Partagez | 
 

 [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tytoon
avatar
Ange
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 19/07/2006
Nombre de messages : 6020
Bon ou mauvais ? : pathétiquement neutre
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : orbe d'énergie maléfique, psy kiezan, bouclier d'énergie spirituelle.
Techniques 3/combat : premier soin, contrôle mental.
Techniques 1/combat : Psycanon

MessageSujet: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Ven 2 Sep 2016 - 23:25
Nate ouvrit les yeux. Son esprit était tout retourné. Il ne se rappelle même plus de la veille... Hum aurait-il bu ? Il avait mal à la tempe : il bougea la tête sur l'oreiller pour trouver le confort et remarqua que c'était la branche de ses lunettes qu'il avait encore sur le nez -ou le front en l’occurrence- qui lui avait marqué le visage douloureusement.

"Endormi tout habillé ? Bravo..." Une voix féminine. Une voix féminine ? Mais qui... Il avait encore la vue floue mais reconnut la chambre : celle de son fils. Celle où Jade a dormi... Jade ? Mais... Aurait-il bu avec elle ? Ce serait possible... Mince pourquoi avait-il fait ça, il savait pourtant que cela ne lui réussi jamais !
"Aller, lève-toi monsieur le grand scientifique. J'ai préparé le petit dej. J'en connais un qui est déjà à table et qui va avoir tout mangé si tu te dépêches pas." Nate se redressa difficilement. Pourquoi est-ce qu'il était dans le lit de Jade d'ailleurs ? Et elle lui aurait fait le petit dej ? Mais... Et lui qui ne se souvient de rien !! Heureusement son éternel sang-froid lui permit de rester digne. Bon, ne pas paraître trop à l'ouest... Manger lui fera du bien. Il poserait doucement des questions et peut-être pourra-t-il recoller les morceaux. Il remit ses lunettes.
"Ça m'étonnerait que Rapabienski mange tout, c'est pas son genre."
"Rapa quoi ? Tu es encore dans tes rêves ma parole !" Elle eut un petit rire. Nate qui avait enfin émergé se lève précipitamment et alla vers le couloir : la femme qui s'éloignait n'était pas Jade. D'ailleurs il ne la reconnaissait pas. Une inconnue !! Bon sang mais que c'était-il passé hier soir !!!

Et cette impression d’être encore malade de la veille : descendre l'escalier lui avait paru plus difficile que d'habitude, fournissant bien trop d'effort pour lever la jambe. L'avait-on drogué ? Il espérait vraiment que Rapabienski était en bas, avec des réponses. Encore une marche, le détour du mur et...

Nate vit alors qui était à table. Son cœur fit un bond et son sang un tour. Comment... En plus de l'inconnue, il y avait deux magmas.

"Oh cte gueule Nate !"
"Surveille ton langage." Dit le plus vieux en frappant la tete du premier.
Nate resta immobile, en pleins délire.
"Tout va bien Nate ?" demanda la femme.

Comment se pouvait-il que... Son père, son frère... Et cette femme alors, serait-ce... Il fit un pas en arrière, puis volte-face pour courir dans la salle de bain. Oui il devait faire plus d'effort pour courir, quelle drogue l'avait mit dans cet état, et une fois devant le miroir tout s'expliquait : Il avait rajeunit ! Déjà pas très grand, ses jambes étaient bien plus courtes et se voir dans la glace était un peu délicat... Par quel miracle ?

"Nate, tu es malade ?" demanda son père en toquant à la porte.

Malade ? Quelle maladie vous redonne l'apparence de vos dix ans et vous téléporte en pleine enfance ! D'ailleurs ce n'était pas un bond dans le temps, jamais sa famille n'avait été aussi paisible et sa mère... SA MÈRE ! Il...

"Nate !"
"O.. Oui ! Désolée je crois que j'ai comme une indigestion ou..."
"Viens avaler un truc, tu as beaucoup bosser hier, tu es juste surmené. C'est la fatigue, ta mère m'a dit que tu t'es même couché tout habillé."

Nate souriait à présent. Son père prenait soin de lui, son frère riait dans la cuisine et sa mère était venu le réveiller... Était-ce un rêve ? Une autre dimension ? Comment tout ceci était probable et que lui était-il arrivé la veille ? Il se tourna, appuyé sur le lavabo, regardant les étagères : il y avait des affaires de femmes qui n'étaient pas là durant sa véritable enfance. Sa mère... Il sourit d'autant plus et sortit de la salle de bain pour aller se mettre à table. La femme lui servit une assiette et lui baisa le front. Elle sentait bon, et il était ravi de savoir enfin à quoi elle ressemblait, et alors qu'elle passa la main dans ses cheveux dans un geste maternel, il avait envie de passer sa main dans les siens aussi : elle était le secret de tout le mystère de son identité, et enfin il avait sa réponse. Enfin... A condition que tout ceci soit réel. Pour l'heure, malgré son esprit suspicieux et calculateur, il se laissa aller au plaisir de manger avec sa famille : un grand frère taquin mais complice, un père posé mais attentif et une maman douce et ... vivante. Ce rêve était trop beau pour être vrai, et il se demandait quand est-ce que tout virerait au cauchemar, comme à chaque fois que quelque-chose de bien lui arrivait. Ses camarades, ses amours, son fils... Lui donnait-on une nouvelle chance ou était-ce un piège tordu d'un ennemi ? ... S'était-il lui-même drogué hier ? Ou encore était-il en pleins combat, subissait une technique psychique tordu ?

"On va être en retard microbe." Dit Ataki en se levant et prenant son sac. Nate se leva et regarda à gauche et à droite : sa mère, arquant un sourcil lui tendit le sac qui était accroché à un porte manteau. Il contenait ses affaires de cours. "Tu es sur que ça va ?" dit la maman. "Très bien !" Dit-il en lui faisant la bise. Il était frustré de suivre son frère pour aller à l'école, ayant voulu poser des questions à sa mère et passer la journée avec elle pour apprendre plus sur sa vie ici, mais découvrir si son frère était réellement gentil était également intéressant. "A ce soir les grands !" fit le papa alors que Nate refermait la porte.

Il faisait beau. Trop beau. Il suivait Ataki incrédule : après tout il n'avait aucune preuve que son frère ne soit pas mauvais ici.

"... Tout va bien ?" Fit Ataki devant son frère. "Tu es bizarre ce matin, un problème ?"
Il lui fallait trouvé un sujet à aborder, quelque-chose pour que Ataki se livre !
"J'ai fait un cauchemar étrange cette nuit. Tu ... voulais me tuer."
Ataki s'arrêta et regarda Nate avec des yeux ronds, choqué. Il sourit finalement, et pris un air bien plus assuré.
"On dirait que je ne peux rien te cacher, petit frère..." Ataki fonça sur Nate : Trop rapide, il put saisir le futur scientifique et l'immobilisa. "Tu vas mourir... sous mes chatouilles !"
Nate pas très rieur et perturbé se contorsionna pour se défaire de cet assaut déplacé et ridicule. "T'es sérieux ?! Des chatouilles ! Toi ! Jamais tu ferais ça !" Nate commençait à perdre patience face à tout ça. Il ne comprenait rien ! Ataki un peu affecté regarda ailleurs. "Je suis peut-être pas le meilleur grand-frère ouais... Mais de là à ce que tu rêve que je te tue..." Ils étaient à présent devant l'école. Ataki lui devait aller vers le collège tandis que Nate n'était qu'en primaire apparemment. "Je tiens à toi p'ti frère. Si tu as peur que je te fasse du mal en étant plus brillant que toi et en volant ton mérite ou l'attention que papa te porte... arrête ! Nous sommes frères, je te soutiendrai toujours, d'accord ?" Dit Ataki avant de partir sans laisser à Nate le temps de répondre.

C'était complétement farfelu, quel était cette dimension, ce monde, ce rêve ?

