Partagez | 
 

 Ne pas avoir peur d'être différente [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 128
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

MessageSujet: Ne pas avoir peur d'être différente [Solo]   Mar 22 Mai 2018 - 16:37
Karifu à 16 ans:
 

BAM!!!
D'un violent uppercut, j'expédie "adversaire numéro 6" jusqu'au plafond, le faisant lourdement rebondir dessus, pour le laisser s'écraser au sol. Qu’importe son état, je m'étais déjà tourné face à un autre clampin qui voulait s'entraîner avec moi, qui tremblait déjà comme une feuille.

"Tss! Tu te fais déjà dessus, avant même de m'affronter; c'est quoi ça, tu te crois au cirque!?!
Reviens me voir quand tu te seras fait pousser des couilles!"


Le type, qui devait avoir deux trois ans de plus que moi, finit par fondre en larmes et s'enfuit vers les vestiaires...
Cela doit bien faire la cinquième personne que je fais partir du dojo, que ce soit avec un combat trop rude et lui qui finit par être évacué sur une civière ou juste elle assume pas que je lui parle aussi crûment et préfère s'enfuir la queue entre les jambes.
Croisant les bras et m'asseyant finalement dans un coin de la salle, adossée à un mur, je vide une bouteille d'eau citronnée en quelques gorgées, avant d'observer les quelques groupes se formant d'un coin à l'autre de la salle. Concernant le "numéro 6", il se fait évacuer par deux personnes. Bah, je n'ai pas frappé pour tuer, je ne suis pas un monstre quand même; il va juste en être quitte pour quelques points de suture sur le crâne, vu comment il s'est payé le plafond.
Regardant du coin de l’œil quelques personnes dont le regard allait de "numéro 6" à moi et détournant précipitamment le regard, lorsque mon regard croisait le leur.

Cela faisait environ cinq mois que j'avais intégré ce dojo d'arts martiaux en périphérie de Satan-City. En volant, ce n'était pas trop loin du mont Paozu, que je quittai chaque matin à la même heure, pour venir m'entraîner ici.
Cette fois, je ne m'étais pas faite avoir et j'avais choisi de laisser tomber la gamine solitaire qui se faisait toujours harceler. Bon, je dis que je laisse tomber le coté solitaire, mais le fait de toujours envoyer bouler, aussi bien physiquement que verbalement, les gens n'aide pas trop à se faire des potes... Mais bon, qu'est-ce que j'ai besoin de me faire des "amis" dans un dojo moi? Je dois juste penser à l'entraînement, rien de plus et rien de moins.
Je sais bien que j'ai rapidement eu une réputation de petite terreur qui me colle à la peau depuis mon premier combat, où j'avais explosé quelques cotes à un type à terre, d'un violent coup de pied, alors qu'il avait annoncé son abandon, depuis mon arrivée ici et c'est franchement tant mieux. Voir des gens qui se rapprochent de moi, juste pour mieux m'envoyer paître ou se moquer de moi avec les autres abrutis, non merci, j'ai déjà donné!

Me reposant un peu dans mon coin, je vois alors une femme se planter devant moi, avec un grand sourire, un bâtonnet de chocolat au coin de la bouche.

Valkea:
 

"Yo, moi c'est Valkea!
T'es drôlement fortiche; ça te dit de faire un petit sparring avec moi?"


Je hausse un sourcil, en observant des pieds à la tête cette fille qui devait à peine être plus âgée que moi. Elle mâchonne tranquillement son chocolat, restant en plan devant moi, toujours avec son grand sourire... Ce n'est pas rare que des gens viennent me proposer un entraînement en groupe.

Je finis par hausser les épaules en me redressant:

"Ok, mais par contre, je te préviens de suite; je vais toujours à fond et ce dés le départ, même pour un entraînement.
Alors, viens pas te plaindre si je te casse un truc au passage."


Elle finit de manger sa friandise, levant les yeux au ciel, songeuse, avant d'acquiescer d'un signe de tête:

"Cela me va sans soucis."

