Partagez | 
 

 Awake [Privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20561
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | L'épée Serpent | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: Awake [Privé]   Jeu 21 Avr 2016 - 14:35
Après une très longue période, encrée dans une certaine solitude – et à la fois pas, puisqu'elle avait côtoyé un tas de gens durant cette "escapade" à Satan-City – Claire qui n'avait jamais cessé de se maintenir en forme, du moins, physiquement parlant, se rendait en ce lieu symbolique. Cela faisait un petit moment que la claymore ne s'était pas entraîné ici, elle pensait alors que cela lui ferait le plus grand bien. Comme à son habitude, souvent seule pour se rendre aux entraînements – non pas par agoraphobie croyez-le bien, mais parce que c'était une femme solitaire – la guerrière se posa près de la salle de l'esprit et du temps. Elle avait passé de très longs mois – et d'ailleurs plus d'une année – à construire sa vie à présent dans Satan-City. Il y avait toujours de quoi apprendre encore et encore, il fallait simplement aller de l'avant et "pousser les opportunités" à apparaître dans nos vies. Claire avait pu faire du boulot incroyable au sein de la capitale, de son arrivée jusqu'à la fin, elle y avait été professeur en dojo, militaire, bénévole dans des associations sportives, et avait même apprit l'art de la forge. Sa petite vie paisible avait durée un long temps, et tout semblait à sa place en ce moment dans Satan-city – depuis que cette femme louve, Narumi, avait remanié entièrement le système militaire.

C'est ainsi que quittant la ville après plus d'un an et cinq mois de vie là-bas, la claymore avait décidé de refaire une "petite tournée des salles d'entraînements" en commençant par la plus logique et la plus proche. Plus tard, elle retournerait à nouveau sur Dösatz pour continuer son périple dans ses continuel entraînements. En attendant, la jeune femme était à présent près d'une des salles les plus populaires au monde. Elle se fit accueillir par " l'intendant " qui était toujours présent ici depuis très, très longtemps. Quand elle attendit pour pouvoir rentrer dans la salle, une aura plutôt familière se fit sentir dans les lieux. La jeune femme tourna alors la tête et reconnu un jeune homme avec qui elle s'était déjà entraîné.

Spoiler:
 

- Contente de te voir, cela fait un moment que nos chemins se sont séparé. Elle souriait. Il est évident que tu viens ici afin de t'améliorer, si tu le désire, tu peux m'accompagner. J'ai pris l'habitude depuis fort longtemps de m'entraîner seule mais des exceptions ne font pas de mal !

Souriante et de visiblement bonne humeur, la jeune femme attacha ses cheveux qui avaient beaucoup poussé depuis tout ce temps – et qu'elle n'avait pas encore décidé de couper de nouveau. Claire attendit qu'on lui ouvre la porte de la salle et fit signe à son compagnon de la suivre s'il le désirait. Cela pourrait être tout à fait ludique de s'entraîner avec autrui, ça faisait un moment que ça ne lui était pas arrivé.





Spoiler:
 
Aki Hide
avatar
Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 25/01/2016
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 895

Techniques
Techniques illimitées : ???, ??? , Rayon lumineux
Techniques 3/combat : Canon lumineux, Poing lumineux
Techniques 1/combat : Flash Erase

MessageSujet: Re: Awake [Privé]   Jeu 21 Avr 2016 - 22:35
Ma quête d'entraînement se poursuivait, j'explorais cette planète, des océans, des montagnes, des grandes zones enneigés, des déserts, malheureusement le progrès fut moindre, tout était répétitif, je n'arrivais pas à progresser autant que lors que j'étais sur Namek. Je n'arrivais pas à trouver de rivaux suffisamment puissants sur cette planète, bien que mon niveau était bas, je pensais à Claire elle qui m'avait fait comprendre à quel point mon niveau était ridicule, je réfléchissais à combien pouvait-il y avoir de gens de son niveau. Moi qui pensais avoir atteint un niveau convenable, me voilà dépassé comme je ne l'avais jamais été, et puis il y avait cette histoire de super saiyan, une transformation qui me rendrait incroyablement plus puissant.

Je réfléchissais à où pourrais-je trouver un endroit qui me sortirait de cette redondance, cette recherche m'avait envoyé à la Tour Karine un lieu ou se cachait une sorte de chat qui pourrait augmenter ma puissance. Je montais l'immense tour au vol, le maître des lieux m'expliqua que je ne pouvais que très peu m'améliorer grâce à lui mais il m'envoya sur la piste de « Dieu » encore plus haut que la tour et qu'il me fallait voler très haut.

Je levais mon regard au ciel, contemplait et pris mon envol, je volais pendant des mètres jusqu'à apercevoir une sorte de palais, aux couleurs rouges et blanches, une odeur douce se dégageait, il y avait un vent parfait, j'avais la parfait représentation de ce que je pensais être le palais de dieu, bien que j'étais en hauteur, l'oxygène ne manquait pas. Ma surprise fut énorme aussi lorsqu'en cherchant dieu, j’aperçus une silhouette aux cheveux blonds et longs, cette personne se tourna instantanément vers moi et ce visage que je pouvais reconnaître : Claire, j'eus un sourire instantanément en la voyant. Elle me proposa un entraînement en me voyant.

« Moi aussi, ça me ferait vraiment plaisir de m'entraîner avec toi, en espérant ne pas t'entraver. »

Je la regardais et la suivait à travers la porte, pour rentrer dans une salle, à peine rentré que je me sentais coupé du monde, il y avait un espace aménagé et un blanc total juste après, j'avançais et une fois sorti de l'espace spécial, une chaleur horrible s'installa, il me fallut 30 secondes pour suer à grosses gouttes, me sentir lourd, réellement un poids fort, je me déplaçais avec un peu de problème, je me sentis au même qu'avec la tenue d'entraînement de Kyundo. Je ne comprenais pas quel était cet endroit, sans attendre j'enlevais ma veste.

« Claire, quel est ce lieu ? Pourquoi est-ce qu'il fait aussi chaud et que je ne sens rien en dehors d'ici ? »
Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20561
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | L'épée Serpent | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: Re: Awake [Privé]   Sam 23 Avr 2016 - 13:45
Décidément Aki était un jeune homme bien gentil, il avait même peur de "ralentir" Claire dans ses entraînements, mais cela était strictement faux, car tout était toujours bénéfique dans " ce monde-là". S'entraîner seul ou à plusieurs permettait de se motiver mutuellement et même de pouvoir entamer des phases d'alternance entre des entraînements seul et accompagner par notre partenaire. Cela ne pouvait être que "du plus", pour lui comme pour elle. Ainsi la jeune femme lui fit un signe de tête pour le rassurer, il pouvait venir et cela ne la dérangeait pas le moins du monde. La claymore avait donc ouvert la marche pour rentrer dans la salle, ici l’atmosphère était certes bien différente comparé à l'extérieur. La guerrière s'était accoutumée à l'endroit depuis longtemps, d'ailleurs elle avait connu bien pire avec ses entraînements dans les salles de gravités.

