Partagez | 
 

 Poussière d'étoile [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Poussière d'étoile [solo]   Jeu 20 Oct 2016 - 1:25
(voila une partie qui devrait éclaircir l'histoire de Zamasu selon ma façon d'imaginer les choses.)

Notre histoire commence dans un palais, pas n’importe quel palais qu’on peut croiser dans l’univers, c’était justement celui qui appartenait au réel tout puissant, c’était Zeno, Dieu des dieux, maître des Cieux. Il se tenait assis sur un siège ridiculement trop grand pour lui, un siège blanc, protéger de près par deux gardes jumeaux, droit et sérieux, ils représentaient directement la menace qui pesait sur ceux qui oseraient toucher à l’être suprême. En tout cas pour ça part, Zeno était un être de petite taille, avec une tête volumineuse qui lui donnait un air enfantin dans ses petits yeux et ses couleurs claires et froides. Mais lorsque que l’on est le Dieu suprême, l’on à rien à prouvé, d’ailleurs il pouvait faire ce qu’il voulait, il était très fort, il était par exemple capable de créer des objets, créer des êtres vivants, créer des dieux, il savait tout faire, mais si pour vous cela semblait beaucoup, pour le petit être c’était une vraie corvée de n’avoir presque aucune surprise, étant donné que c’est lui qui à tout créer avec sa magie.

Mais dans son éternel ennui il eu une idée, les dieux de la destruction actuels étaient assez embêtants, ils étaient tout le temps en train de se battre et de faire des bétisses, ils détruisaient trop de planètes et ils parlaient dans le dos de leur dieu, ne sachant pas que celui-ci pouvait les entendre, ils se pensaient à l’abri caché dans leurs demeures, mais le Roi de tout sait toujours obtenir ce qu’il veut. Il les convoqua donc dans son palais, ils arrivèrent rapidement, c’est à dire en environ 15 minutes. Une fois sur place, les deux êtres au têtes de lions firent leurs apparitions. Ils étaient des hommes au pelage et à la tête de lions, glorieuse créatures, mais l’habit ne fait pas le moine, ils avaient fait des bétisses monumentales et ils ne pouvaient plus conserver leurs fonctions en tant que dieux de la destruction de l’univers 7 et 6. Ils se présentèrent cependant des plus cordialement, la peur s’affichait sur leurs visages, mais cela était une habitude, tout le monde avait peur du dieu des dieux, peut être avaient-ils tous raisons de craindre un être capable de vous détruire si vite. En tout cas ce pauvre Zeno s’ennuyait et ce qu’il allait faire allait pouvoir le divertir, il vit alors les deux lions inclinés, saluant leur Dieu.

« Bonjour Grand Maître Zeno, que nous vaut cet .. honneur. »

L’être qui parlait était l’un des deux Hakaioshin, c’était deux créatures dont la voix grave et sage résonnait dans l’immensité indescriptible qu’était le palais de Zeno, cependant même pour de tel créatures avec de tels voix, la peur, l’angoisse, la regret ce faisait sentir dans ces mots, ils étaient apeurés et semblaient redouter finalement leur venu, conscient à chaque instant, comme à chacune de leurs visites d’ailleurs, que leurs vies ne tiennent qu’a un fil, assez fin pour se briser au moins coup de vent, au moindre bruit.

En restant immobile quelque secondes après avoir entendu le fauve parler, Zeno continuait de fixer les deux créatures, il y avait bien d’autres personnes dans la salle, l’on pouvait voir Vados et Whis, ainsi qu’un petit bonhomme bleu au cheveux frisés avec une auréole sur la tête, qui regardait, mais il y avait encore aussi quelques personnes, en retrait derrière, près des portes, comme appeurés d’assister à cette scène, ils étaient prévenus, ils n’avaient le droit de ne rien dire, c’était le kaioshin actuel et son apprenti, personne ne connaît le nom des deux kaioshins présents, le confirmé était jaune, assez vieux, avec des boucles d’oreilles violettes et une tenue traditionnelle, l’autre était aussi jaune, avec une seule boucle d’oreille verte, il avait une crête iroquoise dont sont pourvues nombres de kaioshins.

Zeno prit alors la parole, il n’y eu pas plus de bruit, sa voix était calme et très claire, il parlait simplement, il ne semblait pas sérieux, pourtant, c’était certainement lui qui dicterait la manière de se présenter à chaque être vivant, il était on peut plus sérieux.

« Je vous ai convoquer pour vous dire que je vais vous remplacer. »

Dit t’il simplement.

La réaction des deux hommes -lions fut immédiate, ils firent des cris de stupeur regardant autour d’eux en se relevant très rapidement, ils ne savaient pas si c’était la vérité ou non, ils avaient entendu dire que Zeno-sama faisait parfois de mauvaise blague pour s’amuser au dépis des rythme cardiaque des victimes de ces blagues, ils restèrent donc silencieux après ce cri, ce prosternant de nouveau. Le dieu suprême reprit la parole.

« Je rigolais. »

Les deux lions tout puissants soufflèrent un coup face à la chute de cette nouvelle puis Zeno reprit immédiatement.

« Non ce n’est vraiment pas une blague finalement. »

Sur le coup de la surenchère les deux Dieux de la destructions tombèrent par terre, inconscients, oui oui inconscient, c’était un puissant choc, car le remplacement de dieux de la destruction signifie leur remplacement, pour toute la communauté divine c’est très dur, leur remplacement signifie plusieurs chose, par exemple le remplacement de certains Kaioh, oui c’est une occasion de partir à la retraite, également pour les Kaioshin, ces êtres de créations peuvent vivre après leur travail de dieu, ils sont alors soit en repos sur leur planète, qui deviendra un sanctuaire, soit le kaioshin pourra     devenir un grand kaioshin, c’est leurs choix. Zeno se leva donc de son siège, il était à à peine 1mètre 30 de haut, son petit corps le rendait presque trop petit pour s’asseoir normalement sur son trône ou il était plus posé que assis. Il s’approcha alors des deux corps, ils étaient encore vivant mais pas vraiment en état de répondre au dires de leur dieu, les pauvres petits n’étaient pas prêt pour ça.

Zeno ne savait pas trop si il devait les réveiller ou non, en soit c’est compliqué de savoir vu qu’ils pourraient se réveiller rapidement comme jamais plus. Zeno ne savait pas trop et choisi alors une option.

« Mmh.. et bien… Hakai »


Aussitôt il tendit son bras vers les dieux au sol, ils avaient fait beaucoup de bétisses et recevaient leur punition. Ils furent entourés d’une aura violette qui les désintégra progressivement. Il ne restait rien des dieux de la destruction. Ainsi Zeno dit sur un air plus joyeux avec un sourire qui fut le seul à porter.

« Voilà ils ont disparus pour toujours, maintenant, il faut de nouveau dieux de la destructions, et de nouveaux kaio. »


Ainsi il resta sur sa main position la paume de sa main déploya une aura verte forte, emplissant la salle d’une sainte lumière verdoyante, et dans ce flash lumineux, Zeno prononça quelques mot alors qu’il tira une sorte de kikoha très lent qui se posera à l’emplacement des anciens Dieux.


Dernière édition par Zamasuu le Jeu 20 Oct 2016 - 1:35, édité 1 fois
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Jeu 20 Oct 2016 - 1:31


« Je vais créer des nouveaux dieux, je vais m’arranger pour qu’ils soient d’un caractère à être en conflit, comme ça ils se bagarrerons entre eux et ferons leur travail. »


Ainsi au centre de la salle naquis deux jeunes dieux de la destructions, deux jeunes chatons, l’un plus large que l’autre, mais ils se ressemblaient beaucoup, sans doute car ces deux univers étaient jumeaux, les deux bébés dormaient sur une forme pyramidale flottante, ils étaient tout petits et mignons, puis l’un des deux ce reveilla, il dit instinctivement son nom, comme par enchantement avec une petite voix à peine plus virile que celle de Zeno, c’est un très jeune dieu qui se levait, alors que l’autre dormait.
Spoiler:
 

« Beerus ! »

Le deuxième se leva, c’était celui qui était légèrement enrobé, rien de grave, mais c’était visible. Il bailla son nom.

