Partagez | 
 

 La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Giorno Giovanna
avatar
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 45
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Gold Experience - Don de vie - Renvoi
Techniques 3/combat : Accélération des sens - Création d'organe
Techniques 1/combat : Gold Experience Requiem

MessageSujet: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Jeu 15 Déc 2016 - 23:23
Je n'étais plus habitué à toutes ces contraintes liés aux études. Satan City et ses petites arnaques avaient suffit à récupérer de quoi vivre, j'avais même obtenue un logement. De plus, tous ce passait convenablement étant donné que je n'avais pas eu le temps de me faire un véritable nom. A vrai dire, j'étais même déçu par l'activité de la ville, soit les vols et autres méfaits étaient monnaie courante mais les quelques "gangster" que j'avais pu rencontrer n'étaient rien de moins que petits truands sans réels valeurs. Il était clair que les potentiels hors-la-loi et autres trafiquants n'avaient pas d'emprise sur la ville qui semblait totalement contrôlé par le gouvernement en place. C'en était presque triste, les inégalités étaient pourtant flagrante dans cette ville et il était clair que les pauvres gens n'avaient pas leur place dans cette société là. Je ne trouverais jamais ce que je cherchais à rester confortablement en activité sur mes petites arnaques, je perdais mon temps, cela faisait déja un mois. Seulement, une récente activité attira mon attention. Il était question d'une attaque dans le lycée principal de Satan City, de violentes émeutes auraient pris place en son sein. Cette version de l'histoire ne m'intéressais pas, mais certains parlaient d'une femme aux pouvoirs surhumains. Beaucoup de choses étaient flou à ce sujet, mais vraisemblablement quelques personnes se seraient opposé à cette femme en un combat hors du commun. Cette histoire m'avait intrigué et je souhaitais en savoir plus, le lycée avait repris son activité depuis et mon profil correspondait parfaitement à un élève de seconde, évidemment j'avais sauté sur l'occasion, il fallait profiter de cette occasion pour en apprendre plus sur les faits qui m'avaient été relaté. Si il était vraiment question d'une attaque repoussé, je trouverais certainement quelque chose d'intéressant au sein du lycée orange star.


La sonnerie retentit, il était l'heure. J'étais agacé, voilà déja trois jours que j'étais ici et aucune trace de ce que je recherchais. Pourtant j'avais pu apercevoir les quelques dégâts encore en cours de restauration et il était clair qu'une simple émeute ne pouvait avoir eu raison de ces murs. Peut-être l'assaillant était-il le seul responsable de tant de destruction, mais si quelqu'un était parvenu à le repousser il était probable qu'il s'agisse d'un membre du lycée. Je devais persévérer. Alors que je traînais encore dans les couloir, marchant à mon rythme entre les nombreux élèves pressé, je bousculai soudainement un lycéen. Un type énorme, mesurant un bon mètre quatre-vingt-dix, se tenait face à moi. Il me toisait de haut, visiblement il n'avait pas l'air très content, pourtant c'était lui qui prenait toute la place.


"Hey gamin, j'te conseilles de t'excuser fissa si tu veux pas recevoir mon point dans ta petite face... J't'ai jamais vue toi, t'es nouveau ? Encore un seconde qui pète plus haut que son cul hein ?"


Ainsi exprimait-il son ressentiment à mon égard sur un langage et un ton qui me donnèrent une vague idée du bonhomme. Un gros lourdaud sans beaucoup de cervelle, rien d'intéressant en soit. Je ne répondais pas, me contentant de le fixer d'un air totalement désintéressé, il me faisait perdre mon temps et j'allais rater mon cours, il ne fallait pas que je me fasse remarquer si je souhaitais rester le plus discret possible ici, et commencer à m'absenter n'était pas un bonne chose. Le colosse, pourtant, semblait vraiment m'en vouloir. Il m'attrapa par le col avant d'approcher sa tête de la mienne, il haussa le ton.


"T'es muet ou bien ? Dépêches-toi de t'excuser ou je te refais le portrait !" A ces mots, quelques garçons ricanèrent à quelques pas de là. Visiblement ce gaillard avait son petit clan. Ah ! J'allais être en retard. "Tiens, ramasse !" Il laissa tomber un stylo, m'ordonnant de le ramasser d'un ton autoritaire, il était confiant et semblait sûr de lui. Ce genre d'attitude, je n'aimais pas ça. Me baissant afin de récupérer le stylo sous les ricanements du bonhomme et sa bande, je lui tendais son stylo sans exprimer la moindre expression.


"Voilà, excuses-moi pour tout à l'heure c'est ma faute, ça ne se reproduira plus." Ainsi avais-je parlé.


Attrapant son stylo, un grand sourire aux lèvres, il explosa de rire alors que sa petite troupe le suivait dans le processus. Sans en dire plus, il reprit son chemin. Le gros malin semblait fier de son coup, mais je n'avais pas le temps de m'occuper de futilités pareille. Soupirant avant de prendre la direction opposé, c'est en prenant à droite que je perçus les cris enfantin de mon ravisseur et de ses petits copains. Le stylo s'était donc bien changé en serpent comme je l'avais voulu, cet idiot n'avait même pas remarqué le changement et il avait reçus sa juste punition...


Bon sang, cette fois c'était la bonne, j'étais en retard.
Peter Parker
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/12/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Web Shoot // Web Shock // Web Shield
Techniques 3/combat : Autoguérison accélérée
Techniques 1/combat : Symbiote

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Ven 16 Déc 2016 - 19:17

« Peter, Peter ! Réveilles-toi, tu vas être en retard si ça continue ! »

Voilà déjà un mois que le jeune Peter Parker et sa femme, Mary Jane Watson se sont retrouvés piégés dans un tout nouveau monde, qui n’est pas le leur. Un mois où MJ avait eu le temps de se trouver un petit emploi et que Peter, ironiquement, s’était lui aussi trouvé un boulot comme photographe, une fois de plus. Ils menaient tous deux le train de vie, Peter continuait même à être Spider-Man, mais il n’arrivait jamais à intervenir à temps, il semblait complètement surclasser par les criminels qui abritaient ce monde.

Ainsi, encore complètement endormi, Peter se réveilla, sous la demande enthousiaste de sa compagne, qui ne cessait de le bousculer pour accélérer son réveil. Il se redressa lentement, frottant ses yeux de ses mains, il eut droit à un baiser, ce qui malgré tout, ne l’aida pas à se réveiller. Il avait de plus en plus de difficulté à se réveiller ses temps-ci, le fait qu’il ait un peu perdu son rôle de héro n’y était pas pour rien. Il se leva finalement, alors que Mary Jane allait préparer le petit déjeuner, lui se dirigeait vers la douche. Il se déshabilla, retirant donc son caleçon. Il se lava puis sortit. Il s’habilla ensuite d’un jean et d’un t-shirt blanc, une veste, puis un veston. Bien entendu, son fidèle costume était caché sous ses vêtements. Il se rendit donc dans la cuisine, et prit place à table.

« Tu comptes toujours allez à Orange Star mon chéri ? »

« Ouais, il y a eu du grabuge récemment, j’aimerais allez jeter un œil, en tant que Peter Parker le journaliste. »

MJ hocha de la tête, elle était d’accord, mais elle avait peur pour son mari, il était déjà revenu souvent mal en point ses derniers-temps, il n’avait plus le même niveau qu’à New York. Peter mangea, embrassa sa femme, prit son appareil photo puis décida de partir. Il n’habitait pas loin du lycée, il y serait donc rapidement. Il marcha quelques minutes, et finit par arriver. En effet, il y avait eu pas mal de grabuge, à croire que Hulk était passé par ici.

*Les élèves semblent continuer leurs vies pourtant, à croire qu’ils sont habitués à tout ça.*

En effet, Peter pouvait voir certains élèves se poser des questions, mais sans plus, il restait à peu près tous calmes. Le photographe entama alors de prendre des photos du lycée et des dégâts qu’il avait pu subir. C’était déjà plus intéressant que de prendre en photo Satan, le champion du monde d’arts martiaux, comme il avait pu le faire cette semaine. Tout à coup, le Spider-Sense titilla Peter, il se retourna rapidement, et constata qu’un serpent s’approchait de lui sur le sol. Il se décala lentement et le serpent continua sa route. Derrière lui, un groupe d’adolescents semblaient terrifiés, Peter se mit alors à sourire bêtement.

*Il y a vraiment de tout dans cette ville, ce n’est pas si différent de New York finalement.*
MαΓκ II
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 276
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Thunderstruck / Ellipsis / Consume
Techniques 3/combat : Laundry Ball / Armaggedon Cartridge
Techniques 1/combat : BFPS

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Mer 4 Jan 2017 - 14:25

La Terre est toujours la même. Au niveau des bâtiments en tout cas. Au niveau des êtres vivants, un peu moins. Les gens courent les rues ici. Il y en a beaucoup trop, même. Et les dangers de surpopulation, hein ? Qui va y remédier ? Tzamass ? Bah ! Dans cette ligne temporelle là il va mourir comme une merde, oublié de tous, et renié par son maître. Il aura même pas eu le temps de posséder Sun Cocu, et de tuer tous les humains. On pourrait le plaindre, mais s'il est pas là, moi, je peux me régaler. Et sans peur, en plus. Voyez-vous, j'ai hérité d'un de mes... "parents", Heatto, le pouvoir de geler le temps, au prix de mon endurance. Cependant, je peux la regagner à l'aide de mon dard, présent du Project Cell originel. Eh eh, oui ! Je peux ainsi voyager de looongues distances, sans me fatiguer, sans me faire remarquer, et sans oublier de me rassasier. Je gagnais de la puissance, en faisant ça, en plus. Un coup de dard dans la nuque, un 'tit coup d'aspirateur, et boum. Plus cinq de puissance. Bah oui, c'est pas beaucoup, mais c'est déjà ça. Et puis ils sont bons ces humains.
Situation initiale : t'check !

