Partagez | 
 

 [Planète Arabasuta] Lorsque l’esprit se brise... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shin
Demi-Sayen
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 08/01/2016
Nombre de messages : 127
Bon ou mauvais ? : Héroïque !
Zénies : 510

Techniques
Techniques illimitées : Ryuu no Hôko, Tajū Zanzōken, Enchantement
Techniques 3/combat : Shining Beam, Karyuu no Ken
Techniques 1/combat : Solar Karyuu no Hôko

MessageSujet: Re: [Planète Arabasuta] Lorsque l’esprit se brise... [Terminé]   Ven 21 Oct 2016 - 17:02
La potion de Sinka avait un bien étrange nom dont je ne compris pas la prononciation. Plus important, il fallait savoir QUI était aux commandes. Tandis que Sinka me suivait en scrutant en même temps chaque pièce nerveusement, j'arrivais devant l'entrée de la salle de pilotage, comme décrit précédemment. Elle me fit alors signe d'entrer et me suivit dans la même seconde. Cependant, la pièce était vide. Elle me demandait si je sentais quelque chose, ce qui, maintenant que j'y pensais, n'était en effet plus le cas.

"Non... Comment est-ce possible ? Qu'était-ce, dans ce cas ?"

Comprenant alors que le vaisseau était définitivement vide, je mis fin aux enchantements et rangeai mon Hyper Sword. J'examinai la pièce, immobile, avec de brefs coups d’œil un peu partout et dans les coins, inutile d'en faire plus du fait que Sinka était déjà dans tous ses états et qu'elle avait déjà fouillé le reste.

"Rien de rien..."

Elle me déclara alors "Il y a un problème". De mon côté, étant déçu, j'étais tout de suite moins motivé.

"J'avais remarqué..."

Je m'approchai du tableau de bord, observant Sinka en train de tester diverses manipulations. J'étais certes inutile pour l'instant, mais peut-être allais-je, par miracle, trouver l'anomalie ? Et bah non ! Ps besoin : le pilote automatique avait été enclenché et verrouillé, en direction... d'un trou noir. Sinka fut soudain envahie par le désespoir, et paraissait soudainement frêle. Ça aurait été mon cas si j'avais pas vu "cette" chose digne d'un coup de théâtre.

"Sinka..."

Il était l'heure de sortir ma "phrase/citation clichée" que chacun a ! Avec un regard solennel, je repris :

"... Il y a toujours une solution !"

En effet, j'avais repéré quelque chose de TRÈS intéressant en chemin !

"En chemin, j'ai aperçu du matos pour la survie spatiale, et de quoi se déplacer sans vaisseau ! Pas de souci pour la respiration !"

Affichant alors un grand sourire plein d'espoir, je me précipitai en volant pour aller chercher deux kits qui trainaient exactement là où je les avais vu ! Nickel ! Je retournai alors, dans l'instant qui suivit, auprès de Sinka, et lui en donnai un. Équipant alors divers outils de survie, qui comme par hasard, n'encombraient aucunement ma tenue Saiyajin de base, je frappai légèrement la vitre comme une porte, pour vérifier quelque chose.

"Eh bah, j'aurais dû m'en douter, mais c'est pas d'la merde, dis donc ! Recule !"

Sur ces mots, je me mis à charger mon énergie, préparant une de mes techniques signatures, qui était proche du Kamehameha. Une boule d'énergie se forma entre mes mains. Il s'agissait d'une vague déferlante rouge (comme mon aura) dont le bout représentait une tête de dragon occidental gueule ouverte.

"Ryuu... NOOOOOOO... HOKÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔ !!!"

Je déchaînai alors la vague déferlante sur la vitre qui laissa un grand et joli trou dans lequel nous pouvions passer. Tandis que ma technique se perdait dans l'espace au loin, j'embarquai Sinka et m'envolai à travers l'espace. Que de sensations étranges ! C'était ça, voyager "naturellement" dans le vide spatial ! Incroyable ! Heureusement, les masques n'empêchaient pas de parler et de se comprendre, coup de bol !

"Bon, inutile de te demander si tu veux t'acheter un autre vaisseau... ? Si oui, allons dans le désert glacé, c'est sur Freezer ! Attends, si je me fie à la position du Soleil... Ah bah, regarde, le machin bleu au loin, éclairé par le Soleil ! C'est ça !"

