Partagez | 
 

 Ikarion, Cité de la connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Frystia
Démon du Froid
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 507
Bon ou mauvais ? : ça reste à voir
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Psychochinésie - Griffe démoniaque
Techniques 3/combat : Kasaime - Orbe d'énergie
Techniques 1/combat : BurningFlash

MessageSujet: Ikarion, Cité de la connaissance    Mar 3 Mar 2015 - 17:05
| Ikarion, Cité de la connaissance |

Sa petite aventure sur Métamol avait été à la fois utile et un peu déprimante, maintenant qu’il était dans sa capsule de navigation, Frystia songeait aux paroles du vieil homme. Il songeait néanmoins au fait que ce sceau avait été placé sur lui pour le restreindre et il était sûr que Cold était au courant de ce stratagème, qui aurait pu approcher un prince Cold sans l’autorisation de l’empereur ? Certes Frystia ne l’était plus, prince, mais à l’époque il en était encore cas. Cela vint interroger Frystia sur deux points, dans un premier temps était-ce pour cela que Frystia avait tant de mal à se métamorphosé ? Après tout le vieil homme lui avait bien signalé que cette marque agissait sur lui de manière restrictive à sa puissance, peut être étais ce qui était caché en lui, puis dans une seconde mesure il se demanda pourquoi Cold aurait voulu apposé un sceau sur lui ? Lui qui étais si faible comparé à…
 En cet instant, il réalisa quelque chose de crucial… Un sceau qui canalise la force… C’est forcément durant sa vie enfantine que ce sceau avait dû être posé sinon il s’en souviendrait … Se pourrait-il que.. Son potentiel soit en fait au-delà de ceux de sa famille ? Cold aurait-il eu peur de son propre fils ? De là à avoir recourt à la magie contre sa propre progéniture ? Tout semblait s’imbriqué… Cold voulait tuer son fils car il avait peur qu’un jour ce sceau soit libéré, et de ce fait l’éliminé étant jeune était plus simple… hypothèse parmi tant d’autres possible mais cela ressemblais bien à la fourberie si présente dans sa famille. Si cela s’avérait être la véritable version de l’histoire non seulement sa haine grandira mais en plus de ça il reprendra sa quête de vengeance une fois ce maudit sceau retiré.
  Finalement c’est avec envie qu’il patienta dans sa capsule, pour dire vrai patient il ne l’était pas, il était tellement pressé d’arriver qu’il aurait bien explosé sa navette pour y aller lui-même en volant mais bon rien n’étais pressant non plus, et son potentiel de combat étais déjà satisfaisant. Alors il fit un somme en attendant que la capsule se chargea de le retiré à Morphée.



Le microphone de l’appareil annonçait l’atterrissage tandis que Frystia avait l’impression d’avoir dormi seulement quelques minutes. La capsule s’échoua dans une station prévue à cet effet donnant l’impression d’atterrir tranquillement sur un coussin de plumes. La porte s’ouvrit alors et laisse apparaître sur la peau du Cold une douce brise agréable, l’atmosphère présente ici reflétait un ciel orangé crépusculaire qui rendait l’endroit attendrissant et très convivial, tout cela en harmonie avec une température très agréable. Mais le plus beau était à portée d’yeux !




L’incroyable Capitale Alcmen qui par sa taille démesuré est comparé à un pays entier. Frystia se souvint maintenant, lors de ses cours de géographie étant enfant, il se souvint que cette planète était l’une des colonies de la famille Cold, cette ville étant réputé comme étant la plus grande ville de connaissance aux mondes ! Si quelqu’un pouvait bien faire quelque chose pour ce maudit sceau, c’est certain qu’il serait ici. Le peuple autochtones était un peuple paisible, n’importe qui cherchant à se cultiver étais la bienvenue dans leur cité, toujours assoiffé de connaissance c’était une manière pour eux de pouvoir apprendre et apprendre en retour aux voyageurs, en effet cela semble presque fou, mais la cité ne possède aucune envergure commerciale, c’est pourquoi personne n’est jamais venu s’en emparer afin d’en tirer profit en échange d’or ou d’autre monnaies inter spatiale.
Frystia avait pris la direction de la citadelle, et plus précisément du conseil de sages, comme lui avais conseillé de le faire le vieux trouvé sur Métamol. Le chemin n’était guerre long car la ville était équipée de station de transfert instantanée qui permet de translater la matière organique d’un point à un autre en une simple fraction de seconde, un peu comme la téléportation de Frystia, mais ici accessible à tous.
Y rentrer n’étais pas chose facile, mais Frystia allait miser sur le sceau placé sur son buste pour intriguer et attirer l’attention du conseil…

To be continue…





Dernière édition par Frystia le Lun 31 Aoû 2015 - 12:09, édité 1 fois
Frystia
Démon du Froid
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 507
Bon ou mauvais ? : ça reste à voir
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Psychochinésie - Griffe démoniaque
Techniques 3/combat : Kasaime - Orbe d'énergie
Techniques 1/combat : BurningFlash

MessageSujet: Re: Ikarion, Cité de la connaissance    Lun 8 Juin 2015 - 20:08
| Le Conseil restreint |


Il attendait déjà depuis 2 heures. Deux putins de longues heures assis avec quelques bouquin pour le plus désireux et assidue de connaissances qui voudrait tenter d’en apprendre encore plus. A vrai dire il pensait que son sujet susciterai plus d’intérêt aux yeux de ceux de la citadelle, il semblerai qu’il se soit vue un peu trop important. Plus le temps passait plus le démon s’impatientait. D’autres choix il n’en n’avait guère il est vrai. Il est vrai aussi qu’il n’avait pas vraiment d’autres choses à faire mais de là à se faire attendre aussi longtemps.

Alors qu’il comptait aller faire un tour dans la ville afin de tuer le temps autrement que de rester le cul posé sur une chaise, un Alcménien sortit d’une salle d’enseigne et se dirigea vers lui assez prit pour lui faire un signe de la main avant de s’en retourner sur ses pas. Frystia comprit alors qu’il devait le suivre, et qu’il allait enfin rencontrer les personnes susceptibles de résoudre son problème. Il entra après l’homme et remarqua la salle qu’il pensait être, n’étais en fait qu’un petit vestibule. Il ne comprenait pas vraiment et voulu bien entendu connaître la raison de tout ceci.
« Bonjour Monsieur, je suis Zorth et je suis l’un des Écoutant du conseil restreint d’Ikarion. En clair je suis là pour examiner votre requête. Si je juge celle-ci intéressante, alléchante ou bien lucrative à notre ordre je vous donnerez l’opportunité de rencontrer les sages de ceux lieu. Alors je vous écoute ! »

Frystia sembla surpris, dans un premier temps, puis il fit preuve de compréhension, après tout, nombreux bambins avait déjà dû venir requérir l’aide des grands sages pour des choses totalement sans intérêt.

« Eh bien voyez, je faisais séjour sur une planète de nom de Métamol quand j’ai aperçu un groupe de bandits s’attaqué à un vieil homme, cette histoire n’est pas importante mais cela me sert d’introduction. Bien entendu j’ai porté secours a cette homme et il s’avérait être l’un de vos vieux résidents mais c’est là que j’en viens »

Frystia tentais de captiver l’attention de Zorth afin que celui s’intéresse et soit curieux vis-à-vis de l’histoire dont lui faisait par Frystia, cela semblait marché d’ailleurs puisque celui demande de continuer en prenant soin si il le fallait de donner des détails.

« Cette vieille personne semblait intrigué par moi dans un premier instant, puis il me demanda quelque chose que je n’aurai alors soupçonné. Il semblerai d’après lui que mon corps abrite une sorte de vieille magie et suite à un petit examen de sa part dont je n’ai malheureusement pas le pouvoir de faire, il fit apparaître un sceau sur mon torse. D’après lui il s’agirait d’un sceau de scellement très puissants qui me priverai de nombre d’avantages, voilà pourquoi ma présence ici, si quelqu’un peut bien m’aider ce serait Ikarion. »

Zorth resta silencieux quelques secondes, avant de répondre sèchement

« En quoi est-il lucratif envers les sages à votre avis ? »

Frystia se sentait piégé, plus encore il savait que si il n’avait pas d’arguments convaincants il n’aurait plus la chance de se libérer de cette entrave, alors avec chance il eut une idée de réponse.

« Sauf votre respect, l’homme qui m’a examiné m’as signalé que durant toute sa vie, jamais de tels magie il n’avait vu si puissante. Mr Zorth, la connaissance d’Ikarion se limite seulement à la science et à la culture ? Cela ne vous intéresserait pas d’enrichir votre connaissance magique en examinant peut être celle que je porte sur moi ? »

Frystia étais fier de la réponse qu’il venait de donner, bien qu’assez franche et orgueilleuse, ces mots ne pouvait être que mieux donné.

« Vous êtes arrogant jeune homme ! Mais vous dîtes vrai, je voulais savoir si vous étiez plus intelligent que la plus part de ces gens qui viennent en croyant posséder le St graal de la connaissance, mais vérifions vos dires » Il trifouilla dans une commode et en sorti une sphère totalement transparente et incolore.
« Tenez ceci dans la main si la pierre de pouvoir change de couleur al…. » Zorth ne termina pas sa phrase. Aussitôt avait-il déposa la pierre dans le creux de la main de Frystia que celle-ci dégageait une lueur mauve intense. Zorth repris la pierre et la rangea avant de dire à Frystia qu’il allait quérir l’avis d’un sage lui-même et d’attendre ici.  