Me voilà donc qui me baladait, tranquillement, dans le temps arrêté, aspirant des gens au passage, afin de me nourrir de leur tendre chair, qui devient liquide une fois passée par mon dard. Un régal. C'est comme du hachis pour bébé, en fait. Et ça me rendait un peu d'endurance à chaque fois, je répète ! Enfin, pas entièrement, quand j'y pense. Au bout de quelques heures, je fatigue un peu, et je suis obligé d'arrêté. Je vais dans une baraque, je bouffe la famille qui y vit, et je fais dodo. Puis je me réveille, je prends un petit déj, et je repars bouffer pendant trois heures. Quand j'y pense, un de mes parents aussi faisait la même chose. Boue, je crois ? Euuuuh. Oui, c'est ça. J'imagine pas Phrizeur faire ça. Ni Tzamass, ou Heatto. Attendez, peut-être c'était le dieu chat de la mort qui tue ? Ouais, non, je crois pas. Les dieux ne pensent pas qu'à tout casser et à bouffer. J'imagine mal un dieu faire des conneries comme ça. Surtout que contrairement à eux, j'y gagne à bouffer. Mon cycle de bouffe venait de reprendre, et près d'un lycée. La jeunesse dynamique et motivée. Ils ont pas un tout petit peu plus de puissance que les vieux, eux ? Parce que j'aimerais vachement gagner en puissance plus facilement. En particulier quand les rois de Végéta sont certainement en train de me poursuivre pour mon petit massacre sur leur planète. Bah oui, les Sayen donnent pas mal de puissance, eux. Et j'savais pas à ce moment qu'ils poursuivaient directement les criminels qui attaquent leur peuple. Et si j'étais allé sur Namek, ou autre, ils auraient compris que j'étais en recherche de puissance. Je suis un tout petit peu dans le caca, quoi. Mais pour l'instant, tout allait bien.

Le lycée, oui. Un restaurant familial, où vous pouvez amener vos amis et autres proches. Il y a de quoi bouffer, il quoi de quoi se rassasier. J'allais prendre le menu ado ce soir, et gagner de la puissance. Et quoi de mieux que de voir, une fois entré, et toujours dans mon arrêt temporel, une équipe sportive. Ils n'allaient pas se rendre compte de de qui allait leur arriver. Tchak, Tchak, Tchak. Je les buvais un par un. Un vrai délice. Je circulais dans les couloirs, buvant ceux qui me plaisaient, sans problèmes. Au passage, je remarquai un jeune avec des donuts dans les cheveux. Il me fit rire, le boucle d'or, et il semblait rejoindre une classe. J'allais pas le buter, il était marrant. Il y avait un photographe. Oui, lui, je le tuerais pas tout de suite. J'aimais bien quand on prenais des photos de ma gueule.

J'avais pas remarqué tout de suite, mais le lycée était dans un salle état. Genre, vraiment salle. Tout cassé, extrêmement détruit. Les gens ne savent rien faire dans la finesse. Où tu détruisais tout au propre, ou tu tuais juste des gens. Mais pas les deux en même temps. Vous imaginez la gueule des dames de service ? Le sang qu'il devait y avoir ? Elles sont pas assez payées pour ça... M'enfin, j'ai trouvé la salle où le gamin aux cheveux jaunes bouclés allait. Le cours avait déjà commencé. Pour faire court (ah !), j'ai mangé tout le monde, mise à part le dernier au fond de la classe. Quand soudain je me suis rendu compte d'un truc. Il criait. Et je l'entendais crier. Et il me regardait. On dirait que manger trop de gens d'un coup perturbait ma concentration.

Ça faisait trente secondes que le temps avait repris son cours normal.

[Giorno m'a permis de m'incruster. Merci Giorno !]
Giorno Giovanna
avatar
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 45
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Gold Experience - Don de vie - Renvoi
Techniques 3/combat : Accélération des sens - Création d'organe
Techniques 1/combat : Gold Experience Requiem

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Jeu 5 Jan 2017 - 0:13
Le nombre de couloirs avait bien diminué depuis que le tiers de l'établissement n'était plus que ruine, et c'était à s'y perdre tellement chaque classe était saturé d'élèves. Je vagabondais toujours entre les classes à la recherche de celle où ma place serait vacante. Finalement, je m'arrêtais sur le grand tableau qui répertoriait chacune des horaires de chaque classes. Alors, 2nd 7 c'était bien ça ? C'était l'heure du cours de lettres, une matière que j'appréciais particulièrement, à défaut de n'en apprécier aucune autre. La calligraphie et l'art d'écrire est une science harmonieuse qu'il m'est agréable d'apprendre, former les lettres et comprendre le sens ainsi que l'origine de certains mots m'est très plaîsant. Dommage, il fallait que je rates une partie de la seule heure intéressante de la journée. J'avais le numéro de la salle, D033. Je devais me hâter, peut-être le professeur me pardonnera-t-il ce premier écart de conduite, du moins je l'espérais, me faire remarquer n'était vraiment pas une bonne chose. Pressant ainsi le pas, j'apercevais au fond du couloir la porte de ma salle. Enfin. Un cri, cependant, attira mon attention. Un rugissement de peur et de désespoir qui me traversait l'échine jusqu'à la moelle. Qu'est-ce que c'était ? Ce cri, il provenait de ma salle de classe... Impossible ? Pourvu que...


Comment ? Des vêtements étaient étendu dans l'entièreté de la classe, ceux-ci étaient dénué de corps et semblaient dispersé à travers la salle de manière totalement archaïque. Pourtant ces accoutrements étaient placés de manière à former un corps humain pour chacun d'entre eux, comme si les corps s'étaient tout bonnement évaporé ! Impossible, qu'est-ce que tout ça pouvait bien signifier ? Pourquoi dans ma classe ? Les autres salles étaient pleines d'élèves, pourtant personne n'était accouru pour venir voir d'où provenait ces cris... Je compris rapidement, un des élèves était recroquevillé dans un coin de la salle, les genoux complètement replié sur lui-même, un flot de larmes incessant coulant de ses yeux. Son doigt pointait dans une direction. Soudain, un étrange frisson. Je tournais la tête et découvris une créature étrange à l'apparence insectoïde, se tenant debout, un gilet entre les mains.


"Qu'est-ce que c'est que ça... ?" Déclarais-je non pas d'un air assuré mais tout de même calmement, sans crier.


"Ce monstre, il... Je ne sais pas ce qui s'est passé !... Nous suivions le cours et puis tout à coup je me suis retrouvé seul face à lui ! En l'espace d'un instant tous les élèves avaient disparu, ne laissant que leurs vêtements à leur place... C'est ce monstre ! Il a aspiré sous mes yeux deux de nos camarades, je l'ai vu !"


Puis il se remettait à gémir et à pleurer. Qu'est-ce que c'était que cette histoire ? Et ce monstre-insecte là, qu'est-ce qu'il était ? Il était bien clair que c'était lui l'auteur de ce massacre... Mais pourquoi a-t-il fallut que ce soit ma classe à moi ? Bon sang, ce n'était pas bon du tout. Prenant mes distances à l'égard du monstre, je pénétrais tout de même dans la salle, toisant la chose de tout son haut. J'aurais bien dis à ce pauvre ado' de décamper, mais il ne fallait pas qu'il amène plus de monde. Je n'aimais vraiment pas ça, mais il fallait que je gère ça tout seul, cet enflure de monstre m'avait bien mis dans l'embarra là, si on venait à apprendre que j'étais le seul rescapé, je risquais d'avoir des problèmes. Et puis, quel que soit la motivation de ce monstre, celle-ci ne devait certainement pas être louable. D'un coup de pied, je poussais une table qui vint se heurter à la porte de la salle, celle-ci se refermant suite au choc.


"Je ne sais pas qui ou ce que tu es, mais tu viens de me créer de très gros problèmes... Pourquoi ? Qu'est-ce que tu veux ?"


Je faisais face à un monstre qui venait visiblement de massacrer une classe entière d'élèves et son professeur, à l'aide d'une attaque étrange et très certainement redoutable. Si cette chose comptait faire d'autres victime, je ne pouvais le permettre, c'était plus fort que moi. Et puis après tout, à quoi me servirait le contrôle d'une ville sans hommes ?

[ HRP : Aucuns problèmes ça fait plaisir ! Je saute le tour d'Ymperion, mais celui-ci est libre d'intervenir si il le veut au cour du RP. Désolé pour l'attente Peter, en espérant que tu n'ais pas trop attendu !]
Peter Parker
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/12/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Web Shoot // Web Shock // Web Shield
Techniques 3/combat : Autoguérison accélérée
Techniques 1/combat : Symbiote

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Ven 6 Jan 2017 - 14:37

*Mon Spider-Sense s’affole, mais que se passe-t-il ?!*

Son sixième sens s’alarmait sans arrêt, il tentait comme à son habitude de le prévenir d’un danger imminent. Peter regardait dans tous les sens, au-dessus, derrière, devant, gauche ou droite, rien. Il n’avait pas perdu le serpent de vue, évidemment, ce n’était pas lui qui générait tout ce grabuge dans sa tête. Puis finalement, alors qu’il regardait vers l’une des fenêtres du lycée, Peter vit un étudiant se volatiliser, il avait littéralement disparu. Inquiet, il se hua vers le lycée, entrant rapidement par la porte principale, il constata qu’il y avait beaucoup de vêtements au sol, mais aucunes traces des étudiants.

