Partagez | 
 

 La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7081
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Ven 2 Déc 2016 - 0:13
C'était incroyable... Kaito n'en revenait pas d'enfin maîtriser un KI Divin. Il avait gagné quelque chose de fabuleux grâce à son origine de Shinjin. Même s'il n'était encore qu'un disciple, sa tenue de Kaioshin lui plaisait plutôt bien. Il avait les potaras de sa mère, et Kaito avait eu même droit à une nouvelle coupe de cheveux ! Pour découvrir un peu les alentours, il avait décidé de se balader au Kaiôshinkaï pour voir de quoi ce monde est fait. Le monde des Dieux, le lieu de naissance des futurs Kaioshins... C'était un endroit vraiment magnifique, et c'était sûrement l'un des lieux les plus beaux de cet univers. Il continuait donc de voler, regardant un peu partout. Quelques petites clairières, des petits lacs, et pas mal de choses plutôt belles. Quel endroit ! Kaito comprenait maintenant la nature du mot "protéger", et c'était logique. Il se devait de protéger les lieux de l'univers qui sont aussi beaux que celui-ci... Car c'était même sûr, dans l'univers, il y avait forcément d'autres planètes tout aussi belles ! Et c'était bien là, le chef-d'oeuvre des Dieux ! Kaito continuait sa petite balade... Et il ressentait un KI. Il ressentait le KI de quelqu'un d'autre que le doyen...

[Je vais créé une incohérence qui sera justifiée à la fin du RP en para avec mon entraînement sur le fait que Kaito pense être le dernier Kaioshin avec le Doyen. Il ne pensera juste pas à Poiko dans l'actualité à cause de la pression de l'entraînement, mais il le connaît bel et bien !]

"Tiens donc... Une aura particulière se trouve par là-bas..."

Le Saiyan se laisse donc attirer. Il part rapidement en direction du lieu dit... Et ce n'était pas pour lui déplaire, il savait peut-être sur quoi il allait tomber. Un autre Kaioshin ? C'était fort probable. Lui qui avait enfin la capacité de ressentir le KI des Dieux, c'est une impression particulière... Car c'est agréable à ressentir, comme apaisant. Le nouveau Kaioshin arrive rapidement sur les lieux, et c'est un véritable Kaioshin, il le savait ! Mais les potaras qu'il porte... Ce sont des potaras d'apprenti. Il y a donc plusieurs apprentis Kaioshins . La lignée de cet univers n'est peut-être pas terminée après-tout. Et il fallait un Kaioshin pour chaque poste de ce qu'il avait compris. L'ouest, L'est, le Nord et le Sud... Kaito s'approche simplement de cette nouvelle future connaissance. Il se racle la gorge et prépare sa présentation.

"Salutation, je me nomme Kaito Shan. Je suis le nouvel apprenti Kaioshin de l'Ouest. Enchanté de faire votre connaissance !"

Le Demi-Saiyan avait abordé le nouvel interlocuteur avec sympathie, et un sourire pour montrer son humeure amical. Il voulait mettre à l'aise le second apprenti, et peut-être qui sait, se faire un ami ! Il attendait donc la réponse de son interlocuteur.
[Poste court, mais je voulais poser une base simple pour ne pas trop "brusquer" les choses.]


Dernière édition par Kaito Shan le Ven 2 Déc 2016 - 20:03, édité 1 fois
Poiko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 23/10/2016
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai - Création - Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kami Retsuzan - Kanashibari no jutsu
Techniques 1/combat : Jibaku

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Ven 2 Déc 2016 - 17:39
[ HRP: Merci pour avoir pris la peine de commencer, ne t'en fais pas ton poste est très bien !]


Comme à mon habitude, je flânais en méditant au beau milieu des champs si caractéristique de cet endroit qu'était le Kaïôshinkai. Flottant à un bon mètre de l'herbe, j'avais les bras et les jambes croisés, yeux fermé, afin d'entrer en parfaite osmose avec les terres alentours et de trouver la paix intérieur. Ce sentiment d'équilibre parfait m'était agréable et je prenais plaisir à le retrouver lors de mes temps libre, pendant ces quelques instants où je parvenais à échapper à mes devoirs de futur Kaioshin. Toujours dans ce même état de symbiose, je ressentais une légère friction dans l'air, visiblement quelque chose se déplaçait à grande vitesse dans ma direction. Ce n'était pas Berkin, non, je n'avais jamais ressentis pareille aura. Il s'agissait de l'un des miens, pourtant je ne me souvenais pas l'avoir jamais croisé. Etrangement, bien qu'elle dégageait bien les caractéristiques divines dont nous sommes pourvu moi et mes confrères, elle n'était pas semblable en tout point à la mienne. En effet, bien que je ressentais la bienveillance commune des autres Shinjin, une pointe de colère se mélangeait à cette énergie bienveillante. Ce dernier s'arrêta en un instant à quelques mètres de moi, continuant son chemin en ma direction tout en m'adressant la parole, c'était donc pour moi qu'il était venu ?

D'un ton tout à fait amical il se présenta sous le nom de Kaito Shan, vraisemblablement apprenti Kaioshin de l'Ouest. D'abord étonné par cette révélation, je me disais finalement qu'il était normal que nos défunts prédécesseurs trouvent chacun un descendant. Sortant de mon état de stase, je dépliai mes membres avant de me poser au sol, lui faisant face. J'ouvris finalement les yeux avant de lui adresser un sourire en réponse au sien, m'inclinant alors, la main droite sur le coeur tandis que je glissais la gauche dans mon dos.

"Tout l'honneur est pour moi, Kaito Shan. On m'appelle Poiko, je suis quant à moi également en voie de devenir à mon tour Kaioshin, celui du Sud plus précisement. Je ne m'attendais pas à croiser un second apprenti de si-tôt, je ne t'ai d'ailleurs jamais rencontré, viendrais-tu d'accéder à ce lieu ?"

Mon camarade était bel et bien différent de nos semblables, je fus étonné de découvrir son apparence. Bien qu'il portait les potalas ainsi que les vêtements traditionnels ses caractéristiques physiques étaient bien différentes des notres. Le détaille qui me frappa le plus était d'abord ses oreilles qui semblaient aplaties, puis la forme de ses yeux quant à eux plus arrondi. De plus, il semblait également bien plus taillé pour le combat que je ne l'était et dégageait à cette distance une force physique bien plus développé que la moyenne des nôtres. Je distinguais clairement que son aura divine différait bien de la mienne et des autres Shinjins. Intrigué, je continuais afin de savoir plus sur ces quelques détailles.

"Je ne voudrais pas paraître grossier ni déplacé, mais ton aura ainsi que ton apparence sont vraiment particulière, je n'avais jamais ressentis ça auparavant... Qui es-tu ? Es-tu réellement un Shinjin toi aussi ?"
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7081
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Ven 2 Déc 2016 - 18:41
Les présentations sont faites. Kaito venait de rencontrer celui qui se présenter comme étant le futur Kaioshin du Sud. C'était intéressant de savoir qu'il n'était finalement pas seul avec le Doyen. Il était, tout autant agréable et sympathique. Un véritable corps de Shinjin... Voilà donc à quoi ressembler un Shinjin né d'un fruit dorée, et jeune en même temps. Car bon, c'était difficile d'imaginer cela sur le Doyen qui était vraiment très vieux ! Kaito avait un air un peu surpris, il devait être bien étrange pour son nouveau camarade. C'était bien naturel, le Shinjin était aussi un Saiyan. Il est naturel pour le second apprenti de se dire qu'il pouvait mentir, malgré le KI divin du guerrier. Kaito écoutait donc la présentation du Shinjin. Il semblait très respectueux, et la pose qu'il prit pour saluer Kaito était étrange. Il ne savait pas trop qu'il fallait saluer de la sorte ! Et donc, pour ne pas paraître grossier, il imite le mouvement. Main droite sur le cœur, l'autre dans le dos, et se pliant pour saluer.

"Tout l'honneur est pour moi, Kaito Shan. On m'appelle Poiko, je suis quant à moi également en voie de devenir à mon tour Kaioshin, celui du Sud plus précisement. Je ne m'attendais pas à croiser un second apprenti de si-tôt, je ne t'ai d'ailleurs jamais rencontré, viendrais-tu d'accéder à ce lieu ?"

"Enchanté Poiko, c'est un honneur de rencontrer un "frère" ! Pour ma part aussi, c'est un sacré choc. Je pensais être le seul avec le Doyen. Jusqu'à ce que j'ai ressenti ton KI. Eh oui, je viens en effet d'accéder en ce lieu il y a peu de temps."

Kaito savait bien qu'il était différent des autre Shinjins, et Poiko le montrait bien en regardant Kaito comme un inconnu. Il le savait, et il ne lui en voulait pas ! C'était naturel de se poser des questions, après-tout... Kaito était comme un étranger au Kaiôshinkaï. Il se laissait donc observer en long et en large par le futur Kaioshin du Sud. Et il se mît à lui parler justement de son apparence ! Ainsi que de son aura.


"Je ne voudrais pas paraître grossier ni déplacé, mais ton aura ainsi que ton apparence sont vraiment particulière, je n'avais jamais ressentis ça auparavant... Qui es-tu ? Es-tu réellement un Shinjin toi aussi ?"


"Oh oui, je me doute bien que je dois paraître bien différent de mes confrères. Eh bien, disons que je suis un Demi-Shinjin. Ma seconde espèce est Saiyan. Je vais t'expliquer. Ma mère était la Kaioshin de l'Ouest, et mon père un guerrier Saiyan. De ce que le Doyen m'aurait raconté, je suis né d'une expérience scientifique. Et ayant les caractéristiques d'un fruit doré, lors de ma mort j'ai étais appelé par le Doyen. Il m'a aidé à révéler mon affinité divine, et j'ai pu apprendre l'utilisation du KI divin et aussi que j'allais devenir le futur Kaioshin de l'Ouest. Bien que mon KI semble différent du tien, je peux toujours te le montrer, attends, tu verras que je ne mens pas."

