Partagez | 
 

 Le temps file (pv Abis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Karena
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/03/2015
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Le temps file (pv Abis)   Jeu 26 Mar 2015 - 19:04
Deux années s'étaient écoulées depuis qu'elle avait quitté les steppes et sa dernière tribu, l'appel de l'aventure, de la nouveauté, avait poussé Karena a rejoindre les montagnes pour y redécouvrir un style de vie qu'elle n'avait plus connu depuis quelques vies déjà. Son corps était allongé au bord d'un lac, les arbres étaient suffisamment espacé pour permettre au soleil de chauffer sa peau éclaircie par le long hiver. La jeune femme n'avait rien mangé depuis la veille, mais la douce caresse de l'astre céleste l'invitait à rester allongé un peu plus longtemps encore. La vie en montagne est bien plus permissif que la vie dans les steppes et elle pourrait tout aussi bien attendre la nuit qu'elle n'aurait aucune difficulté à trouver de quoi se nourrir.

Le temps semblait défiler au rythme de la brise: paisiblement bien qu'interrompu de temps à autres par un groupement d'arbres, une oreille attentive aurait remarqué les déplacements de petits animaux dans les buissons, mais Karena n'était pas attentive à son environnement, elle avait vécue seule, loin des êtres humains pendant un certain temps déjà et elle n'en avait croisé aucun en ces lieux reculés. Elle révisa son jugement, un déplacement furtif éveilla ses sens, ce n'était pas celui d'un petit animal, ni celui d'un prédateur comme on en trouve habituellement. Elle se redressa, saisissant son hallebarde en surveillant l'endroit d'où provenait le déplacement, son immense expérience lui disait que la chose qui était là n'était pas humaine.

"Qui va là ?" grogna-t-elle, elle n'appréciait pas être dérangé, pas ici du moins.
Abis
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 13/03/2015
Nombre de messages : 50
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vague d'énergie, Aura Explosive, Chevrotine
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Jeu 26 Mar 2015 - 20:36
La ville, bien qu'offrant mille et un divertissement, était un lieu bruyant et agité que l'homme-chat aimait bien quitter pour revenir à ses racines tribales d'être dans la nature. Après une sieste revigorante et un court mais profitable entraînement avec un individu très puissant, Abis se faisait une joie de déambuler dans les bois, en ressortant pour arriver devant un paysage plutôt montagneux. Il y avait partout des monts rocheux parsemés d'arbres et il y avait aussi des collines herbeuses, un endroit intouché par la main de l'homme où la faune et la flore vivait paisiblement. L'homme-chat se baladait en toute tranquillité pour passer à nouveau dans un boisé, effleurant les feuilles de quelques plantes qui bruissaient faiblement au contact. Abis ressortît du boisé pour se retrouver face à une jeune femme armée, qui pointait sur lui sa hallebarde et derrière elle se trouvait un lac calme et paisible ... qui regorgeait peut-être de délicieux poisson. Même s'il n'avait plus très faim, l'homme-chat trouvait toujours l'envie de dévorer un poisson bien dodu .. mais il fallait d'abord s'occuper de l'étrange femme sur la défensive qui ne s'attendait, à l'évidence, pas à être dérangée ainsi au sein de ce milieu reculé de la civilisation.


"C'est Abis qui va là. Surprenant de voir quelqu'un ici. Comptes-tu utiliser cette hallebarde ou bien la déposer pour ne pas troubler la tranquillité du lac?

L'homme-chat se montra calme et sûr de lui, les armes conventionnelles n'avaient jamais été une réelle menace pour lui et bien sûr, les voyous de la ville avaient toujours essayé de frapper avec un couteau ou une batte de base-bal. Abis avait une arme beaucoup plus dangereuse que n'importe quel outil de mort terrestre, une arme qu'il avait apprit à maîtriser en regardant les matchs du tournoi mondial d'arts martiaux. L'homme-chat garda les yeux rivés sur la demoiselle, attendant de voir si elle allait bouger d'une quelconque façon. Abis n'était pas là pour se battre mais les gens avaient, en général, un goût immodéré pour le conflit. Le monde était ainsi fait et même si beaucoup voulaient une vie de paix, la Terre restait saturée d'être qui ne faisaient même pas de réels efforts pour ne serait-ce que trouver une raison décente de dégainer les armes. Non pas que l'homme-chat s'en plaignait, cela donnait du piquant à la vie. C'était tout de même exaltant de bouger, parer et frapper quelqu'un qui cherchait décidément à collectionner les ecchymoses et les bosses.
Karena
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/03/2015
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Ven 27 Mar 2015 - 20:07
Un homme-chat sortit des fourrés, Karena fut surprise de voir un tel être encore exister, leur temps était révolu et pourtant il semblerait que cette race s'agrippait elle aussi à une vaine survie. Elle avait toujours eu du mal avec cette notion "d'instinct" de survie, sans doute fallait-il craindre la mort pour le posséder, elle, ne craignait pas la mort, elle n'avait pas cette énergie pour la pousser à avancer. Certes elle avait d'autres atouts, mais cela compliquait souvent le dialogue avec les âmes inférieures.

