Partagez | 
 

 L'entraînement de l'au-delà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8450
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: L'entraînement de l'au-delà   Lun 12 Fév 2018 - 2:52


La petite planète de Kaio s’offrit enfin à Yukko à l’issue de sa traversée de la Route du serpent. Ce lieu lui semblait chaleureux de par son côté paisible, et ce quand bien même elle n’avait jamais vraiment mis les pieds sur cette terre auparavant, une certaine sensation de familiarité émanait de la petite planète. Peut-être avait-elle tellement lu les contes des aventures de Son Goku que le lieu lui en devenait familier, le héros de la Terre ayant lui-même prit pour habitude de s’y rendre avec grande régularité. Pour Yukko dont le souhait était de marcher dans les pas du légendaire Saiyan de la Terre, il était tout naturel qu’elle finisse par pouvoir à son tour profiter de l’enseignement du gardien du Nord. Enfin, la simplicité de l’endroit en faisait un où il serait facile de s’oublier pour se plonger dans un bon bouquin en toute tranquillité. Mais outre le fait que ses ouvrages n’eurent aucunement la décence d’accompagner la jouvencelle dans son voyage vers l’au-delà, la raison de sa présence ici restait bien de pouvoir apprendre auprès de l’un des plus grands en la matière d'Arts Martiaux.

Mettant fin à son vol du dragon, la demoiselle se laissait porter jusqu’au sol où elle se vit accueillie par la forte gravité caractéristique de l’endroit. D’une valeur équivalente à dix fois celle de la planète bleue, cette force a dû surprendre bien des guerriers. Bien que ce ne soit jamais très agréable, Yukko n’avait aucun réel problème à supporter ce changement, la gamine s’était déjà essayé à l’entraînement par gravité où elle eut atteint des niveaux bien supérieurs. Les mains croisées derrière la tête, la demi-Saiyan effectuait ses premiers pas sur le monde du gardien en balayant du regard le petit panorama. Tout l’y attendait et à sa place, une petite maison aux côtés d’une route où brillait un modèle de voiture décapotable à la peinture rouge du plus bel effet. Cette seule route entourait la planète tel un anneau, vestige d’une époque où sa demeure était bien plus grande. D’après certaines rumeurs, la planète à l’origine d’une dimension bien plus importante avait été détruite par le Dieu de la destruction Beerus, ce dernier frustré d’avoir perdu une partie de jeu vidéo.

La courte marche de Yukko l’amenait en face de la résidence du maître des lieux. Ne l’ayant vu jusqu’à présent, la jeune fille en déduit que Kaio devait se trouver à l’intérieur de l’humble demeure. Il devait faire la sieste, ce qui se comprend puisqu’il ne devait pas y avoir grand chose à faire ici. Qu’importe, la guerrière de sang mêlé voulait profiter de son enseignement et ce n’était certainement pas la politesse qui allait lui en empêcher. Se débarrassant allègrement du peu de tact dont elle aurait pu faire preuve, la lycéenne se mit à frapper à la porte de plus en plus fort, surmontant cela d'appels de sa jolie voix.

« Ohé ! Maître Kaio, bonjour ! Tu es là ? Je suis venue m’entraîner s’il-te-plait ! »

Peut-être que le gardien à la peau bleue serait ennuyé de voir sa présente activité interrompue par les quelques trop pressantes sollicitations de la nouvelle venue mais, honnêtement, avait-il vraiment quoique ce soit de plus intéressant à faire ? Certainement pas, s’imaginait la demi-Saiyan, impatiente de pouvoir enfin rencontrer ce célèbre personnage en personne.
Boneco
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 694
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Explosive Wave | Transposition
Techniques 3/combat : Final Spirit Cannon | Spirit Sword
Techniques 1/combat : Genkidama

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Lun 12 Fév 2018 - 22:32
Combien de pas avais-je fais depuis mon départ ? Je ne les comptais plus, mais il était certainement question de centaines de milliers. Je m'acharnais à courir, bien que l'envie de m'envoler me gagnait petit à petit. J'étais sur le point de faire une nouvelle pause, jusqu'à ce que je distingue à l'horizon une minuscule sphère semblable à une planète qui flottait dans le ciel... Au bout même du chemin ! C'était sans aucun doute ma destination, je l'avais fais, j'y étais parvenu ! Reprenant des forces à la pensée seule de ma réussite, j'accélérais le mouvement en bondissant presque à chaque pas. Rapidement, la tête de serpent qui trônait à l'extrémité de cette longue route commençait à apparaître clairement, tandis que la planète, étrangement petite par ailleurs, se faisait tout de même de plus en plus grande. Le souffle court, je bondis finalement sans trop penser au reste en direction de cette sphère couverte d'herbe, sur laquelle prenait tout de même place une petite maison ainsi qu'une route qui en faisait le tour... Encore une route...

Arrivé au dessus de cet endroit particulier, je fus surpris par la soudaine attraction qui se manifestait. Je parvins tout de même à maîtriser ma chute en amortissant sur mes talons, puisque bien que plus élevé qu'auparavant, la gravité qui s'exerçait ici m'était familière. En effet, celle-ci semblait être sensiblement la même que celle de Végéta, ma planète d'origine. Si je m'étais longtemps habitué à la gravité terrestre, mon corps avait su rester assez robuste pour supporter une telle attraction. Je me redressais, reprenant mon souffle, puis laissa un instant mon regard se promener sur tout ce qui m'entourait. J'avais visiblement atterri du mauvais côté de la planète, car aucune présence de ce dénommé Kaio par ici. Sûrement cette habitation que j'avais perçu plutôt était la sienne, et alors je me décidais à suivre ce petit chemin qui entourait la planète afin de rejoindre le Maître. Je me demandais bien à quoi il pouvait ressembler...

La superficie de la planète était véritablement ridicule, je ne pris pas même deux minutes à trouver cette maisonnette. Devant celle-ci, sur la route, prenait place une sorte de véhicule semblable aux voitures terrestres. Ma curiosité fut attiré un court instant par cette étrange coïncidence, avant qu'une voix détourna mon attention. C'était une tonalité féminine, et je remarquais rapidement de par la petitesse de l'endroit la personne en question. Une jeune femme en effet, porteuse d'une sorte de survêtement terrien, s'acharnait sur la petite porte de la bâtisse en criant le nom de celui que j'étais venu trouver. Alors comme ça il y en avait d'autres ? Ce maître Kaio devait en avoir du boulot... J'hésitais un instant, mais fini par avancer en direction de l'excentrique demoiselle.

"Je pense que tu peux arrêter de cogner comme ça, tu aurais réveillé une jungle entière avec tout ce vacarme."

Annonçais-je d'abord avant de passer aux présentations.

"Je suis Boneco, j'imagine qu'on va passer un peu de temps ensemble visiblement. Toi aussi tu viens t'entraîner chez ce célèbre Kaio ? Je ne pensais pas qu'il existait un endroit pareil en ces lieux. Je constate à ton auréole que tu es comme moi, alors seul les morts sont autorisés à venir ici ?"

Je posais de nombreuses questions, non pas seulement dans l'espoir de faire connaissance, mais par simple curiosité. Quels étaient les chances pour que je rencontre un autre élève potentiel, un autre mort en quête de progrès et certainement un combattant relativement doué puisque ayant également traversé cette route interminable. A la vue de cette femme, mes sens frémissaient, il était clair qu'elle n'était pas n'importe qui, qu'elle était une combattante redoutable. J'avais hâte d'en savoir plus à son sujet, sûrement allions nous nous entraîner ensemble de toutes façons, et le maître n'allait certainement pas tarder à pointer le bout de son nez.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8450
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Mar 13 Fév 2018 - 1:33


Le monde où demeurait le gardien du Nord était aussi petit que l’adolescente l’avait imaginé et pourtant, le propriétaire des lieux ne faisait aucunement acte de présence. On aurait pu penser qu’il aurait été aisé de trouver quelqu’un sur une planète d’une taille si ridicule et pourtant. Après un bref tour des environs, la jeune fille en déduisit que maître Kaio devait se trouver dans la maison qui trônait au sommet de la modeste planète, et s’y rendit afin de l’appeler de la manière la plus efficace qui soit et qui n’implique pas de casser quoique ce soit. Frappant à plusieurs reprises contre la porte du logement du Dieu, Yukko en ignorait presque l’arrivée d’un tout nouvel individu. Une présence s’était faite ressentir, traversant la queue du serpent jusqu’à arriver sur la planète mais la lycéenne qui n’y reconnaissait pas l’énergie d’un Kaio n’y prêta pas plus d’attention. Enfin, jusqu’à ce que la personne à l’origine de cette émanation de Ki ne vienne directement s’adresser à la demi-Saiyan.

Son regard fut alors détourné pour venir considérer le nouveau venu. Vêtu d’une veste aux manches déchirées surmontant un plastron d’armure de guerrier de l’espace, le type était indéniablement plutôt classe et il n’y avait aucun doute qu’il doive s’agir d’un combattant. Il était probablement venu lui aussi pour profiter de l’enseignement du grand Kaio du Nord. Rares étaient ceux qui pouvaient jouir de ce privilège, ce qui devait faire de ce jeune homme un être de grande valeur doublé d’un guerrier hors pair. La situation devenait tout de suite beaucoup plus intéressante. Si, en plus d’apprendre auprès du maître, Yukko pouvait aussi mettre ses compétences à l’épreuve face à un puissant Saiyan, il n’y avait pas grand chose de plus qu’elle aurait pu désirer. La gamine à la couette fini par réagir au commentaire du garçon à la queue de singe, ce dernier ne considérant pas bien utile le tapage sonore que provoquait celle-ci.

