Partagez | 
 

 Une si belle soirée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Link
avatar
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 27/11/2016
Nombre de messages : 405
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 825

Techniques
Techniques illimitées : Bombes, magie des outils, magie des masques
Techniques 3/combat : flèche de lumière, attaque tourbillonante
Techniques 1/combat : triforce

MessageSujet: Une si belle soirée...   Dim 27 Nov 2016 - 22:20
C'était une belle soirée. Le ciel était dégagé. La lune était pleine et les étoiles brillaient. Un léger vent faisait frissonner ma peau. Assis, les jambes croisées, je regardais le feu consumer les branches. Je rêvassais et repensais à mes dernières semaines. Au début, j'étais perdu, déboussolé. Je ne connaissais rien de cet endroit mais, très vite, j'avais repris mes esprits et avais commencé à explorer les environs. Au sein de la forêt, il n'y avait personne, pas une âme humaine. Cela ne me dérangeait pas spécialement. Je serais enfin en paix.

Explorant ces forêts, je trouvais  finalement un arbre massif. Comme le veut la tradition kokiri, je décidai de m'y installer. L'endroit y était agréable. Autour de cet imposant arbre, s'étendait une magnifique clairière, un  coin d'herbe dans un océan d'arbres. Durant les premiers jours, je travaillais le tronc de l'arbre pour en faire une habitation décente. Au bout d'un travail acharné, j'avais réussi à construire un maison certes modeste, mais tout de même chaleureux.
Spoiler:
 

J'entrepris également de planter quelques graines de citrouilles. Heureusement que les citrouilles de Hyrule poussent particulièrement vite. Je pus ainsi me nourrir de citrouille durant les premiers temps. Non loin de mon nouveau chez moi se trouvait un immense lac. Il me servis de lieu de pêche. Je pus ainsi avoir ma ration de protéine. Durant mes explorations, j'atteignis l'extérieure de la forêt et trouvai quelques fermiers. Je leur donnais alors un coup de main pour réparer une barrière, ramener une chèvre, cultiver des légumes... Cela pourrait sembler éprouvant pour certains et ils auraient raison. Mais, pour moi, cela me rappelait ma première vie, celle d'avant ma vie de héros.

En échange de mon travail, ils me donnèrent des provisions, des chèvres, des poules. Finalement, je fabriquais quelques meubles pour aménager ma maison. J'avais ainsi une maison, 5 chèvres, 3 poules. J'avais du fromage, des oeufs, du poissons, des citrouilles... J'étais bien.

C'est à cela que je pensais en regardant mon feu. Au bout de quelques secondes d'absence, je me décidais à faire chauffer ma soupe: soupe aux poissons, à la citrouille et au fromage. C'était une vieille recette que l'on m'avait apprise. Déposant la casserole au-dessus du feu, je m'adossais à un tronc. Mon regard s'attarda sur le champs, les chèvres pour enfin se poser à ma gauche, sur mon épée et mon bouclier. Le feu se reflétait sur le métal froid. Prenant mon épée, je la dégageais de mon fourneau et admirais sa lame dorée, son poignée vert émeraude. Une très belle épée. Secouant la tête, je la rangeait et la remis à sa place.

Sortant une lyre de nulle part, je me mis à jouer d'ancienne musique, une musique de mélancolie. C'était une musique pure qui touchait le coeur de n'importe qui, du moins, si il n'était pas totalement insensible à la musique. C'est ainsi que je pensais passer une bonne soirée, une soirée calme. Comme je me trompais...
Attila
avatar
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 26/11/2016
Nombre de messages : 16

Techniques
Techniques illimitées : Bloodrage/Mount of the Scourge/Scorched Earth
Techniques 3/combat : Battering Ram/Borrowing Information
Techniques 1/combat : Domination

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Lun 28 Nov 2016 - 13:43
"Oh oh oh oh ! Oh putain les mecs, c'était trop facile, là !"

Un groupe d'environ dix cavaliers s'éloignaient lentement d'un village en feu, du sang sur le corps. Mais pas le leur. Habillé avec des armures ressemblant à celles de Sayen, les neufs premiers se racontaient blagues, et picolaient à la santé nouvelle non-existence des habitants du désormais rasé bled. Le premier était en train de gueuler haut et fort, avec toute la politesse d'un homme des cavernes, et avait posé sur son cheval une femme aux habits déchirés, inconsciente. Hurlant comme pas possible, il se pris bientôt une gifle derrière la tête de son compagnon le plus proche, un Namek à la peau sombre et avec un œil à moitié fermé en permanence.

"Ferme ta gueule ! On entend que toi par ici !"

"Qu'est-ce t'as connard ? Tu veux que je te brise les couilles ? Ah mais non, c'est vrai, t'es un Namek, toi, Vis. J'avais oublié que t'avais pas d'bite !"

"Et toi non plus si tu continue à faire chier, je te rappelle que je suis ton supérieur ! D'ailleurs, il commence à faire tard, non ? Faudrait se trouver un coin où dormir, pas vrai chef ?"

"Vis" se retourna vers le cavalier qui fermait la marche. Grand, musclé, mais dont le visage était caché par l'ombre causée par le brûlement du village derrière le groupe, il voyageait sur un cheval rouge sang, et malgré sa ressemblance avec un humain, il était probable qu'il n'en soit pas un. Le "chef" acquiesça d'un mouvement de la tête, sans prononcer de paroles. Malgré sa position supérieure à ses hommes, il les laissait faire. Ils avaient ajouté cinq nouveau village à leur collection en moins d'une journée, à simplement eux neuf, et méritaient du repos. Voyant la réponse silencieuse de son chef, le Namek à l’œil paresseux reprit la parole :

"Très bien. Il faudrait se trouver un coin tranquille alors. Comme..comme cette forêt par exemple ! On y campera, puis on rentrera au campement le plus proche ! Et..."

