Partagez | 
 

 Fiche de Grand Gervais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Motta
avatar
Modérateur
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 26458
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3615

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

MessageSujet: Fiche de Grand Gervais   Lun 20 Fév 2017 - 18:51
Voilà ta fiche.



Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
En ligne
Le Grand Gervais
avatar
Terrien
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 04/02/2017
Nombre de messages : 243
Bon ou mauvais ? : Hérésie.
Zénies : 10

Techniques
Techniques illimitées : Deus Vult | Le Hamar Laiteux| Ave Gervais
Techniques 3/combat : Liquéfaction Tactique |Credo in Danone
Techniques 1/combat : LE LAAAAAIT !

MessageSujet: Re: Fiche de Grand Gervais   Mer 22 Fév 2017 - 14:50
Nom du personnage : Le Grand Gervais
Age : 27 ans
Sexe : Mâle Viril !
Race : Terrien
Alignement : Hérésie
Rôle : Tank beaucoup trop offensif

HISTOIRE

Le soleil peinait à s’élever dans le ciel, le souffle du vent portait avec lui les cendres du pitoyable village que j’ai mis à sac. Les flammes léchaient avec ardeur les murs des rares chaumières qui parvenaient à tenir encore debout. Les corps calcinés des villageois parsemaient les décombres de la chapelle. L'odeur pestilentielle dégagée par les corps était intenable. Peuh. Hérétiques. « Gloire à toi, ô Gervais ! J’ose espérer que le spectacle était à ton goût ! » Pensais-je. Je ne pus retenir un léger rictus de satisfaction. Je m’asseyais sur un monticule de bois calciné, couvert de cendres ardentes et plantais ma Grande Cuillère dans le sol cendreux. Je remontais la  lourde visière de mon heaume et contemplais l’épaisse volute de fumée s’échappant des vestiges, appréciant le silence macabre omniprésent. Mais très vite j’interrompais ce silence en psalmodiant ma prière :



« Le Danonino avait prédit la renaissance du pot immaculé,

Dans le froid lorsque le frigo serait à nouveau approvisionné.

Gervais, la lèpre des laitiers, antique dessert délivré

Dont la saveur aberrante pourrait le monde subjuguer.  

Son céleste arôme fait frémir le firmament,

Le ciel avec charme découvre l’omnipotent,

La terre s'en émeut, l'air en est purifié ;
 
Le flot laitier qui l'apporta recule effaré.    
 
Accompagné de ses preux chevaliers éthérés    
                                                                     
Qui sur l’honneur ont juré    
 
De tenir les grumeaux éloignés !    
                                                                                             
Leur pouvoir défiait celui du Yoplait.      

Ô Saveur insensée, Ô Gervais !

A jamais nous louerons ton arôme synthétique !      

Ô crème innocente ! Ô Gervais !      

Face à ton goût nous demeurons pathétiques !
»  



Quel acte héroïque ! Je te félicite bretteur du Yaourt, massacrer un village de paysans, sans même épargner femmes et enfants ! Leur seul méfait fut de pratiquer une autre confession que la tienne, c’est navrant. » - Huhuhu c’est pas faux, j’ai fait pleuvoir les têtes ce jour là -

PS : les textes en gras et soulignés représentent les pensées du héros.

Je me retournais, irrité. C’était une femme vêtue d’une armure poussiéreuse et d’un tabard bleu azuréen. Une queue de cheval blonde sortait de son heaume bossué. Elle tenait fermement dans sa main droite une vorpale émoussée. – Si tu crois que ça suffira à calmer mes ardeurs maudit écrivain ! Je suis un Paladin ! J’ai fait vœu de chasteté ! Enfin, excepté lors des conflits saints bien sûr, il faut bien préserver la tradition ! Vous savez ce qu’on dit, quand on voit la veuve éplorée et l’orphelin apeuré... « Semen Jactum Est » -

Tu as interrompu ma prière infâme chacal ! »

J’abhorre les pratiquants déments dans ton genre…  Agissant aveuglément pour une divinité occulte et quand bien même vous faites le mal ce sera toujours pour le bien. Tu vas payer pour ce carnage. »

Le manichéisme n’est pas vraiment le propos du Gervisme. « Le dualisme est un mensonge. Il n y a que la neutralité (…mais y’a des limites à la connerie…) » Tu as interrompu ma prière, mais ne t’en fais pas… Tu vas expier tes fautes ici et maintenant ! »

Je jure devant ces malheureux villageois que de ma vorpale, j’arracherais tes parties génitales ! »

