Partagez | 
 

 [Monde Démoniaque] Liens du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hikaritatsu
avatar
Ange
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3836
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Dim 25 Juin 2017 - 23:04
Le voyage en enfer continuait pour nos deux amis, cette fois-ci encore ça n'allait pas être de la tarte pour eux puisqu'ils allaient se rendre jusqu'à la demeure de leur ennemi, Phoenix. Musuko connaissait le lieu en question et les y emmenait. C'était très aimable de sa part. Hikari n'était pas certain que ce plan soit bon mais ils n'avaient pas trop le choix. D'ailleurs le fait que leur allié connaisse aussi bien la planque de Phoenix l'inquiétait un peu. Pouvaient-ils vraiment avoir confiance en Musuko ? D'accord il les avaient aidés jusqu'ici mais il pouvait aussi très bien dissimuler son jeu, et cette aide inespérée pouvait très bien n'être qu'un leurre destiné à servir des ambitions bien plus sombres et cruelles. Dans tout les cas, le magma et l'ange n'avaient pas le choix, ils ne pouvaient pas tergiverser : le temps était compter et dieu seul savait ce qu'il était advenu de Enki depuis. Leur seule chance à l'heure actuelle était de suivre les seules pistes qu'ils avaient et manifestement il ne semblait pas y en avoir d'autres que celle-ci.

Le trajet risquait d'être un peu long, alors Hikaritatsu en profita pour poser quelques questions à Nate. Ce qui l'intéressait c'était les derniers mots d'Azrael à son ami scientifique. Le shinigami avait évoqué les recherches de Nate de façon évasive, cela avait forcément interpellé l'ange du Destin, qui ne connaissait évidemment pas toutes les recherches que pouvait faire son ami. Mais si Azrael en avait parlé, et donc qu'il était au courant de ça, c'était que ce devait être quelque chose de très important. Par curiosité, l'homme qui s'habillait toujours en blanc voulait en savoir plus mais également parce qu'il était prêt à aider son ami si le besoin s'en faisait ressentir. Cependant a réponse de Nate fut tout aussi mystérieuse que les mots du Shinigami. En effet, il préféra ne pas répondre franchement aux questions de l'ange, affirmant que ce que Azrael lui avait dit était au sujet de Phoenix. Il prétendait que leur ennemi avait une nouvelle fois essayé de jouer avec eux. Si Hikaritatsu avait confiance en Nate, en revanche il avait du mal à croire les mots qu'il venait de prononcer. Il lui était évident que Azrael faisait référence à autre chose et il fut un peu triste de voir que le magma lui avait menti. On ne pouvait pas tromper un ange si facilement, surtout pas sur la vérité. Malgré ça, Hikari accepta la réaction de Nate, se disant qu'il avait de bonnes raisons de vouloir lui cacher ça. Il se disait également que tout deux se ressemblaient bien, en fait. Il n'avait pas oublié que Nate lui avait proposé son aide pour retrouver Ayaka Hoshino et l'ange ne lui avait pour le moment pas fait part de ses recherches sur sa fiancée. Il considérait que c'était son propre fardeau. Il avait déjà impliqué deux de ses amis, Fumiko Suzuhara et Shiina Kawanagi sur cette affaire, il n'avait pas envie de voir d'autres de ses proches impliqués là-dedans. Alors comment pouvait-il en vouloir à Nate ?

"Haha je vois. C'était donc ça...."

Avait-il dit en riant comme s'il croyait réellement aux paroles de Nate mais son ami aurait peut-être décelé dans le ton de sa voix le peu de convictions qu'il avait à ce sujet. Hikari avait du mal à mentir, il était comme ça. L'ange décida de passer à autre chose, il n'en voulait pas à Nate et de toute façon ce n'était pas le moment de créer plus de problèmes. La situation était déjà suffisamment compliqué et Hikaritatsu n'avait aucune envie de l'aggraver. Il continua donc son chemin en compagnie de ses compagnons de route dans ce désert chaud qui semblait sans fin.

Le temps passa et ils se retrouvèrent au bout de ce désert, ils étaient arrivés jusqu'à la demeure de Phoenix mais le lieu semblait bien gardé. Comment allaient-ils faire pour rentrer ? Les choses s'annonçaient déjà compliqués. Ils allaient devoir faire preuve de force ou de ruse pour passer et le pire c'était qu'ils n'étaient même pas certains de retrouver Enki une fois de l'autre côté. Ils risquaient d'encore perdre du temps alors que leur ami souffrait. C'était terrible. Mais avaient-il le choix ? Pas vraiment. Il ne semblait pas y avoir d'autres solutions et si celle-ci était la seule ils devaient la tenter et qui sait ? Peut-être que même en échouant ici ils trouveraient une réponse pour aller retrouver plus vite le barman. C'est alors que Nate eut une idée : passer par l'entrée, par la force... En gros la méthode bourrin ? Pas sûr que ça marche et les propos de Musuko confirmèrent que lui non plus n'était pas très chaud à cette idée. Hikaritatsu les regarda et les laissa parler sans prononcer le moindre mot, il se disait que le magma devait sûrement avoir quelque chose d'autre en tête. C'était effectivement le cas ! En fait son plan n'était pas aussi simpliste que de foncer bêtement dans le tas, il comptait sur les pouvoirs de Musuko pour leur créer une diversion tandis qu'eux ils s'introduiraient à l'intérieur de la demeure.

"Le bon vieux coup de la diversion. Un classique. Je suis partant !"

Musuko précisa qu'il y avait un dôme invisible qui empêchait les intrusions, ce qui rendait les choses bien plus compliqués. Mais Hikaritatsu était confiant. Le scientifique demanda à Hikari et au squelette s'ils étaient prêts, l'ange hocha de la tête en signe d'approbation. Ils avancèrent et Nate annonça qu'ils allaient passer de l'autre côté du dôme dans une zone cachée tout en attendant que les gardent sortent. Le magma demanda à l'ange s'il sentait leurs énergies et il hocha une nouvelle fois de la tête, sans doute que c'était à lui de donner le signal pour y aller. Nate créa finalement un trou noir pour s'introduire, il avait copié une technique de leur ennemi, Azrael. Ils entrèrent ensuite à l'intérieur du lieu grâce à ce fameux trou noir qu'il avait crée. Curieux que cela puisse marcher et pas la téléportation mais le groupe n'avait pas trop le temps de s'arrêter pour donner des explications. Ils attendirent la diversion de Musuko et celle-ci intervint assez rapidement, ils purent en profiter pour progresser dans le château. Hikaritatsu prit les devant en repérant les énergies qu'il y avait autour. Bien évidemment ils restaient plusieurs gardes pour surveiller tout ça, ils n'étaient pas complètement stupide pour se mettre tous au même endroit. L'ange les guida avec habileté, ils contournèrent plusieurs pièces où des soldats étaient postés. Heureusement ils étaient en alerte alors les gardes restaient en principe à leur postes, sans mouvements pour la plupart. Ils arrivèrent finalement jusqu'à une salle où se trouvaient... Enki ! Ça y était ils l’avaient retrouvés ! Mais ce n'était pas le moment de crier de joie, car le barman, lui, criait de douleur. A entendre ça, Hikari grimaça, il avait envie d'agir mais il y avait trop de monde à l'intérieur, il sentait les nombreuses énergies.

"Nous devrions attendre qu'il y ai moins de..."

Sans qu'il ne puisse terminer sa phrase, Nate était déjà parti se montrer à l'ennemi. Était-il fou ? Mais même dans la folie, Nate ne pouvait pas être abandonné par son ami, l'ange du Destin le suivit sans hésiter. Enki était là, Hikari lui jeta un regard : ils étaient là, comme promis. Mais Enki n'était pas tout seul, il y avait tout un groupe de types louches avec qui il valait mieux éviter de passer une soirée, sauf si c'était pour Halloween. Dommage que ce n'était pas la saison. Hikari n'ajouta rien aux propos de Nate, il ne voulait pas faire de l'ombre à sa punchline.
Lilith
avatar
Demon
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 48
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Jeu 27 Juil 2017 - 0:53
La torture d’Enki avait finalement commencé, et Phoenix prenait un malin plaisir à torturer Enki. Ce dernier fut particulièrement bavard, et avait lourdement insisté sur ses erreurs. Enki ne serait pas un dieu ? Phoenix n’était pas du tout d’accord avec lui, il l’est clairement. Contrairement à toutes ces boules de poils il a eu la chance de vivre une vie, mouvement certes, mais il a pu vivre. Son existence est une preuve pour les cratiides qu’il est possible pour eux d’avoir quelque chose.  Le démon continua la torture dans le calme, et s’arrêta finalement un moment et regarda la cratiide.
 
« Qu’est-ce un Dieu ? C’est un être suprême, constituant la perfection, qui donne de l’espoir. Et aux yeux de ces petites bêtes qui sont restés primitif tu corresponds parfaitement aux critère, toi qui a réussi à aller plus loin que n’importe quel cratiide aurait pu y croire. Et grâce à moi, à travers ta mort ton statut de dieu sera gravé à tout jamais. »
 
Il reprit du service et recommença la torture, empêchant même à Enki de pouvoir répondre. Il allait le laisser cogiter sur ce qu’il venait de dire. Il afficha un sourire malsain en continuant de le torturer. Inconsciemment le démon était-il en train de faire un aveu de faiblesse ?  Sentant qu’il pouvait avoir commis des erreurs, il se vengerait alors sur Enki à travers cette torture. Néanmoins le démon serait trop fier pour pouvoir l’avouer. Il s’arrêta une nouvelle fois, et se fit craquer les épaules. Il avait terminé avec cette torture il était temps de ranger ce premier instrument.
 
« Tu peux te rassurer, nous allons bien nous occuper des tiens. Il est vrai qu’on a été un peu brusque, car on avait absolument besoin de résultats. La suite aurait été plus sympathique, mais hélas … » Phoenix s’arrêta un moment pour trouver un outil, il ressortit un objet souriant, un objet fait pour casses les doigts. « … Tes résultats ont été insuffisants et en plus vous avez choisi de me trahir, malgré que tu avais tout le temps que tu souhaitais. »
 
Le successeur de Serafino s’approcha d’Enki, prêt à continuer la torture, néanmoins il entendit subitement un garde arriver et annoncer :
 
« Des intrus ! Des squelettes tentent de nous attaquer ! »
 
Phoenix sembla surpris d’apprendre cette information. Comment ça des squelettes ?  L’histoire semblait invraisemblable. Il tourna sa tête en direction d’Hécate. Avec la présence de cette dernière et d’Olivier il ne faisait aucun doute que cette pièce était de loin la plus sécurisé.
 
« Très bien, envoie tous les soldats les arrêter. »
 
Le soldat et les autres s’en allèrent le plus rapidement possible, Pazuzu et Ulphir restèrent bien entendu sur place. Pendant ce temps Hécate regarda Olivier et fixa du regard pendant un moment la petite boule de poile, elle sembla hésitante, et finalement son gardien prit la parole :
 
« Alors que veux-tu faire Hécate ? »
 
« Ce serait vraiment dommage de perdre un si précieux élément, même si sa faible combativité me fait régurgiter. »
 
Olivier rigola tout en regardant Phoenix retourner auprès du martyre, et reprit la torture, provoquant donc un nouveau cri de ce dernier.
 
« Très bien, tu es donc prête à ce qu’on intervienne, quitte à foutre en l’air la stratégie de Phoenix ? »
 
Hécate hocha, et Olivier soupira. Très bien elle avait fait son choix, il allait devoir sauver cet Enki. Néanmoins alors qu’il comptait s’approcher du maitre des lieux, plusieurs nouveaux protagonistes arrivèrent dans la pièce. Un être en feu, un squelette et un type émo avec sa veste noire. En tout cas ça commençait comme une excellente blague, il n’y avait plus qu’à espérer que la chute soit bonne. Phoenix se retourna, et sembla hésitant. Il se trouvait dans une situation totalement inattendue, avec des potentiels sauveurs. Il s’approcha d’eux, un pas déterminé.
 
« Désolé mais ce type a déjà un docteur. »  Il pointa du doigt Ulphir. « Vous serez donc gentil de trouver un nouveau patient. »
 
Il se retourna les abandonnant déjà, il n’avait pas que ça à faire. Il claqua des doigts, et il annonça à haute voix :
 
« Pazuzu, Lilith occupez-vous de nos invités. »
 
Pazuzu contracta ses muscles et il s’approcha doucement vers les intrus. Chaque pas résonna dans la salle, démontrant au passage toute sa puissance. Au même moment la démone bougea à toute vitesse, en utilisant sa technique Sokudo, et tourna tout autour de ses deux adversaires. Elle venait d’utiliser sa technique Wirefield, et entoura les trois protagonistes d’un fil à peine visible. Elle se posa juste devant-eux, le regard menaçant. Pazuzu arriva juste à côté, et semblait en attente. Il avait au final joué le rôle de diversion, et à présent restait à proximité dans le but de garder un œil sur les intrus. Phoenix s’approcha alors d’Enki, et s’approcha sa tête de la sienne et il lui demanda :
 
« Il semblerait qu’on ait rabattu les cartes dans le jeu. Mais je dois t’avouer que je suis encore hésitant. Que pouvons-nous faire d’eux ? Forcement tu vas me dire, libère-les, ils n’ont rien à voir avec tout ça. Je te réponds donc non, s’ils n’ont rien à faire avec tout ça, que font-ils ici ? En entrant ici ils acceptent de rentrer dans le jeu. »
 
Il se retourna pour observer les trois intrus toujours immobiles, il frappa dans ses idées, ayant trouvé subitement une idée.
 
« Je sais ! Je vais me montrer sympathique avec toi, et je vais accepter de les libérer mais seulement à deux conditions. La première qu’ils s’en vont d’ici sans faire d’histoire. La seconde que l’un d’entre eux serve de sacrifice. »
 
Le maitre des lieux marcha tranquillement vers Lilith, et lui caressa la tête au passage et se retourna vers Enki et lui demanda :
 
« Qui veux-tu tuer ? Sache que si tu choisi personne, on les tuera tous. Alors tu préférais que ce soit ce marchant scientifique ? Ou bien ce type trop dark avec sa veste noire ? Ou bien … non oublie, le squelette ne rentre pas dans le deal. Choisi entre ces deux. »
 
Phoenix comptait utiliser son pouvoir pour absorber le temps d’une personne néanmoins il y avait des chances que cela ne fonctionne pas vraiment sur le squelette vu que c’est un squelette. Il fixa du regard Enki, et commença alors à compter avec les doigts, démarrant à dix. Hecate au loin regarda cette scène et Olivier en profita pour placer
 
« En tout cas, j’aime bien le style du scientifique avec sa blouse. »
 
« Tu m’étonnes il a la même dégaine que toi. Néanmoins je ne comprends pas à quoi il joue Pheonix. Ce mauvais perdant n’a pas accepté les critiques d’Enki et il se venge sur lui. C’est bien une réaction de gamin. »
 
« Il tente de le pousser à bout. »
 
Phoenix continua de compter, obligeant Enki à réagir le plus rapidement possible. Il est en train de chercher à le provoquer, et de le pousser au bout de ses retranchements. Le temps était à présent compté, et les retrouvailles ont vite dégénérés.
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1877
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Jeu 27 Juil 2017 - 5:37
( impossible de dormir depuis 2 jours, et j'ai le souffle court ; on dira que c'est un bien pour se mettre dans la peau d'Enki )


"Saalom... Chalhum."


Avec ces seuls mots Enki avait réussi à immobiliser toutes les cratiides. Que voulaient-ils dire ?
Geshti prisonnière d'Olivier semblait résignée et dévastée : même dans cette forme de petite larve il était facile de deviner qu'elle pleurait intérieurement, faute d'avoir un corps capable de larmes.

Les hurlements d'Enki étaient atroces, mais le plus inquiétant était de voir qu'il avaient eu des spasmes de rire... Il se demandaient en effet s'il était devenu fou... Comment dans un moment pareil, en pleins désespoir, ressent-ils l'aura de ses amis à quelques pas ?
Il riait au milieu de sa tourmente. Soit les secours arrivaient et il en était heureux, soit il était fou : deux raisons de sourire. Cette décharge de douleur dans chacun de ses nerfs était si intense qu'il ne savait plus si ces sens étaient véridiques ou troublés. De toute façon sa main le brulait tant... Il ne pouvait maintenant plus penser à autre chose : allait-elle exploser ? Son poignet pouvait-il contenir autant de douleur ? Son corps entier voulait par réflexe retirer cette aiguille, arracher sa main, son bras ! Il tira fort sur les attaches de ses bras, de son buste, de ses jambes : Les plumes noires qui étaient déjà présentes sur son corps depuis son combat contre Pazuzu se multipliaient. une partie de son visage était couvert de plumes noires, comme son bras. Un de ses yeux étaient redevenu rond et inexpressif : son cri d'agonie était de plus en plus bestial.

Phoenix parla de Dieu. Enki n'était pas en état d'écouter cette merde et tentait de rester éveillé. Son cerveau ré-identifia sa main au bout de son bras, douloureusement, avant que l'enfer ne s'écoule à nouveau dans ses veines.

Epoh avait arrêté de se perdre, intimidé par le cri, et s'était couché à terre comme un animal soumis et apeuré. Une inspiration se fit entendre dans le buste d'Enki alors qu'à nouveau la torture se stoppa.
La victime, dont seulement son oeil humain contenait des larmes, se reprenait un peu. Il se demandait s'il voulait être déjà mort, mais ne pouvait pas arrêter de respirer avant d'avoir le coeur net : Nate, Hikari... êtes-vous là ?

« Des intrus ! Des squelettes tentent de nous attaquer ! »

Le garde sortit Enki des vappes : Phoenix avait encore parlé dans le vide, le dösatzien releva la tête seulement pour savoir de qui parlait ce soldat. Les auras... étaient camouflées mais Enki avait un don qui ne pouvait le tromper. Son don et bientôt ses yeux : bien que la vision était trouble, deux des silhouettes qui étaient apparues... Et une voix.

Celle d'un magma qui ne tenait pas l'alcool et avait un humour discutable. Son "docteur". Enki s'efforça de retrouver ses sens pour les distinguer au mieux : Jamais Hikari n'avait paru être autant un ange gardien pour Enki... Quant à Nate, il était donc revenu de son "voyage", et était même là pour lui. Ses deux amis. Les deux meilleurs de toute la galaxie, de tous les univers. Ici, dans ce monde. Comment ? Pourquoi ?
Hikari et Nate pourrait trouver la mort en tentant de le secourir. Peut-être qu'ils ne pouvaient pas retrouver de portail pour rentrer même en cas de victoire... Des choses auquel Enki ne pensait même pas à ça : il respirait à nouveau, il reprenait espoir et son cerveau était bien trop ivre de joie qu'il ne pouvait imaginer le pire. Nate et Hikari était le meilleur duo au monde. La preuve était sous leurs yeux : ils avaient entendu son appel, compris où il était, ouvert un passage, pénétré la forteresse... franchement, rien n'arrêteraient ces deux là.

Phoenix lança Lilith et Pazuzu vers la cavalerie. Enki serra le poing : il obéissait à nouveau, sa main était encore capable de bouger. Il devait s'en sortir à présent.
Lilith avait manifestement encerclé le trio -qui était le troisième au fait ?- et le pilier vint alors susurrer à l'oreille du prisonnier sur sa chaise. Il proposait à Enki d'en épargner un. Enki, le front couvert de plume et de sueur, releva la tête vers ses amis : qui devait sauver qui ? Enki avait-il une dernière chance de ne pas être le boulet ? D'aider un des deux amis qu'il n'avait pas réussi à aider depuis leur dernière rencontre ? SK était toujours un sombre inconnu quant au monde des anges où étaient mystérieusement disparue la fiancé d'Hikari, ce n'était pas mieux.

Enki ouvrit la bouche : il ravala la salive qu'il avait fait couler sur ses lèvres pendant le supplice, reprit possession de ses cordes vocales et murmura, la gorge encore en feu :

"Je te l'ai dit, je ne suis pas un dieu... Mais eux, ils sont les plus étincelants : ils ne me laisseront pas les sauver, et crois-moi, ils ne se laisseront pas tuer par une merde comme toi."
Enki eut un sourire difficile. "Tu as encore le dessus sur un mec comme moi, mais ces deux-là ne jouent pas dans ta catégorie."

Sur ce un vent violent repoussa Phoenix vers Ulphir. Enki ouvra ses poumons et d'une voix cassée prévint ses amis : "Phoenix vole le temps des gens qu'il touche : il manipule sa propre timeline pour esquiver les coups !" tenta-t-il, pas sûr d'avoir bien compris le pouvoir du pilier mais se disant que cela alerterait déjà sur le type de danger. Lilith avait montré son attaque -et puis Hikari savait se téléporter-, Pazuzu était un simple bourrin... Quant à Olivier et Hécate ils n'avaient pas encore bougés, toujours spectateurs. La priorité était de se libérer.