« Et bien si il voulait que j’arrête, il n’avait qu’à sortir. »

Souriant comme la petite maline qu’elle pensait être, Yukko se décida tout de même à écouter le guerrier au plastron et mis un terme à son joyeux vacarme. Ceci fait, le jeune homme procéda aux présentations, révélant qu’il s’appellait Boneco et qu’il était, effectivement, lui aussi venu recevoir les enseignements du maître à la peau bleue. Un sourire espiègle se dessinait sur le visage de la demoiselle qui venait de se découvrir un partenaire et, à n’en douter, un nouveau concurrent. Toisant le garçon d’un air certain, elle se pointait elle-même du pouce pour se présenter.

« Je suis Yukko ! Bien sûr que je suis venue pour m’entraîner avec Kaio, c’est pas comme si il y avait grand chose d’autre à faire ici. C’est juste dommage qu’il habite dans une autre dimension haha, gloussa-t-elle. Tu l’as deviné, seuls les morts peuvent venir ici. »

Il y avait bien des exceptions à ce fait néanmoins; de tête, elle se souvenait que Goku se rendait couramment jusqu’à la planète de Kaio grâce à son seul déplacement instantané. Mais c’était un cas tellement à part qu’il ne parut pas nécessaire à Yukko de le mentionner. Enfin, maintenant que les deux combattants avaient échangé ces quelques mots, il ne restait plus qu’à attendre la venue du grand maître, chose qui pouvait prendre plus ou moins de temps selon la profondeur de son sommeil, dira-t-on. Pourquoi ne pas continuer à faire plus ample connaissance alors. S’approchant de quelques pas de Boneco, la demoiselle à l’auréole commençait à brièvement s’étirer en attente de l’arrivée de Kaio, tout en s’adressant au guerrier de l’espace.

« T’es mort comment du coup ? »

Tant qu’à faire, autant poser la question pour voir s’il n’avait pas perdu la vie comme une victime ou d’une manière ridicule. C’était fort peu probable venant de quelqu’un qui avait été jugé digne par le Roi du Poste des frontières de se rendre jusqu’ici mais cela ne coutait rien de poser la question, histoire de comprendre un peu mieux à qui elle avait à faire. La nonchalance du ton de Yukko, qui paraissait si déconnectée de la réalité de la mort, pourrait déranger le Saiyan selon sa réponse, mais cette possibilité n’en était pas une dont la fille au sang mêlé ce serait encombré.
Boneco
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 694
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Explosive Wave | Transposition
Techniques 3/combat : Final Spirit Cannon | Spirit Sword
Techniques 1/combat : Genkidama

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Mar 13 Fév 2018 - 20:52
[ HRP : C'est vrai que l'avatar porte à confusion, mais Boneco ne porte plus sa veste en jean mais uniquement son plastron, il s'en est débarrassé dans un petit RP passé inaperçu alors je ne t'en veux pas. Ca ne change rien à la situation évidemment, mais j'ai du mal avec les petits détails. pirat ]

La jeune femme avait tout d'une petite effrontée, tant dans sa manière d'agir que d'afficher un sourire aussi narquois qu'enfantin. Avec quelle sorte de personne avais-je bien pu tomber ? Bien qu'arborant un tel caractère, il fallait reconnaître avant tout un certain entrain ainsi qu'une joie de vivre paradoxalement amusante de par notre état de non-vie. La jeune femme se présentait sous le nom de Yukko, yeux d'un vert-bleu éclatant, cheveux blonds pâles et étrangement hérissés, elle portait un vêtement style survêtement affublé d'une marque que je ne connaissais que trop bien... Le sigle de Capsule Corp. décorait en effet son tee-shirt au niveau de la poitrine, et je me perdis un instant dans mes souvenirs en fixant ces quelques mots. Victoria... Je me rappelais son visage, elle qui m'avait offert l'opportunité d'accomplir un objectif défiant le temps lui-même, et ce n'était pas la première fois que je regrettais de l'avoir quitté. Je me disais, au fond, qu'elle aurait pu me rendre heureux.

Son rire me tira de mes songes, alors qu'elle venait de confirmer la raison de sa présence en ces lieux, c'était en effet évidant qu'il n'y avait pas beaucoup plus de raison que de chercher à suivre les enseignements du maître pour venir sur cette petite planète si difficile d'accès. Elle fini par se décider à m'approcher, s'arrêtant à quelques mètres de là pour accomplir quelques mouvements d'assouplissement et d'étirement. Je reconnaissais bien là les habitudes terriennes, et ce constat m'arracha un léger sourire. De manière totalement détaché, ainsi qu'avec une pointe de naïveté, Yukko me demandait la façon dont j'avais perdu la vie. Bien que troublé par une demande aussi inhabituelle, je comprenais rapidement que de toutes manières il était normal de parler ainsi d'une chose finalement aussi éphémère. Et puis, au fond j'aurais également aimé savoir comment elle aussi en était arrivé là.

"Erf, pour ma part ce n'est pas glorieux. Je suis tombé entre les griffes d'une sorte de dieu-démon à ce que j'en ai compris... Il a monté une sorte de jeu macabre au sein duquel des "élus", dix en tout dont moi, se devaient de suivre ses ordres donné périodiquement. J'ai péris à mon deuxième ordre, en partie par la faute d'un démon du froid qui participait lui aussi à ce jeu... Je ne sais d'ailleurs pas si je suis parvenu à l'emporter dans ce monde avec moi."

Je pris une pause, songeant à toute cette histoire complètement folle, me demandant si elle allait comprendre ne serait-ce qu'une parcelle de ce que je racontais, puis me décidais à continuer.

"Quoi qu'il arrive si je suis ici c'est bien pour éviter qu'une telle chose ne se reproduise, et je prendrais ma revanche le moment venu. Dis moi, Yukko, comment en es-tu arrivé là toi ? Oh, et au passage j'aime ta tenue, elle me rappelle quelques souvenirs... Serais-tu en relation avec la Capsule Corporation ?"

Tandis qu'elle continuait ses quelques mouvements si caractéristiques aux pratiquants d'arts martiaux, je croisais les bras et continuais à la toiser d'un air amusé. Elle avait tout l'air d'une enfant, et pourtant j'avais une envie irrésistible de me confronter à elle. J'étais certain qu'elle était très largement capable de m'affronter, et bien que son niveau d'énergie me paraissait dérisoire mon instinct et mes sens eux, étaient en alerte. Ces derniers ne m'avaient jamais trompés auparavant, cette petite maligne devait bien cacher son jeu !
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8450
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Mer 14 Fév 2018 - 0:45


L’arrivée de Boneco promettait d’ajouter une toute nouvelle saveur au futur entraînement du gardien du Nord que la demoiselle au sang mêlé était venue recevoir. Apparaissant comme plus calme et collecté que Yukko, le caractère du guerrier au plastron d’armure se plaçait à l’opposé de celui de la gamine et ce quand bien même leurs buts étaient assez proches pour être décrits comme communs. Voilà qui risquait d’enrichir cette future période d’exercices auprès du maître divin, la jeune fille pouvant comparer directement sa progression avec celle de son partenaire, son esprit naturel de compétition prendrait ensuite logiquement le pas pour assurer que ses efforts soient maximums. Et compte-tenu de l’appartenance de Boneco à la race des guerriers de l’espace, l’adolescente ne doutait pas que cette nature serait partagée. Du premier abord, même si elle était incapable de jauger avec certitude le niveau du Saiyan, car il y avait beaucoup de chance que sa pleine énergie ne soit pas visible dans son état décontracté actuel, elle y voyait un talent indéniable. Il fallait au moins ça pour réussir à traverser le Chemin du Serpent, chose qu’il semblait avoir accompli avec brio. Tout ceci se mettait à l’oeuvre pour entretenir l’excitation de Yukko.

Le jeune homme à la chevelure en épis eu la gentillesse de répondre à la question de sa locutrice, aussi consternante puisse cette dernière être. La réponse réussi à arracher un petit rire étouffé à la super guerrière. C’était assez drôle de constater les similitudes entre les morts des deux combattants. L’un comme l’autre avaient péri de la main d’un Dieu-Démon, à croire que ces derniers couraient les rues. C’était rageant d’apprendre que cette vermine sévissait dans de nombreux lieux, déjà que le massacre de Dösatz avait vu la mort de beaucoup trop d’innocents. Mais là où Yukko pouvait au moins se consoler de savoir qu’elle avait emporté avec elle l’auteur du chaos, il semblait que Boneco ne puisse pas en dire autant, ce qui justifiait d’autant plus sa détermination vis-à-vis de l’enseignement de Kaio.

« C’est bête. Marrant, même, ricanait-elle doucement. Qu’il s’agisse ou non d’une simple coïncidence, maintenant qu’ils étaient relativement détachés de la gravité et de l’urgence des circonstances de leurs décès respectifs, la jeune Super Saiyan se permettait d’en plaisanter. Je te dis ça parce que moi aussi, c’est un Dieu-Démon qui m’a envoyé ici. »

Levant son poing au niveau de son visage, ses yeux bleutés s’enrichissaient d’une incontestable détermination. Malgré sa mort, elle pouvait désormais relativiser et, comparativement au guerrier de l’espace, pouvait même être fière du résultat de son combat contre la divinité maléfique.