*Spider-Man sera sans doute plus apte à élucider ce mystère.*

Il entra alors rapidement dans un dortoir et se changea rapidement, cachant ses habits d’homme normal dans un casier qui n’était pas verrouillé. Il accrocha subtilement son appareil photo dans un coin, supporté par sa fidèle toile. Les coïncidences continuaient de s’enchaînés, lorsque Spidey entendit un cri plus loin dans le bâtiment, il se hâta et s’y dirigea. Une fois sur les lieux, se présentaient devant lui, deux individus. L’un ressemblait tout simplement à un garçon banal, si ce n’était son accoutrement, mais l’autre ressemblait à un lézard.

« Docteur Connors ? »

Et voilà, il était repéré, s’était ballot. Évidemment, il avait obligatoirement rattaché le Docteur Connors à cet étrange spécimen. Il avait rencontré un homme reptile une fois dans sa vie, et s’était justement Curt Connors qui avait subi des mutations en espérant pouvoir récupérer un bras qu’il avait d’antan perdu, inutile de préciser que l’expérience avait échoué, et que c’est Spider-Man qui avait dû faire face aux répercussions. Bref, l’homme-araignée se tenait maintenant sur la droite du garçon, faisant ainsi face à l’étrange créature.

« J’imagine que le grand méchant de l’histoire c’est toi. » Il tira alors une salve de toile vers le dard de la créature, tentant de le coincer contre le mur. « Non, je ne dis surtout pas ça parce que t’as l’air d’une bestiole affreuse ressemblant à une abeille verte à son apogée dans l’évolution, non surtout pas. »

Sarcastique, comme à son habitude. Il ne perdit pas de temps, et commença à tirer plusieurs salves de toiles pour tenter d’immobiliser un maximum ce monstre. Il prit rapidement l’étudiant en pleurs et s’adressa au garçon à ses côtés.

« Va-t’en d’ici, c’est dangereux ! »

Aussitôt, il brisa la fenêtre en y envoyant un amas de toile, et y lança la seule non-victime de cette classe, il tomberait sur la pelouse. Il aurait un peu mal, mais le principal, c’est qu’il serait en vie
MαΓκ II
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 276
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Thunderstruck / Ellipsis / Consume
Techniques 3/combat : Laundry Ball / Armaggedon Cartridge
Techniques 1/combat : BFPS

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Ven 6 Jan 2017 - 18:01

"Qu'est-ce que c'est que ça... ?"

"Ce monstre, il... Je ne sais pas ce qui s'est passé !... Nous suivions le cours et puis tout à coup je me suis retrouvé seul face à lui ! En l'espace d'un instant tous les élèves avaient disparu, ne laissant que leurs vêtements à leur place... C'est ce monstre ! Il a aspiré sous mes yeux deux de nos camarades, je l'ai vu !"

Vous vous rappelez du gamin aux cheveux dorés ? Bah le voilà. Et il ne semblait pas avoir peur de moi. Tant mieux,  j'imagine. Il me demandait ce que j'étais. J'allais lui répondre que je suis un être vivant incroyablement charismatique, jusqu'à ce que le mec dans son coin. Il paniquait le gars. Il chouinait de ses yeux, de son pif. Il suintait de sueurs froides. C'est à la limite si il se faisait pas une mare avec tout ces liquides corporelles qui lui sortaient par le corps en ce moment. Je le regardait un petit instant. Une vraie peur. Ça fait plaisir de se faire respecter de temps en temps. Ses yeux étaient exorbités, laissant passer les vaisseaux sanguins de ses globes oculaires. Sa bouche ouverte nous donnait une belle vision sur l'intérieur de sa gorge. Il avait placé ses mains sur sa tête, de sorte à pouvoir cacher ses yeux si sa mort arrivait en face. Il était prêt à mourir, mais il ne voulait tellement pas. Peut-être est-ce que j'allais le laisser repartir ? Une humiliation publique serait un bon châtiment pour lui ? Ou pas. Je me posais plein de questions sur son sort. Parce qu'honnêtement, j'aspire l'énergie des gens, ainsi que la viande. Tout ce qui est leurs déchets et autres cochonneries disparaissent quand leur ki a lui aussi disparu. C'est beau, la science, quand même. En parlant de science, un super héros fit son entrée. Ou alors un cosplayeur. Je sais pas. Il était vêtu de rouge et bleu, et portait un masque. Sa tenue moulante lui couvrait tout le corps, et sur la partie qui cachait le visage était dessiné des yeux blancs. Il avait un symbole d'araignée sur le torse.

"Docteur Connors ?"

"J'ai pas encore terminé mon doctorat en médecine pour l'instant."

Ma voix était grave, et pouvait ressembler à celle d'un gars qui a chopé un trop grosse toux. Mais je pouvais pas me plaindre. J'aimais faire peur aux gens avec. Y'avait qu'à voir leurs têtes quand on parlait comme ça derrière leur dos. Les cris qu'ils font me font tripper. Je sais pas pourquoi j'aime autant ça. Certainement à cause de mes... "parents". Tous ces donneurs de cellules qui ont participé à ma création. Il me semble qu'il y avait un ou deux psychopathes dans le tas. Ça fait froid dans le dos, hein ? Genre vous avez des bouts de personnalités de différents mecs à l'intérieur de vous. J'arrive à tout maîtriser histoire de pas avoir l'air trop con quand j'essaye d'être sérieux. Heureusement, je ne survivrais pas à une bipolarité constante. Mais revenons à la réalité.

Je trouvais en face de moi deux ennemis. Ou alors deux gars assez idiots pour se précipiter devant un mec plus forts qu'eux. Un gars en spandex et un blondinet qui avait fait pété le décolleté et placé des coccinelles sur son costume à l'endroit où devraient se trouver ses tétons. Le duo de justicier quotidien, j'imagine. Je devrais peut-être respecter leurs choix de costumes, quand même. Mourir avec style est un idéal à respecter. Mais s'ils étaient face à moi, c'est parce qu'ils devaient avoir les moyens de me combattre. De plus, le gars en tenue moulante était entré dans la salle très rapidement. Ils devait peut-être avoir des muscles surhumains.


"J’imagine que le grand méchant de l’histoire c’est toi"

Il envoya alors de son poigné une "boule" d'un mélange mi-tissu mi-... autre chose. Je tentai de la dégager, sur le moment, d'un coup de queue, la confondant avec une boule d'énergie. Le truc qu'il m'avait envoyé se fixa alors sur mon dard, la repoussant un peu en arrière, mais pas contre le mur. C'était projeté d'une force assez grande, je dois l'admettre. Cette substance se solidifia alors, faisant comme un bouchon à mon dard. Scrogneugneu, me dis-je alors, cela est quelque peu infortuné.

"Non, je ne dis surtout pas ça parce que t’as l’air d’une bestiole affreuse ressemblant à une abeille verte à son apogée dans l’évolution, non surtout pas."

"Salut, mon nom est Mark II, et je ne te juge pas ouvertement sur ton apparence."

Ben oui quoi. Tuer des gens, c'est pas très méchant. J'ôte juste le concept de vie de leur corps, amenant tout ce sur quoi ils avaient travaillé à néant, et prévenant tout ce qu'ils pouvaient accomplir. Leurs proches allaient également devoir se remettre de leur deuil, ce qui pourrait les endommager mentalement de façon grave. Toute une petite histoire, terminée, comme ça, abruptement.
Je vois pas où est le problème.


"Je ne sais pas qui ou ce que tu es, mais tu viens de me créer de très gros problèmes... Pourquoi ? Qu'est-ce que tu veux ?"

Qu'est-ce que j'allais lui répondre ?

"Je suis l'envoyé de l'empereur intergalactique de l'espace, le grand, le puissant..."

Merde, il me faut un nom.

"Cthulhu !"

Close enough. J'avais déjà entendu ce nom dans des histoires racontées par des adolescents qui lisaient des bouquins. Il me semblait que c'était le maître du mal, des ténèbres, et de tout ce qui était pas très très Charlie.

"Je dois... tester les habitants de cette planète, voir s'il y a des combattants dignes de ce nom. Des êtres de valeurs, voyez-vous. Il tient à considérer si cette planète est capable de créer des combattants prêts à défendre leur planète avec toute leur volonté. Des gens valeureux. Je suis son émissaire."

La belle impro ! J'étais plutôt fier de moi. J'avais dis tout ça de façon sérieuse, les moments d'hésitations mis en place comme si je créais du suspens. Si jamais ils survivaient, les deux gars tenteraient de prévenir la terre face à un monstre imaginaire. Ah ah ah !
Mais le super héros avait commencé à me projeter son papier mâché au séchage instantané en masse. Plein de petites "boules" furent lancées sur moi. J'étais pas dupe, je faisais des bonds de cotés pour les esquiver, sans peine. J'en en eu une néanmoins sur le torse, mais même après le séchage, cela ne me gêna pas. Il brisa une fenêtre et tira une autre boule vers le sol, avant de balancer le lycéen qui chialait par la fenêtre. Tant pis. Moins cinq de puissance potentielle. J'imagine que le vomi blanc de son poignet allait amortir le choc. Ou alors lui aussi était un tueur.


"Va-t’en d’ici, c’est dangereux !"

