Partagez | 
 

 Tritek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

MessageSujet: Tritek   Mer 16 Mar 2016 - 17:36
Tritek
Démons



Il est 15 heures sur la planète Tritek, je suis avec mes hommes un conseil a lieu. Nous parlons de la situation actuelle avec le roi des Tritekians, la situation est sous contrôle enfin pour l'instant, les démons sont repoussés temporairement. L'armée de Freezer et l'armée des Tritekians sont nombreux, mais les démons sont encore plus nombreux que nous tous réuni. Le point positive est qu'ils sont encore plus faibles que les Tritekians, le roi ordonne a, ces hommes dans la pièce de faire montrer la carte de la région, une carte géante est alors posée sur la table. Je sirote tranquillement une grenadine, je bois avec une paille, mes hommes me regardent le bruit de la grenadine, dérange le roi. Je regarde le roi qui se retient de hurler de rage, il n'a pas l'habitude à un tel manque de respect envers lui. Il me montre sur la carte une zone en rouge, c'est la zone des démons leur progression avance rapidement. Je me lève, j'arrive à coter du roi, je regarde la zone, je remarque un petit détaille, le dessert ou se sont installés les démons sont entourés par une de nos bases. Il suffit de prendre les démons par le nord, la ville de Freezer 3-5-8 est au nord, ils nous suffissent de les prendre par surprise. Le roi est d'accord avec cette idée, nous sommes d'accord, au moment où tout semble s'arranger un messager arrive de la part du front du sud.

Un Tritekian, il met genou à terre devant son roi et moi, il nous raconte que les démons sont passés à l'attaque. La résistance du sud est en train de subir un siège, je pars tout de suite avec mes hommes pour le sud. Le roi lui reste à la capitale, au cas où cela est une diversion, je quitte la capitale avec mes hommes, nous volons en direction du camp au sud. À notre arrivée le camp est complètement détruit, le combat continue malgré que le camp est tombé. Les Tritekian n'ont aucune chance face aux démons, ils sont courageux certes, mais on ne gagne pas une bataille seulement avec du courage. Mon armée compte dans ses rangs pas moins de 5 000 hommes avec une force moyenne de 1300 unités, les Tritekian comptent en moyenne une force de 500 pour les meilleurs soldats, leur nombre est de 6 000 hommes. Les démons comptent pas moins d'après nos informations une armée de 10 000 démons avec une force moyenne de 1000 unités, ses démons foncent sans stratégie, c'est là leur point faible, leurs dirigeant sont tous aussi idiot que leurs soldats. Je fonce avec mes hommes sur les démons, un combat d'une rare violence s'engage, nous sommes 3 000 en comptent les Tritekians. Ils sont plus de 3 000 à première vue, mais le combat n'est pas perdu d'avance, nous affrontons avec rage les démons.



Kuriza : n'hésitez pas à éliminer les démons, même s'il s'agit d'enfant !


Soldats : oui !!!

Le chef de cette troupe est, face à moi, un Makyo, il s'agit d'un démon de la planète Makyo. Il fonce sur moi, j'esquive facilement les coups du démon, il utilise des armes, pour être plus précis des sabres. Il a sorti des sabres de c'est 2 bras, il ose m'affronter ! Il fonce sur moi, j'esquive facilement les coups du démon, il utilise des armes, pour être plus précis des sabres. Peut importer qu'il soit un grand stratège ou un démon avec une intelligence extraordinaire, c'est toujours les plus forts qui dominent. Ce démon arrive, à me touche à l'épaule, il découpe mon armure au niveau de l'épaule, il ose me toucher moi Kuriza ! Je vais te tuer ! Pris par la rage, je recule et je le frappe avec ma queue droits dans le visage, il est aveuglé, j'en profite pour le transpercer d'un rayon de la mort en plein torse. Il tombe mort devant ces hommes, c'est dernier prennent la fuite, mais mes hommes et les Tritekians ne les laissent pas partir. Avec mon aide, nous éliminons chaque démon sur-le-champ de bataille, après que les démons sont tous morts, il ne reste sur le champ de bataille une odeur de mort nous brûlons les corps puis avec les Tritekians, nous repartons pour la capitale, ils vont repartir dans quelques jours avec d'autre homme avec un nouveau camp, je me demande que fait le roi des Tritekians ? De Retour a la capitale, je constate que les forces des démons ont tenté une attaque, mais le roi a repoussé, on dirait, les forces des démons.