Le Saiyan ferme les yeux et écarte les bras, les jambes l'une devant l'autre. Il commence à laisser échapper son énergie, et une aura blanche, comme contrôler avec de petits éclats étoilés blancs à l'intérieur, l'entoure. Kaito laisse ainsi son aura déployé devant les yeux de son nouveau camarade. Il rouvre enfin les yeux et lui sourit. C'était la moindre des choses, et la force de Kaito, dû à cette libération, était aussi augmenter. Car il cache son KI pour ne pas se montrer menaçant. Il place ses bras le long de son corps, et fît une petite tête à Poiko tout en souriant et se grattant l'arrière de la tête avec sa main droite.

"Voilà, voilà ! Je ne suis pas encore un grand connaisseur sur le sujet divin mais je sais au moins montrer mes affinités héhé !"

Le Saiyan venait de montrer sa nouvelle nature, et même pour lui c'était encore quelque chose de nouveau. Il n'avait pas l'habitude, et son aura le rendait apaisant. Mais pour les personnes normales, le KI divin doit être très pesant... Kaito diminue sa force pour prendre un niveau assez bas, ne voulant pas non plus se montrer hostile envers les autres Shinjins s'il y en a. Car avec une libération comme celle-là, nul doute que les curieux seront peut-être attirés... S'il y en a.
Zamasu
avatar
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 136
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Ven 2 Déc 2016 - 20:13
(Pour moi, toute cette histoire est du présent, vu que mon perso ne peut pas trop tuer Gowasu)

Un jour de plus se montrait pour Zamasu, il n’avait encore une fois pas eu l’occasion de tuer Gowasu, quel dommage, il voulait rapidement devenir Kaioshin pour démontrer son sens de la justice à ces comparses, cependant sans une occasion parfaite qui lui assurait la victoire, le Kaioh du Nord ne pouvait tenter quoi que ce soit. Il devait donc attendre que son Maître ai le dos tourné, et qu’il soit très occupé, cependant celui-ci s’amusait à se déplacer partout, Gowasu se mettait à marcher et donc, il était louche de le suivre de trop près, alors Zamasu se montrait patient et attendait une ouverture, en attendant, il avait au moins la paix du Kaioshinkai, un endroit ou aucun humains ne viendraient le déranger, il ne manquerait plus que de voir un sayens, un Nameks ou autre dans ce lieu divin pour rendre fou de rage l’apprenti Kaioshin.

Actuellement, Zamasu était en train de préparer un des millions de thé qu’il préparait depuis tant de siècles. Il mélangeait donc le thé vert avec de l’eau et continua tout en « oubliant », comme depuis quelques années, de placer la fameuse lotion magique qui permettait à Gowasu de voir si son apprenti avait des problèmes dans son cœur. Bien évidement, il ne fallait pas montrer des signes de faiblesses à son Maître, Gowasu ne devait pas remarquer que les pensés du Kaioh différaient des siennes, il serait clair que sinon, il demanderait à un dieu de la destruction de le détruire, ce serait terrible. La vision, l’illumination, la révélation de justice qu’était Zamasu ne devait pas s’éteindre, il était destiné à être le plus puissant des dieux , car celui qui apporte la justice doit posséder le pouvoir de trancher tout ceux qui s’y interposent, qu’importe de leurs status.

Cependant, alors qu’il apportait le Thé près de Gowasu qui s’était assis, celui-ci interpella Zamasu. L’apprenti Kaioshin servait le thé calmement à se moment là, il avait le don de rester visuellement très neutre, c’était de toute manière dans son enseignement de toujours être serein, bien qu’il avait à chaque fois la quiétude que le Kaioshin de l’univers 10 ne se rende compte de la supercherie, et que Zamasu soit détruit.

« Zamasu, je pense que tu vas être satisfait. »

Le Kaioh vert prit un air interrogatif, Gowasu parlait sur un ton assez calme et semble t’il, réfléchi, peut être qu’il annonçait qu’il cédait sa place ? Non ce serait trop beau, cela devait être une annonce stupide insignifiante.

« Nous allons nous rendre au KaioshinKai de l’univers 7, je vais rencontrer un autre Kaioshin, en attendant, tu pourra rencontrer les deux Kaioshins apprentis à ses services, l’apprenti du Sud et de l’ouest. »

Sur le coup, l’apprenti fut vraiment surpris, il s’attendait plus à une déception, mais Zamasu aimait bien rencontrer d’autres Dieux, il espérait souvent trouver quelqu’un qui le comprenne sur son poing de vue de la justice. Il répondit donc en souriant modestement à son Maître qui pour une fois apportait de bonnes nouvelles.

« Je suis content de l’apprendre Gowasu-Sama, je serais ravis de rencontrer ces apprentis. »

Dis t-il calmement à son Maître. Gowasu hocha d’ailleurs la tête suite à la réponse de Zamasu, puis se leva en terminant sa tasse de thé, il était déjà l’heure ? De toute façon, les dieux avaient toujours du temps en trop, ici, ils ont décider d’aller plus vite, qu’importe.  Zamasu savait se téléporter grâce au Kai-Kai, la téléportation de Dieu, qui permet de se rendre n’importe ou, cependant, il préférait que Gowasu l’emmène, car s’était traditionnel qu’un Kaioshin apprenti suive son Maître, il ne faudrait pas qu’il attire des soupçons. Zamasu s’appuya donc sur l’épaule de Gowasu et le Kaioh jaune affirma fort.

« Kai-Kai ! »


Ainsi les deux Dieux furent projeté de lumières, ils furent transposer en quelques secondes dans le KaioshinKai de l’univers 7, pendant quelques secondes, ils étaient dans un tunnel lumineux assez impressionnant, celui-ci était toujours un plaisir à traverser pour Zamasu qui voyageait peu. La transposition eu tout de même lieu, Zamasu et Gowasu étaient donc dans le jardin de l’univers 7, une vaste plaine, un ciel plutôt bleu avec de grandes plaines vertes. C’était un endroit semblable, mais il restait quelques petites différences, cela semblait tout de même être un havre de paix. Gowasu interpella son élève qui regardait partout.

« Zamasu, je vais me rendre dans le temple discuter avec le Kaioshin de cet univers, tu devrait facilement trouver des deux Apprentis, l’on peut sentir leurs présences. »


Le Kaioh du Nord acquiesça, et Gowasu parti vers le temple en marchant, Zamasu aurait peut être pu en profiter pour le tuer par derrière, mais avec au moins 3 Kaioh dans les parages, c’était de la folie, alors le Kaioh vert allait profiter de sa journée et se rendre vers les forces en présence, il y avait un Kaioshin, et une autre force étrange, une force de Dieu, mais pas de Kaioh, cela intriguait l’apprenti qui se rendit vers eux en marchant, les mains derrière le dos.

En s’approchant durant quelques minutes de marches, il aperçu le premier personnage, un Kaioshin qui ressemblait beaucoup à Zamasu, mais en bleu, avec des vêtements d’une autre couleur, il semblait être un sage personnage, il était jeune, peut être un peu plus que Zamasu, mais l’âge des Kaioh est si grand que sa n’a presque pas d’importance, en théorie, un Kaioh à environ 500 ans, et un Kaioshin 1100 pour devenir un Kaioshin « Maître ».

Cependant,

Il vit le deuxième Kaioshin, celui qui émanait une énergie étrange, et c’était.. un .. sayen ?! Non impossible, il revêtait des habits d’apprenti Kaioshin, ainsi que des boucles d’oreilles, Zamasu comprenait d’où pouvait bien provenir cette force étrange, c’était simplement que ce sayen était un bâtard, une horreur, un immense dégoût envahissait le Kaioshin qui venait de voir une atrocité, un mortel qui prenait un rôle de Dieu, comment était-ce possible ? Les sayens ne vivent pas plus de 150 ans !



Ce « Kaioshin-sayen » était en train de déployer cette étrange aura, sa force était moyenne, il était clairement un guerrier, un sayen, c’était injuste de voir cet être devenir un apprenti ! Jamais il ne pourra finir la formation de Dieu, il n’a même pas été Kaioh, Zamasu aurait bien eu des échos d’un tel personnage ! Zamasu s’exprima donc, difficile pour lui de rester calme, on  pouvait sentir de l’agressivité dans sa voix, il ne salua personne accusant directement le sayen.

Spoiler:
 

« Ne me dis pas que c’est toi le second apprenti de l’univers 7. »

Zamasu serra les poings, mais ils étaient dans son dos, donc personne ne le voyait.

« Comme un mortel peut t’il devenir un Dieu ? Depuis combien de temps est tu un apprenti ici ? »

Zamasu connaissait un minimum les univers voisins, il n’avait jamais entendu parler de se deuxième apprenti. En attendant la réponse du Kaioshin-sayen, il se tourna pour saluer son collègue légitime bleu, en courbant rapidement son corps, sans en dire plus, s’était un bon gage de respect, puis  il se tourna rapidement vers celui qu’il détestait déjà.
Poiko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 23/10/2016
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai - Création - Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kami Retsuzan - Kanashibari no jutsu
Techniques 1/combat : Jibaku

