Partagez | 
 

 Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Celerya
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 670
Bon ou mauvais ? : 🕈☜💧☜✡
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Mer 24 Mai 2017 - 19:31
Suite à cette rencontre fort instructive, la suite de la conversation s'est déroulée au sein même de ce restaurant situé en plein milieu de la ville de TokiToki. Autour de ses ramens, beaucoup de sujets auront été évoqués : l'existence de la Time Patrol, ses objectifs, ses ambitions et de ses partisans en eux même sans oublier bien sur les diverses variantes du super sayen. Avec une telle transformation telle que celle utilisée par Trunks, il fallait vraiment faire attention à ne pas casser les couverts car une telle force était capable de ravager bien des lieux pour le peu qu'elle ne soit pas totalement maîtrisée... amusant, n'est-ce pas ? Alors que le repas se déroulait calmement, un nouvel arrivant fit son entrée dans le restaurant. Celui-ci ressemblait quelque peu à Kaito Shan mais son style vestimentaire ressemblait trait pour trait à celui d'un guerrier de l'espace.

« C'est gentils de votre part de vouloir m'aider mais c'est plutôt à moi de vous rendre service après tout ce qu'il s'est passé. Puis-ce qu'on en parle, j'ai longuement réfléchie à vos méthodes et je me suis demandé ce qui pouvait être le plus grave entre rétablir une histoire qui se termine mal ou changer le destin pour sauver des vies. J'ai beau y réfléchir mais ce sont bien des cas sur lesquels nous risqueront de tomber, n'est-ce pas ? » demandait-elle sur un ton délicat.

Effectivement, rétablir une ligne temporelle signifiait la ramener à ses événements d'origines et par conséquent ; si une vie devait être sauvée dans cette histoire, alors elle devra être conservée mais si un monde tout entier venait à être détruit... vous avez compris, n'est-ce pas ? Était-ce le fil rouge du destin qui voulait que les choses soit érigées ainsi ou alors tout cela était lié à la cruauté du créateur de ces univers ? La question restera sûrement sans réponse mais elle valait la peine d'être posée après tout. Au travers des ages, ça a toujours été le destin qui décidait de lui même à qui il distribuait la mort et la vie et il ne pouvait être manipulé impunément. Imaginez donc ce qui pourrait se passer si un individu malintentionné venait à s'accaparer le contrôle total de notre histoire ? Si cela devait arriver, nos existences même sombreraient dans des abysses encore inexplorées.

*Je ne doute pas de la puissance de mes nouveaux alliés mais qu'en est-il de la mienne ? Je ne maîtrise même pas cette fameuse transformation du « super sayen » et je doute fort de pouvoir y arriver sans éveiller les effets néfastes du sérum noir bien qu'il soit encore inactif jusqu'à maintenant.

« Ah, au fait, je me demandais... tu as de la famille ici Kaito ? Il te ressemble. » lui disait-elle en inclinant sa tête en direction du nouvel arrivant.

Effectivement, cet individu qui semblait quelque peu stressé et mis à l'écart à la table d'à coté était le sosie parfait du shinjin. Les autres gens ici devaient sûrement penser qu'il s'agissait d'un client régulier ou-bien d'un nouveau Time Patroller mais personne ne savait réellement qui il était. Quand à son repas, il avait pris le même que tout le monde mais ne tergiversons pas là dessus, on a assez mangé alors revenons en plutôt à ce qui porte notre intérêt : que va t-il se passer ensuite ?

« Merci pour le repas, c'était délicieux. Maintenant que nous réunis ici, j'imagine que nous pouvons officialiser notre organisation auprès de la Kaïoshin du temps, qu'est-ce que vous en dites ? » demandait-elle avec un peu plus d'enthousiasme.

Bientôt, une toute nouvelle alliance allait prendre forme et celle ci allait certainement se démarquer par ses objectifs nobles ainsi que par son impartialité. Ce n'était certes pas la première fois qu'une alliance visant à protéger l'univers s’apprêtait à voir le jour mais le procédé de celle-ci allait se montrer bien différent de tout ce que nous avions pu voir jusqu'à maintenant... et quelque chose me dit que la suite de cette histoire incertaine va beaucoup me plaire.
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 6527
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 2735

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai, Rayon bonbon, Sōzō
Techniques 3/combat : Light Hawk Wings, Jaberin ikari
Techniques 1/combat : Ryūken Bakuhatsu

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Mer 24 Mai 2017 - 21:49
Kaito continuait de manger paisiblement, écoutant simplement la conversation qui se tenait devant lui. Il n'avait pas grand-chose à dire, essayant juste de manger. Kaito avait en effet des doutes sur Celerya, surtout sur ce qu'elle avait au fond d'elle. Sinon, sa propre personnalité plaisait bien au Saiyan. Il l'a trouvé sympathique, et même de bonne compagnie ! Le guerrier écoute simplement Trunks prononcer son petit morceau de phrase. Celui-ci s'excuse d'avoirs était brusque, et donner un conseil à la guerrière sur sa culpabilité... Il était vraiment gentil, Trunks. C'était quelqu'un de bien, avec des principes malgré le crime qu'il avait commis... Voyagé dans le temps, c'est sûrement la pire des choses qui existe dans l'Univers. Enfin, pour les Dieux. Ce n'est pas comme si les mortels étaient au courant, la preuve ! Même Kaito ne connaissait pas cette règle avant de devenir un apprenti KaioShin. Puis bon, c'est tout un monde nouveau qui c'était ouvert à lui depuis ce jour !

"Trunks, tu as voyagé dans le temps. C'est bien le plus tabou des crimes commis par un mortel... Cependant, tu travailles pour Chronoa. Celle-ci t'assure la rédemption si tu fais ce qui est demandé ! Donc ne t'en fais pas pour cela. Considère que tu es pardonné."

Kaito était vraiment sérieux dans ses mots. Il ne parler pas pour rire, et ce ton n'était plus aussi inhabituel chez lui. Il faut dire qu'il était devenu extrêmement sérieux depuis sa prise en charge divine ! Bien sûr, il avait toujours un sens de l'humour Saiyannesque, mais il était aussi sérieux dans les sujets les plus adéquats. Pour le coup, le guerrier écoutera ensuite la demoiselle parler ! Eh bien, dans les questions les plus inattendues, c'est Celerya qui ouvre le bal. En effet, l'équipe de la Time Patrol risque bien de tomber sur des changements autant obscurs que lumineux... Sauver des vies en changeant le temps, contre laisser un monde en sang en rétablissant l'ordre chronologique... C'était en effet un dilemme bien embêtant. Mais Kaito se souvenait de ses "cours". Les heures qu'il passe à lire ses enseignements de KaioShin pendant son entraînement chez Champa lui était quand même véritablement utile. Il savait donc lui-même la raison pour laquelle voyager dans le temps était tabou, même chez les Dieux.

"Celerya, tu poses une bonne question. Je vais donc y répondre moi-même. Les changements, même dans le but de sauver des vies, sont très risqués. Imaginons que tu as une fleur dans un monde, un monde seul. Cette plante représente un point A, et dans une autre timeline, un point B. Le point A et le point B sont identiques, et donc en cohésion... Si tu retires cette fleur dans le point A, mais la laisse dans le point B, la cohésion se retrouvera rompue. Et donc... Cela pourrait donner plus de morts que de vies sauve. Sauver une vie en échange d'un millier d'autres... En effet, cela peut paraître monstrueux. Mais si cette vie était destinée à s'éteindre, alors c'est qu'elle le devait. La sauver pourrait briser la cohésion entre les timelines et provoquer des évènements cataclysmiques. Rupture de l'espace-temps, mort imminente, destruction... Vois-tu, même si une personne se sacrifie pour en sauver cent autres, si tu remontes dans le temps pour changer cela, tu sauveras la sacrifier en échange d'autres vies. Le temps ne doit pas être bouleversé. Sinon, ce sera la fin des temps. Le destin reste le destin."

Kaito se nettoie donc la bouche avec une serviette, finissant sont plat. Il plie ensuite cette même serviette, la reposant près de son assiette. C'était délicieux ! Un bon plat comme il aime. En tout cas, l'explication de Kaito avait peut-être remis en question Trunks... Imaginons qu'il ait brisé la cohérence entre ses mondes, et qu'il est provoqué de nombreuses morts ? Combien de vies allait-il devoir sauver en échange ? Le pardon aller prendre du temps, mais c'était bien le mot d'ordre de la Time Patrol... La patrouille... Du temps. Kaito avait ensuite senti que quelqu'un l'observait, ce qui était dérangeant pour lui. Il n'aime pas être épié de la sorte ! Enfin bon, ce devait être à cause du KI divin du guerrier. Le nouvel arrivant doit pouvoir sentir les KI's, mais le fait qu'il ne ressent pas celui du demi-dieu devait le perturber. Puis comme l'avait souligné Celerya, il avait un certain air de famille avec Kaito ! Ce qui était dérangeant également. Mais bon, le Saiyan n'en tiendra pas rigueur et laissera donc les évènements tels quels.

"Non, je n'ai pas de famille ici. Du moins, pas que je sache. Puis bon, même si j'en avais, je ne les reconnaitraient pas. Mon père était une élite qui se taper toutes les femelles qu'il pouvait. Je ne sais même pas si j'ai des frères ou sœurs. Mais ignore cette personne, il nous regarde, et c'est gênant. Et oui Trunks, j'accepte avec plaisir un échauffement. J'ai bien envie de voir ton niveau à toi et Celerya ! D'ailleurs, j'ai peut-être une solution temporaire à ton problème."

Cette fois, le regard du Saiyan se perd dans celui de Celerya. Il avait en effet, une solution pour sa "maladie" qui ferait sûrement plaisir à la guerrière ! Cependant, celle-ci devra donner son accord au Saiyan. Mais bon, pour le moment, il s'agissait de voir la suite des évènements, et de voir quel genre d'échauffement allait donc proposer Trunks après manger. Kaito ne pouvait d'ailleurs plus attendre et se lèvera en se redressant comme un piquet, les mains dans le dos. Il tenait une position banal de KaioShin, ayant appris à se tenir ainsi par ses camarades... D'ailleurs, il se demandait bien ce qu'étaient devenus Poiko et Zamasu... Et dire qu'à cet instant précis, il ne se doute même pas que l'apprenti KaioShin de l'Univers 10 était devenu quelqu'un de mauvais. Et qu'il préparait sournoisement un plan pour éliminer Trunks de la surface de l'Univers... Et Kaito ne pourra même pas le voir. Si ses camarades se lèvent également, Kaito suivra donc Trunks au lieu qu'il a choisi pour l'entraînement. Ceci donnera donc le droit au joueur de Trunks de contrôler les mouvements de mon personnage le temps du déplacement ! Il dira juste une dernière chose tout en regardant le jeune Saiyan qui était arrivé précédemment.

"Je suis d'accord Celerya. Rejoignons Chronoa. Trunks... Je pense que cette personne qui nous regardent depuis tout à l'heure est intéressé par notre équipe. Tu devrais lui parler."
Trunks (Futur)
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack, Galick Gun, Burning Attack
Techniques 3/combat : Buster Cannon, Final Flash
Techniques 1/combat : Final Hope Slash

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Ven 26 Mai 2017 - 17:25
Kaito comprit que Trunks faisait référence à lui-même quand il voulut rassurer Celerya au sujet d'une éventuelle culpabilité. L'apprenti Kaioshin répondit donc à son ami que ce dernier n'avait pas non plus à s'en faire car il travaillait pour Chronoa-sama, et que la rédemption allait donc être assurée.