J'observe encore un moment la brune au grand sourire, avant de soupirer, tout en me dirigeant vers un des rings encore libres.
Je me mets en pose de combat, alors que la brune (ouais je sais qu'elle s'est nommée, mais je m'en moque) se plante à l'autre bout du ring... mains dans les poches et droite comme un I?

"C'est ça ta pose de combat?"

Mon adversaire hausse les épaules, sans quitter sa position:

"Quel est l'intérêt d'une pose de combat? J'ai plus l'impression que c'est pour se donner un genre qu'autre chose; je ne vois pas en quoi ça pourrait influencer un combat."

Je reste silencieuse un temps, surprise par la question de la brune... Remarquez, elle a pas tort: quel est l'intérêt d'une pose de combat? Tout le monde au dojo a sa posture de combat, mais je n'ai pas l'impression que ça donne un avantage quelconque...

"Euh... Je ne sais pas trop, mais je crois que garder les mains dans ses poches, c'est loin de donner un avantage..."

"Oh, c'est surtout que je ne compte pas utiliser mes mains pour le premier échange de coups, c'est tout."

... Pardon?!? Elle ne se donne pas à fond dés le début, en laissant une partie de son corps inactive? Elle se fout de moi là?!?

Je laisse éclater mon Ki en une aura blanche, fondant tout droit sur mon adversaire, m'apprêtant à lui enfoncer mon poing en plein dans son estomac.
Restant immobile, je vois alors la brune disparaître en un éclair de mon champ de vision et je frappe dans le vide... avant de sentir mon pied se prendre dans quelque chose. Emportée par mon élan, je traverse la pièce en roulant sur moi-même et m'écrase lourdement contre un mur, retombant au sol, complètement sonné.
Que... Qu'est ce qui s'est passé?!?

J'entends alors la voix de mon adversaire répondre à ma question silencieuse:

"Je t'avais prévenu que je n'utilisai pas mes mains pour la première manche. Là, j'ai juste profité du fait que tu te sois vexé, parce que tu penses que je ne te prends pas au sérieux, lorsque je dis vouloir me battre sans les mains. Tu as foncé en ligne droite et j'ai juste eu à me mettre sur le coté, pour te faire un croche-patte et laisser l'inertie de ta charge et la gravité faire le reste.
Hum... au fait, dans un combat sur un ring, le perdant n'est pas le premier qui tombe du ring?"


Je me redresse vivement, les poings serrés, laissant de nouveau éclater mon énergie dans une aura blanche, lançant mon Canon Garric directement sur la brune, créant une explosion sourde à l'impact, avec un nuage de fumée.
Je fonce sur le ring, lorsque je vois la fumée se disperser bien vite... voyant alors mon adversaire enveloppé dans une bulle d'énergie, sans égratignure:

"J'aurai pu esquiver ou renvoyer l'attaque, mais pas entourée par des civils; je n'allai pas prendre le risque d'un tir d'énergie perdu, surtout aussi puissant."

"LA FERME!!!"

Elle se fout de moi?!? Elle m'accoste comme une vraie gamine, avec un langage limite enfantin et maintenant, elle me parle avec tellement d’aplomb, décrivant chacun de ses actes, tout en me tournant en ridicule!?!

Je lui porte un coup de poing renforcé au Ki Explosif au visage, qu'elle esquive d'un mouvement de tête et s'en suivent rapidement d'autre coups, alors que je me déchaîne sur elle. Cependant, je ne sens pas une seule fois mes coups toucher, alors que je vois juste la silhouette floutée de mon adversaire se mouvoir entre mes frappes.
À un moment, je porte un coup plus ample qui passe au-dessus de sa tête et je la vois encore disparaître de mon champ de vision, avant de sentir des mains me saisir les vêtements et me projeter en avant, pour me faire m’écraser lourdement au sol.

"Là encore, je ne fournis pas trop d'efforts. C'est ton élan trop ample qui me donne la force nécessaire pour te projeter..."

Je me redresse de nouveau, frappant du pied au sol, craquelant ce dernier, tout en faisant de nouveau exploser mon Ki en aura blanche.

"BOUCLES-LÀ!!! Je vais te pulvériser!"