"T'excites pas, on a compris."

Vis se fit couper dans sa phrase par un démon du froid maigre comme un clou, Vanilla, et dont la peau était orange. Prenant sur lui pour ne pas déclencher une bagarre inutile sur le non-respect que ses camarades accordaient à leur supérieur, il décida d'avancer dans la direction de la forêt, suivit des autres. L'escouade était composée, en plus du Namek et du Démon du froid, d'une fricassé d'humains, ainsi que de Grulo, le gueulard du début, une sorte de mélange entre un Sayen et un Moojuu, ce qui lui donnait des poils partout sur le corps, mais aucun autre attribut animal, mis à part pour sa queue de singe, évidemment. En quelque minutes, le groupe avait atteint la forêt, et se cherchait une place pour dormir. Soudain, Grulo sentit quelque chose : Une odeur de nourriture en train de cuire, accompagnée d'une musique molle. Il y avait de la civilisation par ici ? Plus pour longtemps.

"Eh les gars, y a d'la bouffe dans le coin, suivez-moi !"

"Attends, tu me donnes pas d'ordres comme ça, toi ! Eh reviens, connard !"

L'hybride partit au galop tout de suite dans la direction de l'odeur, suivi de près par Vis, qui lui hurlait dessus, ainsi que par le reste du groupe, qui ne se pressaient pas, eux. Le bruit qu'ils feraient suffirait au reste du groupe de savoir où est-ce qu'ils allaient.

"Mate moi ça, Vis, y'a une nana dans l'arbre !"

"C'est un mec, pauvre attardé."

"Tu te fous de ma gueule ? Faut être sacrément con pour s'habiller avec des collants et une tunique si t'es un homme. Roh, et puis écoute, j'm'en fous. J'vais te l'aligner c'te travesti"

Grulo commença à charger une boule d'énergie dans sa main, et, prenant son arc, chargea toute l'énergie dans une flèche. Il commença alors à se préparer, et visait l'être qu'il qualifiait de "nana". Le reste du groupe arriva à ce moment là, et le dernier cavalier descendit de sa monture, avant de la faire disparaître. Il se construisit alors une sorte de trône, avec la même énergie couleur sang que celle qui composait sa monture, et s'assit dessus. Il savait que l'adversaire de Grulo n'était pas un simple amoureux des arbres. Il le sentait. Et il voulait voir de quoi il était capable.

L'hybride décocha alors sa flèche.


[T'as le droit de le défoncer comme tu veux, ça va te servir d'échauffement, à moins que Sean veuille apparaître directement pour se le faire. À vous de vous décider ! ^^]
Sean
avatar
Terrien
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 19/11/2016
Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Lun 28 Nov 2016 - 19:34
D'après certaine sources fiable, Sean avait appris qu'un groupe de guerrier s'amusait à s'attaquer aux villages avoisinant la forêt. Il pillait, tuait et volait tout ce qui se trouvait sur leur chemin. Clairement, il s'en fichait, mais pas son père. Ce dernier y voyait une occasion de faire à la Matsuda Corporation un coup marketing non négligeable. "Imagine en gros titre sur les journaux "LE CADET DE LA MASTUDA CORPORATION, SAUVE LES VILLAGES DE LA DESTRUCTION ET L'ENTREPRISE FINANCE LES REPARTIONS DES VILLAGES" Pas mal non ? Non. Pas du tout. Mais Sean devait se racheter auprès de son père depuis le jour ou il avait organisé une grosse soirée sans son autorisation. Résultats de cette soirée : une voiture avait été retrouver dans la piscine, le mur du salon avait été défoncé à coup de marteau et la police était venu. Ça c'était un vrai coup de marketing, de la bonne pub comme on l'aime. En plus de ça, il savait très bien que son père aidait à la réparation juste pour tirer des avantages quelconques en retour. Il était aussi arrogant et égoïstes que son fils. "C'est quand il a le pouvoir qu'on voit la vraie nature de l'homme" comme on dit.

C'est comme ça que Sean s'était retrouvé, caché derrière un arbre observant ce groupe de combattants. Des gens puissants mais pas assez pour rivaliser dans un combat avec Sean dans un combat un contre un. Car oui, à trente, c'était un peu plus compliqué pour le cadet de la famille Matsuda. Lorsqu'un groupe d'entres eux se déplaça pour trouver un endroit ou dormir, il les suivit silencieusement se mouvant dans les buissons. Lorsqu'ils arrivèrent devant la cabane, Sean grimaça de dégoût face aux remarques homophobes du balourd. Même si il était un connard, il n'était pas encore assez bête pour devenir raciste, homophobe, misogyne ou encore intolérant. Si ça aurait été le cas, il aurait très bien pu se présenter aux présidentielles. Trève de plaisanterie, le balourd envoya un boule de ki en direction du jeune homme habillé en vert. Sean sortit du buisson, se ruant vers l'attaque pour envoyer un coup de poing dans le boule de ki pour la dévier. L'air se fit soudainement électrique, l'ambiance assez tendu. Sean resta quelques secondes silencieux avant d’annoncer "C'est vous qui détruisez les villages ? Si c'est vous, il va falloir que je vous tue avant que vous ne fassiez plus de dégâts."