" BOUUUH !"
Nate sursauta et se retourna pour voir une petite magma lui sourire. Ce visage qui rougit devant lui...
" ... Ume !" Fit Nate complétement perdu.
" Ho ? Tu vas bien ?"
Nate la regardait comme s'il avait vu un autre fantôme... Et pour cause ! La cloche sonna. Ume attrapa la main du petit garçon et le tira vers la classe : heureusement car il n'avait aucune idée de laquelle était la sienne ! Il s'installa et vit alors tous ses anciens camarades de classe, dont Tapio ou encore Nigai. Il les fixait du regard : c'était incroyable de les voir tous à nouveau : C'était il y avait 5000 ans après tout... Le professeur n'était pas encore là et les élèves s'impatientaient mais l'attente fut de courte durée quand la porte s'ouvrit rapidement.
"Désolé je suis en retard !!" L'instituteur, monta vite sur l'estrade et posa son sac sur le bureau. Tandis qu'il sortait son matériel Nate tirait une tête de 3 kilomètres de long... Et était devenu tout pâle.
"Houlà Nate, ça va ?" Tous les élèves se tournèrent vers lui : Nate se leva de sa chaise et hurla presque.
"Non, c'est impossible !!! C'est incohérent, incohérent !!!"
Ume semblait inquiète. Le professeur vint près de lui, pas si surprit. "Encore à te torturer l'esprit avec des problèmes scientifiques ?" Il attrapa un cookie de sa poche de gilet sans manche et la fourra dans le bec de Nate pour le faire taire. "Erf, c'était mon goûter mais c'était un cas de force majeur, maintenant assis toi et calme toi Nate."

Mais Nate ne pouvait s'assoir, il était en pleins délire... Ce professeur...
Spoiler:
 

Note de Mamie:
 


=> Page Wiki <=

Merci à Charlo (et Frystia!) pour la signature. DON'T TOUCH THE CHILD !
Awards : Perso le plus fort 2016, Perso le plus malchanceux 2015, Perso le plus maso 2015

Équipement : émetteur (alliance maléfique), lunettes de soleil, vaisseau 5 places, naginata (lance à lame courbe), dragonball à 2 étoiles.

Capacités spéciales (ange):
--> Vous pouvez sauver un camarade dans un combat en le téléportant en dehors (sauf s'il est porteur d'une dragonball).
--> Vous pouvez soigner vos camarades en dehors des combats.
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 106
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3163
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Earth - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Ven 2 Sep 2016 - 23:41
Hoho, une nouvelle fic sur mon perso :3

Très bon premier chapitre, j'ai vraiment très hâte de voir où tu veux en venir Very Happy. Voir mes persos joué par quelqu'un d'autre, ça fait bizarre, mais c'est super cool !  Very Happy
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1869
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Dim 4 Sep 2016 - 23:04
2.

Nate avait passé le cours entier à dévisagé Enki, contrarié. L'instituteur qui faisait comme s'il ne voyait rien et gardait un grand sourire avait néanmoins un petit air inquiet au fond du regard. Qu'arrivait-il à son meilleur élève ?
Nate passa néanmoins la journée comme un écolier normal, et écouta Ume lui raconter milles et une choses sur les camarades de classe durant la pause : Tous étaient heureux, et vivants. Ataki ne semblait même pas être connu de ses camarades et lui... lui... était apprécié de ces copains de classe.
"Oui, tu es le plus gentil et le plus intelligent Nate !" Dit Ume en rougissant. "Même si tu es un peu timide des fois, on adore quand tu viens jouer avec nous." Sur ce il se retrouva contraint de jouer à la balle au prisonnier : D'accord sceptique il se rendit compte que courir avec tout le monde était vraiment l'occasion de s'amuser, de vivre quelque-chose qu'il n'avait pas vécu et décompresser : Même si tout ceci n'avait aucun sens, il avait bien le droit à une récréation non ?

Mais s'il souriait avec les enfants, il ne pouvait le faire pour Enki. Il était l'un des plus gros "bug" de cette illusion, rêve... Quoiqu'il s'agissait ! Si quelqu'un essayait de le rendre fou il avait commis une énorme erreur en incorporant Enki dans le scénario, rendant tout la timeline bancale. Un anachronisme de 5000 ans... C'était trop gros pour être involontaire. Cela voulait dire qu'Enki était un élément qu'on avait rajouté volontairement dans cette rêverie et nul doute qu'il était un indice clef sur ce qu'il se passait. Peut-être même la couverture de l'illusionniste responsable de tout ça. Il continua donc à dévisager son maître jusqu'à ce qu'à la fin de la journée, quand tous repartirent avec leurs cartables, Nate alla seul au bureau de son instituteur l'affronter du regard. Enki grimaça :

" Bon ok Nate, qu'est-ce qu'il se passe ? Je sais que ton niveau est bien au dessus des autres: est-ce que tu t'ennuies ? Ai-je fait une erreur dans un de mes problèmes ?! ... Mince, que c'est stressant d'avoir un génie dans son cours..."

Nate n'entra pas dans le jeu et continua à le fixer pour le déstabiliser. Enki se décomposa.
"Arrête ça tu me fais peur !"
Le petit magma soupira : Enki était vraiment un piètre adversaire...
"C'est quoi ce bordel ?" demanda le scientifique miniature d'un ton très sérieux et remarquablement adulte. Enki regarda autour de lui, ne comprenant pas. "C'est... Un mot bien vilain... J'imagine que ton père ne t'apprends pas que des bonnes cho-"
"ARRÊTE TON CINÉMA !" Nate qui pourtant de nature calme ne supportait pas qu'on se paye sa tête. Il fit de grands gestes : "Tu n'as rien à faire à cet époque, et moi non plus d'ailleurs ! Comme ma mère et puis... Depuis quand tout le monde est gentil et... Bon sang je suis même l'élève le plus populaire, moi !!" Nate s'agrippa de sa petite taille au bureau du démon. "On est en pleins délire, qui que ce soit qui me fait une blague, cela ne marche pas. JE ne marche pas. Alors que tout ceci cesse maintenant !"
Enki n'osait même plus respirer. Il attendit un moment que Nate reprenne son souffle aussi et sortit de derrière son bureau. Il s'agenouilla devant l'enfant et le prit par les épaules. "Je ne sais pas ce qui se passe dans ta petite tête mais tu dois te calmer. Si quelque-chose te tracasse je peux tout écouter." Nate grimaça : ce n'était pas du tout ce qu'il voulait entendre, il allait donc trouver une autre stratégie... Et en plus Enki commençait à le prendre dans ses bras et lui grattouiller les cheveux. "Erf, arrête ça tu veux. Tu sais bien que je suis pas du genre câlin." Enki eut un petit rire en lâchant le gosse. "Je veux bien être ton confident mais soit un peu plus respectueux quand même, même si ce n'est pas que cela me dérangerait de convoquer ta jolie maman." dit-il avec une mine rougissante à cette idée. "Bon sang mais quelle idée de dire ça à un enfant de 10 ans ! Tu es un horrible instituteur !" Nate hésita un instant avant de laisser s'échapper malgré lui : "Et ne touche pas à ma mère !" Cette pensée l'avait bien plus affecté qu'il ne devrait.
Bon, clairement il y avait autre chose qui n'allait pas : Il était plus sensible... Il n'avait pas simplement l'apparence d'un enfant, il en avait aussi la chimie corporel, et la sensibilité. Et la vulnérabilité. Cela devenait compliqué à gérer. Il devait se reprendre et il ferma les yeux un instant. Il regarda ensuite Enki qui arborait un sourire paternel et attentif, attendant simplement que Nate s'explique un peu ; ce que fit l'enfant le surpris un peu... Nate mi sa main sur la tête de son prof.
"Kosou"
Nate ferma les yeux. Voir le passé de cet Enki serait forcément intéressant.
"... Euh..." fit Enki, forcément surpris. Nate enleva sa main. Forcément, cela ne marchait pas, il n'avait pas encore ses pouvoirs, ni son oeil shukumei. Pourtant avec ce pouvoir il aurait eu tant d'informations, même avec sa famille ! Il tapa du pied et gémit. Rien n'allait. RIEN !
"Nate... Qu'est-ce qui se passe ?" Fit Enki en regardant son front, comme pour voir si Nate lui avait collé quelque-chose dessus. "Tu veux aller à l'infirmerie ?"
"A l'infirmerie ?! Pourquoi que je me rende compte que l'infirmier est Hikari ?!!"
Enki resta perplexe.
".... Ne me dit pas que l'infirmier est Hikari..."
" Comment tu connais Hikari toi ?"
Nate ragea et prit sa tête dans ses mains. Le démon avait moins amical d'un coup, perdant lui aussi patience. "Je t'ai posé une question Nate... Tu connais Hikari ?"
"Je connais Hikari, oui, je connais tout le monde, je te connais toi... Sauf que rien n'est comme il devrait !"
"Je ne te suis pas. Tu me connais oui, bien sûr, je suis ton professeur préféré !"
"Non, tu n'es PAS mon professeur ! Tu es mon ami, tu es un barman dans le futur, dans 5000 ans dans le futur !" Enki souriait, navré de pas comprendre, mais aimant l'image et le fait que Nate lui dise qu'il était son ami.
" Tu écrit un roman de science-fiction ? Mes cours d'art t'ont enfin inspiré ?!"
"Non tout ceci est vrai Enki ! Je sais que... Je sais que tu es un démon, que tu es une créature appelé cratiide et je sais aussi que tu caches ta vraie apparence dans ce corps !" Nate sourit : il avait trouvé enfin quelque-chose de sérieux pour que Enki arrête de le prendre pour un pitre.
"Nate..." Fit Enki en se relevant, d'un air grave. "Sors d'ici."
Enki avait changé de couleur, et s'était décomposé : sans expression il commença à finir de ranger ses stylos dans son attaché-case et le ferma. "Rentre chez toi Nate."
"Mais..."
"Rentre chez toi Nate, c'est un ordre."
Enki s'était énervé. Nate fut impressionné d'avoir ce grand Enki lui donné un ordre, la voix tremblante. Il n'insista pas et pris la direction de la porte : Il n'y avait rien à tirer comme info à Enki.
Refermant la porte il se demanda pourquoi est-ce que le démon avait réagit ainsi : était-il vexé que quelqu'un connaisse son secret ? Après tout même das le monde réel Enki ne lui avait jamais dit. Le magma permanenté baissa les yeux et parti finalement de l'école.