"La tranquillité du lac ne tient qu'à toi."

Elle quitta sa posture défensive et posa son arme à la verticale, la jeune femme aux cheveux sombre fixait son interlocuteur d'un air méfiant, l'étrange animal ne semblait pas avoir de mauvaises intentions mais cela avait été le cas de nombreuses personnes qu'elle avait cotoyé au cours des millénaires précédents.

"Je pensais ceux de ton espèce éteint. Mais apparemment vous avez simplement quitté votre ancien habitat."

Le ton détaché de sa voix semblait presque arrogant, il ne s'agissait pour elle que d'un simple constat, parler de la mort lorsque l'Univers vous a offert la possibilité d'en vivre des millions devient un sujet aussi anodin que le dernier plat auquel on a goûté. Elle a essayé quelques fois de paraître touchée par la mort, mais cela relevait d'une tentative aussi vaine que de vouloir explorer les fonds marins sans être un poisson: seule une immense technologie pouvait permettre de s'en approcher mais aucune technique ou expérience passée ne le permettrait pour autant. Elle ajouta enfin:

"Je suis Karena."
Abis
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 13/03/2015
Nombre de messages : 50
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vague d'énergie, Aura Explosive, Chevrotine
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Dim 29 Mar 2015 - 19:50
La demoiselle semblait se calmer et avait l'air étonnée par l'existence même d'Abis qui, pourtant, n'avait rien d'un être en voie d'extinction, après tout, n'y avait-il pas bien des hommes-chats parmi les humains? Sans compter les hommes-chiens, les cochons ... La remarque de l'humain fît hausser un sourcil à Abis, qui s'approcha doucement du lac pour regarder les poissons qui nageaient sous les surface.


"Éteint? Les terriens sont loin d'être éteints, hm? Mais .. si tu parles là des anthropomorphes comme moi, ils ne sont pas non plus éteints, ils sont même très courants en ville et dans les villages."

L'homme-chat n'était pas sûr si ce qu'il avait interprété était correct mais il ne voyait pas de quoi d'autre la demoiselle voulait parler. Peut-être venait-elle d'une autre planète ou bien d'une région reculée où tout se passe très différemment. Abis n'avait pas souvent vu d'homme-chats sans poil avec de grandes oreilles comme les siennes, peut-être était-ce ce que voulait dire son interlocutrice? D'ailleurs, la demoiselle daigna se présenter sous le nom de Karena après avoir redressé son arme.


"Tes ardeurs sont calmées .. hum .. Karena? Très bien. Tu n'aurais pas été la première à vouloir t'en prendre à moi mais c'est étrangement moins courant en forêt qu'en ville ... les citadins sont si facilement stressés et prompts à la violence."

L'homme-chat resta penché sur le lac à regarder les poisson défiler, c'était appétissant. Il avait très envie d'oublier qu'il avait déjà mangé il y a peu et de laisser encore une fois son estomac triompher. L'homme-chat leva une main et pointa les doigts vers l'eau, suivant les mouvements des poissons du regard. D'un mouvement extrêmement rapide il plongea la main dans l'eau pour saisir un poisson comme le ferait un oiseau maritime. Abis avait un beau poisson frétillant entre les doigt et il le glissa sous son nez pour le renifler en se léchant les babines ensuite.


"La question est: Dois-je pêcher pour deux?", demanda l'homme-chat avec un petit sourire amusé. quatre ou cinq gros poissons suffiraient pour offrir un bon en-cas à une terrienne et un homme-chat bien glouton.
Karena
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/03/2015
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Mar 31 Mar 2015 - 21:45
La jeune femme l'écouta calmement et observa le chat attraper un poisson avec toute l'agilité propre à l'espèce, depuis qu'elle possédait ce corps elle n'avait jamais eu l'occasion de manger du poisson et pour cause, il était bien plus simple de chasser des animaux terrestres dans les steppes et les deux années passées en montagne ne changeait rien à cette réalité. Elle se rendit alors compte qu'elle ignorait comment réagirait sa bouche au goût du poisson.

"Je veux bien un poisson, inutile d'en prendre un trop gros j'ai mangé hier et mon corps n'a plus rien d'un corps de citadin."

Il s'agissait là d'un pléonasme mais Karena était assez fière du résultat qu'elle avait obtenu de ce corps mou habitué au confort de la ville, elle ne pouvait pas prétendre à être une championne de l'endurance ou en force, mais elle avait cette force propre à ceux qui vivent dans les lieux les plus sauvages du monde. Laissant son hallebarde tombée à terre, elle s'avança vers le plan d'eau.