Dernière édition par Sean le Mer 30 Nov 2016 - 15:42, édité 1 fois
Link
avatar
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 27/11/2016
Nombre de messages : 405
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 825

Techniques
Techniques illimitées : Bombes, magie des outils, magie des masques
Techniques 3/combat : flèche de lumière, attaque tourbillonante
Techniques 1/combat : triforce

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Lun 28 Nov 2016 - 20:28
Finalement, ce n’allait pas être une bonne soirée. En effet, un groupe de 10 personnes étaient arrivées près de chez moi. Lorsque le groupe apparut devant mes yeux, je ne fus pas surpris. J’étais déjà prêt à dégainer.  Je n’avais aucun mérite d’être prêt à un affrontement : ce groupe faisait tellement de bruit qu’ils auraient pu réveiller des effrois.

Alors que j’analysais le groupe, je pus constater qu’ils semblaient y avoir différentes espèces que je ne connaissais pas, mais ce qui attira mon attention se trouvait à l’arrière d’un de leurs chevaux : une jeune femme. Ignorant si il s’agissait d’une blessée ou d’une prisonnière, j’obtins vite une réponse de leurs intentions. Il y a peu de chances qu’une personne soit pacifiste si elle essaye directement de vous tuer.

Quoiqu’il en soit, je n’eus pas le temps de me défendre. En effet, un individu avait bloqué le tir. A première vue, le groupe qui a voulu m’agresser était une bande de pillard. J’avais donc 10 ennemis, un allié potentiel et une personne à sauver. J’avais connu pire.
Grace à leur « discrétion » et à la diversion de l’étranger, j’eus le temps de m’équiper du bracelet de force ainsi que de mes bottes de pégase. Ma force et ma vitesse étant boostée, je m’élançais d’un bond vers un homme poilu. Pourquoi lui ? Simple, il était le plus proche, il avait la fille et, en plus, il avait voulu me tuer.

En atterrissant à sa droite, j’abattus, avec toute ma force, mon épée sur sa gorge. Attrapant la fille de ma main droite, je me dépêchai de battre en retraire. Ayant déposé la malheureuse derrière moi, tout en gardant un œil sur les pillards, je me mettais en position de combat : bouclier en avant et épée prête à trancher. L'or de ma lame reflétait la lumière de la lune. Le gout du sang me montait au lèvres.

Me rapprochant d’un possible allié, je lui chuchotai :
« On aura plus facile de les vaincre à deux. On fait équipe. »
J’aurais pu leur dire de partir, j’aurais pu essayer de négocier mais, parfois, il fallait se montrer sans pitié.
Attila
avatar
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 26/11/2016
Nombre de messages : 16

Techniques
Techniques illimitées : Bloodrage/Mount of the Scourge/Scorched Earth
Techniques 3/combat : Battering Ram/Borrowing Information
Techniques 1/combat : Domination

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Mer 30 Nov 2016 - 14:04
"Dis moi, Vis, sans avoir l'air raciste, mais c'est une branche de l'espèce terrienne ça ? Non mais il me semble que chez vous, y a les Nameks albinos aussi."

"Les Nameks Albinos sont un mythe, pov'con. Et ça, c'est un humain tout ce qu'il y a de plus normal"

Grulo parlait ainsi avec Vis sur un nouveau sujet : l'irruption d'un second adversaire sur les lieux. Ce dernier, habillé dans un mélange de kimono et de tracksuit, avait la peau sombre, ainsi qu'une coupe de cheveux assez originale. Il venait de parer la flèche chargée de ki envoyée sur l'être assis sur l'arbre, pendant un saut, avant de se poser par terre tout en laissant paraître une aura assez spéciale : Au lieu d'être de l'énergie pure, c'était de l'électricité. Soudain, l'autre, qui était sur son arbre, sauta soudainement de sa branche, et atterrit à coté d'un Moojuu-Sayen toujours en train de communiquer avec un supérieur peu respecté.

"Non mais tu sais, chez moi, il y a plusieurs sortes de Moojuu. Y'en avait même un avec des écaAAAAAAAAAAAAARGH"

"Attention..."

Grulo s'était pris l'épée de l'homme qu'il avait confondu avec une femme dans la gorge, avant de voler la fille qu'il avait posé sur son cheval. L'hybride tomba par terre, se tenant son cou ensanglanté, et regardant Vis avec un air de chien battu.

"C'est bon, je vais te soigner. Pour la cinquième fois aujourd'hui.. Et vous, montrez leur ce que vous savez faire, les gars !"

Il s'était retourné vers Vanilla et les autres cavaliers. Les six humains se mirent à tourner alors en rond autour des deux ennemis, leur tirant des dizaines de flèches. La poussière commençait à s'installer. Soudain, ils sortirent, tandis que le démon du froid tira plusieurs lasers d'énergie, sorte de copie du Death Beam de Freezer, dans le nuage. Grulo se releva enfin.

"Eh beh, heureusement que je viens du clan du dragon, sinon, t'étais crevé."

"Ils...Ils sont morts ? Est-ce qu'ils sont morts ?"

"De rien, connard. Sinon je sais pas, le nuage de fumée ne s'est pas dissipé. Mais on dirait que l'électricité dans l'air ne s'est pas dissipée. Vanilla, transforme toi."

"Maintenant ? Tu sais que j'ai du mal à garder l'énergie dans mes autres formes..."

"T'es un Démon du Froid ou tu pues la merde ? On a besoin de tes autres formes. Alors transforme toi maintenant !"

"Ok, ok. Mais tu me portera si jamais je me fatigue trop."

