Partagez | 
 

 Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Grisou
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/11/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Charge - Sieste - Estomac d'acier
Techniques 3/combat : Boule de poils énergétique - Miaulement strident
Techniques 1/combat : Léchouille

MessageSujet: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Jeu 8 Déc 2016 - 20:03
Mes pattes s'enfonçaient profondément dans les tas de feuilles sèches. Les arbres de la forêt en étaient encore bien décoré, et leur couleur rougeâtre mêlé à des teintes orangé faisait du tout un parfait mélange de couleur. Chacun de mes pas faisaient craquer les feuilles à mes pattes, j'étais désormais bien enfoncé dans la forêt et n'en voyais pas la fin. Des rangées interminables d'arbres et de plantes s'étendaient à perte de vue tandis que de quelques rares insectes virevoltaient entre la végétation. Cela faisait une éternité que je ne m'étais pas ainsi plongé dans la nature, mon voyage m'avait finalement amené dans des lieux que s'étaient déja bien approprié les hommes et où se dressait désormais des habitations à perte de vue. Quelques villages semblables à ceux de mon enfance existait dans ces montagnes, mais je n'avais pas pris la peine de m'y installer, je n'en avais pas envie et de toute façons il ne fallait pas m'habituer à un trop grand confort. Ce soir encore, je dormirais au coin du feu. Cette forêt devait bien abriter une grotte, il me fallait la trouver, la nuit n'allait pas tarder à tomber et ces quelques kilomètres parcouru commençait à venir à bout de mon endurance, le poids de mon équipement quant à lui se faisait bien sentir et je souhaitais prendre un peu de repos.

Arrivé dans une petite clairière, c'est en m'arrêtant en son centre que je me décidais à ôter mon casque, le plaçant tant bien que mal sous mon petit bras afin de le maintenir en place. Prenant un instant pour inspecter les alentours, ceux-ci semblaient paisible et je ne distinguais pas de potentiel prédateur. J'inspirais un grand coup afin d'oxygéner mes muscles, l'air était humide mais c'était agréable. Quelques chatouilles sur la truffe finiront par attirer mon attention, un papillon s'était posé sur celle-ci, j'étais agréablement surpris d'en croiser un par ce froid... Finalement l'hiver ne s'était pas complètement installé. Rêveur à la vue de l'insecte ayant pris place sur mon museau, les chatouilles finirent par me laisser échapper un petit éternuement, le papillon s'envolant alors par peur. Voyant l'insecte se déplacer de manière hasardeuse, je fus pris d'un étrange sentiment, mes instincts félin me poussant à émettre une terrible envie de jouer avec cette petite proie. Les pupilles complètement dilaté, je laissais mon casque et mon arme au sol alors que je tentais d'attraper la bestiole, remuant la queue d'excitation. Alors que je me laissais aller dans ce petit moment gênant pour mon honneur, mais tout de même follement amusant, un croassement eu pour effet de me faire frisonner, détourant mon attention du papillon alors que j'hérissais mes poils.

"Ksssssh" Avais-je sifflé.

Un corbeau se tenait sur une branche non loin de moi, au bord de la clairière, il me fixait de ses yeux noir, un regard que je jugeais mauvais. Ces satanés volatile faisaient à leur tour surface, c'était pour le coup bien la preuve que l'hiver arrivait, la chaude saison était fini à mon plus grand malheur. Ne quittant pas le corbeau des yeux, je tachais de récupérer mon arme ainsi que mon casque, replaçant ce dernier sous mon bras. J'étais méfiant vis à vis de l'oiseau, mais il n'avait pas l'air de vouloir attaquer, il n'était pas un danger pour moi. De toutes façons, il valait mieux pour lui ne pas trop me chercher si il ne voulait pas devenir mon dîner. A ce propos, je n'avais plus de quoi me nourrir, finalement peut-être que ce corbeau tombait à pic ! Mon dîner semblait s'être livré à moi par lui même, peut-importe ce qu'il faisait là, il allait bientôt finir dans mon estomac, ça lui apprendra à me faire pareille frayeur tiens ! Mes pupilles s'étaient de nouveau dilaté au maximum, il commençait à faire sombre et je ne devais pas rater mon coup, un coup suffira. Je m'avançais doucement en direction du corbeau qui n'avait pas bougé, me fixant encore et toujours, plus que quelques mètres et il sera à ma porté, j'avais hâte de me remplir la panse !


Dernière édition par Grisou le Sam 10 Déc 2016 - 20:56, édité 1 fois
Alicia Runhour
avatar
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Slow Time / Stop Time / ???
Techniques 3/combat : Backward / Past Jump
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Ven 9 Déc 2016 - 23:18
Beaucoup de temps s'était écoulé depuis que la petite Alicia Runhour avait quitté le grand Doki Dulicki dans la gare de Satan City. Beaucoup ? Et bien, peut-être pas tant que ça, en fait. Alicia n'en savait rien. De par la nature de son pouvoir étonnant, elle n'avait plus trop la notion du temps. Elle était incapable de dire combien de temps il s'était réellement écoulé depuis sa rencontre avec Doki. Des jours ? Des semaines ? Des mois ? Peut-être même des années... Le dernier siècle était passé à une vitesse folle, et avait été marqué par la mort de son père, puis de ses frères, puis de ses neveux et nièces, tous atteints par l'inéluctable vieillesse. Alicia n'avait pas cette chance. Et pour cause, depuis qu'elle avait quitté le lycée près de cent ans plus tôt, elle n'avait pas pris une ride ! Chance inouïe ou malédiction ? Elle n'avait pas encore trouvé la réponse à cette question. Elle ne se l'était peut-être même jamais posée, en fait.

Mais elle avait tout de même une certitude. Lorsqu'elle avait rencontré Doki, c'était l'été. Et désormais, c'était l'automne à en juger par la couleur des feuilles mortes qui craquelaient sous ses petites bottines blanches. Peut-être même l'hiver, en fait. Cela n'avait pas découragé la vieille jeune fille pour autant, puisqu'elle avait décidé de partir à la cueillette aux champignons, en ce beau jour de printemps ! Une minute, on avait pas dit qu'on était en été ? Ah, la voilà encore perdue !
Vêtue comme à son accoutumée d'une longue robe blanche assez vintage qui la recouvrait des pieds à la tête, elle portait à son bras un petit panier en osier recouvert d'une serviette blanche à carreaux rouges, et dans lequel étaient disséminés quelques champignons humides qu'elle venait de cueillir. Par chance, cette forêt n'était pas très loin du petit village où elle habitait, un village assez éloigné de l'urbanisation mais où il faisait bon vivre, c'était un endroit plutôt calme et tranquille où il ne se passait jamais rien. Seulement, en se promenant ainsi dans les bois, Alicia s'était quelque peu perdue. Il faut dire qu'elle n'avait pas du tout un bon sens de l'orientation, comme nous avions pu le remarquer déjà en compagnie de Doki. Elle s'était enfoncée dans la forêt, et n'avait plus aucune idée de la direction à prendre pour en sortir et retourner au village. Malgré cela, elle n'avait pas du tout l'air paniquée, en fait c'était comme si elle ne se rendait pas compte qu'elle était perdue. Ou peut-être qu'elle s'en fichait un peu. Après tout, elle avait tout le temps devant elle pour retrouver sa maison. En plus Monsieur Corbeau pourrait l'aider en temps voulu.

Et en parlant de cet oiseau de malheur, où était-il encore passé ? Cela faisait un moment qu'il avait quitté son épaule pour survoler la forêt et se poser de temps en temps sur des branches. Mais soudain, elle entendit son croassement distinctif, un peu plus loin. Elle hâta le pas et atteignit une petite clairière. Son regard se posa sur Monsieur Corbeau posé un peu plus haut sur une branche, puis suivit la direction dans laquelle l'animal au plumage noir regardait. Elle fit alors la découverte d'un curieux petit animal. Enchantée, elle sourit et s'exclama joyeusement :


"Ooooh ! Quel adorable petit minou !"

Elle se dirigea vers le petit animal sauvage, et haussa d'un sourcil en remarquant la façon dont il était vêtu. En revanche, le fait qu'il soit bipède ne l'étonna pas plus que ça, étonnamment. Après sa rencontre avec Doki le Moojuu, qui ressemblait à un chien bipède, il n'y avait plus grand chose qui pouvait l'étonner. En fait, en y réfléchissant bien, cela faisait plusieurs décennies que plus rien ne l'étonnait, et sa rencontre avec Doki n'avait donc rien à voir avec cela. Sauf si sa rencontre avec lui s'était déroulée un demi-siècle plus tôt. Ah, elle ne saurait le dire. Ses souvenirs étaient flous. On était quand, déjà ? En avril ? Peu importe.

Après s'être approchée de l'adorable petit minou, elle s'accroupit devant lui et posa son panier de champignons à côté d'elle. Puis elle posa ses deux mains sur ses genoux tout en dévisageant le petit animal sauvage au pelage roux.


"Bonjour, toi !" s'exclama t-elle d'une voix douce.

"Comment tu t'appelles ? Moi, c'est Alicia !"

