Partagez | 
 

 L'éternel repos de l'ultime champion [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Charlo
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6191
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5850

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil, Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Lun 14 Mai 2018 - 5:55
Le déplacement entre le poste des frontières et le paradis fut quasi instantané, permettant au guerrier en vert d’accéder rapidement à destination finale. Il était aujourd’hui doté du corps parfait que rechercherait un pratiquant des arts martiaux modernes. Un corps ne dépendant pas de la faim, de la soif, du sommeil ou de quelconques limites. Charlo possédait aujourd’hui un corps qui ne se fatiguait pas, du moins en théorie. Des guerriers ayant entré dans l’histoire du monde avait sans doute déjà enfreint cette loi posée par mère nature, ayant réussi l’exploit de fatiguer un corps pourtant jugé infatigable.

Le guerrier se sentait léger, il n’avait plus de pression, toutes les douleurs de courbatures qu’il devait sans cesse endurer à cause de son difficile entraînement récurrent, avait à présent complètement disparu pour laisser place à une paix intérieure. Une paix qui était malheureusement rongée par une culpabilité sans merci, une haine lourde à porter pour un combattant ayant pourtant mis sa vie pour œuvrer pour la justice. Il ressentait une sorte d’agacement en ce moment, et il craignait la raison de tout ça, il ne voulait pas se l’avouer.

Il pouvait aujourd’hui se considérer comme un des plus guerriers ayant développés sa sensibilité au Ki, il avait une perception de l’énergie que peu pouvaient égaler, voir personne. Pourtant, malgré ce talent qu’il avait cultivé depuis bien longtemps, qu’il avait réussi à parfaire grâce à ses origines ancestrales, il n’arrivait pas à percevoir le Ki de celle qu’il recherchait. Il ne savait pas si ses émotions l’aveuglaient dans sa concentration, mais il avait un mauvais pressentiment. Il était un guerrier qui avait exécuté son art et qui avait su maîtriser son corps et ses émotions, et bien que sa maîtrise comportait évidemment certaines failles, il ne pouvait pour l’instant que ce rendre à l’évidence, Katsura n’avait pas eu le privilège d’accéder au Paradis.

Cette évidente conclusion enragea le guerrier qui serra les poings, impuissants. Certes, il y avait bien évidemment des personnes qu’il tenait haut en estime au Paradis, mais il n’arrivait pas à se faire à l’idée qu’il pourrait passer une éternité sans l’unique personne qui était parvenu à lui faire connaître l’amour. Il ne pouvait se résoudre à abandonner sa bien-aimée dans l’Enfer ou dans le Néant, mais pourtant, il devait se rendre à l’évidence. Bien qu’il ait atteint le niveau d’un dieu, il n’en était pas un et par conséquent, il n’avait pas son mot à dire, il était individu exceptionnel sur Terre, mais ici, il n’était qu’un rare privilégier qui n’avait que comme privilège sa destination.

Il soupira donc un long coup, regardant l’auréole surplombant sa chevelure imposante. S’il était parvenu à revenir deux fois d’entre les morts, peut-être que Katsura le pourrait elle aussi. S’il ne pouvait pas à l’avoir à ses côtés pendant une éternité, il se rassurerait en se disant qu’elle pouvait au moins une fois de plus jouir de la vie. Il l’attendrait. Si cette pensée avait pour but de le rassurer, elle ne semblait pas lui redonner le sourire. Il décida donc de trouver certaines personnes qui pourraient l’aider à retrouver la voie du bonheur, à savoir son frère et sa mère.

Son arrivée dans ce lieu saint avait remué certains guerriers qui avaient autant soif de combat que Charlo lui-même de son vivant. Tous épiaient le guerrier de loin. Ses exploits imposaient le respect et sa réputation semblait avoir franchi les frontières des mortels. Néanmoins, son jeune âge faisait évidemment douter certains des plus éminents guerriers face à la vraisemblabilité des légendes à son sujet. Le Demi-Saiyan ne tarda pas à arriver dans une plaine où plusieurs combattants pratiquaient leurs arts, les races étaient nombreuses, dépassant le nombre de particuliers que Z-Fighter ne pourrait rencontrer dans la vie comme dans mort. Il s’arrêta, le regard passif, il attisait les regards et il semblait que certains commençaient à révéler leurs auras, bien que certains aient des niveaux incroyables, aucun ne pouvait espérer égaler le guerrier.

C’est alors que ce qui devait arriver arriva. Plusieurs individus se ruèrent sur le bras droit de la Z-Team. Il leva à peine le regard, restant passif face à la situation. Il bougea à peine. Un écran de fumée se leva autour du guerrier, les mouvements des nouveaux assaillants ayant généré un rideau de poussière. Quand celle-ci s’effaça, la plupart des guerriers étaient déjà au sol, autour de Charlo. Il ne lui avait fallu qu’un instant pour les mettre KO. Cette performance attira encore plus les regards, certains maîtres visiblement plus expérimentés levèrent alors leurs regards vers cette nouvelle pousse qui venait de faire son entrer dans le panthéon. À leurs tours, ils chargèrent vers le fils de Rycelo. Certains guerriers plus jeunes n’étaient pas assez confiants pour tenter une confrontation directe, ils préféraient apprendre en regardant.

Plusieurs coups pleuvaient sur le jeune frère de Serori. Il esquiva habilement en se servant d’une bête image rémanente pour berner l’ennemi. Ses adversaires n’étaient pas des bleus, ils connaissaient pour la majorité cette technique. Alors que certains se retournaient pour foncer de nouveau vers le Demi-Saiyan, quelques-uns utilisaient plutôt des projectiles pour tenter de l’avoir à distance.


‘’Il va falloir faire mieux si vous voulez m’avoir..’’ Se chuchota-il à lui-même.

D’un déplacement d’air, il balaya tous les projectiles se dirigeant vers lui, et par la même occasion une majorité de ses assaillants. Beaucoup avaient esquivé son attaque et se retrouvaient déjà en train de l’encercler. Une fois de plus, il se retrouvait prit au piège face à une pluie de coups puissants. Pourtant, son agilité lui permettait aisément d’esquiver tous les coups ou presque, ce qu’il ne pouvait pas éviter, il le parait. Ses assaillants voulaient le pousser dans ses derniers retranchements, son appartenance à la race Saiyan n’était plus un secret pour personne, tous se doutaient que comme les plus de cette race, il devait avoir percé le mystère du Super Saiyan. Qu’il pouvait décupler sa force en se transformant. Charlo ne jugeait pas cela nécessaire, son entraînement chez Whis & Beerus avait perfectionné sa forme de base, il était déjà très fort même sans se transformer.

Pourtant, ses adversaires ne semblaient pas le lâcher, voulant absolument que le Demi-Saiyan les affronte avec son vrai potentiel. Exaspéré, Charlo dévoila une partie de sa puissance. Faisant apparaître son aura blanchâtre. L’explosion de son énergie repoussa la totalité de ses opposants, tous à terre devant une telle quantité de puissance. Il ne s’était pas transformé, il n’avait fait qu’atteintre les limites de sa forme de base. Si de nombreux guerriers ici pouvaient encore lui tenir tête, même à ce niveau, nul ne pouvait se cacher que Charlo cachait encore un niveau bien au-dessus. Il était connu aujourd’hui pour avoir vaincu Majin Vegeta, l’un des plus puissants guerriers de l’époque actuelle.


‘’Si vous n’avez rien de plus à proposer, je vais passer mon chemin.’’


Il n’avait toujours pas de sourire, ces affrontements n’avaient pas réveillés la passion en lui. Les plus jeunes comme les plus vieux étaient maintenant tous hésitants face à un nouveau combat avec le fils d’Aby. Beaucoup avaient maintenant compris que l’âge n’était pas toujours synonyme de puissance, la corrélation n’était pas aussi simple.

Les plus vaillants combattants avaient du courage à revendre, ils étaient prêts à se surpasser, ils se placèrent alors tous en gardes, prêts à affronter Charlo en groupe ou bien en face à face, nul doute que le Paradis regorgeait de personnages exceptionnels.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8498
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Mar 15 Mai 2018 - 2:58


Le Paradis était véritablement un endroit magnifique où les plaines verdoyantes se chevauchaient succinctement, ne laissant que rarement place à quelques édifices brillant de par leur prestance et liés par de sublimes allées pavées qui n’étaient pas sans rappeler ce qui se faisait de mieux sur Terre. Une atmosphère aussi enivrante que pérenne avait fait de ce lieu son domaine et bientôt, Yukko allait se rendre compte que la réalité de la chose n’avait rien à envier aux nombreux écrits qui essayaient plus ou moins maladroitement de décrire ce royaume de privilégiés. Ce fut en effet en abusant des capacités de sa technique de déplacement instantané que la demoiselle fit son apparition au beau milieu d’une ruelle parsemée de monde, dont l’accès n’était usuellement réservé qu’aux heureux élus choisis par Enma. La demi-Saiyan se doutait que sa présence en ces lieux ne devait aucunement ennuyer le Roi du Poste des frontières puisqu’elle n’allait après tout pas passer l’éternité de son séjour dans l’au-delà sur la ridicule planète du maître Kaio. Arrivant sur les lieux, l’adolescente ne pouvait que s’extasier du grandiose de la scène qui s’offrait à elle, mais sans non plus s’y attarder indéfiniment.

Beaucoup venaient au Paradis en quête du repos éternel, cherchant à récupérer de la rudesse de leur vie passée, mais il n’en était rien pour la demoiselle. Sa course expéditive ne lui laissait par ailleurs guère le temps de profiter du décor idyllique de l’endroit car même si l’envie de profiter de l’une des nombreuses commodités qui se présentaient à elle se fit ressentir à plusieurs reprises, une pulsion bien plus forte que toutes les autres la condamnait à poursuivre son chemin. L’esprit inlassablement attiré par une grande concentration d’énergie dont la source ne pouvait qu’être un groupe de puissants guerriers auxquels elle mourait d’envie de se frotter, ses pas la menèrent finalement jusqu’à une grande steppe qui avait manifestement été l’hôte d’une bonne castagne. Encerclé par une bonne dizaine de combattants, un seul individu semblait être la cible de leurs assauts combinés dont les résultats n’avaient rien de probants. Après un mouvement éclair qui terrassait la totalité des assaillants avec une efficacité surprenante, Yukko eut l’occasion de mieux apercevoir l’auteur de cette humiliation collective qui n’était autre qu’un guerrier de l’espace plutôt jeune.

L’adolescente, contrairement à la majorité des athlètes ici présents, ignorait l’identité de Charlo, n’avait aucunement connaissance de son passé et de ses nombreux exploits qui avaient justifié son accès au Paradis. Elle ne voyait en lui que ce que le jeune homme laissait paraître, c’est à dire un combattant d’exception à même de se défaire de plusieurs guerriers entraînés simultanément. La gamine frémissait en voyant ce brave jeune adulte à la queue de singe bouger avec une assurance et une précision telle que nul n’était capable de lui porter un coup propre. Le fait que même les prétendus maîtres en Arts Martiaux qui s’étaient abattus sur lui ne parvinrent à réellement l’atteindre le classait vraiment dans un univers à part entière en termes de puissance, et lui-même avait l’air de le savoir puisque le garçon à la chevelure imposante fit connaître sa déception concernant les quelques braves âmes qui avaient osé l’approcher. Aucun ne semblait capable de lui arriver à la cheville mais Yukko restait persuadée d’avoir toutes ses chances face à lui. Bousculant allègrement les quelques individus qui la séparait du champ de bataille, s’attirant de ce fait bon nombre de griefs de la part de ces derniers auxquels elle ne prêta nullement attention, ses pas l’amenaient à s’interposer entre le grand groupe de combattants et le puissant Artiste Martial. Sa mine, exempt de toute appréhension malgré la spectaculaire démonstration de force du demi-Saiyan, fixait ce dernier d’un air mêlant confiance et détermination.