"Je sais, je sais, t'inquiètes ! Ça renforce justement ce que je dis : même le plus grand pécheur peut trouver la rédemption sur le long terme."

Celerya déclara alors que c'était plutôt à son tour de venir en aide aux deux hybrides, mais posa une question qu'elle n'aurait pas dû poser. À propos d'un sujet qu'elle n'aurait pas dû évoquer. Une question que Trunks s'efforçait d'ignorer. Valait-il mieux sauver des vies en voyageant dans le temps, ou préserver un bain de sang en même temps que la timeline ? Trunks ne savait pas. Sa raison lui dictait de laisser tel quel aussi dur cela soit-il, en raison de son devoir de Policier du Temps, mais son cœur lui disait qu'il y avait toujours un espoir. Son cœur et sa raison ne pouvaient pas être conciliés sur ce point. Ne préférant pas creuser davantage, Trunks baissa le regard de sorte à ce que ses yeux ne furent plus visible, mais fort heureusement, Kaito prit la parole et répondit à la place de son ami. Toutefois, ce dernier était mieux placé pour répondre puisqu'il avait les deux cas dans son vécu : d'abord le premier choix, puis maintenant le second. De plus, il n'était désormais plus le Trunks que Kaito avait connu, ni celui que VOUS avez connu durant votre enfance. En effet, suite aux entraînements et missions annexes qui précédèrent les évènements du palais divin, Trunks avait fini par étrangement devenir une sorte de "fusion". Oui, l'officiel avait disparu et s'était "intégré" à celui-ci, d'où le fait que Trunks ait le passif et le savoir de l'officiel ET de celui qu'il avait de base. C'était très perturbant au début, mais il s'y était habitué à force.

Ayant fini son repas en premier, Trunks était pleinement attentif à ce qui se passait autour d'eux. Tiens, un Saiyajin était entré. En plus, il prenait des ramens, pour changer. Il avait d'ailleurs l'air mal à l'aise et intrigué par le trio. Il capta instantanément l'attention de Trunks car il était physiquement le portrait craché de Kaito tel qu'il était avant sa mort.


FLASHBACK



Satan-City, il y a un an.

Sous un beau soleil, Trunks avait atterri dans cette timeline depuis à peine une heure et il était allé en ville pour y faire une sorte de "repérage" afin de comprendre la situation actuelle. Mais une rencontre avec une hybride mi-humaine mi-chatte (sans mauvais jeu de mots) lui avait fait comprendre qu'il avait en réalité mis les pieds dans une autre timeline que la sienne. Et vu tous les sacrifices qui avaient été fait pour sauver son monde d'origine, on pouvait dire que tout ça était parti en fumée. Surtout qu'en plus, sa machine avait explosé en arrivant. Génial. Revenons-en à l'hybride hautaine. Elle disait s'appeler Freya, parce que oui, elle était encore là à l'époque. T'es un ancien si t'as connu Freya. Il y avait aussi un autre Saiyajin cliché assoiffé de combat mais qui ne semblait pas mauvais. Mais bref, un autre Saiyajin avait débarqué et questionnait Trunks sur qui il était. Ce dernier, pensant qu'il serait judicieux de faire d'une personne ayant l'air bonne un allié, l'avait pris à part dans une forêt et lui avait tout raconté. Le Saiyajin se présenta à son tour sous le nom de Kaito. Ils conclurent alors en quelque sorte un pacte, une sorte d'alliance, de promesse d'aide mutuelle.

C'est ainsi que se sont rencontrés Trunks et Kaito Shan, ou Horenso de son vrai nom.


FIN DU FLASHBACK

Trunks, en repensant à son flashback, était figé, les yeux écarquillés et la bouche bée. Il avait l'impression de revoir Kaito au début de leurs aventures. Il avait l'impression de les revivre. Cela l'amena à se remémorer la guerre de Namek. Il se rendit compte que son égarement dans ses pensées était en fait explicite à l'extérieur. Il reprit donc une expression normale, un peu mal à l'aise d'avoir scruté de la sorte un inconnu. En vérité, c'est le mot "Celerya" prononcé par Kaito qui le ramena à la réalité. Allez savoir pourquoi ! Trunks, qui n'avait donc explicitement RIEN écouté de ce qui avait été dit avant, et n'entendit que cette histoire de solution. C'était donc ça cette hésitation en Kaito tout à l'heure ! L'épéiste manifesta un certain enthousiasme à l'idée que le sérum ne soit plus un problème.

"Ah, parfait ! C'est quoi ?"

Après avoir eu la réponse de Kaito et avoir payé l'addition, les trois guerriers se levèrent, mais Kaito conseilla à Trunks d'aller parler à cet inconnu qui inspirait une gêne mutuelle entre son groupe et lui. Mais comment pouvait-il être intéressé par son groupe alors qu'il n'en avait rien entendu ? Dans tous les cas, Trunks n'avait pas la moindre idée de quoi dire pour engager la conversation avec son futur allié. De toute façon, il ne pouvait déjà pas se douter qu'il s'agissait d'un futur allié.

"Salutations. Je pense qu'il est inutile de garder nos pensées pour nous, vu la discrétion générale. Es-tu perdu ? Quelque chose t'intrigue en nous ? Dans tous les cas, ne t'en fais pas, on ne veut rien de mal. Qui es-tu ?"

Trunks avait essayé d'avoir du tact tout en étant précis sur l'intention de sorte à ne pas créer de quiproquo, bien qu'il avait fait ça dans le feu de l'action sans vraiment savoir quoi dire.
Braveta
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 506
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Ki Explosion Cage /Demon Shield
Techniques 1/combat : Kamehameha X10

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Mer 31 Mai 2017 - 16:33
Ah... Quel plaisir de déguster un délicieux plat de ramen, surtout de cette super-qualité. Voilà ce qu'aurait dit Braveta en temps normal. Ce qui se passe ici et vraiment bizarre ou est-il pourquoi y est-il. Cela n'est pas un rêve c'est la réalité. Qui sont ses gens Braveta n'en a aucune idée pour le moment mais il risque de bientôt apprendre à les connaître ça c'est sur. Il est perdu dans un endroit qu'il ne connaît pas, telle est la triste réalité et dire qu'il était en train de marché tranquillement sur la planète terre sans aucune envie de se trouver dans un restaurant aujourd'hui. Ce qui est le plus bizarre c'est de voir cette personne qui le met mal à l'aise et qui pourtant n'a aucune force enfin c'est ce que croit le sayien. Il est loin de se douter que lui et cette personne risque d'avoir des histoires ensemble dans le futur. Il est très mal en regardant ce groupe et pourtant il s'en sent obligé, il y a tout de même un air de ressemblance entre lui et la personne dépourvu de qui. C'est bizarre, il arrive à entendre la conversation et surtout il sait que ses interlocuteurs passent de lui ce qui a pour effet de véritablement gêner le sayen. Il ne comprend pas pourquoi il parle d'une certaine Célerya et autres personnes. Le saiyen à longue chevelure semblait tout de même plutôt tranquille lorsqu'il ne regardait pas ses voisins d'a côté et qu'il se concentrer sur se plat même si à chaque fois cela ne durerait pas. Durant ses moments, il réfléchissait à un Moyen de retourner au lieu ou il était avant d'atterir dans ce lieux bizarre et surtout de croiser ces personnes bizarres voir même très bizarre. Il avait réussi à ignoré ses voisins durant quelques minutes quand soudain le calme fut stoppé un des membres du groupe était venu parlé au saiyen. Qui lui ne s'attendait pas à sa il est tout perturbé et courbé. Il est prit par un énorme stress et à très mal à la tête. Il espère que cela passera et se pose tranquillement sur sa chaise en écoutant ce qu'a à lui dire son interlocuteur qui semble soit être un terrien soit un saiyen ou peut être même les deux ?

"Salutations à toi aussi, je suis bien évidemment perdu comme tu l'as supposé. J'étais entrain de marché sur la planète Terre, je ne sais pas si tu le connais et j'ai était téléportez ici. Je n'ai aucune idée de quelle est ce lieux et de ou je suis. En toi et en la fille désolé de vous appelez comme sa, rien ne m'intrigue spécialement par contre à l'autre garçon il ne fait que m'intrigué, j'ai directement sentit un étrange malaise en le regardant ce n'est pas sa tenue ni le fait que je ne ressens pas son ki pour je ne sais quelque chose. Je sens en moi que c'est pour autre chose. Je n'ai pas spécialement peur de vous, vous ne semblez pas méchant et je ne pense pas que vous attaquerez la planète Terre. Je suis Braveta et je suis un saiyen, je pense que vous l'avez devinez et vous qui êtes vous ?"


(je m'excuse d'avoir fait si peu, j'ai un problème personnelle qui m'empêche de rester longtemps sur l'ordinateur.)
Celerya
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 670
Bon ou mauvais ? : 🕈☜💧☜✡
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Ven 2 Juin 2017 - 12:09
Alors que ce repas semblait être sur le point de prendre fin, Trunks se leva pour entamer les présentations avec Braveta. Tout comme pouvait le supposer l'épéiste, son interlocuteur semblait complètement perdu mais surtout très tendu. Qu'est-ce qui pouvait donc le préoccuper au point de le mettre aussi mal à l'aise ? En tout cas, ça ne devait pas être à cause du repas étant donné que tout le monde ici avait pris le même, c'est dire à quel point il devait être bon mais si c'est du poison dont le jeune homme à peur... je pourrais peut-être m'en occuper, non ? Juste une petite goutte, une infime partie de moi suffirait à engendrer une horde de machines de guerre dénuées de raisons et de sentiments. Il me tardait de voir mon heure arriver mais je dois me faire discret pour le moment car plus j'attendrais, moins le monde se méfiera de moi et alors je leur placerais le coup fatal.

« Ce dont tu nous parles Kaito, c'est un genre de remède ? » demandait la sayenne avec intérêt.

Quelle bonne blague, cette moitié de sayen pensait vraiment pouvoir me stopper sans légumer mon réceptacle ? Avait-il l'intention de m'enfermer avec elle, dans une cellule d'isolement comme à la vieille époque ? Non, ce brundinet n'avait rien d'un scientifique, ni l'allure, ni les lunettes et encore moins les connaissances nécessaires pour manipuler mes semblables ou-bien moi même. Qu'avait-il en tête finalement ? Il était difficile pour moi de deviner à quoi certaines personnes pouvait penser et ce « Shinjin » en faisait bel et bien partie. Je ne savais trop à quoi il songeait en parlant de « régler le problème » mais je savais pertinemment que je devais me méfier de cette éventuelle menace. De toute manière, il y a encore d'autres enveloppes charnelles qui suscitent mon intérêt et je n'hésiterais pas en m'en emparer pour parvenir au but dans lequel nous avons été crées mais revenons en à nos moutons puisque nos futurs patrouilleurs s'intéressaient maintenant à ce sayen aux cheveux longs.

« Attaquer la Terre ? Oh non, non. C'est pas notre domai- ...ne. Oh merde, si en fait. » affirmait-elle avec une pointe d'hésitation.

