Partagez | 
 

 La Grande Tombe de Nazarick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ainz Ooal Gown
avatar
Demon
Masculin Age : 99
Date d'inscription : 18/05/2017
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Negative Burst ▬ Skeleton Wall ▬ Gate
Techniques 3/combat : Elemental Magic ▬ Greater Resistance
Techniques 1/combat : Grasp Heart

MessageSujet: La Grande Tombe de Nazarick   Sam 20 Mai 2017 - 10:45
Minuit, telle est l'heure ou tout a commencé. Alors que le D-MMORPG Yggdrasil avait annoncé la fermeture de son dernier serveur en ce jour funeste, quelque chose d'à la fois étrange et inexplicable s'est produit. Le joueur du personnage nommé « Momonga » s'est retrouvé projeté dans une réalité alternative et ce sans aucun moyen de retourner d’où il vient. Le joueur ayant perdu à la fois son identité et son humanité s'est retrouvé emprisonné dans l'enveloppe charnelle de son personnage et contrairement à toutes attente, il aura préféré choisir de survivre dans ce monde inconnu et hostile plutôt que de retourner dans son univers d'origine. Et bien soit, cette décision n'était pas l'une des plus facile à prendre mais le choix ne se présentait pas réellement étant donné que le concerné n'avait strictement aucun moyen de faire marche arrière. Ne trouvant meilleur option, l'ancien chef de guilde s'est donc adapté à la situation et c'est de cette façon qu'a commencé son épopée au sein de cet univers gigantesque.

▬ Grande Tombe de Nazarick : Salle du trône ▬



Assis sur son trône en laissant son artefact léviter sur sa gauche, le Seigneur Ainz Ooal Gown se retrouvait face à ses nombreux serviteurs ; en premier rang se prosternaient les nombreux gardiens de la Grande Tombe de Nazarick qui s'avéraient êtres bien différents les uns des autres. Chacun d'entre eux disposaient donc d'une apparence et des talents particuliers résultant de la programmation des maîtres suprêmes (les anciens joueurs qui ont fait partie de la guilde). Derrières ses gardiens se trouvaient les pléiades qui constituait un groupe de serviteurs composé de six femmes et d'un homme. Ceux-ci étaient vêtus comme des domestiques mais leurs apparences personnalisées révélaient déjà la dangerosité de certain d'entre-eux. Tout comme les gardiens, les pléiades se sont prosternées devant leur chef suprême qui attendait justement le rapport de Sebas Tian, l'un des leader des pléiades.

Ainz : Sebas, fait moi un rapport de la situation.

Le concerné se relevait et se présentait devant son seigneur. Il semblait âgé de la soixantaine mais son apparence n'avait rien à voir avec quelqu'un de chétif. Son air stricte et autoritaire affirmait bien qu'il était haut gradé et qu'il connaissait parfaitement ses responsabilité. Se tenant droit devant le maître, celui-ci annonçait alors la situation étrange dans laquelle nos protagonistes étaient plongés.

Sebas : La situation géographique de la Grande Tombe de Nazarick a bien changée, seigneur; nous nous situons toujours dans un environnement marécageux mais dans une zone complètement différente de ce que nous avions connu. Les créatures de la zone sont hostiles et ont tendance à éloigner les voyageurs et par conséquent je vous suggère de privilégier la sécurité par la voie aérienne plutôt que par la voie terrestre.

Suite à ses révélations et cette excellente remarque, la liche posa sa main droite quelques secondes contre sa mâchoire puis posa une question sur laquelle allait reposer sa décision.

Ainz : Qu'en est-il de nos effectifs ? Avons nous suffisamment de personnel à chaque étage ?

Sans tarder, le majordome répondit aussitôt...

Sebas : Malheureusement, nous manquons de personnel disponible et certains de nos partisans demeurent encore introuvable.

Légèrement déçu d'apprendre que ses « PNJs » n'étaient pas tous disponibles, Ainz donna ses premières directives afin de renforcer la défense de son ancienne base de guilde.

Ainz : Soit, je veux que tous les étages soit défendus. Sebas, tu activeras les protections par voie aérienne et tu assigneras les pléiades aux étages non gardés. Je veux que la Grande Tombe de Nazarick conserve son état de sécurité maximale.

Suite à ses mots, le majordome s'inclina en répondant par un « Bien compris. » avant de quitter la salle du trône en compagnie des gardiens. Laissant ainsi leur chef suprême seul sur son trône, de quoi souffler un peu.

*Pfiou... je ne pensais pas que ce serait aussi difficile de jouer la comédie. Mais qu'est-ce qu'ils ont tous, sérieux ?! Pourquoi me respectent-ils autant ? Je suis juste un no-life qui passe sa vie sur les D-MMO après le boulot, je vais avoir du mal à m'y faire.*

A la fois déboussolé et perdu dans ses pensées... Ainz Ooal Gown se dirigea dans son bureau afin de s'y isoler et faire un point avec lui même. Après quoi il se décida alors de faire fonctionner l'un de ses vieux items : le miroir à distance. Celui-ci lévitait au dessus du plan de travail et affichait les zones environnant la Grande Tombe de Nazarick. Effectivement, cet objet pratique pouvait faire office d'observatoire et permettait à son utilisateur de prédire les attaques ennemis afin d'assurer une stratégie de défense digne de ce nom. Les marécages, la forêt de pins, le volcan d'eau... rien ne pouvait échapper à la vision de ce miroir magique et c'est en contemplant ce nouveau monde au travers de celui-ci que le roi liche perdit rapidement la notion du temps.
Ainz Ooal Gown
avatar
Demon
Masculin Age : 99
Date d'inscription : 18/05/2017
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Negative Burst ▬ Skeleton Wall ▬ Gate
Techniques 3/combat : Elemental Magic ▬ Greater Resistance
Techniques 1/combat : Grasp Heart

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Dim 21 Mai 2017 - 13:40
Un jour plus tard...

( voyez cet ellipse comme un saut après l'épisode 1 de Overlord )

▬  Grande Tombe de Nazarick : Entrée ▬




Cela faisait déjà un moment que le Roi liche s'était cloîtré dans son bureau pour repérer les points d'intérêts les plus proche de La Grande Tombe de Nazarick. Depuis cet endroit, quelques villages cachés attisaient plus ou moins son attention mais ils n'avaient rien de très surprenant, non. Ce n'était pas suffisant, Ainz Ooal Gown voulait trouver quelque chose en ce monde qui n'existait pas dans le D-MMORPG Yggdrasil. Peut-être que les individus de ce monde disposaient de nouvelles compétences, des armes ou d'autres items inconnus ? Pour en savoir d'avantage, le squelette s'est déplacé jusqu'au premier étage pour rejoindre l'entrée de la crypte, là ou il se stoppera dès lors qu'il entendra arriver vers lui l'une de ses pléiades : Entoma Vasilissa Zeta.
Spoiler:
 

Comme toutes les autres pléiades, celle-ci était habillée comme une soubrette avec un style vestimentaire personnalisé. Ses yeux rouges perçants (non ce n'est pas le sharingan) et les extrémités de sa bouche en forme de mandibules n'inspiraient pas vraiment la confiance chez les valeureux aventuriers qui osaient s'aventurer dans la crypte mais elle arrivait tout de même à conserver une apparence plutôt mignonne lorsqu'elle se présentait devant son maître. Pour une raison encore inconnue, elle était ici, seule à l'entrée de la crypte pour surveiller les alentours.

Entoma : Bonjour Seigneur Ainz, vous partez sans escorte ?

Elle venait de poser cette question avant même que le maître de la guilde ne l'es remarqué, chose qui aura pour effet de déclencher un amusant effet de surprise chez lui.

Ainz : Ah !  Euh-je...

*Mince, moi qui voulait souffler un peu, là voilà qui se pointe à la sortie de la tombe. C'était déjà assez gavant de gérer les disputes de tout à l'heure entre Shalltear et Albedo... bref, j'ai juste à prétendre que je fais une petite course pour qu'elle me laisse tranquille.


Entoma : Tout va bien, Seigneur Ainz ?

Ainz : Oui, tout va parfaitement bien, je veillais personnellement à ce que tout se passe pour le mieux ici, que fais-tu ici ?

Entoma : Quel chef consciencieux vous faites, Seigneur Ainz ! Pour ma part, c'est Monsieur Sebas Tian qui m'a assigné à l'entrée de Nazarick. J'espère que des voyageurs passeront par ici, j'ai bien envie de me mettre un ou deux humains sous la dent ! Kuhuhuhuuu !

*Horrible, c'est vraiment à ça que ressemblent les PNJs d'alignement mauvais ? Ça révèle bien que Tabula-san était un véritable génie de la programmation, c'est lui qui les a tous configurés après tout.

Ainz : Très bien, alors je vais te lai-


A peine eut-il eut le temps de finir sa phrase que la petite pléiade excitée comme une puce s'était accrochée à sa cape pour lui demander faveur, mais allait-elle le lâcher à la fin ?

Entoma : S'il vous plaît , attendez maître ! Vous dites toujours que c'est dangereux de partir tout seul alors laissez moi au moins venir avec vous, je vous en prie, j'ai même dessinée une carte  des environs !

La petite fille arachnoïde montra alors un parchemin tout droit sorti de sa poche et sur celui-ci on pouvait clairement y voir euh... mais qu’est-ce que c'est que ça, sérieusement ?
Spoiler:
 

*Sérieux, c'est une carte ça ? Bon, c'est l'intention qui compte comme on dit et en y réfléchissant un peu, c'est vrai que je n'ai aucune idée de ce qui nous attends à l’extérieur de la tombe donc bon...

Ainz : C'est... une bonne initiative Entoma. Je t'accorde la permission de me suivre mais reste tranquille, compris ?

Entoma : A vos ordres, maître !


Même s'il n'était pas très habitué à joué la comédie, Ainz Ooal Gown commençait de petit à petit à s’intégrer à l'avatar qui est devenue son enveloppe charnelle. Il ne jouait pas encore son rôle avec aisance mais aucun des PNJs de la Grande Tombe de Nazarick n'avait encore remarqué quelque chose d'étrange dans son comportement mais est-ce que son secret allait durer longtemps ? Quoi qu'il en soit, ce duo improvisé venait tout juste de prendre la route. Qui sait sur quelles genres de créatures ils peuvent encore tomber ?
Équipe actuelle




Dernière édition par Ainz Ooal Gown le Mar 23 Mai 2017 - 18:36, édité 1 fois
Tekateki
avatar
Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 04/05/2017
Nombre de messages : 350
Bon ou mauvais ? : Neutre,Bon
Zénies : 2780

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha--Barrage Die Die Die--Téléportation
Techniques 3/combat : Javelot d'énergie--Big bang attack
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Dim 21 Mai 2017 - 18:08

   

   

Après avoir acheté la TekaSword pour 290 zenis; dans un magasin ,près d'un village qui n'était pas comme les autres,il paraissait surnaturel; Tekateki voulait tester sa nouvelle arme,le sayain volait depuis un bon moment,c'est alors il vit une petite entée,et comme il pensait que sa serait un intéressant d'y entrer, il décida d'y aller ,même si l'endroit paraissait dangereux,une entrée qui mène nul part c'est un bizarre. Tekateki s'approcha de l'entrée, et soudain il vit un missile se diriger droit vers lui,il esquiva et descendit vers la terre ferme,il avait deviné qu'un état de sécurité aérienne était activé,il descendit vers le marécage et continua a pied.Le sayain,utilisait sa nouvelle épée pour couper les obstacles tels que les lianes,et sautait pour éviter de se mouiller, et au bout d'un moment Tekateki avait enfin trouvé l'entrée,il s'approcha de celle-ci,l'ouvrit,et soudain,deux drôle d'individus sortirent de celle-ci, l'un d'eux était un mâle,il ressemblait a un squelette,il avait une boule rouge, elle était particulière car un ki s'en dégageait,il avait un accoutrement particulier qui nous fais penser a un roi,il possédait aussi de longues épaulettes. Quand au deuxième individu,c'était une jeune fille,elle portait une tenue de bonne(servante), elle avait de grands yeux rouge,mais aussi une coupe qui nous fais penser a une araignée, elle était plutôt mignonne :



Le sayain qui était curieux s'approcha d'eux et leur dit:

-"Salut!Je m'appelle Tekateki, je suis un sayain, et vous qui êtes vous?Quels sont vos noms?Et d'où venez vous?

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Dernière édition par Tekateki le Dim 21 Mai 2017 - 23:10, édité 4 fois
Ainz Ooal Gown
avatar
Demon
Masculin Age : 99
Date d'inscription : 18/05/2017
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Negative Burst ▬ Skeleton Wall ▬ Gate
Techniques 3/combat : Elemental Magic ▬ Greater Resistance
Techniques 1/combat : Grasp Heart

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Dim 21 Mai 2017 - 22:11
[ Petite note HRP afin d'ajouter quelques précisions : tu ne peux voir de château ici puis ce que toutes les salles de ce lieu se trouvent enfouies sous terre et donc à l'intérieur de la crypte. Tu peux donc voir l'entrée qui se situe à l’extérieur mais pas le reste. Je tiens aussi à rajouter que mon personnage n'a pas de cornes grosses comme des bazookas mais des épaulettes. Si du coup tu pouvais modifier ton premier post en fonction de ses informations, ça se serait parfait. ^^ ]

Entoma et Ainz venaient tout juste de sortir de la crypte afin de respirer l'air de l’extérieur. Comme ils ont tout deux pu s'en rendre compte, les environs avaient bien changés. Et oui, tout comme l'avait annoncer Sebas le majordome un peu plus tôt, la crypte a été comme « téléportée » dans un monde différent lors de la dernière seconde d'ouverture du serveur d'Yggdrasil. C'était plus ce qu'étrange, c’était même irréaliste de se retrouver dans une telle situation. On pouvait voir ce genre d’événements arriver uniquement dans les fictions mais là... tout était bel et bien réel.

Ainz : Bien, il va falloir décider de la route que nous prendront à présent.

Confiant de ce qu'il faisait, le grand squelette observait la « carte » (si on pouvait appeler ça comme ça) imprécise, dessinée par sa subordonnée afin de tracer un chemin sur celle-ci mais le manque de précisions n'aidait vraiment le Seigneur à se repérer sur cette planète. Mis à part le cris des quelques volatiles et du reste de la faune, un calme plat régnait ici. Malheureusement, cela n'a pas duré et nos protagonistes n'auront pas tarder à apercevoir un puissant projectile traverser le ciel pour finalement exploser sans toucher sa cible.

