Partagez | 
 

 Le recrutement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tekateki
avatar
Saiyan
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 04/05/2017
Nombre de messages : 472
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 2580

Techniques
Techniques illimitées : Calamity Blaster--Twin Dragon Shot--Téléportation
Techniques 3/combat : Javelot d'énergie--Saturday Crash
Techniques 1/combat : Boule destructrice

MessageSujet: Le recrutement    Jeu 7 Déc 2017 - 22:23
Le recrutement  

 

Après avoir passé un sale quart d'heure en compagnie d'un namek et d'un insecte, Tekateki après une petite sieste, se retrouva dans l'autre monde, il n'avait pas de corps, il n'était qu'une vulgaire flamme blanche, incapable de faire autre chose qu'avancer, il n'aurait jamais cru qu'un tel monde existait, après tout ce n'était qu'un athée, il pensait qu'il allait devenir quelqu'un d'autre ou autre chose, en tout cas, il avait tort. Le sayen attendit plusieurs heures avant d'arriver au bout de la chaîne d'âme qui était en face de lui, d'ailleurs au bout de celle-ci un géant rouge se présentait devant lui, il était très imposant rien à voir avec un oozaru, celui-ci était beaucoup plus grand. La grande créature rouge, apparemment appelée Enma, jugea sévèrement le sayen, pour ensuite l'envoyer dans un monde vide. En toute honnêteté, Tekateki l'avait bien mérité, car ce dernier s'était comporté comme un lâche et avait oublié sa fierté de sayen. Un énorme marteau se posa sur le sayen et l'envoya dans un monde vide, un endroit dépourvu de matière un monde sans couleur ni lumière, un monde qui obligea le sayen à méditer.
Cette longue réflexion permit à Tekateki de se ressaisir, celui-ci voulait revoir sa planète, respirer l'air de celle-ci, et retrouver ses semblables.
Comme par hasard après avoir prends ses décisions, une grave retentit au milieu du vide, elle appartenait à Enma, celle-ci rappelait de mauvais souvenirs au sayen, mais elle apportait une très bonne nouvelle au guerrier, car elle annonça sa résurrection. Jamais il aurait cru une telle chose, lui qui pensait que Enma était une personne sans cœur et cruel, il était complétement à coté de la plaque, car en réalité, cette personne était une personne compréhensible qui offrit une deuxième chance à Tekateki.
Le sayen était agréablement surpris, il allait avoir la possibilité de changer, de tout refaire à zéro, de devenir une meilleure personne, mais surtout d'aider son peuple à écraser Freezer et sa dictature. Enfin, Tekateki ignorait encore beaucoup de choses, la planète Végéta 2, les nouveaux rois, et bien d'autre choses...
Ah ! En parlant de la planète Végéta 2, le guerrier sayen s'y trouvait, mais il l'ignorait, en tout cas il était content d'y être.
Le climat était assez froid là ou Tekateki se trouvait, il observait les alentours, le sol qui avait d'une belle couleur violette, il se disait qu'une aussi belle planète pourrait accueillir un peuple, soudain il se rendit compte qu'il se trompait, car il avait aperçu au loin une ville, la forme de celle ci lui rappelait quelque chose, quelque chose qu'il connaissait que trop bien, était-ce un mirage ? Le sayen devait vérifier cela, il s’enveloppa de son aura orangeâtes et s'envola à toute vitesse en direction de la ville. Tekateki planait dans les cieux pendant quelques secondes et arriva enfin à l'endroit voulu, et à sa grande surprise, sa ville natale se présentait devant lui, la ville de son enfance. Des milliers de questions se bousculaient dans la tête du sayen.

* comment est-ce possible ? Comment ma ville natale est arrivée ici ? Je ferai bien de questionner toute cette foule *
Il s'approcha d'un des présents, celui-ci portait une armure sayen, certaine parties de celle-ci étaient rouges d'autre noirs, la coupe de cheveux de ce sayen était courte et son visage portait une cicatrice en croix.
Le sayen:
 
Tekateki lui posa sa question :
" Salut ! Dit toi ! Ou somme nous ?"
Le sayen fixa Tekateki et répondit :
"On est sur végéta 2, imbécile, tu as trop bu, va prendre une douche !"
"Comment ça Végéta 2 ?"
"T'es encore l'un de ces nouveaux arrivants ? C'est pour cela que tu ne connais pas cette planète, je comprends mieux ! Tu cherches comme tout le monde l'endroit des recrutements n'est ce pas ? Alors c'est par là vite ça va bientôt commencer !"
"Quoi! C'est maintenant que tu me le dis !! "

Même si le sayen avait encore beaucoup de questions celui-ci accourut vers l'endroit indiqué, afin de ne pas rater les recrutements. Cette course lui rappelait son enfance, ça lui rappelait les tournois et tout ce qu'il avait vécu sur végéta. Après quelques mètres de footing, Tekateki arriva enfin aux recrutements.
L'endroits des épreuves était un immeuble plutôt grand, comme toutes les constructions sayens. Contrairement à ce qu'il croyait, la battisse n'était pas pleine, elle était bien au contraire presque vide. A l’intérieur de celle-ci, il n'y avait que trois personne, et parmi celles-ci il y avait l’examinateur, qui paraissait fatigué, ennuyé de son boulot. On pouvait conclure de la mine qu'il faisait, que celui-ci exerçait la même fonction depuis longtemps. C'est toujours comme ça avec le taf, au début tu est détermine, heureux de travailler, et au fil du temps tu commence a bâcler.
Tekateki s'avança vers l'examinateur s'excusa pour on retard et donna ses informations personnelles et se mit en face du recruteur.
Celui-ci fixa les candidats d'un air fatigué et leurs dit:

"Comme vous n'êtes pas nombreux, je veux organiser un petite bataille entre vous trois, pour éviter de me casser la tête et comme l’armée sayen n'a pas forcément besoin de nouvelle recrues, nous ne prendrons que le dernier debout"

Tekateki était satisfait de cette décision car il allait devenir plus fort grâce à ce combat mais surtout rejoindre l’armée sayen si il venait à gagner cette bataille

Allait-il gagner cette bataille?, réussira-t-il à intégrer l'armée sayen ?
C'est ce que nous allons découvrir dans le prochain RP.
Tekateki
avatar
Saiyan
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 04/05/2017
Nombre de messages : 472
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 2580

Techniques
Techniques illimitées : Calamity Blaster--Twin Dragon Shot--Téléportation
Techniques 3/combat : Javelot d'énergie--Saturday Crash
Techniques 1/combat : Boule destructrice

MessageSujet: Re: Le recrutement    Lun 11 Déc 2017 - 22:54
Le recrutement  

 
Après avoir apparu sur la planète vegeta 2, une planète inconnue aux yeux de Tekateki, celui-ci apprit beaucoup de choses, il savait maintenant que les sayens avaient deux planètes. Il avait décidé lors de son séjour dans l'autre monde, d'aider et de servir son peuple et avec les objectifs qu'il avait, Tekateki était au bon moment et au bon endroit sans vraiment le savoir, avant d'avoir rencontré un habitant de la planète, qui lui avait montre l'endroit des recrutements. Après avoir volé vers l'endroit indique, le sayain y entra, mais à sa grande surprise l'endroit n'étais pas si rempli qu'il le pensait, il n'y avait que trois personnes, une bonne raison qui poussa l'examinateur à organiser une battle royale entre les trois combattants. Désormais, Tekateki était confronté à deux puissants sayens. Le premier était un homme de petite taille, il était plutôt musclé. Il avait un teint foncé, des yeux et des sourcilles noirs, ses courts cheveux étaient de la même couleur. À la grande surprise de Teka, celui-ci ne portait pas d'armure de combat, juste un gi bleu, une ceinture et des bracelets violets et des chaussures dorées. En tout cas, ce n'était pas un sayen a moins qu'il ait perdu sa queue définitivement. Le deuxième candidat lui portait une drôle d'armure, celle-ci avait deux épaulettes, sûrement une stupide nouvelle mode. Ce combattant avait un détecteur ultra sophistiqué, il était sûrement riche pour avoir un tel équipement, mais il devait être une mauviette, après tout, il s'est habitué à une vie luxueuse. 
Un rude combat allait commencer entre ces trois candidats, ce qui ne faisait pas peur à Tekateki qui était bien sur de lui, grâce au Zenkai, qui le rendit plus fort.
Le trois concurrents étaient prêts, chacun de ces derniers avait une chance sur trois de gagner, ils attendaient impatiemment le déclenchement de la bataille. Et c'est par un bruit assourdissant que la bataille commença, Tekateki avait pu voir le nom de ses adversaires en s'inscrivant, le sayen s'appelait Kai et l'autre était nomme Matin. Le sayen fonça sur Kai pour le tester, il lui assena deux coups, un coup de genou entre les jambes, et un coup de poing au ventre, malheureusement pour lui Teka n'allait pas avoir droit a deux puissants adversaires car Kai reçu les deux attaques très facilement.
Déçu le sayen au gi orange décida d'écarter le faible candidat. Il monta vers les cieux, leva les deux mains, c'est alors qu'une petite boule orange grandissait sur Tekateki.
Les deux adversaires avaient compris ce que voulait faire le sayen au gi orange, ils commencèrent alors à attaquer sans cesse Tekateki, qui se prit toutes les attaques de plein fouet.
Malheureusement pour Kai et Matin, il était trop tard, la boule destructrice du sayen allait les terrasser. Il essayèrent de résister, mais leurs efforts étaient inutiles, ils furent éjectés en dehors du bâtiment, et restait incapables de bouger.
En effet, Tekateki n'avait nullement l'intention de les tuer, après tout, il voulait aider son peuple pas tuer ses semblables.
Après un tel combat Teka était blessé, mais encore apte a combattre, rien ne pouvait l’arrêter car sa détermination était bien trop grande.


Dernière édition par Tekateki le Jeu 14 Déc 2017 - 19:19, édité 2 fois
Armée Saiyan
avatar
PNJ
Masculin Age : 11
Date d'inscription : 08/12/2017
Nombre de messages : 2

MessageSujet: Re: Le recrutement    Mar 12 Déc 2017 - 0:06
(Ce n'était pas à ton tour de poster Tekateki)

Le 6 Décembre était le grand jour sur Vegeta 2, c’était le jour des recrutements, une fois par mois, des rentrées expresses étaient réalisées dans le but de renforcer l’armée affaiblie. En effet, la force de frappe de la deuxième planète des sayens avait été en partie détruite depuis la guerre du nord de la planète rouge des guerriers de l’espace. Cet événement terrible avait tué plus de 10 000 soldats entrainés qu’il fallait désormais remplacer in extremis pour ne pas faire pâle figure face aux armées des autres astres.

Au centre de recrutement, plusieurs colonnes ordonnées de recrues se formaient aux détours de nombreux bâtiments conçus comme habitations, centres de formations ou simplement salles d’entrainement. Parcourant une passerelle en observant les troupes, le fraichement promu capitaine Mobba parcourait le complexe pour atteindre les recrues de la divine de notre intéressé du jour.

Spoiler:
 

Portant une armure rouge ainsi qu’une belle barbe, le Capitaine Mobba était l’un des plus hauts gradés de l’armée sayen, ce combattant d’expérience avait souvent formé les recrues et continuait a ce jour.


Le supérieur hiérarchique allait diriger le premier groupe, Tekateki en faisait parti et allait pouvoir faire ses preuves. D’un geste clair de main, le sayen barbu donnait l’indication de le suivre, le détachement d’une quinzaine d’homme se déplaçait alors vers plusieurs petites arènes de combat. Les petits rings d’environ 10 mètres de diamètres étaient constitués de pierre plutôt solide, conçue pour résister aux entrainements des guerriers de l’espace. Une fois devant les fameuses zones de combat, le chef fit un petit speech histoire de clairement faire part de l’objectif de l’entrainement, ainsi que de ces attentes.

« Recrues, vous aller devoir faire des tests de combat, vous ne combattrez pas en 1 contre 1 comme vous le pensez mais en 2 contre 2, le travail d’équipe, c’est très important et vous devez vous montrer capable de combattre en groupe. »

La réforme sur l’armée apportait son lot de changement, le travail en équipe était privilégié, ainsi que la tactique, une belle manière d’éviter des drames de pertes humains comme avec les deux dernières guerres. Rapidement, les duos se forment et plusieurs groupes se vouent déjà des oppositions, sans doute de vielles histoires d’avant les recrutements qui opposaient certains guerriers. Malheureusement pour Tekateki, il n’y avait que 15 guerriers, il était donc tout seul, le Capitaine ne savait pas trop quoi faire ou quoi dire.

« Tu vas devoir attendre un guerrier ou te battre seul. »

Avouait simplement le Capitaine en haussant les épaules alors que les premiers combats commençaient. Tekateki avait donc le choix, soit il attendait un allié et affronterait deux adversaires, soit il y allait seul, dans les deux cas, il affrontera des combattants de son niveau.

(Tu peux décider de l’apparence et la personnalité de tes adversaires, idem pour l’allié si tu en sélectionne un)
Riki
avatar
Saiyan
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 181
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1375

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Le recrutement    Sam 23 Déc 2017 - 19:25
Pénétrant dans le complexe militaire qu'on lui avait maintes fois indiqué lors de sa petite visite improvisée de la capitale de Végéta 2, Riki fut accueilli par un officier qui lui indiqua la direction à prendre, le sommant par quelques insultes de se dépêcher car, paraissait-il, il était déjà en retard pour les recrutements. Riki s'élança donc, fort pensif, au travers des grands couloirs du centre de recrutement, et finit par atterrir dans un grand hall, où plusieurs doubles colonnes de recrues s'alignaient en attendant leurs ordres de la part de gradés qui les surplombaient depuis des passerelles en hauteur. Ces pelotons, aux ordres d'officiers de l'armée se déplacèrent simultanément vers de petits rings en suivant leurs formateurs. Alors que Riki cherchait avec attention où il pourrait bien s'incruster, il remarqua que les sections de futurs soldats s'organisaient par binômes. Malheureusement pour lui, il était venu seul, et ne pensait pas avoir à faire équipe avec un inconnu d'entrée de jeu. Enfin, puisqu'il y était obligé, Riki se mit en tête de chercher une section possédant un nombre de guerriers impair, priant pour ne pas tomber sur le faiblard du groupe mit de côté par ses camarades. Après quelques minutes, il remarqua un sayan qui semblait relativement plus puissant que la plupart de ses semblables. En s'approchant, Riki entendit un Capitaine de l'armée sayanne lui parler en lui disant qu'il allait devoir attendre un autre guerrier ou affronter les duos d'adversaires seul. Tout autour d'eux, les groupes de combattants commençaient déjà à s'affronter, parfois plus violemment que Riki ne l’aurait cru nécessaire pour ce simple recrutement. Il était évident que certains se servaient de cette occasion pour régler des problèmes personnels, et que d'autres cherchaient simplement à impressionner leurs supérieurs en démontrant à quel point ils étaient capables de violence et de cruauté au cours d'un combat. Le sayan à la barbe n'aurait su dire si ces valeurs barbares et cette surutilisation de la violence, comme semblait le penser le caporal Raditz lorsque Riki avait procédé à l’exécution de ce démon du froid sur Terre, étaient nécessaires ou simplement préférable pour un soldat en temps de paix. Toujours était-il qu'en l'instant présent, la jeune recrue en face de Riki aurait surement besoin d'aide pour venir à bout des plus farouches de ces équipes, et que Riki était prêt à lui offrir cette aide, d'autant plus que lui aussi aurait besoin d'un coéquipier. Il s'approcha donc et, après avoir effectué un bref garde-à-vous pour témoigner de son respect au Capitaine Mobba, adressa la parole à Tekateki.

"Salut ! On dirait que tu vas avoir besoin d'un partenaire de combat. Je suis dans la même situation que toi: tu serais d'accord pour qu'on s'allie le temps des affrontements en duo ?"
Tekateki
avatar
Saiyan
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 04/05/2017
Nombre de messages : 472
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 2580

Techniques
Techniques illimitées : Calamity Blaster--Twin Dragon Shot--Téléportation
Techniques 3/combat : Javelot d'énergie--Saturday Crash
Techniques 1/combat : Boule destructrice

MessageSujet: Re: Le recrutement    Mer 27 Déc 2017 - 18:17
Le recrutement  

 


Tekateki voulant à tout prix rejoindre l'armée saiyan se retrouva sur la planète Végéta 2 grâce au pouvoir d'Enma. Sur cette planète, il fut confronté à deux adversaires plus ou moins puissants en guise de préliminaires, il remporta la victoire, mais il n'avait tout de même pas  atteint son objectif, car un autre test fut annoncé par haut gradé de l'armée saiyan. Celui-ci fit son apparition, marchant sur une passerelle observant tout les saiyans ayant passé les préliminaires, celui-ci était bien gradé, il était capitaine. Ce grade n'était pas accessible à n'importe quelle racaille, de nombreuse années de travail ,de fidélité  devaient être accomplies, en conclusion, les saiyains possédant un tel grade devait avoir une puissance phénoménale et sûrement être des saiyans d'élite.
Le capitaine portait comme tout autre saiyan une armure de combat, une barbe, mais également un détecteur vert, cet appareil était très utile, Tekateki avait en effet appris à détecter les énergies à proximité, mais il ne pouvait pas connaître leurs puissances exactes, il allait donc prendre le détecteur d'un des saiyan qu'il allait tabasser .
Mobba, guida les nouvelles recrues vers un vaste endroit, vers une grande zone de combat, un ring spécialement conçu pour les guerriers que sont les saiyan, fait de pierres résistantes comme de l'acier.
Par une grave voix le capitan mobba dit aux futurs soldats :

 
« Recrues, vous aller devoir faire des tests de combat, vous ne combattrez pas en 1 contre 1 comme vous le pensez, mais en 2 contre 2, le travail d’équipe, c’est très important et vous devez vous montrer capable de combattre en groupe. »

Le nombre de candidats étant impair, Tekateki se retrouva malheureusement seul, les recrues se connaissaient sûrement, ou alors, ils ont pris Teka pour l'un de ces SDF qui ne peuvent pas s'offrirent une armure de combat.  
Pour pouvoir faire partie de ce combat Teka devait maintenant trouver un compagnon, il chercha longtemps, mais il ne trouva personne, alors il décida d'y participer seul, il se dirigea vers son capitain et lorsqu'il allait lui faire sa requête, un individu arriva et dit au saiyan vêtu d'une tenue orange :

"Salut ! On dirait que tu vas avoir besoin d'un partenaire de combat. Je suis dans la même situation que toi : tu serais d'accord pour qu'on s'allie le temps des affrontements en duo ?"

celui-ci était clairement un saiyan, il possédait des cheveux noir montés en et une barbe de la même couleur.
Il portait une armure Marron et gris. Mais ce qui était incroyable chez cet étranger, c'est sa taille phénoménale, on aurait dit un géant, Tekateki était clairement plus petit.
En tout cas ce mystérieux personnage tombait à pic, il allait avoir comme compagnon notre cher héros (l'héros de mes RP) qui lui afficha un grand sourire et lui dit :
J'ai un délire avec sourires:
 

" Alors là l'ami, tu me sors d'une situation délicate, merci beaucoup ! Sinon je m'appelle Tekateki, je suis un saiyan de Végéta 1, je suis ici pour servir mon peuple et prouver ma fidélité à mon peuple. Tu es fort, je sentis ton ki lorsque tu es arrivé, j'ai hâte de combattre à tes côtés! Comment t'appelle-tu?"

Le saiyan avait eut de la chance, il avait maintenant un puissant compagnon, et surtout, il allait sûrement être recruté par l'armée et après cela, il voulait combattre son coéquipier.
Riki
avatar
Saiyan
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 181
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1375

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Le recrutement    Lun 15 Jan 2018 - 19:30
Riki était rassuré, il n'était pas tombé sur l'un de ces sayans comme cela avait été le cas plus tôt sur Terre. Celui-ci semblait plutôt ouvert et accueillant, le grand sourire qu'il afficha sur son visage avant de répondre avec enthousiasme à la proposition de Riki en témoignait. Ce dernier apprit par la suite que son interlocuteur était prénommé Tekateki, et qu'il était également un sayan, même si Riki le savait pertinemment au vu de son apparence. Il affirmait être présent à ce recrutement pour prouver sa fidélité à son peuple et le servir. Riki songea que c'était toujours le premier motif pour lequel les soldats, peu importaient l'époque ou le lieu, affirmaient vouloir se battre. Ce n'était généralement que sur le champ de bataille qu'ils découvraient le monstre assoiffé de sang et de violence ou le lâche qui ne se battait que pour sa propre survie qui sommeillait en eux. Enfin, l'ex militaire ne pouvait pas lui en vouloir d'être optimiste et idéaliste à l'âge qu'il semblait avoir, même si Riki se doutait bien que lui-même ne devait pas être tellement plus vieux. Le prénommé Tekateki donc, lui demanda, après avoir partagé l'impression de la puissance qu'il avait ressentie en Riki, quel était son nom.

"Je suis Riki, mais on continuera les présentations plus tard veux-tu ? Pour l'instant, je crois qu'on est en train de prendre un peu trop de retard sur les autres binômes, bien que je ne doute pas qu'à nous deux on devrait vite les rattraper."

En réalité Riki ne tenait juste pas vraiment parler trop en détail de son histoire, il serait dommage de démotiver une si jeune recrue. Le sayan à la barbe sauta donc sans plus attendre sur l'un des rings, puis en attendant que Tekateki fasse de même, observa ses adversaires. Leurs premiers opposants seraient deux sayans, l'un ayant une morphologie tout à fait basique, et l'autre étant plus grand et imposant encore que Riki lui-même. Tous deux portaient la même armure bleue basique. Riki se permit également d'observer les rings autour de lui. Là où certains combats semblaient assez calmes, deux des rings étaient agités par de violents coups et autres attaques énergétiques, que Riki jugeait trop puissantes pour un simple recrutement. Les opposants qui se battaient sur ces arènes devaient sûrement déjà se connaître, et, à l'évidence, ne s’appréciaient pas beaucoup. Riki se concentra à nouveau sur son propre match lorsque le plus petit de ses deux adversaires prit la parole.

"Ça ne devrait pas faire trop mal si vous abandonnez maintenant"

Riki ne se donna pas la peine de répondre, laissant ce luxe à Tekateki s'il le voulait, et se contenta de se mettre en garde, les yeux fermés. Parmi toutes les énergies environnantes, il devait distinguer celles de ses adversaires et celle de son allié, ce qu'il fit, bien que légèrement perturbé par l'imposant ki du capitaine Mobba et de certains autres officiers dont il ressentait le ki très proche, alors que certains devaient se trouver à des kilomètres d'ici.
Son attention fut à nouveau focalisée sur son environnement proche quand il sentit le ki du géant qui lui faisait officie d'adversaire se rapprocher brutalement. Ce dernier s'élançait en effet vers Riki, bras droit armé en arrière, prêt à frapper. Pourtant, le barbu, loin de s'inquiéter, conservait la même position, attendant patiemment une occasion. Celle-ci se présenta lorsque le colosse arriva devant lui, amorçant un quart de tour avec son buste afin d'avoir plus d'élan pour donner son coup de poing. Riki ouvrit alors les yeux et infligea un direct du droit dans la gorge du titan, si rapide que seul Tekateki et le capitaine Mobba auraient pu l'avoir vu bouger. Le grand sayan porta alors ses deux mains sur son large cou, laissant le champ libre à Riki, qui boxa son ventre d'une série ininterrompue de coups de poing, avant de sauter pour infliger un coup de pied horizontal dans les côtes du colosse. Cette dernière attaque le projeta vers Tekateki, et Riki se téléporta alors devant son deuxième adversaire, qui, à ce moment, fonçait droit sur le jeune coéquipier du barbu. Le provocateur guerrier, qui avait tout à l'heure provoqué au duo adverse d'abandonner, senti alors une main lui agripper le visage, puis lui frapper deux fois la tête contre le sol. Riki releva alors le vantard, et l'expédia au bord du ring d'un coup de pied gauche précédé d'une rotation pour lui donner plus de puissance. Le sayan se rattrapa tant bien que mal, puis commença à charger une sorte d'attaque énergétique dans sa main droite, avant d'être brutalement interrompu par un uppercut de Riki, qui le fit décoller à quelques mètres du sol. Il n'eut ni la force de se rétablir en l'air, ni celle de se relever une fois par terre.
Le combat avait commencé une dizaine de secondes auparavant, et pourtant l'ex général avait déjà évincé l'un de ses adversaires, et servit en pâture le second à un opposant de toute façon bien trop puissant pour lui. Il se retourna donc, croisant les bras, afin de regarder comment son coéquipier s'en sortait face au colosse, se tenant prêt pour une attaque d'opportunité, au cas où Tekateki veuille pousser plus loin le combat en équipe, même s'il se doutait bien que ce dernier désirait, comme lui, faire les choses vite et bien.
Riki
avatar
Saiyan
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 181
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1375

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Le recrutement    Ven 16 Fév 2018 - 19:24
Et pourtant, malgré cette certitude de Riki que Tekateki serait prompt à clore rapidement cette phase du recrutement, il n'en fit rien. Le colosse, d'abord perturbé par la passivité de son second adversaire, saisit bien vite cette occasion de prendre sa revanche sur l'ex général, et le chargea, alors que sa masse musculaire augmentait significativement. Riki assimila cela à une technique semblable à son propre renforcement. Voyant venir l'attaque de loin, il utilisa une image rémanente pour se déplacer sur le côté au moment même où le poing de son adversaire venait toucher sa gorge. Réapparaissant à la droite du colosse, le bras levé au-dessus de ce dernier, il utilisa sa technique de renforcement un bref instant, pendant lequel il abattit violemment son avant-bras sur le dos du géant, alors toujours en l'air. La physique fit alors ce qu'elle faisait le mieux, à savoir appliquer sa panoplie de règles, et le grand sayan se retrouva sur un sol aussi fissuré que le devant de son armure.

"Merde, j'y suis peut-être allé un peu fort..."

Riki fut néanmoins rassuré quand le colosse remua les doigts de façon inconsciente. Il ne l'avait pas tué. Se tournant vers Tekateki, il s'apprêtait à lui demander ce qui s'était passé, quand il ressentit une brusque montée d'énergie dans son dos. Il y matérialisa une barrière de ki sur laquelle vinrent s'écraser une dizaine de kikohas. Il se retourna vers leur origine, et ne fut pas surpris de constater qu'un autre duo de sayans souhaitait à présent se mesurer à lui. Ceux-là ne présentaient pas de caractéristiques quelconques, mais semblaient néanmoins à un autre niveau que les deux premiers.

"Approchez... j'ai pas toute la journée."

Les combattants adverses, bien moins bavards que les précédents, ne se firent pas prier, et chargèrent Riki, tout en se téléportant et en le bombardant de kikohas. Riki les esquiva à coup d'images rémanentes, puis, après avoir analysé le schéma de téléportation de ses opposants, utilisa une barrière de ki partielle sur le côté droit de son corps, non pas pour contrer le barrage de kikohas qu'il allait recevoir, mais bien pour le faire glisser le long du bouclier afin d'orienter la direction des boules d'énergie. Il devina aux sons d'explosions proches qu'il avait réussi son coup, puis se rua en arrière d'un salto, avant d'asséner un coup de pied dans la nuque du pauvre sayan qui avait déjà dû encaisser tous les kikohas de son propre allié. Il se retrouva au sol, puis Riki se téléporta sur sa position, saisit sa tête et l'abattit plusieurs fois au sol. Son allié, paniqué, se rua à sa rescousse, et engagea un combat au corps-à-corps avec Riki. Le pauvre ne tint pas longtemps, et, après avoir intercepté un coup de coude, Riki lui asséna une clef de bras, puis le jeta sur son allié avant de charger un Maximum Flasher. Les deux sayans ennemis se relevèrent, chargeant eux aussi une vague déferlante chacun, qu'ils expédièrent de façon commune sur l'ex général. Ce dernier lança à son tour son attaque spéciale, qui ne fut même pas ralentie par les rayons adverses. Dans une explosion, le duo fut expulsé du ring. Riki, assez surpris de sa propre performance, regarda ses mains, se demandant depuis quand il avait obtenu une telle puissance. Puis il se retourna tour à tour vers Tekateki, puis vers le capitaine Mobba, avant de descendre son coéquipier du ring. Là, il attendit.
Armée Saiyan
avatar
PNJ
Masculin Age : 11
Date d'inscription : 08/12/2017
Nombre de messages : 2

MessageSujet: Re: Le recrutement    Mer 11 Avr 2018 - 18:28
Le capitaine Mobba était spectateur d’un recrutement en bon uniforme, dans cette phase musclée du recrutement, des duos s’affrontaient avec une grande ingéniosité tactique pour défaire l’adversaire. Ici, le but était de tester toutes les facultés d’un guerrier, la force, le courage, la stratégie, la ruse, tout ce qui serait réellement utile au combat et non uniquement la puissance. Dans les dizaines d’affrontements, un duo ressortait particulièrement, c’était le tandem Riki-Tekateki, en effet, si le jeune Tekateki était d’un niveau de force ordinaire, l’autre guerrier était d’une autre paire de manches, retournant à lui seul les combattants qui lui faisait face. Seul contre deux soldats, Riki avait fait preuve d’une bonne performance, et quand ce dernier sera descendu du ring pour fixer le haut-gradé, ce dernier applaudira les capacités de la recrue quelques instants, commentant avec satisfaction.


« C’est assez impressionnant, tu as de bonnes tactiques et une bonne utilisation du ki, notamment avec cette barrière. »

 Observant le reste des groupes qui avaient eux aussi finis leurs combats, le Capitaine fit un nouveau speech, rassemblant les guerriers de l’espace victorieux en tas sans réelle organisation.


« Vous avez démontrer de belles performances, félicitation, mais ce ne sera que le début du réel recrutement, des phases de logiques et de concentration vous attendrons plus tard. »

Mobba pointa ensuite un bâtiment qui était derrière lui, un long corridor qui était en fait un bloc de casernes pour loger la totalité du groupe sans aucun soucis.

« Vous avez accès aux casernes, orientez-vous vers les quartiers maitres pour plus d’informations. »

Le Capitaine laissa ensuite les blessés et les vainqueurs reprendre leurs activités.
Riki
avatar
Saiyan
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 181
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1375

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Le recrutement    Lun 30 Avr 2018 - 18:34
Riki, après être descendu du ring, fut à son grand étonnement applaudi et félicité par le capitaine Moba. Il n'avait pourtant révélé qu'une infime partie de ses capacités. Toujours est-il qu'il répondit au capitaine d'un respectueux hochement de la tête afin de ne pas offenser d'entrée de jeu un gradé.
Il fut rejoint par la suite par un certain nombre de guerriers, eux aussi vainqueurs de leurs affrontements respectifs, avant que la capitaine ne leur transmette des informations quant à la suite de leur recrutement. Ainsi, Riki et le reste de sa section se dirigea vers le bâtiment indiqué par l'officier. La plupart des cadets semblaient heureux et fiers d'avoir passé cette étape. Riki quant à lui ne voyait pas vraiment quel mérite il avait eu à vaincre les deux duos. Ils arrivèrent au bout d'une minute devant cette caserne, où les attendaient deux sections de la même taille que la leur, au garde-à-vous devant quatre quartiers maîtres et une lieutenante. L'un des soldats faillit accueillir la section en hurlant comme seul les instructeurs savent le faire, mais Riki et un autre homme de cette dernière s'étaient déjà rangé correctement, et, avec eux, le reste de leur groupe.
La mine mauvaise, le formateur rejoint ses collègues, qui retenaient des ricanements.
Quelques minutes plus tard, une quatrième et dernière section arriva au point de rassemblement, et fut mise en rang à grands renforts de hurlement par l'un des quartiers maîtres. Cela fait, la lieutenante, une femme de taille moyenne aux cheveux longs et en pics, jusque-là tranquille, prit la parole.

"Bienvenue dans l'armée sayanne cadets, d'ici la fin de la semaine, vous serez tous des soldats d'élite, et ferez la fierté de Vegeta. D'ici là, vous êtes des sous-merdes. En notre présence, et quand on vous parle, vous la fermez, quand on vous parle par vous la fermez aussi. Vous ne parlez qu'en demandant la permission. En section vous faites votre vie en restant respectueux et disciplinés, nous sommes des soldats, pas des sauvages. Quand vous nous adressez la parole, pas de monsieur ou madame, vous appelez vos collègues et supérieurs par leur grade. Est-ce que tout ça est clair bande d'imbéciles ?"

"OUI LIEUTENANTE !", répondirent en cœur les recrues.

"Ah ? Ils sont peut-être pas si cons après tout. Quartiers maîtres, prenez vos sections et démerdez-vous pour qu'ils soient de retour ici dans un quart d'heure, en tenue et en rangs."

"Reçu lieutenante. ALLEZ BLEU-BITES, ON ME SUIT EN COLONNE, ET BOUGEZ-VOUS !", hurla l'instructeur chargé de la section de Riki, alors que les autres officiers subalternes s'activaient en fond.

La petite troupe se dirigea vers l'un des dortoirs de la caserne. Là, le quartier maître ouvrit une porte et se plaça sur le côté pour laisser la section entrer.

"A L’INTÉRIEUR BLEU-BITES, IL VOUS RESTE 10 MINUTES BANDE DE DÉBILES ! POSEZ VOS AFFAIRES DE MERDE ET ENFILEZ MOI CES TENUES, J’ESPÈRE QUE VOUS AVEZ RETENU LE CHEMIN !"

Puis il claqua la porte, laissant tous les membres de la section médusés, à l'exception de Riki qui retira une tenue de sous son lit avant de commencer à se déshabiller.

"Activez-vous, il nous reste 9 minutes, et j'aimerais bien que notre section ne soit pas responsable de la punition collective qu'on va se prendre.", dit Riki, rompant le silence.

"Hein ? Pourquoi on se ferait punir ?" demanda une recrue.

"Aucune chance que toutes les sections soient prêtes à temps, ils ont fait exprès de nous fixer un objectif théoriquement inatteignable pour un groupe de recrue afin de commencer à nous mettre la pression.", répondit Riki, qui commençait déjà à enfiler sa nouvelle armure.

"Qu'est-ce qui te fait croire qu'on peut l'atteindre alors, on est nous aussi un groupe de recrues inexpérimentées."

"Pas exactement, vous m'avez moi. Oh et dépêchez vous de vous habiller, on a 8 minutes pour être prêts et présents à l'extérieur.", conclu Riki, finissant d'enfiler son armure.



A l’extérieur justement, les instructeurs étaient en plein débat.

"50!", s'écria l'un d'entre eux.

"Non 100!", répondit l'autre avec agacement.

"Coupons la poire en deux messieurs, ça nous fera 75 pompes par minute de retard. Combinées avec toutes les sections ont devrait atteindre facilement les 800 p..."

La lieutenante fut interrompue par une section qui, étonnement, était arrivée, non pas à l'heure, mais avec deux minutes d'avances. Cette dernière se mit en rang de façon propre et ordonnée. L'une des recrues s'était cependant mal positionnée, et alors que le quartier maître du groupe allait s'en occuper, un grand sayan à l'avant de la section lui glissa quelque mots, et le cadet corrigea aussitôt sa position. Intriguée, la lieutenante se dirigea vers ce sayan qui lui semblait bien calme et organisé depuis le début de sa formation, puis elle le pointa du doigt.

"Qui est tu recrue ?"

"Recrue Riki lieutenante.", répondit Riki, pas bien intimidée par la soudaine augmentation de ki et le ton menaçant adoptée par sa supérieure.

"Tu sembles avoir une certaine expérience militaire Riki."

"Affi' lieutenante, j'ai combattu dans l'armée de la planète sur laquelle on m'avait envoyé étant enfant."

"Mmmh, il serait hypocrite de ma part de juger là dessus. Quel était ton grade ?"

"Colonel des forces spéciales puis Chef d’État Major des Armées Planétaires lieutenante."

La lieutenante pouffa, puis éclata de rire devant le visage sérieux de Riki.

"Tu crois vraiment que je vais gober ça ? Non mais pour qui tu te pr..."

"Permission de parler lieutenante ?", demanda l'un des quartiers maîtres.

"Accordée quartier maître, mais ne m'interrompez plus la prochaine fois."

"Le capitaine Moba vient de nous envoyer un rapport sur cette recrue, affirmant qu'il n'avait presque jamais vu de recrue aussi forte et technique. Il nous informe également qu'il dispose d'un sens tactique extrêmement poussé pour une recrue. Il nous demande de procéder à un examen en règle dès que nous le pourrons."

Après un moment de réflexion silencieuse, la lieutenante reprit la parole.

"Beroto, tu prends le commandement ici, je vais m'occuper tout de suite de notre vétéran."

Puis elle fit signe à Riki de la suivre, ce qu'il fit sans perdre de temps. Après tout s'il avait la possibilité de griller les étapes de bases, il n'allait pas s'en priver.

"Reçu lieutenante. COMBLEZ BLEU-BITES !", hurla à nouveau le dénommé Beroto.

Le gradé emmena Riki dans son bureau. Ce dernier put lire son nom sur la porte d'entrée. Ainsi notre bouillante lieutenante s'appelait Turnip. Cette dernière fit asseoir la recrue vétéran devant son bureau avant de se placer à son tour en face de Riki. Elle saisit une feuille et un stylo avant de regarder le grand sayan dans les yeux.

"Dit moi tout, "Général"."

Après une bonne heure de questions, Turnip procura un test à Riki, puis passa près d'un quart d'heure en appel avec une patrouille sayanne à proximité de Thalésia, avant de raccrocher et de se prendre la tête entre les mains.

"Ils vont faire un tour aux coordonnées que tu leur a indiquées, pour voir s'ils ne trouvent pas de preuves, et crois moi, il vaut mieux pour toi qu'ils en trouvent. Tu t'en sors avec ce questionnaire ?"

"Il est bouclé lieutenante.", répondit Riki, avec un air satisfait.

"Déjà ? C'est censé être un putain de teste tactique pour un concours de sergent ! Il est censé durer une heure.", s'exclama la lieutenante.

"Alors j'imagine que j'ai un niveau quatre fois supérieur à celui d'un sergent.", répondit Riki en haussant les épaules.

"On va voir ça, fais m'en d'autres.", grogna la lieutenante en lui fournissant quatre autres tests.

Trois heures passèrent. Riki boucla les trois tests en une, obtenant systématiquement la note maximale dans chacun d'entre eux. L'heure suivante la lieutenante établit un résumé sommaire de la vie de Riki, et particulièrement tout ce qui concernait son passé militaire et son expérience au combat. La dernière heure, les deux militaires passèrent le temps comme ils pouvaient, buvant un peu, faisant des duels de ki, de regards et autres bras de fer tout en discutant de tout et de rien. Quand enfin la lieutenante reçut une communication entrante de la part de la patrouille, elle était dans un tout autre état d'esprit.

"J'écoute sergent..."

"Turnip... c'est... horible. Même pour moi.", annonça gravement une voix dure.

"Développe Cavolo."

"Par où commencer . Bon, pour faire simple, la planète entière est à l'état de ruines, y'a des grands humanoïdes rouges morts de partout. La plupart sont des civils, mais y'en a dans des armures sophistiquées qui sont mieux conservés. Et... y'a des dizaines de milliards de cadavres. En dehors de ça, on a aussi des cadavres d'autres races, la plupart étant des peuples serviteurs récurrents des démons du froid. En parlant de ces putains d 'lézards, y'en a un en forme finale, mais assez peu reconnaissable, son corps est tordu dans tous les sens, et je pensais pas qu'un être vivant contenait autant de sang. On l'a repéré au milieu de ce bordel parce qu'il est au centre d'un énorme cratère, un truc de bien 5 kilomètres de diamètre. C'est littéralement une planète fantôme. On fait quoi chef ?"

"Wow... foutez-y une balise et reprenez votre patrouille, je vais appeler une équipe d'inspection...", puis elle raccrocha, pensive.

"Je vois que vous avez trouvé Thalésia."

"Les rouges doivent être tes potes, les autres les envahisseurs, c'est bien ça ?"

"Yep."

"C'est quoi ces armures dont il parlait ? Et ce démon du froid ? Et ce cratère ?."

"Les armures sont des exosquelettes, qui permettent aux troupes de gagner en force. Les Thalésiens étaient de base une race très faible. Quand les envahisseurs sont arrivés, et même si leurs blasters étaient efficaces, nos lignes d'écroulaient sitôt le premier ennemi arrivé au corps-à-corps. Pour y remédier, on a créé ces armures. Pour ce qui est du cratère et du démon du froid, disons qu'ils sont liés. Ce combat fut le dernier de Thalésia."

"Wow... j'imagine que c'est pas que des bons souvenirs hein ? Bon je vais remplir les pap... attends un instant."

Elle décrocha une communication, puis ses yeux s’agrandirent au fur et à mesure que son interlocuteur lui parlait. Elle finit par raccrocher.

"Oublie la paperasse, on a une alerte sur Vegeta, fonce dans une capsule soldat, tu seras briefé en route."

Riki hocha la tête et sortit de la pièce en un éclair.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le recrutement    
 
Le recrutement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Recrutement Sephira
» demande de recrutement
» Ré-ouverture du forum "Centre de Recrutement"
» recrutement => johnknight (frère de rogueroguerogue2 )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta 2 :: Quartier Millitaire-