Claire déposa ses affaires et son épée dans une chambre, voyant Aki inspecter les lieux de loin. Visiblement la chaleur infernale provoquée par l'endroit venait de lui faire quitté sa veste. Il eut naturellement des questions, la claymore était quant à elle restée dans l'intérieur du domaine, elle venait de prendre une capsule et en lança une à Aki d'ailleurs. La guerrière commença à se déshabiller sans aucune pudeur – c'était une guerrière, pour elle la vision du corps était bien différente d'autrui, de ce fait elle n'avait pas de gênes à ce propos – et répondit à son partenaire pendant qu'elle se changeait:

- C'est un endroit bien spécial, en effet. Il a été créé spécialement pour les guerriers désireux de s'entraîner dans des conditions plutôt extrême. Et encore, il y a encore bien pire: les salles de gravités.

Alors qu'elle enfilait la tenue "officielle" offerte à tout guerrier venant s'entraîner ici, sa cicatrice – qui était maintenant peu visible et blanchie par le temps – se tenant du haut de son nombril pour s'arrêter entre ses seins, était visible. Claire n'y faisait même plus attention, cette vieille cicatrice datait de son enfance et était un très, très lointain souvenir compte tenu de son âge très avancé, bien que cela n'y paraisse pas.

- Le "dehors" n'en est pas vraiment un, comme tu peux le constater. Elle avait fini de se changer et commençait à déplacer des équipements vers " le dehors". On va dire que c'est un espace blanc "sécurisé" et presque infini dans lequel nous pouvons nous entraîner sans endommager le monde "extérieur".

La claymore créa plusieurs parcours d'entrainement, comme à son habitude, tout en changeant les dispositifs de place. Elle créa trois parcours d'entraînement grâce à des obstacles et autres objets spécialement prévu à cet effet. L'un était un parcours visant à perfectionner son agilité, l'autre à perfectionner son esquive et donc sa précision – puisqu'il y avait divers engins qui vous tirait dessus ou tentait de vous frapper – et le dernier visait à augmenter de façon significative sa souplesse – notion bien importante pour des esquives en souplesse. On voyait aisément que la claymore avait l'habitude depuis fort longtemps de s'entraîner et donc de faire preuve d'ingéniosité dans ses méthodes pour s'améliorer.

- Tu peux faire comme tu veux, j'installe des parcours car pour moi la diversité et l'entraînement intensif sont la clé de la réussite dans ce domaine. Tu peux te servir de mes parcours ou préféré en faire d'autres. Si ça te va, nous pourrions alterner les phases ou nous nous entrainons ensemble et celle où nous nous entraînons seuls. Pour moi, passer sa vie à se combattre l'un l'autre n'est pas efficace: le combat est une bonne chose, mais le véritable entraînement est déjà d'arriver à surpasser ses propres capacités.


Pour elle débuter et d'ailleurs finir dans cette salle uniquement en combattant contre Aki était stupide. Il fallait développer ses aptitudes et repousser ses limites à l'extrême en jaugeant correctement chaque entraînement. Claire sortit des appareils de musculations et également des cordes à sautées ainsi que des punching-ball. La guerrière installa également des tapis de méditation un art trop souvent négliger par les guerriers de notre époque, ce qui leur vaut des réactions démesurées ou stupides lors d'affrontements. La méditation permet de se stimuler et de se préparer mentalement à toute éventualité dans sa vie de chaque jour comme dans les combats que l'on peut disputer. Ainsi elle nous aide à être serein et à garder le sang froid en toute circonstances, d'où le calme légendaire de Claire.

- Au faite, un an passé dans cette salle correspond à seulement un jour sur Terre. On fait un gain de temps phénoménal ici.

La claymore finissait d'installer tout le nécessaire à leur entraînement, bientôt l'extérieur du domaine fut recouvert de machines et autres "objets" sportifs. La claymore s'assied sur l'un des tapis de méditation et fit signe à Aki de s'approcher.

- La méditation est un art à part entière et très important pour savoir garder la tête sur les épaules – et son sang froid – face à n'importe quelle situation. Voudrais-tu que je te montre comment cela marche, pour commencer ? Ça nous mettra en condition pour les entraînements.

Tout en lui souriant, Claire lui tendit ses mains pour qu'il les prennent et qu'il s’assoit en face d'elle. S'il acceptait sa proposition, il découvrirait la dimension et l'importance de ces méditations.





Spoiler:
 
Aki Hide
avatar
Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 25/01/2016
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 895

Techniques
Techniques illimitées : ???, ??? , Rayon lumineux
Techniques 3/combat : Canon lumineux, Poing lumineux
Techniques 1/combat : Flash Erase

MessageSujet: Re: Awake [Privé]   Dim 24 Avr 2016 - 3:06
Je regardais Claire agir dans cette salle pour prendre mes marques, elle déposa ses affaires dans une chambre, elle semblait à l'aise, et m'envoya une capsule qui contenait des vêtements.
Elle ôta ses vêtements devant moi, je fus gêné, et tentai de tout faire pour ne pas la regarder, mais comme un moyen de la suivre, mon changement de tenue se fit devant elle aussi. La femme aux cheveux dorés m'expliqua aussi que la salle était spéciale et que nous étions coupé du monde extérieur, et, annonça aussi qu'il y avait pire : les salles de gravité. Mon attention s'arrêta justement sur cette « salle » bien que j'avais compris qu'il devait s'agir d'une salle ou la gravité pouvait être réglée, je tenais à savoir où étaient-elles, mais me tût le temps que Claire installait les exercices, pendant l'installation, elle m'expliqua qu'un jour équivaut à un an dans cette salle ; qu'il y aurait des phases d'entraînement commun et d'autres individuelles, et que se combattre tout le temps ne suffirait pas, sentiment que je partageais car l'écart entre Claire et moi était si grand que se combattre ne lui apporterait rien.
Elle plaça ensuite des tapis de méditation et me proposa de me montrer comment ça marche pour commencer tout en m'expliquant les qualités.