Finalement il était assez sûr de lui quant à la possible entrevue avec le conseil, il aimerai tout autant éviter de leur forcer à la main à l’examiner alors il espérait vraiment que son cas aiguise la curiosité du conseil.

(Pendant ce temps de l’autre côté)

« Je vous assure grand maître ! La pierre a réfléchi une couleur violette très intense, mais à la fois un cœur sombre en son centre, je n’avais jamais distingué ça auparavant en 47 ans de loyaux services ! »
« Hum… Et tu me dis qu’il attend dans l’entre-salle ? »
« Oui votre grandeur, que dois-je faire ? »
« J’informe le conseil restreint ainsi que l’archimage de la tour de Nébulios, si tu dis vrai je me dois de le recevoir sur le champ. »
« Comme vous le souhaitez. »

Zorth revint à Frystia, mais aussi peu perspicace pouvait être n’importe quel individu, on pouvait très s’apercevoir que Zorth présentais une tête plus étrange qu’à l’accoutumé. Il avait une expression assez joviale sur sa petite tête de lutin, son expression maussade de toute à l’heure s’était envolé déjà depuis que Frystia avais saisie l’orbe magique.

« Apparemment vous semblez intriguer Maître Davos, c’est en soit une bonne chose vous pouvez me croire… A vrai dire cela a attisé sa curiosité à tel point de vous recevoir dans les minutes qui suivent. Je porte à croire que vous êtes prêt donc j’ai pris les devants sans attendre de vous demander si vous étiez disponible.»

Frystia acquiesça de la tête pour signaler qu’il n’était venu ici que pour une chose et cette chose était de voir les sages pour pouvoir résoudre ce maudit problème et suivit donc Zorth afin qui le conduise enfin là où il le souhaitait. Le petit lutin s’arrêtât ensuite et laissa Frystia seul continué sa route puisque inéluctablement il n’y avait qu’un chemin à suivre donc impossible de faire erreur. Le démon du froid arriva dans une salle bien plus grande, le toit de la bâtisse étais très élevé et formé une voute, des colonnes de pierre soutenait l’édifice tandis que de longues tapisseries qui tombaient depuis le haut de la structure afin d’orner la salle d’un signe royal…

« Selon la présente, je vous souhaite la bienvenue dans la salle du conseil restreint d’Ikarion, cité des connaissances et capitale culturelle de la planète. Je vous en prie annoncé vous à nous Monsieur et veuillez éclaircir votre venue »

Se tenais devant le Cold un ensemble de personnes assises sur des chaises de marbres semblables à des trônes de princes et de roi, leur nombre n’étais pas très élevé.. 1..2…4..7… Mouais, c’tai pas franchement ouf ce « conseil » mais il savait tout de même encore agir en tant que bon prince.

« Cher maîtres, Je me nomme Frystia Cold, de la lignée des démons du froid, mais n’ayez crainte, contrairement à mes parents mes intentions ne sont que pacifiques envers vous, je ne souhaite ni trône, ni titres, ni conquête, je ne suis pas un tyran dépourvu de pouvoir et d’envie, je suis ce que je suis, et je ne porte que ce nom que par titre de sang.
Je viens quérir votre connaissance et vos talents, voyez un maléfice m’abrite, je possède en moi un sceau magique me privant de mes forces, je ne possède aucune autre information, je sais seulement qu’il s’agit d’un sort plutôt puissant… »

« Je vous remercie de votre franchise Sir Frystia, un nom si réputé dans la galaxie est à la fois un don comme une malédiction à la fois mais sachez que nous savons déjà tout ça, j’ai moi-même le don de cerner les intentions des gens, et la vôtre n’est pas mauvaise.
Archimage Damtraax, il semblerai que vous soyez à cet heure le seul qui pourrait faire avancer le problème de notre invité que conseillez-vous ? »

« Hum… Eh bien je ne peux rien suggérer tant que je n’aurais examiné cette magie mon cher Davos, je suis peut-être la mage le plus puissant d’Ikarion mais je ne suis pas un devin. »
« Je suis prêt à accepter que vous fassiez vos analyse sur moi Archimage, je ne désire que retrouver pleine possession de mes forces. »
 « Eh bien dans ce cas cela est réglée, je vous avoue j’ai toujours été très intriguée par la magie c’est pourquoi j’ai accepté de vous recevoir, j’ai hâte d’avoir les résultats de cette analyse. Le conseil restreint vous salue Sir Frystia nous espérons tous qu….. »

Une explosion massive retentit en pleine séance du conseil ne laissant pas le luxe à maître Davos de terminer sa phrase, mais dans l’immédiat ce n’étais pas les paroles qui comptait mais plutôt les morceaux de la voûte qui étais en train de s’abattre, une grosse masse d’édifices commença alors sa chutte, sur Frystia et les pauvres sages d’or et déjà piégés….



Frystia
Démon du Froid
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 507
Bon ou mauvais ? : ça reste à voir
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Psychochinésie - Griffe démoniaque
Techniques 3/combat : Kasaime - Orbe d'énergie
Techniques 1/combat : BurningFlash

MessageSujet: Re: Ikarion, Cité de la connaissance    Lun 31 Aoû 2015 - 12:11
| Fight On ! |


C’est sur cette planète pacifique qu’avait finalement débarqué Frystia, dans le but de rompre le sceau qui le contenait mais apparemment dès que celui-ci s’approche de son but le destin semble toujours prêt à bondir pour lui porter préjudice. Le siège de la connaissance, splendide fierté d’Ikarion venait de subitement prends s’écrouler… Une masse énorme de toiture s’effondrait alors sur notre protagoniste, il était facile pour Frystia de survivre à cela mais les sages quant à eux n’étais pas des guerriers. Il fallait agir et réfléchir dans un espace de temps très court, pour Frystia il était clair que sans ses sages jamais il ne se délivrerait de ses chaînes, alors sans prendre le temps de chercher une autre solution alternative il se mut rapidement au centre du conseil et lâcha une orbe d’énergie suffisamment grande pour englober le conseil et ainsi les protéger de la chute de débris qui les menaçait, certes il abîma une partie de l’édifice en détruisant quelques colonnes et les dalles présentes sous ses jambes, mais la vie n’as pas de prix et il pensait bien que les sages aurait de quoi réparer les dégâts. Les débris tombèrent vite mis la poussière qu’ils levèrent étais épaisse et mis plus de temps à se dissiper…


« Nous vous devons la vie Sir… Votre problème est désormais notre priorité sachez que nous allons nous y mettre à l’œuvre une fois que nous aurons trouvé la cause de cet incident.»
 « Pas le peine de chercher je revendique totalement cette attaque ! »

Une voix sinistre mais calme venait de transpercer les parois de la fumée et s’était logée dans la tête du conseil qui étais sous le choc. Il faut savoir que Alcmen est vraiment une cité pacifique et que une attaque de la sorte et totalement inédite ici. Frystia de son côté se concentra afin de sentir l’énergie de la personne qui venait de parler et il ressentait une sensation froide et désagréable provenant de cette homme. La fumée commença a se dissiper laissant au fur et à mesure apparaitre les formes de l’individu en question.

« Mais enfin, nous sommes une civilisation pacifique, nos portes sont ouvertes à quiconque dans la galaxie, alors pourquoi commanditez de telles actions ? Que voulez-vous de nous ?»
 « Ce que je veux ? La vie de l’homme qui viens d’arriver chez vous enfin cela déborde de logique et de sens ! L’explosion de la bâtisse c’est juste pour être sûr que vous me livrerez sans soucis ! Hahaha ! »

Au moment où il commença à rire Frystia lui envoya un trait d’énergie en pleine gueule pour lui demander poliment d’arrêter de faire du bruit avant de s’élever dans les airs à son niveau

« Tu peux la fermer ? C’est moi que tu veux ? Bah viens me chercher !

Frystia s’éleva plus haut dans les airs afin d’éviter tout possible dégâts à la ville, il faisait comme si il n’était pas gêner par l’arrivée de cet homme mais en vrai une sensation étrange le parcourait, il sentait que cet individu n’allait pas être si simple que ça à battre. Il semblait différent des autres guerriers qu’avais pour habitude croiser Frystia, lui ne portait pas d’armures, seulement ces attraits inhabituels comparé au reste de la populace, mais au-delà de sa tenue vestimentaire, son physique lui étais totalement inconnu et pourtant avec l’armée de son père, il en connaissait des troufions, mais un comme lui c’était bel et bien la première fois qu’il en voyait.
Spoiler:
 
Sa peau était de couleur Vert Jade, une couleur très peu répandu dans l’univers, seule quelques espèces avait cet attribut. Il n’avait pas de cheveux mais en revanche il disposé de larges oreilles assez étranges, qui rappelaient cet animal long et venimeux qu’il avait croisé sur Terre pendant la traversée de son désert, un Co… Co… Cocorico ? Non il ne se souvenait plus exactement du nom mais ce n’étais pas bien grave…
Alors qu’il y réfléchissait pendant son ascension dans les airs l’homme fit irruption devant lui nez à nez bloquant ainsi sa progression.