« Champa ! »

Whis et Vados étaient présents dans la salle, c’était les Maîtres des anciens Dieux de la Destructions, eux n’ayant fait aucune erreurs, étaient rester sur leur positions de Maîtres de Dieux, et de toute façon, voir leurs élèves précédant échouer était une potentielle fin, et dans leur grande sagesse ils y étaient préparés depuis plusieurs milliers d’années. Les deux Maîtres des futurs Dieux de la destruction s’approchèrent et prirent leurs enfants, oui, ils seraient un peu leurs parents compte rendu du fait que Beerus et Champa ne sont pas vraiment née, ils ont étaient invoqués, et par ce fait, et aussi du fait que l’invocateur et soit Zeno, c’est ainsi des dieux. Il restait aussi une chose à voir, en effet, lequel des deux aller dans tel ou tel univers ? C’était assez énigmatique, Zeno lui même ne l’avait pas décider, et quand lui même il ne le décide pas , tout est possible, la valeur du hasard et très grande, Whis et Vados se mirent à une distance opposé des deux dieux, les petits Hakaioshins devrons choisir un Maître par eux même, Whis et Vados arborèrent un sourire confiant, ils regardaient les deux créatures qui se levèrent, comprenant rapidement qu’ils étaient attendus.

C’est après une courte réflexion que Champa bougea le premier, avançant vers Vados, et marchant lentement et avec difficulté vers les bras de sa maîtresse. Beerus n’avait plus trop le choix et rejoignis alors Whis, qui conserva son sourire. Les dieux de la destruction choisis, il fallait maintenant voir quels Kaioh quitterais alors leurs postes, c’est ainsi que deux personnes se présentèrent, ils étaient de l’univers 6 et 10, c’est le kaioshin et le kaioh du Nord de l’univers 10. ils firent leurs courbettes face à leur Dieu tout puissant, puis exécutèrent leur demande, le kaioh du Nord s’exprima à la place de son supérieur, c’était un homme enrobé, à la peau verte et à la tunique longue, similaire à celle du Kaioh sur Nord de l’univers 7.

« Grand Maître Zeno, j’ai servit plusieurs siècles la création moi et mon maître kaioshin, nous aimerions avoir congés et pouvoir profiter de nos travaux pour profiter du repos. »

Ce moment était plutôt délicat, en effet Zeno aurait bien pu profiter du fait que ces deux êtres deviennent inutiles en terme de fonction pour les détruire et les remplacer, comme il l’avait fait avec les deux précédents dieux de la destructions, cependant l’être suprême était une personne pure, il ne tuait pas pour le plaisir et faisait juste ce qui était nécessaire au bien de tous les univers. Il répondit alors simplement.

« Accordé. »

Et alors qu’il prononçait son mot, les Kaioh commencèrent à disparaître en fondu, une étaient téléportés dans un lieu serein et privé, ou il pourrons passer le reste de leur existence tranquillement, sur une planète. Cependant il y avait donc un problème, il y avait deux places vacantes chez les dieux de l’univers 10 une place de kaioshin et une place de Kaioh du Nord, heureusement l’ancien Kaioshin avait un apprenti. Zeno interpella le jeune homme jaune, il était habillé comme un kaioshin et portait la coiffure iroquoise normale de ce rang, en posant une fausse question, il interpella celui-ci.

« Apprenti Kaioshin, comment tu t’appelle ? »


Le jeune apprenti jaune se raidit immédiatement, sous pression il n’avait plus son Maître avec lui, il était en difficulté, il marcha le plus droitement possible jusqu’à être devant le créateur des 12 mondes. Le Dieu des dieux attendit la réponse du jeune, qui ne tarda pas à venir.


« Je… je m’appelle Gowasu Grand Maître. »


Zeno hocha la tête, il savait déjà tout ça mais le jeune Gowasu était respectueux et savait qu’il n’avait pas le droit à l’erreur, son Maître avait de bons ressentis sur son élève, il était temps pour lui de devenir Kaioshin. Le roi des Dieux annonça alors la nouvelle, toujours avec sa voix enfantine.

« Vu que ton Maître est parti tu deviens le nouveau Kaioshin de cet univers 10, félicitation. »


Recevoir les félicitations de l’être le plus haut gradé de .. tout devait être assez confortant, Gowasu était stupéfait que Zeno n’est pas invoqué un autre Kaioshin, mais quelque part il avait peut être suffisamment appris. Ainsi Zeno fit apparaître dans sa petite maint une boucle d’oreille identique à celle que porte déjà le nouveau Kaioshin et lui tint.

« Met ces oreillettes, tu pourra ensuite repartir et continuer ton travail. »

Gowasu mit l’oreillette, assez heureux de lui, mais toujours modeste, puis parti en faisant une dernière courbette de respect, il était en direction de la planète Kai de l’univers 10. Il ne restait plus qu’a s’occuper du nouveau Kaioh du Nord, étant donné qu’il y avait deux départ et un remplaçant, il fallait recruter, ainsi le petit être tout puissant tendit sa main vers le sol, comme il l’a déjà fait deux fois et à nouveau un aura de création se fit ressentir, une aura verte forte dans les paumes, une douce et intense lueur verte. Et c’est ainsi que ce termina le prologue, car venait d’apparaitre un enfant, un jeune Kaioh du Nord, c’était..

« Zamasu. »

prononça t’il en se tournant vers Zeno, avec une voix enfantine et des habits à sa taille. Le maître de tout lui annonça alors que la personne face à lui vivait depuis moins d’une minute.

« Tu sera le Kaioh du Nord, tu devra t’occuper des planètes qui seront sous ta protection, tu devra observer, et dire ce qui ne va pas. »

Zamasu semblait déjà connaître sa mission, même si tout ce qu’il savait était que Zeno était celui qui l’avait créer, et qu’il était lui même une Kaioh, il ne savait pas grand-chose d’autre. Cependant il acquiesça, il en savait assez et il savait bien que quelqu’un irait l’aider. Il fit ainsi une courbette de salutation pour son Dieu et se dirigea vers la sortie, là bas Gowasu l’attendait, il savait qu’un Kaioh serait créer et il attendait donc Zamasu pour lui apprendre les bases du travail d’un Kaioh. A peine Gowasu était devenu Kaioshin qu’il devait déjà s’occuper d’un cas intriguant, un élève Kaioh, non, C’était un Kaioh, mais il lui restait beaucoup à apprendre.

Cette histoire c’est déroulé en l'an 117, aujourd'hui Zamasu aurait 999 ans.
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Jeu 20 Oct 2016 - 11:32
« Zamasu, par ici. »

Gowasu s’adressait à son cadet dans l’optique de devenir Kaioh du Nord, après s’être téléporter par ces pouvoirs, le nouveau Kaioshin avait naturellement la charge de s’occuper du jeune Kaioh, aussitôt le petit bonhomme vert accouru en courant comme un enfant, s’adressant à son supérieur.

« Oui Maître Gowasu? »

« Nous allons nous rendre dans un endroit calme pour discuter, sur cette planète il y à un temple, avec des tables et des chaises, nous allons devoir prendre beaucoup de temps pour t’enseigner le rôle de Kaioshin. »

Les paroles du Dieu jaune était moue d’hésitations courtes, il ne savait pas vraiment comment « apprendre », il ne se sentait pas Maître loin de là, mais bon, au moins il savait qu’il ne faudrait peut être pas s’attarder sur une plaine vide de la planète Kai de l’univers 10. Ainsi les deux Dieux marchèrent vers le temple, la planète Kai était un lieu de toute beauté, des grandes plaines d’herbes vertes, un ciel jaunâtre doux, le temple était une bâtisse faisant pensé à certains temples chinois de la Terre, dans une couleur blanche et doté d’une petit cour intérieure d’environ 50 mètres carré. Mais ils n’allèrent pas dans le temple directement, mais près d’une table avec deux chaises, près d’un arbre au feuille roses.

Gowasu l’assieds, Zamasu mima l’action, ce lieu était très calme, pas même le bruit du vent ne dérangerait les deux protagonistes, ils devraient discuter pendant un long moment avant de commencer techniquement l’apprentissage.

« Je vais essayer de commencer par le plus simple.. Et je ferais de mon mieux pour que tu soit un bon Kaioh. »

Gowasu venait de sa faire une mise en garde, autant pour lui que pour son élève, en effet il doutait de ces capacités, techniquement il est encore trop jeune pour être un Kaioshin, il aurait du avoir une cinquantaine d’années d’apprentissage en plus, cependant la vie est faite d’imprévus, même chez les  Dieux. Mais d’un grand sourire niais, Zamasu prit la parole, c’était un gosse et comme tout les enfant il doit se construire un caractère.

