Partagez | 
 

 Un forgeron perdu dans la montagne [Ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Broly.
avatar
Saiyan
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 04/04/2015
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : Neutre (avec un penchant sur le mauvais)
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Rémanence//Ireiza Kyanon//Gigantikku Supaiku
Techniques 3/combat : Bouclier de Ki//Puranetto Geiza
Techniques 1/combat : Omega Burasuta

MessageSujet: Un forgeron perdu dans la montagne [Ouvert à tous]   Mar 7 Avr 2015 - 12:18
Le soleil pointe enfin le bout de son nez, encore à moitié caché derrière les imposantes montagnes qui entouraient mon insignifiant et pauvre petit village. Coupé du monde extérieur à cause des massifs rocheux qui nous englobent, nous étions à la fois prisonniers, mais aussi préservés. Dans le sens ou peu de conflit éclate ici. Dans ce village où la vie est difficile, les gens s’entraide les uns les autres pour réduire les charges de travaille. Pourtant les villageois ne se plaignent pas de cette vie, au contraire ils la cultivent avec ardeur, une vie paisible ou jamais rien de surprenant n’arrive est une vie qu’il faut bénir.


Ah ! C’est vrai je me présente, je m’appelle Takashi, le fils ainé de la famille Boroï et apprenti forgeron. Je ne suis pas vraiment lié par le sang, disons qu’ils m’ont adopté. La famille Boroï ce compose du père Gôdo, maitre forgeron et de sa fille Casca, jeune demoiselle énergique malgré ses jambes paralysé. Depuis maintenant trois ans je fais partie de leur famille. Ils ne m’ont jamais demandé d’où je venais ou jugé sur mon apparence, d’ailleurs les gens du village disent que je suis venu du ciel… Un ange tombé du paradis. Même si j’ai perdu la mémoire, je ne crois pas trop que j’étais un ange.


Ce matin, à cinq heure je travaillais déjà à mes fourneaux, pas que je sois relativement matinal, c’est juste que si je dors trop des cauchemars récurrent vienne me hanter l’esprit, peut-être des fragments de souvenir de ma vie passé. Peu importe enfin de compte, étrangement ne n’étais guère pressé de me souvenir de ma vie d’antan.  Aujourd’hui je devais réparer la vieille charrue de monsieur Gamba, le soc s’était brisé après qu’il est labouré sa terre, faut dire que le sol ici est très rocailleux, même s’il est riche en nutriment, il en est pas moins difficile de faire poussé ses cultures qui peine à s’enraciné.


Frappant le morceau de métal incandescent qui prenait forme sous les coups de mon marteau. Je devais faire attention à maitriser ma force, car un coup trop fort et la pièce finissait en bouilli informe, ce fut le plus dur pour moi, régler ma force qui était bien au-delà de celle d’un humain normal. Brisant comme un vulgaire cure-dent l’enclume sous la force de mes coups, preuve encore une fois que je ne suis pas véritablement un humain. 45 minutes plus tard j’avais  terminé mon travail, il me restait plus cas ramener cela à son propriétaire.



- Onii-chan !! Je t’ai apporté de quoi te rafraichir !


Voici la fille de maitre Gôdo, nous ne somme pas frère et sœur, mais elle ce complait à m’appeler comme son grand frère, cela permet en un sens de resserrer nos liens, comme une véritable famille. Accueillant son aide avec un sourire chaleureux, j’agrippais la serviette et le verre d’eau qu’elle me présenter, récompense de mon dur labeur. La rouquine aux yeux bleus m’observa avec attention, comme-ci elle voulait s’assuré que je finisse de boire tout le contenu du verre. Une petite sœur qui essaye d’agir comme une grande sœur…  


Soulager, il ne me rester plus cas ramener ça au fermier, mais avant ça je devais faire quelque chose à l’abri des regards. Depuis mon réveille il y’à trois ans de cela, une étrange force en ne cesse d’afflué, une force que je ne peux pas contenir. Donc ainsi loin du village, perdu dans un lieu désert entre les montagnes, je libers du mieux que je peux cette afflux constant de force qui grandis en moi. Car si je ne fais pas souvent, je deviens irritable et j’ai envie de tous détruire autour de moi, c’est quelque chose d’incontrôlable et je ne veux pas faire de mal à ma famille. Donc je viens ici pour extraire la force qui s’accumule dans mon corps.


- AAHHHHH !!!!


