Partagez | 
 

 Combattre la corruption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Renko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 95
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 350

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Chōjinretsu Ranbu // Déplacement instantané
Techniques 1/combat : Seinaru Gekirin

MessageSujet: Combattre la corruption   Ven 11 Aoû 2017 - 1:53
Jour 1:

J'avais décollé de la planète Dark depuis peu. Mon vaisseau était dans l'espace maintenant. Le voyage allait durer environ 1 jour entier, ce qui me laissait assez de temps pour un entraînement assez intensif. Toujours assis au poste de pilotage, j'enclenchai le pilote automatique et pus ainsi lâcher les commandes afin d'aller dans la salle d'entraînement. Elle était assez grande et était renforcée afin de parer à toute éventualité. Il fallait dire ce qui était: le concepteur de cet engin était un pur génie.
Je débutai mon entraînement par plusieurs foulées, plusieurs courses, plusieurs séries de pompes, plusieurs séries d'abdominaux, en guise d'échauffement. Il fallait encore que je m'habitue à ces 400 kilogrammes de charge que le maître m'avait infligé. Sinon, je ne ferais rien sur un champ de bataille.
Une fois l'échauffement terminé, je regardai aux différents programmes d'entraînement que proposais le vaisseau. Je vis qu'il était aussi équipé de robots d'entraînement, de toute sorte. Vraiment, le concepteur de ce vaisseau avais pensé à tout !

J'enclenchai le premier programme qui fit apparaître un petit robot, à peine plus grand qu'une balle, de forme ronde et de couleur dorée qui allait dans tous les sens. Mon objectif serait de l'attraper. Je m'envolai et poursuivis le robot. Au début, j'avais même du mal à contrôler mes trajectoires de vol, tellement le surplus de poids m'handicapait mais au fil du temps, je sus les maîtriser. Il ne restait plus qu'à régler le cas de la vitesse. Plus je porterais ces poids, plus je gagnerais en vitesse et par conséquent, plus j'aurais de chance d'attraper ce petit robot.
Je repris de plus belle ma poursuite du robot, me concentrant à fond sur mon objectif. Tout ne fut qu'une question de temps et de patience et ainsi je pus l'attraper, après de longs et douloureux efforts, et pas mal de temps.

La deuxième partie de ce court entraînement put commencer. J'enclenchai un second programme qui fit apparaître 3 robots. Mon but, cette fois-ci, était de les désactiver tous les trois, sans les détruire. Ceux-ci se défendront, cependant. Un seul robot détruit ou si j'étais touché une seule fois, et ce serait l'échec. Les robots ne se firent pas attendre et lancèrent chacun un laser dans ma direction, par intermittence. J'esquivai le premier par un bond sur ma gauche, j'esquivai le second par un saut en arrière et le troisième en bougeant au dernier moment. D'ailleurs, le laser me frôla la jambe gauche.

"Pas aussi facile que c'en a l'air."

Je passai à l'action et fonçai sur l'un des robots, qui me tira dessus. J'esquivai sur la droite et arrivai à portée de bras pour le désactiver. Mais je dus retirer mon bras au dernier moment pour éviter un rayon sur ma gauche. Ainsi, le robot que je m'apprêtais à désactiver put reculer. Les trois tas de ferrailles ne me lâchaient pas et j'usai de mon agilité pour esquiver chacun de leurs tirs. A force, je pus prédire chaque attaque et me placer ensuite correctement pour les désactiver. Une fois que j'eus compris la technique, j'eus vite fait de désactiver le premier, puis le second, puis le troisième. J'avais réussi, mais j'y avais mis le temps.

"C'était le programme le plus facile et pourtant, j'ai mis presque une heure à me défaire de ces tas de boulons."