« Oui ! »

j'agrippais  les mains tendues de Claire et m'asseyait en face tout en me concentrant pour éviter de sentir la chaleur et la gravité.
Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20561
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | L'épée Serpent | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: Re: Awake [Privé]   Dim 24 Avr 2016 - 23:53
Claire tenait doucement les paumes d'Aki dans les siennes, souriante. Elle était visiblement détendue, on comprenait que la guerrière avait très longuement pratiquer cet art et qu'elle était à l'aise avec cela. La claymore ferma les yeux et invita le jeune homme à faire de même. À cet instant, la guerrière s’immisça dans l'esprit de ce dernier, elle pouvait y voir ses souvenirs et ses pensées, organisées ou non, tout dépendait de l'esprit dans lequel on se trouvait. Maintenant qu'elle était à l'intérieur d'une des deux parties les plus importantes de l'être – l'esprit, et l'âme – la claymore lui parla à l'intérieur de sa tête par la pensée.

- Maintenant que tu as fais le vide en toi, je te demande de te projeter dans un paysage qui te plaît. Matérialise-le dans ton esprit. Matérialise chaque détail, chaque flore ou faune, chaque choses de ton choix. Ensuite matérialise-toi dans ce paysage que tu as choisi, et pense que tu me vois. Ainsi j'apparaîtrais ainsi dans cet univers "fictif" que tu as créé dans ton esprit.

Sa voix était douce et résonnait à travers l'entièreté de son être. Claire faisait en quelque sorte partie intégrante de lui à ce moment-là, c'était le principe d'un symbiote. Elle attendait patiemment que son "élève" créé à partir de son imagination et de ses souvenirs un endroit qui lui plaît et qu'il apparaisse "physiquement" dans ce milieu. À son tour la claymore se matérialisa "physiquement" dans l'esprit d'Aki: c'était comme s'ils étaient tout les deux dans la réalité. La claymore admira l'endroit qu'il avait choisi un instant, visiblement pensive. La combattante n'avait pas fouillé dans son esprit bien qu'elle aurait pu, parce qu'elle n'aimait pas sonder les gens sans raison. Il était plus intéressant de voir ce que l'autre pouvait nous apporter. Pour le moment Aki faisait du très bon travail, il avait réussi à se détendre et donc à se focaliser sur cet endroit qu'il avait créé de toute part.

- Être capable d'imaginer et d'inventer tout cela à l'intérieur de soi de façon concrète permet de faire des simulations. En d'autre terme, cela te permet d'imaginer à l'avance des situations ou des combats, par exemple, que tu n'as pas encore vécu, et que tu redoutes de vivre. Ici, tu peux t'y préparer. Qu'importe le temps que cela prend, la méditation te permet d'essayer plusieurs fois de te retrouver face à la situation voulue.. et de réussir à garder ton sang froid.

La claymore disait cela tout en marchant aux côtés d'Aki. Il était essentiel qu'il comprenne que tout ce qu'il matérialisait dans son esprit était important car lui permettait de créer des "scènes", des situations auxquelles il pouvait apprendre à "réagir comme il le fallait". Cela lui permettait également d'imaginer les pires choses et d'apprendre à réagir correctement face à cela.. c'était une sorte de préparation mentale intensive mais nécessaire pour la compréhension des émotions que l'on peut ressentir. Quand on est prit au dépourvu, les émotions sont exacerbés, et se plonger ainsi dans des simulations à l'intérieur de soi permet de contrôler cela, le moment venu. S'imaginer les pires scénarios à vivre permet également de prendre " le reste" plus à " la légère". Tout ceci n'était qu'entre outre une manière efficace d'avoir une santé mental et une résistance émotionnelle d'aplomb face à toutes circonstances.

- Je vais te donner un exemple. Tout d'un coup, une ombre tout d'abord informe commença à apparaitre devant eux. Je vais matérialiser le souvenir d'un être qui m'est cher: il s'agit de la personne qui à le plus de valeur dans ma vie. L'ombre commença à s'étendre pour prendre une forme humaine. Nous sommes ici pour t'apprendre à toi, comment gérer les situations les plus difficiles dans ton existence. Et quand tu y arriveras – l'ombre prit enfin une véritable forme: il s'agissait évidemment de Motta, le grand amour de Claire. Tu seras capable d'avoir un contrôle total sur tes émotions, qu'importe face à qui tu te retrouves. Matérialise tes plus grandes peurs ici, dompte-les. On entendait Motta lancer des "pourquoi?" à Claire, il semblait y avoir un certain mépris dans son regard. Mais la claymore continua de parler: Un jour, qui sait, un démon pourrait prendre l'apparence d'une personne qui t'es cher et s'en servir contre toi. Ou bien une personne en qui tu croyais avoir une totale confiance te trahira... ce moment-là, tu devras être préparé à affronter ces moments douloureux et tragique. La guerrière s'avançait lentement vers Motta qu'elle avait matérialiser dans l'esprit d'Aki, qui leur servait de terrain d'entraînement mental. Si tu parviens à te repasser plusieurs fois des scènes douloureuses concernant des gens que tu aimes, si tu arrives à les imaginer, qu'importe combien de fois tu devras recommencer à affronter ses scènes: tu deviendras insensible à toute déstabilisation lors de situations qui demandent de la réflexion et de la justesse dans tes choix. Lorsqu'elle la guerrière arriva juste devant Motta, alors que celui-ci continuait de lui poser des questions et de la regarder avec une sorte de dégoût, la guerrière dégaina son arme et l'enfonça dans le ventre du colonel. Bien sûr tout était fictif ici, ainsi l'ombre disparue tout simplement après l'action de Claire qui était resté stoïque. La claymore se tourna alors vers Aki. Ce que je veux te faire comprendre, c'est que tu dois te préparer au pire. Le pire peut "contaminer" les êtres que tu aimes. Dans cette situation, j'ai imaginé que cet homme que tu as vue avait décidé de devenir mauvais. Elle rengaina son arme et ajouta: Tout est question de prévention et d'imagination. Comme tu as pu le voir j'ai réussi à partir de mes souvenirs à matérialiser quelqu'un dans ton esprit. Les choses qu'il disait et le regard méprisant qu'il me portait cependant n'étaient pas contrôlé: c'est la réaction qu'il aura, j'imagine, quand je le reverrai, ce pourquoi mon inconscient l'a retranscrit ainsi. Si je l'avais voulu, j'aurai pu le rendre muet et impassible. Mais j'ai préféré laisser mes peurs se déversées, un jour proche, je l'espère, j'affronterais les paroles de cet homme – mais bien entendu je ne le tuerai jamais. Sauf s'il venait à devenir une mauvaise personne: ce qu'il n'est pas pour l'instant.

La claymore fit un dernier signe de tête à Aki et se dématérialisa physiquement parlant de son esprit. Mais elle était toujours là, elle pouvait lui parler par la pensée et voyait ce qui se passerait maintenant dans l'esprit de ce jeune élève.