Ce sera donc ton épitaphe !» Dis-je, confiant. Je débarrassais ma cuillère de son réceptacle cendreux. Le sifflement fugace produit par l’acier sonnait comme une douce mélodie à mes oreilles. - Je commence vraiment à me dire qu’on a mis un demeuré à mon écriture… Il écrit avec les pieds ou bien ? C’est quoi ce dialogue ? Remarque je peux parler, je sais ne pas écrire... Enfin bon... Ce n’est même pas un véritable antagoniste, c’est une femelle ! -

Bordel j’ai oublié où j’en étais ! »

Je bondis sur la belliqueuse, qui semblait prête à en découdre. J’abattis ma cuillère sur son crâne. Elle réussit à parer in extremis le coup. Le heurt des lames d’acier provoqua un nouveau sifflement fantastique. Elle profita de ma lenteur pour me gratifier d’un coup de coude à la gorge précédé d’un estoc au flanc que j’arrêtais non sans mal à main nue. – Aurais-je à faire à une marouflarde ?  -

Manant ! » Hurla-t-elle, le souffle court.

Je la repoussais d’un coup de pied dans les côtes flottantes. Elle arracha un cri de douleur.

Tant pis, je passe directement à la fin…

« …Mais un jour viendra où le Grand Gervais, - Et pas petit, lors de son sacrifice il est devenu grand ! -      
Une fois la Russie pacifiée,

Sera du monde une fois encore le maître à tout jamais,

Et dans la débauche chacun finira par sombrer !
»


Sur ses dernières paroles j’abattis âprement une fois encore ma cuillère sur son casque suffisamment rapidement pour qu’elle ne puisse bloquer à nouveau. Dans un fracas peu ragoûtant son crâne se fendit et de sa cuirasse le liquide carmin jaillit à flot. - Qu’avais-je dit ? Gervais m’en soit témoin je jure de retrouver cet écrivain de pacotille et de le soumettre au supplice du Danino -

«- … ‘Vult !!! » *SPROTCH*
Son corps, privé du contrôle de son âme n’était plus qu’un pantin désarticulé, s’écrasant grotesquement au sol, soulevant au passage énormément de poussière. Toutefois, comme dernier réflexe musculaire, son cadavre apposa sa main contre mon plastron. Sa main était entourée d’un faible halo blanc. Le halo m’enveloppa et sa luminosité gagnait en intensité.

« - Quelle est donc cette sorcellerie ? » - Eh, c’est une histoire… Une simple histoire, Je ne peux trépasser, n’est-ce pas ? -

J’étais aveuglé par le halo, je ne saurais comment décrire les évènements qui suivirent… Je me sentais comme disparaître, effacé de la réalité.

« Ah la pute… » Pestais-je.

Ô Gervais, ouvre-moi les portes du saint Frigidaire. Pensais-je, résolu à mourir. – Au sujet du véritable antagoniste et tout ça… Ouais j’ai parlé trop vite, cette femelle a plusieurs arômes à son pot, mais ça change rien au fait que l’autre péquenaud il ne sait pas écrire !  Même pas foutu de reproduire la façon dont je m’exprime... D’ailleurs, pourquoi fait-il part de mes billets d’humeur ? -

Puis soudain, alors que je me voyais déjà saluer les archanges de l’arôme synthétique, l’aura immaculée disparu subitement, mais à mon plus grand étonnement je me retrouvais dans un champ de blé, en pleine journée. Le soleil était à son zénith, la brise faisait danser les plants de blé. Un cul-terreux  à tête de chien habillé excentriquement était baissé vers moi, derrière lui se tenait une sorte de char blanc lévitant au-dessus du sol, aucun cheval n’y était attelé.

«- Quel genre de criquet es-tu donc ? » Me dit-il. - Ça commence bien…. -


PHYSIQUE

Un Paladin anachronique vêtu d’une imposante armure d'acier forgé et armé d’une Grande Cuillère Bâtarde. C’est ainsi que les habitants de la Capitale de l’Ouest (Sur Terre, et bah, oui fallait bien relier le bousin avec du Dragon Ball) décrivent celui qui se fait appeler « Le Grand Gervais ». Mesurant près d’1m95, le Grand Gervais arbore une carrure imposante. Ses Iris sont embrasées d’une lueur rose, trait commun à tous les inquisiteurs de l’ordre du Danino. Bien que personne n’ai vu son visage depuis longtemps (de fait, il ne retire jamais son armure, il ne se lave qu’une fois par an lors de la cérémonie du bain de lait annuel , – l’hygiène du moyen-âge.. autre époque, autres mœurs…- et il ne retire même pas son armure pour dormir), lorsque la visière de son heaume est relevée,  se distinguent maintes traces de brûlures au lactose corrosif (rien à voir avec l’acide lactique). De sa visière s'échappe quelques mèches brunes mêlées à de la boue.