Entoma : Oh, Delta-chan à trouvé de quoi s'amuser !

La fille-araignée n'avait pas manquée l'explosion et encore moins l'individu que le missile visait mais cela était loin d'être suffisant pour le détruire, surtout lorsqu'il s'agissait de l'un de ses gens qui s'affirmait en tant que membre de la race des guerriers. Interrogé par la provenance de l'explosion, Ainz lança un bref regard sur le toit de la crypte avant qu'une autre Pléiade n'en descende pour le rejoindre. Comme toutes les autres, celle-ci était habillée à la manière des domestiques mais nous ne pouvions pas manquer ses accessoires de camouflage ainsi que l'artillerie lourde qu'elle tenait entre ses deux bras. Les connaisseurs l'auront très vite compris, c'était bien CZ-2128 Delta qui était à l'origine de cette attaque.


Spoiler:
 

Son regard était vide et l'expression de son visage était fixe. Tout comme une véritable machine de guerre, celle-ci ne reflétait pas la moindre émotion au travers de ses yeux et le viseur de son arme s'était dirigé une nouvelle fois en direction de Tekateki lorsque celui-ci se présenta devant nos protagonistes. Fermant un œil pour améliorer sa visée, la soubrette aux cheveux demanda alors à son maître de donner l'ordre avant de faire feu.

CZ-Delta : Permission de tirer à vue, maître ?

Ainz : N-non, ça suffit ! Je veux en savoir d'avantage sur ce visiteur.

CZ-Delta : Compris.


*Ouf, ce n'est pas passé loin... encore un peu et elle se serait mise à transformer l'entrée de la crypte en un véritable champ de bataille J'ai tout intérêt de la tenir à l'oeil à partir de maintenant, nous ne sommes plus sur un D-MMORPG après tout...
Passé cette réflexion, Entoma afficha une moue boudeuse en écoutant les propos tenus par le chef suprême. Son ordre ne lui convenait pas vraiment mais elle allait tout de même le suivre en raison de sa loyauté infaillible envers lui.


Entoma : Eeeeeh ? On peut pas le manger tout de suite, celui-là ? C'est dommage, il a l'air succulent en plus.

CZ-Delta : Grignoter en dehors des repas est mauvais pour la santé, Entoma.

Ainz : Silence, il arrive alors tenez vous sur vos gardes.


*On vient tout juste d'arriver dans ce nouveau monde et tous ses décors diffèrent beaucoup de ceux que l'on a pu voir dans Yggdrasil, je ne sais pas si cet homme est réellement dangereux mais il avait le mérite d'avoir été capable de voler au dessus de la crypte et d'esquiver un missile de CZ. En y repensant, Sebas a fait du bon travail en choisissant de l’assigner à la défense aérienne. Il n'aurait pas pu trouver meilleur élément pour garder ce lieu depuis l’extérieur.

L'étranger n'aura pas tardé à montrer le bout de son nez et les deux Pléiades étaient prêts à l'accueillir comme il se devait si celui-ci montrait le moindre signe d'animosité à leur égard mais ce n'était visiblement pas le cas. L'individu se révélait être un jeune homme aux cheveux bruns vêtu d'un Gi Orange, chose qui laissait penser à son interlocuteur que celui-ci maîtrisait les arts martiaux mais un autre détail lui était directement venu à l'esprit : c'était la TékaSword qui se trouvait justement attachée à son dos à l'aide d'un petit cordage. Puis-ce que celui-ci se baladait librement avec une épée, il ne fallait pas s’étonner du fait que ses prochains soient sur leurs gardes. Ainz Ooal Gown se montra tout de même patient et laissa le jeune inconnu se présenter.

Tekateki : "Salut ! Je m'appelle Tekateki, je suis un sayain, et vous qui êtes vous ? Quels sont vos noms ? Et d'où venez vous ?

Entoma
: Un parasite qui ose directement parler à Lord Ainz, c'est révoltant ! Je peux le dévorer si vous l'ordonnez, maître !


Décidément, Entoma avait vraiment les crocs lorsqu'il s'agissait de capturer une proie mais c'était bien dans sa nature d'arachnoïde de penser de la sorte. Évidemment, Ainz n'était pas du tout du même avis et n'avait pas tardé à rectifier le tir en calmant sa subordonnée avant de répondre aux question du sayen.

Ainz : Un instant, Entoma. Ce jeune homme a sûrement de précieuses informations à nous révéler et nous ne devons pas faire mauvaise image en ce monde, ce serait à l'encontre de nos principes.

Entoma : Oooooh... à vos ordres !

Le jeu étant calmé, les deux domestiques restaient immobiles, l'une à cotée de l'autre. Toutes deux se trouvaient proches de leur maître et attendaient ses instructions. Le squelette accorda finalement son attention au nouvel arrivant afin de lui répondre... en partie.

Ainz : Donc vous vous appelez Tekateki ? Enchanté. Je suis le Seigneur Ainz Ooal Gown et je vous prie d'excuser le comportement de mes serviteurs. Elles ont tendance à se montrer extrêmement protectrices envers ma personne mais passons cela. Vous êtes ici devant l'entrée de la Grande Tombe de Nazarick et ce lieu est surprotégé. Vous l'aurez sans doutes compris mais j'ai bien des raisons de ne laisser personne y entrer. En revanche, j'ai moi aussi des questions à vous poser et j'aimerais tout d'abord savoir dans quel monde nous nous trouvons avant de continuer cette conversation. Il y a bien des choses que je voudrais savoir sur ce qui entoure cet endroit ainsi que le contexte politique actuel. J'imagine qu'un voyageur tel que vous doit en savoir un minimum à ce propos, non ?

Sur cette question, il laissa un instant de silence à son interlocuteur pour voir de quelle manière il allait réagir. Allait-il continuer la conversation dans le calme ou alors allait-il se montrer agressif ? Dans les deux cas, les Pléiades restaient sur leurs gardes car elles avaient tout intérêt à protéger le lieu dans lequel elles ont été créées. Quand à Tekateki, avait-il les réponses aux questions d'Ainz ? Cela pouvait bien aller dans son intérêt comme dans celui du maître de Nazarick étant donné qu'ils donnaient tout deux l'impression d'être un peu pressés mais la suite de cette conversation dépendra uniquement du comportement du jeune sayen.
Tekateki
avatar
Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 04/05/2017
Nombre de messages : 350
Bon ou mauvais ? : Neutre,Bon
Zénies : 2780

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha--Barrage Die Die Die--Téléportation
Techniques 3/combat : Javelot d'énergie--Big bang attack
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Dim 21 Mai 2017 - 23:42

   

   


(HRP:J'ai fait ce que tu m'a demandé,désolé je ne savais pas que ce n’était pas un château Smile )
après que Tekateki fit sa présentation,une autre jeune fille arriva,elle aussi était habillé d'une manière domestique,elle était armée jusqu'au dents


,et c'est pour ca que Tekateki s'en méfiait.Le sayain n'eut pas vraiment la réponse qu'il voulait au contraire,il ne fut même pas respecté, apparemment le squelette était quelqu’un d'important car la jeune fille qui s’appelait Entoma avait dit au sayain:

-"Un parasite qui ose directement parler à Lord Ainz, c'est révoltant ! Je peux le dévorer si vous l'ordonnez, maître !"

la deuxième avait même fait une réflexion a ce propos,sont-il des mangeur de chair humaine? Tékateki pensa alors au fond de lui:

-*Humph!Elle se surestime,si elle m'attaque je l'extermine,mais pour l'instant j'espere qu'ils seront mes alliés surtout qu'ils paraissent forts*

apparemment que leur maître cherchait des informations et qu'il se trouvait devant une grande tombe,ces trois individus étaient peut-être des morts,en tout cas c’était l'occasion rêvé d'en faire des alliés,alors le sayain dit tout ce qu'il savait:

-"Déjà mon SEIGNEUR Ainz Ooal Gown,nous nous trouvons dans le monde des vivants et nous somme sur la planète Kanasa,précisément dans un marécage quelques part sur cette planète,quant a la politique de cette planète la seule chose que je sais,c'est que c'est un régime monarque,et le roi de cette planète est Majin Végéta,un guerrier surpuissant,qui a fait bien des dégâts.LORD  Ainz Ooal Gown je vous propose de voyager vous et vos serviteur,mais les places de mon vaisseau sont limités a 5,donc veillez a bien choisir vos compagnons.Avec moi,vous ne manquerez de rien,et je vous ferez découvrir pleins d'autre endroits,je suis sur qu'on pourrait être de très bon amis,qu'est ce que vous en pensez LORD Ainz Ooal Gown?


Le sayain espérait pouvoir voyager avec ce mystérieux et intéressant personnage.  

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Ainz Ooal Gown
avatar
Demon
Masculin Age : 99
Date d'inscription : 18/05/2017
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Negative Burst ▬ Skeleton Wall ▬ Gate
Techniques 3/combat : Elemental Magic ▬ Greater Resistance
Techniques 1/combat : Grasp Heart

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Lun 22 Mai 2017 - 21:50
Fort heureusement, le sayen qui venait d'arriver ici ne pensait pas à voix haute, sans quoi il se sera retrouvé confronté à deux soubrettes meurtrières mais les événement se sont déroulés pour le mieux et Ainz semblait avoir réussit à calmer un tant soit peu ses subordonnées qui n'auraient pas hésité un seul instant à tuer un quelconque voyageur approchant la crypte de trop près. La chance étant avec Tekateki, il n'eut pas trop de difficulté à esquiver le missile de CZ-2128 Delta. Son équipement d'artillerie lourde étant conçu pour être le meilleur d'Yggdrasil avait coûte beaucoup de pièces d'or à la guilde mais ce vague souvenir relevait maintenant du passé. Le jeune homme aux cheveux bruns n'avait pas tardé à répondre aux question de son interlocuteur et celui-ci l'écoutait attentivement.

Tekateki : Déjà mon SEIGNEUR Ainz Ooal Gown,nous nous trouvons dans le monde des vivants et nous somme sur la planète Kanasa, précisément dans un marécage quelques part sur cette planète, quant à la politique de cette planète ; la seule chose que je sais, c'est que c'est un régime monarque et que le roi de cette planète est Majin Végéta : un guerrier surpuissant qui a fait bien des dégâts. LORD Ainz Ooal Gown je vous propose de voyager vous et vos serviteur mais les places de mon vaisseau sont limités a 5,donc veillez a bien choisir vos compagnons. Avec moi,vous ne manquerez de rien et je vous ferais découvrir pleins d'autre endroits. Je suis sur qu'on pourrait être de très bon amis, qu'est-ce que vous en pensez LORD Ainz Ooal Gown ?

*Je n'ai pas besoin de relever ce point là mais il est direct. Les informations qu'il me donne son peut-être vraies mais trop vastes et j'aimerais pouvoir les confirmer. En attendant, je devrais me contenter de m'en tenir à ce qu'il me dit à propos de cette planète et de son dirigeant qu'il décrit comme un tyran. Le fait qu'il me propose de le rejoindre directement dans son vaisseau et qu'il me parle soudainement avec autant de respect que le font les PNJs de Nazarick appelle ma méfiance mais la curiosité me gagne et je désire vraiment en savoir plus sur cet univers...

Ainz : Un vaisseau ? Je vois, alors l'avancée technologique de cet univers n'a plus rien à voir avec ce que nous avions connu. Soit, Tekateki, j'accepte votre offre. Entoma, tu viendras avec moi et quand à toi, CZ-Delta, tu préviendras les autres de notre départ avant de reprendre ton post à la défense de Nazarick.

CZ-Delta : Compris.

Entoma : Bye-bye !

Tandis que la domestique borgne retournait à l »intérieur de la crypte d'un pas calme, la plus petite agitant son bras droit caché par la longueur de sa manche afin de saluer une dernière fois sa collègue avant de prendre la route. Celle-ci suivit son maître qui fit quelques pas en direction du guerrier vêtu d'un Gi de combat orangé tout en rangeant son semblant de carte dans son inventaire.

Ainz : Bien, montrez-moi le chemin.

Sur ces mots, il laissa place au silence et laissa le jeune homme lui montrer la voie qui le mènerai directement à son vaisseau. Sans oublier les détails, la liche n'oublia pas de sortir de ses poches un collier sur lequel était accroché un étrange bijoux bleu sculpté en forme d'aile de colombe. Cet item permettait à leurs porteurs de voler et c'était tout ce qu'il fallait à Entoma qui ne pouvait décoller du sol sans l'utilisation de ce genre d'items. Il le confia donc à sa servante avant de léviter pour suivre l'arrivant qui s’apprêtait sûrement à le mener à la position son vaisseau spatial.
Tekateki
avatar
Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 04/05/2017
Nombre de messages : 350
Bon ou mauvais ? : Neutre,Bon
Zénies : 2780

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha--Barrage Die Die Die--Téléportation
Techniques 3/combat : Javelot d'énergie--Big bang attack
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Mar 23 Mai 2017 - 20:41

   

   

La proposition de Tekateki accepté, le sayain allait conduire lord Ainz Ooal Gown et sa domestique la femme araignée vers son nouveau vaisseau de 5 places ou encore son foyer.Tekateki avait remarqué que le squelette avait sorti un collier sur lequel était accroché un étrange bijoux bleu sculpté en forme d'aile de colombe,apparemment celui-ci permettait a son porteur de voler.
Tekateki s'envola en direction de son vaisseau accompagné d'un squelette et d'une femme araignée. Les trois individus volaient depuis un moment maintenant,c'est alors qu'ils arrivèrent enfin a la base de lancement ou ils pouvaient apercevoir le vaisseau du sayain a travers la vitrine :



Alors le sayain dit a ses compagnons :
-"Voici mon vaisseau lord Ainz Ooal Gown,j'espère qu'il vous plaira, mais attention mon seigneur, j'espère que vous n'oserez pas m'attaquer quand nous seront a bord,car sinon je vous extérmine.C'est vrai que j'ai l'air d'être faible,mais vous savez, il ne faut pas se fier au apparence.
Sur se je vous souhaite un très bon voyage avec moi mes chères amis ^^ "


(HRP:la suite c'est a la base de lancement,j'espère que l'RP te plait Smile )
[/color]
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Hish-Qu-Ten
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 25/05/2017
Nombre de messages : 29
Bon ou mauvais ? : Neutre-Bon, par sa propre morale.
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Xenomorph Blood / Plasma Canon / Optic Camouflage
Techniques 3/combat : Stim-Pack / Crushing Net
Techniques 1/combat : Honourable Death

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Ven 26 Mai 2017 - 2:03


Le vaisseau était posé depuis maintenant une bonne demi-heure. Cette planète était infestée de marécages en tout genre. Hish-Qu-Ten regardait depuis le cockpit l'horizon qui restait toujours aussi fixe. Sa blessure au bras s'était cicatrisée. Il contractait son bras, l'agitant d'avant en arrière, pour voir s'il était complètement fonctionnel. Aucune douleur ne pouvait être ressentie. Il était dans l'état parfait pour se battre. Et pourtant il prit d'abord le temps d'observer dans le vague la vallée de marécages qui se présentait devant lui. Les arbres avaient l'air pitoyable, l'eau était stagne, sale. C'était pathétique à vue d’œil. Mais pourtant une sensation de puissance en émanait. Ce n'était pas un monde pour les faibles. Il le vit en observant un poisson sauter d'un étang. Il fit rapidement une photographie du moment, et observa en détail l'animal marin. Il possédait des dents aiguisées, pointues, capables de trancher du fer. Était-ce un prédateur ou une proie ? La petite taille de la créature laisse à penser que la première solution est la plus envisageable. Mais ces dents, à quoi servaient-elles, toutes ces dents ? La végétation était-elle si résistantes ? Hish-Qu-Ten tapota plusieurs fois sur la droite de son casque. La photographie allait être envoyée à l'ordinateur de bord, afin d'être analysée. Ainsi peut-être aurait-il la réponse ?