Me dirigeant alors par-là aussi vite que je pouvais, aura libérée, j'ajoutai alors :

"À moins que tu aies d'autres priorités ? Ah, et aussi, j'aimerais t'aider lorsque tu reviendras, j'ai remarqué que tu ne pouvais pas combattre, et maintenant que j'ai été mêlé malgré moi à tout ça, j'ai deux raisons de vouloir tout comprendre ! Et puis, je déteste quand quelque chose m'échappe, surtout des évènements aussi étranges... Accepte-tu ?"
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 28
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 238
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Planète Arabasuta] Lorsque l’esprit se brise... [Terminé]   Ven 21 Oct 2016 - 19:17
Alors que j’étais momentanément paralysée par l’effroi, Shin conserva son sang froid. Il avait de la suite dans les idées, ce garçon. Il disparut quelques temps, vraisemblablement parti chercher quelque chose. Comptait-il vraiment se jeter dans le vide intersidéral simplement équipé d’une combinaison de survie ? Certes, l’équipement gakusha était de bonne facture : solide, fiable et résistant comme tout ce qui nous concevons. Mais il fallait un sacré cran pour imaginer traverser l’espace ainsi, livré en pâture aux astéroïdes et autres immenses corps célestes qui vagabondaient dans le vide. Cela dit, nous n’avions pas grand-chose à perdre puisque le vaisseau dans lequel nous nous trouvions était en route pour un aller simple vers l’anéantissement.

J’en étais encore à me tordre l’esprit quand Shin débarqua avec l’équipement. Mécaniquement, je l’imitai et enfilai celui-ci. J’y étais habituée, même si je ne l’avais employé pour ce genre d’usage. J’ignorai combien de temps il allait résister à de pareilles conditions mais je n’en dis rien à mon compagnon. Son enthousiasme nous sauverait, j’en avais la ferme conviction, et me refusais donc à l’entacher d’angoisse.

Le demi-Saiyajin ne faisait pas les choses à moitié. En une fraction de secondes, la vitre de la cabine fut brisée et nous nous retrouvâmes perdus dans l’immensité. Je regardai le vaisseau s’éloigner de nous à toute vitesse, disparaissant bien vite dans les ténèbres. Encore une fois, j’étais dans les bras de Shin et ma survie se trouvait à sa merci. Seule, l’équipement ne m’aurait pas apporté grand-chose puisque je ne pouvais pas contrôler mes déplacements aériens. Je serais morte à coup sûr.

- Nos vaisseaux ne sont construits que sur la planète où je suis née ; les vaisseaux de la planète Freezer ne m’intéressent pas. Et de toute façon, je n’ai pas de quoi acheter un nouveau vaisseau pour le moment…

Je ne suis pas du genre à me laisser gagner facilement par le désespoir, mais la situation était encore plus grave qu’elle n’en avait l’air. Je redoutais que ce qui s’était produit avec mon vaisseau fît partie d’une catastrophe bien plus étendue, touchant l’ensemble des miens. De surcroît, je ne pouvais rien éclaircir dans l’immédiat, parce qu’à l’exception du matériel pour survivre dans l’espace, je n’avais rien emporté. Pas même de quoi communiquer avec la planète mère. J’étais donc livrée à l’incertitude pour un certain temps. Cela me rongeait car j’imaginais le pire.

- J’ai… J’ai tout perdu. Ce vaisseau était comme ma maison et… Je ne pense pas qu’Ashetto ait survécu.

Mon compagnon semblait prêt à tout pour me venir en aide, mais je savais que j’éprouverais de la culpabilité à l’embarquer dans une histoire qui le dépasserait probablement, et où sa vie serait en péril. A vrai dire, je n’étais pas habituée à éprouver de si fortes émotions d’un coup, étant toujours dans le contrôle et dans la négation des pulsions qui ébranlaient mon cœur. Là, j’étais submergée. Ce qui venait de nous arriver était inédit et révélait un acte malveillant. Plus j’y pensais, et plus j’avais l’inextricable sentiment que celui-ci me visait particulièrement ou bien qu’il ciblait les Gakushas en général.

- Shin… Ramène-moi juste quelque part où je serai en sécurité, je t’en prie.