« Laissons ces incapables faire mumuse entre eux, s’écriait-elle avant de s’attirer quelques lamentations de la part du groupe qui ne voyait pas quelle chance la jouvencelle avait si eux-mêmes n’avaient pu lever la main sur le garçon aux cheveux noirs. Je serai ton adversaire. »

L’un des guerriers les plus zélés cru bon de tenter de repousser la gamine auréolée avant de se faire traverser par un frisson d’effroi lorsque son geste forcené ne parvint à la faire broncher, trahissant la différence de niveau entre les deux individus qu'il n'eut le discernement de remarquer plus tôt. Heureusement pour lui, son acte ne s'attira pas de réponse de la part de la Terrienne au sang mêlé, l'attention de cette dernière déjà pleinement captivée par le héros de la planète bleue. Elle se positionnait en face du garçon au veston vert, adoptant sa pose de combat sous le regard largement incrédule du reste du publique qui, pour la plupart, questionnait la santé mentale de la demoiselle tant son assurance était troublante. Les plus avisés d’entre eux parvinrent à percevoir que le potentiel de Yukko était bien au delà de ce qu’elle n’osait montrer mais sans nul doute était-ce également le cas du Champion des Terriens. La lycéenne en était bien consciente mais l’optique de pouvoir affronter un adversaire d’un tel niveau, notamment dans ce contexte dénué de tout risques, outrepassait très largement l’angoisse d’une possible défaite.

D’un coup, un grondement se fit entendre, accompagnant la soudaine enveloppe d’or dont s'embellissait la demoiselle. Ses épais cheveux ambrés défiaient les lois de la gravité et sa puissance qui, loin d’atteindre son maximum, n’avait déjà plus rien à voir avec la pauvre aura qu’elle dégageait auparavant et attirait tour à tour des ovations de la part des spectateurs les plus enjoués et des silences de mort venant des plus abasourdis. Les traits de son visage désormais nettement plus insistants montraient un faciès pleinement concentré mais néanmoins habillé d’un léger sourire narquois. Son regard émeraude farouche fixant son futur adversaire, le toisant d’une audace qu’il ne serait pas incorrect de qualifier de démesurée. La Super Saiyan était prête à faire bouger le Paradis.
Charlo
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6191
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5850

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil, Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Mar 22 Mai 2018 - 6:17
Alors que le Demi-Saiyan semblait tout simplement s’affranchir d’une tâche lassante qui consistait à donner une leçon à plusieurs combattants, tous s’étant récemment réunis pour défier le bourreau de Majin Vegeta. Voulant parfois s’approprier la gloire de pouvoir vaincre un tel guerrier ou encore tout simplement avoir la possibilité de se dépasser en faisant face à la crème des guerriers, tous avaient un but, et tous se démenaient pour y arriver. Si ce ne fut pas de son état morose, le guerrier en vert aurait sans aucune doute prit gout à de tels affrontements, s’il ne pouvait trouver de challenge en combattant présentement, il aurait au moins, dans une époque moins lugubre, été fier de permettre à des artistes martiaux de se surpasser grâce à lui et à son expérience.

Un individu, fondu dans la masse, se détacha alors du groupe. Si ce n’était que de son sexe, cette guerrière n’avait aux premiers abords rien de plus à proposer que les précédents challengers présents sur lieux. Cette combattante était là, debout devant Charlo, le toisant du regard, son arrogance ne semblait n’avoir que pour égal sa confiance absolue en ses capacités. Elle semblait plus jeune que le fils de Rycelo, ses muscles saillants étant sans doute plus entraînés que la majorité des femmes de son âge. Le fils de Rycelo, ne la dévisagea pas, il n’avait jamais vraiment accordé d’importance à l’âge ou aux sexes de ses adversaires par le passé, il n’allait pas commencer aujourd’hui. Il était bien placé pour prouver que l’âge n’a rien à voir avec les capacités de son utilisateur.


‘’Tu ne devrais pas sous-estimer ses types, ils n’ont pour l’instant pas mon niveau..’’
Il examina alors un moment la jeune fille. ‘’Ni le tien, mais ils pourraient bien finir par nous dépasser avec une telle détermination.’’

Aucun sourire sur le visage de Charlo, mais ses simples mots avaient de quoi en motiver plus d’uns. Une des règles que le guerrier avait appris par le passé, que ce soit par ses maîtres, ses amis ou tout simplement son expérience personnelle, c’est qu’il ne fallait jamais sous-estimer un adversaire, qu’importe son statut. La jeune demoiselle, de par son jeune âge, devait encore manquer de maturité sur ce sujet. Si pourtant son court discourt en avait rassuré plus d’uns, l’un des plus intrépides du lot tenta tout de même une confrontation avec la nouvelle arrivante. Confrontation qui se fit à sens unique, révélant l’écart de puissance considérable entre les deux combattants. Le disciple de Tenshinhan ne put s’empêcher de soupirer face à cette action puérile.


‘’Bref, très bien, je serai ton adversaire. Je m’appelle Charlo au passage !’’


Lâcha-t-il alors qu’un frétillement d’excitation semblait montrer le bout de son nez. Le Z-Fighter adopta une de ses poses de combat, rabattant légèrement ses jambes en positionnant la droite vers l’arrière et la gauche vers l’avant. Il courba son dos et amena sa main gauche derrière sa hancher, la paume ouverte, l’intégralité de ses doigts rabattus sur les nombreux monts de sa main. Il fit la même chose avec sa gauche qu’il positionna légèrement au-dessus de son torse. Cette pose lui avait été enseignée par celui qui l’avait recueilli dans sa jeunesse, nul autre que Tenshinhan. Il abordait ainsi cette pose en guise d’honneur pour son maître, mais aussi pour ressasser de jadis souvenirs. Alors que les deux adversaires adoptaient leurs poses respectives, un silence régna. Les maîtres comme les élèves s’étaient tut et attendait avec impatience l’affrontement qui allait suivre, certains qu’ils pourraient tous en tirer quelque chose.
Spoiler:
 
Ce fut Yukko qui brisa ce lourd silence, rassemblant son énergie et sa colère pour accéder rapidement au stade de Super Saiyan. La puissance dégagée par cette transformation ne laissait personne de marbre, y compris Charlo, qui par ailleurs surprit de la voir se transformer.

‘’J’aurais dû m’en douter avec tes émanations d’énergie, tu as du sang Saiyan, comme moi. Pourtant, ça doit être assez reculé comme origines, avant que tu te transformes, je n’avais rien remarqué.’’ Un sourire se glissa alors sur son visage, réalisant qu’il avait peut-être trouvé un adversaire pouvant lui tenir tête. ‘’Quoiqu’il soit, je ne te croyais pas aussi forte, je vais tâcher de ne pas trop te sous-estimer.’’

Augmentant alors progressivement son énergie, un nouveau grondement se fit entendre. Les cheveux noirs de jais de Charlo adoptant une brillance dorée aveuglante. Il atteignit rapidement le stade de Super Saiyan à son tour. Dégageant des flammes dorées qui dansaient à ses côtés. L’énergie déployée par les deux Demi-Saiyan en avait fait reculer plus d’uns, et faisait coucher l’herbe de la plaine. Comme Trunks trouvait que Son Goku et lui se ressemblait en Super Saiyan, Charlo trouvait que lui et Yukko avait certaines similitudes aussi au niveau du regard.

Le combattant ultime pris alors une inspiration. Son aura le quitta dans un souffle et ses cheveux abandonnèrent leurs couleurs dorés flamboyants pour un blond voir jaune plus pâle. Il avait adopté la forme de Super Saiyan Full Power afin de mieux pouvoir gérer son énergie. Quand il voyait que des guerriers comme Majin Vegeta arrivaient à économiser de l’énergie en Super Saiyan 3, il se disait qu’il avait des croutes à manger s’il voulait atteindre un tel niveau.

‘’Tu peux te rendre jusque-là j’imagine ?’’ Il ne pouvait pas savoir jusqu’où pouvait se rendre son adversaire dans l’escalade à la puissance, mais il parvenait tout de même à ressentir qu’elle n’était pas à son maximum. ‘’Je vais lancer le bal si tu n'y vois pas d'inconvénients.’’

Dans un mouvement vif, il se retrouva sur la gauche de Yukko. Il ne maîtrisait peut-être pas le déplacement instantané, mais sa vitesse ne restait pas négligeable. Il envoya alors brusquement un coup de pied retourné sous le menton de la jeune fille et enchaîna sans perdre une seconde par un déplacement qui lui permis de retrouver au-dessus d’elle. Joignant ses poings, il lui envoya un solide coup marteau dans le but de l’encastrer au sol.

Il commença ensuite à se mouvoir dans tous les sens avec une vitesse prodigieuse, laissant l’impression qu’il y avait plusieurs copies de lui tout autour de Yukko. À chacune de ses nouvelles apparitions, il envoyait des Kiais pour déstabiliser la jeune fille, il se rapprochait à apparition de son opposante, augmentant sa portée et l’impact de ses coups. Lorsqu’il fut suffisamment proche d’elle, il zigzagua dans tous les sens avant d’arriver dans son dos pour lui envoyer un coup de paume dans les omoplates. Ce coup était évidemment chargé en Ki, question de ne pas seulement frapper l’adversaire avec force, mais aussi de le projeté et de l’engourdir. Le Demi-Saiyan fit ensuite plusieurs sauts vers l’arrière pour s’éloigner.

Plusieurs des spectateurs n’arrivaient sans doute déjà pas à suivre avec leurs yeux les mouvements des deux protagonistes, se basant trop sur leurs vues, ils ne pouvaient évidemment plus suivre un tel rythme sans un entraînement considérable. Charlo, lui, était calme et détendu, il ne succombait à aucune pression, ce qui lui permettait de rester parfaitement détendu, totalement à l’affût. Il joignit alors ses mains et une lumière bleue commença à s’y former, dégageant une puissante énergie.

‘’Kaméhamé..’’


D’un cri puissant, il envoya l’une de ses techniques fétiches vers son adversaire. Avant même que le rayon ne puisse se toucher sa cible, il se scinda en deux, Charlo ayant séparé ses mains pour diriger avec aisance maintenant deux rayons. D’un mouvement rotatif, il envoya un rayon derrière Yukko, tandis qu’il fit en sorte que le deuxième creuse ses le sol sous ses pieds. De cette façon, la jeune combattante perdrait son appui sur le sol et pourrait de ce fait perdre son équilibre, autant physique que mental face à une stratégie aussi simpliste. Le frère de Serori n’espérait au final pas vraiment réussir sur ce coup-là, il désirait encore tester la jeune fille. Pourtant, il n’avait pas retenu ses coups, il trouverait ça irrespectueux de se retenir, même s’il n’avait au final montré qu’une infime partie de son pouvoir. Il dissipa finalement son Kaméhaméha qui avait rongé le sol et soulevé la poussière. Il activa alors son bouclier d’énergie qui l’entoura, habitude qu’il avait adopté depuis ses derniers combats contre notamment Akuma, Tentra ou encore Majin Vegeta.

‘’Allez, montre-moi jusqu'où tu peux aller’’
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8498
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Ven 25 Mai 2018 - 5:38


La jouvencelle se présentait face au guerrier auréolé, bien déterminée à mettre ses talents à l’épreuve. Motivée inlassablement par sa seule soif du combat, l’adresse indéniable dont avait su faire preuve le garçon au veston vert avait sollicité sa pleine attention tandis que les nombreux autres combattants, vieux pour certains de plusieurs siècles de pratique des arts du combat grâce à la vie éternelle que leur concédait ce lieu magique, ne pouvaient que se morfondre dans l’humiliation que venait de leur faire subir le jeunot. Cet attroupement d’athlètes aux niveaux tous différents mais n’égalant aucunement la force dont faisait preuve le héros à la queue de singe, ne méritait nullement que Yukko y porte attention, la gamine les toisant d’un regard insolent, les insultant sans gêne alors qu’elle attendait la réponse du seul individu capable de commander son respect. Le champion de la Terre, d’un ton bien différent de l’offense bêchante de sa locutrice, récitait un discours lui aussi tout autre. Son allocution était encourageante, typiquement le genre de paroles que tiendrait un être bienveillant de son tenant. Mais pour tout le réconfort que ces dires pouvaient apporter à la masse les entourant, Yukko n’était pas foncièrement d’accord avec le message du demi-Saiyan et, bien prête à le lui faire savoir, lui rétorqua d’un ton vaniteux.

« Tu as raison, ils n’ont pas mon niveau et j’ai bien l’intention de faire en sorte que ça reste le cas. »

Le comportement prétentieux de la demoiselle ne cessait de lui attirer des flots de huées de la part des nombreux spectateurs mais elle n’en avait que faire. Elle savait qu’aucun d’entre eux ne serait capable de venir lui prouver qu’elle avait tort, et ce n’était pas faute d’avoir essayé. Le plus courageux des baroudeurs se permit d’intervenir dans une vaine tentative de faire ravaler ses paroles à la lycéenne avant de se rendre compte de la futilité de ses efforts. Ce n’était pas comme ça qu’elle s’attirerait la sympathie des résidents mais elle pourrait bientôt jouir du respect qui lui sera dû lorsqu’ils se seront réellement rendus compte de son talent. Après ce bref interlude qui n’avait pour seul mérite celui d’accentuer l’anticipation du potentiel combat auprès du reste de la foule, tant les deux acteurs de cette hypothétique rencontre semblaient disposer d’une force colossale, le guerrier de l’espace vêtu de vert choisit de relever le défi de sa contestatrice, suscitant ainsi un sourire sur la face de cette dernière. Le garçon se prénommait par ailleurs Charlo, un nom unique dont la jouvencelle avait bien du mal à se rappeler. Puisqu’elle avait passé les derniers mois chez Kaio, elle n’avait pas eu vent du combat sanglant ayant opposé le membre de la Z-Team au tyran Majin Vegeta, contrairement au reste du public.