« En revanche, je suis quasiment sûre qu’il est en train de croupir en Enfer en ce moment même. Je l’ai effacé de ma main. Et quand, inévitablement, je deviendrais la plus grande Artiste Martiale de l’Univers, ses acolytes de pacotille n’auront plus qu’à se cacher. »

Boneco complimentant la tenue de Yukko, cette dernière, poursuivant ses étirements pendant ce temps, ne cachait pas sa joie de voir quelqu’un enfin reconnaître le bon goût dont elle faisait preuve et le sens indéniable de la mode, et souriait jusqu’aux oreilles. Il était vrai que son ensemble est d’un génie sans pareil, alliant habillement le côté quotidien avec le look sportif, sa tenue lui permettait de s'exercer en toutes circonstances sans jamais devoir subir les regards interrogateurs des passants, chose qui aurait été le cas avec une tenue plus rocambolesque. En soit, pour quelqu’un comme elle dont les moyens financiers étaient relativement limités, ne pouvait se permettre de disposer d’une grande panoplie d’habits et était assez fière d’avoir pu se doter d’un ensemble adapté à toutes ses activités. L’accoutrement était en outre ouvertement inspiré par ce que le Trunks du Futur avait porté durant son adolescence pour s’entraîner avec Gohan, et était de fait un hommage à ces deux personnages qu’elle respectait et admirait énormément.

« Merci ! J’y connais deux-trois personnes mais je suis vraiment qu’une cliente. »

Le seul rôle que pourrait tenir Yukko au sein de la grande entreprise terrienne était celui de publicité ambulante en affichant leurs produits. C’était assez ambigu de parler des gens qu’elle disait connaître puisque, venant d’une dimension temporelle différente de celle-ci, elle ne connaissait en réalité pas personnellement les présents occupants de Capsule Corporation. L’adolescente, ignorant que Boneco était lui aussi et assez ironiquement une personne ayant voyagé dans le temps, préféra ne pas développer. Après tout, le voyage dans le temps était un tabou du plus haut ordre, même si Yukko se voyait excusée de ce fait de par son appartenance à la Time Patrol de son époque. Enfin, pour ne pas s’attirer de questions possiblement compromettante, puisqu’elle n’était techniquement pas autorisée à parler de sa timeline aux gens qui y sont extérieurs, la gamine choisi de changer de sujet et de parler d’autre chose.

« Dit-moi, que dirais-tu d’un petit kumité pour s’échauffer ? Si tu dois m’accompagner tout le long de l’entraînement, j’aimerais bien savoir de quoi tu es capable ! »
Boneco
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 694
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Explosive Wave | Transposition
Techniques 3/combat : Final Spirit Cannon | Spirit Sword
Techniques 1/combat : Genkidama

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Mer 14 Fév 2018 - 22:27
Ma partenaire continuait à gesticuler adroitement, tout en m'écoutant visiblement avec grande attention, et affichant constamment cette maligne petite mine tout à fait caractéristique. Après lui avoir répondu, et à mon tour posé quelques questions, je posais un instant mon regard sur la petite maisonnette prenant place à quelques mètres de là. Toujours aucune trace de ce fameux Kaio, était-il seulement bien là ? Peut-être avait-elle eu raison d'insister de la sorte, il était possible que nous patientions comme ça encore plusieurs heures. En temps normal, j'aurais été agacé par cette idée, mais il fallait avouer que cette nouvelle et particulière compagnie avait le don de me distraire. La jeune femme gloussa de nouveau, annonçant dans la volée qu'elle trouvait "marrante" la manière dont j'avais été tué. Bien que cette remarque avait touché mon orgueil, je me ravisais en me rappelant à qui j'avais à faire. Rien de bien méchant dans ces paroles, celles-ci étaient d'une naïveté finalement tout à fait agréable, et la légèreté avec laquelle elle parlait ainsi de la mort ne pouvait que m'évoquer une certaine sympathie à son égard.

"Hun, je ne sais pas ce que tu y trouves de drôle, j'ai bien cru que mon heure avait sonné..."

Répliquais-je à son ricanement, tandis qu'elle poursuivait en m'expliquant qu'elle aussi, étrangement, avait été tué par un Dieu Démon. Elle ne fit cependant pas de remarque à propos du Jeu du Diable, alors j'en conclu rapidement qu'elle n'avait pas été une "joueuse". Toutefois, elle continua en annonçant fièrement avoir, contrairement à moi, pu en finir avec son adversaire. De plus, elle en profita pour me partager sa vision de l'avenir, devenir la plus redoutable des combattantes et pratiquantes d'arts martiaux et de ce fait ne plus craindre le moindre misérable démon qui aurait le malheur de se dresser sur sa route. A bien y réfléchir, si elle avait réellement été capable de tuer un être aussi puissant qu'un dieu-démon je pouvais aisément imaginer qu'un jour elle puisse réaliser son objectif. Ses capacités m'apparaissaient de plus en plus clairement, elle était sans nul doute une adversaire redoutable.

"Voyez-vous ça, quelle audace. J'ai du mal à croire que tu ai pu en découdre avec une telle créature... Si c'est bien le cas, je crois bien que nous ne combattons pas dans la même catégorie !

M'exclamais-je alors, une pointe d'humour dans la voix. J'étais néanmoins très peu confiant quant au niveau qui nous séparait. Plus j'en apprenais à son sujet, et plus la gamine naïve que j'observais depuis toute à l'heure m'apparaissait comme une incroyable combattante. J'en frissonnais presque. Elle se disait cliente de la grande société de capsule plus qu'autre chose. Je m'attendais bien évidemment à ce cas de figure mais, pour une raison que je n'expliquais pas ou, du moins, que je me refusais d'admettre, j'avais espéré qu'elle puisse être en relation avec ce symbole qui représentait beaucoup pour moi... Cependant c'était une autre époque, une époque que j'avais définitivement quitté et il fallait me faire à l'idée que ce monde désormais était le miens. Alors que je me remettais à rêvasser, la jolie voix de Yukko me faisait de nouveau revenir à la réalité.

"Kumité ? Tu souhaiterais m'affronter ?"

Demandais-je d'un ton faussement naïf, évidemment qu'elle m'avait défiée en duel, et l'idée me plaisait bien... Mon sang de Saiyan recommençait à bouillonner bien malgré moi.

"Je vois où tu veux en venir, et je suis du même avis. Je ne te caches pas que cette envie commençait à me tenailler, j'avais hâte de voir de quoi une véritable experte en art martiaux, capable de vaincre un dieu-démon en personne, était capable !"

Sans me faire prier, je décroisais les bras afin de me concentrer pleinement sur le petit combat qui se profilait. J'écartais les jambes, plaçant mon coude gauche en angle droit au niveau des côtes, fermant le poing, tandis que mon deuxième bras se dressa naturellement en face de moi, verticalement, les doigts un peu plus relâchés mais néanmoins prêt à l'affrontement. Je fixais la combattante avec insistance, j'avais grand mal à me détendre car je savais que malgré les apparences, ça n'allait pas être une partie de plaisir. Le Maître ne s'était pas encore présenté, mais l'entraînement semblait commencer, et je comptais bien montrer de quoi j'étais capable.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8450
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Jeu 15 Fév 2018 - 1:00


Il fallait bien l’admettre, Boneco avait au moins le mérite de se laisser prendre au jeu. Ne s'offusquant nullement de la légèreté avec laquelle la gamine abordait les plus irritants des sujets, l’optimisme parfois déplacé qu’elle affichait finissait même par l’atteindre alors qu’il se permettait lui-même d’accompagner ses dires d’un ton humoristique assez égayant. Ceci faisait du jeune Saiyan une personne de particulièrement plaisant aux yeux de la lycéenne qui avait l’habitude à ce que son caractère finisse par exaspérer son entourage. Le garçon avait sans doute dû comprendre, à l’instar de Yukko, qu’il ne servirait plus à rien de se lamenter sur son sort et ce qu’importe les circonstances ayant entraîné leur voyage dans cette dimension. Plutôt qu’une sentence, se voir capable non seulement de continuer à perdurer dans ce monde au dessus de celui des vivants et en plus de pouvoir poursuivre leurs rêves de devenir plus forts en apprenant auprès du plus grand des maîtres, c’était à la fois une seconde chance qu’ils se voyaient octroyé ainsi qu’une récompense à leur détermination sans égal.

La demoiselle ne comptait pas laisser passer une telle occasion de flatter son égo, se frottant le dessous du nez à l’instar de n’importe quel personnage de shonen. Vaincre un être divin n’était clairement pas quelque chose dont tout le monde pouvait se vanter, et cette seule réussite plaçait déjà Yukko à un niveau au dessus du commun des mortels.

« Pour tout dire, s’ils ne s’étaient pas jetés à cinq sur moi, tu ne serais pas en train de me parler en ce moment ! »

Une excuse de plus était la bienvenue. Yukko se cachait bien de mentionner l’aide primordiale d’un mystérieux sabreur masqué dans le combat l’ayant opposé au Dieu-Démon, sans lequel l’issue aurait pu être tout autre. Quoiqu’elle veuille en dire, à elle seule, elle n’aurait jamais pu faire face à la coalition menée par Leech, et particulièrement à son nouvel homme de main. Le légendaire super guerrier Broly était à lui seul capable de donner du fil à retordre à la participante du tournoi de Dösatz et même si pouvoir se frotter à une personnalité aussi notoire la stimulait grandement, c’était malheureusement un combat qu’il fallait remettre à plus tard.