« Merci Beaucoup Maître Gowasu ! J’espère que je vais apprendre plein de choses et que je serais utile pour protéger l’univers.»


Pour Zamasu tout cela n’était pas clair, mais il connaissait au moins l’objectif final de son apprentissage, Zeno lui à donné de manière inné des capacités, Zamasu sait déjà parler, connaît certaines langues des Dieux, et aussi une connaissance légère de son rôle. Mais si Zeno pouvait en sa qualité de grand Dieu donné toutes les capacités et savoirs qu’il voulait, pourquoi ne ferait t’il pas directement de Kaioh parfaits, qui savent déjà tout faire à la perfection ? C’est un peu un mystère, les envies et la logique d’un être si puissant ne devraient même pas être discuter, c’est sans doute au dessus de la conception que peut avoir le kaioshin jaune du monde, du moins il en conclura par cette thèse.

Il fallait maintenant enseigner des choses à Zamasu, mais par quoi commencer ? Le Rôle des Kaioh ? Les autres Dieux et leur hiérarchie ? Le but d’apprendre sur cette planète ? Beaucoup de choix, le pauvre Gowasu n’était pas aiguillé sur ce genre de choses, il aurait pu appeler un autre Kaioh, mais il ne fallait pas, non, maintenant c’est lui le plus haut gradé des Kaioh, il doit montré qu’il est digne et peut respecter son statut. Le Maitre de Zamasu ne pouvait se permettre de décevoir ces compagnons et ces supérieurs, il décidera alors de parler du but des Kaioh en premier, puis de leur place parmi les Dieux.

« Bien, je vais commencer par t’expliquer le Rôle des Kaioh. » *Gowasu prit une profonde aspiration* « Les Kaioh sont des Dieux de la création, ils ont pour but d’observer une partie de l’univers, et de contrôler si des faits graves s’y déroule, ils n’interviennent pas, cependant ils peuvent rapporter des informations, et ainsi avertir des danger, surveiller les vivants, le but d’un Kaioh et de superviser une partie de l’univers. »


C’est ce qui semblait le plus simple et juste Rôle de cet ordre, des superviseurs qui avertissent des menaces, observe le comportement des vivants et en informe les supérieur, c’était grossièrement ça. Mais il allait continuer, il devait parler des Dieux, puis il reviendra plus tard sur les capacités d’un Kaioh. A ce moment, il allait énoncer les supérieurs des Kaioh, mais aussi parler des Dieux locaux, qui sont divinement inférieurs aux Kaioh.

« Je t’es rapidement expliquer le rôle des Kaioh, mais il existe plusieurs autres Dieu, par exemple les Dieux de la destruction, ou bien les Dieux du temps. . »

Zamasu fit une petite interruption, il semblait être intriguer par quelque chose.

« Les Dieux de la destruction ? Nous ne sommes pas sensé protéger l’univers? »

Demanda simplement l’élève d’un air très interrogatif à Gowasu. S’était vrai que le nom n’était pas très aguicheur, il fallait bien expliquer le Rôle des Dieux pour qu’il n’y ai pas d’incompréhension.

« Je t’en parlerait plus en détail, mais pour l’équilibre de ce monde, il faut parfois détruire ce qui à été créer, c’est un cycle. »


Le jeune Kaioh vert acquiesça, maintenant il faut revenir sur la hiérarchie des Kaiohshin par rapport au Kaioh, ainsi que les différences entre ces deux rangs.

« Quand un Kaioh à une question, une remarque, un avertissement sur quelque chose à donné, il ira consulter un Kaioshin, un Kaioh supérieur qui lui, pourra agir, je suis un Kaioshin, c’est pour cela qui si un jour tu veut demander quelque chose, tu pourra venir me voir. »

Gowasu avait du mal à parler de son propre rôle, il avait du mal à se rendre compte qu’il était devenu le plus haut gradé de son univers en terme de création. Zamasu lui, apprenait calmement, il était content de pouvoir servir, il n’avait pas encore une personnalité forte, il obéissait et écoutait, c’était un enfant et il faudra qu’il grandisse avant de pouvoir réellement construire d’argument, car les Kaioh et Kaioshin peuvent avoir de longues discussion argumentatives, c’est une part du métier de Dieu. Gowasu se leva de sa chaise regardant Zamasu avec un sourire, il devait avoir une chouette idée.

« Bon, je vais t’apprendre à faire du thé. »
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Jeu 20 Oct 2016 - 15:58
Faire le thé ? Qu’est ce que sa signifiait ? Simplement de commencer à apprendre au jeune Kaioh à faire des tâches essentielles de savoir vivre, auprès d’un supérieur, il devra se montrer courtois et serviable, ainsi il devait être enseigner à Zamasu le respect. Mais bien entendu, le jeune homme vert se voulait déjà respectueux et obéis, tout ceci le passionnait, le travail des dieux, leur place de dans le monde, leur capacité à juger, c’était sympathique.

Gowasu guida donc Zamasu au temple, et il lui apprit à faire du thé, rien de bien particulier, c’était un thé normal sans magie pour lui apprendre,  il lui apprit la politesse, du moins ce qu’il en restait à apprendre, les différents dieux, ces droits précis, de nombreuses choses théoriques au cours de plusieurs mois. Il restait aussi à apprendre au jeune Kaioh les rudiments du Ki, qu’il puisse utiliser le vol, qu’il puisse depuis sa planète, voir le monde entier en se concentrant, tout ces genres de détails importants, qui font que le Kaioh peut faire ce travail.

Zamasu était donc encore un enfant, un peu plus grand certes, mais toujours jeune, il était face à Gowasu, qui lui aussi n’était pas bien vieux, cependant il était adulte et maîtrisait donc Ki, qu’il déploya devant son disciple. Une fine et pure aura blanche entoura le Kaioshin jaune, il montrait clairement ce qu’était le ki par le plus simple des manière, puis se mit à flotter dans les airs vers Zamasu, qui lui, jeune et excité prit la parole.

« Impressionnant ! J’ai hâte de pouvoir faire ça Gowasu-sama. Mais.. Cette énergie autour de vous.. »

Gowasu prit la parole pour répondre au interrogations de son disciple.

« C’est du Ki, nous les Dieux, possédons une très grande puissance, nous ne l’utilisons pas, et ne conservons nos capacités uniquement pour se défendre ou, dans les rares cas ou nous devons intervenir. C’est donc pour ça que je vais t’apprendre à utiliser ton énergie, c’est essentiel. »

Le jeune homme vert se posait bien des questions, pourquoi avoir cette force si il y a déjà les dieux de la destruction pour s’occuper des problèmes, s’était peut être pour utiliser les pouvoirs de télépathie, ou juste voler qui sait, Zamasu ne savait pas vraiment, mais il ne demandait qu’a apprendre de nouvelles choses, il est là pour ça et compte bien réussir à devenir Kaioh, cependant la question de l’utilité d’un tel pouvoir juste pour regarder lui posait problème.

« Mais.. Avec cette force, nous pourrions nous battre aussi, en s’entraînant un peu, nous pourrions aider les dieux de la destruction et être plus efficace. »

S’interrogea Zamasu, il doutait un peu là dessus, mais heureusement, les Kaioh ont souvent le temps de discuter de ça. Son Maître prit la parole.

« Non, ce n’est pas notre rôle de nous battre, cette force nous sert à utiliser nos pouvoir pour observer, rarement nous aidons les Dieux de la Destruction en combat. »

Encore une drôle d’information, cela sous entendait qu’un jour, c’était arrivé, étrange. En tout cas Zamasu arrêta avec les questions, il voulait avoir lui aussi cet aura de dieu, si particulière et qui lui permettrait de prendre ces fonctions. Avidement Gowasu lui demanda de faire le vide dans son esprit pour parvenir à déployer son ki.

« Bien Zamasu, pour libéré ton Ki, tu doit faire le vide, et essayer de sentir l’énergie qui parcourt ton corps, il faut que tu soit calme et que tu te concentre, alors ferme les yeux au début, et imagine ton corps. Puis quand tu sent cette énergie libère là. »

Zamasu s’exécuta, il ferma les yeux, faisant le vide dans son esprit, il cherchait à s’imaginer, il parvenait à s’imaginer son corps, à peu près, a fur et à mesure de l’attente, il parvint à voir un flux très concentrer dans sa propre personne, ça par contre il ne l’avait pas imaginé, ça c’était rajouté seul dans ces pensées, c’était donc inconsciemment qu’il sentait son Ki ? A moins que ce soit un automatisme et qu’il ne l’a même pas remarquer. En tout cas, il parvenait à voir son flux d’énergie, et donc.. comment il le libérait ? C’était pas facile techniquement, mais il parvint tout de même à exploser cette « énergie » cachée au fond de lui, sans même pouvoir l’expliquer, c’était une sorte de don, ou simplement de la chance, en tout cas d’un seul coup alors que Zamasu avait les yeux fermés, une grande aussi blanche l’entoura, il avait libéré son Ki de dieu, grâce à son calme et sa concentration.