Le sosie maigre et orange de Freezer était désormais en train de se concentrer, chargeant son ki et grandissant de taille à vue d’œil, hurlant comme s'il souffrait. Ses cornes s'allongeaient, et sa voix devenait de plus en plus grave. Finissant sa transformation, il tomba par terre, avant de se relever, et commença à charger de l'énergie dans sa main droite, prêt à la balancer...Avant de retomber par terre, assommé par ses propres efforts, retournant peu à peu à sa forme normale, sous le regard déçu de ses compagnons.

"Hein..?"

Les guerriers étaient sur leurs gardes, prêts à esquiver les coups. Pendant ce temps, celui qu'ils appelaient "chef" était toujours assis sur son trône de sang, à quelques dizaines de mètres du combat, observant la situation. Il n'avait pas dit un mot, ni bougé d'un poil. Telle une statue, il regardait ce qu'il se passait.


[Pour être sur qu'on se comprend, les démons du froid sont la race de Freezer]
Sean
avatar
Terrien
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 19/11/2016
Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Mer 30 Nov 2016 - 17:55
Après avoir paré la boule d'énergie fonçant droit vers le blond et avoirsur le sol avec ses baskets, Sean épousseta tranquillement sa tracksuit Matsuda Corporation, lançant sa réplique juste après. Il se posa en position défensive attendant une réponse quelconque. Mais au lieu de ça, l'homme loup et le grand vert commencèrent à parler de Sean comme étant... Un albinos ? Le terrien fronça les sourcils, ils ne connaissaient pas l'existence d'humain à la peau foncée ? Bizarre, ils ne devaient pas avoir détruit tant de villages que ça pour être autant ignorant vis à vis des humains. Mais alors qu'ils discutaient, sans qu'ils s'en aperçoivent, un d'eux se prit une lame dans la gorge. Une épée dorée, elle appartenait au blond. Alors comme ça, celui-ci savait se battre ? Sean pouvait maintenant compter sur une petite aide de la part de cette individu. Une petite car pour l'instant, c'était l'heure de gloire du cadet des Matsuda. Car oui, ce qui intéressait le plus notre protagoniste était la pub et la réputation qu'allait lui apportait ce combat. Ça permettrait aussi aux "haters" sur les réseaux sociaux qui disaient que tout ces combats étaient truqués de la fermer un peu. Bref revenons en au combat. Alors qu'il s'apprêtait à attaqués, les guerriers furent plus rapide, se formant un cercle autour de Sean. Celui-ci renforça sa position défensive, se préparant à recevoir une attaque simultané de tout les guerriers. Ils lui envoyèrent une pluie de boule kikoha. Sean parvint à parer la majorité des boules de kikoha lui étant destiné mais quelque unes le touchèrent et abîmèrent sa tracksuit. Grossière erreur.  Sean avança droit devant lui, n'écoutant même pas les dires des sbires devant lui. Un d'eux se transforma, avant de tomber au sol inconscient. Un sourire se dessina sur le visage de Sean. Aussi rapidement qu'il le put, il fonça en direction d'un terrien, lui envoyant son coude dans l'abdomen. Celui-ci tomba au sol, se tenant le ventre en poussant quelques gémissements. Il se tourna vers le grand vert, fonçant aussi sur celui-ci. Il lui envoya un coup de poing dans la mâchoire que celui-ci para. Ils échangèrent quelques coups avant de reculer tout les deux. "Tu commences sérieusement à me les briser." Il se mit en position d'attaque, ruant sur l'extra-terrestre.
Link
avatar
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 27/11/2016
Nombre de messages : 405
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 825

Techniques
Techniques illimitées : Bombes, magie des outils, magie des masques
Techniques 3/combat : flèche de lumière, attaque tourbillonante
Techniques 1/combat : triforce

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Mer 30 Nov 2016 - 19:12
Le guerrier n’était pas mort. Pourtant, sa blessure aurait dû être mortelle et il serait à l’agonie s’il n’y avait pas eu ce soigneur. Maugréant un peu sur moi-même, je ne fis pas garde que mes ennemis avaient commencé à nous encercler. Comment ai-je fait pour me faire avoir aussi facilement par une stratégie aussi simple. Quoiqu’il en soit, nous fûmes mitraillés par une série de boule d’énergie. J’aurai pu les parer toutes si je ne manquai pas d’entraînement et si je n’avais pas cette fille à protéger. Ma tunique avait quelques déchirures et je saignais un peu.

A première vue, rien de grave, mais je n’avais pas le temps de m’en soucier. En effet, j’allais profiter de cet écran de fumée comme d’une distraction. Attrapant la fille par la taille, je m’élançais vers les trois adversaires me faisant face. Profitant de l’effet de surprise, je leur assénai une attaque tourbillon. De par mon handicap causé par la fille, je ne pus réaliser mon attaque à 100% d’efficacité. Les 3 guerriers avaient donc de fortes de chance de survivre, mais ils ne pourraient certainement plus combattre tout de suite.

Mes hypothèses furent vite vérifiées. Au premier coup de lame, les guerriers perdirent l’équilibre et tombèrent dans un tourbillon de lames. Une fois mon attaque terminée, je fonçai droit vers mon arbre, ma protégée dans les bras. Durant cette « fuite », je pus apercevoir mes 3 adversaires gisant par terre, salement amoché, certains de leurs membres manquaient à l’appel, aussi bien une oreille, un doigt, un nez ou un bras.  

En un éclair, je pus poser mon pied sur le premier échelon de l’échelle et, par une puissante poussée de ma jambe, je brisai l’échelon et je pus atteindre ma porte d’entrée.  Mes habits étaient imbibés de sang, du mien mais surtout de ceux de mes adversaires. Mettant de deux dans ma bouche, je sifflais un bon coup, attirant sur moi l’attention.