En tout cas, après avoir entendu cela, Boneco ne prétendait pas être capable de rivaliser avec la jouvencelle au sang mêlé, et il n’y avait rien de plus normal. Quand bien même elle voyait en lui un potentiellement puissant guerrier, Yukko se doutait bien que sa force qu’elle jugeait totalement démentielle ne pourrait pas être atteinte par le premier venu. Il n’y avait aucune honte d’être moins forte qu’elle car ce n’était pas donné à tout le monde de manier la puissance dont regorgeait la demi-Saiyan. Que ce soit vrai ou non, en tant que membre partageant le sang des hommes de Vegeta, le jeune homme à la queue de singe disposait lui aussi d’un potentiel presque illimité, et il ne restait qu’à lui d’apprendre à le développer via la pratique constante de l’art du combat. Et puisque c’est de ça qu’il s’agissait, la Time Patroller finit par proposer à son interlocuteur de laisser parler leurs poings en attendant que Kaio ne daigne faire acte de présence. Faisant pleinement honneur à ses origines, Boneco approuva cette proposition.

« Haha, là tu me fais plaisir ! Essaie de ne pas te ridiculiser. »

Finissant d’étirer l’ensemble de ses tissus musculaires, Yukko rejoignit Boneco en adoptant sa propre pose de combat. Levant ses deux mains à hauteur de son visage, ses deux poings restaient entre-ouverts et décrispés pour faciliter les mouvements rapides. Elle allait commencer doucement, avec un assaut se suffisant au corps-à-corps pour ne pas risquer d’abîmer la planète de Kaio et de s’attirer les foudres de ce dernier avant même qu’elle n’ait pu recevoir son enseignement. De plus, si la différence de puissance entre l’hybride et le guerrier de l’espace était aussi importe qu’il ne le laissait entrevoir, un affrontement direct à mains nues serait bien plus intéressant qu’un échange déséquilibré de vagues déferlantes. Fixant son adversaire de son regard gai, ses yeux vert-bleu détouraient la posture du jeune adulte en espérant se faire une idée de son style de combat.

La super guerrière se décida d’ouvrir les hostilités, s’élançant à vive allure droit vers son sparring partner jusqu’à arriver à portée. Commençant avec des coups relativement simples, elle enchaînait un coup léger de son poing gauche suivi d’un direct droit visant le visage et la poitrine respectivement. Élevant son avant-bras gauche pour parer une potentielle contre attaque, Yukko se penchait ensuite sur le côté pour finalement bondir en assénant une frappe du genou contre les côtes de Boneco. Poursuivant sur son élan, elle laissait sur place une image rémanente grâce à sa technique du Zanzōken pour détourner l’attention du combattants aux cheveux noirs, tandis que l’adolescente tentait de se faufiler dans l’angle mort de son adversaire. Ses frappes ne profitaient pas de la pleine force dont la Super Saiyan était capable de faire preuve, son objectif n’étant nullement de blesser son futur partenaire mais simplement de jauger sa connaissance des bases du combat. Néanmoins, en abandonnant leur potentiel dévastateur, les coups de Yukko restaient secs et précis, et devraient suffire à forcer Boneco à ne pas relâcher sa garde. Un rapide coup de pied sauté vint viser le bas du dos du Saiyan, après quoi la jeune artiste se distançait de ce dernier pour se préparer à recevoir sa contre offensive.
Boneco
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 694
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Explosive Wave | Transposition
Techniques 3/combat : Final Spirit Cannon | Spirit Sword
Techniques 1/combat : Genkidama

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Jeu 15 Fév 2018 - 22:48
Yukko semblait indéniablement sûre d'elle, et à bon droit si ses dires s'avéraient réels. La jeune femme m'avait proposé un duel que j'avais volontiers accepté, bien que peu sûr de faire le poids face à elle, cette idée ne pouvait en réalité que me pousser à l'affronter. Tout comme elle, j'allais pouvoir juger de son véritable niveau, et déjà je sentais l'adrénaline monter en moi ! Finissant de s'échauffer, elle s'exclama à mon approbation en me lançant quelques piques comparable à un énième défis.

"Je ferais attention promis, en ce qui te concerne je te conseillerais surtout de ne pas me sous-estimer."

J'esquissais un léger sourire, son caractère de cochon n'avait d'égal que sa joie de vivre, nous n'allions pas tarder à savoir qui de nous deux allait se ridiculiser. Yukko prenait à son tour une position que je jugeais étrangement peu sophistiqué, et qui laissait de nombreuses ouvertures. Cependant je ne me laissais pas aller en espérant trouver là une faille, pas maintenant non ça n'aurait pas été digne d'elle, je devais rester sur mes gardes puisque sûrement avait elle une raison d'adopter une telle position. A en juger par son style décontracté et sa personnalité, j'en déduisais rapidement qu'elle devait mêler la simplicité à l'efficace, et cette position retranscrivait à merveille cette idée.

Nous restions quelques secondes à nous fixer dans nos poses respectives, ce temps si cours paraissant alors durer une éternité, nous nous jaugions l'un et l'autre avec attention et l'atmosphère s'était chargée d'une certaine tension... Qui allait porter l'offensive ? Je ne me posai pas bien longtemps la question, car la jeune combattante ne tarda pas à s'élancer en ma direction... En ligne droite en plus de ça. Par réflexe, je chargeais un kikoha de ma main gauche tout juste prête à cueillir la jeune femme dans son élan, néanmoins je me ravisai rapidement. En effet, il était préférable d'éviter d'utiliser nos attaques énergétique capable de beaucoup trop de dégâts sur cet endroit qui, rappelons-le, était tout de même la propriété d'un être divin ! Ce faux pas cependant me coûta chère, un coup de poing aussi rapide que précis venait de me frapper en plein visage, heurtant mon nez avec une certaine violence. Je grimaçais de par la douleur ainsi qu'à cause de la bêtise dont j'avais fais preuve, mais parvins tout de même à parer le deuxième coup un peu plus lent qui visait mon torse. Ce deuxième coup avait été plus puissant que le premier, et ma parade n'était pas assez réussie pour encaisser la totalité des dégâts. Je fus repoussé et déséquilibré, avant que son genou vint à son tour rencontrer ma cage thoracique. Cette attaque avait été redoutablement bien portée, et elle me coupa le souffle l'espace d'un instant. Malgré la difficulté que j'avais à respirer, je portais un coup de poing assez maladroit et surtout désespéré pour mettre un terme à cette pluie de coups.

Pourtant, plutôt que de la voir esquiver ou contrer mon attaque, je constatais avec une certaine stupeur que celle-ci la traversa littéralement. Du moins, c'est ce que mes yeux me montraient, puisqu'il ne s'agissait en réalité que d'une simple image rémanente. Mon adversaire se trouvait en réalité dans mon dos, je m'étais fais avoir comme un débutant ! C'était un puissant coup de pieds qui fusait vers moi, je le ressentais simplement à la pression de l'air qu'elle dégageait dans l'exercice... Mais cette fois j'eu le temps de réagir !

"Hun, moi aussi je sais le faire !"

Criais-je naïvement alors qu'à mon tour j'utilisais la transposition pour éviter son assaut. Son attaque vint perforer l'image que j'avais laissé derrière moi, tandis que je m'étais déplacé suffisamment proche pour lui porter un coup aussi direct que possible. Je plaçais deux de mes doigts contre son dos, avant de porter un One Inch Punch parfaitement effectué. La combattante s'éloigna de quelques mètres après coup, mais je ne comptais pas la laisser se reprendre aussi facilement, il était temps de contre-attaquer ! A mon tour, je bondis en l'air afin d'atterrir au dessus d'elle en portant un puissant coup de pied verticale semblable à un véritable marteau qui allait sans nul doute causer quelques dégâts au sol si il venait à le rencontrer. Par la suite, j'enchaînais de quelques coups de poings rapide, puis tournoyait sur moi même tout en laissant traîner ma jambe afin de porter un coup de pied aussi puissant que possible sur le flanc droit de la combattante.

"Et bien, que dis-tu de ça ?!"
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8450
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Ven 16 Fév 2018 - 3:55


L’enthousiasme de Boneco faisait plaisir à voir. Il se comportait comme le digne Saiyan qu’il était, incapable de résister à l’irresistible envie de mettre à l’épreuve ses compétences face à un puissant combattant. Ce trait de personnalité que les deux protagonistes partageaient allait donner lieu à un combat qui s’annonçait comme particulièrement intéressant. A défaut d’avoir pu prouver sa valeur en face du monde lors de son combat contre Hidan au tournoi de Dösatz, Yukko comptait bien s’afficher comme combattante confirmée et largement méritante d’apprendre du grand maître Kaio. La réaction du garçon à la queue de singe prouvait sa ferveur et la gamine l’appréciait fortement, car il n’y avait pas grand chose de pire à ses yeux que quelqu’un qui n’y mettait pas du sien lors d’un combat. Une crainte qui avait logiquement peu de chance de se concrétiser face à un guerrier de l’espace, la voilà désormais rassurée et certaine de pouvoir profiter pleinement de ce qui allait suivre.

Yukko fut la première à ouvrir le bal, se jetant directement contre son partenaire d’entraînement pour lui asséner un rapide coup de poing que ce dernier ne réussit à éviter à cause de son hésitation. La seconde attaque de la demoiselle n’atteint pas sa cible, mais sa puissance parvint presque à enfoncer la garde de Boneco qui s’était retrouvé à la merci du détonnant coup de genou venant taper son flanc. Un poing inhabile du Saiyan avait été lancé en direction de Yukko mais sans grand succès puisque la super guerrière avait déjà amorcé la suite de son offensive. Malgré cet avantage initial de la jouvencelle, le combattant au plastron comptait bien prouver qu’il avait de la ressource. L’assaut du Zanzōken de Yukko fut rondement bien mené mais, à la grande surprise de l’adolescente, il n’obtint pas les résultats espérés. Boneco, lui aussi pratiquant de la transposition, ne tarda pas à faire usage de son talent pour éviter la frappe de l’adolescente. Cette dernière, se voyant rassurée de constater que le jeune homme au plastron n’était pas qu’un simple débutant, laissait sa satisfaction se faire porter par sa mine enjouée. Sa rapidité d’exécution n’était pas donnée à tout le monde et démontrait incontestablement son expérience. Boneco usait alors de sa position avantageuse pour effectuer une technique bien particulière. La vivacité de Yukko lui avait permis d’amorcer un demi-tour et donc de voir quel genre de coup est-ce que le Saiyan concoctait, mais même sachant cela elle n’était pas en position de s’y défendre.