Le sol tremble, une aura verdâtre m’enveloppe et soudainement je relâche tous dans un cri de rage déferlant toute mon énergie dans le ciel. Cela dure pendant cinq bonnes minutes, une fois fait je me sens délesté d’un poids, mais cela n’est que temporaire, au départ je devais le faire qu’une fois par semaine, maintenant je dois le faire une fois tous les deux jours et plus ça va plus le temps entre chaque libération ce réduit. J’espère que cela va se calmer un jour.


Rentrant au bercail, je m’aperçois en arrivant que tous les villageois se son rassembler en une foule autour de quelqu’un. Me rapprochant je suis interpeler par Casca existé qui me dis qu’il y’a un ange qui vient d’apparaître dans le village.  J’avais un mauvais pressentiment à propos de ça.
Lauviah Alrune
avatar
Autres Races
Féminin Age : 35
Date d'inscription : 28/03/2015
Nombre de messages : 16

Techniques
Techniques illimitées : Roga Fufu Ken, Dodompa, Bankoku bikkuri sho
Techniques 3/combat : Light burning attack, Cho bakuretsu ma-ha
Techniques 1/combat : Lauviah's special

MessageSujet: Re: Un forgeron perdu dans la montagne [Ouvert à tous]   Mar 7 Avr 2015 - 16:20
Lauviah avait repris ses voyages depuis un bon moment, l'expérience lui avait enseigné que rester en un lieu était dangereux, autant pour elle que pour ceux qui pouvaient s'y trouver, les traqueurs n'avaient pas pour habitude de faire dans la dentelle, contrairement à leur rôle de protection annoncé.

Au mieux, elle restait quelques jours sur un lieu, au pire des cas, quelques minutes, mais jamais assez que pour nommer un lieu 'maison', ce lieu qu'elle avait eu jadis mais qui aujourd'hui n'était plus.

Le jour allait se lever lorsqu'elle déploya ses ailes et prit son envol, s'éloignant de ce qui avait été sa cache pour la nuit, une grotte partagée avec un ours qui ne s'était pas sentit à lui casser les pieds, contrairement aux hommes, les animaux avaient un instinct infaillible.

Lorsqu'elle eut pris son envol, non par l'utilisation d'énergie, mais de vigoureux battements d'ailes, elle s'éloigna de son point de départ, volant mollement sur les courants ascendants pour planer de l'un à l'autre, un exercice qu'elle appréciait depuis peu, qui lui permettait de se prendre pour un oiseau, et pas pour un danger publique qui leur piquait la place dans le ciel inutilement.

Le soleil pointait le bout de son nez et l'air était léger et plaisant, aussi Lauviah se plaisait-elle a réaliser l'exercice encore, et encore, et encore... Jusqu'à ce qu'une force inhumaine se fasse ressentir. Intriguée, la nephilim avait pris la direction approximative de l'explosion énergétique qui, à en juger par la fuite des petits animaux, était suffisamment puissante pour faire trembler le sol. Inquiète, elle avait accéléré son vol, continuant à se déplacer par un moyen 'naturel' plutôt que par son énergie, afin de masquer le plus longtemps possible sa présence, c'était sans compter sur le coté ventre à patte de certains être humains qui, sans se poser de questions, s'étaient mis à la canarder façon oie sauvage... Jusque là me direz vous, rien n'anormal à cela, il faut manger pour vivre, vivre pour manger... A ceci près que la jeune femme n'avait pas du tout l'esprit à regarder ce qui se passait au sol, si bien que lorsqu'une des flèches, puis une autre lui transperça l'aile, d'être ailé, elle s'était changée en pierre tombant au sol. Cependant, la ou l'oiseau se serait écrasé, Lauviah se rattrapa, employant la faculté de bien des êtres à voler sans ailes, pour se poser avec légèreté.

Avec un soupire, elle rabattit son aile blessée afin d'en extraire les projectiles primitifs, ôtant simplement les plumes pour les faire traverser de part en part sans augmenter les dégâts déjà causés. Afin de reprendre plus rapidement son vol, elle avait posé la paume de sa main pour refermer les plaies lorsqu'elle entendit du bruit, il était logique que les humains qui l'avaient prise pour leur repas viennent chercher leur proie. Elle les salua, nullement rancunière, avant de leur rendre leurs flèches. Leur première surprise passée, les chasseurs l'avaient invitée à visiteur leur village, lui expliquant qu'elle était le 'second' 'ange' qui tombait par ici.