Je savais que cette stratégie pouvait sembler insolite. Après tout, de là où j’étais, je pouvais facilement les bombarder de flèches. Cela était vrai, mais il y avait un problème : nous étions en train de nous occuper des larbins. Le chef nous regardait nous épuiser. Comment pouvais-je savoir qu’il était le chef : simple, personne ne lui donnait d’ordre et ne bougeait pas d’un pouce. J’avais suffisamment vu de bataille dans ma vie pour savoir comment se comporte la plupart des chefs. Cependant, j’étais loin d’être stupide. La hiérarchie de ces pillards se basait surement sur la force. Il fallait donc abattre le chef au plus vite, ou du moins le blesser.

Tendant mon épée vers le ciel, je fis briller mon épée et celle-ci éblouit toute la clairière (il s’agit de la morsure du soleil adaptée à mon perso). Profitant de cette confusion générale, je rangeais mon épée et sortis mon arc de lumière. Me rappelant de la position du chef, je lui envoyai une flèche de lumière droit vers son torse. La lumière disparue alors que la flèche arrivait à proximité du chef. Préparant une deuxième flèche, j’abattrai la créature verte si elle tente de s’approcher de son chef.
Attila
avatar
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 26/11/2016
Nombre de messages : 16

Techniques
Techniques illimitées : Bloodrage/Mount of the Scourge/Scorched Earth
Techniques 3/combat : Battering Ram/Borrowing Information
Techniques 1/combat : Domination

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Ven 2 Déc 2016 - 13:17
"Les mecs ! Moi j'suis l'soigneur, c'est pas à moi de les gérer !"

Vis s'était mis en position de défense, reculant et se protégeant des coups asséné par le combattant en tracksuit. Cela allait mal. Il venait à peine de soigner Grulo, et voilà qu'il se faisait agresser ! Malheur, ils sont intelligents ! Et le guerrier en tunique verte était en train de gérer trois ennemis à la fois, tout en sauvant une fille que le demi-Moojuu avait sauvé précédemment. Pire, il venait de les mettre hors d'état de nuire, terriblement blessés ! Le Namek à l'oeil fatigué fit un bond en arrière, avant d'apercevoir son allié poilu se relever derrière son adversaire, avant de faire un déplacement instantané suivi d'un coup de pied derrière la tête de ce dernier.

"Je le retiens, va soigner les autres !"

"Eh! Tu me donnes pas d'ordres ! C'est moi le chef de nous deux !"

"Mec, c'est pas le moment!"

Dit Grulo avant de foncer sur l'ennemi qu'il était chargé d'occuper. Vis, lui, se précipita vers les hommes à terre. Bon dieu, il leur manquait des petits bouts de tout. Cela aurait été tellement plus faciles s'ils aurait été Nameks !

"Le poursuivez pas, les gars ! Il va vous canarder d'en haut ! Regroupement autour de moi pendant que je soigne les autres, et bombardez-le de flèches !"

Aussitôt dit,les quatre dernier guerriers se regroupèrent autour du Namek du clan du Dragon. Qui s'était mis à prodiguer soin aux blessés. En position de combat, ils avaient paré leurs arcs et étaient maintenant en train de tirer des flèches chargées d'énergie sur l'étrange arbre creusé, ressemblant à une maison. Jusqu'à s'être fait éblouir. Le guerrier en tunique venait de pointer sa lame vers le ciel, éblouissant tout le monde, à l'exception de Vis, qui n'était pas tourné dans la bonne direction. L'homme habillé en vert décocha alors une flèche... étrange, éblouissante, mais dont la lumière s'estompa bientôt, à quelques mètres du chef du groupe.

Link ne savait pas quelque chose. Il ne connaissait pas l'esprit combatif pur du Hun. Il ne connaissait pas la rage de vaincre d'Attila, le Fléau de Dieu. La rage de l'esprit qui lui permet de s'associer à celui des autres. L'esprit de guerre du chef des Huns pouvait se lier à celui de ses ennemis, lui permettant de connaitre leurs attaques, ainsi que de prédire leurs prochaines. Il s'était donc couvert les yeux des deux bras durant l'éclaircie provoquée par l'épée du héros déchu, puis avait bondi vers la droit pour esquiver la Flèche de Lumière. Il fut pas assez rapide pour l'éviter totalement, mais il s'en tira néanmoins avec une simple blessure au niveau du torse. Désormais debout, à la droite de son siège qui se désintégrait peu à peu, Attila se tenait droit, payant peu d'attention à la partie gauche de sa poitrine où le sang coulait.


"Chef !"

"Ne t'approches pas, Vis. Il compte te clouer si tu tentes de me soigner. Continue d'aider les autres."

Attila s'exprima avec une voix grave, dans lequel on sentait un accent turcique. Il se frotta un peu la blessure, comme pour couvrir ses vêtements déjà rouges de sang. Croisant les bras, il toisa longuement la personne vêtue en vert. Puis lui dit :