..... Oui, elle s'attendait vraiment à ce qu'il lui réponde. Après tout, elle parlait bien à son corbeau, et il lui répondait. Alors pourquoi pas à un chat ? Mais peut-être que c'était dans sa tête tout ça et que le corbeau ne lui parlait pas vraiment, en fait. On ne savait pas. Avec elle, on ne savait jamais. C'était assez pénible, parfois.

Elle approcha ensuite ses petites mains du chat en armure, avec l'intention de le prendre délicatement entre ses mains.


"Pauvre petit chaton, qui donc t'a affublé d'un tel accoutrement ? Attends, laisse-moi t'aider..."

Elle essaya alors, en toute délicatesse, de l'extirper de cette armure qui avait l'air beaucoup trop lourde et inconfortable pour un animal aussi majestueux que lui.
Amadeus
avatar
Demon
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 06/12/2016
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Teppoudama - Téléportation - Hitsume
Techniques 3/combat : Okami no Ken - Doppelganger
Techniques 1/combat : Jigokutsuki

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Sam 10 Déc 2016 - 14:55
Amadeus était en train de voler à tout vitesse, toujours à la recherche d'un entraînement, le chat nommé Karin lui avait prescris un endroit spécial, mais une année seul ne pouvait pas être marrant, donc le lycan se devait de trouver quelqu'un d'intéresser pour un an en sa compagnie. La direction du loup garou était donc la forêt, il espérait rencontrer une personne de son ancienne meute qui souhaiterait bien l'accompagner pour changer un peu d'air, après tout cette meute se réunie tous les soirs depuis maintenant plusieurs siècles, un changement ne pouvait que faire du bien. Le démon sous forme humaine survolait des villes et des villages entiers, jusqu'à pouvoir enfin apercevoir la forêt, un endroit de prédilection pour un lycanthrope, rien qu'à voir les arbres dénudés de leurs feuilles cela lui rappelait des souvenirs, bons ou mauvais, peu importe, on parle plus ici de nostalgie avant tout. Amadeus se stoppa net dans son vol, l'aura transparente qui l'entourait éclata autour de lui, il descendit doucement, jusqu'à atteindre la terre ferme couverte de feuilles, l'hiver se manifestait sur la planète, c'était indéniable.

L'alpha opta pour sa forme de loup normal pour se balader dans la forêt, avant tout il avait très faim, donc il souhaitait chasser quelques animaux par ci par là pour pouvoir enfin faire une sieste en attendant les autres de la meute. L'air était glacial, mais le loup se baladait sans sembler en être atteint, les feuilles d'arbres craquelaient à chaque fois que ses pattes se posaient dessus. Le démon voyait les oiseaux chanter, quand soudain il entendit une branche se casser, il regardait partout autour de lui, mais ne voyait rien à part les arbres qui continuaient jusqu'à l'horizon, Amadeus utilisa son odorat développé, l'odeur était bestiale et se dégageait à quelques mètres, le loup continua à avancer vers l'odeur jusqu'à pouvoir enfin apercevoir l'animal qui s'avérait être un cerf. Sans hésitation l'alpha bondit sur l'animal pour le croquer sans pitié au niveau du coup, la bête tentait de se débattre en criant et en bougeant, mais la mort l'avait appelée, le corps du cerf s'écroula sur les feuilles orangeâtre.

Amadeus pris sa forme humaine et essuya sa bouche pleine de sang, il attrapa le cerf par les cornes avant d'envoyer un kikoha sur un arbre, cette attaque créa une petite explosion qui fit fuir les oiseaux et autres bêtes aux alentours. Le loup garou utilisa le bois de l'arbre détruit pour faire un feu de camps, il contait se régaler aujourd'hui, ce cerf était adulte et pouvait nourrir l'alpha pour deux bonnes heures. Et oui, les lycanthropes sont des créatures ayant beaucoup besoin de se nourrir pour garder la forme, dans le cas contraire ils se transforment par rage et ne maîtrisent plus rien, mais au moins quand il reprenne conscience ils ont le ventre plein. Amadeus posa ses fesses sur sur un gros morceau de bois, avant d'entamer son cerf bien cuit, il dévorait la bête qu'il avait lui même chasser avec agressivité, la manière dont il mangeait n'avait rien d'humain. En quelques minutes il ne restait plus que les os de l'animal, Amadeus s'essuya la bouche avec un mouchoir, avant de ressentir des présences non loin de lui, le loup garou se leva avant de se concentrer pour analyser les présences.

Il y avait une présence bestiale et une présence humaine, intrigué par cela Amadeus voulait absolument savoir de qui il s'agissait. Toujours sous sa forme humaine et sous aura indétectable le loup garou avança dans les profondeurs de la forêt, il voyait de très loin une petite fille au teint pâle, elle semblait jouer avec un chat, c'était bien mignon tout ça, mais Amadeus ne pouvait pas laisser un enfant jouer comme ça en plein milieu de la forêt en sachant très bien que les dangers sont présents. Le rouquin avança doucement vers la jeune fille et son animal, le regard sérieux, il prit la parole en s'adressant à la petite fille.


"Yo, je me présente, moi c'est Amadeus. Je ne voudrais pas t'embêter mais cette forêt est assez dangereuse tu ne devrais pas rester, je veux pas passer pour un chieur tu vois mais bon."

Amadeus porta ensuite son regard vers le chat, comme s'il sentait quelque chose d'anormal en lui, son aura lui rappelait vraiment beaucoup celle de Karine. Le loup put aussi observer une armure, mais le plus bizarre c'est que l'armure possédait les même dimensions que le corps du chat, le lycan alpha se posait beaucoup de questions.


Dernière édition par Amadeus le Lun 12 Déc 2016 - 20:06, édité 1 fois
Grisou
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/11/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Charge - Sieste - Estomac d'acier
Techniques 3/combat : Boule de poils énergétique - Miaulement strident
Techniques 1/combat : Léchouille

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Sam 10 Déc 2016 - 21:45
Le corbeau était maintenant à moins de trois mètres de là, à cette distance peut-être pouvais-je tenter de lancer mon épée afin de l'atteindre, mais je doutais pouvoir y arriver de par le poids de celle-ci. Non, je devais m'approcher. Etrangement, le volatile ne semblait pas effrayé, tant pis pour lui ça n'en sera que plus facile ! Deux mètres, mon armure m'empêcherait certainement de bondir jusqu'à lui, mais la longueur de ma lame couplé aux quelques centimètres gagné par le saut pourrait bien lui être fatale. Encore quelques pas et... Mes poils s'étaient hérissé, une horrible présence me faisait frisonner d'effroi. Quelque chose s'était approché, une bête ? Non, son odeur... Un Homme ? Sur mes gardes, je détournais le regard de l'oiseau afin de toiser cette personne qui s'était approché sans un bruit, si il s'agissait d'un braconnier, j'aurais sûrement à me défendre. Mais ce n'était rien de ce que j'avais pu imaginer, une jeune fille se tenait droite, me fixant de ses grands yeux qui me semblèrent brillé d'un étrange éclat. Soudainement, elle prit la parole, c'était presque un cri et j'en eu des frissons, une nouvelle fois. Petit minou ? Moi ?! Non mais, jamais on ne m'avait traité de la sorte. Certains m'appelaient sale bête, d'autres demi-portion, mais minou ? Adorable qui plus est ? Moi vivant, jamais ! Afin de montrer qu'elle faisait erreur sur ma personne, je tachais de brandir mon bouclier, plantant la pointe de mon épée dans le sol tout en prenant un air fier et déterminé. Oui, une position digne des plus grands héros et combattants, je n'étais pas un vulgaire minou ! Mais un grand guerrier ! Héhé, alors bluffé ?


Elle s'était approché, je voyais à son expression qu'elle s'interrogeait sur ma condition, elle voyait bien qui elle avait face à elle finalement ! Elle s'approcha pourtant, tout prêt de moi même, n'avait-elle pas peur ? J'étais pourtant armé. Intrigué, mon air supérieur se transforma rapidement, j'exprimais désormais une expression bien plus proche de l'étonnement. Tout en s'agenouillant, la jeune femme déposait son panier remplie de champignon à ses côtés. Je raffolais des champignons ! Enfin, je raffolais de beaucoup de chose, pratiquement tout ce qui se mange d'ailleurs. Voulait-elle me les offrir ? Je baissais ma garde, baissant mon bouclier, la main droite elle toujours posé sur le pommeau de mon épée planté dans le sol. D'un ton enjoué, elle m'adressa un bonjour des plus sincère, elle n'avait visiblement pas de mauvaises intentions et n'était rien d'autres qu'une jeune femme partit cueillir quelques champignons. A cette heure ? Peut-être était-elle perdu. Elle me demandait mon nom, elle s'était présenté comme s'appelant Alicia, ça faisait longtemps qu'on ne m'avait pas adressé la parole et encore moins dit son nom ! J'étais désormais ravis d'être tombé face à cette fille, j'en avais totalement oublié le corbeau. J'aurais aimé lui répondre, mais je ne pouvais pas. Pourtant, par réflexe comme à chaque fois depuis ma transformation, je tentais de lui répondre.