"Quant à ton espèce, je faisais référence aux chats nus comme toi, la dernière fois que j'en ai vu un en vie doit remonter à l'Egypte antique, ce n'est pas vraiment ce que l'on pourrait appeler de récent."

Une telle phrase pouvait susciter l'incompréhension mais l'expression de Karena était si naturel que douter de la véracité de ses propos semblait remettre en cause la réalité et essayer d'y percevoir un odieux mensonge était vain, elle n'en était pas consciente mais elle était incapable de mentir en parlant de ses anciennes vies.

"Es-tu en voyage pour te retrouver ici ? Si tu le souhaites je t'offrirai le gîte, même si j'ai peu à offrir."
Abis
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 13/03/2015
Nombre de messages : 50
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vague d'énergie, Aura Explosive, Chevrotine
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Mar 31 Mar 2015 - 23:47
La main griffues n'avait aucun mal à filer dans l'eau comme un oiseau de proie pour saisir un poisson qui passait par là, la vitesse d'Abis était largement au-dessus de celle d'un terrien lambda, même si l'univers comptait beaucoup d'être beaucoup plus rapides. Les entraînements que s'était imposé l'homme-chat n'étaient pas seulement utile pour sortir victorieux d'une rixe, cela permettait, en était pour preuve cette pêche réussie, de subvenir à d'autres besoins. trois gros poissons étaient déjà sur la berge, frétillant en luttant pour respirer, en vain. Cela ferait un très bon en-cas.

"Nu? Je pensais mon pantalon largement suffisant, lâcha Abis avec un air amusé. Il avait très bien comprit la remarque mais se permettait de s'amuser un peu avec les paroles de la demoiselle. "Je n'en n'ai pas vu souvent non plus. Je peux t'assurer ne pas être le dernier, en tout cas. J'en compte même deux de plus, au moins."

Les parents d'Abis qui, aux dernières nouvelles, vivaient toujours en forêt, loin des humains et des gens de la ville. Ils s'était installés plus loin dans les bois, là où personne ne saurait les déranger et tout semblait aller pour le mieux, bien que le père d'Abis se faisait vieux. Lorsqu'il ne serait plus, l'homme-chat sentait qu'il allait devoir visiter sa mère plus souvent pour l'aider en forêt. Mais le paternel restait encore vigoureux et en avait sans doute pour de longues années encore. Abis prit un poisson et, d,un coup de griffe, lui ouvrit le ventre pour le vider de ses organes.

"C'est une charmante offre. En fait, je trouve toujours un endroit où m'installer. j'avais besoin de m'éloigner des rues bruyantes pour quelques heures. Je suis sans domicile fixe, si l'on peut dire."

La vie rude et sauvage qu'il avait mené en forêt lui avait apprit à se trouver un endroit où dormir peu importe où il se trouvait et ses moeurs félines l'aidaient beaucoup puisque les chats avaient cette étrange capacité à dormir dans des position et à des endroits auxquels aucun humain n'aurait jamais eu dans l'idée d'essayer.Bien souvent, Abis somnolaitsur le toit d'un gratte-ciel, sans matelas ni oreiller, le soleil était le seul confort dont il avait besoin. L'homme-chat s'affaira à vider les poissons et se leva ensuite pour récupérer du petit bois dans la forêt non-loin. Il enfonça des bouts de bois dans la bouche des poisson et planta lles bouts dans le sol autour d'une pile de petite bois. Pointant un doigt vers la pile, Abis envoya son énergie brûler le bois juste assez pour que le feu prenne sans risquer de tout exploser. Le poisson commença à griller devant les flammes et Abis s'assied en tailleur devant le feu.

"Aaah, j'en oublie presque que j'ai mangé au restaurant il y a deux heures à peine. Le poisson grillé .... hmmmm ..."

Abis huma en fermant les yeux, son estomac se manifestant dès que le fumet du poisson grillé lui arriva aux narines.
Karena
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/03/2015
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Sam 4 Avr 2015 - 20:11
Karena afficha un petit sourire à la remarque du chat, elle n'avait pas pour habitude d'être souriante ou particulièrement joyeuse en présence d'autres personnes, mais la légèreté avec laquelle Abis semblait vivre était agréable à constater. Elle regarda les poissons fraîchement pêché et s'éloigna non loin récupérer quelques herbes au parfum délicat qui pourrait apporter un peu de variété au repas. Elle les trempa dans l'eau et les nettoya.

"Je suis un peu dans la même situation, même si cela fait déjà quelques temps que je me suis installée dans une grotte, les chauve-souris n'y sont pas trop gênante tant que l'on se constate de l'éclairage naturel. De plus la vie en ville est assez...redondante, les gens n'y prennent pas le temps de vivre."