Cela tombait bien car Enki reprenant "vie" et espoir, les cratiides oublièrent l'ordre mystérieux d'avant et se précipitèrent à nouveau pour aider Enki : leurs crocs et griffes s'attaquèrent aux attaches de la chaise et rapidement leur grand frère se releva, non sans mal, au milieu d'elles. Il était à moitié transformé, à moitié mort mais plus que jamais rempli de force : Hikari et Nate avait donné au démon plus de courage qu'il n'en avait jamais eu ici. La seule chose qui faisait encore trembler Enki était son état : Nate et Hikari le découvrait recouvert partiellement de plume, le visage déformé, au milieu des siens. Son secret était dévoilé.
Il fit un pas, et un autre. Pazuzu et Lilith s'occuperaient de Nate et Hikari, sans nul doute. Phoenix était seul. Son vrai rival, son vrai ennemi. Enki avait la réputation d'avoir tué Sérafino. Non, Enki avait bien causé d'une certaine manière la mort du maître de Furfur : il allait à présent tuer l'apprenti... Du moins, il se devait d'essayer.

Cela pouvait être risible. Enki était le moins fort, le moins indiqué pour combattre le Roi des lieux... Mais Phoenix avait forcément une faiblesse.
Le patron de bar, qui vacillait encore un peu, entouré de ses frères et soeurs qui grognaient menaçants, fit face à son maître chanteur. Si Enki avait révélé le pouvoir de celui qu'il allait affronter à Hikari et Nate c'était aussi pour que ces derniers l'aide à trouver une stratégie : et il avait entièrement confiance en ces alliés.

"Alors Phoenix, choisi un de tes sbires, et peut-être qu'on le gardera en vie. Dix, Neuf, Huit..." Enki imita le jeu du compte à rebours précédent de sa main encore "humaine", alors que l'autre semblait encore trop crispée.

Ce qui motivait le plus Enki était la hâte de serrer dans ses bras ses amis, de les remercier. Entendre le récit de leurs aventures, savoir comment ils étaient arrivés jusqu'à lui, et découvrir qui était le squelette, autant de raison de rester en vie.
Geshti se sentit presque jalouse de ne pas avoir donné des ailes à Enki comme ça, mais fut rassurée. Epoh décolla sa grosse carcasse du sol, se dépliant un peu pour regarder les nouveaux venus : "Nate... Hikari" prononça-t-il avec une voix gravem ais un ton d'enfant, se remémorant les histoire que lui avait raconté Enki sur eux, les reconnaissant sans mal.

(Si ça va pas, j'éditerai Wink )
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3182
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Ven 28 Juil 2017 - 1:00
Le magma garda un énorme sourire, alors qu’il fixait du regard Enki, qu’il avait enfin retrouvé après tout ce temps. Néanmoins il était dans un sale état, et le responsable se trouvait juste sous ses yeux, c’était un gamin. Ce dernier fut au final le seul à régir à sa magnifique punchline, et s’avança vers lui. Il annonça qu’il avait déjà trouvé un autre docteur pour le remplacer, et un docteur qu’il avait déjà vu auparavant, puisque c’était Ulphir. Le magma lâcha un soupire, décidément ce dernier va l’emmerder dans toutes les dimensions. Nate écouta sagement parler Phoenix, et alors que ce dernier s’était retourné pour se diriger vers Enki, le magma répondit :
 
« Je sais que je suis une grande source d’inspiration, mais tu sais, ce n’est pas en reprenant mes mots que tes paroles auront pour autant plus d’importances. »
 
Ce dernier l’ignora ensuite, ne semblant pas trouver de reparti au magma. Il se concentra plutôt sur une nouvelle tâche, et demanda à ses sbires de s’occuper d’eux. Pazuzu, Lilith, deux noms qui n’allaient pas vraiment rassurer le magma, ces deux dernier ayant particulièrement posés beaucoup de problème lors de son long voyage. Il n’eut hélas pas le temps de bouger qu’il se retrouva encerclé de fils, voilà qui est fort fâcheux. Il ne pouvait plus faire le moindre mouvement, il allait devoir attendre de trouver une solution. Il profita de ce moment pour jeter un coup d’œil plus approfondis dans la salle. En plus de Lilith Ulphir Pazuzu et de l’inoubliable Phoenix, il y avait deux visages qu’il ne connaissait pas. Un peu d’incertitude tout de même, c’est plus fun. En soit cela faisait 5 potentiel adversaire. Cela faisait beaucoup, néanmoins si on compte Musuko qui pourrait débarquer à tout moment, Calibri et Enki ils sont aussi 5 de leur côté. La parité semblait donc respectée, néanmoins il ne restait plus qu’à régler le niveau de la force. Phoenix qui a réussi à garder cloitré chez lui le barman, prouvait sans doute qu’il était un redoutable adversaire. Le magma contempla le fils et ne put s’empêcher de faire une remarque :
 
« J’ai l’impression que tout ceci ne tiens que sur un fil. »
 
Phoenix l’ignora une nouvelle fois, mais le magma arriva tout de même à décrocher des rires à l’autre bout de la salle, au niveau des deux inconnus. Déjà il aime son humour, c’est déjà bon signe. Phoenix demanda alors à Enki de choisir qui il devait choisir de sauver. Le magma retira son sourire, cet enfoiré le torture aussi mentalement. Néanmoins Enki lui rétorqua qu’il avait sous-estimé les intrus, et d’ailleurs ce n’était pas le seul, vu qu’il est absent d’un certain top. Le magma répondit alors en surenchérissant.
 
« Ouai on est trop balaise, on a au moins une treizaine de transformations, et en plus on est bio, n’est-ce pas Hikari ? »
 
Le magma ne pouvait pas tourner sa tête, mais il aurait bien voulu voir la réaction de son ami face à son discours rocambolesque. Il écouta Enki qui lui donna des informations sur le pouvoir de son adversaire. La capacité de voler du temps ? En voilà un adversaire délicat.  Finalement les cratiides profitèrent de la cohorte pour aller libérer Enki. Parfait la suite sera d’autant plus simple, mais le magma devait à son tour se libérer de là. Et ce n’était pas encore gagné, car contrairement à Enki il n’avait pas la capacité de se téléporter. Lilith sembla détourner son regard, se concentrant plutôt sur Phoenix. C’était le moment pour le magma d’agir. Mais comment ? Le trou noir ne serait pas utile dans cette situation, et de toute façon il le maitrise pas assez, il a pas de technique pour trancher, du moins sans son épée. Il ne restait plus qu’à tenter d’agir par la force.
 
« Hikari, je pense que c’est le bon moment pour toi de bouger. Calibri, reste le plus loin possible des fils. »
 
Le magma ne comptait pas attaquer son allié au passage, et attendit qu’il soit hors de portée pour pouvoir agir. Il posa un de des doigts sur un fil, et le magma augmenta juste derrière son énergie. Il devait agir vite, car à présent tous les regards allaient se porter sur lui. De l’électricité se synthétisa dans la main du magma, et se dirigea vers le fil, et traversa entièrement ce dernier pour finalement arriver jusqu’à Lilith qui tenait le fil qui se retrouva électrocuté. Elle lâcha rapidement le fil, et ce dernier déjà fortement diminué par la puissance de l’attaque du magma tomba au sol, libérant ainsi ce dernier. Le moment était propice pour faire une belle punchline, néanmoins il comptait profiter de sa précédente attaque pour porter un gros coup contre la démone. Le magma attrapa son bâton en bois et il fonça vers la démone et annonça alors qu’il brandissait son arme :
 
« Desoxyribose ! »
 
Son arme de bois se transforma en véritable épée, qui se retrouva entouré d’une aura. Il se retrouva devant la démone sans doute encore sonné, et il frappa un grand coup horizontal en direction de Lilith. Le magma ne s’était pas retenu dans son attaque, il espérait via son attaque mettre déjà hors combat au moins un adversaire, et pas des moindres. Le magma ne s’arrêta pas là, et continua de l’attaquer multipliant les coups d’épée dans sa direction. Il s’était au final approprié la démone, laissant donc Hikaritatsu seul avec Pazuzu. Décidément, il avait un ticket avec les colosses. Le magma se retrouva ensuite en l’air et rangea rapidement son épée, et amassa entre ses deux mains de l’énergie, et au bout de quelques secondes il lança la célèbre technique du Firehaméha. Juste après son attaque il retomba au sol, et afficha un grand sourire.
 
« Alors Enki, avoue, mes cookies t’ont manqué ? Et Phoenix, j’espère que tu me n’en veux pas, de t’avoir grillé un Joker ? »
 
Le magma tenta de ce cours de moment de répit pour tenter de prendre des nouvelles de son ami, au travers d’une petite référence. Il redirigea ensuite son regard en direction de la démone, avait-il réussi à mettre cette dernière hors service ? Cela serait forcément un grand pas pour la victoire s’il avait réussi ce pari. Au même moment Calibri regarda tout ce monde, il ne savait pas vraiment quoi faire pour les aider. Il regarda une cratiide qui se trouva à ses pieds,
 
« Oh ! Mais quelle charmante créature ! »
 
Il se baissa pour caresser cette dernière. Oui, au final cette scène rentrait en contradiction avec tout ce qui était en train de se passer en ce moment. Mais Calibri n’étant pas vraiment un vrai combattant, ne pouvait que rester en retrait, tout comme un certain Ulphir qui s’était visiblement bien éloigné du champ de bataille. Le magma avait via son action à la base origine d’officiellement déclenché cette bataille.
Hikaritatsu
avatar
Ange
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3836
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Lun 31 Juil 2017 - 22:02
Ils y étaient enfin, ils avaient enfin retrouvé Enki ! Et pourtant... Pourtant, l'aventure était loin d'être terminée. Elle avait déjà durée longtemps mais vu ce qui faisait face au trio ils risquaient de rester encore un peu en enfer et surtout devoir affronter des ennemis encore plus forts que les shinigamis. Tout n'était donc pas terminé, si ils avaient eu beaucoup de mal à parvenir jusqu'ici, Nate et Hikaritatsu allait aussi avoir du mal à en sortir, c'était certain. Mais ça c'était quelque chose que l'ange du Destin et son ami savaient déjà. Ils étaient au courant des risques qu'ils encouraient à venir jusqi'ici, en enfer. Un endroit bien trop hostile même pour les magmas qui ne craignaient pas de se brûler et surtout les anges qui vivaient dans un monde totalement différent et qui étaient considérés comme l'opposé des démons. C'était pourtant dans cet endroit qu'ils allaient devoir extirper l'un d'entre eux, jusqu'à leur monde d'origine. Autant dire que l'aventure n'était pas encore terminée, ils n'avaient peut-être fait que la moitié du chemin.

Silencieux, Hikaritatsu regardait son ami prisonnier, qui ne ressemblait plus vraiment à celui qu'il avait connu. En effet son visage avait un peu changé, il était couvert de plumes et, bien sûr, ses hôtes lui avait fait passer de très mauvais moment en leur compagnie, comme en attestait les blessures physiques qu'il avait sur le corps et le visage. L'ange ne fut pas choqué par l'apparence du barman, seulement de ses blessures, il n'était pas acceptable que ces types s'en soit prit à lui. Mais que s'était-il passé sur Dark ? Il se souvenait de ce que lui avait confié Haruka, apparemment il avait cédé au chantage d'un groupe de personnes aux mauvaises intentions. Il s'agissait sans aucun doute de ces types qu'il voyait aujourd'hui. En effet, Hikaritatsu rencontrait pour la première fois Phoenix, il pu le reconnaître aux paroles qu'ils s'échangèrent entre eux. L'ange n'aurait jamais imaginé avoir affaire à un gamin. Mais comme on dit il ne faut pas se fier aux apparences. Hikari se rendit compte que Haruka ne lui avait pas mentit, il y avait bien une jeune fille, Phoenix et de drôles de bestioles tout autour d'Enki. Ainsi c'était à celles-ci qu'Enki tenait le plus et qui l'avait amené à aller en enfer. Le barman avait sans doute ses raisons et Hikari ne le jugerais pas pour ça, ce n'était pas ce que faisait un ami. L'ange du Destin était venu pour sauver le démon et la seule chose qui comptait pour lui était que Nate et Enki ressortent vivants de cet enfer.

Silencieux, Hikari laissa d'abord les autres parler, le dénommer Phoenix ne tarda pas à recommencer à faire du chantage, ça devait être l'une de ses spécialités. En bon méchant il devait maîtriser toutes les caractéristiques du style. L'ange, lui, était concentré, il constata rapidement qu'une attaque à l'encontre de lui et Nate avait été lancé de la part de la fille aux cheveux roses : Lilith. Par ailleurs, Enki interpella ses deux amis en leur donnant une information ô combien importante. En effet, Phoenix était doté d'une technique de manipulation du temps. Le genre de truc assez pénible, un pouvoir très puissant. C'était bien que le barman leur donne un indice mais parfois il ne suffit pas de connaître la menace pour pouvoir la repousser. Restait à espérer que les forces de l'ange et du magma soient suffisantes pour repousser un type qui contrôlait le temps. Mais pour l'instant c'était de la démone que les deux sauveurs devaient se méfier car elle utilisa ses fils pour les immobiliser. Cependant, Hikari prévoyait une attaque rapide des méchants, il s'était alors entouré d'une enveloppe de vent grâce à sa technique nommée "Kite" et pu ainsi lire dans les mouvements qui le visait. L'ange n'était également pas touché par cette technique grâce à cela. Vint alors le moment où Nate vanta son duo avec Hikari, ce dernier le suivit dans son discours.

"Tu as raison Nate... Mais tu ne leurs a pas parlé de nos supers rayons lasers ! "

Lui aussi avait un peu d'humour. Bien qu'ils utilisaient parfois des techniques énergétiques ils n'avaient pas vraiment de pur attaques de rayons lasers mais tout était bon à dire pour mettre un peu plus la pression.  Ensuite, se sachant libre comme l'air, et c'était le cas de le dire, l'ange du Destin se téléporta hors des fils créés par Lilith, il balança une bourrasque de vent, toujours avec la même technique, afin d'envoyer valser Pazuzu. Bien évidemment il se doutait que cette attaque n'allait pas le tuer mais elle était utile pour la suite des événements. L'homme au sourire charmeur arriva en se téléportant devant Enki à qui il adressa la parole.

"J'ai entendu ton appel ! J'espère qu'on ne t'as pas trop fait attendre... Désolé, on a eu quelques complications en chemin."

Il posa sa main sur l'épaule du démon et, dans un flash de lumière aveuglant, soit sa technique de téléportation, qui n'avait rien à voir avec une quelconque technique d'éblouissement comme la Morsure du soleil, Hikari disparu du camp de vision de tout le monde pour réapparaître à l'entrée, derrière Nate, qui lui occupait Lilith en l'affrontant. En ramenant Enki vers eux, il avaient déjà pu faire un pas en avant dans leur mission. Est-ce que ça allait suffire ?
Lilith
avatar
Demon
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 48
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Dim 6 Aoû 2017 - 2:43
La colère, la peur, la haine, un bon grand nombre de sentiments étaient en train d’orner l’esprit du maitre des lieux. Il se trouvait à présent dans une situation délicate. Lui qui grâce à Enki avait réussi à intéresser Hécate, il était à présent celui qui pourrait être responsable d’un hypothétique échec. La première étape serait d’arriver à se débarrasser de ces intrus, et c’est avec grand plaisir qu’il vit Lilith utiliser sa fameuse technique. Parfait.  Il avait ensuite lancé son jeu, annonçant une nouvelle fois qu’ils n’étaient pas un dieu. Non, il ne l’était pas encore en effet, à sa mort il le deviendrait. Il annonça également que ses alliés étaient bien plus fort que lui. Phoenix lâcha un rire un peu forcé, pour montrer qu’il se moquait ouvertement de ces deux types. Néanmoins il arrêta de rire, en se trouvant poussé vers Ulphir, à cause de la petite rafale dégager par le cratiide. Il répondit aussitôt :
 
« Ah ! Tu crois vraiment que tu vas me faire peur avec tes 3 guignols ? »
 
Cet idiot avait choisi ce moment pour dévoiler son pouvoir. Fais chier, il ne pourra du coup pas jouer l’effet de surprise. Pas grave en soit, ils étaient bien plus fort qu’eux, ce n’est pas ces deux zigotos qui allaient changés la donne. Néanmoins Enki était resté flou dans ses explications, il ne devait pas trop savoir ce qu’il était capable de faire, et c’était tant mieux. Les petites créatures libérèrent la grande. Phoenix était déçu de voir son jouet reprendre sa liberté, il ne pourra donc pas continuer son petit jeu avec lui. Il le vit alors s’approcher de lui, et tenta de l’imiter.
 
« Tu ne fais que retarder ta mort. Mais au final ce n’est peut-être pas plus mal pour moi de te vaincre dans ces conditions. Cela sera extrêmement jouissif, quand je verrais ton regard désemparé, quand tu comprendras que ta défaite sera actée, et que ta mort sonnera. »
 
Phoenix qui faisait face à son adversaire ne montra aucune attitude agressive pour le moment. Il jeta un œil sur ce qui se passait autour de lui, et il vit le magma mettre en difficulté Lilith. Merde, ce minable avait réussi à la piéger ? Elle ne pouvait pas perdre, contre un pauvre type en blouse.
 
------
 
Lilith venait de ressentir une énorme douleur parcourir son corps. Rapidement elle lâcha son fil, histoire de se libérer de cette attaque. La démone qui était dans les vapes, fit un pas en arrière manquant de peu de tomber. Avec sa main droite elle se tint alors la tête, sa tête était en train de tourner. Elle leva alors ses yeux, en regardant à travers les espaces entre ses doigts, et elle vit le magma lui foncer dessus avec une épée. Par reflexe elle utilisa sa technique Klinge. Ces doigts étaient à présent des lames fines, elle s’en servi pour se défendre de son adversaire, qui aurait pu lui faire très mal. Elle grimaça, peinant pour se remettre de la dernière décharge. Néanmoins elle sentait que son état était en train de s’améliorer, il ne restait plus qu’à attendre.
 
Nate n’en avait pas fini, et semblait avoir compris qu’il avait encore l’avantage pendant un petit moment, et s’obstina à l’attaquer. Il multiplia les attaques, et elle ne fit que se défendre, avec l’aide de ses doigts. Néanmoins le magma arriva finalement avec l’aide d’une attaque suffisamment puissante pour lui faire briser sa garde. Il profita logiquement de ce moment-là pour placer une autre attaque, et la démone n’avait plus le temps de replacer ses doigts à temps pour se défendre. Par reflexe elle utilisa sa technique Sokudo pour gagner en vitesse, et fit un énorme bond en arrière. Elle évita de se prendre l’attaque de plein fouet, néanmoins on pouvait voir que l’épée du magma l’avait frôlé, en voyant une légère plaie sur son ventre. Mais le magma n’en avait pas fini, il lança une vague déferlante dans sa direction. Néanmoins, elle avait parfaitement repris son esprit, et elle enchaina son action en utilisant une nouvelle fois sa technique de vitesse pour sauter rapidement contre le mur, esquivant l’attaque.
 
Lilith retomba au sol, et souffla et essuya sa bouche légèrement recouverte de sang. Elle s’empressa de lécher ensuite sa main, un petit peu imbibé de sangs. Elle augmenta son énergie, et se posa sur le sol à quatre pates, le magma l’avait énervée, et elle comptait réagir. Elle tourna son regard en direction de Phoenix qui semblait soulager de la voir en parfait état. La démone n’en avait pas fini, elle comptait bien réagir. Elle fonça vers le magma tout en faisant des bonds dans tous les sens, rendant sa trajectoire imprédictible, usant de sa technique Sokudo pour aller plus vite. Juste au moment où elle faisait face au magma, elle fit un bond brusquement sur le côté, et attaqua le magma avec ses lames au niveau de l’épaule de ce dernier, dans une position délicate pour utiliser une épée. Elle continua de faire des bons dans tous les sens, et attaqua son adversaire une fois de temps en temps. Finalement elle sauta au plafond, et à ce moment-là elle lança une vague déferlante violette en direction de Nate.
 
------
 
Pazuzu qui était en attente, vit arriver l’ange vers lui. Le combat avait finalement commencé, Lilith n’ayant pas réussi à les contenir. Il lui lança une bourrasque dessus. Le démon gonfla ses muscles, et les posas devant son corps pour se protéger. Au final il ne fit qu’un peu reculer, montrant sa grande solidité. Il afficha un grand sourire, prêt à se battre contre l’ange, mais alors que ce dernier comptait répliquer pour lui montrer à son tour de quoi il était capable, il vit son adversaire se téléporter. Pas de chance, il n’aura pas eu le temps.
 
------
 
Phoenix détourna son regard de Lilith qui semblait finalement bien s’en sortir. Visiblement il allait devoir affronter directement Enki. Non, il avait une autre idée en tête, quelque chose de bien plus sympathique. Néanmoins il fut surpris de voir l’ange se téléporté à côté de lui, il lui parla un moment avant de s’en aller avec lui. Phoenix croisa les bras, ce n’est pas comme ça qu’ils arriveront à quelque chose. Il ne s’inquiéta pas, il n’y avait aucune chance qu’Enki parte comme ça, oui il n’allait pas abandonner les cratiides. S’il était venu pour les sauver, il n’allait pas repartir en les abandonnant. Mais ce type était plutôt embêtant, il ne faisait aucun doute qu’il allait lui demander de se téléporter avec les cratiides. Il devait agir et vite … et il n’y avait qu’un seul moyen pour lui d’éviter cela : Olivier. Il se tourna vers ce dernier, qui semblait déjà en mouvement.
 
