Partagez | 
 

 Le Mental avant le Physique [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tamanegito
avatar
Saiyan
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 30/01/2016
Nombre de messages : 779
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1270

Techniques
Techniques illimitées : Arme Élémentaire, Invisible Guard, Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Contrôle Mental, Puissance Colossale
Techniques 1/combat : White Lightning

MessageSujet: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   Ven 29 Sep 2017 - 2:16
Tama s’était installé dans une grotte dans une chaîne de montagnes. La paysage y était apaisant, presque poétique, ce qui contrastait bien avec l’ambiance pesante et effrayante de la grotte sombre. Le saiyan ne comptait pas se reposer pendant le reste de la journée, mais il devait prendre un peu de repos. Il volait depuis deux ou trois heures, il n’avait plus la notion du temps exact, mais d’après la position du soleil dans le ciel, il devait être autour de 18h. Bien, ça lui laissait la nuit pour s’entraîner, et le prochain jour pour dormir et trouver à manger. En regardant le paysage de la chaîne de montagnes rocheuses, il pensait aux derniers jours.

Il avait perdu. Face à un total inconnu. Alors qu’il était transformé en Super Saiyan, il avait perdu. Cette simple pensée suffisait à le mettre dans un tel état, il aurait pu détruire la grotte avec un cri de rage. Heureusement, son orgueil se remettait peu à peu du choc et un entraînement ne pouvait que lui faire du bien. Cet endroit était d’ailleurs parfait, il avait repéré à quelques minutes d’ici une vallée où il pourrait s’entraîner sans subir les vents forts de la Terre. Il aurait pu retourner sur Végéta et aller dans le désert, mais la simple pensée d’être dans un tel état de faiblesse sur sa planète natale le dégoûtait. Après quelques minutes de repos supplémentaires, le saiyan à la visière se leva et se dirigea en volant vers la vallée qu’il avait localisé tout à l’heure.

5 minutes plus tard, il se retrouvait dans la vallée. Elle était grande, verdoyante, agréable. C’était calme, parfait pour s’entraîner mentalement. Car oui, c’était le plan de Tama. Pour pouvoir mieux améliorer ses capacités physiques, il devait combler ses lacunes mentales. La méditation et la visualisation semblaient être un bon début, excellent même. Il s’assit donc en tailleur, à l’ombre d’un ombre, se vidant l’esprit un maximum. Il concentra ses cinq sens sur le moment présent. Après avoir rapidement examiné le paysage devant lui, il ferma les yeux. Il prit le temps de sentir l’odeur fraîche de l’herbe et de la nature, des pommes fraîchement tombées de l’arbre près de lui. Il se concentra sur son ouïe ; il entendait les rapides au loin, le son des criquets près de lui, les glatissements d’avertissements de l’aigle à sa proie au loin et le bruit apaisant du vent qui était bloqué par les montagnes, mais qui était tellement puissant que l’on entendait tout de même son sifflement. Il tâta du bout des doigts les délicats brins d’herbe, et l’écorce rugueuse. Laissant le sens du goût de côté, Tamanegito se leva, satisfait de son échauffement.

*Maintenant que c’est fait, je fais quoi… ? *

Le neveu de Motta n’était pas très habitué à ce genre d’entraînement, pourtant il devait bien se débrouiller tout seul. La méditation était maintenant faite, le saiyan à la visière décida de s’atteler à la visualisation. Une pratique répandue chez les guerriers était de se visualiser des combats dans leur esprit. Ça pouvait marcher. Tamanegito accota son dos à l’arbre et commença à s’imaginer. S’imaginer quoi précisément ? Il se visualisa pour commencer. Simple, pour l’instant. Il s’imagina ensuite un décor. Il décida d’y aller sobrement, dans une salle de gravité. Puis, vint le moment de se choisir un adversaire. Le choix fut évident dans l’esprit du guerrier : Motta. Si une personne pouvait l’aider à progresser, c’était bien lui. Tama imagina donc Motta, qui apparut à quelques mètres de lui – plutôt sa représentation de lui – et se mit en position de combat.

Le Tamanegimagination n’hésita pas à se propulser vers le Général pour essayer de lui asséner un coup que son adversaire bloqua facilement, d’une main. N’abandonnant pas, le saiyan à la visière utilisa son autre main pour essayer de le frapper mais Mottestdanstatête bloqua cette deuxième tentative tout aussi facilement. Il profita de ce moment de faiblesse pour sauter et asséner deux coups de pieds dans le torse de son neveu qui sous la force de l’impact tomba. Motta s’avança, pointa Tama de ses trois premiers doigts et le saiyan fut ébloui d’une lumière verte, puis… plus rien. Le noir complet.

Le vrai Tamanegito ouvrit les yeux et soupira. Même dans son esprit, où il était supposé être le maître de tout, il ne pouvait s’imaginer résister face à Motta plus de quelques secondes… En tout cas, même si ce n’avait pas été un échauffement réellement fructueux, le saiyan à l’armure noire et verte fut satisfait. Il se leva encore une fois et il se dirigea vers les rapides qu’il avait entendu tout à l’heure lors de sa courte séance de méditation. Il était temps de passer aux choses sérieuses.
Brolya
avatar
Saiyan
Féminin Age : 19
Date d'inscription : 06/06/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Extermination.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pique de Ki, Zone de l'ombre, Poison
Techniques 3/combat : Energy Blade, Paralysie
Techniques 1/combat : Illusion de l'âme

MessageSujet: Re: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   Ven 29 Sep 2017 - 15:00
Cela fait un moment maintenant que Brolya avait quitté la planète Vegeta. Il faut dire que depuis le départ, elle n'avait fait que des meurtres... C'était toujours un petit plaisir malsain pour elle de foutre un bordel pas possible en l'espace de quelques instants histoire de toujours faire un peu plus de bruit, elle avait décidé de détruire une bonne partie de la ville en compagnie de plusieurs démons qu'elle avait ensuite tués. Il faut dire que pendant ce temps, elle avait éliminé un Saiyan plutôt fort et un autre qu'elle avait laissé vivre car son esprit était attiré par l'ancien régime. Un caporal du nom de Raditz... Il ne savait pas vraiment ce qu'il voulait vraiment. Brolya avait pu donc le traumatiser un peu pour lui laisser le doute... Mais s'il désire vraiment revoir son peuple d'avant, alors il rejoindra l'armée du Roi Vegeta ! Sa prochaine conquête se fera rapidement et silencieusement... Brolya étant là, ses capacités d'assassin feront la différence pour la conquête... Ne pas perdre de temps et commettre la mort rapide de ses ennemis sans que ceux-ci ne puissent vraiment réagir. Déjà d'un, c'est une honte pour un guerrier ! Mais en prime, il meurt sans jamais n'avoir rien fait de sa pitoyable vie...

*Hmm... Quelle bonne odeur !*

Un KI plutôt puissant s'était fait ressentir... Une odeur également d'une âme tourmentée qui hurle la mort s'était fait ressentir... Cet être, quel qu'il soit, était une aubaine pour Brolya. La guerrière s'était littéralement fondue dans sa zone d'ombre, disparaissant dans celle-ci comme une fumée. Traversant rapidement les recoins de cette planète encore plus vite qu'en volant... Après un petit moment, elle y était. La localisation de ce triste homme était vraiment simple. La voilà, elle, la folle... Observant les douleurs intérieures de ce Saiyan en armure... Facile à savoir qu'en prime il était un Saiyan ! La queue du singe ne trompe personne. Brolya reste comme d'habitude, dans l'ombre... Regardant en silence ce pauvre malheureux. Il essaye de trouver le calme. Montrant un petit exercice de méditation... Il espère pouvoir s'améliorer ainsi ? Les idées ne manquent pas ! Mais le mental est facile à briser. Il est très fragile... Même pour un guerrier s'étant énormément entraîné mentalement, une fois le petit truc trouvé, il devient faible et rigide. Tellement faible qu'une pensée d'un souvenir lointain suffirait à le blesser mortellement...

*Qu'il est mignon !*

Brolya aurait pu tuer ce guerrier pendant qu'il était dans son entraînement mental, mais sa soif de meurtre avait était régler plutôt sur sa planète natale. Néanmoins, ce dernier était désormais sorti de son petit exercice mental... Il venait de commencer à courir rapidement vers un lieu inconnu. C'était le moment de s'amuser un peu... Pendant qu'il courait, Brolya venait d'étendre sa zone d'ombre qui va plus vite que lui. Comme si c'était un jeu d'esprit, Tamanegito pouvait voir devant lui les ténèbres s'avancer plus vite que la lumière qui disparaît petit à petit. Un cliché des rêves cauchemardesque ! Mais pour Brolya, c'était toujours un petit plaisir de torturer mentalement des guerriers... Il venait tout juste de sortir d'un entraînement mental. Pour lui, c'était donc impossible de savoir si ce qui se passe était le fruit de son imagination ou al réalité... En prime, il ne pouvait pas sentir le KI de Brolya. Mais une aura néfaste et dangereuse planer sur lui... La plupart des voyages spirituelles qui tournent mal offrent une aura néfaste. Ce qui pourrait donc expliquer à Tama le fait qu'il se sente en danger sans pour autant être avec quelqu'un... Comme dit plus haut, le mental est facile à briser...

"Toi qui cours toi qui cours... Pourquoi cours-tu ?"

Quelle phrase poétique ! Celle-ci venait de résonner dans l'ombre comme un écho permanent... Une voix douce est pourtant si fragile... Comme un appel de l'âme... Tama pouvait vraiment se croire dans une hallucination ! C'était presque la même chose ! À la chose prête qu'il se trouve dans la réalité... Brolya était une professionnelle du jeu d'esprit. Joué sur ce terrain était pour elle d'une facilitée déconcertante... Il faut dire que le jeune Tamanegito était un Saiyan qui vient aussi de s'entraîner dans sa tête ! Les chances pour qu'il parvienne à réaliser qu'il se trouve vraiment dans la réalité sont très minces... L'esprit peut faire souffrir également. Mais pour le moment, Brolya n'allait pas aller jusque-là. Elle avait envie de voir jusqu'où ce petit jeu de l'esprit pouvait aller avec ce guerrier perturbé... Cette fois, la voix de Brolya résonne plus fortement, dans un écho omniprésent. De plus, elle était dissimulée dans son ombre présent dans la zone... Cachée du regard de ce petit Saiyan.

"Ton cœur m'a appelée, et je suis venue jusqu'à toi... Mais dit moi, mais dit moi ! Qui es-tu jeune guerrier intrépide et sans peur ?!..."

Que c'était amusant ! Brolya se faisait passer pour une voix dans la tête de Tama qui était tout simplement venue par l'appel du cœur du malheureux ! Dur d'imaginer que ce ne serait pas le cas aux vues des circonstances... Ce jeu pourrait continuer un petit moment dans l'actuel. Il faut dire que Tama avait un pouvoir intéressant... Mais pour le moment, Brolya ne voulait pas le combattre. Elle voulait juste voir ce qu'il avait dans la tête. Ce qui le fait vibrer ainsi... Cette chose qui le motive au point de s'entraîner mentalement et courir sans but dans un lieu inconnu. Il l'était, pour le moment, dans ce lieu inconnu ! Mais peut-être n'était-ce pas celui qu'il voulait rejoindre. Sans parler du fait qu'il était en danger de mort avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête... Un Saiyan sur Terre qui se perd dans son esprit... Et qui en prime risque de mourir ! C'est vraiment incroyable comme moment, non ? C'est quelque chose de fascinant qui mérite de s'y intéresser... Du moins, voyons voir l'évolution des choses.

"Qu'est-ce qui te tourmente autant jeune Saiyan ?..."
Tamanegito
avatar
Saiyan
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 30/01/2016
Nombre de messages : 779
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1270

Techniques
Techniques illimitées : Arme Élémentaire, Invisible Guard, Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Contrôle Mental, Puissance Colossale
Techniques 1/combat : White Lightning

MessageSujet: Re: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   Sam 30 Sep 2017 - 23:59
Alors que Tamanegito courrait vers les rapides qu’il avait entendu plus tôt, il pensa à ce qu’il allait faire après cet entraînement. Il aurait pu aller voir le Roi Sharotto pour lui demander une mission, mais il savait qu’il était occupé ces temps-ci. Il pourrait aussi se tourner vers le deuxième roi, Pythar. Il ne le connaissait pas beaucoup, mais il savait qu’il participait au Tournoi de Dösatz et qu’il était donc lui aussi occupé. Son oncle, Motta, avait probablement d’autres choses à faire que de l’entraîner dans le contexte actuel, avec toutes les menaces ces-derniers temps. Le saiyan avait peur que sa vie se transforme en un enchaînement d’entraînements sans buts. C’était probablement la pire chose qui pouvait lui arriver.

Après que Tama ait fait sa courte séance de visualisation, il était prudent dans ses pas. Il ne savait pas vraiment s’il était vraiment sorti de son esprit ou non. N’étant pas très expérimenté dans ce domaine, il préférait être prudent. Plus il avançait, plus il sentait une menace approchée. Une grande pression se faisait ressentir dans l’esprit du neveu du général. Il regardait à droite et à gauche en courant, ne sachant pas ce qui attirait tant son attention. Après quelques secondes, une brume se répandit partout dans la vallée. À ce moment, Tamanegito arrêta de courir, il était préférable pour lui de se calmer et de bien analyser la situation. Il savait que ça ne lui servait à rien d’essayer d’utiliser sa vue, cette brume n’était pas quelque chose de naturel…

"Toi qui cours toi qui cours... Pourquoi cours-tu ?"

Une voix féminine, douce. Ce qui contrastait totalement avec le ton malsain de ses paroles. Tama ne voyait pas beaucoup de possibilités ; soit c’était encore un produit de son imagination, ce qui voulait dire qu’il était encore en train de se visualiser des choses, accoté à l’arbre de tout à l’heure, soit il y avait vraiment une personne qui lui voulait quelque chose. Il préférait ne pas répondre pour l’instant. S’il était vraiment dans son esprit, il pourrait faire en sorte qu’elle ferme sa gueule. Il s’assit donc en tailleur, se concentrant sur le moment présent. Si cette personne lui voulait du mal, il devrait se montrer prudent. Il n’était pas avantagé, dans cette vallée, avec cette brume, l’ennemi pouvait sortir de n’importe où…

"Ton cœur m'a appelée, et je suis venue jusqu'à toi... Mais dit moi, mais dit moi ! Qui es-tu jeune guerrier intrépide et sans peur ?!..."

… et ouvrir sa gueule aussi. Voilà la preuve définitive que ce n’était pas un produit de son imagination. Il ne pouvait imaginer une personne aussi faussement niaise. Il ne voulait pas s’attirer les foudres d’un psychopathe (pour Tama, c’est à ça que faisait penser cette femme) mais il ne pouvait pas tolérer qu’on essaye de se jouer de lui. Malgré ça, cette femme semblait avoir des pouvoirs intéressants… cette zone brumeuse empêchait totalement à Tamanegito de la détecter et ça l’empêchait de se repérer aussi dans la vallée. S’il pouvait lui soutirer des informations sur ses techniques… Alors qu’il pestait intérieurement contre cette femme, le saiyan à la visière se rappela que celle-ci lui avait poser une question.

« Je ne compte pas te révéler qui je suis. Pas avant que tu ne déclines ton identité »

Peut-être allait-elle coopérer ? Si elle croyait que Tamanegito allait tomber dans le piège du « Oh tout ça c’est dans sa tête » et bien elle se trompait. Le saiyan n’était pas né de la dernière pluie, et les tentatives de manipulation ne manquaient pas sur sa planète natale. Il y était habitué, mais son orgueil n’était toujours pas habitué à se faire pendre pour un con. Il était vraiment sur le point de s’énerver, mais la méditation de tout à l’heure avait fait une différence dans le comportement du saiyan à la visière. Il avait une meilleure capacité à garder son calme et son orgueil commençait à être moins influent sur son comportement. Le changement n’était pas flagrant, mais au fil des entraînements ça pourrait facilement se développer. Ignorant le jeune saiyan, la femme lui posa une question de sa voix douce :

"Qu'est-ce qui te tourmente autant jeune Saiyan ?..."

S’il devait être honnête, Tamanegito aurait répondu beaucoup de choses. Il en avait marre d’être dans l’ombre de chaque personne qu’il rencontrait. Sharotto qui devenait roi, le Caporal Raditz qui l’avait battu alors qu’il était en Super Saiyan et Motta… Bien évidemment le grand Général Motta… L’oncle de Tamanegito était probablement le saiyan le plus puissant que l’Univers ait connu. En plus du fait que celui-ci souffre d’amnésie, les gens étaient souvent portés à croire que Tama mentait en disant qu’il était son neveu. Qui pouvait leur en vouloir, c’était invraisemblable que quelqu’un de si puissant et important puisse avoir un lien de parenté avec quelqu’un de si faible. Aussi, ces derniers mois avaient été difficiles pour Tamanegito. Chaque combat se résolvait par un échec, ce qui menait ensuite à une perte de confiance en soi qui l’empêchait de gagner ses combats et ainsi de suite, c’était un cercle vicieux. Heureusement pour le Saiyan à la visière, il n’était pas obligé de divulguer ces informations à la femme qui lui parlait.

« Je vous conseille vivement de sortir de votre cachette et de mettre un terme à cette plaisanterie. »
Brolya
avatar
Saiyan
Féminin Age : 19
Date d'inscription : 06/06/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Extermination.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pique de Ki, Zone de l'ombre, Poison
Techniques 3/combat : Energy Blade, Paralysie
Techniques 1/combat : Illusion de l'âme

MessageSujet: Re: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   Dim 1 Oct 2017 - 3:44
Brolya avait une sacrée manière de s'amuser. La torture mentale est un art qui fonctionne sur les esprits faibles. Certains plus faible que d'autres, et parfois plus long à soumettre que l'un. C'était en partie cela aussi le travail d'un assassin. Jouer moralement avec ses cibles pour les abattre plus facilement sans avoir de véritable problème de riposte... Il faut savoir doser la chose pour la rendre plus crédible ! Cependant, Tamanegito ne semble pas être une petite brebis qui serait si facile que cela à duper. L'assassin avait tout de même un avantage sur le terrain actuel... Sa zone était parfaite, placer sur tout ce coin. Mais bon, Brolya ne cherche pas le meurtre pour l'instant. L'ombre disparaît donc, laissant Brolya toujours camouflé dans le secteur ambiant. La forêt est dense... Et elle adore jouer à cache cache ! Le Saiyan avait déclaré qu'il ne se présentera pas si Brolya ne se montre pas. Et en prime, il menacerait presque la tueuse de sortir de sa cachette ! Qualifiant le petit tour de la demoiselle de "plaisanterie". Quelle idiotie... Même si c'est en partie vrai, tout ceci n'est qu'un teste pour vérifier les aptitudes mentales de ce Saiyan. Voir s'il était assez faible pour tomber dans le panneau et donc se laisser facilement avoir par les futurs pièges de la jeune femme.

"Ouh... Tu ferais presque peur !"

C'est vrai quoi ! Il menace à moitié Brolya ! D'ailleurs, elle était juste derrière Tamanegito, rigolant dans son oreille gauche avant de se retrouver face à lui avec son petit sourire et son air innocent. Elle était légèrement reculé, laissant un bon petit mètre de distance entre elle et lui. Elle regarde donc le Saiyan de haut en bas, observant chaque partie de sa tenue... Et jaugeant sa force de combat. Quel dommage pour lui de ne pouvoir en faire autant à cause du KI de l'assassin ! C'était juste impossible de sentir son énergie... Elle était une experte en dissimulation après-tout. Après avoir fait le tour complet du Saiyan, elle revient à sa position initiale avec un air niai. Adoucir la petite pression était toujours agréable... Jusqu'ici, elle ne s'était pas encore présentée. Mais qui la forcerait à le faire ? De toute manière, elle n'avait encore rien dévoilée de ses capacités. Brolya ne risque pas grand-chose. Mais ce guerrier avait une bonne puissance... Il était du même calibre que ce Raditz. En soi, un guerrier avec un bon potentiel et quelque chose dans le slip ! D'ailleurs... Comment se porte ce Saiyan qu'elle avait laissé vivre pour l'intérêt de Vegeta ? Est-ce qu'il s'était enfin décidé à rejoindre la cause ? Ce serait une excellente nouvelle qui rendrait cette journée encore plus parfaite !

"Je suis Kalefla... Une Saiyan, comme toi ! Tu sembles légèrement plus calme qu'au départ... As-tu trouvé ce qui te bouleverse ?"

Mentant sur son identité, Brolya devait garder sa présence secrète. Kalefla est l'identité qu'elle utilise auprès de l'ancien bureau de Vegeta... Elle faisait partie des forces d'assassinat. Et de ce fait, son prénom doit rester cacher pour les Saiyans. Surtout que maintenant... Elle est l'ennemie de ses confrères jusqu'à ce que l'ancien régime soit de retour. C'était avec un malin plaisir qu'elle s'amuse à répondre parfaitement et consciencieusement à Tamanegito ! Ce dernier avait désormais la fausse identité de Brolya... Par respect, c'est donc à son tour de se présenter à la guerrière. Enfin guerrière... C'est un bien grand mot pour quelqu'un qui assassine ses cibles sans véritablement combattre. Elle n'était pas faite pour le combat, mais bien pour l'élimination rapide des nuisibles. Son aptitude à tuer revient presque du génie du mal. Mais comme ses envies de meurtre se sont passés sur Tavius et Raditz, elle se sentait en forme et même heureuse ! Sa nature souriante et calme était de nouveau là. La seule chose dont Tamanegito devrait avoir peur... C'est juste de chercher des noises à Brolya. S'il l'énerve, elle pourrait bien laisser partir un de ces piques à sa rencontre... Mais il faut la jouer fine pour le moment. Pas d'hostilité et pas d'agressivité ! Juste un ton doux et relaxant a écouté...

"Et toi alors ?... Quel est ton nom ?"

Brolya avait l'habitude d'être quelqu'un de tranquille normalement. Il faut dire que l'assassinat n'est pas un métier véritablement dur... Son état d'esprit avait l'habitude d'être travaillé pour correspondre au moment de la situation. Et là, c'est totalement naturel ! Une bonne ambiance pour elle... Elle se sent bien, et compte bien en profiter jusqu'au bout. Son test sur les capacités mentales de son cobaye a abouti à de bons résultats de la part de ce dernier. Il avait au moins un degré d'intelligence. Par contre... Brolya étant totalement pour l'ancien régime... Elle se demande bien également ce que pense le guerrier en armure de cette nouvelle règle totalement stupide de ne prendre que des planètes de tyrans ! L'ancien régime avait le profil nécessaire pour faire évoluer les Saiyans... Et en apprenant ce qui plaît vraiment et ce qui manque vraiment à ce guerrier, elle pourrait peut-être une fois de plus instaurer le doute et avoir, avec de la chance, un futur partisan pour Vegeta. Mais pour cela... Elle allait devoir faire parler Tamanegito. Il allait devoir se confier à Brolya. C'est simple comme méthode... Mais pour aboutir à ce résultat, il faut déjà instaurer un cycle de confiance avec le cobaye. Que c'était amusant !
Tamanegito
avatar
Saiyan
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 30/01/2016
Nombre de messages : 779
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1270

Techniques
Techniques illimitées : Arme Élémentaire, Invisible Guard, Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Contrôle Mental, Puissance Colossale
Techniques 1/combat : White Lightning

MessageSujet: Re: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   Dim 8 Oct 2017 - 2:37
Tamanegito était complètement en position de faiblesse, comme d’habitude. Ces temps-ci, ça semblait être le seul sort qui lui était destiné, être en dessous des autres. Ce n’est pas le destin qu’il attendait. En tant que neveu du grand général Motta, il avait pensé que la génétique aurait œuvré en sa faveur, mais finalement il semblait n’être qu’un bon à rien. Tout d’abord la défaite contre le caporal Raditz, ensuite cette femme qui semblait lui avoir tendu une embuscade, rien ne semblait jouer en sa faveur. La malchance le guettait partout où il allait, et il n’aurait pas été étonné si on lui avait annoncé qu’il était atteint du cancer des poumons. Sa malchance finirait par le mener dans une situation délicate, encore plus que celle-ci. Sa faiblesse finirait par le tuer dans un combat contre un réel adversaire, un combattant qui voudrait le tuer. Quant à cette femme, il ne savait pas qu’en penser. Était-ce une personne venue pour mettre fin à ses jours ? Un psychopathe s’amusant simplement à interpeller des saiyans ? Ou simplement une solitaire qui avait besoin de compagnie et qui ne savait pas comment s’y prendre. Toutes les options semblaient envisageables, même si Tama penchait plus pour l’option Psychopathe. Il avait un présentiment, le ton de la femme était si… lugubre, si malsain, il ne pouvait pas en être autrement. Après que Tamanegito ait conseillé à l’intrus de se montrer, elle se moqua de lui. Bon début, n’est-ce pas ?

La zone d’ombre se dissipa, et laissa apparaître une forêt dense. La dernière fois qu’il avait vu quelque chose, ce n’était pas exactement ici qu’il était. Il avait continué à avancer lentement dans la zone d’ombre, ce qui l’avait probablement amené ici. Il entendit la voix de la femme dans son dos qui lui dit ironiquement qu’il faisait presque peur, puis elle passa devant lui, en prenant garde de rester à une certaine distance du saiyan à la visière. Celui-ci resta de marbre. Littéralement, son visage ne laissait paraître aucune émotion. Comme Motta lui avait montré, connaître les ressentis de son adversaire était un grand avantage, il était important de ne pas se laisser avoir.  La femme était habillée très légèrement, un peu trop au goût de Tamanegito. Sa tenue était provocatrice, si on pouvait appeler ça une tenue. Un simple collier pour cacher sa poitrine et une espèce de couverture de basse facture pour couvrir le bas. Cette femme était soit pauvre soit provocatrice. Encore une fois, Tama optait pour la deuxième option. Cette femme lui dit d’un ton enjoué.

"Je suis Kalefla... Une Saiyan, comme toi ! Tu sembles légèrement plus calme qu'au départ... As-tu trouvé ce qui te bouleverse ?"

Elle commençait sérieusement à lui casser les burnes, cette prétendue saiyenne. Pourquoi harcelait-elle le neveu du général ? Elle n’avait donc rien à faire de ses journées ? Malgré le fait qu’il aimerait être tranquille pour pouvoir s’entraîner, Tamanegito espérait intérieurement pouvoir la combattre pour essayer les nouvelles techniques auxquelles il avait pensé durant le trajet de la planète Dösatz jusqu’à la Terre. Notamment l’arme élémentaire et le contrôle mental. M’enfin, même si intérieurement une partielle de lui minime espérait pouvoir la combattre, l’autre partie voulait la voir disparaître au plus vite, pour pouvoir reprendre son entraînement. À sa question, Tama resta simplement silencieux et fronça les sourcils. Il ne comptait pas amorcer la conversation avec cette personne, mais s’il trouvait le moyen de la faire déguerpir rapidement, ce serait tant mieux. Celle-ci passa par-delà son silence et lui posa une autre question.

"Et toi alors ?... Quel est ton nom ?"

« Ionon. Maintenant, je ne peux pas t’empêcher de rester, mais si tu m’importunes encore tu en subiras les conséquences. »

Il avait dit cela sans réfléchir, sans réfléchir aux conséquences de ses paroles. Il se tut, garda un visage impassible, et commença à marcher droit devant lui, contournant la prénommée Kalefla, et se dirigeant vers les rapides, là où il voulait aller originellement. Il comptait bien ignorer toute intervention de la jeune femmeé Il contournait les arbres, marchant sans être pressé. Il décida de camoufler son énergie, parce que bien que Kalefla savait déjà où il était, il ne souhaitait pas lui montrer plus d’information importantes. Toujours plongé dans la forêt, il vit les rivières au loin. Il pressa le pas pour y arriver plus rapidement. Il n’allait pas retourner à son entraînement sérieux tant qu’il sentirait la présence menaçante qui semblait émaner de la fauteuse de trouble. Arrivé aux rapides. Il examinait l’eau. Pour faire ce qu’il voulait faire, il allait devoir bien contrôler son Ki. Malheureusement, ça ne lui tentait pas de le faire tant qu’il sentait la présence de Kalefla. Il se retourna pour examiner les environs, voir si elle était cachée ou juste resté là où il l’avait laissé.
Brolya
avatar
Saiyan
Féminin Age : 19
Date d'inscription : 06/06/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Extermination.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pique de Ki, Zone de l'ombre, Poison
Techniques 3/combat : Energy Blade, Paralysie
Techniques 1/combat : Illusion de l'âme

MessageSujet: Re: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   Mar 10 Oct 2017 - 20:50
Cette rencontre avait succédé celle avec Tavius et Raditz. Deux Saiyans ayant un meilleur level que les guerriers de l'espace lambda. Pour ce qui est de ce Tamanegito, il avait un air de famille avec le colonel Motta. Le fameux général Saiyan au pouvoir surpuissant... La guerrière n'avait même pas vraiment fait attention à cette chose ! Elle s'amusait pour le moment avec lui comme s'il n'était qu'un cobaye dans le piège et les épreuves de la tueuse en série. Elle voulait voir s'il avait une petite once d'intelligence... Mais il avait pour l'instant une impression de vouloir jouer le grand chef dur à cerner ! Soit, il fait comme il désire... Mais qu'il en assume les conséquences par la suite. Alors qu'elle s'était tout juste présentée, elle voulait également connaître le nom de celui à qui elle s'était adressée et à qui elle avait joué son petit tour de malice... Il se présente tout simplement sous le nom de Ionon. C'était ridicule comme nom ! Ses parents doivent avoir honte de lui pour l'avoir nommé ainsi. L'assassin se retrouve pourtant dans une situation qui l'intéresse... Ce mec venait de la menacer une fois encore.

"Tu sais mon cher petit Ionon... Quand tu menaces quelqu'un..."

Alors qu'il vient tout simplement de contourner la tueuse en lui tournant le dos, la puissante folle venait de refaire apparaître la zone d'ombre autour de lui, laissant également un pique venir dans son dos pour l'embrocher. Faisant exploser le KI au passage si jamais celui-ci l'esquive... Un plan simple mais efficace pour pousser le Saiyan par l'explosion engendrée par le pique. "Il faut savoir porter le geste à la parole." En menaçant une fois de plus la guerrière, il s'était automatiquement condamné... Quoique, s'il s'en sort bien, Brolya pourrait être clémente envers lui. C'est à voir au fur et à mesure de l'assassinat en cours. Elle n'était déjà plus présente depuis un moment au niveau du visuel, camouflée dans sa zone d'ombre mortelle. Le poison commence également doucement à se répandre... Autant Brolya est puissante sur le court terme, autant sur le long terme ce sont ses attaques qui font des ravages. C'est bien l'avantage d'avoir des adversaires qui ne la connaisse pas. Elle pouvait jouer énormément sur le point de l'ignorance...

"J'espère pour toi que tu crèveras pas trop facilement !"

La voix de la tueuse résonne dans toute la zone. Impossible de savoir d'où elle vient... Ressentir la pression de l'air ? La zone est en constant déplacement en cercle, impossible de sentir avec précision d'où viendrait une attaque. Pour les mouvements... Brolya plane au-dessus du sol. Elle avait appris grâce à ses nombreux combats et meurtres qu'il valait mieux se protéger de toutes les manières possibles pour se rendre encore plus dangereux que maintenant ! Surtout que sans le savoir, la meurtrière affronte un être qui possède le Super Saiyan. Mais bon... Il ne s'agit que d'un stade sans importance pour la tueuse. Son pouvoir elle l'obtient sans avoir besoin de passer par des transformations inutiles. Ce n'est pas sa force qu'il faut craindre... Mais la dangerosité de ses techniques... Comme ce fut le cas lors de son affrontement contre Wulhut qu'elle avait défait bien aisément. Le meurtre est un art très difficile mais pourtant si puissant et dur à combattre... C'est un avantage certain pour la Saiyan. De plus, en ayant concentré son esprit sur sa zone, elle savait précisément où se trouve Tamanegito qu'elle entoure de plusieurs vingtaines de piques qui se dirigent toutes en même temps vers lui en le pourchassant comme si elles sont à tête chercheuse... Une arme meurtrière et terriblement efficace.
Tamanegito
avatar
Saiyan
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 30/01/2016
Nombre de messages : 779
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1270

Techniques
Techniques illimitées : Arme Élémentaire, Invisible Guard, Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Contrôle Mental, Puissance Colossale
Techniques 1/combat : White Lightning

MessageSujet: Re: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   Mer 11 Oct 2017 - 2:53
Une mauvaise parole suffit à signer l’arrêt d’un homme. C’était probablement le cas présent de Tamanegito. Le saiyan avait voulu paraître intimidant. Sur une autre personne, moins folle, moins amusée par la violence, ça aurait peut-être marché. Malheureusement, sur cette Kalefla, ça n’avait aucun effet. Elle ne semblait pas prendre le saiyan au sérieux. Peut-être avait-elle raison. En effet, Tama était rarement en position de force ces temps-ci. Il était souvent le mené, rarement le menant. Il espérait que ça pourrait changer prochainement, mais ce n’était pas près d’arriver si cette folle continuait à l’importuner. Plus que de l’importuner, elle avait à présent déclencher un combat.

Alors que le guerrier à la visière se dirigeait vers les ruisseaux, la zone d’ombre de tout à l’heure se forma autour de lui. Immédiatement, il tenta de se retourner pour bloquer une quelconque tentative d’attaque de la part de Kalefla, mais un espèce de pique vint se loger près de son poumon alors qu’il se retournait. Le choc le fit vaciller ses jambes et le jeune saiyan se retrouva à genoux. Il commença à frapper le sol en hurlant : « JE LE SAVAIS, SALOPE ! SALOPE ! SALOPE ! SALOPE ! SALOPE ! SALOPE ! SALOPE ! SALOOOOOPE ! CRÈVE ! ». Un léger cratère s’était formé autour de Tamanegito, qui s’était transformé en Super Saiyan inconsciemment. Il n’agissait maintenant qu’avec son instinct et son instinct lui disait qu’il était encerclé. Il se leva et fit un mouvement circulaire du bras. Les pics qui fonçaient tous sur lui furent rejetés et se plantèrent sur les arbres autour, créant de petites explosions. Tamanegito n’était plus en contrôle de lui-même, la rage occasionnée par l’attaque lâche de la guerrière sayenne l’avait totalement transformé. Même lors de la première fois qu’il s’était transformé, la rage n’avait pas autant d’emprise. Le Saiyan à la visière sentait même que s’il laissait cette rage prendre le dessus assez longtemps, il pourrait attendre un nouveau stade de Super Saiyan. Sur le point de céder totalement le contrôle à cette colère, celle-ci prit le dessus.

Tamanegito – bien que le guerrier fût contrôlé, il restait lui-même dans le fond – guidé par son instinct, mit un genou à terre et mit ses mains à terre. Il concentra son Ki dans l’énergie de la terre, et il sentait que celle-ci était disposée à ce que le Guerrier fasse usage de cet élément primordial. Le neveu de Motta forgea dans la douceur de la terre un énorme serpent qui jaillit devant lui. Celui-ci, contrôlé par le guerrier, commença à foncer en rond autour de lui, il serpentait entre les arbres, cherchant une quelconque cible et essayant de la toucher. Tamanegito, à nouveau debout, avait tous ses sens alertes. Il maintenant le serpent de terre à une vitesse incroyable, mais il Si le Serpent avait entouré la zone où elle se trouvait, Tama pourrait la sentir arriver au corps à corps, ou du moins ressentir des attaques à distances. Si le Serpent était trop proche de Tama pour l’avoir enfermée, il pourrait au moins le protéger un minimum à la vitesse où il allait. Toujours en Super Saiyan, le guerrier à la visière leva la main au ciel. Encore une fois, il suivait ce que son Ki et son instinct lui susurrait à l’oreille. Son Ki contrôlait l’air environnant. Il essayait. Tama savait qu’il avait un peu de temps avant qu’elle n’arrive à passer les défenses reptiliennes. Avec son ki, il commença à compresser l’air à un tel point qu’il en devienne tranchant et solide. Il le façonna en forme de cimeterre et le prit dans sa main. Il fit la même chose pour un bouclier et il se prépara à l’offensive adverse.

Au fond, Tamanegito savait qu’il n’avait aucune chance. Bien qu’il ait frôlé la mort d’épuisement avec le Caporal Raditz, ça ne lui avait pas procuré un boost de puissance nécessaire pour battre un ennemi comme ça. La seule façon de la battre serait… il n’avait pas eu assez de temps pour y penser. Au fil du combat il aurait peut-être une idée pour la battre. Bizarrement, mourir ne lui faisait pas peur. Probablement l’adrénaline qui lui faisait ça, mais il ne sentait aucune peur quelconque fasse à ce nouvel ennemi, un ennemi qui serait peut-être le dernier avant longtemps.
Brolya
avatar
Saiyan
Féminin Age : 19
Date d'inscription : 06/06/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Extermination.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pique de Ki, Zone de l'ombre, Poison
Techniques 3/combat : Energy Blade, Paralysie
Techniques 1/combat : Illusion de l'âme

MessageSujet: Re: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   Sam 14 Oct 2017 - 3:00

Pourquoi ? Pourquoi fallait-il toujours que les Saiyans soient si brutes ?! Ils pourraient s'éviter tellement d'ennuis ! Mais bon... C'est plaisant dans le fond la violence. Surtout la mort... La douceur de la mort... Elle devrait peut-être penser à utiliser une nouvelle tenue qui lui irait mieux ! Alors que Tamanegito manque de respect pour la dernière fois de sa vie, Brolya avait libéré sa zone d'ombre autour de lui... Il était plongé dans les ténèbres les plus pures. Et en prime, il venait de se faire violenter d'un bon coup de pique près du poumon ! Un petit sourire vicieux se dessine sur le visage de la tueuse... Elle prend son pied ! Finalement, la soif de sang est vraiment impossible à satisfaire ! Encore une fois, le sang allait couler... La magnifique demoiselle n'attendait qu'une chose, avoir le cœur de sa victime dans la main. Alors qu'elle s'amuse à torturer physiquement son petit cobaye, ce dernier s'était mît à frapper le sol en hurlant des injures envers la tueuse... Ses cheveux... Ses cheveux !...

"Le Super Saiyan... Intéressant..."

Elle ne pouvait que prendre du plaisir contre un adversaire qui possède ce stade ! Enfin bon, ce n'est qu'une transformation. Et en prime, il est bien plus facile à voir et à ressentir. Sa puissance était devenue largement supérieure à celle qu'il avait avant. Et maintenant, il venait de repousser les pics de KI de la tueuse autour de lui provoquant plusieurs explosions ! La seule chose que Brolya fait, c'est donc une protection omniprésente autour d'elle de ses mêmes piques pour assurer sa protection corporelle... Mais ce n'est pas tout, plusieurs piques viennent se former un peu partout dans la zone d'ombre. C'est une méthode simple et rapide pour berner l'ennemi qui ne voit pas la femme. Cette fois, un serpent jaillit du sol, créé par le Saiyan. Il avait donc ce genre de techniques en réserve ? Pas trop mal ! Voyons voir la suite. Il tourne en rond très rapidement... Il touche donc plusieurs piques de KI placer par Brolya, laissant les piques venir droit vers Tama en traversant le serpent plusieurs fois vu qu'il était en train d'entourer le Saiyan. Brolya fonce également, se faisant passer pour l'un des piques.

*C'est quoi cette arme ?...*

Dès lors, elle venait de voir son adversaire crée une sorte de cimeterre par l'air. Il maîtrise donc les éléments . Plaçant sa main gauche devant elle, une lame noire de KI se forme. Brolya balance donc à bout portant un coup direct sur le Saiyan, en plein niveau du torse ! Du moins, c'est ce qu'il aurait pu croire... Plusieurs piques sont en vérité autour de Tama. En prime, le poison continuait sa diffusion... Pendant que les piques distraient Tamanegito, Brolya venait d'allonger sa Sword KI pour venir empaler dorsalement le Saiyan. Une explosion s'ensuit... Brolya repart se placer dans sa zone d'ombre, reprenant son invisibilité. Elle fonce tout autour de Tama, enchaînant l'envoi de coup de lame allonger pour venir pénétrer Tamanegito de plusieurs côtés. En grosso modo, il venait de se faire prendre en gang bang par plusieurs attaques en prime des pics de KI qui fonce à toute vitesse vers lui ! Mais pourquoi attaquer dans le dos en tout premier ? Souvenez-vous, il a également créé un bouclier ! L'attaquer de face ne servirait à rien malgré la puissance de la Sword KI... Ce serait gaspiller de l'énergie pour rien.

"Tu m'as l'air fort ! J'espère que tu sauras autant me divertir que ce caporal avec sa longue chevelure ! Bien qu'ils étaient deux, je les ai laminés ! Un Super Saiyan devrait être capable de faire la différence ! Non ?... Hahaha... Hahahaha !"

Le rire démoniaque de la tueuse résonne dans toute la zone d'ombre... Qu'elle est vicieuse... Qu'elle est cruelle cette folle ! Le pire dans l'histoire, c'est qu'elle y prend du plaisir... Le sang est bien la meilleure chose qui lui soit arrivé de connaître dans cet univers !
Brolya
avatar
Saiyan
Féminin Age : 19
Date d'inscription : 06/06/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Extermination.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pique de Ki, Zone de l'ombre, Poison
Techniques 3/combat : Energy Blade, Paralysie
Techniques 1/combat : Illusion de l'âme

MessageSujet: Re: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   Mar 24 Oct 2017 - 2:28
[Tamanegito sautant son tour, il se prend malheureusement les pics...]

Brolya n'avait pour l'instant montré qu'une petite étendue de sa puissance. Elle était encore loin d'avoir usé de ses meilleurs techniques d'assassinat ! Et pourtant, celles déjà utilisé semblent avoir porté leurs fruits sur la pauvre cible qu'est Tamanegito... Ce Saiyan venait de se faire embrocher comme une crêpe dans le dos par les piques de la Saiyan folle. Ce dernier avait donc le cœur empalé... Décidément, les Super Saiyans ne sont vraiment plus un problème pour la guerrière qui est devenue bien plus redoutable que ce qu'elle pense. Dommage... Encore un qui va rejoindre l'autre monde sans que Brolya ne soit passé en mode faucheuse ! D'ailleurs, il serait peut-être tant de faire un tour en ville pour changer de tenue . Elle quitte donc le secteur, dissipant sa zone d'ombre où elle laisse le corps de son ennemi gisant au sol dans son propre sang et sous la pluie tombante.

"Dommage... Tu aurais pu être divertissant..."
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Mental avant le Physique [LIBRE]   
 
Le Mental avant le Physique [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [M] Heath Ledger - Indépendants
» Avant que l'on puisse se retrouver... [Libre]
» La route avant la forêt.[libre]
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Luna et Patricia[Libre(mais demandez avant de poster)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Montagnes Rocheuses-