Partagez | 
 

 Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Empereur Palpatine
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Ven 9 Mar 2018 - 20:27
Sheev était face à un miroir dans une petite salle où régnait un calme béant, cette pièce modeste était une sorte de grand garde-robe ou l’Empereur changeait de tenue et se préparait pour ses soirées, ses événements et autres occasions de porter une tenue exotique ou simplement cordiale. Réajustant le col de sa tenue de soirée, le Maître Sith était resté sobre mais classieux, conservant des teintes de gris moyennes, il arborait un sympathique smoking. Se fixant dans la glace, l’homme sculptait son regard, prenant volontairement des mimiques inspirant la surprise, l’admiration, la fierté, il inspectait sa propre tenue sociale. Car il fallait bien dire qu’aujourd’hui, les guerres ne se déroulaient plus réellement sur les champs de bataille, mais dans de grands galas rassemblant les personnes les plus illustres de la galaxie, les plus grands manitous de la finance. Evidemment, cette soirée à laquelle allait participer notre Empereur n’est pas sa première, ni sa dernière, mais celle-ci allait être notable par son abondance d’informations ainsi que la présence, de nouveau, de son allié Jack.

La porte fut soudainement toquée de l’extérieur, certainement un valet de l’illustre Sheev qui désirait prévenir son Maître du départ prochain vers la tour H, un énorme gratte-ciel en forme de H au paroxysme de l’opulence. Ce fameux bâtiment était fermé au simple public malgré son impressionnante superficie dans la capitale de Dosatz, cette structure abritait des sièges de nombreuses sociétés, banques, bijouteries, centres de recherche... Ouvrant la porte, un serviteur en tenue de soirée pris la parole d’un ton calme et conciliant.

« Maître, nous vous attendons. »


Hochant la tête sans réellement répondre, l’Empereur suivit son interlocuteur, traversant les couloirs d’un vaste hôtel privé massivement protégé par des gardes, tourelles, robots de patrouilles, tous fournis par des sociétés privées, rien de propre à l’Empire Galactique.  Au fil d’une courte marche, Sheev parvint à une sorte de grand balcon au bout duquel se trouvait une plateforme portant un transporteur impérial gris aux longues ailes, une navette lambda. Prenant place dans le transport, le Sith fut emporté au travers du grand ciel sombre de Dosatz, la nuit était belle et étoilée, mais cette fois-ci, ce serait en intérieur que toute la soirée se passerait, loin de possibles feux d’artifice, dommage.

Après cinq minutes de voyage, la navette se posa sur une plateforme, une des nombreuses siégeant derrière le bâtiment, l’Empereur pris donc une entrée secondaire, parcourant une sorte de garage rempli de nombreuses autres navettes aux styles et colories différentes. A peine Sheev avait-il posé le premier pied dans le bâtiment qu’il sentait déjà l’odeur de l’argent, cette impression et cette pression ambiante, il sentait aussi des esprits faibles, il sentait le pouvoir qu’il avait sur les autres. Atteignant un ascenseur, accompagné de deux valet armées, l’Empereur du patienter quelques secondes dans la cage le temps de monter, pensif sur ce qu’il allait devoir dire à son meilleur allié.

*Je vais lui annoncer le recrutement du clone N-17, également des mystérieux transferts de fonds constaté à la banque globale…*

En effet, sans aucune raison, la Stinger Industry aurait transféré quelques millions de Zénies a l’Empire, il n’y avait pas de message compréhensible dans cette annonce, et bizarrement et juste après cela, la compagnie galactique avait disparue. Cette action était complétement imprévue, le fameux Boss Stinger avait-il rendu l’âme sans héritier ? Pourquoi avoir transférer une partie de ses fonds à l’Empire qu’il ne connaissait presque pas ? C’était curieux. En tout cas, les questions allaient devoir être posées ailleurs que dans l’esprit de l’homme aux multiples apparences, il était pour le moment l’heure de s’informer, mais également de se faire des amis dans les hautes sphères de Dosatz.

Toujours étroitement accompagné, l’Empereur avança dans un large couloir dominé par une dizaine de gardes armés de fusils Dahl, une nouvelle force d’armement, tout ce beau monde barrait la route au Maître Sith qui fut interpelé car un des soldats.

« Monsieur, papiers. »

Sheev s’approcha alors de l’homme, tendant une simple carte, celle-ci contenait une puce décrivant l’autorisation de passage, tout était sécurisé, id unique, empreinte digitale, rétinienne et scanner de voix. Evidemment, tout était en ordre, Palpatine usait d’un autre art que la force pour obtenir ce qu’il voulait, sa voix était porteuse de belles promesses, d’une pression militaire et d’une confiance sans égale.

« Tout est okey, bonne soirée Monsieur Palpatine. »

Hochant la tête, le garde ouvrit la voix et l’ancien Chancelier traversa de couloir gris et terne, sans doute blindé, pour passer une large porte le menant immédiatement dans un festival de couleurs et d’odeurs. En effet, les murs étaient tous colorés de bordeaux, d’olive ou d’or, de multiples tableaux aux différents styles décoraient ces mêmes murs. Plusieurs chandeliers illuminaient une salle de la taille d’un terrain de basket, éclairant une cinquantaine de personnes éminentes par leur intellect, richesse ou notoriété. Le sol était de marbre noir, meublé par de nombreux buffets, serviteurs, mais aussi sculptures de l’univers entier, donnant de claires différences de style décrivant le miracle culturel que représentait cet endroit.

Sheev s’avançait, ses gardes s’éloignèrent un peu, bloqués à l’entrée de la salle pour des raisons évidentes de sécurité, le Sith recherchait son allié Jack, mais jetait aussi un œil sur un potentiel représentant de la techno union ou de la fédération du commerce. Malheureusement, la soirée était dense, il y avait beaucoup de monde et l’on pouvait facilement se perdre dans les diverses discussions sujettes à la fraude fiscale, à l’investissement sur telle planète, au renversement de tel dirigeant pour avoir des richesses, tant de sujets qui n’importe qu’a cette caste supérieure. En s’avançant, Palpatine reconnu une sorte de scène, un petit podium ou les différents acteurs économiques pouvaient faire un pitch pour démontrer leurs géniales inventions, ou simplement faire de la pub. S’approchant d’un homme qui semblait rivé sur la scène, Sheev prit un air détendu et calme.

« Dites-moi, cette scène va-t-elle représenter quelques efforts d’investissement ? »

L’homme était un jeune PDG d’une compagnie d’hôtellerie, un grand noir aux cheveux ébouriffés courts à la tenue marine.

« Bien sûr, j’ai eu vent de la liste, il me semble que c’est une compagnie d’armement et technologie qui va se présenter, j’ai hâte de voir ça, je dois changer ton le système défensif de mes hôtels. »

Palpatine dériva son regard sur la scène, reconnaissant cet homme si distinct à la démarche singulière et confiante, s’adressant de nouveau à l’autre invité.

« Je pense que c’est une valeur sûre. »

Dit-il en décrivant le Beau Jack qui allait faire une belle entrée en scène devant cinquante des plus riches et éminentes personnes de cet univers.

Le Beau Jack
avatar
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 309
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1230

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Lun 12 Mar 2018 - 13:54
Et oui, mesdames et messieurs, le Beau Jack est dans le place et prêt à vous émerveiller des technologies qu’il a en sa possession ! Mais vous allez me demander : “comment as-tu fait pour être sur scène en ce moment-même? Et ta raison principale de venir ici n’était-elle pas pour dialoguer avec Palpoutine concernant les nombreux événements qui se sont déroulés depuis votre dernière rencontre?” Alors la réponse aux deux questions est simple : Oui. Ça vous suffit pas comme réponse? Très bien, on va faire un petit retour dans le passé rapide pour vous expliquer comment j’ai atterri dans une aussi bonne position pour vanter ma marchandise.

J’arrive, je me présente, je remarque que les gardes ont des armes confectionnées par DAHL et ils me laissent rentrer paisiblement sans faire gaffe à mes gantelets-flingues dans la masse puant le fric et l’eau de cologne. Je parle rapidement avec l’organisateur de la soirée pour m’informer de la façon dont il s’est procuré cet équipement pour son équipe : il s’avère que ces salauds m’ont battu à la première étape de la course pour faire propager leurs matériels en premier dans cette galaxie et que c’était leur premier client majeur. Je lui informe à mon tour de l’erreur monumentale qu’il a fait en faisant confiance à ces pseudo militaires même pas capable de maintenir une planète sous leur contrôle avant de fuir comme des lâches aux premières secousses. Oui, je parle bel et bien de Pandore, vous savez, ce gros caillou flottant dans l’espace que j’ai réussi à pacifier définitivement malgré la surpopulation de bandits et de faune meurtrière à grand coups de super-arme biologique éridienne et de tirs orbitaux. Je lui est proposé à la place le meilleur, c’est à dire un armement Hyperion. Le gérant semble intéressé par mon discours et me propose de faire un speech en face de tout le monde sur la scène. Quel est le nom de l’organisateur de ce gala? Qui a en à foutre? C’est ni moi ni Palatisse, donc il est d’une importance mineur au mieux.