"Essaye encore."
Sean
avatar
Terrien
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 19/11/2016
Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Sam 3 Déc 2016 - 13:48
Le combat entre Sean et le grand vert battait son plein. L'extra-terrestres se contentait de parer les coups de Sean en reculant subissant ainsi l'affrontement au lieu d'essayer de renverser la situation. Sean s'énervait de plus en plus, augmentant à chaque fois la force de ses coups. Lorsque le bonhomme vert à l’œil entrouvert pris la parole, exprimant ainsi sa panique, le cadet des Matsuda éclata de rire. Alors comme ça, celui-ci était le seul soigneur ? parfait. Si il le tuait, il pourrait alors enchaîner avec les autres sans retour possible de leurs part. Alors qu'il continuait de frapper le bonhomme vert, Sean fût interrompu par le loup-garou qui prit le relais. Les deux soldats échangèrent quelques mots avant que le soigneur s'en aille vers les soldats que Sean avait blessés. Le jeune milliardaire voulut foncer pour rattraper le bonhomme vert mais le demi-chien vint lui barrer la route en montrant les crocs. Les deux combattants échangèrent des coups, le combat était intense. Cette fois-ci l'adversaire de Sean parait et contre-attaquait, ce qui rendait l'affrontement plus intéressant. Pendant qu'il se battait, le guerrier à la tunique verte grimpa sur son arbre, éblouissant tout le monde avec son épée. Sean était de dos, les effets de l'éblouissement soudain n'agirent pas sur lui contrairement à son ennemi qui jura en posant ses mains contre ses yeux. Le guerrier à la tracksuit jaune envoya son coude frapper les côtes de l'homme loup, enchaînant avec un coup de pied retourner dans la tempe. Le Matsuda lâcha un rire moqueur avant de se tourner vers le chef des guerriers qui s'était maintenant levé. Son apparence n'était pas encore totalement révélé, il portait encore sa cape sur lui qui couvrait la grande majorité de son visage et son corps. Le chef de ses barbares demanda à tunique vert de réessayer son coup, mais Sean fût plus rapide. Il fonça vers le chef le poing brandi, prêt à le frapper de toutes ses forces.
Link
avatar
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 27/11/2016
Nombre de messages : 405
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 825

Techniques
Techniques illimitées : Bombes, magie des outils, magie des masques
Techniques 3/combat : flèche de lumière, attaque tourbillonante
Techniques 1/combat : triforce

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Sam 3 Déc 2016 - 17:24
Ma stratégie avait échoué. J’avais gaspillé de la magie en vain. Mon adversaire n’était pas mort, il était à peine blessé. Comment avait-il pu prévoir mon attaque ? Était-ce un bon stratège ? Un devin ? Un liseur de pensée ? Je ne connaissais pas ce monde : tout était donc possible. Alors que ces pensées fusaient dans mon esprit, mon allié de fortune, qui a eu la bonne idée de ne pas se retourner, alla attaquer le chef ennemi. Parfait, cela me donnerait du temps pour achever les derniers guerriers restant.

Sautant dans les airs, aussi haut que je pouvais, je rangeais mon arc et sortis un masque : le masque goron. Je le mis alors et sentis un pouvoir m’envahir. Je sentis mon corps grandir, ma peau se durcir, mes muscles gonflaient. J’étais devenu un goron.
goron:
 
Ma force, mon endurance avait augmenté, mais ma vitesse de frappe avait baissé. Atterrissant lourdement sur le sol du haut de mes 2m40 et de mes 200kg, je venais d’écrasé un des acolytes du soigneur. Pas de chance pour lui, c’était justement celui qui venait d’être guéri. Me retrouvant face à la créature verte, j’abattais mes deux poings en direction de sa tête. Malgré son éblouissement, il pus bloquer le coup. Cependant, j’entendis un craquement significatif provenant  de ses bras. Il retint un cri et, profitant de sa faiblesse causée par ses affrontements et son bras cassé, je lui écrasais la tête entre mes mains. Du sang mauve sortit de sa bouche et il s’effondra au sol, inerte.

Les quatre guerriers restant semblaient prendre un peu plus leur temps pour reprendre leurs esprits. Profitant de cette faille, je me mis en boule et commença à foncer droit vers eux. Bien qu’au corps à corps, j’étais plus lent, sous forme de boule, j’étais beaucoup plus rapide. Alors que j’allais percuter le groupe, ceux-ci retrouvèrent leur vue et s’écartèrent. Seul un n’eut pas le temps et trébucha en essayant de m’esquiver. Fonçant à pleine vitesse, j’écrasai sa jambe. Un cri de douleur se fit entendre.

Sans me retourner, je fonçai droit vers ma cible : pas le chef, mais l’homme bête. M’ayant certainement vu arrivé, il se prépara à m’intercepter. Il aurait peut-être eu la force de m’arrêter si je n’avais pas assez gagner de vitesse pour activer mon pouvoir de goron : à une certaine vitesse, des piques sortent de mon corps. Ne pouvant plus faire marche arrière, il m’intercepta. Plaquant ses mains sur mes flancs, il se transperça les mains. Mais, il avait un problème plus grave. Mon corps touchait son torse. Je continuais alors à tourner, lacérant son torse. Au bout de quelques secondes, je me dépliais me libérant de son étreinte. Mon adversaire tomba à genoux, les mains et le corps en charpie. Pliant les genoux, je lui donnai un uppercut droit dans le ventre.

Prenant sa jambe, je me retournai et l’envoyer sur le groupe encore debout. A première vue, il ne restait que trois sous-fifres encore capable de se battre. Je ne pensais pas que j’en avais tué un seul, pour le moment. Me rapprochant d’eux, je fis craquer mes poings. Après eux, au chef. J’espérais simplement que mon « camarade » allait tenir bout, le temps que j’arrive.  
Attila
avatar
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 26/11/2016
Nombre de messages : 16

Techniques
Techniques illimitées : Bloodrage/Mount of the Scourge/Scorched Earth
Techniques 3/combat : Battering Ram/Borrowing Information
Techniques 1/combat : Domination

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Lun 5 Déc 2016 - 18:23
Les deux protagonistes étaient en train de gérer leurs adversaires avec facilité : L'un d'entre eux s'était en effet transformé en gros monstre gras et lent, terrassant plusieurs humains, assommant Vis, et blessant salement Grulo, en se mettant en boule, dont l'extérieur était recouvert de pics, avant de lui mettre un poing dans l'estomac et de le balancer sur les trois guerriers que les deux hommes n'avaient pas encore mis hors d'état de nuire. Le jeune homme en tracksuit, lui, qui venait de se débarrasser du semi-Moojuu sus-nommé  avant que ce dernier ne se prenne une boule de 200 kilo dans la face, se mit à rire, de façon moqueuse, arrogante, avant de se tourner vers Attila, et de foncer vers lui, avec la bonne intention de lui mettre un gnon en pleine poire.