Mes nerfs lâchaient. J’avais laissé tomber toute ma fierté et tout mon orgueil. Je me sentais vulnérable comme je ne l’avais pas été depuis longtemps ; ce sentiment ravivait en moi des souvenirs que je parvenais habituellement à voiler. Je fermai les yeux. Mes bras se serrèrent davantage autour du cou de Shin. J’avais besoin de reprendre pied pour savoir comment agir, de me remettre de l’épuisement et de la lassitude qui tuaient toutes mes ambitions, de me relever pour aller de l’avant.
Shin
Demi-Sayen
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 08/01/2016
Nombre de messages : 127
Bon ou mauvais ? : Héroïque !
Zénies : 510

Techniques
Techniques illimitées : Ryuu no Hôko, Tajū Zanzōken, Enchantement
Techniques 3/combat : Shining Beam, Karyuu no Ken
Techniques 1/combat : Solar Karyuu no Hôko

MessageSujet: Re: [Planète Arabasuta] Lorsque l’esprit se brise... [Terminé]   Dim 23 Oct 2016 - 19:37
Tout se déroulait comme prévu, nous "naviguions" à travers l'espace. Alors que je venais de lui proposer d'aller lui chercher un vaisseau, elle me répondit que seuls les vaisseaux de sa planète d'origine l'intéressaient, et que dans tous les cas, elle n'en avait pas les moyens. Moi non plus, avec seulement 510 zénies, laisse tomber pour l'aide...

"Je comprends... Je suis désolé, si j'avais su à quel point il était important... Mais malheureusement, c'est trop tard. Mais se reconstruire n'est pas impossible !"

Sinka semblait profondément inquiète, comme si ce qui se passait avait une portée qui dépassait ce que j'imaginais. Elle ajouta alors que ce vaisseau représentait beaucoup pour elle, comme si c'était sa maison, pour être plus précis. Elle était aussi profondément attristée en disant qu'elle ne croyait plus vraiment en la survie d'Ashetto. Elle sembla ignorer ma proposition d'aide, sûrement parce qu'elle ne voudrait pas m'incruster dans une merde qui pourrait s'avérer très dangereuse. Tandis qu'elle demeurait pensive, nerveuse et toujours plus inquiète, je préférai ne pas l'interrompre, vu qu'il s'agissait certainement de quelque chose d'important. N'aimant pas être interrompu dans mes pensées, je suis donc réticent à l'idée de faire aux autres ce que je n'aimerais pas que l'on me fasse. Néanmoins, une occasion d'insister se présenta lorsqu'elle me demanda de simplement la ramener dans un endroit sûr. Elle semblait aussi serrer un peu plus mon cou, inutile de dire qu'elle était donc très mal moralement. Maintenant, expliquons-lui pourquoi je tiens autant à aider.

"Allons donc sur Terre ! Pour quelqu'un d'un peuple d'érudits, ça vaut toujours mieux que Vegeta, surtout que la Terre est la planète la plus proche de nous actuellement. Mais je tiens réellement à t'aider, non seulement parce que j'ai été partiellement impliqué là-dedans et que je déteste demeurer dans l'incompréhension, -sans oublier le fait que maintenant que je vois ce qui peut se passer, il serait dégueulasse de te laisser te démerder toi qui ne sait pas combattre- mais aussi pour une autre raison. M'améliorer. En effet, ça me ferait de l'expérience, et me renforcerait si de graves dangers surgissent. Si j'en reviens aux portes de la mort, ceci me rendra plus fort, c'est la morphologie Saiyajin qui est ainsi, et vu que je veux combattre le mal, je ne peux que dire oui. Enfin attention, j'suis pas non plus maso, mais tu m'as compris. Et si je n'en reviens pas, tant pis, je passerai un séjour au Royaume des Morts comme beaucoup, mais pareil, c'est pas grave, vu que je pourrai m'y entraîner sans m'inquiéter de mes limites physiques. En plus, il paraît qu'on peut y dégoter une autorisation pour aller s'entraîner sur une minuscule planète, sur laquelle vivrait un certain "Kaïo". On peut même y apprendre le célèbre Kaïoken, un état qui augmente fortement notre puissance malgré un sérieux contrecoup. J'ai rien à y perdre quoi qu'il arrive ! En plus, tous ces phénomènes, ça attise vraiment ma curiosité ! Puis ça pourra me faire pardonner pour le vaisseau. Et si jamais tu ne veux vraiment pas, promets-moi au moins de tout m'expliquer après !"