Voilà, vous êtes content? Vous savez comment je suis maintenant en scène devant un public digne de ma grandeur, les hautes sphères de cette oligarchie vouée à la déchéance et à la disparition une fois que j’aurais mis ma main de velours sur cette planète touristique. Mais chaque chose en son temps : il est l’heure de faire une promotion de qualité. Je peux apercevoir d’ici par contre la véritable raison de ce voyage ; mon allié l’Empereur. Enfin bon, j’aurais tout le temps de lui parler plus tard. Je me place au milieu de la scène, mais surtout, j’y place un petit émetteur qui diffuse le logo de Hyperion dans les airs pour le rendre bien visible aux yeux de tout le monde dans l’audience.

“Hyperion, un nom qui vous est possiblement encore inconnu à ce jour mais je peux vous garantir que dans peu de temps, vous n’allez qu’entendre parler de nous à chaque discussion des grands de ce monde. Mais je vois vous demander, “en quoi vais-je m'intéresser à une entreprise multi-galactique ayant comme mot d’ordre de créer des produits digne des gens les plus intelligents de cette univers, c’est-à-dire vous et en particulier, moi, puisse m'intéresser?” Nous fabriquons et étudions bien nombre de choses mais nos spécialités, sur lesquelles je vais me concentrer aujourd’hui, sont l’armement et la robotique. Commençons par un sujet que tout le monde aime bien : les armes. Hyperion se concentre sur six types d’armes : les mitrailleuses…”

Aussitôt ce mot prononcé, le logo de mon entreprise est changé par un hologramme d’une de nos mitrailleuses en pleine rotation sur elle-même. Oui, vous avez compris, ils vont changer à chaque fois que je vais dire le nom d’une arme, pas la peine de le préciser à chaque fois, on y gagnera du temps. Je laisse le temps que le design est fait de tour sur soi avant de passer au suivant, le visuel à son importance, j’en suis le meilleur exemple.

“... Fusils à pompes… Pistolets… Fusils de précision… Grenades… Armes lasers… Mais vous allez me dire, “qu’est-ce qui fait que Hyperion est différent du reste de la concurrence?” C’est simple, futurs investisseurs : notre technologie de recul inversé. Quand vous tirez avec une arme lambda, vous avez toujours un recul monstre à gérer et vous devez prendre en compte la propagation des balles pour toucher votre cible. Mais pas chez nous ! Grâce à ce système, vous subirez aucun recul et vos munitions partiront dans une ligne parfaite peu importe le temps que vous tirez, vous assurant une précision incontestable sur le marché.  Pareil pour nos grenades, elle aspirera les gens non affiliés à vous vers elle pour être certain que l’explosion fasse mouche. Car bon, c’est bien beau de vouloir vanter d’avoir les plus armes les plus puissantes dans l’univers mais si vous ne touchez rien avec… Quel est sa véritable utilité autre qu’un trophée obsolète? Chez Hyperion, nous nous assurons que votre armement soit aussi précis que vous l’êtes.”

Des applaudissements, s’il vous plaît! Et bien sur que j’en ai, des gens étaient clairement conquis par mon speech et par ce que j’avais à leur offrir pour armer leurs équipes de sécurité, et eux-même pour la même occasion. Après, j’ai vu qui refusaient de frapper dans leurs mains en mon honneur, je prends note de leurs sales gueules pour que Quatre s’en occupe plus tard, ils ne manqueront à personne, c’est moi qui peut te le dire! Enfin bon, temps de passer à la partie deux de cet exposé; la robotique.


“Merci, merci, retenez vos applaudissements car je n’ai pas encore fini. Passons maintenant à la robotique ! Hyperion a toujours été sérieuse dans la progression de l’intelligence artificielle et des nombreuses manières dont elle puisse être utilisé. Laissez moi vous démontrer avec l’une des meilleurs inventions de notre firme : Le Porteur.”


Bien évidemment, le projecteur commença à diffuser des images 3D de porteurs dans les prochains scénarios que j’allais donner comme exemple. C’est pas beau la technologie?

“Comme son nom l’indique, il est à l’origine prévu pour le transport d’objets lourds que nous, humains, ne devraient pas nous embêter à transporter mais ne vous fiez pas à leur nom car il peut être tellement plus encore !. Il peut être utilisé à des fins domestiques comme s’occuper du ménage ou pour vous faire des mets de qualité pour vous et toute votre famille. Il peut tout aussi bien servir de garde pour défendre votre demeure ou vos nombreuses installations diverses. “Mais comment un simple robot peut faire autant ?” allez vous me demander : grâce à notre IA très développée. Elle passerait presque comme étant humaine mais bien sur, nous mettons en avant la sécurité. Beaucoup de développeurs oublient qu’une intelligence artificielle trop avancée peut avoir des envies de rébellions, mais pas chez nous! Nous nous sommes assurés que l’unité vous reste loyal, et à vous seulement, elle ne pensera jamais à vous désobéir ou de se rebeller. C’est comme un enfant mais en mieux, un enfant qui n’écouterait pas du hard rock, qui ne se droguerait pas derrière votre dos et que vous n’avez pas besoin de nourrir constamment. C’est pour cela que nos machines sont convoitées dans six galaxies entières, et bientôt, avec votre coopération, dans sept d’entre elles.”

Encore une nuée d’applaudissements, je déchire tout en ce moment. Encore les mêmes qui font la gueule, mais dites donc, ils veulent vraiment finir en oeuvre d’art grotesques et sanguinaires, ces types ? Enfin bon, ils le savent pas, et vu comment je m’imagine la façon dont ce psychopathe opère, ils le sauront jamais. Mais bon, voilà qui est fait, j’en ai fini avec ce discours, je descends de la scène et je vais directement voir mon allié tellement moche qu’il est facilement reconnaissable à travers la foule.


“Ah, mon allié, Palpatine, comment ça va? Qu’est-ce que tu me racontes de beau depuis notre dernier gala ? De mon côté, j’ai pu essayer ton petit cadeau et je dois dire que ça marche du tonnerre ! Tu aurais vu leur ville, pffou! Disparue ! C’était tout simplement énorme, hahaha !”
Empereur Palpatine
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Mer 14 Mar 2018 - 11:28
Une soirée haute en couleur tant par l’ambiance si particulière qui se dégageait de ce lieu distinct que de l’invité de marque qui faisait actuellement son speech devant une cinquantaine de riches investisseurs en peine d’armement performant.  Palpatine était rivé sur le Beau Jack qui démontrait de manière simple et directe ses facultés d’orateur, savoir persuader son interlocuteur était un art nécessaire à la constitution d’une grande fortune, il fallait trouver le client fortuné capable d’offrir des millions pour la plus fine des améliorations. Tout cet art, l’allié de Sheev semblait l’avoir acquis et entrainé, offrant dans une démarche confiante et dynamique un aperçu de quelques-uns des atouts de son entreprise, profitant d’affichages holographiques pour meubler ses propos. La salle respirait les paroles du Beau Jack, tous concentrés à savoir combien ils allaient investir pour les IA limitées que proposait le leader d’Hypérion, ou peut-être de quel type de fusils ils allaient acheter.

Avec une foule animée par l’envie d’acheter, le Beau Jack sortait inévitablement vainqueur de quelques clients, bien que certains ne semblaient pas emballés, sans doute des pro-DALH, la majorité de l’assemblé était conquise. Directement après son discours, le brouah léger de la soirée revint, les autres invités avaient changés de sujet de discussion en l’honneur de l’égocentrique, laissant ce dernier approcher Palpatine qui avait pu voir les talents de persuasion de son allié. De son naturel décontracté, le Beau Jack prenait des nouvelles de l’Empereur, ajoutant que le rayon de la mort installé sur Helios fonctionnait bien et qu’il avait réussi à rayer ses adversaires de la carte galactique. D’un sourire conciliant, Sheev prit à son tour la parole, répondant aux diverses questions et remarques de son collègue.

« Je suis content que mon arme te plaise, moins tu auras d’ennemis, plus tu auras de temps pour que nous étendions l’influence de nos partis à travers ce monde. »

Les bruits de pas, de rire et des discussions grasses battait son plein, obligeant Palpatine à demander une relocalisation de la discussion pour que les deux hommes puissent se comprendre.