« Cela t’amuses de fanfaronner hein ? On est assez loin de la ville hein ? On peut commencer ? Que j’éclate ta salle petite gueule de merde !

Cet assaillant combina sa parole à ses actes puisqu’il écrasa un violent coup de poing dans la joue de Frystia qui fut projeté en contre sens de sa montée et s’écrasa contre une fontaine de décoration devant le temple. Mais qui était-il ? Pour quoi c’en prenait il à Frystia, et surtout d’où lui venait cette force… Alors que Frystia reprenait ses esprit lentement se tourmentant sur ces interrogation, l’homme vert n’avait quant à lui pas fini, et en l’espace d’un laps de temps assez court, s’était déplacé jusqu’à Frystia pour lui décocher une droite en plein ventre !
Le jeune démon du froid ressentit une douleur et son souffle fut littéralement coupé, il était dans une situation très délicate mais c’est alors que le mystérieux individu s’écarta et se posa juste à côté de lui.


« C’est tout… Tout ce que tu es capable ? Je pensais vraiment avoir à livrer un vrai combat il semblerai que ceux qu’on m’es dit de toi n’est pas si impressionnant que ça, peut être devrais je te tuer dans l’instant ?

Frystia se relevait avec peine le dernier coup qu’il avait reçu avait complétement vidé sa cage thoracique et il avait un mal fou à reprendre du souffle, il lui fallait à tout prix gagner du temps pour se remettre un peu d’aplomb

 « Dis… moi…. Qui est tu ? …
A vrai dire il s’en moquait un peu mais cela allait peut être lui laisser le temps de souffler et surtout réfléchir à une stratégie pour battre son adversaire
« Qui je suis hein ? Est-ce là la seule réelle envie que tu es avant de mourir ? Savoir qui je suis ? »
« Haha ! Ça c’est le chef ! Tu vas regretter de nous avoir humiliés comme tu l’as fait sur Metamol ! »

Frystia sembla reconnaître vaguement cette voix, et lorsqu’il se retourna, il reconnut les deux mercenaires de Metamol qui s’en était pris au vieux. Alors c’est gars-là avait choisi la vengeance au lieu de pouvoir vivre comme leur avait accordé le démon du froid, finalement il n’avait que retarder leur échéance, car il en allait s’en occuper après son vrai adversaire, cependant il ne s’attendait pas vraiment à ceux que la tête de celui explose d’un seul coup projetant une mare de sang incroyable ceux qui provoqua au-delà de l’étonnement qui régnait sur les autochtones qui regardais la scène, une peur soudaine et un soulèvement de foule paniqué criant et se mouvant dans tous les sens sans doute effrayé par l’idée de mourir spontanément.

 « Il savait pourtant que j’ai horreur que l’on me coupe en pleine tirade ! »

Vlad, le vampire qui accompagnait son compagnon fut lui sous le choc et resta stoïque, totalement bloquée et tétanisé

« Oh mais ne t’en fais pas Vlad, toi tu es mon préféré, je n’ai jamais eu à te faire de remontrances et tu as toujours été utile ! »

Ce comportement… c’était exactement le même qu’avais ses frères… aucun honneur, aucun respect de la vie de ses propres compagnons, cette attitude rendait Frystia fou, il ne supportait pas ce genre d’attitude.

« Espèce d’enflure… je déteste les gens comme toi ! »

Sous l’effet de la colère Frystia s’était téléporté jusqu’à l’homme qui n’avais au final pas révélé son identité et lança son orbe d’énergie à bout portant, cette capacité de nature défensive lui permit ici de faire un effet smash sur son ennemi le plaquant entre le sol et la barrière d’énergie qui l’écrasait. Subitement Frystia arrêta sa technique afin de paralyser l’homme avec sa Psychochinésie et grâce à ce pouvoir il put l’envoyer dans les airs avant d’enchainer des rafales de ki sur lui qui créèrent une véritable feu d’artifices aériens, la plus part de ces projectiles n’avais pas atteint leur but car tout en balançant cette vague il avait également préparé son autre grosse capacité, Pluie de feu, et à l’image d’une proie encerclé il fit explosé les boules d’énergie monstrueuses dans le ciel afin de tuer son adversaire.

Suite à cet enchainement à la fois rapide et explosif, Frystia souffla à plusieurs reprises, cette attaque avait dû lui pomper pas mal de réserve de Ki d’un coup vu que sous la colère il y avait mis le paquet, plus de puissance pour plus de consommation aussi mais cela était nécessaire, certes il était fatiguée mais il était sur de venir à bout de Vlad facilement. Le corps vert de l’homme dont on ne connaît pas le nom n’étais pas tombé venait de capter le démon aux yeux cyan et il sentit son énergie émettre au-dessus de sa tête… Ce monstre n’était pas vaincu ? La fumé se dégagea et l’homme se tenait debout, amochée et blessé mais encore très apte à combattre… La situation devenait délicate pour le jeune Cold


« Hé hé hé… c’est que tu as du répondant tout compte fait ! »

Un laser vert d’énergie passa outre la fumée d’où provenait la voix et s’abattit sèchement sur le sol, provoquant une effroyable explosion qui réduisait à néant une maison qui était situé juste à côté du point d’impact… Dans un dernier sursaut Frystia avait eu le temps de se téléporté a quelques mètres plus loin pour éviter le souffle de l’explosion.

« On m’appelle Nightmare ! »

Ce furent les chuchotements qu’ils entendirent avant d’encaisser un coup de genou en pleine colonne vertébrale, et alors que la douleur le gagnait l’homme se faisant donc nommé Nightmare, l’attrape par sa queue et l’écrase au sol comme un forgeron écrase son marteau sur l’enclume. Frystia étais désemparé, totalement vulnérable et à la merci du monstre qui abattait ses poings l’un après sur son visage, soudain cela se stoppa, le jeune Cold avait les yeux fermé allongé sur le sol sous le poids des coups qu’il venait de recevoir, et alors qu’il pensait le calvaire terminé un éclair de douleur traversa son abdomen, le cri qu’il poussa fut si fort que toute la cité d’Icarion, aussi grande soit elle, l’entendu. Il ouvra tant bien que mal une de ses paupières pour constater que le rayon qu’avait envoyé Nightmare avait traversé son corps. Il posa une de ses mains dessus en grimaçant de douleur, tandis que son ennemi dans les airs riait fortement en compagnie de Vlad qui l’avait rejoint… Etais-ce la fin ? Ici ? Mourir en ayant rien accompli de sa vengeance… c’était trop tôt… Il tenta de se relever, mais en vain, ce fut un échec, il referma les yeux, l’espoir commençais à se dissiper quand soudain la voix de l’archimage arriva jusqu’à ses oreilles, la voix semblait éloigné et en plus de ça il n’entendait qu’un brouillon d’écho… Il rouvrit les yeux et aperçu Damtraax penchait sur lui.

 « Petit tu m’entends ! Je peux essayer de libérer les effets de ton sceau durant un court instant, ta situation physique étant affaibli, le sceau l’est également, il se pourrait que tu puisses débloquer temporairement tes pleins pouvoir ! Je ne peux pas te le garantir à 100% ni même des conséquences que cela aura mais je pense qu’il n’y as plus trop le temps de réfléchir.

Frystia acquiesça de la tête n’ayant quasiment plus la force de pouvoir parler, il remarqua juste la présence de Vlad foncer en flèche vers eux pour s’en douter empêcher quoi que soit et assurer leur victoire.

« J’ai utilisé un de mes sort de prévention sur toi, la douleur devrait s’être dissipé  «

En effet Frystia se sentait bien mieux, le trou à son abdomen s’était cicatrisé rapidement et  il put donc lancer une deuxième fois son orbe de protection autour de lui et de l’archimage bloquant ainsi la tentative de Vlad.

« Merde ! J’aurai dû être plus rapide ! »[/color ]
« Haha ! Ce n’est pas grave Vlad, et puis au moins je suis curieux de voir ce que mijote le vieux en faisant ça. »

« Ok… Tu es prêt ? Je te préviens ça risqué de te donner une impression très étrange, C’est parti ! »

Le reste des paroles qu’il prononça, Frystia ne les comprit pas, sans doute un incantation, tandis que la marque magique commençait à le bruler intensivement, puis vira au froid, une brulure de givre, puis après ça, des picotements, de plus en plus fort comme un électrochoc, puis une sensation d’étouffement, un sensation d’un poids très lourd qui l’écrasait avant de ressentir une tétanie et après ça… une énergie apaisante.. Une énergie longue en tranquille l’envahissait, Frystia se releva alors avec aisance et facilité, il se regardait l’aura qui le parcourait, une magnifique couleur jaune au reflet dorée et oranges le parcourait puis celle-ci se rétrécit sur lui mais tout en dégageant un éclat de plus en plus aveuglant, bientôt l’aura enveloppa l’entière surface de son corps, ne formant ainsi qu’une silhouette de lumière au reflet dorée, la lueur étais si forte que Frystia préféra fermer lui-aussi ses yeux plutôt que de prendre le risque de devenir aveugle…
Il se sentit changé, il tenta de rouvrir un œil lentement pour jauger l’éclairage, puis quand il s’aperçut que la lueur faiblissait il ouvrit le second. Des particules d’énergies flottait et émanait de son corps qui avait littéralement changé.