Le nettoyage finit, elle les agita pour en retirer l'essentiel de l'eau stagnant sur les feuilles et s'approcha du chat qui faisait déjà griller le poisson, elle déposa une partie de sa cueillette à côté de lui avant de s'asseoir en face de lui de l'autre côté du feu. Son corps athlétique mais néanmoins agile semblait être le reflet négatif de celui d'Abis qui n'était en apparence qu'un condensé d'agilité. Son attention se détourna peu à peu à mesure que la douce odeur n'atteigne ses narines et lui rappelle qu'elle n'avait rien mangé depuis la veille. Être assise ainsi au tour d'un feu avec un chat anthropomorphe, l'estomac dans les talons, lui raviva les souvenirs d'une vie passée et lointaine, à une époque où elle, il à ce moment-là, n'était qu'une nomade comme toute l'espèce humaine. Une chute dans un torrent l'avait séparée de sa famille et un chat, bien plus affamé qu'elle ne l'était aujourd'hui, l'avait récupéré avec l'intention d'en faire son repas. Elle se souvenait que ce dernier était extrêmement attaché à son territoire et la migration du gibier lui avait rendu la vie difficile.

"Je reviens sur le sujet mais...ton espèce n'est-elle pas très territoriale ? Le nomadisme n'est pas franchement dans vos habitudes. Remarque les humains sont passés du nomadisme au sédentarisme, peut-être es-tu simplement un précurseur dans l'évolution de ton espèce."

Karena prit une bouchée du poisson et y adjoint quelques herbes, elle était à nouveau à essayer d'accumuler plus de savoir, récupérer ce qu'elle avait perdu. Inconsciemment elle le savait et cela l'agaçait, comme ceux de son "espèce", elle avait le souvenir des connaissances grandioses des royaumes pré-cataclysmique mais les détails lui échappaient continuellement. Le savoir n'était pas plus attirant que la puissance physique ou morale pour elle, mais une sorte d'instinct la poussait néanmoins toujours à vouloir se rapprocher de cette réalité oubliée, d'autres ont tenté de retrouver les traces de ces royaumes avant elle. C'est ce qui la poussait à poser autant de questions, l'espoir inconscient d'avoir un déclic, elle voulait profiter de cette vie tranquillement, paisiblement, pourtant à la première occasion elle se retrouvait malgré elle à la poursuite de ce qui était désormais considéré comme un mythe.

(edit: merci pour le mp, avec Pâques qui arrivait j'avais zappé, et désolé pour l'attente)
Abis
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 13/03/2015
Nombre de messages : 50
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vague d'énergie, Aura Explosive, Chevrotine
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Dim 5 Avr 2015 - 2:27
Le poisson avait à peine commencé à griller et déjà, il s'en dégageait un exquis fumait qui saurait mettre l'eau à la bouche de tout sauf le plus difficile des citadins. La grande cuisine des restaurants de la ville était alléchante et de très bonne qualité mais revenir à ses racines, une époque où la survie prenait le pas sur le bon goût, était toujours un petit plaisir. Évidemment, il était aisé de le voir de cet oeil lorsque l'on avait suffisamment maturé pour être capable de survivre dans toutes sortes de situations. Et l'homme-chat n'avait connu la vie urbaine que bien plus tard, après avoir grandi dans les bois. Malgré ses défauts, la vie urbaine pouvait apporter beaucoup, surtout au niveau du confort ... et la télévision .. quelle invention! C'était l'un des outils de divertissement les plus populaires en ville et à quelques occasions Abis avait pu trouver des sans-abris qui étaient parvenus à faire fonctionner une vieille télé récupérée dans les ordures qui regardaient les championnats d'arts martiaux. Abis s'assura de tourner les poissons de temps à autres afin de griller égal, si son attention semblait être plus sur la nourriture que son interlocutrice, il n'en n'était rien, comme il le démontra en portant son regard sur Karena pendant la discussion.

"C'est tout relatif ... en ville, ceux qui profitent le plus de la vie sont ceux qui ont le plus de zénies. Les autres travaillent toute la journée pour nourrir leur famille et s'offrir une sortie au cinéma pendant le week-end."

Le repas serait légèrement épicé car la demoiselle récupéra des herbes, qui serviraient sans doute d'assaisonnements. C'était là des plantes que l'homme-chat ne reconnaissait pas. Abis haussa un sourcil aux paroles qui allaient sortir de la bouche de Karena, elle semblait avoir oublié que les humains n'étaient pas les seuls à avoir gravis les hauts échelons de l'évolution.

"Tu as dû vivre avec les chauve-souris très longtemps." lâcha l'homme-chat avec une pointe d'amusement.