Spoiler:
 

Le Kaioh du Nord ouvrit alors ses yeux, Gowasu souriait, son élève avait facilement réussi.

« Tu à réussi Zamasu, bravo, maintenant je vais t’apprendre à voler, puis à utiliser la télépathie ainsi que d’autres capacités nécessaires. »

Ainsi les le jeune Kaioh s’entraîna avec Gowasu, il appris à voler dans les airs, mais aussi à communiquer par la pensée depuis le monde des vivants depuis la planète Kai, il appris également à utiliser une boule magique, une boule de lavage, à cacher son Ki auprès des autres Dieux et de nombreuses autres choses.

C’est au fil de ces nombreux entraînements et développements mentaux que Zamasu eu atteint l’âge adulte, il  était jeune, à peine 500 ans, mais il désirait encore apprendre, Zamasu est maintenant un Kaioh du Nord confirmé, il sait faire son travail et vit seul sur sa planète personnelle. Mais il avait des projets, régulièrement il s’entraînait, il cherchait à apprendre à ce battre, mais ces intentions sont des plus pures, combattre pour la justice, protéger le monde des monstres qui peuvent vivre chez les vivants. Le mal devait être détruit.

Rapidement Zamasu devint un excellent combattant, il développa plusieurs techniques, notamment le touche de la mort qu’utilise (dans une version plus perfectionnée) les Maîtres des dieux de la destruction, il appris aussi à utiliser des kikoha et autre, simplement en se renseignant auprès de la grande bibliothèque des dieux, qui archive tous, il rencontra le Maître du savoir, et eu la grâce de prendre plusieurs recueil sur le combat et d’obtenir des informations sur l’art du combat.

Spoiler:
 
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Ven 21 Oct 2016 - 18:24
Quelques années plus tard, sur la planète de Zamasu.

Ce lieu était calme, une planète d’environ 2 kilomètres carré, emplie de plaines et de quelques arbres, avec au centre, une habitation, c’était une petite maison au style japonnais traditionnel, blanche à la toiture noire. Au milieu d’une plaine à quelques mètres de cette maison se tenait Zamasu immobile ; il utilisait sa vision de Kaioh, yeux fermé, concentré, pour observer le monde. Ainsi il semblait immobile et désaxé, cependant il était plus qu’occupé, il voyait les actions de personnes sur une planète, il observait deux personnages qui semblaient en conflit.

Zamasu voyait une maison neuve au toit rond, il y avait un homme de grande taille en armure bleu et grise qui semblait fier de son travail, il avait les bras croisés, il affirmait avoir construit cette maison seul, voila ce qui rassurait le Kaioh du Nord que de voir des vivants construire des choses utiles sans tout détruire. Cependant un autre personnage fit son apparition, une créature rouge à l’armure violette, il provoqua le premier personnage, l’autre ne céda pas, et l’agresseur détruisit la maison en partant. Le pauvre personnage qui semblait être un sayen n’eut même pas le temps de réagir.

La Divin homme vert serra les poings, voila le mal, il fallait le détruire, détruire le mal pour que seul le bien subsiste, c’est ça la vraie justice ! Un monde de paix ! Zamasu rouvrit les yeux, quittant se cauchemars, il était de retour sur sa propre planète, visuellement. Il fit quelques pas, il avait du mal à restait inactif face à tout ce mal, si seulement les Kaioh pouvaient intervenir pour empêcher le mal d’agir, mais il savait bien qu’il ne pourrait jamais combattre dans son statut. Malgré cela, il s’entraîna ce jour là, un cour entraînement comme il fait chaque jour. Pendant deux heures, il travaillait son style de combat, il déplaçait son ki dans son corps, il améliorait sa vitesse de frappe et la justesse de ces coups, grâce au informations qu’il avait eu dans le temple du savoir, il était en mesure d’apprendre des techniques efficaces, et d’essayer par lui même dans son lieu sacré.

Mais entraînement après entraînements, jour après jours, le problème restait le même, il était frustré de ne pouvoir rien faire, il décida donc de parler avec son ancien Maître Gowasu, afin de savoir ce qui serait le meilleur à faire. Il rejoignis alors le Kaioshin dans son temple, duquel ils discutèrent sur  les mêmes chaises, face à la même table d’autrefois. Le sujet principal, comment vaincre le mal en tant que Kaioh, Zamasu cherchait des solutions. Tout cela autour d’un simple thé, servit par le Kaioh vert.

« Gowasu-Sama, je voulais savoir comment je pourrais être plus efficace que je ne le suis pour assurer la justice de cet univers, je sais que vous êtes une personne mue d’une grande expérience. »


Il était vrai que le Kaioshin en fonction était maintenant clairement plus âge, il était un adulte depuis un moment et même chez les Kaioh, le temps passe pour le corps.

« Hé bien Zamasu, en tant que kaioh tu fait déjà tout ton possible, tu fait un excellent travail, tu n’as pas à t’en inquiéter. »


Cependant Zamasu cherchait à aider encore plus, mais il ne répondit pas, il n’avait pas besoin Gowasu l’avait deviner par lui même.

« Je sais que tu souhaite au mieux servir nos intérêt, alors je vais te proposer de me servir une une nouvelle tasse de thé.. ne t’inquiète pas, nous discuterons après. »

Le Kaioh du nord était perplexe, un nouveau thé ? D’habitude Gowasu n’est pas un grand buveur, cependant si il le demandait, il fallait bien le faire, c’est ainsi que Zamasu s’approcha du service de thé, il prit de l’eau chaude, commence à la versée, et avait de s’occuper du reste, Gowasu l’interrompu activement, Zamasu allait rajouter les cuillères de thé vert.

« Utilise l’autre flacon à ta droite. »

Le deuxième flacon blanc semblait plus ou moins le même, quelle différence ? Zamasu prit alors la solution de l’autre flacon et mis les cuillères avec ce thé vert, puis touilla plusieurs secondes, il était semblable à l’autre thé. Le disciple porta alors le thé avec Gowasu et le déposa à coté de lui, celui-ci regarda attentivement l’état du thé, c’était de plus en plus étrange.

« Tes intentions sont pures et ton esprit et calme Zamasu, je serait heureux de te former en tant que Kaioshin de l’univers 10. »


Zamasu était stupéfait, quelle nouvelle ! Il allait pouvoir intervenir de tant à autre et émettre des jugements, c’était une bonne nouvelle, de plus il se sentait capable d’assumer ce rôle, bien qu’il est clair que ce n’est pas simple tout les jours, il allai devoir traiter des cas difficiles et surveiller les magies interdites, cependant il allait enfin pouvoir ce sentir utile, abordant un grand sourire il répondit à son Maître, évidement avec grande joie.

« Je serais ravis d’apprendre de nouveau avec vous Gowasu-Sama ! »

Gowasu poussa un petit rire en souriant, Zamasu semblait très content de la proposition et voyait dans les yeux du Kaioh du Nord une hâte et une pureté incroyable. C’est ainsi que Zamasu devint apprenti Kaioshin.

Plusieurs années passèrent et Zamasu apprit encore bien des choses sur ce monde, il était assez apprécier par son Maître et ces habitudes de s’entraîner lui donnèrent la réputation d’un puissant Kaioshin, depuis la crise de Majin Buu, aucun Kaioh n’avaient de tels niveaux. Mais cela mis à part, Zamasu était un très calme et serviable disciple, un matin en servant le thé, Gowasu dit à son disciple une phrase des plus improbables.