Le vaisseau avait atterri caché par le camouflage optique signature des Yautja. Il était tout simplement invisible aux yeux de tous, et ce, malgré le type de vision utilisée. Que ce soit par la chaleur, les émissions mentales, ou bien même par la magie dont les êtres de cette planète semblaient être les maîtres, personne n'aurait pu le détecter. L'énergie employée par ce dispositif était entièrement renouvelable, usant de la force de gravitation pour se recharger. Hish-Qu-Ten était possesseur d'un même dispositif, situé dans son poignet, qui lui permettait d'être imperméable au premier des cinq sens de ses adversaires. Le camouflage se propageait à l'aide des mailles de son armure, réfléchissant la lumière. Il était fier de la technologie de son peuple, et il savait la manier. Le camouflage était l'un des outils principaux du chasseur, et il ne saurait résister à la magie des proies de ce terrain de chasse. Et pourtant être invisible ne voulait pas être invincible. La meilleure façon de battre un prédateur est de le rouler, d'être plus malin que lui, et de lui faire perdre ses armes. Hish-Qu-Ten était intelligent. C'était pour ça qu'il avait survécu aussi longtemps en chassant des gibiers aussi gros.

Le chasseur avait vu en arrivant une petit colline assez étrange. Au milieu des arbres ressemblants à des herbes mortes ainsi que des étendues d'eau était une sorte de hutte en pierre. Non seulement était-elle érigée sur la seule dizaine de mètres carrés de terre ferme mais à ses alentours, à des dizaines de mètres, patrouillaient des hommes. Ces hommes étaient bien dissimulés, mais le radar avancé du prédateur les avait néanmoins repérés. Hish-Qu-Ten mit ses bracelets, l'un après l'autre, sérieusement. Chacun d'entre-eux possédaient était une mini boîte à outil, contenant le nécessaire à la chasse. Les disques, la lance télescopique, les griffes rétractables, la petite scie circulaire, les outils d'opération médicale, le chalumeau, le pistolet à clou, les bolas, le sang de Xénomorphe, les Stim-Paks, et les filets. Il plaça sur son épaule le canon, et sur son torse les munitions. Des missiles, des grenades, ainsi que les munitions ordinaires. Il enroula ses trophées de terreurs, petits crânes destiné à instiller la peur chez un éventuel adversaire, autour de son épaule, jusqu'à sa cuisse. Il plaça sur sa hanche la lame cérémoniale, et régla son masque pour lui permettre de passer en mode "combat". Enfin, il fit un peu de gymnastique afin de s'échauffer, commençant par les chevilles et terminant par des exercices des bras. C'est bon. Il était prêt.

Le chasseur sortit tranquillement de son vaisseau, toujours invisible. Lui aussi activa sur son poignet le camouflage optique qui lui permit de sortir du plan de vision de toute proie potentielle. Il afficha sur son ATH la carte encore incomplète des environs, mais qui lui permettrait de retrouver cette mystérieuse hutte. Sept cent cinquante-quatre mètres à l'ouest ? Très bien. Le prédateur se mit en route, tranquillement. Il avançait en marchant sur les galets, et grimpant les arbres qui liait une rive d'une étendue d'eau à une autre. Il faisait tout cela sans peine, sans mal, sans douleur. Il progressait rapidement vers sa destination. En chemin il croisa l'un de ces mystérieux gardiens. Il en aurait bien fait son trophée, mais des gens organisés de la sorte devaient savoir se communiquer entre eux. Et de plus, ce serait bien triste d'inaugurer son arrivée sur cette nouvelle planète par le meurtre de ce qui semblait être un sbire. Il passa l'offre. Marchant, sautant, avançant tranquillement et discrètement vers le lieu, il y arriva enfin. Ce n'était pas une simple hutte, mais un véritable temple, décoré de piliers et autres sculptures qui intéressèrent beaucoup le Yautja. Il prit quelques photos, avant d'avancer vers ce qui semblait être une entrée. L'entrée d'une crypte ? D'une tombe ? Où juste d'un bâtiment souterrain ?

Il entra dans la sombre et sinistre pièce. Sa vision se vit altérer par son masque qui s'adapta alors au manque de lumière de l'endroit. Apparut devant lui un escalier. Soucieux de trappes potentielles, il préféra marcher doucement sur la rampe. Le dos ronds, une main en avant et l'autre à sa gauche, gardant son équilibre tout en étant prêt à contre-attaquer, telle était la position qu'Hish-Qu-Ten adoptait alors qu'il usait de sa tactique peu originale et presque immature. L'endroit était sombre, jusqu'à présent, et le masque que le guerrier portait lui permettait de n'avoir qu'à respirer faiblement une fois par minute, sans user de ses capacités. À tout moment, un être aux sens supérieurs pouvait le voir, et l'éliminer. Le seul son qu'il entendait était le rythme du sang contre ses tempes, car s'il inspirait et expirait peu, son cœur battait la chamade. Oh ! Comme ces frissons lui avaient manqué ! Comme cette adrénaline lui plaisait ! Ce monde nouveau, plein de dangers, il allait s'y plaire.

Il arriva bientôt dans une salle bien plus éclairée. Son masque s'adapta rapidement pour lui permettre de ne pas être ébloui. Il cligna des yeux et observa lentement les environs. Il entendait des gens parler. Il vit des gens parler. Ils portaient les mêmes vêtements que l'homme qu'il avait observé patrouiller dehors. Des gardes, certainement. Le prédateur sauta de sa rampe, et entra lentement dans la pièce, observant sur chaque centimètre s'il y avait une trappe quelconque qui pourrait le piéger. Ouf. Rien. Il fit quelque pas à l'intérieur de la pièce. Ses yeux allaient de droite à gauche et de gauche à droite. Les gens portaient les mêmes vêtements. Il ne comprit pas les mots que se disaient les différends personnages, mais était souvent répété "Ainz". Il était presque sûr que c'était un nombre en Allemand, enfin, l'un de ces langages qui compliquent la vie des hommes. Pourquoi n'en avaient-ils pas adopté un seul pour toute la planète ?

Parmi les différends personnages habillés assez pareillement était ce qui semblait être un humain femelle. L'air sterne, elle portait des cheveux oranges, et un seul œil vert. L'autre était caché. Elle possédait une tenue noire et grise, rassemblant à l'une de ces robes qu'aiment porter les femmes. Le chasseur fouilla dans sa base de donnée sur la vie humaine, et associé le costume excentrique à celui d'une servante. En effet, il était parfois réglementaire pour des humains de de porter des costumes associés à leur profession. Cette femme portait un costume de serviteur. Cependant étaient associées à ce costume des couleurs de guerriers humains. Des militaires. Elle portait d'ailleurs une écharpe de cette même couleur. Elle devait être combattante, et avait perdu son œil de cette façon. Était-elle la maîtresse de l'endroit ? Mais pourquoi le reste de ce costume ? Peut-être raillait-elle ceux qui la considéraient comme leur servante. Des traditions et façons de penser humaines, tout ça. Le prédateur arma son canon, et le faisceau à trois points rouges se dessina sur l'arrière du crâne de la demoiselle, qui ne l'avait pas vu et ne le verrait jamais. C'était un beau début, pensa-t-il.

Il se souvint alors qu'il était entouré de guerriers dont il ne savait la force, et qu'alerter tout le monde était une mauvaise idée. Le faisceau disparut. Il manqua de rire face à sa propre stupidité. Il avait vraiment perdu la main durant le voyage. Hish-Qu-Ten observa minutieusement ses alentours. Peut-être quelqu'un avait-il vu le minime instant où trois taches rouges étaient sur l'arrière du crâne de leur supérieure ? Le chasseur décida de poursuivre son exploration discrète des lieux. Il vit une autre pièce. Elle semblait contenir quelque chose. Discret, évitant toute collision avec autrui, le prédateur entra dans la pièce avec la même discrétion dont il avait fait preuve jusqu'à maintenant. La première chose qu'il vit était un livre. Dans la culture humaine, le livre permet d'inscrire des connaissances et de raconter des récits. Peut-être allait-il en apprendre plus sur ce lieu. Le Yautja alla vers le bouquin, qu'il ouvrit après avoir, une fois encore, observé les environs pour s'assurer qu'il n'y avait personne. Il ne connaissait pas le langage, mais chaque page était photographiée pour ensuite être envoyée à l'ordinateur du vaisseau. Ainsi, il en apprendra plus sur cette partie du monde.

Peut-être en apprendrait-il mieux si le maître des lieux retournait chez lui ?
Ainz Ooal Gown
avatar
Demon
Masculin Age : 99
Date d'inscription : 18/05/2017
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Negative Burst ▬ Skeleton Wall ▬ Gate
Techniques 3/combat : Elemental Magic ▬ Greater Resistance
Techniques 1/combat : Grasp Heart

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Ven 26 Mai 2017 - 18:54
Ce fut après un voyage écourté que le seigneur Ainz Ooal Gown revenait de la base de lancement. Le monde de Kanasa s'avérait être aussi hostile et mystérieux qu'il ne l'avait imaginé si ce n'était plus mais ce détail n'allait bientôt plus avoir d'importance car la menace que représentait les habitants de Nazarick, elle se révélait bien plus intimidante que tous les pillards et psychopathes réunis en ce monde perdu. Canon laser, armures de guerrier galactique, armes de siège, vaisseaux armés de type croiseur... toutes ses technologies restaient encore inconnues aux originaires d'Yggdrasil mais le simple fait de les apercevoir leur permettait de mieux comprendre ce nouvel univers et de faire face aux dangerosités que pouvaient représenter les diverses créatures qu'il contenait.

*Ce voyage de courte durée m'aura très vite fait comprendre que ce monde n'a rien à voir avec le D-MMORPG qu'était Yggdrasil. Plus aucun être vivant ici ne peut être qualifié de PNJ et les horizons semblent comme mélangés. Comment pourrais-je qualifier cet univers à la fois futuriste, post-apocalyptique et fantaisiste ... ? J'ai l'étrange impression que toutes les choses imaginables peuvent être trouvées dans cette « dimension » si on peut ça comme ça. I une chose est sure, c'est que je ne suis pas au bout de mes surprises, loin de là.

▬ Grande Tombe de Nazarick : Salle du trône▬




Apparaissant directement dans la salle du trône en usant du portail magique qu'il avait généré depuis la base de lancement de Kanasa, la liche s'était octroyée un précieux gain de temps dans son repérage qui, heureusement, ne s'était pas terminée dans un horrible carnage comme on aurait pu le laisser penser. La brèche se refermant derrière lui, le maître des lieux se tourna en direction de son trône puis s'y installa en laissant léviter son sceptre sur sa gauche afin d'être libre de ses deux mains et ainsi faciliter son intégration à son nouveau corps. S'habituer à ses nouvelles articulations, ce corps osseux et ce nouvel état mental, bien différent du précédent n'était pas de tout repos mais ça tombait plutôt bien comme il n'allait plus jamais avoir besoin de dormir.

*En devenant mon propre avatar, j'ai probablement acquis ses bonus de race dont l'état « Mort-Vivant ». Je ne ressens toujours pas la moindre fatigue alors que j'ai pourtant veillé jusqu'à minuit en attendant la fermeture du dernier serveur d'Yggdrasil mais ce n'est pas tout... un jour entier s'est déjà écoulé et tous ses événements aussi soudains et incroyables puissent-ils être ne m'ont même pas chamboulé. C'est drôle mais je crois bien qu'en arrivant dans ce nouveau monde, j'ai cessé d'être humain aussi bien physiquement que mentalement.

Encore une fois, le seigneur de cette crypte s'était perdu dans ses propres pensées. Avant de refaire appel à l'un de ses dévoués serviteurs, le squelette regarda encore une fois ses mains dépourvues de muscles et de chair puis passa son temps à les ouvrir puis à les refermer. C'était étrange de vivre ainsi mais ce changement forcé ne l'affectait pas plus que ça. Ce qui titillait un peu plus son esprit, ce n'était non pas sa nouvelle condition mais l'idée qu'un joueur tel que lui se soit aussi retrouvé enfermé dans ce monde parallèle au sien. Le sorcier ne disait mot mais il avait l'intime conviction que ce cas était envisageable et si tel était le cas, alors il avait bien l'intention de rassembler tous les anciens joueurs d’Yggdrasil afin de les impliquer dans un but bien précis : la grande conquête du nouveau monde.

??? : Lord Ainz, est-ce que tout va bien ?