"Nous avons suivît les humains dans leur évolution, les hommes-chats sont courants en ville ... ceux de mon espèce .. hm .. un peu moins, je dirais ..."

Les chats nus étaient certes rares et bien qu'Abis n'en n'avais pas conscience, l'un de ces hommes-félins rares était l'être le plus puissant de l'univers ou du moins, le deuxième être le plus puissant.

"Mes parents et moi avons dû souvent changer de territoire puisque l'on ne pouvait pas lutter contre les humains et leur ambitions expansionnistes. Nous avons fini par nous enfoncer plus creux en forêt, là où les hommes n'auraient aucun intérêt à s'aventurer. Nos instincts territoriaux ont bien changé, nous ne prenons pas de territoires à proprement parler. On s'installe dans un lieu sauf et on se défend si besoin ... mais nous n'hésitons pas à changer de voisinage s'il le faut."

Telle était la façon de faire des nomades. Abis et sa famille, eux, n'avaient pas prit l'habitude de menacer et d'attaquer la moindre personne qui rôdait autour de leur logis, bien qu'ils restaient sur leur gardes. Abis porta une main vers un poisson bien grillé, mordant dans la chair avec appétit.

"Un vrai délice! Dire qu'il ne faut qu'un peu de feu pour un tel festin!"

L'homme-chat dévora avec appétit la viande, son estomac avait toujours prit de la place dans sa façon d'être. Difficile de résister à un bon repas, il était presque aussi gourmand qu'un saïyen.
Karena
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/03/2015
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Mer 8 Avr 2015 - 17:42
Karena écoutait avec attention les paroles de son interlocuteur, non pas parce qu'il était doté d'une grande sagesse ou de grandes connaissances mais simplement parce qu'il était intéressant d'écouter les expériences personnelles même si Karena en avait déjà accumulé une grande quantité. Elle termina son poisson et ses herbes en pensant à son prochain véritable repas, sans doute chassera-t-elle le lendemain ou le surlendemain, quelques baies suffiront à la maintenir en forme d'ici là. Avoir des repas aussi peu nombreux aurait sans doute paru invraisemblable à la véritable Karena ou à n'importe quelle personne du monde dit civilisé, mais les animaux sont par nature capable de tenir plusieurs jours en mangeant peu voir rien, et contrairement à ce qu'affirme certains fanatiques religieux, l'homo sapiens est lui aussi un animal.

"Je ne reproche rien à l'argent ni au système capitaliste, je trouve simplement que les gens préfèrent se réfugier dans des distractions de mauvaise qualité plutôt que d'en trouver qui leur procureraient un sentiment d'épanouissement. Pour garder ton exemple du cinéma, il suffit de voir combien de personnes se ruent sur des blockbusters à l'intérêt général inexistant et dont l'univers ou l'histoire intéresse encore moins que cela le spectateur. Des films corrects qui pourraient véritablement intéresser une partie de ce public font des bides parce que le dit public oublie de satisfaire ses envies."

Elle se laissa tomber en arrière dans l'herbe fraîche, ses yeux fixaient le ciel et son immensité. Derrière ce voile bleuté se trouvait des ténèbres sans fin, un endroit terrifiant et fascinant parsemé de grains brillants de notre point de vue. En fermant les yeux, elle revit des hommes de l'Antiquité scruter cette immensité sans même se douter de son gigantisme, un mot bien insuffisant pour décrire la taille de l'Univers. Elle rouvrit les yeux après quelques secondes à se perdre sans ses passés et attrapa un des poissons qui grillait puis se ré-allongea.

"Par ta faute je mange plus que nécessaire, demain je serai incapable de me déplacer après avoir mangé autant."

Elle prit une bouchée du poisson et mima une incapacité à se relever.

(post plus court, j'essaie d'en rajouter un peu ce soir si j'ai le temps, si ça te suffit à répondre ne te gêne pas)
Abis
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 13/03/2015
Nombre de messages : 50
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vague d'énergie, Aura Explosive, Chevrotine
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Mer 8 Avr 2015 - 20:09
(Je ne suis pas exigeant sur la taille des réponses, aucune inquiétude.)

Aaah les distractions à la qualité discutable ... si Abis n'y avait pas porté une si grande attention, il avait néanmoins remarqué que les citadins adoraient se distraire mais sans quitter leur zone de confort. Cette attitude les poussaient à aller voir des films qui se ressemblaient tous, l'homme-chat avait vu assez d'affiches sur les murs pour des films de toutes sortes.Il préférait nettement manger et faire la sieste que s'asseoir dans une salle bondée pour regarder des histoires bidons ou du moins, essayer de regarder car il y avait toujours des gens qui se levaient pour aller aux toilettes, qui se gavaient de popcorn bruyamment ou qui discutaient en plein milieu du visionnement. La dernière fois que l'homme-chat s'était laissé tenter à regarder un film, il s'était fait gâché l'hisoitre à cause d'une bande d'ami dont l'un d'eux avait déjà visionné l'oeuvre cinématographique et s'amusait à en dévoiler les surprises. Autant dire que l'homme-chat s'était rabattu sur les restaurants et les tournois d'arts martiaux pour la distraction.