« Zamasu, aujourd’hui, je vais te montrer quelque chose que tu risque d’apprécier. »
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Dim 23 Oct 2016 - 19:53
Zamasu était en plein apprentissage dans la voie de Kaioshin, il était présent ce fameux matin avec Gowasu son Maître, cette fois, le Kaioshin de l’univers 10 affirma à son disciple qu’ils allaient faire une activité différente des autres, évidement, mais qu’était-ce ? Le kaioh du Nord était un être courtois et poli, il laissera Gowasu terminer ces propos, cependant il conserva un air surpris. Zamasu se demandait continuellement ce qu’il allait bien pouvoir faire alors que son Maître continuait de parler, si sa plaisait à l’homme vert, c’est qu’il devait y avoir de l’interaction, de la pratique, ce serait intéressant d’enfin être en action, juste pour voir, il faut savoir que Zamasu est au service de Gowasu depuis dès années, et ne regretterait pas de sortir du train-train quotidien. Gowasu continua alors de parler, évoquant en premier lieu un changement de sujet.

« Dit moi Zamasu, pour toi, qu’est-ce que la justice ? »

C’était une question qui éveillait et surprenait le Kaioh dans tout ces idéaux, la justice, évidement la justice c’est la victoire du bien ! La justice, c’est éradiquer l’injustice, éradiquer le mal. C’était très clair pour le Dieu qui sentait alors avoir complètement raison. Mais si son Maître pose cette question, c’est qu’il y a bien une raison ? Sans doute pour tester Zamasu à quelque chose, en tout cas il répondra franchement, il représente bien ces idées, il ne les cachent pas.

« La justice, c’est détruire le mal par tout les moyens. »

Gowasu conserva un air neutre dubitatif, comme si il était resté sur sa faim, en tout cas il aquiesa en fermant les yeux, toujours d’un air neutre. Zamasu ne remarqua aucun mal dans ce qu’il disait, Gowasu lui, semblait méditer en fermant les yeux, le Kaioh du Nord s’interrogea, vouloir détruire le mal est une mauvaise chose ? Non c’est impossible, il devait juste être rassuré de quelque chose d’autre, bien plus grave.

Le Kaioshin se leva, son disciple resta sur place, attendant les instructions, mais rapidement son Maître prit la parole.

«La justice, la vraie justice, c’est l’équilibre entre le bien et le mal. »

Répliqua donc le Maître à l’élève. Cette réponse de Gowasu avait laisser perplexe le Kaioh du Nord, comment cela est possible ? Cela veut dire que la justice peut faire le mal ? A peine eu t’il le temps d’y penser que Gowasu appela de nouveau Zamasu.

« Suit moi Zamasu. »

C’est ainsi que le jeune Dieu vert suivit son Maître dans le temple, leur habitat, mais Zamasu eu l’accès à une zone spéciale qu’il n’a jamais vu, avec de grandes rangées de couloirs, remplies de cassiers en bois, dans un monde blanc comme la neige. Les deux protagonistes marchèrent le long de cette dimension utile au stockage, Zamasu était intriguer de découvrir un tel endroit dans leur temple, vu le nombre de boites, qui doit environner les milliers, il devait y avoir beaucoup de documents, ou des objets rares.

Gowasu s’arrêta cependant devant une boite, il jeta son dévolue sur celle-ci et tira le cassier pour l’ouvrir, à l’intérieur, quatre anneaux, et un au dessus des autres.

Spoiler:
 

Gowasu prit l’anneau gris, puis en prit un deuxième, un vert, qu’il tendit à Zamasu.

« Aujourd’hui nous allons rentrer en action. »

Zamasu fut choqué, il prit un air de stupeur, ils allaient enfin bouger du temple et sauver le monde ? Si près du but, le Kaioh du Nord reprit un air neutre en aquiescant, puis enfila l’anneau. Ils se rendirent ensuite dans la cour du temple, puis Gowasu donna les instructions.

« Ces anneaux sont des anneaux du temps, grâce à eux nous pouvons voyager dans le temps et l’espace. Ainsi nous allons devoir nous occuper d’un massacre qui dure depuis presque un an sur la planète magma. Il faudra arrêter un magicien du nom de Salagadoo, il utilise de puissantes magies noires pour semer la destruction. Pour voyager dans le temps, nous allons confronter nos deux anneaux, puis dire en même temps l’époque à laquelle nous voulons nous rendre, puis nous nous téléporterons sur la planète Magma, évidement, seul les Kaioshin sont autorisés à voyager dans le temps, mais comme tu est apprenti... »
Gowasu décrocha une de ces oreillettes et la tendit à Zamasu qui la prit lentement, ne comprenant pas bien.
« .. je te nomme Kaioshin temporairement, comme ça tu peut voyager avec moi. »

Le Kaioshin apprenti fit un petit sourire, il était content de voir la confiance que lui accordait son Maître, il prit alors l’oreillette pour la mettre à son oreille gauche, et retira avant les deux oreillettes oranges. Puis les deux Kaioshins mirent leur point face à face.

« Très bien, nous serons transposer dans 1 semaine dans le futur, sur la planète magma. »


Gowasu attendit une réaction de Zamasu, celui-ci hocha la tête, alors ils dirent tout deux en même temps.

« 1 semaine ! »

Les deux Kaioshins avaient disparus dans le temps.
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Lun 24 Oct 2016 - 0:17
2 Décembre 1015

« Sanyl ! Détruit cette maison là bas ! »

Le décor en ruine et le ciel rougeâtre n’étaient pas ceux que l’on rencontre habituellement sur Magma, la planète de feu semblait en mauvaise posture, attaquée à plusieurs reprise par un monstre à la peau verte, membre du clan Majin, les démons qui ont dérangés les Kaioshin déjà plusieurs milliers d’années auparavant dans l’univers 7. Au milieu des ruines d’une ville de grande taille, ou l’on peut uniquement voir des débris d’immeubles, des torrents de flammes, enfin.. encore plus de flammes que d’habitude, et surtout ce monstre de Majin Sanyl obéissant à son Maître Salagadoo, abattant froidement un bâtiment duquel l’on entend plusieurs cris de souffrance. Le Majin et son Maître rigolaient ensemble dans cette désolation totale, aucune trace de l’armée planétaire, sans doute anéantie.

Le terrible Maître du monstre vert était de petite taille, il était sans doute de la famille proche de Babidi ou Bidibi, des yeux globuleux, deux petites antennes, une cape et des habits amples. Il n’avais pas l’air impressionnant, mais détenait de puissants pouvoir, il avait déjà créer une créature instable qui détruisait tout, il fallait vaincre le Maître du mal avant qu’il ne soit trop tard et qu’il abatte toute la population de Magma.

Le gourou maléfique pointa du doigt un véhicule terrestre, une sorte de bus remplit d’enfants, il brayait et rigolait en même temps à Sanyl des ordres odieux, directement lié à leurs désire de destruction sans fin.

« Détruit ce bus ! Je veux qu’ils meurent tous ! »

Le chewing gun vert lança un kikoha sur le bus, provocant une grande explosion, cependant, après cette même explosion, c’est deux Kaioshins qui apparaîtrons devant le bus, ayant bloqué l’attaque, les deux fou arrêtèrent leur fou rire, stupéfait. Salagadoo connaissait les Kaioshins, et les Kaioshins aussi le connaissait, c’était les pires ennemis qui soit, de parfait adversaires usant de magies chacun de leur coté. Gowasu prit la parole pour interpeller le Maître du Diable.

« Salagadoo, tu à créer un monstre à l’aide de magies interdites, les Dieux ne sont pas d’accord. »


Le petit être serra les poings, il n’était pas content, il savait qu’il avait tout ces plans, son avenir et le destin de sa créature entre les mains, il n’allait pas laisser tomber ces désires de conquêtes si vite. Il pointa donc du doigt les deux Kaioh, interpellant son Majin.

« Grrr.. encore ces Kaioshins, Sanyl ! Tue les tous les deux ! »

Le démon vert se retourna, grommelant, il n’avait pas l’air d’aimer les ordres, en tout cas Zamasu se mit en posture de combat, il se sentait prêt à affronter le mal, Gowasu avait le même style de combat, ensemble ils avaient la même posture et regardaient vers leur adversaire, Majin Sanyl.

« Gowasu-Sama, je pourrais m’occuper de lui tout seul, vous pourriez affronter Salagadoo. »


« Hors de question, il ne faut prendre aucun risque, détruisons d’abord cette monstruosité. »

Les Kaioh ne pourraient pas parler plus, Majin Sanyl fonçait sur eux, s’écrasant au sol sur leur position, heureusement les deux hommes s’étaient envolé avant pour éviter l’impact. En sortant du sol, le chewing gun fonça de nouveau vers Gowasu, se préparant à l’enchaîner, cependant Zamasu arriva sur le flanc du Majin pendant qu’il chargeait, le propulsant sur un immeuble au loin, l’attaque de flanc avait économiser des forces à Gowasu et malmener Sanyl. Salagadoo serra les temps et grommelait fortement en regardant le spectacle.

