Partagez | 
 

 La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Giorno Giovanna
avatar
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 45
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Gold Experience - Don de vie - Renvoi
Techniques 3/combat : Accélération des sens - Création d'organe
Techniques 1/combat : Gold Experience Requiem

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Sam 18 Fév 2017 - 11:26
La créature s'était vu propulsé plusieurs mètres en arrière, là où mon compagnon d'arme venait de tisser une grande quantité de toile, très certainement dans le but de l'immobiliser... Une fois de plus. D'ailleurs, celui-ci avait prit de la hauteur. Perché par je ne sais quel artifice au plafond, il sembla m'interpeller, me demandant mon nom avant de me faire part de sa stratégie : Il immobiliserait la bête tandis que je lui porterais le coup fatal. Je ne répondis pas à sa précédente question, du moins pour le moment, jugeant que le moment n'était pas bien choisi pour nous présenter. Je pouvais me contenter d'un "Hey" pour le moment. Tandis que mon ami l'homme-araignée disposé sa toile un peu partout dans la pièce, je prenais bien soin d'esquiver la plupart de ses fils alors que je m'empressais de rejoindre notre ennemi. Encore une fois, la bête semblait avoir trouvé un moyen de s'en sortir... Bien singulier toutefois, sa méthode il semblait pourtant marcher. Je m'arrêtais dans ma course lorsque je vis ce qu'il avait en tête, ou plutôt, ce qu'il avait fait de sa tête. Admiratif d'un tel sang froid, je le voyais se frapper la tête au sol afin de se propulser au plafond, ralentissant sa course tout en rebondissant sur le plafond à plusieurs reprises.

Alors qu'il s'écrasait enfin au sol, je me glissais avec précaution à travers la multitude de fils qui avaient recouvert la pièce. Qu'est-ce qu'il préparait ? J'avais été surpris par sa réaction, et j'en avais complètement oublié ce à quoi j'étais censé oeuvrer. La bête n'était pas immobilisé et encore moins à ma porté, j'avais vraisemblablement fait une grosse erreur en m'arrêtant dans ma lancé. Voyons ce qu'il avait en réserve. Il avait tout de même reçu un des fils de l'homme araignée dans le visage, ce qui ne semblait pas lui plaire. Dans un cri de douleur, il se défit rapidement de la substance visqueuse avant d'accourir vers une fenêtre, il nous adressait la parole. Une fois encore et avec un humour toujours aussi subtile, Mark fit bien comprendre qu'il ne comptait pas rester plus longtemps. Fuir par la fenêtre, voila son plan. Il brandit soudainement son doigt à la manière de quelqu'un qui donnerait une pichenette, dirigeant son attaque dans sa direction, il lâcha son doigt afin qu'il vienne le frapper de plein fouet. "Poc". Voila le seul son qui ressortit de son "attaque", je ne savais pas si je devais rire ou m'inquiéter, c'était vraiment une étrange créature. Tout à coup, son corps se déchiqueta sous une pression monstrueuse, propulsant une partie de celui-ci à une vitesse prodigieuse. D'ici, je ne pu que distinguer son signe d'adieu bien caractéristique, il était toujours en vie. Bon sang, et si il m'avait porté cette attaque ?

Le silence s'installa, personne ne venait. J'avais du mal à comprendre pourquoi personne n'était venu depuis le début de ce conflit, mais c'était bien mieux ainsi. Je m'affalais sur une chaise devant cette salle de classe sans-dessus-dessous. Ma salle de classe. L'homme en costume était encore là, je me devais de le remercier.

"Giorno Giovanna. Je m'appelle Giorno Giovanna." Dis-je tout en soupirant.

"Merci pour ton aide, je ne te connais pas mais je dois admettre que sans toi, cette saleté en aurait peut-être fini avec moi... Je peux savoir qui se cache derrière ce masque ?"

Mes bras me faisaient souffrir le martyre, il me faudrait bien une bonne semaine avant de pouvoir m'en servir convenablement... Tant pis, au moins la bête était partit et nous avions évité qu'elle ne s'en prenne à d'autres étudiant. Nous pourrions camoufler l'incident par un incendie, toutefois je ne sais pas si je pourrais passer inaperçu encore longtemps après tous ça, peut-être allais-je devoir changer d'établissement, ce pour quoi j'étais venu n'avais pas aboutit mais je restais confiant. J'espérais que ce cette histoire ne fasse pas trop de bruit.


[ Voila voila, désolé pour le retard, j'ai bien eu un problème de disque dur quelques temps après ma perte de motivation. Evidemment ça n'a pas aidé, mais je pense pouvoir bien repartir cette fois-ci, en espérant n'avoir pas trop fait attendre ! ]
Peter Parker
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/12/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Web Shoot // Web Shock // Web Shield
Techniques 3/combat : Autoguérison accélérée
Techniques 1/combat : Symbiote

MessageSujet: Re: La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir   Ven 24 Fév 2017 - 18:41

L’homme-araignée avait donc commencé l’exécution de son plan. Il n’avait pas attendu la réponse de son allié pour commencer, ils n’avaient pas le temps de discuter pour l’instant, ils devaient surtout empêcher cette vilaine créature de créer plus tort qu’elle n’en avait déjà fait. C’est ainsi que le Super-Héros s’élança dans toute sa grâce au cœur de la bataille. Son plan visait surtout à immobiliser la bête pour qu’ensuite le coup fatal lui soit porté. D’ailleurs, Mark II se prit une des toiles électriques dans le visage, ce qui ne manqua pas de surprendre le jeune héros. Il était surpris qu’il ne l’aille pas esquiver comme il avait visiblement les capacités de le faire. S’il était assez malin, il savait maintenant pourquoi Spider-Man avait joint le mot gauche dans ses précédentes paroles.

L’homme à tête de beignet s’était alors élancé à travers les pièges de l’araignée, mais l’adversaire du jour se dirigea tout à coup par la fenêtre. Il gâchait une fois de plus le plan, il avait le mérite d’être un personnage imprévisible, mais il fallait savoir d’adapter dans toutes les situations, ainsi était les paroles qu’avaient transmis Captain America a Peter Parker. Tête de toile s’élança donc rapidement vers son adversaire, faisant des sautes pour esquiver ses propres pièges, il arriva cependant trop tard. La créature décolla dans un grand fracas, laissant derrière elle des traces de son corps meurtri. Au même moment, Spider-Man commençait légèrement à trembler.

« Il pouvait faire ça depuis le début. Il ne faisait donc que jouer avec nous… »


En effet, il était donc logique de croire que si une seule pichenette avait su le mettre à mal à ce point, il avait la possibilité de faire bien plus. Spidey lui avait donné des coups de pieds de toutes ses forces et tout ce que ça avait fait, s’était lui couper de souffle, le faussé semblait s’agrandir encore plus entre les êtres de ce monde et celui de l’homme-araignée. Il soupira alors de soulagement, il aurait mourir dans ce combat. Il sera cependant le poing gauche.

« Il a tué des étudiants innocents, je n’aurais même pas été capable de l’empêcher d’en faire plus. Bordel. »
Il se parlait à lui-même. Depuis qu’il était dans ce monde, il avait pris l’habitude de se lamenter, en fait, il n’arrivait pas à comprendre comme les personnages de cet univers pouvaient avoir un tel pouvoir. Il avait à chaque fois l’impression d’affronter un Hulk, un Thanos ou encore un Galactus. Dans son monde, hormis face au Hulk, il n’aurait jamais fait le poids contre les autres, du moins seul.

Spidey se rapprocha alors de son allié qui venait tout juste décliner son identité. Un nom qu’il n’avait bien entendu jamais entendu au paravent, mais ça ne l’étonnait plus. Il le remercia aussi pour l’aide que l’Avengers avait pu lui apporter dans cette bataille, mais lui demanda aussi s’il pouvait retirer son masque. Spidey passa sa main autour de sa nuque et détourna légèrement le regard.

« Je te remercie aussi. » Il regarda de nouveau Giorno « Je suis désolé, mais je ne peux pas te dire qui je suis, ce masque est comme une protection, une protection pour ma vie normale. »

Il lui tourna ensuite le dos, se dirigeant vers la porte de classe où il était entré au tout début. Il s’arrêta un instant et leva la main, signe d’au revoir.

« Au plaisir de faire de nouveau équipe avec toi, Giorno Giovanni. »

Faute volontaire bien entendu. Il entama alors une course dans les couleurs, récupéra son appareil photo et ses fringues au passage et sortit finalement du Lycée. Il tissa une toile sur un des édifices de Satan-City puis se balança d’immeuble en immeuble, il allait retourner voir MJ. Il devait rafistoler son costume, mais aussi trouver un moyen d’être plus fort pour affronter ces criminels.
(Merci pour ce RP, ce fut très plaisant!)
 
La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. ?PV Nagareboshi Ruika?
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly
» ~ l'histoire d'une Rose en manque d'épines ~
» karl ? une rose du bengale sans épines et sans parfum
» "Je serais ta rose tu seras mes épines..." - Lux Amnell, la femme abandonnée [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Lycée Orange star-