Je suis de retour au château royal, le roi n'a toujours pas bougé de son trône, il mange du raisin avec une pomme verte dans sa main droite. Le roi me félicite pour mon exploit, il a repoussé les forces des démons, il m'explique les détails, mais la perte des soldats des 2 coté est grande. Nous devons agir au plus vite, les démons ont essayé de prendre la capitale, ils ont fait tomber le camp du sud. Le roi est d'accord comme toujours avec moi, il convoque les soldats Tritek et les soldats Cold, un discours le roi fait un discours aux troupes.





Roi Tritek : mes frères aujourd'hui, nous avons repoussé les démons, cela va faire plus de 300 ans que les démons essayent de nous voler notre planète. Nous devons assurer la sécurité des futures générations, je sais vous avez peur pour vos frères pour vos sœurs pour vos parents, mais nous allons montrer a, ces démons qu'ils ne sont pas les bienvenue sur la planète Tritek !!!


Soldats : ouais !!!


Le discours semble marcher, le morale est une arme de guerre, maintenant nos troupes sont motivées, il faut passer au plan B.



Dernière édition par Kuriza le Ven 18 Mar 2016 - 19:09, édité 1 fois
Invité

MessageSujet: Re: Tritek   Ven 18 Mar 2016 - 19:08
Tritek
Démons



Le plan B, le plan B consiste à faire venir l'élite de l'élite sur la planète Tritek, le commando Ginyu va venir nous aider pour mettre fin à cette guerre qui a trop durée. Je vais avertir le commando Ginyu dans mon vaisseau, je rentre par la porte du vaisseau, je passe quelques couloirs vides, je me demande où sont passer ses abrutis de soldats. Le vaisseau semble vide, c'est bizarre normalement les équipes médicales et quelques soldats doivent rester obligatoirement sur le vaisseau. Je rentre dans la salle de commandement toujours rien, c'est bizarre, je passe le message au commando Ginyu, j'attends leur réponse. Un message arrive, de la part du commando Ginyu m'a répondu, je vais vite lire le message évidemment normalement, c'est mes larbins qui font ça.

Ginyu :  Nous avons reçus votre message seigneur Kuriza, nous allons passer en vidéo conférence.

J'enclenche la vidéo conférence, je vois Guldo qui mange des chips devant moi. Il me regarde avec ses 4 yeux, je le regarde à mon tour, Reecom le pousse avec son énorme menton, il mange une barre de chocolat. Il parle si fort que je tremble rien qu'en entendant sa voix si grave, les autres membres du commando arrivent à leurs tours.

Reecom : Grunch...Grunch... Seigneur Kuriza, vous nous aviez demandé un coup de main ?

Je soupire, cette grosse brute me parle la bouche pleine, il ne connaît pas les bonnes manières.

Kuriza : Oui... Je veux que vous rejoigniez sur la planète Tritek, je vous envoie les coordonner.

Guldo : désoler, nous ne pouvons pas vous prêter main forte, nous sommes sur une mission importante.

Jeice et Barta : Oui ! Nous sommes actuellement sur la planète Dark, un petit malin s'amuse à s'attaquer à l'empire Cold.


Comment osent-t-ils, je suis le fils du grand Freezer, ils me doivent obéissance, je vous ordonne de venir sur la planète Tritek tout de suite bande d'incapable !

Kuriza : où se trouve Ginyu, je veux voir votre chef tout de suite !

Reecom : pas la peine de hurler le capitaine va arriver dans quelques minutes, il a envoyé le message puis il est parti s'occuper de notre "problème".


Barta : nous sommes désolés, notre mission nous appelle le capitaine à du mal seule apparemment face au "problème". À bientôt seigneur Kuriza, nous vous souhaitons bonne chance pour votre guerre.


Je brise de rage les commande du vaisseau, l'écran devant moi devient noir et blanc, vu que le commando de mon père n'est pas disponible, je vais me créer mon propre commando depuis le temps que je rêve d'avoir ma propre élite. Je regarde sur mon scooter de mes soldats les plus puissants, que des minables leurs forces ne dépassent même pas celle des Saibaimans.

Kuriza : Bip... 1249... Bip... 1450... Bip... 1875, c'est la force la plus haute dans mon armée 1875, je ne peux pas faire une élite avec des minables comment eux.