* Raaaah, mais quelle conne ! *

A la fin de sa phrase, la brune s'était mise à pâlir. Tandis qu'elle regrettait son choix de mots, son sourire amicale s'était figé en même temps que la bonne humeur qui lui restait. C'était assez drôle à voir quand on savait ce qu'elle avait fait, ce que NOUS avions fait. Peut-être que le jeune homme qui dégustait encore ses ramens ne comprenait pas tout à fait sa réaction qui pouvait lui paraître un poil étrange mais les autres auront bien compris qu'elle venait de commettre ce que l'on pouvait appeler un « suicide mental » vue qu'elle s'était bêtement fait du mal avec ses propres propos mais pour ne pas casser l'ambiance, elle n'avait pas hésité à enchaîner sur les présentations pour ensuite changer de sujet sans attendre. C'était sûrement la meilleure chose à faire pour qu'elle puisse se sentir mieux et aussi pour que les plus sportifs du groupes retrouvent un élan de motivation avant de célébrer l'ouverture de la Time Patrol.

« Enchantée Braveta, moi c'est Celerya. On parlait justement de s’échauffer un peu après le repas, ça te dirait de nous accompagner dehors ? » lui proposait-elle en affichant un air plus serein.

Malheureusement et fatalement pour la kaïoshin du temps ; chez les sayens, rien ne valait mieux que les combats pour faire de plus amples connaissances et qui disait combat de sayens disait inéluctablement destruction massive. Il y avait donc fort à parier que quelqu'un allait se montrer pour ne serait-ce qu'un peu « limiter » les dégâts car nos chers amis les guerriers de l'espace n'avaient que très peu de notions en terme de « retenu » lorsqu'il s'agissait d’affrontements. Enfin, mis à part ses quelques excès de zèles, nous ne devrions pas nous soucier d'autre chose si ce n'est l'éventuelle apparition d'un ennemi inattendu venu d'on ne sait d’où mais nous n'en étions pas encore à ça et il restait encore beaucoup de choses à planifier. Entre l'officialisation de la Time Patrol, l’entraînement et la répartition des tâches de chacun... nul ne doute que l'organisation allait être la clef de voûte de cette nouvelle alliance à l'avenir prometteur.
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 6527
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 2735

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai, Rayon bonbon, Sōzō
Techniques 3/combat : Light Hawk Wings, Jaberin ikari
Techniques 1/combat : Ryūken Bakuhatsu

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Ven 2 Juin 2017 - 16:25
Le Saiyan avait essayé comme il pouvait de rassurer son ami. Il fallait dire que Trunks était quand même quelqu'un de bien. Il montrera totalement sa bienveillance en sauvant les timelines... Bien que Kaito ait dû expliquer les raisons du pourquoi du comment il fallait laisser une timeline comme elle était à Celerya, cela n'empêcha pas Trunks d'être mal à l'aise vis-à-vis de cette question. Mais ce n'était pas non plus des plus importants. Il était au moins sûr de lui sur ce qu'il fallait faire, et c'était le plus important. Changer une situation temporelle pourrait avoirs des conséquences désastreuses sur le temps et les formes de vie... Pour l'instant, le plus important était de savoir quoi faire. Le repas étant enfin terminé, et c'était donc le moment de se préparer à partir... Kaito allait tout de même devoir donner la réponse à cette phrase qu'il avait faite. Eh bien oui, le guerrier pourrait sauver Celerya de cette chose qui prend son contrôle... Mais ce ne sera pas sans risque, rien n'est totalement sûr lorsque l'on attrape quelque chose ! Le guerrier regardera Celerya, demandant si c'était une sorte de remède.

"Pour faire simple... Je t'imposerai une marque. Je te scellerai ce qui te rend maudite en toi, mais je te préviens... Si je meurs, le sceau disparaîtra aussitôt. C'est mon énergie qui me liera à toi."

Kaito pouvait utiliser le Light Hawk Wings pour sceller l'obscurité de la maladie de Celerya, mais comme il l'avait dit, s'il vient à mourir, ce sera foutu. Donc autant qu'elle apprenne quand même à contrôler cette forme qui est en elle... Le jour où elle y parviendra, Kaito aura donc au moins réussi à protéger sa nouvelle amie. Pour le moment, le guerrier écoutera ensuite ce qui se tramera. Et comme il l'avait si bien fait comprendre à Trunks, il devrait parler à cet inconnu qui inspire un malaise profond au groupe de Saiyans... L'ami de Kaito finira d'ailleurs par aller lui parler, lui adressant directement plusieurs questions qui vont sûrement être intéressante à entendre au niveau de la réponse de l'inconnu. Et voilà donc qu'il se met à parler ! Il est donc bien perdu, et c'était téléporté comme par magie dans le restaurant... Voilà donc qui est étrange. Chronoa-sama l'avait peut-être un peu provoqué ? Le guerrier était debout, écoutant le reste du récit de cet étrange être. Et celui-ci semble intrigué par... Kaito ? Il parlera ensuite du groupe en général, et donnera son prénom. Braveta... Il se nomme donc ainsi.

"Je vois..."

Kaito se mit à sourire, regardant Braveta un petit moment. Un Saiyan de plus... Comme s'il n'y en avait pas assez haha ! Autant jouer un peu avec la situation. "Je suis Kaito Shan. Je pense comprendre ce qui t'intrigue en moi... Je suis un être divin. Un demi-dieu pour être exacte. Cela doit être la raison ! Mais il est vrai que tu me ressembles beaucoup étant plus jeune. Je suis également un Demi-Saiyan. Eh non, je suis un Dieu créateur. La destruction de la Terre ne revient pas de ma juridiction. Et je ne ressens aucune envie d'attaquer cette petite planète." Kaito avait les mains dans le dos, tenant une posture de KaioShin comme il avait tant appris à le faire avec son maître... En effet, pour le coup, le Saiyan était plus ou moins devenu bien plus sage. Même si cela ne l'empêche de se divertir un peu... Il n'allait quand même pas passer à côté de l'occasion de rigoler non ? C'est toujours bon de s'amuser et de se changer les idées ! Surtout pour Celerya qui venait de parler de quelque chose qui allait lui faire mal... Pour le coup, Kaito posera juste sa main gauche sur l'épaule droite de la Saiyan, lui tirant un sourire pour la rassurer. Ce n'était pas sa faute après-tout.

"Oh ? Un entraînement ? Je suis partant. En revanche, connaissant les habitudes de notre race... J'ai une idée pour éviter la casse. Suivez-moi."

Le Saiyan sortira donc en premier, laissant le groupe qui le suivra sûrement. Pour le coup, Kaito allait être utile avant l'heure ! Il s'envole rapidement, rejoignant le ciel de Tokitoki... Il regarde en bas, observant la ville qui était vraiment magnifique tout de même ! Il fallait protéger la beauté de l'univers... Et Kaito le fera. Il n'y avait déjà pas beaucoup de mondes avec de la vie dans l'univers, donc autant faire en sorte que le peu qui reste soit heureux de vivre ! Pour l'heure actuelle, Kaito allait protéger Tokitoki-City d'un entraînement qui sera peut-être trop dévastateur. Il tend sa main gauche devant lui... Une lumière blanche apparaît sous forme de petite sphère. Celle-ci se met à tourner, laissant apparaître un morceau de Kaishin, le métal le plus résistant de l'univers. Il commence alors à le rendre de nouveau blanc, l'enfermant dans ses deux mains en fermant les yeux... Et d'un coup, il relâche la sphère qui part bien plus loin devant lui. "Sōzō !" D'un coup, la sphère éclate, grandissant d'un coup sec et prenant une ampleur assez énorme... Environ la taille d'un Colisée de gladiateurs...


"Voilà notre arène... Je propose de partir en Battle Royal."

Kaito sera donc le premier à poser un pied sur cette nouvelle île qu'il venait lui-même de créer... C'était impressionnant à voir peut-être, mais le guerrier avait permis d'éviter bien des dégâts à Tokitoki-City avec ceci ! Il regarde un petit moment les alentours, s'échauffant rapidement avec quelques étirements. Il était temps de passer aux choses sérieuses ! Il commence à charger son énergie divine, laissant une aura blanche l'envelopper. Le guerrier devient donc rapidement plus puissant, gagnant une aura rouge qui se met à l'envelopper... Il n'allait pas se transformer en Super Saiyan, ayant jugé ce stade d'inutile pour lui maintenant. "Rokugobai... Kaio-Ken !" Une explosion d'énergie venait d'envelopper Kaito. Il était désormais en Kaio-Ken x65, le maximum qu'il pouvait atteindre à cette époque. Pour le moment, il se tiendra droit, se mettant rapidement dans une position de défense pour se préparer au combat. Il ne dégage toujours aucune énergie... Ce sera un challenge bien plus amusant pour les adversaires du Saiyan !

"Celerya, je m'occuperais de ton problème juste après."
Trunks (Futur)
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack, Galick Gun, Burning Attack
Techniques 3/combat : Buster Cannon, Final Flash
Techniques 1/combat : Final Hope Slash

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Ven 2 Juin 2017 - 18:27
Le Saiyajin, à qui Trunks avait parlé suite au forcing de ses amis, disait se nommer Braveta. Il semblait en effet au summum de la confusion. Trunks s'aperçut, au moment de devoir répondre, que "Braveta" n'était pas un nom qui lui était inconnu. Où avait-il déjà vu cela ? Tandis que l'épéiste avait déjà l'air reparti dans sa réflexion, Kaito expliqua qu'il pouvait sceller le sérum de Celerya, mais qu'il allait être libéré si le demi-Shinjin venait à mourir. C'était donc une solution douteuse puisque le seul réel choix que Celerya avait était de dompter son sérum en toute circonstance. Mais le leader de la future Time Patrol ne rajouta rien à ce sujet. Il se souvint alors enfin de ce que lui évoquait le nom de Braveta et sortit une feuille d'une poche sur la face avant de sa veste. Il y posa brièvement les yeux avant d'en effet y retrouver ce même nom. Vous l'aurez compris : il s'agissait de sa liste de recrues ! Chronoa-sama lui avait mâché le travail ! Son expression devint alors instantanément enthousiaste.
*C'est tout simplement parfait !*
Alors que Celerya proposait à Braveta de s'entraîner avec eux, et que Kaito disait avoir une idée pour éviter les dégâts, Trunks les coupa subitement :


"Voilà ! Braveta ! Je me disais bien que ce nom me disait quelque chose ! C'était donc là que j'avais lu ça... Oh, mais je ne me suis pas présenté ! Mon nom est Trunks. Je suis un hybride humain/saiyajin venu d'un futur alternatif de ton monde. D'ailleurs, j'étais venu dans le passé afin de le sauver coûte que coûte. Mais trêve de bavardages inutiles : pour faire simple, je suis maintenant sous les ordres de Chronoa-sama, la Kaioshin du Temps. Je résous divers problèmes dans les timelines par le biais de missions. Et j'en suis venu à fonder la Time Patrol, qui fonctionne, en gros, sur ce même principe : préserver la continuité temporelle. J'ai donc une liste de potentiels patrouilleurs temporels à recruter, et c'est assurément pour cette raison que tu as atterri ici. Je sais que c'est très soudain pour toi... Mais c'est la vérité. Après, il serait tout à fait compréhensible que tu aies besoin d'y réfléchir. Ah, j'ai oublié de préciser, tu es à Tokitoki City, une ville construite non loin du domaine de la déesse Chronoa. Les gens choisis par celle-ci peuvent librement circuler ici, ce sera d'ailleurs le quartier général de la Time Patrol."