Elle y reconnut un mouvement d’une grande technicité avant que ce dernier ne s’abatte contre son flanc qui se voyait instantanément animé d’une profonde douleur. Douleur tout de même insuffisante pour pouvoir prétendre à effacer la mine souriante de Yukko. La puissance de la technique se voyait par la profondeur des sillons que venaient de creuser les pieds de la demoiselle c’étant ancrée pour encaisser le choc. Le One Inch Punch était un mouvement particulièrement unique et plus adapté à la démonstration qu’au réel combat. Pour être capable de le réaliser aussi efficacement dans des conditions réelles d’affrontement, Boneco devait être un combattant du premier ordre. S’élançant vers l’arrière, la gamine ne parvint pas pour autant à distancer son adversaire qui semblait bien déterminé à la poursuivre. Le pied du guerrier de l’espace vint s’abattre sur la fillette au sang mêlé, celle-ci positionnant son avant-bras au dessus de son crâne pour venir intercepter la terrible attaque tout en gardant sa seconde main de libre afin de prévoir au reste de l’assaut. L’impact déformait le sol verduré de la planète de Kaio, à défaut d’avoir pu venir à bout de Yukko qui avait ensuite immédiatement pivoté d’un quart de tour pour afficher son flanc à Boneco, et arrêter le déluge de coups de poing qui enchaînait ce dernier.

Ses frappes directes étaient relativement faciles à parer mais ne laissaient guère le temps de placer un contre-coup de par leur surprenante rapidité. Une occasion se présenta cependant lorsque l’avalanche d’attaques du guerrier à la queue de singe cessa pour laisser place à son coup de pied rotatif. Au taquet, Yukko en profita pour tacler directement Boneco de son corps tout entier, ses bras venant stopper le mouvement de sa jambe tandis que les deux combattants s’écrasaient contre le sol.

« Assez bien, mais peut mieux faire ! »

Prenant appui sur le sol de ses deux mains, la Super Saiyan commençait l’exécution d’une multitude de sauts acrobatiques vers l’arrière pour de nouveau tenter de gagner de la distance. L’intérêt étant de lurer l’homme en armure dans un faux sentiment de sécurité où il penserait encore disposer de l’initiative. Dès lors que Boneco fut relevé, la lycéenne interrompit d’une traite ses saltos pour charger à pleine vitesse vers son opposant, cette fois aidée du vol du dragon l’entourant d’une prodigieuses aura d’or. D’un saut, elle bondit au dessus du guerrier de l’espace et, perforant le terrain à son atterrissage après avoir dépassé le Saiyan de quelques mètres, s’élança droit dans son dos pour porter un coup de pied en balayette contre le combattant aux cheveux noirs suivit d’une frappe retournée de l’autre jambe contre le sommet de son torse. Maintenant la pression, elle enchaînait son assaut par une rafale de jabs légers au visage qu’elle agrémentait de coups plus violents contre la région abdominale de Boneco.

Tanguant ensuite sur le côté pour s’éloigner, la super guerrière armait un uppercut visant le menton de son partenaire mais le mouvement ne fit que traverser le corps de ce dernier. Il s’agissait d’une nouvelle image rémanente visant à simplement restreindre les déplacements de Boneco alors que Yukko avait rajouté un peu de distance d’un seul pas pour préparer sa prochaine et dernière attaque. Donnant un vif coup de paume dans l’air en face du guerrier de l’espace, elle laissait son mouvement générer une onde de choc afin de frapper sa cible à distance. Après quoi, elle regagnait sa posture de combat en constatant l’efficacité de ses actions.

« Tu ne te laisse pas abattre, c’est déjà ça. »
Boneco
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 694
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Explosive Wave | Transposition
Techniques 3/combat : Final Spirit Cannon | Spirit Sword
Techniques 1/combat : Genkidama

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Sam 17 Fév 2018 - 20:15
Yukko était, contre toute attente, parvenue à encaisser mon assaut, la puissance dégagée par le choc vint pourtant enfoncer le sol tout autour de mon adversaire. Je grimaçais en constant les dégâts causés, je devais faire plus attention à ce genre de technique. Mon assaut se poursuivait, je continuais à harceler mon adversaire de coups de poings rapide tout en la faisant reculer. Il semblait que je prenais l'avantage, et je comptais bien en profiter. Dans mon élan, je décidais de tournoyer sur moi-même en lançant ma jambe de manière à lui porter un puissant coup de pied horizontale. C'était une erreur toutefois, puisque cet instant permis à la combattante de reprendre le dessus en contre-attaquant aussi rapidement qu'intelligemment. Alors que mon pied passait tout juste au dessus d'elle, elle attrapa ma jambe à la volée tout en me balayant d'un vif et large mouvement de jambe. Nous nous écrasions alors tous les deux, moi amortissant ma chute tant bien que mal à l'aide de mon bras droit, tandis qu'elle me répondait en me narguant. Je percevais à travers ses mots une certaine plaisanterie, mais il fallait noter une indéniable aisance de sa part quant à notre affrontement. J'avais peut-être réussi à la toucher, mais elle semblait tout juste s'amuser.

"Tu parles beaucoup, bas-toi plutôt !"

Répliquais-je à ses provocations, jouant le jeu plus qu'autre chose, en envoyant à nouveau un coup de pied vertical visant à la cueillir au sol. Yukko esquiva sans problème cet assaut désespéré en effectuant de nombreux sauts acrobatiques, s'éloignant à bonne distance par la même occasion. Je souriais, bien malgré moi, en constatant à quel point ce combat prenait une tournure intéressante. Je me surpris d'ailleurs à apprécier ce combat de la sorte, cela faisait une éternité que je n'avais pas pris autant de plaisir à affronter un adversaire, qui ne voulait pas ma mort qui plus est. Basculant mes jambes en arrière, je me relevais en les rabattants en avant tout en poussant avec mes bras, encore une fois de manière à suivre Yukko dans son jeu. Je m'apprêtais à repartir à la charge, mais je fus pris de court puisque c'est la jeune femme qui fusait en ma direction, interrompant d'un geste agile et rapide ses sauts périlleux. Une étrange aura doré la recouvrait alors, et sa vitesse semblait bien plus élevée qu'il y a quelques minutes... Quelle était cette technique ? Je m'apprêtais tout de même à l'empêcher de porter son assaut, jugeant qu'il serait préférable de l'interrompre juste à temps plutôt que d'essayer d'encaisser un tel assaut. Toutefois, elle bondit à une vitesse toujours aussi surprenante avant même d'arriver à mon niveau, j'avais grand mal à suivre ses mouvements puisque déjà elle avait transpercé l'air pour se propulser cette fois au niveau de mon dos.

Une nouveau coup de pied vint me faire perdre l'équilibre, tandis qu'un second me frappa d'une puissance prodigieuse au thorax. J'avais pris le coup de plein fouet, et mon armure n'avait pas suffit à encaisser le choc. Celui-ci avait été tel qu'une gerbe de salive s'était échappé de ma bouche, mais Yukko ne tressaillait pas et maintenait la cadence. Quelques coups de poings rapides m'atteignirent au visage, bien que je parvins à en parer la moitié en dressant mon bras gauche face à moi, tandis que le droit était occupé à encaisser tant bien que mal les nombreux autres coups qui frappaient mon torse. J'avais encore mal du coup porté précédemment, et j'essayais de préserver cette zone des autres attaques qui, à terme, pourraient m'être fatales. Finalement, je lançais rapidement mon poing afin de la frapper en plein visage et de l'interrompre à mon tour, toutefois elle esquiva, tout en me portant un uppercut au menton à toute vitesse... Ce coup ne devait pas m'atteindre, alors à travers un ultime effort j'esquivais le poing qui sembla presque traverser ma joue, tout en abattant mon coude sur la guerrière. Celui-ci, à ma grande surprise encore une fois, traversa ma cible... Il s'agissait en effet d'une image rémanente, c'était le deuxième fois que je me faisais avoir ! Je grimaçais de nouveau, redressant la tête pour constater que Yukko se tenait à quelques mètres de là tout en préparant une nouvelle attaque. Je ne compris pas d'abord lorsqu'elle frappa le vide de la paume de sa main, mais rapidement je constatais la différence de pression qui s'exerçait face à elle... Une véritable onde de choc se dirigeait tout droit vers moi, et j'eu tout juste le temps de dresser mes avants-bras face à moi pour encaisser les dégâts. Le choc fut tel qu'il me fit reculer sur plusieurs mètres en arrière, déchirant le sol sous mes pieds et laissant ainsi une grande trace pour chacun d'entre eux.