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Ven 2 Déc 2016 - 21:25
Me redressant peu après avoir salué le nouvel arrivant, je plaçais mes mains dans mon dos alors qu'il répondait à ma question. Kaito venait de confirmer qu'il était ici depuis peu, voila donc pourquoi je n'avais pas eu vent de sa présence ni eu l'opportunité de le croiser alors que j'arpente ces terres depuis des centaines d'années. Il m'affirma alors qu'il pensait être l'unique Kaioshin, m'informant également sur le fait qu'il avait déja rencontré le doyen des nôtres. Il m'avait appelé "frère", visiblement il n'était pas inhabituel pour lui de nous côtoyer, j'en déduis donc qu'il devait être en relation avec le doyen depuis un certain temps déja. Cela expliquait également le fait qu'il portait nos vêtements ainsi que ces potalas. Il poursuivit alors afin de répondre à mes questions le concernant. D'après ses dires, il serait un sang mêlé entre les miens et une race mortel prénommé "Sayen". Je n'avais jamais entendu parler de ces gens jusqu'à maintenant, de plus il m'était difficile de concevoir qu'une telle union ait pu avoir lieu, il me semblait pourtant avoir entendu que les dieux ne devaient interféré avec le destin des mortels, et une telle naissance bouleverse purement et simplement cette règle. Il me rassure sur le fait qu'il serait apparemment l'aboutissement d'une expérience, ce qui me procura un étrange sentiment de compassion à l'égard de Kaito. Pourquoi une telle expérience ? C'était contre-nature, mais si le doyen avait réellement prit ce jeune homme sous son aile après sa mort, c'est bien qu'il avait ses raisons. Avant que je ne puisse répondre, Kaito me proposa de me faire une démonstration de l'énergie divine dont il dispose afin de me prouver qu'il fait bien partit des nôtres. Libérant alors une quantité non-négligeable d'énergie, un spasme parcourut mon corps suite à la sensation qui se dégageait de Kaito. C'était incroyable, son énergie était bien celle d'un dieu, mais le contraste entre la mienne et la sienne était bien plus remarquable. En effet, mêlé à la pureté de cette énergie dont je dispose également, je ressentais distinctement une puissance bien au-delà de la mienne. En l'état actuel des choses il rivalisait sûrement avec moi, mais je sentais bien qu'il cachait bien plus. S'en était presque terrifiant. Il esquissa alors un sourire innocent, se grattant l'arrière de la tête alors qu'il diminuait le flux d'énergie dégagé. Kaito était réellement intéressant.
Esquissant un sourire à mon tour en réponse à sa petite démonstration, je pris alors la parole.

"En effet, ton énergie est réellement semblable à la mienne. Il n'es pas commun de rencontrer un demi-shinjin, et encore moins un qui est en passe de prendre le rôle de kaioshin, j'ai hâte de voir jusqu'où tu seras capable d'aller. j'imagine que tu as déja commencé ta formation n'est-ce pas ? Le doyen s'occupe-t-il personnellement de toi ?"

Tout à coup, une présence s'était faite ressentir tout prêt. Je tournais la tête afin d'observer qu'un énième de mes confrères s'était approché, très certainement attiré par le déploiement de puissance effectuer par Kaito quelques instants plus tôt. Il prenait un air froid, fixant Kaito d'un regard noir avant d'avancer en sa direction. Il l'interpella d'un ton agressif, demandant si il était réellement le nouvel apprenti de notre univers, l'univers 7. J'avais déja été informé de l'existence de ces différents plans d'existence, ainsi le shinjin venait-il d'un autre univers que le nôtres, mais que venait-il faire ici exactement ? Je le sentis se crisper alors qu'il continuait à interroger Kaito, intrigué par le fait qu'un "mortel" puisse devenir un dieu, visiblement lui aussi était surpris, mais sa réaction était bien étrange. J'en déduis à ses potalas qu'il était également en formation afin de revêtir le rang de Kaioshin, sa réaction était toutefois compréhensible mais je ne comprenais pas pourquoi il dégageait une telle violence dans ses paroles. Prenant tout de même le temps de me saluer, je répondis calmement d'un signe de tête, fermant respectueusement les yeux dans le processus. Je n'attendis cependant pas la réponse de Kaito, décidant de prendre les devants afin de tenter de calmer le jeu.

"Il est l'un des nôtres, n'ait crainte, dis-moi plutôt quel est ton nom ? On m'appelle Poiko, je suis tout comme toi un apprenti kaioshin et notre ami que tu dévisage l'est lui aussi, nous venons à peine de nous rencontrer. De plus, il me semble comprendre que tu es étranger à notre univers non ? Que nous vaut l'honneur de ta présence en ces lieux ?"

Le Shinjin était lui bien semblable au nôtres, il m'était même très ressemblant. Seule sa couleur de peau différé de la mienne, mais nous partagions un physique très similaire. Cette journée s'annoncer intéressante, alors que je n'avais croisé personne depuis des années, voila que deux de mes confrères viennent à ma rencontre. Kaito m'a l'air tout à fait appréciable et sympathique, il ne fait aucun doute que nous devrions nous entendre malgré son côté enfantin certainement dû à son jeune âge ou à sa condition de mortel. Le nouvel arrivant quant à lui était bien plus froid, mais il dégageait une présence qui forçait tout de même un certain respect, il avait l'air plus avancé que nous dans sa formation, et je ne pouvais m'empêcher d'être intrigué par le personnage.
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7081
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Ven 2 Déc 2016 - 22:37
Le Saiyan venait de calmer son aura. Sa puissance baissait totalement, jusqu'à ce que son KI disparaisse, et ne laisse qu'un sentiment de vide. L'aura du Saiyan disparaît également. Son nouvel ami semblait également rassurer, c'était une bonne chose ! Et après lui avoir dit qu'il était le résultat d'une expérience, Poiko semblait marquer par la compassion... En effet, Kaito aussi n'aimait pas l'idée d'être né ainsi. Il voulait naitre de l'union de deux personnes, normalement... Mais bon, personne ne peut choisir ses parents ! Le Saiyan reste souriant cependant, et continue d'agir normalement envers son camarade. Et pour ce qui est de la puissance, le Saiyan cachait bien son pouvoir. Il pouvait largement dépasser le niveau qu'il possédait actuellement en une fraction de seconde. Il se sentait en tout cas, bien avec Poiko.

"En effet, ton énergie est réellement semblable à la mienne. Il n'es pas commun de rencontrer un demi-shinjin, et encore moins un qui est en passe de prendre le rôle de kaioshin, j'ai hâte de voir jusqu'où tu seras capable d'aller. j'imagine que tu as déja commencé ta formation n'est-ce pas ? Le doyen s'occupe-t-il personnellement de toi ?"

"Oui, j'aimerais devenir Kaioshin de l'Ouest pour rendre hommage à ma mère. Mais je ne sais pas si je vivrais jusque-là. Cependant, je ne sais pas si ma moitié Shinjin touche mon âge... Eh oui, il s'occupe de mon entraînement. Mais toi, qui s’occupe de toi ?"

Le Saiyan ouvrit grand les yeux... Il sentait une énergie approcher, semblable à celle de Poiko. Un autre Shinjin ? Il y en aurait donc autant ? Quoi qu'il faut encore de la place pour le futur Kaioshin du Nord et de l'Est. Donc peut-être était-il l'un d'entre eux... Poiko n'avait pas prêté attention à la réponse du Saiyan. Mais normal, le nouvel arrivant était là... Et c'était bel et bien un Shinjin. Mais il était futur Kaioshin de quoi lui ? En plus, il semblait froid et mauvais envers Kaito... Le Saiyan, même par politesse, tire la même révérence qu'il avait faite à Poiko. Il n'allait pas en tenir compte, et le saluer comme un autre confrère. Mais le nouvel arrivant à la peau verte semblait bien déranger de voir Kaito ici... Il lui parlait même d'un ton désagréable.

« Ne me dis pas que c’est toi le second apprenti de l’univers 7. Comment un mortel peut t’il devenir un Dieu ? Depuis combien de temps est tu un apprenti ici ? »

"Il est l'un des nôtres, n'ait crainte, dis-moi plutôt quel est ton nom ? On m'appelle Poiko, je suis tout comme toi un apprenti kaioshin et notre ami que tu dévisage l'est lui aussi, nous venons à peine de nous rencontrer. De plus, il me semble comprendre que tu es étranger à notre univers non ? Que nous vaut l'honneur de ta présence en ces lieux ?"

Kaito se sentait gêné. il ne savait pas trop quoi répondre, mais Poiko avait pris partit de sa défense. Le Saiyan ne s'attendait vraiment pas à cela... Il l'appréciait, et était même sûr qu'il pourrait être un grand ami dans le futur. Pour le vert, il semblait bien venir d'un autre lieu comme le préciser Poiko. Il ne s'était même pas présenté, et c'était malpoli de sa part. Kaito souriait pour lui montrer que finalement, il s'en moquait de son avis. Mais il n'allait pas le laisser sans réponse, et Kaito prend une inspiration.

"T'en fais pas Poiko, c'est bon. Je peux comprendre que c'est dérangeant de voir un Demi-Mortel ici, et je n'ai rien à cacher. Écoute étranger... Je suis Kaito Shan, et oui je suis un mortel qui devient un Dieu... Je vais t'expliquer la raison. De ce que mon maître m'a appris, je suis né de l'expérience de la Kaioshin de l'Ouest. Elle rechercher un guerrier puissant pour donner naissance à un enfant assez fort pour lui succéder... Mon père était cet homme. Il avait franchit des limites que les mortels ne peuvent pas atteindre... Et elle avait besoin de lui. Et de la, je suis né... Mais mon sang est bien du sang venant d'un fruit dorée, comme toi."

Le Saiyan garde un air sérieux, il garde un œil sur l'apprenti d'un autre univers, qui était-il ? Le Saiyan se le demandait encore, et Poiko aussi.
Zamasu
avatar
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 136
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Dim 4 Déc 2016 - 22:49
Zamasu était parti d’une bonne impression, la journée commençait bien, une petit visite chez d’autres kaioshins, l’occasion de rencontrer des personnages sages, qui saurons peut être répondre à ces doutes, ou bien le soutenir pour proclamer cette grande « idée de justice ». Le lieu était beau, le novice Kaioshin du Sud semblait noble, mais pour l’apprenti de l’ouest, c’est horrifiant, un vivant, un sayen, qui allait être en phase de gouverner une partie de l’univers, quelle déception pour la Kaioh du Nord, qui se retrouvait être « l’égal » d’un mortel, il n’était pas shinjin, c’était une brute.