Ouais, non. Un tueur ne demanderait pas à une victime potentielle de s'enfuir. J'étais donc acculé dans un coin de la salle. Une porte était bloquée par une table, une autre était simplement fermée. À ma gauche était un amas de tâche blanche. Quand j'y pense, avec son signe d'araignée, ne devrais-je pas considérer ça comme de la toile ? C'est super-araignée, ce type ? Ouais donc, je disais. À ma gauche était une ribambelle de tâches de toiles qui se suivent, jusqu'à s'arrêter à un mètre de moi. Le gamin aux cheveux jaunes était dans mon nord-est. Le super héros dans mon nord-ouest. J'avais de la "toile" sur le torse, et sur le dard. Je pourrais pas piquer des gens pendant un petit moment.

"Tuer des gens amène très souvent des justiciers, ou des égocentriques qui voulaient faire le massacre eux-mêmes. J'en suis désolé."

Du Pi-peau.

"Je vous demanderais, s'il vous plait, de me prouver votre valeur."

À la fin de mes belles paroles, je fis péter le Time-Skip. Bim ! Le temps était arrêté. Je vis alors que la salle était encore dans un bel état, mis à part pour tous ces vêtements qui traînaient.

"Nique ces tables. Nique ces chaises..."

Je donnais des coups de pieds dans un peu tout les meubles. Ils allaient être projetés à la fin de ma technique. J'aperçu alors un crayon finement taillé. Plus pointu que la lame d'un couteau.

"Oh ! Il est joli ce crayon !"

Je me plaçai devant le super héros, qui ne me voyait pas dans le temps glacé. Je lançai le crayon dans la direction de ce que j'estimais être sa gorge (si ça se trouve, il était pas humain, et n'avait pas de gorge qui lui servait à manger et respirer. Il était juste humanoïde). Je me plaçai de sorte à faire face au gars à la chevelure dorée. Faire autant de truc durant le Time-Skip était vraiment fatiguant, mais j'estimais avoir fait assez. Je commençai alors un décompte, accompagné de mes mouvements de doigts devant le visage de ma future victime.

"Activating shitstorm in three...two...ooooone-now".

Le temps allait reprendre son cours normal.
Giorno Giovanna
avatar
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 45
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Gold Experience - Don de vie - Renvoi
Techniques 3/combat : Accélération des sens - Création d'organe
Techniques 1/combat : Gold Experience Requiem

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Sam 7 Jan 2017 - 1:19
Un homme en costume rouge et bleu venait de pénétrer dans la salle en passant littéralement par l'une des fenêtres. Nous n'étions qu'au deuxième étage et la salle devait se trouver à cinq ou six mètres au dessus du sol, tout au plus, mais l'agilité avec laquelle était arrivé cet homme à l'accoutrement si étrange prouvait déja qu'il n'était pas n'importe quel rigolo. Pénétrant dans la salle, il semblait aussi étonné que moi de découvrir la créature à laquelle je faisais face... Mais il s'était adressé à lui en donnant un nom, un certains docteur du nom de "Connors". Le connaissait-il réellement ? Et puis, qui était-il lui aussi, qu'est-ce qu'il venait faire ici ? Je doutais qu'il soit du côté du monstre, mais sa présence ne m'était pas pour autant rassurante, à vrai dire il me gênait plus que tout. Avant que je puisse prendre le temps de lui demander ce qu'il venait faire là, le monstre prit soudainement la parole. Alors comme ça il était capable de s'exprimer, chose à laquelle je ne m'attendais pas réellement bien que lui ayant posé des questions, cette chose était doué d'intelligence... Ce qui signifiait qu'il n'agissait pas sans raison. Il réfuta donc le fait qu'il était ce fameux docteur, et ce à travers une phrase aussi dénué d'informations que porteuse d'un humour peu fameux. Toutefois, le fait que la créature soit capable d'avoir recours à l'humour était bien la preuve qu'il était doté d'une intelligence suffisante à la réflexion. L'homme costumé qui se rendait vite compte de son erreur tentait d'entraver la chose à l'aide d'une sorte de toile qu'il propulsait à la manière de balles, une étrange technique qui me poussait forcément à m'intéresser un peu plus à sa personne. Bien que le monstre était visiblement parvenu à parer l'attaque, la substance à la fois souple et visqueuse semblait se solidifier sur ce qui apparaissait être une sorte de dard. Sûrement ce fameux dard était responsable du sort des élèves, et si c'était bien le cas l'attaque de notre ami masqué devait avoir atteint son but. Enfin, la créature répondit à ma question, acceptant de me révéler son identité. Il se présentait comme l'envoyé d'un "empereur galactique" du nom de... Ktulu, ksultu... Klusthu ? Enfin, je n'avais pas bien entendu et après tout peu m'importait, bien que prononcé sérieusement, il était clair que ses paroles étaient emplies de sarcasme, rien à tirer de celles-ci en tous cas. L'homme en costume profita de cet instant pour lancer de nouvelles salves de toiles, le monstre parvenant à en esquiver une grande partie. Le peu de toile l'ayant touché ne semblait pas lui poser un réel problème et il s'en sortait sans blessure, visiblement cette sorte d'attaque était inefficace... Mais il était sans doute question d'une diversion. En effet, l'instant d'après, notre homme en tenue moulante se saisissait du garçon au fond de la salle tout en m'ordonnant de fuir... Hey', c'était plutôt à lui de déguerpir, bien qu'il semblait capable de se défendre sa présence ne ferait qu'entraver mes actions. Cependant il me débarrassa du garçons en lui offrant une sortie par la fenêtre, le balançant littéralement à la façons d'un sac de pommes de terre.


"Hey ! Qu'est-ce qui te prends ?!" M'écriais-je en accourant vers ladite fenêtre afin de déterminer l'état de l'élève.


Premièrement étonné par l'action de l'homme, je me rendis compte qu'il lui avait confectionné un amortisseur à l'aide de sa fameuse toile. Il l'avait tiré d'affaire. Toujours un peu surpris, je regardais par la fenêtre sans porter attention à ce qui se passait autour de moi, le justicier masqué reprenant sa place face à l'homme-insecte. Ce dernier amorça un petit discours que je ne pris pas la peine d'écouter, seules ses derniers mots retinrent mon attention. Conformément à ce qu'il avait annoncé plus tôt d'un ton que j'avais jugé sarcastique, il souhaitait que nous "prouvions notre valeur". Je tournais ma tête en sa direction tant la façons qu'il avait eu de le dire me paraissait étrange, une pointe d'hostilité s'était en effet dégagé de ses paroles.


"Hein ?"


J'avais à peine eu le temps de prononcer ce mot que le monstre était soudainement apparu devant moi. Mais ce n'était pas tout, les tables et chaises valdinguaient dans tous les sens, s'écrasant sur les murs et brisant les fenêtres. Que c'était-il passait ? Extrêmement surpris, je fis un bond de deux mètres en arrière, parant les éclats de verres provenant des fenêtres à l'aide de mes avants-bras. Je m'en étais sortie sans trop de blessure, seulement quelques égratignures dû aux morceaux de verres, et ne prêtais dans l'immédiat aucune attention à l'état de l'homme en costume. Mon regard était fixé sur le monstre, qu'avait-il fait ? Etait-ce une sorte de téléportation ? Non, c'était bien plus que ça... Quoi qu'il en soit, j'avais la certitude que son dard n'était pas la seule arme dont il disposait, il était encore très dangereux et j'étais désormais sur mes gardes.


Ne posant pas de question, j'attrapai une paire de ciseau qui trainait à mes pieds avant de la lancé d'un geste bref en direction de la chose à forme d'insecte. Le jet était parfaitement réussi, les lames tournoyaient dans sa direction, visant le niveau des yeux.


Voyons comment il allait s'y prendre pour parer l'attaque.
Peter Parker
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/12/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Web Shoot // Web Shock // Web Shield
Techniques 3/combat : Autoguérison accélérée
Techniques 1/combat : Symbiote

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Mar 17 Jan 2017 - 20:08
(Désolé pour l’attente, je n’avais pas constaté que vous aviez posté puisque s’était la journée même. ^^’ Je posterai avec un meilleur rythme les prochaines fois.)

Cette bête était particulièrement étrange, non seulement elle était dotée du don de la parole, mais elle répondait sans mal à tout ce que Spider-Man lui répondait. Cette chose avait de la répartie, il fallait le souligner. Après, répartie ou pas, elle représentait clairement un danger pour cet établissement scolaire, et ça l’araignée ne pouvait pas le laisser passer, il se devait de l’arrêter, coûte que coûte.

Donc, suite à certains échanges entre les trois protagonistes, la dite créature expliqua finalement pourquoi elle avait commis tous ses méfaits. Il était donc supposément sous les ordres du dénommé Cthulhu, un nom imprononçable qui procurait à celui qui tentait de le prononcer une quantité astronomique de postions qui sortent de sa bouche. Malgré tout, Spidey connaissait l’individu dont il parlait, m’enfin, il avait déjà lu deux trois trucs sur celui-ci, il savait donc que ce n’était qu’un mythe, qu’un ancien Dieu autrefois vénéré par certains cultes.