Lauviah accepta bien entendu, elle n'osait pas leur dire que s'il y avait eu un ange par ici, elle l'aurait ressentit, qu'ils se trompaient donc sur la nature du premier 'ange', mais après tout, elle serait bientôt fixée.

Arrivée là, contrairement à ce qu'elle imaginait d'un village reclus, l'un des chasseur était parti à toutes jambes annoncer qu'un nouvel 'ange' était arrivé au village... Malgré elle, Lauviah ne put retenir un soupire, étaient-ils donc aveugle? Ses ailes étaient bien celle d'un ange... Mais leur couleur était celle de la nuit...

Rapidement, tout le village fut en effervescence, tous voulaient voir l'ange, la saluer, sans doute s'attirer une bénédiction que la jeune femme était bien incapable de leur conférer, de toute part, ce n'était que questions, demandes ou affirmations, tous voulaient attirer, l'espace d'un instant, son attention. Bien que cela soit contre tout ce qu'on lui avait appris, elle répondait comme elle le pouvait, souriait même parfois, pour ceux qui lui semblaient les plus en peine, pourtant, lorsqu'une aura se fit sentir, imperceptiblement pour les habitants du village, elle s'était tendue, porta son attention vers l'endroit d'ou elle venait pour voir émerger une haute silhouette, inconnue d'elle, pourtant, quelque chose la titillait, et ce n'était pas son aile, sans doute son instinct qui lui disait que cette personne était un danger... A vivre comme les animaux, ne leur ressemblait-elle pas un peu finalement? A moins que sa présence n'ai attiré des traqueurs? Auquel cas, elle devrait partir, et vite, pour éviter à ce havre de paix des soucis qu'ils n'auraient eu sans elle...
Broly.
avatar
Saiyan
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 04/04/2015
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : Neutre (avec un penchant sur le mauvais)
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Rémanence//Ireiza Kyanon//Gigantikku Supaiku
Techniques 3/combat : Bouclier de Ki//Puranetto Geiza
Techniques 1/combat : Omega Burasuta

MessageSujet: Re: Un forgeron perdu dans la montagne [Ouvert à tous]   Mer 8 Avr 2015 - 0:26
La foule semblait être très attirée par la nouvelle venue, comme-ci ils assistaient à l'arrivé de dieu en personne. Il fallait s’y attendre, les gens d’ici ne connaissent presque rien du monde extérieur, ils ne se sont jamais risquer à franchir ses montagnes. Alors quant un invité apparaît soudainement, ils deviennent tout feu tout flamme surtout si c’est étranger ressemble à un ange, pour ces gens extrêmement croyant c’est un miracle. En y repensant à mon réveil y’a de cela trois ans, les villageois m’avaient traité de la même manière, comme une attraction touristique vivante. Je pouvais aisément imaginer ce qu’elle ressentait à cet instant.

J’étais resté à l’écart pour éviter de me faire remarquer, mais vue ma taille je ne pense pas que je passerais inaperçu face à tous ces nains. Alors que je m’apprêtais à rejoindre ma forge pour esquiver le spectacle sans intérêt. Nos regards se croisèrent, à ce moment le sang dans mes veines se mit bouillir, un besoin irrépressible de la mettre en pièce me tenailler les membres, je voulais me mesurer à elle et la massacrer, lui broyer les os de mes mains. J’étais prêt à fondre dessus comme une bête assoiffé de sang, forte heureusement la voix de Casca qui s’inquiète de mes tremblements me stoppa avant même que je face quoi que ce soit. Plaquant ma main sur mon visage comme pour retenir mes mauvaises pensées. Que venait-il de m’arriver, pourquoi tout à coup cette soif de sang ma t’elle faite perdre le contrôle de moi-même ? Malgré le choc que je venais de subir, je me dirigeai d’un pas déterminé, mon visage figé dans un sentiment de colère. Forçant le chemin à travers la foule pour arriver à quelque mètre d’elle, je m’exclamai d’un ton brutal.



- Vous êtes aveugles ou quoi ? ça un ange ? regarder ses ailes, c’est plutôt un oiseau de mauvais augure, un vautour qui va amener le malheur sur nôtre village ! Tu n’es pas la bienvenue ici le piaf !! Barre-toi, retourne d’où tu viens et ne reviens jamais !! Tu m’entends volatile ?