Cependant le Majin sorti des ruines du bâtiment puis attaqua Zamasu au corps à corps, il tenta deux coups de poings au ventre, cependant le Kaioh du Nord parvint à mettre les bras en croix pour se protéger, mais Sanyl fit un coup de tête projetant Zamasu en arrière, déconcentré. En profitant du fait que l’homme vert n’ai plus de défenses, Sanyl attrapa le bras du combattant et jeta celui-ci au loin, Zamasu était projeter contre le sol, donc 300 mètres du loin, Sanyl tira un énorme kikoha qui fut dévié par une attaque de Gowasu, une épée d’énergie qui était émisse de sa main coupa l’attaque ne deux. Depuis son tas de ruine au sol, le Kaioh du Nord se releva, observant l’acte de Gowasu puis se remit en posture de combat.

Gowasu prit son envol, il prit de la hauteur sur 40 mètres, à lui d’attaquer, il concentra son énergie et envoya une vague déferlante vers le Majin, Zamasu en profita, c’était un signal, il allait pouvoir vaincre Sanyl pendant qu’il serait occupé avec cette vague déferlante. L’homme vert se téléporta donc sous son adversaire chewing gun et utilisa son épée à énergie, lorsque la vague déferlante explosera sur Sanyl, Zamasu le cueillera au corps à corps avec plusieurs coups d’épée, une technique qu’il avait appris dans son enseignement de Kaioshin consiste à donner une forme à son ki, il avait réussi à matérialisé une épée dans sa main, qui était une une grosse lame, en tout cas il enchaînera la victime de plusieurs coups qui le tailladerons en morceaux.

Après son attaque, Zamasu prit du recul et sourira confiant.

« Ce fauteur de trouble ne peut rien contre les Dieux. »

Gowasu était plus septique, il se ramena vers Zamasu pour lui dire rapidement.

« Je sens son énergie dispersée autour de nous, éloigne toi, il est vivant ! »

Les deux Kaioh prirent de la hauteur, lentement plusieurs morceaux du Majin se rassemblèrent reconstituant le monstre, Salagadoo rigola puis nargua les deux Dieux.

« HAHAHA ! Il est invincible ! Personne ne peut le détruire ! »

Gowasu prit rapidement la parole après ça, regardant son coéquipier.

« Il faut que l’on utilise toute notre énergie en même temps pour le désintégrer Zamasu, quand je lancerait ma boule d’énergie, fais de même ! »


« Bien Gowasu-Sama ! »

Majin Sanyl prit impulsion sur le sol et décolla pour foncer avec le vol du dragon sur les deux Kaioh, Zamasu était devant Gowasu il tenta de frapper le Majin arrivant mais celui-ci esquiva le donc attaqua directement le Maître de Zamasu, envoyant un poing dans le ventre, puis un au visage, puis un uppercut pour l’envoyer valser au loin. Le Kaioh du Nord fut très énervé de ce geste et serra les poings fonçant sur le Majin dans son dos.

« Saleté ! Tu n’a pas à toucher des Dieux ! »

Zamasu déploya à nouveau son épée d’énergie et transperça Majin Sanyl dans le dos, le gros chewing gum baissa la tête et remarqua le coup, la lame traversait son corps, ressortant du coté de son ventre, quand la lame sera retirée, le ventre se régénérera directement. Le monstre de Salagadoo se retourna uniquement du haut de son corps grace a ces propriètées élastiques, et exécuta un grand coup de coude dans le visage du Kaioh vert pour le pousser au sol, cependant alors qu’il s’était retourner, Sanyl ne voyait pas que Gowasu préparait une attaque, il tira un énorme Kikoha vers le monstre, Zamasu ayant, lui remarque, s’envola rapidement, contournant son adversaire pour lui aussi tirer son kikoha à bout portant, les deux attaques percutèrent presque en même temps.
L’explosion fut énorme et Salagadoo ne semblait pas apprécier, prenant un air étonné devant la puissance de l’attaque, une erreur de calcul dans la résistance du démon ? En tout cas, rien ne semblait rester de Majin Sanyl, les deux Kaioshins avaient subits des coups et avaient user de beaucoup d’énergie, mais il leur restait à tuer Salagadoo.

Zamasu et Gowasu montèrent en volant sur le point observation du Maître des ténèbres et l’interpellèrent.

« Salagadoo, c’est terminé, rend toi immédiatement ! »

Posa comme utilmatum le Kaioshin confirmé.

« Rooh.. vous me mettez en colère, je vais m’occuper de vous moi même ! »

La petite créature tendit les deux bras vers ses interlocuteurs, des éclairs entourèrent Gowasu, des éclairs le paralysant.

« Bodoubo Bababi ! »

Zamasu serra de nouveau les poings et tendit le bras vers la créature, tirant un gigantesque rayon d’énergie, balayant complètement la créature dans l’immense vague d’énergie. Gowasu fut libéré et reprit son souffle, haletant.

« Il.. Ne fallait pas.. le tuer Zamasu.. »

Gowasu se redressa puis reprit sa respiration avant de se renvoler, annonça à Zamasu.

« Nous en avons fini Zamasu, rentrons, tu répétera après moi. »

Le Kaioshin apprenti hocha la tête puis les deux Dieux tendirent leurs poings, prononçant presque synchroniquement.

« On rentre. »

Ils rentrèrent chez eux.
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Lun 24 Oct 2016 - 15:14
Ils rentrèrent chez eux.

Un halo de lumière repentie dans la clairière tranquille de la planète Kai, les deux Dieux étaient de retour dans leur monde et leur époque, il avaient changer l’histoire future pour un avenir meilleur ; Zamasu et Gowasu étaient à quelques mètres du temple, ils n’avaient pas réapparus précisément au même endroit. Gowasu souffla un coup face à la bataille qu’ils ont menés, Zamasu et son Maître avaient les habits déchirés et étaient tout les deux blessés.

« Allons nous changer, nous avons changer l’histoire, tachons d’avoir le recul pour apprécier cette nuance. »

Zamasu aquiesça, bien qu’il est était déçu de l’action qu’ils avaient fait, le monstre vert était encore sans doute en vie, et puis la ville de magma serait encore en ruine, pourquoi avoir agis si tard ? Le doute emplissait le Kaioh du Nord qui alla se changer s’interrogeant, peut être que le peuple de Magma méritait cette peine ? Ce démon .. Salagadoo, il méritait peut être de se venger, les magma avaient sans doute aussi fait souffrir le magicien ? Ce n’est que des suppositions bien sur. Le Kaioshin apprenti prit le temps de se soigner et de se changer, il se rendit alors près de la boule de cristal de Gowasu, elle était dans le temple, près de la Kami-TV, il pouvait grâce à cette orbe, voir dans le temps et dans l’espace. Ainsi il pu voir les quelques cendres restantes de Salagadoo, cependant il ne voulait pas voir ça, il voulait voir l’autre, le monstre Majin. Il se concentra et parvint à visualiser quelques particules du monstre, ces petites cellules à peine plus grandes d’une céréale se rassemblèrent et reconstituèrent plusieurs petit Sanyl qui fusionnèrent aussi pour donner le Majin original, toujours aussi puissant. La créature verte rigolait puis retourna massacrer des villes au loin.

Zamasu serra les poings, cette action était donc inutile ! Les Dieux n’avaient pas bien fait, il fallait vaincre aussi le Majin, pourquoi Gowasu y avait prêter une si faible importance ? Il avait pourtant bien vu que le Majin se régénérait.. Zamasu fut cependant tiré de ces pensés, Gowasu l’appelait.

« Zamasu, apporte moi du thé ! »

Zamasu s’éxécuta directement, sans broncher d’un air neutre.

« Bien Gowasu-Sama, j’arrive. »

Le Kaioh du Nord apporta donc son service de thé, puis servit à nouveau le Kaioshin, comme il le faisait depuis bien longtemps. Les deux Kaioh étaient maintenant assis, Gowasu lui adressa la parole.

« Zamasu, tu n’aurait pas du tuer Salagadoo directement, il devait d’abord être jugé. Tu à mal fait ton devoir. »

« Comment ? Il vous attaquait ! Ce mortel n’avait pas sa place dans ce monde, il était inutile, il faudrait supprimer tout ce qui est inutile dans ce monde.. »

Gowasu était perplexe de la réponse, il interrogea d’avantage Zamasu, un air un peu inquiet.