C'est donc bredouille et pas plus avancé que Nate était arrivé chez lui. Il lança son cartable dans un coin et regarda autour de lui. Hikari et Enki étaient là... Tous ses camarades morts aussi, sa mère... Et tous vivaient dans une harmonie improbable. Malgré tout ça, Nate ne pouvait se résoudre à prendre plus de bon temps : il devait comprendre, il devait se sauver d'ici ! Et il n'avait pas la moindre piste et été piégé dans un corps sans pouvoir, complétement limité. Pire il était... un gamin. Il se tourna vers le miroir de l'entrée. Il se sentit si diminué, si impuissant si fragile si...
Oh non, pas ça... Nate essuya ses yeux. Il pleurait. C'était ridicule. Il n'avait pas été aussi sensible depuis des millénaires, et même gamin il ne s'était jamais comporté de façon émotive ! Son sang-froid était un don qu'il avait depuis tout petit : pourquoi ici il... éclatait en sanglot.

Il sentit alors deux bras l'enlacer. Sa mère le prit dans ses bras et le plaqua contre elle.
"Que se passe-t-il... Ta journée s'est mal passé ?" Sa voix était si douce. Elle lui baisa le front. Que c'était étrange d'être ainsi porté par une femme, de ce sentir si petit si... "Je ne comprend pas ce monde Maman. Et cela me fait terriblement peur." Elle sourit. "N'est-ce pas ce qui fait de toi un grand scientifique ? Tant qu'il y aura des mystères à élucider les petits génies comme toi sauveront le monde. Mais même les héros ont peur... C'est pour ça qu'ils ont toujours besoin d'une maman !" Elle le serra contre elle et l'emmena avec elle dans le salon. Il ferma les yeux. Il avait un peu honte mais après tout, il avait 10 ans. Il continua à pleurer, réalisant sans doute que dans ce monde il ne s'était pas autant endurci. Ici, il n'avait pas eu besoin d'être un gamin solitaire méfiant et analyste. Ici, il était un enfant comme les autres, qui pleure et qui s'énervent... Et qui le soir aime se blottir dans les bras de sa mère.
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 106
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3163
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Earth - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Dim 4 Sep 2016 - 23:18
Ahah, c'était marrant cette conversation entre eux deux ^^. Avec le passage avec Hikari :p. Et puis la fin tout mimi : O (ça change de mon rp ahah). Vivement la suite, toujours autant curieux de voir ce qu'il va se passer !

(Maintenant je sais ce que ressens les auteurs quand ils voient des fic sur leurs histoires :p)
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1869
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Mar 13 Sep 2016 - 0:16
3.

"Bonjour vous écoutez radio Kasan. il est 8h, place aux news !
Bonjour. Il semblerait que vous ayez vécu trop longtemps. Laissez-vous faire. Nate... S'il vous plait. Pour votre bien... Aidez-moi."

Nate ouvre les yeux, réveillé par le brouhaha de la radio programmée.

"... mais le reste de la journée sera doux, comme hier. Niveau sport, l'équipe de Nietsre conclu une magnifique saison..."
Le petit magma se frotta les yeux en sortant de son lit, forcé de constater qu'il était encore coincé dans cette étrange réalité. Il n'avait pas mit de blouse depuis plus de 24h et prit une grande inspiration en voyant son armoire : la mode de ces vieux millénaires le rendait nostalgique mais il se sentait tout de même un peu ridicule.
Il descendit l'escalier et prit son petit déjeuner dans la cuisine : son père était déjà dans le laboratoire, mais son frère était là, avec sa mère. Il savoura sa tartine : il posa pleins de question à sa mère mais elle répondait toujours par des lieux communs et un petit sourire figé. Étrangement, cela lui suffisait.
"Il est l'heure d'aller à l'école les grands !" fit-elle en agitant son café.
Ataki se leva : lui il regarda l'heure sur la pendule de la salle à manger.

56:30

" L'horloge est détraquée maman." fit Nate en gobant son dernier morceau de pain.



Lui et ses camarades étaient à leur bureau ; Enki, comme hier n'était pas encore arrivé. Le jeune magma en profita pour sortir un carnet et écrire ses hypothèses et ses questions sur ce monde. Il tirait des traits dans tous les sens, réfléchissant à ce que les timeline pouvaient avoir enduré pour être aussi emmêlée. Il lista les incohérences et réfléchit à nouveau à ce qui pouvait être des pistes à suivre pour remonter au noeud centrale éventuel. Pour l'heure il était vraiment dans le vague.
Les élèves commençaient à s'impatienter jusqu'à ce qu'un homme entre enfin dans la classe : contre toute attente ce n'était pas Enki.
"Bonjour, je remplace votre professeur qui est souffrant aujourd'hui."
Nate fronça les sourcils : les chances pour que l'absence du démon après sa discussion d'hier soit un hasard étaient bien trop minces. Et cela était même suspect.

Nate réfléchi un moment, n'écoutant pas le cours... et finalement il leva la main.
"Monsieur j'ai très mal au ventre je peux aller à l'infirmerie ?"

Le professeur demanda à Ume, la déléguée de classe de l'accompagner. C'était un peu gênant mais pas non plus un problème. C'est ainsi qu'elle et lui marchèrent jusqu'au local médical.
"Tu as la nausée ? Tu es bizarre depuis hier..."
Nate lui sourit.
"Ça va ne t'inquiète pas pour moi ! Je suis juste un peu malade je pense."
"Tu angoisses pour la semaine prochaine ?" rit-elle.
"La semaine prochaine ?" Nate fut d'un coup intéressé.
Ume rit, et toqua à la porte de l'infirmerie. Une magma assez âgée les accueillit.
"Merci Ume tu peux retourner en cours." dit la femme. La semaine prochaine ? Qu'est-ce qui lui arriverait la semaine prochaine ?... Mais l'heure était à autre chose, il devait rencontrer Hikari.