L’apprenti de Gowasu avait clairement démontré son hostilité envers Kaito, celui-ci était directement remit en cause par son sang, on né pour être Dieu, on ne le deviens pas comme ça, ce pauvre sayen ne vivrait jamais assez longtemps pour être un vrai Kaioshin, de plus, il n’est même pas devenu Kaioh classique, quelle honte pour les congénère de Zamasu ET sa propre personne. Après avoir saluer Poiko, sans saluer Kaito qui ne le mériterait pas, le Kaioshin bleu tenta de calmer le jeu, en apportant des éléments et détails de réflexions dans le but de faire comprendre à Zamasu que Kaito est légitimement un Dieu. Poiko commença par demander le nom du Kaioshin apprenti, qui était entré en bourrique, plutôt agressif et voyant d’un mauvais œil la différence extrême entre Kaito et n’importe quel Kaioh. Poiko changeait de sujet, c’était une vraie tactique intelligente, mais Zamasu ne voulait pas lâcher le sayen-Kaioshin, mais en voyant Gowasu et l’autre kaioshin vert au nom inconnu au loin, discutant dans la verdure, ou plutôt dans les plaines, le Kaioh vert se rendait compte qu’il allait devoir se calmer, et jouer le gentil, il se tourna tout de même pour lancer un dernier regard noir à Kaito, pour clairement lui faire part de son hostilité à son égard.



Puis il se tourna, reprend une allure neutre, presque aimable face à Poiko. Évidement, il allait tout faire pour que Kaito soit destituer, jamais Zamasu ne laisserait un tel être devenir un Dieu de son niveau. Mais actuellement il allait s’occuper de répondre, calmement et de manière neutre et sereine.

« Enchanté de te rencontré Poiko, je me nomme Zamasu, c’est un honneur de rencontrer le prochain Kaioshin du Sud. Je proviens de l’univers 10, c’est en l’honneur d’une visite entre mon Maître et le tiens que nous nous rencontrons, c’est assez rare, je suis donc heureux de te rencontrer. »


Il hocha la tête pour appuyé ces propos, il était en confiance devant un réel congénère, qui au passage était juste un clone bleu de Zamasu, mais il restait charmant. Le Kaioh vert entendit alors l’autre machin parler derrière, il semblait que ce soit Kaito, mais vu que les deux autres Kaioshins traînaient derrière, observant malicieusement les élèves discuter, Zamasu devait se montrer courtois et ne pas montrer de mauvais signes. Il se tourna donc vers Kaito, et d’un air neutre il lui répondit.

« Je vois, tu es un demi-mortel, très bien. »

Il n’avait dis que ça, mais ce qu’il entendait était déconcertant, il était.. une expérience ? La kaioshin de l’ouest n’avait rien d’autres à faire que des expériences sur des humains ? Mais il affirmait qu’elle avait rencontrée un sayen, ils avaient donc.. Oh mon dieu, cet enfant et un croisement entre un mortel et un dieu ?  Quel monstre, difficile pour Zamasu de garder son calme, mais il fit des efforts pour juste hocher la tête en fermant brièvement les yeux, tout en restant parfaitement calme. Et le fait que Kaito affirme avoir une partie de son sang d’origine divine ne le rassurait pas, il était une expérience ignoble d’une shijin folle, heureusement l’apprenti Kaioshin vert n’avait pas eu le malheur de rencontrer cette femme certainement dérangée.

Zamasu mit ces mains dans son dos comme lorsqu’il était arrivé, et marcha vers l’horizon quelques secondes avant de s’arrêter. Parlant ainsi à Poiko.

« Dis moi Poiko, ce lieu semble beau et serein, cela ne t’importunerait pas de marcher un peu et d’échanger notre expérience ? »


Oui, Zamasu ignorait Kaito, en tout cas, si la réponse du Kaioh bleu était affirmative, Zamasu commencerait à faire le tour du jardin en discutant avec son collègue.
Poiko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 23/10/2016
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai - Création - Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kami Retsuzan - Kanashibari no jutsu
Techniques 1/combat : Jibaku

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Lun 5 Déc 2016 - 17:50
Après quelques instants de silence, parmi lesquels je ne parvenais à discerner les pensés de ce nouvel arrivant et congénère, ce dernier fini par me faire face après un bref mais intense regard destiné à Kaito.
Il se présenta sous le nom de Zamasu, confirmant le fait qu'il venait bien d'un autre univers, le 10 pour être plus précis. Visiblement son Maître venait rendre visite au mien, cette pensée fit apparaître un léger sourire sur mes lèvres, je ne pensais pas Berkin si sociable. Après tout, les Kaioshins ont bien réduit en nombre après les évènements causé par Majin Buu, et nous ne sommes plus guère nombreux au Kaïôshinkai, je pouvais comprendre que nous en sommes arrivé à interférer ainsi entre nos différents univers. Comme l'avait affirmer Zamasu à l'instant, c'était un fait plutôt rare que ces visites inter-dimensionnels, je partageais son sentiment d'engouement. En effet, en l'espace de quelques instants j'ai eu le rare privilège de rencontrer un être croisé entre races divines et mortels, ainsi qu'un autre provenant littéralement d'un autre univers, c'était l'occasion d'en apprendre plus une telle occasion ne se présentera certainement plus avant longtemps.


Kaito prenant la parole afin d'expliquer plus en détail sa condition en tant que Demi-Shinjin, je pu sentir que Zamasu hésitait visiblement à lui répondre avant de se décider finalement et lui faire de nouveau face. Bien que très courte et dénué de sincérité, Zamasu répondit calmement et sans la moindre once d'agressivité dans ses paroles, des paroles digne du futur dieu qu'il deviendrait, intransigeant et juste. J'esquissai pourtant un nouveau sourire alors que Zamasu faisait demi-tour, croisant son regard dans lequel je percevais distinctement un grand dégoût. Je savais mon camarade extrêmement mal à l'aise face à Kaito, dans un sens je pouvais comprendre ce qu'il ressentait mais ce sentiment qu'il tentait de dissimuler n'était toutefois pas digne, lui, d'un Kaioshin. En effet, on m'avait apprit à respecter n'importe quelle forme de vie, quelle qu'elle soit. Mon devoir était de préserver l'équilibre, nous étions créateur mais pas geôlier, les êtres vivants étaient libre de faire leurs propres choix et d'ainsi décider eux-même de leur destin. Ce même destin sur lequel, si devenant néfaste à cet équilibre que nous entretenons, il nous était permis de mettre un terme afin de préserver l'harmonie de l'univers. C'était ainsi qu'on m'avait formé, que j'avais grandi, je pensais et vivais selon ce code et j'imaginais que mes semblables faisaient de même... Du moins c'était mon point de vue. Seulement ce Zamasu exprimait un sentiment mitigé à l'égard de Kaito, et étrangement le savoir ne parvenait qu'à attiser ma curiosité, ce Kaio à la peau verte était véritablement intéressant.


Je le vis s'arrêter à quelques pas de nous, le regard tourné vers l'horizon avant de m'adresser la parole. Me proposant donc de marcher quelques instants à ses côtés, ce lieu lui inspirant un profond sentiment de sérénité. Toujours les mains dans le dos de la même manière que le faisait mon camarade, ce qui au passage m'amusait bien, à croire que nous étions lié par le sang, j'acceptais d'un hochement de tête silencieux, fermant les yeux dans la manoeuvre. Je savais qu'il avait perçu ma réponse, je ne sais pas vraiment comment l'expliquer, mais je le savais. Me tournant tout de même en direction de Kaito avant de rejoindre Zamasu, je m'adressai à lui.


"Cela ne te dérange pas si je te fausse compagnie un instant ? J'aimerais en effet converser avec ce Zamasu, ça ne sera pas long tu as ma parole."


Un léger sourire pourtant franc et amical ornait mes lèvres, j'aurais aimé en savoir plus sur Zamasu et sur ce qui causait en lui ce sentiment si prononcé à l'égard de Kaito, cependant je voulais en parler à l'écart de ce dernier, je ne souhaitais pas lui faire un quelconque mal en tenant ces propos. A vrai dire, son sang était tout de même lié à celui de mortel et des sentiments comme la tristesse ou la rage se développent rapidement chez ceux-ci. Attendant la réponse, je me tournerais après celle-ci en direction de Zamasu, inclinant la tête en direction de Kaito en guise d'excuse avant de me joindre à la marche de mon congénère vert.
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7081
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Lun 5 Déc 2016 - 19:51
La mauvaise foi, la douleur, le mécontentement... Kaito avait ressenti tellement de choses pendant sa vie, il avait était tué... Et après sa mort, le Doyen lui avait appris qu'il allait succéder sa mère. Pourquoi n'avait-il pas pu le faire dès sa naissance alors ? Vivre au milieu des mortels est une expérience à prendre en compte . Kaito pourrait-il vraiment devenir Kaioshin ? Personne ne sait l’espérance de vie d'un Demi-Saiyan, Demi-Shinjin. C'était tellement rare, que le Demi-Dieu n'arrivait à obtenir aucune réponse à ce sujet. Comment savoir si l'espérance de vie d'un Demi-Shinjin est plus large ? Comment savoir les Demi-Saiyan vive moins longtemps ? Le second choix, il y en avait déjà tellement... Mais le premier... Kaito pourrait très bien mourir de vieillesse avant de devenir Kaioshin. Quoi qu'il en soit, même si les Kaioshins ne sont pas censés montrer leurs émotions, certains ont du mal et se font clairement lires. Zamasu ne sait pas vraiment cacher ses émotions, ou du moins... Il ne le montre clairement qu'au Saiyan. Il n'avait d'ailleurs répondu qu'une brève phrase au jeune guerrier.

*Zamasu... Un sacré numéro...*

C'était bien le cas, et chacun des futurs Kaioshins possèdent une idée bien spécifique du Demi-Saiyan. Il doit être assez vexant pour certains... Comme le Kaioshin vert. Et il avait donné enfin le nom qu'il possédait ! D'ailleurs en y pensant... Comment se nomme le maître du Saiyan ? Avait-il un nom que juste "Doyen" ? Les trois recrues sont encore frais, et peut-être qu'au moment de devenir Kaioshin... Ils perdent leurs noms ? Est-ce un moyen pour eux de se distinguer en montrant les différentes chaines dans l'univers des Dieux ? C'était un peu difficile à comprendre, et Kaito voulait connaître certaines choses supplémentaires quant à la motivation et les ressenties des deux personnages. Il y avait un monstre sur Namek avant sa mort... Une sorte de Diable, et le KI de ce dernier n'était pas ressentable. C'était étrange. Il semblait pourtant posséder des ressenties, et il ne semblait pas être une machine... Était-il aussi un Dieu ? Un mauvais Dieu ? Mais si cela existe... Pourquoi les Dieux supérieurs ne font rien ? Bon, dans tous les cas, le Saiyan se fait sortir de ses pensées par Poiko. Il voulait s'absenter pour parler avec le Kaioshin vert.