Je soufflais, ayant bloqué ma respiration tant la pression avait été intense, et j'entendais au loin la jeune femme me "complimenter" de manière toujours aussi sarcastique. Une goutte de sueur coula de ma tempe jusqu'à mon menton, avant de venir s'écraser à mes pieds. Elle était une adversaire redoutable, et ne me laissait que peut de répit... Toutefois je ne pouvais m'empêcher d'éprouver une grande satisfaction à mesure que notre affrontement se prolongeait, et je comptais bien lui faire comprendre à qui elle avait à faire avant l'arrivée du maître.

"Tu es une combattante admirable, Yukko, je me dois de l'admettre. Cependant, ne pense surtout pas que tu me vaincras comme ça, il va falloir donner tout ce que tu as !"

Après ce véritable défis, je repris une position de garde légèrement différente que précédemment, en effet mon bras droit n'était plus en face de moi mais rejoignait presque mon bras gauche au niveau de mon flanc, placé parallèlement à ce dernier de façon à m'assurer une réponse puissante en cas d'assaut direct. Je toisais un long instant mon adversaire, puis me décidais à reprendre les hostilités. Je bondis alors en biais sur la gauche, pour rebondir de même à droite et ce à plusieurs reprise. Je fonçais ainsi en slalome de façon à créer une ouverture dans sa garde, et frapper du côté qui paraissait le plus facile à briser. J'arrivais finalement par la droite, mais c'est pourtant sur sa gauche que je frappais en envoyant un coup de genou au niveau de ses côtes. Aussitôt, je tournoyais afin de passer sur son dos et de ce fait derrière elle, portant de mon bras opposé un coup de coude voué à lui "briser" la nuque. Une fois mon coup porté je bondissais en arrière de façon à prendre mes distances, reprenant une garde similaire. J'attendais de voir ce qu'elle avait dans le ventre.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8450
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Dim 18 Fév 2018 - 2:16


Le dernier assaut de Yukko avait été un franc succès. Vif, brutal et achevé par l’exécution d’une technique de kiai particulièrement difficile à éviter, il n’avait laissé que peu de chance à Boneco de s’en sortir indemne et pour la première fois du combat, l’un des deux acteurs faisait acte d’accablement. Ses halètements audibles rendaient bien remarquable la différence entre la condition des deux combattants et ce n’était pas faute à Boneco d’avoir essayé. Même si elle s’était plus ou moins alignée sur son niveau, l’état de Super Saiyan restait un avantage non négligeable pour la Patroller et sans doute aurait-elle eu beaucoup plus de mal dans ce combat sans celui-ci. Face à cela, l’adolescente ne put s’empêcher de lâcher un petit commentaire un peu piquant à l’attention de son honorable adversaire.

Le ton du compliment pouvait sonner moqueur mais il n’en était pas moins réel. Nombreux étaient ceux qui auraient simplement admis leur défaite face à la force écrasante de la demoiselle, ou auraient perdu leur sang froid en laissant leur mécontentement leur monter à la tête. C’était peut-être même un défaut que l’on pourrait reprocher à Yukko par ailleurs, et Boneco montrait donc une fois de plus la différence de maturité entre les deux protagonistes. En tout cas, il était clair que l’un comme l’autre prenaient grand plaisir dans cet affrontement, et il y avait de quoi. Le jeune homme aux cheveux ébouriffés se débrouillait admirablement bien face à Yukko, c’était un prodige en matière d’arts martiaux à n’en point douter et ce n’était pas tout les jours que la lycéenne pouvait profiter d’un petit combat à l’ancienne. C’était bien différent des batailles de gros kikohas et de coups en traitre comme celle qui avait mené à sa mort. Ce combat contre Boneco était le spectacle qu’elle anticipait pour son match au tournoi de Dösatz et à défaut d’avoir eu cette chance lors dudit championnat, le garçon à la queue de singe remplissait dignement cette tâche. Seulement voilà, la clémence de Yukko, qui était certes sans doute partagée par Boneco mais tout de même, était la seule chose qui permettait au guerrier de l’espace d’avoir une chance de suivre le rythme. Mais, faisant une fois de plus honneur à ses origines, ce dernier exprima son désir de voir Yukko à son meilleur niveau, affirmant qu’il s’agissait de la seule chance pour elle d’espérer gagner.

« Tout ce que j’ai ? Ne me fais pas rire, lui répondit-elle en gloussant, son regard taquin s’affinant. As-tu envie de mourir une seconde fois ? »

Mais Yukko ne pouvait résister à une nouvelle occasion de démontrer sa supériorité. Peut-être n’était-ce qu’une mauvaise blague mais la demoiselle allait accéder à la requête du guerrier de l’espace et lui montrer un aperçu de son plein potentiel. Ce serait chose facile puisqu’elle avait gardé son état de Super Saiyan jusqu’à présent, éliminant le besoin de passer par une phase de transformation potentiellement fatiguante et chronophage, il ne lui suffisait que d’augmenter son niveau d’énergie. Boneco allait donc être privé du spectacle de ce changement d’état mais cela ne risquait pas de l’épargner de la force d’un super guerrier de haut niveau. Une émanation d’énergie dorée vint épouser les formes de Yukko, c’était la même aura que lors de son vol du dragon, accompagnée d’un fort grondement similaire à un coup de tonnerre. Ses cheveux d’origine jaunes pâles sous la forme maîtrisée du Super Saiyan gagnaient une teinte ambrée bien plus pétante. Pour accompagner l’effet d’intimidation, la lycéenne perdit enfin son habituel sourire, sa mine adoptant un air bien plus sérieux et dédaigneux.

« Fais attention à ce que tu souhaites parce que tu pourrais l’obtenir. »

Occupant de nouveau sa pose de combat, l’adolescente laissait à Boneco le loisir de prendre les devants, après quoi ce dernier verrait son voeu exaucé et devrait résister à la différence de niveau qui les séparait désormais. Loin de baisser sa garde, Yukko restait d’autant plus vigilante que son adversaire risquait de redoubler d’efforts et de passer lui aussi au cran au dessus. Virevoltant de gauche à droite, le guerrier à la queue de singe rendait déroutante sa venue. En tout cas tel était le plan, mais la jouvencelle avait l’oeil, les mouvements de son adversaire suivaient un schéma assez précis qui était finalement assez prévisible. Ainsi, lorsque Boneco eut fini de creuser la distance, Yukko était prête à l’accueillir pour parer son coup, sauf qu’elle n’avait pas prévu que la frappe arriverait de l’autre côté. Le genou du Saiyan s’enfonça contre les côtes de la Time Patroller, celle-ci grimaçant de douleur intérieurement mais faisant les plus gros des efforts pour ne pas le laisser paraître au delà d’un serrement de dents. L’astuce de Boneco lui avait permis de surprendre l’artiste martiale, elle ferait en sorte que cela ne se reproduise pas. Par chance, elle se rétablit assez rapidement de cette offensive et ses réflexes de Super Saiyan lui permirent de garder l’oeil sur Boneco tout le long de son déplacement. Son coup de coude vint rencontrer la main de l’étudiante, protégeant sa nuque de cette frappe potentiellement dangereuse avant de repousser le membre de l’attaquant. Les yeux verts de la gamine restaient fixés sur le Saiyan dans chacun de ses déplacements.

Le jeune guerrier de l’espace s’était éloigné d’un bond mais cela ne suffisait pas à le mettre en sécurité. Armant son poing, elle exécutait le même mouvement que précédemment, en frappant l’air de sa paume pour abattre une onde de choc sur Boneco. Le guerrier à l’armure était habile, et il n’y avait que peu de chances pour que la même attaque fonctionne deux fois contre lui. Yukko n’utilisait cette attaque à distance que pour incommoder son partenaire, cachant ainsi sa véritable intention. Posant l’index et le majeur de son autre main sur son front, la super guerrière disparu subitement pour réapparaître directement dans le dos de Boneco, ayant fait usage de son Shunkan Idō. Son déplacement instantané lui permit d’envoyer un crochet droit contre le bas du dos de son adversaire, qu’elle fit suivre d’un coup de pied contre l’arrière de l’articulation du genou pour le déséquilibrer puis d’une autre frappe de la jambe en rotation inverse contre le bras du jeune homme. S’écartant rapidement sur le côté, elle vint ensuite saisir le bras précédemment visé à l’aide de ses mains et, d’un rapide fauchage des jambes et d’une rotation des hanches, fit basculer Boneco par dessus son épaule et contre le sol avec suffisamment de force pour le faire rebondir. Elle le laissait ensuite se rétablir de cet enchaînement, à la suite duquel il pourrait éventuellement remettre en question son choix d’affronter Yukko à pleine puissance. Ou au contraire, redoubler de détermination et voir si ses tactiques pouvaient venir à bout de la force d’un individu ayant su terrasser un Dieu-Démon.

« T’en as eu assez ? »
Boneco
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 694
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Explosive Wave | Transposition
Techniques 3/combat : Final Spirit Cannon | Spirit Sword
Techniques 1/combat : Genkidama

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Lun 19 Fév 2018 - 21:47
Ma jeune et non moins redoutable adversaire semblait avoir pris ma demande à la lettre, répliquant d'une manière quelque peu hautaine que je cherchais certainement à mourir une fois encore pour la provoquer de la sorte. Je restais donc sur mes appuies en constatant la soudaine démonstration de puissance qu'elle venait tout juste d'entamer. En effet, la guerrière aux cheveux désormais bien plus dorés venait de relâcher une aura semblable, faisant littéralement trembler le sol de la petite planète. Mes jambes elles aussi faillirent tressaillir sous la pression, je n'avais encore jamais fais face à une telle aura, et le niveau de puissance qu'elle dégageait alors était considérablement supérieur à tout ce que j'avais ressentis jusqu'alors. Je comprenais mieux, maintenant, comment elle avait été capable de vaincre un être semblable à ce Dieu-Démon... Je n'avais aucune chance de l'emporter. Yukko, une fois sa soudaine montée de niveau terminée, me lançait une ultime mise-en-garde liée aux propos que je tenais il y avait quelques instants. Elle n'avait pas tors, j'aurais bien mieux fais de me taire.