Olivier et Hécate semblaient tous les deux bouger tranquillement vers les cratiides. La démone s’était fait la même réflexion que Phoenix en voyant Hikaritatsu se téléporter avec Enki. En soit, cela ne le dérangeait pas qu’il fuit, mais elle ne voulait pas perdre la main sur ces créatures, qui pourrait sans aucun doute agrandir son armée. Grace au pouvoir d’Olivier, personne ne pourra utiliser de technique dans sa zone. De ce fait là, l’ange ne pourra pas se téléporter dans la surface entourant le monstre.  Néanmoins, ceci avait aussi un avantage pour les créatures : elles étaient de ce fait protéger, aucune attaque ne pouvant les atteindre tant qu’ils se trouvaient dans cette zone. Hécate semblait en retrait, et n’avait pas spécialement envie de se retrouver en plein milieu de ces bestioles.
 
« Bonjour ! Je suis venu ici pour vous protéger à la fois d’Enki, et à la fois de Phoenix. Si vous n’êtes pas idiot, vous comprendre que pour votre survis vous devrez rester ici. Sachez qu’aucune d’entre vous seront maltraité tant que vous resterez ici. Néanmoins si vous sortez de ma zone, vous courrez alors vers une mort certaine. »
 
Alors qu’il semblait bien sympathique au début de son dialogue, il se montra bien cru à la fin sous-entend une menace. On pouvait voir une sphère apparaitre tout autour du démon, et entourant la globalité des cratiides ainsi que le squelette, qui semblait s’être pris d’affection avec ces dernières. Ce squelette toucha alors cette sphère, et pu constater que c’était un mur invisible. Le démon reprit alors la parole :
 
« J’ai placé un petit mur, histoire qu’il n’y ait pas d’embrouilles. »
 
En plaçant ce mur, il évitait donc que les cratiides puisse se disperser. A présent coupé du monde, ces dernières ne pourront ni succomber à des contrecoups suite aux combats qui allaient suivre, comme elle ne risquerait pas de s’enfuir. Tout le monde trouvait son compte ! Hécate, se trouva au bord du mur, pas spécialement ravis de se retrouver ici.
 
« Ahah, tu t’es bien habitué à moi, tu devrais réussir à t’habituer à eux ! »
 
La démone souffla, et tourna son regard vers tout ce qui était en train de se passer, et afficha finalement un petit sourire.
 
« Non pas besoin, j’ai trouvé une autre occupation. »
 
-----
 
Phoenix fixa de nouveau du regard Enki, il ne comptait pas le laisser s’en sortir comme ça. Il se tourna alors vers Ulphir, et lui annonça alors.
 
« Ulphir, utilise-le. »
 
Ce dernier acquiesça, et s’approcha d’Epoh rapidement, et plaça une seringue dans son corps. Ce dernier se mit à hurler de douleur, et il se releva, lâchant alors une énorme aura. Ulphir lui annonça d’aller rejoindre Phoenix, ce qu’il fit alors sans mal. Visiblement la peur l’avait quitté, le démon lui ayant sans doute donné un petit booste. Phoenix posa sa main sur la tête du démon, et lui donna alors du temps. Le démon continua sa croissance, afin d’arriver finalement à une taille adulte. Phoenix retira sa main et lui annonça :
 
« Epoh, tues Enki. »
 
« Oui … maitre. »
 
Phoenix afficha un grand sourire, son erreur était de lâché un Epoh pas assez expérimenté, pas habitué à son nouveau corps. Mais il souriait car en agissant ainsi il se vengeait contre Enki, en lui assenant indirectement un nouveau coup de massue. Le démon lui donna alors ce qu’il lui manquait : de l’expérience. Maintenant qu’il en avait, il agirait beaucoup moins stupidement. Ce dernier disparu soudainement et quelques instants plus tard il se retrouva juste derrière Enki et Hikaritatsu. Il lâcha alors une toile d’araignée sur l’ange pour le paralyser. Il fonça ensuite vers Enki prêt à sonner la charge. Il se servit de ses autres pattes, pour tenter de bloquer le barman, et derrière Il tenta de lui donner un puissant coup de poing dans la direction de ce dernier, le poussant au passage en direction de Phoenix.
 
Alors que l’ange était visiblement coincé dans la toile, Pazuzu s’approcha alors de lui tout en se faisant craquer les doigts de sa main. Il n’avait pas apprécié le vent que lui avait mis l’ange. Il s’avança vers lui, faisant à présent craquer son cou.
 
« Cette fois ne fuit pas, c’est à ton tour de goûter à ma puissance. »
 
Le démon contracta son bras droit, et on pouvait voir ses muscles grossir. Il s’avança rapidement vers l’ange, et il mit toute sa puissance dans son bras droit, afin de frapper de toute ses forces ce dernier. La puissance engrangée par le coup de ce dernier, créa une petite rafale.
 
-----
Lilith venait de lancer une grosse attaque en direction du magma, et elle espérait bien se venger. Néanmoins elle ne comptait pas en rester là, et elle voulait retourner à l’attaque le plus rapidement possible. Mais elle se retourna brusquement en sentant une puissante énergie apparaitre soudainement. Elle se retourna, et elle vit qu’Hécate venait de sortir de la zone de sécurité. Elle marcha tranquillement dans sa direction, et elle annonça en même temps :
 
« Qui vous a dit que la zone d’Olivier était là pour me protéger ? Et si ce n’était pas le contraire ? »
 
Elle plaça sa main droite dans son dos, pour en ressortir sa faux. Elle se déplaça rapidement, et Lilith ne savant pas ce qui allait se passer se plaça en position défensive. Néanmoins l’ancienne pilière ne fit que passer à côté de Lilith, et alla croiser le fer avec Nate. Juste après avoir donné une première offensive, elle annonça :
 
« Tant qu’à faire, autant que je fasse parti de la fête. Et je dois t’avouer que tu m’intriguais beaucoup. » Elle tourna sa tête vers Lilith. « Je peux me débrouiller toute seule. » 


Pour la première fois Hécate venait de montrer une action offensive, sans pour autant montrer la moindre de ses capacités. Lilith voyant qu’elle venait de perdre son adversaire, se dirigea logiquement vers Phoenix. La bataille avait officiellement commencé, il ne restait plus qu’à savoir comment comptait avancer les protagonistes, sous les yeux d’Olivier visiblement amusé par tout ça.
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1877
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Ven 25 Aoû 2017 - 11:48
Comme Enki l'avait prédit -et espérer- Nate et Hikari s'en sortaient très bien, se permettant même d'être de bonne humeur et de faire des blagues... des blagues et de la complicité, deux choses inexistantes dans le monde des démons et qui avait manqué au petit barman. Nate avait déjoué les fils de Lilith et semblait carrément assuré en combat ! Il se permit même d'un moment où la démone était sonné pour lui adresser la parole.

"Alors Enki, avoue, mes cookies t’ont manqué ?"

Enki sourit, et en avait presque les larmes aux yeux : Oh oui, et pas que les cookie, ses amis lui avaient terriblement manqué. Dommage que le temps lui manquait pour leur dire à quel point il était heureux de pouvoir les revoir, lui qui pensait ne plus jamais avoir la chance de profiter de leurs présences à tous les deux.

"Même en enfer ils n'en font pas des aussi secs figures-toi !" Se permit tout de même Enki qui avait avec cette seule plaisanterie repris de l'assurance, avant que chacun retourne la tête vers son ennemi. Enki vit alors le corps de Pazuzu se plaquer contre un mur et la seconde suivante c'est Hikari qui vint prendre de ses nouvelles.

"J'ai entendu ton appel ! J'espère qu'on ne t'as pas trop fait attendre... Désolé, on a eu quelques complications en chemin."
Enki qui était vidé, le corps plus musclé mais plus maigre, les yeux cernés mais avec à nouveau de l'espoir au fond d'eux, sembla reprendre vie après l'entente de la voix de ses deux amis. Que pouvait-il dire ? Qu'il avait honte d'avoir douté qu'Hikari avait entendu son appel ou que Nate revienne de son voyage ? Qu'il avait douté que ses amis le sauve ? Qu'il avait même culpabilisé à espérer voir débarquer ses potes dans cet enfer ? Qu'il ne savait même pas comment cela était possible, et ce qu'il avait fait pour mériter des amis comme eux. Hikari, Nate...
"Merci." tremblota Enki se retenant de déjà se blottir dans les bras de l'ange, se reposer pour la première fois depuis des mois. Avec l'ange du destin et le scientifique c'était l'espoir qui venait d'arriver dans cette cité démonique. Cette main que l'ange avait posé sur lui était un miracle...

... Cette main : Enki comprit qu'Hikari l'avait téléporté un peu plus loin, tout contre la sortie. Le dosätzien ouvrit alors de grands yeux, comprenant qu'il pouvait partir. Une impression étrange, si irréelle : mais il restait un problème, et Enki reprit ses esprit aussitôt, s'expliquant à Hikari :
"Les cratiides ! Je ne peux pas les laisser : Je suis venu pour les sauver. Il faut trouver un moyen de les sortir de là avant que..."

Enki s'était précipité vers l'attroupement mais vit alors Olivier qui venait de prendre place au milieu d'elle.
"Trop tard..." Murmura Enki, remarquant Phoenix qui s'était posté près d'Ulphir et d'Epoh, n'ayant pas non plus perdu son temps... Littéralement puisqu'il venait de donné de l'expérience en plus à Epoh. Enki sembla déchiré en pensant que son protégé avait encore été victime de cet horrible pouvoir qui lui volait sa jeunesse. Epoh semblait bien plus déterminé et puissant : Enki s'attendait à ce qu'il lâche une attaque sur lui mais contre toute attente il visait Hikari avec des fibres semblables à ceux d'une araignée. Le barman ne put s'empêcher d'être surprit de cette technique qui montrait enfin la spécialité d'Epoh, des capacités un brin différentes des cratiides traditionnelles et cela le fascina. Enki se mit entre l'ange et le pauvre Epoh.
"Epoh, je ne veux pas te faire de mal... Tu as muri, tu dois comprendre que c'est Ulphir et Phoenix qui te manipulent... C'est Hikari, tu le sais je t'ai parlé de lui, quand tu étais petit ; je t'ai promis que l'on se retrouverai tous loin d'ici... aide-moi !"
Epoh pour toute réponse immobilisa Enki avant de le projeter d'une grand coup de poing vers Phoenix : en rouvrant les yeux Enki vit Pazuzu profiter du moment pour revenir à la charge de l'Ange, et au loin Hécate qui avait choisi de se frotter à Nate.
Ses deux amis étaient en danger, et il restait encore Lilith, Ulphir et Phoenix libres de tout mouvement. Le visage salit de poussière Enki se releva et fit monter son énergie, fou de rage : Epoh lui donna un nouveau coup mais Enki le bloqua en attrapant le poing : il était entouré de son armure dösatzienne et semblait plus que jamais hors de lui. Cette fois-ci il allait se battre avec de l'espoir, avec force.

--

Derrière le mur d'Olivier, Geshti regarda son aîné enfin prêt à se défendre. Dans son corps cratiide elle ne pouvait sourire mais qui savait lire dans le regard d'une petite larve pourrait comprendre qu'elle était fière et soulagée qu'Enki soit enfin décidé à agir pour s'en sortir : Hikari et Nate avait eu un effet quasi-magique sur le mental d'Enki, et elle en fut un peu jalouse. Elle regarda alors ces hommes se battant : ce mec en blouse qui manifestement avait eu la malchance d'attirer la mystérieuse Hécate avait un corps qui semblait quelconque mais devait cacher son jeu. Quant à cet Hikari, si elle avait bien retenu les dires d'Enki il était un ange : la plus pure créature qui soit, et cela n'était pas dur à croire. Alors que jusqu'ici Geshti avait eu un faible pour Pazuzu elle du admettre qu'Hikari avait lui aussi un joli minois : Un combat qui se serait bien laissé regarder ! Si seulement elle pouvait parler et tenter de résonner Pazuzu... même si c'était peine perdu elle était frustrée, espérant encore qu'il y avait du bon dans ce colosse.
Elle n'avait pas d'issue : prisonnière et impuissante ici, elle s'approcha timidement du squelette qui était en train de câliner contre leur gré ses soeurs. Qui qu'il soit, ici sous la cloche d'Olivier ce type n'avait pas de pouvoir non plus. Il allait falloir qu'elle aille vers Olivier : même sans parole, peut-être pouvait-elle le distraire, ou tenter quoi que ce soit pour le supplier... Ou découvrir un de ses autres pouvoirs ou but.
"Wowie ! Tu es la plus petites des créatures ! Tu es si mignonne !" Geshti se retourna et vit la main osseuse du squelette venir vers elle : la précédente cratiide qui était captive de Calibri jusque là profita pour s'enfuir et fut remplacée par la petite Geshti qui fut torturée à coup de câlins inapproprié dans un tel moment.
Elle grogna, mais il trouva cela si mignon qu'il l'enlaça de plus bel. Elle le mordit mais ses dents ne firent rien à l'os du bras de Calibri. Elle resta donc encore plus inutile : et cette fois, nul besoin de comprendre le regard des cratiides pour comprendre qu'elle était exaspérée.

--

Enki venait de donner un coup de poing à Epoh qui a son tour avait valsé un peu plus loin : le combat fratricide était insupportable pour le démon mais il n'y avait plus le choix. La situation était renversée et l'avantage qu'ils avaient à l'arrivée de Nate Hikari et du squelette inconnu avait été bouleversé par l'entrée dans le combat d'Hécate et Olivier.
Il fallait neutraliser Epoh rapidement pour s'attaquer à Lilith, Phoenix et Ulphir... Bon sang c'était mal parti : mais plus le droit de désespérer, trop d'amis comptaient sur lui ici.
Le barman esquiva une droite d'Epoh mais ne put esquiver la gauche qui arriva juste ensuite : Oui, Epoh avait appris de ses erreurs du dernier combat, et en plus laissait après chaque coup un peu de toile qui ralentissait les membres d'Enki. Plus le temps passait plus Enki avait les jambes couvertes de la mélasse arachnéenne : Néanmoins il semblait bien encaisser et ne pas trop fatiguer, d'ailleurs il n'utilisait pas ses techniques, semblant se réserver pour les combats à venir. Pari osé. Les deux "frères" étaient pleins de coups et contusions, à égalité manifestement... Jusqu'à ce qu'Enki utilise la danse de l'aigle pour gagner en souplesse et rapidité. Le dösatzien porta des coups plus rapides, mais Epoh n'était plus un novice : il se concentra rapidement sur ses sens pour anticiper les déplacements de son adversaire et utilisa une de ses plus grosses technique pour tenter d'écraser Enki, soulevant dans un énorme bruit de dalle brisée de la poussière. Lors que le nuage se dissipa, aucun Enki sous son poing. Plus d'Enki du tout autour de lui. Ni au dessus, ni dessous. Epoh garda son sang froid, là où avant il aurait été confus et sans moyen : Enki ne savait pas disparaître. Epoh, comme de nombreuses fois dans le combat préféra grimper au plafond où il était aussi agile qu'au sol, contrairement à Enki.
"Tu as beaucoup progressé, mais il y a des choses que tu n'as pas pu apprendre avec Phoenix."
Epoh compris alors qu'Enki était sur son dos : Le démon avait utilisé la toile d'Epoh pour pouvoir tenir debout sur lui sans utiliser ses bras et en profita pour lui donner un coup dans la nuque de ses deux mains sans que le géant de plume ne puisse parer : Dans un grognement, Epoh se laissa tomber au sol sur le dos espérant écraser Enki qui s'était piégé lui-même. Un sifflement retentit alors et un vent violent fit se retourner la bête avant quelle ne touche le sol. Encore une fois Enki se retrouva debout sur Epoh, plaqué au sol par le vent.
"Tu n'as pas appris quelques valeurs essentielles." Enki donna un nouveau coup qui fit gicler le sang noir d'Epoh. "Tu n'as pas connu d'autres batailles que celle d'une guerre." Nouveau coup : Epoh tenta de bouger mais devenait groggi et plus faible : Enki lui, malgré qu'il ne veuille pas blesser son protégé continua à le blesser, semblant lui-même souffrir à chaque impact. "Tu n'as pas connu le deuil, l'envie de progresser pour ne plus voir mourir un ami." Hurlement d'Epoh alors qu'Enki frappa en pensant à la mort de Fred. "Tu ne sais rien du sacrifice de soi quand on veut protéger quelqu'un dont on est amoureux." Dit Enki en frappant en pensant à Bulma et au jour où il avait réussi à la sauver des griffes de MV. "Tu ne connais pas la rage d'être impuissant devant une force qui te dépasse." Dit-il alors que ce coup fut porté en souvenir de sa frustration de ne pas pouvoir aider Yachiru et Gohen de leur condition. "Tu ne sais rien de la honte que l'on ressent à être le plus faible de tous face à l'adversité quand vos amis se battent pour vous." Dit-il en serrant le poing alors qu'au loin Hikari et Nate affrontaient un monde qui n'était pas le leur pour lui. "Tu as vécu des souffrances, mais tu n'as pas assez vécu d'aventures, de joies, de peine, d'amour pour savoir te battre Epoh." Enki chargea son énergie et brisa l'épaule d'Epoh qui sous le choc tomba inconscient. "Ton pouvoir Phoenix ne remplacera jamais l'expérience d'une vie, une vraie." Enki ne regarda pas Epoh au sol : le barman laissa le chant du vent emporter les toiles qui lui collaient les jambes et crispa son poing salit du sang de son ami.


Dans un souffle il se déplaça à grande vitesse pour aller transpercer de son bras l'abdomen d'Ulphir. Si Lilith l'avait protégé alors elle aurait à encaisser un coup assez violent sans préparation : mais il espérait vraiment avoir tué le scientifique. L'aura d'Enki était toujours violette, signe qu'il continuait à porter son armure dösatzienne : Le prochain coup serait dans tous les cas pour Lilith.
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3182
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Mer 30 Aoû 2017 - 1:39
Le magma c’était au final lancé dans un combat acharné avec Lilith. Il resta sur ses gardes, car il savait que dans l’autre univers, cette dernière avait fait des ravages. Multipliant les attaques, il espérait pouvoir faire quelque chose avant que Lilith récupère totalement. Il venait de finir par son Firehaméha qui hélas ne toucha pas sa cible. Il grimaça, voyant qu’il n’avait pas réussi son objectif. Nate posa son arme face à lui, prêt à se défendre d’un potentiel prochain assaut. Grace à sa grande agilité elle commença à bondir dans tous les sens, forçant le magma à augmenter sa vigilance. Elle arriva finalement sur le côté de ce dernier, qui dans l’angle où il se trouvait, était tout simplement dans l’impossibilité de contrer. Il esquiva néanmoins une partie de l’attaque en bougeant par reflexe au dernier moment, mais une marque de griffure était à présent visible sur l’épaule du magma. Par reflexe il se toucha son épaule blessée, et pendant ce temps Lilith continua de se mouvoir. Comme Nate auparavant elle se décida de lancer une vague déferlante dans sa direction. En voyant l’action le magma ne put s’empêcher de laisser échapper un petit soupire.
 
« Vive l’originalité. »
 
Il plaça sa réponse, mais en même il temps il se préparait à riposter. Rapidement il en chargea également un pour pouvoir se défendre. Les deux attaques rentrèrent en collision, mais comme le scientifique avait lancé en dernier l’attaque, en tout logique l’explosion se déroula plus près de lui. Le magma mit ses deux bras devant lui, afin de se protéger du souffle provoqué par l’impact. A peine il a entrouvert ses bras que la démone sonnait déjà une nouvelle charge et un nouveau coup de griffe sur le corps du magma qui n’eut pas le temps d’utiliser son épée pour se défendre. Nate était loin d’être souffrant, mais il ne faisait aucun doute qu’elle allait l’avoir à l’usure. Mais tout n’était pas perdu, elle semblait bien moins puissante que celle qui était présente dans l’autre univers, à moins qu’elle n’est pas montré toutes ses capacités. Mais alors que le scientifique était en pleine réflexion d’une stratégie, une autre personne arriva dans sa direction, dégageant une puissante aura. Elle provenait de la seconde femme présente dans la salle. A l’instar du magma elle abordait une chevelure blanche.
 
« Deux femmes pour moi, rien à redire, j’ai du succès ! »
 
S’exclama alors le magma tout en riant jaune. Mais très rapidement le faux sourire qu’affichait le magma s’enleva quand il vu cette dernière sortir une faux de son dos, il fallait dire que cet objet n’avait pas spécialement porté chance au magma par le passé. Il resta silencieux, laissant les deux démones s’entretenir entres elle, et finalement Lilith s’en alla. C’était un soulagement pour Nate, qui ne se voyait aucunement affronter les deux en même temps, mais cela ne l’arrangeait pas de changer d’adversaire. Il savait à peu près à quoi s’attendre avec Lilith, néanmoins avec cette démone il n’en avait pas la moindre idée. Mais pour le moment une chose l’inquiétait plus que tout : la présence de cette faux. Si elle bien une shinigami, elle serait bien dans la capacité de le one shoot, tout comme l’avait fait Azrael, et à vrai dire l’expérience était loin d’être extraordinaire.
 