Spoiler:
 

« Ca a fonctionné ! Enfin on va bien voir ! En tous cas n’oublie pas l’effet est temporaire alors ne perds pas de temps ! »

Frystia avait très bien entendu ceux que l’archimage venait de lui dire mais il profitait quand même de cet instant pour savourer un peu, il sentait une puissance impressionnante ! Totalement démesuré comparé à son ancienne force, c’était littéralement jouissif. Il souriait de plaisir, jamais il n’avait ressenti une telle force provenant de lui, à vrai dire il peinait à y croire…

« Hahaha ! Chef regardez il a rétréci ! »
« … »
«  Ben quoi ? Qu’est ce qu’il y a ? »
« Il a changé. Le combat va enfin devenir intéressant ! »
« Non je ne crois pas.
« Oh oh oh, mais ne fais pas trop le malin, ce n’est pas parce que Mr Brille de milel feux qu’il doit de nouveau péter plus haut que son cul, tu te rappelles pas ta situation il y a quelques minutes ?
« Ha ha… Oui j’avoue je t’avais bien sous-estimé mais la ce n’est plus pareil ce combat n’as plus de sens… »
« Mais allez ferme donc ta gueule ! »

Nightmare joigna ses deux mains collé l’une contre l’autre et commença à emmagasiner de l’énergie pour préparer son attaque, Frystia s’éleva légèrement dans les airs afin d’éviter que l’attaque n’abîme d’avantage la ville, il s’éleva lentement laissant le temps à Nightmare de lancer son attaque.

« Allez à plus tard en enfer ! »

Un rayon de couleur jade traversa l’espace entre les deux adversaires rapidement et ne laissa rien sur son chemin, le rayon s’enfuyait dans l’espace, ne laissant rien derrière son chemin, ni même une trace du corps du jeune démon du froid…

« Peuf peuf peuf… Et voilà… il aurait mieux fait de me prendre au sérieux »
« Oh mais si c’est ça être sérieux pour toi alors j’ai vraiment raison ce combat est d’ores et déjà terminé. En juger par ton état c’était sans doute ta plus grosse attaque… dire qu’un homme comme toi m’est donné tant de mal…»

Nightmarre ne répondit même pas, il était abasourdi, le fait que je puisse éviter son attaque avec une simple téléportation, alors qu’il ne bougeait plus je me glissa rapidement jusqu’à lui en utilisant ma nouvelle vitesse, et j’utilisai l’effet de charge pour enfoncer mon poing dans son abdomen, afin de profiter premièrement de l’effet de surprise et aussi de la charge pour rendre le coup plus puissant. Il se souleva du sol sou le coup, le ventre rentré et la tête penchant vers l’avant, la gueule ouverte. Je le laissai tomber à mes pieds, afin de lui montrer ma totale domination sur lui désormais. Avant de passer ma queue autour de son cou en commençant par resserrer lentement, je voulais encore profiter de cette nouvelle énergie, donc je ne compter pas le tuer si vite, je voulais d’abord le faire souffrir, sur le coup je n’étais plus moi-même, mais je ne m’en apercevais pas, je ressemblais plus à mon frère plus qu’à moi-même réellement pourtant j’étais ailleurs, j’étais ailleurs sans me rendre compte, est-ce la raison pour laquelle les démon du froid utilise des formes de réduction ? Leur puissance naturelle fait qu’elle est si difficile à contrôler que leur obsession du pouvoir et de la violence l’emporte sur les autres sentiments ? En tous cas le cauchemar de Nightmare ( RT si t’as aimé) commençais tout juste, je l’envoyais maintenant dans les airs tout en le suivant dans sa lancée, puis j’enchaine une multitudes de frappe, poing, pied, tout y passé. Je continuai cette maltraitance pendant au moins une minute, certes c’est court, mais quand on est roué de coup, une minute peut devenir une éternité…

« C’est l’heure de mourir maintenant ! »

Frystia assomma sur son opposant un dernier coup, un violent coup de coude en pleine abdomen afin de le faire chuter sur le sol de la cité, Nightmare avais presque perdu connaissance, il entre encore un œil et tentais tant bien que mal de bouger sa langue afin de sans doute proférer quelques insultes, cela était sans doute vain car Frystia étais quasiment sûr de lui avoir cassé la mâchoire pour ne plus l’entendre… Frystia tandis son bras au ciel afin de rappeler ses fameuses boules d’énergie de sa technique FireRain, cependant il prit son temps cette fois pour rassembler les énergies en une seule boule concentré afin d’évite d’abîmer la cité, c’est bizarre lui qui semblait avoir perdu toute trace de conscience morale venait de se souvenir de ça tandis que son désir de tuer quant à lui étais encore très grand. Nightmare avait réussi à se relever se tenant un bras, et titubant, malheureusement pour lui cela ne changer rien, il allait juste mourir débout et non pas allongé, cela n’en ferais pas moins de lui qu’un homme mort aux yeux du démon.

 « Allez à plus tard en en… en fait non je te rejoindrais pas ! »

Frystia tira sa boule concentré d’énergie vers Nightmare qui provoqua une explosion monumentale, qui détruisit quelques édifices qui devait désormais avoir été évacué, cependant dans l’état actuel des choses Frystia ne prenait pas en compte cette éventualité comme une importance. Alors qu’il se sentait enfin libéré d’avoir vaincu son adversaire, la douleur du combat lui revint subitement, de façon encore plus pénible et plus douloureuse que toute à l’heure, sa peau commençait à ternir et tandis qu’il criait de douleur son apparence originale disparut pour revenir à sa forme réduite, ça toute petit forme chétive sous laquelle sa force est emprisonné. Il tomba au sol et s’écrasa pas très loin du corps de Nightmare dont il apercevait la silhouette.

« Haha… Il… Il semble que tu sois encore plus fier et arrogant que moi… »

Cette voix glaça le sang de Frystia, en effet comment pouvais il avoir survit a une de ses technique les plus puissantes, il se retourna alors pour regarder dans les airs apercevant bel et bien Nightmare, lui aussi en position fâcheuse, mais bien en vie.

«  Co… Comment… »
« Grace à mon virus sanguinaire… Une faculté de mon people, je peux interposer ma place instantanément avec un homme auquel j’ai injecté mes toxines sanguinaires… Hahaha je savais qu’il me serait toujours utile ce petit Vlad.. »

A cet instant Frystia ne ressentit plus rien que de la colère, il avait l’impression de revivre ce jour, ce fameux jour ou c’était lui qui avait été sacrifié par son père, et ses deux frères, sa re-transformation l’avais clamé et il était de nouveau redevenu lucide, il regarda Nightmare dans les yeux avant de se relevé, la douleur, il l’ignorait à présent, il avait juste horreur de ce genre de personnes, comment la vie d’un de ses camarades peut-il à ce point lui paraître futile… Frystia étais mal en point mais désomais c’était clair il alla utiliser sa plus puissante technique pour venir à bout de ce mec qui ne pouvais plus voir.

« Tu crois que c’est fini mais je reviendrai… pour te tuer… profite bien du temps de vie qu’il te reste il sera court »

Alors que Nightmare glissa dans les airs lentement pour s’enfuir Frystia canalisa le reste de ses forces en lui pour charger son BurningFlash, se mains brillait d’une lueur enflammée d’un rouge vif avec des mélanges orangée et jaune.

« Non tu ne reviendras pas… sale raclure ! Burning Flash !!!! »

Le trait d’énergie projetais étais violent et à la fois splendide à regarder, des flux d’énergies aux couleurs chaudes se déversait dans les airs en direction de Nightmare, tous en se regroupant et tournoyant l’une autour des autres. La vague d’énergie rasa littéralement toute particule de vie sur son chemin… l’aura du guerrier vert disparu en même temps que l’impact fut prononcé.
Frystia serra le poing avant de fermer les yeux et de s’effondrer sur le sol…




Frystia
Démon du Froid
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 507
Bon ou mauvais ? : ça reste à voir
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Psychochinésie - Griffe démoniaque
Techniques 3/combat : Kasaime - Orbe d'énergie
Techniques 1/combat : BurningFlash

MessageSujet: Re: Ikarion, Cité de la connaissance    Dim 13 Mar 2016 - 17:49
|Révélations |


«… J’ai fait une erreur, je me suis laissé submerger, je n’aurai pas dû, deux fils étais déjà amplement suffisamment, et voilà que je dois revendiquer l’avorton de la bande comme mon fils… ça me donne envie de vomir !»


« Secoue-toi un peu ! La lignée des Cold ne peut se permettre de montrer de si piètres aptitudes au combat ! Prends exemple sur tes frères !»