"Non bien sûr Poiko, cela ne me dérange pas. Mais avant tous, attends juste deux secondes... J'aimerais te parler d'un truc. Zamasu, cela pourrait t'intéresser également. Mais j'ai rencontré quelqu'un sur la planète Namek. Quelqu'un qui n'avait aucune aura... Il ressemblait à une sorte de démon, un sceptre en os avec une tenue bouffante de couleur bleue... Il possédait trois piques rouges sur la tête, et le Doyen m'avait dit qu'il s'agissait de Demigra, un Dieu Démon qui manipulait le temps... Est-ce ce genre de créature possède un nom ? Sont-ils aussi des Shinjins ? Enfin, autre que les Makaioshins... Je l'avais rencontré lors de mon vivant quand je voulais protéger Namek."

Avec cette phrase, Kaito venait bien d'affirmer une chose. Qu'il était mort avant... Mais il était revenu à la vie par une aide de la part du Roi Enma lorsque celui-ci l'envoya chez le Doyen pour apprendre qui il était... Ce fameux Dieu Démon pourrait être encore sur la planète Namek, d'ailleurs... En ce moment, la guerre n'est peut-être pas fini. Mais une seconde chose venait à l'esprit du Saiyan... Quelque chose le tracassait.

"Encore une chose... Les Dieux... Si jamais nous rencontrons un adversaire démoniaque comme celui-ci... Que devons-nous faire ? Devons-nous agir ? Si oui... Pourquoi aucune aide n'a tenté d'arrêter ce Dieu Démon qui va contre les règles taboues des Dieux, c'est-à-dire toucher au temps ?"

Kaito ne savait pas si s'exprimait clairement, cette pensée est encore un peu embrouillé et perdu pour ce nouveau monde qui venait de s'ouvrir à lui. Il était encore vraiment nouveau en tant qu'apprenti, mais l'expérience de la vie lui avait permit de juger bien des choses sur le pourquoi du comment... Et aussi autre chose le tracasser, les agissements de volonté de guerre... Avait-elle étai donné par les Dieux ?
Zamasu
avatar
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 136
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Lun 5 Déc 2016 - 22:09
Zamasu était entré en scène de manière assez directe, il faut dire que voir un tel énergumène qu'un sayen Kaioshin était une mauvaise nouvelle, cela signifiait que le Maître qui avait accepté cet "être" était un incompétent, mais aussi que la plupart des Shinjin sont devenus laxistes, il est hors de question que le Kaioh vert laisse passé ce genre de choses quand il sera Kaioshin à part entière, c'était une aberration. Heureusement pour l'apprenti de Gowasu, jamais un simple sayen, même mi-shinjin, ne pourra survivre assez longtemps, les vies mortelles sont courtes, les sayens font partis des formes de vies "mi-longues", ils ne sont qu'un battement d'aile de la vie, il n'apportent pas grands choses, et vu qu'ils sont trop aveuglés par leur ego et leur fainéantise, ils préfèrent s'entre-tuer plutôt que de réellement innover leurs vies dans la paix.

C’est pour cela que c’était un danger, les sayens ne faisaient pas exceptions, dans leurs natures, des tueurs sanguinaires, des bandits au service du tyran Freezer, ils étaient pires que les autres, car eux, ils tuaient pour le plaisir, ils pillaient le peu de monde qui vivaient dans la paix. L’une des seules races ne menaçant pas l’équilibre et la nature seraient les Nameks, ce sont des êtres sages et paisibles, mais très peu de fauteurs de troubles.

Néanmoins Zamasu n’allait pas commencer à attaquer de trop Kaito, les Maîtres n’étaient pas loin, et il ne faudrait pas donner une trop mauvaise image de soit, puis, de toute façon cet ignorant va mourir bien assez tôt, de vieillesse, sans doute.. L’apprenti Kaioshin avait décidé de parler avec poiko, sans l’autre, comme ça, ils seront tranquille, Zamasu voulait clairement voir ce que son collègue pensait du monde, et ces avis, ce serait une bonne chose de savoir, et si n’était pas de l’avis du justicier, celui-ci devra être convaincu par tout les moyens, Zamasu à raison, forcement, si Poiko était un minimum raisonnable il entendrait les arguments énoncés par le Kaioh du Nord.

Ainsi, Le Kaioh bleu avait accepté de marcher et échanger avec Zamasu, une bonne chose, cependant l’autre Kaito ne pouvait pas s’empêcher de jouer son intéressant, importunant encore les deux autres protagonistes. Le mi-shinjin énonçait une histoire, comme quoi une sorte de Dieu démon au bâton osseux serait présent sur Namek, son nom était Demigra, et ce nom là, tout les Kaioh connaissaient cet être au moins de nom, cependant la légende raconte qu’il serait enfermé dans une autre dimension. C’était intéressant, il valait mieux agir et éliminer ce mal, Kaito semblait avoir des doutes là dessus, il avait raison pour une fois, pourquoi les Kaioshins en fonction n’agissaient pas ? C’était simplement des idiots, confortés dans leurs paradis imaginaires, qui serons bientôt réduits en ruines. Zamasu répondit, en gardant son calme qu’il avait su conserver parfaitement.

« Il faut se regrouper et vaincre ce tyran, voila tout, si tu à des doutes sur ton Maître, tu n’a cas aller le voir. »

Un peu sec, mais Zamasu ne pourrait pas être plus clair. Il se retourna alors vers Poiko.

« Nous allons parler de ça, mais avant, c’est avec toi que je souhaite m’entretenir. »

Dit Zamasu en hochant la tête , puis reprenant la marche sur un petit chemin, suivant le rythme de son collègue, une fois à une certaine distance du sayen, le Kaioh du Nord fit part de ces inquiétudes.

« Dis-moi, comment peux tu avoir confiance en ce sayen ? » - Tout en parlant, Zamasu ralentissait le pas en se tournant vers Poiko, puis lorsque qu’il finira son questionnement, il continuera sa marche normalement. « Je veux dire, c’est un vulgaire guerrier, qui tue des innocents, mais c’est aussi un mortel, les mortels n’ont pas à faire le travail des Dieux. »

Poiko semblait ouvert d’esprit et calme, typiquement le genre de personnage à qui l’on peut demander conseil, le Kaioh vert continua, il se posait beaucoup de questions.

« Il est né d’une expérience entre un sayen mortel et une Kaioshin.. c’est un blasphème.. Et c’est ce blasphème qui devrait diriger une partie de la galaxie ? »

Les accusations de Zamasu montèrent finement de ton sur la dernière phrase, mais ce n’était pas vraiment agressif, cela faisait plus ressortir le dérangement et l’inquiétude du Kaioh. Beaucoup de choses lui passaient à l’esprit, l’esprit du disciple de Gowasu était assez agité ces derniers temps. Zamasu prit cependant un peu de temps, pour que Poiko réponde, puis il lui posera une question, plus générale, pour changer de sujet.

« Quand l’on parle de ces mortels, qu’en pense tu ? Tu croit qu’ils ont vraiment leurs places dans ce monde ? Tu ne les trouve pas ingrats ? »


Cette dernière question pouvait faire avancer les choses, selon l’esprit de Poiko.
Poiko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 23/10/2016
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai - Création - Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kami Retsuzan - Kanashibari no jutsu
Techniques 1/combat : Jibaku

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Mar 6 Déc 2016 - 19:54
Kaito avait bien compris mes intentions et ne souhaitait pas me retenir, acceptant donc en me rassurant sur le fait que ça ne le dérangeait pas. Toutefois, il me demanda d'attendre un moment avant de rejoindre Zamasu, jugeant qu'il était important de me parler d'une chose, ou plutôt d'un être qu'il avait rencontré avant sa mort sur un monde appelé "Namek". Ce nom ne me disait rien mais il avait tout de même toute mon attention. Commençant à décrire cet être, je compris que ce qu'il me rapportait n'était pas une information négligeable, il avait prononcé le nom de Demigra. Evidemment, je connaissais le démon comme bon nombre d'entre nous, on nous apprend à nous méfier de lui mais ne recevons pas beaucoup d'informations à son sujet. Tous ce que je savais résidait dans le fait qu'il ne fallait absolument pas s'approcher de lui, qu'il était un être infâme et corrupteur. Kaito disait l'avoir rencontré dans une vie antérieur, quelques temps avant sa mort, aurait-il perdu la vie face à lui ? Ce n'était pas à exclure, on raconte qu'il est bien plus puissant que la moyenne des kaioshins. Kaito nous interrogeait, moi et Zamasu, sur la nature de Demigra. A vrai dire, je n'en savais rien, peu d'entre nous le savent d'ailleurs. Kaito continua sur sa lancé, s'interrogeant sur le rôle qui était le notre concernant les agissement des êtres démoniaque de la même trempe. Après tout, pourquoi les dieux , n'agissent-ils pas contre pareille menace ? Il est vrai que Demigra brisait nonchalamment un tabou divin, il jouait allègrement avec le temps. Zamasu répondit un premier, déclarant qu'il fallait simplement se regrouper si nous souhaitions réellement mettre fin à son existence, glissant au passage quelques mots cassant au sujet des doutes qu'émettait Kaito. Soupirant, je fini par donner mon avis, radicalement différent de celui de Zamasu.