Je continue de chercher dans le scooter, je ne trouve que des minables tous avec une force de soldats de base. Pas étonnant que la guerre dure plus de 300 ans avec des sous Saibaimans comme soldats, tien un nouveau viens d'arriver, je regarde comment il s'appelle.

Kuriza : hum...19 000 unités, il s'agit du soldat d'élite Kiwi un soldat de mon père, il est venu comme messager ce matin, il est encore ici.

Je contacte le scooter de Kiwi, il me répond.

Kiwi : ici, Kiwi...

Kuriza : Kiwi c'est bien ça, je veux vous faire une proposition assez intéressante pour votre carrière militaire.


Kiwi me répond avec assurance.

Kiwi : Hum... Dites-moi qui êtes vous, vous devez être une personne importante pour me donner un coup de pouce.


Je rigole discrètement, je mets ma main devant ma bouche.


Kuriza : on peut dire que je suis assez important pour vous faire passer de simples soldats d'élite à l'élite de l'élite. Donc si tu me rejoins, je veux te prendre dans mon commando spécial, mon père sera surement d'accord.

J'entends un Gloups, Kiwi semble réaliser qui je suis.

Kiwi : Ha ! C'est vous seigneur Kuriza ? Bien sûr que je rejoins votre armée, maître Freezer sera surement d'accord.

Kuriza : donc vous êtes le premier membre du commando Kuriza, il me reste plus qu'à trouvé 2 autres membres. Passer me voir tout à l'heure, je serais au château du roi Tritek, ha oui, j'ai failli oubliée, vous avez livré un message ce matin, je veux savoir de quoi il s'agit.


Kiwi : je...Je...Je...


Kuriza: allons ne tremblez pas comme ça, je suis plus indulgent que mon père s'il s'agit d'une mauvaise nouvelle, tu ne seras pas responsable.


Kiwi me dit qu'il s'agit d'un message du grand roi Cold en personne, il me convoque à la réunion familiale de la famille Cold. Je suis soulagé, j'ai pensé que le message aller annoncer encore une catastrophe de la part des démons, je coupe mon détecteur, je pars du vaisseau, je passe les couloirs aux peines fins, pour trouver ses abrutis de soldats, alors que je décide de partir, j'entends des bruits qui viennent d'une pièce au fond du vaisseau. Je marche lentement vers la pièce, j'ouvre la porte, je vois mes soldats tous en train de jouer aux cartes. Je suis dans une rage folle, je détruis le sol avec un coup de pied, ils se relèvent tout au garde-à-vous. Je ne tolère pas une telle insolence surtout envers mes propres soldats, je les regarde, ils tremblent tous de peur. Je fais signe à un soldat, il s'avance devant moi, il tremble de peur, il transpire. Je vais faire un exemple avec celui-là, j'ai encore besoin des autres, enfin pour l''instant. J'attrape la tête du soldat avec ma queue, je lui serre la bouche de plus en plus il commence à étouffer. Je le jette devant ses amies, les autres commencent à le relever.


Kuriza : je ne tolère pas ce genre de comportement surtout venant de mes propres soldats, désormais, je veux un rapport tous les jours de la situation de tous les camps, compris !


Soldats : oui seigneur Kuriza !


Je pars, mais avant j'achève le soldat avec un rayon de la mort dans le torse. Les autres repartent tous vite à leur poste. J'ai le sourire aux lèvres, je sors du vaisseau la situation semble s'arranger. Je retourne à la citer Freezer 3-5-8, j'arrive dans le palais royale Kiwi est déjà là, je le nomme capitaine du commando Kuriza avec un allié comme Kiwi, nous sommes sûr de gagner.

Invité

MessageSujet: Re: Tritek   Mer 23 Mar 2016 - 2:23
Tritek
Démons




Je tiens une grenadine à la main, je regarde Kiwi à genou devant moi et le roi, il semble intimidé par moi, je lui demande d'approcher de moi et du roi. Je me pose sur le trône du roi, il se met à genou à côté du trône, je bois la grenadine. Kiwi approche, il met sa main gauche contre sa poitrine, il baisse la tête, je le regarde toujours en train de boire ma grenadine. Je lui demande d'enlever son armure couverte de crasse, il enlève son armure jaune et violet, j'ordonne au soldat de me donner sa nouvelle armure. Des soldats à Kiwi une armure rouge et blanc, avec le signe de Freezer sur la poitrine désormais Kiwi devient le meilleur soldat de mon élite. Mais avant de lui donner ce titre, je vais lui faire passer quelques tests, devenir une élite n'est pas chose facile surtout dans mon armée, je suis très perfectionnisme avec mes soldats. Je demande au roi de préparer la salle d'entraînement, le roi semble étonner de ma requête avec une voix apeurée, il me répond que la salle n'est pas faite pour des soldats d'élites. Je me moque que la salle soit faite pour les soldats de base classe, Kiwi va passer le premier test dans la salle d'entraînement, le roi se lève puis ils nous conduisent dans la salle. Arrivé devant la porte le roi tape un code sur une grille de chiffre en langue Tritek, je comprends le langage des Tirtekians normalement, mais cette race est passée par plusieurs langages, il s'agit de l'ancien Tritek. La porte s'ouvre, une lumière aveuglante apparaît, la salle est ancienne, nous rentrons avec Kiwi dans la salle le roi quant à lui nous laissent seul.

Nous sommes au milieu de la salle le sol s'ouvre autour de nous, des boules sortent du sol, elles se mettent en cercle face à nous. Je sors une bouteille de grenadine, je bois la grenadine avec une paille, je bois devant les boules qui tournent devant nous, Kiwi regarde les boules, il semble sûr de lui. Je lui demande de détruire toutes les boules dans un temps impartis, il accepte le défi. Je sors du cercle, la gravité augmente dans la salle les boules attaquant Kiwi, il esquive chaque boule facilement, pour l'instant rien d'exceptionnel pour un guerrier de son niveau. Les boules continuent d'attaquer Kiwi, mais elles tirent des Kikoha, je bois ma grenadine en regardant les boules qui tirent sur Kiwi. Le guerrier utilise une onde de choc autour des boules, il détruit chaque boule une par une, il a réussi le premier test. Je regarde le temps, il a fini second, évidemment le premier étant moi, il impressionne quand même. Nous sortons de la salle la gravité redevient normale, nous allons passer à la seconde épreuve, nous arrivons dans la salle des cartes. Dans cette salle se trouvent toutes les planètes de la zone, je demande à Kiwi de me regarder chaque planète puis de me dire qu'elles sont leurs forces et leurs faiblesses, c'est bien d'être fort, mais il faut un minimum de connaissance. Kiwi regarde les cartes attentivement, il me dit qu'il est prêt, je lui demande qu'est-ce qu'il peut me dire sur la planète Vegeta 1.


Kiwi : planète sous le régime de la monarchie du roi Vegeta, planète diriger par ce même roi sous les ordres de l'empire Cold. La planète Vegeta est riche en minéraux et en nourriture, l'empire de la planète est constituée de soldats d'élite voici leurs force, leurs faiblesses est la suivante. La plupart des soldats d'élite sont regroupés dans la capitale ce qui laisse les autres villes aux mains des soldats de basse classe, voilà leurs faiblesses un soldat d'élite à la possibilité de détruire une planète de rang D. Tandis que la basse classe peut conquérir une planète de rang F, la cité principale est mieux protégé que les autres villes de la planète.

Kuriza : ton raisonnements est intéressant, selon toi le roi garde les meilleurs soldats prêts de lui et sa famille, je suis d'accord avec toi ce roi Vegeta ne me plaît pas. Maintenant passons à la prochaine question, si je te dis planète Arcosian, tu me réponds ?



Kiwi : la planète Arcosian a été la première planète à passer un marché avec les Saiyens, leurs forces et leurs faiblesses reste inconnue à ce jour. Mais une rumeur prétend que cette race est douée dans la fabrication d'armes de vaisseaux et d'autres choses aussi utilise pour les guerres spatiales.


Kuriza : bonne réponse... Tu as réussi le second test, nous allons passer au dernier test.



Je sors de la salle avec Kiwi, nous descendons les étages en tapis roulant sur le sol, nous sommes arrivés en bas du château au dernier étage. Nous arrivons dans un couloir étroit, le couloir est sombre il y a plusieurs cellules avec des prisonniers en cage. Il y a une pièce gardée par des gardes, nous rentrons dans la pièce le garde nous ouvre rapidement, puis il referme la porte. Nous sommes dans une salle à peine éclairé, un bruit de grincement de dents retentie, dans la pièce. Une ombre apparaît dans le peu de lumière, un monstre est enchaînée, il est retenu par des chaînes. Je détruis les chaînes avec un Kikoha, le monstre est un affreux démon capturé autrefois pendant un affrontement face aux démons. Un monstre colossal est, face à Kiwi, la dernière épreuve consiste à se débarrasser de ce monstre. Le monstre détruit la salle, il sort dehors Kiwi le rattrape rapidement, il lui lance quelques Kikohas, mais sans effets sur le monstre. Le monstre lance un Kikoha énorme sur Kiwi, il esquive de justesse, il retente de toucher le monstre avec un Kikoha, mais c'est le même résulta. Le monstre ignore Kiwi, il avance vers la ville Kiwi passe au corps au corps avec le monstre, la peau du monstre est aussi fur que de la pierre. Kiwi ne pourra rien faire de cette façon, il doit changer de tactique, Kiwi enchaîne le démon avec des coups de poing et des coups de pied. Mais le démon avance ce s'occuper de Kiwi, c'est trop long dépêche toi idiot, il va surement détruire la ville par ta faute, pense à ses faiblesses si tu trouve sa force, tu trouve ses faiblesses. Les 2 attaques se percutent, Kiwi semble avoir du mal à s'occuper du monstre, le démon reprend l'avantage. Je décide de donner un conseil à Kiwi, je sors des débris de la salle.


Kuriza : Tu ne vois pas ? La taille du monstre est sa faiblesse.


Kiwi : D'accord...

Kiwi disparaît rapidement, la vague du démon emporte celle de Kiwi, ce dernier arrive à faire tomber le démon. Le démon est à terre, Kiwi l'achève avec une énorme vague déferlante, le démon lance plusieurs Kikohas sur Kiwi. Le démon est touché, Kiwi est blessé, il retombe sur le sol juste à côté de son ennemie. Le monstre lève la main pour achever Kiwi, ce dernier tremble de peur, il commence à flatter le démon. Il est lâche, il n'est pas très bon tacticien, j'achève le démon juste avant qu'il touche Kiwi, le démon est mort Kiwi est blessé. J'ordonne à des gardes d'emmener Kiwi a la salle de soin, il est lâche, mais avec un bon entraînement, je pense qu'il peut devenir plus fort. Il a réussi les 3 tests, il est désormais officiellement le capitaine de mon armée d'élite.

Invité

MessageSujet: Re: Tritek   Jeu 5 Mai 2016 - 23:39
Tritek
Démons




Maintenant que j'ai un soldat d'élite comme Kiwi sous mon commandement, je peux gagner la guerre facilement, j'ai rendez-vous au château avec le roi Tritek ,il  veut me parler de quelque chose d'important en rapport avec les troupes des démons, c'est ce qu'il me dit dans son message. Je rentre dans la salle du trône, je regarde la décoration, je ne fais jamais attention à ce genre de choses sauf dans ce cas-là, la couleur des murs sont moche, elle est rouge clair cela me fait mal aux yeux, je détourne le regarde des murs, j'ai les yeux qui piquent. Le roi me demande si je vais bien, je le regarde à peine, il est sur son trône, j'avance vers lui, j'ai une bouteille de grenadine à la main, je bois quelques gouttes de la grenadine. J'arrive devant le roi qui est entouré par son armée enfin ce qui reste de son armée, il me dit que les troupes démons avancent par l'Est en force. Le roi a peur pour son peuple, il se met à trembler de peur, je le rassure devant ses hommes qui tremblent a leurs tours. Je lui dis "Ne vous en fait pas, je vais envoyer le Capitaine Kiwi au camp de L'Est, il va s'occuper des Démons." Le roi reprend son calme, il souffle dans ses mains puis se lève de son trône pour me laisser passer. Je monte sur le trône le roi recule lentement, il se met à genoux tout comme ses hommes, je lui demande combien, nous sommes au château actuellement.

Roi Tritek : 30 soldat d'élite... 50 serviteurs...100 esclaves...1000 prisonniers, pourquoi demander vous cela puissant seigneur ?