L'entraînement était terminé. Voyant que j'avais encore plusieurs heures avant d'arriver, je décidai de me reposer un peu. Je sombrai vite dans un sommeil sans rêve. Je me réveillai peu avant l'heure et allai au poste de pilotage. Là, je repris les commandes.
Enfin, je vis une planète bleue, c'était la planète Suppa. J'entrai dans l'atmosphère avec mon vaisseau et me posai délicatement sur le sol.
Ensuite, je coupai l'alimentation et sortis de mon vaisseau. Cette planète me faisait beaucoup penser à une planète que j'avais pu observer il y a longtemps, alors que je n'étais même pas encore apprenti Mâ Kaio Shin, à peine un Mâ Kaio, et cette planète était la Terre. D'ailleurs, je pensai à ce moment là que je devais m'y rendre un jour, pour m'amuser. En tout cas, la gravité ici était ridiculement basse, le ciel était d'un bleu azur et une légère brise s'était levée. Le soleil était haut dans le ciel. C'était une belle journée pour provoquer un bain de sang.
En ligne
Renko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 95
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 350

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Chōjinretsu Ranbu // Déplacement instantané
Techniques 1/combat : Seinaru Gekirin

MessageSujet: Re: Combattre la corruption   Sam 12 Aoû 2017 - 2:42
Jour 2:

Après avoir constaté de quoi la planète était faite ainsi que sa gravité, je pris la décision de commencer le boulot. De ce fait, je me concentrai. Au nord, je ressentais de grosses énergies. Au sud, elles étaient plus faibles mais malgré tout considérable. Bien que ces niveaux ont l'air élevé, ils ne m'arrivent pas à la cheville. Malgré tout, méfiance, le nombre pourrait faire pencher la balance. Pour commencer, je m'envolai vers le sud. Après quelques minutes de vol, j'arrivai dans un village, dans lequel je vis du mouvement. Je me posai au milieu de la petite place dudit village et regardai autour de moi. Ce spectacle pourrait en rebuter plus d'un: des hommes, armés d'épées ou même d'armes à feu, attaquèrent le village. Ils pillèrent les maisons, s'emparant de chaque richesse, torturèrent et tuèrent les hommes, violèrent les femmes et les jeunes filles, tentèrent de kidnapper les jeunes garçons et les bambins en les ligotant et les chargeant dans une calèche.

Par la suite, un imbécile eut le culot, et la stupidité abyssale, de venir m'attaquer. Il tenta de me donner un coup d'épée mais je l'esquivai très facilement. Son coup était prévisible et trop lent.

"Idiot, tu viens de tous vous condamner !"

Je donnai un violent coup de poing dans le ventre du soldat, le transperçant et par conséquent, le tuant sur le coup. Rapidement, je fus braqué par 5 autres gars. L'un d'eux me demanda de me rendre. J'avoue que cela me fit rigoler, je ne pus m'en empêcher. Sans doute énervés par mon absence de peur, ils me tirèrent dessus. J'esquivai toutes leurs balles et tuai quatre d'entre eux. Il en restait donc un. Je m'en approchai, m'apprêtant à le tuer. Je voyais la peur dans ses yeux. Je chargeai un kikoha quand une voix venant de ma gauche m'interpella.

"Je te conseille de te rendre sur-le-champ!"

Je rétractai mon kikoha et me tournai du côté d'où venait la voix. Là, se tenait face à moi un mec en grosse armure de plaque, armée d'une grosse épée. Ses cheveux étaient blonds et hérissés. Sur son visage, l'on pouvait voir qu'il avait dû mener de gros combats: il avait une cicatrice sur la joue. Son regard était dur. Il me fusillait du regard. Cela devait être l'un des supérieurs de ces nigauds, un capitaine ou quelque chose du genre. De mon point vue, c'était juste un gros rat. Je le fixai, en souriant, et lui dis, sur un ton de défi:

"Et si je me rends pas?"

"Alors, tu mourras."

"Oh, tu comptes vraiment m'affronter? Bien, je vois que tu as envie de mourir !"

En effet, l'énergie qu'il dégageait était ridicule. Malgré tout, je me méfiais, sait-on jamais qu'il aurait des techniques cachées.
Suite à mes paroles, il leva son épée et cria:

"En garde !"

