Partagez | 
 

 Oooh ! Un feu d'artifice ! [Observation: Kaito vs MV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Leech
avatar
Namek
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 02/09/2015
Nombre de messages : 219
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brumeux - Rayon oclaire - Parole noire "eje"
Techniques 3/combat : Parole noire "Majele" - Laser maléfique
Techniques 1/combat : Parole noire "Conjure"

MessageSujet: Oooh ! Un feu d'artifice ! [Observation: Kaito vs MV]   Ven 23 Juin 2017 - 21:57



Nous étions en déplacement, moi et Mark II, nous avions quitté ce centre de commerces géant ou nous avions repeint au goût du jour le décor du lieu. Cela fut un très bon divertissement et chacun de nous avions pris du plaisir à jouer ce petit jeu. Mark II était décidemment dans la même vision du monde que nous autres démons et dieux démons avions, ainsi je pensais lui proposer de rejoindre l’ordre, chose rare, en principe seul les démons du Makaioshinkai font partie intégrantes de l’armée de l’ordre, Mark II pourrait même être bien plus qu’un simple troufion, son sadisme et son niveau lui assurait une place de choix c’est certain ! De plus je suis un dieu démon je peux donc choisir qui je souhaite enrôler ! Enfin bref pour le moment c’est à vol d’escargot, oui d’escargot car pour ne pas révéler notre présence, que nous avancions vers le lieu de ce que j’avais promis comme étant un joli spectacle !

Dans ce centre commercial, Leech avait trouvé en la personne de Mark II un allié et un compagnon de choix ! On pouvait sans doute penser que par son titre et son machiavélisme, un dieu démon ne pouvait pas se lié d’amitié, et bien tout ceci était faux, cela était juste exceptionnel, ou la plus part des gens rigole ensemble et parle, Leech et Mark II avait menacé directement l’autre d’un mort atroce ! Vous voyez ça prouve bien à quel point ces deux-là s’étaient admirablement bien trouvé ! Waouh ! Ça fait bizarre de voir qu’il me laisse autant la parole, ça fait un moment que moi, noble narrateur à la troisième personne n’avait plus fait irruption comme ça, alors excusez-moi de vous parler de ce qu’il s’est déjà passer donc j’en profite, hum, apparemment j’ai encore un peu de temps, profitons-en ! Ainsi donc, nos deux antagonistes continué leur route, il avait quitté la ville, la nature reprenant ses droits sur…

La technologie. Ouais on en était plus très loin à présent et heureusement la flore présente permettait de se dissimuler. Le ki que je sentais… émanant de ce Kaioshin… ça dépassait l’entendement, et pourtant en ce moment même je ne savais pas encore la limite du potentiel d’un de mes ennemis jurés.

« Tu ne t’attendais surement pas à revoir ton pote aussi vite non ? »

Le sarcasme dont je faisais preuve était réel en désignant du doigt la personne qu’avait combattue mon pote au tournoi de Dosatz. Le combat avait commencé mais malgré ça vous vous demandez peut être ce que j’avais compris au moment de quitter le centre commercial, c’est-à-dire pourquoi un Kaioshin interviendrais sur ce « Majin Végéta ». « Majin » ce précédé provenait d’une magie de démon comme attestait son nom, mais pas n’importe quelle magie, celle d’un dieu démon. Similairement au contrôle de Démigra, il existe un autre dieu démon qui fut banni de l’ordre pour son comportement divergent et égoïste, cependant il avait réussi à maitriser le pouvoir qui lui avait été confié et même en étant banni de son rang, il avait conservé ce talent. Il se nommait Bibidi… Mais comment pouvait-il encore être en vie, si il n’était plus un dieu démon, son immortalité avait dû prendre fin, voilà quelque chose que j’allais devoir élucider, mais plus tard puisque le combat s’emballa directement. Le saiyan qui fut autre fois attiré vers les ténèbres et qui portais sur son front la marque des démons avais donc attiré l’attention du Kaioshin, grand plaisir et grande chance cela me procurais. Bien que mon égo d’être maléfique pouvait en prendre un coup, le choc des deux titans en face de moi apaisait grandement cette déception, je dirais mieux cela était une réelle satisfaction, si ce saiyan Kaioshin était venu me trouver… Attends… C’est vrai ça, depuis quand les Kaioshins sont saiyans ? Tant de choses avaient changés, c’était juste impressionnant. Impressionnant comme ce combat qui se déroulais actuellement sous nos yeux, je ne sais pas ce qu’en pensé Mark II, mais le niveau dégagé dépassé de loin toute mes craintes.