CARACTERE

Un abruti zélé doublé d'un bretteur hors pair, voici qui est le Grand Gervais. C'est bien entendu un pseudonyme qu'il a adopté lors de son arrivée dans notre époque, ultime symbole de sa dévotion envers sa divinité. de telle sorte qu'il en a oublié son véritable patronyme, le con. Il nourrit une haine viscérale envers toutes les autres formes de religions que la sienne. Depuis la dissolution de son ordre jugé " un peu trop extrême sur les bords, quand même, c'était vraiment nécessaire de noyer tous les enfants de cœurs de l'église dans une fosse de lait, et ce après les avoir éviscérer  ? " il sombra dans une profonde dépression, si profonde qu'il tenta de se suicider maintes et maintes fois... Seulement le Grand Gervais  souffre d'un triste manque de chance chronique et il ne réussit jamais à se donner la mort, pour son plus grand malheur. Les tentatives de suicides sont devenues  tellement banales que c'en est presque devenu un jeu pour lui. Il erre désormais à la recherche de croyants à occire et de brebis égarées à convertir. Son but ultime étant de faire revenir le Saint Grand Gervais, - une divinité chaotique ayant gagné le respect de Chuck Norris et Chtulhu - sur notre plan d'existence, afin de plonger le monde dans la débauche des desserts synthétiques hors de prix... ( TERRIFIANT, N'EST-CE PAS ? )




TECHNIQUES

[Techniques illimitées :

-Deus Vult : Le chevalier charge droit devant lui et saisit le premier ennemi qui se trouve sur son chemin pour l'empaler de sa cuillère. OU : Gervais abats sa cuillère sur le crâne du premier venu ce qui aura pour effet entre autres, de le sonner, et ah oui, à défaut de le tuer, le gratifier d'un merveilleux traumas crânien qui fera rougir de plaisir votre médecin traitant !


-Le Hamar Laiteux : Le Gervais invoque par voie orale un Hamar laiteux, petite créature gueularde et trapue à très forte pilosité blanche, qui défendra le lanceur à l'aide de nombreuses mandales et morsures. Il peux aveugler les ennemis du Gervais avec la technique " Bukkake ". A la vue du sexe opposé, Le Hamar mettre fin aux hostilités pour aller séduire la jouvencelle. Le Hamar a une durée de vie approchant les 10 minutes maximum, cette période dépassée, le Hamar se sublimera en un épais brouillard laiteux aveuglant.


-Avé Gervais : Gervais lance ses chaînes vers sa cible et l'attire à lui. Si c'est c'est une cible volante, il la fera s'écraser âprement au sol. Une fois amenée au corps à corps, il lui assènera, dans la joie et la bonne humeur un étranglement sanguin ( qu'il ratera probablement.. )ou une Dentine droit dans les gencives.


Techniques utilisables x3 :

-Liquéfaction Tactique : Changement d'état afin d'effectuer un repli d'urgence : En un instant, le chevalier se change en une fantastique flaque de lait ( souvent demi-écrémé, mais dans les mauvais jours il est caillé/fermenté ), laissant son armure vide. Il peut recouvrir sa forme originelle à volonté et ce sans limite, néanmoins, à chaque changement d'état, il perd un certain nombre de neurones. Très pratique pour parcourir de grandes distances, au grès des flots, malheureusement la destination est bien entendu imprévisible. ( Le liquide blanc ne restera pas uniforme quoi qu'il arrive.Lorsque Gervais recouvre sa forme originelle, si il manque du LAAAAIT, le corps ne sera pas reconstitué parfaitement, manger un Petit Gervais reste alors la seule possibilité de reconstitution totale ) Lorsqu'il recouvre sa forme, ses blessures sont soignées. - Quand on vous dit que c'est important de bien s'hydrater ! - Quand il est liquéfié, cet abruti de chevalier reste conscient mais ne peut communiquer, quand bien même par la pensée, cette forme bride ses capacités cognitives ( déjà que bon.. d'habitude... )


-Credo In Danone : Le Gervais récite une prière qui crée un épais brouillard laiteux au doux parfum synthétique enivrant de framboise  - Inflammable, bien sûr - qui couvre une zone d'un rayon de 30 mètres autour de Gervais. Il est impossible de voir à plus de deux mètres. L'inhalation provoque des effets très proches d'une forte alcoolémie couplée au diéthylamide de l'acide lysergique ( en français, ça donne : une sale cuite combinée au merveilleux LSD )