"Le seul rai divertissement en ville, c'est le championnat mondial d'arts martiaux.C'est très distrayant mais ça peut aussi être aussi bien instructif.", lâcha Abis avec un rictus. Instructif, ce l'était certes, c'est ainsi qu'il avait découvert la maîtrise de son énergie. À quelques championnats il avait pu observer des combattants tous plus étranges les uns que les autres et un groupe en particulier avait démontré une aptitude inégalée pour le combat, c'était même surhumain. Ils bougeaient à une vitesse hallucinante qui les rendait impossibles à suivre pour des yeux non-entraînés et ils parvenaient à s'envoyer des vagues explosives d'énergie, offrant là des duels spectaculaire. C'est avec l'observation et de l'entraînement qu'Abis parvînt à dévelloper ses propres techniques qui certes ne cassaient pas des briques mais suffisaient à mettre à mal ses adversaire.

Le repas, bien que simple, était néanmoins somptueux et Abis termina rapidement son poisson avec appétit. Les choses simples de la vie étaient les meilleures, il fallait le reconnaître. L'estomac plein, l'homme-chat était ravi et il resta asssi sur l'herbe, poursuivant la discussion avec son interlocutrice.

"Oh oh, je ne t'ai aucunement obligé à manger ce poisson, tu étais libre de refuser. Mais c'était somptueux, non? Après, ce n'est rien comparé aux restaurants ... mais c'est satisfaisant."

Un brin d'amusement s'affichait sur le visage félin d'Abis. S'il avait réussi à rassasié la demoiselle avec du simple poisson, il avait de quoi êter fier. Il avait affaire à une survivante, quelqu'un qui ne conaissais sans doute pas le luxe et il lui en fallait peu pour être satisfaite, c'est la simplicité qu'un être sauvage savait apprécier plus que tout.
Karena
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/03/2015
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Lun 13 Avr 2015 - 22:12
Karena avait entendu parler du championnat d'art martiaux, elle avait finit sur le podium il y a bien longtemps, le niveau n'y était pas aussi relevé qu'actuellement mais cela n'en restait pas moins une performance impressionnante. Elle ne s'y était plus intéressée depuis, non pas que les combats ne l'intéressaient pas, mais elle préférait y participer et ce corps, tout comme les derniers qu'elle a eu, n'avait pas un potentiel suffisant pour satisfaire ses objectifs. Elle essaya de se souvenir de son adversaire de l'époque mais ne parvint qu'à se souvenir de celui qui gagna la finale, un certain Mutaito, annoncé à l'époque comme un futur grand maître. Elle termina son poisson en se demandant ce qu'il était devenu, il n'était pas rare de voir de grands espoirs échouer et cela était vrai dans toutes les disciplines que l'être humain avait imaginé.

"Je ne supporte pas le gâchis et c'est pour cette raison que je ne mange que le strict nécessaire à ma survie. Je ne pratique pas le tengrisme ou toute autre religion y ressemblant pour autant, mais si je me comporte comme un être humain que l'on qualifierait de normal les animaux vivant ici auraient été contraint de faire comme tes parents alors même que la cohabitation était tout à fait possible. Mais oui c'est excellent."

Elle ferma les yeux et sourit, se remémorant des lieux magnifiques qu'elles avaient vu au cours de ses nombreuses "vies", la plupart avait tellement changé qu'il serait impossible de les reconnaître ou même de les retrouver. Le Temps n'attendait personne et même si Karena faisait partie de ces Âmes sur lesquelles la Mort n'avait aucune emprise, elle ne pouvait rien faire pour l'empêcher d'altérer de formidables panoramas. Stopper l'oeuvre du Temps ? Après tout, c'était peut-être cela que les habitants pré-cataclysmique avait tenté de faire, provoquant ainsi leur propre destruction. L'hypothèse lui était venue clairement en tête mais ne lui semblait pas plus valable que les centaines d'autres qu'elle avait déjà imaginé, peut-être même celle-ci en faisait déjà partie. Elle se releva et fixa avec un certain sérieux le chat avec qui elle dialoguait.

"Cela sort de nul part mais, l'Atlantide, l'Empire de Mû, la Lémurie et d'autres royaumes légendaires, tu en as sûrement entendu parler à défaut de les avoir étudier. Tu as une opinion à propos de leur supposée existence ? De leur disparition ?"