« Dis-moi, serait-il possible que, par un quelconque hasard que tu sois un dieu de la mort ? »
 
Il jeta ensuite un coup d’œil à Enki, si la situation devenait vraiment critique il faudrait alors s’échapper le plus rapidement possible d’ici. Mais le problème résidait donc en ces cratiides qui étaient actuellement en leur possession. Il n’y avait visiblement pas le choix, la seule solution pour s’en sortir est la victoire totale, contre tout ce beau monde. Le magma n’avait qu’une seule hâte : de voir débarquer Musuko qui serait un plus non négligeable. Nate tourna alors sa tête vers la démone, qui semblait bien heureuse de se trouver là, et c’était visiblement l’une des seules. Le scientifique se prépara l’épée à la main, alors que le nouveau combat n’avait toujours pas commencé. Avait-il réellement intérêt à ce que ce combat démarre ? Vu la puissance qu’elle dégageait, il risquerait de ne pas faire le poids. Au mieux il pourrait gagner du temps l’occupant pendant que les autres en terminent avec les autres … mais qui dit que ses camarades ne sont pas dans le même cas ? Enki devait justement faire face à plusieurs personnes, et non pas des moindres avec le maitre des lieux et Lilith. Très bien, le mieux était d’attendre le retour de Musuko. Et pour s’en sortir, il devait le plus longtemps possible retarder son duel.
 
« Alors, sinon comment tu t’appelles ? Moi c’est Nate Kurusawu, c’est un honneur de pouvoir faire ta connaissance ! »
 
Il effectua juste après une petite courbette, continuant à jouer sur les moindres secondes. Et à défaut d’utiliser le combat où il était visiblement inférieur, il ne lui restait qu’un domaine où il pouvait faire jeu égal : dans le discours.
 
« Ecoute j’ai l’impression que tu es complètement détaché de tout ça, que dirais-tu plutôt de discuter ? C’est sympa de parler non ? Par exemple tu savais que j’ai rencontré Azrael ? Ah ce fut une rencontre vraiment sympathique ! »
 
Hélas pour lui, Musuko ne se montra toujours pas, sans doute déjà grandement occupé par les nombreux soldats de la demeure. Nate resta sur ses gardes, à tout moment Hécate pouvait décider de l’attaquer par surprise. Et une fois le combat engagé il ne savait pas combien de temps il allait pouvoir tenir. Quelques secondes au pire ? Quelques minutes au mieux ? Le plus important sera dans un premier temps d’arriver à en savoir plus sur les talents de son adversaire, qui était juste à présent restée bien silencieuse à ce sujet. 
Hikaritatsu
avatar
Ange
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3836
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Ven 22 Sep 2017 - 0:07
Plutôt que de se battre contre des ennemis qui ne lui ferait que perdre son temps, Hikaritatsu avait décidé de foncer vers son objectif. Il n'oubliait pas toutes les épreuves que Nate et lui-même avaient traversés pour arriver ici, il n'oubliait pas ce qu'ils avaient enduré et pourquoi ils l'avait enduré. Tout ça était tout simplement dans le seul et unique but de faire revenir Enki dans leur monde, l'aider à s'échapper de cet enfer. Alors, combattre contre Pazuzu, là, ici et maintenant, non ce n'était pas sa priorité. Hikari avait la chance de posséder une technique lui permettant de se placer d'un point à un autre très rapidement, la téléportation, et il s'était téléporté jusqu'à son ami démon pour le ramener du côté de là où lui et Nate venaient. C'était le premier pas avant de prendre la véritable sortie : la liberté.

L'Ange du Destin s'en tenait à sa mission, sauver son ami. Et bien sûr il ne s'attendait pas à ce que le barman lui demande une autre faveur. Enfin, ce n'en n'était pas une mais ça y ressemblait fortement. En désignant les petites bestioles noirs là-bas, à qui l'ange jeta un œil, Enki avoua ne pas pouvoir les laisser là. Ainsi, il devait s'agir de ces individus là, ces petites créatures étaient la raison de la présence de Enki ici... Mais également de Nate et Hikaritatsu, puisque par effet boule de neige ils avaient été contraint de se rendre en enfer dans l'espoir de tirer leur ami de ce monde terrifiant. En quelques sorte ces bestioles étaient à l'origine de tout leurs malheurs ces derniers temps, mais Hikari ne voyait pas les choses de cette manière là. C'était une évidence qu'il ait un de point de vu plus altruiste. Le problème à ses yeux se posait différemment : ce n'était pas les cratiide le soucis mais ceux qui leur voulait du mal et ces mêmes personnes étaient également responsable de la situation d'Enki. L'homme à l'habituel sourire charmeur regarda le grand brun avec sympathie.

"Si tu ne te peux pas les laisser... Alors nous ne le pouvons pas non plus."

Avec l'ange les choses étaient simples, surtout pour ses amis. Enki n'avait qu'un seul mot à dire pour qu'il lui vienne en aide, sa volonté était celle de Hikaritatsu. Cependant, l'un des protégés du barman, qui semblait s'appeler Epoh se retourna contre les sauveurs et leur ami. Il s'était déplacé rapidement après que Phoenix ait fait quelque chose d'étrange qui sembla rendre la créature plus forte. Epoh s'attaqua à Hikari, qui, d'un bon réflexe usa de sa téléportation en sentant arriver la bestiole, il ne se téléporta qu'à un mètre ou deux de sa position initiale mais c'était suffisant pour ne pas être touché par l'attaque de Epoh, qui était paralysante. Hikari remarqua d'ailleurs que cette technique était similaire à celle qu'avait lancé Lilith un peu plus tôt et il se demanda un instant si ce n'était pas lié, ou bien juste une coïncidence. L'ange s'interrogeait sur Epoh il ne savait pas de quoi était capable le protégé du barman mais surtout il ne voulait pas être obliger de l'attaquer. Cela ferait sans doute aussi du mal à Enki de le voir blesser et l'ange du Destin ne voulait certainement pas ça. Il constata que le démon tenta de raisonner Epoh mais ce dernier ne l'écoutait pas. Toutefois, le démon ayant semble-t-il décidé de se charger de lui, Epoh ne serait sans doute pas l'adversaire de Hikaritatsu, ce qui le soulageait un peu, il confia quelques mots à Enki.

"Je te laisses régler ce conflit. Bonne chance !"

Il savait que ce ne serait pas facile pour Enki de se battre contre quelqu'un qui faisait partie de ses proches, il ne connaissait pas Epoh mais seulement quelques secondes avaient suffit pour qu'il comprenne l'importance de cette créature aux yeux d'Enki. Oui, cela se voyait rien qu'à son regard que se battre contre Epoh était vraiment la dernière chose qu'il souhaitait. Malheureusement, tout comme Nate et Hikari, il n'avait pas le choix, les trois devaient faire avec la situation que leurs imposait leur ennemi. Mais ce n'était pas pour autant qu'ils croyaient la situation impossible à inverser. Hikari lui, était le symbole de l'espoir, il n'avait aucune raison de baisser les bras, pas même l'envie, l'idée ne lui avait pas traversé l'esprit. Cependant, celui-ci allait être bien occupé désormais puisqu'il avait un ennemi à affronter en la personne de Pazuzu, ce dernier lui parla en faisant craquer ses doigts et montrant ses muscles. Décidément Hikari avait le chic pour se coltiner les colosses, c'était à croire que celui qui écrivait le récit aimait faire une confrontation avec un contraste au niveau du physique concernant les deux personnages.

"Je n'avais pas vraiment l'intention de fuir, tu n'étais simplement pas ma priorité. Mais je suis disponible, désormais !"

Les paroles de Hikaritatsu pouvaient paraître un brin prétentieuse, et pourtant ce n'était pas le genre de l'ange du Destin. Il avait simplement dit la vérité, il préférait aller sauver Enki que de se battre contre un énième colosse. Mais maintenant qu'il y avait une autre problématique sur la carte, l'ange revoyait ses plans. Puisque Nate s'occupait de Lilith, qu'Enki se chargeait de Epoh, l'homme habituellement vêtu de blanc se devait de cibler un autre adversaire. D'autant plus qu'il y en avait d'autres en réserve. Non seulement ils étaient puissants mais ils avaient l'avantage du nombre, Musuko serait bien inspirer d'intervenir avant que les forces de nos héros s'épuisent... Et on pouvait peut-être aussi attendre quelque chose de la part de Calibri.

Pazuzu fut le plus prompt à attaquer, Hikari, droit comme un i, contra avec une bourrasque de vent, sans même bouger d'un pouce. Il pu remarquer la puissance de son adversaire. Cela lui rappelait le dernier combat qu'il avait fait contre le guerrier d'Azrael. Hikaritatsu se téléporta ensuite, se retrouvant derrière Pazuzu pour le frapper à la nuque. L'ange était peut-être svelte mais ses coups n'étaient pas comparables à ceux d'un enfants : ils faisaient mal ! Il repoussa son ennemi avec une bourrasque de vent puis prolongea sa technique Kite pour la mettre sous les pieds de Pazuzu, le faisait glisser pour le faire traîner par terre sur plusieurs mètres. Il n'attendit pas qu'il se relève et lança une nouvelle bourrasque de vent pour le coucher à terre. Là il apparu devant lui après s'être téléporté et lui donna un avant-goût de ce que pouvaient faire ses coups de pieds. Oui, là aussi ça pouvait faire mal, Hikari n'était pas à sous-estimer.
Lilith
avatar
Demon
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 48
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Mer 18 Oct 2017 - 0:29
Pazuzu c’était sentit délaissé, et pour cause Hikaritatsu avait abandonné son combat. Il n’était au final que spectateur des événements pour le moment. Néanmoins il savait très bien qu’il allait bientôt pouvoir agir. De ce fait le colosse croisa les bras et attendit de revoir l’ange revenir, ou tout simplement de trouver l’opportunité pour retourner à l’action. Par chance l’ange fit son retour, sortant une excuse bien foireuse. Pazuzu souffla, il n’était en effet pas complètement impliqué à cette histoire.
 
« Comme tu n’es pas non plus ma priorité. Mais bon on est tous les deux des dommages collatéraux de cette sombre histoire. Dans d’autres circonstances on aurait peut-être fait un Monopoli. »
 
Il était difficile de savoir si le démon disait ce qu’il pensait ou s’il était sarcastique, car son visage ne laissa paraitre aucune émotion. Bref, assez de bavardage le combat pouvait reprendre. Des coups s’échangèrent, et l’ange utilisa le vent pour tenter de compenser sa différence de forces. Néanmoins, elles n’eurent pas l’effet escompté, Pazuzu arrivant à rester debout, et ne reculant que de quelques centimètres. Il utilisait toute la force de ses jambes pour garder appuie sur le sol. Néanmoins sa principale difficulté était de suivre son adversaire, qui était bien plus mobile que lui. Mais malgré les attaques à répétition le colosse tenait toujours debout (tintintin). Le démon c’était pour le moment contenté d’encaisser les attaques sans broncher. Bien entendu certaines attaques étaient plus douloureuses que d’autres, mais il avait une forte gestion de la douleur, donnant l’impression d’être tout simplement une armure impénétrable.
 
« J’ai l’impression que toi comme moi avons la flemme de continuer ce combat, je te proposerais bien de fini au Janken mais je ne suis pas certain que le perdant accepterait de partir. »
 
Pazuzu souffla une nouvelle fois, montrant ainsi son manque d’intérêt pour ce combat. Il fallait dire que toute cette histoire le dépassait, et la personne qui se trouvait en face lui était une tierce personne, un simple PNJ à ses yeux. Néanmoins le démon ferma les yeux et se concentra, et il fonça vers son adversaire, mais au dernier moment il frappa le sol afin de faire tomber Hikaritatsu. Bien entendu l’ange allait sans doute voler pour éviter de tomber, et c’est à ce moment-là que la brute lui sauta dessus. Avec le poids de ce dernier et la force exercée par sa propre chute il obligea son opposant à tomber avec lui à l’étage inférieur.
 
Pazuzu se releva, tout en retirant la poussière de son corps. Il regarda Hikaritatsu qui c’était retrouvé isolé avec lui. Parfait, il avait réussi à obtenir ce qu’il voulait : l’éloigner du reste du groupe. Il avait vu Phoenix qui semblait passer à l’action, il valait mieux le laisser dans les meilleures dispositions possibles.
 
« Continuer le combat comme on le fait actuellement est une perte de temps. Je pense que le moment est venu pour moi de montrer mon potentiel caché. »
 
Le démon se retrouvait à présent entouré d’une étrange aura brune. Les muscles de ce dernier se contractèrent et étrangement le corps de ce dernier … perdit en volume. Une transformation pour le moins très étrange, vu qu’habituellement on a plutôt l’habitude de voir le sens inverse. Il regarda son adversaire tout en gardant un air neutre. Le démon venait d’utiliser son énergie pour remodeler son corps afin d’être le plus parfait possible, afin d’utiliser le mieux possible tout le potentiel qu’abrite son corps. Pour résumé il gagnait un peu en force, et sacrément en vitesse.
 
« J’ai l’impression que tu n’es pas le genre de mec à être excité par les combats, et que les différentes transformations intermédiaires de mes transformations te seront indifférente, alors je te montre directement la dernière. Prépare-toi. »
 
Pazuzu posa un pied en arrière, et fonça à toute vitesse vers son adversaire, et donna un puissant coup de poing dans l’abdomen de ce dernier. Il était à présent capable de suivre son adversaire dans ses enchaînements, rendant le combat de l’ange bien plus ardu. Pazuzu se déplaça rapidement et se retrouva derrière l’ange et annonça :
 
« Les 1000 poings. »
 
De nombreux coups tombèrent dans le dos de ce dernier à une vitesse impressionnante. Pazuzu semblait s’y donner à cœur joie, sans doute satisfait malgré le manque d’intérêt de ce combat, de trouver quelqu’un à la hauteur du combat. Habituellement quand il sort cette forme, c’est pour achever quelqu’un.
 
---------
 
Hecate avait choisi finalement de se mêler au bal, et avait choisi comme partenaire Nate, le prenant des griffes de Lilith. Rapidement le magma fit une première remarque, au sujet de son arme. Hecate regarda son arme avec intention suite à ses propos, et elle décida de lui répondre :
 
« Si tu veux je peux t’le planter dans ton corps pour te donner ta réponse. »
 
Elle afficha un sourire léger juste après. Hecate avait donc choisi de rester la plus mystérieuse possible à ce sujet au grand dam du scientifique n’aimant pas garder les choses sans réponses. Mais dans de telles circonstances il valait sans doute mieux qu’il ne creuse pas plus, au risque de creuser sa propre tombe. La démone se décida également de jeter un coup d’œil à ce qu’il se passait du coté de Phoenix. Ce gamin était répugnant. Elle retourna sa tête en entendant Nate se présenter. Elle garda un air neutre, ne laissant pas vraiment savoir ses intentions.
 
« Je me nomme Hecate, heureuse de faire ta connaissance, étrange créature. »
 
Contrairement aux autres endroits où le combat régnait en maitre, Nate et Hecate étaient restés pour le moment immobiles. Et finalement Nate sembla tenter de faire le tout pour faire la conversation. Hecate ne put s’empêcher de laisser échapper un rire, et commença à s’approcher de lui doucement, pas par pas. Alors qu’elle continuait son approche elle lui répondit :
 
« Oh, tu as rencontré Azrael, et tu es toujours là pour en discuter, impressionnant. Néanmoins je vois très bien que tu tentes en vain de gagner du temps, et ce n’est pas comme ça que tu gagneras mon estime. Tu as encore beaucoup de choses à apprendre sur les femmes. »
 
Hecate s’approcha de Nate, et déposa ses lèvres sur les siennes à sa plus grande surprise. Elle retira son visage au bout de quelques secondes et s’amusa à regarder le magma rester perplexe. Elle se retourna pour faire demi-tour, mais quelques secondes plus tard et fit marche arrière et frappa de toute ses forces avec son poing droit dans le ventre du magma pour l’envoyer valser vers le haut, et sous la puissance du coup traversa le plafond, et se retrouva alors bloqué à l’étage supérieur. Hecate se chargea de le rejoindre sous le regard d’Olivier, relégué au rôle de simple spectateur, lui qui aurait la capacité à lui seul d’en finir en quelques secondes avec cette bataille.
 
Hecate tenait sa faux, prête pour commencer cette fois-ci sérieusement le combat. Oui, Nate avait beau tenter de gagner du temps, la fête était terminée, et l’ancienne pillière était prête à en découdre. Elle fonça à toute vitesse vers son adversaire frappant horizontalement avec son arme, tentant de viser le ventre de son adversaire. Elle continua d’enchaîner les coups, frappant de toutes parts.
 
« Allons allons du nerf, ce n’est pas quand même mon baisé qui te rends si nerveux ? Tu faisais moins ton timide quand tu dansais avec Lilith. »
 
Elle chercha à provoquer le magma. Sans doute qu’elle voulait voir ce que pouvait bien se cacher derrière sa blouse. Il fallait dire que dans ce jeu d’ange et de démons, il faisait particulièrement tache. Et visiblement Hecate appréciait forcement cette grande particularité. La démone fit un tour sur elle-même et tenta de viser les jambes du magma puis fit un bond pour se retrouver plus loin. Elle multiplia les pas de danses, forçant au passage le pas sur le magma qui ne pouvait hélas que concéder. Pour le moment elle ne semblait pas tout donner, attendant sans doute de pouvoir voir un peu plus de son adversaire. Mais elle avait également obtenue quelque chose qu'elle voulait : isoler Nate, et ainsi profiter de ce moment en toute tranquillité.
 
---------
 
Un combat insensé venait de commencer entre Enki et Epoh. Le cratiide se donnait à fond pour le plus grand plaisir de son maître, et du désarroi de son ami. Les deux êtres s’appréciaient énormément, mais pourtant ils se faisaient face dans un combat à mort. Les mots d’Enki n’eurent pas le moindre effet sur le cratiide, répondant avec ses poings à défaut de pouvoir utiliser ses larmes. Les gestes de ce dernier semblaient néanmoins désordonnés, laissant penser que l’être que le barman chérissait n’avait pas complètement disparu, rendant ses poings des châtiments encore plus douloureux, pour le cœur d’Enki qui ne cessait de subir en ces lieux. Au fur et à mesure des échanges Enki montait en volume, mais Epoh encore en face d’apprentissage arrivait à rapidement rattraper la cadence.
 
Alors qu’il comptait une nouvelle fois attaquer son adversaire avec l’une de ses plus grosses techniques : ce dernier disparu. Avait-il fuit ? Le cratiide tourna la tête dans plusieurs sens, tout en tentant de se fier à ses sens. Gagnant en maturé il préféra monter au plafond pour obtenir une meilleure visibilité. Mais à sa plus grand surprise Enki se retrouva alors sur son dos. Agissant par instinct il se laissa tomber pour tenter de piéger ainsi son adversaire mais encore une fois il se fit surprendre par son ancien camarade. Epoh grimaça tout en voyant Enki debout sur lui. Il était piégé, et Enki se chargea d’enchaîner les attaques. Sous les cris agonissant du cratiide criant pour deux, le barman continua de se déchaîner sous le regard de Phoenix qui était en train de se délecter de cette scène. Il ne faisait aucun doute qu’à ses yeux, que la personne qui était en train de plus de souffrir était bien Enki.
 
Phoenix resta silencieux et étrangement calme. Enki avait finalement facilement battu Epoh, montrant au final qu’il avait réussi à passer outre ses sentiments. Néanmoins il ne c’était pas résolu à le tuer. Alors que n’importe quel démon se serait chargé de l’achever, il l’avait simplement rendu inconscient, car même si Epoh ne semblait plus être la personne qu’il était, il restait aux yeux d’Enki un souvenir, un souvenir qu’il ne pouvait pas se résoudre de détruire, ayant déjà suffisamment perdu de choses. Le démon lança un regard d’un cours instant envers le scientifique, qui frissonna juste en entrevoyant le regard colérique de leur adversaire. Il n’eut pas le temps de faire le moindre mouvement, Enki c’était déjà retrouvé face à lui. Le démon lâcha son désarroi dans un coup à grande vitesse dans l’abdomen. Vu la violence du coup porté, il ne faisait aucun doute qu’il ne comptait pas lui donner la même issue qu’à Epoh.
 
Du sang jaillit, éclaboussant d’avantage la tenue d’Enki déjà dans un piteux état ainsi que les environs. La quantité du sang qui venait de sortir laisser suggérer que le coup fut fatal. Au même moment les lunettes du scientifique s’envolèrent, et tombèrent plus loin, se fissurant sous l’impact. Ulphir tomba au sol sur ses fesses, aveuglé par l’absence de ses verres correctif. Néanmoins quelque chose n’allait pas, même si ce dernier était épris d’une crise d’angoisse, aucune plaie n’était visible à l’horizon. D’ailleurs il se releva rapidement, et récupéra ses lunettes pour partir au loin. Phoenix ne put s’empêcher d’éclater de rire en voyant finalement la scène se dérouler devant ses yeux ébahis. Le sang qui était en train de couler sur le bras du démon était tout simplement celui d’Epoh.
 
Ulphir se trouvait collé à un mur, et tentait tant bien que mal de récupérer son souffle. Les choses auraient pu bien mal tourné si sa solution de secours n’avait pas fonctionné. Il jeta par terre une télécommande qu’il tenait, et s’essuya son front recouvert de sueur avec une serviette. Il regarda au loin Epoh, et à l’instar d’Enki, il ressentait une certaine tristesse en voyant Epoh mourir. Ironiquement beaucoup de scientifique se tuent à la tâche pour arriver à l’œuvre de leur vie, Ulphir lui venait de sacrifier son œuvre pour sauver sa propre vie. Il avait programmé un réveil forcé si ce dernier se retrouvait inconscient, ainsi qu’une drogue rendant insensible à la douleur pendant un cours instant, et pour finir un signal forçant Epoh à venir le protéger. S’il était forcément certain de la réussite des deux premières parties, la troisième restait plus incertaine. Il avait travaillé sur le fait de rendre notamment Ulphir vital aux yeux de ce dernier, un peu comme une mère agirait par instinct pour protéger un enfant.
 