"Je n'ai aucune idée d'où provient ce Démon, d'après les dires il s'agirait d'un de nos cousins démoniaques, mais cela n'en reste pas moins que des rumeurs. En ce qui concerne notre rôle face à pareille menace, j'ai apprit au fil du temps que nous autres Kaioshins devons savoir rester calme et impassible. Si nous n'agissons pas c'est bien car nous avons nos raisons. Nous avons un précieux rôle à jouer dans l'équilibre de l'univers et ne pouvons nous permettre de négliger notre tache. Les nôtres ont déja essayé de tenir tête à une menace semblable il y a des années, le Démon Majin Buu, un seul au final en a réchappé et le démon n'était pas complètement neutralisé. J'en déduis donc que nous devons savoir nous tenir à notre tache principal, nous la nouvelle génération, nous ne sommes pas des dieux guerriers. D'autres comme nos confrères les dieux de la destruction seront plus apte à éliminer ce genre d'ennemi, voila ce que j'en pense."


Sur ces mots, je fermai les yeux avant de tourner le dos à Kaito, marchant aux côtés de Zamasu qui avait prit la peine de me rappeler le fait qu'il voulait lui aussi discuter. Nous marchions ainsi un bon moment, avant qu'il se décide enfin à lancer la discussion. Comme je m'y attendais, il était question de Kaito. Zamasu s'interrogeait sur la confiance que je portais à ce demi-shinjin, qui n'était à sa vue qu'un simple mortel aux habitudes barbares et combatives. Comme il le disait si bien, Kaito représentait pour lui un véritable blasphème, une honte pour l'image des nôtres les dieux. Il ne le pensait visiblement pas digne de diriger la galaxie, jugeant qu'il n'en avait pas les capacités et le tempérament. Réfléchissant à toutes ces questions, je pris moi même un instant avant de répondre, jetant un regard en arrière en direction de Kaito afin de m'assurer qu'il était à distance.


"Je n'ai jamais dit avoir confiance en lui, toutefois, je ne partage pas ton point de vue à son égard. Evidemment, je ne le connais que depuis peu et ne sait pas encore de quoi il est capable et comment il procède en tant qu'apprenti. Il est lui aussi en formation et ce depuis bien moins de temps que nous deux, je ne m'attends bien sûr pas à grand chose de sa part dans l'immédiat, mais malgré la violence qui se dégage de son aura, un profond sentiment de détermination a tout de même réussi à me rassurer sur sa condition. Il est véritablement convaincu par la place qu'il détient ici et serait prêt à tout pour s'en montrer digne, ses motivations sont juste je peux te l'assurer."


Prenant une autre petite pause, je continuais sur ma lancé.


"Tu dis qu'il n'a pas sa place parmi nous de par son sang mortel, mais il détient également du sang divin, bien malgré lui certes mais c'est un fait. Si il n'était qu'à moitié digne de siéger ici en tant que notre égal, ça me suffirait pour l'accepter. Et puis, le Doyen lui même l'a prit sous son aile, ça représente beaucoup de chose tu ne penses pas ?"


Je n'avais pas montré de réaction vis à vis du fait qu'il le considérait comme un blasphème, je n'en avais tout simplement pas envie, espérant avoir pu un tant soit peu le convaincre par mes précédentes paroles. Il prit un instant pour réfléchir, avant de continuer sur une nouvelle question, cette fois plus globale. Je commençais petit à petit à cerner le personnage. Il me demandait maintenant ce que je pensais des mortels en général, lui les trouvait ingrats et doutait de leur place dans ce monde que nous façonnons. Je lui répondais alors, en profitant également pour lui poser une deuxième question.


"Je n'ai pas réellement d'avis sur ces derniers, à vrai dire je n'en ai jamais côtoyer. J'ai passé la plus grande partie de ma vie dans ce sanctuaire à apprendre ce que j'avais à apprendre pour me montrer digne de mon rôle de kaioshin. On dit que les mortels sont désordonné, qu'ils ne connaissent pas l'équilibre, la plupart d'entre eux sont sans arrêt en conflit et ce depuis le début de tout. C'est dans leur nature. N'en ayant jamais rencontré, du moins un véritable, mon avis ne compte pas beaucoup mais tout ce que je sais c'est que si ils existent c'est pour une raison. Ils participent à l'équilibre de l'univers, cet équilibre que nous nous efforçons de maintenir, ils ont eu aussi leur rôle à jouer rien n'est laissé au hasard dans ce monde. Les démons sont notre opposé et leur existence est naturel, ils servent malgré eux l'équilibre de l'univers, s'opposant sans cesse à nos lois. Cela peut paraître idiot mais je pense que même eux sont indispensable alors qu'ils ne font que nous nuire... Du moins d'après nous. C'est une philosophie complexe mais elle est la mienne, l'harmonie, c'est tout ce qui compte. Les mortels sont nécessaire à cette harmonie, voila ce que j'en pense. Ma question quant à moi te concerne directement mon cher Zamasu. Dis-moi, en as-tu rencontré, toi, des mortels ? Quel est ton point de vue finalement, il m'intéresse."


J'aimerais savoir ce qu'il en pensait plus précisément, bien que je sentais qu'il avait bien un problème avec ceux-ci, j'aimerais en identifier la source et comprendre ce qui le poussait à autant de dégoût les concernant, j'étais sûr que la réponse serait intéressante.
Zamasu
avatar
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 136
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Sam 10 Déc 2016 - 14:15
Les deux Kaioshins se promenaient tranquillement sur un beau chemin pavé au milieu des douces et belles plaines du KaioshinKai, un monde de paix et d’harmonie comme il en existe peu ailleurs, surtout chez les mortels, cela reflétait sans doute l’idéal des dieux, un endroit calme et apaisant, ou des personnages sages et illustres pourraient méditer sur de grandes questions physiques, morales, c’était là un bel endroit, une bonne chose, cependant, trop souvent au fil des siècles, les Kaioshins ont baissé leurs gardes sur le monde des vivants, les laissant détruire le monde qu’ils avaient créer de leurs propres mains. A quoi cela servait t’il, de créer des êtres vivants comme eux ? Il détruisaient la nature et se proliféraient, détruisant toujours plus de terrains, et ainsi il se sont étendus sur plusieurs planètes, sous des formes différentes, mais toujours avec un résultat similaire sauf dans de rares cas.

Zamasu voulait discuter de ça avec son homologue de l’univers 7, c’était un dénommé Poiko, le Kaioh du Nord fit donc part de ces inquiétudes à son collègue, lui expliquant ces doutes sur la place d’un bâtard chez les Kaioshins, qu’il n’avait pas sa place, mais aussi son manque d’empathie sur les mortels, qui comme Zamasu le sait de plus en plus, sont des sauvages qui détruisent les ressources, la nature, le monde, ôtant la beauté de tant de planètes.

Le Kaiohsin apprenti bleu répondit donc calmement à Zamasu, en discutant, les deux êtres étaient très calmes, ils pouvaient parler lentement et sans la moindre hâte, pouvant vivre des milliers d’années, et ayant autour de 1000 ans de vie, il est clair qu’ils savent prendre leur temps. Poiko affirma donc ne pas avoir confiance en Kaito, cependant il demandait plus de compréhension, d’appréhension à l’égard du sayen, qui semblait déterminé et digne, la motivation était bien un élément important, cependant, même en voulant, on ne peut pas toujours. Poiko termina en annonçant que son sang divin lui permettait d’avoir ce « privilège » que d’être Kaioshin, rajoutant que si le Doyen l’avait prit en apprenti, ce n’était pas pour rien, c’était vrai, mais Zamasu ne considérait pas les Kaioshin actuels aussi bien que Poiko pouvait l’imaginer.

« Il aura beau être déterminé, il n’est pas un shinjin, tu l’a bien vu, il n’a pas le caractère, ni la carure pour endosser ce rôle, si ce n’est que la motivation et le choix du doyen, rien n’est avec lui pour qu’il puisse devenir Kaioshin. De plus, tu imagine bien qu’un sayen ne tiendrait même pas 200 ans en vie, comment veux-tu que ce Kaito puisse devenir un Kaioshin ? Je ne comprend pas le choix de votre Maître, un sayen reste imprévisible. Mais de toute façon, il n’y a rien que je puisse faire, et étant donné qu’il doit terminer sa formation de Kaioshin, cela lui prendre tout au moins 800 ans. D’ailleurs il n’a pas été Kaioh auparavant, c’est encore un abus de la part des Maîtres, on ne devient pas Kaioshin à partir de rien. »


Zamasu était clair et essayait d’être le plus calme possible dans ces explicitons, Poiko répondit ensuite au remarques de son collègue sur les vivants, les mortels, les humains, sur le fait qu’ils soient ingrats, évidement il allait répondre à coté de la plaque, les enseignements de son Maître n’étaient sans doute pas les bons, comme Gowasu. Cependant il conservait un avis assez neutre et terre-à-terre, il n’en n’avait pas rencontré, et il avoua que les mortels sont désordonnés, qu’ils sont souvent violents, et que c’était leur natures. Poiko ne trouvait comme défendre que le fait que si les dieux les ont créer, c’est pour mener un équilibre, quelle idée stupide. Il associait les humains comme des personnages jouant un rôle, il donnait l’exemple des démons,  qui eux étaient bien présents, mais la justice, la vraie n’aura pas laisser des mortels fou et des démons dominer ce monde, il fallait mettre au clair la stratégie de Zamasu pour Poiko.

« Oui j’ai rencontré des mortels, j’en ai aussi observé, mais ma rencontre avec eux résume mes dires, j’ai rencontré une vielle créature repoussante et son esclave, un certain salagadoo, qui contrôlait un montre du nom de Majin Sanyl, ils détruisaient des forêts, des montagnes, des villes des quelques peuples pacifiques qu’ils restaient, pour ne laisser en vie que des sauvages.. »

Zamasu se souvint de se jour, ou avec Gowasu, ils avaient affrontés Majin Sanyl.

FLASHBACK:
 

Ces images n’étaient pas belles, cependant il avait aussi observés les mortels, comme Trunks, qui à voyagé dans le temps, mais aussi la force de certains sayens, magma, humains, c’était inquiétant.

