne mériterait pas de connaitre autre chose que la brimade des autres ? Tu as connu suffisamment ça pour comprendre ce qu’ils recensent. Tout ce que je te demande c’est de venir avec moi en enfer, et de les élever pour qu’ils deviennent … comme toi. »

Le démon venait de révéler son objectif, qui était donc de former les congénères d’Enki pour qu’ils deviennent quelque chose de semblable à Enki. Il y avait de fortes chances que le fait qu’il est appris qu’Enki soit le némesis de Serafino, l’ait encouragé vers cette voie. Oui, ces petites choses, avaient un potentiel, que personne n’avait tenté d’exploiter, du moins à une exception prêt.

« Ne t’inquiètes pas, ils seront bien traité, j’ai même un docteur très réputé sans doute l’un des meilleurs qui sera là pour s’en occuper » Une nouvelle fois le démon comprima la petite boule de poil et annonça : « Néanmoins si tu refuses, je serais hélas contraint de m’en débarrasser, mais se serait alors du grand gâchis, et cela ferait également de toi un lâche qui sera responsable de la disparition de son espèce. Enfin non, vu que ton espèce disparaitrait alors au moment de ta mort. »

Phoenix en avait terminé avec son explication, et il était à présent venu le temps pour Enki de faire sa décision. Le démon décida volontairement de laisser un temps mort, pour laisser le temps à Enki de réfléchir à ses propos. Finalement Furfur décida de rompre le silence, et Il conclut ses propos par :

« Très bien Enki, alors qu’elle est ta décision, m’accompagneras-tu en enfer ? »
 
Début d'enquête.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Enquête Archéologique (libre)
» L'île noyée... une enquête de Jack Norm...
» L'enquête sur la double nationalité de Michel Martelly
» besoin d'aventure ? d'enquête policière ?...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dark :: La grande place fantôme-