Soudainement, une voix se fit entendre, celle-ci paraissait assez familière au souverain de cette tombe qui n'avait pas tardé à reconnaître la magnifique créature qui se tenait à ses cotés : Albedo, la gardienne en chef de la Grande Tombe de Nazarick se trouvait juste à coté de lui et elle n'hésitait pas faire preuve de bienveillance envers l'homme auprès du quel avait prêter le serment d'une loyauté éternelle et sans faille. D'un sourire radieux, elle posa délicatement sa main sur celle de ce magicien à l'allure sombre, chose qui l'extirpa rapidement de ses pensées.

Ainz : Mmmh... Albedo ?

Albedo : Vous semblez soucieux, est-ce que tout va bien ?

Ainz : Il y a nulle raison de s’inquiéter pour moi mais j'apprécie ta bienveillance.


Suite à ses mots, la femme ailée avait doucement décollée sa main de celle du seigneur avant de la joindre à son autre main, contre sa poitrine. Celle-ci parlait maintenant à voix basse et ses murmure semblaient fresques inaudibles. Elle tremblotait à la manière d'une gamine excitée. Quelque chose n'allait pas chez-elle ? Non, elle était simplement folle de joie.

Albedo : Lord Ainz m'a complimentée, Lord Ainz m'a complimentée, Lord Ainz m'a complimentée, Lord Ainz m'a complimentée...

Ainz : Ahem, qu'en est-il de la défense de Nazarick ?

Albedo : Je vous prie de m'excuser de m'être emportée. Sebas et moi même avions rehaussé la sécurité comme vous l'aviez exigé mais la disparition de nos unités morts-vivantes a été un fâcheux problème alors nous avons compensé leur absence en dispersant les pléiades...
Spoiler:
 


Albedo : Les gardiens sont retournés à leur positions habituelles, ce qui signifie Shalltear surveille les trois premiers étages, Garguantua est assigné au quatrième, Cocytus au cinquième, Aure et Mare au sixième...

Ainz : C'est bon, j'ai compris. Est-ce que Entoma est revenue ?

Albedo : Oui, elle nous a rapidement informée de votre altercation avec l'être inférieur et méprisant de tout à l'heure. Si vous m'en donnez l'ordre, je peux faire disparaître le problème.

Ainz : Çà ira, je me suis occupé du problème personnellement. Avant toute chose, j'aimerais d'abord me vérifier...

Coupé en pleine parole par un son provenant directement de son crâne, le magicien venait tout juste d'être contacté à distance par Sebas Tian qui devait avoir des informations urgentes à lui remettre.

Sebas : Seigneur ! Excusez moi de vous déranger mais il y a de l'agitation au deuxième étage ! Les deux pléiades qui y ont été assignées sont confrontés à une menace d'origine inconnue au moment même ou je vous parle ! Quels sont vos ordres ?

*Déjà ? Je pensais que les animaux carnivores de ses marais avaient tendance à faire fuir les voyageur. Pourtant, on en est déjà aux deuxième visiteur malvenu... il va vraiment falloir faire quelque chose au niveau de l'entrée sinon on aura bientôt le droit à des raids immenses.

Ainz : Transmet mon ordre et dit bien à tous les gardiens de se rassembler aux sixième étage, exceptés celui du quatrième et du celui huitième. Quand aux pléiades dit leur d'attirer l'intrus en direction du sixième. Cela nous permettra d'analyser plus amplement à quel genre d'ennemis nous avons affaire.

Sebas : Bien compris.

La transmission de pensées s'arrêta là et les ordres furent très vite transmis. Ou est-ce que notre invité de fortune avait-il pu commettre une erreur ? Était-ce dans ses préparatifs, dans son équipement ou dans son analyse du terrain que les choses n'allaient pas ? Non, loin de là. Hish-Qu-Ten percevait très bien ce qu'il voyait mais son analyse n'avait peut-être pas pris un facteur en compte : personne à Nazarick n'est humain et ses occupants pouvaient bien se retrouver n'importe ou à n’importe-quel moment grâce à un secret bien gardé par les maîtres suprêmes ou plutôt ceux qui étaient les dirigeants de la guilde quand celle-ci apparentait encore à un jeu vidéo pour donner plus de précision mais passons et observons maintenant ce qu'il s'est passé là-haut.
Un peu plus tôt...

▬ Grande Tombe de Nazarick : Lac Souterrain ▬


En explorant les profondeurs de la Grande tombe de Nazarick, le Yautja avait déjà attiré l'attention de deux pléiades en particulier : CZ-2128 Delta et Entoma Vasilissa Zeta. Toutes deux étaient bel et bien différentes l'une de l'autre et ce de par leurs apparences hors du commun et de leurs talents aussi efficaces qu'originales pour éliminer les intrus. Quoi qu'il en soit, le faisceau lumineux n'était pas passé inaperçu pour CZ-Delta qui se révélait être une véritable machine de guerre ; au moment même ou ses capteurs ont ressenti la menace, la rousse au regard vite avait littéralement désassemblé son avant bras gauche pour révéler une sorte de mitrailleuse intégrée. Chose qu'elle n'hésitait pas a utiliser dans une situation semblable à celle-ci. Alors même qu'elle s'était retournée, elle lança déjà plusieurs salves de tirs en direction de la provenance du signal lumineux puis continua d'agir ainsi tant que la cible restait sur son champ de vision.

CZ-Delta : Intrusion ennemie... élimination !

Même si elle restait incapable de détecter le prédateur à l’œil nu, elle pouvait tout de même capter la menace dû et les battements de cœur bien que ça restait difficile avec un tel ennemi. Peut-être que Hish n'avait pas besoin de se soucier d'elle tant qu'il restait assez discret mais ça n'allait surement pas être le cas de l'autre créature qui était en train d'épier le nouvel arrivant depuis déjà un bon moment. Quelque part, accroché à la paroi se trouvait u autre prédateur. Vous l'aurez deviné, il s'agissait bien d'Entoma qui ne semblait avoir aucun problème pour voir au travers du camouflage de l'imprudent qui a osé s'aventurer seul dans cet immense donjon... on ne vous a jamais dit que les instances se faisaient toujours en groupe ? Revenons en à nos moutons. Cette petite fille perchée qui cachait son apparence jusqu'à maintenant n'avait pas tardé à révéler sa véritable nature.
Spoiler:
 

Quatre nouveaux membres sortirent de son dos, ceux-ci étaient semblables aux pattes d'un centipède gigantesque et elle semblaient n'avoir aucun mal à les remuer. Bien évidemment, elle comptait se servir de ce pouvoir pour écraser l'espion qui en s'attendait sûrement pas à être tombé dans l'antre des monstres mais cet avant goût du spectacle n'avait pas duré bien longtemps car les signaux donnés par Sebas avaient finalement été transmis et de ce fait ; les pléiades ont changées de tactique. Toutes deux ne se focalisaient plus sur l'élimination directe de la cible mais sur le nouvel ordre qui venait de leur être donné : attirer la cible au sixième étage soit le lieu ou se trouvait les gardiens qui y ont été conviés ainsi que les autres pléiades sans oublier Ainz Ooal Gown qui tenait absolument à ce que la cible se dirige à l'emplacement du Colisée qui justement se trouvait au sixième étage.

Hish-Qu-Ten, allait-il vraiment se jeter dans la gueule du loup ou alors allait-il tenter de rebrousser chemin ? Dans le premier cas, il allait lui falloir redoubler de vigilance s'il voulait continuer sa poursuite sans crainte de trépasser dans l'un des pièges car tout types de subterfuges l'attendaient dans sa course poursuite. Pointes empoisonnées, mines explosives, statues d'épéistes, golems de pierre et tout autres menaces étaient déjà placées dans l'unique but de faire tomber les avatar des joueurs plus facilement en faisant chuter leurs jauges de PVs. La seule différence entre les joueurs et Hish, c'est que tout était bien réel cette fois. Pour un défi aussi relevé, il était insensé de s’aventurer tout seul dans ce lieu hostile ou se rependait l'odeur de la mort. Une bonne intuition ne suffisait pas pour survivre dans un tel endroit, allait-il continuer prudemment, foncer dans le tas ou revenir sur ses pas ?

Pendant ce temps...



▬ Grande Tombe de Nazarick : Amphithéâtre ▬


Même dans les profondeurs, une partie de cet endroit inconnu avait le droit à un ciel étoilé. Voir les étoiles ici avait de quoi en étonner plus d'un, C'était comme-ci un autre monde se trouvait dans les profondeurs de la crypte : rien n'était pareil à ce que nous pouvions observer sur Kanasa et chaque étage avait son lot de surprise. Hish allait avoir besoin de temps avant de pouvoir arriver jusqu'ici et de préférence en bon état car un challenger abîmé avant le début de la bataille risquait fort de décevoir les gardiens qui n'allaient pas tarder eux non-plus. Aura et Mare ou les gardiens de cet étage étaient déjà sur place, il ne manquait plus que les autres pour que la fête ne commence vraiment. Jusqu’où cet intrus suréquipé pouvait-il donc aller ?


Dernière édition par Ainz Ooal Gown le Dim 28 Mai 2017 - 10:47, édité 7 fois
Aura Bella Fiora
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 23/05/2017
Nombre de messages : 14
Bon ou mauvais ? : Neutre~Mauvaise
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Invocation, Breath Composition (Ranged)
Techniques 3/combat : Rain Arrow, Shadow-percing Arrow
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Ven 26 Mai 2017 - 20:05
Grande Tombe de Nazarick, Arène du sixième étage.

Alors comme ça, Momonga-sama avait fait demi-tour et comme par hasard, un intrus avait mis les pieds dans l'immense donjon au même moment ou presque... ? Entre temps, la petite elfe avait déjà digéré les informations précédentes quant au changement de monde. Sous le ciel violet du sixième étage, Aura respirait comme à son habitude la bonne humeur et la volonté.


Aura : Un intrus, hein ? En plus, ils sont en train de nous l'amener ! C'est parfait ! On va se le faire avant même que les autres n'aient le temps d'intervenir, pas vrai, Mare ?

Mare : Ouais, heu... Justement, en parlant d'intervention... Une petite pause toilette va devoir intervenir, je suis désol-

Aura : HEP HEP HEP HEP HEP ! Tu crois aller où comme ça ? Reviens ici tout de suite !

Alors que Mare commençait à se faufiler on ne sait où pour échapper à l'affrontement imminent, Aura le rattrapa illico par la petite cape verte qu'il portait. Elle le traîna au bord de la tribune puis le poussa pour le faire tomber dans le stade. Son pauvre frère jumeau se stabilisa avec sa magie pour atterrir en douceur tandis qu'Aura bondissait déjà des tribunes jusqu'au milieu du terrain pour accueillir les visiteurs qui allaient aujourd'hui être nombreux. Oui, les deux elfes noirs s'étaient présentés bien en avance par rapport à ce qui serait arrivé s'ils étaient resté en YGGDRASIL, mais passons. Pendant que Mare tremblait d'anxiété au fond du terrain par rapport à l'entrée, Aura, elle, s'échauffait au centre. Elle pétillait de motivation et d'énergie pour accueillir instantanément ce visiteur non désiré qui avait la témérité de s'attaquer à une forteresse des plus imprenables.

Toutefois, ce raid imprévu en solitaire de la part de cet inconnu était du pain béni pour la jeune elfe noire, car elle s'ennuyait fermement ces derniers temps. Il faut dire qu'elle n'avait pas souvent de la visite : les premiers étages étaient déjà extrêmement difficiles à passer, alors le sixième, qui était un des derniers...


Aura : Allez, Mare, échauffe-toi ! On va ENFIN avoir un peu d'action, pour une fois qu'ils zappent les cinq premiers étages ! T'es pas super excité ? Moi, étant complètement rouillée à force, je sens que je vais même lui sauter dessus dès qu'il sera sur place ! J'ai trop hâte ! Et je compte sur toi pour me couvrir ! Si on fait du bon boulot pour Mom-heuuuu Ainz-sama, il nous octroiera peut-être le droit de sortir, ou même mieux, de l'accompagner dehors, et alors je pourrai trouver et dresser de nouvelles espèces animales d'une faune qui nous est inconnue ! Et si ça se trouve, tu trouveras peut-être aussi ton bonheur !

Mare : Mouais... C'est vraiment pour pas me faire gronder par Ainz-sama, hein.

En effet, Aura et Mare n'imaginaient pas Ainz comme il était réellement et le pensaient impitoyable et tyrannique. Néanmoins, Aura n'avait peur de rien, donc elle prenait ça plus comme une raison de faire preuve de bonne volonté (déjà qu'elle en avait tout le temps pour ce genre de tâches) à l'inverse de Mare qui avait une réaction très craintive à l'égard du dirigeant de la guilde. Ce dernier allait bientôt arriver dans l'arène, ainsi que les autres. Aura, une fois échauffée, vit que son frère la rejoignait au centre plutôt que de rester au fond, sûrement parce qu'il avait peur d'une attaque surprise.

Les jumeaux attendaient donc avec impatience que cet intrus arrive. Dans le cas d'Aura, vous avez déjà compris pourquoi, et pour Mare, c'était dû au fait qu'il était impatient de pouvoir arrêter d'avoir peur. Chacun ses raisons.
Hish-Qu-Ten
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 25/05/2017
Nombre de messages : 29
Bon ou mauvais ? : Neutre-Bon, par sa propre morale.
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Xenomorph Blood / Plasma Canon / Optic Camouflage
Techniques 3/combat : Stim-Pack / Crushing Net
Techniques 1/combat : Honourable Death

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Ven 26 Mai 2017 - 23:07


Avant d'aller lire le mystérieux livre, Hish-Qu-Ten avait esquivé une attaque de la part de la rousse : Cette dernière s'était rapidement retournée vers le prédateur, révélant dans sa manche une arme : Une mitrailleuse automatique qui portait pourtant un nombre impressionnant de canons. Pas moins de huit avaient été comptés. Le chasseur ne chercha pas à se compliquer la vie : Il fit un saut sur le coté immédiatement suivi d'une pirouette arrière au dessus du faisceau de balles avant de se réceptionner sur les mains, geste qui fut suivi d'une splendide poussée sur le sol dans le but de repartir dans la direction initiale. De là, à nouveau debout, il piqua un sprint avant de sauter ventre au sol dans le but de glisser sur le parquet bien propre, ce qui était facilement possible à l'aide des mailles de son armure. Il passa entre les jambes de la demoiselle qui les écartait pour pouvoir supporter le recul, puis une fois derrière elle, profita de l'élan pour se remettre debout à l'aide d'une roulade. De là, il fit un autre saut en arrière, et, au moment où il allait atterrir en face d'elle, posa ses mains sur l'arrière de son crâne, et lui assena un coup de genoux suffisamment fort pour lui ruiner à jamais le nez, ainsi que l'assommer.