« Bon éloignons nous un peu de la masse. »

Affirma le Maître Sith en se déplaçant près d’une des grandes baies vitrées donnant sur la capitale de Dosatz, à la hauteur de l’étage où ils se trouvaient, les deux alliés avaient une vue imprenable sur le reste de la cité. Eloigné des bruits parasitant la discussion, Palpatine reprit.

« Quant à moi j’aurais bientôt le soutien d’une flotte complète de mon empire et plus que cela, j’ai aussi recruté un soldat nommé N-17, il dispose d’incroyables capacités de combat, nous pourrons compter sur lui. »
Il fallait bien dire de quoi il était capable, c’est donc ce qu’allait faire le senior.

« Disons pour que cela te parle qu’il peut courir à plus de 25km/h, qu’il peut soulever plusieurs tonnes et affronter une dizaine d’adversaires entrainés au corps à corps sans soucis. »

Croisant les bras en fixant la ville un instant, il attendait simplement que son allié prenne note et qu’il ait le temps de faire ses habituels commentaires explosifs, après cela, l’Empereur poursuivit.

« Il nous sera utile, mais quant à toi, as-tu trouver des alliés ? »

Une réponse plus tard…

« Je voulais aussi te parler d’un problème assez particulier, disons que sans aucune raison, Stinger  Industry, le géant galactique de vente a transféré des millions de zenies à mon Empire, c’est une de tes idées ? »

Si c’était bel est bien le Beau Jack qui était derrière tout cela, ce serait un véritable éclat de génie, mais n’oublions pas que tout est possible avec ce riche égocentrique. Après avoir obtenu ses réponses, Sheev aurait bien alimenter d’avantage la discussion, cependant, deux gardes s’approchèrent des riches hommes, ceux-ci étaient les mêmes qu’à l’entrée. Visiblement, les deux militaires n’avaient que faire de l’Empereur, ils se focalisaient sur le Beau Jack, s’adressant uniquement à lui par ailleurs.

« Monsieur, veuillez nous suivre. »


Ces hommes avaient des fusils DALH, Palpatine le reconnu directement et s’adressa à eux en usant de toute son importance liée à sa richesse.

« Osez-vous nous déranger ? Nous sommes des hommes occupés, retournez à votre travail de garde. »

Soufflait Palpatine sans l’ombre d’un respect aux deux misérables gardiens de porte tout en se retournant vers le Beau Jack, mimant qu’il n’y avait pas de gardes pour continuer à parler.

« Donc, je disais… »

Enervé, l’un des gardes pris l’épaule de l’Empereur pour gentiment l’écarter, évidement le senior ne pouvait pas résister physiquement.

« Nous insistons, notre chef voudrait vous parler à vous, Monsieur Beau. »

Oui, le Beau Jack, il semblait demandé par l’organisateur de la soirée, et cela semblait important, assez pour déranger sérieusement l’Empereur, qu’allait faire le leader d’Hypérion ? Palaptine lui ne faisait rien pour le moment, laissant à son allié le loisir de réagir en suivant ou non les soldats.


Le Beau Jack
avatar
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 309
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1230

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Jeu 15 Mar 2018 - 11:04
Une audience conquise par mon intelligence et mon charisme hors-norme, en dehors de quelques parasites, et une autre rencontre avec mon allié pour qu'on parle de comment libérer cette galaxie de l'anarchie et des méchants : quoi de mieux pour commencer la journée? La destruction de Sanctuary et le début de la création d'une armée de super-soldats toxiques pour faire un génocide de monstres belliqueux est une meilleure façon, je dois l'admettre, mais ce sont des détails. J’annonce avec enthousiasme que l’arme fonctionne à la perfection, plus rien peut me résister maintenant et cela semble combler Palpabline qui est ravi que son arme de destruction massive me plaise, avant d'ajouter que la mort des pillards écarlates m’offrira du temps en plus pour me concentrer sur l’étendue de notre influence dans cet univers.

“T’inquiètes pas, je commence déjà à prévoir la vente de mes armes dans cette galaxie. Hera, ça te dis quelque chose?”

Selon mes éclaireurs, ça serait le lieu parfait pour commencer à me faire connaître en vendant mon armement de qualité… Enfin, je garde le meilleur pour moi-même et mon armée, bien évidemment, je vais pas mettre sur le marché de l’équipement qui pourrait me poser problème à l’avenir! Un minimum de logique, je vous prie. En parlant de logique, Paypaltine me propose de nous éloigner de la masse pour qu’on puisse parler sérieusement. J’ai aucune objection à cela, tout ce brouhaha entre mes futurs investisseurs me casse les oreilles.

On s’éloigne donc de la populace pour se mettre à côté d’une des nombreuses baies vitrées qui offrent une magnifique vue sur la ville. On est dans le coin chic de la métropole donc certainement que c’est agréable à regarder. Mais je suis pas là pour admirer le panorama. Mon allié me révèle qu’il aura bientôt le soutien d’une flotte complète de son empire et qu’il a recruté un soldat intitulé “N-17”. Bordel, encore un nombre. Il vante rapidement les capacités de sa nouvelle recrue : super vitesse, une force démesurée et une habilité au combat des plus déconcertantes. Hmmmm… Je demande à voir de mes propres yeux.


“Ouais, pas que je doute de toi mais j’aimerais voir cela de moi-même. Tente de le contacter pour que je le voie après ce gala, je connais le parfait moyen de le tester, héhé.”

Et quel est ce fameux moyen dont je parle? Le confronter à la faune de Pandore, bien sûr. Si il est aussi incroyable que Face Corrosive le dit, il devrait certainement survivre un round ou deux dans l’arène du Capitaine Cabrera à Wildlife Exploitation Preserve. Je tiens à m’assurer que quiconque rejoigne le Nouvel Ordre soit digne de mon intérêt et au moins en capacité d’affronter un Chasseur de l’Arche s’il en reste dans l’univers. Dans tous les cas, ça fera un joli spectacle à regarder. Ne nous inquiétez pas, je le connecterais à une New-U Station pour qu’il ait la vie sauve s’il venait à succomber aux hordes de créatures hostiles de la planète. Je vais quand même pas perdre les alliés que mon collègue met à ma disposition ! En parlant de cela, il me demande si j’ai pu trouver des alliés durant mes voyages dans ce trou à rat de la taille d’une galaxie. Et ben, mon coco, prépare toi à être surpris.

“Oh, tu me peux me croire, j’en ai trouvé et de sacrés numéros en plus. Tu te rappelles quand tu m’as dit de trouver des scientifiques et des ingénieurs? J’ai réussi à chopper l’un des grands noms du monde scientifique de cette galaxie, une certaine Mercury. Son intelligence et sa réputation n’a d’égal que son égo et son manque de respect mais bon, elle fera le taf... elle a intérêt. Enfin, avec une telle célébrité parmi nos rangs, les gens nous prendront directement au sérieux quand on s’imposera parmi les grands de ce monde.”

J’aurais peut-être dû faire mention d’elle durant mon speech, je suis certain que ça aurait vraiment captivé les gens. Mais bon, j’en ai pas eu besoin pour avoir l’attention de l’audience. De plus, elle aurait certainement utilisé cela comme une excuse pour me dire à quel point elle est essentielle au bon fonctionnement de ma compagnie chez elle. Et ben non, elle est aussi dispensable que le reste de mes employés. Enfin, elle le sera quand je n’aurais plus besoin de ses connaissances pour déverrouiller le secret du Slag et avoir ma solution contre les saillants.

“Puis, j’ai trouvé Gray Ashura, un type avec des capacités régénératives exceptionnelles. Non, vraiment, le type s’est littéralement arraché un bras pour en faire repousser un autre, comme ça. Il est également le génie derrière un petit projet dont je vais te parler plus en détails dans un endroit moins... peuplé. À bord de ton vaisseau par exemple. Certaines choses ne doivent pas tomber dans des oreilles vagabondes et curieuses.”

Je ne veux pas que ces barbares soit avertis d’une manière ou d’une autre de mon petit cadeau de bienvenue. L’effet de surprise est très important dans ce genre d’événement, vous voyez, et je serais outré si quelqu’un venait leur spoiler la chose. Enfin, le type souffrirait comme pas deux pour cela, je lui ferais regretter d’être né! Mais je suis trop malin pour en discuter ici, et oui, j’allais dire que vous devriez utiliser votre cervelle comme moi mais je sais que c’est impossible pour vous.