Kuriza : 30 soldats d'élites, leurs forces est inférieure à 1000 unités donc cela nous fait 30 soldats inutiles en cas d'attaque du château. Les démons, eux possèdent une force plus faible, mais un sens de la fidélité a leur maître puissant, ils pourraient mourir pour leurs causes certes leurs nombres sont plus nombreux que les Tritekians, mais leurs forces sont plus faibles aussi. Nous affrontons des démons de seconds rangs, ils ne veulent rien sans leurs chefs, donc je propose un plan, il suffit de détruire le grand chef de l'armée puis les pions tomberont tout seuls, ils seront affaiblis puis c'est là que nous frapperons à nouveau.

Roi Tritek : ...

J'envoie l'ordre avec mon scooter à Kiwi qu'il parte immédiatement pour le camp Est, je reste sur le trône du roi avec un air confiant est sûr de moi avec ma grenadine dans la main droite, je bois quelques gouttes avec ma paille. Après 1 mois à faire un plan de bataille correcte qui peut marcher contre les démons, je reçois un message de Kiwi, il est revenu du camp Est, j'avais oublié l'attaque des démons, le roi aussi, je pense vu qu'il ne me parlait plus de cette attaque. Je décide de laisser tomber ce que je suis en train de faire pour faire venir Kiwi pour qu'il nous fasse son rapport, il entre dans la salle du trône, je lève la tête, je le vois couvert de bandages, il est blessé. Je lui demande comment cela, c'est passé pendant, c'est 1 mois au camp, il me regarde avec un air de fierté.

Kiwi : je déclare seigneur Kuriza, que l'armée démons est réduit de 25 % leurs forces ont tous été détruites à la première seconde de notre arrivée.


Kuriza : alors pourquoi si vous aviez vite réglé le problème vous avait mis 1 mois pour revenir, j'attends des explications, nous sommes en guerre je vous le rappel Kiwi.


Kiwi : heu... Bas en fait... Le campement a subi de lourds dégâts pendant notre combat, nous avons mis 1 mois pour réparer les appareils endommagés, nous ne pouvons pas vous contacter à cause des dommages causés par les démons.


Kuriza : c'est bizarre, les démons ont attaqué le camp pour détruire les appareils, cela ne ressemble en rien à leurs façons de faire. Ils ont agi depuis 300 ans de la même manière, ils ont des stratèges maintenant ?


Roi Tritek : ...

Nous réfléchissons sur le plan de conquête du territoire démons, 50 % de la force des démons ont été exterminés en moins de 1 an, c'est plus que le siècle dernier. Je termine le plan de guerre, le roi est d'accord comme toujours avec moi, Kiwi aussi comme toujours, je demande l'avis à un soldat qui traîne ici. Il tremble de peur puis me dit que le plan est parfait, je le tue sur place, il ne reste plus rien de lui. Je me retourne, je regarde les autres soldats, ils tremblent tous de peur, je lève le doigt vers eux, je les extermine un par un avec un Rayon de la mort. Le roi a trop peur pour oser m'arrêter, il tremble de peur Kiwi se retient, mais il semble aussi avoir peur de moi.

Kuriza : nous n'avons pas besoin de faible est de pleutre dans nos rangs, cette bataille sera la dernière, il ne faut pas exister le vainqueur remportera la planète, il ne faut pas que nous perdions.


Après avoir prononcé ses mots Kiwi est le roi ont reprit confiance en eux, ils partent de la salle pour appeler les autres soldats, je sors sur le balcon, je vois toutes l'armée des Tritekians en bas du balcon le roi puis Kiwi arrive par la suite mes côtés, le roi fait un discours à ses hommes.

Roi Tritek : Mes frères, nous sommes aujourd'hui le grand jour, pendant 300 ans de combat contre les démons vos pères, vos frères sont morts au combat pour repousser l'invasion des démons, cette souffrance va prendre fin au coucher des 2 soleils un seul camp sortira vainqueur de cette bataille faite tout ce qui est en votre pouvoir pour nous faire remporter la victoire.


Kuriza : écoutez-moi, des morts beaucoup vont sûrement mourir, mais grâce a votre sacrifice, nous allons donner un avenir meilleur à vos fils, aux futures générations .


Kiwi : Je vais vous accompagner sur le champ de bataille faite moi confiance .


Je regarde Kiwi qui fait un sourire sournois, il prépare quelque chose, le roi quant à lui trembler de peur devant ses hommes, mais il le cache. Je préviens mes hommes qui sont restés au vaisseau qu'ils doivent venir au camp Ouest sous peine de mort, le combat va prendre fin ce soir.

 
Tritek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-