« Je n’arrive pas à croire que tu ne parviennes pas à saisir la subtilité de notre mutation et de nos transformations, à défaut d’être un faiblard cela pourrait au moins t’aider à évolué… J’ai honte de toi …»


« Tout comme cette planète tu es une erreur, remercie père de ce cadeau que l’on te fait ! »

Un sursaut anodin coupa net Frystia dans le rêve, ou plutôt le cauchemar qu’il venait de traversé. Revoir son père et ses frères le tiraillait encore une fois… des images du passé dont il se serait bien gardé de se rappeler et encore pire de les revivre. Certes c’est le subconscient mais l’on ne se rend compte que le rêve n’est plus réel une fois que l’on se réveille seulement… Il était la… allongé dans une sortie de lit, une salle totalement blanche avec une fenêtre trop haute qui ne donnait du coup qu’un regard vers le ciel, de couleur crépusculaire… Il s’aperçut assez vite qu’un masque à oxygène couvrait ses deux orifices respiratoires, et qu’une multitude de fil étais reliée à son corps, certain juste juxtaposé avec une ventouse, d’autres littéralement implantée en lui…

En cet instant le démon du froid était vide de regard, il ne se souvenait pas du tout ceux qui l’avais conduit à se retrouver ici, et ses membres étaient tétanisés, il n’arrivait à faire que de très petits gestes, impossible pour lui de se lever, il se rallongea, et tenta du mieux qu’il put de se servir d’un de ses bras pour retirer le masque qui commençait à l’agacer sévèrement. Alors qu’il força pour tenter de sentir ses muscles se contractais une voix fit irruption.

«Tu vas te faire mal plus qu’autre chose attends !»

Cette voix… Frystia pouvais facilement y mettre un visage dessus, il savait désormais ou il était, Ikarion. Et alors qu’il se tourna en direction de l’archimage, tout lui revient, absolument tout. Son entrevue avec le conseil qui avait été interrompu par Nightmare, son combat contre lui, l’aide de l’archimage, sa forme originelle, sa piètre victoire face à un ennemi si faible, mais il se souvint aussi des dégâts qu’il avait occasionné durant sa période de « semi-transe ». Il ne savait absolument pas comment allait réagir le conseil suite à ça, après tout il avait rasé un bâtiment juste par orgueil et sentiment de puissance, son égo avait pris la place sur ses les valeurs qu’il avait choisi de respecter… L’archimage avait profité de ces instants de réflexion, pour retirer le masque à oxygène du visage du Cold, qui se sentit d’un coup libéré d’une entrave, bien que c’en n’étais pas une bien au contraire. L’archimage, dont Frystia avait oublié le nom, ajusta son lit, afin de le relever légèrement et qu’il ne soit pas totalement parallèle au sol.

«Alors ? On a fait un gros dodo ? On se sent mieux ?»

Frystia ne capta pas d’animosité dans la voix de l’archimage, étais ce de bonne augure ? Si Frystia se souvenait de cette débâcle commise, il était certain qu’eux aussi n’ai pas oublié cette histoire et il était clair qu’il n’était pas dans une bonne posture. Pourtant l’archimage ne se montrait pas sous une tête emplie de colère mais abordé plutôt une tête amicale. Frystia ne sentait pas pour le moins dans la plus grande des confiances, surtout sous sa forme chétive, qu’il l’incombait de nouveau pour une raison qu’il ignorait, enfin il se souvenait qu’elle était revenu durant son combat avec Night’ mais il n’avait pas d’explication logique à donner à ça. Il ne répondit pas à l’archimage et du coup celui-ci se mit donc à parler au démon qui resta allongé à l’écouté parler.

« Bon, j’ai des tas de choses à te dire… Alors commençons par les récents évènements qui se sont passé ces derniers jours, car oui ça fait plus d’une semaine que tu étais inconscient ici. L’individu qui t’as attaqué n’est pas répertorié dans nos registres de race connus, et cela est pour nous très embêtant puisque nous sommes censé recensé toute la connaissance de l’univers, et de plus ta dernière attaque l’as sans doute totalement désintégré car nous n’avons pas retrouvé son corps pour l’examiné. » L’archimage marqua une petite pause.
« Il reste en effet le problème de destruction que tu as occasionné dans la bataille, cela n’as pas été simple, et le conseil restreint c’est entretenu sur ça, après un long débat, nous en avons conclu que sans ta possible intervention contre Nightmare les conséquences aurait pu s’avérer bien plus grave qu’un simple bâtiment en ruine, aussi nous avons voté et le vote a finalement décidé que tu serais acquitté pour ça. »

Frystia se sentit un peu soulagé suite à ça, il avait honte de s’être emportée et surtout avoir agi comme un démon du froid, comme un membre de sa famille. Il comprenait désormais ce que c’était pour les Colds de devoir maitrisé ce surplus de force envahissant, et ce n’étais pas si simple de ne pas se laissé emporter.

« Ceux qui as de bon à tirer du fait que tu étais dans le coma pendant plusieurs jours, c’est que j’ai pu faire des test sur toi, sur le sceau que tu portes sur toi je veux dire. J’ai eu tous le temps pour examiner en détail la forme de magie et je peux juste te dire que c’est l’œuvre d’un mage très puissant, bien plus puissant que moi il se pourrait même et cela ne présage rien de bon. Je pensais que mes seules connaissances magiques pourraient te libérer de l’entrave mais après plusieurs tentatives, j’en suis venu à la conclusion que je n’y arriverai pas. Il va falloir que tu te donnes toi aussi les moyens de réussir. »

Le regard de Frystia montrait un signe expressif d’une profonde incompréhension, après ce n’est pas comme si il avait saisi ceux que voulais dire l’archimage par ses donner les moyens de réussir.

« Je vais avoir besoin des quatre pierres élémentaires sacré. Il y a fort longtemps ces pierres m’appartenais, mais leur puissance est telle que j’ai décidé de les sceller en les envoyant chacune à l’autre bout de la galaxie pour que personne ne puisses les utilisé à mauvais escient. Grâce à elles je serais en mesure de te libéré de ce sceau maudit. Je dispose d’une place importante ici à Ikarion et je ne peux pas me permettre de quitter mon statut et ma place ici, c’est pour cela que tu vas devoir allez les récupérer toi-même. Tu n’y es pas obligé mais sans cela je ne pourrais rien de mon côté. »

Paradoxalement Frystia y étais bien obligé, mais rien en se dresserai entre ça et son désir de rompre ce fichu sceau.

« Bien entendu j’accepte archimage, mais il va falloir que vous m’indiquiez l’emplacement de vos pierres. »
« Je m’attendais à une réponse comme celle-ci. J’ai pris soin de noter sur ce papier les renseignements nécessaires, je te conseille de commencer par te rendre sur la planète Freezer, oui celle de ton frère, le monstre qui garde la pierre la bas est le moins puissant du lot et avec une première pierre en ma possession je pourrais te ramener à ta seconde forme et ainsi re-débloqué une partie de tes forces de nouveau emprisonné, les autres pierres se situent sur d’autres planète, Magma, la Terre et Namek. J’ai confié une pierre aux Namek également car en tant que peuple pacifique personne ne se doute qu’il puisse en posséder une. Ils m’ont dit qu’il la confiera à Akumu, sans doute un monstre de leur planète. Ah et une dernière chose, appelle moi seulement Daamtraax, je n’aime pas vraiment les formules de politesse à répétition, alors considère moi comme un égaux et un ami. »

Le Cold étais surpris de cette attitude qui d’un coup tranchait totalement avec son rôle ici à Ikarion et sa stature, mais cela ne déplaisais pas au démon du froid de se passer des toutes ces bienséances.

« Cela me va alors Daamtraax, quand aurais-je retrouvé mes pleins moyen ? »
« Hé bien maintenant ! »

Daamtraax lança un sort magique sur le démon aux yeux cyan et celui ressentit d’un seul coup la force lui revenir et ses muscles de nouveau alimenté. Il se jaugea rapidement effectuant quelques mouvement de bras et de jambes ordinaires puis il se leva.

« Je suis quand même archimage hein, je connais quand même quelques sort sympa, c’est juste que je voulais d’abord entendre ta réponse »
« C’est vraiment sympa la magie quand même… Je pars sur le champ si cela ne te gênes pas, plus vite je me mettrai en route plus vite je pourrais lever ce maudit sceau.»
« Mais je t’en prie va donc, quand tu reviendras avec la première, viens me trouver dans ma tour, et retiens bien ceci : Azor Ahaï. Ce code pourras te permettre de me trouver directement quand tu te présenteras, c’est un petit mot magique incompréhensible pour les gens excepté si tu l’as entendu une fois sortir de ma bouche, pas mal comme système hein »
« Azor Ahaï... J’avoue que c’est ingénieux, je serais m’en souvenir »

Après cette entrevue plus que sympathique, dans laquelle il pensait surtout avoir perdu toutes ses chances d’un jour se voir retiré ce sceau, les choses s’était plutôt remarquablement bien passé, il retourna dans la station de lancement d’Ikarion et pénétra dans sa capsule qui n’avais au final pas bougé, sa destination étais on peut plus claire : Freezer !