Attila était toujours resté dans un coin à l'ombre, cachant ses traits faciaux des regards, et portait une cape, lui couvrant les épaules. Il vit du coin de l’œil le jeune homme habillé en jaune courir vers lui, et se mit en position de défense, près à parer d'éventuels coups, avant de riposter d'un coup de poing visant le ventre, puis d'un de genoux, visant l'entrejambe du vantard. La blessure que lui avait infligé Link ne semblait pas affecter son ardeur au combat. Le chef des Huns, d'un geste, fit alors apparaître, dans sa main, une lame, faite de la même matière que le trône de sang désormais désintégré, avant de donner un coup de pied dans le torse du combattant en tracksuit afin de le propulser au loin, vers un arbre.

Le Fléau de Dieu brandit alors son poing libre vers le ciel. Du feu commença alors à se propager sur son gant, qui semblait ignifugé. Attila frappa alors le sol, et les flammes se propagèrent aux alentours, formant une sorte de cercle brûlant qui entourait le chef des Huns et sa future victime. La lumière provoquée par le rond qui semblait incapable de s'éteindre, couplée au Ki électrique du jeune garçon inconscient éclairait le visage de l'empereur. De sa main toujours enflammée, il attrapa sa cape, et la lança sur son ennemi, avant de le charger, lame à la main.

Les autres guerriers, eux, tachaient de bombarder Link de flèches. Ils étaient sûr qu'ils ne pourraient pas le tuer eux-même, mais distraire le garçon en tunique le temps que leur chef massacre l'autre protagoniste semblait la meilleure solution à leurs yeux.


[Poste pauvre, désolé :S]
Sean
avatar
Terrien
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 19/11/2016
Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Mer 7 Déc 2016 - 17:36
Le combat faisait rage. Après savoir assommé l'homme loup, Sean se dirigea vers le chef de ce groupe de pilleurs et de voleurs. Pour une fois que le Matsuda se battait pour la bonne cause, il n'allait pas retenir ses coups. Pendant qu'il se dirigeait vers son futur adversaire, il pensait au nombreux surnoms que la presse, les médias ou encore les internautes pourraient lui donner après sa victoire assurée. Le vengeur, le justicier ou encore SuperMatsuda. Ça c'était cool ! Il était une superstar ! Le milliardaire, sourire aux oreilles s'élança en direction de son adversaire, le poing brandi. Il essaya de lui envoyer quelques coups que le chef de guerre para avant de contre attaquer d'un direct dans le ventre. Sean se plia en deux, se prenant le coup de plein fouet. Il se redressa assez rapidement, parant son genoux, avant de lui envoyer un coup de pied visant son visage. Il recula après ce coup, à l'affût du moindre mouvement brute que pourrait effectuer son adversaire. Celui-ci fit apparaître une lame de nulle part, jetant juste après sa cape en direction de Sean. Celui fit un simple pas de côté, esquivant la cape qui s'écrasa sur le sol avant de remarquer que son adversaire fonçait sur lui à toute vitesse, épée en main.

Chaque coup de lame qu'Attila pourrait éventuellement donner, Sean essayait de son mieux de les esquiver, évitant toute coupure grave. Malheureusement il n'était pas invincible comme Goku Légendaire et certains des coups l'atteignirent le coupant superficiellement. Quand Sean décida de riposter, l'électricité dans l'air s'amplifia un peu. Il s'élança rapidement vers Attila qui avait créer un cercle de feu autour des deux combattants. Il envoya son poing droit maintenant électrifié sur le menton de son ennemi, le propulsant en l'air en sautant par la même occasion. Il ne savait pas si il avait vraiment touché son ennemi, c'est pour ça que lorsqu'il atterrit au sol, il regarda autour de lui pour voir ou était son adversaire.
Link
avatar
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 27/11/2016
Nombre de messages : 405
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 825

Techniques
Techniques illimitées : Bombes, magie des outils, magie des masques
Techniques 3/combat : flèche de lumière, attaque tourbillonante
Techniques 1/combat : triforce

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Mer 7 Déc 2016 - 22:40
Mes trois ennemis me tiraient des flèches droit sur moi. N’étant plus aussi agile, je ne pouvais que bloquer avec mon bras droit. Ma résistance me permettait d’atténuer les blessures, mais mon bras fut néanmoins blessé. Ne voulant pas perdre du temps, je me remis en boule et fonçai vers les trois guerriers. Connaissant cette attaque, ils se préparaient déjà à esquiver. Cependant, à mi-chemin, en pleine course, je me dépliais et fonçais vers eux, tel un boulet de canon. Bras écartés, poing en avant, j’en fauchai deux à la taille. Nous nous étalâmes par terre, un mètre plus loin.