- C'est à ton tour. Imagine une personne que tu aimes, imagine un scénario qui te serait douloureux. Imagine par exemple que cette personne te trahisse. Imagine qu'une personne que tu aimes s'entre-tue avec une autre personne qui t'es cher.. Imagine ce que tu veux, ce que tu peux, entraîne toi à faire face aux situations que tu penses ne pas pouvoir gérer avec sérénité si cela se déroulerait maintenant.

La claymore resta donc dans l'esprit du jeune homme en tant que spectateur. La jeune femme savait contrôler ses émotions depuis bien longtemps, et son mental était d'acier depuis toutes ces décennies . Il était maintenant instructif et intéressant de voir ce qu'Aki allait imaginer et affronter à l'intérieur de son esprit.





Spoiler:
 
Aki Hide
avatar
Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 25/01/2016
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 895

Techniques
Techniques illimitées : ???, ??? , Rayon lumineux
Techniques 3/combat : Canon lumineux, Poing lumineux
Techniques 1/combat : Flash Erase

MessageSujet: Re: Awake [Privé]   Mar 26 Avr 2016 - 22:44
Claire tenait mes mains, je sentais ses paumes qui me détendaient entièrement, je cherchais à faire le vide dans mon esprit, ce qui était réellement compliqué, car je n'y étais pas habitué, mais après un long moment de concentration tout se chassait de ma tête le vide était partiellement fait, à peine cela fait que je pus entendre dans ma tête la personne qui m'enseignait la méditation. Elle me demanda d'imaginer un paysage fictif selon mes choix, mon choix se fit simplement et rapidement, l'endroit où j'avais vécu ma vie, une plaine simple avec une colline quelques mètres plus loin, des herbes partout, trois ou quatre arbres ici et là, un petit lac pas très loin et surtout, une petite maison, j'eus un léger frisson rien qu'au fait de revoir ce décor, je voyais Claire apparaître dans ce paysage, elle m'expliqua que la méditation me permettrait de me préparer à affronter des situations que je redoutais ou à garder mon sang froid en toutes circonstances pendant qu'on marchait dans ce décor qui m'était parfaitement familier. Je savais très bien qu'il y avait des situations face auxquelles mon esprit réagirait mal.
Claire, tout en me parlant fit apparaître une personne, un saiyan qui était la personne qu'elle trouvait la plus importante à sa vie, elle m'expliqua que cet exercice m'apprendrait à gérer les situations les plus difficiles de ma vie. Elle élimina alors la projection de celui qu'elle aimait, me demandant de faire de même, cet exercice m'était compliqué car même si je savais quelle personne est la plus chère dans ma vie puisqu'il s'agissait de mon père mais je n'arrivais pas à le faire apparaître dans ce décor, je repensais à sa mort, ma faiblesse et les larmes se mirent à couler sur mes joues, je pleurais de plus en plus, repenser à tout ça m'était bien trop douloureux mais je continuais à essayer de le matérialiser dans mon esprit, une image floue apparut dans le décor, c'était mon père mais qui n'était pas reconnaissable pour l'instant, je tremblais mais petit à petit l'image devint fixe. Le scénario que je m'imaginais était le pire possible à mes yeux mais je forçais à suivre les ordres de Claire. L'image de mon père disparut pour donner place aux illusions de mes parents en train de s'entre-tuer, j'avais les larmes aux yeux en voyant cela mais je continuais à regarder ça comme un moyen de me rendre plus fort. J'avais suivi la demande de Claire au prix d'un chagrin énorme.
Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20561
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | L'épée Serpent | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: Re: Awake [Privé]   Mar 3 Mai 2016 - 11:30
Le « travail » qu’avait confié Claire à son nouveau compagnon n’était certes pas une tâche si aisée à accomplir. La méditation n’était pas juste le fait de s’asseoir le cul sur le sol dans un coin pénard pour faire le vide en soi et penser à des choses cool : bien au contraire. Il s’agissait là de savoir se préparer mentalement - en vivant des scènes dramatiques et profondément troublantes, imaginaire, sans qu’elles n’aient encore existées – afin de pouvoir réagir en ayant la tête froide si ce genre de situation se présentait « pour de vrai » face à nous, dans la réalité. Aki montrait aisément qu’il faisait des efforts, la claymore savait cependant la difficulté de cet exercice. Tout paraissait si vrai, une fois matérialisé dans nos esprits : c’était le but du jeu. Cependant la jeune femme resta silencieuse et en retrait pendant que son compagnon tentait maladroitement de faire apparaître quelqu’un. La « chose » eut des difficultés à prendre forme, mais lorsque ce fut fait, il fut plutôt clair que cet homme était son père. Par la suite il réussit à matérialiser ses deux parents, ce qui était un progrès tout à fait remarquable. Ils s’entretuaient dans un bain de sang sans précédent. La violence, le carnage, les ébullitions de sang étaient nécessaire afin d’endurcir celui qui assistait à ce massacre. Dans ce monde on ne pouvait être certain de rien, savoir garder son sang-froid dans toutes circonstances pouvait aisément nous sauver la vie. La guerrière était tout de même quelque part peinée de voir le jeune homme fondre en larmes de cette manière, elle se rappela donc qu’elle-même au tout départ, réagissait de la même manière. De toute façon personne n’était capable de rester stoïque la première fois, quand on voit sous nos yeux se faire massacrer quelqu’un à qui l’on tient. Cependant l’hybride resta toujours en retrait et muette, il n’était plus question qu’elle intervienne ici, elle aurait pu le consoler, mais personne ne sera là pour venir tapoter son épaule le jour où il vivra ce genre de scénario.

Lorsque les coups sanglants entre ses parents et leurs gémissements de douleur s’évanouirent dans l’esprit d’Aki pour la première fois, la jeune femme se mit alors à parler :

- Tu fais de bons progrès. Souviens-toi toujours que se débarrasser de nos faiblesses est primordial, nous n’avons d’autres choix face aux monstres qui nous guettent, dehors. Elle marqua un temps d’arrêt. Tu devras maintenant t’entraîner seul à méditer, plus tu persévéreras, plus logiquement, tu t’endurciras. Je vais pour ma part continuer mon entraînement de mon côté, tu peux suivre mes parcours d’entraînements ou suivre ta propre trame.