(suite du rp : http://www.rpgdbz.com/t13433-le-clown-rencontre-le-demon-rejete)




Dernière édition par Frystia le Ven 8 Avr 2016 - 16:16, édité 1 fois
Frystia
Démon du Froid
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 507
Bon ou mauvais ? : ça reste à voir
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Psychochinésie - Griffe démoniaque
Techniques 3/combat : Kasaime - Orbe d'énergie
Techniques 1/combat : BurningFlash

MessageSujet: Re: Ikarion, Cité de la connaissance    Mer 16 Mar 2016 - 0:35
|Je suis de Retour ! |


La navette d’Amaterasu était tout simplement programmée pour elle-même atterrir et se poser dans la station de d’atterrissage de la ville. Car oui le voyage étais passé rapidement en s’entrainant dans celle-ci, la notion de temps étais différente dans l’espace, alors qu’il pensait que cela faisait quelques heures, il en était en fait différent, plusieurs jours s’était réellement écoulé en dehors de la diffraction du temps, bref. Bien que ce ne fut pas sa première fois, contempler cette immense ville sous ce ciel orangée, le comblé encore une fois et ses pupilles s’émerveillait à nouveau, il se demanda quelle réaction devait tenir son compagnon de voyage alors il se retourna pour voir son visage et il n’en fut pas surpris quand celui abordais une tête de plus surprise. Les yeux totalement écarquillés et la bouche qui étais entre ouverte. Cette allure n’étais pas exagéré tout compte fait, après tout il s’agissait la certainement de la plus grande ville de tout l’univers ! Lors de sa première venue il avait lu quelque part que la superficie de la ville s’étendait sur environ 75% de la planète ceux qui semblait invraisemblable, mais il est vrai que Frystia n’avait jamais vu autre chose que des habitations, malgré les espaces de natures qui fusionné avec la ville celle-ci ne s’arrêtais pas et continué à perte de vue, comme une mer blanche d’immeubles qui s’étends à l’infini…

Frystia sortit suivit par Amaterasu qui continuait de l’instant pour peaufiner son art de la télékinésie, maintenant qu’il connaissait le secret de l’art avancer, la psychokinésie, il devait juste apprendre le truc et s’exercer. Frystia quant à lui était concentré sur son objectif et laisser surtout Amaterasu faire sa propre vie, il ne savait pas si il le suivrait jusqu’à chez l’archimage, mais en tant que magicien sa curiosité l’amènerait probablement là-bas lui aussi. Le transporteur instantanée était une remarquable invention technologique, et pour le coup c’était une manière extrêmement rapide et efficace pour pouvoir visiter Ikarion ou l’on voulait et d’évité un trajet éprouvant dans cette ville qui je le rappelle comptais plus des deux tiers de la planète.
C’est ainsi que Frystia, toujours suivi d’Amaterasu, se tenait droit devant la tour de l’archimage Damtraax, c’est la première fois qu’il venait ici, mais même le mot « Tour » ici étais presque à changer tellement la hauteur et le diamètre de l’édifice étais impressionnant ! Autour les immeubles déjà impressionnant perdaient instantanément de leur superbe et semblait bien plus petit qu’au premier regard portée dessus. Frystia n’étais pas un mage mais déjà il était bien curieux de savoir ceux que cette tour abritait pour être aussi grande.

L’hôtesse d’accueil de la tour qui nous reçut était sans doute une alcmen, son teint de peau était rose ses yeux clair avec une petite pupille noire en son centre. Nous approchions d’elle tandis qu’elle abordait un des sourires les plus charmeurs.

« Bienvenue à la tour de magie d’Ikarion, centre institutionnel et magique d’Alcmen, et lieu de pèlerinage pour tous mages qui se respecte. Que puis-je pour vous ? »
« Je suis là pour voir l’archimage pouvez-vous m’indiquez ses appartements ? »
« Je suis désolé mais l’archimage ne peux pas recevoir de la visite comme cela, il vous faut prendre un rendez-vous au préalable.»
« Ah ouais c’est vrai j’avais oublié… Azor Ahaï »
« Oh ! Je vois… Vous êtes quelqu’un d’important, veuillez me suivre s’il vous plaît. »

L’hôtesse sorti de l’accueil et toujours dans un grand sourire nous fit signe de la suivre. De son côté Amaterasu faisait un drôle de tête, et cela était bien normal puisque le mot « Azor Ahaï » étais totalement incompréhensible à entendre si l’archimage ne l’avais pas prononcé en votre présence au moins une fois. Frystia le savait mais il n’y avait pas vraiment cru le jour ou l’archimage l’avais prévenu. Au final c’était bien pratique pour pouvoir donné un accès privée à n’importe quelle personne, au moins ce n’est pas comme une carte vip ou quoi que ce soit, qui peut être volé. Les deux compagnons suivirent toujours la jeune femme au teint rose, elle sortit une carte de sa veste et la passa devant une sorte de lecteur laser qui identifia la nature très rapidement et la… ce fut une nouvelle stupéfaction devant nous. Un hologramme se dessinait de bas en haut, tout cela accompagné de lumières rouge, bleu, et jaune, un spectacle jouissif pour les yeux, c’était une très belle magie ! Et l’hologramme qui semblait immatériel se changea en cage d’ascenseur tout à fait matériel !

« Après vous ! »

Frystia découvrait de nouvelles choses tous les jours, il trouvait cela vraiment intriguant et devait bien reconnaître que la magie était une discipline qui pourrait l’intéressé. Aussi passerait il peut être un peu de son temps ici enfin d’en découvrir d’avantage de secret, en tous cas celui qui devait se sentir comme chez lui n’étais autre qu’Amaterasu. L’ascenseur magique s’arrêta devant un petit vestibule donnant à une porte.

« L’archimage est déjà au courant de votre visite, vous pouvez entrer. »

L’hôtesse nous quitta alors tout en reprenant l’ascenseur qui d’un point de vue extérieur disparaissait comme par magie, sauf que pour le coup et bien c’était vraiment de la magie ! Frystia jeta un regard à Amaterasu avant de pénétrer dans ceux qui semblait être le bureau de l’archimage, au centre de celui-ci une sorte de sphère en verre dans laquelle des lumières vacillaient dans tous les sens.

« Quel plaisir de te retrouver Frystia ! Je vois que tu n’es pas venu seul ! Tu as décidé de m’amener un mage hein ? Hahaha »

L’archimage avait jeté un regard naturel sur Amaterasu, je ne lui avais pourtant rien dis et il savait déjà que j’étais en route et que mon compagnon de fortune étais un mage, il méritait bien son titre, du moins je présume.

« Ne soyez pas surpris jeune mage, il est facile pour moi de pouvoir remarqué la présence de potentiel magique quand j’aperçois un être capable d’en produire. Enfin je suppose que tu reviens avec ta première pierre n’est-ce pas ? »
« Salut Daamtraax, et oui j’ai rencontré Amaterasu sur Freezer, comme tu m’avais conseillé de commencé par là. Voici d’ailleurs la pierre que j’y ai trouvé.»
« Ha parfait ! La pierre du vent, ne perdons pas de temps dans ce cas, pas que j’ai autre chose à faire aujourd’hui mais je présume que votre impatience a assez duré ! Venez tous les deux je vous prie et touchez cette sphère.»


Je n’avais absolument aucune idée de ceux qu’il allait se passer, certes depuis la fois où il était venu me parler au centre de régénération, il m’avait demandé de le considérer comme un ami, mais aussi comme quelqu’un de banal et d’évité forcément les règles de bonne conduites, enfin dans le sens où je pouvais m’adresser à lui familièrement et ne pas être obligé de lui témoigner en chaque instant une marque de respect. En effet cela le lassait, depuis son acquisition au titre d’archimage les formules de politesses et de flatterie n’étais qu’omnipotente. Enfin tout cela pour expliquer pourquoi Frystia l’avais appelé par son nom et ce de manière très aisé. Les deux protagonistes rejoignirent donc Daamtraax et posèrent chacun leur tour une main sur la sphère qui faisait office de centre.

« Je suppose que vous n’avez aucune idée de ceux donc cela peut s’agir, mais n’ayez crainte c’est une manière pour moi de pouvoir me rendre rapidement à n’importe quel étage de cette tour ! Et quand on voit sa taille cela semble logique d’avoir pensé à installer ce système»

Les lumières de la sphère s’agitèrent frénétiquement et augmentaient leur vitesse, une sorte d’énergie magique de couleur blanche très lumineuse formait désormais un cercle sous les pieds des trois hommes qui étais collé à la sphère, avant qu’un dôme lumineux apparaissent tout autour, la lumière émanant de la sphère, mais également du dôme étais si intense qu’elle ne permettait plus de voir l’extérieur, pourtant la force lumineuse ne gênait en aucun la rétine et ne brûlait pas les yeux. L’archimage prononça quelques mots que Frystia ne compris pas et le dôme se brisa, laissant place à un nouveau décor, une nouvelle salle.