Technique Ultime :

-LE LAAAIT ! :Gervais, comme tout bon croyant radical moyenâgeux à l'esprit étriqué qui se respecte (https://www.youtube.com/watch?v=vdhF4O54YjU ) est prêt à mourir avec panache pour sa cause... Avec un peu trop de panache dirait-t-on.. Puisant dans ses dernières ressources, il libère en même temps toutes les arcanes laiteuse pour se faire exploser. ( les joies de l'extrémisme religieux ) La puissance de l'explosion s'approche de celle de la Tsar Bomba soit 2,84×1017 J ( soit un joyeux bordel, les bombes thermonucléaires, ça marche bien ! ). Autant vous dire, que le lanceur, il est plus très vivant après coup. Suite à l'explosion, aucun champignon atomique à l’horizon ( et c'est bien dommage ). Cependant, une trainée semblable au bras occidental de la voie lactée ( la partie qu'on peut voir depuis la terre ) s'échappera du cratère et s’élèvera jusqu'à la ionosphère ; elle finira par disparaître au bout de deux jours. ( ici, ce ne sont pas des étoiles, mais du LAAAAAIT... En parlant de lait, toute une zone d'un kilomètre autour du cratère en sera inondé ) Bien que la comparaison à une bombe à hydrogène à été faite, elle ne servait qu'à évaluer la puissance de l'explosion, en aucun cas une exposition à l'explosion sans dégât apparent est néfaste ( c'est donc moins efficace qu'une arme atomique, à noter ), au contraire, vos os n'en seront que plus solides encore. On pourrait se poser la question : avec une attaque suicidaire de cet ampleur, ce n'est pas incohérent qu'il n'arrive pas à se suicider ? Eh bien, à vrai dire, - déjà tu nous les brises avec tes questions - il a déjà tenté, plusieurs fois même, mais à chaque fois il se passait quelque chose pour l'en empêcher, et oui, ce n'est pas pour rien qu'il porte le titre (Dés-)honorifique " Chevalier de la Guigne " lourd de sens. La première fois, il tenta de mettre fin à ses jours dans une cathédrale, bâtiment symbolique d'une autre religion, il faisait donc d'une pierre deux coups.. Mais une poutre rongée par les vers s'écrasa sur son crâne avant qu'il put libérer tous les sceaux arcaniques laiteux. La seconde fut dans une grange à fumier d'un village ( l'un des rares de la région encore debout ): il s’apprêtait à libérer le dernier sceau quand un malheureux fils de paysan chassant son 7ème poulet qui s'était enfuit (c'était un fabuleux coq ) embrocha Gervais de son arbalète par maladresse. Percé ( mais à quel endroit ? huhuhuhu ) - ... -, Gervais échoua une fois encore. Toutes ses autres tentatives se soldèrent par un échec cuisant.  


Capacité de Race :
-> Vous disposez de la technique illimitée " -> Vous disposez de la technique illimitée " morsure du soleil " ( Bukkake ) en plus des autres : Gervais envoie un yaourt ou crache du lait très frais dans les orbites meurtris de ses ennemis afin de fuir lâchement, oui mais avec honneur.

--> La technique " morsure du soleil " vous permet de fuir d'un combat sans qu'on puisse vous poursuivre (sauf si vous êtes détenteur d'une dragon ball)

Dons :

Chevalier de la Guigne : le Grand Gervais souffre d'une grande malchance. Bien que la forme sous laquelle elle se présentera reste imprédictible elle est inéluctable.
Impuissance : Gervais n'est pas capable de dégager la moindre once de ki, de plus lorsqu'il entouré/est du lait, il ne dégage pas de chaleur.




AUTRES INFORMATIONS

- Objets/Arme : Grande Cuillère Bâtarde, Chaînes de cuivres, hérissées " d'épines ", Pack de six Petits Gervais, 2 Daninos à boire, 4 Fruipotes
- Métier, titre, etc.. : Titre Dés-honorifique : " Chevalier de la Guigne "
- Lien du premier rp :
- Autres infos : Il est incapable de voler, de ressentir le ki et encore moins d'en produire

[/b]
 
Fiche de Grand Gervais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche d'île] Royaume d'Alabasta
» Fiche du plus grand mage noir de tout les temps - Lord Voldemort - OK
» Balin fils de Fundin [fiche validée]
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Personnages :: Fiche de personnages-