Après cette longue tirade, Trunks suivit Kaito. Malgré l'incertitude de la réponse de Braveta quant à son ralliement, il n'y avait à priori aucun doute sur le fait qu'il participe à l'entraînement qui allait avoir lieu. L'apprenti Kaioshin utilisa sa technique de création, Sōzō, pour faire apparaître une île, puis une immense arène, telle le Colisée, sur cette dernière.

"Avec ça, les civils n'ont rien à craindre, c'est le moins que l'on puisse dire."

Son ami proposa alors une Battle Royale, c'est-à-dire un combat chacun pour soi où le but est soi d'éjecter ses adversaires de l'arène, soit de les mettre K.O., néanmoins sans les tuer. Il ne tarda pas à rejoindre Kaito sur le sol de l'arène et s'échauffa rapidement avec lui. Toujours en Super Saiyajin Dai Ni Dankai, Trunks commençait à s'habituer à sa nouvelle forme.




Kaito libéra donc son énergie, et bien qu'étant divine on ne pouvait pas la sentir, on remarquait néanmoins que le sol tremblait et le vent commençait à souffler de plus en plus fort. L'aura blanche de l'apprenti Kaioshin s'intensifiait peu à peu jusqu'à ce qu'une aura rouge surgisse par-dessus la blanche. Trunks comprit alors instantanément que son ami allait utiliser le Kaioken. Comptait-il donc se ménager au début au lieu d'y aller sérieusement avec une transformation ? Les sourcils du patrouilleur temporel se froncèrent : Kaito manigançait forcément quelque chose. Oui, quelque chose d'inattendu, même, c'était le moins que l'on eusse pu dire. Trunks s'attendait à entendre "Sanjubai" avant "Kaioken". Il fut alors interloqué lorsqu'il entendit "Rokugobai" à la place ! Sérieusement !? Fois soixante-cinq !? Ses yeux étaient écarquillés, et sa bouche était bée comme jamais. On pouvait bel et bien dire que son vieil ami lui avait clairement cloué le bec. Le boost était bien plus grand qu'avec le Super Saiyajin de base !


"In-incroyable... Fois soixante-cinq... Et qui semble être maîtrisé, qui plus est... C'est autre chose qu'à l'époque quand tu frôlais la mort au trentième multiplicateur ! Tu n'es vraiment plus le même... Il y a réellement un gouffre entre nous..."

Il reprit alors une expression sérieuse.

"Toutefois..."

Bien qu'il était définitivement en-dessous d'un tel niveau, le subordonné de Chronoa décida malgré tout de se surpasser devant son ami. Il était conscient qu'il allait prendre cher en faisant ça, le temps de s'habituer, mais il tenait vraiment à le faire. Il voulait réellement réussir à améliorer sa maîtrise du Super Saiyajin. Effectivement, il voulait essayer le Super Saiyajin Dai San Dankai. Libérant son aura, il canalisa alors ses souvenirs tristes, rassemblant son ressentiment dû à son passé de l'officiel qu'il était devenu, et son passé dans sa timeline d'origine, sans oublier la guerre de Namek. La puissance vient avec le besoin, et non l'envie. Il faut donc créer ce besoin. Trunks avait besoin de force pour pouvoir préserver l'écoulement du temps, et protéger ceux qui lui sont chers. Alors certes, il n'allait pas devenir littéralement plus puissant, mais cela allait être décisif pour atteindre ce stade supérieur de maîtrise. Alors qu'il chargeait son énergie le plus intensément possible, sa force augmentait, ou plutôt le BOOST de sa puissance augmentait et non sa puissance naturelle. Bon, d'accord, la vitesse en souffrait en contrepartie, mais chut. Revenons-en à Trunks. Lui aussi faisait trembler le sol, mais moins que Kaito, logiquement. Il prit alors de l'altitude pour éviter de détruire le sol fraîchement préparé par son ami. Son aura avait un effet de répulsion autour de lui. Il se mit alors à gonfler puis dégonfler successivement, mais gonflait toujours plus et dégonflait toujours moins. Les battements de son cœur furent de plus en plus fréquents et ses muscles se surmenaient de nouveau. Ses yeux se révulsèrent pour ne laisser que du blanc. Ah, et le tout avec un grand râle, évidemment.

[HRP : Je précise au cas où ça paraîtrait pas évident, mais il est en tenue DBS et non pas en armure, c'est juste qu'il n'y avait rien d'autre]


Au vu de son râle continu et de plus en plus véhément, il semblait alors en train de sombrer dans la frustration qu'il s'était créé mais parvint soudainement à revenir à lui, sa transformation entièrement achevée. Pour supporter cette pression bien pire que celle du Dai Ni Dankai, Trunks appliqua de nouveau les astuces de Kaito comme il l'avait précédemment fait, afin de tenir le coup. Toutefois, les premiers instants de combats allaient être extrêmement difficiles pour le demi-Saiyajin, surtout que les autres risquaient bien de profiter de l'immense vulnérabilité de l'épéiste aux cheveux bleus. Ses yeux réapparurent alors.

[HRP : Trunks a toujours sa veste, son foulard etc. par-dessus son pull]


Une fois transformé, Trunks termina donc sa phrase, il s'était écoulé environ trente-quarante secondes.

"...Moi aussi, je suis capable de progresser !"

Il se mit alors en position défensive, avec plus ou moins de difficulté. Plus les secondes passait, plus il sentait qu'il allait le sentir passer.
*Kaito... Je te rattraperai, un jour, et ce, peu importe dans combien de temps ce jour arrivera.*
La seule chose que l'on pouvait craindre pour Trunks, c'est que les trois autres aient eu la bonne idée de l'attaquer comme des connards sournoisement durant sa transformation, malgré l'effet de répulsion que génère l'aura de quelqu'un qui se transforme. Cela annulerait donc toute la suite ou presque ? Raaaaaaah nan ! Gardons espoir que par chance Kaito capte encore longtemps l'attention au vu du multiplicateur de son Kaioken, qui était, quoi que l'on dise, infiniment plus impressionnant que "Trunks-kun qui débloque un autre stade intermédiaire".
Braveta
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 506
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Ki Explosion Cage /Demon Shield
Techniques 1/combat : Kamehameha X10

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Lun 5 Juin 2017 - 22:03
Braveta devait faire avec un étrange malaise, il essaye d'écouter comme il pouvait ce que disaient les personnes autour de lui, mais il semblait tout de même déstabilisé par le dieu, il est sur que ce n'est pas à cause du statut divin de la personne, mais pour une autre raison mais laquelle . Voilà la question qu'il se pose. Il a juste envie de fermer ses yeux mais il ne le peut pas, ses yeux ne se sont jamais fermés. Telle est sa principale caractéristique, il a besoin de se recueillir à l'intérieur de soi même... Il doit le faire, mais on le voit les yeux ouverts, personne n'a jamais pus savoir s'il dormait ou s'il était debout, ça peut paraître bizarre mais c'est le quotidien du jeune saiyan.  Il se tient la tête tout en tentant d'écouter ce que lui disent les personnes à côté de lui. Cela doit lui faire bizarre de croiser un dieu certes, et surtout de lui parler... Son cœur semble battre de plus en plus vite, il doit être à la limite de l’infarctus ou communément appeler arrêt cardiaque, même si personne ne doit ressentir son état. Il aura beaucoup de mal à se battre, même si personne ne semble véritablement s'en douter. Il devient de plus en plus pale... Sa chevelure noire ne change pas de couleur mais des goûte de sueurs tombent sur ses cheveux, ainsi que son front qui est comme un volcan en éruption. Juste en regardant Kaito, il est pratiquement mourant. Cela ne peut pas être l'effet d'être à côté d'un dieu. Cela ne serait tout de même pas comme sa... Il ne savait pas si les personnes autour de lui pouvaient ressentir son malaise qui est plus que total. Brava tenta de se concentrer malgré la douleur, il essaie de tenir debout malgré cela.

*Que se passe t'il, pourquoi je me sens comme ça ? Ceci n'est pas normal, cela me dépasse cette fois sa m'énerve vraiment.

"Enchanté, Kaito Celerya et Trunks. Je ne suis pas sur que cela viens de sa, même si sa fait bizarre de ce dire qu'on à un dieu à côté de nous. Je sens que c'est autre chose, je ne sais pas pourquoi. Trunks, si je suis ici c'est que je dois vous rejoindre je n'ai pas a y réfléchir. Je ne peux pas laisser le temps être affecter quoi qu'il arrive. C'est pour cela que j'estime que je dois vous aider, peut être que sa m'aidera à me faire à la présence de Kaito.
Je pense qu'un petit combat me remettra en forme, du coup je vous suis.

Il paya rapidement son addition et sortit du restaurant, à son arrivé il vit une plateforme et entendit dire qu'il se battrait la, il s'envola donc et posa son pied dessus, il essaya de ne pas regarder le dieu afin de pouvoir s'envoler.

"Le Kaio-Ken c'est quoi une sorte de boost de puissance je présume, si c'est comme sa j'imagine que je dois aussi me donné à fond. Même si je pense que je ne serais surement pas aussi fort que vous, je ne sais pas véritablement pourquoi. "

La chevelure de Braveta passa du noir au blond, la couleur de son iris devient d'un bleu éclatant. Son aura devient jaune, mais elle est moins imposante que celle de Trunks.

"Je suis prêt"
Celerya
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 670
Bon ou mauvais ? : 🕈☜💧☜✡
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Mer 7 Juin 2017 - 22:16
Ce fut donc après la fin d'un bon repas au restaurant que notre groupe de quatre s'est décidé de facilité la digestion par... un combat. Comme on pouvait s'y attendre de la part des sayens, la violence était dans leur sang et ils n'y avait que très peu de choses qui pouvaient leur faire passer cette folle envie de se mesurer à leur congénères si ce n'était la guerre. Quoi qu'il en soit, le moment est venu pour nos protagonistes de faire plus amples connaissances et de démontrer leurs acquis. S'exprimer avec les poings, c'est bien ça que les véritables combattants de ce monde savaient faire et ils n'allaient pas tarder à se lancer dans une discussion bien plus agressive que la précédente. Les membres de cette future alliance se sont donc tous envolés à une distance raisonnable, au dessus de TokiToki-City afin de pouvoir entamer leur combat sans risque de faire des dégâts.

« Sōzō ! » incanta l'apprenti des divins avant de faire apparaître la zone de combat.

Émergeant de nulle part, un simple amas de terre sèche s'était rapidement transformé en ce que nous pouvions appeler une arène improvisée. La magie utilisée par le demi-shinjin était assez impressionnante à observer et la sayenne fut impressionnée rien qu'en observant le résultat. Une telle magie de création existait donc vraiment ? Mais quelles peuvent donc bien être ses limites alors ? Beaucoup aurait dit que ça ne se limitait qu'à l'imagination mais cette affirmation n'est rien d'autre qu'un mensonge, bien évidemment. Ah, vous pensez que je me trompe ? Alors allez-y, faites moi apparaître les septs Dragon Balls sur le champ et là je vous croirais. Bon allez, un peu de sérieux et reprenons là ou nous nous sommes arrêtés. Après la création de cette plate forme céleste, chacun des opposants s'est placé à une extrémité de celle-ci afin, sans doute, de garder une distance idéalement équitable entre leurs trois autres adversaires.

« Ahah... vous déconnez là ? » demanda soudainement Celerya qui commençait déjà à avoir des sueurs froides.

Effectivement, chacun des combattants ici présents étaient capables de se transformer en super sayen et même si tous n'étaient pas forcément habitués à cette forme ou ses variantes... Celerya demeurait incapable de se transformer. La bonne blague, son potentiel de combat lui permettait largement de rivaliser avec Kaito Shan qui s'avérait être le plus fort du groupe, ou au moins de lui tenir tête un bon moment mais son absence de connaissance sur ses propres capacités et sur la transformation en super sayen la bloquait complètement en terme de puissance. Ne reculant tout de même pas face à la difficulté à laquelle elle devait se confronter, c'est sans dire un mot que la brune multiplia par dix son Kaïoken et ce toujours en gardant espoir de tenir le coup face à ces adversaires dont la puissance surpassait ce à quoi elle pouvait s'attendre.

« Bien... » souffla t-elle avant de se mettre en position de garde.

Plaçant une jambe devant l'autre, mon hôte se pencha légèrement vers l'avant en positionnant son bras droit devant son visage et l'autre derrière elle. Cette posture, peut-être l'auriez-vous reconnue mais c'était celle que Kaioh enseignait à tous ses apprentis. Le prodigieux Son Goku en a jadis fait usage lors de son tout premier combat face au prince Vegeta et cette posture se voulait rudement agressive par apport à celle dont on avait l'habitude de voir. Après avoir attendu et vérifié si tout le monde était prêt, elle se jeta au cœur de la mêler en entamant les hostilités avec Kaito Shan. Pourquoi me demanderez-vous ? Et bien c'est très simple : il semblait être le plus fort du groupe et il était évident que tout le monde allait joyeusement s'en prendre à lui dans un lynchage de l’extrême afin de d'avoir plus de chances de remporter la bataille.

« Prépare toi Kaito, j'arrive ! » lança t-elle avec détermination tout en se jetant dans un premier assaut.

Fonçant à toute vitesse vers lui, elle s'était de nouveau envolée pour finalement se téléporter le jeune derrière l'homme qu'elle venait juste cibler afin en entamant doucement une combinaison de coups de poings et de coups de pieds pour ensuite corser l'affaire en tentant de l'expulser à l'aide d'un Kai'Smash : l'une de ces techniques personnelle qui lui permettait de concentrer l'énergie du Kaioken dans son poing, découplant ainsi la puissance de son prochain coup qui évidemment, allait se montrer rudement plus violent que les précédents. Si le sayen arrivait néanmoins à contrer cet enchaînement, il allait peut-être s'apercevoir de l'image rémanente qui avait prit la place de Celerya, chose qui permettait à celle donc celle-ci de se repositionner quelques mètres plus loin, vers le centre de l'arène céleste. Ayant repris sa posture de combat, la battante s'était mise à balayer la zone du regard afin de savoir ou en étaient ses autres camarades qui s'étaient sans doutes plongés eux aussi au cœur de la bataille.

* Hormis Kaito, j'arrive à percevoir leurs forces et elles ont toutes atteint un certain niveau. Autrement dis, j'ai tout intérêt à me surpasser pour cette fois. *

Évidement, les niveaux n'étaient pas les mêmes et chacun se donnait à fond dans ce match pourtant dit « amical » mais c'était bien cette détermination dans leurs regards qui rendait cet événement bien plus intense qu'il ne l'était déjà. Maintenant que les hostilités venaient d'être lancées par la guerrière, qui allait l'attaquer ou alors qui allait l'aider à prouter Kaito Shan sans la moindre forme de respect ? En y repensant, cette Battle Royal ressemblait énormément à un jeu tout public dont le but était de frapper puis d'expulser tous ses adversaires hors du terrain jusqu'à ce que l'arbitre annonce « GAME !» ! Quoi ? Je m'éloigne encore du sujet ? Pardon. Je disais donc que cet entraînement tout à fait sans danger et sans risque pour l'amitié (ou presque) était parfait pour que ses guerriers puissent jauger leurs puissances et le style de combat de chacun. Alors battez-vous jusqu'à vos dernières limites bande de sauvageons !
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 6527
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 2735

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai, Rayon bonbon, Sōzō
Techniques 3/combat : Light Hawk Wings, Jaberin ikari
Techniques 1/combat : Ryūken Bakuhatsu

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Mer 7 Juin 2017 - 23:36
Comme Kaito pouvait si attendre, les niveaux varient énormément dans cette battle royale ! D'un côté, Trunks avait encore augmenté la puissance de son Super Saiyan. De l'autre, Braveta c'était transformer en Super Saiyan. Et en dernier, c'était donc Celerya qui avait utilisé un Kaio-Ken x10. Elle ne pouvait vraiment pas se transformer en Super Saiyan ? Kaito se doute bien pourquoi, sachant qu'elle était encline à devenir mauvaise en s'énervant... Mais peut-être qu'il fallait juste l'aider à apprendre une façon de se transformer pas trop risquer ? Kaito avait déjà bien son idée sur la question, et peut-être même qu'il pourrait l'aider à atteindre le stade suivant. Pour l'heure actuelle, c'était Celerya qui avait décidé d'ouvrir le bal en venant attaquer de front le Saiyan qui était également en Kaio-Ken x65. Elle c'était téléporter à la dernière seconde, arrivant dans le dos de Kaito mais sans masquer son KI... Kaito se tournera rapidement en prenant en quelques secondes une posture de Dieu de la destruction. Les coups de Celerya se font arrêter les uns après les autres par les paumes de Kaito allégeant leurs chocs. Jusqu'au moment où celle-ci décide de libérer un poing d'une force assez grande en plein dans le ventre de Kaito qui est éjecté à l'autre bout du terrain. Une fois à terre, il se relève en ressuyant la petite goute de sang qui avait perlé de sa bouche via son pouce gauche avec un sourire.

"Pas trop mal Celerya... Mais sous cette forme, tu n'arriveras pas à grand-chose. Tu ferais mieux de passer en Super Saiyan."

Le poing avait quand même bien fait souffrir Kaito, et il avait dû serrer les dents pendant son vol pour faire comme si tout allait bien. Il n'était pas du genre à montrer ce qu'il ressentait ! Comme les autres sûrement. De plus, Celerya semblait être retournée plus loin en arrière en utilisant une image rémanente. Voyant qu'elle semblait être occupée à regarder ailleurs, Kaito s'était téléporté dans un Kaikai pour arriver sur la droite, la gauche, et au-dessus de Celerya ! En effet, la droite et la gauche viennent d'être victime d'un envoi de Kikoha, et la hauteur avait servi à compresser Celerya à son emplacement via un kiai pour la maintenir en position via sa main gauche ! Il disparaîtra rapidement, n'ayant pas fait attention si son attaque avait réussi, et commencera alors à enchaîner Celerya au niveau des bras et des jambes pour empêcher d'éventuels mouvements de la femme. En effet, Kaito avait l'habitude de visée ses parties là pour bloquer au maximum les mouvements de ses ennemis... À force de frapper un bras, il fait mal, et perd donc de sa force ! C'est normal !

*Voyons-voir comment tu vas réagir !*

Après une vingtaine de coups, Kaito s'était abaissé d'un coup sec sans prévenir, plaquant sa main gauche contre le ventre de Celerya. Et si elle c'était téléporté, il l'aurait suivi par un Kaikai... Enfin bref, une fois la main contre le ventre de la Saiyan, Kaito libère un Kiai qui repousse donc Celerya plus loin. Kaito c'était déjà téléporté devant elle, attrapant son cou avec sa queue de Saiyan en l'écrasant dans le sol. Kaito finira en tournant sur lui-même pour donner de l'élan à la force de son coup de poing gauche s'écrasant de nouveau dans le ventre de Celerya... Nul doute qu'elle l'aurait senti passer ! En tout cas, directement, Kaito se téléportera cette fois légèrement loin de Celerya, se tenant donc en position de combat d'un style Saiyan avec un bras en arrière, l'autre relevé au niveau du front et les jambes légèrement plier... Il c'était juste mis en garde au cas où Braveta ou Trunks l'aurait attaqué. Kaito se mettra donc à parler avec une voix forte pour que Celerya l'entende.

"Celerya... Il serait plus judicieux pour toi de te transformer en Super Saiyan. De ce que Trunks m'a raconté, tu en es capable. Mais le problème est que tu n'y arrive pas sans être contaminé par ton petit problème intérieur... C'est pour cela que je vais prendre un peu de temps pour t'apprendre la méthode. Donc ne m'attaque pas."

Kaito se rapprochera donc de sa nouvelle amie avec un sourire, prenant une bonne inspiration pour lui expliquer le fonctionnement de cette forme que les Saiyans maîtrisent à partir d'un certain niveau et d'un entraînement intensif. "Bon... Pour faire simple, le Super Saiyan est un stade que tu atteins après avoirs eut une rage intense. Cette rage te fait exploser intérieurement, libérant ainsi le potentiel des guerriers de l'espace. Mais pour ce qui est des personnes l'ayant déjà libéré... C'est différent. Tu pourrais être capable de te transformer sans avoirs besoin de ressentir cette rage. Il faut pour cela... Libérer ta puissance au paroxysme, et penser... Par exemple a une faiblesse, ou tes limites. C'est à partir de là qu’intervient ensuite ton envie. Tu as envie de devenir forte ? Tu le deviendras ! Force ton corps a libéré cette force qui est en toi ! Je vais te montrer." Après l'explication, la démonstration. Kaito se mettait donc en position de charger son énergie, arrêtant son Kaio-Ken instantanément. C'est alors qu'il se mît à laisser un léger son de "A" en continu, laissant son aura blanche divine l’entourer en tournoyant autour de lui. Il se met alors à libérer sa pleine puissance dans un dernier crie, faisant exploser son aura autour de lui tout en ayant ses cheveux qui poussent légèrement avec deux cornes, un début argenté, et le bout doré. Ses yeux sont également dorés.

"Ma forme est différente de la vôtre de par mes origines. Sinon, tu deviendras comme Trunks. Enfin... En moins... Mastodonte ! Mais le principe est là, la libération d'énergie et ton envie font venir ton Super Saiyan."

Kaito s'avancera donc légèrement, se mettant devant Celerya pour observer comment elle s'y prendrait. Nul doute que ce sera bien plus facile maintenant qu'elle avait des explications sur la manière dont-il fallait procéder... "Cependant, en concentrant l'énergie dans ton dos, tu y arrive aussi." Kaito lâche alors un petit sourire au coin du visage. C'est vrai que cette méthode est assez idiote, mais c'est bien de là dont viens l'énergie émise par le Super Saiyan... Kaito avait vraiment besoin de dire cette méthode ? Eh bien oui, lorsque l'on donne un cours, il faut donner toutes les réponses avant le jour de l'examen ! C'est la moindre des choses et la chose la plus logique à faire. Avoirs seulement quelques options seraient stupides... Donc autant dévoilait le maximum. En attendant, Kaito se mettra assis parterre pour observer Celerya s'exercer. C'était un entraînement, donc justement... Braveta ou Trunks ne vont peut-être pas attaquer en voyant que Kaito aide Celerya à apprendre ! Après, c'est impossible de savoir...
Trunks (Futur)
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack, Galick Gun, Burning Attack
Techniques 3/combat : Buster Cannon, Final Flash
Techniques 1/combat : Final Hope Slash

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Mar 13 Juin 2017 - 14:46
Alors comme ça, Braveta pouvait donc se transformer en Super Saiyajin ? Le Saiyajin gêné qui les suivait d'un pas hésitant (à défaut de bien les connaître) s'avérait plus puissant qu'il en avait l'air, même si Trunks était plus fort. Voilà une bonne surprise pour la Time Patrol ! Celerya, qui devenait déjà anxieuse en face des trois guerriers qui étaient d'office à pleine puissance, préféra ne pas utiliser son Super Saiyajin en cas de rechute, au grand soulagement de Trunks. Elle usa donc instantanément de son Kaioken. Pour être plus exact, il s'agissait du Jubai Kaioken (c'est-à-dire Kaioken x10), si l'on en croyait sa puissance actuelle.

Contrairement à ce à quoi s'attendait l'épéiste, les espoirs qu'il avait eu à l'instant étaient bien fondés : malgré le déblocage du Super Saiyajin Dai San Dankai et la galère qui allait en résulter, Kaito avait centré l'attention sur lui. Braveta et Celerya, voire Kaito lui-même en fait, semblaient totalement être passés à côté du fait que Trunks était actuellement la cible la plus facile. Celerya entama une offensive au corps-à-corps sur Kaito mais il parvint à parer tous les coups sauf le dernier. C'était un coup de poing dans le ventre qui l'avait envoyé à l'autre bout du terrain et l'avait même fait tomber ! Trunks écarquillait les yeux devant ce spectacle et gardait un œil sur les éventuels mouvement de Braveta. Mais l'apprenti Kaioshin interpella l'attention de son ami lorsqu'il voulut pousser Celerya à utiliser sa transformation.


"Non ! Kaito, je t'ai déjà expliqué, et t'es pas con, que je sache ! Qu'est-ce que tu fais !?"

Kaito contre-attaqua alors mais Trunks ne put rien faire pour l'en empêcher, le premier mouvement de muscle lui fit une atroce douleur. Il essaya de se rappeler son aisance dans les conditions moins extrêmes du Dai Ni Dankai. Il parvint à investir suffisamment de concentration à travers ses mouvements pour gérer la douleur. En d'autres termes, comme il ne maîtrisait pas encore ce nouveau stade, loin de là, il avait toujours mal, mais cette douleur n'était plus une gêne, ce n'était plus un frein pour agir. Toutefois, à la fin de l'entraînement, Trunks allait sûrement en payer le prix en terme d'énergie. Mais le temps qu'il s'exécute, il était déjà trop tard : Kaito était en train d'en rajouter une couche et avait fini d'affaiblir la Saiyajin ! Heureusement, le demi-Shinjin semblait encore avoir un brin de logique, Trunks comprit enfin ce qu'il cherchait à faire mais se permit de rectifier Kaito pour éviter une autre catastrophe car il n'avait pas envie de mettre Celerya K.O. une fois de plus : ce serait une simple perte de temps !

"Non ! Ce n'est pas si simple, Kaito ! La frustration, qu'elle soit provoquée par la faiblesse ou les limites, amène dans quasiment tous les cas à la rage ! Le pouvoir ne vient pas avec un désir, mais avec un besoin, Celerya ! Par exemple, le besoin d'être plus puissant pour pouvoir se racheter et obtenir la rédemption, le besoin de ne plus dépendre de ce sérum, etc. Bref, ce qu'il veut dire, c'est qu'avec ce besoin, tu dois ensuite concentrer ton Ki, et pousser ses limites. Comme si tu avais l'impression de forcer une entrée. Et en débouchant celle-ci, tu vas avoir l'impression d'augmenter l'intensité de ton énergie à un nouveau palier."

Kaito montra ensuite une nouvelle fois son Super Saiyajin, que Braveta n'avait d'ailleurs pas encore déjà vu. Il insista alors sur la différence entre son Super Saiyajin et le leur. Trunks le reprit une fois de plus sur le mot "envie" car il était très inquiet pour Celerya, puis l'apprenti Kaioshin s'avança légèrement pour observer comment faisait la guerrière. Il lui donna alors une autre astuce en parlant de l'énergie concentrée dans le dos. Il n'y avait jamais pensé, mais il avait raison.

L'autre chose à laquelle nous n'avons pas pensé, c'est de dire comment contrer Braveta s'il venait attaquer Trunks pendant ce moment [HRP : J'entends par-là "post"]. Il aurait d'abord tenté de parer l'attaque comme il pouvait, maintenant qu'il n'était plus gêné par sa souffrance physique, puis aurait essayé de mettre un violent coup de poing ou de pied pour propulser le Saiyajin de l'autre côté du stage.

Maintenant que vous savez à quoi vous attendre si Braveta l'attaque, revenons-en au moment même où Kaito allait s'asseoir. En effet, soudainement, ce dernier allait normalement avoir une surprise.


"Ça joue les maîtres divins, mais à quel point précis es-tu plus fort qu'avant ?"

SURPRISE ! Trunks propulsa instantanément Kaito avec un violent coup ! Il avait utilisé ses poings, en les croisant comme s'il priait, puis les avait flanqué droit sur le flanc de Kaito.

HRP (cliquez):
 


Que s'était-il passé ? Afin de tester les réflexes de Kaito, Trunks avait diminué son Ki à moins de cinq unités pour que Kaito ne puisse pas le voir venir, puis il s'était dirigé vers lui de sorte à équilibrer vitesse et discrétion. M'enfin, "vitesse", vu ce qu'il perdait de base avec son Dai San Dankai... Mais il avait ainsi pu passer juste derrière son ami pour lui infliger cette attaque surprise ! Trunks provoqua amicalement l'apprenti Kaioshin.

"Bah alors ? Le Ki divin annule ta garde ?"

Libérant son aura, il se rua sur lui juste après son attaque surprise, puis commença à enchaîner les coups de poing et de pied. Kaito était plus puissant, mais la force brute de Trunks atteignait son summum avec cette forme ! Il passa ensuite aussi vite que possible derrière le demi-Shinjin en chargeant du Ki violet.

"Galick Gun !"

Il abattit alors la vague déferlante droit sur lui. Trunks espérait avoir pu malmener Kaito ne serait-ce que l'espace d'un instant en le projetant de la sorte dans tous les sens ! Encore fallait-il qu'il réussisse, et c'était tout sauf certain. Après avoir envoyé le Galick Gun, Trunks enchaîna sur Burning Attack : il fit une multitude de gestes avec ses mains puis envoya un gros kikoha sur Kaito. La douleur s'accentuait mais Trunks ne flanchait pas. Il devait néanmoins faire très attention à ne pas finir avec un pied dans la tombe ! Notez qu'il gardait tout de même un œil sur l'état de Celerya et était prêt à intervenir ou s'interrompre à n'importe quel moment afin d'accourir automatiquement dans le cas où il constaterait un problème. En revanche, tout le monde avait vraiment oublié Braveta, même son futur leader, et le Saiyajin mal à l'aise était donc très avantagé pour faire une bonne grosse offensive surprise sur les deux guerriers. Trunks misait donc un peu trop gros, et commençait à respirer plus vite, il fallait éviter d'utiliser autant d'endurance en si peu de temps à ce niveau de maîtrise du Dai San Dankai. Pourtant, ce n'est même pas comme si Trunks avait fait un "gros" combo...
Braveta
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 506
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Ki Explosion Cage /Demon Shield
Techniques 1/combat : Kamehameha X10

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Mar 20 Juin 2017 - 0:30


Perdre le contrôle.


Les combattants devaient se tenir prêt, un duel allait commencer. Braveta doit montrer sa valeur à la Time Patrol. Même si son risque d'être compliqué, le sayien semble calme malgré le stress l'envahissant depuis déjà pas mal de temps. Pourquoi ? Pourquoi a-t-il lieux, il n'en a aucune idée malheureusement.  C'est l'heure pour lui, l'heure de se battre face à ses nouveaux amis. Ce duel n'a pourtant rien de normal, le super saiyan reste immobile et semble être très concentré, il est en garde attendant un coup. Il fit un rapide échauffement en seulement quelques secondes. Malgré cela, il ne semble pas être bien. Le stress intense qui l'envahit et de plus en plus grand au fil des minutes...

*Laisse-moi faire, je vais m'occuper d'eux BRAVETA ! Comme je vais finir par m'occuper de ton cas ! Je suis toi plus que toi-même, tu ne dois rien comprendre petit imbécile n'est ce pas . Allez laisse-moi à jouer, même si tu es moins fort on peut s'amuser, malgré ton corps de faible et le fait que tu sois lâche comme pas possible. Ce reste une bataille royale tu peux gagner et même les blessés ! Allez laisse-moi à te contrôler et je te garantis que personne ne te manipulera. Je vais te détruire de l'intérieur sinon ! Tu préfères quoi, mourir par moi ou survivre ! Tu sais c'est ton choix, ou pas ! Je te déteste autant que tu me détestes, ton côté maléfique se libère. Le juste équilibre entre nous a été brisé depuis que tu es rentrer en contact avec des inférieurs, tu comprends ! Tu deviens comme eux inutile et servant qu'à être éliminé. Car tu y passeras, ils y passeront aussi mais je peux faire retarder les choses pour toi. Cela t'intéresse non ! MOUHAHAHA.


*TOI ! Laisse moi tranquille, je n'ai pas besoin de toi tu comprends ! Je suis assez fort pour gagner seul, et bien. Part, laisse moi ! Avant que ce soit moi qui t'achèves. Tu fais tous pour les mettre en danger. Je ne peux pas te laisser faire sa même si je ne peux pas te frapper, tu as beau être dans mon esprit je sais que tu es bien réel. Je t'achèverais et je pourrais enfin vivre tranquille Demonic sans que tu sois sur mon passage. Je veux faire le bien pas le mal, tu veux faire le mal alors meurt ! Je suis bloquez dans mon esprit, je ne vois rien de ce qui se passe dans Tokitoki lorsque je te parle. Je ne sais pas si on me frappe ou autre. Je ne ressens rien, juste une envie, l'envie de te finir ! Je ne vais pas te laisser me manipuler comme sa, je ne suis pas ton chien. JE TE DÉTESTE JE VAIS ME DÉBARRASSER DE TOI !  *


Le super saiyajin se mit à se frapper tout seul, cela pourrait paraître bizarre à vue d’œil, mais son malaise semble avoir disparu. Ses yeux bleus, de saiyajin commence à changer pour l’œil droit qui semble avoir une iris violette.

*Allez BRAVETA AMUSONS NOUS ENSEMBLE ! AHAHAHAHHAHA !*

Demonic réussi à prendre le contrôle de Braveta, il se téléporta donc directement à Celerya fin de lui lancer un violent coup de coude dans la nuque. Il se téléporta ensuite vers Trunks qui venait de finir d'attaquer Kaito, il vit rapidement qu'il avait usé de l'endurance, le côté maléfique de Braveta était au maximun de sa puissance actuel. Il s'élança donc avec un violent coup de pied dans la tête de Trunks puis il se téléporta rapidement. Tout sa seulement en quelque seconde.

"Aidez moi, ce n'est pas moi qui vous frappe c'est je ne sais pas comment expliqué sa. Quand je n'arrive pas à contrôler ma personnalité. "


Braveta tenta de se contrôler et arriva à se forcer à se tenir sur un genoux afin de pouvoir empêcher que Demonic continue ces violents coups. Brava commença à continuer de se frapper violemment impossible de savoir pour les autres ce qu'il se passe. Des violents de coups de poings sont lancés dans sa propre tête par soi même, ils souffre tout les deux des propres coups qu'il envoie. Ce n'est véritablement pas très ludique ! Il commença à s'étrangler par la suite, mais il arriva à rapidement détacher ses mains. Le saiyajin essaya de se concentrer, c'est compliquer certes... Il peut y arriver, il doit y arriver, cela doit être possible !  

"HYAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH, JE PEUX ME CONTRÔLER, JE DOIS LE FAIRE AHHHHHHHHHHHH ! Aidez moi, AIDEZ MOI A BATTRE CETTE ENTITE au fond de moi ! VOUS POUVEZ M'AIDEZ J'EN SUIS SUR ARG !"


*ARG ! Comment oses- tu me défier stupide Braveta, laisse toi faire c'est tout et je ne te ferais aucun mal ! Tu comprends sa tu souffres autant que moi en te frappant toi même, même si je le fais moi aussi. Arrête et j'arrêterais, ou pas.*

Ils continuèrent de se frapper avec vigueur,  du sang commença à couler sur ses épaules. Il doit se faire passer pour un fou auprès de la TIME PATROL.

"Si je le laisse me contrôler, je ne pourrais surement pus reprendre le contrôle... Je ne le veux pas, je veux pouvoir sauver la terre et le temps ! PERSONNE N'ALTERNERA LES TIMES LINES ET PERSONNE NE TOUCHERA A LA TERRE ET A MES AMIS AHHHHH !"


La concentration de Braveta est extraordinaire, il semble arrivé à surpasser l'énergie maléfique de Demonic, c'est compliquer mais il n'abandonne pas ces sont destins, sa destinée. Sur ses mots, l’œil de Braveta redevint normal, il reprit sa couleur jaune. Il semble être juste assez amoché au niveau de son corps. Il se mit à sourire à Kaito, Celerya et Trunks il se demande s'ils lui pardonneront. Il doit réussir à se contrôler, et ne pas retomber. Il doit apprendre à tenir face aux attaques de son esprit. Il se sent maintenant bien. Il peut maintenant commencer véritablement le combat.  

Celerya
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 670
Bon ou mauvais ? : 🕈☜💧☜✡
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Mer 21 Juin 2017 - 17:13


Bien, le combat avait commencé et Celerya n'a pas hésité une seule seconde à ouvrir le bal en s'attaquant à celui qui semblait être le plus fort du groupe. Évidemment, pour augmenter ses chances de victoire, la brune avait tout intérêt par commencer à attaquer Kaito Shan et ce sans lui laisser le moindre répit. Même si enchaînements au corps à corps restaient trop mous à cause de l'écart de puissance, ce dernier coup de poing ou le Kai'Smash dans lequel elle y avait mit une grande partie de sa puissance n'a pas été vain car le demi-dieu s'est vu propulsé vers l’arrière après avoir subit une attaque aussi violente que celle-ci, faisant ainsi découler du sang de sa bouche... du sang chaud pour être plus précis. On pouvait le remarquer à son regard défiant, Kaito commençait à prendre du plaisir dans ce combat, pas le même que je prenais en massacrant les innocents mais cela me semblait quelque peu similaire. Lui, il prenait du plaisir à frapper bêtement mais c'était ce qui forgeait sa personnalité semblable à celle de ce fameux chevalier blanc.

« Ah ! » lâcha la sayenne qui se montrait plutôt fière d'elle-même.

Elle aussi, elle semblait déterminée et prête à se battre. Mon hôte n'était pas sur de faire mouche avec une transformation qui lui était devenue aussi obsolète ; cela lui permettait tout juste de tenir tête à un super sayen. Elle ne voulait pas utiliser sa véritable force ou son unique. En confondant sa puissance à la mienne, la pauvre fille craignait de nouveau se mélanger à moi et ainsi redevenir le résultat de ce que nous avons été il n'y a pas si longtemps. Pourtant elle n'avait encore rien à craindre, son besoin de puissance m'appelait certes mais sa capacité à se transformer une guerrière aux cheveux d'or n'était plus vraiment de mon ressort. A vrai dire, elle pouvait y arriver d'elle même si elle le désirait vraiment car les limites de sa force actuelle n'étaient plus ce qu'elles ont été. Non, nous avions tout deux besoin d'un désir de puissance encore plus grand pour que je puisse redevenir ce que nous étions réellement. Le sentiment d'impuissance, le désespoir et le désir de s'éveiller restaient les seules choses dont j'avais vraiment besoin pour repasser de l'autre coté sans difficulté.

« Le super sayen hein ? » demandait t-elle alors d'un air dubitatif.

Craignant mon retour à l'état actif qui ne pouvait malheureusement pas avoir lieu à ce moment, la battante s'était mise à chercher une manière alternative pour les combattre et ce en se limitant à l'utilisation du Kaioken. Pour dire vrai, elle avait beau avoir un niveau capable de surpasser les autres, elle restait bel et bien la plus faible de ce combat tant qu'elle se limitait à cette puissance qui était bien trop de loin de son paroxysme. Du pouvoir, elle en avait à revendre mais c'était bien la confiance en elle qui lui manquait et c'était loin d'être le cas de Kaito Shan mais alors que celui-ci lui faisait la remarque de se transformer en lui démontrant le processus de bien des façons, ce fut au tout du fondateur de la Time Patrol d'intervenir dans le but d'écarter une menace qui ne pouvait avoir lieu de suite. Poussant donc la gueulante à son ami qui privilégiait inconsciemment le défi au danger qui l'attendait. Malgré tous les dangers qui l'attendait, c'est dans un élan de confiance que la guerrière s'était mise à charger son énergie alors même qu'elle venait de se transformer tout en se surprenant elle même.

Spoiler:
 

« Hein... c'est tout ? » se questionnait-elle, encore surprise de sa transformation.

A vrai dire, cela demandait de gros efforts que de se transformer pour la première fois mais contrairement à l'esprit, le corps avait prit l'habitude de cette forme qui était devenue sienne. Avant même que la combattante ne s'en soit rendue compte, l'énergie qu'elle avait jusque là accumulée en cessant tout mouvement et en fermant les yeux comme comme pour mieux se concentrer avait prit une teinte toute autre de ce qu'elle avait connue auparavant. En chargeant calmement son énergie soit avec la méthode qui lui était propre, comme elle l'avait fait chez le maître Kaio et sur la planète Vegeta ; l'aura rougeoyante de son Kaioken avait disparue pour laisser place à la teinte jaune dorée de sa forme de super sayenne. Ses cheveux d'ors quand à eux avaient pris de l'ampleur et s'étaient comme redressés. Comme si elle s'adressait au ciel, la chevelure de cette fille aux comportement incertain s'était relevée en même temps que son courage mais elle n'avait pas intérêt de perdre la main car dès lors que sa transformation a été effectuée, Kaito n'a pas hésité … s'asseoir en plein milieu du combat ?! Il est taré ce type.

« Cette fois j'arrive pour de bon ! » lançait elle alors que les problèmes commençaient à apparaître.

Celerya s'était finalement transformée et ce sans la moindre difficulté. Bien qu'elle était déterminée à rendre les derniers coups reçus au demi-shinjin qui, il faut le rappeler, ne l'a pas loupée avec sa tenaille de Kikohas suivit d'un bel enchaînement qui s'est terminé par un coup de point assez violent pour la mettre au sol. Certain l'auront peut-être déjà remarqué, mais même si son sourire ne se perdait pas, la guerrière commençait déjà à haleter et la partie inférieure de son armure s'était comme craquelée suite au dernier choc. La dernière attaque avait-eut raison de son souffle qui fut coupé net mais alors même qu'elle s'était relevée pour se transformer en super sayen comme elle nous l'a précédemment montré. Alors même que la brune faisait signe de main en levant son pouce à Trunks pour lui assurer que tout allait pour le mieux, elle venait de se prendre un coup de coude MO-NU-MEN-TALE dans la joue gauche, un petit cadeau de la part de Braveta qui n'allait plus la lâcher. Tout comme Trunks s'en ait soudainement prit à l'apprenti Kaioshin qui devait ne pas s'y attendre non-plus, la bataille venait de se diviser en deux duel... ou pas car Celerya comme les autres ont très vite remarqué que quelque chose n'allait pas.

« Qu-Qu'est-ce qu'il nous fait là ?! » s'alertait-elle alors qu'elle posait sa main au visage.

C'était une étrange scène que nous pouvions apercevoir ici. Le jeune homme se frappait à plusieurs répétition et ce spectacle humiliant pour celui qui le présentait pouvait sembler très interpellant, que dis-je, inquiétant pour les trois autres sayens qui en étaient témoins. Nous n'avions pas là un jeune homme qui essayait vainement de résister à l'un de mes congénères qui par ailleurs... nous ne l'avions jamais aperçu au laboratoire et même si cela remonte à très longtemps je restait sur de me rappeler en détail des événements. Non, ce guerrier souffrait d'autre chose. C'était imperceptible mais ça n'avait rien à voir avec nous ou ce que nous avions pu voir jusqu'à maintenant. C'était imperceptible, le problème demeurait indiscernable mais pourtant bel et bien présent. Ni une ni deux, Celerya n'avait pas hésité une seule seconde de plus pour ignorer ce que pouvait dire le possédé, utiliser sa technique d'impulsion puis se ruer sauvagement sur lui avant de se téléporter en réutilisant une image rémanente pour finalement tenter de l’assommer en plaçant un coup sec au niveau de sa nuque.

« Je pense qu'on devrait s'en arrêter à ça. » déclarait-elle alors quelle mettait fin à sa transformation.

Après avoir observer le résultat de sa dernière tentative, la sayenne poussa un bref soupir en abandonnant toute envie de se battre. Si Braveta avait vraiment un problème de cette ampleur, il aurait dû en parler bien plus tôt mais ce n'était pas la guerrière en armure qui allait le blâmer pour ça. Elle était la mieux placée pour comprendre ce que ça faisait de ne plus être la seule personne décisionnaire de sa propre vie mais son choix de garder ça sous silence n'était pas le bon pour autant. Les deux autres hommes du groupe n'auront malheureusement pas pu combattre plus longtemps à cause des étonnements récents. Cela allait sans dire, nos protagonistes en pouvaient pas se permettre de s'exposer eux même à un danger qui pouvait bien les mener directement vers un conflit interne. Décidant de s'en arrêter là, Celerya attendra alors la réponse de ses camarades et ce tout en restant sur ses gardes car elle se doutait instinctivement que quelque chose de secret et mauvais pouvait arriver à tout moment.
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 6527
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 2735

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai, Rayon bonbon, Sōzō
Techniques 3/combat : Light Hawk Wings, Jaberin ikari
Techniques 1/combat : Ryūken Bakuhatsu

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Mer 21 Juin 2017 - 18:22
Trunks semblait bien inquiet au sujet de Celerya. Il devait vraiment manquer de confiance vis-à-vis d'elle pour agir ainsi. Pourtant, c'était le meilleur moyen pour pousser Celerya à se réveiller et a progressé d'elle-même sans se freiner. De plus que Kaito était là, il pourrait calmer la demoiselle en passant à sa pleine puissance... Le jeune Saiyan savait très bien ce qu'il faisait, mais il ne tenait pas compte de ce qu'avait dit Trunks. Mais alors que l'apprenti KaioShin observait comment faisait Celerya, il avait décidé de se mettre assis. Chose à laquelle le second Demi-Saiyan en avait profité pour foncer droit sur Kaito... Pour l'expédier plus loin avec un coup en marteau de ses deux mains réunit tout en se mettant à prononcer des paroles de défi contre le guerrier... Kaito est propulsé, mais posera sa main gauche au sol avec un grand sourire pour se réceptionner. Il finira donc par glisser au sol en écrasant son pied gauche au sol pour se propulser en profitant de sa grande vitesse dû au Kaio-Ken.

"Et toi ? Jusqu'où pense-tu pouvoir me pousser ?"

D'un mouvement rapide, Kaito était donc passé juste à côté du poing droit de Trunks se dirigeant vers lui tout en ayant le coude gauche tendu... Donc le choc est direct bien sûr. Résultat, Kaito avait littéralement compressé le foie de Trunks avec son coude et sa vitesse ! En plus que Trunks avait fait l'erreur de poursuivre Kaito, donc il a également donné un coup de pouce en utilisant sa propre vitesse... Le choc propulse donc Trunks plus loin avec Kaito qui avait usé d'un Kaikai pour arriver devant lui et l'enchaîner de plusieurs coups de poing. Le second Demi-Saiyan jouer donc pareil et se mît à partager un long échange de coups avec Kaito qui prenait de plus en plus de plaisir dans ce combat ! Trunks bouge bien, c'est un fait. Mais il était lent, et en Super Saiyan Dai ni Dankai cela revenait à la même chose. Mais cette fois, l'ami de Kaito avait voulu se déplacer dans le dos de ce dernier pour lui balancer un Canon Garrick ! Pas mauvais stratège ce Trunks... Il mérite bien le titre de Chef de la Time Patrol. Kaito s'était bien sûr retourné rapidement pour agir en retour.

"Bien essayait mon ami !"

Kaito s'était mis à hurler à plein poumon en concentrant de l'énergie dans sa main gauche, frappant un gros coup le Canon Garrick de son ami. La lutte de force commence, et il résistera jusqu'à user d'un rapide Sōzō pour créer un bouclier en Kaishin pour renvoyer le Canon Garrick dans l'air... Le bras gauche donc relevé, il ne verra cependant pas la Burning Attack de Trunks foncer sur lui, explosant à son contact pour propulser Kaito en arrière. Le Saiyan tombé au sol, mais c'était rapidement relevé en respirant doucement avec un regard sérieux. Cette fois, hors de question de prendre le combat à la légère... Kaito prenait Trunks au sérieux de par son altitude. Dès lors, le jeune apprenti utilise sa forme de combat de Dieu de la destruction, gardant le corps droit, la main gauche relevée au niveau du visage et ouverte, et la droite dans le dos... Il venait de disparaître dans un Kaikai pour arriver derrière Trunks tout en envoyant un kikoha, et réutiliser un Kaikai pour feindre en arrivant donc vers la gauche de son ami. L'effet est direct, Kaito claque sa main droite pour frapper le ventre du Demi-Saiyan et le pousser dans le kikoha qui avait donc dû exploser. Mais ce n'était pas tout ! Kaito avait prononcé le nom d'une technique lors du repoussement de Trunks, et c'était une x3 !

"Jaberin... Ikari !"

Résultat, dès que Kaito avait touché le ventre de Trunks, une énorme explosion due à la sphère bleue de Kaito avait eu lieu ! Celle-ci devait avoir bien repoussé Trunks ! Le but du Saiyan était de l'envoyer dans les roses, tout en claquant son pied gauche au sol une nouvelle fois pour se mettre à enchaîner son ami de plusieurs coups mais en frappant les bras et les jambes pour limiter ses mouvements. Kaito était à fond, et le combat n'en sera que plus amusant ! Cependant, il ne savait pas non plus ce qu'allait faire Braveta ou Celerya tellement il était concentré sur Trunks... Il faut dire que la dernière fois que les deux guerriers se sont affrontés, c'était dans le vaisseau de Kaito en direction de Namek avec Sanyl et Ryu ! Cela fait donc un bout de temps mine de rien ! Cependant, il n'avait pas vu Braveta attaqué Trunks quand celui-ci avait fini d'attaquer Kaito... Normal, le KaioShin avait été repousser par Trunks à ce moment-là ! Donc c'était un double enchaînement que c'était prit le jeune guerrier aux cheveux bleus.

"Mais... Qu'est-ce qu'il fou lui ?!"

La scène que Kaito venait de voir l'avait un peu étonné. En effet, Braveta c'était mis à se frapper tout seul en hurlant qu'il avait besoin d'aide. Kaito ressentait bien que le jeune guerrier avait une part d'ombre en lui par la présence d'un KI obscur. Encore quelqu'un d'instable ?! Mais cette Time Patrol va tuer le temps au lieu de la sauver ma parole ! Bon, pas de quoi s'en faire, Celerya était parvenue à se transformer en Super Saiyan, et était parvenu à s'interposer contre le jeune fou du groupe. Kaito s'en trouve rassuré, et celle-ci propose donc d'arrêter là ce combat. Finalement, Braveta était le nouveau signant le début et la fin du match ! Kaito accepte alors, arrivant à la gauche de Trunks via un Kaikai pour poser sa main gauche sur son épaule droite dans le but de lui dire d'arrêter le match. Braveta avait quelque chose d'obscur en lui, et Kaito pourrait sûrement faire quelque chose... Autant pour Braveta que Celerya. Il a bien fait d'économiser son énergie ! Cela lui permettra d'assurer par la suite pour ce problème. Il arrête son Kaio-Ken et rejoint les deux autres guerriers en attendant que Trunks arrive.

"Bien... Dans ce cas, je vais vous aider. Êtes-vous prêts à renoncer à votre part d'ombre pour de bon ? Mon pouvoir sera actif jusqu'à ma mort. Donc vous êtes prévenus..."
Trunks (Futur)
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack, Galick Gun, Burning Attack
Techniques 3/combat : Buster Cannon, Final Flash
Techniques 1/combat : Final Hope Slash

MessageSujet: Re: Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]   Dim 9 Juil 2017 - 9:29
Ouf ! Celerya avait réussi à se transformer ! Trunks, en la voyant, poussa un long soupir de soulagement. Il était subjugué par la brusque augmentation de sa force : et oui, Celerya aussi était un objectif à dépasser ! En effet, elle demeurait plus puissante que son leader malgré le fait que ce dernier ait pu débloquer les stades intermédiaires du Super Saiyajin. En tout cas, le self-control de la guerrière ravissait Trunks qui sentit sa tension baisser d'un brusque coup.

Durant son offensive sur Kaito, le demi-Saiyajin s'était trop surestimé. En effet, Kaito résista bien mieux que prévu à l'attaque surprise, puis esquiva même son coup de poing. À l'aide de son coude, il exerça ensuite une intense pression contre le foie du leader qui lâcha un grand râle de douleur. S'ensuivit alors un long échange de coups. Kaito avait toutefois l'avantage de la vitesse face à un Super Saiyajin Dai San Dankai très ralenti et vulnérable. Son endurance partait en fumée même s'il encaissait relativement bien les coups de son adversaire. Toutefois, cela exerçait parfaitement les muscles de Trunks, qui s'habituèrent à cette cadence et lui permirent d'acquérir en fluidité. Il parvint même à se coordonner comme il faut afin de passer en un éclair derrière Kaito. Il put donc lancer le Galick Gun mais le demi-Shinjin le para sans difficulté. Il ne vit néanmoins pas venir la Burning Attack qui suivit et décolla quelques mètres plus loin en tombant. Il se remit debout instantanément mais respirait lentement.

Un sourire en coin confiant se dessinait progressivement sur le visage de l'épéiste qui se disait que son ami n'était pas non plus invincible, finalement. Néanmoins, Braveta, hors de contrôle depuis un moment, braillait depuis le début du combat et apparu subitement pour flanquer un coup de pied surprise à pleine puissance sur le demi-Saiyajin massif. Son poids et le développement de ses muscles l'empêcha de décoller mais, lorsqu'il voulut attraper Braveta, ce dernier se téléporta. Le leader de la Time Patrol ne savait pas où il était allé et le cherchait brièvement des yeux par prudence.


"Qu'est-ce qu-"

Kaito prit alors une étrange pose de combat, mais Trunks comprit à son expression qu'il devenait sérieux. Il se téléporta avec un kaikai avant d'arriver dans son dos et de lancer un kikoha. Sauf que passer derrière l'ennemi était une pratique courante que Trunks avait même fait juste avant. Il n'y aurait rien d'étonnant à ce que Kaito tente de l'avoir à son propre jeu, le connaissant. Il vit alors arriver le kikoha et le repoussa d'un grand coup de la face extérieure de la main. Il fut trop lent pour anticiper la puissante technique que son ami lui asséna. Une grande explosion d'énergie bleue engloutit subitement Trunks qui se retrouva expulser à l'autre bord du terrain.

En même temps qu'il voltigeait, Kaito lui mettait une ruée de coups. Trunks commença d'ailleurs à sentir non sans douleur le poids de TOUT ce qu'il avait fait et subi et si longtemps ignoré. Les douleurs musculaires devenaient insupportables. Il entendait Braveta se mutiler et ressentait une certaine obscurité dans son ki, mais il ne pouvait plus bouger, c'était trop douloureux. Il ne voulait toutefois pas abandonner l'idée de s'habituer au stade du premier coup, surtout qu'un relâchement soudain risquerait avant tout de laisser un nombre incalculable de crampes au voyageur temporel plutôt que de lui permettre de remarcher normalement. Celerya proposa ensuite que l'on arrête le match vu ce qui venait de se passer. Trunks répondi en parlant fort de sorte à se faire entendre même s'il ne regardait pas dans la direction des autres. Il haletait.


"Ouais... Restons-en là, ça vaut mieux, en effet... J'arrive..."

Essayant de refroidir son corps par des respirations fortes, lentes et calmes, ainsi que par l'immobilité totale, Trunks écoutait Kaito exposer sa solution et se sentit un peu soulagé. Espérons que tout se passe bien comme prévu... Et qu'il demeure conscient, aussi : effectivement, Trunks avait beaucoup trop surmené son corps, il n'en pouvait plus.

Après s'être exécuté - ou non - Trunks tourna lentement la tête dans la douleur et interpella les premiers membres de la Time Patrol :


"Au fait... J'ai deux choses à dire... D'une part... Allons voir Chronoa-sama rapidement pour officialiser l'alliance, ce ne sera pas long... Et d'autre... Part... Kaito, au sujet de ton ennemi, là... J'ai conscience d'être faible à moi seul, mais peut-être que si d'une manière ou d'une autre on pouvait combiner nos forces pour se mettre ne serait-ce qu'à ta cheville... Ne serait-ce pas déjà ça de gagné ?"

Trunks hésitait : fallait-il se soulager en se détransformant MAIS en prenant le risque d'être incapable de bouger, ou rester ainsi ? De toute façon, où qu'il aille à sortie de Tokitoki City, il se sera bien remis en forme avant...
 
Une journée à Tokitoki-City ![PV:Trunks, Braveta et Celerya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» Dark City 2.10 FIN
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Pink city

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-