Il n’y avait pas que le sang d’Epoh qui était en train de couler à flots, ses larmes firent de même alors que son regard c’était perdu dans celui d’Enki. Il semblerait que suite à la violence du coup porté, et que dans l’aboutissement de sa vie le cratiide avait finalement récupéré sa raison. Tout en approchant sa main droite tremblotante du visage de son ancien mentor, ce dernier tenta de prendre la parole.
 
« Ne … pleure pas … je resterais … toujours là. »
 
Epoh déplaça sa main suite à ses propos, et le plaça sur le cœur d’Enki. Quelques secondes plus tard l’effet de la drogue s’arrêta. Il avait forcé son corps à se déplacer contre son gré et venait de subir une attaque fatale : il allait ressentir à présent les contrecoups. C’est dans un dernier cri assourdissant que la vie de ce dernier s’acheva, encore embroché par le bras du démon. Suite à ça, tous les regards de la pièce se portèrent sur lui dans un silence de cathédrale. Néanmoins quelques secondes après on pouvait entendre résonner les bruits d’un applaudissement provenant des mains de Phoenix, ayant visiblement particulièrement aimé le spectacle.
 
« Wow, c’était tellement beau, que j’en suis presque à ne pas regretter la mort de mon amble serviteur. Mais tu sais Enki, Ton pouvoir, il ne remplacera jamais l’existence d’une vie, une vraie. »
 
Annonça Phoenix provocateur sur ce ton hautement sarcastique parodiant la dernière phrase qu’Enki lui avait annoncé. Néanmoins il venait de perdre Epoh, et cela forcement n’allait pas ravir la charmante Hécate. Mais bon il était remplaçable, contrairement à son créateur. Il croisa les bras, et sans sourciller enchaîna :
 
« Tu devrais abandonner, combien de vies es-tu prêt à perdre pour comprendre ? A croire que tu sois incapable d’apprendre de tes erreurs. Au final si tu n’étais pas vivant, combien de personnes auraient la vie sauve à l’heure actuelle ? Combien de tes proches auraient la possibilité à l’heure actuelle de profiter de cette joie de vivre que tu sembles tant tenir ?  Laisse-moi te rendre ce service de t’achever à mon tour, te n’aurais ainsi pas à subir la mort d’un proche en plus. » Il plaça ses mains dans ses poches et tout en affichant un grand sourire il annonça « Lilith, on y va. »
 
Juste après les paroles du maitre des lieux cette dernière se retrouva à ses côtés. Il ne comptait pas sur l’abandon de son adversaire, il avait bien compris qu’il allait se battre jusqu’au bout, après tout il a tué Serafino. L’heure était venue de continuer le cercle vicieux de la vengeance. Il claque des doigts, et quelques secondes Lilith se déplaça à toute vitesse, multipliant les bonds dans tous les sens. Lilith était une adversaire bien plus coriace qu’Epoh, il fallait dire qu’elle résultait d’une très longue expérience et avait à présent atteint la perfection. Pour le moment elle ne faisait que bouger, cherchant une faille chez son adversaire. C’est finalement à l’endroit le plus inattendu qu’elle fit son apparition : de front à son adversaire. Elle utilisa technique Klinge pour tenter de percer l’armure de son adversaire. Aussitôt arrivé, aussitôt reparti, la démone s’en alla une nouvelle fois bondir dans tous les sens et continua à attaquer dans tous les sens, ne donnant qu’à chaque fois qu’un seul petit coup, mais cherchant des zones stratégiques : en attaquant par exemple le talon de son adversaire.
 
« Ta vie ne tiens qu’à un fil Enki. »
 
Annonça subitement Phoenix qui était resté finalement en retrait. Mais alors qu’Enki était pour le moment occupé par Lilith il s’avança vers Epoh et s’agenouilla vers lui et posa sa main sur le cadavre du cratiide se trouvant dans un piteux état. Etrangement il se décida à remonter le temps sur ce dernier, et lui permis ainsi de perdre l’intégralité de ses blessures. Bien entendu le corps d’Epoh resta complètement inerte, il était capable de certes remonter dans le temps pour ressusciter quelqu’un. Il avait agi comme s’il voulait faire comprendre à Enki, que sa propre erreur, était irrémédiable, comme pour le provoquer d’avantage, et ainsi le pousser à la faute. Car en perdant son sang-froid, Enki risquerait alors de se faire piéger par ses adversaires plus facilement. A moins qu’il avait tout simplement autre chose en tête. Lilith se plaça juste à côté de Phoenix, et le maitre des lieux profita de cet interlude pour s’approcher de son invité.
 
« Nous avons suffisamment rigolé Enki. Il est temps d’en finir. »
 
Lilith se releva et fixa du regard Enki, et semblait montrer un fil qu’elle était en train de tendre. Une multitude de fils entourait à présent le démon qui était pris au piège comme était pris juste avant Nate et Hikaritatsu. Elle venait d’utiliser Wirefield afin de prendre au piège ce dernier. Elle avait profité de son assaut pour à la fois briser progressivement l’armure d’Enki, et en même temps mettre en place son champs de fils.
 
« Je trouve que ce fil est un peu trop âgé, et qu’il a perdu un peu de sa rigidité, tu ne trouves pas ? »
 
Annonça alors le démon avec un énorme sourire qui s’affichait sur son visage. Il posa alors sa main sur le fil, et remonta le temps sur ce dernier, afin de le rendre d’autant plus tranchant. Phoenix montra sa main droite face à son adversaire, et de l’énergie commença alors à s’emmagasiner. Il était confiant, car il savait très bien qu’aucun de ses amis pouvait venir l’aider, car il était impossible de venir de téléporter dans une telle zone. Le successeur de Serafino s’avança à travers les câbles comme il l’avait déjà fait sur Dark pour se retrouver encore plus proche de son adversaire. L’attaque de Phoenix était à présent terminé. Un puissant rayon bleu ciel fonça vers son adversaire. Si Enki tentait de se dégageait pour esquiver l’attaque il se retrouvera alors coupé en petits morceaux. Dans le cas contraire, il se prendrait son attaque en pleine poire. Néanmoins l’attaque du démon était loin d’être une anodine attaque. C’est un rayon fortement concentré en énergie, une attaque fortement dangereuse en outre. Phoenix avait lâché son attaque en se demandant quel serait le choix de la mort de son adversaire.
 


(Enki, si tu ne sais pas comment te sortir de cette situation je le ferais avec le poste de Nate ; ) )
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1877
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Ven 16 Fév 2018 - 23:30
( dsl phoenix m'a volé mon temps.)

Les yeux des cratiides étaient vitreux, ronds, inexpressifs. Deux pastilles nacrées, deux trous vides derrière une cornée laiteuse. Mais Epoh avait toujours eu le regard plus brillant, cette lueur enfantine et espiègle qu'il avait su conserver même une fois vieillit par le maudit pouvoir de Phoenix. Ce regard malicieux et touchant fut la première chose que vit Enki une fois son coup porté : deux petites pastilles nacrées, et toutes les étoiles cachées dedans qui semblaient brillaient comme jamais avant de s'éteindre.
La main d'Epoh, qu'Enki considérait comme un petit frère, vint contre sa joue ; elle était immense. Comment Epoh pouvait avoir à présent de si grandes mains, lui qui était il y avait quelques mois encore un petit garçon si frêle. Le colosse de plume et de suie sembla s'affaisser et sa main à présent sur le torse d'Enki, il prononça sa dernière parole... Si niaise, si naîve, si gamine... Si pure.
Alors que l'amas gigantesque de grasse carcasse s'écroula sur le grand frère des cratiides, un autre gamin se fit remarquer en frappant dans ses mains, ravi. Phoenix avait le visage d'un enfant mais le coeur bien plus pourri que quoi que ce soit ici bas. Le monde était à l'envers, les apparences trompeuses. Et Enki venait de se faire berner par Ulphir qui n'avait pas fini de briller, sortant ce dernier tour de sa manche.
La main recouverte de duvet sombre d'un Enki à moitié transformé par la fatigue rattrapa maladroitement son géant inerte qui pesait si peu, finalement. Epoh avait la peau fine, les os proéminents sous la couche de plumes. Si fragile. Si cassant. Si éphémère... Epoh avait eu une vie si courte, si injuste !
Le grand frère qui avait mis un temps à réalisé ce qui s'était passé si vite saisit à deux main le visage monstrueux d'Epoh au sol.
"Non... non... NON ! Epoh !" Enki releva le regard, et regarda Phonix : "Inverse le temps ! C'est un ordre ! Rend-lui la vie !" Enki tourna la tête à nouveau, vers un ami cette fois : "Hikari ! Soigne-le ! Je t'en prie, sauve-le..." Mais déjà Enki comprenait que ces espoirs étaient vains, qu'il était trop tard. Epoh déjà n'était plus là.
Alors bien entendu Enki ne prêtait plus trop attention à ce qui était autour. Ni au combat de Nate, ni à celui d'Hikari. Il n'écouta pas la provocation puérile de Phoenix. Il était dans sa propre bulle acide de culpabilité, de regret, de panique, de colère... Il avait tué Epoh. Il avait raté Ulphir et il avait tué son protégé. Son tout petit bonhomme.
Geshti, et toutes les autres cratiides dans le dome d'Olivier avaient cessé de bougé également, affectée par le tragique destin d'Epoh et d'Enki. Geshti, le plus petite mais la plus âgée de tous était déçu : Enki avait eu enfin la force de se battre à l'arrivée de ses amis, mais après cela, il perdrait à nouveau toute combativité. C'était fini... Enki n'était pas un combattant, il le montrait depuis le début de cette aventure. Il n'avait pas la force, ni les épaules. C'était un grand frère maladroit, tout au plus. Un mec plein de bonnes intentions, un coeur gros comme ça, mais qui se brise au moindre coup.

« Lilith, on y va. »

Enki n'avait pas réagit et se prit de pleins fouet le coup de Lilith : Il trouva la force de mettre néanmoins ses bras en parade, et chaque coup qu'il encaissait, l'éloignait du corps d'Epoh, brisait son armure dösatzienne. Il ne savait plus ce qu'il devait faire : bien sûr Nate, Hikari, et toutes les cratiides devaient être secourues mais... Est-ce qu'il était capable de les aider ? Lui qui venait de tuer Epoh parce qu'il était trop nul pour tuer un putain de scientifique de merde ?! Il était un boulet, et la meilleur chose qu'il pouvait réussir était de faire perdre leur temps à Phoenix et Lilith, pour en donner à Nate et Hika. C'était eux les héros. Eux, et Geshti. Geshti serait un bien meilleur protecteur pour les cratiides, elle serait un leader parfait.
Enki s'immobilisa constatant une douleur aiguë sur son bras, comprenant qu'un pas de plus le scierait en deux : pendant tout ce temps la veuve noire avait tissé un piège et des dizaines de liens l'encerclait, l'empêchant de bouger d'un millimètre.
Phoenix était proche du corps d'Epoh qui avait reprit une apparence plus jeune... Et semblait presque dormir. La poitrine d'Enki se gonfla, retenant une avalanche de sentiments, et les liens autour de son torse le coupèrent sous son sanglot muet.
Le diable en la personne de Phoenix fit alors la démonstration de son pouvoir : en plus de pouvoir rendre l'apparence enfantine à un corps sans vie, il savait aussi le faire sur les objets inanimés, et les fils de Lilith devinrent plus acérés. Enki sentit alors les dizaines de micro coupures à chaque fois qu'il respirait, tremblait, vivait. Phoenix s'apprêta à lancer une attaque. Aucune échappatoire. Le chant du vent le suiciderait. La danse de l'aigle aussi. Son armure était vidée...

L'attaque arriva de front, Enki ferma les yeux.

L'impact étrangement provoqua une gerbe lumineuse. Un rayonnement qui persistait devant le corps d'Enki... Qui avait lâché un gémissement, mais semblait toujours vivant : devant lui, à travers les fil, il avait fait apparaître plusieurs murs lumière qui avaient encaissé pour lui, mais l'effort et le choc l'avait contraint à bouger et il était à présent blessé par les liens de la guerrière à de nombreux endroits, de façon assez profonde. Ses mollets tremblaient : un de ses pieds ne le tenait plus, le ligaments sans doute sectionné, mais s'il tombait il mourrait. S'il avait été moins distrait, il aurait pu détruire les fils, peut-être, mais là Lilith les reconstruirait plus vite qu'il n'y parviendrait, et encore pour ça il faudrait pouvoir bouger ! Enki était un magicien de l'air et pour son pouvoir il devait faire des larges mouvements. Au sol son sang gouterait, et des morceaux de ses plumes noires qui avaient un peu recouvert son corps tombaient doucement. Il avait songé à sacrifier un de ses membres pour casser les fils, mais il risquait de resserrer la prise, et il n’était pas sûr que les cordes soient moins fragiles que lui après
Si Phoenix l'avait raté cette fois, il allait recommencer. Et à la prochaine fois, même s'il récidivait avec ses boucliers, il serait à nouveau lacérés un peu plus, et il ignorait combien de fois il tiendrait. Sans doute plus aucune.

Gesthi, qui s'était échappée des bras de Calibri, voulu l'encourager, crier pour le réveiller, lui redonner un peu de force car Enki avait cette faiblesse de n'avoir aucune foi dès que son moral était brisé : mais en l'appelant elle risquait de le faire bouger et trébuché, lui qui déjà était en équilibre sur sa jambe tremblotante.
Alors elle courut vers Olivier et mordit le tissus de son pyjama pour lui tirer la jambe vers Enki. Olivier était neutre, il devait agir ! C'était le seul espoir que les cratiides avaient, impuissante sous le dôme. Toutes les cratiides le regardèrent alors, implorantes, gémissantes. Enki ne devait pas mourir. Il n'était pas un guerrier il était un patron de bar. Il n'avait pas sa place ici. Il devait être sauvé.
Olivier... Hikari, ou Nate : Quelqu'un devait agir ! Geshti espérait même que Pazuzu désobéisse, ou qu'un autre miracle se produise : ils avaient tous été si loin, perdre à présent, après ces mois de bataille et d'espoir était ridicule : les secours étaient arrivés, l'espoir revenu, et Enki ne devait pas mourir.

Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3182
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Mar 20 Fév 2018 - 1:30
Nate était à présent isolé avec cette fameuse Hécate, cette démone portant fièrement sa faux. Elle restait un mystère pour le magma, et bien entendu il avait cherché à en savoir plus. Hélas pour lui elle resta le plus vague possible. Néanmoins même si elle ne l’avait pas avoué par elle-même, il ne faisait à présent aucun doute qu’ils étaient fortement liés à ses derniers. Le magma rigola bêtement tout en plaçant sa main droite derrière sa tête.
 
« Non merci ! Une fois ça m’a suffi, je n’ai aucun penchant masochiste, même si j’ai foncé tête baissé dans un camp de dieu de la mort et chez un pilier. Ah bah en fait … je le suis peut-être, ça expliquerait beaucoup de choses. »
 
Annonça Nate sur le ton de l’humeur, plutôt satisfait de ce break que la créature aux cheveux éblouissant avait accepté.  Elle accepta finalement de se présenter, enlevant une part d’ombre. Hécate … il n’avait pas entendu parlé d’elle lors de son voyage dans l’autre dimension, elle restait donc malgré tout un mystère. Ceci dit, si elle est bien un dieu de la mort elle aurait très bien pu changer d’apparence sans problème en mourant. Il ne pouvait donc pas se fier sur le physique de son adversaire pour se faire une idée. C’était bien dommage, car c’était quasiment la seule information qu’il avait à sa portée.
 
Mais rapidement Hécate coupa court au débat, comprenant son petit jeu. Elle annonça alors qu’il avait beaucoup à apprendre sur les femmes. La phrase fit rire le magma, qui avait dompté justement une démone, bon pas tant dompter que ça, mais ça compte quand même. Il se prépara à répondre à la provocation de cette dernière quand, soudainement, elle posa ses lèvres sur les siennes. La surprise fut la première réaction qu’eut le magma, n’ayant pas été approché de la sorte depuis bien longtemps. Puis il sentit une sensation loin d’être désagréable, lui faisant presque oublier que la démone venait de lui voler ce baisé. Elle retira finalement sa tête, affichant un regard amusé, alors que le magma se retrouva tétanisé. Le plus troublant, c’était cette étrange sensation. Il eut l’impression de revivre dans le passé le temps de se baisé, se rappelant alors de tendres souvenirs.
 
Dans la foulée, et sans que le magma puisse comprendre il se fit un puissant coup dans son ventre qui le propulsa à l’étage supérieur. Certes le coup fut d’une rare violence, mais cela restait moins violent que le choc qu’il venait de subir juste avant. Il se releva, non sans mal des décombres et resta perdu dans ses pensées. Le passé avait fusionné avec le passé, Hécate était devenu un instant Alouqua. Mais si … le passé et le présent ne faisait qu’un ? Et si elle était Alouqua. Elle avait réussi à se déguiser en magma, elle pourrait sans mal prendre une autre apparence. Néanmoins elle ne pouvait pas devenir un dieu de la mort, et cette partie-là restait mystérieuse. Elle lui fonça dessus à toute vitesse, et le scientifique brandit son épée par reflexe voyant cette dernière l’attaquer de plein front. Elle lui fit remarquer sa nervosité, qui était trop apparente.
 
« Lilith était plutôt du genre à mordre, c’était moins mon délire. Maso, tout ça tout ça tu vois ? »
 
Nate trouva le temps de trouver une repartie, mais cela n’effaçait pas sa nervosité certaine. Il y avait peu de chance que ce soit elle, elle avait visiblement fait ça dans le but de le déstabilisé et cela avait marché. Il devait se ressaisir, il devait préserver la vie de ses amis, car tout ceci n’était pas un jeu. Le magma contrait tant bien que mal les attaques diverses de son adversaire, qui semblait avoir suivis une excellente formation de combat. Elle tenta de viser les jambes de ce dernier, mais au dernier moment le magma sauta esquivant de justesse l’attaque. Tout comme son adversaire il fit un bond en arrière. Il releva sa tête, le combat ne faisait que commencer.
 
Le magma secoua sa tête, et fit un peu le vide dans sa tête. Il avait finalement réussi à enlever cette image dans sa tête, et il était fin prêt pour assurer sa mission. Tout comme lui, Hikaritatsu était en train de se battre ailleurs, de ce fait Enki était isolé avec les autres personnes. Il était donc dans une situation compliquée, et Nate se devait de le rejoindre le plus rapidement possible. L’action d’Hécate était loin d’être anodine au final, il l’avait isolé, pour ne l’avoir que pour elle. En effet Nate avait suivi jusqu’à présent le combat d’Enki, et se préparait à intervenir pour l’aider. Il n’y avait plus de temps à gagner, il fallait à présent se débarrasser le plus rapidement d’elle. Il fit finalement le premier pas vers elle, au plus grand plaisir de cette dernière. Les deux combattants frappèrent de toutes leurs forces avec leurs armes respectives et à chaque fois que les deux armes se percutèrent une étincelle se créa. La vitesse d’attaque augmenta de façon drastique, montrant la grande détermination des deux guerriers dont l’une souriait et l’autre gardait une expression sérieuse.
 
Nate se déplaça rapidement pour se retrouver juste derrière Hécate et tenta de placer une attaque par derrière. Il continua son enchainement, visant de toute part la guerrière. Le bruit du fer ne cessait de s’entendre dans un combat retentissant. Néanmoins rapidement le magma commençait à comprendre qu’il n’affrontait pas un vulgaire sbire. La garde d’Hécate était parfaite, et possédait même des réflexes supérieurs au magma. Il continua d’attaquer, mais il savait que continuer ainsi le combat serait inutile. Il devait changer au plus vite de stratégie. Il fit finalement un bond en arrière, et ferma ses deux yeux et soudainement Hécate se retrouva prise dans une attaque psychique. Elle laissa tomber son arme, et posa ses deux mains sur sa tête. Sans qu’elle s’en rende compte, il venait d’utiliser son attaque, Shukumei, dont son seul œil doré l’attestait.
 
Il s’avançait vers elle, tenant dans sa main droite de l’électricité après avoir rangé son épée. Il était en train d’utiliser une grosse quantité d’énergie, mais c’était bien entendu pour une bonne cause. Il arriva auprès d’elle et s’hâta de pousser sa main droite près du corps de cette dernière afin de tenter de l’électrocuter. Mais au dernier moment elle afficha un sourire et sans que le magma ne puisse comprendre, elle contre-attaqua. Nate tomba à genoux, tenant son bras droit qui venait de perdre sa main, tranché par la faux de la démone. Le magma ne resta pas là, et refit un bond en arrière. Elle avait réussi à s’affranchir de son attaque psychique, mais avait feinté pour arriver à porter une attaque critique. Heureusement pour lui elle n’avait visé que sa main.
 