La question était floue, elle ne voulait pas entraîner quiconque sur cette pente glissante où bien des personnes réputées s'y sont cassés les dents après qu'une Âme leur a confirmé l'existence des dits royaumes. Bien sûr Abis ne pouvait pas connaître la réponse de ce qui était arrivé, personne ne le pouvait plus, mais vivre sans pouvoir se souvenir de quelque chose dont on sait l'existence est particulièrement agaçant, un peu comme avoir pour l'éternité le mot que l'on cherche sur le bout de la langue et pourtant caché si loin dans ses souvenirs immémoriaux.
Abis
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 13/03/2015
Nombre de messages : 50
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vague d'énergie, Aura Explosive, Chevrotine
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Lun 13 Avr 2015 - 22:52
La discussion prenait une orientation qui sortait Abis de sa zone dde connaissances, Karena semblait connaître beaucoup de choses sur le monde mais ce qu'elle apportait laissait le félin perplexe. Elle parlait là d'empires écroulés depuis des temps immémoriaux, des empires que les terriens les plus cultivés avaient prit la peine d'étudier ... mais Abis n'en n'avait aucunement connaissance puisqu'il n'avait jamais prit la peine de feuilleter les livres dans une bibliothèque. Tout avait été appris surle tas, avec de la pratique plutôt que de la théorie. Abis balaya l'air de la main en secouant la tête.

"Ça ne me dit rien du tout, j'ai passé plus de temps à survivre, m'entraîner et me distraire qu'à discuter avec hommes d'école. Je vis dans un monde plus pratique que culturel."

Les gens des bois étaient peu souvent enclins à essayer de tout connaître sur le monde s'il n'y avait pas d'utilité pratique. À quoi bon apprendre l'histoire d'une mnation si elle ne comportait pas de technies secrètes ou d'exploits légendaires pour motiver un guerrier à atteindre un seuil inégalé de puissance? Ou ne serait-ce que d'ancestrales techniques de survie, dans le cas d'un survivant comme Abis ... Karena n'allait pas trouver une discussion très poussée avec Abis, leur champs d'intérêt différaient quelque peu et le sphinx n'avait pas de réel intérêt pour l'Histoire avec un grand H. abis s'allongea sur l'herbe afin de pouvoir longuement s'étirer, paressant sous le soleil.

"Il y a sûrment un vieux rabougri en ville qui a passé sa vie à étudier les empires effondrés, c'est là ta meilleure chance d'en discuter avec quelqu'un qui s'y connaît suffisamment pour donner un avis éclairé."


Dernière édition par Abis le Mar 14 Avr 2015 - 17:29, édité 1 fois
Karena
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/03/2015
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Mar 14 Avr 2015 - 12:45
Abis ne s'était jamais intéressé aux mythes, dommage pour Karena même si elle ne s'attendait pas à beaucoup plus, de toute façon même s'il en avait entendu parler cela n'aurait en rien aidé à mieux comprendre le passé. Tirer avec un 9mm en visant une cible à 2 kilomètres ne permettait pas d'atteindre sa cible, peu importe la vue du tireur et la jeune femme le savait, toutefois cela n'empêchait pas d'essayer. C'est cette garantie de l'échec qui, après tout, a poussé les êtres humains à développer d'incroyables capacités tel que celle de voler par la force de son esprit.

"Tu as raison, mais aucun professeur ne pourrait m'apprendre des choses que je ne connais pas moi-même déjà. Et certaines des plus grandes découvertes ont été révélées au hasard d'une erreur technique, d'une question posée ou autres. Disons simplement que je suis arrivée à un point où je dois chercher dans des idées insolites pour espérer avancer. Et quoi de mieux qu'un esprit comme le tien, dénué de toutes connaissances inutiles et donc d'autant de pollution ?"

Se rendant compte qu'elle parlait beaucoup et avec un raisonnement trop scientifique par rapport à la vie qu'elle avait choisit, elle se tût avant de s'excuser. Elle se leva et marcha un peu, elle avait trop pensé à ce qui s'était passé et elle ne parvenait plus à penser à autre chose. Cela finirait par lui passer mais elle devait cesser d'y penser, ce qui est toujours plus facile à dire ou penser qu'à faire. Elle s'accroupit au bord de l'eau et bu quelques gorgées avant de se relever et retourner vers Abis.

"Désolé, une sorte de vieille obsession, si l'on peut appeler ça comme ça."

Sa voix semblait avoir retrouvé la légèreté qui la caractérisait quelques minutes auparavant encore, le poids existait toujours, mais à l'instar des combattants capable de soulever un rocher par la force de leur pensée, Karena soulevait le poids de son esprit, un acte devenu quotidien pour ceux qui, comme elle, gardait les souvenirs de leur vie passée.