« Autant éviter de prononcer le nom de ton patron, je ne voudrais pas m’écorcher la langue. » Spidey commença alors à tirer des salves de toile sur le fameux Mark II, qui ne manqua d’en esquiver une majorité avec une agilité déconcertante. « Je ne crois pas un mot de ce que tu racontes, tu parles au grand Spider-Man, le seul l’unique, tu ne pourras jamais me berner ! »

Aussitôt ce petit discours, en soit inutile, terminé, plusieurs meubles de la salle de classe furent projetés dans tous les sens. Spider-Man, d’un mouvement vif, se déplaça vers la gauche, esquivant donc le crayon qui ne lui qu’une coupure au niveau du cou. Sans son Spider-Sense, il n’aurait jamais pu esquiver cette attaque, et elle aurait pu lui être fatale. Il avait été assez chanceux en esquivant le crayon, du moins en parti, ça lui avait aussi évité de ce prendre une chaise ou encore une table.

« Un crayon ça sert à écrire Mark ! Allez, tu vas au coin ! »

Disait-il d’une façon sarcastique en faisant une référence évidente aux salles de cours, et aux anciennes méthodes que certains professeurs pouvaient utilisés. Il envoya de peu de sa toile au niveau de sa coupure, pour tout d’abord évité que le sang ne coule d’avantage, mais aussi pour ne pas fragiliser son costume. Il se releva alors, examinant le situation, l’autre garçon semblait lui aussi s’en être sorti sans trop de mal, il ne semblait pas être une personne ordinaire.

« Nous devrions peut-être faire équipe face à Monsieur l’évaluateur de valeurs ? »

Une fois de plus ironique en se moquant ouvertement de Mark et de sa pseudo explication envers le meurtre de ses humains. Donc sans attendre l’approbation ou le refus de l’autre individu, tête de toile activa un mode de son costume, et joignant son majeur et son annulaire au niveau de son poignet il tira deux petits amas de toiles électriques qui avaient pour but de paralyser momentanément l’ennemi. Ensuite, il se rapprocha en courant et donna un coup de pied au niveau de l’estomac de la créature, enfin, si son estomac était au même endroit que les humains normaux. L’araignée fit ensuite un salto arrière et anticipa une contre-attaque.
MαΓκ II
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 276
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Thunderstruck / Ellipsis / Consume
Techniques 3/combat : Laundry Ball / Armaggedon Cartridge
Techniques 1/combat : BFPS

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Mer 18 Jan 2017 - 15:33

"Autant éviter de prononcer le nom de ton patron, je ne voudrais pas m’écorcher la langue.
Je ne crois pas un mot de ce que tu racontes, tu parles au grand Spider-Man, le seul, l’unique, tu ne pourras jamais me berner !"


"Aaaaaah donc c'est bien de la toile le truc dégueulasse que tu balances ! Fallait préciser."

Le petit dialogue ci-dessus était un joli échange de paroles fait pendant que "Araignée-Homme" me balançait son papier mouillé dans la gueule. Mais il n'avait pas eu l'air de réagir à tout mon blabla sur l'autre monstre de légende, tandis que le blondinet, lui, m'avait lâché un vieux
"Hein ?" d'étonnement comme réponse à mes demandes de preuve de valeur. Les conneries que je disais avant. Sont peu bavards les jeunes de cette Terre.

J'avais fais mon petit tour de Time-Skip où j'avais foutu le bordel, au prix de pas mal d'énergie, et d'après ce que j'ai compris, le type habillé en costume moulant s'en été tiré. Il devait avoir des réflexes surhumains, aussi. J'avais pas vu comment il avait fait. Peut-être que je me trompe ? Ou alors il avait aussi une résistance proportionnelle à une araignée et sa taille. Faudrait donc que je me trouve un obélisque pour lui enfoncer dans l'abdomen.


"Un crayon ça sert à écrire Mark ! Allez, tu vas au coin !"


C'est avec cette vieille blague qu'il attira mon attention. J'allais, dans ma clémence, ruiner ses rêves de comédien professionnel en lui disant que c'était pas drôle, et que les discours politiques qui passaient dans les bistros étaient au moins cinq fois plus marrants, mais je pris un coup de petites lames dans l'arrière tête. Pas grand chose. Mettant l'une de mes mains sur cette lame, je l'arrachai d'un coup net, et je la regardai. C'était en fait une paire de ciseau, ouverte. Après une demi-seconde de réflexion, je conclus que le gamin aux cheveux jaunes l'avait lancé sur moi, dans le but de me crever les yeux. Mais il l'avait lancé avec plus que la force d'un adolescent habillé comme une merde banal. Il devait faire de la musculation. Assez pour ne pas avoir l'air musclé du tout. Ou alors il avait un super pouvoir. Ouais. On va dire qu'il est plus puissant que la moyenne des ados. Mais grâce à la distraction de Kevin le Rouge, j'avais esquivé l'arme blanche improvisée. Je fis se régénérer rapidement les trous dans l'arrière de ma tête. Pas d'effort nécessaire. C'est grâce aux cellules de Pique-au-lot, ça. Merci Pique-au-lot.

"Nous devrions peut-être faire équipe face à Monsieur l’évaluateur de valeurs ?"

Et encore une fois, mon gentil voisin Arachnide-Homo-Sapiens m'attaqua. Il m'envoya d'autres boules de toiles. Avec l'idée en tête de frimer un max de le démoraliser, je décidai d'écarter les deux attaques avec mes poings. Mais je savais pas qu'elles allaient me faire un choc électrique. J'étais résistant à ça, normalement, mais celle de ses toiles me fis trembler des mains, ce qui fit qu'il put sans efforts me mettre un méchant coup de genoux dans l'estomac.

"B-bfouf !"

Je suis trop fort pour écrire les onomatopées
Il fit ensuite un salto arrière absolument pas nécessaire du tout. Si j'avais pas voulu frimer avant, je pense que j'aurais juste pu arrêter le temps puis faire un ou deux Death Beam et ne plus avoir à le gérer. Mais je devais tenter d'économiser mon énergie un peu plus. Faire des trucs durant le Time Skip m'en demandait beaucoup. Et j'aimais pas faire de trop gros efforts. Donc, que faire ? J'ai Spiderman devant moi et Boucle d'Or derrière. Comment gérer ça ?

Je tendis la main vers le ciel. 'Fin, vers le plafond de la salle. Une sphère rose commença à se former. Quelques secondes plus tard, elle était prête. La Vanishing Ball de Boue. C'est dommage, j'allais devoir faire des dégâts collatéraux. J'aimais pas trop faire ça. Les preuves que j'étais passé par là disparaissaient après. Je fis le gestes pour la lancer vers le gars habillé en rouge, quand soudain, je fis le Time-Skip, afin de la projeter vers le blond. Je me remis en place dans la position que j'aurais si je l'avais balancé vers Mygale-Boy. Sans attendre le résultat de mon attaque, je fis quelques Death Beam sur le super héros.

[Si vous reconnaissez pas les techniques]:
 


"Piou Piou Piou !"

On a tous été gamins, OK ?
Giorno Giovanna
avatar
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 45
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Gold Experience - Don de vie - Renvoi
Techniques 3/combat : Accélération des sens - Création d'organe
Techniques 1/combat : Gold Experience Requiem

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Mer 18 Jan 2017 - 22:07
Tandis que mon arme improvisé tournoyait jusqu'à son but, je pris le temps de constater que notre ami en costume n'était pas, ou plus, en mauvaise passe. Au contraire, il prenait une nouvelle fois le temps d'interpeller le monstre en esquivant un crayon qui avait manqué du lui transpercé la gorge. C'était idiot de sa part et son caractère ne me plaisait pas, toutefois j'étais rassuré de constater que mon allié potentiel était encore en état de me porter assistance... Du moins si allié il était. Ma pensé semblait se confirmer alors que celui-ci me proposait d'allié nos forces dans le but d'en finir avec l'insectoïde. Evidemment, je faisais mine de ne pas m'intéresser plus que ça à sa proposition, par orgueil très certainement, toutefois j'acquiesçais d'un signe de tête.


"Je pensais à la même chose, cette créature n'est pas une menace négligeable."


Sur ces mots, je portais à nouveau mon attention sur notre ennemi, constatant que celui-ci était parvenu à encaisser mon attaque. En effet, les lames s'étaient enfoncés dans sa nuque après que mon allié costumé ait attiré l'attention sur lui. De plus, la chose ne tarda pas à retirer les ciseaux, il ne laissait paraître aucun signe de douleur et regardait mon arme de jet d'un air étonné. Je pensais qu'il esquiverait, mais finalement ce n'était pas si mal, une telle blessure devrait l'handicapé un minimum, voila qui nous faciliterait la tâche. J'avais été bien trop optimiste. En effet, les entailles se refermèrent d'elles-même. Un pouvoir de régénération ? Cette créature était donc capable de se soigner automatiquement ? Mais jusqu'où pouvaient bien aller ses pouvoirs... Est-il seulement possible de le blesser ?


Mon partenaire ne tarda pas à poursuivre son assaut, tissant une sorte de toile qui parvenait à paralyser la créature l'espace d'un instant, un instant suffisant pour lui porter un puissant coup de pied dans l'abdomen. Visiblement, il avait senti passé l'attaque. Parfait, mon partenaire n'était pas bon à rien, il se pourrait même qu'il soit un puissant allié durant cet affrontement. Alors que le prénommé "Spider-man", comme il s'était présenté, finissait son attaque dans un saut périlleux digne d'un véritable super héros, la créature se remettait de ses blessures. Réfléchissant un instant, elle fini par lever la main afin de créer une sorte de boule lumineuse. L'instant d'après, Mark abaissa le bras et porta son attaque en direction de spider-man. J'avais une ouverture ! Cependant, alors que je m'apprêtais à l'attaquer à mon tour, je constatais avec horreur que son attaque se dirigeait non pas vers mon acolyte... Mais en ma direction. C'était étrange, ça avait recommencé... Comme si j'avais manqué quelque chose, un de ses mouvements... Décidément, c'était certains que notre ennemi avait recours à une technique tout à fait spécial. Comme si il était capable de faire des mouvements invisible à l'oeil nue... Une super-vitesse en quelque sorte, ou peut-être même une empreinte direct sur le temps. Mais je n'avais pas le temps de penser à "comment il agissait" mais plutôt "comment échapper à son attaque". Je ne pouvais compter sur mon ami l'araignée qui faisait face lui aussi à une attaque du même type. Il fallait réfléchir, et vite.