“Et enfin, Quatre… Oui, j’ai également un nombre parmi mes recrues, et le type est un expert pour s’occuper des gens trop… envahissants ou imposants dans nos futurs milieux d'intérêt.”

Je vais éviter de rentrer dans les détails avec ce type. Non seulement il baigne dans le mystère le plus total mais en plus, je veux pas que le vieux crève d’une crise cardiaque en voyant l’une des oeuvres de ce taré! J’ai encore les images en tête et je me retiens de gerber juste d’y repenser. Sérieusement, je suis certain que même les bandits de Pandore seraient dégoûtés par cela… Enfin, si ils étaient encore en vie.

Et puis, mon allié m’informe de quelque chose de très intéressant : lui aussi aurait reçu des fonds de la part de la Stinger Industry. Il attribue cet événement à mon génie, ce qui est flatteur bien sûr, mais également faux. La situation devient de plus en plus intriguant. Autant l’en informer.


“Autant ce serait au niveau de mon génie, autant ce n’est pas l’une de mes idées. En vérité, j’ai également reçu des fonds de la part de la Stinger Industry sans aucune explication. La seule chose que je sais, c’est que la Flèche d’argent, le QG de la compagnie, s’est crashé sur Hera à la suite de la transaction. Normalement j’en aurais rien à foutre, mais je voulais ce Boss Stinger dans mes connections. Faut vraiment qu'on enquête là-dessus. Sinon, tu es sûr que ce sont juste des millions que tu as reçu? Car de mon côté, je m’approche du gazil...”

Et je me fais couper la parole par un abruti irrespectueux qui est l’un des gardes de la soirée. Ils veulent que je vienne avec eux? Avec leurs armes décadentes DAHL? Ouais, ils vont bientôt passer à du Hyperion après ma publicité sur la scène. Mon allié prit la parole à ma place et les remit à leur place… pour quelques secondes, avant qu’il l’écarte comme un moins que rien en insistant pour que je les accompagne voir leur chef. Soit c’est un représentant de DAHL, soit c’est l’organisateur dont le nom m’importe peu. Dans les deux cas, je vais les suivre, ça pimentera la soirée. Mais d’abord, je vais leur remettre les pendules à l’heure.

“Déjà, c’est Monsieur Beau Jack! C’est pas compliqué de le dire en entier, ça va pas vous tuer! Deuxièmement, pas la peine d’insister davantage, je vais vous suivre, à la seule condition que mon collègue soit de la partie, ça vous va?”

Les conditions étaient posées, est-ce qu’ils allaient les accepter? Bien sur que oui, je vois pas de raison pour lesquelles ils refuseraient. De toute manière, même si ils acceptent pas, je vais me laisser guider, je suis bien trop curieux pour refuser.


Dernière édition par Le Beau Jack le Mer 21 Mar 2018 - 9:15, édité 1 fois
Empereur Palpatine
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Lun 19 Mar 2018 - 19:13
L’éminant gala semblait prendre un coup dans l’aile, l’arrivée soudaine de deux gardes avait mis un terme à la discussion entre Palpatine et le Beau Jack de manière brutale et froide. Incapable de faire physiquement le poids face au plus direct des gardiens, l’Empereur s’était fait simplement repousser avant de constater qu’il n’était pas le centre d’intérêt des deux perturbateurs, en effet, ils voulaient le leader d’Hypérion. Mais l’allié du Sith n’était clairement pas amusé par la témérité de ses deux interlocuteurs, annonçant d’un ton arrogant à la voix enrouée qu’il s’appelait « Beau Jack » et non pas « Beau », ajoutant qu’il viendrait à condition que Sheev soit aussi de la partie.

Hochant la tête pour appuyer son approbation, L’empereur s’en remettait lui aussi au bon vouloir du garde prédominant qui ne semblait pourtant pas en accord avec la proposition de Monsieur Beau, agitant la tête.

« Non, hors de question, vous venez avec nous. »

Soupirant, Palpatine s’adressa à son allié d’un air conciliant et calme, inutile de s’énerver face à de tels gorilles, ils n’auraient de toute manière aucune chance en combat réel face au Beau Jack.

« Va avec eux, ne t’en fais pas. »


Finalement, la tension eu le loisir de redescendre, le chef d’Hypérion accepta la proposition, traversant le grand hall en suivant les deux gardes armés, laissant Palpatine seul de nouveau. Cela laissait au moins un instant au vielle homme pour repenser aux diverses réponses que lui avait offert le héros de Pandore. Dans un premier temps, Le Beau Jack était bien heureux de savoir que l’Empereur galactique avait recruter un soldat mercenaire d’élite, il souhaitait même le mettre à l’épreuve, quelle idée, il faudra évidement penser à lui donner le contact quand ils se reverront.  Par la suite, le jeune homme présenta deux recrues, une scientifique apparemment égocentrique, point similaire direct avec Le Beau Jack, mais aussi très ingénieuse, un deuxième point commun. La seconde recrue semble être un certain Gray Ashura, un être à la forte faculté de régénération, passant rapidement à un projet dont il voudrait parler en privé, loin du gala, une action compréhensible. Palpatine se demandait donc quel était ce projet, cette fameuse idée qu’il avait, sans doute un moyen de conquête, ou un instrument pour y parvenir, tel était les objectifs de l’homme représentant la firme galactique d’armement.

Par la suite, les deux hommes avaient eu le temps de converser au sujet des mystérieux transferts de fond de Stinger Industry, des millions, voir des milliards de Zenies qui ont transités dans les comptes de l’Empire, offrant une portée économique accrue, l’allié de Sheev était forcément derrière cela. Mais malgré tout, ce n’était définitivement pas Le Beau Jack qui avait émis se transfert, en effet, cela semblait être une transition de fonds volontaire, Palpatine en avait été étonné, il faudra étudier ce drôle d’événement.

Donc tout est à faire plus tard, plusieurs enquêtes devaient être menées, mais pour le moment, Sheev devait aller sauver le Beau Jack.

« Je devrais avoir 5 minutes devant moi. »

Souffla le Maître Sith en sortant d’une des poches de sa veste un dispositif de communication.

--- Plus loin ---

Les deux gardes firent traverser au Beau Jack une multitude de couloirs déserts, tous joliment décorés au style richissime de l’immeuble entier, mais personne n’y circulait, un beau gâchis de moyens. Mais au bout d’une bonne minute de marche, les trois hommes parvinrent face à une porte double gardée par quatre autres hommes, cette fois, ce n’était pas de simples gardes, mais simplement des hommes de main de DALH portant une armure vert kaki complète ainsi que de fusils d’assaut cohérents à leurs accoutrements. Le groupe fit donc halte devant la porte, l’un des garde-porte prit la parole de sa voix grave de brute.

« C’est lui ? Qu’il entre, le boss veut lui parler. »

S’écartant, les cinq hommes laissèrent passer l’égocentrique de service qui se retrouvait dans une nouvelle salle d’environ 40 m², elle était dominée d’une grande baie vitrée donnant sur la capitale et de murs gris assez ternes sur les cotés droit et gauche de la salle part rapport à la porte. Au centre de cette pièce, un bureau avec un homme assis, ce dernier était en chemise grise, portant un chapeau melon. En se levant de sa chaise, ce mystérieux homme révéla son visage, en fait, il portait le monocle, une moustache chinoise et semblait pourtant n’avoir que la trentaine, qu’est-ce que c’était que ce hipster ?

« Vous êtes donc arrivé mister Beau. »

Annonça l’homme avec un accent russe assez mal fait.

« Je savais que vous étiez malin, mais au point de trouver mon nouveau QG, ohoh, браво! »

Ce qui semblait être un des leaders de DALH se mit à applaudir, puis fit une proposition à son invité.

« Mais je ne vous ai pas fait venir pour rien Monsieur Beau, en fait, comme vous l’avez surement deviné, je projette de détruire cette ville. »

Qui aurait cru que le Beau Jack irait comme part hasard dans le bâtiment QG secret de DALH, c’est surprenant, et maintenant, ce mystérieux leader semble croire que le héros de Pandore a découvert tous ses plans, plutôt ridicule comme situation. Ayant révélé bêtement son plan, l’homme au monocle agita son bras assez follement en parlant, donnant ainsi plus de relief dans ses propos tout en ayant l’air d’un provocateur agressif désireux d’annexer Danzig.

« Mais je n’ai pas encore perdu ! Vous êtes même tomber dans mon piège ! »

Dit-il tout fort alors que des hommes de mains placèrent leurs fusils dans le dos du leader d’Hyperion qui se retrouvait forcé d’avancer dans la salle pendant que le fou furieux parlait encore.