"Maow !" Voila le seul son qui parvint à sortir de ma gorge, un vulgaire miaulement.


Je grimaçais, remuant mes moustache en signe d'agacement. Alicia, elle, ne paru pas déçu par mon manque de répondant. Approchant ses mains que je regardais sans la moindre once d'inquiétude quant à ce qu'elle souhaitait faire, Alicia se demanda comment j'étais atterri dans cette armure, souhaitant m'aider à m'en débarrasser. Elle m'avait encore une fois appelée chaton, j'étais à ses yeux rien de moins qu'un PAUVRE et PETIT CHATON. Bien que en premier lieu ces dires me paraissaient désagréable, la voix de la jeune femme était relaxante et je ne faisais alors plus guère attention à ces mots irritant. Délicatement, Alicia tenta de m'extirper de mon armure. Alors que j'étais comme hypnotisé par les traits de son visage qui me paraissaient totalement épuré, sa peau lisse simplement parfaite et son regard si tendre qu'il parvenait à faire fondre mon coeur de guerrier, je repris conscience au moment où mon accoutrement commençait bouger.


"Maaaaow !"


Je remuais, poussant tant bien que mal de mes pattes avant sur ses mains afin de la faire lâcher prise. Plongeant alors mon regard dans le sien, je remuais la tête de droite à gauche afin de lui faire comprendre qu'il n'était pas nécessaire de retirer cette armure. Je pointais alors mon épée de la patte droite, celle-ci toujours planté dans le sol. Mains sur les hanches, je me positionnais de nouveau tel le guerrier que j'étais relevant la tête, menton haut dans l'espoir qu'elle comprenne enfin qui j'étais. Je ronronnais, la présence de cette Alicia m'était agréable, en faisant attention je découvrais elle dégageait une odeur véritablement appréciable. Soudain, ma truffe frissonna à nouveau, l'odeur d'une bête cette-fois. Attrapant ma lame, relevant mon bouclier, je me plaçais de façon à défendre Alicia. Aux aguets, mon regard se porta soudainement sur deux petits yeux brillant à travers l'ombre des arbres. La bête approchait ! Finalement, je fus étonné de découvrir non pas un animal mais un autre homme, un certain Amadeus. Il s'adressa à Alicia, proclamant qu'il était dangereux de se promener ainsi dans la forêt, dans un sens il avait raison. Mais Alicia ne craignait rien, j'étais là moi ! Et puis, cet homme semblait m'inspecter, il ne m'avait même pas salué. Il ne me plaisait pas, pourquoi sentait-il la bête d'ailleurs ?!


"Ksssh !" Je sifflais dans sa direction, contrairement à Alicia, cet homme ne m'inspirais vraiment pas confiance.
Alicia Runhour
avatar
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Slow Time / Stop Time / ???
Techniques 3/combat : Backward / Past Jump
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Lun 12 Déc 2016 - 19:41


*Maow ? C'est, ma foi, un prénom très commun pour un chat ! Il faudra lui en trouver un plus original !* avait-elle pensé lorsque le chat roux lui avait donné son nom.

Puis, alors qu'elle le tirait doucement vers elle et essayait de comprendre les mécanismes de son armure pour la lui ôter et le mettre plus à l'aise, le petit chat mignon poussa sur les mains de la jeune fille à la peau très pâle, de façon à s'extirper de sa prise frêle. Alicia le laissa aussitôt s'échapper et Maow hocha la tête en signe de négation.


"Tu ne veux pas retirer ton armure ? Bon, très bien alors, je ne t'embêterai plus avec ça."
fit-elle en souriant gentiment.

Monsieur le Chat désigna son épée d'un geste de la main puis bomba le torse fièrement. Alicia laissa échapper un petit rire enfantin tout en fermant les yeux gaiement.


"Hi hi hi ! Tu n'es vraiment pas un petit chat comme les autres toi, n'est-ce pas ?"

Ce chat était plutôt dégourdi, pour un chat. Il savait s'habiller et était capable de tenir une petite épée dans sa patte. C'était bien la première fois qu'elle voyait un chat aussi futé et adroit. Peut-être s'agissait-il d'un bébé Moojuu ? Ah, si seulement Doki était là... Il aurait certainement su comment se débrouiller avec un bébé Moojuu, lui qui savait trouver la bonne solution en toutes circonstances !

Ce fut à ce moment là qu'une voix d'homme se fit entendre. Alicia n'avait pas trop remarqué ses bruits de pas, plongée dans ses pensées. Elle se redressa et se retourna lentement vers le nouveau venu tout en levant la tête vers lui avec un air étonné. Il s'appelait Amadeus et était très gentil : il lui conseillait de ne pas traîner dans la forêt car c'était dangereux.

Elle sourit de nouveau et répondit avec une grande politesse :


"Bonjour Monsieur Amadeus, je m'appelle Alicia ! Une forêt dangereuse, vous dites ? C'est bizarre, je n'ai encore jamais rencontré de bêtes sauvages..."

D'un air soucieux, son regard se porta vers le côté alors qu'elle réfléchissait aux éventuels dangers qu'elle aurait pu croiser. Mais non, rien ne lui venait en tête. Elle se dit alors que cet homme avait probablement dû en croiser, lui. Son regard aux yeux noisettes qui brillaient d'un léger éclat rouge à cause du reflet de la lumière du soleil couchant revint sur l'homme aux cheveux roux, d'une couleur similaire à celle du pelage du chat.

"Vous en avez croisées, vous ?" demanda t-elle sur un ton curieux.

"En tout cas, c'est très gentil de vous inquiéter pour moi, mais ne vous en faites pas, j'ai rencontré cet adorable... hm, comment allons-nous l'appeler ?... Ah oui ! Monsieur Moustache ! Ça lui va bien, vous ne trouvez pas ? Maintenant que j'ai Monsieur Moustache pour me protéger, il ne peut plus rien m'arriver." affirma t-elle d'un air sérieux comme si elle en était réellement convaincue.

C'était probablement le cas, d'ailleurs.
Amadeus
avatar
Demon
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 06/12/2016
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Teppoudama - Téléportation - Hitsume
Techniques 3/combat : Okami no Ken - Doppelganger
Techniques 1/combat : Jigokutsuki

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Lun 12 Déc 2016 - 21:04
L'alpha n'avait plus aucun doute, le chat tigré ne pouvait pas qu'être un simple chat, il portait sur lui une armure, un bouclier et même une épée. Le félin semblait ne pas apprécier la présence du loup garou, la preuve en était qu'il sifflait en sa direction comme s'il se sentait en danger. La bête sous forme humaine en voyant ça ne pouvait pas s'empêcher de sourire, depuis son absence sur la planète Terre, beaucoup d'autres choses hors logique avaient fait surface. La fille au teint pâle disait se nommer Alicia, un jolie prénom pour une odeur vraiment agréable, Alicia semblait très innocente à travers ses yeux pourpres. Amadeus portait toujours son regard vers le chat armé, il voulait absolument savoir ce qu'il pouvait valoir en combat, histoire de certifier s'il pouvait être apte à défendre la belle Alicia. Plongé dans ces pensées, Amadeus n'avait pas fait attention à la question de la fille, elle avait simplement demandé si l'alpha avait trouvé de son coté un danger dans la forêt.

Le lycan regardait l'humaine droit dans les yeux, toujours avec un sourire il écoutait ce qu'elle avait à lui dire. En récapitulatif, le chat n'était pas l'animal de compagnie d'Alicia, elle l'avait juste rencontré dans la forêt, elle semblait avoir confiance en l'animal, mais Amadeus ne partageait pas son avis. Le loup garou savait que le félin tigré était spécial, un peu comme Karine, mais la vraie question était de savoir si Monsieur Moustache savait se servir de sa belle épée. Amadeus bouillonnait d'envie de connaître les pleines capacités du chat, il se rapprocha de quelques pas des deux protagonistes avant de saisir la parole d'une voix grave et nette, tout en regardant Alicia.


"Je n'ai pas rencontrer de problèmes sur ma route, mais je te garantis que tu n'as pas idée des genres de bêtes sur les quelles tu pourrais tomber dans cet endroit."

Amadeus, imposa une courte pose avant de s'accroupir en regardant le félin de plus près.

"J'aimerais vérifier si ce chat est capable de te défendre, il est vrai qu'il semble comprendre tout ce qu'il voit, mais il ne semble pas être doté de la parole je trouve ça très dommage, heureusement je comprends très bien les animaux. Il n'y a qu'un moyen de voir si Monsieur Moustache est apte à te protéger, je vais le tester et voir de quoi il est capable, si je juge qu'il peut te protéger je partirais, dans le cas contraire tu devras quitter la forêt. Ne t'inquiète pas Alicia, je ne vous cherche aucun mal, bien au contraire."