La boule d'énergie était à un bon mètre de moi, mais elle avançait relativement vite et mon élan m'empêchait de faire un bon de côté. Bon sang, pourquoi avais-je été si pressé ? Soudain, je me rendis compte d'une chose. En effet, cette boule d'énergie m'était familière, du moins cette sensation qu'elle m'évoquait... Oui, c'était ça, cette énergie avait tout de celle d'un 'Stand', une énergie vitale, une boule composé de l'énergie de son lanceur... une manifestation de sa force spirituelle. Cette énergie fonctionnait comme un 'Stand', je ne pouvais la parer avec mon propre corps, sûrement me transpercerait-elle ou bien exploserait à mon contact... Seul un 'Stand' peut attaquer un autre 'Stand'. Il fallait essayer, je n'avais pas d'autres échappatoire. Plutôt que de reculer, je fonçais dans la direction de l'attaque, déployant mon 'Stand' afin de lui envoyer une volé de coup voué à la détruire.


" 'Gold Experience' ... Muuuda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda Muda... Muuudaaaa ! "


Les poings de 'Gold Experience' se heurtèrent à la boule d'énergie, et chaque coups semblaient la faire vibrer... Néanmoins l'énergie qu'elle contenait était extrêmement concentré et j'en avais sous-estimé la puissance. L'être insectoïde possédait une force spirituel remarquablement puissante, et bien que je sentais la boule perdre en consistance son énergie se propageait en partie dans mes bras. De ce fait, mes muscles et articulations étaient mis à rude épreuve et du sang commençait à jaillir de mes veines sous la pression. Pourtant, je continuais à frapper, la boule d'énergie se dissipait petit à petit... Jusqu'à ce qu'elle finisse tout bonnement par exploser, libérant une onde qui se propageait dans toute la pièce. L'énergie de l'attaque s'était dispersé, j'étais parvenu à la parer... Mais mes bras en avaient gardé la marque. J'étais affaibli, mais désormais c'était à mon tour. Je m'élançais à nouveau en direction de la créature, puis frappais le sol à l'aide de 'Gold Experience', ainsi chaque bouts de verres qui s'y trouvaient se transformèrent en véritable lianes qui, à leur tour, s'enroulaient afin de venir frapper la chose. Je vais t'apprendre à m'attaquer moi et mes camarades, insecte de malheur !
Peter Parker
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/12/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Web Shoot // Web Shock // Web Shield
Techniques 3/combat : Autoguérison accélérée
Techniques 1/combat : Symbiote

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Sam 28 Jan 2017 - 22:10

Parfait ! Ce drôle de type acceptait bien d’appuyer l’homme araignée dans sa tentative de sauvetage de ce lycée, qui d’ailleurs, n’avait sans doute rien demandé, il n’avait pas voulu être attaqué, ce pauvre. Après, peut-être que ce fameux ‘’Mark’’ s’était une expérience d’un groupe d’étudiants, après tout, ça reste plausible en soit. Ça ne serait sans doute pas la première que des créatures particulières naissent à cause de mauvaises expériences, regardez les Tortues Ninjas, bon certes, ce n’était pas un groupe d’étudiants qui les avaient créé, mais les créateurs furent eux aussi étudiants dans leurs vies, mais bon, on s’écarte du sujet-là.

Spider-Man avait bien remarqué la capacité de régénération de Mark, il ne pouvait pas l’étudier, mais il avait rapidement constaté une chose, elle était encore plus avancé que la sienne, et lui, il semblait ne devoir fournir aucun efforts particuliers pour faire en sorte qu’elle s’exécute, il était dangereux. Malgré tout, Spidey ne se laissa pas abattre, il s’arma de de courage et attaqua son adversaire, usant de stratagème, il parviendra à lui mettre un coup de pied dans le bide. Profitant de ce moment de répits, l’homme-araignée recula un peu, ils devaient trouver un plan, mais leur adversaire avait des pouvoirs qui ne leurs laissaient honnêtement pas beaucoup de temps.

« On doit vite trouver un plan, tête de ciseau est coriace. »

Hurla t’il a celui qui était son allié dans ce combat, d’ailleurs, il ne savait toujours pas son nom. Bref, s’était visiblement Mark qui allait prendre l’initiative de la prochaine offensive. Spider-Man se prépara alors à toutes éventualités, préparant ses toiles pour contre-attaquer, mais il fut rapidement pris au dépourvu. Alors qu’il pensait que ce serait lui qui allait être attaqué, ce fut l’inverse, tête de beignet fut la première victime. Spider-Man n’eut pas le temps d’aller l’aider, il se fit tirer de nombreuses salves d’énergies.

*Ça ressemble au cinquième élément de Tony !*

En effet, le Ki ressemblait beaucoup au rayon d’énergie qu’envoyait le célèbre Iron Man. Réagissant le plus rapidement qu’il le pouvait, le Avengers tira ses toiles au plafond de manière à les attacher en quelques sortes, il tira avec force sur celles-ci qui firent en sorte qu’une partie du plafond s’écroula, bloquant en partie l’attaque de la créature. Malgré tout, un Death Beam passa outre les décombres qui bloquaient le passage au reste. Ainsi, un des rayons toucha l’araignée à l’épaule le faisant tomber au sol, il n’était pas un guerrier de Dragon Ball lui. Il porta sa main sur son épaule brûlée et poussa  un gémissement.

« J’ai toujours pas le niveau dans ce monde. » Toujours au sol, il se lamentait, il jeta un œil à son allié qui n’abandonnait visiblement pas. « L’union fait la force… »

Spider-Man se releva alors péniblement, il ferma les yeux, profitant du temps qu’il avait, et se concentra. Sa brûlure disparut et sa coupure au niveau de son cou aussi, il avait accéléré son facteur d’auto-guérison, mais maintenant, il n’était de nouveau prêt, avec un costume un peu amoché, certes. Il allait donc aider son allié, il commença rapidement à courir vers Mark, il attacha rapidement sa toile à des débris de plafond qu’il avait utilisé précédemment, puis une fois devant son adversaire, les lança sur lui. Ensuite, il commença à tisser sa toile sur l’intégralité du corps de la créature, de manière à l’immobiliser.

« Spidey-Extermination à votre service ! » Il porta sa main à son menton, faisant mine de réfléchir. « Bien sûr, les araignée sont épargnées ! »
MαΓκ II
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 276
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Thunderstruck / Ellipsis / Consume
Techniques 3/combat : Laundry Ball / Armaggedon Cartridge
Techniques 1/combat : BFPS

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Mar 31 Jan 2017 - 12:38

"Je pensais à la même chose, cette créature n'est pas une menace négligeable."

"On doit vite trouver un plan, tête de ciseau est coriace."

Éwé ma gueule je suis trop fort.
Si vous voyez les têtes qu'ils font à chaque fois que je fais le Time-Skip, vous vous marreriez autant que moi. Là je suis à un endroit, là je suis à un autre. Par contre, "Tête de Ciseau" ? C'est donc ça ce qui est sur ma tête ? J'en ai pas besoin pour entendre, j'en ai pas besoin pour canaliser mon énergie, j'en ai pas besoin pour faire quoi que ce soit. Donc... Ouais, à quoi ça servait au juste ? Je pris les deux pointes avec mes mains, et tentai de les faire bouger. Ça ne marcha pas, j'espère pas avoir eu l'air trop con. En attendant, mes lasers avaient tous foiré, bloqué par des débris que mon casseur de couille en tenue moulante préféré avait fait tomber du plafond, pour faire tomber un mur. Tous ? Non : par un petit trou oublié, un Death Beam avait fait mouche, touchant Spidémant en plein dans l'épaule. Oups, on dirait que son bras n'allait plus lui servir. J'espérais avoir touché le système nerveux. Par contre, je me suis affaibli ou quoi ? Normalement ça traverse les murs ces conneries. Ah, j'aurais du pas frimer au début, j'aurais juste dû spam les lasers jusqu'à ce qu'ils crèvent. C'était ça que je me disais en regardant les débris fumant à cause de mes attaques.

" 'Gold Experience' ... Muuuda Muda Muda Muda Muda Muda----... Muuudaaaa !"

Je me retournai. Boucle d'or venait de faire soudainement apparaître un super guerrier de l'espace en or qui s'était mis à taper sur ma Vanishing Ball. Je m'étais mis à croiser les bras. Qu'il continue, à chaque fois qu'un type tentait de contrer une attaque énergétique vraiment puissante, ça ne marchait pas. Par contre, d'où il le sortait son Power Ranger, là. C'était peut-être une sorte de truc à invoquer ? Si si, comme dans le dessin animé sur les jeux de carte, là. Mais oui ! C'est ça ! Donc il invoquait un type pour faire ce qu'il voulait ! Par contre, combien il en a d'invocations ? Il a que son bonhomme avec un demi-cercle sur la tête ? Et puis pourquoi il gueule Muda ? Et puis pourquoi-

BOOOOM

"Nique sa mère !"