Aki pouvait sentir que Claire quittait son esprit parce qu’elle lui avait révélé sa présence en lui auparavant. Revenant à la réalité, la claymore lâcha doucement les mains du jeune homme et se releva de sa position. Il était temps de suivre ses entraînements rigoureux. La claymore divisait son temps de la sorte, en général : 2h sur chaque exercices, arriver à la fin du cycle des exercices, 4h de sommeil si réel besoin – les claymores n’ont pas besoin de beaucoup de sommeil, elles peuvent d’ailleurs ne pas dormir pendant 48h sans problème –, changement de cycle des parcours chaque semaine, et manger à l’occasion – encore une fois les guerrières de son espèce n’ont pas de réel besoin en matière de nourriture, elles mangent une petite quantité une fois par semaine. Manger plus serait uniquement de la gourmandise. L’hybride était accoutumé aux entraînements de longue haleine depuis bien des lustres maintenant, on pouvait dire qu’elle savait judicieusement organiser son planning pour mener à bien sa forme physique – et mentale. Elle avait déjà décidée de son parcours de cette semaine dès lors qu’elle avait pointé le bout de son nez ici. Après avoir installé au préalable tout le nécessaire pour mener à bien ses desseins, son « plan » était complet.

Pour cette fameuse première semaine, la jeune femme avait décidée de réaliser ce cycle – tout en respectant les 2h par jour sur chaque exercice. En commençant par : méditation, assouplissements (gymnastique), course d’endurance au maximum de sa rapidité, parcours de force et rapidité ( frapper le plus fort et le plus vite possible dans des machines prévues à cet effet, tout en esquivant les obstacles), abdominaux, pompes, tractions x2 – donc elle y passera 4h au lieu de 2 - , musculation sur agrée – d’abord le bas du corps à la presse, ensuite le haut du corps sur du développé-couché – et enfin, corde à sauter. C’était un programme bien chargé et surtout vivifiant, il y avait de quoi se faire une sacrée forme physique. La claymore ne lésinait jamais sur ses entraînements, au contraire, elle mettait toujours le paquet. Pour cette dernière, y aller « petit à petit » concernant certains entraînements était une grossière erreur, s’habituer directement à l’extrême permettait de savoir s’adapter vite.

Tout allait aller de plus en plus vite pour nos deux compagnons, tout était mis à disposition pour leurs entraînements intensifs. Durant la première semaine, la claymore sembla muette comme une tombe – elle disait seulement bonjour et bonne nuit à Aki, elle ne perdait pas son temps à faire la discussion – mais c’était ça, le véritable esprit de la concentration. Evidemment elle n’avait rien contre lui, mais ils étaient là pour s’améliorer encore et toujours, pas pour discuter de leurs problèmes vitaux autours d’une tasse de thé. Ainsi la jeune femme sembla l’ignorer totalement tout du long des journées, mais si on s’attardait un peu sur ce Claire faisait, on remarquait que c’était parce cette dernière était plongée dans une concentration si profonde qu’elle « oubliait » ce qui l’entourait. La taille et la musculature de la jeune femme était fine d’apparence, on ne soupçonnait pas tant de force, d’agilité et de spontanéité de sa part au premier abord. Cela aiguisait justement sa force, les autres pouvaient la sous-jugé alors qu’elle était devenu un véritable monstre de compétition à force de passer son temps à s’entraîner ainsi. La guerrière ne se laissait jamais déconcentrer de ses objectifs, ainsi la première semaine passa si vite que même le mois entier ne sembla qu’être une semaine.

Chacune des semaines du mois, comme prévu, la claymore avait changé le placement de ses entraînements dans son cycle. C’est-à-dire, qu’au lieu d’avoir toujours le même ordre pour ses entraînements, elle avait simplement changé leur place dans sa trame « principale ». Cela permettait d’éviter une certaine routine, et de débuter dès le lever par des choses plus ou moins difficile – par exemple la méditation est plus dure mentalement, mais commencer par des tractions est bien plus éprouvant physiquement. Tout ce long mois se passa sans accro, la claymore avait mené à bien ses exercices tout en gardant un sérieux à toute épreuve. Quant à Aki, elle le laissait gérer son temps tel qu’il le voulait, de plus il ne manquait de rien ici puisqu’il y avait de la nourriture à gogo et tout le nécessaire de vie. Elle ne s’inquiétait pas vraiment pour lui, il semblait être un bosseur doublé d’un garçon téméraire. C’était des qualités remarquables, ses efforts ici allaient payer.

Au bout de ce premier mois, Claire changea quelque peu sa trame principale qu’elle avait gardée auparavant pour y ajouter ou modifier quelques exercices. Ainsi, son nouveau « planning » hebdomadaire ce constituait toujours plus ou moins comme le dernier, en y ajoutant ceci : entraînement sur des punching-ball à la MMA et la boxe anglaise ( 2h par spécialité), course de vitesse à la place de la course d’endurance en augmentant progressivement sa vitesse de course jusqu’au maximum, gainage, entraînements au squat avec des poids. Cela rajouta donc 10h d’entrainement en plus, la claymore allait donc se « retrancher dans ses limites » en dormant seulement 4h toute les 48h, tel les claymores étaient apte à le faire. Le premier mois n’était qu’un tour de chauffe si l’on pouvait le décrire ainsi. Le vrai travail commençait maintenant, elle allait passer le reste de l’année à suivre cette trame en changeant de place ses exercices chaque semaine comme à son habitude. Bien entendu elle irait parfois s’entraîner avec Aki afin de mettre en commun leurs savoirs mutuels, ce qui pouvait être à la fois attrayant et éducatif. Pour l’heure, la guerrière passa son deuxième et son troisième mois le nez dans ses trames d’exercices. Comme à l’accoutumé, elle n’adressait la parole à Aki que pour les banalités de la politesse. Sa concentration devait restée intacte et continue, de toute façon il n’y avait certainement pas grand-chose pour perturber Claire. Son entreprise de longue haleine était plus que bénéfique, ses entraînements demandaient discipline, concentration et précision chaque jour. Bien plus encore, il fallait rajouter à cela que celle-ci faisait travailler chaque partie, chaque muscle de son corps, chaque jour, à chaque heure. On voyait que la combattante excellait dans ce qu’elle faisait, son corps répondait avec brio à l’intensité de ses actes. Tout simplement car la claymore était aujourd’hui une véritable bête sauvage en matière d’entraînements, c’était le cas de le dire. La guerrière faisait preuve d’ingéniosité et de polyvalence dans la structure de ses entraînements, continuellement, de ce fait, jamais elle ne pouvait régresser. Ses performances ne faisaient qu’évoluer encore et toujours, on pouvait dire que la claymore était digne d’être reconnue comme l’une des plus grande « travailleuse » de sa forme physique et mentale. Personne jusqu’aujourd’hui n’avait fait autant d’entraînements complexes contenant autant de polyvalence et d’idées, il était pourtant très important de tout développer pour améliorer au mieux ses compétences. Claire l’avait bien comprit et menait à bien ses plans en conséquence.