Amadeus voulait absolument voir ce que ce chat pouvait faire, il se téléporta derrière Alicia avant de la saisir et de la placer sur son dos, une fois cette étape passée, le lycanthrope commença à courir à une grande vitesse, une vitesse qui n'avait rien d'humain, le loup slalomait d'arbre en arbre pour perturber Monsieur Moustache. L'alpha exécuta un bond d'une dizaine de mètre avant de se poser sur une branche d'arbre, il fit de même en allant de plus en plus haut à chaque fois, le lycan ne savait même pas si le chat avait pu suivre la cadence tellement il allait vite. Amadeus tenait les mains d'Alicia fermement pour ne pas qu'elle tombe, le lycan arrêta sa route au niveau de la cime d'un arbre, il tenait sur une branche solide.

"Ne te fait pas de soucis, je ne fais que tester Monsieur Moustache."

Amadeus attendait la réaction du félin avec impatience, il souriait d'excitation.
Grisou
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/11/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Charge - Sieste - Estomac d'acier
Techniques 3/combat : Boule de poils énergétique - Miaulement strident
Techniques 1/combat : Léchouille

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Lun 12 Déc 2016 - 23:03
Mais c'est qu'il me cherchait en plus l'animal ? Il disait vouloir vérifier si j'étais capable de me défendre, qu'avait-il derrière la tête celui-là ? Si il cherchait la bagarre, il allait la trouver ça c'était sûr ! L'homme s'était approché et me toisait maintenant de prêt, accroupi à quelques pas de moi. Visiblement il ne semblait pas effrayé par ma prise de position... J'aimais pas ça du tout, mais tu toucheras pas à la fillette ! Alicia m'avait appelé Monsieur Moustache. Encore un nom absurde, mais c'était bien la première fois qu'on avait cherché à m'en donné un, je l'acceptais avec plaisir venant d'elle. M'oui, Monsieur Moustache... Monsieur Moustache, c'était pas mal finalement, digne de ma personne. Elle disait compter sur moi pour la protéger du danger, je n'y manquerais pas elle pouvait en être sûr. D'abord, cet étranger aux intentions étrange, je devais m'en occuper, il sentait le sang frais à plein nez le bougre, il cachait quelque chose. C'était lui le danger !


Il disait donc vouloir me tester, voir si j'étais capable de protéger Alicia des bêtes qui rôdaient dans la forêt. Les bêtes n'étaient pas un problème, j'en ai mâté moi des monstres t'en fais pas, mais si tu t'approches c'est ta sale tête que je vais me farcir moi ! Il avait fait un pas, je réagissait en conséquence, sifflant de nouveau.


"Ksssssh !" Cette fois plus long, je comptais bien le dissuader d'approcher.


Soudain, il disparu littéralement, je n'y comprenais rien ? Qu'avait-il fait ? Un courant d'air vint me raser la nuque. Derrière ! L'homme était apparu en un éclair derrière nous, attrapant Alicia au passage avant de la hisser sur son épaule. Hé'p ! Un instant enflure tu t'en tireras pas comme ça ! Trop tard, il s'était échappé à une vitesse surprenante tout en bondissant de branche en branche. Malgré ma vision nocturne accru, j'avais du mal à le distinguer et ne pouvait me fier qu'au son des branches, il allait beaucoup trop vite ! Etait-il réellement humain ? J'en doutais. Après quelques instants à accomplir ces gestes bien trop agiles pour être ceux d'un homme lambda, il prit place sur une branche solide à une dizaine de mètres du sol. Alicia était toujours entre ces mains, ce salaud l'avait capturé sous mon nez, il se jouait de moi.


"Maaaoow !" J'arrive fillette, bouge pas j'viens te chercher !


Le bougre m'avait appelé Monsieur Moustache, mais il n'en avait pas le droit, ce nom m'avait été donné par Alicia et elle était la seule qui pouvait le prononcer. Tiens toi prêt mon p'tit gars, tu vas ressentir le poids de centaines d'années ! J'enfonçais mon casque sur ma petite tête, brandissant mes armes alors que je prenais appuie sur mes pattes arrière. Me laissant d'abord tomber en avant, je me propulsais soudain à une vitesse non négligeable en direction de l'arbre sur lequel il reposait. Entraîné par le poids de mon armure, bouclier en avant, je heurtais l'arbre tellement fort qu'il en fut quasi déraciné. Avachi à son pied, le choc avait été assez puissant pour faire pencher l'arbre, le tronc se fissurant à de nombreux points tandis que les branches les moins résistantes chutaient une à une. La sienne cependant tenait encore en place, mais le mouvement brusque avait très certainement déséquilibré le malin qui finirait probablement par tomber. Alicia ne devait pas se blesser, je devais la rattraper. Réajustant mon casque qui avait bougé suite au choc, je levais la tête afin de constater l'état de mon homme et de prévoir où devais-je me placer pour réceptionner Alicia. Qu'en était-il ?
Alicia Runhour
avatar
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Slow Time / Stop Time / ???
Techniques 3/combat : Backward / Past Jump
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Mar 13 Déc 2016 - 13:57
"Quel bien étrange personnage, n'est-ce pas, Monsieur Moustache ?"

La douce voix d'Alicia venait de se faire entendre, dans le dos du chat chevalier, un... chat-valier...?... qui cherchait désespérément après elle, la tête levée et les yeux rivés sur les branches d'arbre qui s'effondraient. Nul doute que ce dernier serait surpris de l'entendre juste derrière lui alors qu'il pensait qu'elle était en train de chuter, d'autant plus qu'elle n'avait émis aucun son à son arrivée, elle était apparue là comme par enchantement.

Après avoir épousseté sa longue robe blanche et désormais un peu tâchée de terre et de verdure, elle chercha du regard l'homme aux cheveux roux, et posa son regard sur lui lorsqu'elle le trouva enfin.


"Merci pour cette petite balade, mais à vrai dire, je préfère marcher." répondit-elle sur un ton neutre.

Cela ne lui avait pas trop plu de se faire trimballer de la sorte contre son consentement, malgré cela elle n'était en rien énervée, restant calme et impassible. Elle espérait tout de même qu'il en avait fini avec ses tests, elle ne voyait pas bien le sens de tout cela.
A présent, revenons un peu en arrière pour comprendre ce qu'il s'était passé, voulez-vous ?

Quelques secondes plus tôt, alors que le chat-valier venait de transpercer le tronc d'arbre pour le faire tomber sur le côté, Alicia, qui avait senti le danger venir, avait instinctivement ralenti le temps. Pour elle, et elle seule, tout avait alors semblé tourner au ralenti. L'arbre et ses branches chutaient très lentement, et les mouvements d'Amadeus étaient devenus également très lents. Mais tout cela, les deux autres protagonistes n'avaient pas pu s'en rendre compte, pour eux, tout se déroulait normalement. Alicia était la seule à avoir conscience de ce ralentissement, et à ne pas en être affecté puisqu'elle pouvait toujours se mouvoir normalement, ce qui donnait l'impression aux autres personnes qu'elle bougeait en fait extrêmement vite. Elle profita donc de ce ralentissement et de la perte d'équilibre que la chute avait dû provoquer chez Amadeus pour se détacher de lui. Mais alors qu'elle cherchait un moyen de descendre de là sans se faire mal, elle trébucha sur la branche, et entama alors une chute vertigineuse, bien que très longue dans sa perception.


*Zut, je suis en train de tomber. Il va falloir que je fasse quelque chose... Et en plus, mon panier à champignons est resté là-bas.* eut-elle le temps de penser alors que son corps n'avait pour l'instant chuté que de quelques millimètres.

Elle prit même le temps de soupirer de désarroi.


*Je me demande bien où est passé Monsieur Corbeau, d'ailleurs. Bon, je ferais mieux de retourner sur cet arbre.*

A partir de cet instant, elle avait reculé le temps, ce qui avait eu pour conséquence de faire remonter son corps, en chute libre, sur la branche d'arbre, juste avant qu'elle ne trébuche. Elle avait alors fait plus attention à elle, cette fois-ci, et, arrêtant complétement le temps pour le figer, elle était doucement descendue de l'arbre penché, à quatre pattes, afin d'atteindre la terre ferme. De là, elle avait pu marcher jusqu'à se retrouver dans le dos du chat. Elle l'avait contourné afin d'avoir l'air d'apparaître derrière lui plutôt que devant, afin de ne pas le surprendre : voir quelqu'un apparaître soudainement devant soi pouvait être effrayant. Une fois fait, le temps avait repris son cours normal. Le chat s'attendait à ce qu'elle tombe et la cherchait, l'arbre et les branches chutaient, et Amadeus, qui devait être surpris de ne plus sentir le contact de la fille sur son dos, devait être en train de se sortir de là d'une manière ou d'une autre, elle ne se faisait pas trop de soucis pour lui. Pour eux, tout s'était déroulé normalement, ils n'avaient pas conscience que le temps avait été ralenti puis remonté puis stoppé. De leur point de vue, Alicia avait disparu pour réapparaître en bas comme par magie.

Mais revenons encore un peu plus tôt. Amadeus venait de répondre qu'il n'avait pas rencontré de problèmes mais que ça pouvait quand même être dangereux. Puis il proposa un défi au chat pour savoir s'il était capable de la protéger. Quelle idée saugrenue ! Mais avant qu'elle n'ait pu exprimer le moindre refus, il disparut puis réapparut devant elle.