Nate s'installa et regarda dans les coins. Bizarrement c'est la dame qui commença à l'examiner.
"Le docteur est pas là ?" demanda-t-il.
"Si... c'est moi le docteur !" La dame ronchonna.
"Ah, mais il avait pas un monsieur aussi ?"
La dame se stoppa.
"Si tes problèmes sont plus personnels, dit-elle en regardant l'entre-jambe du garçon, ne t’inquiète pas tu peux tout me dire. Il n'y a jamais eu d'homme à l'infirmerie et crois moi j'ai déjà écouté les soucis de beaucoup de garçons, c'est mon métier."
Nate rougit.
"Non ! C'est pas du tout ça ! Je me posais juste la question !..."
Pas d'Hikari ? Mais alors... Pas d'Enki non plus... Il y avait deux possibilités.
Soit Enki et Hikari avait disparus parce que la personne à l'origine de ce monde avait voulu corriger l'incohérence, soit Hikari n'avait jamais été infirmier : en effet Enki n'avait jamais confirmé cela, simplement qu'Hikari existait bel et bien. Dans ce cas il fallait retrouver Enki qui devait simplement se porter pale pour enquêter sur le fait que Nate ait eu accès à son secret. Peut-être même qu'Enki le surveillait en ce moment même...

Ne trouvant rien qui n'allait pas, la médecin le mit simplement au repos dans une salle au calme : Le petit magma en profita pour s'éclipser, non sans avoir au préalable fouiller dans les papiers médicaux. Il avait mis la main sur l'adresse du professeur Enki.


Notre petit cancre qui faisait alors l'école buissonnière marcha jusqu'à un immeuble. L'adresse indiquait un appartement au 3ème étage. Ce n'était pas un bâtiment très beau, voire même un peu pauvre, donnant sur un parking. Il se demandait s'il était à la bonne adresse mais ne pu plus doutait quand il reconnut le démon, assis par terre derrière ses barreaux d'un balcon. Enki semblait pensif, un brin déprimé, laissant son regard sans le vague.
Le petit magma le regarda un instant de loin : Est-ce à cause de lui que son ami était si bouleversé ? simplement parce qu'il lui avait dit savoir qu'il était une créature différente ?

"Nate c'est ça ?"
Il sursauta : quelqu'un était apparu dans son dos.
"Oh, désolé je ne voulais pas te faire peur. Je m'appelle Hikaritatsu, mais tu peux m'appeler Hikari. Ton instituteur m'a parlé de toi."
Le petit magma sourit : Hikari n'avait rien de différent ici, comme si rien ne pouvait le changer. Il était en costume blanc et semblait ne pas se préoccuper de la chaleur. Son sourire calme, doux et discret, était toujours là.
"Bonjour, Hikari."
L'ange regarda le balcon. "Alors c'est toi qui me l'a mis dans cet état ? Il semblerait que tu saches beaucoup de choses. Il parait même que tu me connaisse. Les élèves qui sont curieux de trouver les secrets de leurs profs ce n'est pas nouveau, mais j'avoue que tu avais l'air d'avoir des sources assez surprenantes." Nate baissa les yeux.
"Oui, c'est de ça dont je suis venu parler. Je regrette d'avoir été si maladroit et j'aimerais aussi m'excuser..."
"Oh, Enki est un grand sensible qui sombre facilement dans l'angoisse, ne t'en veux pas trop. Je pense que cela lui fera plaisir de comprendre un peu mieux ce que tu voulais lui dire et que tu t'en sois inquiété."

Sur ce Hikari les téléporta devant la porte, dans le couloir de l'immeuble. Il toqua et entra lui-même dans l'appartement dont il avait les clefs.
"Enki, tu as de la visite !"
Le démon rentra par la porte-fenêtre et fut surpris de voir le petit Nate.
"Bonjour monsieur." Fit Nate, prudent.
"Tu n'es pas sensé avoir cours toi ?" sourit Enki en guise de bienvenue. Il avait l'air fatigué et son sourire, bien que doux était un peu plus faiblard que celui de son ami angélique : le grand brun ne voulait pas montrer son état à son élève mais on voyait bien qu'il était préoccupé.
"Et vous alors ?" sourit Nate à son tour, arrachant à Enki un petit sourire bien plus réel. Il lui montra le canapé et lui proposa de s'installer.
"Tu veux quelque-chose ? un jus de fruit ?"
Nate hocha la tête. Assis sagement sur le sofa, ses pieds au bout de ses petites jambes d'enfant ne touchaient même pas le sol.
Enki silencieusement mit des fruits frais dans un mixeur pour servit trois grand jus. Nate sourit en prenant le verre : même ici, dans une situation tendue, il ne pouvait pas s'empêcher de lui servir une boisson digne de ce nom. Enki s'assit en face de lui. Le mobilier était bien modeste et pauvre, mais l'appartement était bien décoré avec goût et été clair.
"Bon, je vais vous laisser je pense..."
"Hikari, en réalité j'aimerai que vous vous joignez à vous : j'ai à vous parler à tous les deux."
L'ange et le démon se regardèrent. C'était amusant de les imaginer ici : Nate se demandait comment ils s'était rencontré, quel vie ils avaient sur Magma...
"Bon, par où commencer..." S'interrogea Nate en se grattant la tête.
"Peut-être par comment tu as su pour mon passé ?" fit Enki entre deux gorgées.
Erf, cette question était loin d'être simple parce que même dans le monde réel Enki ne lui avait jamais dit. C'est en fouillant dans la mémoire d'un Enki d'une autre monde qu'il l'avait appris : inutile de lui expliquer ça !
"En fait avant de répondre à cette question, je dois vous expliquer la raison entière de ma venue : j'ai des infos certes mais beaucoup de question aussi. Et j'espère que vous me croirez." Il leur sourit comme il aurait sourit à ses deux amis dans son monde d'origine. "En réalité, je ne sais pas où je suis. Je veux dire... Dans ce monde, cette époque, cette dimension..." il se retint de dire rêve, même si c'était également une théorie très probable vue l'illogisme de cette réalité. Cependant il avait trop peur que les deux compères prennent peur on imaginant qu'ils n'étaient pas réels eux même. "Je me suis réveillé hier, dans ce corps, mais mon esprit a des souvenirs d'une autre vie, une vie qui se déroule 5000 ans dans le futur, où je suis adulte, et où je vous côtoie également."
Alors que Hikari restait silencieux et neutre, attentif, Enki lui fronçait les sourcils. Les deux néanmoins le laissèrent continuer sans l'interrompre. "Là-bas nous sommes trois amis, et c'est pourquoi je vous connais, et que je connais tes secrets Enki. Et ce qui m'agace le plus c'est que je suis un scientifique, un grand scientifique, et que je ne comprend pas comment j'ai pu atterrir ici." Nate arrêta ses gestes et leva les yeux vers les deux adultes : ce qu'il venait de dire était impossible à faire avaler...
"Et dans ce monde je suis patron de bar donc ?" Fit Enki, suspicieux. Peut-être même un brin moqueur... Rah, normal qu'il ne le croit pas, il était un gamin réputé pour avoir un cerveau qui fonctionne trop et ce genre d'histoire était imbuvable ! "C'est pas mal comme idée." rit-il en regardant son verre vide.
"Si j'ai bien suivit on serait les seuls anachronismes ?" Nate fit la moue.
"Disons que... Oui, mais qu'il y a aussi des incohérences. Les gens de cette époque sont pas forcément similaires, et leurs vies sont parfois très différentes. Certains même devraient être morts et sont toujours ici dans ce monde."
Hikari se frotta le menton : il cherchait vraiment une explication, alors qu'Enki semblait moins y croire. C'était amusant, Nate aurait parié le contraire.
"Peut-être alors que nous avons voyagé tous les 3 dans une autres dimension et que tu es le seul à avoir des souvenirs."
Le petit magma sourit : en effet, il y avait pensé également. Quelle joie qu'Hikari le suive dans cette piste !
"5000 ans dans le futur et tu sembles avoir tes parents dans cette époque... Je savais que les magmas vivaient longtemps mais là..."
"Ouais je suis un recordman !" Rit Nate. Enki regarda l'ange.
"Je me demande pourquoi on a copiné avec un vieux croûton scientifique."
"Je sais que c'est difficile à croire... Mais dans mon monde on est devenus amis en t'aidant, Hikari et moi, dans une affaire de tentative de meurtre sur une de tes amies. Elle s'appelle Bulma mais je doute qu'elle existe déjà ici."
"Une demoiselle en détresse ? ça te ressemble bien ça pour le coup."
"...Quelle poisse, elle ne naîtra que dans 5000 ans."
"Alors... Vous me croyez ou pas ?"
Un temps de silence fut conservé avant toute réponse.
"Disons que c'est difficile à croire mais on peut te laisser le bénéfice du doute..." Fit Hikari.
Enki semblait moins enthousiaste. "Tu m'a touché le front hier. Je pense que tu as utilisé une technique pour lire mon passé et que tu utilise ta touchante histoire de gamin paumé dans une autre dimension pour continuer à avoir des infos. Je ne peux être sûr de rien, et il se peut que tu travailles pour un ennemi."
Nate n'avait rien à dire, en effet il avait tenté un Kosou avant de se rendre compte que cela ne marchait pas. Mais, quels ennemis pouvait avoir Enki dans cette époque ? Les démons qui l'avait hanté étaient-ils nés eux ? Si oui alors Hikari et Enki n'étaient pas les seules incohérences de 5000 années. Que pouvait fuir le démon ici ? Pourquoi était-il sur Magma ? Et Hikari alors ? Est-ce qu'il...
"Chez tonton Enki..." articula Hikari. Nate ouvrit de grands yeux.
"Oui !!! C'est le nom du bar..."
"De ton bar Enki. Tu y sembles vraiment heureux."
Enki baissa la tête et sourit. Alors tout ceci était vrai ?
"Comment ?" demande le petit Nate.
"Je suis l'ange du destin non ? 5000 ans dans le futur, même si c'est ton passé, reste dans mes cordes."
Nate sentait qu'il était à nouveau tout ému, soulagé : ce corps d'enfant décuplé ses émotions de manière gênante. Mais il ne pouvait plus attendre :
"Maintenant que vous me croyez, répondez à mes questions s'il vous plait ! Plus j'aurai d'information sur ce monde plus je pourrais réfléchir à ma venue ici... Commençons par vous deux : que faites-vous sur Magma ?"
"Nous sommes en lune de miel." Fit Enki en regardant Hikari.
Nate se décomposa.
"QUoi ?!"
Enki éclata de rire alors qu'Hikari resta impassible.
"J"espère que dans ton époque Enki est un peu plus drôle." lâcha l'ange. "Nous sommes colocataires depuis 3 ans : je suis sur une piste pour une enquête personnelle. Quelqu'un de nuisible à tuer. Enki a trouvé ce job d'instituteur et cela nous permet de rester ici."
"Pendant que moi je travaille lui il s'amuse dans les quartiers malfamés. C'est le premier justicier entretenu."