Il fallait savoir jauger de façon juste la quantité, la qualité et le temps de ses entraînements. Il était bon d’avoir une trame mais de savoir donner de la difficulté aux exercices à mesure du temps. De ce fait, Claire rajoutait de nombreux poids chaque jour sur elle-même en fonction des exercices. Par exemple, pour les tractions, l’hybride attachait une lourde ceinture criblée de poids qui pendouillaient autours d’elle. Chaque jour elle en changeait pour en mettre de plus lourd, c’était valable pour tous les exercices où cette dernière s’ajoutait des poids. Il en était de même pour les pompes, elle s’empilait de lourdes barres métalliques sur le dos, chaque fois des plus lourdes. Les entraînements sur punching-ball à la MMA et à la boxe anglaise y avaient le droit également, la combattante s’attachait volontairement des poids autours de sa taille, des hanches, des jambes et des bras, afin d’alourdir ses mouvements et être à l’aise petit à petit malgré l’intensité toujours constante de ses exercices, en plus de ces poids. Oui, les entraînements ne pouvaient pas juste être « bête et méchant », il fallait s’armer de patience, mais il fallait également avoir de la suite dans les idées pour toujours aller de l’avant et progresser sans relâche. C’est ce qui manque très souvent à la plupart des entraînements réaliser par le guerrier lambda. C’est génial de s’entraîner, mais faire des choses répétitives – puisque l’entraînement et en soit répétitif – sans y apporter des améliorations, - afin de ne pas tomber dans la routine et de pouvoir toujours surpasser ses limites – cela rendait au final les entraînements « banal » inutile à la longue puisqu’on fait toujours la même chose sans se soucier de comment on peut faire en sorte de ne jamais stagner. En somme, la progression devrait être la priorité de tous par des biais ingénieux et non redondant. Mais cela regardait au final chacun, Claire de son côté faisait de son mieux pour devenir une combattante singulière et redoutée.

Ainsi ils arrivèrent au quatrième mois de leur parcours, le temps ici pouvait tantôt sembler long, tantôt sembler passer à vitesse grand V. Pour la jeune femme, le temps semblait passer très lentement lorsque cette dernière méditait. Le reste du temps, tout passait très vite de son point de vue. Il fallait préciser que les entraînements étaient l’essence même de toute sa vie, la guerrière en faisait sans relâche. Même dans son petit train-train de vie qu’elle avait mené un long moment à Satan-City, la jeune femme passait au final son temps à s’entraîner. En effet, cela avait été possible puisqu’elle était professeur dans un dojo, en plus d’aider des œuvres caritatives sportives le reste de son temps, ainsi que de faire partie intégrante des groupes de l’armée qui travaillent de nuit. En conclusion, sa vie là-bas avait été bien remplie et mouvementée, Claire ne laissait jamais rien au hasard et on pouvait dire que son travail était remarquable en ce sens. Elle donnait toujours le meilleur d’elle-même et n’hésitait jamais à exploiter ses ressources. Actuellement, la jeune femme venait de se réveiller, sur Terre il devait être l’aube, ici, c’était l’aube de ce fameux quatrième mois dans cette salle. La jeune femme mangea une petite gélule nutritive – sa ration de nourriture suffisante pour la semaine – prit une douche, puis s’enroula dans une serviette pour tranquillement sortir « dehors ». Ses longs cheveux mouillés descendaient dans le bas de son dos, bien entendu recouvert par la serviette dans laquelle cette dernière était enroulée. L’épaule appuyée sur l’encadrement de la porte, Claire regardait silencieusement l’étendue blanche qu’ils fréquentaient depuis déjà un moment. La jeune femme ignorait pourquoi, mais cela lui rappelait son bien-aimé, Motta, qu’elle n’avait pas vu depuis pratiquement trois ans maintenant – dans le temps réel, à l’extérieur de la salle. Peut-être parce que son amour à l’égard de cet homme était aussi pur que la blancheur immaculée de cet endroit ?

La jeune femme resta un moment dans ses pensées, dans cette position. Puis elle entendit du bruit à l’intérieur, certainement Aki qui devait se réveiller. Ainsi la guerrière rentra à l’intérieur également et se changea pour enfiler une tenue adapté aux entraînements. Elle prépara un petit déjeuner pour son compagnon et attendit qu’il soit bien éveillé pour lui adresser la parole.

- Comment se porte tes entraînements, mon jeune ami ? Dit-elle en lui adressant un doux sourire. Je me disais que nous pourrions nous entraîner un peu tous les deux, au moins aujourd'hui, ou même cette semaine d’ailleurs. Enfin, si tu es d’accord bien entendu.

La claymore s’assied sur une chaise autours de la table où le jeune homme pouvait prendre son petit déjeuner préparer par les soins de Claire – elle lui avait fait des pancakes, miam ! – tout en étant détendue, elle laissa le temps à son compagnon de se préparer sans aucun stress.





Spoiler:
 
Aki Hide
avatar
Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 25/01/2016
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 895

Techniques
Techniques illimitées : ???, ??? , Rayon lumineux
Techniques 3/combat : Canon lumineux, Poing lumineux
Techniques 1/combat : Flash Erase

MessageSujet: Re: Awake [Privé]   Jeu 12 Mai 2016 - 19:34
Voila, j'avais réussi à matérialiser dans mon esprit le scénario le plus compliqué que je devais envisager, les larmes coulaient, cette vision m'était insupportable, je tremblais et même si l'envie de me calmer était grande, j'étais pris dans mes sentiments, après tout ces personnes étaient celles que j'aimais et même si ils n'étaient plus de ce monde, la vision d'eux en train de se détruire m'effrayait rien qu'a l'imagination. Claire disparut de mon esprit, sans doute que l'exercice était fini un certain soulagement se fit sentir chez moi je pouvais enfin arrêter de voir cela. Il était grand temps d'aller s'entraîner tout seul, je ne sais pas comment Claire allait répartir son entraînement mais moi j'avais rien prévu et j'allais voir en fonction de mes besoins. Mon début d'entraînement allait se dérouler pour les deux premières semaines, de m'habituer à la température et à la gravité de cette salle.

Je débutais mon entraînement par un footing, qui me permettais de m'habituer à la fois à la gravité et à la température car ma vitesse était entravée par cela et je transpirerais facilement. La course était compliquée sous cette chaleur malgré tout, je continuais en repassant mes limites, je courrais et malgré que mon corps était douloureux, je continuais, mon objectif était de tenir jusqu'à la tombée de la nuit tout en faisant gaffe à ne pas me perdre, ma première semaine c'était donc déroulée de cette manière, des footings sur toute la journée, au terme de cette semaine la gravité ne me posait plus aucun souci et la chaleur disparaissait petit à petit. La semaine d'après s'en suivit d'exercices en somme plutôt basiques : Tractions, pompes et abdos.
La fin des deux premières semaines m'avaient déjà endurcies, je ne sentais plus les conditions infernales de l'endroit. Pour finir la semaine j'allais m'entraîner à la méditation.