Enfin, c'est ce qu'il aurait fait si elle n'avait pas soudainement arrêté son attaque pour s'en aller. Voulait-elle déjà s'enfuir ? C'était... pathétique. Peut-être n'avait-elle eu que peur, ce qui expliquait son attaque qui couvrait une fuite. Cependant cela ressemblait à une retraite stratégique. Peut-être était-ce une partie de l'affrontement ? Devait-il la poursuivre. Non. Si elle voulait continuer à se battre, alors elle n'aurait pas eu ce ton lorsqu'elle hurla. Le prédateur ne connaissait pas bien la façon de parler humaine. Mais cette augmentation de voix était synonyme d’agressivité. Mais pas seulement. Un ton robotique y était présent. Un ton ressemblant fortement au ton employé par les voix mécaniques sortant des ordinateurs des humains. Oui, c'était cela. Quand des textes étaient lus par les programmes des machines employés par les hommes, ils possédaient une voix dont les intonations ne variaient que peu. Parfois, afin de tenter de diffuser une émotion, la voix était amplifiée. C'était exactement ça. Avait-il donc failli assassiner une machine ? Le chasseur pencha légèrement la tête. Il ne savait pas trop si il devait analyser cette femme comme une machine ou un être vivant.

Son esprit fut alors distrait par la présence du livre mentionné plus tôt. Ce denier était placé de sorte à être remarqué à première observation. Le Yautja était entré dans la pièce avec discrétion et adresse, lentement. C'était bien entendu un piège. Personne ni à droite, ni à gauche. L'intrus avait décidé de jouer le jeu. Si une créature se cachait dans les environs, il saurait l'éliminer. La couverture du livre était ornée de caractères énormes. "HF TRYN 2 INVD". Qu'est-ce que cela voulait bien dire ? Il n'avait vu que trois voyelles. Comment pouvait-on prononcer cela ? Il tourna la page, et se retrouva avec des pages et des pages d'écriture, avec de temps à autre des images. L'une d'entre elles était l'image de la femme automate qu'il avait failli tuer. Était-ce un recueil ? Peut-être y avait-il les profils des employés dans ce gros bouquin. Enfin, vint une carte. Plusieurs étages pouvaient être observés. Il parvint à se situer. Il était proche d'un lac, dans une antre à coté de l'étendue d'eau. C'était le quatrième étage. Déjà quatre ? Et lui qui frissonnait de l'adrénaline de l'inquiétude et de la concentration ! Il espérait que le reste n'était pas de la gnognotte.

Sa lecture fut interrompue par l'observation de poussières sur la table où le livre était posé. Il n'y avait pas eu de bruit. Il n'y avait pas eu de modifications dans le plafond. Mais dans le noir il y avait quelque chose. Et ce quelque chose était là depuis un petit moment. Il referma lentement le livre. Il plia lentement ses jambes. Dans ses oreilles n'étaient que le silence. Puis un très léger sifflement. Il bondit sur le coté au moment où une grosse créature tomba brutalement sur l'endroit où il était il y a quelque seconde. La table fut réduite en morceau alors que l'un des membres de la créature fonça vers les jambes d'Hish-Qu-Ten dans le but de le faire tomber. Des sortes de pointes y étaient accrochées. Il sauta sur ce qui semblait être une tentacule pour esquiver l'attaque, et grimpa sur une étagère. Cet endroit devait être une petite bibliothèque. Il grimpa sur les planches et sauta vers une autre, avant de soudainement se précipiter. Il tira à l'aide de son canon sur le meuble sur lequel il se plaçait, afin de le faire tomber, ainsi que les livres qu'il portait. Il sauta sur ce denier en chute afin d'avoir un point duquel sauter, et, observa dans le dixième de seconde son attaquant. Elle avait des yeux rouges et une petite tête. Le chasseur leva le livre de vingt kilogrammes au dessus de sa tête et voulu l'abattre sur le petit crâne. Ses études sur les anatomies des créatures qu'il avait rencontré dans les cent quatre-vingts ans de sa vie montrent que les petites têtes sont les moins résistantes. Un coup bien placé suffirait à l'anéantir.

À nouveau, l'attaque n'aboutit à rien. La créature prit la poudre d’escampette sous les yeux d'un Yautja qui venait d'augmenter son niveau d'adrénaline pour rien une deuxième fois dans la même trentaine de minutes. Était-il si effrayant que ça ? Contrairement à la première attaque qu'il avait esquivé, la créature avait foncée sur le guerrier la première. Ce n'était pas un acte d'auto-défense mais bien d'attaque pure et dure. C'était une proie légitime, et il était dans tout son droit de la réclamer. Le prédateur n'avait pas vu en détail à quoi elle ressemblait. Elle avait des yeux rouges. Cela devait être synonyme d'une aptitude à voir dans le noir. Peut-être avait-elle une vision infrarouge ? Ce devait être la raison de son observation du chasseur malgré le camouflage optique qui était pourtant toujours actif lors de l'attaque. Hish-Qu-Ten se tint le menton lors de ses pensées, geste commun des humains lorsqu'ils réfléchissaient. Pourquoi faisaient-ils ça ? Est-ce que cela aidait leurs neurones à fonctionner plus efficacement ? Peut-être que la friction stimulait la cervelle ? Ce devait être cela. Les hommes sont vraiment des génies.

Le Yautja avait fini de prendre des photographies du livre. Il plaça ce qui semblait être la carte dans l'angle en haut à droite de son ATH. La petite bibliothèque n'était plus en très bon état. Il n'avait pas le temps de photographier entièrement tout les livres. Néanmoins il laissa un petit drone en place dans l'endroit. Cette petite machine qui se déplaçait à l'aide d'une hélice possédait deux petits bras. Il avait un travail simple : récolter un maximum d'information sur les livres à l'aide de l'appareil photographique qu'il possédait. Le chasseur sortit de l'endroit. Le lac était magnifique. Le peu de lumière qui arrivait de la surface rayonnait sur l'étendue d'eau. Des petites parcelles d'éclaircies était renvoyé dans tout les sens. C'était un bien bel endroit. Déjà quatre étages et il n'était pas blessés, juste un peu épousseté. Il remarqua qu'une toute petite pointe de boit s'était emmêlée dans son armure. Un éclat de la table, certainement. Pas de quoi faire un spectacle. Il s'approcha de la rive, et regarda l'intérieur du lac. Une statue y était présente.

Il s'éloigna de l'eau, et, une fois avoir avancé de quelques dizaines de mètres, entendit un bruit sourd, comme si une pierre était tombée derrière lui. Il se retourna immédiatement en prenant ses distances d'un bond rapide. Une grosse main de pierre sortait du lac, et était sur la rive. Elle s'agita, tâtonnant les environs, cherchant quelque chose. C'était une main composée de trois doigt, qui allait de droite à gauche, cherchant quelque chose. Hish-Qu-Ten esquissa sous son masque une expression comparable à celle d'un sourire humain, et s'en alla. Toujours invisible, il enjamba quelque trappes facilement visibles : des cailloux qui étaient d'une couleur très légèrement plus sombre étaient disposée sur le sol. Il arriva à une autre antre. En y entrant, il entendit de nouveau le même bruit sourd. La main avait failli l'écrabouiller. Comment avait-elle bougée ? Le bras auquel elle appartenait devait certainement pouvoir s’allonger. Le Yautja ne se posa pas de question et se contenta de descendre l'escalier. Là encore il ne prit pas directement les marches. Prenant la rampe à deux mains, il se suspendit les pieds dans le vide, puis lâcha. De là, il se rattrapa à la rampe d'en dessous. Il répéta ce processus jusqu'à toucher le sol. Qui sait combien de pièges il venait d'esquiver ?

Une porte menait à un autre endroit. Après avoir méticuleusement observé cette entrée, le prédateur décida de l'emprunter. Une autre friandise pour ses yeux était devant lui : une vaste étendue de neige, d'eau et de glace. Des icebergs à perte de vue, et au loin, une porte. Un gigantesque bâtiment se situait à l'ouest, sur ce qui semblait être un bloc de glace bien plus stable et ferme que les autres. Hish-Qu-Ten donna un violent coup de coude sur sa droite. Quelque chose avait tenté de l'attaquer par derrière, et ce, malgré son invisibilité. Il se retourna et observa son agresseur au même moment où il profita du fait que ce dernier soit courbé à cause de l'attaque encaissée pour lui attraper la tête sous le bras. Cet ennemi portait une armure. Le chasseur fit un bond en arrière, et laissa son adversaire absorber la totalité du choc, tandis que lui-même fit une roulade arrière pour se rétablir immédiatement après. Le son raisonna dans l'armure au moment où cette dernière vola en morceau. Il n'y avait rien en dessous du métal. Il vit alors une autre armure, prêt de l'entrée, commencer à se mouvoir. Des statues vivantes ? Le chasseur attrapa les deux bras de l'ennemi, et lui donna un coup de pied dans le thorax. L'armure fut mise en pièce, en un coup de genoux. Le Yautja soupira.

Normalement, on devrait s'attendre à ce qu'un intrus saute sur les blocs de glace flottant sur l'eau pour se mouvoir. Hish-Qu-Ten préféra nager. Les mailles qu'il portait permettait à son corps de résister à toute température, et son dispositif d'invisibilité avait été perfectionné de sorte à ne pas souffrir de la nage. Il n'y avait malheureusement pas de poissons à observer sous l'eau. Le Yautja arriva bientôt à destination, toujours indemne. Il prit les têtes des deux statues qui gardaient l'entrée et les fracassa les unes sur les autres, avant même qu'elles ne puissent se mettre en mouvement. La porte menait à un long couloir. Des dalles étaient présentes, des trous sortaient des murs, des crevasses étaient présentes dans le plafond. Pas de doute, cet endroit était un véritable nid à pièges. Chaque pas le mènerait à une mort lente et douloureuse. Il allait être difficile de traverser cet endroit. Oh non. Comment allait-il s'y prendre ? Le chasseur arma son canon d'épaule et tira dans le tas. Vingt tirs furent envoyés dans tout les sens. De la fumée se dégageait de l'endroit, ne laissant paraître qu'un Hish-Qu-Ten qui traversait tranquillement le couloir désarmé professionnellement.

Enfin, il arriva dans une gigantesque forêt. Évitant toujours les pièges, il monta dans un arbre proche, et décida de bondir de liane en liane, droit devant lui. Il n'avait eu aucune difficulté jusqu'à présent. Certes, il aurait pu affronter la statue du lac, car il semblait bien que ce soit elle à laquelle la main avait appartenu. Mais quel joie aurait-il eu à cela ? Il aurait simplement grimpé sur l'une des mains, sauté d'un bras à un autre avant de descendre sur le sol, et tiré dans l'aisselle du Golem afin de faire tomber le bras, puis profité de l'instant de douleur pour se faufiler dans son dos avant de l'escalader et de lui tirer cette fois-ci dans la nuque. Il arriva bientôt dans une large clairière. Un ciel étoilé pouvait être observé de cet endroit. Des points lumineux sur une couverture mauve. Était-il sorti sans le faire exprès ? Non. Combien de temps s'était passé ? Deux heures. Au moins, il était sur d'avoir été captivé pendant deux heures. Dans cette clairière était un gigantesque bâtiment. L'entrée était juste en face de lui. Il observa le couloir. Aucun piège. Il entendit du bruit, comme une foule. Deux voix aigües sortaient du lot. Peut-être que cet endroit était une arène ? Peut-être voulait-on le voir se battre ? Est-ce que c'était un piège ? Allait-il se faire encercler et attaqué par une horde de monstres ? Son esprit lui disait de faire attention, mais ses tripes lui disaient de foncer. Après avoir fixé la sortie du couloir qui se présentait devant lui, il prit son courage à deux mains, et entra.

Qui sait, l'honneur est peut-être là ?
Ainz Ooal Gown
avatar
Demon
Masculin Age : 99
Date d'inscription : 18/05/2017
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Negative Burst ▬ Skeleton Wall ▬ Gate
Techniques 3/combat : Elemental Magic ▬ Greater Resistance
Techniques 1/combat : Grasp Heart

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Dim 28 Mai 2017 - 16:47
▬ Grande Tombe de Nazarick : Amphithéâtre ▬



L'heure du véritable défi approchait à grand pas. Ainz ainsi que les gardiens de Nazarick arrivaient un à un dans les tribunes de cet immense Amphithéâtre. En arrivant, chacun d'entre eux partageaient leur vision propre de la situation actuelle et une grande partie de ces gens semblait amusée de cet événement inhabituel. A vrai dire, il se faisait de plus en plus rare que des aventuriers ne s'en prenne à cette base de guilde et surtout en solitaire mais cette toute première expérience de défense de donjon en situation réelle allait permettre au maître des lieux d'en savoir d'avantage sur les différents types d'ennemis de l’extérieur avec cet aperçu que pouvait représenter His-Qu-Ten.

*En attendant que tout le monde soit là, voyons voir d'un peu plus près à quoi ressemble notre invité de fortune...

En plongeant la main droite dans son propre thorax, le Magic Caster avait fait disparaître celle-ci dans un « mini-portail ». Cette minuscule brèche noire dans laquelle il ne pouvais y glisser que son avant bras, lui permettait d’accéder directement à son inventaire sans s'encombrer les poches d'objets inutiles, trop pesants ou tout simplement trop grands pour être portés normalement. De son inventaire, il en retira de nouveau cet item assez prisé qu'était le miroir à longue distance. Pour rappel, celui-ci était utilisée dans les manœuvres d'observation et d'espionnage. Ainsi, cet objet enchanté permettait au seigneur de ces lieux de visualiser l’extérieur et l'intérieur de la crypte sans risque d'être détecté.