« Et dire que c’est contre ce mec que tu t’es battu…»

Ces petits mots étaient adressés à mon compatriote qui regardait sans doute la scène avec autant d’intérêt que moi, une lutte aussi violente méritée des spectateurs, nos deux présences ici faisaient honneur à ce combat. Tiens voilà que je me découvrais une autre facette moi, c’est marrant ça. J’aurais pu détailler l’ensemble des coups portés, mais le simple fais de voir le ravage sur la zone que leur attaques produisaient suffisait. Ce qui marqua le dénouement du combat fut le niveau que Majin Végéta montra, immédiatement je senti une perturbation de force dans son ki, ce pouvoir caché donc une source divine mélangé à sa propre force de mortel… Le résultat était bluffant… Le corps de ce pauvre mortel abritait donc un ki saiyan, un ki Majin et également un ki divin, il ne serait pas étonnant que cet homme soit à l’heure actuelle la personne la plus puissante dans l’univers, peut-être même tout univers confondu. J’excluais toute forme de divinité supérieure comme les Dieux de la destruction ou encore leur serviteurs.

Finalement le clou du spectacle se prononça, l’apothéose, la cerise sur le gâteau, le bouquet final ! Le ciel en était rempli ? De quoi ? De feu d’artifices bien sûr ! Non mais à ce niveau-là même le 14 juillet c’est un truc de gonzesse ! Incroyable de pouvoir autant se donner corps et âme au point de vouloir donner un spectacle si aveuglant, Mark II avait lui des lunettes le veinard, si j’avais su j’en ai ramassé aussi ! Enfin après un déluge d’énergie qui dépassait l’entendement humain, le Kaioshin fut littéralement anéanti, ouais ouais genre le rayon vert du Majin l’avait pulvérisé, son aura avait instantanément disparu ! Même si ce n’était pas moi l’auteur je jubilais intérieurement, et ce à chaque fois qu’un Kaioshin crevait ! Ce Majin, y a pas à dire, il avait abandonné son âme au mal.

« Je sais que tu l’aimes pas tant que ça mais il vient littéralement de défoncer un Kaioshin ! T’imagines ma joie du coup !»

J’en avais trop dit sous l’improbable forme d’allégresse qui me traversait suite à la mort d’un des êtres que je hais le plus. Mark II serait peut-être dessus, mais il me comprendrait surement, enfin non du coup j’allais devoir lui expliquer.

« Oui les Kaioshins ce sont des dieux aussi, c’est pour ça que tu as pas du sentir son Ki à lui, et ce sont étroitement les plus grandes saloperies qui existe. Je suis si heureux, ça te dirais d’aller tué des gens pour fêter ça ? »


MαΓκ II
avatar
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 393
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Bling-Bling
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

MessageSujet: Re: Oooh ! Un feu d'artifice ! [Observation: Kaito vs MV]   Sam 24 Juin 2017 - 2:02

Ainsi suivais-je Leech, mon nouveau et seul ami, alors qu’il venait de trouver quelque chose qu’il disait pouvoir m’intéresser. Le connaissant, il venait de trouver un type à tuer à deux, à écarteler, et dont les os serviraient à faire les fondations d’un futur monument national. Peut-être pourrait-on l’attacher à une capsule de transport et le lancer dans l’espace, avec une caméra fourrée dans les yeux, afin de voir quelles seraient les réactions des gens le trouvant… Pourquoi est-ce que je pense comme ça, moi ? À ce que je sache, je n’étais pas une voix rouge pleine de haine envers le monde parce que j’ai tellement besoin de la reconnaissance du scientifique qui m’a créé, car ma personnalité n’est que ce qu’il a fait de moi, et que je n’ai jamais tenté d’être libre de moi-même une fois dans ma vie. Je n’étais pas non plus énormément semblable à mon camarade. Je faisais ce que je faisais juste parce que j’en avais envie pour le moment. C’était à peu près ça, ma façon de vivre.

Je suivais Leech en volant, lentement, réflechissant un peu à ce qu’il voulait voir. Je sentis un Ki familier. Un Ki beaucoup trop gros dans une enveloppe bien trop petite, comme l’univers dans son ballon avant le Big Bang. Cela me rappelle que le possesseur de l’énergie en question avait appelée une de ses attaques ”Big Bang Attack”, il me semble. Pourquoi pas “Metric Expansion of Space Attack”, tant qu’on y est. Non, encore mieux : “Large-Scale Structure of the Cosmos Attack”, ou bien “Degree Angular Scale Interferometer Attack”. J’ai aucune idée de ce que c’est, mais je crois que ça a un rapport avec l’astronomie, comme l’attaque originale. En gros, il détruisait l’univers à chaque fois qu’il la faisait, mais c’était pas le cas. Il y avait aussi le “Final Flash”. Comme son nom l’indiquait, il montrait à chaque fois ses fesses pour la dernière fois. Les dégâts proviennent du fait qu’il mente, parce qu’il arrête pas de faire ça. Il parle également avec son cul, en même temps. Son postérieur est en permanence sollicité. Je pourrais le plaindre, mais il me fait rire. Je parle bien entendu du seul et unique Majin Végéta, roi des autistes, des consanguins, et de Kanasa. Son nom témoigne de comment il réfléchissait, c’est à dire comme un légume. Et “Majin” provient du fait qu’il n’ait aucune prise sur la réalité, vivant en permanence dans un monde de mensonge qu’il s’est fait, et dont le mensonge principal fut d’avoir été un père aimant. Et également le fait de faire un mètre quatre-vingt dix, mais ça faut pas lui dire. Quel putain de complexe.