"Un nuisible ?"
Hikari hésita un peu. Enki le regarda, comme compatissant devant la peur de révéler son identité. C'est donc pour préserver son ami que le démon claqua des mains : "Dans tous les cas je ne pense pas que cette personne ne soit liée à ton problème. J'imagine que malin comme tu es tu as déjà une autre piste ?"
"Eh bien, pas vraiment... Mais... Que se passe-t-il la semaine prochaine ?" Demanda Nate en se demandant pourquoi Ume lui avait dit de ne pas angoisser.
Enki sembla avoir des étoiles dans les yeux : "Mais c'est la fête de l'An'ei ! Il y aura pleins de choses merveilleuses ! Des feux d'artifice, de la musique, de la nourriture à foison !"
"Fête de l'année ? Mais nous ne sommes pas en fin de..."
"Non, rien à voir avec le nouvel an."
"Dans 5000 ans on ne fêtera plus An'ei ? Dommage... C'est un joli symbole. La célébration de la paix, de la tranquillité des habitants. Nous fêtons le fait de ne pas être en guerre, et de vivre heureux."
Nate prit un regard presque triste : bien sûr que dans son monde on ne l'avait jamais fêté... Ils étaient bien moins heureux et paisible, il y avait des crimes même dans l'école...
"Pourquoi j'appréhenderais cette fête ?" demanda Nate.
"Alors ça je me demande bien !" fit Enki.
"Sans doute parce que tu prépares quelque-chose pour l'occasion ? Enki aussi stress un peu."
Enki s'illumina, touché par une idée.
"Oh, mais attends, si nous sommes amis dans le futur, tu vas sans doute pouvoir nous aider ! Un grand scientifique de 5000 ans doit maitriser toutes les machines non ?" Enki se précipita pour ouvrir la porte de son bureau... Et Nate découvrit ce que le démon avait en tête.
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1869
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Mer 14 Sep 2016 - 20:38
4.

Nate marchait vers chez lui. Quatre jours s'étaient écoulés depuis son arrivée et il ne savait toujours pas quoi penser de tout ça. Enki lui donnait cours en journée et ils avaient pris l'habitude de rentrer tous les deux chez le démon pour rejoindre Hikari : là-bas le petit magma les aidait comme prévu pour mettre sur pied le fameux projet de l'institeur.
C'était assez drôle en réalité comme rythme de vie. Pas de tracas, des journées bien remplies et bien entourées, une famille le soir pour le bichonner et lui apporter de la tendresse à foison… An'ei pourrait bien être le nom même de cette dimension paisible et accueillante. Serait-ce si grave de la quitter ? De chercher à s'en échapper ? De la décortiquer pour lui trouver une issue ? Un fil où tirer pour déchirer cet espace-temps ?
Nate pourrait bien rester ici pour toujours… Si son esprit scientifique ne le poussait pas à réfléchir à chaque instant à briser tout ceci. Pour lui c'était presque un défi qui valait bien plus cher que le bonheur de vivre ici. Il s'était même demandé maintes fois si son intatiable besoin de tout comprendre, quitte à tout perdre, n'était pas la cause de tous ses problèmes depuis toujours. Pour disséquer il faut d'abord tuer, détruire… La science était-elle destructrice ?

Mais sa décision était prise. Il ne pouvait continuer de vivre sans savoir ce qui était arrivé avant son départ, s'il avait été dupé et si tout allait bien là-bas, dans sa vraie réalité.

En tout cas la ville n'avait pas trop changée elle. Les rues étaient semblables, les magasins également. Même planète, même ciel. Tout était calme quand il prit le premier virage après les immeubles où vivaient ses deux « vieux » amis.  C'était un quartier populaire, un peu délabré, et de vieilles affiches apposées à l'arraché tapissaient les murs. Des tags aussi. Le charmant bar de Dösatz était à mille lieues d'ici…

« Nate ! »

Le petit se retourna, avec son cartable sur le dos. Il vit alors Hikari le rattraper. Avait-il oublié quelque-chose ?
« Il n'y a pas école demain n'est-ce pas ? » demanda l'ange.
« Non, en effet... »
Le jeune homme sortit un carton de sa poche.
« Alors Enki ne pourra pas m'en vouloir de te faire sêcher les cours ! Je sais que tu te poses encore beaucoup de questions, et Enki et moi ne sommes pas très bons scientifiques pour t'aider d'avantage dans ton étude de ce plan. Mais je pense que cet homme pourra t'aider. Tu n'as qu'à profiter de ton jour libre pour lui rendre visite. » Hikari souriait. Comme toujours.