*J'ai beau passer en revue chaque recoins des étages précédents mais rien n'y fait. Cet intrus demeure encore introuvable mais on peut tout de même suivre sa trace grâce aux pièges qu'il a déjà activés et aux statues de pierres fragmentées. Aucun doute, on a affaire à quelqu'un de très doué, je remarque aussi que les deux leurres ne vont pas tarder à arriver alors il serait peut être temps que je fasse un petit briefing à tout le monde.

Les gardiens n'auront pas tardé à tous se rassemblés devant leur chef suprême, chacun d'entre eux s’étaient mis en ligne et prosternés afin d'écouter ce que leur maître avait à dire. Bien évidemment, les protecteurs étaient tous au courant d'une intrusion ennemie dans la la Grande Tombe de Nazarick mais aucun d'eux ne savaient encore à quel genre de menace ils avaient affaire. Était-ce un juste un dément ? Non, cela paraissait invraisemblable car il aurait été tué dès son entrée si c'était le cas... ça devait être éclaireur de l'ennemi alors ? Dans ce cas il reste à savoir de quel ennemi est-ce que l'on parle. Le sayen de tout à l'heure aurait osé vendre ses informations sur l’emplacement de la crypte ou alors nos protagonistes avaient chez eux un pion d'un envahisseur dont le nom et le visage leur était encore inconnu ? La question restera sans réponse pour le moment mais il était grand temps d'en informer les concernés.

Ainz : Gardiens de la Grande Tombe de Nazarick, je demande toute votre attention ! Si vous êtes tous réunis dans cet amphithéâtre aujourd'hui, excepté Gargantua et Victim, c'est parce que quelqu'un s'est infiltré dans ce foyer qui nous est chers. Les deux pléiades ; CZ-2128 Delta ainsi que Entoma Vasilissa Zeta ont déjà été confrontées à la nuisance qui les suit de près et elles ne tarderont pas à la conduire ici, en plein milieu de cette arène afin de vous la montrer en spectacle !

Les explications maintenant entamés, Ainz Ooal Gown fit signe de prendre la parole à ceux qui le souhaitait. Certains de ses subordonnés avaient peut-être des questions à poser ou-bien des suggestions à partager et chacun d'entre-eux disposaient bien évidemment du droit à la parole. Les pléiades étaient là, elles aussi. Les quatre et autres et Sebas se trouvaient en rang sur le coté en attendant les ordres de leurs supérieurs mais ceux-ci ne leur en donneront pas... ou du moins pas maintenant. L'échange s’apprêtait à s'entamer et ce fut le démon répondant au nom de Demiurge qui prit la parole en premier. Cet être chargé de la défense du septième étage avait été programmé pour être sage et réfléchi. En autres termes, cela faisait de lui un excellent stratège ainsi qu'un ambassadeur idéal. Ses dires avaient portaient souvent sur la meilleur façon de faire les choses et cela contribuait beaucoup à la défense de Nazarick ainsi qu'à l'efficacité de ses collègues. Autant dire qu'il était le secrétaire parfait.
Spoiler:
 

Demiurge : Ainz-Sama, j'aimerais vous faire savoir que les gardiens ainsi que moi même vous sommes reconnaissants pour le divertissement que vous comptez nous offrir seulement, une question me turlupine. Si je puis me permettre, puis-je savoir pourquoi ce... visiteur en particulier mérite t-il autant notre attention ? Non pas que je remet en pose votre jugement, loin de là l'idée mais je-

Cocytus : N'est-ce pas évident, Demiurge ? Notre seigneur compte nous faire l'honneur de montrer l'étendu de son pouvoir !
Spoiler:
 

*Cocytus... il est bien tout le contraire de Demiurge. Telle une bête sauvage, il est capable de ravages sur les champs de bataille. Autant dire qu'un guerrier né tel que lui n'avait pas besoin de plan pour remporter un combat étant donné que sa maîtrise seule suffisait à mettre à genoux n’importe quel guerrier l'affrontant sur son terrain. Quoi qu'il en soit, il n'aura pas manqué l'occasion de relever un point important sur notre présence ici. Je tenais effectivement à tester ma puissance sur ce terrain et cette chose, quoi qu'elle puisse être, tombait vraiment au bon moment. Sur Yggdrsil, j'avais atteint le niveau 100 soit le maximum qu'un PJ (personnage joueur) puisse atteindre mais qu'en est-il de mon niveau maintenant ? Je ne le saurais que lorsque j'aurais testé mes skills sur une cible adéquate.

Ainz : Tu marques un point, Cocytus. J'ai bel et bien l'intention de tester mes compétences actuelles ici et c'est justement pour cette raison que vous êtes tous rassemblé ici. Préparez-vous car votre attente va bientôt prendre fin !

Dès lors que cette phrase fut terminée, les ombreuses grilles de la grande arène se sont abaissées pour ne laisser aucun échappatoire par le voie terrestre et les flambeaux . Vous l'aurez compris, après ses deux longues heures d'attentes, Hish était finalement arrivé à destination. Les deux autres soubrettes qui servaient de leurres, quand à elles, se sont rassemblées au pas de course auprès de leurs collègues qui attendaient dans les tribunes afin de mieux profiter du spectacle. Ne recevant aucun ordre de leurs supérieurs, on pouvait garantir qu'aucune d'entre elles ne bougerait à moins bien-sur que l'on ne venait à les attaquer mais ce n'était pas de bonne augure étant donné que la majeure partie des forces de la Grande Tombe de Nazarick se retrouvaient ici, au sixième étage.

Demiurge : Bien que cela me semble improbable, ne devrions-nous pas intervenir si les choses se déroulent en votre défaveur ?

Cocytus : Ne doute pas de notre maître, c'est indigne d'un gardien de penser ainsi.

Demiurge : Du calme, Cocytus. Nous ne savons pas sur quels ennemis nous pouvons tomber depuis que la crypte a changée d'emplacement et... je me demande bien d’où peut provenir ce genre de créatures invisibles.

Effectivement, Hish-Qu-Ten demeurait encore invisible aux yeux de la plupart des personnes présentes ici ; ce qui voulait aussi bien dire qu'il ne l'était pas pas tout le monde, chose que Entoma avait prouvé tout à l'heure mais revenons en au sujet actuel. Il était enfin arrivé et c'était tout ce qu'important Ainz Ooal Gown qui se faisait déjà une joie de s’apercevoir de son arrivée par la fermeture des grilles et par l'illumination des flambeaux. L'excitation palpable sur le visage d'Aura faisait comprendre à la liche qu'elle tenait aussi à affronter cet ennemi et il était aussi vrai que le duo des elfes noirs n'avaient pas combattu pour Nazarick depuis bien longtemps, fautes des joueurs peu ou pas suffisamment expérimentés pour parvenir jusqu'à eux.

Ainz : Aura, Mare, vous voulez descendre aussi ?

La généreuse proposition étant faite, le frère et la sœur allaient eux aussi avoir le droit à leur part d'amusement. Ses deux jumeaux (de 76 ans) à l'apparence infantile étaient friands de créatures en tout genres mais il était difficile de croire que celle qui venait d'arriver allait bien gentiment se laisser apprivoiser par qui que ce soit. Après avoir prononcé le mot « Fly », Ainz s'est mis à léviter pour descendre doucement sur le parterre de l’amphithéâtre. Toujours en gardant sa précieuse relique dans la main gauche, celui-ci ouvrit les bras en déployant sa compétence passive : Despair Aura. Celle-ci avait pour objectif de rependre un désespoir sans nom et la perte du courage dans le cœur de tout ses ennemis. Après quoi, il prit une dernière fois la parole avant de se mettre en garde.

Ainz : Ou que vous puissiez être, chers invité, je vous souhaite la bienvenue dans l'amphithéâtre de la Grande Tombe de Nazarick. Ici, nous commenceront et termineront notre combat... à mort !

*J'espère que ça le fait. Les gardiens n'ont pas l'air d'avoir grillé quoi que ce soit sur mon comportement actuel et ils continuent de me respecter comme leur supérieur. C'est trop bizarre de devenir chef comme ça du jour au lendemain mais je m'occuperais de ce problème là plus tard. Revenons en au cas le plus important. Cet homme invisible là, si du moins s'en est un... il peut me comprendre ou pas ? Je m'estime déjà assez chanceux d'avoir croisé un être capable de parler ma langue tout à l'heure mais qu'en est-il de lui ? Je ne le saurais qu'en obtenant réponse.

La bataille était sur le point d'être lancée mais beaucoup de question demeuraient encore sans réponse. Les elfes noirs, allaient-ils se lancer das la bataille ? Comment allaient réagir les autres spectateurs ? Comment Hish-Qu-Ten allait-il prendre cette mise en scène ? Il pouvait sûrement apercevoir les deux filles qu'il avait aperçu tout à l'heure s'il regardait dans les gradins mais son attention avait tout intérêt à se porter sur le squelette mort-vivant qui lui faisait face, trente mètres plus loin car lui, il était prêt à en découdre avec ce nouvel adversaire qui devaient sûrement partager la même envie que lui : tester ses compétences sur autrui.
Aura Bella Fiora
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 23/05/2017
Nombre de messages : 14
Bon ou mauvais ? : Neutre~Mauvaise
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Invocation, Breath Composition (Ranged)
Techniques 3/combat : Rain Arrow, Shadow-percing Arrow
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Dim 4 Juin 2017 - 17:10
Momonga-sama et les gardiens se rassemblaient progressivement dans le stade. Un court dialogue eut alors lieu, en effet Demiurge ne comprenait pas l'intérêt de se rassembler ici pour UN gêneur tandis que Cocytus lui expliquait que c'était une occasion, pour le maître des lieux, de montrer sa force. Celui-ci demanda aux jumeaux, restés au centre, de s'avancer vers le petit monde rassemblé à l'entrée. Ils remarquèrent d'ailleurs que le maître de Nazarick ne les avait pas vu puisqu'il s'adressa à eux comme s'ils étaient dans les tribunes, en utilisant le verbe descendre.

Aura : Bienvenue, Mom-heuuuu Ainz-sama ! C'est un honneur de vous accueillir dans notre arène ! Ce sera un honneur de vous aider à éliminer ce gêneur ! Pas vrai, Mare ? Mare ? Hé oh, Mare !

Le petit elfe était resté cloué sur place, intimidé par la prestance ainsi que l'air froid et menaçant d'Ainz. Ce dernier utilisait pendant ce temps deux compétences, "Fly" pour voler librement et "Despair Aura", un sort psychologique puisqu'il avait pour principe de nuire au moral de ses ennemis.

Aura : Mare, réfléchis : Si tu nous snobes comme ça, il y a encore plus de chances que tu obtiennes ce que tu crains tant : les foudres d'Ainz-sama !

Le visage de son pauvre frère jumeau prit alors une expression terrifiée et rejoignit en un instant sa sœur.

Mare : Aaaaaah ! Je suis désolé, Ainz-sama ! Bienvenue !

De petites larmes de peur coulaient des yeux de Mare. Il espérait vraiment ne pas avoir offensé son maître ! Cocytus voulut alors le rassurer... À sa façon.

Cocytus : Ne t'en fais pas, Mare. Si tu remplis dignement ton devoir de gardien, notre maître ne te châtiera point. Exécute ses ordres à la lettre, et tu seras digne de compter parmi ses subordonnés. Aujourd'hui, notre seigneur vous a, toi et Aura, demandé de l'aider, tu te dois donc de faire honneur à cette faveur miraculeuse.

Mare : Heuuu... D'accord... Merci...

Tandis que Mare ressentait encore plus de pression et s'affolait donc davantage, Momonga fit un bref discours pour accueillir cet intrus téméraire qui avait passé les cinq premiers étages de la Grande Tombe de Nazarick. Aura bouillonnait autant mentalement que physiquement, ne pouvant plus contenir son envie de mettre une bonne dérouillée à ce gêneur. Mais elle remarqua alors quelque chose : Outre ceux qui étaient sensés rester dans leurs étages respectifs, quelqu'un manquait à l'appel.

Aura : Attendez... Elle est où, Shalltear ?

Sur ces mots, avant même que qui que ce soit ne puisse y réfléchir, un portail apparut près d'eux. Une jeune femme, chiquement habillée d'une belle robe violette bordée de dentelle blanche, en sortit. Elle avait la peau des plus pâles qui soient, même légèrement mauve, ainsi que des yeux rouges. Ses cheveux avaient la même (ou à peu de choses près, à la limite) couleur de cheveux que de peau. Il s'agissait de cette même Shalltear Bloodfallen évoquée plus tôt. Elle portait d'ailleurs un parapluie assorti pour se donner un effet de haute dame.

Aperçu:
 

Elle apostropha alors Ainz avec un petit ton particulier dans le but de paraître mignonne et séduisante.

Shalltear : Bonjour, Ainz-sama ♥ ! ~ Je suis venu comme vous l'aviez demandé ♪ ! J'espère ne pas trop vous avoir fait attendre ? ♥

Attendez. Quelque chose clochait. Sa poitrine était anormalement plus développée que d'habitude. Oui, elle et Aura se querellaient souvent sur ce genre de sujets s'inscrivant dans la biologie de la femme. En effet, Aura était encore loin de l'âge adulte contrairement à Shalltear qui avait déjà fini sa puberté, c'est pourquoi elle ne manquait jamais de lui rappeler que Shalltear était une éternelle... "Planche à pain", pour être incorrect. Évidemment, Aura comprit instantanément ce qui s'était passé. Et peut-être les autres aussi. Voire même peut-être VOUS aussi.

Aura : Bah déjà, t'es la dernière à être arrivée, donc bon... Sinon, pas mal, les faux seins ! T'as dû mettre du temps pour faire ce tour de passe-passe, chérie ? Mais faut s'assumer comme on est, voyons !

Une provocation tout simplement parfaite contre une vampire égocentrique pareille !

Shalltear : La ferme, sale garce ! Tu vas voir dans quelques centaines d'années, quand t'auras rien eu non plus durant ta puberté !

Aura : J'entends pas les précieuses, désolé. J'ai un intrus à éliminer, MOI.