*Ça alors ! Il peut aussi se téléporter comme Doki ! Ce doit être un magicien lui aussi, alors !*

Puis il la prit sur son dos avant de filer à la vitesse de l'éclair. Alicia en eut le souffle coupé, elle n'était pas habituée à de telles vitesses, puisque lorsqu'elle ralentissait le temps, bien que les autres pouvaient la voir se déplacer vite, pour elle c'était une vitesse normale et elle ne ressentait pas les effets du vent, de l'accélération etc... Contrairement à maintenant. Elle fut un peu déséquilibrée en plus avec tous ces bonds et ces slaloms, c'était à croire qu'il voulait la rendre malade ! Elle se demandait bien pourquoi il l'embarquait, en plus.
Et soudain, l'arbre commença à pencher dangereusement et des branches se brisèrent et chutèrent. Cela devenait un peu trop dangereux. Aussi décida t-elle d'activer son pouvoir. Quant à la suite, vous la connaissez déjà... Mais comment Amadeus allait-il s'en sortir ?


Dernière édition par Alicia Runhour le Jeu 15 Déc 2016 - 20:44, édité 1 fois
Amadeus
avatar
Demon
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 06/12/2016
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Teppoudama - Téléportation - Hitsume
Techniques 3/combat : Okami no Ken - Doppelganger
Techniques 1/combat : Jigokutsuki

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Mer 14 Déc 2016 - 22:26

Amadeus montrait aux deux protagonistes ses capacités physiques surhumaine, il voulait s'échauffer tout en essayant de voir ce que le chat pouvait faire. Le loup garou regardait la fille au teint pâle et aux yeux rouges pendant la course et elle ne semblait pas vraiment apprécier cette pseudo attraction, une fois arrivé bien haut sur l'arbre, le lycan regardait le dénommé Monsieur Moustache en train de courir pour tenter de récupérer Alicia, même s'il venait de se rencontrer il n'hésitait pas à risquer sa vie pour la sauver, cet animal arborait donc un caractère héroïque et noble. Soudain, avec la force qu'il avait réussi à avoir, le félin tigré avait donné un coup de bouclier sur l'arbre, celui ci commençait à bouger, mais même à cette hauteur l'Alpha ne risquait pas de mourir, mais ce n'était peut être pas le cas pour Alicia qui se trouvait encore dans son dos large. Le démon ne ressentait plus le poids de l'humaine contre son dos, il regarda et pu observer qu'elle avait disparue, cependant il restait peu de temps avant de tomber donc Amadeus pressa sur la branche avec ses mollets pour se catapulter sur un arbre voisin.

Le loup examina le sol et il vit le chat en compagnie d'Alicia, incroyable ! Cette humaine avait pu descendre avant Amadeus et cela en un clin d'oeil, l'amnésique lycanthrope n'avait absolument pas remarquer à quel moment elle avait pu faire une chose pareille, et voilà qu'Alicia l'intriguait autant que Monsieur Moustache. Les pieds posé sur une branche à plus de quinze mètre du sol, Amadeus bondit branche par branche jusqu'à pouvoir descendre faisant craqueler des feuilles mortes au passage, accroupi sur le sol une fois de plus, le lycan s'octroya la parole, le regard gerber en direction des deux individus.


"Vous m'impressionnez dis donc, je ne m'attendais pas à ça de la part de Monsieur Moustache c'est un joli tour de force. Dis donc Alicia, je ne suis pas dupe, tu n'es pas descendu aussi vite sans aucun procédé pour toi il est évident que c'est physiquement impossible, à moins que, après tout le chat à très bien réussi à déraciner l'arbre. Bon, je suis d'humeur joueuse, je vous réserve deux test de plus, donc passons vite au deuxième. Celui ci il est pour toi Alicia, tu vas devoir éviter de te faire transpercer par des lames d'air, tu as réussi à descendre à une tel rapidité je trouve ça logique que tu puisses éviter quelques lames d'air. Je sais que tu vas vouloir intervenir Monsieur Moustache, donc je vais devoir t'empêcher d'intervenir."

Le loup garou se téléporta derrière le félin et lui envoya un coup de pied très puissant de manière à projeter l'animal dans les airs, par la suite le démon se concentra avant d'envoyer une dizaine de lames d'air tranchantes vers Monsieur Moustache, Amadeus voulait voir si lui aussi pouvait éviter cela. L'Alpha venait d'utiliser une de ses techniques du nom de Hitsume, avec le mouvement rapide et net de ses mains le loup garou arrivait à trancher l'air. C'était au tour de l'humaine maintenant, Amadeus maintenant sa main droite vers le haut de manière verticale, il baissa sa main d'une manière tellement rapide que le mouvent était invisible à l'oeil nue, une grande lame d'air se dirigeait vers Alicia, au lieu d'en envoyer une dizaine de petite comme fait pour le félin au pelage tigré, le lycan avait opté pour une seule lame bien plus grande. Le but de ces actions de la part du démon était de comprendre les pouvoirs de la gamine au teint pâle, car à vrai dire il n'avait rien compris à comment elle avait fait pour descendre, à part le fait que c'était anormal pour sa condition physique actuelle.

Amadeus ne comptait pas laisser Monsieur Moustache comme ça, il semblait bien plus fort que son ce que son apparence dégageait, le lycanthrope se téléporta au dessus du chat avant de lui donner un coup de poing en direction du sol, puis il lui écrasa la face en maintenant la force avec son pied pour ne pas qu'il s'échappe. Le loup garou afficha un sourire avant de prendre une nouvelle fois la parole.


"Augmentez le niveau de vos pouvoir car la troisième étape pourrait très bien être fatale..."
Grisou
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/11/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Charge - Sieste - Estomac d'acier
Techniques 3/combat : Boule de poils énergétique - Miaulement strident
Techniques 1/combat : Léchouille

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Jeu 15 Déc 2016 - 0:25
Mes poils s'hérissèrent lorsque sa voix pourtant si douce s'éleva dans mon dos. J'en perdu l'équilibre de par la violence du précédent choc et la surprise que m'avait procuré cette soudaine apparition, Alicia se tenait là, juste derrière moi, un magnifique sourire aux lèvres. Mais quoi, comment ? Mon visage exprimant bien mon étonnement, je regardais à tour de rôle le lieu en haut de l'arbre où l'homme et Alicia se trouvait quelques secondes plus tôt ainsi qu'Alicia elle même... Avais-je raté quelque chose ? Bon, peu-importe, elle était sauve et ne semblait pas blessé, au contraire même on aurait cru qu'elle s'était amusé à valdinguer de la sorte. Je soulevais légèrement mon casque afin d'en faire dépasser mon visage, la visière m'empêchait de bien voir et je souhaitais m'assurer que je ne rêvais pas. Ce ne semblait pas être le cas, la jeune fille nettoyait simplement ses vêtements avant de lever les yeux au ciel, elle semblait bien chercher son ravisseur. Je la suivis donc dans sa recherche, ne posant pas de question puisque j'en était totalement incapable. Notre homme était perché sur une nouvelle branche, il n'avait pas chuté et s'en était bien tiré. Visiblement il était plein de ressource, son agilité témoignait bien du fait qu'il n'était pas un humain lambda. Alicia s'adressa à lui, d'un ton totalement innocent d'ailleurs, lui faisant part du fait qu'elle n'appréciait pas tant ce genre de manière mais le remerciant tout de même pour la "ballade". Cette fille était profondément pure, chaque chose en elle était agréable, sa voix, ses dires, ses gestes. Une chose était sûr, bien que je ne la connaissais que depuis peu, je la protégerait au péril de ma vie comme le héros que je suis ! Ca sonnait bien, mais ce n'était pas le moment de me réconforter quant à mon idéal de justice, l'homme était dangereux et ne semblait pas en avoir fini avec moi... Avec nous. Tandis que je tentais tant bien que mal de me redresser, trop fier pour demander de l'aide à Alicia alors que j'étais semblable à une tortue retourné sur sa carapace, Amadeus entamait sa descente afin de nous rejoindre à terre.


Une fois relevé, après quelques honteuses minutes à gigoter, je m'empressais de prendre les devant et de me placer face à Alicia. Brandissant mes armes, casque enfoncé sur le crâne, j'attendais de voir ce que préparait l'homme. Il se disait impressionné par nos prouesses, hé hé, alors tu vois gamin je suis pas un ri... Nos ? Amadeus avait souligné le fait qu'Alicia lui avait étrangement échappé et descendu me rejoindre en l'espace d'un instant. Bien que je n'avais pas pris la peine de réfléchir il était vrai qu'elle avait accomplie une chose peu commune pour fillette comme elle. Mais ce n'était pas important, comme je m'en doutais cet imbécile n'en avais pas fini, il se disait d' "humeur joueuse"... Hey, 'te moques pas de moi, cette fois tu vas la prendre ta raclée ! Il voulait attaquer Alicia avec des "lames d'air", je n'y comprenais rien mais il était évident qu'il ne toucherais pas à un seul cheveux d'Alicia. Il se doutait bien que je tenterais de l'en empêché, 'pas si demeuré le bonhomme, et disait qu'il allait lui s'assurer que je n'intervienne pas... 'Marrant ça, et bien vas-y, essaie pou-... Je n'eu pas le temps de comprendre ce qui s'était passé que je me retrouvais propulsé en l'air, comment avait-il fait pour me soulever de la sorte ? Le poids de mon armure m'avait permis de ne pas trop souffrir du coup, mais il était tout de même parvenu à m'envoyer valser en l'air. Dans cette position, j'étais incapable de bouger, bien qu'en tant normal je pouvais retomber sur mes pattes, en ce cas précis mon armure entravait grandement mes mouvements et il s'avérerait fastidieux de me retourner en l'air.