« Zamasu.. Pour toi qu’est ce qui est inutile à ce monde ? »

Le disciple répondit clairement et rapidement.

« Tout les êtres qui ne donnent pas la justice. »

Gowasu prit un air choqué, presque énervé, il répondit plus fort à son élève pour le calmer, ces propres étaient destructeurs et dangereux.

« Ne dit pas n’importe quoi Zamasu ! Les êtres vivants ont tous leur place dans ce monde. »

Comprenant qu’une réponse de plus lui couterait des points pour être le prochain Kaioshin de l’univers, Zamasu se tut et dit simplement d’un air calme après quelques secondes à son Maître, d’un air détendu et serein.

« Oui vous avez Raison Gowasu-Sama. »

Gowasu acquiesça, puis se retira vers le temple, une fois celui-ci parti- Zamasu serra les dents, il ne comprenait pas la réaction de son Maître, c’était illogique, Zamasu pensait pour la justice, pour le bien, il ne pouvait pas se tromper ! Mais le Kaioh vert était déterminé, si son Maître se mettait en travers de sa route, c’est qu’il ne valait pas finalement mieux que les autres créatures ne respectant pas la vraie justice. Le Kaioshin apprenti se rendit finalement aussi au temple, dans la cours, restant auprès de son Maître pour l’assister dans ces tâches, se point sombre dans son esprit.
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Lun 31 Oct 2016 - 16:22
Plusieurs jours avaient passé depuis que Gowasu et Zamasu eurent cet accrochage sur cette idée de justice, les deux antagonistes n'avaient pas reparler du sujet, Le Kaioshin n'avait pas envie d'en parler à l’élève, et l'apprenti lui, ne voulait pas exposer son idée une fois de plus sous peine de perdre la place bientôt vacante de Kaioshin. Mais vacante dans combien de temps ? C'est vrai que c'est dur de calculer.. Zamasu avait bientôt mille ans d'âge, il en avait vu des choses, mais il se souvint que quand il était jeune, Gowasu avait à peu près son âge, ils devaient être à environ 1000 ans d'écart, ce qui représente tout de même une sacrée durée, et aussi un potentiel retrait de Gowasu prochainement, il devient vieux, cela se voit dans sa démarche, sur son visage, il ne laissera bientôt plus qu'une empreinte.

Mais pendant que Zamasu attend, que se passe t'il dans le monde des mortels, ou règne l'injustice ? Y a t'il encore des fous qui s'entretuent, comme il en a vu tant ? Il prit le soin de regarder ce qu'il se passait en bas, et parvint à voir la maison du sayen qui ne nommait Toma, elle était en phase de reconstruction, plusieurs personnages qui ressemblaient tous au sayen construisaient à nouveau la battisse, cependant au bout de quelques jours, celle-ci fut détruite par les même constructeur de la maison, Zamasu serra les poings, ce que les vivants construisent, il le détruisent, c'était toujours la même chose, à quoi servaient t'il si ils ne faisaient rien d'autre que détruire autour d'eux ? La vision du Kaioh du Nord devenait sombre, il les voyaient, les humains, sur Terre cette fois, une armée de chars de combats en attaquait une autre, ils s'entretuaient encore et encore, ils sont tous les même.. Le dégout s'affichait sur le visage du Kaioh vert, puis la frustration l'envahi, cloitré en Kaioshin apprenti il ne pourrait rien faire, cependant si il devient Kaioshin complet, il pourra voyager dans le temps et leur barrer la route.

Zamasu relâcha la vision de la boule de cristal qu'il avait utiliser sur la table ou il sert le thé en intérieur, sur la table basse d'un salon ou l'on peut regarder Kami-Tv depuis l'autre coté de la table. Il se leva, il devait trouver un moyen de devenir Kaioshin coute que coute, mais comment ferait t'il ? Il y avait deux solutions, soit que le Kaioshin vert deviennent aptes, donc attendre encore quelques années et prier pour que Gowasu soit de bon poil, soit tuer Gowasu, et prendre sa place en seul prétendant viable. Le deuxième choix était évident, et bizarrement cela ne gênait pas vraiment le Kaioh du Nord, son Maître n'entendait pas la raison, il lui barrait la route, il l'empêchait de préserver l'univers intact, c'est peut être qu'il n’insuffle que l'injustice depuis le départ... Le doute devenait de la haine, Zamasu pensait clairement à une chose, il ne peut pas faire confiance à Gowasu car il est sans doute sur la mauvaise voix, c'était évident, notamment quand il à réprimander Zamasu d'avoir tuer Salagadoo, alors que c'était un danger horrible qui pratiquait de la magie interdite.

Quelques minutes plus tard, Zamasu devait encore servir le thé, comme très souvent, il promena donc le service de thé à son Maître et lui servit un thé avec le contenu spécial, Gowasu remua bizarrement le thé, et regarda Zamasu d'un air inquiet.

« Zamasu.. Cette histoire de justice trouble encore ton esprit, tu es ampli de doutes, il faut me dire si quelque chose te dérange. »

Dit t’il d’un ton sérieux à son apprenti, qui lui, conserva un ton neutre, puis souriant en ricanant en faisant un bref mouvement de main.

« Haha.. Ne vous inquiétez pas Gowasu-Sama, je dois être troublé à cause d’une.. blague que j’ai entendu.. »


Le Kaioh du Nord n’était pas habitué à caché se genre de choses, résultat, il devait imaginer quelques chose, mais c’est peut être valide cette excuse, en tout cas, jamais Gowasu n’a du entendre ça, néanmoins, il hocha la tête, puis souri invitant son disciple à parler.

« Une blague ? Je suis curieux de l’entendre. »

Dit le Maître sur un ton amuser, qui lui, croyait vraiment à l’histoire du Kaioh.

Zamasu prit un ton très étonné, comment cela ? Il devait imaginer une blague maintenant ? Et suffisamment drôle pour être crédible ? Malheureusement le Dieu était très mauvais en humour, il était sérieux et droit, maintenant il devait raconter une blague, alors il imagina un jeu de mot, croisant les doigts pour que cela ne soit pas trop louche de rire pour une blague si mauvaise.

« Et bien.. Mr et Mme Touille on un fils.. comment s’appelle t’il ? »


Gowasu se gratte le menton, Zamasu avait l’air sous grande pression en racontant sa blague, il était peut être timide, mais il avait le courage d’essayer, le Kaioshin se prit donc au jeu.

« Hmm.. je ne sais pas, je suis curieux de savoir. »


« Sacha Touille. »

Un grand vent frais et brouillant passa entre les deux hommes, l’ambiance et tout les bruits furent semblables à la mort. Zamasu sentait qu’il avait sans doute louper sa blague, puis au bout de 5 ou 6 secondes, Gowasu ria fort, comme si il venait de comprendre.

« Hahaha ! Oui Sacha-Touille ! »


Gowasu reprit son calme puis annonça d’un ton plus sérieux à son élève blagueur.

« Tu n’a pas à t’inquiète en me racontant des blagues Zamasu. »


Zamasu hocha la tête en souriant au possible, finalement s’était passer, il continuera donc sa journée normalement, toujours en pensant qu’il devra trouver un moyen pour tuer Gowasu, tuer son Maître au plus vite.
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Sam 5 Nov 2016 - 18:20
Il était pensif, l’élève devait dépasser le Maître, faire comprendre à Gowasu était futile, Zamasu le savait, il était trop vieux et trop habitué à ce monde faussement injuste ou joui des lois trompeuses, ils prônent la liberté, la justice, le bien ci haut, mais ce n’est rien, car dans le monde des mortels, ceux-ci font des guerres, sont fous, ne se comportent jamais de manière civilisé, quel monde injuste pour les végétaux, les beaux environnements gâchées, ils ne devraient pas avoir à détruire d’autres vie, et les Kaioh devraient appliquer la vrai loi, un monde ou règne la justice, quel mot important.