« J’ai trouvé un adversaire à votre mesure !  Un rat grand comme ça ! »

L’homme avait les deux mains écartés d’environ 10 cm, ce qui faisait la taille d'un petit rongeur.

« Heu je veux dire comme ça ! »


Le bras droit, visiblement robotique du boss fit un large mouvement latéral, allongeant ce dernier pour qu’il fasse quasiment la largeur de la salle, en gros, l’écart était maintenant de 4 mètres entre les deux mains. Une goute de sueur coulait alors du front du grand méchant qui esquissait un sourire bêta.

« Alors ? On a peur ? »

Ramenant ensuite son bras droit à sa taille normale, le chef de DALH pointa du bout de son bras gauche un des murs latéraux, le droit, reprenant la parole en appuyant sur le bouton d’une télécommande qu’il venait de sortir de sa poche.

« Et il va sortir par-là ! »

Une portion du mur se retira alors, haute d’environ un mètre pour un de large, ce n’était donc pas si grand que cela pour abritait un rongeur hors normes. Mais presque directement, un museau sorti du petit passage, un énorme museau, puis une tête, en fait, le rat était réellement géant, mais n’arrivait pas à passer le petit trou qui n’avait sans doute pas été essayé avant le fameux « plan ». Grommelant, le leader fou hurla à certains de ses hommes l’ordre suivant.




« Grr ! Étant donné que Monsieur Beau a toujours un coup d’avance, on va voir s’il pourra esquiver ça ! Tuez-le ! »


Les six gardes présents dans la salle braquèrent leurs fusils vers leur prisonnier, tirant à tour de rôle pour éliminer le minable et faible représentant d’Hypérion.

« Explosez le ! »

Les portes s’ouvrirent pendant que les six hommes tiraient, libérant encore plus de gardes, ceux-ci étaient armés de stunstick, quel heureux hasard.

Après quelques autres secondes, c’est carrément une dizaine de psycho qui firent leur apparition, ces derniers ne semblaient appartenir à aucun camp, tuant les gardes de DALH et attaquant en même temps le Beau Jack. Évidement, l’arrivé des bandits n’était pas prévue, surtout ici, il semblerait que notre cher homme au monocle ait mal calculer ses plans.

« Merde ils devaient arriver dans la salle du gala ! Pas ici ! »

Jetant un coup d’œil à droite puis à gauche, le chef de DALH appuya sur un bouton rouge situé sur son bureau, séparant son bureau du reste de la salle d’une grande vitre de verre, le malin avait un rire fou.

« Alors ? Essaie de me choper ! »

Aussitôt, le « carré » de la salle protégé par la vitre blindée descendit comme un ascenseur, laissant un grand trou au milieu de la pièce en plein chaos, le fou se riait de la situation ridicule que traversait le Beau Jack tout en se rendant compte de son propre génie. L’ascenseur du méchant descendait à une vitesse folle, heureusement, la tour était très grande ce qui laissait presque une minute au délireman pour observer à son tour la beauté de la sublime mégalopole.






Le Beau Jack
avatar
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 309
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1230

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Mer 21 Mar 2018 - 18:11
Et bien, voilà qu’ils se montrent insistants, je dirais même plus, persistants. En quoi avoir un bon papi sans défense qui m’accompagne est problématique? Sauf si on cherche à m’isoler totalement pour me faire disparaître sans laisser aucune trace, peut-être? Bah quoi, vous pensez vraiment que c’est ma première tentative d’assassinat ? Enfin, je suis généralement pas dans cette position, je suis celui qui bute les gêneurs en les amenant sur Hélios pour les faire taire définitivement, par un sas en principe. Qu’une moitié tombe dans le piège néanmoins, faudrait que je pense à un nouveau stratagème si on commence à l’utiliser contre moi dans d’autres univers. Mais bon, je vais jouer le jeu. Après tout, qu’est-ce qu’ils ont face à moi, à part des armes obsolètes et une attitude aussi grossière que je suis irrésistible à la gente féminine ? De plus, Palpatine ne semble pas vexé qu’on le prive d’un tel spectacle, mais bon… Faut penser à son petit coeur. Allez, temps de suivre cette bande d’incapables jusqu’à leur chef.

Vous savez ce qui est con par contre ? Les deux gorilles sans cervelles marchent devant moi. C’est complètement idiot, je pourrais en profiter pour prendre la poudre d'escampette ou je sais pas moi… Me remplacer par un hologramme copiant à la perfection ma manière d’agir et utiliser mon occulteur pour être sûr de ne pas me faire fusiller par un peloton d'exécution surprise. Si j’ai été trop subtil pour l’audience, c’est ce que je viens de faire. Mon atout jetable sera acteur de ce scénario pendant que je retournerais dans la réception… néanmoins, je suis trop curieux pour laisser le show à une doublure. Je vais rester invisible et suivre le troupeau. N’est-ce pas là un plan de génie ? Je regrette juste l’absence de pop-corn pour mon estomac alors que j’admire ces imbéciles s’en prendre à une illusion. Bon, vivement qu’on arrive, c’est chiant de parcourir des couloirs sans fin, la décoration est d’un inintéressant affligeant.

Alors, me voilà devant une porte double tellement stéréotypée du grand méchant pas beau de jeu vidéo que j’en baille. Les gardes ont enfin suffisamment de matière grise pour se retourner et admirer mon hologramme faire de même. Les soldats en face porte des tenues similaire à celles de DAHL, à l’exception de la couleur kaki qui est assez bizarre chez eux, ils privilégient les tenues grises en général. Qui sait, peut-être une nouvelle unité spécialement entraînée pour l’assassinat politique ? C’est tout sauf astucieux, un tel accoutrement serait plus adapté pour des opérations dans des jungles ou des forêts mais bon, qui suis-je pour juger ? Juste un type suffisamment génial pour créer des unités robotiques kamikazes pour exploser à la gueule des méchants, c’est tout !

Enfin, on m’ouvre les portes vers le crétin qui pensait pouvoir s’opposer à moi. Qu’est-ce qu’on a là? Chapeau melon, monocle à l’anglaise et une moustache chinoise tout droit sortie d’un vieux film d’arts martiaux. Ouais, c’est pas quelqu’un que DAHL engagerait, les types sont trop à cheval sur les traditions militaires à l’américaine pour laisser ce genre d’habits et de pilosité passer. Mais qu’est-ce que c’est ce délire ? Un type qui a acheté les services de la compagnie adverse ou juste un taré qui a attaqué l’un de leurs convois pour s'accaparer leurs équipements pompeux ? Je viserais pour la dernière option personnellement. Et voilà qu’il commence à parler et faire la même erreur que ses troufions de bas étage. Je vais laisser mon hologramme interagir avec ce con pendant que je me faufile derrière lui et attendre le parfait moment pour frapper.


“BEAU ! JACK ! BEAU JACK ! C’est pas compliqué, mince !“

Et en plus il a un accent russe, ce type. Jamais il passerait dans DAHL, le pauvre, il a tout les clichés anti-américains imaginables et voir même plus. Il manque plus le drapeau iranien et qu’il tente de faire à ma doublure un “Camel Clutch” et j’ai le bingo quinté + ! Apparement, je suis censé connaître le type vu comment il me cause… j’ai aucun souvenir du gars, et vu son esthétique, je me serais souvenu d’un cas pareil !

“Euh, ouais… je te connais pas, papi, je suis venu ici pour faire passer le message que Hyperion est l’entreprise dans laquelle il faudrait investir pour l’avenir. Vous… en dehors d’un mauvais design de méchant dans un film d’espionnage, vous ne me dites rien !”

Ok, le type veut complètement raser la ville ! Super, un autre malade à stopper, comme si j’ai que ça à faire ces derniers temps, j’ai une galaxie à pacifier, moi ! J’ai pas que ça à faire d’empêcher Jean-Badguy de vouloir assujettir le monde ou des conneries dans le genre. Et sa façon d’agiter ses bras comme un octopus est tout simplement ridicule, je devrais faire gaffe à ce qu’il rentre pas en contact avec moi en s’agitant ainsi. Ça serait complètement con de se faire repérer ainsi. " Mais je n’ai pas encore perdu ! " Ah ouais? La seconde que tu m’as fait perdre à écouter tes conneries t’a été déjà fatale ! Je me tiens en ce moment-même derrière toi et j’attends l’instant opportun pour t’en caler une en plein tête.

“Wow, j’aurais jamais vu cela venir, je suis impressionné… non, vraiment, je le suis… quel piège !”