Tandis que j'essayais d'argumenter, nous continuions notre chemin à travers l'espace. Tant d'étoiles dans cet univers, c'est dingue ! Et cette sensation de liberté en voyant toutes ces planètes sur lesquelles se déroulaient d'innombrables choses, d'innombrables aventures et mésaventures, moment de joie et de tristesse, de guerres et de paix... Je me sentais comme... Omniscient, sans réellement l'être. Quelle étrange impression !

[HRP : Désolé, je voyais pas quoi mettre d'autre à part ça, je te laisse aussi choisir le lieu de la Terre en question (ou d'une autre planète si tu en préfères une autre ^^]
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 28
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 238
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Planète Arabasuta] Lorsque l’esprit se brise... [Terminé]   Lun 24 Oct 2016 - 21:11
- Oui, allons sur Terre…

La destination n’avait guère d’importance, et même le voyage ne comptait plus. J’étais résignée à tout, du moment que je pouvais me requinquer une fois arrivée. Shin l’avait compris, je crois, mais ça ne l’empêcha pas de m’étourdir d’une longue tirade destinée à me faire comprendre qu’il ne lâcherait pas le morceau. Nous n’avions pourtant pas encore créé de liens forts et cet entêtement me surprit, pour ne pas dire qu’il m’indisposa.

Il argumenta, en long et en large, sans parvenir pour autant à me convaincre réellement. Ainsi, il m’expliqua qu’il aspirait à devenir plus fort et, qu’après tout, m’aider pourrait le mener à cet objectif ; que même mourir ne le dérangeait pas car cela lui offrirait l’opportunité de s’entraîner ; qu’il voulait connaître le fin mot de l’histoire, qu’il devait se faire pardonner, qu’il aimer bien aider les gens… Bref. Je n’étais pas en état de lutter ou de contre-argumenter, mais je n’en pensai pas moins.

Pourtant, j’aurais encore un peu besoin de son aide et il était hors de question de m’en priver. La Terre était une planète dont je ne connaissais que le nom, et ses peuples avaient une réputation sulfureuse. Je n’avais pas un sou. J’allais me retrouver catapultée dans un monde inconnu aux coutumes étrangères et dont la population était réputée pour être assez agressive.  Sa protection m’était donc nécessaire pour quelques temps encore.

- Tu connais bien la Terre ? Y as-tu une demeure où je pourrai me reposer ?

Il m'avait dit être à moitié Saiyajin, à moitié Terrien. Il y avait donc une forte probabilité qu’il eût une résidence sur cette planète ou la possibilité de m’y obtenir un refuge quel qu’il fût. Après tout ce temps passé seule dans la nature, j’avais hâte de retrouver le confort d’un lit et la protection d’un toit. N’importe quelle hutte m’aurait alors apporté satisfaction.

Le voyage eut quelque chose de fantasmagorique. Je n’avais jamais imaginé qu’il fût possible de se déplacer ainsi dans l’espace. Cela était grandiose et étourdissant, nous permettant d’éprouver entièrement à quel point nous étions insignifiants face à l’immensité. Cela me donna un tel vertige que je finis par renoncer à contempler les astres qui défilaient, je plongeai alors dans mes pensées, me torturant à nouveau au sujet de ce qui venait d’arriver.

Finalement, je sombrai dans un profond sommeil en m’endormant sur l’épaule de Shin et ratai donc la fin de notre épopée.
Shin
Demi-Sayen
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 08/01/2016
Nombre de messages : 127
Bon ou mauvais ? : Héroïque !
Zénies : 510

Techniques
Techniques illimitées : Ryuu no Hôko, Tajū Zanzōken, Enchantement
Techniques 3/combat : Shining Beam, Karyuu no Ken
Techniques 1/combat : Solar Karyuu no Hôko

MessageSujet: Re: [Planète Arabasuta] Lorsque l’esprit se brise... [Terminé]   Ven 28 Oct 2016 - 12:36
Suite => http://www.rpgdbz.com/t14381-enfin-sains-et-saufs-pv-sinka#254517
 
[Planète Arabasuta] Lorsque l’esprit se brise... [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Linfaël, l'Esprit du Loup [Terminé]
» Lorsque le corps ,n'est pas occuper notre esprit s'évade...loin...très loin[A archiver]
» caillou dans pare-brise
» Le Bio peut nourir la planète
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-