« Pratique n’est-ce pas, cela fonctionne comme le système de téléportation de la ville elle-même, sauf qu’ici je suis le seul à pouvoir en bénéficier et choisir sa destination. Cette salle est une des salles d’expérimentation à la magie, nous en possédons une bonne vingtaine dans la tour, nous serions tranquille ici pour pouvoir déverrouiller la partie déjà fragilisé du sceau sans être dérangé. Le procédé sera assez rapide, vu que comme je viens de le dire le sceau est déjà fragilisé, cependant une douleur sera inéluctable pour toi, j’espère que tu es prêt. »

Frystia acquiesça d’un signe de tête, ce n’est pas comme si il avait vraiment le choix de toute façon. Daamtraax quand à lui tenait la pierre blanche trouvé sur Freezer dans sa main et incanta une nouvelle forme de magie, il parlait de nouveau dans une langue qui étais méconnaissable du démon, tandis que la pierre brillait. Une énergie sortit de la pierre et se dirigea vers le sceau qui étais apparu sur le thorax de Frystia et au contact, une violente douleur de brûlure pris Frystia, mais pas une brûlure classique, c’était une brûlure de gel, encore plus pénible à supporter, même pour lui qui avais l’habitude des températures extrêmes. Frystia se plia de douleur tout en se tenant au niveau du ventre, cette opération ne dura pas plus de 15 secondes, mais Frystia eu si mal que pour lui le temps qui s’était écoulait paraissait plus long, mais une fois finit, toute douleur se dissipa instantanément et le démon aux yeux cyan avait retrouvé sa grande forme, la forme de réduction N°2

« Eh bien voilà une opération rudement bien menée ! Tu dois avoir recouvert une plus grande partie de ta force désormais, tu ne devrais pas avoir de mal à vaincre les autres monstres ! »
« Merci beaucoup… Daamtraax, ceux que vous faites pour moi n’est même pas descriptible pour moi… »
« Ne recommences pas à me parler comme si j’étais quelqu’un d’important je t’en prie ! Tu sais très bien que pour un mage comme moi, me penchait sur un sceau aussi puissant est aussi un défi… Vu que le mage qui t'as fait ça est très puissant. »
« Pas aussi puissant que toi il faut croire puisque bientôt j’en serai libéré ! »
« Sans faire preuve de trop de modestie, c’est aussi à l’aide de ces pierres que je pourrais arriver à faire exploser ce sceau, d’ailleurs souviens toi, je ne pourrais plus rien faire pour toi si tu ne ramènes pas les trois autres à présent.»
« Tu sais que tu peux compter sur moi pour te les ramener rapidement haha ! »

Frystia se redécouvrait pour la deuxième fois rempli de vie, c’était la première fois qu’Amaterasu n’avais
pas à baisser la tête pour regarder son partenaire, puisque désormais il rivalisais en terme de taille. Alors
que le voyage pouvait reprendre Amaterasu qui étais resté assez muet depuis le début, interpella
Daamtraax pour le questionné sur la psychochinésie. Cela était en effet très intelligent de sa part de
     profiter des conseils et des connaissances de l’archimage pour en savoir plus à propos de cet art
que Frystia avait tenté de lui faire comprendre.


« Bonne initiative, ne m’en veux pas de ne pas rester avec toi mais je connais déjà cela, du coup je vais profiter du temps que tu resteras la pour papillonner, dans une heure au vaisseau c’est bon ? »


Frystia salua l’archimage et puis parti en sortant par la fenêtre, ouais il n’avait pas vraiment l’envie de se taper l’ascenseur, c’était bien trop long. Il retourna néanmoins au rez de chaussée, à l’accueil et demanda s’il y avait une bibliothèque dans la tour. Une fois cette info en possession il s’y rendit et essaya de s’intéressé pour une fois dans sa vie à ce pouvoir de la psychochinésie. Il n’était pas resté avec l’archimage car il se souvenait de ceux que son père avait une fois dits plus tôt dans sa jeunesse. Un ancien de la lignée des Colds, avait poussé sa maîtrise de la psychochinésie à un tel point, qu’il avait fait évolué ce don jusqu’à le rendre encore plus puissant qu’il ne l’était. Comme quoi son père parlait parfois de choses intéressantes. Il tenta de trouver quelque chose, mais rien de bien concret jusqu’à un fameux livre qui attira son attention : La Chronokinésie. Il feuilleta le livre rapidement car cela faisait déjà un moment qu’il était là, peut-être même plus d’une heure. Il prit le livre avec lui, bien que cela ne soit pas autorisé, il ne compter pas le voler, seulement l’emprunter, en espérant que l’archimage ne lui en veuille pas, il prit soin de rester discret et de s’échapper comme toute à l’heure par la fenêtre et vite rejoindre le vaisseau ou l’attendais peut être Amaterasu. Plusieurs minutes après il arriva à la station de lancement ou été stocké le vaisseau de son compagnon, il aperçut que la porte de celui-ci étais déjà ouverte, alors il y pénétra avant de remarqué la présence du magicien fou.


« Euh ça fait déjà une heure ? Désolé je me suis laissé distraire plus longtemps mais on peut y aller désormais. »

Le sas se referma, les deux aventuriers étaient prêts à reprendre la route !



(suite du rp, post#7 : http://www.rpgdbz.com/t13535-vers-l-infini#223338 )


Dernière édition par Frystia le Ven 8 Avr 2016 - 16:22, édité 2 fois
Amaterasu
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 26/10/2015
Nombre de messages : 53
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Psychokinésie / Téléportation / Free Fire
Techniques 3/combat : Illusion / Ultimate Laser
Techniques 1/combat : Breath of Death

MessageSujet: Re: Ikarion, Cité de la connaissance    Ven 18 Mar 2016 - 16:16
A l'intérieur de mon vaisseau tout neuf, je m'entraîne toujours à tenter de maîtriser la psychokinésie. Cet art me paraît tellement lointain de part sa puissance, et pourtant dans un sens tellement proche de part le don que je possède déjà. Mes exercices sont éprouvants mentalement comme physiquement et Frystia m'est d'une aide sans commune mesure. Bien qu'actuellement je suis très loin de ce qu'est son pouvoir, je maîtrise désormais mieux le mien qu'est la télékinésie. Je parviens mieux à déplacer mes cartes et encore et toujours je tente d'en complexifier l'entraînement. J'apprend aussi à porter mon pouvoir à plusieurs endroits tout en subissant de multiples déconcentrations. Le tout est assez difficiles à combiner mais c'est faisable. A vrai dire, j'envie mon nouvel acolyte de ses capacités. Pour lui cette maîtrise est naturelle, il est donc tellement plus puissant que je le suis. D'un claquement de doigt il peut effectuer des choses qu'aujourd'hui même en y mettant toutes mes tripes je ne peux effectuer. C'est rageant d'un coté mais ça me donne aussi la motivation pour progresser et ça me pousse.
Ainsi, je poursuis inlassablement mes entraînements jusqu'à ce que le vaisseau acheté sur Freezer se pose sur une nouvelle planète. Selon Frystia c'est donc Ikarion, une planète dont il m'a pas mal parlé. Là ce trouve un archimage, un homme tellement puissant qu'il pourrait desceller le sceau qui le contraint. En fait, ces capacités qu'il accorde à cet homme m'intriguent, s'il est si puissant il pourrait donc m'apprendre pas mal de chose utiles. Enfin, j'ai pour l'instant l'impression d'être un mage de pacotille face à la psychokinésie de mon ami.

L'appareil de voyage intersidéral posé, nous sortons donc à l'extérieur et c'est alors que la surprise me prend. Les yeux écarquillés, la bouche béante je ne peux que contempler le gigantisme de la ville qui nous fait face. Tout à des proportions immenses, bien plus impressionnante que tout ce que j'ai pu voir jusqu'à présent. En sondant rapidement l'esprit de Frystia, je découvre que cette métropole fait en réalité quasiment 75% de la surface de la planète elle même. Choqué je me demande comment cela est possible, habitants ont poussé l'urbanisme à un point surement jamais égalé nul part ailleurs. Tout bonnement fantasque, je ne peux donc que m'émerveiller de cette immensité de bâtiment qui s'étend dans toutes les directions à perte de vue.
Quelques instants plus tard, je focalise de nouveau ma concentration sur mes cartes qui me suivent en suspension dans l'air. Grâce à ma télékinésie je les fait voler et je m'exerce donc à les maintenir dans cette position tout en ayant l'esprit attiré par autre chose. Ainsi, si j'arrive à les contrôler tout réussissant à me concentrer sur plusieurs choses à la fois, j'aurais accomplit un énorme pas en avant.

C'est alors que pour arriver à notre destination, Frystia décide d'emprunter un transporteur instantané. A vrai dire, c'est la première fois que j'en vois un, et malgré que j'en ai déjà entendu parler ça me laisse perplexe. Puis, en un rien de temps nous nous retrouvons devant une tour si immense que j'en ai jamais vu de tel. De ce que j'ai pu voir jusqu'à présent, c'est surement le bâtiment le plus grand de l'immense ville. De plus, de part ses mensurations totalement dantesque, elle pourrait carrément accueillir la population entière de quelques petites planètes que j'ai déjà visité. En tout cas, c'est un édifice incomparable et il en impose tellement qu'il ne peut avoir qu'une importance primordiale.
A l'intérieur, une hôtesse d'accueil avec un teint rose nous conduit pour rejoindre le fameux archimage, une fois que Frystia a énoncé un quelques mots dans une langue qui m'est inconnu. En tout cas, ça m'a bien l'air d'un code secret vu que juste avant, la jeune femme ne semblait pas enclin à nous faire rencontrer cet homme si important.

C'est alors qu'un hologramme se forme devant nous pour ma stupéfaction la plus totale. De plus, il prend l'apparence d'une cage d'ascenseur comme si de rien n'était. Alors que l'hôtesse d'accueil nous invite à monter dessus, je le tâte du bout du doigt comme pour me rassurer.

> Waooooh c'est un truc de malade !