« J’ai aussi vu de terribles blasphème, notamment sur une planète commune a de nombreux univers, la Terre, avec un terrien du nom de Trunks, qui à voyager dans le temps, sans punitions, c’est une tragédie, à cause de lui, un univers à été créer, et personne ne l’a puni. Tu comprends ? L’existence des mortels et des démons répond à un équilibre qu’ont décidés les Kaioshins actuels, mais si nous décidons de changer cet équilibre, de créer une vraie forme de justice, nous pourrions mettre fin à ce cycle, enfin vivre en paix, nous avons les moyens d’en finir avec les démons, de réduire à néant les mortels violents, nous pourrions créer un vrai monde de paix, comme le KaioshinKai. »

Zamasu parlait plus vite, il y avait un fort entrain et une grande détermination dans ces paroles, il voulait convaincre Poiko de son idée de justice.

« Comprends-tu ? Qu’en pense tu, cette idée, de pure justice, nous pouvons la mettre en place. »

Zamasu faisait évidement attention à ce que personne ne les entendent, continuant à marcher calmement dans un jardin peut être sans fin, le Kaioh vert attendait des réponses.
Poiko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 23/10/2016
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai - Création - Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kami Retsuzan - Kanashibari no jutsu
Techniques 1/combat : Jibaku

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Dim 11 Déc 2016 - 18:14
Zamasu avait écouté mes réponses sans montrer le moindre signe de réticence, il était apte à discuter, c'était encore une fois une preuve de sa légitimité en tant que Kaioshin et je n'avais rien à redire en ce qui concernait sa manière d'agir, il était digne, c'était un fait. Pourtant, nous n'avions véritablement pas la même vision des choses. Peut-être que l'apprentissage que recevaient les futur Kaioshins des autres univers était radicalement différent du notre, bien que j'en doutais ce n'était pas à exclure, j'en apprendrais plus à ce sujet un jour ou l'autre. Zamasu me répondait, proclamant que Kaito n'avait pas la carrure pour le rôle de Kaioshin et tous ce que ça impliquait, il ne semblait pas porter grande importance au fait que le doyen l'ait choisi pour reprendre le flambeau de sa mère. Il affirmait qu'il n'avait pas non plus la longévité nécessaire pour finir son initiation, son sang de sayen l'empêchant tout simplement de vivre assez pour cela. Mais il était un croisement entre les nôtres et ces "sayens", il était possible qu'il ait hérité de notre espérance de vie. Il fini par admettre qu'il jugeait le choix du doyen comme un abus, Kaito n'étant pas passé par certaines cases obligatoire à la formation de Kaioshin. Je devais admettre que je ne comprenais pas réellement où voulait en venir le Doyen, peut-être avait-il un autre objectif en tête ? Après tout il était le doyen, il était sage et savait ce qui était juste... Du moins c'était ainsi qu'on me l'avait décris, je n'avais jamais eu l'occasion de lui adresser la parole malgré ces centaines d'années passé au Kaioshinkai.


Ensuite, après quelques échanges, Zamasu me fit part d'une rencontre qu'il avait expérimenté avec un mortel. Salagadoo, un être mauvais contrôlant une entité encore plus malsaine qu'il ne l'était. J'avais moi même eu vent de pareille mortel, Bibidi et son Buu, ce dernier ayant décimé mes prédécesseur et ayant contraint le grand Kaioshin à se sacrifier pour rendre la créature moins dangereuse. Si Zamasu avait réellement affronté pareille ennemi, j'avais du mal à croire qu'il ait pu en finir par lui même... Ou bien peut-être faisais-je fausse route et que ces créatures n'avaient rien à voir. Quoi qu'il en soit, Zamasu avait bien rencontré des mortels, mais peut-être n'était-il tout simplement pas tombé sur les bons, influençant ainsi son jugement en mal. C'était possible, ça expliquerais bien pourquoi il voyait les mortels de cet oeil... Cependant il avoua en avoir rencontré un autre, un Terrien cette fois. Ce "Trunks" aurait joué avec le temps et de ce fait créé un nouvel univers. Un blasphème en effet, Zamasu le disait bien. Le voyage dans le temps est effectivement un tabou, une barrière à ne pas franchir et que nous même, Kaioshins, essayons d'en maintenir les barrières. Seuls quelques rares fait relaté, comme le démon Demigra dont nous parlions plus tôt, sont parvenu à entrer en contact direct avec le temps. Mais un mortel ? J'avais peine à le croire, comment un mortel pouvait-il traverser le temps lui même ? C'était invraisemblable, Zamasu me mentait-il afin de m'influencer ? Non, il disait vrai, je le sentais. Mais j'étais désormais déstabilisé, écoutant la suite afin d'en savoir plus à ce sujet. Ce mortel n'avait pas été puni, les kaioshins aurait vraiment pu passer à côté d'une pareille distorsion du temps ? Zamasu pourtant avait été mis au courant, alors son Maître et Kaioshin devait forcément le savoir, mais alors pourquoi ? J'avais maintenant du mal à imaginer ce qui avait bien pu se passer, et Zamasu continuait en répondant à la question de l'équilibre des univers et ma vision de celui-ci. Il était conscient que nous en étions responsable, mais il en vint à une conclusion qui me parut d'abord insensé. Il disait que nous pouvions changer cet équilibre, il parlait de justice, sa vision de celle-ci du moins. Zamasu souhaitait mettre fin à l'existence des démons et des mortels afin de créer un "nouvel équilibre" semblable au Kaïôshinkai, un véritable havre de paix.


Ce Zamasu, bien qu'il m'avait d'abord simplement intrigué, j'étais désormais effrayé par sa vision des choses. Changé l'équilibre ? Etait-ce seulement possible ? Non, nous ne pouvions réordonner ainsi les choses, toucher au travail de plusieurs génération en le changeant du tout au tout ne pouvait être bon pour nos mondes. Même en prenant encore des milliards d'années, nous ne pouvions nous permettre de briser cet équilibre. Qui était-il ? Zamasu, était-il fou ? Un renégat ? Un démon sous couverture ? Ses paroles s'introduisaient dans mon esprit tel un poison et j'en fus profondément bouvlersé. Ce calme et cette harmonie que je m'efforçais de préserver en mon être s'étaient tout simplement dispersé en l'espace d'un instant. J'étais confus.


Zamasu, il me demandait mon avis, une goutte de sueur avait perlé sur mon front et coulait maintenant le long de ma joue. Souhaitait-il me corrompre ? Non... J'allais trop loin, il avait était choisi, il ne pouvait être mauvais. Bien que ses dires étaient déstabilisant, je devais reprendre mes esprits, j'avais sûrement mal interprété ce qu'il cherchait réellement à transmettre. Quoi qu'il en soit, il m'avait posé une question et je devais y répondre. J'essuyais la sueur qui était apparu avant de joindre de nouveau mes mains dans mon dos, inspirant un grand coup afin de rentrer à nouveau dans mon état de calme habituel.


"J'ai du mal à te comprendre mon cher Zamasu, ton histoire m'a amené à me poser beaucoup de question, mais encore une fois j'ai confiance en nos prédécesseurs et à leur travail. D'après moi, il n'est pas nécessaire de toucher à cet équilibre, si ce mortel qui a touché au temps n'a pas était puni, et bien peut-être que la raison pour laquelle il a échappé à la sentence divine nous est simplement inconnu et bien trop compliqué pour que nous la comprenions pour le moment."


J'étais moi même peu convaincu, mais je parvenais à reprendre mes marques et était bel et bien certains que ce qu'avait accompli nos ancêtres était réfléchie, et je suivrais leur chemin. Mais cette rencontre avec Zamasu, bien que déstabilisante, je savais qu'elle n'était pas anodine. Je garderais pour l'instant tous ceci de côté, pour le moment il fallait rejoindre Kaito, nous nous étions déja bien trop attardé et je ne souhaitais pas trahir ma parole. 


"Allons par ici, ne faisons pas plus attendre Kaito tu veux ? Oh et, s'il te plaît, essaie d'être compréhensif." 


Prenant à gauche, je coupais par l'herbe afin de prendre la direction de l'endroit où se trouvait notre camarade. J'avais pris un peu d'avance sur Zamasu, comme pour mettre une certaine distance entre nous. Peut-être avais-je inconsciemment pris cette distance pour ne pas me confronter plus à ses idées, bien que j'étais convaincu que ma voie était la bonne, je ne pouvais m'empêcher de comprendre Zamasu. Cette discussion, elle avait changé quelque chose en moi, c'était un fait.
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7081
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Dim 11 Déc 2016 - 19:26
La tranquillité... Ce lieu était vraiment paisible, et bien plus que sur Namek. Il n'y avait pas la moindre guerre, et c'était vraiment bon. Néanmoins, le Saiyan restait perplexe sur la façon dont c'était comporter Zamasu. Il voulait en savoir plus... Beaucoup plus sur ce qu'était le Kaioshin vert. Pour être sûr, il se concentra un moment, fermant les yeux... Il voulait voir dans le cœur de Zamasu... Il utilise son don de bonté enfouie, essayant tant bien que mal de lire le cœur de l'apprenti... Mais c'était vide, il n'y voyait rien. C'était étrange, le Saiyan se sentait mal à l'aise tout à coup. Il n'arrivait pas à lire en cet être étrange et froid... Puis, il essaye ensuite sur Poiko, essayant de se connecter au cœur du second apprenti, prenant une grande inspiration et refermant les yeux... Une fois connecté à Poiko, c'était totalement différent. Il y avait de la pureté, le Saiyan arrivait à lire en lui. À croire que Poiko avait "accepté" le passage de Kaito. C'était totalement agréable. Mais Zamasu, il était refermé... Et pour une raison étrange, Kaito n'arrivait pas du tout à connaître sa nature. Il reste donc un grand mystère, et le seul à pouvoir se faire une idée concrète n'était autre que le Kaioshin bleu, parti se balader avec lui... Que pouvait-il se dire ? C'était une bonne question. Le Saiyan se mît à planer doucement au-dessus du sol, mettant ses mains derrière la tête, les jambes croisées et "allongé" dans les airs. Il commence à penser aux évènements de Namek... S'il était encore vivant sur Namek . Si c'était Trunks qui c'était fait tuer ? Si Sanyl n'aurait pas rejoint l'ennemi, est-ce que la victoire aurait été pour les "gentils" ? Quoique comme l'avait dit Enma, Kaito n'avait pas vraiment su pour qui il se battait, ni pour quelle raison si ce n'est protéger les Nameks. Et tout d'un coup, de la manière la plus naturelle possible, il regarde directement les deux apprentis au loin. Surtout Zamasu...