C'était ce que je pensais en premier lieu, toutefois je me repris rapidement en chassant ce sentiment oppressant qu'elle avait fait naître en moi. Je devais garder le sang froid, et réfléchir à un moyen de continuer ce combat honorablement. C'était bien ce que je voulais après tout, qu'elle me montre de quoi elle était capable, je n'aurais pas été satisfait de me battre contre elle sans qu'elle ne m'ait révélé son véritable niveau. J'allais tenter de lui faire honneur en lui livrant un combat digne de ce nom ! Déglutissant en reprenant un air déterminé, je m'élançais donc pour porter mon assaut en bondissant de côtés à chacun de mes pas. La ruse sembla porter ses fruits, puisque mon premier coup la toucha de plein fouet. Le second, malheureusement, n'eu pas cette chance puisqu'elle parvint à le parer du plat de la main. Elle avait réagit à une vitesse déconcertante, et c'est lorsque mon regard croisa le sien que je compris que ma vitesse n'était pas suffisante pour la prendre de court. D'un bond alors je reculais afin de prendre mes distances, tant la pression qui se dégageait de son regard me faisait trembler. Celui-ci avait changé du tout au tout, elle semblait bien plus sérieuse et déterminer à remporter ce combat, et je sentais également qu'elle était bien plus dangereuse... Je devais être plus prudent.

Yukko brandit son poing, et je repérais rapidement que ce mouvement était similaire à celui qu'elle avait effectué quelques temps plus tôt, elle s'apprêtait à m'attaquer une nouvelle fois de la sorte et moi comptais bien esquiver cette fois-ci. N'avait-elle pas d'autres ressources ? Pourquoi m'attaquait-elle de la sorte alors que je savais désormais à quoi m'attendre, d'autant plus que je pouvais largement prévoir la trajectoire de par la distance et le souvenir que j'en avais. Elle porta donc le coup une nouvelle fois, compressant l'air face à elle tandis que l'onde se propageait à toute vitesse en ma direction. Bien plus puissante et rapide, je savais tout de même suffisamment de quoi il était question pour parvenir à esquiver. Je bondis donc sur ma gauche, tout juste à temps puisque l'onde déployé par la guerrière déchirait déjà l'herbe sur une grande distance. Je regardais dans sa direction afin de concevoir ce qu'elle comptait faire par la suite, mais Yukko n'était alors plus à sa place.

"Commen-... ?!"

M'exclamais-je alors qu'un puissant coup de poing s'était écrasé contre mon dos. La jeune combattante à la chevelure d'or s'était déplacé à une vitesse tout simplement prodigieuse puisque je n'avais pas même perçu le moindre déplacement d'air... Peut-être était-ce dû à la pression produite par sa première attaque, mais dans ce cas alors avait-elle tout prévu ? Elle y allait sérieusement, et j'en payais déjà le prix... Quoi qu'il en était, sa rapidité n'avait d'égal que son habilité et sa force, puisque sans perdre un instant elle continua sur sa lancée pour me faire perdre l'équilibre d'un coup de pied dans le genou, ainsi que m'écraser le bras de son autre jambe. Aussitôt, elle m'attrapa ce même bras afin de me faire passer par dessus son épaule à travers une prise qu'il me sembla reconnaître, très certainement une prise typiquement humaine, qui entraîna mon corps tout entier à rencontrer violemment le sol dans un craquement sourd produit par la plupart de mes os et articulations. Cette fois c'était bien du sang qui s'échappa de ma bouche, et le choc fut tel que je rebondis à presque un mètre au dessus du sol avant de m'affaler tout simplement sans pouvoir faire un geste. Mon adversaire s'était arrêté, jugeant certainement que j'en avais assez vu et qu'il était préférable que je reprenne mon souffle avant de continuer. Je grimaçais tant la douleur était vive, et entendais à peine les paroles de Yukko qui visaient à me faire prendre conscience de la bêtise que j'avais faite, et du niveau qui nous séparait. Gisant ainsi au sol pendant un long moment, je me décidais finalement à me redresser, tant bien que mal puisque la plupart des mes membres tremblaient comme des feuilles, sous le regard de Yukko qui semblait presque amusée par la vision qui s'offrait à elle. Un adversaire en piteux état, voilà tout ce que j'étais.

Après de douloureux instants à essayer de me tenir sur mes jambes, je fini par y parvenir et portait de nouveau mon regard sur la puissante guerrière à l'aura dorée... C'est à ce moment précis que la chose me frappa. En effet, cette étrange énergie qui émanait d'elle ne m'était pas tout à fait étrangère. C'était cette même aura d'or que j'avais perçu lors de mon premier entraînement mental face à Beelax... Du moins j'avais comme un pressentiment, l'impression qui se dégageait alors de Yukko revêtant cette puissante émanation ne m'était pas totalement étrangère, cette impression m'intriguait alors énormement, à tel point que j'en oubliais presque la douleur et le combat que nous étions en train de livrer jusqu'ici.

"Dis-moi, qu'est-ce que c'est que cette aura si particulière, toute cette puissance que tu as libérée ?"

Lui demandais-je alors, dans l'espoir d'en apprendre plus sur cette puissance singulière qui m'était étrangement familière. J'espérais que Yukko puisse m'en dire plus à ce sujet, qu'est-ce qui nous liait elle et moi pour qu'une telle vision me soit apparu ? Je n'allais très certainement pas tarder à l'apprendre.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8450
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Jeu 22 Fév 2018 - 1:00


C’était peut-être prendre au pied de la lettre le commentaire de Boneco que d’afficher sa pleine puissance de Super Saiyan mais la demoiselle ne manquait jamais une occasion de prouver sa force aux gens qui en valaient la peine. Presqu’un privilège pour le guerrier à la queue de singe, ce dernier pourrait être témoin de la pleine maîtrise de la forme légendaire dont faisait preuve Yukko, un étalage de force qui était certainement des plus impressionnants pour le jeune homme au plastron d’armure. En tant que véritable guerrier de l’espace, il était normal que Boneco cherche à relever les plus grands des défis et en cet instant, la lycéenne allait lui rendre ce service, aussi douloureux puisse-t-il être. C’était sans abandonner son regard déterminé que le combattant aux cheveux noirs s’attaqua à la terrienne à l’aura doré et même si son premier coup fut un succès puisqu’il toucha effectivement l’abdomen de Yukko, ce serait le dernier qu’il allait porter du combat. La force démente de la Super Saiyan accompagnée de ses sens accrus nullifiaient le reste de l’offensive de Boneco, celui-ci se retrouvant rapidement en position défensive.

La suite et possiblement fin du combat était beaucoup plus déplaisant pour le jeune adulte à la coiffure en éclat. Esquivant la seconde onde de choc de Yukko, il s’était néanmoins retrouvé à la totale merci de la suite de l’enchaînement de l’adolescente qui s’était entre temps déplacée dans son dos en un instant grâce à sa téléportation. Boneco ne pu donc qu’être victime de l’offensive sauvage de la super guerrière, la différence de puissance entre les deux étant rendue écrasante et ne laissant aucunement l’occasion au guerrier de l’espace de pouvoir répliquer. Véritablement meurtri, le jeune homme s’écrasa contre le sol après avoir rebondit une première fois, crachant sous la douleur une longue gerbe de sang. Le commentaire un peu provocateur de Yukko ne parvint manifestement pas jusqu’à ses oreilles tellement il était occupé à se battre contre l’endolorissement. Malgré sa soif de combat, Yuko savait garder la raison et ne chercha pas à poursuivre son assaut à l’issue de sa projection, voyant bien que son adversaire qui peinait à simplement se lever ne serait nullement capable de continuer à se battre. Posant les mains sur les hanches, la jeune artiste martiale observait Boneco en rigolant. Malgré l’apparente gravité de la condition actuelle de son partenaire d’entraînement, elle savait que la physiologie de Saiyan de ce dernier lui permettrait de rapidement de remettre de ses blessures et même d’en sortir plus fort.

En redoublant d’efforts, Boneco réussi à se remettre sur pieds et ses mots expliquaient l'interrogation qu’il menait à l’attention du décuplement de puissance soudain de Yukko. Conservant son air suffisant, la sévérité de son regard se perdit au moment où elle abandonnait sa forme de super guerrier. Pour la première fois, Boneco pouvait constater l’apparence originale de la gamine, avec ses longs et lisses cheveux bleus coiffés en une couette particulièrement enfantine. Son aura perdit par ailleurs toute trace de ressemblance avec celles que dégageaient les guerriers de l’espace, Yukko s’apparentant quasiment totalement à une terrienne lorsqu’elle n’était pas transformée. Il semblait que le garçon à l’auréole ne connaisse pas la forme de Super Saiyan, ce qui n’était pas très surprenant.

« C’est le Super Saiyan. L’expression la plus éclatante de la force d’un Saiyan. Les guerriers exceptionnels, tels que moi, peuvent décupler leur puissance grâce à cette transformation. C’est une vieille légende Saiyan mais si tu n’a pas vécu sur leur planète, c’est pas étonnant que tu n’en ai jamais entendu parler. »

Voilà l’explication, en tout cas la plus simple possible. La jouvencelle se rapprochait de Boneco pour lui offrir une tape amicale de la main dans le dos, comme pour le récompenser et le remercier du combat qu’il venait d’offrir à Yukko. Bien sûr, il était possible que ce simple geste convivial entraîne une réaction particulière de la part du Saiyan qui était relativement lourdement blessé et pour ne rien cacher, c’était un peu ce que chercher à accomplir la demoiselle pour s’en amuser.