N'écoutant pas les réponses énervées que criait Shalltear, Aura, traînant Mare, se remit au centre. Les jumeaux étaient sur leurs gardes, prêt à réagir au moindre bruit. La petite elfe commença par utiliser Breath Composition, cette fois pour un usage combattif. Elle expira donc de l'air, pour un peu de MP, chargée d'une émotion de son choix, qu'elle allait pouvoir transmettre au gêneur où qu'il soit dans l'arène grâce à sa grande portée. Elle décida donc successivement de lui transmettre l'envie puis le désir : comme l'inconnu demeurait inexplicablement invisible, et ne semblait donc pas être venu en pacifiste, cela l'aiderait probablement à se montrer ! Que le désir prenne le dessus sur le reste ! Qu'il se montre, le scélérat qui osait perturber les projets d'Ainz-sama en lui faisant perdre son temps ! Elle en profita pour faire respirer cet air à son frère afin de lui faire avoir le désir de se battre, de faire ses preuves dans les intérêt de Momonga-sama, en l'aidant lui et elle avec ses sorts de soutien.
Hish-Qu-Ten
avatar
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 25/05/2017
Nombre de messages : 29
Bon ou mauvais ? : Neutre-Bon, par sa propre morale.
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Xenomorph Blood / Plasma Canon / Optic Camouflage
Techniques 3/combat : Stim-Pack / Crushing Net
Techniques 1/combat : Honourable Death

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Ven 9 Juin 2017 - 18:10
Un amphithéâtre sera toujours un amphithéâtre. Autour d'Hish-Qu-Ten étaient des cercles et des cercles de places. La porte derrière lui était toujours ouverte. Il était au centre d'une véritable arène. Depuis combien de temps existait cet endroit ? Le Yautja regardait l'endroit où il se trouvait avec une certaine curiosité. La pierre était vieille, empoussiérée, mais bâtie pour durer. Le Yautja se rappelle de sa vue du bâtiment de l'extérieur. Les fondations étaient les plus grandes parties de ce dernier. Cela ne ressemblait en rien à une construction humaine. Ces dernières, en effet, possédaient majoritairement des bases comme parties les plus petites, et les murs en cercles s'élargissaient au fur et à mesure qu'on approchait du sommet. De plus, cette arène possédait des pointes : Du dernier mur sortaient de gigantesques pierres, monolithes penchés et pointus au sommet, qui étaient soutenus par d'autres pierres sortant du sol. Du centre de l'amphithéâtre pouvait-on observer le ciel étoilé. Ce dernier était allait du violet sombre au rose clair, et de petits points blancs y étaient présents. Chaque point était une étoile, un système solaire qu'il avait déjà exploré en quête de proies.

Dans le public était entassée une panoplie de phénomènes, de créatures qu'il n'avait jamais vu auparavant. Seraient-ce des habitants de cette planète ? Pourtant, en arrivant ici, il avait observé d'autres êtres sur la surface. Cela pourrait amener à penser qu'ils y aurait peut-être une autre civilisation souterraine. Cependant, chaque spectateur était unique. Pas un n'en ressemblait à un autre. Où était-il arrivé ? Peut-être était-il entré par effraction dans une réunion intergalactique d’un quelconque sénat ? Non, non. Ce serait stupide. Les décisions politique ne se forme pas autour d’un combat entre plusieurs individus. Peut-être fallait-il un jury composé de membres de différentes civilisations pour les duels ? Il en doutait. Comment expliquer cette diversité ? Peut-être était-ce des gardiens de l’endroit ? Peut-être étaient-ils tous des habitants de cette gigantesque cave souterraine.

En plein devant lui, à quelques dizaines de mètres et en hauteur, se tenait assis un personnage encapuchonné. Un masque blanc se tenait à l’endroit où devait être son visage. Il était à l’aise sur son fauteuil, assez décoré pour faire office de trône. Ce qui cachait son visage avait une forme de crâne, mais bien trop gros pour ressembler à celui d’un humain, et les fentes qui servaient à laisser passer les yeux étaient triangulaires, et non rondes. De plus, de nombreuses entailles y étaient présentes, à moins que ce ne soit des peintures de guerres ? L’objectif de ce masque était d’apparaître imposant, affichant une mine colérique, énervée en permanence, parfaite pour se donner une allure de dur à cuir. Dans le même style, il portait d’énormes épaulettes gardant également le thème de la base du corps humain. Ces protections à terminaisons pointues étaient chacunes décorées d’une énorme sphère rouge. À quoi servaient-elles ? En effet, pourquoi s’offrir de décorations aussi lourdes ? Servaient-elles également à effrayer un potentiel ennemi en faisant témoigner d’une potentielle imposante masse musculaire qui serait nécessaire pour supporter un tel accoutrement ? Peut-être servaient-elles à faire de la lumière. Il se pourrait également qu’elles fassent poids aux épaulettes, afin de garder un peu mieux l’équilibre. Il était sûr qu’il n’était pas très adéquat de transporter pareille protections pour ses débuts de bras. En haut de son masque était une capuche, qui servait certainement à laisser penser que son visage n’est qu’un crâne. Cette capuche était reliée à une robe, semblable à celle d’un noble, noire comme la nuit, et parsemée de violet et de jaune doré. Cette dernière ne cachait pas le torse de son porteur, et montrer un plastron qui ressemblait à une cage thoracique. Quelle idée de se protéger avec une armure à fentes, d’autant plus qu’elle ne couvrait même pas tout ce qui était à découvert : une gemme rouge était observable sous le plexus solaire. Encore une ? À quoi servaient-elles, toutes ? Des questions pour plus tard. Enfin, l’individu qui semblait être le chef des lieux avaient ses bras cachés sous cette même robe. Il était difficile de juger de sa musculature, mais sachant qu’il portait un assez lourd accoutrement, il était probable qu’il porte un paquet de force brute.

À côté de lui était un fin et grand personnage, qui lui était debout. Ses yeux étaient cachés par des verres de lunettes rondes, et la taille de ses oreilles n’avait d’égal que la largeur permanente de son sourire. Ses cheveux étaient brossés vers l’arrière pour former une pointes de poils crâniens. Son oreille gauche était décorée d’une boucle ainsi que de deux petits pansements côte à côte. Il portait un costume orange feutré, ouvert à niveau du torse pour laisser passer une cravate de la même couleur, posée sur une chemise blanche, dont le col remonté au coup du personnage au sourire presque moqueur. Il était maigre, et avait des épaules qui tombaient un peu. Il était droit comme un clou, et portait de petits souliers noirs, de la même couleur que les gants qu’il possédait à chaque main, et un petit mouchoir était placé dans la poche de son costume. Enfin, il semblait porter derrière lui une queue, qui semblait être de fer, et qui se terminait par une multitude de pointes, semblable à une masse d’armes. Il était calme, et parlait au personnage en robe noire tranquillement, avec une certaine politesse qu’Hish-Qu-Ten comprenait malgré la barrière des langages.

De l’autre côté du maître des lieux était une créature beaucoup moins humanoïde. Son visage était celui d’un scarabée, et son nombre de bras deux fois supérieur à celui du Yautja prouvait qu’il ressemblait avant toute chose à un insecte qui marchait sur deux pattes. Ceux supérieurs étaient les plus grands, terminés par des mains griffues et des avant-bras ornés de pointes, tandis qu’il portait des épaulières semblables à celles des samouraï des temps anciens. Il tenait de son droit une hallebarde qui faisait sa taille, c’est à dire deux mètres cinq. Ses bras inférieurs, reliés directement à son torse, n’étaient presque pas protégés, et étaient beaucoup plus petits. Trois gemmes étaient sur son plexus solaire, et son bassin était la partie la plus protégée de son corps. Pas étonnant, l'abdomen des insectes était toujours la partie la plus résistante. Ses jambes, terminées par trois doigt dont un à l’arrière du talon, étaient larges, capables de supporter les sauts du mastodonte à mandibules. Sa queue, ornée de cristaux, approchait les deux mètres, et se terminait par de grosses gemmes pointues. Deux pierres précieuses étaient sur son dos, et semblaient être de glace pure. Il était d’un bleu très clair, ce qui, couplé à l’air glacé qu’il rejetait en respirant, permettait au Yautja de savoir que ce combattant aimait et maîtrisait le froid et la neige. Il semblait construit pour le combat, et discutait avec le précédent de façon beaucoup plus franche. Cela se sentait dans sa voix grave. Nulle doute qu’il était plus colérique que son acolyte. Peut-être ce dernier allait être son adversaire ?

Alors que le Yautja songeait à une éventuelle stratégie contre le porteur de la hallebarde, il entendit du bruit quelques mètres à la droite du personnage encapuchonné. Deux petits personnages étaient en train de se disputer. L'agressivité était un langage universel, qui se sentait malgré les différences de langue. Ce n’était pas parce qu’eux s’étaient formés un langage en usant de leur langue et de leur larynx qu’ils étaient complètement incompréhensible. Une humaine naine à la peau blanche était en train de se disputer avec une autre, qui possédait des oreilles pointues, et une peau bronzée, tandis qu’une troisième regardait la scène avec une crispation au niveau des yeux. Elle n’aimait pas ce qui se passait. En observant la situation, et à l’aide de l’ordinateur présent dans son masque, Hish-Qu-Ten vit que l’une des deux enragées s’était mis un plastron sous son costume. Une armure de combat renforcée au niveau de la poitrine, qui laissait sortir deux épaisses bosses. Cela ne servait clairement à rien, hormis à perdre l’équilibre. Peut-être était-ce la raison de leur dispute ? Cependant, Hish-Qu-Ten fit également une autre observation. La porteuse de poids inutiles ne dégageait aucune chaleur corporelle. Un étonnement se fit sentir par le chasseur. Un cadavre sur patte, qui marchait et parlait ? Il y avait trop de ressemblances avec l’humain pour que ce soit une espèce différente, contrairement aux deux autres personnages dont les oreilles et la couleur des yeux n’avaient rien d’humain. Un mot revenait souvent dans la dispute, que le Yautja compris comme “Puberrtaih”. Cela devait être l'appellation de l’armure dans le langage humain.

Cependant voilà le personnage encapuchonné qui se mit à avancer vers le centre de l’arène, alors que le bruit de la porte qui se refermait derrière le prédateur se fit entendre dans tout le bâtiment. Se dernier s’adressa aux trois nains qui se hurlaient dessus depuis tout à l’heure, avant de descendre, parlant dans la direction générale du chasseur. Il avait une voix grave lui aussi. Une voix cependant plus professionnelle, et solennelle. Il savait ce qu’il faisait, et n’était pas devenu maître de l’endroit par un heureux hasard. Le Yautja ne comprenait cependant pas un traître mot de ce qu’il disait. Il parlait au fur et à mesure qu’il avançait, et celui auquel était destiné les paroles observa alors de nouveau le premier. Ses yeux étaient rouges. De petits points rouges sous son masque. Un faible sentiment d’inquiétude se fit sentir par le prodige de son clan. Comment tuer ce qui était déjà mort ? Car Hish-Qu-Ten venait de comprendre que celui qui était en face de lui n’était peut-être pas en train de porter un masque, bien qu’il ne prononçait pas ses paroles en faisant des mouvements de bouche . Mais l’inquiétude portait surtout sur une autre interrogation. Comment ne pas endommager un crâne déjà à l’air libre ? Ce serait difficile de s’en faire un trophée s’il était obligé de directement asséner des traumatismes à ce qui contenait le cerveau. Avait-il un cerveau, déjà ? Que de questions. Le squelette accentua le dernier mot de son discours : “Hamor”. Bien qu’il ne savait pas ce que cela voulait dire, il pressentait qu’il était véritablement invité à se battre. Bien qu’il préférait agir selon sa propre méthode, respecter les traditions des autochtones était toujours quelque chose qu’il tentait de faire au possible.

Cependant, vint à lui deux des trois acteurs de l’engueulade. En effet, les deux petits personnages aux grandes oreilles et aux yeux hétérochromatiques s’approchèrent du squelette lourdement habillé. L’un d’entre eux portait une jupe blanche, et une petite cape verte. Des collants blanc accompagnaient ses bottes de cuir à talons hauts. Il avait également des gants blancs, semblable à ceux des serviteurs de maisons, et un juste-au-corps bleu sous sa chemise. Il possédait également une coupe au bol blonde. Contrairement à ce qu’il avait pensé, c’était un garçon. L’autre personnage, qu’il avait deviné fille dès le départ, portait un costume plus masculin, ainsi qu’un pantalon terminé par des souliers. Son juste-au-corps à elle était rouge, contrastant celui de son frère. Enfin, ses cheveux étaient en bataille, tandis que ses gants oranges ressemblaient à ceux usés dans les travaux manuels.

Cependant, dans son analyse, le Yautja venait d’apprendre un autre détail quant aux deux accompagnateurs à grandes oreilles. Un détail qui était crucial à ses yeux : C’était des enfants. Un Yautja ne tue pas les jeunes, et ne s’en prend qu’aux adultes. Avec une certaine sûreté, et marchant sans mêmes que ses pieds ne laissent de traces dans le sable sur le sol, Hish-Qu-Ten avança calmement vers les petits êtres. Bientôt, il était derrière eux. Rapidement, et fortement, de ses bras puissants qui avaient servis dans maintes chasses, il les prit, et avec des mouvements certains, les jeta à pleine puissance, de sorte à ce qu’ils atterrissent avec douceur dans les sièges de l'arène, parmi le public.


Il se tourna alors vers le squelette, qui ne devait pas avoir compris ce qui s’était passé. Une onde bleue claire parcoura alors son corps, le révélant lentement aux yeux de tous : il n’était plus invisible, et étendit quelques murmures. Un rapide claquement de dents et de gorges se fit également entendre. Hish-Qu-Ten venait de faire ses salutations, dans son langage, à son futur adversaire. Lentement, sans aucune agressivité, il le croisa, et se replaça là où il était avant. À travers son masque, il le fixa dans les yeux. Il était toujours visible aux yeux de tous. Il regarda alors les observateurs. Certains semblaient impatients, d’autres regardaient l’individu en se demandant bien ce qu’il était. La fille au plastron de tout à l’heure était en train de faire un sourire moqueur à celle avec qui elle se disputait. Hish-Qu-Ten lui aurait remodelé le visage à l’aide de son poing depuis un bon moment, aurait été-t-il la cible de cette moquerie. Il espérait que son ennemi comprenne qu’il ne voulait pas se battre contre des enfants.