Zamasu faisait son entraînement du matin, du moins, son entraînement qu’il faisait toute les 25 heures, qu’il appliquait pendant une bonne heure, au programme, des enchaînements de coups au corps à corps, de la méditation, des exercices pour travailler les muscles, la vitesse, les réflexes, beaucoup de choses, actuellement l’apprenti Kaioshin était en position de combat, un bras gauche tendu vers l’avant, légèrement relevé, et l’autre bras lui au aussi en avant, mais plus bas et moins avancé. Il concentrait ces réflexes, il imaginait un adversaire, Majin Sanyl, ce démon repoussant. Zamasu commença à imaginé le Majin, puis frappa plusieurs combinaisons de coups, deux rapides coups de poings au ventre, puis un coup de pied retourné au visage, ou bien, bloqué un coup de poing, puis fait un uppercut dans le ventre du monstre. C’était des enchaînements dans le but de mettre à mal le démon invincible.

Ces quelques coups faits, ils médita quelques minutes, les bras derrières le dos, les yeux fermés au milieu d’une plaine proche du temple, il ressentait les énergies autour de lui, la sienne, cette planète avait une bonne harmonie, si seulement le reste du monde pouvait en être autant.  La Kaioh du Nord réfléchissait aussi au moyen de mettre hors d’état Gowasu, il serait possible de l’empoisonner ? Il boit régulièrement du thé, alors pourquoi ne pas essayer ? Néanmoins, il faudrait que ce soit subtil, la préparation ne doit pas avoir d’odeur, ni de couleur autre que celle du thé, à moins qu’il fasse passé ça pour un autre arôme, mais à ce moment là, il faut que son Maître accepte de boire une mixture qu’il n’a jamais connu, si le poison est rouge, et que Zamasu sert un thé rouge, ce serait vite remarquable.

Alors peut être qu’il ne valait mieux pas essayer du poison, non, Zamasu n’aurait de toute façon droit qu’a une seule chance, si Gowasu devine la supercherie, il ira directement prévenir un Dieu de la destruction, et ce sera la fin, Zamasu serait détruit. Peut être qu’un simple coup de lame serait suffisant ? Etant donné que personne d’autre ne vis au temple et qu’ils ont à peine deux visites par ans, peu de chances qu’il soit vu en train de tranché son Maître, le disciple semblait savoir comment faire, restait à savoir trouvé le moment propice.

La Kaioh vert, arrêta sa méditation, quand est-ce qu’il devrait exécuter Gowasu? Il n’en avait aucune idée, il devra trouvé un moment parfait. Il rouvrit les yeux, puis il se dirigea vers le temple, Gowasu était en train de regarder sa boule de cristal, serait-ce le bon moment ? Il s’approcha en marchand du Kaioshin, si il avait l’occasion, il devra le faire, mais cependant.

« Ha ! Zamasu ! Vient donc voir comme c’est impressionnant ! »

Gowasu avait détourné le regard vers Zamasu ,et fit un mouvement de main pour que celui-ci approche, comment ça ? Il est si vite repéré ? Qu’importe, le Kaioh jaune n’avait rien vu venir au plans de son élève. Il s’approcha donc de Gowasu.

« Regarde les nouvelles, Sur Vegeta et Vegeta 2, le tyran Vegeta s’est fait détrôné, c’est incroyable ! Il gouvernait depuis 37 ans quand même. »

Pour un Kaioh comme Zamasu, c’était ridicule, de plus, le Kaioh n’aimait pas les sayens, ils étaient sauvages et peu puissants, même si leurs ancien Roi était cruel, il tenait en lèse ses énergumènes. Mais bon, ce Roi allait au repos donc ? Il n’était pas mort c’était déjà ça.

« Que fait-il maintenant ? »

Gowasu se concentra puis l’image se figea vers le Roi Vegeta en morceau éparpillés au centre un énorme cratère de plusieurs kilomètres de diamètres.

« Mmh.. il a explosé.. »

Zamasu soupira, évidement, ces sauvages de sayens, dès qu’il se passe quelque chose, ils font exploser tout ce qu’ils peuvent, ces animaux étaient égoïstes. Le Kaioh se leva et reparti en disant.

« Je ne supporte pas la vue de ces sayens. »

Gowasu prit un air étonné, depuis quand il n’aime pas les sayens ?
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 36
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation | Bakuhatsu | Bouclier
Techniques 3/combat : épée d'énergie | Vague explosive
Techniques 1/combat : Point faible

MessageSujet: Re: Poussière d'étoile [solo]   Dim 20 Nov 2016 - 16:19
Zamasu continuait son train habituel, il réfléchissait, et il planifiait lentement son plan comme un agile chasseur, un bon intellectuel, pas comme ses mortels qui attaquent sans réfléchir, voila quelque chose qu'il faudrait, une intelligence réelle, qui ne les dictent pas selon leur instincts d'animaux ou leurs émotions les plus futiles. Le Kaioh du Nord avait réfléchi à plusieurs solutions, il avait écarté la piste de la boisson piégé, la poison était dur à constituée, ce serait vite remarqué, Gowasu devait avoir de vastes connaissances dans ces domaines et il n'était pas complètement dénué de capacités. La meilleurs solutions était donc un coup direct ? probable, mais comme Zamasu le savait déjà, le moment propice devra absolument être le bon, alors qu'il réfléchissait à tout cela en traversant un des couloirs du temple, son Maître l'interpella.

« Zamasu, ce serait bien aimable que tu tonde la pelouse autour du temple, j’ai peur que des mauvaises herbes poussent partout sur la bâtisse. »


Au moins sur le plan jardinage, l’apprenti Kaioshin était d’accord, il fallait bien tondre cette pelouse, mais quelle tâche ingrate pour un dieu ! Alors qu’ailleurs l’injustice règne, Zamasu avait la tâche si importante de faire les tâches ménagère au service de Gowasu, c’était vraiment un monde impropre ou les personnes importantes se retrouvent confiés les tâches les plus absurdes. En tout cas, Le Kaioh vert n’allait pas montrer le moindre signe d’hostilité et allait répondre gentillement, cela lui laissera du temps pour imaginer un plan.

Spoiler:
 

C’est ainsi que Zamasu se dirigea vers une salle du temple, qui était un garage avec du matériel de bricolage et jardinage, il prit alors la tondeuse et la fit rouler en dehors de la structure pour commencer à tondre le gazon. Il avançait donc à 8km/h avec sa tondeuse, parcourant de long en large le terrain, par chance l’engin n’était pas trop bruyant, bien que le travail restait ingrat. Alors pour revenir à cette question centrale, Gowasu devait mourir, mais quel moyen discrets permettaient de tuer le maître de Zamasu ? Pas le poison, mais de toute manière, le corps d’un Kaioshin qui meurt disparaît, donc qu’importe le moyen de le tuer, Gowasu serait désintégré et il ne resterait aucune preuve, alors pourquoi ne pas poignardé tout simplement le Kaioshin jaune ? C’était simple et efficace mais bien que la réflexion fut longue, elle était nécessaire.

La Kaioh vert continuait de tondre le gazon, terminant plusieurs tours et revenant vers le temple, en espérant ne pas avoir à faire de tâches encore plus inappropriées à son rang. Il rentra donc la tondeuse dans le garage et retourna voir son Maître, quel serait la sentence existentielle de Zamasu cette fois ? Nettoyer les toilettes ? Réparer la Kami-TV ? Gowasu en le voyant l’interpella de nouveau.

« Bien Zamasu, c’est très bien tondu, c’est une étape essentielle pour la maîtrise de soi que de faire ce genre de tâches régulières. »


Zamasu hocha la tête, mais bon, à part lui laisser le temps de planifier son plan de meurtre, cela ne lui servait pas à grand-chose, il aurait eu la tentation de lui dire, mais ce serait du suicide de lui dire, puis il faudrait attaquer Gowasu directement avec les risques qu’il s’enfuit. C’était inacceptable. Il attendit un ordre du Kaioshin, mais bon, cette fois Gowasu laissait son élève tranquille, parfait, Zamasu parti donc faire son entraînement journalier, comme il l’avait fait hier, tout les jours il parvenait à y passer une ou deux heures, il en profiterait bien, il enchaînerait donc les coups de pieds, et enchaînements avec les coups smash en uppercut, les coups de pied retournés, les coups de pied balayette. Un petit programme mais qui au fil des siècles avait rendu le jeune Kaioh redoutable en combat.

Après cet entraînement, il était clair que Zamasu devait aller voir Gowasu, et le tuer dans le dos, c’était le seul moyen.
 
Poussière d'étoile [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poussière d'Étoile
» Poussière d'Etoiles A finir [MANQUE KIT]
» Les Haïku ~
» Les fleurs du mal sont poussière d'étoile [Quête PV Edwina]
» nouveau menbre: Poussière d'étoile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-