« Ce n’est pas très gentil ça ! Je ne suis pas doué avec main gauche, le combat risque d’être moins intéressant à présent. Mais s’il te plait, ne me coupe pas ma deuxième sinon … je risquerais vraiment de me battre comme un pied. »
 
Annonça Nate tout en attrapant son épée avec sa seule main valide restante. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’elle repousse rapidement, histoire qu’il puisse rapidement reprendre le combat. Il n’allait pas avoir le choix, il allait devoir sortir réellement le grand jeu avec elle, s’il voulait sauver Enki. En attendant tout ce qu’il pouvait faire, c’était gagner du temps, le temps de récupérer sa main.
 
---------------
 
Piégé dans les fils de Lilith le temps était compté pour Enki. Nate trop occupé à lutter contre Hecate, et Hikari piégé avec Pazuzu laissant le démon totalement seul. Phoenix avait chargé une première fois son attaque, et il n’allait pas manquer sa prochaine. Le plan du maitre des lieux semblait donc parfait, plus rien ne pouvait l’entraver dans sa victoire … du moins c’est ce qu’il croyait. Un courant d’air se fit ressentir, et subitement quelqu’un surgit et coupa en quelques coups les fils entourant Enki, le délivrant rapidement. Le nouvel arrivant se posa juste devant Enki tel un héros. Il tourna légèrement vers l’arrière pour tenter de voir pendant un instant le démon. C’était un illustre inconnu qui venait d’apparaitre devant les yeux du démon. Un homme d’une taille plutôt imposante, avec de long cheveux violets.
 
« Salut Enki, je t’avais bien dit qu’un jour, on rejouerait ensemble. »
 
Si la mémoire faisait partie des qualités du démon il allait pouvoir faire le lien rapidement avec un événement passé, car il venait tout simplement de prononcer ses dernières paroles lors de sa rencontre avec Enki dans un certain laboratoire. Oui, c’était bien Musuko, celui contre qui il c’était battu par le passé qui venait de lui sauver sa vie.
 
« Je t’offrirais bien un nouveau baisé mortel, mais je crains que le temps ne nous l’accorde pas. »
 
Si le démon n’avait pas tilté à la première référence du dieu de la mort, cette fois-ci il y avait de fortes chances que ses souvenirs remontent. En effet ce n’était pas tous les jours qu’Enki eut la chance de poser ses lèvres sur un macchabé. Néanmoins cette fois c’était bien un être vivant qui se trouvait devant lui, le véritable Musuko.
 
« Reprends tes esprits pendant quelques instants. Laisse-moi géré, on va dire qu’on sera quitte après ça. »
 
Le shinigami regarda rapidement les environs, recherchant quelque chose qui pourrait l’aider. Visiblement il n’y avait pas de victimes à déplorer… non il y en avait bien une. Le corps d’un jeune homme était posé au sol, et le démon se déplaça en sa direction et posa ses mains dessus. Le guerrier afficha un léger sourire alors que le jeune homme se relevait d’entre les morts. Sans le vouloir le shinigami qui tentait de rentrer dans la batailles avec ses armes était sans doute en train de remuer le couteau dans la plaie d’Enki. Musuko fixa du regard les deux adversaires. L’un était une fille qu’il vit pour la première fois, et le second le très connu Phoenix. Il continua d’analyser la salle, et remarqua la présence d’une autre personne.
 
« Salut Olivier, ça fait longtemps. »
 
Il se retourna pour finalement faire face à ses deux véritables adversaires. Epoh était debout devant lui, il était venu le temps pour lui qui venait d’enfin de rentrer dans la bataille de se présenter. Il fit une légère courbette, qui était plutôt ironique vu la situation.
 
« Bien le bonjour oh grand Phoenix. Je me présente, je suis Musuko, un modeste dieu de la mort. »
 
Il se redressa arborant un énorme sourire. Sa présentation ne manquait pas de sarcasme, jouant sur son statut de dieu de la mort. Qu’importe qui se trouvait en face, un démon ne pouvait pas rester insensible face à une telle révélation. D’ailleurs pour la première fois Enki venait de découvrir la véritable identité de Musuko, allant donc de surprise en surprise. Il dirigea ensuite sa main en direction de Lilith et le guerrier se précipita en direction de Lilith sans hésiter. Son corps reprit forme et se lança dans un combat acharné avec la démone, laissant ainsi le champ libre pour Musuko face à Phoenix.
 
« Tu sais quoi, toi qui aime tant utiliser les gens comme de marionnettes je pense que ce serait un comble que tu termines comme une marionnette. Il se trouve que je suis un excellent marionnettiste, et je n’ai qu’une envie : que tu rejoignes ma collection. »
 
Il fit référence à ce qu’il était en train de faire avec Epoh. De ce fait, il annonçait délibérément qu’il comptait bien le tuer. Le dieu de la mort créa des griffes d’énergies et s’en alla attaquer le gamin. Le dieu de la mort faisait preuve d’une grande énergie vivacité qui pourrait causer des problèmes au maitre des lieux. Il le harcela de coup, cherchant une faille dans ce corps fébrile. Il connaissait Phoenix, et avait eu vent de ses capacités. Il devait donc éviter qu’il le touche directement. Un combat entre le temps et la mort venait de commencer.
Hikaritatsu
avatar
Ange
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3836
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Sam 10 Mar 2018 - 1:45
Évidemment, en se lançant à la poursuite d'Enki, sachant qu'ils allaient être confrontés au danger, Hikaritatsu savait que les choses allaient être très compliquées. Quels étaient les chances pour un ange de survivre dans cet endroit ? Sans doute très faibles. Il savait bien qu'il risquait de ne pas revenir dans le monde d'où ils venaient. Mais ce que nous savons aussi c'est que l'ange du Destin n'était pas du genre à abandonner un ami et qu'il ferait tout pour lui sauver la vie, même si ça le dessert, même si le prix était d'échanger sa vie contre la sienne. C'était dans sa logique, dans son ADN, il avait toujours vécu pour les autres, vécu pour que les autres puissent continuer à vivre paisiblement. La bonté de l'homme au sourire charmeur n'était plus à prouver. La bienveillance n'est toutefois pas toujours récompensée, c'est toujours vu comme quelque chose de noble mais au final il n'y a pas un retour au niveau du dévouement. Peut-être qu'Hikaritatsu avait signé son dernier voyage, il avait déjà failli y passer face à Azrael et maintenant il devait survivre face à Pazuzu. Peut-être son dernier combat mais, soyez-en sûrs, l'Ange du Destin ne tombera pas avant de savoir ses amis saufs, il se l'était promis.

Diviser pour mieux régner. C'était un peu la stratégie opté par l'ennemi, le problème c'était qu'ils faisaient face à une opposition bien moins importante au niveau du nombre, ce qui leur laissait le loisir de choisir n'importe lequel de leurs pions tandis que Nate, Enki et Hikaritatsu jouaient déjà avec leurs meilleurs pièces. Pazuzu était celui qui devait se charger de l'ange mais ce dernier ne le craignait pas, non pas par excès de confiance mais plutôt par détermination, par l'envie de sauver ses amis. C'était tout ce qui comptait. Il s'en voulait déjà de devoir faire face à Pazuzu alors que Enki et Nate devaient sans doute avoir besoin de lui. Quoi de pire pour l'altruiste qu'il était de devoir se battre pour sa propre survis ? Alors, oui, il pouvait se dire qu'il le faisait pour ses amis, mais en perdant du temps à affronter Pazuzu il en gaspillait forcément pour défendre le magma et le barman. Sans compter sur l'énergie qu'il devait déployer pour venir à bout de son adversaire. Loin d'être une mince affaire.

Le vent, élément de prédilection de l'homme habituellement vêtu de blanc avait été choisi comme arme pour combattre le puissant Pazuzu. Malheureusement les bourrasques de Kite ne furent pas suffisantes pour le faire valser comme il l'espérait. Il avait l'air au moins aussi costaud que le colosse d'Azrael au nom étrange, ce qui le faisait déjà regretter de ne pas avoir d'autres adversaires. A croire qu'il était abonné aux grands gaillards difficile à bouger. Mais il serait faux de croire que Hikari n'avait pas de force physique, il était suffisamment puissant pour faire mal avec ses coups de poings en frappant les plus terribles combattants. Par ailleurs son adversaire du jour ne contre-attaqua pas tout de suite, laissant la place à un échange verbale qui témoignait de sa lassitude. Au moins ça permettait à l'ange de se préparer à la suite. Pazuzu ne sembla pas emballé à l'idée de devoir se battre, ce à quoi Hikaritatsu répondit :

"Dans mon cas ce n'est pas vraiment de la flemme. C'est surtout que je tiens à aider mes amis et en te combattant je ne peux pas le faire... Si tu pouvais t'écarter de mon chemin et te retirer du conflit, je t'avoue que ça m'arrangerais. Mais j'imagine que ce n'est même pas la peine de te le demander haha..."

Hikaritatsu ne sembla pas vexé d'être aussi peu considéré par Pazuzu, qui semblait vraiment le sous-estimer. Mais l'ange s'en fichait de ne pas attirer son attention, il n'était pas son ami alors il n'attendait rien de sa part au niveau considération. L'ange était très calme, il vit son adversaire frapper le sol alors il s'envola pour éviter de subir cette attaque. Cependant Pazuzu avait prévu de faire tomber avec lui l'ange du Destin après l'avoir attrapé, chose qu'il réussi à faire même si Hikari avait essayé de se débattre. Ils se retrouvèrent à l'étage inférieur, où Pazuzu avait apparemment décidé de l'isoler des autres. Hikari se releva, il était inquiet, mais pas de son sort. Il se demandait surtout ce qu'il allait advenir des autres et espérait revenir à temps vers eux pour les aider, il n'avait pas de visuel sur leur position donc ne pouvait rien faire pour eux pour l'instant. C'était rageant. Pazuzu, lui, avait décidé de se transformer, son corps était moins imposant, mais il gagnait surtout en vitesse. Hikaritatsu fronça les sourcils avant de sourire et de lui répondre.

"Des transformations ? C'est une tactique d'intimidation ? Ça ne marchera pas sur moi."

Pazuzu attaqua avec un coup de poing, Hikari voulu connaître l'ampleur de cette attaque, il recula et fit une bourrasque de vent pour ralentir la progression du poing mais celui-ci arriva quand même jusqu'à Hikaritatsu qui se protégea avec ses avant-bras. Il ressentit la force mise par son opposant dans cette attaque, ce qui le fit grimacer mais pas de quoi le blesser véritablement. Cela lui permis au moins de comprendre qu'il aurait tout intérêt d'éviter chacun de ses coups. C'est pour ça que dès lors qu'il continua son enchaînement Hikari avait imaginé quelque chose. Il usa de Vertigo pour le tromper et éviter les coups de Pazuzu. Il se retrouva alors proche de lui sans avoir rien encaissé et lui fit un croche-pied pour qu'il tombe. Pazuzu aurait l'impression que Hikari avait utilisé le déplacement instantané mais ce n'était pas le cas. Il avait ainsi évité les 1000 poings de Pazuzu et pouvait désormais contre-attaquer. Mais il ressenti que les choses n'allaient pas bien du côté de Enki, qui semblait affaiblit. Hikari ne pouvait pas faire grand-chose à ce moment là pour l'aider mais il pensa à une chose. Il tenta alors une transmission télépathique avec son ami

-*Enki... C'est moi Hikari. Ne baisses pas les bras ! Jamais ! Tu es plus fort que tu ne le crois. Ai confiance ! Tu peux le faire ! Si tu prends des coups, redresse toi, si tu tombes, relève toi ! Fais face à tes ennemis ! Nous allons repartir ensemble, Enki. Tiens bon. N'abandonne pas, car nous, nous ne t'abandonneront pas !*-

Ces mots devaient donner de la force à Enki, mais ils en donnaient déjà à Hikaritatsu, qui pensait au pourquoi de sa présence ici. Il utilisait sa colère de ne pas pouvoir aider à l'instant son ami démon pour trouver la force de faire face à Pazuzu. Il enchaina les bourrasque de vents. Et si ça ne marche pas ? Au moins le faire reculer un peu. Lorsqu'elles passèrent Pazuzu verraient toujours Hikari à plusieurs mètres devant lui mais en vérité il s'était rapproché, et là l'illusion de Vertigo s'arrêta, son énergie monta en flèche pour lâche le fameux Electrical Storm. Hikaritatsu hurla comme pour donner plus de force à son attaque, espérant qu'il puisse blesser son adversaire.
Lilith
avatar
Demon
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 48
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Dim 29 Avr 2018 - 19:08
Le magma avait visiblement l’habitude de danser avec la mort, mais cette-fois il avait bien affaire à une étrange partenaire. Quand elle avait décidé de son cavalier, elle eut peur que ce dernier ne se montre trop peu entreprenant. Mais fort heureusement ce dernier n’hésitait pas à forcer le pas, ce qui rassura Hécate qui pouvait se délecter de ce moment.  Une valse d’attaques arriva, et c’est sans le moindre mal qu’elle arrivait à suivre le rythme proposé par le magma. Guidé par les coups portés par le scientifique, Hécate suivit le pas, bougeant sous le bruit des armes se percutant. Les deux adversaires se parlait pas, la pantomime étant suffisant. Au final ce combat était une mascarade, dans lequel aucun des deux ne se livrait vraiment.
 
La tension augmenta, et le rythme avec. Nate semblait inquiet, sans doute résultant du fait de s’être éloigné d’Enki. Néanmoins il garda son sang-froid, et tenta diverses techniques pour tenter de briser sa garde. Le scientifique tenta alors une attaque dans son dos, c’était tellement prévisible. La démone qui semblait bien plus réactive que ce dernier se retourna sans le moindre mal, tentant même au passage de contre-attaquer pour le surprendre. Néanmoins ce dernier avait déjà fui. Moins réactif, mais il avait tout de même un bon instinct le bougre.
 
Voyant qu’il était incapable de trouver une faille, il semblait à la recherche d’un autre plan. Hécate attendit, curieuse de voir de quoi il pourrait s’agir. Ce dernier sembla se concentrer, et soudainement la démone se tint la tête. Une énorme pression surgit sans sa tête, cela tapait dans tous les sens. La douleur était insoutenable, et cette dernière releva la tête avec difficulté pour regarder. Le magma était en train de lui foncer dessus. Elle reprit son souffle, tentant de s’habituer à la douleur. Elle détestait ça, mais c’était supportable. Son fort mental lui permis de reprendre le contrôle de son esprit et ne pas tomber dans la folie malgré cette douloureuse expérience.
 
Pour le moment, la démone allait rester ainsi, assise, pour attendre une attaque de son adversaire, et profiter de l’ouverture qui allait se profiler. Au moment où le magma leva son arme pour tenter de l’attaquer, Hécate se releva et coupa tout simplement la main de Nate tout en arborant un magnifique sourire. L’épée du magma s’envola et retomba au loin, et par reflexe le combattant en fit de même. Nate plaça une blague sur sa façon de se battre, et Hécate se put s’empêcher de lâcher un petit rire en entendant l’autodérision de ce dernier.
 
« Au pire ce n’est pas grave, car je suis justement en train de prendre mon pied. »
 
Hécate décida de surenchérir sur la blague de ce dernier, rentrant ainsi dans son petit jeu. Elle se caressa la tête, libéré de l’étreinte de l’attaque de son adversaire. Ce dernier avait-il montré toutes ses armes ? Difficile à dire, c’était peut-être sa meilleure technique. Pour le moment elle allait un peu attendre pour voir, mais elle comptait bien à son tour montrer quelques-unes de ses techniques. Elle fonça à toute vitesse, harcelant de coup son adversaire. Il semblait bien plus dans le mal qu’avant, suivant avec beaucoup de mal les attaques répétés d’Hécate.
 
« Je commence à croire que tu serais meilleur avec ton pied. »
 
Annonça ironiquement la guerrière qui arriva à passer outre la garde de son adversaire et plaça un coup de poing avec sa main gauche dans le ventre de ce dernier pour le propulser au loin. Elle plaça sa main droite devant elle et lança ainsi une puissante boule d’énergie noire vers son adversaire. Nate avait forcement le temps de pouvoir l’éviter, et à ce moment-là qu’Hécate afficha un nouveau sourire, et pour cause la boule d’énergie était en train de suivre le magma. Une explosion eut lieu, et elle annonça :
 
« Allons ! Tu ne t’aurais quand même pas levé du mauvais pied ? »
 
Elle n’avait pas trop lâché de sa puissance dans l’attaque au plus grand bonheur de son adversaire. L’objectif était de le tester pour voir comment il allait réagir dans cette circonstance. Maintenant qu’il connaissait l’attaque, et il était venue le moment de lâcher une plus grosse attaque. Hécate ouvrit sa main et lâcha une boule d’énergie, bien plus imposante qui fonça à toute vitesse en direction de son adversaire. Mais à la grande surprise de cette dernière son attaque disparue pour reparaitre à sa droite. En faisant un pas en arrière elle évite de peu de se prendre elle-même l’attaque.
 
« Bien vu, tu es plein de ressources. Continuons notre petit jeu, je suis curieux de voir comment tu vas réagir à cette attaque. Black … »
 
Elle s’arrêta avant de lancer son attaque, perturbé par le sourire de Nate qui semblait un peu plus rassuré qu’au début du combat. Et c’était logique, un allier à lui venait d’arriver. Trop absorbé par le combat, elle ne c’était pas rendu compte de la présence de ce dernier. Curieuse elle voulait en savoir plus, et elle s’approcha du trou. Il entendit une voix, une voix qui lui était familière. En regardant à travers le trou elle vit rapidement la personne ce qui l’interloqua.
 
« Musuko ?! »
 
Surprise elle oublia le cour d’un instant le magma, et sauta dans le trou afin de voir le nouvel arrivant.
 
---------
 
Pazuzu avait décidé de passer à la vitesse supérieure en utilisant sa plus puissante de ses formes. Le démon était blasé de devoir se battre et il devait se battre contre l’un des sbires d’Enki. Pour le moment le démon s’en sortait bien, mais son adversaire était plutôt téméraire. Tout cela laissait donc supposer que son adversaire semblait d’une force équivalent à la sienne. Cela voulait donc dire que l’issue du combat était incertaine, et le mieux qu’il pouvait faire serait de gagner du temps. Il aurait peut-être dû montrer toutes ses transformations ? Tant pis.
 
Hikaritatsu avait réussi à passer outre sa technique des 1000 poings. Cela n’était que temporaire, il pouvait encore lui montrer tout ce qu’il était capable de faire. Le démon n’était pas un simple soldat de Phoenix, non il avait au fur et à mesure du temps développé une puissance cachée. Il possédait un grand potentiel qui n’était pas mis en avant quand il était un simple guerrier de Gohen. Tout ceci lui permis donc de tenir bon face à son adversaire qui s’obstinait à vouloir lancer des bourrasques sur lui. Mais tout ceci était tout simplement une diversion, et ça le démon le comprit beaucoup trop tard. En effet il débarqua derrière lui pour lui lancer une puissante attaque électrique. Le démon lâcha un puissant cri tout en tombant à genoux. Le tonnerre puis le silence.
 
Hikaritatsu avait-il réussi à vaincre son adversaire ? Non ce dernier arrivait toujours à rester sur ses genoux, preuve qu’il gardait pour le moment une certaine conscience. Quelques secondes se passèrent, et ce dernier se releva finalement tout en fixant du regard son opposant. Il fallait avancer, il n’y avait pas le choix. Sa détermination prenait le pas sur la douleur. Il ferma son poing droit, tout en regardant son adversaire. Ce dernier était très loin d’être faible, ce qui n’était pas étonnant vu tout le mal qu’avait pris Phoenix pour trouver leur leader, ce fameux Enki.
 
« Pas mal du tout, mais tu n’es pas le seul à maîtriser les éléments. »

Soudainement un poing surgit d’un mur pour frapper de plein fouet l’ange. Cette attaque était totalement évitable vu qu’elle était plus lente qu’une attaque normale, mais elle restait assez imprévisible, car disons que ce n’est pas tous les jours qu’un poing se forme dans un mur. Néanmoins cette attaque n’avait uniquement comme but de diversions. Il fonça de front vers son adversaire, prenant au sérieux ce combat.
 
« Les 1000 poings ! »
 
Le démon s’obstina dans cette attaque, et recommença à frapper de toutes ses forces le plus rapidement possible son adversaire. Il fit un bond vers le plafond alors qu’il était en pleine attaque, et à ce moment-là plusieurs piques sortirent subitement du sol. Pazuzu était en train de jouer avec le décor. Il avait en réalité fait une double feinte, faisant croire qu’il avait tenté de feinté pour placer cette attaque. Le guerrier espérait que grâce à sa malice il arriverait à se sortir de cette situation délicate. Pazuzu à l’instar de l’ange garda un œil attentif à ce qu’il se passait en haut. Un nouvel élément perturbateur était arrivé mais cela n’allait pas entraver sa mission
 
---------
 
Olivier garda les bras croisés, et regarda le combat qui semblait bien trop compliqué pour Enki. Luttant pour sa propre survie et celle de son espèce. Les cratiides semblèrent agités, mais cela ne perturba le démon qui restait impassible. Une cratiide lui mordit le pyjama pour tenter de le faire avancer en direction d’Enki, néanmoins il n’arrivera uniquement à uniquement le déchirer en partie, le pied d’Olivier ne bougeant pas d’un seul centimètre. Il regarda son pantalon et il soupira.
 