"Maaaaow !" Miaulais-je dans l'effort.


Je parvins tout de même à dévier de quelques degré sur le côté, le poids de mon armure s'occupant du reste alors que je me retournais doucement. Horreur ! Je percevait distinctement des sortes d'ondes qui arrivaient dans ma direction à une vitesse affolante, c'était sûrement de cette attaque que Amadeus avait parlé tout à l'heure, l'enflure ! Tentant de bloquer à l'aide de mon bouclier, les lames tranchèrent net mon armure en entaillant de nombreuses partie de mon corps. Heureusement, j'avais un petite taille et peu de lames avaient touché, mes organes vitaux ayant était épargné, le seul danger était désormais l'atterrissage. Au sol, je pouvais voir Alicia faire face à l'homme qui l'attaqua elle aussi, envoyant valser une attaque semblable à celle qu'il m'avait fait subir. Bon sang, Alicia sera-t-elle vraiment capable de survivre à ça ? Je te protégerais tiens bon ! Je fus bien trop optimiste, évidemment, il n'en avais pas fini avec moi. Encore une fois, il semblait s'être littéralement téléporté à mes côtés avant de me donner un puissant coup de poing que mon armure encaissa aisément. Seulement je fus alors propulsé bien trop rapidement au sol et ne parvins pas à me réceptionner correctement, m'écrasant au sol tout en le fissurant sous le poids de l'impact. Ce salaud plaça ensuite son pied sur mon casque afin de me garder ainsi encastré dans le sol. Si il croyait s'en tirer comme ça, il rêvait, si ça se trouve Alicia était blessé et je n'avais rien pu faire pour la préserver... Tu vas morfler AMADEUS ! Je gigotais tant bien que mal pour me défaire de son étreinte, mais le poids de mon équipement allié au sien m'empêchait de me dégager... Pourtant je ne pouvais rester là à rien faire, je me relèverais et te rendrais la pareille gros malin, tu vas subir ma colère ! Je persévérais, tentant de m'extraire de là, gigotant dans tous les sens dans l'espoir de me relever pour lui refaire le portrait.
Alicia Runhour
avatar
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Slow Time / Stop Time / ???
Techniques 3/combat : Backward / Past Jump
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Jeu 15 Déc 2016 - 21:15
Amadeus les complimenta, affirmant être impressionné notamment par Monsieur Moustache. La jeune fille baissa la tête vers le petit chat, c'est vrai qu'il était très fort ce petit minou, ce n'était pas du tout ordinaire, ça !
Puis Amadeus affirma vouloir jouer avec eux et dit à Alicia qu'elle devrait éviter des lames d'air parce qu'elle semblait posséder des capacités hors du commun. Elle lui lança un regard étonné.


"Moi...?" demanda t-elle, innocemment.

Alicia n'avait pas très envie de jouer. La nuit était déjà tombée, elle tombait tôt durant cette période, il était donc temps de rentrer chez elle pour cuisiner une délicieuse omelette aux champignons.


"Je suis désolée, mais je..."

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que l'homme aux cheveux roux disparut de nouveau pour réapparaître derrière le minou avant de l'envoyer balader d'un puissant coup de pied. Aussitôt, elle mit sa main devant sa bouche comme si elle était un peu choquée.

"Oh non, pauvre Monsieur Moustache..."

Amadeus l'enchaîna en faisant une technique étrange qui donnait l'impression qu'il le tranchait à distance, découpant son armure et le blessant légèrement. Alicia fronça légèrement des sourcils tout en s'avançant vers Amadeus, et elle affirma sur un ton qui se voulait autoritaire mais qui manquait cruellement d'énergie et était donc loin de l'être, à cause de sa douce façon de parler qu'elle ne parvenait jamais à changer :

"Mais arrêtez, enfin... Vous allez lui faire mal..."

Décidément, cet homme était d'une nature très violente. Il se tourna alors vers elle pour faire un mouvement vertical du tranchant de la main, mais Alicia ne pouvait détacher son regard du pauvre Monsieur Moustache pour qui elle ressentait déjà de la compassion. Habituellement, elle s'efforçait de ne pas s'attacher aux gens afin de ne plus avoir à affronter la souffrance de les perdre un jour, mais lorsqu'il s'agissait d'animaux, elle ne parvenait pas à rester indifférente.
N'accordant aucune attention à Amadeus ni à son attaque, elle entreprit de se précipiter vers Monsieur Moustache pour voir s'il allait bien, mais à peine eut-elle fait un pas qu'elle se sentit plus légère. Puis une forte douleur lancinante et quasiment insupportable se fit ressentir au niveau de son épaule droite. Le bruit d'un objet tombant au sol attira son regard, et elle put alors distinguer son bras droit qui venait de tomber à ses pieds, à côté d'elle, alors que d'effroyables et horrifiantes gerbes de sang s'éjectaient de son épaule. La lame d'air d'Amadeus, qu'elle n'avait pas vu arriver, trop focalisée sur le sort du pauvre chat, lui avait découpé le bras au niveau de l'épaule droite. C'était pas de chance, ça.
Malgré la douleur extrême qu'elle ressentait et cette vision d'horreur que ses yeux perçurent, aucun son ne fut émis par ses cordes vocales, c'était comme si elle ne réagissait pas vraiment à ce qu'il venait de se passer.


*Oh non ! Mon bras est tombé... Ça fait drôlement mal, dis donc. Comment je vais bien pouvoir faire cette omelette aux champignons, maintenant ?*

Très rapidement, elle se sentit extrêmement faible et son petit corps frêle se mit à trembler. Elle tourna lentement la tête vers Monsieur Moustache, avant de murmurer d'une voix tremblante :

"Je ne me sens... pas très bien..."

Aussitôt, elle s'effondra au sol, à cause de la perte de sang qui l'avait rapidement affaiblie. Elle était à deux doigts de perdre connaissance.

*Est-ce que c'est déjà l'heure de partir...? C'est dommage... J'aurais bien voulu partager une dernière omelette aux champignons... avec Monsieur Moustache...*

Elle savait bien que cela arriverait un jour, c'était la destinée de tout le monde. Elle avait déjà vécu 112 ans, c'était bien plus que ce qu'elle aurait pu espérer, d'autant plus qu'elle avait eu la chance de ne pas connaître les inconvénients d'un corps vieillissant.
Amadeus
avatar
Demon
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 06/12/2016
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Teppoudama - Téléportation - Hitsume
Techniques 3/combat : Okami no Ken - Doppelganger
Techniques 1/combat : Jigokutsuki

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Ven 16 Déc 2016 - 11:42

Les choses commençaient à prendre une tournure assez bizarre, en effet il s'avérait que la petite Alicia n'avait pas pu éviter la lame d'air qu'Amadeus lui avait envoyé, elle était bien trop concentré à s'apitoyer sur le sort du félin. En parlant de lui, de son coté c'était pas grandiose non plus, il avait été blessé par les petites entailles et il était sous le pied droit du loup garou, il ne pouvait absolument rien faire. C'était avec stupeur que le rouquin observa la jeune fille se faire trancher le bras droit, elle était trop dans les nuages, pourtant le lycan avait en tête qu'elle cachait un pouvoir et pas des moindres, mais cette prestation voulait peut être dire le contraire ? Dans tous les cas ce qui est fait est fait, Amadeus ne ressentait aucune pitié envers la fille, il la trouvait même un peu idiote sur ce coup là, le loup garou écrasa la tête du chat tigré dans la terre puis se téléporta en une fraction de seconde à coté de la jeune fille au teint pâle avant d'examiner avec plus de tact la situation. Le lycan voyait qu'Alicia était au bord de la mort, il pris son poux avec ses doigts avant de se saisir de la parole.

"Tu me déçois Alicia, tu as réussi à descendre à une grande vitesse de l'arbre, pour au final te faire trancher le bras comme ça aussi facilement ? On dirais que tu ne luttes même pas avec la vie, t'es dans les nuages ou quoi ?! Dans ton état je me vois dans l'obligation de mettre un terme à tes souffrances, mais avant cela dis moi comment tu as procédé pour descendre de l'arbre comme ça, je suis très curieux vois-tu."

Voyant qu'elle n'était peut être pas en état de dire un mot de plus, Amadeus ferma les yeux de la fille, avant de creuser avec ses propres mains dans la terre, un endroit où Alicia allait enfin pouvoir reposer en paix. Une fois la tombe terminée, le lycan s'empara du corps potentiellement sans âme d'Alicia avantde la jeter sous la terre, puis le loup referma vite le creux avec la terre sur le côté. Il se faisait déjà nuit, le loup garou sentait encore l'énergie du félin, il était certain que cette scène ne lui aurait pas plu. Amadeus posa son regard sur le dénommé Monsieur Moustache avant de prendre sa forme de loup garou, maintenant il pouvait enfin libérer sa véritable forme bestiale !

"Bon j'avoue que depuis le début le vrai danger c'était moi. AH AH AH AH AH AH AAAAAH AHA HAHAHAHAHAHAHAHAHAH AH !!!!! Comme tu peux le voir je suis un lycantrhope et je déteste que des intrus viennent mettre le pieds dans la forêt, tous comme les autres lycans je tue ceux qui pénètrent dans mon territoire de prédilection tout simplement. J'ai tellement faim là tout d'un coup, tu vas y passer comme Alicia je crois."

Amadeus était sous sa forme originelle, rien ne pouvait l'arrêter, il souhaitait tout simplement tué le chat, par pulsion, par faim et par envie, son côté démoniaque prenait le dessus sur lui et il ne pouvait rien y faire. La bête féroce se déplaça en courant jusqu'au félin, avant de le griffer à plusieurs reprises au niveau de la tête, pour enchaîner tout ça, le lycanthrope attrapa Monsieur Moustache par la gorge avant de s'octroyer une nouvelle fois la parole.

"Tu es héroïque, mais dans ce monde la bonté n'a pas lieu d'être, tout le monde est corrompu, je vais te dire la vérité petit minou, les gentils se feront éternellement niquer, c'est comme ça la vie faut pas se laisser marcher dessus et cette fille était la gentillesse incarnée. Quant à toi, tu vas mourir tout comme elle pour avoir tenté de l'aider, pourtant si tu étais resté neutre, si tu avais ne serait-ce un peu pensé à ta vie avant la sienne, tu serais hors de danger."

Le loup garou lança l'animal de toutes ses forces vers le ciel bleu nuit, avant de mettre plusieurs coups de poings dans le vide d'une manière très rapide, jusqu'à ce que l'air sous sous friction, des boules de feu se dirigeaient maintenant vers Monsieur Moustache, il s'agissait de la technique "Okami no Ken" qu'Amadeus avait perfectionné afin de pouvoir l'utiliser même à distance avec la même puissance. L'avantage que le démon avait, c'était que le fait qu'il fasse tout noir ne le dérangeait absolument pas grâce à la nyctalopie. Pour ne lui laisser aucune brèche de sécurité, le lycan envoya encore une fois des lames d'airs, une dizaine en direction du félin, ainsi deux éléments dangereux se dirigeaient vers le chat héroïque. Comment allait s'en sortir Monsieur Moustache qui venait d'apprendre la véritable identité du loup garou ?
Grisou
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/11/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Charge - Sieste - Estomac d'acier
Techniques 3/combat : Boule de poils énergétique - Miaulement strident
Techniques 1/combat : Léchouille

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Ven 16 Déc 2016 - 19:45
Face contre terre, j'avais du mal à comprendre ce qui se passait. Mes mouvements ne faisaient que m'épuiser d'avantage, ce corps n'était pas assez puissant pour se défaire de l'étreinte d'Amadeus. Mais Alicia ? La pauvre enfant ne méritait pas de subir un tel traitement, cet imbécile parlait de test, mais il était clair qu'il n'était autre qu'un fou assoiffé de violence. Soudain, l'homme disparu après avoir enfoncer un peu plus mon visage dans le sol. Mon casque m'offrant une bonne protection je ne souffrais pas tant que ça, bien que j'avais du mal à m'extraire de la terre. Finalement, mon casque bien trop encastré, je décidais de glisser ma tête hors de celui-ci afin de constater l'état d'Alicia. Une vision d'horreur s'offrit à moi, la jeune fille gisait au sol, le bras tranché, elle saignait abondamment. Amadeus était à ses côtés, essayait-il de la soigné ? Si il en avait le pouvoir, il avait intérêt à le faire, après quoi je l'enverrais six pieds sous terre, là où est sa place ! Il prit alors la parole, proclamant qu'Alicia l'avait "Déçu"... Quoi ? J'avais bien entendu ? Il ne prêtait aucune attention à la souffrance d'Alicia, se contentant de lui demander par quel moyen était-elle parvenu à lui échapper aussi rapidement plus tôt. Un être cruel et sans âme, dénué de la moindre émotion. Comment un être humain pouvait-il à ce point ignoré la souffrance d'autrui ? D'une fillette comme Alicia qui plus est ! Après quelques instants, l'homme commença à creuser la terre de ses mains, j'étais abasourdi par cet horrible scène. Il s'apprêtait à l'enterrer.


"Maaaaow !" Qu'est-ce que tu fais ?!


Après coup, il attrapa le corps Alicia, la jetant tout simplement dans ce trou sordide avant de le refermer. Arrête ! Elle a peut-être encore une chance de survivre ! Agrippant mes armes, je me préparais à passer à l'offensive, mais Amadeus me lança un regard... Qui, malgré moi, me faisait froid dans le dos. Un regard sanguinaire, j'étais sa proie. Son corps semblait soudainement se déformer, dans un craquement d'os il prit alors une apparence bestiale. C'était donc pour ça que son odeur ne me plaisait pas depuis le début... Un lycanthrope. Il semblait totalement en état de transe, se laissant emporter par sa folie, ou bien alors était-ce son état habituel et n'avait fait que cacher son jeu jusque là. Nous tester, non, il comptait nous tuer depuis le début. La bête chargea à une vitesse fulgurante, m'enchaînant de coups de griffe que je parvins à parer pour la plupart, seulement il était très rapide, et un de ses coups perça ma garde afin de me griffer le visage, ma joue droite désormais marqué de balafres ensanglantés. L'instant d'après, il m'attrapa par la gorge avant de me soulever. J'étais immobile et respiré avec difficulté, épuisé par les efforts inutile que j'avais mis en place afin de me dégager du sol. Il s'exclama de nouveau. Il se moquait de mes idées chevaleresque et de ma notion de justice, il disait que les "gentils" étaient voué à mourir de par leurs actes insensé. Il disait qu'Alicia était la gentillesse incarné et que c'était la raison pour laquelle il l'avait tué, qu'elle s'était laissé faire. Il disait vrai, cette fille était infiniment pure. Et c'est pour cela que tous ce que tu as pu lui faire subir signera ton arrêt de mort.


Il m'envoya de nouveau en l'air, plus haut cette fois, sa force devait sûrement s'être décuplé de par sa forme bestiale. Après coup, il m'envoya des sortes de boules de feu après de vifs coups de griffes dans le vent. Bon sang, il ne me laissait vraiment aucun répit ! Brandissant mon bouclier, je parvins à encaisser ses attaques, bien que la chaleur émanant des flammes me fasse quasi-rôtir dans mon armure je tenais bon. Mon bouclier résistait à la chaleur, mais le métal de mon armure commençait à fondre au niveau du bras qui maintenait le bouclier, me brûlant le poil et la chaire. Encore une fois, il lança des attaques semblables à celles qui avaient eu raison d'Alicia plus tôt, visiblement pour s'assurer que je ne puisse échapper à son assaut. Les flammes pas assez grosse pour perduré commencèrent à s'estomper et je faisais désormais face à sa prochaine attaque. Demeuré, pour qui me prends-tu ? J'en ai maté des plus gros que toi moi, et t'as sale face va venir rejoindre ma collection de bestiaux empaillé ! Tu as osé te moquer de mon idéal de justice, et t'en ai pris sans raisons à une enfant innocente, ta sentence était clair : la mort. J'étais du bon côté de l'attaque, les lames d'airs me faisaient désormais face. Quel idiot, ça ne marchera pas deux fois avec moi ! Plutôt que de placer mon bouclier et avant comme plus tôt, étant donné que je savais inutile de tenter de parer son attaque, j'écartais les bras. Soudain, j'ouvris grand la bouche et commençais à aspirer l'air à l'image d'un véritable siphon. Ces lames n'étaient autre que de l'air déformé, et elles suivirent bien évidemment le flux d'air que j'aspirais. Ma petite taille portait souvent mon ennemi à me sous-estimer, mais je ne connais personne au monde capable de rivaliser avec mon estomac ! Absorbant donc une grande quantité d'air, les lames disparaissant finalement toutes, je finis par relâcher le tout dans une violente bourrasque qui frappa le sol à l'image d'une tempête. Pendant le cours instant qu'elle dura, ma contre attaque me permis de me réceptionner plus facilement. Je faisais face à la bête, brandissant mon arme dans sa direction. Mon bras gauche me faisait horriblement souffrir de par les brûlure qu'il avait encaissé, mais je ne pouvais flancher, pas maintenant.


"Maow."


A mon tour je chargeais de nouveau l'ennemi, bouclier en avant malgré le bras affaibli qui le maintenait, lame prête à trancher. Tu ne perdais rien pour attendre loup de pacotille !