Ouais, il y va un peu fort l’hologramme dans le sarcasme, j’ai l’impression d’entendre un adolescent qui essaie d’être cool face à ses parents qui viennent de le punir de console pour un mois. Je suis pas comme ça ! Faut vraiment que je fixe cela quand j’aurais le temps. C’est ça, fait avancer mon hologramme dans ta salle et voyons ton plan si ingénieux. Un adversaire de taille pour ma perfection ? Vas-y, montre moi cela ! … Un rat de cette taille ? Tu te fous de moi ? Je vais le buter maintenant pour cette insu… Ah, son bras est robotique et il atteint le plafond de la salle. Quatre mètres, hein? Ok, ça va être drôle, surtout comment tu vas le contenir une fois qu’il aura buté ma doublure digitale.

“Mouais, ça se voit que tu as jamais été sur Pandore, gamin ! Balance ton animal de compagnie que je le déboite !”

Le bras revient à sa taille normale, je note si je viens à me faire repéter. Il pointe vers un trou d’un mètre dans le mur… dont le museau du terrifiant monstre dépasse… juste son museau… PFFFHAHAHAHAHAHAHAHA ! HAHAHAHA ! MERDE ! C’est quoi ce plan foireux ? Même le professeur Nakayama a de meilleures stratégies pour me draguer. Mon hologramme aussi se paye une barre, nos deux rires combinés forment une sorte d’écho qui fait flipper certains gardes dans l'audience. Il doit me prendre pour un dieu à ce rythme. Autant j’en suis proche,autant je ne le suis pas… encore ! Oh, monsieur est triste et lance ses sbires contre mon double ? Vas-y, détruis-le, j’en ai rien à foutre ! Voilà, tu as tué le Beau Jack, enfin, une pâle copie je dois dire. Il aurait pu mieux faire son rôle en étant moins sarcastique et un peu plus héroïque au lieu de se laisser dézinguer aussi facilement. Et là, retournement de théâtre, il y a des gardes avec des stunsticks qui rentre dans la salle et puis, des psychos qui attaquent tout le monde ! Apparemment, le Mastermind voulait les lâcher sur la réception. Cet amateur... Première règle quand on négocie des plans avec des bandits : être sur qu’ils soient suffisamment sains d’esprit pour comprendre le pouvoir de l’argent. Et c’est pas le cas, comme on le voit présentement. Il appuie sur un bouton et pouf, une vitrine entre le bureau et le reste de la salle et d’un coup d’un seul, ça devient un ascenseur… Halala, il a vraiment pensé à tout… enfin, sauf à mon génie supérieur, bien sur.

Allez, j’en ai ma claque d’être passif mais voici la question. Pendant que ce malade se marre comme un écervelé, je me demande : comment j’vais pouvoir bien le buter? Tir dans la tête, strangulation, explosifs, jeté à travers la vitre vers une chute sans fin et certainement mortelle ou un bon coup de pied dans les couilles avant de lui tirer une balle dans la tête ? Et si à la place, je le questionnais sur ses origines ? Ouais, j’ai du mal à croire que DAHL serait suffisamment désespéré pour engager un tel cas social avec des plans aussi farfelus. Ouais, je sais comment procéder maintenant. Une bonne patate dans la gueule suivi d’une restriction contre son bureau de merde pendant que je le questionne. Ce que je viens de l faire, au passage.


“Alors, monsieur le grand méchant du jour, j’ai plusieurs questions pour toi et NON, ce n’est pas “comment tu t'appelles ?” tout le monde s’en fout ! Plutôt, d’où tu viens et tu bosses pour qui ? Ça m’est clair que tu es pas de chez DAHL.”

Allez, on prend d’un coup sa tête pour la cogner deux trois fois contre la table, c’était pas forcément nécessaire mais ça me fait plaisir donc vos gueules!

“Et tu vas me répondre plus rapidement que ça avant que je t’envoie faire un vol à travers la vitre ! Ou que je tire une balle dans la tête… ou encore que je t'étrangle… tu sais quoi, avant que je décide comment je te bute, ça sera plus simple !”

Voyez-vous, les héros se posent les vrais questions.
Empereur Palpatine
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Dim 25 Mar 2018 - 12:19
Le Beau Jack avait une fois de plus prouver son ingéniosité et son assurance en bernant à la fois les gardes et le méchant, quel homme tenace et intouchable il faisait, se profilant, invisible dans le dos de celui qui se pensait déjà sorti d'affaire. En effet, alors que l'ascenseur secret de l’usurpateur s’éloignait de la zone de conflit bien trop chaotique pour être décrite, le leader d’Hypérion avait le loisir de choisir le coup qu’il allait donner à son adversaire imprudent. C’est donc après une courte et inarrêtable manœuvre que l’homme au monocle était paralysé contre son propre bureau, grommelant suite à la frappe qu’il avait reçu en plein visage et qui avait brisé ce même monocle.
Le Beau Jack était clair, il voulait des réponses sur le chef hypothétique du méchant du jour, ce dernier avait l’air affolé et effrayé, il bégayait avec son accent russe prononcé, en sueur.

« C’est bon ! Je vais tout vous dire ! »

Avant de pouvoir faire quoi que ce soit de plus, l’impatient Jack fracassa le visage du Hypster contre la table quelques fois, c’est maintenant le visage en sang et sans chapeau que l’homme se prétendant de DALH parlait.

« Enff… »

Alors qu’il s’apprêtait à parler, le stupide adversaire de monsieur Beau tapa sa tête contre un nouveau bouton de son bureau, c’était un bouton rouge situé sur le premier bouton rouge, une urgence urgente. Dès qu’il eu toucher à ce bouton, le sol de l’ascenseur disparu, laissant les deux hommes tomber dans le vide à plusieurs centaines de mètres de haut, fier de sa stratégie, le boss hurla haut et fort à sa victoire.

« Encore trop bête monsieur Beau ! On se reverra une autre fois ! »

Tel inspecteur Gadget, le Hypster déploya au sommet de son crâne un système d’hélices sortant directement de sa boite crânienne, lui permettant de voler sans aucune difficulté, mais de manière ridicule également. Ricanant comme un idiot, le méchant s’éloignait du building, laissant cette soirée se finir tel qu’il l’avait prévu : Avec la mort du Beau Jack, puis la destruction de la ville. Après deux minutes de vol, le mauvais se retrouva sur le toit d’un nouvel immeuble proche, là ou plusieurs autres de ses hommes l’attendait. Le boss se prononça rapidement, il voulait que Dosatz soit vite détruite. Les ordres étaient donc simples, sur le toit de l’immeuble il y avait de gros canons de mortier, bon okey, la police de Dosatz n’est pas hyper-active, je vous l’accorde. Cependant les canons n’avaient pas simplement pour but de lancer des projectifs explosifs, ho non, il tirait juste des bandits, ouais, des groupes de bandits et aussi des skags, en même temps. Le plan de l’homme russe était parfait, bien que les skags mangent les bandits, le chaos alors provoqué est total, c’est parfaitement le but recherché, de plus, il comptait bien tirer des salves avec seulement des bandits ou des skags.

C’est donc après quelques autres minutes d’attente et de préparation que le méchant exécuta son plan démoniaque.

« Tirez sur l’immeuble ! »

Les mortiers tirèrent donc tous en cœur vers la réception, cependant, avant de toucher l’immeuble en lui-même, les projectiles explosèrent, en effet, des tirs lasers avaient percutés les obus depuis plusieurs autres immeubles de la ville. Système de sécurité ou intervention miraculeuse, la première salve n’avait servie à rien. Serrant les poings et grommelant son mécontentement, le méchant du jour ordonna une deuxième salve, cette dernière était uniquement destinée à une rue proche du gala, et encore une fois les obus furent cible de tirs. Cependant, un obus parvint à percuter le sol ! Libérant une dizaine de bandits dans la rue, ces derniers tirant immédiatement sur tout ce qui bougeait.

Levant le bras vers le ciel, le boss était très heureux de sa modeste victoire.

« Victoire ! »


D’autres tirs allaient survenir si le légendaire Beau Jack n’intervenait pas.


Le Beau Jack
avatar
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 309
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1230

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Ven 30 Mar 2018 - 15:08
Je suis tout simplement un génie. Berner ces idiots était aussi simple que voler une arme à feu à un bambin pandorien. Et maintenant, j’ai entre mes mains le salaud qui a entrepris une piètre tentative d’assassinat sur ma fantastique personne ! Je vais pas vous mentir, c’est extrêmement cathartique de cogner en boucle sa tête contre son bureau, je devrais essayer de le faire en rythme avec quelque chose… quoique, ça serait me rabaisser au niveau de ces Echo-casters, et je vaux largement mieux que cela. Au moins, mon boulot n’est pas en risque constant de ne plus exister dans les prochaines années !