Je tenais à parfaire l'art que Claire m'avait montré il y a plusieurs semaines, assis en tailleur sur la zone blanche pour toujours être confronté aux conditions, je pensais à toute sorte de situation douloureuses, revivre la mort de mes parents, une confrontation entre mes deux géniteurs, avoir en face de moi l'assassin de mes parents etc... Ce que je voyais servait à me mettre dans plusieurs états, la tristesse, la peur, la colère principalement et j'essayais de la maîtriser bien que cela était compliqué je faisais de mon mieux, mes émotions n'étaient pas encore parfaitement maîtrisée mais  une nette amélioration se fit voir pendant ces quelques jours.

Un mois était passé déjà il ne m'en restait plus que onze pour finir l'année et donc je décidais que pour le moi qui allait se dérouler j'allais parfaire ma maîtrise du ki. La première semaine je sortais une boule de ki et essayait de la maintenir le plus longtemps possible. Les deux semaines suivantes je cherchais à améliorer mon Flash Erase car bien que cela représentait ma technique la plus puissante je voulais la rendre plus forte pour que je puisse gagner en dernier recours.
La dernière semaine se passait de la même manière que la première.

Mon ambition pour le troisième mois était d'augmenter ma principale faiblesse qui est le corps à corps, comme j'aimais bien ma manière de découper les exercices en mois et en semaines j'avais décidé que pour la première semaine j'allais faire des enchaînements dans le vide bien que cela paraissait bête j'apprenais à me mouvoir plus rapidement. Je répétais cet exercice la deuxième semaine en me mettant des poids au niveau de la ceinture, et ainsi de suite pour la troisième et quatrième semaine.

Les quatre premiers mois étaient passés, un tier d'un an était déjà passé, j'y pensait en me disant que j'avais du faire d'énorme progrès dans cette salle. Je sortis de mon lit, en voyant Claire sortir aussi, elle partit faire des pancakes pour mon petit déjeuner, repas que je mangeais avec plaisir, ma partenaire dans cette salle vint s'asseoir aussi à la table et commença la conversation en me demandant comment se passait mon entraînement et si j'étais d'accord pour m'entraîner avec elle pour le jour ou la semaine.

« Mon entraînement se déroule plutôt bien. Ouais, je suis totalement d'accord pour m'entraîner avec toi après tout ça ne peut que m'être bénéfique »

Je pensais totalement ce que je venais de dire car après tout elle était un million de fois plus forte que moi. Je finis mon repas et indiqua d'un signe que j'étais prêt à l'entraînement.
Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20561
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | L'épée Serpent | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: Re: Awake [Privé]   Mer 25 Mai 2016 - 14:50
Visiblement Aki avait lui aussi bien évolué durant ces premier mois, ce pourquoi il était l’heure qu’ils fassent des entraînements ensemble. Bien entendu ces entraînements en duo allaient être adapté aux besoins de chacun, c’est juste que les deux protagonistes pourront s’épauler durant les exercices. D’ailleurs son compagnon, qui finissait son petit déjeuner, venait d’accepter la proposition de Claire. Cette dernière avait passé les quatre mois précédents à se concentrer sur ses schémas divers et variés visant à ne jamais lui faire connaître la routine, que ça soit sur le plan physique ou mental. De son avis c’était les meilleurs exercices que l’on pouvait faire : se diversifier. Maintenant, ils allaient pouvoir se diversifier ensemble, tout en gardant un schéma cyclique dans lequel, à une fréquence donnée, ils changeraient de « placement » dans le classement des exercices à faire quotidiennement chacun d’entre eux. La jeune femme avait déjà prévu ce qu’ils pourraient faire comme changement cyclique toutes les deux semaines afin de ne pas s’ennuyer. La claymore était pour ainsi dire depuis tout ce temps une As dans la manière et dans la façon de mener à bien des entraînements de longue haleine. Elle en faisait depuis bien des lustres ! Aki qui lui faisait l’honneur de sa présence était un élément non négligeable pour le développement de ce dernier comme pour son propre développement. Même si la jeune femme avait plus d’expérience que lui, comme ils allaient s’entraîner en duo, ils allaient s’aider mutuellement tout en adaptant les exercices à chacun afin de ne pas se surmener dans le mauvais sens. Oui, il fallait tout de même savoir jauger les poids ou autre afin de ne pas inutilement se blesser et se retrouver comme un con.

Bref, ils allaient donc pour les deux premières semaines suivre ce programme, changeant de place avec le temps les exercices : Corde à sauter, tractions, musculation sur agrée ( bas du corps à la presse, puis haut du corps au développé-couché), abdominaux, parcours ( force, esquive et rapidité), pompes, course d’endurance au maximum de ses capacités de vitesse, assouplissements ( gymnastique) et enfin méditation. Ils allaient pouvoir tout d’eux moduler cela selon leurs envies/nécessités, mais ce plan était là de base pour les aider à structurer leurs avancées commune. C’est ainsi que leur entraînement en commun pu donc débuter, Claire avait en réalité prévu de voir comment ça allait se passer au niveau harmonie entre eux et alors, en fonction de cela, faire durer ou pas leur entraînement en symbiose. Deux mois d’entraînement ensemble serait ludique, ils pourraient alors ensuite s’entraîner de nouveau 4 mois chacun de leur côté, puis s’entraîner les deux derniers mois restant une fois encore ensemble. Cela paraissait équilibré et judicieux, puisqu’ils auraient le temps dans ces 4 mois entrecoupant les périodes d’entraînement collectif à se recentrer sur ce quoi ils jugent intéressant de se pencher en étant dans des exercices solo.