« Moi c’est Yukko. »

Dit-elle simplement, ne souhaitant pas s’attarder plus que nécessaire dans une discussion qui pourrait retarder la venue du combat qu’elle anticipait avec impatience. Après une série d’étirements concis, la Terrienne était prête à entamer les hostilités, n’attendant plus que son adversaire soit lui aussi disposé à engager la confrontation. La gamine observait Charlo adopter une pose d’arts martiaux qu’elle reconnaîtrait entre mille, tant aucun aspect de l’histoire de l’art du combat ne lui échappait. Elle n’eut donc aucune difficulté à distinguer la pose de l’école de la Grue qu’affichait le guerrier-Z, ce qui n’annonçait pour elle que du bon. Bien que généralement amoraux, ce qui ne semblait par ailleurs pas être le cas de Charlo, les pratiquants de cet établissements étaient pour beaucoup des combattants exceptionnels. Yukko de son côté avait opté pour une pose réminiscente de celle de l’un des plus grands artistes martiaux de l’histoire; le prodigieux Yamcha, vainqueur de la première édition du tournoi de Dösatz, aussi dur que cela puisse être à avaler.

Spoiler:
 

Afin de rendre l’évènement plus intéressant, et parce qu’elle imaginait parfaitement que Charlo puisse au moins se rendre aussi loin dans la course à la puissance, la jeune fille adopta sa forme de super guerrier sous les regards ébahis de la majorité de la foule qui se retrouvait balayée par les puissantes émanations d’énergie de l’aura ambrée, tout comme la flore environnante. Le garçon à la queue de singe paru impressionné par la transformation que maîtrisait la demoiselle, s’habillant lui-même de son Super Saiyan. Son corps rayonnant de puissance et ruisselant de lumière éblouissante produisait un vrombissement assourdissant et dégageait une énergie telle qu’il avait fini de captiver la totale attention de l’ensemble des spectateurs et des passants. Un tel vacarme ne prit fin que lorsque les deux guerriers, à l’initiative de Charlo, passèrent sous la forme Full Power de la légendaire transformation.

« T’as l’air plutôt fort toi aussi, alors essaie de ne pas te ridiculiser. »

S’exprimant à son adversaire d’un ton tant confiant que déconcertant, la lycéenne acquiesça pour laisser à Charlo le plaisir de d’ouvrir les hostilités. Ce dernier ne se fit pas attendre puisqu’en l’espace d’un éclair, il avait shunté la distance le séparant de Yukko et s'apprêtait déjà à lui porter un coup dévastateur. Surprise par la rapidité de l’exécution du super guerrier au t-shirt bleu, l’adolescente ne pu que croiser ses avant-bras face à elle pour encaisser le dur choc dont les secousses firent trembler les arbres de la large plaine. Projetée sur plusieurs mètres avant que ses pieds ne mettent un terme à sa course, enfouis dans les sillons qu’ils avaient dessiné sur leur passage. Ce tressaillement et l’intense douleur qui parcourait ses membres témoignaient de la force de frappe de son puissant adversaire, et c’était le visage visiblement inquiet de la révélation du réel niveau de Charlo que la Terrienne basculait sur ses bras qui prenaient appui au sol pour enchaîner une multitude de sauts acrobatiques vers l’arrière, laissant le membre de la Z-Team asséner son coup du marteau à une image rémanente. Palpant son membre meurtri, Yukko soufflait un bon coup avant de reporter son attention sur le combat, maintenant munie d’une toute nouvelle considération pour son ennemi qui se révélait plus impressionnant à chacun de ses mouvements.

C’était le visage habillée d’une sévérité préoccupante que la gamine observait la prochaine action de son partenaire de combat. Celui-ci se déplaçait de nouveau à grande vitesse, masquant sa position à l’aide du Zanzōken mais cela ne risquait pas de tromper Yukko qui reconnaissait cette supercherie dont elle faisait elle-même souvent usage. Les multiples Kiais qui s’abattaient sur elle étaient bien plus gênants, la poussant à se déplacer constamment pour éviter de se laisser abattre par les ondes de chocs incessantes de Charlo. Le guerrier-Z apparu quant à lui derrière la demi-Saiyan qui, forte du précédent assaut du bourreau de Majin Vegeta, ne comptait pas se laisser de nouveau surprendre par la vélocité de ses actions. Déviant la frappe de son ennemi en tapant son avant-bras, elle armait une riposte de son poing libre mais fut rapidement projetée vers l’arrière par une soudaine émanation de Ki qu’avait préparé Charlo dans le creux de sa main. Les deux guerriers désormais séparés de plusieurs dizaines de mètres allaient se livrer à une bataille à longue distance. Le garçon préparait sa prochaine attaque, récitant une incantation particulièrement connue tout en adoptant la pose si caractéristique de la vague déferlante de Tortue Géniale. Voyant cela, l’adolescente commençait à s’élancer en direction de Charlo, espérant parcourir le plus de distance avant qu’il ne lance son kikoha pour pouvoir l’attaquer dans l’immobilité de l’exécution de sa technique. Mais Charlo était un gars malin et avait déjà prévu un petit quelque chose pour occuper sa compétitrice. Son rayon se sépara en deux sous le regard médusé de Yukko qui devait maintenant gérer une multitude de menaces simultanément. Elle disposait fort heureusement de la technique parfaite pour ce genre de chose.

« Sōkidan ! »

Une sphère d’énergie jaune et étincelante de toute part avait fait son apparition dans le creux de sa main tandis que la jouvencelle poursuivait sa course vers Charlo. D’un bond, elle esquivait le premier rayon qui vint creuser le sol par dessous ses pieds puis elle se retourna d’un coup durant son envol pour envoyer son kikoha jaune rencontrer la lumière infinie du garçon qui l’avait contourné. Le contact des deux attaques fut l’épicentre d’une explosion épique et par chance, le Sōkidan avait gardé suffisamment d’énergie après avoir entrechoqué la moitié du Kamehameha de son opposant pour rester utilisable. La guerrière guida la sphère de Yamcha en direction de Charlo afin de venir frapper son bouclier. Les nombreux mouvements de l’index et du majeur de Yukko étaient autant de trajectoires différentes que sa technique adoptait, attirant l’attention de son adversaire suffisamment longtemps ou tapant sa sphère protectrice avec assez de force pour provoquer sa disparition.

La Super Saiyan à la couette apparue d’un coup derrière Charlo, ayant utilisé son Shunkan Idō pour faciliter son déplacement, et imita la frappe du pied du bras droit de la Z-Team en la retournant contre lui mais en visant plus précisément son torse, avant d’enchaîner avec une rotation qui entraînait un balancement de son autre jambe pour tambouriner son bras. Ceci fait, la demoiselle poursuivit son assaut avec divers coups de poings et de pieds pour chercher à entraîner un échange de frappes typique du manga dont ils étaient les protagonistes. A l’issue de ce clash, Yukko s’éloignait en dashant sur le côté avant de revenir de plus belle, sa jambe prête à claquer contre le tibia de son adversaire avant de révéler qu’il ne s’agissait que d’un leurre, l’étudiante auréolée assénant plutôt un crochet du gauche contre la mâchoire de Charlo, suivi d’un coup de genou porté à l’abdomen. Une troisième frappe s’apprêtait à venir apporter la douleur mais le contact physique dévoilait l’intangibilité du corps de Yukko qui n’était en réalité qu’une image rémanente.

La gamine s’était glissée derrière Charlo, tanguant de gauche à droite pour inviter une contre-attaque de son adversaire. Qu’elle vienne ou non, la native des terres de l’extrême-orient se tachait d’attraper le bras de son partenaire d’entraînement pour essayer de le restreindre de tout déplacement avant de venir faucher ses jambes à l’aide d’une rapide balayette suivie d’une rotation sur elle-même et d’une projection ayant pour but de fracasser le dos de Charlo contre les terres verdoyantes des plaines du Paradis. Après quoi, elle adopta rapidement la position du Kamehameha, feignant la possibilité de faire déferler la terrifiante attaque à bout portant contre son adversaire mais il ne s’agissait là aussi que d’une feinte visant à donner le temps à Yukko de s’éloigner en toute tranquillité. Elle toisait le champion de la Terre avec rudesse, son sourire de tout-à-l’heure ayant complètement disparu.

« Je suis sûre que tu peux aller plus loin que ça, alors sois sympa et évite de me faire perdre mon temps. »
Charlo
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6191
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5850

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil, Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Lun 28 Mai 2018 - 21:20
‘’Ton arrogance te perdra un jour et je compte bien te le prouver ici-même.’’

Elle se présentait sous le nom de Yukko, un nom qui n’évoquait absolument rien à Charlo. L’inverse aurait été surprenant, cette jeune fille n’avait sans doute pas commis d’exploit vu son âge, elle n’était qu’une jeune pousse qui tentait tant bien que mal de percer la terre pour pouvoir rivaliser avec les plus grands. Aujourd’hui, en regardant la situation d’un peu plus près, on pouvait se dire qu’elle avait finalement peut-être réussi à germer. Elle était pourtant encore loin d’être une fleur. Elle avait encore beaucoup à apprendre, sa fois intarissable de combat ne devait pas entacher son jugement et le respect qu’elle devait aux autres pratiquants de cette profession qu’étaient les arts martiaux. Les conseils du Demi-Saiyan ne semblaient pas l’avoir ébranlé, au contraire, il semblait que ce qui devait être une leçon, s’en trouvait plus comme une provocation aux yeux de la jeune fille.

Peu importe, les deux combattants avaient à présent tous les deux adopté une pose de combat bien singulière, se jaugeant mutuellement aux moindres de leurs mouvements respectifs. Lorsque que les combattants atteignent un certain niveau, ils sont capables de lire l’un dans l’autre. Le Demi-Saiyan lisait ainsi dans Yukko comme dans un livre en ce moment, il ne pouvait deviner tous ses coups, mais il pouvait prévoir un semblant de trajectoire. Il restait à savoir si la jeune Demi-Saiyan avait elle aussi atteint un tel niveau qu’elle pouvait lire dans Charlo. Les deux combattants ne tardèrent pas à dévoiler une partie de leurs puissances, faisant honneur au sang Saiyan qui coulait dans leurs veines. Deux Super Saiyans allaient se livrer bataille au Paradis. Le Z-Fighter s’était ajusté au niveau de Yukko pour l’instant, se doutant que comme lui, elle n’irait pas à fond dès le début.

Comme prévu, c’est le fils de Rycelo qui se lança en premier. Son premier coup fut dès lors bloqué par la jeune fille qui avait réussi à faire preuve de bons réflexes, même si sur son visage, nous pouvions y lire qu’elle était inquiète après un seul coup. Le Z-Fighter n’allait pas perdre de temps, il l’a coursa alors qu’elle voulait mette de la distance entre eux. Enchaînant d’un coup marteau qui rata sa cible. Elle avait laissé une image rémanente que Charlo traversa. Le coup de poing marteau percuta ainsi le sol, le faisant fissurer de toutes parts. Toujours sur la même cadence, le frère de Serori enchaîna. Narguant la jeune fille en faisant usage de la technique de l’image rémanente, il tentait de la surmener en lui envoyant de nombreux Kiais. Les réflexes de la jeune fille ne pouvaient que rendre honneur à la puissance qu’elle déployait en ce début de combat, déviant le coup du rival de Tentra, elle n’avait malheureusement pas prévu l’émanation de Ki dans la paume de Charlo. Maintenant plus loin, les deux combattants pouvaient tenter un combat à distance. Le Z-Fighter était un guerrier équilibré, il pouvait facilement gérer le corps-à-corps comme le combat à distance, ce n’était pas un problème pour lui. Il en fit d’ailleurs rapidement la démonstration. Un Kaméhaméha bien particulier fut alors projeté tandis que Yukko s’était armé d’une sphère dorée, réduisant la distance entre les deux combattants. C’est d’un mouvement bien maîtrisé que la jeune fille esquiva la moitié du Kaméhaméha, puis d’un mouvement de son Sokidan, elle anéantit l’autre partie de l’attaque dévastatrice. Un nouveau sourire bref apparut sur le visage de Charlo qui venait tout juste de s’entourer de son bouclier d’énergie.

‘’C’est une technique intéressante.’’
Le Kikoha percuta la barrière d’énergie dans tous les sens, la faisant fissurer de partout, le contrôle de Yukko était précis. Puis le bouclier céda dans un éclat d’énergie, le Sokidan fonça cette fois vers Charlo, ayant continué sa trajectoire après avoir percé les défenses du guerrier. ‘’Mais ce ne sera pas suffisant.’’

Il attrapa alors de main droite le Kikoha doré, l’intérieur de sa main étant légèrement brulé par l’énergie et la rotation constante de la sphère. De sa main libre, il accueillit le coup de pied de Yukko qu’il attrapa solide au niveau du tibia. Son bras gauche trembla légèrement, cette gamine dégageait une force certaine. Usant d’agilité, la jeune fille visa justement le bras de gauche de Charlo à l’aide de son autre jambe. Ne se faisant pas prendre au dépourvu, le fils de Rycelo plaqua le Kikoha de Yukko contre la jambe attaquante de celle-ci. Causant une légère explosion qui permit au Z-Fighter de se protéger, mais d’aussi perdre son emprise sur la Time-Patroller. La poussière se leva, tandis que le son de plusieurs coups qui s’entrechoquaient pouvait être entendu à travers celle-ci. C’est alors que les deux guerriers se glissèrent en dehors de la fumée, se ruant mutuellement de coups et de parades. La jeune fille s’éloignant en premier, laissant des répits à Charlo qui en profita pour se concentrer de nouveau. Yukko ne lâcha rien et fonça vers le Demi-Saiyan qui se tenait prêt. Il perçut alors un coup visant son tibia, il l’entoura aussitôt de son bouclier d’énergie, mais il réalisa bien vite qu’il venait d’être piégé comme un bleu. Il reçut alors un puissant coup sur la mâchoire qu’il encaissa tant bien que mal. Libre d’utiliser ses deux mains, le Demi-Saiyan bloqua le genou de son adversaire avec celles-ci. Voulant prendre cette fois Yukko de vitesse, Charlo envoya un jab vers Yukko, qui finalement l’esquiva à l’aide son image rémanente.

*Une autre !?*

Il sentit alors son bras se faire bloquer derrière lui, il ne perdit donc pas de temps et entoura sa queue de singe autour du bras de Yukko qui bloquait présentement celui de Charlo. Il s’extirpa de l’emprise de Yukko avec l’appui de sa queue de singe et put esquiver la balayette de la guerrière. Les deux guerriers se toisant maintenant tous les deux, Yukko ayant adopté la position classique de la technique de l’école des tortues. Pourtant, lorsqu’elle prit parole, ce fut une Yukko plus loin qui parla, prouvant que celle face à Charlo n’était finalement qu’une énième image rémanente.

‘’Tu as raison, je n’y vais pas à fond, mais toi non plus.’’

La voix de Charlo venait de derrière la vraie Yukko, lui aussi avait usé d’une image rémanente dans les derniers enchaînements de la jeune fille. Il la pointait de son index droit, illuminé d’une lumière doré, il lui faisait comprendre que s’il avait voulu transpercer d’un Dodompa, il en aurait eu effectivement la possibilité. Personne dans la foule ne parvenait à suivre les mouvements des deux guerriers, et bien que Yukko ait été exécrable à leurs égards, certains prenaient tout de même son parti, impressionnés par les capacités dont elle avait fait preuve jusqu’à maintenant. Le fils d’Aby rangea ensuite son index et prit un air encore plus sérieux, serrant les poings au niveau de ses hanches.

‘’Je vais te montrer jusqu’où peut aller un simple Super Saiyan.’’


Le sol commença alors à trembler, alors que l’aura de Charlo venait de réapparaître, abandonnant sa forme de Super Saiyan Full Power, ses muscles gonflèrent très légèrement et son regard devint de plus en plus dur. Il laissa ainsi exploser sa force. Le sol se brisant sous ses pieds, tandis que certains des partisans du guerrier semblaient apeurés par une telle démonstration de force. Il venait d’atteindre le niveau maximum qu’il pouvait atteindre en étant en Super Saiyan 1, il dépassait maintenant Yukko aisément et sans doute même son niveau maximum. Il avait éveillé le pouvoir divin, et ça s’en ressentait sur sa puissance brute.


‘’Satisfaite ? Je peux aller bien plus haut.’’

Il se déplaça en fendant l’air. Il était devant Yukko, le poing devant son visage, il avait freiné juste avant de frapper, pour lui montrer son niveau, lui prouver que la confiance en soi, ça ne fait pas tout. Il attendit un léger moment, le temps qu’elle réalise le niveau qu’il venait d’atteindre puis il commença son vrai assaut. Il lui envoya un puissant coup de pied dans l’estomac pour la projeter plus loin. Il s’envola en tirant de nombreux Kikohas sur son adversaire, détruisant le sol et créant une opaque fumée. Charlo s’élança dans la fumée, se propulsant avec son aura, il donnait un coup chaque fois qu’il passait près de Yukko, puis lorsqu’il touchait le sol, il se propulsait une nouvelle fois, et ainsi de suite, de sorte à surmener la guerrière tout en restant quasi impossible à repérer pour les yeux. Il fit ensuite exploser son aura, dégageant la fumée au même moment. Il était au-dessus d’elle, en train de voler. Il la toisait du regard, d’un regard supérieur.

‘’Tu vas devoir surpasser tes limites si tu veux ne serait-ce que me mettre au sol.’’


Il pointa alors sa main gauche vers la guerrière. Concentrant son énergie. Une lueur verdâtre fluo entoura le bras du champion, tandis qu’en son sein, une sorte de «X» se formait d’énergie. Il utilisait la technique signature de son père, et si Yukko connaissait le Kaméhaméha, il n’y avait presque qu’aucune chance pour qu’elle connaissait cette technique-là. L’attaque surpuissante fut propulsée par un rayon d’énergie et se dirigea vers sa cible, nul doute qu’une telle technique pourrait mettre à mal le plus puissant des guerriers. Enfin presque, Majin Vegeta lui, avait réussi à contrer sa technique avec une combinaison improbable de ses propres techniques.

‘’Malgré ton arrogance, le fait que tu sois au Paradis prouve que tu ne sers pas le mal. Lorsque tu seras plus forte, avec la technique dont tu fais preuve, nul doute que tu pourras écraser les plus grands tyrans de ce monde.’'

Nul doute que Charlo faisait l’étoffe de Majin Vegeta, celui qu’il avait pu au prix de sa vie. Cette jeune fille regorgeait de potentiel, et sa technique et la précision dans ses coups viendrait sans mal à bout du style de combat bourrin et trop plein de confiance du Majin. Yukko pourrait s’améliorer en écoutant les conseils, comparativement au Roi de Kanasa, qui n’était qu’un monstre borné qui se vantait de sans cesse de pouvoir contredire les règles régies par le monde. Bref, quoi qu’il en soit, ce combat n’était que le début d’une longue quête de puissance pour Yukko.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8498
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Jeu 31 Mai 2018 - 0:40


C’était pleinement confiante que la jeune fille prenait place en face de Charlo, adoptant sa pose de combat dans l’anticipation de l’incroyable combat qui allait bientôt se dérouler sous les yeux de centaines de spectateurs assidus. L’arrogance de Yukko était assurément un des traits les plus irritants de sa personne mais elle ne faisait pas que parler dans le vide. Jamais elle n’aurait tenu de tels propos si elle n’était pas certaine de pouvoir les défendre, et c’est la raison pour laquelle la pseudo-morale que le garçon à la queue de singe voulait partager avec elle l’agaçait doucement. La demi-Saiyan était bien entendu loin de se douter qu’elle allait se frotter à bien plus fort qu’elle, non pas que cela aurait changé quoique ce soit à son comportement ou à son envie d’en découdre avec le guerrier-Z. Ce dernier semblait déterminé à donner une bonne leçon à l’impétueuse demoiselle qui n’en demandait pas moins que de voir s’il avait vraiment le niveau pour.

Charlo fut le premier à ouvrir les hostilités, surprenant la gamine de par la rapidité de ses coups et de la terrible force qu’ils renfermaient. Loin de s’imaginer la taille du gouffre qui les séparaient, la demoiselle redoublait de prudence mais gardait néanmoins confiance en ses chances. Le premier enchaînement du héros à la queue de singe ne parvint à infliger de réels dégâts à Yukko qui se glissait habilement hors de portée de ses attaques. Seule l’une d’entre elle, dont la fillette au sang mêlé cru défaire permit à Charlo de la repousser grâce à une utilisation astucieuse de son énergie. Face à son adversaire qui amorçait un Kamehameha, la jouvencelle préférait prendre les devants et parcourir le plus de distance possible pour se retrouver au corps-à-corps qui restait son domaine de prédilection. Pour défaire la vague déferlante azure de son adversaire, Yukko s’aida de la technique fétiche du premier vainqueur du tournoi de Dösatz. La sphère ambrée virevoltait de toute part, frappant à plusieurs reprises la coque d’énergie dont s’était entouré Charlo jusqu’à la briser pour ensuite venir attaquer l’intéressé. Ce dernier parvint à saisir le véloce kikoha qui l’avait prit pour cible, et la Terrienne qui avait espéré pouvoir profiter de cette diversion pour asséner un puissant coup de pied au bourreau de MV se retrouva elle aussi entravée, sa jambe dans l’emprise solide du Super Saiyan au veston émeraude. Cherchant à se dégager en usant de son autre pied pour frapper son opposant, la lycéenne vit sa propre attaque se retourner contre elle lorsque Charlo plaqua sur elle ce qu’il restait du Sōkidan, provoquant une soudaine explosion qui repoussa les deux individus. Chancelant brièvement à cause de la douleur qui résultait de la détonation, Yukko ne perdit pas plus de temps que nécessaire à regagner son équilibre pour ensuite se jeter de nouveau droit dans la baston.

S’ensuivit un échange de frappes des plus traditionnels mais qui n’était pas pour autant à la portée de tous. Une succession de chocs puissants firent retentir le ciel du Paradis, résultat de la confrontation qui se déroulait sous les yeux sidérés de la majorité des spectateurs encore présents. Cette lutte durant laquelle aucun des deux guerriers ne prit l’avantage toucha rapidement à sa fin, et la gamine usa de son astuce pour tromper Charlo qui paya cher son erreur. Un crochet détonnant fit claquer sa mâchoire, octroyant à Yukko son premier coup propre du combat. La suite de son enchaînement n’eut guère autant de succès, le Z-Fighter parant les frappes et montrant toute l’étendue de sa ressource en utilisant sa queue de singe pour éviter de subir de plus amples dommages. La demi-Saiyan s’éloignait ensuite, couvrant son repli avec une illusion qui fit effet. Elle se pensait en sécurité maintenant distancée de Charlo et ne prévoyait absolument pas ce qui allait suivre.

Une voix semblant provenir de derrière elle capta son attention et, alors qu’elle se rendait compte de la supercherie, fit pivoter sa tête avec empressement jusqu’à ce que son regard ne se pose sur l’index de Charlo qui lui faisait face, ruisselant d’énergie. Yukko était prise au piège mais son adversaire eu la décence de ne pas la terrasser sur l’instant et ce quand bien même il en était plus-que-capable. La gamine profitait de ce moment de clémence de la part du guerrier de l’espace pour se hâter dans la direction opposée d’un seul bond, se remettant à distance de sécurité. Son regard exempt de toute sérénité face aux multiples prouesses qu’accomplissait à la chaîne son adversaire, fixait ce dernier avec raideur. Il prétendait s’apprêter à dévoiler la totalité de sa force de Super Saiyan à l’adolescente avant d’engager une fulgurante montée en puissance qui en déstabilisa plus d’un. Le sol meuble de la prairie cédait rapidement sous l’énergie que dégageait le héros de la Terre qui s’entourait de son aura rayonnante. Les gémissements effrayés de certains des spectateurs témoignaient de la crainte qu’ils éprouvaient quant au potentiel apparemment illimité du jeune adulte mais la réaction de Yukko était tout autre. La sensationnelle pression que générait la puissance de son aura n’avait pas réussi à cacher à la demoiselle la véritable nature de l’évolution que venait de subir Charlo.

D’autant pouvaient ne pas l’avoir relevé dans le feu de l’action, mais le Ki prodigieux dont disposait clairement le bras droit de la Z-Team venait de devenir imperceptible. La jouvencelle connaissait ce sentiment qui n’était pas dissimilaire à ce qu’elle avait ressenti lors de sa courte confrontation l’ayant opposé à Hidan sur Dösatz et si son hypothèse était vraie, ce dont elle ne doutait point, alors Charlo pouvait s’élever bien au-delà du simple super guerrier. Le garçon à la queue de singe ne chercha par ailleurs nullement à cacher ce fait en annonçant clairement qu’il pouvait devenir encore bien plus fort.

« Ne te moque pas de moi, tu n’es pas un simple Super Saiyan ! »

Lança-t-elle à son adversaire dont la nature ne faisait plus grande doute à ses yeux. Elle allait justement avoir un bref aperçu de la puissance divine que maniait le demi-Saiyan puisqu’il s’était élancé à toute vitesse en sa direction. La rapidité de son déplacement avait été hallucinant, l'adolescente se retrouvant tout simplement incapable de réagir avant que le poing du combat adverse ne s’arrête qu’à quelques centimètres de son visage. Une fois de plus, Yukko ne pu que prendre un peu de distance après les faits, mais ne parvint à s’éloigner suffisamment rapidement pour éviter le prochain coup de Charlo qu’il ne fit pas à la fillette le cadeau de stopper. La botte du combattant divin s'abattit avec toute sa force contre le ventre de la super guerrière, celle-ci se retrouvant projetée sur plusieurs dizaines de mètres avant de retourner le sol d’un long sillon pour mettre fin à sa course non loin d’un petit groupe d’observateurs qui s’étaient éloignés pour éviter la collision. La Time Patroller se relevait tant bien que mal, crachant une gerbe de sang avant de recouvrir sa bouche à l’aide de sa main qui fut bien vite empourprée par le liquide.

Fixant son ennemi avec hargne, elle ne comptait pas se laisser faire aussi facilement et ce peu importe la force de son opposant. Une flopée de kikohas se dirigeaient dans sa direction mais grâce à son habileté, aucun d’entre eux ne fit mouche. Au lieu de cela, l’artiste martiale se retrouvait au beau milieu d’un nuage de terre retournée et de poussière dont Charlo comptait bien profiter. Yukko se savait désavantagée par le rideau de fumée qu’avait levé le Z-Fighter et avait amorcé un déplacement vers le haut pour s’en sortir. Seulement, le Super Saiyan au pouvoir divin s’était déjà élancé en direction de la demoiselle, la frappant avec vigueur sans pour autant mettre fin à son trajet. Il attaquait sa cible avec un mouvement de va-et-vient qui rendait difficile toute contre attaque mais Yukko pouvait par contre prédire la direction d’où venait le prochain assaut selon la trajectoire qu’avait prit Charlo lors de sa précédente chevauchée. Sa défense se faisait de moins en moins hasardeuse jusqu’à tant qu’elle parvienne à rentrer dans le rythme des offensives du jeune adulte à la tenue verte. Celui-ci s’arrêta alors, profitant de sa présente position de supériorité pour la déprécier. Même s’il ne s’agissait là que d’une réponse aux insultes qu’avait vociféré la demoiselle envers les autres pratiquants un peu plus tôt, son hypocrisie lui empêchait sur le moment de comprendre l’ironie de la situation.

« Tu parles, mais jusqu’à preuve du contraire je ne suis pas non plus à terre. »

L’homme du nord allait alors faire usage d’une technique totalement originale. Une aura dont les teintes partageaient celles de sa veste drapait son bras avant d’y laisser apparaître une sorte de croix. Cette énergie à la forme singulière se dirigeait à pleine vitesse en direction de la fillette à la couette qui pouvait ressentir la dangerosité que représentait l’attaque. Ne souhaitant guère prendre plus de risques que nécessaire, l'étudiante prit les devants et armait son poing droit avant de frapper de la paume de la main droit vers le ciel en ciblant Charlo. Son geste sec fut l’origine d’une subite onde de choc qui partit rencontrer la vague déferlante adverse et la fit détonner à distance avant qu’elle ne soit à portée de causer de quelconques dommages significatifs. Couvrant ses yeux de l'incandescence de l’explosion, Yukko venait de déjouer avec succès la technique du champion des Terriens à l’aide de son Sōryūdan. Sa frappe enrayée, Charlo ne pu que congratuler la demoiselle quant à la qualité et la technicité de son style de combat, qu’il jugeait supérieur à celui de grands tyrans dont il tut les noms. Mais ces quelques compliments ne suffisaient pas à réjouir Yukko, qui n’était pas encore fière de cet affrontement.

« Alors quoi, enfoiré. Je ne mérite pas de voir ta pleine puissance ? Serrant ses poings portés avec difficulté par ses membres endoloris, elle s’exclamait avec véhémence. Je croyais t’avoir dit d’arrêter de me faire perdre mon temps ! »

Ces paroles pouvaient paraître étonnantes auprès de certains, compte tenu de l’état actuel de Yukko qui signait très clairement sa défaite future à ce combat. L’issue de cette confrontation lui importait peu au final, mais rien ne saurait apaiser la frustration qu’elle ressentait de savoir que son adversaire n’avait pas même eu besoin de faire appel à son plein potentiel pour réussir à la vaincre. Contrairement à ce que Charlo pouvait penser, la jouvencelle était déjà à son meilleur niveau, usant de toutes les ressources que lui octroyait sa forme de Super Saiyan de niveau un. Elle s’était peut-être attaqué à trop fort pour elle mais ce n’était aucunement une erreur à ses yeux. Elle ne voyait pas sa possible défaite comme un échec car comme Boneco l’avait si justement dit, il existe toujours quelqu’un de plus fort que soi. Charlo lui-même ne devait pas être exempt à cette règle puisque malgré sa toute puissance divine, il avait quand même fini par être vaincu. Loin d’elle l’envie de se ridiculiser, Yukko comptait bien donner son maximum contre l’ami de Gohan, quitte à ne faire que retarder l’inévitable.

Une écrasante aura vint envelopper le corps de la Terrienne dans un stupéfiant spectacle de sons et lumières, un acte plus symbolique qu’autre chose puisque la force de la gamine qui en était l’instigatrice ne gagna pas tant que ça en intensité. Ses dents dehors, serrées par l’effort d’une telle action accompagnait son regard dévorant. Chancelant de gauche à droite, Yukko amorçait une lente marche en direction de son adversaire, augmentant progressivement la cadence jusqu’à entamer une véritable charge, embrassée par les flammes dorées de la transformation légendaire. Sans aucun artifice ni entourloupe, elle s’était simplement rapprochée de Charlo pour lui décocher une bonne patate de forain en plein visage. Enchaînant avec une multitude de jabs répartis sur l’ensemble du torse de son opposant, elle projetait ensuite un uppercut vigoureux contre son foie. Ne lui laissant nullement l’occasion de s’éloigner puisqu’elle voulait rester au corps-à-corps, domaine où elle était le plus alaise, elle poursuivait le garçon à la queue de singe grâce à son habile jeu de jambe avant de lui envoyer un coup de pied rotatif contre la hanche. Se baissant abruptement pour éviter une potentielle attaque, elle essayait de faucher les pieds de Charlo à l’aide d’une frappe allongée de sa jambe puis bondit brusquement pour lui asséner un coup du revers de la main suivie d’une frappe descendante de la paume visant le sommet de son crâne.

Se jetant au sol en un instant, Yukko s’était déplacée sur la gauche du guerrier de l’espace, prenant rapidement appui pour le charger et tenter de lui démolir les côtes avec un coup de coude. Profitant de l’élan de son mouvement, elle passait de nouveau dans le dos de Charlo, prenant cette fois-ci gare à ne pas le laisser utiliser sa queue de singe pour se libérer, et l’agripait avec hargne au niveau de l’abdomen. Elle le souleva vers le haut avant de le faire basculer derrière elle et s’écraser contre le sol, si possible tête la première. Après ce suplex parfaitement exécuté, l’adolescente haletante se remit debout et constatait de l’efficacité de sa manoeuvre. Nul doute que l’ultime champion serait encore largement en état de se battre, et Yukko ne demandait que ça. Reprenant sa position de combat, elle voulait poursuivre la bataille, quitte à y laisser des plumes.
Charlo
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6191
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5850

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil, Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Mer 6 Juin 2018 - 2:04
La réaction de Yukko fut bien celle que Charlo attendait. Elle semblait en savoir plus que les spectateurs sur l’énergie que revêtait à présent le bras droit de la Z-Team. Seuls ceux ayant été initié aux pouvoirs des Dieux pouvaient jaugés la puissance exacte que dégageait le puissant guerrier en vert. Force de la nature, la pression qu’il dégageait en effrayait plus d’uns. Il s’était hissé chez plus grands guerriers de ce moment, il avait accumulé des exploits comme tuer un tyran surpuissant et tenir tête à un Dieu de la destruction. Il n’avait plus rien à prouver, pourtant, cette jeune fille semblait toujours en redemander. Elle ne le connaissait pas, et s’était réciproque, mais Charlo n’allait pas tarde à lui montrer qui il était réellement, à savoir le plus puissant combattant qu’elle avait combattu jusqu’à maintenant.

‘’Effectivement.’’

Engageant une nouvelle offensive, le fils de Rycelo révélait l’étendue de sa puissance en seulement deux coups. Le premier volontairement stoppé par son utilisateur et le deuxième qui écrasa l’estomac de la jeune fille pour l’envoyer valser plus loin à l’aide d’une force inouïe. Il enchaîna sans perdre une seconde, usant cette fois de simples Kikohas, tous esquivés avec brio par la jeune combattantes. Cette plaine du Paradis n’y ressemblait plus vraiment, le combat avait déjà creusé le sol, mais nul ne doute qu’un tel endroit pouvait se réparer rapidement de lui-même. Bref, quoi qu’il en soit, le fils d’Aby avait maintenant profité de la fumée soulevée par sa précédente attaque, avec son énergie divine, même avec les meilleures facultés sensorielles du monde, il était impossible de repérer son énergie sans en connaître son origine. Il ne tarda donc pas à surmener sa jeune adversaire, qui prouvant une fois de plus qu’elle n’était pas n’importe qui, s’adaptait avec une vitesse plus que respectable. Si le Demi-Saiyan évitait un maximum de trop complimenter ses prouesses, s’était entre autre parce qu’il voulait éviter qu’elle prenne la grosse tête.

La hargne de la jeune femme ne faisait que se faire d’avantage ressentir, la différence de puissance semblait profondément énerver l’artiste martiale qu’elle était. Le Demi-Saiyan l’avait remarqué, mais n’en fit aucun commentaires, il préférait combattre pour l’instant. Employant la technique signature de son paternel, il menaçait l’adolescente d’une de ses plus puissantes techniques. Contre toute attente, la jeune fille ne baissa pas les bras face à une telle démonstration de force, elle contre-attaqua en faisant à son tour usage d’une de ses bottes secrètes. Charlo arqua un sourcil, s’il pouvait apprendre beaucoup à Yukko, la détermination de la jeune fille à ne jamais baisser les bras, pourrait bien donner une leçon au disciple de Tenshinhan.

Yukko ne tarda pas à extérieur sa colère via la parole, agissant comme quelqu’un qui a l’impression d’être considéré comme un moins que rien. Le regard sévère du Super Saiyan ne faisait que lui tenir tête. Au final, Charlo avait aussi été un adolescent, un enfant qui avait été encadré par son maître. Il avait été sévère avec lui et ne lui avait pas permis de se rebeller. Yukko était encore jeune, sa colère était compréhensible, mais Charlo, pour avoir déjà tenu ce même genre de discours à son maître, ne pouvait rester passif devant une telle attitude.


‘’Calme-toi ! Ton attitude n’est pas digne du sport que tu pratiques ! Canalise ta colère, tu agis comme une enfant !’’

Il avait pris une voix grave et avait été très cru dans ses mots. Il n’était peut-être pas la personne la mieux placée pour donner des leçons de vie, mais Yukko avait bien besoin de se faire dire les vrais choses. Le ton employé par Charlo ressemblait à celui d’un père qui fait la morale à ses enfants. Il dégageait une pression écrasante, son regard était dur, il ne tentait pas d’intimider la jeune combattante, mais bien de lui faire réaliser qu’il fallait qu’elle cesse d’agir comme un enfant capricieux.


‘’Bon, en avant pour la dernière ligne droite, il est temps d’en finir avec ce combat.’’


Elle décupla son aura, son action l’avait rendu effectivement plus puissante, mais avec une telle quantité d’énergie dégagée, elle finirait tout simplement par manquer d’énergie avant de pouvoir vaincre le combattant vert. Face à cette démonstration, Charlo se contenta de croiser les bras. Il allait tout bonnement attendre et voir ce qu’elle valait au maximum de ses capacités. Il ne tarda pas à être servi, la jeune fille s’élança à toute vitesse, laissant derrière elle qu’un faisceau de lumière aveuglant. Son puissant de coup de poing percuta de plein fouet le visage de Charlo. Sa peau déformée sous l’impact du coup, il n’avait pourtant pas décroisé ses bras et restait droit devant-elle. Du sang coula de sa lèvre, tandis que Yukko retirait son poing de son visage. Aussitôt, le guerrier activa son bouclier d’énergie qui l’entoura. Il décroisa finalement les bras, analysant les efforts de la jeune fille. Elle martelait de toute sa force la barrière d’énergie, qui malgré sa solidité hors-pair commençait bel et bien à céder sous la pression des coups répétitifs. L’uppercut fut le dernier coup que le bouclier d’énergie du combattant put encaisser. Il céda dans un bruit de verre cassé et laissant cette fois son utilisateur complètement vulnérable. S’armant de son avas-bras droit, Charlo bloqua le coup de pied rotatif qui lui était destiné. Il n’eut que trop peu de temps pour réagir qu’il perdait son équilibre à cause d’une des attaques de Yukko, avant de percuter le sol, il se propulsa avec sa propre aura pour reculer et esquiver le coup visant de crâne. Il reprit son équilibre en faisant plusieurs sauts périlleux arrière.

*C’est reparti!*


Elle était déjà sur sa gauche, heureusement, le Z-Fighter l’avait repéré avant qu’il ne soit trop tard pour réagir. Attrapant son coup de coude avec sa main, il fut bien obligé de s’incliné lorsqu’elle usa de sa vitesse pour passer derrière-lui. Toute cette aura qu’elle dégageait, avait malheureusement eut pour effet de momentanément l’aveugler. Elle agrippa sa queue de singe avant même qu’il puisse l’utiliser. Il se sentit alors soulever. Il passa au-dessus de la tête de Yukko avant de percuter le sol, il amortit sa chute avec ses deux bras, mais le résultat était-là, elle avait réussi à lui faire toucher le sol et donc à l’avoir mis à terre. Le guerrier ne tarda pas à se relever et à s’éloigner de la jeune guerrière. Il secoua sa tête, pleine de terre et reprit la pose de combat de son maître.

‘’Tu m’as mis à terre, je vais donc te montrer l’étendue de ma puissance, prépare-toi.’’

Il fonça alors vers Yukko, toujours en Super Saiyan de niveau 1. Juste avant d’arriver devant elle, ses cheveux se dressèrent sur sa tête, tandis que des éclairs venaient accompagner son aura. Il venait d’accéder au niveau 2 du Super Saiyan. Il envoya donc un coup de pied sous le menton de la jeune fille. Il voulait l’envoyer valser dans les airs. Il se déplaça alors au-dessus de celle-ci et continua avec un solide coup de poing marteau pour l’envoyer s’écraser au sol. Ses enchaînements ressemblaient à ses premiers du combat. Il explosa alors encore plus son énergie, tandis que ses cheveux s’allongeaient. Ses sourcils disparaissaient. Il était cette fois en Super Saiyan 3. La foule en tremblait, certains savaient que le Super Saiyan comportait plus d’une forme, mais aucune n’avait encore put assister à un tel spectacle. Il descendit rapidement vers elle, et tenta de l’écraser avec ses deux jambes. Il se déplaça ensuite plus loin hyper rapidement. Il s’envola ensuite rapidement dans les airs avant de virevolter autour de Yukko, il se propulsa ensuite pour donner un coup de tête à jeune fille qui aurait pour but de l’envoyer une fois de plus valser plus loin. Ce coup n’avait rien à envier à ceux de Freezer dans Hyper DBZ.

‘’Et maintenant, le clou du spectacle !’’

Spoiler:
 
Il serra ses poings et fit une fois de plus augmenter son énergie. Son aura changea de forme et devint de plus en plus instable. La couleur doré laissa place au bleu, tandis que ses cheveux perdaient en longueur. Si pendant un instant, il eut l’air d’un banal Super Saiyan à l’aura bleu, ses cheveux ne tardèrent pas à prendre une teinte cyan. Il venait de passer évidemment en Super Saiyan Blue, stade divin. Il envoya rapidement plusieurs coups de poings dans le vide. L’effet fut immédiat. Les nombreux déplacements d’airs rongèrent le sol et retournèrent la pierre pour se créer un chemin vers Yukko. Pourtant, le Demi-Saiyan n’en avait pas encore terminé avec tout ça.

‘’Kaioken !’’

Son aura bleue se retrouva aussitôt jumelée à une nouvelle aura cette fois rouge. Le Demi-Saiyan réalisa bien vite qu’au Paradis, l’usage du Kaioken était bien plus aisé pour son corps, il pouvait se rendre encore plus loin que sur Terre. Ainsi, il se déplaça derrière Yukko. La main bien plate, il visa sa nuque.

‘’Tu as eu ce que tu voulais.’’


Il frappa alors sa nuque d’un coup sec, pour lui faire perdre conscience. Il n’y avait évidemment pas mis toute sa force, mais bien une force précise et maîtrisée, il savait les conséquences que ça comportait de tuer un mort. Il abandonna alors sa transformation et reprit sa chevelure noire. Il regarda Yukko, qui était sans doute inconsciente.

‘’Tu es une guerrière valeureuse, mais tu as encore beaucoup à apprendre. Comme moi d’ailleurs.’’

Il regarda la foule qui était en extase devant cette force, présentement, plus personne n’osait tenter de lui tenir tête. Charlo se dirigea vers eux, il les salua avant de se coucher, appuyer sur le tronc d’un des arbres qui avaient étés épargnés par le combat titanesque qui venait d’avoir lieu. Il ferma les yeux et s’endormit. Certains furent étonnés de le voir dormir, alors qu’un mort n’avait pas besoin de dormir, ne connaissant pas la fatigue. Yukko pourrait venir le réveiller si besoin, ou bien continuer ce qu’elle avait à faire. Il y avait de nombreux guerriers ici qui seraient prêt à l’affronter si s’était nécessaire.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8498
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Mer 27 Juin 2018 - 0:26


La clameur passionnée de la gamine, en total désaccord avec son corps meurtri qui atteignait inévitablement ses limites, ne laissait rien au hasard quant à sa volonté de poursuivre la bataille. Yukko ne savait se satisfaire de la démonstration de puissance dont son adversaire lui avait fait cadeau. Son intarissable soif de combat, seule obsession continuant de vivier son fort caractère en dépit de son corps meurtri qui atteignait rapidement ses limites, justifiait ses paroles à ses yeux et ce qu’importe la désinvolture de ces derniers. La ferveur qui transpirait de son discour était certainement incontestable et Charlo qui exigeait de la fougueuse adolescente qu’elle change de ton allait rapidement se rendre compte de la futilité de ses efforts. Qu’il ose lui demander qu’elle se calme tout en la toisant de son air supérieur risquait fort bien de ne pas amener les effets escomptés. Yukko espérait le héros de la Terre suffisamment sagace pour ne pas s’imaginer qu’il pouvait calmer une enfant avec de simples mots.  

« Tu n’as qu’à venir me faire me calmer… »

La jouvencelle enrobée de son aura ambrée s’abattit contre le Z-Fighter telle une comète, provoquant un flash de lumière qui s’accompagna d’une onde de choc en à en faire frémir le plus courageux des guerriers. Sa frappe dévastatrice frappa de plein fouet le visage de Charlo mais ce dernier, les bras croisés comme pour targuer une nouvelle fois de cette force qui le plaçait au dessus de tous, fit mine de ne pas réagir et encaissa sans grand mal le direct de sa compétitrice. Agacée par cette démonstration, Yukko constatait néanmoins grâce au filet de sang qui s’apprêtait à érupter de la lèvre de son ennemi que sa frappe n’avait pas été sans effet. Armée de cette connaissance qui ne faisait que revigorer sa détermination, la super guerrière continuait de tambouriner Charlo qui s’était désormais entouré de son bouclier. L'enchaînement acharné de la demoiselle finit par venir à bout de l’égide du combattant au veston vert mais Yukko ne parvint à lui asséner de coup réellement décisif. Le jeune homme était trop habile pour se laisser abattre par des attaques aussi directes, menant la lycéenne à s’essayer à une manoeuvre un poil moins conventionnelle. Un sublime suplex vint compléter sa combinaison, laissant Charlo au sol pour la première, et possiblement seule fois du combat.

Yukko observait son opposant se remettre sur pieds, esquissant rapidement un sourire en constatant de l’efficience de son précédent mouvement. Elle regagnait cependant tout de suite un air bien plus sérieux en se préparant à accueillir la prochaine tentative de Charlo. Ce dernier prétendait être enfin prêt à dévoiler la pleine étendue de sa force à la demoiselle qui ne demandait qu’à en voir plus. Trépignant intérieurement d'excitation, elle restait pour autant pleinement concentrée afin de pouvoir correctement réagir à ce que lui préparait le disciple de Tenshinhan. Ayant fini par s’accomoder à la vitesse du super guerrier à la queue de singe, la gamine se pensait capable de contrer la soudaine charge qu’avait entamé Charlo. Cependant, et alors qu’elle espérait contrer son prochain mouvement sans trop de difficultés, une soudaine explosion d’énergie étincelante origina du corps du bourreau de MV, sa puissance grimpant exponentiellement en moins de temps qu’il n’en fallu pour le dire. Largement déstabilisée, Yukko ne pouvait que se recroqueviller sur elle-même en croisant ses deux bras face à elle, lesquelles se retrouvèrent bien vite victimes d’une frappe à la force détonante. Sa garde fut complètement brisée et, projetée dans les airs par le simple choc du coup de pied de son adversaire, la jouvencelle n’avait d’autre choix que d’encaisser brutalement la frappe des mains jointes de Charlo qui mirent fin à son bref envol pour entraîner en dur atterrissage.

Son bras tremblotant lui permit de s’extirper des monts de terre retournée que la violence de son impact contre le sol avaient édifié. Face à elle, le super guerrier transcendental concentrait son voile d’énergie aveuglante qui ne cessait de gagner en intensité. Bientôt, son apparence changea de nouveau et Yukko pu à sa grande surprise reconnaître une nouvelle forme de la transformation légendaire dont elle savait seule une poignée de guerriers capables d’en faire usage. Le garçon aux longs cheveux resplendissants dégageait une force au-delà de tout ce dont était capable la Patroller et il lui était désormais tout à fait impossible de tenir le rythme. La double frappe du pied de Charlo s’abattit sans laisser grande chance à Yukko de pouvoir s’en défaire, et un coup de boule d’une rare violence la fit virevolter au loin jusqu’à ce qu’elle ne rencontre un bout de relief assez hardi pour ne pas céder et mettre fin à sa course. En peu de temps, Charlo lui avait infligé des dégâts colossaux et l’idée de rester dans le tombeau de pierre dans lequel elle s’était retrouvé lui paraissait presque confortable si ça pouvait lui éviter d’avoir à solliciter ses membres parcourus d’une douleur difficilement descriptible. Elle avait donc bien raison; son adversaire n’avait rien d’un simple Super Saiyan. Le jeune homme était capable de faire usage de toutes les formes majeures connues de la légendaire transformation. Et dire que le clou du spectacle l’attendait encore.

Sa face martelée avait presque du mal à concevoir la scène dont elle était témoin, mais les cheveux cyans que le guerrier légendaire venait d’adopter ne pouvaient signifier qu’une seule chose. C’était indéniable; elle avait en face d’elle une sorte de Dieu, dans tout les sens du terme. Sa maîtrise de l’énergie divine était suffisante pour faire de Charlo l’un des très rares individus capables d’atteindre la forme du Super Saiyan Blue. Peu nombreux étaient ceux qui pouvaient prétendre reconnaître ce stade si unique, et Yukko ne savait si elle devait se considérer chanceuse d’avoir pu admirer cette forme de ses propres yeux. Sa vaine exaltation la poussait à se relever mais il était clair par le triste état de sa carcasse, sinon par la ridicule différence de puissance qui lui était désormais plus qu’évidente, que le combat touchait à sa fin. A défaut de réussir à faire taire sa frustration puisqu’elle se retrouvait à devoir faire les frais d’assauts d’une brutalitée démesurée auxquels il lui étaient impossible de faire face, la chipie à la couette blonde trouvait une pointe de satisfaction à la triste situation dans laquelle elle s’était retrouvée. Qu’elle qu’en soit l’artificialité de la chose, elle avait réussi à pousser Charlo dans ses derniers retranchements et s’était par la même occasion vu offerte un splendide spectacle. Comme pour finir de remuer le couteau dans la plaie, le guerrier-Z s’entoura de l’aura de Kaio, sa force atteignant alors son paroxysme. Yukko avait eu ce qu’elle voulait, et ce qu’elle méritait.

« La chance que j’ai, hein ? »

Et d’un coup, tout devint noir. La frappe à la nuque de la demoiselle lui fit perdre le peu de conscience qu’il lui restait, son corps inerte s’abattant contre le sol en abandonnant son aura éblouissante.

Reprenant doucement connaissance, Yukko voyait qu’autour d’elle la foule se faisait bien moins grande qu’auparavant, comprenant qu’elle avait dû rester dans cet état assez longtemps. Se relevant progressivement, elle constatait également que la douleur ne s’était pas réellement estompée, et elle avait bien plus de mal à se remettre debout qu’à l’accoutumée. Elle palpait ses membres les plus endoloris en amorçant sa lente marche vers un petit groupe d’habitants qui n’avaient pas encore quittés les lieux de l’affrontement. Ceux-ci qui s’écartèrent à la venue de la demoiselle la laissèrent poser les yeux sur l’un des rares arbres ayant résisté au précédent cataclysme. Au pied de celui-ci se ressourçait Charlo, l’air de rien. La gamine s’approchait de lui en souriant niaisement, encore sur le choc d’avoir rencontré quelqu’un d’aussi fort. S’accroupissant face au combattant dormeur, elle essuyait de son pousse la tache de sang qui avait coulé de la lèvre de Charlo en lâchant un petit rire juvénile. Malgré sa puissance divine, la simple présence ici du liquide à la couleur écarlate, tout comme celle de l’auréole qui couronnait sa tête, montrait bien que l’ultime champion n’était pas invincible. Pour autant, l’abattre ne serait chose aisée sur personne, et la gamine ne pouvait s’empêcher de se demander quel genre de monstre avait pu réussir à le tuer, si tenté qu’il ne soit pas mort de causes naturelles. Se laissant tomber sur les fesses, Yukko fini par s’allonger contre le sol, sa tête reposant sur ses deux mains et le regard fixé droit vers Charlo dont elle attendait le réveil. Que le combat soit fini ou non, elle n’en avait pas terminé avec le demi-Saiyan.
Charlo
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6191
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5850

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil, Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Jeu 12 Juil 2018 - 17:43
Un combat dantesque venait tout juste de prendre fin. Charlo ayant usé de toutes les ressources en sa possession pour venir à bout rapidement de la jeune fille capricieuse qui lui faisait aujourd’hui office d’adversaire. S’armant même de son pouvoir divin, le Demi-Saiyan frappa d’un coup vif la nuque de la guerrière dans le but de lui faire perdre connaissance. Une fois chose faite, il s’hâta d’aller se reposer sous un arbre. Même si les morts n’avaient pas besoin de sommeil, les derniers évènements, outre son combat contre Yukko, l’avaient complètement exténué.

Il ne tarda pas à tomber dans les bras de Morphée. Bercé par les bruits ambiants du Paradis, il semblait finalement y trouver ce qu’on appelait communément le repos éternel. S’il parvenait à dormir et à se régénérer, ce n’est pas pour autant que sa torpeur n’était pas parfaitement douce et belle. De lourds souvenirs se manifestaient de manières saccadées dans son esprit déjà bien assez tourmenté. Katsura hantait ses rêves et ironiquement les transformait en cauchemars des plus effroyables. La culpabilité continuait de le hanter, même s’il avait vaincu Majin Vegeta, il lui semblait que ce sentiment désagréable le poursuivrait pour toujours. Il avait l’impression d’avoir failli à tâche, de ne pas avoir pu la sauver. La dure réalité, c’est qu’il avait raison, elle était morte, elle avait été souillée et il n’avait absolument rien pu faire pour elle. Il était trop tard, il était maintenant mort, et elle aussi sans doute. Ils n’étaient pas réunis même dans la mort, peut-être était-ce un signe du destin pour faire comprendre au Z-Fighter, que la vie qu’il a choisi de vivre ne corrèle pas avec celle qu’il convoitait avec sa dulcinée.

Il réveilla alors lentement, ce n’était pas le geste de Yukko à son égard qui l’avait fait quitter les méandres du marchand de sable, mais bien un cauchemar trop brusque. Pourtant, il n’avait pas l’air de quelqu’un qui a mal dormi, il était bien réveillé, avec son sourire confiant. Il regarda la jeune fille qui l’avait reposé et qui semblait à son tour se ressourcer à sa manière. Le Demi-Saiyan la regarda un instant, y voyait une fraction sa mère. Il soupira, puis en s’appuyant sur le sol, se releva d’un bond. Il s’étira et regarda autour de lui. Les alentours avaient été rongés par leurs combats, mais il avait la certitude qu’un lieu comme le Paradis pouvait se rétablir seul et sans soucis.


‘’Alors Yukko, qu’est-ce que tu fais au Paradis ? Tu m’as l’air bien jeune pour être ici.’’

Question assez ironique, sachant que Charlo lui-même était assez jeune, sans oublier que s’était déjà la troisième fois qu’il trouvait la mort. La première fois qu’il avait vécu cette situation, il ne devait d’ailleurs pas être loin de l’âge de la jeune fille qui lui faisait face aujourd’hui.

‘’T’es une Saiyan, comme moi. Tu viens de Vegeta ? Je n’ai pas souvenirs d’avoir déjà perçu ton énergie sur Terre.’’ Avant même qu’il ne lui laisse le temps de répondre, il reprit la parole. ‘’Si c’est le cas, tu dois connaître Pythar ! C’est un ami à moi.’’ Il se gratta alors le menton. ‘’D’ailleurs comment est la reine ? Yuno je crois…?’’

Il n’avait même pas pris le temps de valider l’origine de la jeune fille, qu’il l’inondait déjà de questions. Il n’avait pas oublié ce qu’il avait appris sur la femme de Pythar, il savait ce qu’elle avait fait et il savait aussi que l’amour rendait et rendrait le Roi de Vegeta aveugle face à la situation. Il se devait d’arrêter Yuno, mais il savait qu’inévitablement que s’il devait le faire, il devrait affronter son ami, qu’il ne pouvait être certain de vaincre vu leurs niveaux respectifs. De toute façon, il voulait absolument éviter ça, et pour ça, il devait se renseigner un maximum sur la reine. Bien qu’il fût mort, il n’omettait pas la possibilité de pouvoir revenir chez les vivants un jour.

‘’Bref, quoiqu’il en soit, je trouve qu’on se ressemble toi et moi.’’ Il s’avança vers elle et posa sa main droite sur sa tête, comme le ferait un tuteur. ‘’Mais tu manques sérieusement de self-control, et je sais de quoi je parle.’’ Effectivement, c’était justement à cause de son manque de contrôle émotionnel que Charlo avait lui aussi perdu la vie face à Majin Vegeta. ‘’J’ai moi-même laissé mes émotions me dominer et voilà ce que ça a donné.’’ Il retira sa main de la tête de Yukko et pointa son auréole de son index. ‘’Je crois qu’on devrait tous les deux s’entraider pour s’améliorer sur ce point, t’en penses quoi?’’
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8498
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Ven 13 Juil 2018 - 16:47


Après l’effort vient le réconfort, comme on dit. Et quand bien même la demoiselle n’était pas aussi fière de sa prestation qu’elle ne l'eût espéré, elle se permit tout de même de profiter de cet instant de repos pour ressourcer son corps affaibli par la précédente confrontation. Mimant le vainqueur de l’affrontement, la jeune femme avait elle-même pris place sur le sol mais contrairement à ce dernier, la douce pelouse olive du Paradis et les onctueuses alizés qui venaient caresser son visage ne parvinrent à lui faire trouver le sommeil. Inquisitrice, son attention restait pleinement focalisée sur Charlo. Le héros au veston de jade dormait tellement profondément que le précédent geste de l’adolescente ne réussit à le tirer de sa torpeur. Son visage était pleinement décontracté et un souffle paisible paraissait émaner de celui-ci, et ce malgré l’intensité du combat qu’il venait de connaître, l’intensité des efforts qu’il venait de livrer. Plus elle l’observait, et plus Yukko avait l’impression de le connaître. Elle était pourtant sûre de ne jamais l’avoir croisé auparavant, car sa mémoire n’aurait pu lui faire défaut au point d’oublier l'existence d’un combattant d’un tel calibre. Elle s’en serait souvenue à coup sûr.

Peut-être pensait-elle reconnaître en lui le plus brave des héros que le monde ai connu, le grand le vaillant Son Goku. La ressemblance entre le guerrier de l’espace élevé sur Terre et le jeune prodige que la lycéenne zieutait était palpable. Une similitude qui transcendait par ailleurs le simple aspect physique puisque, aussi loin puisse-t-elle s’en souvenir, ces deux icônes du bien étaient les seules à avoir réussi à maîtriser la forme divine du Super Saiyan et à l’allier à l’Aura de Kaio. Elle en arrivait presque à se demander si ce Charlo n’était pas l’équivalent de Goku dans cet univers, déjà si différent du sien. Son petit esprit continua de spéculer et ne fut tiré de sa réflexion que par le soudain réveil du garçon à la queue de singe. Ce dernier, à l’issue d’une poignée de rapides étirements, voyait son regard croiser celui de la demoiselle avec goût. Les joues de celle-ci, s’affublant d’une pointe d’églantine, la forçait à détourner ses yeux incommodés par ce bref échange. Finissant de s’extirper de sa somnolence, le combattant aux cheveux obscurs vint réouvrir la discussion, s’interrogeant quant à la raison de la présence de la jouvencelle sur la terre où résidaient les défunts.

« La même que toi j’imagine. J’ai voulu sauver le monde. Enfin, Dösatz. J’aurais dû penser qu’à ma pomme comme d’hab’. Ricanait-elle.

Le garçon poursuivit son questionnement, submergeant littéralement la demoiselle en ne lui laissant que brièvement le temps de répondre. Ses questions étaient pour autant loin d’être dénuées d’intérêt. L’hybride à l’appendice poilu se demandait notamment pourquoi il n’avait jamais ressenti l’énergie de Yukko si elle venait de la Terre. Souriant avec suffisance, elle lui répondait, non sans un certain sarcasme.

« Je suis une Terrienne, baka; as-tu déjà pensé à la possibilité, aussi infime soit-elle, que tu puisse ne pas reconnaître l’aura de chacun des sept milliards d’habitants de la planète ? »

En réalité, cela aurait été bien compliqué pour Charlo de ressentir l’énergie de Yukko sachant que cette dernière vient d’une toute autre temporalité que la sienne. Et puisque cette information devait rester secrète tant que possible, la petite maligne qu’elle était se réjouissait de ne pas avoir à inventer une fausse excuse à partager à son interlocuteur, tant celui-ci qui enchaînait son interrogatoire avec hâte ne lui laissait guère le temps de répondre à chacune de ses questions. Toutes plus ou moins pertinentes, l’une d’entre elles en particulier eu pour mérite d’engendrer une certaine crue de contrariété chez la jeune Patroller. Le faciès de la gamine changea du tout au tout, cette dernière ne cherchant nullement à cacher l’agacement que pouvait engendrer chez-elle ce sujet particulièrement épineux. Soupirant un bon coup avant de laisser se dessiner sur son visage un sourire livide et désabusé, lui-même plus parlant que n’importe quel mot.

« Yuno, hein ? Cette garce à plus de sang sur les mains que tout les enfoirés qui pourrissent en Enfer. Mais j’en ai peut-être trop dit. Elle se porte très bien, si c’est ce que tu veux savoir. »

L’adolescente s'exprimait sans ménagement, quitte à prendre le risque de repousser son interlocuteur par le caractère ordurier de son langage. La relation qu’elle entretenait vis-à-vis de la Reine de Vegeta justifiait en son sens de tels propos. Elle ne ressentait pas la nécessité de révéler à Charlo qu’elle était derrière l’une des tentatives de meurtre à l’attention de la souveraine des guerriers de l’espace, mais ne comptait en aucun cas cacher l’animosité qu’elle ressentait à l’égard de cette folle génocidaire.

« Ton ami devrait faire plus attention aux personnes dont il s’entoure. »

Poursuivant la conversation, le jeune homme vêtu de vert fit la remarque que les deux Artistes Martiaux se ressemblaient, promptant un léger rire nasal de la part de Yukko. Il se permit également de poser sa main sur la tête de la demoiselle avec bénignité. Cette dernière, qui ne pensait pas que Charlo avait gagné le droit d’agir aussi familièrement envers elle, et ce malgré le fait qu’il s’agissait typiquement du genre de gestes que la donzelle accomplirait sans gêne, mettait un point d’honneur à tenter de se libérer de l’emprise du jeune homme. La jouvencelle, ne s’attardant au premier abord qu’au côté superficiel du commentaire de Charlo, cru ne pas comprendre là où il souhaitait en venir. Les fins traits de son visage d’orient et le teint blafard de sa personne ne s’apparentait aucunement au physique du bras-droit de la Z-Team. Se pointant du doigt d’un air incrédule, comme pour dire “bah non” au garçon à la queue de singe, elle le laissait tout de même aller jusqu’au fond de son raisonnement avant de comprendre qu’il voulait évoquer la similitude de leurs psychées. L’habitant des pays du nord semblait suggérer que sa mort était le fait d’un manque de maîtrise de soi similaire à la dernière démonstration de la demoiselle. S’évitant ainsi de prononcer un commentaire ridiculement hors-sujet, cette dernière lâchait un bref gloussement avant de rétorquer avec arrogance,

« Du coup, en quoi es-tu capable de m’aider ? On dirait que tu n’es pas bien plus gâté que moi à ce niveau là. Si t’es capable de régler tout ce qui tourne pas rond dans ma tête, je dirais pas non. Mais je te cache pas que je serais plus intéressée de savoir où tu as pu acquérir un tel pouvoir. »

Pointant l’abondant cuir chevelu du demi-guerrier de l’espace, il était évident que Yukko faisait mention des multiples transformations dont elle fut témoin lors de leur brève querelle. Non pas qu’elle se sente aussi dépendante des milles-et-une formes du Super Saiyan pour ne pas être capable de gagner par ses propres moyens. Après tout, Charlo lui-même avait été le premier à admettre que la technicité du style de combat de la jeune fille était difficilement réprochable. La simple rareté de cette transformation aux émanations divines suffisait à nourrir sa curiosité.

« Et je pense notamment à cette forme au-dessus des Dieux. »
Charlo
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6191
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5850

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil, Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Mar 7 Aoû 2018 - 18:14
‘’Je vois, comme quoi, même avec ton caractère, t’es capable d’aider les gens.’’ Lâcha le guerrier, accompagnant ses paroles d’un clin d’œil.

Comme quoi, bien que Charlo se fût focalisé sur la Terre ses dernières années, les paroles de la jouvencelle lui confirmaient que ce n’était pas la seule planète qui était en proie à de nombreux conflits, faisant des civils de simples victimes collatérales. Pourtant, le combattant en vert ne fit pas de remarque à ce sujet, pour le moins qu’on puisse dire, il était mort, il ne pouvait pas faire grand-chose ici, il avait l’impression qu’il n’allait pas sortir d’ici cette fois. Le Z-Fighter enchaîna ainsi avec d’autres questions pour la jeune fille, qui ne tarda pas à lui répondre avec autant d’arrogance qu’à l’accoutumé.

‘’J’aurais pourtant cru que l’énergie d’une Super Saiyan saurait se faire remarquer au milieu de civils ne pouvant même pas se vanter de maîtriser le Ki.’’ Lâcha-t-il en frôlant à son tour l’arrogance.

Le fils de Rycelo ne tarda d’ailleurs pas à entrer sur un sujet plus délicat, abordant la question épineuse de la femme de Pythar, Yuno. Charlo avait son propre avis sur la femme, il l’a considérait comme un danger qui pourrait un jour atteindre les standards d’un tyran comme Majin Vegeta. Outre son propre avis biaisé, il voulait celui d’une autre, et bien que cette autre personne ne l’ait pas côtoyé comme sa reine, elle semblait pourtant la connaître tout aussi bien.

‘’Hmn, elle donc effectivement dangereuse, comme je le pensais. Il faudra l’arrêter au plus vite..’’ Se chuchota-t-il comme à lui-même, bien que Yukko soit bien assez proche de lui pour entendre sa remarque. Il releva ensuite la tête, avec un regard plus sérieux. ‘’Tu ne devrais pas sous-estimer les habitants de l’Enfer, tu pourrais être surpris parce que tu peux y trouver.’’

Une remarque de la jeune fille s’en suivit ensuite sur le monarque des planètes Saiyans.

‘’Tu es peut-être encore jeune pour le savoir, mais l’amour rend aveugle, et Pythar est amoureux, plus que bien des gens.’’ Il afficha un léger sourire. ‘’Il reste mon ami, peu importe les choix qu’il fera.’’

Charlo poursuivit une fois de plus, cette fois en adoptant plutôt l’attitude d’un grand frère ou encore celle d’un mentor. Il posa sa main sur la tête de Yukko, qui fut rapidement délogée par celle-ci. Les réponses de la jeune fille commençaient à irriter le guerrier en vert, qui voyait sa patience mis à rude épreuve. Il ne se gêna d’ailleurs pas pour lâcher un soupir démontrant son agacement.

‘’Il ne t’est donc jamais venu à l’idée qu’en s’aidant, deux faibles combattants peuvent devenir des légendes ? Deux combattants ayant les deux mêmes faiblesses peuvent les combler ironiquement ensemble.’’ Il détourna légèrement le regard, comprenant que tout ce qui intéressait Yukko, s’était au final son pouvoir divin. ‘’J’ai subi l’entraînement d’un Dieu de Destruction, voilà tout.’’Lâcha-t-il normalement, comme s'il s'agissait d'une action banale qui était à la portée de tout le monde.

Le ciel du Paradis commençait à être jaune-orangé, comme si le temps passait dans ce lieu tout à fait magique, d’ailleurs, les terres ravagées par Charlo et Yukko semblaient déjà s’être régénérées d’eux-mêmes. Il ne restait maintenant plus que les deux combattants dans ses plaines verdoyantes, les autres artistes martiales s’étant retirés en constatant le manque d’actions imminentes.

‘’Quoiqu’il en soit Yukko, je crois que tu n’es pas prête pour tout ça, tu manques de quelque chose, à toi de voir de quoi il s’agit. Peut-être que nous nous reverrons un jour, ou pas qui sait.’’

Il avança donc son poing droit en direction de la jeune fille, en signe d’amitié, tandis que son autre main lui faisait déjà un signe d’au revoir. Un sourire était toujours gravé sur le visage du combattant. C’est alors que quelque chose d’inattendue se produisit. Charlo sentit alors un instant que son corps ne réagissait plus. Le moment fut si bref, qu’il ne même pas le temps de réagir. Son apparence avait pris la forme d’une statue de pierre. Situation effectivement unique. Une façon pour le destin de dire que Charlo avait trouvé un remplaçant ? Qu’il pouvait finalement avoir accès au vrai repos éternel ? Qui sait, quoiqu’il soit, il s’agissait finalement peut-être plus d’un adieu que d’un au revoir pour Yukko.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8498
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Sam 1 Sep 2018 - 22:38


« Ça m’arrive. »

Charlo n’avait qu’à bien se tenir; si ce qu’il voulait était un duel d’arrogance, il était tombé sur la bonne personne. Voilà bien un combat qu’il ne risquait pas de gagner, avec ou sans pouvoir divin. Forte de seize bonnes années de complexe de supériorité, l’orgueil de la chipie ne trouvait son égal que chez une poignée de guerriers de l’espace et quand bien même elle était parfaitement consciente de sa place et du minimum de respect que l’ultime champion était en droit d’exiger, la gamine ne pouvait s’empêcher de lui répondre à grand coup de commentaires déplaisants.

« Ouais, bah peut-être que t’as juste pas fait gaffe. »

Évoquant ensuite le cas de la Reine de Vegeta, une femme adulée du peuple Saiyan mais également connue dans certains cercles comme une cinglée qui se servait de son amour envers Pythar pour justifier les trop nombreux génocides qui marquent son histoire, la gamine à la couette se fit brève mais sans mâcher ses mots, s’assurant que Charlo entende le fond de sa pensée. Comprenant que le garçon au veston vert devait être un minimum au courant du passée de la compagne du monarque, Yukko affichait une mine suffisante et rétorquait à haute voix.

« Enfin, si jamais te venait l’envie de la poursuivre, tu aura sûrement à répondre de tes actes au Très-Haut, désignant ici le fameux Zen’ō en pointant le ciel de son doigt pour imager ses propos. Gloussant, elle poursuivit. Décidément, on ne vous rend pas la tâche facile à vous autres justiciers. »

Sachant la folle d’amour sous la surveillance du Roi de Tous, la lycéenne ne pouvait que prévenir Charlo que s’engager dans une telle aventure pourrait avoir des conséquences dramatiques. Et même si le défunt héros jouissait d’une force égalant celle de nombreux Dieux, elle se doutait qu’il ne voudrait pas se faire l’ennemi de l’Entité au plus haut de la hiérarchie divine. Charlo poursuivit son plaidoyer, le bon bougre qu’il était se sentant certainement obligé de défendre son ami, malgré les erreurs de ce dernier. Et avoir fait le choix de vivre aux côtés d’une meurtrière en était une belle d’erreur.

« Ton ami est entre de bonnes mains. Dit-elle avant de poser son regard sur l’auréole qui surplombait la tête de Charlo et d’ajouter, malicieusement, enfin, plus maintenant. »

Son esprit tordu avait au moins pour mérite de l’avoir épargné des trop nombreux préjudices de l’amour. La dernière fois que ces étranges sentiments s’étaient immiscés dans sa personne, le fruit de sa passion s’était gâté et avait rendu l’âme sans guère considération pour elle. Elle retenait au moins du pauvre Mike que plus elle se tenait loin de l’amour et mieux elle se portait. En revanche, cette compassion qui lui faisait défaut devait également être à l’origine du comportement irritant de la demoiselle. Même la patience du vertueux guerrier à la queue de singe avait ses limites, comme le reflétait le ton de sa voix maintenant indisposé. Yukko était incorrigible et le pauvre Charlo l’apprenait aujourd’hui à ses dépens. L’annonce qu’il s’était entraînés auprès d’un Dieu de la Destruction s’était faite dans le plus grand des désintérêts de sa part, trahissant son mécontentement. Il s’exprimait avec un tel détachement, comme s’il n’avait pas conscience du privilège qui lui fut accordé.

« Tu as rencontré Beerus ? Énorme ! Y’aurais moyen que tu me le présente ? »

Mais non. Apparemment et selon ses dires, elle ne serait pas encore prête pour ça. La jeune fille aurait bien aimé pouvoir questionner son interlocuteur, bien curieuse de ce que Charlo pourrait lui apprendre malgré l’amertume qui avait accompagné sa réponse à la proposition d’entraide de la part du sauveur. Pas de chance pour elle, Yukko fut alors spectatrice d’un événement tout à fait hors du commun. Le corps du héros de la Z-Team s’était figé et tout son être se recouvrait d’une carapace de pierre. Elle n’avait jamais entendu parlé d’un tel phénomène, mais ce n’est pas non plus comme si elle était au courant de toutes les coutumes de l’Autre Monde, si tenté que ce qu’elle observait puisse être décrit comme tel. Elle ne put que regarder d’un air impuissant son partenaire d’un jour perdre la vie.

Pour tout le mal qui pouvait s’échapper de sa bouche, Yukko respectait profondément le combattant qui reposait dans cet édifice de roche pour ses compétences et son désintéressement, glorieuse statue qui trônait au centre du parc devenue monument de paix et d’Arts Martiaux. Le saluant tout d’abord d’une courbette traditionnelle, la gamine s’était ensuite approchée de l’idole pour lui taper dans le poing. Le  visage marqué par la détermination, elle prenait ici une résolution qu’elle laisserait guider ses prochains pas dans ce monde.

« Quoi-que ça puisse être, je le trouverai. Ensuite, nous nous battrons de nouveau. Repose-toi tant que tu le peux; je ne serais pas aussi clémente la prochaine fois ! »
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   
 
L'éternel repos de l'ultime champion [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'éternel repos de l'ultime champion [PV]
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Champion d'Acajou
» Champion de Rivamar
» Tournoi Champion Eternel (Paris 14, Porte d'Orléans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Paradis-