Alors que nous étions à terre et que mes deux victimes avaient le souffle coupé, j’en profitai pour leur asséner à chacun un coup de coude directement dans le ventre. Une fois mon coude bien inséré dans leur estomac, j’abattis mon poing directement dans leur visage. Leur nez furent écrasé et leur dents pulvérisés. L’un des deux s’évanouit tandis que l’autre cracha du sang.

Sentant la présence du dernier guerrier dans mon dos, j’agrippai la tête du pauvre guerrier qui avait le malheur d’être encore conscient et l’envoyai droit sur son collège. Le pauvre homme se prit l’attaque qui m’était destiné et l’attaquant se prit son collègue, ou plutôt, ce qu’il en restait, droit dans la face.

Sautant sur l’effet de surprise, je me rapprochais du dernier combattant, pris ses mains entre les miennes et les serrai. Un craquement sourd se fit entendre et le guerrier cria en tombant à genou. Profitant de sa faiblesse, je le soulevai et l’abattis sur le sol avec force. Je répétais l’opération deux fois. Au final, l’homme gisait au sol, baignant dans son sang.

Me retournant vers mon arbre, je pus constater que la jeune femme était réveillée. Je ne pouvais dire depuis combien de temps elle regardait la scène, mais elle semblait paniquée, voire horrifiée. Elevant ma voix, je lui ordonnai de rentrer. Elle m’obéit sans demander son reste. Me retournant, je me préparai à attaquer le chef ennemi.
Attila
avatar
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 26/11/2016
Nombre de messages : 16

Techniques
Techniques illimitées : Bloodrage/Mount of the Scourge/Scorched Earth
Techniques 3/combat : Battering Ram/Borrowing Information
Techniques 1/combat : Domination

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Lun 12 Déc 2016 - 15:42
Link se battait en arrière plan, contre les guerriers Huns, mais ce n'était pas la priorité d'Attila. La priorité était le jeune homme qui venait d'esquiver la cape enflammée. Attila avait chargé sur lui, l'épée à la main, attaquant le garçon en tracksuit. Un coup, deux coups, cinq coups, dix coups... L'ennemi du Fléau de Dieu esquivait comme il pouvait les attaques, et se débrouillait plutôt bien : les blessures qu'il subissait n'étaient que superficielles. Avançant vers son ennemi qui reculait en même temps, Attila se vit bientôt donner un coup d'épée à un arbre, le taillant en deux comme du beurre. Le tronc s'écroula dans la direction opposée au combattant habillé en jaune, qui profita du moment d'inattention pour tenter lui asséner un violent coup de poing au menton, que le chef des Huns para difficilement, plaçant sa main non armée en dessous de sa mâchoire au dernier moment, souffrant quand même de l'électricité qui sortait de la main du garçon, et étant propulsé à quelque mètres. Il se réceptionna avec mal sur les pieds, et un filet de sang  coula de sa bouche. Il s'essuya le visage, et regarda Sean avec un sourire amusé. Il savait que cela allait être un combat dur, et "flatter" ses ennemis peut toujours être utile pour distraire et éventuellement fuir une potentielle défaite.

Attila était dressé devant son ennemi, et le cercle de feu se resserrait petit à petit sur ce dernier. Soudain, le Fléau de Dieu lança son épée vers Sean, en plein de la poitrine. Prévoyant une esquive de la part du jeune homme, il fit grandir alors le mur de feu dans la direction de son évasion, avant de se précipiter vers lui, le poing chargé en avant. Ce n'était pas un coup de poing normal, mais un Battering Ram. Si le garçon se faisait frapper de plein fouet par cette attaque, alors il se pourrait que tout ses os se brisent.


[Poste pauvre, désolé. J'avais juste envie d'éviter de vous faire patienter. J'ai pas beaucoup d'inspiration en ce moment.]
Sean
avatar
Terrien
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 19/11/2016
Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Une si belle soirée...   Dim 18 Déc 2016 - 15:02
L'uppercut électrifié que venait d'envoyer Sean avait plus ou moins réussis. Attila c'était fait bougé et avait été blessé par le coup, même si au dernier moment il avait réussi à le parer difficilement. Un filet de sang était en train de s'échapper d'une de ses commissures des lèvres. Sean ressentit un peu de fierté en lui, la blessure était certes assez légère mais vu la puissance de son adversaire c'était quand même une petite victoire. Le cadet des Matsuda sautilla sur place, en position de combat prêt à se battre. Le combat était intense et rude, Sean n'avait jamais rencontré d'ennemi aussi fort. Il ne pouvait pas se permettre de perdre, ne serait-ce que pour sa réputation et son ego. Le chef des bandits lui lança soudainement son épée comme si c'était une lance en direction de sa poitrine. Il pouvait esquiver ou bien arrêter l'épée. Deux solutions. Un coup d'oeil vers le côté et il vit le cercle de feu dangereusement rétrécir. Avec le plat de sa main droite, Sean tapa l'épée la dirigeant vers le sol. Elle griffa le pantalon jaune et noir du jeune homme avant de se planter dans le sol. Le barbu fonça sur le Matsuda, lui envoyant un coup de poing que Sean para avec son avant bras droit. Mais ce n'était pas un coup de poing normal, et ça Sean l'apprit très vite. Une onde de choc, des brûlures et le bruit de son dos percutant de plein fouet un arbre. C'est tout ce que le cerveau de Sean à pu enregistrer avant de tomber dans l'inconscience.

[Désolé pas d'inspiration non plus]
 
Une si belle soirée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Une belle soirée de printemps [Aiden]
» Une belle soirée d'automne...ou pas [PV Asuna]
» Belle soirée entre .. Collègues ? (PV/Harima)
» Par une belle soirée étoilée (Daiya - Shaynar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-