Enfin, revenons aux faits, qui sont que je suis en train de démonter la face du méchant au point de faire virer son chapeau melon dégueulasse et de détruire son petit monocle prétentieux. Le pauvre a son visage ensanglanté, comme c’est dommage, ça lui apprendra à me faire chier ! Enfin, il était prêt à me donner toutes les réponses à mes questions mais avant cela, cet idiot frappa sa tête tout seul contre le bureau sans même que je lui la force contre le meuble. Je pense qu’il s’est dit que ça ferait moins mal et que je ferais preuve de compassion pour cette vermine si il le faisait lui-même. Attends, il y avait un bouton rouge là où son crâne s’est crashé ! Et le sol a disparu… MERDE !

D’un coup d’un seul, des hélices d’hélicoptère se déployèrent à l’arrière du crâne de ma victime, ce qui explique très certainement le manque de matière grise à l'intérieur, et il s’envola au loin en me jurant qu’on se reverrait plus tard. Ouais, plus tôt que tu le penses, gamin. Vous allez certainement me demander : “Mais comment tu vas faire pour t’en sortir alors que tu tombes droit vers ta mort, oh Magnifique Jack?” Alors déjà de un : c’est “Beau” Jack. Et de deux, voici comment on utilise sa cervelle et sa technologie pour prendre une longueur d’avance sur tout le monde : ma montre peut me servir à créer des hologrammes à mon effigie mais pas que ! Elle me sert également à numériser un drone bouclier volant autour de moi pour me défendre. Le mot-clé ici est “volant”, pour les abrutis. J’en fais apparaître un et je m’accroche aux niveaux des ailes avant de me hisser dessus, comme mes troupes Faucon. Voilà un beau gosse de sauvé ! Et en bonus, j’ai un bouclier autour de moi pour me défendre si ces crétins tentent quoique ce soit, comme me tirer dessus par exemple. Bon, maintenant, je vais poursuivre ce pauvre con et lui faire avaler sa moustache de merde ! Deux tentatives de meurtres sur ma personne ne sont pas gratuites : tu vas payer cher, et par cela j’entends avec ta vie et celles de tous les gens que tu as pu aimer, y compris ton chien !

Donc je flotte sur mon robot personnel jusqu’à arriver à un autre immeuble où sont placés des mortiers. Il m’a fallu quelques temps pour l’atteindre, ma machine étant en mode lent pour être sûr que je ne tombe pas en arrière. Je suis un héros mais je déroge pas à la règle de la gravité. Si seulement il y avait moyen d’y échapper sans aucune aide extérieure... Mais il faut être réaliste, c’est impossible. J’entends l’autre enfoiré donner l’ordre de tirer sur l’ancien immeuble où on était il y a un instant. Ouais, pas avec moi dans les parages, mon salaud ! Il y a mon allié à l’intérieur et je ne compte pas le perdre au profit d’un type qui a préféré échanger son cerveau contre un moyen de s’envoyer en l’air… je devrais certainement reformuler cela, mais j’ai la flemme. Les mortiers commençaient à tirer des obus en direction du bâtiment qui abritait l’empereur. Attends, maintenant que j’y pense, comment ça fait qu’il y a des engins sur Dösatz qui puissent tirer comme ils veulent sur la populace ? La police est à ce point laxiste? Bon, dans un sens, c’est un point positif pour quand j’imposerai la supériorité de Hyperion sur cette planète décadente mais en même temps… merde, quoi, c’est déstabilisant de voir un état soit-disant oligarchique en avoir autant rien à foutre de la sécurité de leur élite. Enfin, je dis ça, les projectiles ont été détruits par des tirs de lasers donc il y avait un semblant de défense. Enfin, d’où ça vient, je ne peux pas le déterminer et franchement, je m’en fous.

J’arrive enfin sur le toit sur lequel mon nemesis du jour m'attend bien sagement, en train de crier victoire pour ce que j’imagine être la fantaisie de penser m’avoir buté en m’écrasant violemment contre le pavé plus bas. Mon dieu, la révélation que ça va être quand il va réaliser que je suis encore debout et prêt à lui défoncer la boite crânienne… quoique, est-ce que ça lui ferait quelque chose vu qu’il a visiblement plus de cerveau à l’intérieur ? Bah, une balle en plein coeur fera l’affaire. Mais d’abord, on va lui préparer une autre surprise. Voyez vous, les mortiers sont tous alignés… Et si je les faisais tout péter d’un coup avec les lasers de mes gantelets-flingues? Ouais, ceci me semble être une excellente idée. Je me mets en position et…


“Adios !”

Deux vagues déferlantes sortent de mes armes, détruisant tous les engins de guerre dans une explosion des plus jouissives. Même Torgue ne peut pas rêver d’en faire autant avec sa technologie de merde !

“C’était comme ça que tu comptais détruire ma future propriété ? Assez pitoyable, je dois dire ! Enfin, j’en attendais pas moins venant de quelqu’un qui a des putains d’hélices d’hélicoptère dans le crâne !”

Je dégaine mon Stun Baton Hyperion JR400, achetable dans tous les magasins dignes de ce nom, c’est à dire aucune de cette galaxie foireuse. Et vous savez quoi ? Je vais être clément, je vais lui laisser le privilège du premier mouvement… tout en ayant encore mon bouclier qui m’entoure encore et toujours. Je me demande ; va-t-il être suffisamment con pour tirer dessus dans l’espoir de le péter ?
Empereur Palpatine
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Sam 7 Avr 2018 - 21:01
Incroyable mais vrai, le Beau Jack avait évité avec brio la chute vertigineuse qui lui était initialement destiné, usant de son talent, mais surtout de ses outils en tout genre, le leader d’Hyperion s’avançait lui aussi vers l’immeuble, suivant l’inspecteur gadget à bas budget. Premier arrivé, le méchant homme de DALH ordonna le bombardement de la ville avec de ridicules mortiers installés sur le toit de du bâtiment sur lequel il se trouvait, admirant avec stupeur l’échec de son plan à plusieurs reprises avant d’enfin toucher une cible. Pour le monoclar, la victoire restait là, petit à petit, essais après essais, il arriverait à détruire cette satané capitale. Prêt à ordonné le rechargement des canons, le chef bandits remarqua rapidement le retour du Beau Jack.

Evidement le tueur de chasseur de l’arche ne voulait plus perdre de temps dans des jeux d’enfants ennuyeux, tirant un rayon laser qui fit exploser les artilleries avant qu’elles ne puissent faire feu de nouveau. Lors de l’explosion ravageant le toit de l’immeuble, l’on pouvait entendre des skags hurler de douleur, en effet, ils venaient d’être chargés dans les canons, quant au reste, la moitié du toit s’était effondré en emportant la moitié des hommes de main du hipster dans le vide.

Furieux face à la déroute totale de son plan, le redoutable opposant de Jack pointa de dernier du doigt, annonçant sur un ton déconcerté empli de colère.

« C’est- C’est de ta faute ! »

N’oubliez pas l’accent russe.

Regardant frénétiquement autour de lui, le méchant écoutait les dernières paroles que lui adressait le Beau Jack, comprenant qu’il allait subir une bonne correction, surtout lorsqu’il vit le richissime propriétaire d’Hélios dégainer un stunstick. Mais soudainement, l’homme bizarrement habillé se calma, réajustant le nœud papillon de sa cravate avec une drôle d’assurance.

« Bien, je n’ai plus rien à faire ici. »


Se plaçant au bord de l’immeuble, proche du vide, l’idiot tira une languette sur sa tenue qui transforma cette dernière en wingsuit, permettant d’avoir des palmes de tissu entre ses bras et son torse, pareillement pour ses jambes.  Avec une telle tenue, notre mauvais du jour comptait bien s’enfuir avec une grande élégance, profitant que Jack n’ait plus ses pistolets en main. D’un air toujours assuré et très sérieux, l’homme annonça son départ.

« J’ai beaucoup appris à votre sujet, A la prochaine monsieur Beau ! »

Rigolant la bouche grande ouverte, le ridicule personnage sauta dans le vide pour planer, cependant, la tenue ne planait pas du tout et s’écrasa au sol très violemment, exactement comme Franz Reichelt.