Dernière édition par Grisou le Mar 27 Déc 2016 - 1:14, édité 1 fois
Alicia Runhour
avatar
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Slow Time / Stop Time / ???
Techniques 3/combat : Backward / Past Jump
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Ven 16 Déc 2016 - 20:30
Tic. Tac. Tic. Tac. Tic. Tac.
Le temps continuait de s'écouler inlassablement, comme toujours. Le mouvement saccadé de la petite aiguille des secondes perdurait, au fil des jours et des nuits, au fil des siècles.
Alicia était loin, désormais. Elle n'avait même pas entendu les paroles d'Amadeus à son égard. Son corps était toujours là, vautré dans la terre au milieu de cette forêt qui ne lui avait jamais paru si dangereuse durant toutes ces années qu'elle avait passées à y errer. Mais son esprit, lui, était très loin d'ici. Il n'était plus avec eux, mais l'avait-il un jour été ? De son vivant, cette étrange petite fille avait toujours donné l'impression d'être ailleurs, d'avoir la tête dans les nuages, de venir tout droit de la Lune. Avait-elle seulement fait partie de ce monde, un jour ?


*Où suis-je ?* se demanda t-elle.

Elle se releva, et épousseta de nouveau ses vêtements. Elle fut satisfaite de constater que son bras était revenu. Elle balaya les alentours du regard. Autour d'elle s'étendait un espace noir qui semblait infini. Elle se tenait debout, au milieu d'une plateforme stable et circulaire qui semblait tout simplement léviter dans le vide. Sous ses pieds, se dressait une plaque de verre qui recouvrait toute la surface de la plateforme ronde. Sous cette plaque, l'on pouvait voir trois aiguilles. L'une d'elle, longue et fine, effectuait un léger mouvement de rotation régulier, à chaque seconde, en provoquant un petit son de claquement mécanique très significatif. Les deux autres représentaient les minutes et les heures, et restaient, pour le moment, fixes.


"Croooow !"

Un croassement parvint jusqu'à elle. Le majestueux corbeau aux plumes ténébreuses voleta autour d'elle, ailes déployées, avant de les rabattre et de se poser juste devant elle. Il leva sa petite tête et posa son regard perçant sur le visage pâle de la petite fille.

"Oh, bonjour Monsieur Corbeau ! Où est-ce que nous sommes ?"

Le corbeau prit la parole, remuant son bec au rythme de ses syllabes.

"Nous sommes dans ta tête, Alicia."

"Vraiment ? Je ne pensais pas que c'était si grand... Mais dis-moi, que fais-tu dans ma tête ? Comment y es-tu entré ?"

"Je n'y suis pas physiquement. Et toi non plus, d'ailleurs."

"Mais pourquoi ai-je l'impression d'être vraiment ici ? Est-ce que je suis morte ?"

"Non. Pas encore, tout du moins. Mais cela risque bien d'arriver, si tu ne fais rien."

"Je vais pouvoir revoir ma famille, alors ?"

".... Ce n'est pas si simple, Alicia. Tu ne peux pas mourir maintenant. Ton heure n'est pas encore venue."

"Vraiment ?... Pourtant, j'ai l'impression que c'est ce qu'il vient de se passer... En quoi est-ce si mal de mourir, Monsieur Corbeau ? N'est-ce pourtant pas la destinée de chacun d'entre nous ? De plus, j'ai déjà vécu bien plus longtemps que la normale."

"Tu as raison, mourir n'a rien de mauvais, en soi, c'est naturel et c'est un passage obligé de la vie. Mais mourir prématurément, en revanche, est quelque chose de très regrettable. Tu as peut-être l'impression d'avoir vécu longtemps parce que l'espérance de vie de ta race est de moins d'un siècle en moyenne, mais à l'échelle universelle, tu es encore très jeune. Tu viens de naître."

"Ah oui ?"


Elle fronça légèrement les sourcils.

"Est-ce que tu insinues que je suis encore un bébé, Monsieur Corbeau ?"
demanda t-elle sur un ton un brin accusateur.

"C'est un peu cela. Tu n'es plus affectée par le vieillissement, tu pourrais potentiellement vivre des millénaires."

Elle soupira un peu.

"Je pense que je finirais par m'ennuyer si je passais tout ce temps sur Terre."

"Mais tu as encore tellement de choses à découvrir, l'univers est très vaste. Ce don que tu as, ce n'est pas le fruit du hasard, mon amie. Tu as un rôle très important à jouer, à la fois pour l'avenir et le passé. Tu ne peux mourir ainsi."

"Je ne comprends pas très bien... Quel rôle dois-je jouer ? Est-ce que je dois faire quelque chose de difficile ?"

"Je ne peux te le révéler maintenant. Tu le sauras en temps voulu."

"Bon, d'accord, mais j'espère que ce ne sera pas trop fatiguant... Alors, comment je fais pour ne pas mourir, maintenant ? Je suis coincée dans ma tête honteusement vide..."


"Tu connais déjà la réponse à cette question. Il te suffit d'inverser le sens de rotation des aiguilles. De retourner le temps. A présent, va, Alicia. Il est l'heure pour toi de vivre !"

Sur ces mots, le corbeau s'envola et s'éloigna, jusqu'à disparaître totalement dans l'étendue infiniment noire. Se retrouvant de nouveau seule au milieu de cette immense horloge horizontale, la petite fille soupira de nouveau.

"Que de soucis... J'aurais mieux fait de rester chez moi, aujourd'hui."
Amadeus
avatar
Demon
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 06/12/2016
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Teppoudama - Téléportation - Hitsume
Techniques 3/combat : Okami no Ken - Doppelganger
Techniques 1/combat : Jigokutsuki

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Jeu 5 Jan 2017 - 15:13
Le combat qui venait de démarrer entre le félin et le lycanthrope prenait peu à peu une ampleur dévastatrice. En effet, il s'avérait que notre chat chevalier possédait bien plus de ressources qu'il ne laissait paraître. La nuit tombait et venait obscurcir la forêt, Amadeus toujours sa sa véritable forme se laissait délibérément emporté par sa folie, il ne comptait pas ménager son adversaire et encore moins le sous estimer. Le loup garou observait les capacités du chat, celui-ci c'était d'ailleurs protéger des flammes par le biais de son bouclier, mais malheureusement pour lui à trop jouer avec le feu on fini par se brûler, certaines parties de son corps ont étés touchés, mais ce n'était clairement pas suffisant pour le tuer. 

Quant au lames d'air, Monsieur Moustache fit preuve d'ingéniosité, il avait stocké l'air dans son ventre avant de tout recracher violemment, la plus part des oiseaux et autres bêtes avaient pris la fuite suite à cela. Il fallait avouer que c'était un jolie tour de force de la part de l'opposant du loup, il s'était même servi de ça pour se reposer sur le sol sans grabuge.

L'animal tigré semblait souffrir sous son armure, cependant il mis son bouclier en avant, avant de foncer sur Amadeus l'épée bien centrer sur lui. Notre loup garou amnésique se téléporta en une fraction de seconde, il se retrouvait maintenant à au moins une vingtaine de mètres de son adversaire, près d'un d'arbre dégarni par l'hiver. Notre loup garou posa ses deux mains sur le tronc d'arbre et en quelques secondes il avait eu assez de force pour le déraciner, il en profita pour donner un puissant coup circulaire de façon à balayer le félin chevaleresque.

Par la suite Amadeus lança le tronc d'arbre dans les airs tout comme il l'avait fait précédemment avec Monsieur Moustache, sans perdre de temps le lycan avait sauté au même niveau que le tronc, avant d'administrer une série de plusieurs coups de poings violents sur le tronc, cela avait eu pour effet d'envoyer plusieurs morceaux de tronc en direction de son adversaire, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien, pour enfin reposer les pattes sur le sol.

Amadeus ne comptait pas mettre de pitié dans ses attaques, il voulait clairement faire le plus de mal possible à chaque attaque. L'aura rouge de la bête venait repousser les feuilles mortes, son énergie ne faisait qu'augmenter ! Le démon se téléporta une fois de plus pour apparaître à côté du chat, afin de pouvoir passer au corps à corps. Sans perdre une seconde le lycan envoya un coup de poing direct dans la face de son adversaire, il enchaîna avec un coup de genou au niveau du menton du félin, pour clore tout ça la bête fit quelques pirouettes en arrière avant d'éjecter des paumes de ses mains une dizaine de kikohas. Amadeus se plaça en position de combat, avant d'attendre l'offensive de son adversaire, si celui ci pouvait encore en tenter une...


"Allez, montre moi de quoi tu es capable monsieur le chat héroïque de mes deux, sinon tu risquerais de crever comme Alicia."

Amadeus provoquait Monsieur Moustache afin de pouvoir le déstabiliser mentalement, il était certain que le combat s'annonçait sanglant, mais c'est ça que le lycanthrope appréciait, la violence à l'état pur !
 
Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Winter Is coming
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» winter is coming. (lana.)
» WINTER IS COMING (ashara)
» + Winter is coming. #Lyra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-