« Roh, je vais devoir encore en aller en acheter un autre. »
 
La cratiide semblait le regarder avec insistance et Olivier lui répondit :
 
« Ne t’inquiètes pas, quelqu’un est en train de le secourir. »
 
---------
 
Malgré les attaques répétées de Lilith et de Phoenix le patron du bar ne succomba pas. Mais tout ceci n’était que du temps de gagner, mais c’était inutile face à quelqu’un manipulant justement le temps. Mais grâce à une Lilith étouffante, l’assassin de Serafino c’était retrouvé acculé. Le maitre des lieux se prépara à charger une nouvelle offensive, personne n’était là pour le gêner, son plan été parfait. Sous la puissance provoquée par l’énergie accumulé entre les mains de l’ancien pilier les cheveux de ce dernier bougèrent. Il regarda son adversaire et annonça :
 
« Il temps pour toi de ressentir ce qu’a ressenti Serafino. »
 
Mais alors qu’il comptait libérer sa puissance sur son adversaire un événement imprévu arriva. Un être étrange arriva et libéra Enki de l’étreinte des fils de Lilith. Phoenix annula son attaque et se mordilla la lèvre : il avait horreur des imprévus. Il fixa du regard cet être qui venait de gâcher son plan, et qui semblait être un autre des compagnons d’Enki. Cet enfoiré était quand même bien entouré. Finalement le nouvel arrivant après un cour échange avec Enki s’approcha de Phoenix tout en saluant au passage Olivier. Ce dernier se présenta comme un dieu de la mort.
 
« Un dieu de la mort qui sauve quelqu’un de la mort, cela ne serait-il pas un brin ironique ? »
 
Cette annonce contraria fortement le maitre des lieux, un dieu de la mort est un adversaire redoutable, ce dernier n’étant pas affecté par la mort. Il devait donc trouver un moyen de se débarrasser de cet être indésirable qui allait fortement compliquer la tâche. Il possédait en plus des pouvoirs vraiment gênant, et plus il y aurait de victimes dans cette bataille, plus ce monstre serait redoutable. Il ne faisait donc aucun doute qu’il devait se débarrasser de lui en premier.
 
Lilith se retrouvait face à Epoh qui semblait en forme. La démone perturbée par un tel adversaire bougea dans toutes les directions tentant de chercher une faille chez son adversaire. Néanmoins Epoh semblait plutôt agile et arriva à suivre les mouvements de cette dernière. Il se retrouva soudainement bloqué entre les fameux fils de la démone qui regarda son adversaire bloqué. Ce dernier lâcha un énorme cri et forma une boule d’énergie tout autour de lui, brisant tout ce qu’il se trouvait à ses alentours, le libérant ainsi. La puissance d’Epoh, couplé à la connaissance de Musuko faisait de lui un monstre bien plus redoutable qu’à son vivant, compliquant la tache de la démone.
 
Phoenix regarda Musuko, ce dernier sembla prêt pour un face à face. Il ne faisait aucun doute qu’il cherchait à gagner du temps dans l’optique de laisser du temps à Enki pour se préparer. Plus vite il arriverait à se défaire de ce dernier, plus il lui sera alors facile de venir à bout de ce sale type. Musuko partit à l’assaut du maitre des lieux via ses griffes d’énergies. Il multiplia les attaques, mais aucune n’arriva pour le moment à destination. Son adversaire n’était pas mauvais, mais il semblait pas spécialement habitué à venir par lui-même à l’attaque, préférant en général utiliser un intermédiaire pour attaquer. Néanmoins une attaque arriva à toucher la joue du démon et son adversaire en profita pour lécher sa joue.
 
« Enfoiré … »
 
Son adversaire était en train de prendre un ascendant sur lui, ce n’était vraiment pas bon. Il devait trouver une faille chez cet adversaire, lui et cette satané immortalité … MAIS OUI, il allait justement profiter de ce fait ! Pourquoi n’avait-il pas pensé plus tôt ? Cette idée redonna du courage à Phoenix qui était en train de subir les attaques répétées de son adversaire. Le dieu de la mort regarda un cours instant ce qu’il était en train de se passer autour de lui. Enki n’avait visiblement toujours pas totalement récupéré. Quand il effectuera son retour, ils auront l’avantage du nombre.
 
« Il semblerait que tu sois bien plus doué pour faire de long discours inutiles qu’au combat. »
 
Musuko esquiva un coup de poing de son adversaire et se plaça à sa droite tentant de planter ses griffes d’énergies dans la tête de son adversaire. Via ses réflexes le maitre des lieux recula légèrement la tête, et la griffe ne fit qu’effleurer le démon. Néanmoins c’était suffisant pour créer une hémorragie, et il se tint sa joue tout en grimaçant. Il était bien dépassé dans tous les domaines, et si le combat continuait il ne faisait aucun doute qu’il allait perdre, surtout si Enki signait son arrivé.
 
« Musuko ?! »
 
Le dieu de la mort tourna la tête en direction du trou et leva sa main droite légèrement recouverte par le sang de son adversaire. Il effectua un léger sourire et il annonça :
 
« Yo Hécate ! »
 
Musuko connaissait Olivier, il n’était pas surprenant que cela soit de même pour la démone. Le fait qu’il semblait la connaitre semblait donc au passage bien appuyé la théorie de son appartenance à la race des dieux de la mort. Elle décida de sauter pour refaire sa réapparition dans la salle. Tout était en train d’évoluer très rapidement, et les choses risquaient de très mal finir pour lui. Il devait agir le plus rapidement possible. Phoenix prit alors la parole en premier, il avait la possibilité de changer la situation dans son sens.
 
« Hécate tu le connais ? Tu aurais dû le dire tout de suite ! Les amis de mes amis sont mes amis ! Explique-lui la situation pour qu’il comprenne qu’il est dans notre intérêt de neutraliser Enki. »
 
Hécate qui était éloigné du démon croisa les bras et répondit avec son air hautain habituel :
 
« Notre intérêt ? Je n’ai rien personnellement contre ce démon, tu es juste un mauvais perdant. Donc non, je ne dissuaderais pas Musuko de se battre contre toi. Tu devrais plutôt renoncer et accepter ta défaite. »
 
Elle regarda de haut Phoenix qui semblait l’avoir mauvaise. En réalité, elle n’avait pas spécialement besoin de lui, et via Olivier elle avait déjà récupéré l’intégralité des cratiides. Très bien son plan n’avait pas fonctionné, il n’avait pas le choix, il devait se débarrasser de Musuko.
 
« LILITH, protège-moi ! »
 
Le démon posa soudainement sa main sur la tête de Musuko, et de l’énergie commença à s’échapper de lui. Hécate commença à rigoler, et lui répondit tout simplement à cette attaque qui semblait anodine.
 
« C’est un dieu de la mort, le temps n’a aucune incidence sur lui. »
 
Il cherchait peut-être simplement à se recharger les batteries en volant un peu de temps à son adversaire ? Néanmoins rapidement elle put se rendre compte que quelque chose était en train de clocher et c’est à ce même moment que Phoenix expliqua avec un grand sourire :
 
« Un dieu de la mort est en effet immortel, néanmoins si j’en viens à annuler sa propre naissance … »
 
Merde, il semblait avoir trouvé une faille chez cette race qui semblait pourtant si invulnérable. La démone prise d’une grande inquiétude fonça la faux à la main vers son adversaire mais Lilith fit son apparition et à l’aide de griffes d’énergies contra son adversaire qui commençait à perdre ses moyens. Musuko qui avait au début laissé faire Phoenix par curiosité de retrouva entravé par son adversaire, dans l’incapacité de se mouvoir tout comme Epoh qui restait debout mais inerte.
 
« En…foiré »
 
Annonça le dieu de la mort voyant son corps rajeunir. Le processus continua de façon drastique : il devint un enfant, puis un bébé, puis un fœtus avant de tout simplement disparaitre sans qu’Hécate ni Enki puisse faire la moindre chose. Epoh s’écroula retournant à son stade de cadavre. La guerrière tomba à genoux, abasourdi par la scène à laquelle elle venait d’assister.
 
« Ramène-le. »
 
Annonça Hécate toujours sous le choc, le regard vide, et cela fit rigoler Phoenix qui venait de se venger de celle qui fanfaronnait quelques secondes plus tôt. Il se délectait de ce moment de gloire, et ne pouvait pas en profiter pour lancer à son tour de nouveaux pics.
 
« Allons, ne soit quand même pas une mauvaise perdante… Bon je suis dans le regret de te dire que je suis dans l’incapacité de créer la vie … enfin sauf si tu as envie d’attendre 9 mois ahah. »
 
Hécate resta silencieuse, ne répondant pas à la nouvelle provocation du démon. Ce dernier se tourna alors en direction d’Olivier, qui pourrait s’avérer être un gros problème si la démone venait à l’attaquer, mais visiblement ce n’était pas le cas, elle avait sans doute compris la leçon. Phoenix se retourna alors en direction d’Enki, il pouvait enfin de nouveau s’occuper de lui ! Ce n’était pas trop tôt.
 
« Désolé pour ce petit contretemps, j’espère que tu as pu prendre du plaisir et que tu as compris ma suprématie. Maintenant je vais te laisser une dernière chance car tout ceci me gonfle, afin qu’on puisse arrêter cette stupide bataille. Tes amis cratiides seront entrainés par moi et Hécate et supervisé par Ulphir. On a besoin d’un maximum d’entre eux, donc on fera de notre mieux pour en garder un maximum en vie. Pour finir je laisserais partir tes amis qui n’auront plus rien à gagner en restant ici, sauf s’ils sont assez stupides pour vouloir te venger. C’est pour cette raison que je pense qu’il est préférable que tu te suicides ici même pour mettre fin à ce conflit. Tu arrêteras alors de perdre inutilement tes proches. Je te laisse une minute pour décider. »
 
Il fit ainsi référence à la récente mort d’Epoh et de Musuko. Enki avait à présent entre ses mains la possibilité de mettre fin à ce massacre, en faisant couler le sang pour une dernière fois. Qu’allait-il choisir ? Le temps semblait s’arrêter dans la pièce, ou plus aucun mouvement pendant cette minute semblait se percevoir, laissant l’impression de voir un tableau. La minute s’écoula dans un silence pesant, et finalement le démon ajouta :
 
« Alors ta décision ? »
 
Si le démon venait à décliner son offre il s’apprêterait alors à lancer une puissante attaque énergétique. Mais un événement fortuit allait lui en dissuader. Une quantité astronomique d’énergie émergea qui détacha l’attention du démon qui se retourna pour constater Hécate debout qui le fusillait du regard.
 
« LILITH ! »
 
Cria alors Phoenix qui commençait à prendre peur en voyant cette dernière dégager une quantité d’énergie bien plus importante de sa propre limite. D’un coup de pied la démone se précipita à toute allure en direction du meurtrier de Musuko. Lilith utilisa son énergie pour se déplacer rapidement et ainsi se mettre sur la route de cette dernière pour protéger son maitre. Boosté sous les coups de la colère, Hécate expédia la démone à l’autre bout de la pièce à l’aide d’un revers de sa main gauche.  Elle continua ainsi sa route avant de se retrouver face à Phoenix bien isolé.
 
« CREVEEEEE »
 
Cria Hécate préparant à frapper de toute ses forces le démon qui semblait bien trop juste pour pouvoir esquiver l’attaque de son adversaire. Sans doute impressionné devant une telle puissance, il resta inerte face à son adversaire qui semblait bien déterminé à l’exterminer. Néanmoins au moment de l’impact, l’attaque de l’attaque d’Hécate la faux ne fit que passer à travers son adversaire, qui avança tranquillement pour arriver dans son dos.
 
« La colère t’apporte une grosse puissance, mais cela nuit à ton esprit. Adieu Hécate. »
 
Annonça alors le maitre des lieux qui posa sa main droite sur la tête de son adversaire prêt pour absorber le temps de cette dernière. En réalité il ne comptait pas la tuer, simplement la rajeunir au stade de bébé. Ainsi Olivier ne pourra pas lui faire le moindre mal, étant donné qu’il était le seul capable de lui rendre son temps. Ce dernier d’ailleurs fit pour la première fois un pas vers Phoenix, prêt à lui sauter dessus. Néanmoins il était trop loin, et Phoenix avait largement le temps d’en finir avant son arrivé. Mais alors qu’il venait de poser sa main, un étrange trou noir fit son apparition absorbant Hécate. Il tourna sa tête vers le trou, et il vit Hécate faire son apparition à côté de Nate. Cet enfoiré, il était intervenu pour la sauver. Cela n’avait aucun sens, il y a quelques temps ils étaient en train de se battre…
 
« Enfoiré, tu es tombé amoureux d’elle ou quoi ? »
 
Pourtant la raison était extrêmement simple, Nate avait assisté à toute la scène, et Hécate ayant changé de camp, il ne ferait aucun doute que son aide serait utile. En ayant sauvé sa vie, elle lui serait également reconnaissante ainsi que son allié. Le magma posa un pied au sol en même temps que la démone qui reprenait son souffle.
 
« Nous perdons certes du monde, mais c’est également ton cas. Il est temps pour toi d’abdiquer, nous sommes bien plus nombreux. »
 
Nate ne faisait qu’éclater à la gueule va vérité que Phoenix savait déjà. La guerre était à présent terminé, Phoenix perdant ainsi les rares alliés qu’il avait, et cela ne serait guère étonnant que ses rares soldats déposent également les armes. C’est à ce moment-là que Pazuzu fit son apparition, sentant que la situation était en train de dégénérer, et il ne faisait aucun doute que l’ange comptait faire de même. Tout le monde était de nouveau réuni pour le grand final, le moment de la fin de Phoenix.  Olivier prit la parole tout en regardant Hécate.
 
« Hécate ça suffit, laisse-moi intervenir. »
 
Pour la première fois Olivier annonça son envie d’agir, lui qui était resté neutre jusqu’à présent, ne pouvait pas laisser sa protégée être face à un tel danger, elle qui a faillis y passer à cause de son envie de vengeance. Hécate qui était restée silencieuse depuis son échec grimaça et fixa du regard son serviteur et lui annonça :
 
« Non, n’intervient pas, c’est à moi qu’incombe la tache de venger Musuko. Reste avec les machins. »
 
Tous les regards étaient braqués sur le maitre des lieux, dont la transpiration commençait à couler sur son front. La situation était tendue, car malgré tous ses talents il ne pourrait pas tenir contre autant de personnes. Par chance elle avait décidé de retenir Olivier, qui était bien la personne la plus dangereuse. Il était dans l’incapacité d’agir sur lui. Mais ce dernier ne semblait pas vraiment accepter les consignes d’Hécate. Si Phoenix arriverait à faire une nouvelle fois du mal à Hécate il n’y aurait aucun doute qu’il tenterait alors d’agir. Il ne pouvait pas se battre tout en sachant cela. Il devait agir. Il regarda en direction d’Olivier qui était accompagné de Cratiides. Il posa sa main dans sa poche, touchant la télécommande. Il pourrait faire exploser toutes ces créatures, et profiter de son bouclier de protection pour détruire tout ce qu’il y avait à l’intérieur. Néanmoins il y avait de fortes chances qu’il y résiste. Il serait le seul survivant de cette explosion, et il n’aurait plus aucun intérêt à rester isolé. Il devait donc trouver une autre solution.
 
« Alors ? »
 
Annonça Nate faisant sortir Phoenix de sa phase de réflexion. Il devait en effet agir le plus rapidement possible. Il soupira et il répondit.
 
« Bon ok, j’abdique, les carottes sont cuites. »
 
La stupeur s’installa, ce dernier semblant avoir accepté sa défaite. Nate resta sous le choc, ça ne pouvait pas être … aussi simple ? Il est vrai qu’après tant de temps pour en arriver là, c’était plutôt une triste fin, ‘tout ça pour ça’ pourrait-on dire. Néanmoins cela convenait parfaitement au magma, mais qui restait sur ses gardes. Ce dernier resta debout, et le silence s’installa quelques secondes. Personne n’osait s’approcher de lui, redoutant sans doute qu’il puisse se lancer à l’attaque. Hécate semblait se motiver à s’approcher de lui et il annonça à Nate.
 
« Il n’y aura pas besoin de ton intervention cette fois-ci, c’est mon tour de faire un trou. »
 
Annonça Hécate qui avait en parti reprit son calme. Néanmoins un étrange bruit se fit entendre, et Phoenix se mit à rire. Il sortit un masque à Gaz qu’il posa sur sa tête et croisa les bras. Rapidement Nate comprit la situation, et il sortit de la poche de sa blouse des masques à filtre. Il en donna immédiatement un à Hécate qui se trouvait à côté de lui. Ulphir portait avec fierté un masque dans et Pazuzu en porta également un. Nate prit alors la parole suite à cette action dont la voix était légèrement modifiée par le dispositif qu’il était en train de porter.
 
« Tenter de nous empoisonner … tu es vraiment ignoble et sans principe. »
 
« Sans principe ? Ahahah, tout moyen est bon pour gagner. »
 
La question restait à savoir comment ce gaz a pu être dispersé alors que personne n’avait quitté la pièce. Mais c’est alors qu’un second Ulphir avec un masque sur la tête fit son apparition, comment est-ce possible ? C’était le fameux illusionniste qui avait fait son entré. Il avait sans doute profité de la cohue pour prendre la place d’Ulphir.
 
Nate se sentit mal, comme si un profond sommeil était en train de l’atteindre, faisant légèrement valser le corps du magma. Il avait ingurgité une partie de ce produit, et ce dernier commençait à agir. Phoenix avait surement utilisé sa capacité à se rendre intouchable pendant un moment pour passer au travers de ce poison sans que personne ne s’en rend compte. Pazuzu avait dû déjà mettre le masque sans qu’on puisse le voir, ou bien il devait avoir un corps bien résistant. Lilith quant à elle ne porta pas de masque, son corps devait résister à ce poison. Ulphir avait profité de la cohue pour s’éloigner, et a attendu le code pour lâcher ce produit. Phoenix avait tout prévu, et avait gardé cette éventualité.
 
« Tu n’as pas l’impression de d’être fait carotté ? »
 
Le code était tout simplement le mot carotte. C’est donc depuis ce moment que le gaz était en train de se rependre. Pendant ce temps les cratiides étaient en train de tomber un par un, tout comme Calibri. Olivier resta debout, mais il lutta contre le sommeil, et Hikaritatsu et Enki ne devrait pas être au mieux non plus.
 
« Il ne va rester que vous deux, tu veux encore me parler de surnombre ? »
 
Peut-être qu’Hikaritatsu et Enki avaient trouvés un moyen temporaire de s’en sortir, mais si c’était le cas ils n’arriveraient pas à s’en sortir indéniablement. Le magma avait néanmoins une solution pour s’en sortir. Il créa un trou noir, et il lança dedans le masque. De cette façon ce dernier arriva directement à côté d’Enki. Ce pouvoir était quand même vachement utile. Il en fit de même ensuite pour Hikaritatsu, et il tenta d’en faire de même pour Olivier … mais étrangement il était impossible de faire apparaitre un trou noir à ses côtés. C’est d’ailleurs à ce moment-là que ce dernier tomba dans le coma.  
 
« Si tu as fait le moindre mal à Olivier tu vas le payer. »
 
Nate commença à réfléchir, c’était quand même très risqué de lancer un poison mortel, car si Phoenix se ratait il était lui-même exposé. A moins que ce soit tout simplement…
 
« Ne t’inquiètes pas, c’est juste un très puissant somnifère. »
 
Le maitre des lieux afficha un grand sourire, et il plaça sa main droite en direction d’Olivier et lança une boule d’énergie. Cette dernière s’arrêta net quand elle arriva au niveau D’olivier. Même inconscient ce dernier était donc intouchable. Pas grave, il était au moins hors service pour le moment. La situation s’arrangeait pour Phoenix, vu qu’on s’approchait de nouveau d’un certain équilibre. Mais elle ne restait pas encore totalement idéale, même s’il allait profiter des prochaines minutes où ses adversaires subissaient encore le contrecoup du poison.
 
« Je crois qu’il est venu le temps de vous présenter, le véritable Phoenix. »
 
Que venait-il de dire par là ? Sans doute qu’il comptait se battre à fond. Néanmoins il semblait bien moins puissant qu’Hécate, il serait difficile de voir ce type arriver à la surpasser, car au final seul son pouvoir le sauvait jusqu’à présent. Il fallait trouver une faille dans ses techniques pour arriver à le terrasser, et c’est grâce au surnombre qu’il serait sans doute possible de le faire. Ce dernier posa sa main droite sur son cœur tout en affichant un sourire provocateur. Son énergie commença à augmenter soudainement ainsi que … son corps.
 
« Ne trouviez-vous pas étrange que mon corps ait une apparence si jeune ? »
 
Ce dernier continua de grandir, pour arriver à un physique bien plus proche de la réalité. Son regard avait gagné en maturité, une fine barbe couvrait à présent le visage du démon. Il passa ses mains en arrière afin de se recoiffer. Ce dernier fixa du regard Hécate, et se mit à rire. Sa voix aussi avait changé, devenant légèrement plus grave.
 
« Je ne pensais pas avoir eu besoin d’en arriver là. Cela fait des nombreuses années que je bloque l’âge de mon corps, gardant de côté toute la force que j’accumule au fur et à mesure du temps. Je vais enfin pouvoir me battre avec tout mon potentiel. J’ai hâte de voir ce que je suis capable de faire. »
 
Hécate sembla comprendre que le combat serait bien plus difficile que prévu, et annonça alors à Nate qui se trouvait toujours à ses côtés, dont son bras venait de terminer sa regénération.
 
