Partagez | 
 

 Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pink Guy
avatar
Autres Races
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 22/04/2017
Nombre de messages : 220
Bon ou mauvais ? : Hey b0ss !
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Disabled BreakDance | Peanutbutter | Filthy Lycra
Techniques 3/combat : Coupure Budgétaire Momentanée | Erectile Dysfunction
Techniques 1/combat : Hey b0ss !

MessageSujet: Error : 410 ¯_(ツ)_/¯   Dim 3 Déc 2017 - 14:23

Certains aiment juste voir des mondes brûler. Le cosmos, l’ordre idyllique que chaque civilisation avancée entreprend naïvement d’atteindre n’a pour ainsi dire aucune valeur à l’échelle universelle : le monde est changement, le monde est désordre, plus que tout, le monde est bordel. Alors marchons vers le merdier, camarades ! Et si l’entropie est notre raison d’exister, alors ce qui va suivre s’apparente probablement à un pur choix de vie.

C’est lors de notre retour sur Terre que nous fûmes abordés mentalement par un roux antédiluvien :
Comme tout bon prélude à un RP écrit de Pink Guy, la trame burlesque s’initia par un évènement fugace et anodin en apparence : un chiffre romain noir de jais s’inscrit sur la fesse gauche du Lycra qui hurla de douleur avec une latence digne d’un patient en Gériatrie Aiguë. Vint alors une myriade de bubons ambrés qui constellèrent vivement son fessier bombé, il faut dire que porter un hyperderme allergène comme unique cuir défensif contre toute la misère bactérienne de l’omniverse, c’était quand même une sacrée idée de merde. Mon camarade risqua quelques mouvements hasardeux, tétanisé par son derrière ulcéré, alors même que nous étions claquemurés dans une navette blanche à une place.

Laissez-moi clarifier mon propos mesdames, je ne tiens pas à ce que ma fan-base qui n’est définitivement pas née dans la bonne génération pensent que ma relation envers Pink Guy est d’une quelconque façon ambiguë : Je fus contrait d’assumer cette promiscuité contre-nature car le quidam rose avait bien trop peur de voyager confiné seul dans une capsule de la taille usuelle du taudis Malien.

i’m dying inside b0ss.
Me susurra-t-il sensuellement à l’oreille entre deux hurlements bien trop féminins.
Rassure-moi Pink Cunt, ce que je sens contre ma joue, c’est tes clés où tu es juste content de me voi… Pink Guy n’avait jamais été capable d’utiliser des clés.  

Mhiiiii.

BORDEL MAIS QU’ON ME TUE, MAIS QU’ON ME TUE ! A mon plus grand malheur je ne pus m’extraire de ma position tendancieuse. Mais lorsque je surpris le regard plein d’espoir du Lycra, je me résolu à assumer la position, aussi contraignante soit-elle.

Gibby da pusi !


Je vais finir par déménager en Ukraine si ça continue.
Bwoah, après tout c’était pas si mal comme sensation.
Pendant que mon compagnon se tordait dans tous les sens, les enceintes sous le siège crachaient non sans difficulté un best-of des plus belles musiques d’ascenseur : Les sardines, de Pat Seb, Allumez le feuj, de Johny et l’indétrônable Kamehameha De Tintin2Loin. Et effectivement, ce fut le grand bal des attardés. Comment les plus grands classiques Terriens s’étaient retrouvés dans une navette Dösatzienne ? Pourquoi certains écrivaient au futur simple dans des ersatz de combats RP contre d’autres qui écrivaient à l’imparfait ? Comment les limaces Terriennes parvenaient à se masturber sans bras ? Tant de questions qui demeureront insolubles parce qu’un vieux Japonais aigri n’avait pas été foutu de développer plus que ça son comics format enfant adulé par une armée de puceaux attardés.

Après quoi survint notre épiphanie, un contact divin avec le Très Haut. Quoiqu’en l’occurrence il était d’avantage question du pouilleux qui gère le bas. Bien que nous fûmes physiquement toujours dans la capsule, traversant hâtivement la toile paisible de l’espace, ce que nous vîmes était tout autre. Un océan d’encre n’aurait suffi pour rendre compte fidèlement de l’horreur à laquelle nous fûmes confrontés. Mais puisque je suis contraint de vous relater nos aventures, je vais m’atteler tant bien que mal à la tâche.

Face à nous se dressaient des édifices tous plus ésotériques les uns que les autres, tous gravés profondément dans un rocher effusif millénaire blanc. Les structures, qui auraient pu être qualifiées de tours si elles avaient étés plus élancées, surplombaient les profondeurs insondables de ce qui s’apparentait à l’enfer. Profondeurs masquées par une brume écarlate épaisse qui exhalait l’odeur de putréfaction avancée. Tout le sanctuaire était cerné d’une pléthore de cercles concentriques marbrés qui constituaient d’une certaine manière l’enfer imaginé par Dante Alighieri dans son œuvre. Tout cela aurait pu être du plus bel effet si ça n’avait pas été un dessin réalisé à la va-vite sur Paint.net filmé sur l’écran d’une main tremblante, de sorte à occulter la réverbération bleutée de l’écran. Mais Pink Guy n’en avait rien à foutre. Non, il préférait lécher mentalement le promontoire dallé suspendu au-dessus du vide sur lequel nos esprits se tenaient.

Le roux antédiluvien dont il était question précédemment était en effet encerclé par neuf dalles analogues à la nôtre, où étaient prostrés neuf silhouette éthérées, simples lanternes identiques dans le noir laiteux de la nuit. Le démon tint un discours à la hauteur du coloris de sa crinière, à savoir dénué d’âme et de ton qui laissait de toute façon le Lycra indifférent,  trop occupé à « nager » laconiquement dans la direction du démon alors que je lançais des regards noirs aux participants. Bien que je fusse dans l’incapacité les voir nettement, leurs silhouettes étaient objectivement toutes mal dessinées pour la plupart d’entre eux et leur chevelure inintelligible me rappelait mon triste séjour à New York lors de manifestations SJW, lesquels revendiquaient fièrement leur non-binarité. Et alors que ledit diable formulait ces deux premiers ordres, l’esprit de Pink Guy lui léchait la bouche mentalement, Demigra -c’est ainsi qu’il s’appelait, je n’ai formulé son nom que maintenant car je commence à manquer de dénomination pour cet infâme enculé, qui m’a soumis à une deadline intenable- ne semblait pas être plus dérangé que ça par les saillies égrillardes que lui offrait mon compagnon.

Décidément, t’es intenable, sac à porc. Lui dis-je, alors que je commençais enfin à m’inquiéter de la raison pour laquelle nous avions étés conviés à cette sauterie.

Mais avant que je puisse agir finalement comme un personnage normal, une voix horriblement nasillarde se fit entendre, par des vocalises intenables de prime abord :

Le joueur portant le numéro 8 doit créer un mouvement de panique dans le Château de Kanasa avant le 12/12/1017.

Oh bah oui tiens ! Sur place ou à déporter ton mouvement de panique, maudit résidu d’éjaculat issu de l’érection explosive du gratin de chibron d’un canard résultant d’un ébat incestueux ?!
Spoiler:
 

Pourquoi cet ordre qui avait été donné deux jours après le deuxième apparait aussi rapidement dans mon RP ? Peut-être parce que personne ne se préoccupe des joueurs 2,5 et 6 ?
Le blond vénitien adressa un rictus sardonique au vide, magnifiant au passage ce sourire d’un regard tors. Nul doute cependant que toute cette prestation était adressée à l’enveloppe immatérielle de Pink Guy qui en retour lui destina un cracha amoureux droit dans l’œil.

Les jeux sont faits maintenant, bonne chance à toi, porteur du numéro 8 !

C’est ça ! Va bien te faire foutre sale minorité !

Gnhiiiiiii.


T’es pas bavard ces derniers temps, toi.

Un flash saccadé sursaturé de très mauvaise qualité apparut donc, suivi d’une chute libre sur fond vert que je manquais de faire tomber plusieurs fois à la suite du fait que je trémoussais mes jambes hasardeusement pour plus de réalisme, nos corps frêles soutenus par une chaise bancale. Et les étoiles à leur tour, comme torches funèbres, firent les funérailles du jour. Et c’est sur ces très belles paroles que nous éteignirent les loupiottes du studio de la cuisine. Nous recouvrîmes nos esprits et nous prîmes la route de Kanasa, sans nous demander pourquoi ni comment, par pure facilité scénaristique encore une fois.

Notre arrivée sur Kanasa fut pour le moins tonitruante, notre navette ayant choisi d’atterrir droit dans la salle du trône. Le maître des lieux étant visiblement absent, ses sujets amphibiens tenaient ici-bas une orgie alimentaire qui contrastait parfaitement avec la teneur du lieu. A dire vrai, la pièce relevait d’avantage de la cour des miracles que de la place royale : tous attablés à même le sol, courtisan et servant -probablement tous coprophages- mangeaient et s’essuyaient dans les grands rideaux arrachés antérieurement des vieux vitraux.
Comme tout Lycra qui se respecte, Pink Guy tenta de conquérir la place forte de gré afin d’élargir son fief, qui s’étendait alors de la cuisine à la pièce de vie de mon appartement. Je ne saurais décrire cet évènement en détail, pour ma propre santé mentale, mais sachez tout de même que la conflagration face aux gardes fidèles au Roi de cette planète perdue qui étaient venus remettre en ordre le merdier fut pour le moins véhémente :
Afin d’éviter toute violence superflue, le belligérant autoproclamé rose provoqua une battle musicale avec laquelle se déciderait le destin du lieu-dit. Pink Guy, par machiavélisme ou par pure candeur, je ne saurais dire, entama les hostilités avec un chant démoniaque, ou autre supplique païenne.

Quoi qu’il en soit le chant réveilla en ses opposants une peur panique qui les poussa pour la plupart au suicide ou à la fuite pure et simple. Pink Guy lui, battait la mesure avec passion et naïveté, instillant sans le savoir dans le cœur des rares kanasiens qui avaient la bêtise de le suivre une crainte plus grande encore que celle qu’ils nourrissaient alors pour le désormais ex-roi.
Qu’allait nous apporter une telle vie d’opulence et de débauche ? Nul ne pouvait le savoir. Une chose était sûre néanmoins, ce qui allait rester dans les livres d’Histoires kanasiens comme la nuit des longs micros était un sacré foutage de gueule.


Dernière édition par Pink Guy le Mar 6 Mar 2018 - 13:32, édité 11 fois
Pink Guy
avatar
Autres Races
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 22/04/2017
Nombre de messages : 220
Bon ou mauvais ? : Hey b0ss !
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Disabled BreakDance | Peanutbutter | Filthy Lycra
Techniques 3/combat : Coupure Budgétaire Momentanée | Erectile Dysfunction
Techniques 1/combat : Hey b0ss !

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Mer 13 Déc 2017 - 13:00
Oui.


Dernière édition par Pink Guy le Dim 4 Mar 2018 - 16:15, édité 2 fois
Dark Jewel
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3040
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Toki Tobashi, Canon destructeur, multiplication améliorée
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Ven 15 Déc 2017 - 22:45

Le récent membre de l'alliance maléfique était arrivé sur Kanasa il y a quelques instants et avait prévu d'aller au château pour une probable rencontre avec Majin Végéta. Lors de son trajet, il reçut un message "mental", c'était une personne démoniaque qui avait organisé un jeu pour le moins divertissant, le but étant de tuer dix participants dont l'image fut soudainement visualisée par le demi sayen. Ce dernier allait se nommer "traqueur" et devait éliminer au moins un participant toutes les trois fois où le maître du jeu donnait des sortes de missions aux joueurs que le traqueur n'avait pas à recevoir. Chaque personne avait un signe qui la caractérisait et que "Demigra" utilisait pour la qualifier. Et ça ne s'arrête pas là ! À la fin, il ne devait en rester qu'un ce qui rendait ce tournoi très intéressant. Ainsi, le tyran adhéra à l'idée directement puis continua son trajet en y pensant constamment. Il allait pouvoir éliminer des personnages les uns après les autres jusqu'au dernier !

Bref, après environ une heure de vol, il arriva à destination et se posa devant la grande porte du château. Il y remarqua quelque chose d'inhabituel: il n'y avait pas de gardes à l'entrée. Cela lui semblait quelque peu louche mais ne l'inquièta plus que ça. Il pouvait y avoir diverses raisons expliquant cette situation: les soldats devaient être préoccupés par une quelconque mission ou étaient tout simplement en pause. En tout cas, le demi sayen se contenta de cette hypothèse pour répondre aux questions qu'il se posait à cet instant et ainsi continuer son trajet tranquillement. En effet, voyant la porte entrouverte, il la poussa et entra le plus normalement du monde. Après quoi, il avança à petits pas vers la salle du trône ne rencontrant personne sur son passage, ni servants, ni domestiques. Ne se préoccupant pas de cela, il continua son avancée avant d'entendre au loin des bruits de cris et de rires. Intrigué par ce qui pouvait causer un tel grabuge dans un château qui, à première vue, semblait totalement vide, le tyran fonça vers la source de ce dernier...

En à peine dix secondes il se retrouva à l'endroit des faits où il aperçut, alors qu'il était caché dans la foule, une scène des plus étranges: Un homme en tenue rose qui avait l'air déséquilibré mentalement en vue de l'expression faciale qu'il affichait publiquement, s'amusait à faire peur à certains habitants et à semer la panique au château tandis que les domestiques le servaient et faisaient tout ce qu'il demandait. Dark Jewel était confus et ne savait pas qui était ce personnage se comportant en roi et s'il fallait le détruire: il pouvait être un ami de MV ou une personne importante au sein du royaume même s'il n'en avait pas l'air. Il fallait donc demander à une des personnes présentes de tout lui expliquer avant d'envisager un probable meurtre qui s'annonçait des plus amusants. Il tapota alors l'épaule d'un type apeuré avant de lui dire :

"Qui est ce type ?"

Son interlocuteur répondit ensuite avec des bégaiements exprimant la grande peur qu'il ressentait:

"C'est... C'est un envahi...sseur. Il a profité de l'absence du roi pour... pour nous attaquer."

Suite à cela, le tyran afficha un grand sourire. La raison ? Mais vous la connaissez bien sûr ! Il allait pulvériser du déchet dans la joie et la bonne humeur ! Il dit :

"Un envahisseur ? Magnifique !"  

Devant les grands yeux de l'homme visiblement ébahi par une telle attitude, il prit une altitude d'à peu près dix mètres avant de créer une boule de feu en visant l'ensemble des habitants et des servants. Il se prononça soudainement en élevant la voix afin que tout le monde puisse l'écouter:

"Écoutez moi tous ! Vous allez déguerpir d'ici à toute vitesse ou je vous elimine un par un. Ce guignol ne vous en empêchera pas, je vais m'en occuper."

Le public entier restait bouche bée face à un tel propos et personne ne bougea. Le demi sayen s'énerva alors et lança la boule d'énergie sur un des murs du château qui fût détruit en un clin d'oeil. Après ça, les habitants comprirent qu'il n'y avait ici pas place à la plaisanterie et commencèrent à courir en direction de la sortie. Le démoniaque tyran se tourna ensuite vers l'homme en collants roses en souriant. Le carnage allait commencer ! Cette vulgaire créature allait comprendre qu'il ne fallait pas s'en prendre aux habitants de kanasa, la planète abritant le QG de l'alliance maléfique, mais cela allait avoir lieu dans l'autre monde. Le membre de cette dernière se rapprocha du clown rose puis le reconnut ! C'était l'un des dix participants au jeu du diable ! Cette nouvelle n'avait qu'agrandi la joie de celui-ci. Il allait faire d'une pierre deux coups: débarrasser Kanasa d'un envahisseur et avancer dans ce fameux jeu. Il se prononça alors :

"Hahaha ! Pauvre être perdu ! Tu es tombé au mauvais moment au mauvais endroit. Tu as attaqué le château de kanasa. Cela te coûtera cher. Je suis Dark Jewel, un membre de l'alliance maléfique et tu va goûter à ma puissance."

Il n'allait bien évidemment pas parler de son statut de traqueur. Il voulait que cela reste secret et que personne n'en entende jamais parler à part lui-même et l'organisateur du jeu. Bref, après sa présentation, il ne perdit pas de temps et attaqua la créature étrange violemment. Il se multiplia en quatre clones sans pour autant montrer à l'adversaire qui était l'original. Les deux premiers clones tentèrent de le paralyser en le serrant fortement tandis que les autres lancèrent chacun un canon destructeur causant une grande explosion. On verra par la suite la réaction de la "victime".

Grâce à son don de perception, le demi sayen maléfique avait deviné que le personnage qui se tenait en face de lui était relativement faible, c'est pourquoi il n'allait pas se transformer en super sayen DnD pour le moment. Il n'allait bien sûr pas sous estimer ce dernier et se transformera s'il le fallait.

Bref, vous l'aurez compris, ça allait désormais devenir très intéressant. Vous vous demandez sûrement: quelle sera la réaction du trisomique en liberté ? Et surtout, comment allait s'y prendre le tyran pour possiblement vaincre cet adversaire ? Et bien, les réponses seront dans les prochains posts !

Goku Black
avatar
Autres Races
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 18/09/2016
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Justice divine !
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Black Kamehameha | Déplacement instantané | Lame divine
Techniques 3/combat : Lasso divin | Shunsatsuha
Techniques 1/combat : Faux divine

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Dim 17 Déc 2017 - 11:27
Repos : pris. Récit de Zamasu des évènements ayant précédé l'intervention de Black dans la grotte : écouté. Recherche de la prochaine victime : terminée. Black était maintenant près à continuer son début de carnage. Cependant, n'ayant personne d'intéressant à abattre sur Terre, les deux justiciers décidèrent plutôt de faire un tour au château de Kanasa.

Téléporté sur Kanasa grâce à la technique de Zamasu, Black s'était épargné un passage fastidieux par la base de lancement doublé d'un trajet interminable depuis Metamol. Après avoir réussi leur projet d'abattre d'un seul coup Mirai Trunks, fusionné avec une de ses amies pour former Celeks, une guerrière redoutable, Black s'était occupé d'un Arcosian au comportement rustre. Ce dernier était assoiffé de sang mais ses ambitions n'avaient ni la noblesse ni la finesse de celles des deux êtres divins. Zamasu avait alors proposé d'aller nettoyer la Terre, remplie d'odieux êtres humains et même humanoïdes en tout genre. Dommage que des priorités plus intéressantes se trouvent ailleurs. Kanasa était d'ailleurs un lieu peu fréquenté dans ce monde : outre les membres de l'Alliance Maléfique qui, d'après les rumeurs, seraient établis ici, les gens y venaient essentiellement pour son armurerie puis repartaient aussitôt.

Le Shinjin vert, qui, justement en tant que Shinjin, était capable de repérer les êtres vivants de tout l'univers, avait donc décidé d'attaquer un individu à la noirceur inégalée en envoyant Black en première ligne. Il y avait aussi un clown rose dont l'existence était une insulte pour tout être vivant doté d'une intelligence supérieure. Black, dans son élitisme misanthrope, méprisait plus que tout les gens comme lui. Non pas pour ses orientations ou quoi que ce soit, mais pour son comportement des plus primitifs. Le faux Gokû était donc bien décidé à éliminer ces deux énergumènes. Le Saiyan était certes plus fort que lui, mais n'égalait pas ce soi-disant "ange du froid", ni Celeks, ni même les deux qui le constituaient séparément. De ce fait, même si ce combat n'allait pas être des plus aisés à gagner, il était compréhensible qu'il soit perçu comme une promenade de santé après s'être pris deux raclées par un Saiyan aux cheveux longs, et en Super Saiyan 3 lors de la deuxième fois, y avoir survécu tant bien que mal et avoir vaincu Celeks puis Wulhut suite à leur plan vicieux qui s'est déroulé sans accroc.

En arrivant sur place, le combat n'avait pas commencé. Les deux co-équipiers arrivaient juste à temps pour rentrer dans la mêlée dès le début. Black ne savait pas comment Zamasu allait réagir mais il était intérieurement ravi de ne pas avoir à achever des vermines déjà affaiblies. Sûrement l'amour du combat qu'il a hérité de Son Gokû en volant son corps. Son sang bouillonnait à l'idée de s'imaginer victorieux après le combat, triomphant du mal d'une part, et de ce que vous nommeriez familièrement "troll" d'autre part. Ne serait-ce pas splendide ? Le Saiyan était si sombre que même ses yeux étaient tout noirs avec deux petites pupilles rouges, et cette exagération le rendait risible. L'autre était si peu crédible avec... Est-il vraiment nécessaire d'expliquer ? Regardez-moi cette combinaison qui porte atteinte au bon goût ! Il salissait cette belle couleur qu'est le rose, en faisant ça ! De plus, cette chanson atroce... Il n'en comprenait pas les paroles mais il trouvait que l'air musical en lui-même était niais à en vomir des arcs-en-ciel ! Heureusement qu'il n'était pas dangereux ! Dans tous les cas, il était tout aussi ridicule que le premier, bien que ce soit d'autant plus... Visible.


"Bien le bonjour, mortels ! Mon nom est Son Gokû, et je suis ici pour ma mission : exécuter la sentence irrévocable de la justice divine ! Vous êtes tous les deux si pitoyables à votre manière que cela me donne envie de vous faire une petite faveur. Allez, je vais vous faire l'honneur de m'expliquer en quelques vagues mots : les mortels sont une nuisance pour la beauté de l'univers, et les dieux sont tout aussi infâmes pour ne pas avoir l'audace de corriger leur erreur en les détruisant. Je me charge donc d'exercer la sentence irrévocable de la justice divine. Or, votre tour est arrivé - plus tôt que prévu, certes - et je viens pour mettre fin à vos jours, misérables mortels."

Inutile d'en dire plus. Que le magnifique anéantissement de de ces deux abrutis commence ! Quel agréable défouloir que de s'acharner sur un... Comment disent les mortels, déjà ? Ah oui ! Un "edgelord", tout en détruisant un être dépourvu d'élégance qui constituait un désastre pour les oreilles aux alentours, même divines. Black, sur une posture de combat copiant exactement celle du véritable Gokû, se tenait prêt à réagir au moindre assaut.
Zamasu
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 126
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Dim 17 Déc 2017 - 14:05
Fier et sûr de lui, Zamasu était parvenu à défaire la puissante fusion qu’était Celeks, usant de son intelligence et de sa ruse, le Dieu n’avait pas eu de mal à manipuler et assassiner l’être né de la danse. Cependant le nettoyage ethnique n’était pas fini, au contraire, ce n’était que le début d’une nouvelle et longue histoire, la régénération du monde, avec de nouvelles règles amenant à un univers paisible et calme. Pour obtenir cet univers en paix, le Kaioshin n’avait qu’une chose à faire : éliminer les gêneurs, les responsables de cette cacophonie générale qui abîme le monde. Bien que cette opération soit longue et fastidieuse, Zamasu pouvait se targuer de ne pas être rester dans le laxisme et l’inactivité comme les autres Kaio.  Ayant longuement sonder les forces présentes sur Terre, l’ancien élève de Gowasu pris la décision de ne pas s’y rendre, Il n’y avait rien d’intéressant pour le moment. Néanmoins sur Kanasa, une force très maléfique se faisait sentir, d’une puissance moyenne ainsi que d’une grande instabilité.

Le Dieu vert ne perdit pas de temps, si cet homme était au serviteur du mal comme son aura l’indiquait, il devait immédiatement être éliminer, Zamasu téléporta ainsi son acolyte dans le château du Roi MV. Apparaisant dans la salle du trône, les deux justiciers virent un grand hall de pierres anciennes, la salle était partiellement vide, certains gardes semblaient s’être suicidés, un impact avait brisé un des murs. Quoi qu’il arrive ici, la situation semblait avoir pris une tournure assez regrettable, évidement, les mortels sont incapables de vivre en société, détruisant leurs propres créations, puis les recréant, puis les détruisant de nouveau, sans arrêt.

Cinq protagonistes étaient présents dans la salle lorsque Black et Zamasu furent arrivés, quatre d’entre eux étaient des clones, des guerriers identiques, le dernier était un énergumène à la drôle de démarche, habillé d’un juste-corps rose en latex. Les clones semblaient très sérieux face à ce qui semblait être un personnage comique, ce dernier devait être un redoutable combattant. La puissance du saiyan dédoublé était plutôt intéressante, en termes de puissance brute, il était un cran au-dessus du niveau de Black ou Zamasu, heureusement, la stratégie et le seul vrai facteur d’une bataille. Observant la fin du premier assaut de guerrier démoniaque contre l’homme paré de rose d’un air frustré et ennuyé, le Dieu avait hâte de pouvoir réduire en poussière ces deux déchets moraux.

La première attaque de Dj étant terminée, le sosie de Son Goku put donner discours, expliquant son rôle auprès des deux mortels, révélant le plan d’anéantissement en enchainant sur sa sentence : Pink Guy et Dark Jewel devaient mourir. Evidement ce genre de bataille ne devait pas être simple à gérer, Dark Jewel et Pink Guy ne sont pas alliés contre les deux Dieux, il y a donc trois camps différents. Apparu sur la droite de son homologue saiyan , Zamasu prit à son tour la parole sur ton confiant, solennel et quelque peu hautain.

« Il est inutile de résister, acceptez votre rédemption, mortels. »

Black avait déjà tout dit du plan, inutile de parler davantage. Zamasu prit, comme son allié, sa position de combat, respectant les traditions de l’enseignement Kaioshin en prenant une pose très défensive. Le Kaio vert avait sa main droite à hauteur de visage, semi-tendue vers l’avant, le deuxième bras était parallèle à son corps. Tout comme Son Goku, Zamasu n’allait pas attaquer immédiatement, il fallait avant toute chose prendre en compte les réactions des autres protagonistes, qu’importe leur nombre. Reprenant un air neutre, le Kaio à la peau verte était en attente d’un événement déclencheur du combat.
Quatre
avatar
Autres Races
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 99
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Dim 17 Déc 2017 - 17:40



Les projecteurs étaient tous rivés vers le pauvre homme en rose. Le Lycra qui provenait d'un univers bien différent s'était attiré les foudres de bien des antagonistes, et c'était un bien mauvais élément déclencheur pour commencer le nouveau récit du héros de l'histoire. Son camarade immortel pour certaines raisons scénaristiques se sentait bien dans le pétrin, et son chapeau d'aviateur n'allait pas le sauver. Pourtant, il semblait que ces pauvres créatures n'étaient véritablement attaquées que par leur existence, en particulier pour leur humanité. Tandis que le Saiyan rempli d'aigreur souhaitait défendre son honneur, ou bien quelque autre propriété au final inutile qui n'avait d'objet que le contrôle des individus, les deux autres, qui n'étaient en fait qu'un seul même être provenant chacun d'un monde différent, voulaient annihiler toute espèce vivante et "intelligente". C'est plutôt eux qui ont ajoutés les guillemets, quand bien même le pauvre personnage rose n'était pas doué de la plus grande intelligence qui soit. Mais la question est : Quatre savait-il tout ça ? Ou bien n'était-ce qu'un résumé paresseux de la situation, qui ne s'attarda pas face aux gestes des autres ?

Un point noir s'approchait lentement de la scène. Il y avait deux comédiens sur lesquels s'étaient centrés les projecteurs. Il y avait deux spectateurs, qui étaient pourtant maquillé comme des acteurs. Ils avaient prévu d'attaquer plus tard. Il y avait aussi quatre clones. Certainement une équipe de cascadeur. Le point noir devint un carré noir. Deux des personnages aux yeux noirs avaient attrapé le pauvre Lycra, et les deux autres avaient prévu de lui lancer un simple rayon dégoulinant d'énergie maléfique. Le carré noir devint un rectangle, et bientôt une voiture. Le véhicule, décapoté, volait au ras du sol. Son conducteur était débout, un pied sur chaque siège, et son long manteau noir virevoltait au vent. Il tenait, paume à plat, son chapeau, tandis que sa fameuse canne était dans sa main droite, pommeau vers le bas, et pied vers le haut. C'était véritablement une entrée en scène dramatique qui allait se produire.

Soudainement, arrivé au niveau des deux attaquants qui emmagasinaient dans leurs mains un concentré de mort, la voiture dérapa d'un seul coup. Une de ses "roues" se bloqua sur place, et le ras du véhicule fut envoyé sur les bassins des deux clones. Le personnage en manteau noir tandis sa canne vers le bonhomme rose, et un grappin en sortit, l'attrapant au col pour l'envoyer dans le siège arrière. Son compatriote en chemise fut attrapé par la main libre de l'assassin. La voiture tourna sur elle-même quelques secondes, le temps d'installer confortablement les deux individus. Le conducteur, toujours debout, décrocha une partie de sa canne, qui devint rapidement un explosif. Une bonne petite grenade, capable de secouer un peu tout ça. La bombe fut envoyée vers le seul, afin de ricocher sur un caillou qui l'enverrait alors sur un éventuel poursuivant. Par pur style, le sauveteur fit une figure, tournoyant sur lui-même pour se rassoir devant le volant. Il appuya sur le gaz, et partit aussi rapidement qu'il était venu. Le vent qui devait normalement arracher la figure aux passagers, étrangement, ne les frottait pas trop.

"J'estime être arrivé à temps. J'espère que votre bile est toujours en état de rester dans vos estomacs, car je comprends bien que ce tournoiement puisse vous secouer quelque peu."

Il alluma un cigare. Les yeux rouges de Quatre étaient accompagnés de l'étrange sourire métallique de son masque. Si c'était bien un masque, bien sûr. Il sortit de son manteau quelque bouts de ferraille, qui s'ajoutèrent à sa canne raccourcie par la transformation en grenade. Il regardait le rétroviseur, mais ne semblait pas vraiment occupé par l'arrivée de poursuivants.

"Messieurs... Sir Francis of the Filth et Pink Guy, si je ne m'abuse ? C'est Anglais ? bien sûr que c'est Anglais, suis-je sot. Vous avez fait beaucoup parler de vous par ici, on dirait, et voyez-vous, c'est ce qui me permit de vous rencontrer. Vous avez des pouvoirs impressionnants, messieurs. Véritablement ! Que ce soit l'incapacité de l'un d'entre vous à mourir, et ces interventions dans le cerveau de ces pauvres gens pour les forcer à passer à l'apogée de leur vie par leur propre main ! Un chef d’œuvre, que cette petite attaque. Excusez-moi..."

Il se leva, se retourna, et posa son pied sur le dossier de son siège, transformant sa canne en un fusil d'assaut. Il effectuait des tirs un peu azimuts, et, si ça se trouve, personne ne les poursuivait. Mais tant pis ! C'était l'intention qui comptait.

"Bien installés ? Je sais que c'est un peu difficile de s'habituer à cette vieille caisse, mais on s'y fait ! Surtout que vous n'allez pas en sortir tout de suite..."

Toujours en larguant une salve de balles à d'éventuels poursuivants, le maniaque se mit à rire de sa voix grave, un rire qui résonna quelque peu. Des roses sortaient du pot d'échappement de sa voiture, qui lévitait toujours, alors que des nuages se formaient dans le ciel...

Dark Jewel
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3040
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Toki Tobashi, Canon destructeur, multiplication améliorée
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Jeu 4 Jan 2018 - 10:54


Dark Jewel venait de faire la rencontre d'un personnage des plus originaux mais qui allait malheureusement connaître une mort atroce. Quelle en était la raison ? La réponse à cette question était évidente: il avait bêtement commis l'erreur d'attaquer le château de kanasa qui abritait le repère de l'alliance maléfique. Le demi sayen démoniaque n'allait donc pas tarder à lui régler son compte. Mais avant, il obligea tous les habitants à quitter les lieux et à partir loin d'ici afin d'éviter toute mort inutile. Ceux-ci partis, il lança un regard effrayant à l'homme rose avant de l'attaquer violemment. En effet, il avait créé une multitude de clones qui avaient paralysé ce dernier tandis que deux autres copies s'apprêtaient à lui lancer un canon destructeur chacun, de quoi l'éliminer dès le début. L'attaque fut lancée et une explosion eût lieu. Le tyran ne fît pas trop attention à la direction qu'elle avait prise puisque le combat fut interrompu par deux demi-portions qui venaient de débarquer en racontant n'importe quoi et en insultant le destructeur. Après quoi, ils dirent qu'ils allaient "mettre fin à ses jours et qu'il était inutile de résister". À ce moment là, il était clair que ces deux clowns avaient signés leurs arrêts de mort. D'autant plus que, grâce à son don, le demi sayen pouvait clairement savoir leur niveau de puissance maximale et il ne volait pas très haut, il les dépassait totalement sur ce plan-là. Maintenant niveau stratégie, il ne les connaissait pas mais ce qui était sûr, c'est que lui aussi était des plus stratèges et il l'avait démontré lors de ses différents combats que ce soit contre Lava, Nasu, Farrewell, Najiwotto, Gojita... Et bien d'autres. Mis à part Lava, tous avaient subit la mort après un combat avec le protagoniste, et il comptait bien continuer sur cette voie en éliminant les trois abrutis qui lui faisaient face. Attendez... Mais il n'y en a pas trois ! Alors que DJ s'apprêtait à répondre à ses deux opposants d'une façon des plus violentes, il vit une voiture démarrer alors que ses clones étaient à terre et que... Pink Guy n'était plus là ! Il l'aperçu à l'intérieur de ce véhicule conduit par un personnage portant un grand chapeau et qui, lui aussi, semblait très étrange.

Le tyran démoniaque allait réagir mais quelque chose l'interrompu l'empêchant d'intervenir et le faisant sourire. Cette "chose" vous sera révélée dans quelques lignes... En tout cas, je peux vous assurer que le protagoniste avait eu une idée géniale pour éliminer tous ses quatre adversaires ! Il allait éliminer les deux idiots qui avaient osé l'insulter tout en détruisant sa proie du jeu du diable qu'il n'allait évidemment pas laissé s'en fuir comme ça. Tout ça dans grâce à plan magnifique !

Il commença d'abord par se transformer en super sayen DnD et libérer la puissance qu'il avait acquise lors de son énorme entraînement. Ensuite, il fit mine de s'intéresser à la voiture en lançant un grand kihoha dessus tandis qu'il préparait quelque chose dont vous comprendrez l'utilité tout à l'heure. Après quoi, il se tourna vers les deux individus qui venaient d'arriver et leur sourit avant de dire :

"VOUS"

Puis, grâce à toki tobashi, il se retrouva au dessus d'eux avec deux énormes poings formés d'adapts. Ceux-ci étaient enveloppés de la puissance explosive de plusieurs canons destructeurs. Et à ce moment là, il prononça deux mots tout en réutilisant le Toki Tobashi afin de ne pas leur laisser de temps de répit:

"ALLEZ MOURIR"

Et en même temps que cela, il donna une multitude de coups avec la technique combinée qu'il avait formé faisant exploser les énormes poings contre le corps des deux adversaires. En effet, la puissance demesurable des adapts était ajoutée aux explosions des canons destructeurs, ce qui, à coup sûr, allait causé de graves dégâts à ceux qui la subissaient. Il enchaînait les coups de cette façon en même temps que les toki tobashi afin des les empêcher de réagir.

Il utilisa enfin un dernier toki tobashi pour s'éloigner un peu de ses adversaires puisqu'un autre élément lui annonça que son plan allait avoir lieu tout de suite. Avant d'en dire plus, voici d'abord les explications sur cette stratégie depuis le début :

Lorsque le demi sayen avait sourit et s'était retenu de suivre la voiture avant de faire mine de s'y intéresser en lançant un kihoha dessus, il a été dit qu'un élément en était la cause. Vous vous demandez sûrement de quoi il s'agit ? Et bien, c'étaient tout simplement deux vibrations de Lenny, le mini robot cube que gardait DJ chez lui en cas de besoin. Si vous vous souvenez, lorsque le protagoniste avait rencontré Zirah il y a de cela quelques jours sur terre, il l'avait emmèné, grâce à ses portails interdimensionnels dans un univers au hasard pour lui faire passer un test. Mais il s'est avéré, d'après le robot, que l'univers de cette dimension allait bientôt exploser dans ce qui peut être considéré comme "un second big bang"qui allait tout effacer en un millionième de seconde, et ce, pour une raison inconnue. Le tyran avait trouvé cela intéressant et très exploitable. C'est pourquoi, il avait demandé à Lenny de servir de minuteur: c'est à dire qu'il allait faire le compte à rebours exact de l'explosion. Il lui a ensuite demandé de produire deux vibrations lorsqu'il restera une minute et une lorsqu'il restera cinq secondes en guise de prévention. Et comme dit précédemment, il y a eu deux vibrations lorsque la voiture avait démarré avec Pink Guy, ce qui signifiait qu'il ne restait qu'une minute avant l'explosion. Et c'est là que le tyran eût une idée géniale: il créa un gigantesque adapt en forme de demi boule qui entoura les quatres individus et qui grandissait peu à peu en même temps que la voiture avançait pour ne pas laisser ceux qui s'y trouvaient s'en fuire. Et pour ne pas semer le doute dans le coeur de ses adversaires, il l'avait rendu invisible et indétectable grâce à sa technique du "caméléon". Ainsi personne ne pouvait savoir ce qui se produisait autour. Et ce n'est pas fini ! Le plus important est à venir: Étant donné que les portails interdimensionnels peuvent être matérialisés en toutes formes, il en avait créé un énorme qui englobait toute la surface envahie par l'adapt et qui avait la même forme et le même volume que ce dernier. Mais cet énorme portail en forme de demi boule avait lui aussi été rendu invisible et indétectable grâce une nouvelle utilisation du "caméléon". Ainsi, mis à part Jewel, tout ce qui se trouvait à l'intérieur du grand adapt, était déjà dans une autre dimension, c'était une attaque comme celle de majin végéta contre buu sauf que celle-ci grandissait plus rapidement, transportait vers une dimension, ne pouvait pas être perceptible et ne nécessitait pas un suicide. Les quatre individus, eux, n'en savaient rien puisque tout ce qui les entourait était invisible et imperceptible. Pour eux, ils étaient en train de combattre normalement, mais en vérité, depuis les deux premières vibrations, le plan avait été mis en place et pendant que DJ attaquait ses deux adversaires pour faire passer le temps, tout le monde à part lui était déjà dans la dimension qui allait exploser dans un endroit au caractéristiques équivalente à celles de Kanasa (température... Et). Et juste au moment où il y a eu une seule vibration, il restait cinq secondes avant l'explosion fatale qui allait emporter tout le monde et le protagoniste s'éloigna et se dit intérieurement :

"cinq, quatre, trois, deux, un..."

Juste après avoir prononcé le "un", il usa d'un toki tobashi pour empêcher n'importe qui d'esquiver le choc mortel. Et au millionième de seconde près, l'effet du caméléon cessa et le "second big bang" effaça tous ceux qui se trouvaient dans cet univers parallèle et donc sûrement les quatre adversaires qui n'auraient pas le temps d'esquiver étant donné que l'explosion a eu lieu au millionième près avec l'usage d'un toki tobashi et qu'ils ne savaient rien à propos de l'adapt et de l'énorme portail interdimensionnel englobant ce dernier puisqu'ils étaient sous l'effet du caméléon.

Après quoi, toute la terre qui entourait le demi sayen avait totalement disparue et une grande partie de château avait connu le même sort puisque la technique s'est étendue vers l'intérieur et plus encore vers l'extérieur. Il ne restait normalement plus que le protagoniste sur une roche intacte et il dit :

"Et quatre abrutis de plus en enfer !"

Normalement, même si l'attaque ne les avait pas tué (ce qui serait très étrange), ils ne seraient plus là car ils ont été transportés vers une autre dimension. Jewel qui avait utilisé presque toutes ses techniques les plus puissantes et qui avait pris sa forme la plus puissante partit d'ici en une fraction de seconde en usant de son toki tobashi pour éviter de tomber sur un autre ennemi ou un survivant. Il usa aussi de son caméléon pour qu'on ne le détecte pas et qu'on ne le voit pas et donc qu'on ne le poursuive pas. Il s'était dirigé vers la base de lancement sans que personne ne sache comment il est parti, c'est comme s'il avait disparu puisqu'il avait utilisé une technique pour se téléporter mais aussi une autre pour ne pas être perçu. Normalement, il avait réussi son coup en tuant ses adversaires !

[Hrp: utilisation de 5*3 et l'ultime en plus de plusieurs illimitées]


Goku Black
avatar
Autres Races
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 18/09/2016
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Justice divine !
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Black Kamehameha | Déplacement instantané | Lame divine
Techniques 3/combat : Lasso divin | Shunsatsuha
Techniques 1/combat : Faux divine

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Sam 20 Jan 2018 - 15:25
[Désolé, j'attendais au départ une réponse Staff avant de préparer mon post et c'était important : c'était au sujet du développement de Black.]

Ces foutus mortels... Pourquoi ne peuvent-ils donc jamais rester à leur place quand il le faut ? Certains nettoyages sont qualifiables de corvées tant les proies sont impudentes et obstinées. Qu'il est fastidieux de les abattre ! Cependant, Black aussi ne se laisserait tuer sous aucun prétexte. Attendez ! Fait-il actuellement preuve d'empathie envers eux ? Quelles sottises ! Quelles atroces pensées ! Ce sont des balivernes : sa cause est juste, contrairement à celles des autres !

Tandis qu'il venait de finir sa petite entrée en scène, Black commençait par employer les grands moyens : il utilisa sa meilleure technique, la forge d'une faux divine. C'était certes tôt mais il fallait en finir vite. Une fois la faux d'énergie violette en main, Black se mit en position défensive. Parmi les trois guignols à desc- Attendez. Une autre vermine s'est jointe à la fête ? Quelle stupidité... Espère-t-il sceller son destin ? Lesdites petites frappes étaient désormais au nombre de... Quatre ! Alors que l'inconnu emmenait l'apéritif dans sa voiture, le Saiyan maléfique passait à l'action en ciblant les deux misanthropes divins. Il est peu courant de commencer ainsi par le plat principal, mais peu importe : qu'il vienne ! Black envoya rapidement une onde de choc en choisissant judicieusement sa trajectoire afin que la voiture la subisse. Par la suite, lorsque l'autre con lui fonça dessus, il asséna un coup horizontal de faux... Dans le vide. En effet, Black voulait créer une faille devant lui. "C'est-à-dire ?", direz-vous ? Lui-même ne le savait pas. Sûrement une brèche dimensionnelle, qui sait. Cette technique démontrait l'étendue des capacités du misanthrope malgré sa puissance perdue.

De cette faille sortirent de nombreux clones de fumée violette. Alors que l'autre, transformé en Super Saiyan, sembla... Se téléporter ? Comment avait-il gagné une distance, certes petite, en moins d'une fraction de seconde ? Ses yeux ne pouvaient pourtant pas le tromper de la sorte ! Ce n'était pas une illusion ! Alors que Black s'entourait déjà de clones, voilà que la cible était déjà juste au-dessus ! Plusieurs clones servirent de boucliers en se mettant entre les deux protagonistes pour protéger l'exterminateur. Zamasu, lui, n'avait besoin de rien : son immortalité le rendait indifférent à tous ses adversaires. La génération de clone ne cessait pas et Black profita de cette nuée de sosies pour s'éloigner un peu avec le Déplacement Instantané. Alors que ses clones passaient vainement à l'attaque et qu'il s'était téléporté en toute discrétion en se fondant dans la masse, le faux Saiyan partit à la poursuite des deux entrées. En effet, il avait finalement décidé de ne pas changer d'avis, étant donné que chasser ces deux-là serait trop énervant s'il procrastinait en tabassant l'abruti maléfique. Son aura libérée, il volait à sa vitesse maximale. Il ne tarda pas à rattraper la voiture dont le conducteur tirait de nombreuses balles derrière lui au cas où il serait poursuivi. Dommage qu'il soit trop simplet pour se douter que Black volait en fait au-dessus de lui. S'étant sûrement remis de la première onde de choc, la voiture roulait encore. Le misanthrope réitéra donc plusieurs fois l'attaque avec sa faux.

En parallèle, Zamasu devait temporairement distraire l'autre alors que la faille du guerrier noir se refermait au fur et à mesure qu'il s'éloignait. Le ki de Black était entièrement consacré au déchaînement intempestif d'ondes de choc. Alors qu'à peine une minute s'était écoulée, une immense explosion survint. Black sentit son immense choc déséquilibrer son vol : il se retrouva en position semblable à une étoile de mer, dos à l'explosion, et fut violemment projeté en sentant même quelque chose se briser sur la face avant de son corps. Qu'était-ce ? Aucune idée, mais cela était extrêmement douloureux. Le misanthrope voltigea alors à l'horizon, tant cette infime part d'explosion s'avéra puissante. Tout la partie arrière de la tenue du guerrier noir s'était désintégrée. La partie avant ne tarda donc pas à tomber d'elle-même durant le "vol". Même l'arrière de son corps était intégralement brûlé. Zamasu allait avoir beaucoup de mal à soigner tout ça ! Le château se trouvait si loin... Où avait-il atterri ? Foutus mortels avec leurs plans vicieux ! On aurait dit... Une sorte d'explosion d'ordre universel ? Black n'en avait subi qu'une part microscopique, et pouvait s'estimer très chanceux d'avoir survécu. Cependant, il est bien au-dessus de cela ! Ces putains de mortels... MÉRITENT UNE BRUTALITÉ SANS NOM ! BORDEL DE MERDE ! Amis de la finesse, bonsoir.

Alors qu'il était ainsi à mi-chemin entre le rustre et le raffiné depuis tout à l'heure, Black perdit connaissance peu avant d'atterrir. Les dégâts de chute furent tels que seule sa détermination à accomplir son génocide empêchait son cœur de s'arrêter définitivement. Nu et brûlé, Black essuyait là une humiliation mémorable. Cependant... En tant que Saiyan d'un point de vue physique, le pied qu'il avait dans la tombe lui avait fait gagner en puissance.

Un pas de plus vers l'obscurité. Magnifique.
Zamasu
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 126
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Dim 21 Jan 2018 - 12:54

Le duo justicier allait une fois de plus étendre l’idéal merveilleux d’un monde pur et sain de toute humanité au sein du château de Kanasa, qu’ils soient arrivés à la mauvaise époque ou que leurs dessins ne plaisent aux Dieux, les 2 protagonistes mortels étaient cible du divin châtiment. Préparé a une victoire facile, le Dieu à la coiffure iroquoise comptait profiter d’un mélange de sa capacité d’immortalité et de la puissance saiyan de son homologue, le sacrifice de Black était respectable bien qu’une immondice, il était temps d’en profiter. Observant attentivement les lieux, Zamasu aperçut un véhicule motorisé de petite taille, une voiture, se diriger vers eux, plus particulièrement vers l’homme en rose qui semblait incapable de parler, était-ce un de ses amis qui tentait un sauvetage ?

Le Kaioshin n’allait pas laisser faire une telle intervention, le travail divin prônait sur toutes raisons, personne n’avait le droit d’interrompre la sentence de la justice. Levant sa main droite tendue vers le plafond de la structure, Zamasu articulait la peine accordée au deuxième incriminé tout en faisant apparaitre plusieurs orbes pourpre dans cette main précédemment levée.

« Vous qui avez défiés la divine justice ! Votre sentence sera la destruction ! »

Alignant sa paume de main droite entre son visage et le véhicule en fuite, l’être de lumière allait tirer de nombreux kikohas, cependant il fut interrompu par le guerrier maléfique en armure saiyan, le fameux Dark Jewel. Le défenseur du château était un homme cruel et sans pitié, il était le serviteur de Majin Vegeta, un être sans foi ni loi, un exemple parfait de ce qu’il faut d’urgence éradiquer dans cet univers si magnifique, l’ancien Kaio savait que tôt ou tard, il s’occuperait de ce MV. Malgré tout, chaque chose en son temps, ce demi-saiyan sera un parfait exemple, au même titre que Celeks, des bienfaits de la grande purge contre le mal. Dark Jewel faisait donc front à Zamasu et Black, ce pion à la solde du Tyran saiyan avait usé une technique aux airs fantomatiques, une sorte de forme de grande taille qui entourait ses poings, donnant une ampleur saisissante a ses frappes, l’immortel pouvait le ressentir.

Cependant, bien que le maléfique use de toute sa puissance, tout son courage, et ses meilleures transformations, jamais il ne blesserait Zamasu, le Dieu était intouchable, invincible, indifférent de la notion même de dégâts, certes il ressentait la douleur, mais elle n’avait plus aucun sens pour lui. Projeté avec violence vers le sol, le corps du Divin heurta le sol, provoquant un petit impact ou ce dernier gisait, les yeux ouverts, l’air neutre, ce relevant lentement, l’air de rien. Observant Dark Jewel qui était en hauteur, le Dieu vert constatait que Black était parti à l’assaut des deux autres protagonistes, il allait devoir maintenant s’occuper seul du super saiyan, ce ne serait pas un problème. Désireux de communiquer ses idéaux à son adversaire pour que ce dernier rendre naturellement les armes, Zamasu mis les mains dans son dos, souriant amicalement, énonçant sa mission.

« Tu ne sembles pas bien comprendre l’ampleur de notre mission, arrogant mortel, tu penses pouvoir nous vaincre ? Tu penses pouvoir t’opposer aux Dieux ? »

L’expression du Kaioshin devenait plus sombre et froissé, sur un ton un peu fou et mélancolique, il continua son speech.

« N’est-ce pas de la folie que d’affronter les Dieux ?! Vous aut… »

Zamasu fut alors pris dans une titanesque explosion de la force et de l’intensité de la détonation d’un univers entier, démesurée et surprenante, l’attaque interdite de Dark Jewel semblait pourtant avoir pris sur l’être Divin, l’emportant dans un déluge de feu et de lumière. Dans cette grotesque apocalypse préparée, l’allié de Black avait fermé les yeux, le spectacle de l’explosion d’un univers était magnifique certes, il tentait donc de mémoriser cette image pour toujours au fond de son être, bien décidé à ne jamais détruire un quelquonque univers pour autant.

Ouvrant les yeux de nouveau, le Kaioshin découvrait un nouveau monde, le Big Bang avait eu son effet, tout avait été recrée, il n’y avait plus de vie cruelle, plus de tyran, plus rien de tout cela, cet univers était pur. Néanmoins la place de Zamasu n’était pas dans ce monde-ci, usant de ses pouvoirs de Divin, le justicier se téléporta, arrivant directement au château de Kanasa, en effet, il était tout à fait capable de se déplacer entre les dimensions d’un même univers. Seul dans le hall du château, le Dieu vert ne sentait plus l’énergie de Dark Jewel, ce dernier avait dû fuir après son attaque, elle aurait surement marché si Zamasu n’avait pas été invincible.

Sentant le ki de Black, l’ancien élève de Gowasu s’envola, rejoignant son complice qui semblait beaucoup plus fiable, l’explosion avait ravagé une grande partie du château dans une sphère presque parfaite. Rattrapant son allié en vol de justesse, Zamasu comprenait bien que l’explosion provoquée par l’infâme maléfique avait eu des conséquences au-delàs même de l’univers parallèle dans lequel il avait été téléporté. Tenant son allié telle la belle au bois dormant, le rédempteur de l’univers entier n’avait plus rien à faire ici, il ne pouvait plus risquer la vie de son allié, il était temps de partir.

« Nous ne sommes pas vaincus, nous sommes intemporels. »

Annonçait seul le Dieu avant de disparaitre avec le corps de son homologue saiyan.
Quatre
avatar
Autres Races
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 99
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Ven 26 Jan 2018 - 20:53

De la violence et des couleurs junkie.

Plusieurs effets spéciaux en grande quantité, tout à fait nombreux et donc difficilement peu, ce qui faisait qu'ils étaient plus qu'un seul, et surtout bien plus que zéro, ou tout nombre en dessous, furent convié sur la scène. De la daube commercialisée en grande masse, si vous voulez l'avis de celui qui avait fait un mauvais choix aujourd'hui. Mais il fallait qu'il revienne avec quelque chose. N'ayant pas envie de trop s'occuper de toutes ces informations, et voyant tout le monde partir, Quatre décida d'appuyer sur le bouton rouge de sa voiture, après avoir fait un prélèvement de sang et de salive de l'individu rose et de son compère, grâce à sa canne. Le bouton en question du véhicule avait marqué en gros "FUITE", et cela permettait un hyper-espace instantané, à condition qu'il n'ait personne d'autre à bord. C'est pourquoi il dégagea ses passagers d'un magnifique revers de la main, avant d'enclencher la vitesse lumière. Quelques satellites dans les environs en furent grandement perturbé.

Il était entré dans un bordel sans nom, et s'en était tiré, sans avoir eu une quelconque relation. Quel dommage.

Pink Guy
avatar
Autres Races
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 22/04/2017
Nombre de messages : 220
Bon ou mauvais ? : Hey b0ss !
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Disabled BreakDance | Peanutbutter | Filthy Lycra
Techniques 3/combat : Coupure Budgétaire Momentanée | Erectile Dysfunction
Techniques 1/combat : Hey b0ss !

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   Mar 6 Mar 2018 - 16:44
 





« Windows Movie Maker a cessé de fonctionner »




Forcément, cela devait arriver. Dans un monde où l’entropie est une force intrinsèque et fondamentale au bon fonctionnement de la machine infernale de la causalité, le moindre mouvement, la moindre interaction, le moindre embrun se solde bien trop souvent par une infâme débâcle. Preuve en est que la tentative de putsch partiellement pacifique de l’ami Pink Guy a viré prématurément à un merdier sans nom et une débauche de budget en effets spéciaux pour le moins conséquente.


B̯̬͖̺̱̬̫̞͋ọ̴͍̻̻̥̗̥̗̬̔ͦ̀͋͌̃̎ͩͪ̀͠r̟̣̝͓͉̾̎̿ͦd̡̦̦̬̝̺̫͈̓͌ḛ̡̛̼ͣͭ̾̅̀ͧ́lͯ͐̑̆̔ͤͤ̅͘͡͏̼̲̭̬̯͚̠ ̯̳̲͙͈͐͐̿́̇͋ͭ̍o̸͕͕̗̭̳̪̞̯ͦ͒̽ͤ͂̇n͓̯̬̝͙ͣͦ̂̌͊͛̃ͩͅ ͇̯͎͎͊ͯͪ̿̆̒ͩ͋ͫ͘̕a̸̡̠ͤͭ̍̃ͮͣ̃ͫͤ ̡̥̤̥̪̔͊̈̉̔̇͋͐̚p̛̋̃̽̏̃̌͑̈́҉̜̯̞̝̱̤͇͎́a̜̞̰̾̑ͮ͡s̪̖̦̳̏ͤ̑̉͢ͅ ̻̝̪ͦ̆͛͆̏b̈́ͭͯ̈ͪͨ͑҉̛̥͈ė̛͓̤͎̇̉̀͛́â̽̉̂͏̩̪̙̞̯̫̠̫u̩̜͈̹ͤ̌ͩ͘c̢̥̥͇͙̼̫̖̬͂̏ͨ̀̃̊o̫̜̬̲̞̬͂̃͂̿ͧͨ̂͑̄ͅú̧̙̱̝͙̘͚͉̉̃̾ͮ̚̚͡p̡̛̞̦̏ͯ́ ̷̰̤̆̿̄̑̓ͤ͘͡ḑ̼̤̘̱͍̠̔͋͞͝ĕ̽̅̔̔ͭ͞҉̹̱̥̞̬̝ ̸̛̬̓̐t̬̠̰̺͖̠̘̼̳͐͒̎ͪ͆̐͂̾e̢͎̩̞̪͎̘̬̒ͭͪͥ̍ͥ̔̀m̸̰͇̥̰̬͌̎͑ͦ̕p̶̡ͦ̆҉͔̗̠͉͕̝s͕̰̠ͤ͊͑͒͂̓̚͞





 

Trois individus qui, au vu du contexte auraient pu être facilement qualifiés de bien tristes sirs, ou de profonds fils de viol doux à la rigueur, s’étaient invités à la petite sauterie conquérante du nouveau roi autoproclamé de Kanasa. Parmi ces quatre fauteurs de troubles il y avait un adolescent gothique visiblement profondément attardé doublé d’une dépendance perceptible aux stéroïdes anabolisants qui semblait vouloir en découdre avec le nouveau maître des lieux, un jeune couple d’homosexuels insignifiants qui semblaient néanmoins soucieux d’exposer au monde entier mais surtout… aux mortels ? –leur sexualité, et finalement, le plus intriguant d’entre eux, avait une présence particulière, dissonante, enfoncé dans l’ombre, n’apparaissait que sa silhouette dessinée par son Fedora et son imperméable. Peut-être parce qu’il correspondait au cliché des trois gosses cachés sous une grande veste de cuir ou peut être tout bonnement parce qu’il dégageât une aura bien qu’imposante, elle était paradoxalement apaisante, Pink Guy semblait l’aimer. Il dégageait l’odeur rêche mais irrésistible du fer, celui qui habite le sang.


Mais Pink Guy n’avait que faire de tout cela, il s’était arrêté un bref instant sur le masque de fer mais toute son attention était captée par un crapaud Kanasien croassant grassement sur son promontoire de pierre (qui était une meurtrière exiguë), qui tout comme le Lycra, était d’un rose pâle attendrissant, bienveillant. Ses yeux, pareils à deux saphirs luisants étaient sublimés par une corne oblongue d’ivoire saumon. Captivé par la physiologie de la créature amphibie, le Lycra mimait le comportement du pélobate, en sautillant à travers toute la pièce, ignorants les éclats de ses interlocuteurs. Mais l’heure était grave, l’orgie d’effets spéciaux avait fait crash le logiciel dévoué à la dure tâche d’assurer une crédibilité relative au Filthy Frank Show. Il fallait fuir avant que ce soit tout le topic qui parte en cendres fumantes. Frank couru vers Quatre et grimpa cahin-caha dans son bolide appelé walid.


N̹͛͊̏̅ͯA̞̐͌͂͗̚S͈Å͏͚̘̤̙̮ ̜̝̯̻̍Pͯ͌ͬ̄̉ͯE͓͙͍̭̼͎̣͋̓ͭͧE̴̗P̰̲ͥ̒̄͂ͦ͒O̡͙̗ͬͤ͛͗̑͊O̗̟̖ͧ͢ͅÒ̪̼̟̹̙͑͞O̩̳̮̻̙̫ͧ͗̑ͯͩ͋̍́ gazouillait le Lycra à l’adressé du batracien, qui sauta dans les douves du château, animé par son instinct de survie


Soudain, alors que le titre même du topic commençait à être corrompu tant Windows Movie Maker n’arrivait pas à suivre autant d’effets de particules en 120p, tout devint rose. Toute la salle souveraine s’emplit du même rose imbuvable et monocorde, un rose baveux et chimérique qui évoquait les cuisses d’une nymphe émue, éventuellement morphinomane d’ailleurs. Pink Guy, dont les entrailles spumescentes de sang tapissaient grossièrement le sol marbré austère délaissa sa position singeant le batracien pour se dresser finalement sur ses deux jambes. Debout, nul n’aurait pu dire si c’était ses vraies viscères qui dansottaient chaleureusement sur son frêle abdomen ou simplement du papier crépon imbibé de sauce schezwan (et ce en grande partie dû à l’atmosphère rosâtre omniprésente) ; dans tous les cas, ses traits n’étaient nullement tordus par une quelconque forme de douleur, a contrario ils n’affichaient aucune émotion. Ce visage qui avait coutume d’être éculé d’une kyrielle de manières sous l’allégresse, était pour la première fois vierge de tout émoi. Encore qu’il eût été excessif de qualifier de sérieux l’attitude imperturbable du mutilé (présumé), son visage placide reflétait un calme si singulier qu’il en était dissonant.



Puis, il disparut. Cependant, il n’avait usé d’aucun de ses tours de passe-passe, il se contentait tout bonnement d’être trop rapide pour les caméras ; il réapparut  face à son assaillant initial, qui de son côté était comme figé. Semblablement à tous les autres combattants d’ailleurs, ils étaient si lents face au zigoto qu’ils paraissaient gelés. Toutefois le saillant sayien (qui était aussi demi-sayien qu’il était demi-saillant) avait pris le soin de piéger toute la salle dans un festival d’orbes effervescents et autres rayons flamboyants. A l’instar du couple gay qui, sûrement pour revendiquer à nouveau son homosexualité avait suivi le petit dans son dessein de foutre littéralement le palais à sac. Mais Pink Guy n’en avait rien à foutre. Plongé dans une transe belliqueuse, il ne pensait à rien, comme à son habitude en vérité, mais son esprit était décemment vide de toute activité cognitive, le moindre de ses déplacements était orchestré par son seul instinct et donc était à la fois économe en gestes parasites et d’une exactitude chirurgicale, chacun de ses mouvement était démesurément rapide à tel point qu’ils apparaissaient saccadés au caméscope. Un déhanchement fugace et modéré suffisait à esquiver des animations fort laides censément une myriade de fois plus chauds que le soleil lui-même, un bref mouvement d’épaule à obvier le plus ésotérique des portails, un vacillement concis de la tête à éviter la plus ardente des déflagrations. Bref, il donnait un mal fou au caméraman qui était frappé de haut-le-cœur tant il donnait de la tête de tous les côtés pour suivre le parcours erratique de son employeur.



Pink Guy ne paraissait pas être conscient de ses actions, le Lycra esquivait instinctivement tout en gardant les yeux clos et ce avec une aisance grisante. Néanmoins, une fois passé l’exaltation du fabuleux état dans lequel il était engagé, il commença à recouvrer ses esprits, quoique cela veuille dire. Sa frimousse récupéra sa difformité joyeuse et ses paupière entrouvertes découvraient des yeux désaxés mais touchants de sincérité. Ses mouvements devinrent plus amples, plus disgracieux et plus caricaturaux, il parvint toutefois à conserver son état, tout en se payant le luxe d’exécuter des mouvements de Breakdance alambiqués dans les airs. Au beau milieu de cet enfer rose carné, la chaleur émanant de sa chair textile était telle que des volutes d’air ionisant enveloppaient son corps difforme. Ce plasma ajoutait une touche d’espérance à la situation, une échappatoire à ce rose émétique et accablant car bien que demeurant dans les tonalités du climat, son aspect laiteux, presque blanc nacré évoquait assurément une bouffée d’air frais dans la fournaise dont les tons progressaient lentement vers l’ultraviolet. Par ailleurs l’aura de la catastrophe textile évolua en une micro galaxie qui gravitait dans son dos.



Ayant pleinement reconquis ses pensées lubriques, l’image de Pink Guy s’éteignit une nouvelle fois pour reparaître derrière le bien sombre bijou pour lui asséner un coup de talon entre les omoplates si âpre que l’assaillant relativement rosâtre se rompit l’intégralité de la jambe dans son entreprise, mais c’était un moindre mal pour le Lycra qui afficha son plus beau sourire de contentement, il est important de notifier à nos lecteurs qu’il est si copieusement con que son système nerveux perçoit les forts stimulus nociceptifs comme une forme de jouissance intense, incontrôlée et incontrôlable. Enfin, dans toute son inexpugnable outrecuidance, il s’élança vers le sombre bijou pour lui baisser littéralement son froc, signe de sa toute-puissance. Sans plus attendre, il se rua vers le couple gueulard pour les heurter d’une bise lascive sur l’oreille ainsi qu’un coup de langue râpeuse bien placé sous les aisselles. Au grand dam de Quatre, Pink Guy ne prit pas le temps d’aller l’enlacer chaleureusement pour le rejoindre lui et Frank, car il fut frappé par le souvenir intense de son ami le Crapaud.
四 四 四 四 四 四 四 四


Il sauta alors à travers une meurtrière, en bavant profusément, les bras tendus vers le vide : Pink Guy n’avait jamais su voler. Imitant à la perfection, d’abord la tourterelle cendrée en rut puis el famoso Icare, il se croûta brutalement le crâne contre un caillou chétif, manquant de peu les douves, ainsi que son ami l’amphibien désormais en deuil. Il eut été évident pour les trois autres perturbateurs que le Lycra ait été évaporé suite aux attaques outrancières du simiesque attardé, la performance de Pink Guy ayant duré en temps réel qu’une infime fraction de seconde. Néanmoins, ce triste épisode marquera dans l’Histoire l’hégémonie de l’Ultra Instinct, un stade transcendant la conscience provoqué par la perte des viscères, un stade idéal jalousé par tous les combattants de l’univers et des autres. Oui, durant ce très court laps de temps, Pink Guy avait plané et surfé sur le tsunami, n’en déplaise à la face de singe.



Frank quant à lui, sortit du cadre qui filmait alors la voiture du chiffre pour rejoindre son défunt colocataire, et manger ses raviolis.


四̷̩̫̠̺̞̫̘̫̣̺̞̬̲̳̬̂̂̎ͮ̾̀͒ͯ͠ ̡̛͖̲͓̲̙̗̄ͨ̑ͨ̅͐͋ͤ͋͘͡ͅ四̷͓͓̮̺̬̣̦̺̽ͧ͛͂̄̈̀ͪ͟͞ ͋ͪ̃̿̓ͦ̎͌̓ͭ̐̒̋͌ͭͯ͏̡͖̮͎͕̠̯͇ͅ四̶̧̛͇͕͚̫͈̝̰̤̼̺̝̮̘̈̾̀ͧ̒ͤͫͮ͜ ̼͇̦̙̠͉͙̮͖͖̻̹̯̜͔͆ͩ̓̿̾̓͋ͧͫ͆̒́̀͘͟͞ͅ四̷̸̫͚͙ͧ̎͋ͣͨͭ͆̿̎ͯ̔̽̐̈͋ͮ ̊̈́̋̎̋̍͌́͊̒ͦͦ̂͛̔̓͏̸̞̼̙̠̬͎̪̥͈͓͖̲̞̩̟͚ͅͅ四̴̢̧̉̒̀͗̏͗͊̅͏͙͖͚̭̻̰͍̟̗͎ ̹̪̲̲͙̼̫͍̂͆͆͗͆͆̈́͟͠͠ͅ四̵̛̛̮̰̫͔̜̹͉̫̽̔͌͆͗ͨͮͫͯ̅̏̅̚͝ͅ ̴̷̨̣͎̗̤̰̬͉̞̜̦̪̙̱͖̘ͧ̾ͣ͋ͧ̇̋ͨ͛̅ͦ̍ͩ̊̔̐͝四̡̧̤̳͇͎̪̣͓͉͔̮͇̣͚̭̘͕͍̻̽̑͗ͤ̑͗ͨ̄ͬͦͩ͘̕ ̸̛͍̙͙͕̦͍̖̰̞̼͇̖̩͕͎̳̭̅̔̓̇̈́ͣͧ͗ͨ̓͌̇̃ͨͧ́̚̚͝四̴̷̳͓͚̻̹͉̳͔̂́͌ͥ̽͆͒̿͜ͅͅ
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯   
 
Error : 410 ¯\_(ツ)_/¯
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatal error system.
» Send Error Chapel
» Probléme avec LC
» Le Blob speaker
» Enlevez l'homme devant le labo de recherche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Kanasa :: Château inconnu-