Il venait de faire exploser ma boule d'énergie. Il. Venait. De. Parer. L'une des mes attaques les plus puissantes ! C'est dur à faire cette technique ! Et là il se ramène, il se dit "Tiens si je ramenais un robot en or comme ça au milieu de nulle part et que JE CASSE SA PUTAIN D'ATTAQUE COMME SI DE RIEN N’ÉTAIT !"...Bon, au moins il saignait des mains, le gars aux trous dans les cheveux. Par contre, pourquoi il saignait des mains si c'est son bonhomme qui avait contré l'attaque. Genre, il est obligé de sacrifier de son énergie pour pouvoir faire des invocations ? Ou alors... Ou alors il était lié à son chevalier du zodiaque ?Oula, ça commence à être un peu compliqué cette histoire. Donc si je tape son cosmonaute, alors je le tape lui ? Ouais donc ça commence à être un peu moins chiant cette situation ! Je peux lui casser la gueule par proxy, c'est génial ! Le truc, c'est qu'à la fin de ma réflexion, je m'étais rendu compte que j'avais des racines qui m'avaient chopé les pieds. En attendant, au moins, j'entendais Araignée-Boy s'attrister, mais je savais pas ce qu'il disait, il parlait tout bas.

Cependant, alors que Blondinet Coccinelles-sur-les-Tétons s'approchait de moi avec sa machine à "muda", je vis alors l'autre se ramener, parfaitement impeccable, tranquille, ça roule. Il avait juste le costume amoché, et avait utilisé ses toiles pour s'approcher de moi, s'accrochant à des débris. D'un mouvement de bras, il me les propulsa dans la gueule, en même temps. Je me baissai, et cela ne frôla que ma "paire de ciseaux".

"Spidey-Extermination à votre service ! Bien sûr, les araignée sont épargnées !"

Il se mit alors à me tisser de la toile autour de moi, et, ayant les jambes coincées, je n'eu d'autres choix que sortir l'Aura Slide, une concentration de Ki autour de ma main comme scie circulaire, technique volée à Tzamass. Je coupai ainsi la toile enroulée, tout en tournant dans le sens inverse au liane, afin d'éviter de gaspiller du Ki dessus. J'ai eu un peu le tournis, je sais pas pourquoi. Mais enfin, je fus libre. Il me restait un peu de Ki dans ma lame, alors je décidai de donner un coup de ce qui me restait au super-héros, lâchant un petit "TG" au passage. Pouvait-il se soigner soudainement sans problèmes de ça ? Mon attaque circulaire me permis de me retourner en même temps vers le bishōnen au décolleté masculin. Non, sérieux, les costumes comme ça étaient permis ? Et puis, quand il parlait, il avait un certain accent. Peut-être était-ce un touriste ? Un Anglais ? Un Italien ? Un Japonais ? Merde, je suis nul pour distinguer les accents.

"Tu peux faire des plantes avec ton fantôme d'or, c'est ça ? Gauld Expérihénce ? C'est un quoi, que je sache ?"

Sitôt qu'il m'aurait répondu, je lâcherais un "OK, merci", avant d'arrêter une nouvelle fois le temps, et de lui foutre un coup de genoux dans l'abdomen. Mais il faudrait que j'économise un peu d'énergie, quand même. Et puis, qu'est-ce qu'il a d'autres, comme pouvoir, son ami imaginaire pourtant bien réel ?
Giorno Giovanna
avatar
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 45
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Gold Experience - Don de vie - Renvoi
Techniques 3/combat : Accélération des sens - Création d'organe
Techniques 1/combat : Gold Experience Requiem

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Ven 3 Fév 2017 - 20:33
Alors que mes lianes s'enlaçaient aux jambes de la créature, mon camarade masqué semblait savoir quoi faire pour parer l'attaque du monstre. Il avait énoncé la nécessité de mettre en place un plan, sans lequel nous risquerions d'avoir beaucoup de mal à en découdre avec la bête et ses étranges pouvoirs. J'étais de cet avis, il était clair que nous n'avions pas à faire à n'importe qui. Après tout, sous ses airs idiots et puérils, notre adversaire était doué pour le combat et prévoyait ses coups comme le ferait un véritable stratège. Couplé à sa capacité étrange qui lui permet de nous tromper, capacité que je me devais d'ailleurs de percer à jour si je souhaites en découdre avec lui, sa technique de combat apparaît redoutable. Mes bras tremblaient, encore sous le choc, et les lianes que j'avais créé grâce à 'Gold Experience' étaient de ce fait bien moins efficace. Mon emprise était imparfaite, et quand vint le temps de la contre-attaque celle-ci apparaissait regrettablement inefficace puisque le monstre était parvenu à s'en défaire sans même infliger le moindre dégât aux plantes qui l'enlaçaient. L'attaque de l'homme-araignée avait également été contré par une sorte de lame d'énergie encore une fois semblable à l'énergie d'un 'Stand', une capacité intéressante qui, bien que semblable, n'avait rien d'un 'Stand'. Par la suite, la chose parvint à porter un coup à mon coéquipier qui avait en partie raté son précédent assaut. Il se trouvait désormais face à moi alors que je m'accroupissais dans le but de reprendre mon souffle. Je n'étais pas prêt pour un tel combat, j'ai toujours eu l'habitude de corriger les quelques malfrat qui le méritaient en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, mais cette fois-ci c'était bien différent. Mon corps commençait à s'épuiser et les dégâts qu'avaient subis mes bras n'aidaient pas, cet affrontement ne devait pas s'éterniser, il fallait porter le coup fatal et je comptais bien le faire, aidé de mon allié ou non.


Je fus surpris de constater que notre ennemi, en plus de pouvoir se servir de sa force spirituel comme une arme, était capable de voir mon 'Stand' qu'il désignait comme un "fantôme d'or". Il n'était pourtant pas un manieur de 'Stand' que je sache, alors comment ce faisait-il qu'il soit capable de distinguer 'Gold Experience' ? Il était vrai que son énergie avait de nombreux points commun avec celle dont est constitué mon 'Stand', mais tout de même... Disposerait-il finalement d'un 'Stand' ? Le Dissimulerait-il ? J'en doutais fortement, il ne semblait pas du tout savoir à quoi il avait à faire. Peut-être que ce monde où j'avais atterri disposais d'êtres aux capacités sensiblement semblable aux 'Stands'. C'était probable, mais je devais en avoir le coeur net.


"Incroyable, alors comme ça tu peux voir 'Gold Experience' ?" Dis-je avant de me redresser.


"Il est l'incarnation de ma force psychique, de mon énergie spirituelle tout comme le sont tes petits feux d'artifices. J'appelle cela un 'Stand', 'Gold Experience' est mon 'Stand'. Toutefois, à moins que tu n'acceptes de me révéler la façons ou la technique que tu utilises pour modifier l'espace et les actions à ta guise, je ne te révélerais pas le pouvoir de mon 'Stand'... Bien que tu en ais déja vu une partie."

Après cette réponse aussi rapide que brève, je le pointais du doigt alors que 'Gold Experience' venait m'enlacer comme une mère qui protégerait son enfant.


"Je ne sais pas quelles sont tes motivations et ce qui t'as poussé à assassiner tous ces gens, et rien au monde ne pourrait justifier de tels actes. Tu es très clairement un fou dangereux à éliminer au plus vite, tu auras beau résister et te battre sache que je ne risque pas de te laisser continuer sur cette voie. Je suis plus déterminé que jam-..."


L'enflure, il ne m'a même pas laissé le temps de finir. Une fois encore il s'était comme téléporté afin de me porter un coup de genou dans le ventre. Celui-ci avait été assez violent pour que de ma bouche s'échappe une gerbe de sang, avant que je ne serre les dents. Son coup, bien qu'efficace, était bien moins puissant que l'attaque qu'il m'avait envoyé tout à l'heure. J'étais à porter. Alors que 'Gold Experience' saisissait son genou afin qu'il ne s'échappe pas, j'en profitais pour lui lancer quelques mots :


"Puissant... Mais cette technique que tu as une nouvelle fois utilisé pour m'attaquer, je commence à croire que tu ne peux l'utiliser deux fois de suite aussi rapidement, elle à l'air de t'épuiser au vu de l'affaiblissement de ton coup... Prends-ça ! 'Gold Experience' !"


Mon 'Stand', qui tenait toujours fermement la jambe du monstre, lui envoya un violent coup de poing en plein visage afin de le projeter en arrière à l'endroit où se trouvait mon allié l'araignée. J'espérais pouvoir en finir au plus vite, encaisser tous ces coups était véritablement éprouvant.
Peter Parker
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/12/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Web Shoot // Web Shock // Web Shield
Techniques 3/combat : Autoguérison accélérée
Techniques 1/combat : Symbiote

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Mer 8 Fév 2017 - 20:25

Rien ne pouvait donc maintenir cette créature en place pendant plus d’une minute ? Il avait toujours un truc dans sa manche, à chaque fois, il parvenait à se sortir du pétrin, moyennant l’effort. C’était évidemment très frustrant pour le superhéros qu’était l’homme-araignée. Il commençait à manquer d’idée, mais il ne devait pas lâcher l’affaire, il avait un allié dans tout ça, et semblait d’ailleurs plus apte à combattre ce genre de monstre que lui.