« Je vais te rembourser en partie ma dette, occupe-toi de Phoenix pendant ce temps. »
 
Elle regarda en direction d’Enki, et Nate comprit de suite ce qu’elle comptait faire. Le magma créa alors un nouveau trou noir et s’élança en direction de Phoenix. Pendant ce temps Hécate arriva directement aux coté du démon et posa une main sur son épaule, et ce dernier commença à se faire soigner. Elle était incapable de retirer le poison, mais elle pouvait retirer toutes les blessures et réduire la fatigue qu’avait accumulé le démon pendant le début du combat.
 
Phoenix voyant la scène dirigea sa main en direction d’Enki chargeant de l’énergie, et le magma arriva l’épée à la main pour la couper. Voyant ce dernier arriver il devint alors tout simplement intouchable, et l’épée passa à travers ce dernier. C’était prévisible, et le magma fit rapidement un pas sur le côté pour éviter une nouvelle contre-attaque. Il remarqua également que l’énergie avait arrêté d’être chargé, une autre information sans doute intéressante à noter.
 
« Tu penses vraiment avoir la capacité de m’arrêter ? »
 
Il donna un coup de poing dans la tronche du magma qui l’envoya propulser au loin. Le magma se retrouva encastré dans un mur et se releva avec difficulté. Hécate venait de terminer le soin et se mis en garde. Au même moment Pazuzu regarda la scène tout en restant inerte.
 
« Pourquoi on doit en arriver là. On devait enfin se réunir, pour reformer le monde de Gohen … pas se battre. »
 
Le guerrier semblait se remettre en question. En voyant son chef se battre contre Hécate lui fit comprendre qu’il avait sans doute une mauvaise image de lui, une image faussée par le fait que ce dernier ait donné sa confiance en lui. A cause de cette remise en question, il semblait tout simplement incapable d’agir, laissant Hikaritatsu libre de ses mouvements, sauf si ce dernier venait bien entendu l’attaquer.
 
Alors que les deux Ulphir restèrent éloigné de la scène, Lilith avança aux côté de son maitre, créant ainsi le duo ultime. La démone avait le souffle court, ce qui était logique vu qu’elle n’avait pas arrêté de se battre depuis le début. Phoenix voyant que cette dernière n’était pas au meilleur de sa forme, lui annonça tout en montrant Epoh.
 
« Vas reprendre des forces. »
 
Cette dernière utilisa Sokudo pour arriver rapidement aux côtés du cratiide et planta ses dents dans son corps. Hécate plaça son bras droit en opposition pour bloquer Enki, si ce dernier tentait de se battre. Lilith était visiblement comme un animal, et l’attaquer pendant qu’elle mange serait la dernière chose à faire, car cela pourrait la rendre furieuse. Elle se releva après avoir mangé une partie du corps du cratiide et se releva. Elle n’avait plus aucune trace de blessure, et semblait à son tour apte au combat. Elle retourna aux cotés de Phoenix, et ce dernier prit une nouvelle fois la parole.
 
« Il est venu le temps d’en finir. Hécate mon but a toujours été de prendre ta place, au pire j’aurais fait de toi mon épouse mais bon je suis bien content que non vu ton caractère. Je l’ai supporté pendant tout ce temps, mais enfin il est venu le temps d’en finir. »
 
Phoenix gardait une certaine rancune envers elle, et il put enfin recracher tout ce qu’il ressentait. Il tourna ensuite sa tête en direction d’Enki.
 
 « Je vais pouvoir en même temps en terminer avec le Némésis de mon maitre, et rajouter un ange à mon tableau de chasse. Pourquoi ? Car vous faites face au duo le plus puissant du monde des démons. »
 
En effet, le déguisement d’Hikaritatsu ne servait plus à rien, ce dernier c’étant livré à la bataille avait forcement montré son appartenance à la race des anges, mais ceci n’était qu’un simple détail, Phoenix n’en ayant en réalité pas grand-chose à faire. Il se mit en position de combat, prêt à en finir définitivement. Le combat final était à présent lancé, et le temps était à présent compté. Un temps que Phoenix prendrait un malin plaisir à se saisir.
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1877
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Mar 15 Mai 2018 - 23:43
Les jambes tremblotantes et le regard flou, Enki tenait debout mais semblait prêt à tomber au moindre souffle : les fils de Lilith autour de lui l'emprisonnaient, scellant ses mouvement et sans doute aussi son destin... Destin ? Il n'en fallait pas moins pour que ce dernier se manifeste et qu'une voix résonne dans sa tête : il crut d'abord à une rêverie, à demi-inconscient déjà, mais les anges ont ce pouvoir apaisant et rien qu'à la mélodie de cette voix, le démon serra les dents, pour s'accrocher quelques instant de plus.

*Enki... C'est moi Hikari. Ne baisses pas les bras ! Jamais ! Tu es plus fort que tu ne le crois. Ai confiance ! Tu peux le faire ! Si tu prends des coups, redresse toi, si tu tombes, relève toi ! Fais face à tes ennemis ! Nous allons repartir ensemble, Enki. Tiens bon. N'abandonne pas, car nous, nous ne t'abandonneront pas !*

Le patron de bar regarda alors à nouveau Phoenix et Lilith : il tenterait... Il essayerait d'encaisser le prochain coup mais à ce niveau là ce n'était que du bluff. Et il ne se trompait même pas lui-même : d'ici quelques instants Nate et Hikari auraient perdu un ami. Cette idée le fit frissonner, à moins que ce ne soit un courant d'air : car en effet un nouvel arrivant bondit et le délivra, rompant les liens acérés qui le retenaient. Tout avait été rapide et Enki mit du temps à comprendre ce qui se passait : l'inconnu le salua, annonça qu'il avait promis de rejouer avec lui. De longs cheveux violet, une stature imposante... Qui était-ce ? Un client du bar ? Aucune autre idée ne lui vint jusqu'à ce que :

"Je t’offrirais bien un nouveau baisé mortel, mais je crains que le temps ne nous l’accorde pas."

Un baiser... Cet air aguicheur...

"Mu... Musuko  ?" Fit Enki n'y croyant pas. Pourtant c'était la meilleure hypothèse, puisque cet ancien ennemi était un démon, il pouvait très bien être ici. Enki qui pouvait à présent bouger fit un pas : ses jambes le portaient à peine. Musuko l'avait libéré mais vu son état Enki ne pouvait de toute façon plus trop bouger : il se mit à nouveau en garde néanmoins, ne sachant pas si sa vieille connaissance allait vouloir le tuer. Après tout, les démons étaient imprévisibles. Il fallait qu'il se reprennent, la voix implorante d'Hikari raisonnait encore en lui, et imaginer le regard dévasté de ses amis s'il succombait le motivait à tenir jusqu'à la fin, s'accrochant au moindre espoir, à la moindre force...
Mais elle lui manquait cette force, et vacillant Enki dû se résoudre à poser un genou à terre. Le Dösatzien grogna, en colère contre lui-même. Et étrangement Musuko annonça qu'il pouvait se reposer, que c'était sa façon de se racheter : cette seule parole suffit pour qu'Enki s'effondre au sol, n'ayant même pas la force d'articuler un "pourquoi m'aider ?" ... Il devait survivre, il devait saisir cette occasion de se reposer ; les explications, il les demanderait plus tard, si le ciel lui permettait.

Tentant d'au moins rester lucide, il garda les yeux entre-ouvert vers les combats. Musuko semblait connaître Olivier. Au loin Nate combattait toujours Hecate, et semblait bien tenir. Hikari sans surprise gérait parfaitement aussi son adversaire. Les cratiides étaient toujours prisonnières et Epoh qui avait reprit son corps d'enfant... Se releva.
Enki ouvrit des yeux ronds : hallucinait-il ? Son coeur avait fait un bond, pleins d'espoir, mais l'ascenseur émotionnel céda la place à l'effroi quand il vit le regard éteint de cette marionnette sans vie. Musuko annonça être un Dieu de la Mort. Bien sûr, c'était logique. Enki se remémora leur première rencontre, lors de l'enquête sur l'empoisonnement de Bulma : le pouvoir du démon était de prendre possession des cadavres... Cette fois-ci Enki ferma les yeux, comme achevé par ce nouveau coup au coeur. Seul le son des épées de Nate et Hécate, des coups échangés de Pazuzu et Hikari, ou des sarcasmes entre Phoenix et Musuko lui parvenait.

...

La voix d'Hecate le fit sursauter : elle s'était rapproché.
"Ramène-le."
Il... avait eu une absence. Si Hécate était ici, avait-elle fini son combat ?! Nate ! Enki eut une montée d'adrénaline et se redressa un peu, avant même d'ouvrir les yeux : Les auras de ses amis étaient toujours là. C'était un soulagement. Alors, de qui parlait-elle ? ... Epoh gisait à nouveau au sol, et Enki, qui fit un effort pour s'accroupir, comprit alors que Musuko avait déjà été vaincu. Les retrouvailles avaient été très brèves et Enki s'en voulu d'être responsable de cette perte. L'intervention mystérieuse et tragique de ce démon lui laissa un goût amer, mais Musuko avait tout de même eut le temps d’être d'une aide précieuse : sa mort avait retourné Hécate contre Phoenix. Il était temps de saisir cette occasion, et Enki posa une main à terre pour se stabiliser tandis que Phoenix lui parlait à nouveau : c'était étrange parce qu'avec Hecate contre lui, Enki aurait imaginé que ce gamin allait moins faire le malin, mais c'est l'inverse qui semblait avoir lieu : le disciple de Serafino proposa même un ultimatum. C'était absurde vu la situation, autant que suspect.

"...Je suis un lâche mais je suis surtout un serviteur." Fit Enki en tentant de se relever. "Je me dois de servir les ambitions de mes amis, ceux qui croient en moi. ... Et je refuse que Epoh et Musuko soient morts en vain. Je n'ai plus le droit de de reculer à présent." Ses paroles n'allaient pas très bien avec son état... Si Hikari pouvait profiter de l'instant et le soigner, peut-être qu'il pourrait reprendre un peu la bataille, mais Pazuzu semblait continuer de l'occuper. Le caractère d'Enki ne le poussa pas à provoquer Phoenix en lui faisant remarquer que c'était plutôt à lui d'abandonner : Lui et Lilith préparaient peut-être quelque-chose, peut-être une fuite. Le pilier n'eut pas le temps -ironique- car déjà Hécate avait envoyé au tapis Lilith et lui fonçait dessus avec une rage sans précédent : Enki n'en perdit pas une miette et constata que le véritable pouvoir de Phoenix était encore inconnu quand il vit la faux passer à travers lui... Hécate fut alors en danger et c'est Nate qui vint à son secours en faisant apparaître un portail. Ouah mais décidément Nate était pleins de ressource, le combat d'épée où il rivalisait avec une des plus grandes démones et maintenant ça : depuis quand les scientifiques étaient si bourrins ? Nate d'ailleurs énonça ce que tout le monde pensait tout bas : ils avaient à présent l'avantage du nombre. Maintenant que Olivier et Hécate semblait avec eux, tout irait mieux... non ?
Le temps se stoppa, alors que l'ennemi était au pied du mur. Enki n'arrivait pas à se détendre, au contraire la tension n'avait jamais été aussi palpable... Le barman savait que les cratiides pouvaient toujours être sacrifiées, et Phoenix non-plus n'avait pas oublié cette télécommande : mais fort heureusement, il ne l'utilisa pas. Tous s’impatientaient et Nate renouvela son appel jusqu'à ce que l'impensable se produisit : Furfur abdiqua. C'était bien trop louche, et tout le monde semblait de cet avis puisque personne ne bougea.
... Cet enfoiré avait en effet bien un plan B et bientôt un gaz se rependit pour les occire ; Pazuzu Ulphir et Phoenix avaient des masques qui les avaient attendu depuis le début. Enki bloqua sa respiration, mais son niveau de fatigue l'empêcha de rester en apnée très longtemps. Chaque seconde était précieuse et tous les guerriers le savaient : Enki ne bougea plus et se laissa tomber au sol pour économiser son air. Nate était équipé, tout reposait sur lui.
Le dösatzien bien sûr regarda vers les cratiides et Olivier : il devait éloigner le poison des créatures. Il leva un index et abandonna ce qui lui restait de force pour tenter un chant du vent vers elles pour créer une barrage d'air et empêcher le gaz de les atteindre mais rien ne se produisit : ce n'était pas son manque de force, le pouvoir du second d'Hécate subsistait malgré qu'il soit endormi. Quelle poisse !


Geshti avait vu Olivier perdre ses forces : si le dôme autour d'eux disparaissait, ses frères et soeurs ne seraient plus protégés... Mais elle serait libre ! Libre d'aider son grand frère ! Libre de redevenir une actrice de ce combat ! Malheureusement déjà elle sentait ses yeux se fermer seuls. Elle réunit ses forces et s'avança, déterminée vers la limite. Plus qu'un pas. Si elle franchissait le mur invisible cela voulait dire qu'Olivier ne les protégeait plus et que les corps endormis de toutes le cratiides pourraient être visés pendant la bataille finale. Si le pouvoir de zone d'annulation de technique d'Olivier persistait après son endormissement, ce n'était pas forcément le cas de la cage qu'il avait créé pour les contenir. Mais elle devait tenter d'aider Enki ! Plus qu'un pas et elle serait fixée... Plus qu'un petit pas ! Sa tête lui tournait. Un petit pas... Alors elle fit retentir un cri aiguë dans son dernier souffle, une plainte de frustration, ou peut-être un encouragement : Enki, et peut-être d'autres, en tournant la tête vers elle constateraient qu'elle s'était écroulé au sol, son corps ayant été dépossédée de toute forces.


De ses yeux mi-clos Enki vit un portail s'ouvrir près de lui et un masque apparaître : Il l'enfila comme on parvient parfois à nous lever en plein rêve, à peine éveillé. Il avait trop avalé de gaz et son esprit était déjà en chemin vers Morphée. Il eut juste le temps d'entendre que le poison ne devait pas être mortel... Avant d'avoir une nouvelle absence, un peu soulagé.

Il retrouva sa conscience alors qu'une main sur son épaule le soignait : le gaz agissait toujours un peu mais avec son énergie revenue et ses blessures en moins, il pouvait bien mieux résister aux effets.
"Hikari..." Dit-il en ouvrant les yeux et constatant son erreur voyant qu'Hécate qui le soignait. Il put reprendre complétement son apparence humaine, et les plumes qui parcouraient son bras disparurent en même temps que le reflet vitreux dans ses yeux surpris de voir la femme de son côté. Il lâcha un sourire qui fut bref quand il ressentit l'aura de Phoenix qui n'avait plus rien à voir avec l'ancienne.. Et pour cause ! Un tout nouvel homme le menaçait d'une attaque et c'est Nate qui se chargea de stoppa l'assaut. Bizarrement même si l'épée du magma l'avait traversé, cela avait arrêté l'attaque. "C'est... Phoenix ?!" Fit Enki d'une voix étouffée par le masque en se relevant pour se mettre en garde aux côtés d'Hécate. Nate fut frappé et projeté contre un mur derrière eux : Le patron de bar s'élança pour le rattraper avant l'impact. Nate et Hikari avaient combattu sans cesse depuis leur arrivée, et Enki était ravi d'enfin revenir dans la bataille pour les soulager. Enki aida le magma à se relever, et une main sur son épaule il regarda dans la direction d'Hikari : enfin l'ange était libre de ses mouvements.
Il était temps pour les trois amis de se rassembler : Hikari les rejoindrait peut-être via la téléportation, mais Enki prit les devant en marchant aux côté de Nate en sa direction. Cela ne servait à rien, mais il avait besoin de se tenir un instant à leur côtés, peut-être les protéger un peu, leur donner du répit, ou trouver un peu de répit lui-même, aux côtés de ces deux hommes qu'il estimait tant. Ses meilleurs amis risquaient leurs vies pour lui : Il avait besoin de les sentir vivants, prêt de lui, un peu, avant de repartir au combat...
"Hécate ne fera pas le poids, n'est-ce pas ?" demanda Enki à Nate. "Il faut convaincre Pazuzu... Il doit connaître leurs points faibles." Le trio à présent masqué ne pouvait pas perdre si près du but !

« Je vais pouvoir en même temps en terminer avec le Némésis de mon maitre, et rajouter un ange à mon tableau de chasse. Pourquoi ? Car vous faites face au duo le plus puissant du monde des démons. »

La main d'Enki se crispait de rage en imaginant qu'il pourrait les perdre. Ses dents se serraient quand il s'empêcha de regarder Lilith dévorer Epoh. Ses cernes se noircissaient, comme son cœur emplie de haine envers les deux monstres qu'ils combattaient. Tuer Hikari, Nate, Geshti, tous les autres, non, jamais Phoenix ne pourrait... Enki lâcha le bras de Nate qu'il soutenait et se posta devant ses amis pour faire face à Phoenix et Lilith : la voir couverte du sang noir d'Epoh lui donnait des hauts le cœur mais le rendait encore plus déterminé à s'accrocher. Tous avaient tant donné pour lui, il était tant qu'il se bouge à son tour.
"Je ne pourrais pas me regarder en face si je n'ai pas moi-même mis au moins un coup à cet enfoiré avant que tout ceci soit fini. Si vous avez un dernier conseil les gars... je prends." Dit-il, frissonnant de peur, de rage, et d'adrénaline avant de définitivement porter toute son attention à son ennemi.

"Serafino t'as vraiment bien formé, il faut vraiment un certain talent pour réussir à ce point à se créer des ennemis en carton... Sérieusement ? Moi ? La Némésis de Sérafino ?" Enki avança vers Phoenix de deux pas. Non loin d'eux dormaient Olivier, Calibri et toutes les innocentes montagnes de plumes noires. "Tu m'as suffisamment observé ses derniers mois pour comprendre à quel point je n'ai pas le profil de l'ennemi jugé à poursuivre sur deux générations... Et je pense que cela t'énerve d'ailleurs, de savoir que ton maître a perdu contre le plus pathétique des adversaires qu'il a dû combattre de sa vie." Enki fit un pas de plus. "Je tenais d'ailleurs à te féliciter, Sérafino s'en était pris à un incapable futur patron de bar, toi tu as fait mieux : tu as torturé et tué un gamin !!" Il regarda Lilith et sa voix tremblotait un peu. "Quelle classe, je félicite le plus puissant duo du monde des démons ! Bravo à vous pour ces exploits !" Hikari pouvait à présent montrer sa nature d'ange, mais Enki lui, au contraire, usa de sa capacité démoniaque naturelle pour camoufler son aura. " ... Vous n'arrivez même pas à la cheville de Gohen : Si lui-même n'avait pas réussi à fédérer les royaumes de ce plan, je ne donne pas cher de vous." En effet, même Pazuzu semblait douter de Phoenix à présent. "Gohen a été détrôné mais aujourd'hui il est regretté car ceux qui lui ont succédé n'ont jamais été à sa hauteur. Surtout ceux qui gazent leurs opposants !" Enki avait toujours été un fanboy de l'ex-Roi de ce royaume mais pourquoi en parler maintenant ? Parce que Pazuzu semblait lui-aussi être sensible à ce sujet ? Ou pour gagner du temps ?
En tout cas Enki faisait face à présent au nouveau profil mature de Phoenix, et tout semblait indiquer que le combat final allait les opposer. Enki lança un regard à Hécate : peut-être que s'allier tous les deux serait une bonne chose pour affronter Phoenix tandis qu'Hikari et Nate s'occuperait de Lilith. En tout cas, Enki voulait manifestement entrer dans le combat cette fois-ci, et pour la première fois se battre sérieusement.

"Phoenix, il est temps que je montre à ton invité ma spécialité... Après tout tu avais un atout pour bien recevoir Hécate et Olivier et tu n'en t'en ai même pas servi : Tu as l'un des meilleurs barman de la galaxie à domicile !"
Enki leva sa main droite et claqua des doigts. Le chant du vent vint le recoiffer d'une queue de cheval parfaite, et dépoussiéra ses vêtements. "M'obliger à porter un masque ne m'empêchera pas de bien présenter ! Madame, ce sera un plaisir de vous servir, et j'espère bientôt que je concurrencerai Olivier en vous faisant goûter mes pâtisseries !" Il fit une courbette à Hécate avant de se tourner à nouveau vers Phoenix. "Ne soit pas jaloux, toi aussi tu vas déguster ! Monsieur vous avez commandé une Némésis ? Je ferai de mon mieux pour vous servir !" Dit-il avant d'utiliser la danse de l'aigle d'une façon nouvelle : sa rapidité de déplacement lui permettait de se dédoubler et ce sont des dizaines d'Enki qui semblaient apparaître et disparaître autour de Phoenix, tentant régulièrement de lui donner un coup. Est-ce qu'il était capable d'esquiver des coups simultanés ? Dans différentes directions ? Enki ne semblait pas spécialement être plus que ça attentif à cela mais la lueur dans ses yeux avait changé : manifestement sa force revenue lui avait donné un second souffle et à en croire sa hâte à retourner au combat aurait-il... Un plan ?
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   
 
[Monde Démoniaque] Liens du sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» (F) Katie McGrath ? les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» (m) Les liens du sang sont les plus fort - Lien famillial
» Les liens du sang ne peuvent être défaits ? Grey's family
» [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang
» Les liens du sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-