Un sourire charmeur et parfait, comme dans les magazines, ou les affiches de cinéma. Comme sur ces affiches d'ailleurs, celles qui recouvraient les murs derrière eux. Etrange qu'aucun des deux n'aient d'ailleurs remarqué que tous ses posters sauvages représentaiet l'ange du destin lui-même. Hikaritatsu, Hikaritatsu, Hikaritatsu… Son nom et son costume blanc étaient dupliqués en format A3 partout.

« Merci. » Le petit écolier regarda l'adresse sur le carton. Il ne la reconnaissait pas. « Qui est-ce ? »
« C'est le plus grand scientifique de cette planète, il est très connu, même si tout le monde ne l'apprécie pas. »
Nate ouvrit de grands yeux. Le plus grand scientifique de la planète ? Un homme mal-apprécié ? Ce portrait était bien familier.
« Tu l'as déjà… vu ? » demanda plus que jamais curieux Nate.
« Oui, j'ai déjà eu recours à ses services. Il semble avoir la trentaine, même s'il est déjà grisonnant. »
Ce physique… Qui était cet usurpateur ?!
« Tu sembles en colère Nate… »
« Ce n'est pas ça. C'est juste que… cet homme… quel est son nom ? »
« Oh oui je ne l'ai pas inscrit pardon. 

Spoiler:
 
Tytoon
avatar
Ange
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 19/07/2006
Nombre de messages : 6020
Bon ou mauvais ? : pathétiquement neutre
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : orbe d'énergie maléfique, psy kiezan, bouclier d'énergie spirituelle.
Techniques 3/combat : premier soin, contrôle mental.
Techniques 1/combat : Psycanon

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Lun 26 Sep 2016 - 19:08
5.

Nate rentra chez lui : quelle frustration, il aurait voulu de suite se précipiter chez Enolc, mais il était trop tard et il ne pouvait pas trouver de moyen d'aller aussi loin. Il n'avait plus de pouvoir de vol non plus, et même en s’entraînant il n'arrivait pas à rattraper le retard que ce Nate "sans soucis" avait eu en ne menant qu'une vie paisible. Il faudra donc prendre une navette à la première heure demain.

Bizarrement Hikari ne lui avait pas proposer de l'accompagner. L'ange était-il irresponsable de laisser un enfant sans défense aller chez le scientifique à mauvaise réputation seul ?
Une idée lui avait même traverser l'esprit : Ici, ses ennemis comme Ataki semblaient gentils, se pourrait-il que des alliés comme Hikari soient néfastes ?

Il rentra chez lui. Sa mère lui fit une tendre bise et il dînèrent tous ensemble. Nate avait pris l'habitude à présent. Il riait avec son frère, écoutait son père parler de science avec passion et ne se lassait pas de voir sa mère heureuse lui répondre lorsqu'il se trompait. Ils avaient laisser la télé tourner... une émission scientifique. Quoi d'autre ?
" Parmi les mystères les plus profonds, cette animal microscopique capable de survivre dans l'espa..."

Sa mère... N'était pas une femme anodine loin de là : elle semblait s'y connaître en biologie, bien mieux que son père. Cependant elle restait discrète et se contentait de corriger les quelques imperfections dans les idées de Kurusawu. Elle ne parlait pas. Elle souriait. Toujours. Nate était assis contre elle sur le sofa, et elle lui caressait les cheveux. Il était si bien... Quand il était contre elle il oubliait tout. Il oubliait la gravité du moment, qu'il était un adulte en quête de réponse. Qu'il venait d'ailleurs.
"... Mais les scientifiques de l'univers entier ne purent même répondre répondre à cette question : quelle est le nom de votre mère Nate ?"
Elle remonta un petit plaid sur ses petits pieds d'enfant. Il sourit.
"Nate !! Demandez-lui !! Regardez son visage ! A quoi ressemble-t-elle ? Vous ne la regardez même pas !"
Il s'endormait, bercé par la respiration de la mère qu'il n'avait jamais eu, de ce moment câlin qu'il n'avait jamais connu étant enfant.




"...Ce qui nous laisse espérer que les infrastructures industrielles construites là-bas par le milliardaire de la firme Stinger Industries seront respectueuse de l'équilibre biologiques de cette astéroïde."

Nate enfilaient ses chaussures : il s'était réveillé le matin dans son lit. Malgré qu'il sache qu'il allait seul à la rencontre d'Enolc il était détendu : ce monde était trop paisible et lui ôtait tout stress et angoisse, une véritable thérapie ou... un véritable piège pour qu'il baisse sa garde. Voir le regard du jeune Boss Stinger à l'écran aux news réveilla son attention : Enki, Hikari, Enolc et Boss... Il y avait d'autres anachronismes alors. Enki et Hikari avaient donc moins de chance d'être d'un autre monde, ce qui laisser supposer que Nate était bien seul ici. Et ce monde... De moins en moins probable. Mais bizarrement, il avait de moins en moins peur. Si tout était faux... Rien n'était important non ? Seule la vérité importerait.
Il monta dans le bus et descendit à la fameuse adresse ; un entrepôt en banlieue de la capitale.

Cela n'avait rien de son propre labo. Plus petit.
Il tendit le bras pour atteindre la sonnette. ENOLC était écrit au dessus.

La porte s'ouvrit.
Un jeune homme apparut : même s'il était grisonnant il devait avoir seulement 30 ou 40 ans. Des cheveux en bataille, mal-peignés. L'air calme et discret. Nate sourit : Oui, en effet il était vraiment familier. Ce monde lui faisait aller de surprise en surprise.

Spoiler:
 


=> Page Wiki <=

Merci à Charlo (et Frystia!) pour la signature. DON'T TOUCH THE CHILD !
Awards : Perso le plus fort 2016, Perso le plus malchanceux 2015, Perso le plus maso 2015

Équipement : émetteur (alliance maléfique), lunettes de soleil, vaisseau 5 places, naginata (lance à lame courbe), dragonball à 2 étoiles.

Capacités spéciales (ange):
--> Vous pouvez sauver un camarade dans un combat en le téléportant en dehors (sauf s'il est porteur d'une dragonball).
--> Vous pouvez soigner vos camarades en dehors des combats.
En ligne
Motta
avatar
Modérateur
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 29620
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Ven 30 Sep 2016 - 0:18
J'ai lu jusqu'à l'épisode 4 pour l'instant mais je lirais assurément la suite ^^ Je trouve ça vraiment bon, qualité d'écriture + qualité de scénario. Franchement bien joué j'aime beaucoup, enfin je t'avais déjà dis tout ça mais si ça peut en inciter d'autres à te lire Wink



Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
En ligne
Fugma
avatar
Administrateur
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 15/01/2007
Nombre de messages : 12199
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1430 (+150 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Hi no Seigyo - Metamorphose
Techniques 3/combat : Akumahi - Shukumei
Techniques 1/combat : Shounetsujigoku

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Dim 16 Oct 2016 - 23:51
Le dernier chapitre est très bon avec pas mal de références. Je suis très curieux de connaitre la suite :3



Sac : clef maison Magma, livre magma
objet : Radar Metamol, Senzu 3, capsule téléportation
Vaisseau 10 places : l'Ange de feu
Tytoon
avatar
Ange
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 19/07/2006
Nombre de messages : 6020
Bon ou mauvais ? : pathétiquement neutre
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : orbe d'énergie maléfique, psy kiezan, bouclier d'énergie spirituelle.
Techniques 3/combat : premier soin, contrôle mental.
Techniques 1/combat : Psycanon