(edit: absent demain, retour jeudi en début de soirée, n'attends pas de réponse avant ça)
Abis
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 13/03/2015
Nombre de messages : 50
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vague d'énergie, Aura Explosive, Chevrotine
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Mar 14 Avr 2015 - 17:45
(C'est noté)

Karena était certainement amusante, elle cherchait des informations sur des empires perdus mais elle demandait à un homme-chat qui a vécu dans les bois presque toute sa vie, comme si la vie sauvage l'avait miraculeusement doué d'une sagesse et de connaissances surpassant celles d'un homme d'école. il n'avait malheureusement pas vécu assez longtemps pour avoir connu de telles choses que l'Atlantide ou la Lémurie.

"Un sauvage des bois comme quoi n'a pas grand-chose à apprendre aux autres, d'autant que je suis encore très jeune, haha. Je uis sûr qu'il y a un homme d'école qui saurait t'en dire plus. Ça où un mystérieux hermite qui vît seul qulque part en ce monde, sur une très haute montagne ou bien sur une île déserte", répondit Abis. Le monde regorgeait d'individus mystérieux, des vieux sages, des guerriers possédant des pouvoirs inconnu ou peut-être des oracles. Il fût ien dommage qu'Abis ne connaisse pas d'oracles, justement, c'aurait été bien commode pour toutes sortes de choses ... dont connaître les empires depuis longtemps écroulés.

"Héhé, ne laisse pas ton obsession gâcher les moments plus agréables de ta vie. Les gens de la ville pensent toujours trop et je peux t'assurer que ça ne leur apporte rien de bien."

De l'homme de bureau qui se surcharge de travail à l'étudiant qui passe des nuits blanches à compléter des devoirs compliqués, il y en avait de toutes sortes, des citadins stressés. Les gens s'en faisait trop avec certaines choses, au point d'y penser même durant un moment festif ou bien une activité en famille. Tous ces gens devraient certes passer une année ou deux en pleine nature sans outils, vêtement ou logis qu'ils n'avaient pas fabriqué eux-même. Abis porta son regard vers le ciel, néanmoins attentif aux paroles de son interlocutrice. C'était une belle journée et peu de gens prendraient el temps d'apprécier ...
Karena
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/03/2015
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   Jeu 23 Avr 2015 - 18:03
"Ce n'est pas une question d'apprendre aux autres mais de déclencher un processus de réflexion."

Karena l'avait reprit presque immédiatement, la différence entre ce qu'elle disait et ce qu'il comprenait lui semblait trop grande pour ne pas le corriger. Il y a bien longtemps, les religions monothéistes, prônant le pardon et la tolérance se sont développées au dépend des religions polythéistes, deux façons de concevoir le monde différemment et c'est de cette différence que sont nées les religions telles qu'elles le sont aujourd'hui. L'évolution de la société a conduit certaines religions monothéiste à une pratique formelle pour "éviter" le courroux d'un Dieu unique et non plus par espoir d'une vie meilleure à la manière de religions aujourd'hui disparues. De la même manière lorsque deux cultures différentes se rencontrent une nouvelle culture en émerge, généralement largement dérivée de celles qui a prit le dessus sur l'autre mais toujours avec quelque chose de l'ancienne. C'est cette rencontre que Karena a essayé de provoquer en posant la question à Abis, malheureusement ce dernier ne possède pas les connaissances minimales requises pour permettre cette rencontre.

"Considère cette obsession plus comme un fétichisme racial, un peu comme les chats anthropomorphes aiment le poisson et les siestes. Et cette vie ne représente pas grand chose au final, même si j'ai effectivement d'autres projets pour celle-ci."

Des paroles étranges pour une personne en apparence elle aussi soumise au cycle de vie et de mort naturel, l'âme dans le corps de Karena était comme le ciel de la Terre: une fois gris, une fois bleu, une fois noir mais toujours là peu importe son apparence. Trouver une occupation était parfois difficile dans ces conditions mais le Temps altérant toute chose continuellement, de nouvelles occupations apparaissaient alors. Voyager dans l'espace a été une occupation que l'on pourrait qualifier de prenante, plusieurs générations furent nécessaires pour conquérir cette immensité et aujourd'hui encore elle en voit les conséquences: la langue parlée aussi bien sur Terre que dans les cieux dérivent des antiques langues des royaumes perdus. Jamais pourtant son peuple ne s'est installé sur les autres planètes, il était bien plus intéressant de les observer se développer naturellement, cette volonté de ne pas interférer les avait ironiquement mené à leur perte.

"Les civilisations sur le déclin se repose toujours sur leur gloire passée jusqu'à totalement disparaître, nous, sommes à la recherche de cette gloire."
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le temps file (pv Abis)   
 
Le temps file (pv Abis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le temps file, le temps n'attend personne... | Présentation d'Edward Stirling
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Montagnes Rocheuses-