Casca qui m’avait rejoins tira fortement sur mon pantalon pour stopper dans mon élan de rage. Me figeant un instant pour n’entendre que le silence autour de moi, les villageois me dévisagèrent avec une certaine inquiétude dans leurs regards, tournant les talons pour éviter de faire un scandale et partant frustré d’avoir fais une tel scène.


Le vieux chef du village s’approcha de la droite de la jeune fille aux ailes noirs et dis d’une voix se voulant réconfortante.



- Désolé pour ça demoiselle, ce n’est pas un mauvais garçon vous savez, mais depuis que des brigands ont attaqués le village et on failli le brûler y’a un an de cela, il ne fait plus confiance aux étrangers.
 

Dans ma forge, je me mets à travailler de façon frénétique pour remarquer quelque seconde plus tard que j’avais brisé le marteau, balançant le morceau cassé au travers de la pièce avec fureur, j’avais une sensation de tout vouloir fracasser, le poids que je mettais libéré plutôt était déjà revenu.  
Lauviah Alrune
avatar
Autres Races
Féminin Age : 35
Date d'inscription : 28/03/2015
Nombre de messages : 16

Techniques
Techniques illimitées : Roga Fufu Ken, Dodompa, Bankoku bikkuri sho
Techniques 3/combat : Light burning attack, Cho bakuretsu ma-ha
Techniques 1/combat : Lauviah's special

MessageSujet: Re: Un forgeron perdu dans la montagne [Ouvert à tous]   Mer 8 Avr 2015 - 15:59
La bonté des gens qui l'entouraient faisait peu à peu pencher la balance du bon coté, à la base de ses ailes, quelques plumes blanches étaient même apparue... Mais cela... C'était avant que le grand homme en colère ne s'approche et vocifère. Maudite faculté naturelle à absorber les auras environnantes...

Devant la population, bien plus rapidement que le processus de blanchiment de ses ailes, sa chevelure subissait un processus semblable, mais inverse, du blanc pur, ils virèrent au noirs.

Sa voix nettement plus froide, un rien railleuse, se fit entendre alors. Tout comme sa chevelure, ses bonnes manières avaient volés en éclat, pourtant, c'est avec un certain respect qu'elle avait assuré à l'ancien qu'il n'y était pour rien.


Il a pas tord le géant qui n'est pas vert, moi dans l'coin, vous risquez vos peaux, c'ci dit, s'ra pas plus dangereux que si lui pète un plomb. La différence? C'est que moi, j'tue pas les humains, et qu'ça viendra d'ceux qui veulent ma peau, alors que lui le fera de ses propres mains qui doivent déjà être plus que rouge du sang d'innocents...

Elle ne pouvait bien sur pas en être sure, et pourtant, le changement qu'il avait opéré en elle en très peu de temps était clair, ce n'était pas un homme de bien ce géant, loin s'en fallait. Certains semblaient s'effrayer de son changement, pourtant, lentement, sa chevelure reprenait peu à peu sa teinte d'origine, le blanc pur.

Lorsque le changement fut total, c'est d'une voix troublée qu'elle reprit la parole, s'inclinant profondément pour ceux qui étaient restés:


'Je vous demande... Pardon... Votre ami à cependant raison... Il vaut mieux pour vous que je partes avant d'attirer les ennuis sur vos têtes.'

Avec un sourire incertain, elle chercha du regard par où partir, n'en voyant pas, lentement, elle s'éleva de quelques coups d'ailes.

'Je... Vous remercie pour votre accueil. Faute d'être un ange... Je puis au moins faire le souhait que vous puissiez vivre en paix à tout jamais.'

D'un vol rendu malaisé par l'aile blessée, elle s'était dirigée à l'opposé d'ou les villageois l'avaient faite entrer, se disant que c'était mieux pour tous qu'elle ne reste pas, que ce géant n'avait pas tord, même s'il était à lui seul une menace plus grande que les traqueurs et elle-même...
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un forgeron perdu dans la montagne [Ouvert à tous]   
 
Un forgeron perdu dans la montagne [Ouvert à tous]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coeur d'Ecureuil - "Je lis en toi comme dans un livre ouvert." ~
» La Petite Maison dans la prairie .. [OUVERT A TOUS ♥]
» perdu dans la forêt !
» Intru dans un jardin ouvert au public ?
» Petite virée dans le Canyon [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Montagnes Rocheuses-