*Ce gars... Il inspire vraiment pas confiance... J'ai l'impression qu'il prépare quelque chose...*

Quoi qu'il en soit, Kaito ne devait pas être perturbé, il restait naturel et souriant, tout en gardant ce qu'il avait vu pour lui. Il en parlera peut-être à Poiko au moment où Zamasu partirait, ce serait le meilleur moyen pour lui de lui dire ce qu'il en retourne. Même si Poiko n'apprécierait peut-être pas l'intrusion du Saiyan dans son cœur... Mais bon, en échange, c'est sûr qu'il autorisera l'apprenti à rentrer dans le cœur du guerrier en retour. Cet univers... Tout cela reste étrange pour Kaito, les mondes sont totalement différents, et c'est toujours une sacrée nouveauté... Il restait seul encore un petit moment, mais rester curieux sur ce dont parler Zamasu et Poiko. Cela dit, il n'aurait aucun mérite à espionner, et reste donc tranquillement dans les airs à regarder le ciel... Pourrait-il y avoir quelque chose d'encore plus grand, haut dans le ciel ? Le Saiyan ferme les yeux, et se concentre un moment... Il ressent d'autres Ki's. Des Ki's tellement puissant qu'il en tremblerait... Des Ki's, encore plus impressionnant que celui de Beerus. C'était incroyable, il reste donc autant de personnes puissantes dans l'univers . Après un petit moment, il se tourne vers Poiko et Zamasu, voilà que le Kaioshin bleu revient... Mais en gardant une certaine distance avec Zamasu. Cela intrigue le Saiyan qui fronce des yeux, que s'était-il passer ? Rien qu'à l'expression de Poiko, il voyait clairement que quelque chose n'allait pas... Il avait eu l'air troublé... Le Saiyan redescend et se pose au sol, debout, dès l'arrivée de Poiko. Kaito le regarde et parle suffisamment bas pour que seul l'apprenti bleu puisse l'entendre.

"... Poiko, qu'est-ce qu'il se passe ? Qu'est-ce qu'il ta dis pour prendre une telle séparation ?..."

Le Saiyan avait gardé une mine inquiète, Zamasu semblait avoir véritablement bouleversé Poiko. Quoique celui-ci cacher le trouble avec son calme naturel. Une telle distance entre eux, ce n'était pas normale. Le vert avait dû dire quelque chose de déplaisant au Bleu... Et maintenant c'était le Saiyan qui voulait en savoir plus. Cette rencontre avec ce Kaioshin vert commence à être mauvaise, il semble vraiment cacher un but qui n'est très bon... Le doute s'installe chez Kaito, mais il ne se permet pas de juger pour autant Zamasu. Du moins, dans l'immédiat. S'il devait juger les personnes dès le premier coup d'oeil, la moitié serait diabolique et assoiffée de sang et de morts. Mais c'était vraiment bien trop visible sur un point. L’altitude de Poiko avait changé. Kaito reste droit, et regarde toujours Poiko dans les yeux. Reprenant la parole avec un ton bas et calme, discret pour ne pas se faire entendre, et regardant droit dans les yeux sont nouvel ami.

"...Est-ce mauvais ?..."

Il se posait énormément de questions. C'était le cas de le dire, le fameux Zamasu était assez spécial pour son genre. Mais de là à faire en sorte qu'on ne puisse pas lire en lui... Que voulait-il cacher ? Il avait peur de quelque chose ? Dommage pour lui, mais Kaito avait la capacité de lire les cœurs, et cette façon de cacher des choses, c'était suspect. Il voulait en savoir plus. Mais ce n'était pas avec le Kaioshin de l'univers 10 qu'il fallait en parler. Surtout pas, il ne dirait rien et au contraire se montrerait froid et limite hostile. Non, il devait attendre que ce dernier s'en aille... Cela allait peut-être prendre du temps, mais l'esprit de Kaito travaille alors un moment. Il voulait voir jusqu'où la limite de Zamasu pouvait aller, s'il avait quelque chose contre Kaito... Il devrait être honnête et lui dire simplement. La franchise peut parfois faire changer beaucoup de choses, mais certaines vérités ne sont pas bonnes à entendre... Pour le moment, Kaito reste les bras croisés, attendant la réponse de Poiko. Il garde aussi un oeil sur Zamasu. Mais après délibération, Kaito ne pouvait plus contenir sa langue. Il parle donc, à la limite forte, pour que Zamasu l'entende avec une voix normal.

"Zamasu, ta manière de me regarder est assez déplaisante... Si tu as quelque chose contre moi, dis le simplement. Je ne vais pas te "manger"."

Kaito l'avait dit sur le ton de l'humour, et de la sympathie pour ne pas non plus se montrer menaçant. Il voulait savoir les pensées de Zamasu, mais il ne dirait en aucun cas devant lui ce qu'il a vu en lisant le cœur du Vert. Il devait donc désormais attendre la réponse des deux apprentis, c'était pour lui le seul moment pour dire ce qu'il pense, puis bon... Peut-être que Kaito se fait de fausses idées et que c'est juste la manière de parler et d'agir de Zamasu. Dans tous les cas, Kaito ne pouvait plus rester à ne rien faire.
Zamasu
avatar
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 136
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   Mar 13 Déc 2016 - 19:45
Intéressant, Zamasu imaginait mal ce mot sur une personne, mais ce Poiko n'était décidément pas dénué d’intérêt, mais il serait regrettable que ce personnage ayant la même stature que le Kaioh du Nord soit décevant, surtout après le temps que Zamasu avait attendu pour rencontrer d'autres apprentis, la discussion eut donc lieu, au programme, de l'éthique, de la morale, un peu de réflexion sur le monde. La Kaioh vert était bien content de parler avec quelqu'un d'autre que Gowasu, surtout quand c'était un autre apprenti, cependant, comme avec toutes personnes, les points de vue étaient différents. Mais alors que Zamasu exposait son idée de justice, Poiko semblait se barricader, levant toujours la même bannière, le même bouclier, une arme d'ignorance, il affirmait plusieurs fois qu'il avait une parfaite confiance en ces maîtres, et même lorsque l'apprenti de l'univers 10 lui raconta les actions de salagadoo et de Trunks, Poiko se contentait encore de dire que les Kaioshins avaient surement raison de ne rien faire, quel homme têtu !


En tout cas il était clair que Poiko n'aimait pas la façon de pensée de Zamasu, il lui annonça vouloir retourner auprès de Kaito, et demanda à son collègue d'être plus compréhensif, mais comment ? Il lui avait exposé là une situation à laquelle il ne pouvait pas répondre, il se contentait de donner l'avis de ces maîtres, Le Kaioh du Nord interpella une dernière fois Poiko en guise de réponse.


« Très bien, retournons vers lui, j’espère qu’a notre prochaine discussion, tu auras ton propre avis, et que tu ne brandiras pas sans arête la bannière de ta confiance envers les Kaioshins, ce sont des personnes respectables, mais se faire un avis personnel et le seul moyen de savoir discuter. »


Dit alors le kaioh sur un ton calme, hochant ensuite la tête quand Poiko demanda à celui-ci d’être plus compréhensif, il allait tenter de ne pas trop montrer sa haine envers Kaito, sinon, il serait rapporté aux autres comme belliqueux ou fou, et sa place de Dieu Kaioshin disparaîtrait. Zamasu suivit alors son compagnon, il coupait l’herbe pour se rendre plus vite vers l’autre Kaioshin sayen, mettant une claire distance en marchant un peu plus vite, Zamasu ferma les yeux quelques secondes, il ne voulait pas montrer son exaspération, Poiko était effrayé par les dires du disciple de Gowasu ? Zamasu lâcha un petit rire très bas que seul lui pourrait entendre.

* Non, il ne peut pas être effrayé voyons, il doit juste être troublé par les vérités que je lui ai énoncé *

Alors que le Kaioh vert approchait des deux protagonistes, Kaito semblait parler discrètement, on entendait sa voix, mais il parlait bas, sa posture indiquait bien qu’il s’adressait à Poiko, mais avec la distance de 2 mètres, c’était incohérent, mais justifié par le Rp, Zamasu n’entendait pas, mais vu qu’ils parlaient discrètement, s’était sans doute pour qu’il n’entende pas, ils parlaient de lui, que disaient-t-ils ? Poiko a révélé ces confidences . C’était louche, si Zamasu avait perturbé Pokoi au point qu’il s’adresse à Kaito, c’était sans doute mauvais, mais la Kaioh du Nord n’allait pas attaquer les deux Kaioshins apprentis, c’était risqué puis il serait découvert.

Zamasu ne fit donc rien, conservant un air neutre, il s’approcha de Kaito, celui-ci s’inquiétait de la manière qu’avait l’invité de le regarder, s’était vrai qu’il l’avait dévisagé, alors il devait trouver moyen de ne pas avoir à envenimer la situation en attaquant verbalement le sayen pour le rabaisser, c’était inutile, l’élève de Gowasu va la jouer fine.

« Oui, j’ai un mauvais présentiment sur toi, mais en discutant avec Poiko, je t’accorde ma confiance, je ne suis souvent pas assez ouvert d’esprit. »

Zamasu parlait en souriant légèrement, un sourire amical, il savait bien jouer avec les expression faciles, il tenait donc un discours qui semblait authentique.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]   
 
La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La réunion des prochains Kaioshins. [PV : Poiko et Zamasu]
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...
» Famille, Amitié, Sang, bataille, réunion ... [PV mon Canard ( Titigre)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-