Spider-Man, à présent revigoré par son facteur d’autoguérison, avait tenté d’attaquer à l’aide débris ladite créature, celle-ci, ne fit que se pencher, esquivant avec une facilité déconcertante le bloc de béton. Bordel, mais comment avait-il pu bouger avec autant de souplesse alors qu’il était maîtrisé par ce qui ressemblait fortement à des lianes, sans doute un pouvoir de l’allié de l’Avengers. Ensuite, Spidey tenta tant bien que mal d’immobiliser son adversaire avec sa toile. Il était fier, ça semblait bien avoir fonctionné.

« C’est maintenant ou jamais ! On doit se retirer pour élaborer un plan, on se fatigue, pas lui ! »

Aussitôt qu’il eut fini son discours, la créature se libéra en utilisant une fois de plus cette drôle d’énergie, qui cette fois, était matérialisée sous les traits d’une lame. Elle déchiqueta donc les lianes et la toile de l’homme-araignée, qui n’en fut pas moins surpris. Cette maudite chose avait encore trouvé le moyen de contrer leurs assauts, ça n’en finissait donc jamais ? Puis le Spider-Sense de Spider-Man le titilla, il n’eut à peine le temps de voir l’attaque venir, il plaça machinalement ses deux bras devant lui, de manière à pouvoir parer un maximum le coup. La lame trancha alors profondément ses avant-bras, déchirant sa chair et ses muscles, il poussa un grand cri de douleur. Il tomba vers l’arrière, torturé par la douleur. Il tenta de se calmer, retenant ses cris de lamentations.

*J’vais encore devoir utiliser mon facteur d’autoguérison, je ne pourrai plus l’utiliser qu’une fois ensuite, sinon je risque de tomber dans l’inconscience…*

Il perdait beaucoup de sang, il fallait qu’il se dépêche. Profitant alors que Mark échangeait avec l’allié de tête de toile, celui-ci ferma les yeux et commença à se concentrer, faisant de son mieux pour ne pas faire abstraction de la douleur, s’était excessivement difficile pour lui, il fallait bien l’avouer. Puis, plus les secondes passèrent, plus ses tissus se reformaient, ses muscles se réparaient, sa peau se régénérait. Il était de nouveau en pleine forme, mais il avait dépensé beaucoup d’énergie dans le processus, ça devait bien être la première fois qu’il devait utiliser autant ses pouvoirs. Il se releva silencieusement, sauta au plafond et commença à avancer sur celui-ci, telle une araignée. Il aurait peut-être l’effet de surprise comme ça, Mark le croyait sans doute au seuil de la mort, surtout s’il l’avait entendu se lamenter. L’araignée resta silencieuse et écoutait attentivement les échanges entre les deux autres protagonistes. Voyant vers où allait être projeté Mark, le héros envoya un maximum de toile sur le sol, de manière à ce que le monstre tombe dedans et soit immobilisé pour un temps. Au plafond, l’Avengers était en sécurité, mais il fallait qu’il s’adresse à celui qui l’avait aidé pendant tout le combat jusqu’à maintenant.

«Hey !»  Alors qu’il s’apprêtait à l’appeler par son nom, il réalisa qu’il ne le connaissait pas. « C’est quoi ton nom d’ailleurs ? » Il n’attendit par nécessairement la réponse et continua. « Il nous faut un plan, je peux à peu près l’immobiliser avec ma toile, mais je n’ai pas de quoi lui porter un coup fatal. » Il pensa alors que s’il activait le symbiote, il pourrait alors faire beaucoup de dégâts, mais c’était bien trop dangereux pour lui, et même pour les autres. « Toi, tu  dois bien avoir un truc, je te laisse faire. D’ailleurs, main gauche. »

Spidey n’attendit pas la réponse de son allié et il activa les toiles normales sur l’un de ses lanceurs de toile, et sur l’autre celles électrifiées. Il fallait qu’il l’immobilise un maximum. Alors, il commença habilement à tirer des toiles dans tous les sens, certains au mur, d’autres au plafond, puis d’autres au sol. Sa main gauche était les toiles qui n’étaient pas électrifiées, il avait subtilement prévenu son allié, afin que celui-ci soit en mesure d’esquiver ceux qui pouvaient le paralyser. Il fallait espérer que le blondinet ait été assez attentif. Maintenant, la pièce était remplie de câbles blancs, certains paralysants, d’autres noms. Ça pourrait au moins ralentir Mark, qui d’ailleurs en aurait sans doute beaucoup autour de lui. Spidey, voulant éviter le plus possible d’être touché par une attaque, appuya sur son insigne d’araignée, sa toile forma alors un petit dôme autour de lui, le Web Shield.
MαΓκ II
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 276
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Thunderstruck / Ellipsis / Consume
Techniques 3/combat : Laundry Ball / Armaggedon Cartridge
Techniques 1/combat : BFPS

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Jeu 16 Fév 2017 - 13:56

"Blah blah blah Stand de Hot-Dog. Blah blah blah je suis détermination. Blah blah blah je vois que tu te fatigues."

Heureusement que je suis là pour faire la version abrégée.
Monseigneur du Beignet, après s’être fait violenter, décida de mon pif frapper, avec un coup de poing bien placé. Donc il invoquait un Stand, incarnation de sa force mentale. Au lieu d'être comme tout gosse anormal normal, sa force mentale c'était pas juste de la télékinésie, de la télépathie, ou le pouvoir de se branler à distance. Non, lui il invoquait un Power Ranger jaune qui se mettait à le caresser de façon sensuelle. Narcissisme du niveau supérieur. Il devait pas avoir d'amis à l'école, et lui, c'est son ami imaginaire. Mais oui, c'est ça. C'est les autistes ! Le pouvoir de l'autisme caché depuis la nuit des temps, c'est ça. Quand on en voit un crier, il canalise son énergie ! Ou pas. Ah, et l'autre il pleure en arrière plan. Il va encore se ramener sans blessures, j'imagine. Les enflures qui se régénèrent sont capable de le faire plus qu'une fois. Par contre, son costume, lui, ne se répare pas. Peut-être que si je lui brûlais son masque ?

Mais là, j'étais en train d'être propulsé comme une mémé qui s'est fait dropkick dans l'escalier. Scrogneugneu et saperlipopette, me dis-je, je vais me fracasser les ciseaux sur un mur. Sauf que là, je vis que Spandex-Boy avait recouvert mon mur de blanc. Par réflexe, je décidai de me dégager de là. Dans un éclair de génie, je fis un coup de tête au sol, afin de me propulser vers le plafond. Je fis au moins 4 rebond du sol au voûte, et résistai à la douleur en m'imaginant faire des bruits de flipper. Puis, je m'écrasai au sol. Me relevant avec autant de grâce qu'un ado bourré rentrant d'une soirée, je regardai mes adversaires. Oui, il s'était régénéré. J'ai pas fait de SVT, mais je me rappelle pas avoir vu les araignées aussi résistantes. Peut-être qu'il s'était fait greffer de l'ADN de Namek, et que la fusion des deux ADNs à fait qu'il faisait des jets de liquides blanc partout ? C'est peut-être de la sève, en fait. M'enfin, au moins j'étais pas enveloppé dans son jus visqueux. Une chance que je me suis servi de ma tête.

"Salut ça va chuis pas très fort mais je vais l'immobiliser puis tu vas le taper d'ailleurs je suis gauchiste."

Et Sir Innuendo recommença à tirer de la toile partout. C'est alors que j'ai eu l'idée d'abuser de mon Time-Skip, pour changer. Je fus rencontré alors à un blocage. J'y arrivais plus. La preuve : je me suis pris une toile électrique dans les yeux. Après avoir eu une réaction très poétique qui constituait en un énorme cri de douleur, je me suis débarrassé de la saloperie. Donc sa main gauche tirait des toiles électriques ? Oui, ça devait être ça. Il disait "la gauche" pour pointer lesquelles étaient électriques. Mais là, je n'avais plus de quoi me battre. Je savais pas pourquoi. Alors dans toute mon intelligence, je couru vers la fenêtre. Mais je n'avais pas l'intention de sauter, non non non. J'avais une idée de génie.

"'Scusez-moi les gens, mais j'ai autre chose à faire. Je vais vous laisser écouter du Linkin Park comme les beaux adolescents que vous êtes."

Plaquant mon index droit derrière mon pouce, je m'apprêtais à faire une pichenette. Mais pas une pichenette normale, non. Le Headshot. Il me semble que c'est une attaque de je sais pas quel dieu à la con, mais qui propulse les gens très très trèèèèèèèèès loin. Et la dernière fois que je l'ai faite, je me suis arraché le bras. Heureusement qu'il repousse. Mais là, n'ayant pas beaucoup d'énergie, normalement, me suis-je dis, j'allais pas me faire trop mal. Poc ! Je me fis la pichenette. Il ne se passa rien. Un silence se mit en place. Et puis je fus propulsé. La moitié de ma tête venait d'être arraché, suivit par trois quart de mon corps. Assez pour survivre après repoussement. De mes mains encore intacte, je fis des doigts d'honneur. Vous l'auriez fait aussi, à ma place.

[Désolé pour l'attente. Giorno a eu un crash de son disque dur, ce qui est la raison de pourquoi il ne se connecte pas en ce moment (fin je crois). J'ai donc décidé de vous libérer tout les deux. Au plaisir de RP avec vous une prochaine fois.]
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   
 
La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. ?PV Nagareboshi Ruika?
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly
» ~ l'histoire d'une Rose en manque d'épines ~
» karl ? une rose du bengale sans épines et sans parfum
» "Je serais ta rose tu seras mes épines..." - Lux Amnell, la femme abandonnée [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Lycée Orange star-