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Mar 29 Nov 2016 - 23:27
"Comment connais-tu Jade ? Hum, sans doute ton père qui a eu vent de cette histoire hein..." Fit Rapa en la soulevant dans ses bras. Elle attrapa le biberon et le fourra dans son bec pour commencer à tétouiller joyeusement, en remuant ses petites jambes.
Nate s'amusait en regardant la petite. "Fruit des expériences d'Edmund ...?"
Rapa posa à terre la petite qui resta assise à siroter son goûter. Fidèle à lui-même Rapa ne répondit pas et repartit travailler, laissant Jade sur un tapis.
"Mais, et elle ? Elle va se blesser en liberté !"
" 'Ton problème maintenant !" Dit Rapa en s'éloignant.
"Mais... eh !"
Le petit Magma resta sur place. Il tourna la tête et vit que Jade, ayant fini son biberon le regardait.
"Burp."
"Bravo..." répondit Nate à Chibi-Jade qui venait de roter.
La petite resta un instant, le regard vide avant de commencer à marcher à quatre pattes ailleurs. "Hep Hep hep !" Nate alla l'attraper -elle était plus lourde qu'elle ne semblait- et la reposa dans son "parc-boite". Elle se mit debout pour voir dehors, appuyée sur la paroi : Nate était reparti voir Rapa.
"Tu m'avais dit que tu la garderai."
"En échange d'infos !" Rouspéta Nate.
Rapa perdait patience.
"Écoute je suis à deux doigts d'appeler ton père... J'ai autre chose à faire que de raconter ma vie à un gamin qui veut jouer à "je viens d’une autre dimension"."

Rapa n'était pas le meilleur interlocuteur mais son savoir serait si précieux !
"Qu'est-il arrivé à Enolc... Edmund Enolc ?"
Une sonnerie se fit entendre, attirant l'attention du terrien qui dut crier pour se faire entendre :
"Rentre chez toi !"
L'adulte marcha jusqu'à sa machine éteindre l'alarme sonore et regarda son écran, ignorant complètement le petit magma. Comment faire pour que Rapa le prenne au sérieux ? Et qu'il parle au moins ! Abandonnant il retourna vers Jade : elle le fixait, immobile, d'un air dramatiquement neutre, ce qui était assez atypique pour un bébé.
"Si j'avais su que je te verrai en couche culotte..." Il lui fit coucou. "Je me demande quelle vit tu as eu ici. Edmund et toi êtes liés dans mon monde aussi, mais il t'as recueillit qu'à ton adolescence pour faire de toi son assistante : J'imagine qu'ici tu seras celle de Johan : tu gagnes au change !" Il rit. "Enfin, quoique, il est parfois ronchon. Heureusement, il fait les meilleurs cafés et tu apprécieras !" Jade continuait d'écouter, comme si elle comprenait tout. "D'ailleurs calme toi sur les biberons, dans mon monde tu es un peu trop porté sur la boisson... "
"Elle adore ses biberons." Lâcha Rapa.
Nate sourit : dans le monde réel Jade avait réussi à faire parlé Rapa, miraculeusement. Nate espérait que parler d'elle ferait s'ouvrir le terrien.
"Tu es sûr qu'elle va bien ? Elle semble vraiment amorphe pour un bébé."
"Au moins elle est sage, pas comme toi. Je plains ton paternel."
Nate sourit. Jade n'avait jamais été une grande énergique, mais à ce point... A croire que Rapa mettait déjà de l'alcool dans ses goûters !
"Edmund lui a fait du mal ?"
Johan soupira.
"Non."
"Il voulait travailler sur l'ADN des métamols pour son clonage hein ? Parce qu'ils ont une capacité d'adaptation environnementale rapide hein ?"
Rapa haussa les épaules. Nate allai devoir faire mieux. Il marcha dans le labo et commença à regarder les notes de Rapa.
"Physique quantique en plus..." Le petit magma commença à griffonner sur un tableau. Rapa se leva pour empêcher Nate de tout saccager, il allait l'arrêter mais vit que les équation qu'ils écrivait était particulièrement juste et novatrices. Les mêmes que Rapa avaient déjà découvertes mais en plus abouties. Il enfila ses lunettes et du revers de sa manche déséquilibra le théorème de Nate avant de prendre une craie et d'écrire une autre problématique.
Souriant, Nate résolue l'exercice : leur petit jeu de question réponse muet à travers les symboles et les chiffres dura quelques minutes : Le temps que Rapa comprenne que Nate n'était pas qu'un petit génie, mais un savant bien plus fort que lui. Il regarda le gamin et ouvrit de grands yeux.
"Je te l'ai dit, j'ai en réalité 5000 ans et cette théorie, je l'ai même expérimentée physiquement à travers une machine. Je viens d'une autre dimension."
Rapa resta muet, avant de finalement étendre un sourire. Il regarda ses notes: "Il est temps qu'on discute alors. Je crois que nous avons tous les deux beaucoup de choses à apprendre de l'autre."

Nate et Rapa discutèrent des heures : science, physique, univers... Mondes parallèles... Le futur docteur Kurusawu expliqua à quoi ressemblait son monde, dans lequel Johan était son assistant.
"Dans ce monde, j'ai arrêté Enolc avant qu'il ne fasse du mal et ne salisse plus mon nom. Ma femme et mon fils vivent ici, sur Magma. Depuis quelques semaines, Enolc est dans une prison créé par mes soins, et je l'ai privé de ses jouets. Il ne fera plus de mal à personne."
Rapa sembla avouer ça avec une ombre dans ses yeux : qu'avait-il fait subir à son frère ? Rapa changea de sujet. "Mais il y a plus important : on dirait que l'espace-temps est différent dans ton monde : Jade, tes parents, Enolc : dans ton ancienne vie ces rencontres ont eu lieues sur des millénaires et ici, en quelques années, à peine. Comme si tous les événements importants devaient converger en un seul moment. Tu as l'air de dire que tout va mieux ici, mais si tout devait dégénérer en même temps ?"
Nate afficha un air neutre, mais son regard d'enfant ne put cacher une inquiétude : en effet, c'était un raisonnement intéressant. Parler avec son associé était vraiment plaisant : Certes Enki et Hikari avaient été une écoute constructive mais là, il avait un regard scientifique sur ce qui lui arrivait. Une vraie réflexion, même si elle était bien plus inquiétante, Rapa ne prenant pas de pincettes.
"Comme si ici, tout convergeait vers moi, ce moment où je suis ici : Je serai une sorte de force d'attraction sur l'espace-temps ? J'attire tous ces problèmes..."
"Quelle dramatique prétention. C'est peut-être l'inverse : tu es peut-être arrivé ici parce que tu es celui qui ailleurs a réglé beaucoup de situation, et que tu sauras tous les régler pour nous. Tu es peut-être ici pour sauver ce monde des problèmes à venir, ou les prévenir. Tu n'es peut-être pas la cause, mais la solution. J'ai neutralisé mon frère ici, peut-être que c'est une chance de neutraliser le tien."

En effet les deux scientifiques avaient chacun eut un frère ennemi... Normal que l'histoire d'Ataki du monde de Nate marque plus Rapa que le reste.
Les théories s’enchaînèrent... Les heures aussi. Nate avait passé la journée chez Rapa, et même si tous les deux avaient beaucoup réfléchis, aucune preuve et aucune pistes réelles étaient établies. Pas plus avancé, Nate avait néanmoins passé un bon moment.
"Je vais y aller, j'ai promis d'aller aidé un ami." Dit Nate en allant saluer mini-Jade. Il devait en effet continuer à travailler sur le projet d'Enki, comme tous les soirs.

Rapa était un ami fidèle et le revoir jeune était vraiment émouvant. Il avait hâte de le recroiser pour continuer la discussion : en fermant la porte du labo et voyant le regard paternel de Rapa envers Jade, il ne pouvait que sourire, malgré qu'il soit en retard.

Le petit magma miniature courrait dans les rues, en direction de l'immeuble de son professeur. Dans sa poche pesait la broche d'Hikari : que cherchait l'ange ? En quoi Rapa l'avait aidé ? Ils n'avaient pas discuté de cela, et peut-être demanderait-il à l'ange du destin plus d'information directement dès qu'il serait arrivée dans leur appartement.
Mais Nate se stoppa d'un coup, laissant ses baskets glisser sur la terre sèche. Il avait entendu quelque-chose. Quelqu'un. Une présence qui embrumait tout son esprit, qui en un instant l'obsédait.