Je paraît totalement impressionné par cette prouesse technologique, ce qui est vrai, alors que j'ai moi même des cartes qui volent autour de moi. C'est un peu comique, et que cela plaise est un bon point. En tout cas, je reste bouche-bée par les spécificités complètement folle de cette planète.
Puis, quelques instants plus tard nous voilà devant un vestibule. Technologie ou carrément magie, c'est quelque chose d'incroyable et je suis content de l'avoir emprunté.
Enfin bon, concentré d'une part sur mes cartes que je fais graviter autour de moi, mon attention se porte aussi sur la porte qui nous fait face. C'est derrière elle que se trouve l'archimage et ce n'est pas rien. Donc, je décide de ranger mes cartes dans le paquet et le place dans ma petite veste. Ainsi, j'ai l'air plus présentable devant un monsieur de son envergure. C'est alors que nous entrons un peu timidement je l'avoue et à l'intérieur, mon étonnement est tout aussi grand. Voilà que nous sommes dans un bureau, au centre duquel une sphère de verre semble contenir plusieurs lumières qui oscillent. Automatiquement, ma curiosité de magicien me pousse à me demander s'il s'agit là d'un objet de décoration ou plutôt d'un objet qui a une réelle fonction.

> Bonjour, jolie bureau ... attend mage mais comment .. ?

Ma voix emprunté d'étonnement fait penser à celle d'un gamin rêveur qui voit des paysages fantastiques. Au final, cette comparaison semble assez proche de la vérité.

> Vous êtes vraiment fort monsieur l'archimage !

Puis, Frystia et Daamtraax échanges quelques paroles concernant la fameuse pierre que nous avons récupérer face à l'énorme monstre sur Freezer. Pour tenter d'en savoir plus, je porte ma télépathie sur l'archimage. Seulement, son esprit semble imperméable à ma tentative et c'est bien la première fois que ça m'arrive. D'ailleurs, alors qu'il s'approche de nous, il me lance un petit regard discret comme s'il avait compris ce que je tentais de faire.
Ce type n'usurpe donc pas son rôle ici, bien que je ne sois qu'un amateur, il me bloque et me cerne avec tellement de simplicité que ça semble presque irréel.
En tout cas, selon ses indications je place moi aussi ma main sur la pierre de Frystia et dans une lueur apparue par magie, nous disparaissons pour réapparaître dans une autre salle. Là encore, Daamtraax nous dévoile l'immensité de ses pouvoirs magiques. C'est donc indéniable, ce gars est un mage d'un niveau tellement élevé que j'en ai jamais vu d'autres comme lui auparavant. Il est possible qu'il soit l'un des tous meilleurs de l'univers et ça ne m'étonnerais même pas avec ce que je peux voir aujourd'hui.

> ... c'est un truc de dingue ...

C'est alors que l'archimage entreprend de défaire le sceau qui restreint Frystia. Tenant la pierre d'une main, il entame des incantations magiques dans une langue qui là encore m'est totalement inconnu. Puis, mon ami se tord de douleur comme l'avais prévenu Daamtraax et pourtant, je vois qu'il tente vraiment de tenir tête à celle-ci. Soudain, il grandit, ses cornes poussent et ses muscles se développe. La transformation se fait rapidement, en à peine quelque secondes mais pour le coup, je suis tellement surpris que ça dissipe tout ce que j'ai pu voir ici. Indéniablement c'est la chose la plus incroyable que j'ai vu sur cette planète.
Cependant, alors que la douleur de mon acolyte semble s'être dissipé et qu'il remercie l'archimage, mon souffle est quasiment coupé par la nouvelle puissance qu'il dégage. Son aura m'agresse et elle envahit la pièce. Pourtant, le mage ne semble même pas touché par celle-ci. De mon coté, je la supporte mais c'est oppressant.

Par la suite, quelques paroles s'échanges de nouveau entre eux et la réaction du mage m'interpelle. En effet, il refuse d'être traité comme quelqu'un d'important et préfère la simplicité. Il faut bien le dire, ce n'est pas une attitude très répandu chez les personnes avec une puissance comparable à celle de Daamtraax. Généralement ce sont des gens plus imbus d'eux-même et qui n'acceptent pas qu'on ne leur fasse pas de courbette à chaque instant. En fait, c'est agréable d'avoir affaire à quelqu'un comme lui.

> Daamtraax, que sais-tu de la psychokinésie ?!!

Prenant mon courage à deux mains, je me lance pour en apprendre plus sur cet art si complexe. Avec ses indications, je vais surement être capable de parvenir à surpasser mon don pour le faire passer au stade supérieur.

> Aller ça marche, à tout à l'heure Frystia !

C'est donc alors que mon ami s'échappe par la fenêtre et donc que je me retrouve seul face à l'archimage.

> Amaterasu, tu es quelqu'un d'intéressant !
Tout à l'heure tu as essayé de lire en moi et je t'ai bloqué, tout simplement car ma puissance magique est plus grande que la tienne. Mais de plus, j'ai pu lire en toi sans que tu ne t'en aperçoive !


A vrai dire, les quelques révélations du mage ne me choquent pas tellement. En effet, avec ce que j'ai pu voir jusqu'à présent ça ne m'impressionne même pas.

> T'es vraiment fort !

Daamtraax rigole un peu avant de reprendre la parole, tout en posant une regard bienveillant sur moi.

> Mon garçon, j'ai donc vu que tu possède un don naturel pour la télékinésie, sort donc tes cartes et fait les voler autour de moi. De tel manière à ce qu'elle semblent être des corps gravitant autour d'une planète.

Selon les indications du mage, je sors mes cartes grâce à ma télékinésie et les faits graviter dans un seul et unique sens autour de lui.

> Très bien, maintenant il va falloir que tu arrives à surpasser ce simple stade ! Tu vas donc les faire voler dans n'importe quel sens autour de moi. Tu vas ainsi poser ta concentration à plusieurs endroits en même temps !

Immédiatement je m'exécute en tentant de faire prendre des directions complètement opposées à mes cartes. Au début je galère vraiment à me concentrer sur toutes pour parvenir au résultat attendu, mais mes quelques entraînements récents font que j'y parviens au bout de quelques minutes. Puis, ma pression se relâche un peu une fois que j'ai choppé le rythme.

> Très intéressant ! J'ai cru que tu allais mettre plus de temps que ça !
Tu as du potentiel Amaterasu, pourtant actuellement tu n'en utilise qu'une trop petite partie ...
Bon, tu as pris le pli, maintenant je vais comme pour les entraînements que tu as déjà effectué exercer dessus une pression par mes pouvoirs.
C'est avec ce genre d'entraînement que tu vas pouvoir te surpasser ! Plusieurs point de concentration et en plus de ça un obstacle. Tu dois toujours faire ça de manière progressive pour que tu puisses voir où tu te situe.


Alliant les actes à ses explications, l'archimage use de ses pouvoirs pour exercer une pression sur les cartes. Pendant ce temps, je dois les maintenir en l'air avec la même vitesse et les même axes sans flancher. Petit à petit la difficulté de l'exercice augmente et devient de plus en plus éprouvant pour moi. De plus, au bout d'un moment Daamtraax entreprend d'exercer une pression sur mon propre corps encore indépendamment plus grandes que celle sur les cartes. Ainsi, sans même bouger ne serais-ce qu'un petit doigt, il trouble mes pouvoirs et me met à rude épreuve. De ce fait, au bout de quelques minutes menées à ce train d'enfer je m'écroule au sol, quasiment inconscient. Ayant tout donné pour parvenir à une stabilité de mon corps et de mes cartes, je me suis complètement vidé de mes forces.

> Tu viens de m'impressionné ... tu as tenu longtemps !

Me remettant de mon trouble, je reste assis afin de reprendre mon souffle et de mieux me sentir.

> C'est un truc de dingue, avec un truc comme ça j'aurais pu mourir ahhahahahha !

Le mage fait alors apparaître une petite fiole devant moi que j'attrape automatiquement.

> C'est revigorant, prend en un peu et emmène le reste avec toi, vous en aurez besoin dans votre quête !

> Merci beaucoup, quand on reviendra tu ne nous reconnaîtra plus tellement on sera devenu fort !!

J'avale quelques gouttes de ce mystérieux breuvage et dans le même temps je me sens plein d'énergie. C'est vraiment un type formidable, il a toujours un nouveau tour dans sa poche, c'est vraiment un mage d'exception.
Avec mon regain d'énergie, je peux donc de nouveau faire flotter mes cartes dans les airs et je leur fait prendre la forme d'un tapis. Ainsi, je m'assoie dessus et m'échappe par la fenêtre moi aussi. Après avoir survoler ce qui pourrait n'être qu'un infime quartier de l'immense ville-planète, je me dirige enfin vers le vaisseau. Ne ressentant aucune énergie, je me sais donc seul et je décide donc de m'exerce un peu. Vu la démonstration de puissance de Daamtraax je ne peux être qu'infiniment plus motivé pour parvenir à mon but de maîtrise de la psychokinésie.

Finalement, au bout de quelques temps Frystia revient, ayant bien dépassé l'heure qu'on s'était fixé pour le retour.

> Ouais t'as traîné !! Bon allons y alors !!

 
Ikarion, Cité de la connaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Les Black Camel pénètrent dans cité des plaisirs!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-