Spoiler:
 

Certainement mort, le machiavélique hipster laissait le Beau Jack victorieux sans avoir à faire un ultime effort, en fait, son adversaire s’était juste suicide devant ses yeux. C’était donc ridicule, mais bien vrai, le combat était fini, au loin, le leader d’Hypérion pouvait entendre les bruits de plusieurs navettes se rapprocher, s’éloigner, ceci était un peu désordonné, une cacophonie auditive. Mais la raison était assez simple, les explosions diverses avaient fait fuir les invités de la réception, la navette approchante était une navette lambda, celle de l’Empereur. Le petit vaisseau s’était placé en stand-by via un vol stationnaire parallèle et proche de la structure partiellement détruire, l’arrière de la navette laissait clairement apercevoir l’intérieur, invitant l’allié du Sith à entrer.

Une fois à l’intérieur du transporteur, ce dernier décollerait pour directement atteindre une base de lancement massive afin de coordonner des départs vers l’orbite haute. A l’arrière de la navette se trouvait deux soldats ainsi que Palpatine lui-même, en effet, l’Empereur avait simplement demandé sa navette, quittant la fête en comprenant que la situation allait s’envenimer. Accueillant son allié d’une sourire conciliant, les deux personnages pouvaient reprendre leur discussion tant bien que mal.

« Je me disais bien qu’il était inutile que je t’accompagne. »

Observant de haut en bas l’égocentrique héros de Pandore, le vielle homme faisait état de la situation.

« Je pense que la soirée est tuée dans l’œuf, quel dommage, l’ordre d’évacuer le bâtiment semble avoir été donné, mais au moins, ton message est passé. »

Renforçant son sourire, Sheev continua.

« J’ai eu le temps de recevoir des très bons échos de ta personne, ton petit numéro à bien jouer son rôle, tu t’es créée de nombreux clients, une vraie niche financière. »

Ecartant son regard vers le pilote de la navette, et ainsi, sur la ville, Palpatine allait annoncer le plan de vol.

« Nous sommes en direction de la base de lancement, j’aimerai savoir si tu souhaites encore discuter de quelque chose d’important, si c’est le cas, je demanderais à ce qu’on se rende sur mon vaisseau. »

En effet, pour Palpatine tout était bon, le Maître Sith avait fait de nouvelles connaissances, pris des nouvelles de ses alliés et obtenus quelques informations.
Le Beau Jack
avatar
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 309
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1230

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   Mar 17 Avr 2018 - 11:59
Et c’est comme ça qu’on défend la veuve et l’orphelin, les minables. Avec de la technologie de qualité et d’une puissance incommensurable ! Ok, il y a eu des dégats collatéraux mais qui se fout des détails mineurs et inintéressants ? Les chialeurs qui veulent se faire passer pour des victimes car leur café à la vodka est trop chaud ! C’est juste le toit d’un bâtiment, ça va, il a pas mort d’homme… rectification : il y a pas mort de personnalités importantes, juste des inconnus et des bandits.

Et en parlant de cela, il est temps pour l’affrontement final avec cet imbécile qui a fait perdre mon temps. Le bien contre le mal, le charisme contre la laideur, Hyperion contre… j’allais dire DAHL, mais c’est clair que ce type n’en fait pas partie. Allez, on va dire face à X. Hyperion face à X ! J’ai mon Hyperion Stun Baton de prêt, on va bien s’amuser, il va tellement prendre cher face à moi, hoho, ça va être hilarant ! Je suis tellement impatient de lui enfoncer dans la gorge. Avec l’effet de propulsion de mon arme, ça va être quelque chose de spécial à admirer.  

Mais retournement de situation : alors qu’il ne fait que regarder de droit à gauche depuis tout à l’heure, il a l’air de se calmer. Quoi, il est en train d’accepter sa mort ? Mais c’est pas drôle quand mes ennemis réalisent que leur misérable vie est finie, peu importe ce qui se passe. Il y a pas ce faux espoir qu’il ait au moins une chance de s’en sortir face à moi et mon armée… Pfffffff… une seconde, comment ça “à la prochaine” ? Oh non, tu ne vas pas t’enfuir comme ça !

Je cours après lui pour le voir sauter dans le vide… entrain de rire comme un maniaque alors qu’il tombe directement vers le pavé d’en bas… HAHAHAHAAHAHA MAIS QUEL CON ! C’EST UN PUTAIN D'HÉLICOPTÈRE APACHE HUMANOÏDE ET IL PENSE MÊME PAS À UTILISER SES HÉLICES. HAHAHAHAHA, j’en peux plus, bordel… Aaaaaaaah, mais quelle mort pitoyable. Ça me rappelle une histoire, mais ça sera pour une prochaine fois, les enfants. Malgré que j’ai géré la situation tel un pro, je pouvais entendre et voir plusieurs navette décoller pour fuir la réception. Deux fois que ça arrive quand même, des attaques durant un gala. Cette galaxie a véritablement besoin de mon salut, ça va sans dire. Mais bon, je vous rassure, ça ne devrait pas se tarder si Mercury fait son travail de façon efficace. Mon drône vient d’ailleurs de se dématérialiser… ce n’est pas normal, il faudra que je fixe cela. Mais chaque chose en son temps : je vois l’un des transports lambda se rapprocher de ma position, d’ailleurs. Si c’est encore l’un des ses sbires, je vous promets que je vais me faire un plaisir de lui faire subir ce que je sais faire à cet incapable au chapeau melon dégueulasse. Sérieusement, qui porte encore ce style vestimentaire de nos jours ? Des cas sociaux, exactement !

Mais le conducteur du véhicule s’avérait n’être que notre bon ami Palpatine… quoi? Écoute, c’est drôle de lui trouver des surnoms à la con, mais je commence à arriver à cours de jeux de mots, si on peut appeler cela ainsi pour commencer, à faire avec son nom. Il m’invite cordialement à rentrer à l’intérieur du véhicule chose que j’accepte volontiers; il y a comme un odeur de Skag brûlé ici, je sais pas pourquoi. Une fois à l’intérieur, je suis avec l’empereur d’une autre galaxie et deux de ses troufions. Il me félicite indirectement en me disant qu’il se disait bien que je n’avais pas besoin de son aide pour cette situation. Ben, écoute, papi, ce n’est pas pour être condescendant mais en quoi tu aurais pu m’être d’une aide quelconque face à Monsieur 1001 clichés à part de servir de distraction avec une crise cardiaque ? Bon, faut quand même que je lui réponde, ça serait malpoli de ne rien lui dire alors qu’il engage la conversation.


“Evidemment, je suis le Beau Jack, personne ne peut tuer le Beau Jack. Tu pourrais le demander à toutes les personnes qui ont essayés mais bon… il y a une raison pourquoi personne ne pourra te répondre, haha.”

Ben ouais, maintenant, je n’ai plus aucune opposition contre moi, personne ne pourra se vanter d’avoir affronté le Beau Jack et avoir survécu, même avec l’aide d’une machine New-U . Même les pignoufs de Sanctuary et les chasseurs de l’Arche sont maintenant morts dans un flash lumineux des plus magnifiques. Ah, que c’est bon d’être le héros avec un maximum de moyens financiers, militaires et technologiques. Palpatine devrait en savoir quelque chose lui aussi, même si à ce point, c’est qu’un faire-valoir comparé à ma personne. Un bien sympathique faire-valoir, dois-je le préciser ? En parlant de lui, il me confirme que la soirée est foutue mais que mon message était passé auprès des participants de cette courte soirée. Selon mon allié, il y avait eu de bons échos à ma présentation. Évidemment, j’ai envie de dire, je suis un concentré massif de charisme et de sex-appeal, bien sur que mon message allait passer comme un echo-cast à la poste.

“Parfait, on étend petit à petit notre influence sur cette galaxie, en un rien de temps, on aura remplacé Stinger Industry !”

Et ouais, ce vide créé par la Flèche d’Argent, je compte bien y mettre Hélios à la place ! Et avec tout le flouze que j’ai amassé avec Palpatine de façon encore énigmatique, ce n’est qu’une question de temps. Palpatine m’informe ensuite que nous nous dirigeons vers la base de lancement et que si nous devons discuter davantage, il préférerait le faire à bord de son vaisseau. Ça me convient, surtout que je sais pas à quoi ressemble l’intérieur de son mastodonte spatiale.

“Oui, j’ai encore beaucoup à te dire, comme je te disais tout à l’heure. Et à bord de ton vaisseau semble être l’endroit idéal pour que ça reste confidentiel.”

Et ben ouais. Bon, maintenant que tout ça est dit, il suffit d’attendre tranquillement qu’on soit arrivés à la base de lancement. Et après, on parlera de choses sérieuses et bien croustillantes !
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]   
 
Représentation dans les hautes sphères [PV Le Beau Jack]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (les coucoustajine) en représentation dans ton chez toi
» La fabuleuse Saké, en représentation dans votre ville !!
» le griffon
» Cerbère (mythologie grecque)
» LE GRIFFON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Métropole-