"Qui est là ?" demanda l'enfant, surprit d'entendre que sa voix était tout sauf menaçante.
"Une autre timeline... Une autre dimension... Tous les habitants de ce monde qui gravitent autour de toi, comme si tu étais un trou noir, un point de convergence..."
Nate se mit sur ses gardes.
"Vous me suivez depuis quand ?" Demanda le gamin sans voir personne.
"Tu es vraiment adorable... Le plus mignon de tous les magmas, sans aucun doute."
Nate détendit son visage, pensant reconnaître la voix : mais alors que son regard se déridait, ses poings restaient levés.
"Depuis que je t'ai vu traîner autour de cet ange et de ce démon, je n'arrive pas à t'oublier... J'ai entendu ton passé quand tu parlé avec ce scientifique, je comprend à présent pourquoi."
Nate eut un frisson : son interlocuteur venait de se poser devant lui, et se baissa pour être à sa hauteur.
"Docteur Kurusawu... Je pense que je vais devoir patienter quelques années."
Ils se regardèrent un moment dans les yeux, alors que Nate était comme paralysé...

Spoiler:
 


=> Page Wiki <=

Merci à Charlo (et Frystia!) pour la signature. DON'T TOUCH THE CHILD !
Awards : Perso le plus fort 2016, Perso le plus malchanceux 2015, Perso le plus maso 2015

Équipement : émetteur (alliance maléfique), lunettes de soleil, vaisseau 5 places, naginata (lance à lame courbe), dragonball à 2 étoiles.

Capacités spéciales (ange):
--> Vous pouvez sauver un camarade dans un combat en le téléportant en dehors (sauf s'il est porteur d'une dragonball).
--> Vous pouvez soigner vos camarades en dehors des combats.
Jade Highwind
avatar
Autres Races
Féminin Age : 35
Date d'inscription : 30/06/2013
Nombre de messages : 294
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 590

Techniques
Techniques illimitées : Tir Blaster, Garde améliorée, Boom Sonique
Techniques 3/combat : Choppe, Canon
Techniques 1/combat : Lance fulgure

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   Dim 30 Juil 2017 - 22:55
6.

Elle souriait, le regardant, attendrit. Sans doute imaginait-elle le futur homme qu'il serait, ce qui fit presque rougir le gamin. Cela faisait à présent de longues minutes qu'ils discutaient ensemble de ce futur éventuel. Nate était un peu gêné, n'insistant pas sur ce qui s'était passé entre eux après la mort de leur fils, mais plutôt sur elle, sa vie, leur rencontre, le fait qu'ils se soient rapprochés car étaient tous les deux... "rejetés".
Elle enchaîna et à sa demande raconta son passé, et sa vie paisible, sur magma. La vie était pour elle aussi bien différente.

"Est-ce que je te plais encore dans cette dimension, où je ne suis ni solitaire, ni rejetée ?"
Nate s'arrêta. Elle était encore plus belle ici, en réalité, avec ce sourire plus calme, moins anxieux. Pour toute réponse le gamin baissa les yeux, de peur de passer en revue les courbes du corps de la belle. "Dans de nombreuses dimensions, nous nous sommes aimés. Crois-moi, il y a une multitude de monde différents où tu es la femme de ma vie."
Elle sourit. C'était un gamin qui venait de lui dire la chose la plus mignonne de sa vie, et elle savait qu'il disait vrai. Elle le savait, comme on sait que le feu brûle, comme on ne remet pas en cause les lois de la nature. Ils étaient liés et ici aussi, elle le savait, elle l'attendrait.

Alouqua l'écoutait avec grande attention, le fixant de ses grands yeux brillants. "Nous nous sommes aimés ? Tu parles au passé ?"
Nate se rendit compte de son erreur, et la fixa, navré. Elle pourrait comprendre une multitude de choses : peut-être était-elle morte, ou peut-être s'étaient-ils simplement séparés... Et en réalité les deux réponses étaient vraies, compte tenus qu'il avait rencontré plusieurs fois sa douce dans les univers. Alouqua ne se faisait pas d'illusion, et savait qu'à travers plusieurs millénaires, la vie n'allait sans doute pas être toujours rose... Surtout si leur fils perdait la vie.
C'est Nate qui prit la parole à nouveau.
"Je me demande si dans ce monde nous aurons un futur meilleur. Tout semble plus doux."
"Tu te poses beaucoup de question sur le passé, et voilà que tu penses à l'avenir à présent..." Elle se pencha vers lui, et lui embrassa la joue. Son souffle était chaud, et Nate hésita à se laisser aller pour faire glisser ses lèvres jusqu'aux siennes... Si seulement il n'avait pas l'apparence d'un enfant de 10 ans ! Il se surprit à fermer les yeux, alors que toujours contre sa joue, elle murmura :
"Puisque tu n'es pas du genre à profiter de l'instant présent, je pense que je peux t'aider si tu tiens tant à avoir toutes ces informations sur le passé et le futur."
Nate sortit instantanément de son moment de faiblesse et la regarda, curieux.
"Il y a quelqu'un ici qui a le pouvoir de voir l'invisible. C'est lui qui m'a dit que mon destin était d'être à Kasan cette semaine. Il aura sans doute des informations pour toi."
Elle tendit sa main. Après un moment d'hésitation, se rappelant qu'ici il ne savait pas voler, il la saisit. Il allait être très en retard chez Enki pour continuer à l'aider sur son projet... Mais il s'en fichait complètement.

Ils volèrent longtemps. Peut-être de l'autre côté de la planète. Il n'avait pas vraiment fait attention. Magma était si belle cette nuit, et voir ces villages anciens illuminés le rendait nostalgique : 5000 ans d'évolution en moins, il y avait bien moins de maison et de village, et d'avantage de plaines naturelles, de bassins de lave encore vierges.
Mais déjà ils étaient toux deux devant un temple. Qui allait être cette fois la surprise ? Depuis le début, il rencontrait tellement de personnages improbables dans des situation encore plus improbables !
Alouqua poussa une porte et passa une salle qui ressemblait à une salle d’entraînement. Elle toqua à une chambre plus loin : Nate la suivait, regardant tout autour de lui à l’affût d'un indice.

"C'est Alouqua, j'ai un client pour toi."

"Je ne vends pas mes services ! Je ne suis pas une diseuse de bonne aventure !"
"C'est à s'y méprendre pourtant... haha."
"Raaah ces démons, on leur donne ça et il vous prenne ça !"
A l'entente de la voix Nate sourit, incertain, mais espérant avoir raison. Un magma ouvrit une porte coulissante : plutôt taillé comme un guerrier, il n'avait en effet que peu de point commun avec un voyant... Détail ironique vu qu'il portait un cache-oeil.
Le magma posa donc son seul œil sur le gamin de 10 ans, regarda Alouqua, soupira et fit demi-tour, refermant la porte sans attendre.
"C'EST COMME CA QUE TU ACCUEILLES TES INVITES ?!" pesta Alouqua en rouvrant la porte.
"ON EST PAS DES POTES ! ET C'EST UN DOJO ICI ! Pas une crèche !!!"

Nate éclata de rire, interrompant la dispute. Cette rencontre et cette situation était vraiment improbable, et il se délectait du spectacle.
"ça te fait rire gamin ?"
Alouqua sourit, aimant voir le petit Nate s'amuser : le môme s'approcha du magma, pour le saluer.
Spoiler:
 
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves   
 
[Fanfic RPGDBZ -Nate- ] L'homéostasie des rêves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» Ma vie, mon monde, mon destin. [FanFic]
» Nate Yassine Taylor || Finished
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !
» Nate Parker (gryf)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Hors Rpg :: Ecrits des membres :: Ecrits en cours-