"Tout ça va vite être réglé !"

Il fonça sur moi et me donna plusieurs coups d'épée. Au début, je me contentai d'esquiver, ce que je fis facilement. Ses coups étaient assez lents et téléphonés. Je profitai de chaque fin d'enchaînement pour le narguer un peu.

"Alors, on n'arrive pas à me toucher?"

Il décrivit un arc de cercle horizontal avec son épée et tenta de me frapper. Je me contentai de sauter, de prendre appui de mon pied gauche sur sa tête et de me poser derrière lui, profitant de cette occasion pour le narguer davantage.

"Eh bien, c'est pas terrible, tout ça."

Si tous les habitants de cette fichue planète sont aussi faibles que celui-là, je serais rentré sur Dark dans 2 jours.

"Tu l'auras voulu. FINAL ROTOR SLASH !"


Le guerrier tendit ses deux bras, au bout desquels il tenait son épée. Puis, il tourna sur lui-même, tel une toupie, tout en s'approchant de moi. Là, on frisait le ridicule, tant l'attaque était aussi pourrie que le nom.

"Bon, tu m'exaspères. Je vais en finir."

Je fis apparaître un portail sur ma gauche, et un autre juste au-dessus de la tête de l'adversaire. De mon poing gauche, je lui fracassai le crâne via les portails, le stoppant net et le faisant tomber sur le sol. Il avait lâché son épée et était étendu sur le sol. Je m'approchai de lui et, de ma main droite, le saisis par le cou pour le soulever. Ensuite, de ma main gauche, je chargeai un kikoha que je lui envoyai à bout portant sur son côté droit, le tuant sur le coup, malgré son armure. Par la suite, je le jetai sur le côté.
Je levai les yeux, le soldat de tout à l'heure avait pris la fuite. Je détectai son ki et m'envolai. Je le rattrapai en quelques secondes à peine.

"Tu vas quelque part?"

Il était appeuré et me supplia de ne pas le tuer. Je n'avais que faire de ses supplications. Je lui donnai un coup de pied au visage, si violent, qu'il suffit à lui rompre le coup.

"Bon, il est temps de retourner au village pour terminer le travail."

Une fois là-bas, j'entendis un vacarme provoqué par des hommes et des chevaux. Toute une escouade était arrivée. Là, ce qui semblait être leur chef s'adressa à moi:

"C'est vous qui avez massacré tous ces soldats?"

"Bien sûr, pourquoi? Des amis à vous?"

"Que du contraire."

Puis, il regarda par-dessus mon épaule et se figea de surprise.

"Vous...vous avez réussi à tuer leur capitaine?"

Il me montra de la tête le type à la grosse épée de tout à l'heure.

"Lui? sans aucun problème..."

Il me regarda, l'air stupéfait.

"Q-quoiqu'il en soit, je vous remercie d'avoir protégé ce village de nos ennemis."

"Je mérite une récompense, non?"

"B-bien sûr, que voulez-vous?"

Là, je décidai d'inventer un gros mensonge, histoire de tous les tromper et terminer le sale boulot plus facilement.

"Des informations. Je me suis posé malgré moi sur cette planète et je constate que le chaos règne. J'aimerais savoir qu'elle en est la situation."

"Tout ce que vous voudrez. Nous rentrons à la base, venez avec nous. Montez sur l'un des chevaux."

"Pas la peine..."

Je m'envolai et me mis à côté du leader.

"Je vous expliquerai tout une fois au quartier général. Au fait, je manque à tous mes devoirs.
Je me présente: Raiô, général de l'armée de la résistance. Et vous, quel est votre nom?"


"Renko..."

Enfin, nous partîmes. Eux, sur leurs chevaux au galop et moi, volant à leurs côtés...




 
Combattre la corruption
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?
» Lutte a la corruption: vote des lois souhaite
» CRIMINALITE, CHOLERA ,SIDA, CORRUPTION VOICI LES PRIX DES DEUX MANDATS DE PREVAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-