« Tu t’en doutes, ça s’acquiert au bout de longs efforts. Alors peut-être qu’un jour, à défaut d’atteindre mon niveau, tu pourras toi aussi être un Super Saiyan si tu continues de bosser ! S'asseyant ensuite sur la verdure de la planète du grand maître, Yukko étendit ses jambes contre le sol pour prendre ses aises. Elle continuait de regarder Boneco avec un sourire d’approbation. En tout cas t’es pas mauvais, j’en ai encore mal aux côtes ! Tu te débrouilles bien mais maintenant tu connais tes limites aussi. »
Boneco
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 694
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Explosive Wave | Transposition
Techniques 3/combat : Final Spirit Cannon | Spirit Sword
Techniques 1/combat : Genkidama

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Jeu 22 Fév 2018 - 13:45
Mon corps endolori tenait à peine debout, pourtant par respect ou simplement fierté je me devais de rester debout face à cette incroyable adversaire. Elle s'était mise à rire alors que je m'apprêtais à me relever, c'était alors bien clair que nos niveaux n'avaient rien de comparable... Je ne savais quelle sorte d'entrainement Yukko avait bien pu suivre, mais une chose était certaine désormais cela l'avait rendue considérablement forte. Il était avant tout question de cette étrange aura qui émanait d'elle, cette aura d'or toute particulière qui m'intriguait en tout point. Bien que je ne me prononçais pas, j'avais bel et bien admis ma défaite... Elle était totale, j'étais incapable de poursuivre le combat, et ça relevait déjà quasiment du miracle que je puisse me tenir debout. Dès le départ je n'avais aucune chance, toutefois je ne regrettais pas cet aperçu de puissance dont Yukko avait déniée m'en faire une démonstration, j'étais encore loin du puissant Saiyan que je m'efforçais de devenir... Et cette idée me ravissait en un sens, puisque j'avais encore beaucoup à apprendre et mon existence en ce monde n'était pas dénué d'intérêt.

Après mes quelques questions concernant sa soudaine démonstration de force, Yukko m'accorda un regard tout à fait différent alors que toute cette énergie disparu soudainement, emportant avec elle la couleur dorée de ses cheveux. A la place, une crinière bleutée, lisse et tombante ornait son jolie visage et ses grands yeux. Elle avait tout perdu de son aspect de guerrière, du moins en apparence, puisque la jeune femme avait presque l'air d'une enfant désormais. Je ne ressentais plus cette pression caractéristique émaner d'elle, la jeune combattante avait laissé place à une simple terrienne... Qu'est-ce que c'était ? Je m'apprêtais à lui demander ce que ce changement d'apparence signifiait, lorsqu'elle prit la parole pour répondre à ma précédente question. Super Saiyan ? J'avais bien entendu ? Cette appellation, elle me disait quelque chose. En effet, j'avais gardé quelques souvenirs d'enfance, lorsque ma mère me comptait la légende de notre peuple. Un guerrier légendaire aux pouvoirs dépassant l'imagination avait existé parmi les Saiyans, il était dit que tous les millénaires un guerrier tout aussi puissant verrait le jour et guiderait le peuple Saiyan vers la prospérité.

Bien entendu, je cru longtemps que ce n'était qu'une histoire pour enfant, voué à lier mon peuple pour éviter les guerres entra-saiyans. Mais aujourd'hui j'avais ce guerrier de légende face à moi... Et il n'avait rien d'un Saiyan.

"Je... Je comprends pas..."

Répondais-je doucement, perturbé par cette révélation.

"J'ai déjà entendu parler de cette légende, sur Végéta pendant l'enfance... Mais c'est... Comment ce fait-il que tu disposes d'un tel pouvoir ? Tu... Tu n'es pas une Saiyan !

Tandis que je continuais à lui poser toutes ces questions, Yukko s'était rapproché de moi afin de me porter un tape dans le dos tout en déclarant que moi aussi j'avais le potentiel pour utiliser un tel niveau de puissance, sans pour autant oublier de me rappeler que jamais selon elle je ne la rattraperais. Je grimaçais de par la douleur que m'avait provoqué ce simple geste amical, ma carcasse bien trop endommagé pour supporter ce genre de réconfort, bien que ses paroles parvinrent à m'arracher un léger sourire qui vint déformer mon expression de douleur à travers un horrible rictus. Je m'affalais alors à ses côtés, non seulement par fatigue mais également tant j'étais perdu dans mes pensées, avant de reprendre mon calme et de répondre aux compliments de ma camarade.

"Je te retourne le compliment. A vrai dire je ne pensais pas trouver un aussi puissant combattant dans ce monde, et j'ai du mal à croire qu'on ait pu venir à bout de toi... Aussi nombreux pouvaient-ils être. Je ne suis pas à ton niveau, c'est certain, mais si ce que tu dis est vrai alors crois-moi je ne tarderais pas à te faire de la concurrence."

Finis-je par clamer en laissant s'échapper un ricanement. En effet, bien que ma déclaration avait été volontairement portée sur le ton de l'humour, cette découverte qu'était le Super Saiyan ne me laissait pas indifférent. J'avais déjà eu un aperçu de cette puissance légendaire par le passé, au sein même de mon esprit, alors j'étais persuadé de pouvoir un jour arriver à maîtriser cette transformation... Une telle puissance me permettrait sans nul doute de rivaliser avec Beelax, très certainement de le vaincre, et finalement de mener à bien mon dessein. Yukko, notre rencontre n'était très certainement pas le fruit du hasard.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8450
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   Jeu 1 Mar 2018 - 12:15


Yukko avait donc révélé à Boneco le secret de l’existence du Super Saiyan, confirmant ainsi que la vieille légende du peuple des guerriers de l’espace n’en était pas qu’une. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une forme unique à un éventuel individu apparaissant tout les mille ans, la transformation permettait quand même à son utilisateur d’atteindre des niveaux de puissance tout à fait déraisonnables, comme pouvait le constater Boneco. Mais alors qu’il avait déjà le privilège de se voir présenté à cette incroyable état, le combattant au plastron n’était pas au bout de ses surprises puisque la demoiselle fit ensuite le choix d’abandonner sa forme de super guerrière afin que son partenaire d’entraînement puisse constater de la différence par rapport à son état normal. Le rapide processus de détransformation laissa place à ce qui avait tout l’air d’une terrienne tout ce qu’il y avait de plus moyen, à la grande surprise de Boneco puisque ce dernier venait de s’être fait dire que c’était une forme typique des guerriers de l’espace.

Boneco lui rétorqua alors qu’elle n’était pas une Saiyan, et il n’avait pas foncièrement tort. Descendante de multiples générations de terriens, la jeune fille n’avait hérité, en dehors d’une infime pointe de leur sang, que du caractère des guerriers de l’espace. Par chance pour elle, son talent naturel lui permettait d’accéder aux différents stades de transformation quand bien même elle était physiologiquement identique aux habitants de la Terre, du moins au premier abord. Mais puisque Yukko, une fois de plus, préférait éviter d’évoquer ce genre de précisions qui pourraient entraîner de plus amples questions sur ses origines, le jeune homme à l’armure ne devait se contenter que d’une réponse bateau mais collant finalement toujours avec la personnalité de sa locutrice.

« Non, moi je suis juste exceptionnelle ! »

L’adolescente s’était entre temps rapprochée du combattant à la queue de singe et pût constater que son geste amical eut l’effet escompté, voyant la face de son partenaire se déformer sous la douleur. Elle souriait de bon coeur, profitant de sa petite gaminerie. Loin de vouloir faire souffrir Boneco, elle considérait juste cela comme étant convivial et aimait apprécier les moments comme cela. Le Saiyan ne lui en voudrait aucunement, comme en témoignait la risette particulière qu’il s’efforçait à afficher. Les deux protagonistes finirent par s'asseoir par terre, détendant un minimum leurs membres fatigués par le combat tout en poursuivant leur échange. Le jeune adulte continuait d’exprimer à quel point il admirait la force de Yukko mais que sa compétitivité l'empêchera de tomber loin derrière le niveau de la demi-Saiyan.

« Moi aussi, j’aurais été bien surprise de rencontrer quelqu’un de mon niveau ! Sincèrement en vrai, t’es vraiment bon, mais de là à me faire de la concurrence, on peut dire que tu as de l’ambition ! »

Le jeune homme en armure avait en effet du chemin à faire pour espérer rattraper Yukko mais c’était justement ce genre de motivation qui poussait les gens de leur genre à donner le meilleur d’eux même. Savoir qu’un personnage aussi talentueux que Boneco cherchait à la dépasser l’empêcherait certainement de se reposer sur ses lauriers, malgré l’avance dont elle disposait. Cette compétition aux ramifications bénéfiques risquait, compte tenu du caractère de la demi-Saiyan en particulier, de débuter dès le commencement de l’enseignement de maître Kaio. Mais encore fallait-il que ledit maître ne daigne faire son apparition. Yukko ne voyait pas vraiment pourquoi il mettait tant de temps à venir, ne l’imaginant guère occupé sur cette minuscule planète, elle s’exprimait d’un ton légèrement agacé tout en fixant la petite maisonnette;

« Bon il en met du temps quand même. »
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   
 
L'entraînement de l'au-delà
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Kaio-