Il sortit sa lame cérémoniale du fourreau de sa ceinture. Cette lame, qu’il n’avait jamais quitté, avait été usée pour son rite de passage à l’âge adulte. Quoiqu’il ne s’en était pas servi pour son combat contre le serpent à la peau noire et la double bouche, elle fut usée pour le marquer. Il portait encore le signe de son clan sous son masque, au milieu du front. Cette lame était l’une de ses fiertés. Elle possédait une propriété : elle ne pouvait pas être détruite, ni dissoute, ce qui faisait que le Yautja l’enduisait toujours de sang de Xénomorphe avant chaque chasse. Par mesure de sécurité, il refit le geste. Il portait une multitude de fioles de ce même sang dans ses bracelets aux poignets. Le fluide vital au plus grand des gibiers connus par les prédateurs dissolvait tout ce avec quoi elles entraient en contact. Tout, sauf le matériel usé durant les chasses Yautja. Le chasseur imbiba la lame du sang, pendant que son adversaire devait également se préparer, car des lumières entouraient son corps à des intervalles réguliers. Bizarrement, il semblait impatient de se battre. Enfin, plus que d’habitude.

Enfin, il activa tous les mécanismes de son casque, afin d’avoir le meilleur visuel possible sur son adversaire, avant de réactiver son invisibilité. Sitôt que le combat sera lancé, ce qu’il comprendra certainement malgré la barrière de langages, Hish-Qu-Ten aura déjà bougé de sa place. En effet, il sera à la droite du personnage encapuchonné, et sautera au dessus de lui tout en portant un coup sur la gemme de son épaulière droite. Une fois atterri, il roulera sur la gauche en prévoyant un éventuel coup, car il soulèvera de la poussière en atterrissant, ce qui pourrait alerter son adversaire de sa position. Il se relèvera alors immédiatement, avant de donner une gifle monumental au visage de son adversaire, à l’aide du dos de sa main, pour le retourner, car il sera derrière lui. Il en profitera alors pour donner un coup de poing dans la cage thoracique exposée de son ennemi. Ne sachant pas si son ennemi serait immobilisé, il donnera un coup de dague dans l’épaulière qu’il n’avait pas encore visée, pour se soulever, et de nouveau passer dans le dos de son ennemi. De là, il fera un bond en arrière, et visant à l’aide du canon à plasma situé sur son épaule gauche, il tirera dans l’arrière du crâne de son opposant.

Il n’avait pas observé les jumeaux depuis un petit instant, entièrement focalisé sur un squelette de un mètre quatre vingt depuis tout à l’heure.
Ainz Ooal Gown
avatar
Demon
Masculin Age : 99
Date d'inscription : 18/05/2017
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Negative Burst ▬ Skeleton Wall ▬ Gate
Techniques 3/combat : Elemental Magic ▬ Greater Resistance
Techniques 1/combat : Grasp Heart

MessageSujet: Re: La Grande Tombe de Nazarick   Mar 13 Juin 2017 - 10:45
Il fallait bien s'attendre à quelques jérémiades de la part des gardiens de la Tombe de Nazarick. Après-tout, ceux-ci avaient toujours eut pour habitude de se charrier et ce même dans les moments les plus opportuns mais passons. Tous étaient présents pour assister à ce combat et l'attention qu'ils y prêtaient, démontrait bien que cela faisait bien longtemps qu'un tel événement n'avait pas eut lieu dans les souterrains. Comme à leur habitude, Cocytus et Demiurge se montraient bien plus attentifs que leurs autres collègues et observaient le combat sans relâche. Pour eux, chaque détail comptait ; il fallait bien avouer que la stratégie sur le champ de bataille était leur spécialité à tous les deux. Tandis que Mare et Aura rejoignaient leur maître en plein milieu de la zone de combat, celui-ci prêta attention à cet créature invisible malgré le fait qu'elle ne comprenait que très peu de choses à son langage.

« Et bien ? Tu ne veux pas te présenter ? » demanda le chef suprême alors qu'il s'adressait à son adversaire.

Ne connaissant ni l'emplacement exact de son interlocuteur, ni sa véritable apparence ; le maître des lieux ne pouvaient que s'adresser à sa supposée position et bien que cela pouvait sembler ridicule aux yeux de certains, il avait tout de même obtenu réponse. Cela n'aura pas duré longtemps mais une faible lueur bleue, aussi claire que le ciel, venait de parcourir le corps du Yautja, chose qui ne laissa pas de marbre le squelette qui ne s'attendait pas à voir une telle créature dans les parages. Aux yeux des gardiens, cela n'évoquait sûrement rien si ce n'était les monstres venu d'ailleurs depuis une certaine extension du MMORPG Yggdrasil mais cela n'avait que très peu de chose à voir. Il n'est apparut que durant un cours instant et pourtant, Ainz l'avait remarqué directement : cette créature n'avait rien à voir avec ce monde.

*Cette chose, quoi qu'elle puisse-être me semble familière mais je n'arrive pas à me rappeler ou est-ce que je l'ai aperçue pour la dernière fois ? Un cours métrage, peut-être ? Youtube ? Non, non ce n'est pas ça. Voyons voir, ses skills sont semblables à ceux d'un joueur de classe Assassin mais son apparence se rapproche à celle d'un monstre tandis que son équipement rappelle ses civilisations reculées 'autrefois... je n'ai pas déjà vu quelque chose de semblable sur une affiche de cinéma à Tokyo ? Ou sur le net ? Mhh...*

« Ah, Predator ! » s'exclamait-il au moment même ou il se remémorait les quelques souvenirs qui lui restait de ces bandes d'annonces.

*Cette image m'est finalement revenue, oui. Il y a quelques ans, on ne parlait que de ce genre de vieux films sur le net. Des aliens qui se battaient contre ses predators, une histoire de civilisation complètement différente de l'humanité telle que nous la connaissons aujourd'hui et à ce propos... je me demande bien ce qu'il en est de l'humanité de ce monde. L'arrivé de ce Tekateki m'en aura appris d'avantage mais j'aurais bien aimé en savoir plus, beaucoup plus même. L'arrivée de ce monstre tout droit sorti d'un film américain allait sûrement m'aider à en savoir ne serait-ce qu'un peu plus sur le système de combat, en tout cas.*

En l'espace d'un instant, le chasseur, si on pouvait l'appeler ainsi, se dirigea discrètement vers Aura et Mare afin de mieux les surprendre et les envoyer valser en dehors de la zone de combat. Avait-il pour but d'expulser ses adversaires un à un ? Quoi qu'il en soit, les occupants de ce lieu oublié doutaient forts que les elfes noirs allaient rester sans bouger ou du moins pas Aura qui était bien plus ce que motivée à faire couler le sang. Peut-être n'en avait-elle pas l'air à cause de son apparence enfantile mais elle devait bien être la plus grande adepte de la chasse dans tout Nazarick. Aussi, nous ne pouvons pas mettre de coté ce coté démonstratif qu'elle a montré à nos protagonistes avant le début de cet affrontement. Elle voulait se déchaîner depuis tant d'années et l'occasion venait de se présenter. Pour rien au monde, elle n'aurait manquée cette occasion en or.

*Je ne le vois plus à présent. Cela fait un cours instant que ce monstre fictif a disparu et je n'ai pas équipé mon stuff PvP qui m'aurait sûrement été d'une grande utilité fasse à ce monstre. Bref, son skill d'invisibilité ressemble à tout point de vue à celui d'un Assassin alors je devrais me contenter de penser à ce que ferais un adversaire de cette classe en PvP. Peut-être que je pourrais aussi tirer avantage de ma classe dont les compétences ont bien des chances de lui être inconnues. Après-tout, je suis un Magic Caster et je doute fort qu'une créature tout droit sortie d'un film de Science-Fiction puisse prévoir quoi que ce soit pour annuler ou contrer les attaques magiques. Dans tous les cas, je n'ai pas intérêt de sous-estimer cet ennemi qui me semble encore très peu connu, faute de ne pas avoir vu les films.*

Il était inutile d'avoir des regrets. Si le manque d'informations sur son adversaire le désavantageait sur certains points, Ainz Ooal Gown demeurait tout de même un excellent stratège. Il lui suffisait de voir comme l'ennemi ou-bien de penser comme l'ennemi pour établir la base d'un plan sur laquelle il pouvait s'appuyer. Quel aurait été la meilleure façon de faire pour lui ? Il avait déjà fait une courte démonstration dans sa première tentative pour éjecter Mare et Aura en dehors de la zone de combat. Peut-être que son prochain assaut allait être similaire au précédent mais... rien ne pouvait le confirmer. L'être invisible semblait doté d'une certaines intelligence et même si son langage restait incompréhensible pour la liche qu'il avait pour adversaire, le simple fait qu'il puisse communiquer, prouvait qu'il n'agissait pas comme une bête primitive mais que son comportement se rapprochait de celui d'un être humain qui est conscient de ce qu'il est et de ce qu'il venait faire dans ce lieu reculé.

« Negative Burst. » incanta t-il tout en tendant son bras libre devant lui.

Peu importe ou pouvait se trouver le chasseur car s'il tenait vraiment à s'en prendre à son adversaire, il avait tout intérêt à réfléchir à comment faire face à ses attaques magiques sans reculer car la déflagration de magie noire se propageant autour de lui allait très clairement empêcher toutes tentatives d'approche directe. Heureusement pour lui, Hish-Qu-Ten n'avait rien d'un « ennemi faible », contrairement à la plupart des monstres que l'on pouvait croiser dans les plaines, les montagnes et les cavernes d'Yggdrasil. Venant d'un tout autre univers, lui n'était pas vraiment « listé » paris les faibles et son véritable niveau n'a pas encore été évalué jusque là. Quoi qu'il en soit, cette explosion de noirceur n'allait en rien faire disparaître le Yautja mais elle n'allait tout de même pas le laisser indemne. C'est donc dans un souffle puissant que le challenger encore en plein vol allait littéralement se faire souffler et brûler par cette compétence aussi bien défensive qu'offensive. Chose qui n'aura visiblement pas eut raison de sa détermination.

*Je ne suis pas convaincu de l'avoir touché mais s'il était près de moi, il devrait l'avoir senti passer. Je ne peux malheureusement rien affirmer et m'appuyer uniquement sur des suppositions. Que ce soit ce qu'il est et ou il est, je ne peux garantir de savoir grand chose et à force de penser à sa place, il devinera forcément que je détermine son emplacement par des « si » et des « peut-être ». Cette méthode étant la seule qui marche en ce moment même, j'ai tout intérêt à me reposer dessus jusqu'à ce qu'une nouvelle opportunité ne se présente sinon... bref. S'il agit vraiment comme le ferait un joueur de classe Assassin, il ne me reste qu'une seule chose à faire : rester en dehors de sa portée durant le long du combat et l'affaiblir en continu tout en...*

« Qu...- ? »

Trop tard, à force de réfléchir à un plan d'action, l'Overlord n'avait pas penser aux prochaines actions du chasseur qui allait se faire un plaisir de tirer avantage de l'effet de surprise. Après lui avoir assené une violente gifle avec le revers de sa main, le crâne de son ennemi s'était immédiatement tourné vers le coté opposé de la provenance de cette attaque à cause de l'impact. Ce premier coup réussit allait s'ensuivre d'une nouvelle attaque directe qui visera cette fois la cage thoracique du squelette qui ne saura ni comment la parader, ni l'éviter. N'ayant eux d'autre choix que celui d'encaisser enchaînement de coups directs, celui-ci incantera une magie défensive sur laquelle il allait s'appuyer pour contre-attaquer. Étant maintenant sur et certains que son adversaire agissait bel et bien comme il l'avait pensé, Ainz allait maintenant porté plus d’attention à la portée des prochaines attaques et des prochains coups bas de ce challenger un peu trop agile à son goût.

« Greater Resistance. » prononça t-il juste avant qu'une dague ne se plante dans son épaulière.

Venant tout juste d'annuler les prochaines attaques qu'on pourrait lui porter, la maître de Nazarick comptait profiter de cours laps de temps d’invulnérabilité pour attraper le bras de cet ennemi confiant qui venait de lui assener un coup de dague dans l'épaule gauche. De sa main droite, il attrapa le bras pourtant invisible du Yautja qui s'appuyait encore sur son épaulière et c'est dans un mouvement brusque et violent qu'il le décrocha de celle-ci pour lui faire perdre son appui avant de le claquer au sol, droit devant lui tout en brisant son enchaînement par la même occasion. Même si la taille des deux adversaire n'était pas à négliger, leurs poids respectifs demeuraient plus ou moins identique même si tout deux ne l'avait peut-être pas forcément remarqué. Ceci étant dit, la liche profitait du fait que son adversaire soit toujours à portée de main pour le « forcer » dans un violent mouvement de bras à le coller contre le sol sans lui laisser le moindre échappatoire. La différence de taille autant tout de même flagrante, le sorcier savait très bien qu'il n'allait pouvoir le bloquer seulement durant quelques secondes, chose qui était plus que suffisante pour qu'il puisse tester sa technique favorite sur cet adversaire qui n'allait peut-être pas comprendre ce qui allait advenir de ses organes internes.

« Grasp Heart ! » s'exclamait le Magic Caster qui avait déjà prévu d'en finir rapidement.

Ayant laissé son sceptre léviter à sa portée, le magicien venait tout juste de libérer sa main gauche dans laquelle il avait concentré une puissante magie du sang. Une orbe de magie rouge dont la texture était semblable à celle d'un cœur humain s'était formée dans la main squelettique de l'utilisateur de ce sort qui l'écrasa sèchement, la faisant ainsi gicler de sang, entachant ses vêtements et la créature qui lui faisait face. D'un autre coté, Hish pouvait sentir une forte pression de l’intérieur, comme-ci son propre cœur se faisait littéralement écraser de l’intérieur. L'attaque étant mortelle, rien ne garantissait sa survie et dans la meilleure des issues possible, il risquait fort de subir d'atroces douleurs internes suivies d'une paralysie temporaire, choses qui n'étaient pas de bonnes augures pour lui. Loin de là. Suite à ce sort des plus écrasants et certainement des plus coûteux en mana, le sorcier prendra son envol au dessus de l'arène après avoir lâché son adversaire et repris son sceptre. Il observait maintenant l’amphithéâtre depuis les hauteurs afin de déterminer jusqu’où la situation avait bien pu évoluer.
 
La Grande Tombe de Nazarick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La grande révélation
» Le début d'une grande amitié... ou presque. (PV Outre-Tombe)
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Kanasa :: Marécage-