Nous arrivâmes dans un parc, et il faisait chaud sur Dosatz. À peine arrivé, Leech, en tant que Namek digne de ce nom, guerrier fier et sans reproche, et buvant beaucoup trop d’eau, se cacha derrière un buisson. Moi, je venais de briser la nuque d’un lourdaud qui venait d’acheter une canette de soda avec la face d’un magma qui souriait dessus, dessiné avec un style d’animateur des années trente. J’aspire rapidement la puissance de l’individu, afin de faire disparaître le bonhomme sans que les gens aux alentours ne paniquent. Faudrait que j’apprenne à lire les marques de soda un jour, ça me permettrait de les reconnaître. Quoique avec les dessins, je pourrais quand même m’y faire. M’approchant d’un Leech qui fixait de son regard heureux et enfantin deux types en train de se foutre des tartes monumentales qui ne contiennent aucun sucre, je ne tente pas de me camoufler. Restant debout à siroter dans ma canette, je le vois me montrer Majin Végéta, me demandant rhétoriquement si je m’attendais à le revoir de sitôt.

”Boarf, je le vois assez sur les magazines et les télés. Même en faisant le chemin ici j’ai compté cinq représentations de sa tête. C’est beau quand les planètes qui ne t’appartiennent pas font quand même de la propagande, hein ?”

Je laisse le Dieu Démon s’intéresser de plus près au combat que s’apprêtait Napoléon à faire face à je-ne-sais-même-pas-qui-encore-mais-il-est-moche, et je me cherche quelque chose pour pouvoir observer au mieux le combat. Comme par exemple un fauteuil de plage qu’utilisait un vieil homme pour bronzer dans un parc. Ni vu ni connu je regarde dans ses yeux sa vie lui échapper, avant de placer sa chaise au soleil, à côté du buisson de Leech, la boisson toujours à la main. Posant ma tête sur ma main comme un coussin, je suis impeccablement préparé à voir un type que je n’avais toujours pas senti se faire massacrer. En l’espace de quelques heures, Majin Vegeta venait de souffrir d’une poussée accélérée de cheveux. J’observais enfin son adversaire. Un type aux muscles gonflés et au visage laid, comme qui dirait cousu de force sur son corps. Il venait de lancer des javelins sur le Saiyan à l’ego aussi grand que sa bite était petite. Ça a pas marché. Il balance un gros laser. Ça a pas marché. Cela reste pourtant dans ma tête. On sait jamais, ça pourrait servir. Leech en profite pour me répéter que le gars qui venait de tanker tout ça était un ancien adversaire. Je lève les sourcils invisibles en esquissant un demi-sourire, dans le but de frimer, avant de boire de ma boisson. J’étais vraiment tranquille.

Puis le voilà qui perd alors ses cheveux longs, afin de gagner des bleus. D’après mes souvenirs, c’est le stade le plus puissant des Saiyan. On dirait que celui-ci avait les cheveux bleus au lieu de rose. Son adversaire, lui avait l’air épuisé. Voyant notre ami Majin charger une attaque, je regarde aux alentours. Des enfants sont en train de jouer non loin. Les interpellant, je leur montre la scène.

”Attention, les enfants, vous voulez voir de la magie ? Le type aux cheveux va faire disparaître l’autre… dans trois... deux… uuuunnn-maintenant !”

Gros laser de la part de celui qui n’en avait pas encore fait. Un spectacle de feux et de lumières s’offrent à nous. Moi et les deux gamins nous mettons à faire des “Ooooh !” et des “Aaaaah !” face aux différents feux d’artifice qui s’offrent à nous. Il ne reste plus rien de celui qui était habillé encore moins bien qu’un Saiyan en spandex. Il n’y eut bientôt plus rien, et duduche aux cheveux bleus s’en va, ignorant le doigt d’honneur que lève à son encontre. Leech se tourne vers moi alors que je demande aux chiards de dégager. Il me dit son bonheur face à la mort d’un Kaioshin, terme qui m’est familier, avant de m’expliquer ce que c’est, avant que je ne me souvienne précisément de ce que c’était. Tant mieux. Moins d’efforts pour moi. Il me propose alors de causer des homicides volontaires, car la destruction totale d’un crétin divin vient de l’émoustiller. Terminant mon soda, et jetant la canette dans les airs assez fort pour détruire un avion qui passait par là, je me tourne vers lui, haussant les épaules, et lui disant :

”Ok, je te suis.”
 
Oooh ! Un feu d'artifice ! [Observation: Kaito vs MV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le feu d'artifice [libre]
» Observation [libre]
» Après le bal... (PV : Kaito)
» présentation de Kaito.
» Mission Observation.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz-