Partagez | 
 

 Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7078
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Mer 16 Mai 2018 - 1:39
[Ce RP ne sert qu'à préparer les persos mentalement avant un long voyage. Autrement dit, normal si il part un peu dans la détente la plus totale. Le projet sérieux viendra après cette préparation.]

L'ambiance festive de Conton-City était tellement agréable... Kaito adorait cette ville temporelle. Et les gens qui s'y trouvaient été tout autant sympathique ! Sauf pour certains jeunes qui se prenaient un peu trop pour des racailles, comme ceux qui s'en étaient pris à Renko. En tout cas, il fallait savourer cette merveilleuse soirée qui bâtait de son plein avec de la bonne musique en arrière. Pour l'apprenti de Chronoa, c'était le bon moment pour se prendre un repas qui allait être sûrement copieux, même si son fils attendait que ce soit lui paie. Bien sûr, il n'était pas radin ! Puis même, ce n'était pas l'argent qui l'aurait bloqué vu qu'il pouvait faire apparaître tout ce qu'il voulait. Ayant enfin son assiette avec le poulet et ses merguez, le guerrier au kimono allait rapidement rejoindre son descendant à une table qu'il avait choisi. Posant l'assiette en carton devant lui, il avait commencé à manger les merguez, suivi d'une bonne gorgée d'ice tea bien frais. En revanche, sa progéniture avait pris tout l'arsenal d'un autre stand ! Il était quand même comique. Le Dieu n'avait pas pu s'empêcher de sourire face à toute cette nourriture digne d'un véritable saiyan. Dire que c'était normalement l'apprenti Dieu du temps qui avait le plus de souches saiyajin, c'était lui qui avait le moins à manger !

"Eh ben... Bon appétit Renko ! En tout cas, je suis sûr que tu finiras pas anorexique... Et tu sais quoi, tu as bien raison !"

Kaito se levait de sa chaise, tendant ses mains devant lui. Une grande lueur blanche les enveloppants, la table se rallongeait au fur et à mesure que le pouvoir du Dieu agissait (La table fait désormais 3 mètres... Mais normal avec les plats qui arrivent). Et par plusieurs claquements de doigts, de nombreux plats apparaissaient sur la table. Que ce soit des pizzas, du poulet, du rôti ou encore des viandes sucrées, salées ou n'importe quoi, il y en avait pour tous les goûts ! Se remettant assis, il regardait son fils avec un grand sourire. "Et c'est gratuit !" Faisant apparaître son Hyper sword dans sa main gauche, il découpait le sanglier rôti à sa gauche en s'arrêtant au niveau de la table à chaque fois. Créant une dizaine de parts égales, il faisait disparaître son épée en commençant à manger avec un véritable plaisir gourmand. Bien sûr et naturellement, l'attention des gens était désormais tourné vers les deux Dieux. Mais l'ambiance de la fête avait rapidement repris le dessus sur les évènements étranges qui venaient de se passer. Il dévorait littéralement les différentes choses qu'il y avait sur la table avec un malicieux et gourmand plaisir d'ingurgiter ce qu'il y avait devant lui. Il faisait cela comme un bon saiyan ! Après avoir englouti ce qu'il pouvait en laissant une bonne moitié à Renko, le fils de Nasu posait sa main gauche sur son ventre, son verre dans la main droite pendant qu'il avalait une dernière goûte de son liquide adoré.

"Ah ! Je me suis péter le ventre !"

Après ce bon repas, il allait pouvoir parler un peu avec son fils qui devait également manger à sa faim. Et si besoin, Kaito pouvait toujours faire apparaître du supplément... "Bon... Je ne sais pas ce que sera la mission de Chronoa-sama, mais nous la réussirons ! Après-tout, nous sommes les meilleurs haha !" Cette fois, Kaito faisait apparaître plusieurs boissons sur la table. Des boissons différentes suivant ce qu'il avait vue sur une carte au restaurant... Du coup, il y avait du saké. Chose qu'il n'avait jamais goûtée jusque-là. Peut-être était-ce le moment ? Prenant le liquide en bouteille dans sa main gauche, il ouvrait le goulot pour prendre une première gorgée. Première impression, ce n'était pas son délire ! Reposant l'alcool, il n'allait plus y toucher de sitôt. Puis bon, il fallait garder l'esprit clair... "En ce qui concerne Drichi, je ne sais pas ce qu'il mijote. Mais s'il veut les dragon balls, ce n'est sûrement pas pour sauver l'Univers. Nous devons le vaincre une bonne fois pour toutes... Et pour Zamasu, nous devons réussir à le ramener à la raison. Je sais que je suis peut-être trop rêveur, mais je suis certain qu'il y a un moyen de le ramener sur le bon chemin... Et je dois trouver cette solution. Tu m'aideras ?" Reprenant une bonne gorgée d'ice tea en ayant repris son verre, il répondrait à Renko si ce dernier avait des questions.

"Renko, je me demandais également... Le moi du futur... Est-il fort ?"

Il se posait quand même beaucoup de questions sur ce qu'il était devenu dans le futur. Mais bon, cette fois, il n'était pas un meurtrier ou quoi. Il était l'apprenti Dieu du temps... Donc, un rôle très important dans la balance temporelle. Il n'avait plus le droit à l'erreur maintenant, encore moins une qui pourrait coûter très cher. Il avait besoin d'évoluer mentalement et moralement pour le bien de son travail. Heureusement qu'il avait sa maîtresse pour lui apprendre ce dont il avait besoin ! Après un petit moment à discuter tranquillement, la nuit était déjà bien tombé sur la petite fête, donc, il était temps de trouver un lieu où dormir. Kaito se levait de sa chaise, claquant des doigts pour faire disparaître tout ce qui n'avait pas sa place sur la table. Ensuite, il partait en direction de la ville, sûrement suivi de son fils à la recherche d'un hôtel ou d'une chose dans le genre. Il n'avait pas fallu bien longtemps au duo pour trouver un sympathique petit endroit ! Rentrant à l'intérieur, l'hôtelier attendait patiemment les deux divins s'approchant de lui pour demander une chambre. Un grand sourire aux lèvres avec un style très sympathique, le vieil-homme à lunettes au polo vert et au pantalon bleu, cheveux dégarnis sur le dessus, parlait avec une voix un peu roque.

"Bonsoir messieurs... Que voulez-vous ?"

"Bonsoir ! Nous désirons une chambre avec une belle vue sur Conton-City s'il vous plaît."

"Oh mais... Vous êtes l'apprenti de maîtresse Chronoa ? Je tenais à vous remercier d'avoir sauvé les habitants durant l'attaque des démons de Demigra sur Toki-Toki City ! Vous avez sauvé mon petit-fils... Aujourd'hui, il passe son diplôme de policier du temps grâce à vous !"

"Haha ! Ce n'est rien ! Il est de mon devoir d'assurer la sécurité de tous ! D'ailleurs, ce grand gaillard à côté de moi est mon fils !"

"Hmm... En effet, vous avez un air de ressemblance. C'est un très beau jeune homme ! En tout cas, je vous souhaite une bonne nuit, messieurs. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à faire sonner la petite clochette !"

"Merci beaucoup ! Bonne nuit à vous aussi ! Allons-y Renko."

Prenant les clefs tendues par l'homme de sa main gauche, il faisait apparaître 500 zénies Contonient en claquant des doigts pour l'hôtelier. Il avait donc la chambre numéro 26 au deuxième étage. S'avançant dans le couloir, il montait les escaliers pour rejoindre sa suite avec son fils. Une fois devant la porte, il ouvrait cette dernière en insérant les clefs, pouvant observer une grande chambre d'au moins 6 mètres de longueur sur 8 mètres de largeur. Deux lits séparés par deux tables de chevet avec chacun une petite lampe, une table avec quatre chaises, un écran plat de 178 centimètres sur un meuble télé en noir et blanc comme le reste de la pièce, il y avait également un mini-frigo dans lequel se trouvaient des petites boissons fraîches sans marques. Pour la salle de bain, elle était en façon italienne avec les toilettes juste à côté. Mais ce qui intéressait le plus Kaito, c'était les lits ! S'allongeant sur celui à gauche, il venait de sentir le moelleux du matelas en plus d'une petite télécommande accrocher au mur pour faire trembler le lit. Sûrement une option massage... Et les draps, ils étaient d'un blanc parfait. C'était vraiment un bon hôtel !

"C'est le Paradis... Bon, reposons-nous. Demain, nous allons faire un entraînement !"

S'endormant aussi vite qu'il avait fini sa phrase, Kaito était déjà parti dans ses rêves depuis maintenant quelques minutes. Pour lui, le repos était toujours essentiel. C'était ce qui faisait d'un bon guerrier, un guerrier en forme et en bonne santé.
Renko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 700
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3180

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Mer 16 Mai 2018 - 2:16
La fête battait son plein. Kaito et moi étions en train de terminer nos repas respectifs quand il fit agrandir la table et apparaître encore plus de nourriture, me faisant ouvrir grand les yeux, émerveillé devant tant de splendeurs d'un coup. Toute cette nourriture terrienne me donnait l'eau à la bouche à tel point que n'écoutais plus Kaito, et que je me servais dans chaque plat, mangeant à une vitesse astronomique. Aussitôt que j'avalais un aliment, j'en portais un nouveau dans ma bouche. Après un bon quart d'heure passé à manger tel un ogre de je-ne-savais plus quelle planète, je desserrai ma ceinture et, tout en lâchant un bon rot des familles, dis:

"Oh bordel, que c'était bon! Je suis content d'avoir une espérance de vie aussi longue si je peux me remplir la panse ainsi tous les jours!"

Kaito fit ensuite apparaître moult boissons, certaines plus alcoolisées que d'autres. Je me portai sur une bouteille sur laquelle il était marqué le mot "Gin". Je ne pus m'empêcher de sourire et puis, je dis:

"C'est marrant, ça a le même nom que le dieu de la destruction de l'univers 12. Ils ont quand même des drôles de noms, les dieux de la destruction."

J'ouvris la bouteille et la vidai d'une traite. Puis, je m'essuyai la bouche avec mon avant-bras tout en reposant la bouteille et ajoutai:

"En tout cas, cette boisson, elle n'arrache pas autant qu'un dieu de la destruction! Ha..ha..ha"

Après nous être bien restaurés, nous nous dirigeâmes vers l'hôtel de Conton City. Nous fîmes face à l'hôtelier, une espèce de petit homme âgé, environ la soixantaine. Kaito engagea la discussion puis, le vieil homme se tourna vers moi et ajouta:

"Hmmm, en effet, il y a comme un air de ressemblance... C'est un très beau jeune homme!"

Je le coupai immédiatement:

"Hé ho! "Beau jeune homme" de rien du tout! J'ai plus de 5000 ans. Alors, on ferme sa gueule, hein! Plus aucun respect chez les jeunes...Tsss."

Le vieil homme, décontenancé, reprit tout de même la parole:

"Euh...oui. En tout cas, je vous souhaite une bonne nuit, messieurs. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à faire sonner la petite clochette!"

Nous nous retirâmes avec la précieuse clé et allâmes vers notre chambre. J'étais tellement fatigué de toutes ces péripéties que j'eus étrangement la flemme de visiter la chambre et je tombai directement dans mon lit tout moelleux, sombrant dans un sommeil sans rêve...
Le lendemain, nous nous levâmes tôt. Il fallait redevenir sérieux si l'on voulait éliminer Drichi et sa bande et ainsi récupérer les 5 dernières Dragon Ball Sombre. Je sortis de mon lit, fis quelques étirements et puis commençai déjà à m'échauffer en faisant une petite centaine de pompes, suivis d'une petite centaine d'abdominaux et enfin, une petite centaine de fentes. Kaito se préparait de son côté, à sa manière. Toujours est-il que quand nous fûmes prêts, nous pûmes y aller...
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7078
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Ven 18 Mai 2018 - 1:34
Après que Renko est fait son petit numéro du "c'est moi le plus vieux" devant l'hôtelier, il était grand temps de dormir. Après-tout, demain, un grand entraînement attendait les deux guerriers ! Une formation pour apprendre à l'enfant du Dieu du temps comment réagir plus rapidement. Le corps est quelque chose qui n'a pas forcément besoin de bouger par lui-même, surtout que c'était quelque chose d'extrêmement compliquer, mais avec cette méthode, il pouvait au moins assurer plus facilement ses arrières. Le matin avait rapidement été entamé par l'apprenti Dieu démon et l'apprenti de Chronoa, levé en même temps tôt le matin. Pendant que le fils prodige faisait ses petits exercices matinaux, Kaito avait préparé son corps dans un exercice mental via une séance de méditation. Ce n'était jamais quelque chose d'inutile ! Au contraire. Alors qu'il était assis au sol, en tailleur, son aura blanche virevolter autour de lui, prenant la forme qu'il voulait au fur et à mesure qu'il continuait sa maîtrise sur lui-même. La maîtrise du KI était toujours une chose importante, surtout pour un combattant.

"Renko, il est l'heure."

Se levant en interrompant son entraînement spirituel, Kaito s'approchait de son fils, posant sa main gauche sur son épaule droite. Disparaissant dans un flash de lumière, il avait rapidement rapporté les clefs de la chambre à l'hôtelier avant de repartir aussi vite qu'il était venu... La destination, la salle d'entraînement temporelle de Chronoa. Autant y rester jusqu'à ce que la Déesse demande à ce que le duo vienne. Arrivant devant la porte, Kaito ouvrait directement cette dernière, rentrant sûrement dedans avec son partenaire d'entraînement du jour. Le Dieu guerrier avait claqué des doigts, faisant apparaître un bon gros stock de nourriture près de l'entrée en supplément de ce qu'il y avait déjà. Ainsi, ils ne manqueraient jamais à manger et n'auraient pas besoin d'interrompre l'entraînement ! Dès lors, l'élève de la Kaïô Shin du Temps prenait place dans la grande salle blanche, se mettant en position une fois que Renko serait prêt également. Laissant son KI augmenté, le saiyan prenait une voix forte.

"Renko ! Tu te souviens hier quand tu m'as parlé des Dieux de la destruction ? J'en ai affronté un pendant six mois... Et le niveau qu'il m'a fait atteindre été loin de toutes mes espérances. Non pas seulement grâce à la puissance que j'ai obtenue, mais également grâce à un talent que j'ai entraîné et perfectionner avec lui ! Aujourd'hui... Je veux te transmettre cette méthode !"

Libérant son aura divine autour de lui, il serrait les poings et les dents, commençant à lâcher un râle continu. Pendant ce temps, son pouvoir augmentait de plus en plus, laissant une bourrasque de vent prendre tout le lieu pendant qu'il atteignait sa plus puissante force en forme de base grâce à la libération de potentiel d'Ukurui. Une fois qu'il était enfin à la force maximale, il regardait Renko. "Ton corps... Il n'est qu'un outil ! Et toi... Tu en es le maître absolu ! Alors, tu dois apprendre à l'utiliser avec la plus grande perfection possible ! Quand tu sauras bien l'utiliser, alors tu ressentiras, tu bougeras et tu te protégeras ! Ton corps... Il est capable de te prévenir du danger ! Je vais te montrer de quoi je te parle ! J'espère que tu es prêt mon grand. Car je ne vais pas être tendre avec toi !" Continuant d'exploser son pouvoir autour de lui en hurlant un bon coup, son aura se stabilisait, disparaissant aussitôt en laissant le divin à son meilleur niveau. Le regard emplit de détermination, il voulait apprendre à son fils la meilleure manière de se protéger ! Il voulait faire de lui un véritable guerrier !
Thème:
 
"J'arrive !"

Prenant sa posture de combat de Dieu de la destruction, il s'expulsait de son pied gauche au sol dans un claquement infernal, partant à pleine vitesse vers son fils. Le poing gauche en arrière, il lui écrasait dans la joue droite directement, l'expédiant ainsi à l'autre bout du terrain tout en continuant le dash pour le poursuivre, enchaînant le corps de demi-Dieu de sa progéniture. "Chaque fois que tu ressens la douleur, c'est ton corps qui te l'indique ! Alors chaque fois que tu ressens un picotement..." Tournant dans les airs de haut en bas, il écrasait le bout de son pied-droit dans le ventre de Renko. "C'est ton corps qui te prévient !" Le laissant chuter vers le bas, l'apprenti de Chronoa partait à son tour pour le sol, attrapant le visage de son enfant dans sa main droite pour l'encastrer dans le parquet. Reculant rapidement dans plusieurs pirouettes, il venait tout juste de toucher le sol avec le bout de son pied-droit qu'il repartait instinctivement au combat en tournant sur lui-même... Ainsi, il écrasait son pied gauche dans le torse du jeune guerrier qui devait se relever, le repoussant une nouvelle fois plus loin.

"Concentres-toi Renko ! Laisse ton corps t'indiquer le danger ! Il faut que tu sois en harmonie avec lui si tu veux t'en sortir dans ce monde !"

Retournant dans les airs, Kaito s'élevait haut dans le ciel, au moins une bonne trentaine de mètres avant de fendre les cieux pour tourner sur lui-même, le poing-gauche tendu. La vitesse à laquelle il venait vers Renko était astronomique ! En à peine quelques secondes, il était au contact, le choc provoquant un séisme qui avait profondément marqué le sol. Reculant une nouvelle fois, l'apprenti de Chronoa se remettait en position de défense, adoptant une fois de plus la posture des Dieux de la destruction. Son corps entier bouillait... Il avait envie de voir le dénouement de cet entraînement. Bien sûr, il ne reposait que sur les bras d'un seul être ! Et c'était Renko... Pour que cet entraînement soit bon, il devait au moins maîtriser les prémices de cette méthode que Kaito avait apprise en six mois. Rien ne dit que ce serait facile, au contraire. Mais si le nouvel élève du Dieu parvenait à montrer qu'il était compatible avec cette technique, alors il n'aurait plus qu'à la perfectionner au fur et à mesure de l'aventure ! Et bien sûr, le maître le surveillerait de près... Mais avant cela, il devait montrer ce qu'il avait dans le ventre !
Renko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 700
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3180

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Sam 19 Mai 2018 - 1:30
Musique

L'entraînement était sur le point de débuter. Kaito nous téléporta devant la porte qui menait vers une salle que je ne connaissais que trop bien. Il s'agissait de la fameuse salle dans laquelle j'avais appris à maîtriser mon Super Saiyan avec Trunks, la salle dans laquelle la notion du temps était différente de celle de la réalité, une salle où les conditions climatiques variaient tellement que cela pouvait en décontenancer plus d'un ou pire, rendre totalement fou. Evidemment, l'éminente grandeur qui me représentait si bien avait réussi avec brio cette étape d'entraînement dans la salle. Kaito poussa la lourde porte qui s'ouvrit sans un bruit et entra le premier dans la salle d'entraînement. Très rapidement, je le suivis et je constatai que l'endroit n'avait pas changé d'un iota. Dès que nous fûmes à l'intérieur, nous allâmes à l'endroit de la salle prévue à l'entraînement mais avant de débuter, Kaito fit apparaître des vivres. Je supposai donc que nous allions rester un moment dans la salle, du moins, jusqu'à ce que Chronoa vienne nous chercher. 

Kaito et moi nous fîmes face. Chacun de nous augmenta son ki. Pendant le processus, Kaito entama une discussion. Il prit une voix forte et me raconta qu'il avait affronté un dieu de la destruction pendant 6 mois et que grâce à lui, il avait non seulement acquis une puissance phénoménale, mais aussi une aptitude qu'il allait me transmettre. Je pensai alors que si c'était un dieu de la destruction qui lui avait appris cette aptitude, cette dernière ne devait pas être très simple à apprendre. Heureusement pour Kaito, j'adorais les défis et celui-ci ne serait qu'un seul parmi les innombrables autres que j'ai relevés avec le succès au bout du compte. Kaito continua ses explications sur cette aptitude. Si je comprenais bien, il voulait que je calque mon esprit sur mon corps, afin d'utiliser ce dernier à son plein potentiel. Il voulait que ce soit mon corps qui réagisse de lui-même. Entre-temps, il avait augmenté son ki à son paroxysme et s'était mis en position de combat. Je fixai Kaito du regard et me mis moi-même en position de combat, également. J'allais tenter d'appliquer les consignes qu'il m'avait données et faire du mieux que je pouvais. Bien sûr, je restais conscient que c'était un exercice très difficile mais justement, c'était cette difficulté qui rendait ma détermination plus grande qu'elle ne l'avait jamais été auparavant. J'esquissai un petit sourire en direction de l'apprenti Kaiô Shin et dis d'un ton determiné: 

"Je suis prêt!"

Kaito s'élança d'abord vers moi et décocha un coup de poing du gauche qui arriva dans ma joue droite et me fit reculer de plusieurs dizaines de mètres. C'était dingue, je n'avais rien vu venir et le coup était d'une telle puissance et d'une telle précision que l'endroit touché était complètement endolori. Malheureusement pour moi, Kaito ne me fit aucun répit et dans l'enchaînement du coup de poing, il arriva à toute vitesse sur moi et me donna un solide coup de pied dans l'abdomen, m'envoyant m'écraser au sol, du moins, je le croyais. En effet, avant de retomber sur le sol, le disciple de Chronoa m'attrapa le visage de sa main, avant de m'encastrer dans le sol. Puis, il recula de quelques mètres, m'intima de me concentrer et repartit de plus belle. J'eus à peine le temps de me relever que Kaito était déjà dans les airs et retombait en piqué dans ma direction, le poing en avant, prêt à frapper. Je n'eus le temps que de mettre mes bras en forme de croix devant mon visage pour espérer me protéger mais la violence du coup n'en était pas pour autant amoindrie. Après qu'il m'avait frappé, je gisais au sol. Un énorme cratère s'était formé autour de mon corps meurtri par les coups violents de Kaito. Visible, je n'avais que quelques égratignures, et le nez, ainsi que la lèvre supérieur en sang, mais mon corps, lui, était endolori à bien des endroits, notamment mes bras, mon abdomen et mon visage. Néanmoins, rassemblant toute ma volonté, je me relevai et fis face à Kaito. Je me remis en position de combat (lever mes bras était un calvaire très douloureux), fixai mon adversaire, et lui fis signe de continuer. En effet, je n'en aurais terminé que quand j'aurais réussi à maîtriser cette aptitude, ou bien quand je serais mort.

Kaito, lui aussi remis dans sa position de combat, me fixant. Je pouvais lire en lui toute l'excitation mais aussi tout le sérieux qui l'animaient. Il n'était clairement pas ici pour rigoler et je l'avais très bien compris...

"Continuons! Allez, viens, je t'attends!"
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7078
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Dim 20 Mai 2018 - 1:22
La violence des coups du divin avait suffisamment d'impact pour mettre Renko dans un état lamentable, à peine le combat commencer. Mais c'était normal, après-tout, il utilisait sa pleine puissance ! Le Dieu du temps n'avait pas envie de perdre un précieux entraînement en y allant doucement... De cette manière, il forgeait également son fils à prendre des coups de la part d'adversaire bien plus puissant que lui. Après-tout, une fois qu'il serait habitué, nul doute que l'enfant du fruit pourrait devenir un guerrier bien plus grand que lui. Il avait juste besoin d'apprendre les enseignements de son cher parent... Et pour cela, Kaito avait mis toutes les chances de son côté en l'obligeant au maximum à se mettre dans une position délicate. Il voulait voir son fils réussir cette mission ! En améliorant cette compétence qu'il essayait de lui transmettre, il évoluerait encore plus que ce qu'il était actuellement. Il y avait encore tellement de chemin à parcourir et si peu de temps pour le réaliser. Heureusement, le duo était dans une salle hors de toutes ses conneries de temps. La seule personne capable de stopper cette formation serait la Déesse Chronoa.

"J'espère que tu es bien conscient qu'il ne faut pas simplement encaisser... Tu dois bouger également Renko ! Ton corps te dictera juste ce qu'il faut faire, mais il ne pourra pas bouger de lui-même. Du moins, pas pour l'instant..."

Kaito avait connaissance de ce pouvoir spécial après que Vados lui en avait touché deux mots. C'était un pouvoir colossal très difficile à atteindre, même pour les Dieux de la destruction. Pour cela, il fallait de nombreuses années d'entraînement ! Et encore, ce n'était même pas sûr de pouvoir atteindre ce stade après trois, quatre ou cinq vies... Le guerrier de l'espace était prêt à reprendre le combat, observant son disciple se remettre en position tant bien que mal. C'était un feu vert que le guerrier du temps n'allait pas se priver d'emprunter. Arrivant en une fraction de seconde devant Renko, il jouait avec sa vision pour disparaître une nouvelle fois avant de frapper un gros coup de coude gauche dans le dos de ce dernier, l'expédiant bien plus en avant... Même si en vérité, il ne l'avait pas touché. Oui, Kaito était un mètre plus éloigné et avait utilisé un kiai de son poing gauche ! La forme utilisée du KI prenait l'appui d'un coude sur la peau, donnant cette impression. Suite à cela, il souriait.

"Tu dois ressentir chaque parcelle de douleur en toi. Ton corps a mal... Mais ce sont ses endroits qui pourront t'aider à te prévenir du danger. Tu dois laisser libre-cours à ton être entier, Renko. C'est lui qui te fait vivre... Et c'est lui qui te fera survivre."

Partant de son appui du pied-gauche au sol, il emportait son camarade d'entraînement par un crochet du droit en plein dans le visage. Continuant sur cette lancée, il donnait plusieurs coups dans le ventre, le torse, les bras et les jambes. Pour cette méthode ? Si jamais Renko avait l'idée de vouloir utiliser sa force brute, elle serait amoindrie par la douleur empêchant les muscles de se contracter. Ainsi, il n'aurait pas d'autres choix que de se concentrer sur ce qu'il ressentait. Même si Kaito se doutait bien que son fils n'était pas assez idiot pour essayer, il valait toujours mieux avoir une longueur d'avance sur les pensées d'un ennemi. Après-tout, personne n'est à l'abri d'un courant d'air ! Pour mettre sa progéniture dans ses derniers retranchements, le guerrier divin devait recourir à des méthodes spartiates pour lui forcer la main. Mais c'était toujours dans ses situations délicates que les guerriers de l'espace remontaient la pente ! Alors... Qu'il fasse honneur au sang de la race guerrière la plus puissante de l'Univers qui coule dans ses veines !
Thème:
 
"Je vais te faire goûter à l'entraînement extrême que j'ai dû subir chez ce Dieu de la destruction."

Reculant d'un coup, l'apprenti de Chronoa s'élançait une nouvelle fois dans les airs. "Maintenant que ton corps est à bout, c'est le moment de le pousser, Renko. Regarde bien... Regarde comment utiliser le sang saiyan et divin qui coule en toi." Libérant une fois de plus son aura divine autour de lui, celle-ci prenait une couleur blanche totalement lumineuse et étincelante... Après cela, les yeux fermés, l'aura du guerrier de l'espace disparaissait doucement, ne laissant donc que Kaito, les yeux toujours clos. C'était dangereux ? Non, c'était la meilleure façon d'entraîner le corps lui-même à ressentir. Levant sa main gauche vers Renko, il disparaissait une nouvelle fois, arrivant juste devant son fils à qui il décrochait une claque de la main gauche, mais avec le revers de la main. Après cela, il serrait le poing droit, l'enfonçant dans le ventre de son partenaire, l'écrasant dans le sol. S'il faisait attention, le Dieu du temps ne voyait rien... Non, il laissait son corps le prévenir et lui, il agissait en conséquence de ce qu'il ressentait.

"Tu vois... La vue est un plus. Pour un guerrier, c'est le corps le plus important."

Attrapant la main droite de Renko avec sa main gauche, il le tirait vers lui pour l'aider à se relever. Bien sûr, le pauvre enfant devait être dans un sale état ! Son corps n'aurait pas pu tenir plus d'acharnement pour un premier exercice. Il fallait donc faire une petite pause... Oui, c'était court pour la première fois ! Mais c'était normal, il devait habituer sa progéniture à l'entraînement qui l'attendait pour un bon petit moment. Une petite pause d'une heure devrait faire l'affaire pour commencer. Après-tout, le corps étant déjà chaud, ce serait bête de le laisser se refroidir aussi vite alors qu'il y avait encore tant d'exercices qui attendaient le guerrier aux cheveux blancs ! De plus, il fallait quand même penser à prendre des forces. Ayant fait apparaître une table et deux chaises d'un claquement de doigts, il s'asseyait à l'une d'elle en faisant apparaître un petit plateau avec du homard et un peu de fruits de mer. Il fallait varier les plats également. "Bon... Pour un premier exercice, tu t'en tires pas trop mal. Prenons une petite heure, nous reprendrons juste derrière. Après cela, je te montrerais l'intérêt de cette faculté. Tu m'attaqueras."
Renko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 700
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3180

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Lun 21 Mai 2018 - 1:01
Musique

La première partie de l'entraînement ne s'était pas très bien passée. J'avais reçu une pléthore de coups de la part de Kaito, ce qui me mit dans une position délicate. Il fallait dire qu'il n'y allait pas de main morte, ses coups étaient violents, il ne se retenait pas malgré le fait que ce fût un entraînement. Bien, je n'aimais pas que l'on me ménage, de toute façon. J'avais puisé dans toutes mes forces pour me relever et continuer le combat. Je réussirais ou je mourrais, c'était ce que je m'étais dit.

Kaito s'était arrêté quelques secondes et me fixait. Il me rappela que le but de l'entraînement n'était pas seulement d'encaisser, mais aussi de réagir. Il me dit également que je devais me concentrer sur mon corps car c'était lui qui me dicterait les mouvements à adopter. Quand il me révéla tout ça, je, par pur réflexe, baissai les yeux vers ma main gauche puis serrai cette même main et me concentrai de nouveau. Je relevai les yeux vers l'apprenti Kaiô Shin du temps et, l'air déterminé, je dis:

"Bien, je suis prêt! On peut continuer!"

Kaito fit un premier bond dans ma direction et décocha un crochet du droit au visage, m'emportant dans sa course. Il enchaîna ensuite par plusieurs coups de poings qui vinrent heurter violemment mon abdomen. Ce n'était pas tout, il s'attaqua ensuite à mes autres membres. Avec tout ça, je fus envoyé au tapis. J'étais allongé sur le dos, les bras écartés. Je n'arrivais presque plus à bouger. Néanmoins, rassemblant tout mon courage, je poussai sur mes bras et sur mes jambes et parvins ainsi à me relever. Cependant, j'étais très affaibli. C'est alors que Kaito arriva juste face à moi et me donna une claque du revers de la main gauche. Elle était si forte que j'en titubai. Puis, il donna un énième coup de poing dans l'abdomen et me projeta au sol avec ce coup. 

Après une énième leçon sur la façon dont agir avec son corps, Kaito me tendit la main et m'aida à me relever. Il suggéra de faire une pause d'environ une heure, pour me remettre. Il fit apparaître une table et deux chaises d'un claquement de doigts et nous pûmes ainsi nous restaurer. La nourriture était à foison, il y avait de la viande, des pâtes, du riz, des légumes, du poisson et de la soupe. Je pris un peu de chaque et mangeai juste à ma faim, histoire de ne pas être trop lourd pour la suite de l'entraînement. Après avoir bien mangé, je me posai le reste du temps. Après une heure, la pause était terminée et l'heure de l'entraînement avait à nouveau sonné. Je fis alors face à Kaito et me mis en position de combat. C'était à présent à moi de l'attaquer, il voulait me montrer cette faculté et l'intérêt qu'elle avait en me laissant attaquer le premier. L'heure de pause avait fait du bien, même si ce n'était pas suffisant pour me remettre totalement d'aplomb. Néanmoins, je ferais quand même de mon mieux. Toujours en position de combat, je fixai Kaito et lui dis:

"J'espère que tu es prêt, c'est parti!"

Je pris appui sur mon pied droit et fonçai tout droit sur Kaito. Je commençai par donner un coup de poing du droit en direction du nez et enchaînai avec un coup de pied gauche retourné en visant l'abdomen. Après, je donnerais plusieurs autres coups de poings en visant le visage, le torse, les bras et les jambes et terminerais par un kikoha chargé à bout portant. Enfin, je ferais quelques acrobaties pour reculer de quelques mètres et me remettre à bonne distance de Kaito. Il fallait maintenant savoir s'il allait esquiver mes précédents coups et s'il allait contre-attaquer. J'avais hâte de voir cette fameuse faculté à l'oeuvre.
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7078
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Lun 21 Mai 2018 - 6:13
Pour une première partie, Renko s'en était plutôt bien tiré. Il fallait dire que son petit papa l'avait rudement bien forgé ! Toujours avec une fierté impartiale, il ne voulait pas laisser sa descendance faible. Il devait donc l'entraîner pour qu'il devienne toujours plus puissant... Et avec cette méthode, il était quasiment certain qu'il puisse faire honneur à son titre de Dieu et veillé au bon fonctionnement de son Univers. Le devoir de Renko en tant qu'apprenti Ma Kaïô Shin était de veiller sur les âmes des damnées depuis le Makaïôshinkai. Et puis après ce combat Zamasu... Ils avaient tous les deux besoins de progresser. Kaito en avait perdu la vie, mais il n'avait pas perdu cette motivation qui faisait de lui ce qu'il était. Un guerrier de l'espace est également un Dieu ! Et en tant qu'apprenti Kaïô Shin du Temps, il se devait de mener à bien sa mission en pouvant compter sur les membres de sa famille. Notre jeune ami descendait d'une prestigieuse lignée divine... Il en valait donc de même pour sa force et son courage. Et c'était ainsi qu'après cette remarquable dérouillée qu'il s'était prise, il s'était relevé, encore plus déterminé que jamais.

"Bien Renko... Je suis fier de toi ! Si tu es toujours au top, alors je n'ai pas besoin de me retenir plus que cela."

La suite, vous la connaissez déjà. Un enchaînement avait balayé le fils du divin saiyan du temps pour lui montrer la puissance remarquable des frappes instinctives... Bien sûr, même Kaito était loin de pouvoir utiliser l'instinct ultime, mais ce qu'il utilisait été toujours utile pour un guerrier en devenir. Le corps qui prévient le guerrier, le guerrier qui bouge en conséquence. Ainsi, le combattant pouvait continuer d'évoluer sans s'arrêter sur de simples problèmes de puissance. La technique monte toujours sur la force ! Mais il fallait aussi penser au bien-être du corps. Renko avait suffisamment combattu pour l'instant et son état était tout simplement pitoyable. C'était pour cette raison que le Dieu du temps avait décidé d'utiliser son pouvoir de création pour former une table et deux chaises, y ajoutant de la nourriture à foison pour que les deux saiyans se remplissent la panse sans penser au reste ! Après-tout, la nourriture était toujours importante pour un guerrier de l'espace, aussi fort soit-il. Mais maintenant qu'ils étaient bien remplis, l'entraînement allait pouvoir reprendre... En effet, l'heure était passée.

"Si tu penses pouvoir me vaincre, alors allons-y."

Kaito avait prononcé cette phrase juste après s'être levé de sa chaise, s'étant positionné dans sa forme de combat de Dieu de la destruction. Après-tout, c'était finalement bien utile d'avoir été l'apprenti de Champa et Vados pendant si longtemps ! Il en avait appris des choses avec eux. Et désormais, il était temps d'apprendre ceci à la progéniture fabuleuse du demi-Dieu. Seulement cette fois, c'était lui qui attaquerait. Fermant les yeux, l'apprenti de Chronoa attendait patiemment que son enfant vienne au combat. Il était confiant quant à la réussite de Renko... Il voulait déjà lui montrer les différentes capacités de cette technique. Prenant appui sur son pied-droit, le jeune Ma Kaïô Shin fonçait droit sur le Dieu. Ce dernier envoyait rapidement un coup-de-poing droit vers son nez, mais sans succès. En effet, Kaito avait légèrement incliné la tête vers la gauche, laissant le poing partir dans le vide. Pour le coup de pied gauche vers son abdomen, la paume gauche du guerrier du temps avait suffi pour arrêter le pied en mouvement, le repoussant en avant.

"Eh ben... C'est ton maximum ?"

Toujours avec un sourire, il voulait provoquer son partenaire pour qu'il puisse donner le meilleur de lui-même. L'enchaînement de Renko faisait doucement reculer Kaito qui arrêtait les poings grâce à ses paumes, les repoussants à chaque fois en avant. Pour le kikoha, le Dieu tapait dedans avec une petite baffe de la main gauche, l'envoyant derrière-lui dans une petite explosion. Ouvrant ensuite les yeux, il regardait sa descendance droit dans les yeux. "Hmm... Je suis sûr que tu peux faire mieux Renko ! Mais comme tu vois, cette technique porte ses fruits rapidement. Tu dois l'apprendre !" Cette fois, le divin s'était simplement remis en position de combat. C'était lui qui allait frapper ! Hors de question de rester aussi statique, même si c'était pour montrer l'efficacité de cette méthode. Mais bon, comme dit plus haut, actuellement le Dieu était à pleine puissance, ce qui fait que Renko n'avait pas réussi à faire grand-chose. Il devrait peut-être passer en Super Saiyan ? Cela lui apporterait un peu plus de vitesse... À moins qu'il n'essayait pas d'utiliser vraiment la force brute ? Dans ce cas, il était sur la bonne voie pour laisser son corps apprendre de lui-même sans être interrompu par la montée de force provoquée par la transformation.

"Bien, maintenant, je vais t'attaquer... Mais pas comme avant."

Reculant à son tour, il chargeait deux sphères de lumière dans ses mains, paumes ouvertes vers le ciel, bras écartés. Il envoyait rapidement les boules d'énergie, en envoyant plusieurs autres juste derrière pour harceler Renko. Le but était simple, il fallait le faire réagir ! Ainsi, en y allant un peu plus doucement, notre cher ami allait pouvoir commencer à se concentrer sur les ressentis de son être pour agir en conséquence... Même si c'était quelque chose de compliquer, s'il ne pouvait ne montrer, ne serait-ce qu'une seule fois qu'il avait cette aptitude en lui... Alors l'entraînement serait un franc succès ! Toujours avec le sourire, Kaito courait cette fois vers la droite pour envoyer les kikohas. Il voulait prendre son enfant par tous les flancs pour l'empêcher de se concentrer au maximum. Tout ceci n'était qu'une simple méthode visant à pousser la bleusaille dans un bon état d'esprit. Après avoir fait plusieurs fois (5 fois) le tour de l'apprenti Dieu démon, le guerrier divin avait chargé dans sa main droite un plus gros kikoha, emplit d'une grande puissance. S'il ne pouvait pas réagir à temps, il allait avoir très mal ! Il ne restait plus qu'à voir comment Renko pouvait gérer cette situation d'harcèlement en continu...
Renko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 700
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3180

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Mar 22 Mai 2018 - 10:44
Musique

Lors de la première partie de l'entraînement, j'avais été minable. En effet, je n'avais même pas pu esquiver un seul des coups que m'avait donné Kaito. Je devais impérativement réagir et surpasser mes limites si je voulais devenir plus fort, au moins aussi fort que lui. Sinon, à quoi servirais-je la prochaine fois que nous tomberions sur un être tel que Zamasu, ou pire encore? C'était certain que je ne ferais pas long feu avec mon niveau actuel, bien que j'eût progressé depuis notre combat face au divin fusionné. Je m'étais cependant vite rendu compte de mes limites quand je fus malmené lors de mon combat face à ce sbire de Drichi, Gravy. Il avait tué Trunks en une attaque, certes redoutable, mais une seule attaque quand même. Je m'étais dit que cela aurait pu être moi. De plus, suite à l'intervention de son alliée, Gravy avait sûrement survécu à ses blessures. C'est pourquoi je devais me tenir prêt à le recevoir à notre prochaine confrontation et cet entraînement pourrait me le permettre.

L'heure de pause étant terminée, nous avions repris le combat d'entraînement. C'était à mon tour d'attaquer et j'avais réalisé un superbe enchaînement de coups qui touchaient au moins une fois mon adversaire d'habitude...Mais Kaito n'était pas un adversaire des plus communs. En effet, ce dernier esquiva chacun de mes coups avec une facilité déconcertante. Il se permit même une petite remarque hautaine, sans doute dans le but de me provoquer davantage. 

"C'est impossible!"

C'était tellement surprenant. Etait-ce dû à mon état que Kaito avait pu tout esquiver si facilement, ou bien était-il aussi fort? Ou bien, était-ce un peu des deux facteurs? Je savais que Kaito était beaucoup plus fort que moi mais pour qu'il esquive chacun de mes coups sans même être à fond (parce qu'il ne l'était clairement pas), c'est cela qui était surprenant. L'aptitude qu'il tentait de me transmettre était extrêmement redoutable. Si je pouvais la maîtriser, plus beaucoup de personnes dans cet univers ne me résisterait. 

Kaito allait sûrement contre-attaquer. Bien sûr, je pourrais passer en Super Saiyan pour contrer cette différence de force et de vitesse, mais cela ne me servirait à rien dans cet entraînement. En effet, si je voulais que mon Super Saiyan soit plus redoutable à l'avenir, c'était mon corps sous sa forme normale que je devais améliorer. Plus le corps de base, celui sous sa forme normale sera fort, plus fort aussi je serai, transformé en Super Saiyan. C'est pourquoi je ferais l'entièreté de cet entraînement sans me transformer. C'était, selon moi, la meilleure chose à faire. Je ne devais pas me bloquer en me transformant sans arrêt, je devais compter sur ma propre force et non sur celle d'une transformation. Les Super Saiyan 1, 2 et 3, ne seraient que plus puissants, si utilisés par un être dont le corps a été rudement mis à l'épreuve. 

Conformément à ce que je m'étais dit, Kaito attaqua. Il m'envoya tout d'abord une pluie de kikoha dont je ne pus que me protéger en mettant mes bras en forme de croix devant mon visage. Ensuite, ne me laissant aucun répit, il courut autour de moi, faisant au moins cinq fois le tour, toujours en m'envoyant continuellement des kikoha. Cette fois-ci, comme ils étaient légèrement moindre, je pus un peu plus me concentrer et en dévier certains, me faisant toucher par d'autres. L'accumulation des explosions provoquées par les kikoha fit jaillir une immense fumée noire. J'écartai alors les bras dans un mouvement vif et la bourrasque qui en résulta écarta totalement la fumée. Je vis alors Kaito charger un kikoha, bien plus gros que les autres, dans sa main droite. Je devais agir au plus vite. Je pris une profonde inspiration et tentai de me laisser guider par mes mouvements. Alors, sans même que je m'en rende compte, j'avais esquivé ce dernier kikoha et étais arrivé très vite sur Kaito, décochant un coup de poing du droit en direction de son visage. Puis, je fus à nouveau moi-même et j'enchaînai sur d'autres coups de poings et de pieds, visant le visage et l'abdomen en premier lieu. Bien sûr, j'imaginais bien que ces coups restaient triviaux pour un combattant tel que Kaito, mais il fallait bien que je montre de quoi j'étais capable, sinon, quel serait l'intérêt d'un tel entraînement? En tout cas, pour la première fois et dans un moment très bref, je ressenti mon corps me dicter ce que je devais faire. Pour la première fois, je n'avais pas réfléchi, j'avais agi. Cependant, cela restait encore un mouvement inconscient et il me faudrait encore énormément de temps, et énormément d'entraînement, si je voulais, comme Kaito, pouvoir utiliser cette aptitude comme bon me semblait. Néanmoins, cela restait un premier pas encourageant pour la suite.
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7078
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Mer 23 Mai 2018 - 2:18
Renko était bientôt sur le point d’impressionner son paternel. Lui qui avait débuté l'entraînement en subissant une violente tempête de coups, il allait une nouvelle fois en mettre plein la vue à Kaito. Et c'était le but de cet entraînement après-tout. Permettre au jeune apprenti Dieu démon d'agir plus rapidement que la moyenne. Qui sait quel genre d'incroyable spectacle il allait offrir au public ? Eh bien, c'était bientôt le moment de le savoir ! Alors que le Dieu du temps envoyait une nuée de kikoha sur son fils, ce dernier avait montré ce que l'apprenti de Chronoa cherchait à développer chez ce dernier. Il avait esquivé instinctivement la sphère d'énergie dans un mouvement rapide et impressionnant... Le sourire aux lèvres, il avait désormais la confirmation que son partenaire était capable de faire appel à cette force supérieure qui sommeillait chez les meilleurs guerriers ! Encore une bonne nouvelle. Mais maintenant, il devait apprendre à l'utiliser comme bon lui semblait... Ce n'était pas une méthode très simple et l'aventure qui allait suivre servirait sûrement à l'aider dans cette tâche. Il avait fallu quatre mois d'entraînement chez un Dieu de la destruction à Kaito pour y parvenir... Combien en prendrait Renko ?
Thème:
 
"Bien... Très bien !"

Renko venant instinctivement à la charge de Kaito, le Dieu du temps avait à peine eu le temps de mettre ses mains devant lui que son fils commençait à l'attaquer rapidement et avec une précision plutôt bonne. Ce n'était pas encore totalement parfait, mais il faisait d'énormes progrès en peu de temps. Souriant, il était prêt à accueillir sont très cher disciple comme il fallait ! L'enchaînement du Dieu démon était rendu par le Dieu du temps, frappant à son tour les poings et les pieds de son adversaire pour le contré. Dès lors, la salle temporelle devenait désormais la victime de la grande bataille qui s'y passait. Mais pour l'instant, l'apprenti Dieu temporelle ne faisait que rendre les coups pour empêcher les frappes de le toucher... Encore une fois, il allait vite changer ceci ! Reculant d'un coup, il avait placé directement sa main droite en avant, repoussant sa progéniture d'un puissant kiai. Kaito en profitait donc pour faire plusieurs sauts en arrière, changeant son expression faciale pour une bien plus sérieuse.
Thème:
 
"C'est terminé Renko ! Nous ne jouons plus..."

Laissant ses bras ballants, il arborait directement son aura divine, faisant instinctivement apparaître son anneau de lumière dorsal. Il était droit, le visage fermé et sérieux. Son pouvoir avait de nouveau augmenté, offrant à son fils l'appréciable sensation de puissance qui s'en dégageait... Disparaissant d'un coup, il apparaissait devant Renko, lui écrasant un coup-de-poing gauche dans le ventre, faisant totalement traverser une bourrasque de son dos... Il éclatait ensuite son poing droit dans la mâchoire de ce dernier, l'expédiant sur la gauche dans plusieurs tonneaux avant de le réceptionner plus loin avec un coup de pied gauche dans le dos. Ainsi, il était projeté dans les airs... Et pour Kaito, il était réapparu au-dessus de lui, les poings en marteaux pour écraser la masse dans le ventre de son fils. Il écartait ensuite les bras, hurlant pour laisser aller encore plus de puissance. Son aura illuminait la salle et montait sur plusieurs mètres. Redescendant au sol, son aura disparaissait... Cette fois, il devait faire une leçon assez importante à Renko pour qu'il puisse comprendre l'importance du KI.

"Lorsque tu libères ton aura, même le temps d'une frappe, celle-ci dégage le KI de ton corps. Maintenant que j'ai vu ce que je voulais voir, nous allons pouvoir réviser le KI ! Augmente ta puissance à fond et fais partir ton aura. Je sais, ce n'est pas facile... Elle ne part que lorsque tu baisses ton énergie ou que tu n'utilises pas de KI, hein ? Eh bien tu peux t'y prendre autrement. Il faut juste que tu gardes ta puissance au maximum et que tu te focalises sur ton être."

Bien sûr, Kaito était prêt pour un retour au combat ! Après-tout, il entraînait son fils. Et ce dernier avait bien besoin de progresser pour ce qui l'attendait... Et qui de mieux que son propre père pour lui enseigner ce dont il avait besoin de savoir ? Cette fois, il descendait son KI au niveau maximum de sa descendance. Ainsi, il pourrait recevoir Renko comme il se devait dans un vrai combat ! Mais au moins, il pourrait s'entraîner à maîtriser son énergie avec sa pleine puissance. Bien sûr, comme toujours pour le mettre en situation de combat, le Dieu du temps n'attendait pas pour se remettre en position de Dieu de la destruction. Et étrangement, des KI très redoutables venaient de faire leurs apparitions en dehors de la salle... Peut-être est-ce la raison de la fameuse mission que Chronoa voulait confier ? De toute manière, il y avait intérêt à finir cet entraînement. Cela faisait déjà facilement trois-quatre jours qu'ils étaient dedans... Mais bon, à l'extérieur, il ne devait s'être écoulé que quelques heures à tout casser. Elle était très avantageuse cette salle ! N'est-ce pas ?

"Bon... Approches !"

Kaito était prêt pour la suite du combat contre Renko. Mais c'était à ce dernier d'attaquer ! Il avait intérêt à ne pas décevoir le Dieu du temps. Même si c'était plutôt difficile vue qu'il n'avait que des disciples très prometteurs... Et là, il s'agissait quand même de son propre sang. Qui sait quel niveau, il pourrait atteindre avec un bon entraînement et la formation adéquate ? Il y avait encore tant de choses à explorer chez lui... Et tant de choses à lui apprendre pour le développer ! Nul doute qu'il finirait par rattraper l'apprenti de Chronoa à force de réussir les épreuves imposées par ce dernier. Il fallait donc espérer qu'il puisse réussir cette épreuve également... Mais bon, Kaito avait une grande confiance en lui ! Donc, il réussirait !
Renko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 700
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3180

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Sam 2 Juin 2018 - 17:37
Musique

Kaito contra absolument chacun de mes coups et contre-attaqua ensuite. Il me rendait chacun de mes coups et termina en tendant sa main droite. Rapidement, je sentis une impulsion qui me fit valdinguer en arrière. Heureusement, je pus me rattraper à temps et ainsi retomber sur mes jambes, sans subir aucun dégât. Après cela, Kaito arbora une mine beaucoup plus sérieuse, montrant très clairement que la rigolade était bel et bien terminée. Très vite, un anneau dorsal apparut. Aussi, une gigantesque aura blanche montrant tout l'attrait divin du personnage émanait de Kaito. La suite fut tellement rapide que je ne pus suivre. Kaito apparut face à moi et, rapidement, je sentis quelque chose s’écraser contre mon abdomen. C’était son poing gauche. La puissance de son coup était telle que ma respiration se coupa pendant quelques secondes. Ensuite, l’apprenti Kaiô Shin du temps m’envoya un coup de poing en visant la mâchoire, ce qui m’expulsa vers ma droite, sur plusieurs mètres. Après, toujours sans que je ne puisse faire quoi que ce soit pour me protéger, je sentis une violente douleur dans ma colonne vertébrale, et me retrouvai rapidement propulsé dans les airs, avant de voir Kaito, les bras levés dans une position rappelant un marteau, me donner un violent coup à l’abdomen. Je fus alors violemment expédié au sol, fissurant le sol tellement résistant de cette salle spéciale.

Me donnant un mal de chien pour me relever, je vis au même moment Kaito poser tranquillement le pied au sol et faire disparaître son aura divine. Il me fit la leçon sur la maîtrise de l’aura. Je devais pouvoir augmenter mon pouvoir à fond et faire disparaître mon aura. Selon lui, c’était un exercice très difficile mais je devais y arriver. En effet, il fallait absolument que je réussisse à progresser de façon phénoménale si je voulais réunir ces 7 Dragon Ball Sombres et si je voulais survivre à la prochaine mission m’étant confiée par Chronoa, la Kaiô Shin du temps. Si elle faisait appel à Kaito et moi pour mener à bien cette mission, et pas à l’un de ses élèves moins expérimentés, c’était bien parce qu’elle avait confiance en nous et que seuls nous pouvions lui faire l’honneur de réussir. Aussi, sur un plan personnel, je voulais également surpasser Gravy, ce démon qui m’avait tant humilié lors de notre conquête de la deuxième Dragon Ball Sombre. Il m’avait été supérieur en tout point et si je n’avais pas eu l’aide de ces mortels, j’aurais été vaincu. Mais je m’étais promis que lors de notre prochaine rencontre, je le battrais dans les règles, en un contre un, il n’aurait aucune chance.

L’entraînement continua et Kaito descendit cette fois-ci son niveau afin de faire jeu égal avec moi. De mon côté, j’essayai de mettre en pratique ce qu’il venait de m’expliquer. Je montai mon niveau au maximum, en faisant exploser mon ki, et une aura blanche émana de moi. Ensuite, je me concentrai de toutes mes forces pour maintenir mon niveau tout en me « débarrassant » de l’aura qui émanait de mon corps divin. Je fermai donc les yeux et m’enfermai dans ma bulle, plus rien d’autre n’avait d’importance. Le processus avait peut-être duré trente secondes, une minute, une heure, je n’en savais rien. Toujours est-il que quand je rouvris les yeux, j’étais toujours face à Kaito, et mon aura avait disparu. Néanmoins, je ne sentais aucune perte de puissance. J’avais donc réussi à appliquer ce qu’il m’avait demandé. J’avais réussi à me mettre à mon plein potentiel et à faire disparaître cette aura blanchâtre. Comme j’étais désormais prêt à continuer, Kaito me fit signe d’approcher, il voulait que je l’attaque. Je n’allais pas me faire prier et je fonçai directement sur lui. Faisant un peu plus confiance à mon corps qu’à mon esprit, je sentis une légère différence dans mes aptitudes de combat, elles avaient un peu augmenté. Une fois arrivé au niveau de Kaito, je lançai mon poing droit en direction du côté gauche de sa mâchoire. Ensuite, je fis un bond en arrière et repris appui sur mon pied droit pour me lancer et donner de l’impulsion à mon coup de pied gauche qui visait l’abdomen de l’apprenti Kaiô Shin du temps. Enfin, si cela marchait conformément à mes prévisions, il serait légèrement propulsé en arrière. C’est alors que je ferais apparaître un portail sur ma droite et un autre juste derrière lui, et que je balancerais plusieurs kikoha à bout portant, dans son dos, pour qui retombe sur le sol mais à ce moment précis, juste avant qu’il ne retombe sur le sol, je forcerais encore plus avec le même coup qu’il avait effectué tout à l’heure. En effet, je mettrais mes mains en forme de massue et lui donnerais un violent coup dans le dos pour l’envoyer au tapis. Enfin, pour terminer mon enchaînement, je ferais un grand bond en arrière et me positionnerait face à Kaito, à bonne distance, en attendant la suite des événements. Bien entendu, la plupart de ces actions étaient hypothétiques. Il faudrait voir comment Kaito s’en sortirait face à cet enchaînement et comme cette fois-ci, il avait baissé son niveau pour se conformer au mien, j’avais sans doute beaucoup plus de chances d’au moins l’entamer. Cela restait à voir. En tout cas, cet entraînement était vachement rude et cela me plaisait de plus en plus. Que vaudrait un entraînement s’il ne repoussait pas le combattant dans ses ultimes retranchements ? Déjà à l’époque, lorsque mon maître m’entraînait, il nous poussait, Mâkuro et moi, à nous dépasser sans arrêt, à coup de missions ou de séances très difficiles aussi bien physiquement que mentalement. C’était sûr, à la fin de cet entraînement, je serais prêt à affronter toutes les difficultés qui seraient amenées à croiser mon chemin. Tous ces ennemis ou rivaux que j’avais pu rencontrer : Le Super Saiyan qui m’avait mis au tapis en moins d’une minute, Mâkuro, Gravy, Wulhut, Nasu,… Tous ces ennemis qui furent un temps supérieurs à moi lors d’un combat étaient pour la plupart loin derrière désormais et je n’avais aussi qu’une envie pour certains, c’était de les retrouver pour qu’ils constatent mes terrifiants progrès, pour que je puisse dès lors lire la peur et la surprise dans leurs yeux…
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7078
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Dim 3 Juin 2018 - 3:30
Renko n'avait qu'une tâche à remplir actuellement. Résister aux assauts du guerrier divin... En effet, il pourrait éprouver de la difficulté à le faire car il est encore loin du niveau de son père. Mais en dehors de cela, le jeune guerrier avait un bon mental et il s'accrochait à la vie comme personne. Pour Kaito, il pouvait voir son fils comme étant quelqu'un de très fabuleux... Il se relevait toujours, peu importe l'ampleur des dégâts qu'il prenait. Et pour l'apprenti de Chronoa, s'était une très bonne chose ! Au moins, il ne se laisserait pas tuer facilement. Puis bon, avec l'entraînement qu'il subissait actuellement, ce serait dur de faire encore plus souffrir Renko. Mais bon, il y avait encore d'autres manières de s'entraîner et bientôt, ils finiraient tous les deux ce rude entraînement pour rejoindre la Déesse du temps. Le Kaïô Shin ne savait pas combien de temps il restait dehors avant de devoir rejoindre sa maîtresse. Il était bien trop concentré dans la formation de son petit protéger pour faire attention au reste d'ailleurs ! Car depuis la disparition de Braveta, Trunks et Celerya, il n'avait désormais plus que deux personnes vraiment importantes pour lui. Son fils, Renko, et sa maîtresse, Chronoa.

"Sais-tu pourquoi il est important de préserver son aura ? Car sans cela, ton corps se vide petit à petit de son énergie jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien... Ce serait dommage, n'est-ce pas ? Et c'est encore pire lorsque tu utilises une transformation qui te prend beaucoup d'énergie ! Le problème du Super Saiyan 3 c'est qu'il pompe énormément de KI. Donc, je suis obligé de rapidement me dé-transformer après avoir fait ce que je voulais sous cette forme. Même avec mon excellent contrôle de l'énergie, elle reste très éprouvante pour le corps."

Après cela, s'était au tour de Renko d'assurer en réussissant le contrôle de son énergie. Il devait également réussir à rester au meilleur niveau de sa force... Sans son aura. C'était toujours un exercice difficile car cette méthode exigeait du guerrier qu'il enferme sa propre essence en lui et donc, la castre littéralement. Lorsqu'une personne est à pleine puissance, elle libère son aura naturellement pour que le corps n'ait pas à supporter le surplus. Mais justement, c'était la faille... Il fallait gérer ce surplus en soi une fois que l'exercice était un succès. Car comme dit, le corps reçoit trop d'énergie au lieu de se stabiliser grâce à la libération du pouvoir. Il fallait donc que Renko face très attention à cela le temps d'y habituer... Sinon, il risquait fort d'en payer le prix cher ! Mais, quel était-il ? Eh bien, c'était simple. Son corps se tordrait de douleur et son aura s'échapperait petit à petit par obligation... Pour ce qui était du Dieu du temps, il n'attendait plus que de voir le résultat sur sa progéniture ! Il lui laissait le temps qu'il fallait de toute manière. Un bon moment était passé depuis qu'il avait essayé d'enrôler son KI en lui.

"Bravo mon grand ! Maintenant, il est temps de passer aux choses sérieuses !"

Le sourire aux lèvres, il s'était rapidement positionné en forme de combat Dieu de la destruction. Son fils avait enfin réussi à enfermer son KI en lui ! Mais plus important encore, il semblait s'habituer rapidement au surplus. À moins que cela ne soit pas visible tout de suite chez lui... De toute façon, pour le moment, le combat allait pouvoir commencer ! Avec Kaito qui avait baissé son pouvoir au même niveau que sa progéniture, il allait pouvoir également s'entraîner un peu. Du moins, du mieux que son cher nouveau disciple puisse lui apporter. Mais bon, en le voyant foncer, le guerrier du temps avait rapidement compris que ce dernier faisait enfin plus confiance à son être qu'à sa tête. Encore une belle évolution ! Fonçant à son tour, les deux saiyans se retrouvaient au centre d'un nouveau duel de coups. Le poing droit de l'apprenti Makaïô Shin heurtait la mâchoire du Dieu temporelle, le faisant voltiger en arrière... Bien sûr, celui-ci apportait directement sa pierre à l'édifice en profitant de cette occasion pour lever son pied gauche en plein dans le menton de Renko.

"Bouge encore plus vite ! Aller... Montre moi ce dont tu es capable, Renko !"

Se rattrapant de sa main gauche au sol pendant son expulsion, il s'élançait dans les airs avant de repartir à pleine vitesse vers son partenaire, hurlant à plein poumon. Arrivant face à lui, il attrapait le pied-droit venant vers son abdomen pour le poussé en sens inverse... Du coup, il devrait se prendre son propre genou dans la figure ! Soudainement, plusieurs explosions se faisaient ressentir dans son dos, obligeant Kaito à lâcher prise pour s'envoler plus haut dans le ciel. Attrapant son col de la main droite, il déchirait sa tenue de combat pour être plus à l'aise, chutant dès lors vers son fils à pleine vitesse. Sentant le KI de ce dernier derrière-lui, il se retournait rapidement, mettant ses bras en croix avant de se prendre un coup de massue redoutable ! En effet, il venait d'être expulsé au sol dans un violent vacarme, levant un bon nuage autour de lui. Se redressant sur ses deux pieds, il dégageait son champ de vision avec sa main droite, pouvant voir Renko non loin de lui. Cette fois, il était vraiment excité !

"J'en veux plus... J'en veux encore plus !"
Thème:
 
Hurlant à plein poumon, il se transformait directement en super guerrier. En effet, il y avait plusieurs raisons à ce changement brut de style ! Il s'agissait là de l'unique transformation de Renko actuellement... Et donc, en se transformant à son tour, il pourrait continuer à entraîner son corps ! Car oui, il allait devoir garder son plus haut niveau sans son aura ! Mais en utilisant le Super Saiyan Maîtrisé, c'était normalement déjà fait... Cependant, il ne s'agissait que d'un niveau de Super Saiyan sans la colère et non à pleine puissance. Là, il allait devoir faire appel à sa pleine puissance, mais sans perdre de KI. Et puis bon... Que serait un bon combat de guerrier de l'espace sans transformation ? Ce ne serait pas un véritable entraînement ! Arrivant face à sa progéniture qui devait peut-être s'être transformé, il claquait un violent coup du gauche dans le visage de ce dernier pour l'expédier plus loin. Mais ce n'était pas terminé ! Toujours dans un dash rapide, il enchaînait son enfant de plusieurs coups sur l'ensemble de son corps, se laissant dicter par ses membres.

"Tu dois suivre le mouvement Renko ! Sinon, tu ne battras jamais tes adversaires ! Laisse ton instinct réagir !"

Tournant son pied-gauche, il tendait celui-ci pour violemment frapper le ventre de Renko, continuant toujours plus de le pousser en arrière... Mais les coups s'intensifiaient aussi ! En effet, à chaque passage de Kaito et de son fils, plusieurs ondes pouvaient se faire voir dans le ciel, dans l'unique but de pousser le jeune guerrier à y mettre du sien... Car oui, là, le Dieu du temps ne se retenait pas ! Il y allait franc jeu avec son partenaire. Il devait l'aider à devenir encore plus fort... Il devait l'aider à progresser encore plus !
Renko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 700
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3180

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Ven 8 Juin 2018 - 19:55
Le combat avait continué. La plupart de mes assauts avaient trouvé leur cible, même si ce n'étaient que des chatouilles pour Kaito. Il avait certes baissé sa puissance mais sa résistance, elle, demeurait entière et ce n'étaient pas mes attaques qui allaient l'inquiéter. Tout d'un coup, Kaito se transforma en Super Saiyan et fonça vers moi, la jambe gauche tendue afin de me donner un coup de pied à l'abdomen. Juste avant cela, il m'avait demandé de suivre le mouvement, autrement dit, de me transformer en Super Saiyan, moi aussi, tout en continuant de me marteler de coups que j'avais de plus en plus de peine à suivre. J'eus alors une idée. Je ne me transformai pas tout de suite. En effet, j'attendis le dernier moment pour me transformer et ainsi pouvoir esquiver ce dernier coup de pied grâce à ce boost momentané, qui avait aussi dû créer l'effet de surprise. Une fois que j'eus esquivé ce coup de pied, je me remis rapidement en forme normale, de sorte à ce que Kaito ne remarque pas que je m'étais transformé. 

L'entraînement qui s'éternisait était de plus en plus dur à suivre, surtout lorsque c'était la première fois que je le subissais. Néanmoins, je tenais bon, du moins, je faisais tout mon possible pour, il le fallait. J'étais aussi content de pouvoir m'entraîner avec Kaito, qui était un guerrier redoutable à n'en pas douter. C'est en s'entraînant avec les meilleurs qu'on est tiré vers le haut et c'était exactement ce qu'il était en train de se passer lors de ces entraînement éprouvants. Chaque minute, non, chaque seconde de plus passée ici m'épuisait mais me rendait aussi beaucoup plus fort. Aussi, je ne pus m'empêcher que pour un entraînement de la sorte, mon statut divin combiné à mon corps sans limite de saiyan aidait beaucoup. Ce n'était pas un scoop que les shinjin et les saiyan figuraient parmi les "races" au plus gros potentiel de combat. Et encore, j'avais dû partir avec un handicap se traduisant par une nette perte de puissance à mes débuts. Le véritable shinjin a déjà un niveau de combat supérieur à la plupart des mortels dès leur naissance, sans s'entraîner. Un shinjin qui s'entraînerait serait presque invincible. Il n'y avait qu'à voir Kaito pour que mes dires soient confirmés. Et même, lors de mon entraînement avec mon maître, lorsque j'observais les différentes races mortelles, je pus constater qu'il existait certains saiyan au ki divin, arborant une aura divine combinée à des cheveux bleus. 

Après mon esquive, je me remis face à Kaito, en position de combat. Puis, en prenant appui sur mon pied gauche, je fonçai vers lui et commença par lui donner un coup de poing gauche en visant le nez. Ensuite, je lui donnerais un coup de pied retourné en visant sa joue gauche. Enfin, j'essayerais de passer derrière mon adversaire pour lui donner un violent coup de coude dans la nuque. Bien sûr, à chaque coup, je passerais en Super Saiyan, au dernier moment, un bref instant, pour créer l'effet de surprise. Le tout était de savoir si mes coups porteraient malgré tout, et il fallait également voir si Kaito allait se rendre compte de ma technique pour le moins inhabituelle. Dans tous les cas, après ces enchaînements, je ne savais pas quel serait mon état, selon les coups que je recevrais en retour ou non. En revanche, s'il y a une chose dont j'étais sûr, c'était que je n'allais pas pouvoir m'éterniser sur la surface de combat. En effet, j'avais beau me dire que le potentiel d'un shinjin et d'un saiyan était illimité, en revanche, le corps, lui, avait ses limites que j'étais tout doucement en train d'atteindre lors de cette séance. Là aussi, repousser les limites de son corps ne venait pas en un jour, cela devait se travailler sur le long terme...
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7078
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Dim 10 Juin 2018 - 15:17
C'était digne des saiyans... Dignes de deux guerriers de l'espace s'affrontant corps et âmes. Kaito ne retenait pas ses coups, au contraire ! Il y allait de plein fouet pour pousser son fils à utiliser toute la puissance qu'il avait en lui, ayant été jusqu'à se transformer en Super Saiyan. Les coups que se portait chacun des deux opposants offraient un grondement permanent dans la salle temporelle de Conton-City. Il y avait une magnifique preuve de lutte ici... Mais Renko avait une autre idée en tête. En effet, celui-ci ne s'était pas transformé en super guerrier de l'espace dans l'immédiat... Il avait une tout autre idée, utilisant cette forme lorsqu'il donnait un coup. Ainsi, il espérait avoir l'avantage de la surprise sur son père. Ce n'était pas bête ! Kaito avait déjà utilisé plus d'une fois ce stratagème par le passé, mais il l'utilisait surtout en Super Saiyan 3 pour ne pas vider les réserves de KI de cette transformation. Même si le Dieu aurait l'occasion d'entraîner ce nouveau stade bien plus tard, il était actuellement concentré sur l'amélioration de la condition de sa progéniture.

Pour ce qu'il se passait actuellement, la plupart des assauts de Kaito avaient porté leurs fruits, comme d'autres, non. Le guerrier du temps surveillait de près son fils, voulant voir chacun de ses progrès de ses propres yeux. Après-tout, c'était le devoir d'un parent que de veiller au bien-être de sa descendance ! Et Renko n'était pas en dehors de cette règle. Surtout que c'était connu, dans la famille du Dieu du temps, l'amour familial était très puissant. Cette fois, c'était d'ailleurs au tour du fils prodige d'attaquer ! Ce dernier ne s'était pas fait prier, fonçant rapidement sur son paternel pour lui donner un coup dans le nez. Levant sa main droite, il attrapait le poing gauche, partant avec son jeune disciple en arrière. Ainsi, les deux guerriers s'étaient mis à s'échanger moult coups. Pour le coup de pied, Kaito se l'était pris dans la joue, tournant sur lui-même tout en levant sa jambe en retour. Ainsi, il pouvait redonner un coup tout aussi violent en plein dans la nuque de Renko. Si ce dernier était intelligent, il devait se douter que son maître ne manquait pas de ressources également !

Renko essayant de frapper furtivement dans le dos de Kaito, le coup à la nuque s'était fait éviter de justesse, ne touchant finalement que quelques mèches après l'abaissement du Dieu du temps. Les genoux pliés, il taclait rapidement les pieds de son fils en ayant senti son énergie. Plaçant pendant son tacle sa main gauche devant le ventre de sa progéniture, le puissant guerrier de l'espace dégageait un kiai pour l'expédier en arrière. Se téléportant dans son dos, il rattrapait ce dernier dans ses bras, le reposant simplement au sol. Cette fois, l'apprenti de Chronoa avait repris sa forme de base, le sourire aux lèvres. Pour lui, cet entraînement était validé."Tu t'es très bien débrouillé Renko. Le seul problème, c'est ton KI. Par habitude, tu ne penses pas à le dissimuler lors d'une attaque discrète car tu es un Dieu... Donc, les mortels ne peuvent percevoir ton énergie. Mais contre un autre être divin, c'est une erreur qui aurait pu te coûter la vie. Il faut que tu continues d'entraîner ce point." S'éloignant de son fils, Kaito s'étirait un bon coup, le regardant, toujours souriant.

"Et lorsque tu veux prendre un adversaire par surprise en l'attaquant de dos, fais attention au mouvement de l'air ambiant. Ici encore, sa passe, il ne risque pas d'y avoir de condition climatique. Mais dehors, lorsque le vent souffle, tu dois accompagner ton poing dans sa direction. Ce sont des actions précises, utilisé pour faire en sorte que l'ennemi ne sente pas le changement de direction du vent. Nous sommes des guerriers, nous frappons plus vite et fort qu'une balle, tu sais ? Et avec la masse d'un poing, l'air en est atteint. Ce sont des petits détails qui peuvent te permettre de faire mouche ! Pour ce que je voulais voir tout à l'heure, je suis agréablement surpris... Tu en es capable, Renko. Tu dois encore l'entraîner, mais ceci viendra avec le temps. C'est une symbiose que moi-même, je ne contrôle pas encore à la perfection. Et dis-toi qu'il m'a fallu six mois auprès d'un Dieu de la destruction et de son maître pour n'espérer qu'atteindre une infime partie de cette manière de combattre. Vados m'a dit exactement ceci..."

"En utilisant cette méthode à la perfection, tu serais capable de vaincre n'importe qui."

Cette voix ! Se retournant, le Dieu du temps pouvait voir son ancienne maîtresse, se tenant droite devant la porte. Kaito n'en revenait pas... Vados était là ! "V... Vados-sama ? Qu'est-ce que vous faites-là ?" "Eh bien, nous avons un petit souci... Les Dieux se sont réunis pour voir quelque chose. Chronoa demande à te voir..." Les Dieux ont un problème ? Il devait être sacrément important alors ! Faisant signe à Renko de sa main gauche, Kaito sortait de la salle avec ce dernier, également accompagné de son ancien maître d'arts martiaux. Cette fois, le trio s'envolait en direction du nid du temps. C'était donc cela que le guerrier du temps ressentait ? Toutes ses énergies surpuissantes... Elles n'étaient pas là de façon anodine, mais bien pour une raison. La curiosité rongée l'apprenti de Chronoa de l'intérieur... Ce dernier voulait vraiment savoir ce qu'il se passait pour être convoqué de manière aussi expresse par son maître actuel ! Une fois au bout du chemin, il se posait devant la porte, ouvrant cette dernière pour voir les Dieux et les anges, regardant les parchemins. Se dirigeant vers Chronoa, Kaito se tenait prêt à poser sa question.

"Maître... Que font tous les Dieux ici ? Enfin, il manque Beerus-sama et Whis-sama... Mais... Pourquoi sont-ils là ?"

"Nous avons un problème Kaito... Un nouvel anneau du temps s'est créé. Mais pas de la meilleure manière qui soit... Cet anneau implique tous les univers. Nous cherchons un parchemin qui pourrait nous éclaircir, mais il n'y en a aucun. Le problème, c'est que si nous ne trouvons pas la réponse, je crains fort qu'un énorme cataclysme temporel se pose. Une énergie obscure d'une effroyable quantité se dégage de l'anneau. C'était comme si..."

"Un Dieu démon s'en était mêlé..."

"Champa-sama ?!"

"Hum ? Qu'est-ce que tu fais là, toi ? T'es pas censé être dans l'Univers 7 ?"

"Eh bien... J'ai changé de maître et de rôle ! Haha !"

"Tu es devenu l'apprenti Kaïô Shin du temps ? T'aurais pu venir dans l'Univers 6 !"

"Avec mon tempérament, il ne valait mieux pas que je sois lié à un Dieu de la destruction... Bref ! Revenons au sujet ! Vous avez une idée du Dieu démon en question Champa-sama ?"

"Réfléchis crétin ! Cette énergie ne te rappelle personne ?"

"Oh ! Mais oui... Drichi... Alors il a commencé à agir... Je ne pensais pas qu'il tenterait quelque chose à une si grande échelle..."

"Cet enfoiré ! Je vais le détruire !"

"Calmez-vous ! N'oubliez pas que c'est une nouvelle timeline qui, en plus, est totalement parasité ! Nous ne savons pas ce qu'il peut s'y produire ! Alors, pour éviter tout changement avec notre temps, nous devons faire très attention. Le mieux est d'envoyer quelqu'un dans cette timeline..."

"Chronoa-sama, laissez-moi y aller avec Renko. En tant qu'apprenti Dieu du temps, il est de mon devoir de régler un problème de cette envergure. Nous ne pouvons pas y envoyer de simples patrouilleurs... C'est un problème concernant les Dieux. Et les Dieux de la destruction ne pourraient pas venir à cause de leurs doubles de l'époque. D'ailleurs, avez-vous une idée de l'époque à laquelle se trouve cette timeline ?"

"Attends Kaito ! Ne vas pas trop vite en besogne ! N'oublis pas la correction que Drichi t'avait foutu la dernière fois."

"J'ai beaucoup évolué Champa-sama... La force que vous avez vue pendant mon entraînement est devenue insignifiante comparée à maintenant."

"Tss... Bon, moi, je dégage. Donnez-moi des nouvelles. Ce foutu Drichi est un Dieu démon de mon Univers."

"Il faut nous prévenir également Chronoa !"

"Oui oui ! Je le ferais ! Mais pour l'instant, rassurez-vous, nous nous occupons du reste. Kaito et Renko ont la chance de ne pas encore être nés dans cette timeline. Elle se trouve dans des temps immémoriaux. Kaito, pour te répondre, si tu connais ton histoire, eh bien cette timeline se trouve à une époque ou la planète Vegeta existe encore. Et elle est encore aux ordres de Freezer."

"J'espère que vous savez ce que vous faîtes !"

Quittant la salle, les Dieux de la destruction et les anges avaient enfin décidé de partir, laissant le reste à Chronoa. Heureusement, le pire a était évité... Cette Déesse étonnera toujours Kaito ! D'ailleurs, il semblerait que le jeune Dieu à lui aussi réussit à calmer le jeu en parlant des doubles. Cependant, une question trônait dans la tête du guerrier. Rattrapant juste Vados avant que celle-ci ne quitte la salle, il avait envie de savoir quelque chose. "Vados-sama... Pourquoi Beerus et Whis-sama n'étaient pas avec vous ?" "Ils n'ont pas étaient tenus au courant... Disons que... Les autres Dieux évitent de parler à Beerus à cause d'un incident qui s'est déroulé durant un jeu avec Zen-Oh-sama. C'est le Dieu de la destruction de l'Univers 1 qui a regardé ses anneaux en ayant vu qu'il y en avait un en trop en argent..." D'ailleurs, maintenant qu'il y pensait, il n'y avait que dix Dieux ! En comptant Beerus, ils sont onze... Mais où est le douzième ? Zamasu aurait donc tué son maître, faisant s'éteindre le Dieu de la destruction et l'ange avec ? Vados n'avait pas parlé du second Dieu manquant... C'était un gros problème qu'il faudrait régler un jour... Mais faisons confiance aux Dieux en service pour ce genre de choses. De toute façon, Kaito comptait bien aider l'apprenti Dieu de l'Univers 10 à se remettre sur le droit chemin ! Ce n'était pas dans son but de le faire tuer en le balançant. Même si c'était un lourd secret...

"Oh... Je vois... Merci Vados-sama. Faite bon voyage."

Tirant une révérence, Kaito se redressait par la suite, laissant son ancien maître partir en faisant un signe de la main. Ah et je ne l'ai pas précisé, mais la petite réunion aura quand même durée une bonne heure ! Donc si Renko voulait se présenter auprès des autres, il pouvait le faire. Arrêtons-nous là pour l'instant... Vous connaissez peut-être la suite, mais le projet et en marche ! Je laisse donc Renko ajouté ses petites touches à lui pour ne rien forcé. Et mon prochain poste sera donc sûrement... Le départ.
Renko
avatar
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 700
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3180

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Ven 22 Juin 2018 - 2:20
L'entraînement était désormais terminé. Je trouvais que je m'étais bien battu, même si la différence de niveau persistait toujours. Je sentis que mon niveau avait augmenté de façon drastique. S'entraîner avec quelqu'un qui a beaucoup plus d'expérience, ça aide. 
Kaito me fit néanmoins quelques remarques sur mon ki, de façon à ce que je m'améliore encore. En effet, corriger ses défauts était tout aussi important qu'améliorer ses qualités. 

C'est alors que, pendant l'explication de Kaito, j'entendis une voix féminine venant de derrière Kaito. J'inclinai légèrement ma tête vers la droite pour voir de qui venait cette voix inconnue. Je vis alors une femme, portant une longue robe verte et noire, dont les cheveux étaient blancs, la peau bleue ciel et les yeux violets. Elle portait aussi une ceinture rouge et des chaussures blanches. Entre ses mains, elle détenait un sceptre. Sa voix était douce et calme. Cette femme, dont le nom était Vados, expliqua que tous les dieux étaient réunis à cause d'un problème urgent. Je compris alors seulement que cette femme était un Ange. Les Anges sont les serviteurs et maîtres des dieux de la destruction. Il existe autant d'Ange qu'il existe de dieu de la destruction ou de Kaiô Shin.

Kaito et moi sortîmes de la salle et juste après, un autre homme dont je ne connaissais pas l'identité nous rejoignis. Puis, nous nous envolâmes vers le Nid du Temps. Là, se trouvaient respectivement 10 dieux de la destruction, 10 Anges et 11 Kaiô Shin. C'était drôle de constater que les Anges et les Kaiô Shin avaient pas mal de points communs au niveau du physique. En revanche, les dieux de la destruction, eux, étaient tous différents. Vados, elle, était l'Ange d'une espèce de gros chat violet un tantinet caractériel. Je remarquai aussi que Beerus, Whis et Shin, les dieux de l'univers 7, étaient absents de cette réunion. 

Quand je vis Kaito s'adresser à ce chat et à Vados comme s'ils se connaissaient depuis un moment, je déduisis qu'il s'agissait de Champa, le dieu de la destruction de l'univers 6. Leur Kaiô Shin était un être vert aussi grassouillet que le dieu de la destruction auquel il était lié. 
Au fil de la discussion, il fut mention d'un nouvel anneau du temps et de Drichi...Encore lui! Décidément, ce Mâ Kaiô Shin allait nous donner du fil à retordre. Kaito et moi allions donc nous charger de cette nouvelle timeline. Cependant, Chronoa nous mit en garde de ne rien changer à cette timeline. 

Une fois la réunion terminée, tous les dieux à l'exception de Kaito, Chronoa et moi-même, s'en allèrent. Il était à présent temps de se mettre au boulot pour réduire ce Drichi à néant. Nous devrions pour cela nous armer de notre courage, notre détermination, et les poings feraient le reste. Imitant Kaito dans une dernière révérence à Chronoa, je m'apprêtai psychologiquement à partir...
Kaito Shan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7078
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3365

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Rayon bonbon ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami No Ryūken Bakuhatsu ✞

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   Sam 23 Juin 2018 - 2:39
Désormais, Kaito savait que le problème actuel était loin d'être une simple catastrophe. C'était d'un ordre d'importance d'un haut niveau et de ce fait, il n'y avait plus de temps à perdre. Les deux êtres divins connaissaient bien leur mission... Restaurer la sauvegarde de ce nouvel anneau gris. Car oui, en prime d'une nouvelle timeline, celle-ci avait carrément droit à sa propre histoire. Mais pour que Chronoa puisse mélanger les deux timelines en un seul anneau et ainsi restaurer l'ordre, Renko et Kaito allaient devoir empêcher le moindre changement s'y déroulant. Il n'y avait pas d'autres solutions de toute manière... Si encore il ne s'agissait que d'un anneau vert comme Trunks avait créé, c'était facile de le protéger. Mais là, c'était carrément une timeline entière qui venait de voir le jour ! Avec donc à l'intérieur, ses propres anneaux du temps. Rien qu'en y pensant, l'apprenti de Chronoa avait l'impression que toute cette histoire pouvait déraper d'une seconde à l'autre. Mais bon, lui aussi avait beaucoup évolué ! Et d'ailleurs, la Déesse du temps l'avait bien vu. La manière d'agir de Kaito... La façon d'agir de ce dernier, beaucoup plus réfléchis qu'avant avec des mots sûrs et une véritable affirmation de sa personne, il n'était plus l'apprenti irréfléchi qui agissait sur un coup de tête. Les situations... Il devait les analyser à chaque fois, prenant le temps de peser le pour et le contre.

"Bien... Kaito et Renko, je sais que je vous en demande peut-être beaucoup. Mais ce n'est pas une mission qui pourrait être mise en suspend. Malheureusement, ce n'est pas quelques heures que vous devrez y rester... Mais bien quelques années."

"Ce n'est pas un problème Chronoa-sama. Le temps a besoin de nous... Chaque seconde compte et risque de nous rapprocher de la fin. De moi-même, je ne peux pas risquer la vie d'autant de personnes. Je suis prêt à y aller."

"Kaito..."

"Chronoa-sama, je ne vous demanderai qu'une chose... Pendant mon absence, dès que possible, faite venir Leixy ici s'il vous plaît."

"Leixy ? Tu parles de la démone avec qui tu as eu une histoire ?"

"Oui. Je veux la savoir en sécurité."

"Aah... Bien."

"Merci beaucoup, Chronoa-sama ! Pourrions-nous avoir plus d'explication sur la timeline actuelle ?"

La Déesse prenait donc son livre du temps posé sur la table, observant donc l'analyse détaillée de l'anneau. "Le problème actuel ne se trouve pas dans la timeline d'origine de l'anneau, mais dans l'un de ses anneaux verts. Mais pour ce qu'il se passe dans cet anneau, je serais incapable de vous le dire." Portant sa main droite à son menton, le guerrier divin réfléchissait quelques secondes. Le mieux encore était d'aller voir directement ce qui attendait les deux apprentis... "Hmm... Nous irons voir. C'est une petite surprise... Mais si jamais il y a le moindre problème, nous vous préviendrons illico presto. Je vous fais mon rapport une fois sur place." "Il y a encore une chose dont j'aimerais te parler Kaito. Quelque chose de très important." "Bien sûr ? De quoi s'agit-il ?" "Tu es l'apprenti de la Déesse du temps. Mais normalement, nous ne fonctionnons pas comme ça. Le truc étant que désormais, tu as les qualités requises pour évolué. Tu n'as pas encore l'âge pour être gérant d'un Univers, mais tu as le profil pour un Dieu du temps en fonction. Comprends-tu ce que je veux dire par là ?" "J'ai mon idée." Le regard de Kaito était très sérieux. Cette conversation devenait encore plus importante !

"La façon dont tu t'es comporté face aux Dieux de la destruction, ta façon d'agir pour sauver les vies mais également ta façon de protéger une personne avec un rôle important... Tu te dévoue corps et âmes dans ton travail, à tel point que tu en oublies ce qui est bon pour toi. Je n'en demande pas autant de toi, Kaito."

"Chronoa-sama... Vous êtes la Déesse du temps, justement. Et Kibitoshin-sama le Dieu de la création de l'Univers 7. Déjà pour lui, je ne pouvais le laisser risquer sa vie plus longtemps en sachant qu'il est lié à Beerus. Et le douzième Dieu manquant... Ne me dites pas que vous n'y aviez pas prêté attention. Si nous devions vous perdre vous, l'équilibre du temps se briserait et nous perdrions des millénaires d'histoire. En plus de l'effondrement des Univers... Je connais les priorités."

"C'est très bien... Tu as beaucoup changé depuis la première fois où nous nous sommes rencontré. Tu n'étais qu'un apprenti qui n'en faisait qu'à sa tête. Tu étais dévergondé au possible ! Et pourtant, maintenant, tu es quelqu'un qui a beaucoup mûri."

"Oui... J'ai dû changer. C'était toujours très dangereux avec moi, avant. Et j'ai compris mes tords... J'ai tous fait pour corriger mon caractère. Même mon goût du combat a changé. Bien sûr, j'aime toujours me battre. Mais pas quand il y a des vies en jeu. Et puis maintenant, je n'ai plus que vous à protéger !"

Posant sa main droite sur l'épaule gauche de Renko, il lui faisait un sourire. "C'est pour toutes ses raisons que je souhaite faire quelque chose, Kaito. Je te retire ton titre d'apprenti Kaïô Shin... Désormais, tu es un Kaïô Shin confirmé. Tu seras mon suppléant à partir de maintenant !" "Chro... Chronoa-sama ?..." L'émotion avait envahi Kaito. Lui qui avait passé tant de temps sous le statut d'apprenti, il était devenu un Dieu confirmé ? Ne comprenant toujours pas vraiment ce qu'il se passait, il ne parlait même plus ! Souriant juste en fermant les yeux et baissant la tête. Il se mettait ensuite à genoux, poing droit au sol. "Merci Chronoa-sama. Je ne vous décevrais pas. Je porterais mon titre avec honneur !" Se relevant doucement, il ressentait une immense fierté dans son cœur. Regardant son fils, ce dernier devait bien sentir à quel point son père avait une grande joie en lui ! Le petit sourire du Dieu ne manquait pas de le trahir, d'ailleurs. Au fond de lui, il était toujours celui qu'il était... Au fond. Mais maintenant, il avait une trop grande responsabilité pour se permettre de faire n'importe quoi.

"Aussi, en tant que nouveau Dieu, tu vas devoir apprendre le pouvoir des Dieux du temps. Le pouvoir de Freeze ! Il permet d'arrêter le temps autour d'une personne. C'est un pouvoir très difficile à apprendre, bien plus que celui de la création. D'ailleurs Renko, tu as toi aussi un pouvoir défini par ton rôle. En tant que Makaïôshin, tu as également le pouvoir de création. Après-tout, tu es un Kaïô Shin du Makai ! C'est la seule chose qui change. D'ailleurs, j'en ai discuté avec ton maître... Et Kaito, tu t'occuperas de la formation de Renko. Du moins, au niveau des bases. Pour son devoir de Makaïôshin, ce sera son maître qui lui apprendra. Félicitation Renko ! Tu deviens apprenti Dieu du temps temporairement ! Ce statut passera également mieux si vous rencontrez d'autres Kaïô Shins." Kaito ne savait pas quoi dire également. Encore une fois, il était sous le choque ! Mais au moins, il comprendrait l'importance d'une telle tâche et cela l'obligera à prendre ses responsabilités d'entrée de jeu. Serait-il un bon maître divin en plus d'être un maître des arts martiaux ? Seulement le temps nous le dira ! Et pour le moment, il était menacé par Drichi.

"Bien... Chronoa-sama, nous sommes prêts à partir."

Le moment était venu... Pendant que la Déesse du temps faisait les derniers réglages pour mettre les deux timelines en communication, le guerrier saiyan respirait doucement. Il réfléchissait calmement, s'apprêtant à directement analyser le lieu ainsi que l'histoire dans laquelle il se trouvait... Étant un grand passionné d'histoire, le nouveau Dieu connaissait plutôt bien les aventures du fameux héros Son Gokû ainsi que les parchemins qu'il avait scruté pendant de longues journées. Mais ce qu'il ne savait pas, c'était le fait qu'il ne serait pas dans une histoire qu'il avait déjà observée. Oh que non... Il allait finir dans une histoire totalement différente, changeant totalement d'époque. Cet anneau vert tout fraîchement créé réservé de bien belles surprises au duo. Et lorsqu'ils iront dans la timeline argentée, ils vivraient une histoire encore plus fabuleuse. Mais pour le moment, ils devaient faire attention aux anneaux verts pour être sûr que rien ne soit changé dans l'immédiat. Le transfert étant prêt, l'ancien apprenti posait sa main droite sur le parchemin, laissant la place à son fils pour qu'il puisse le rejoindre.

"Allons-y."
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]   
 
Dragon Ball - Prélude [0-?] [PV : Renko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Debat Naruto - Dragon ball
» Dragon Ball Z vf
» Dragon Ball vf
» Dragon Ball
» quel personnage de dragon ball z et tu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-