Pour le premier exercice des deux premières semaines – donc la corde à sauter – le but était simple : d’abord ils sautaient chacun leur tour, c’est-à-dire : la personne A saute, mais c’était le partenaire(donc la personne B) qui faisait bouger la corde à sauter de plus en plus vite pendant que la personne A sautait. Comment ? mais pardi, grâce à son chakra ! par la suite, quand la personne A atteint son maximum, les deux partenaires inversent leurs rôles. Le fait que ça soit une autre personne qui contrôle la cadence permet de rendre la vitesse imprévisible, il faut donc redoubler de concentration et d’efforts. Les tractions ( et valable pour les autres entraînements de ce genre en musculation) se passent un peu différemment : l’un s’accroche à la barre de traction, l’autre à la taille de son partenaire avec ses jambes ( ce qui peu être plus rude dans un certain sens : il faut arriver à rester accrocher sans glisser/faire mal à son compagnon) et ils doivent chacun se soulever en même temps si possible ( mais en gros l’un fait des tractions, l’autre des abdos, vous l’aurez comprit). La musculation sur agrée, seul exercice difficile à faire à deux puisqu’il n’y a de la place que pour un sur les agrées. Cependant les deux partenaires peuvent échanger, discuter pendant cette session pour se motiver d’autant plus. Pour les abdominaux, cette fois, les deux individus côte à côte s’accrochent sur le toit de la maison de la salle de l’esprit et du temps avec leur pieds sur le toit, le corps suspendu dans le vide et font des abdos dans cette position fort inconfortable qui les habitues à des rudes conditions d’exercices. Pour les parcours, il s’agit de se synchroniser encore une fois. Les éléments dans lesquels on doit taper dans le parcours de force par exemple, de la manière la plus vite possible, est adapté à la force de chacun bien entendu. Cependant les partenaires doivent taper à l’exact même moment. Cela permet de développer sa vigilance, l’attention que l’on prête aux choses, l’esprit d’équipe, et bien d’autres éléments qui servent tout à fait dans des combats à plusieurs. Les parcours de vitesse et d’esquive sont cependant  « plus libre » les deux partenaires font les mêmes parcours aux mêmes moments mais chacun le fini en fonction de ses propres aptitudes, aucun travail d’équipe au sein même du parcours n’est préconisé. Les pompes : l’un s’appuie sur le sol, l’autre s’appuie sur son partenaire qui fait déjà ses pompes au sol pour faire ses propres pompes. Cela permet de rajouter du poids et un élément différent où s’entraîner ( le dos d’un être humain étant bien différent d’un appuie sur le sol).  La course d’endurance au maximum de sa force reste relativement solitaire également, sauf qu’ils parcourent les mêmes distances mais pas sur le même timing évidemment au vue de leurs « niveaux » respectif. Ils peuvent cependant se voir et s’encourager. Pour la gymnastique, discipline reine de l’assouplissement, les deux partenaires s’entraînent à faire des figures des plus souples tout en se maintenant l’un l’autre si besoin est dans des figures à deux, parfois très complexe et pourtant bonne pour apprendre à devenir une véritable guimauve et esquiver avec une grande facilité certains coups.

Pour tout ce qui est tractions, abdominaux, pompes, bien entendu les deux protagonistes ajoutaient à mesure du temps des poids accrochés à leurs jambes, leurs bras et leurs buste à mesure des jours et du temps qui passaient. Cela permettait de ne jamais stagner et de toujours se surpasser. Ils ajoutaient des poids d’ailleurs dans pratiquement toutes les disciplines, même la gymnastique, les parcours, la course d’endurance… Cette « technique » était d’autant plus évidente que cela permettait de toujours se donner du mal dans l’accomplissement de ces entraînements. Le temps passa cependant aussi vite que le début, Claire ne s’ennuyait jamais et accomplissait ses objectifs avec brio grâce à ses méthodes plus développées que les fameux «  salut on s’entraîne, vient on fait un combat » ou les « il fit 1441974974 abdos 5612852895 pompes 35254149 tractions » habituel, redondant et fastidieux que la plupart des guerriers de notre ère pratiquait. D’ailleurs allez savoir pourquoi, ils veulent être les meilleurs mais ils ne s’en donnent pas les moyens.  C’est ce pourquoi le temps sembla de nouveau passer comme une flèche, Aki était un élève brillant, il était vif d’esprit et c’était une grande qualité lorsqu’on s’entraînait, afin de comprendre d’une part le fonctionnement des choses ( et donc faire les gestes correctement dans un entraînement = 80% de chance de toujours s’améliorer, comparé à si on fait cela n’importe comment) et de l’autre, savoir judicieusement comment s’adapter à chaque situation/exercice proposé.

Leur entente sur les entraînements en commun fut si fructueuse qu’ils ne passèrent ni un, ni deux, ni trois, mais bien quatre nouveaux mois ensemble, sans relâche. Si l’un baissait un peu sa garde, l’autre venait le remotivé sans cesse afin que ce dernier soit de nouveau dans une concentration maximale pour mener à bien ses exercices. Les entraînements cycliques marchaient bien, la routine ne s’installait pas, les poids se faisaient de plus en plus lourd et nombreux accrochés à nos deux compagnons. Claire était ravie de sa propre avancée qui ne cessait de croître encore et toujours, mais également de celle d’Aki qui n’avait pas abandonné malgré la rudesse des entraînements de la claymore. Cela sonnait donc le temps de ce huitième mois passé en duo dans la salle de l’esprit et du temps.

Maintenant ils n’avaient plus que trois mois à tirer ici. Claire s’envoyait ravie d’avoir pu s’entraîner en duo avec Aki qui était si vigoureux et spontané, tout comme elle l’était, dans sa manière de s’exercer.  Mais à présent, ils leurs restaient trois mois chacun pour de nouveau se centrer sur eux-mêmes dans des entraînements plus personnel et solitaire à leur guise.

Bientôt ce séjour toucha à sa fin, voyant Aki rassembler ses affaires pour partir, la claymore fit de même et le salua d'un sourire amical avant de s'en aller également.





Spoiler:
 


Dernière édition par Claire le Ven 22 Juil 2016 - 14:30, édité 1 fois
Aki Hide
avatar
Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 25/01/2016
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 895

Techniques
Techniques illimitées : ???, ??? , Rayon lumineux
Techniques 3/combat : Canon lumineux, Poing lumineux
Techniques 1/combat : Flash Erase

MessageSujet: Re: Awake [Privé]   Jeu 9 Juin 2016 - 12:15
J'acceptais la proposition de Claire de nous entraîner ensemble, la ou je fus surpris était que nous ne faisions pas de combats ou quoi mais que nous nous entraidions pendant les parcours ces mois m'avaient énormément plu et je m'étais énormément amélioré mes progrès je les sentaient jour après jour. Mon corps était grandement poussé à son apogée où mes envies d'abandons étaient énormes. Ces exercices finis, il ne restait que peu de mois avant la fin, je fis les exercices que je faisais avant de m'entraîner avec Claire mais je me rendis vite compte que cela ne me servirait pas. Après un peu de réflexion j'eus l'idée de m'entraîner avec beaucoup de poids. J'accomplis le tout quand l'année arriva à sa fin, je sortis de la salle. A peine sorti je me sentais léger mon corps tremblait de froid cette année m'avait habitué à des conditions trop extrêmes que ses conditions m'avaient surpris, je quittais le palais sourire aux lèvres en remerciant une dernière fois Claire de m'avoir offert cette opportunité. Il était désormais temps pour moi d'explorer l'univers
 
Awake [Privé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Salle de l'Esprit et du Temps-