La brune penche la tête sur le coté, comme intriguée:

"Pourquoi me pulvériser moi? Ce n'est pas moi qui suis emplie d'ouvertures et qui se laisse facilement dépasser par ses émotions.
À part mon Bouclier d'énergie, je n'ai rien utilisé d'autre comme technique. Les dégâts que tu as encaissé, tu aurais pu les éviter facilement, si tu n'avais pas foncé bêtement en ligne droite."


"Ça suffit! Je n'ai pas besoin de tes conseils débiles!
Je suis prête à parier que je peux te mettre K.O sans ta foutue aide!"


"OK, on parie quoi du coup? De l'argent? De la nourriture? Un gage peut-être?"

Hein?!?
La réponse du tac-au-tac de la brune me laisse bouché-bée... Elle a conscience de la situation au moins? Pourquoi elle prend le temps de parler tranquillement avec moi, surtout quand je l'envoie bouler comme ça?!?
Cependant... Je devais bien trouver un truc, histoire de passer à autre chose...

"Euh... Je sais pas moi...
La perdante se teint les cheveux?"


Voilà, un gage complètement débile que personne ne serait prêt à accepter, à commencer par moi...

La brune reste silencieuse un moment, avant d’éclater de rire, pliée en deux:

"HAHAHAHA!!!
Ah j'adore! Je valide le gage sans problème!"


Je reste silencieuse un moment avant de soupirer, en haussant les épaules. Bon, si ce "détail" est réglé...

Je fonce de nouveau sur l'adversaire, poing droit levé... avant de tirer une boule d'énergie de la main gauche à ces pieds, pour créer un nuage de fumée, brouiller sa vision et pouvoir toucher avec mon coup renforcé au Ki Explosif.
Je sens le choc lourd de mon poing, qui semble toucher, créant une détonation à l'impact. Des vêtements? J'ai touché cette fois?
Je me prépare à porter une nouvelle rafale de coups de poings explosifs, lorsqu'une main surgit vivement de la fumée, plaçant deux doigts au milieu de mon front.
Sans pouvoir réagir, je me prends une violente pichenette, qui m'expédie brutalement en arrière, alors que mon corps semblait tout engourdi. Je m'écrase encore lourdement au sol, rebondissant deux trois fois, avant de me redresser difficilement, me massant le front endolori.

J'observe la brune, qui... attendez, elle n'a jamais bougé de sa position de départ sur le ring?!? Je ne m'en rends compte que maintenant, mais je me fais complètement balader depuis le début!
Je bondis dans les airs, chargeant mon énergie dans ma main gauche:

"Je vais pulvériser le ring, on va voir si ça ne t'oblige pas à bouger!"

Alors que je vais pour lancer mon Final Shine Attack, je vois mon adversaire disparaître... non attends, je crois l'avoir vu sauter!
Et... Attendez un peu... Tout le monde nous regarde?!? Je ne m'en suis pas du tout rendu compte, emporté par le combat, mais plus d'une vingtaine de personnes sont massées autour du ring! Envoyant cette scène, la boule d'énergie verte dans ma paume de main commence à vaciller...
Alors que je lève la tête, me rappelant que mon adversaire avait disparu, je sens un violent coup du tranchant de la main sur ma nuque, me faisant comme avec la pichenette de tout-à-l'heure, mais en pire. Le choc part sur tout mon corps, jusqu'à mon cerveau et puis plus rien; trou noir total.

Je reprends conscience avec un sacré mal de crâne, me redressant difficilement, me massant les temps un temps.
J'observe les environs un moment, avant de comprendre que j'étais de retour à "mon coin de mur" habituel, avec la brune qui se tenait à mes cotés, mâchonnant un autre bâtonnet de chocolat.
Elle se tourne vers moi, avec un sourire en coin:

"C'est bon, la belle au bois dormant se réveille?"

Instinctivement, j'enserre mes jambes avec mes bras et me recroqueville sur moi-même, me faisant bien boudeuse et gamine comme il faut:

"Ouais ouais, c'est bon..."

Je me suis faite complètement laminée... Cela faisait un moment que ce ne m'était pas arrivé... Et encore, c'était bien la première fois que je me faisais balader comme ça. Des adversaire puissants, j'en ai connu et je me suis déjà retrouvé à l'hôpital deux trois fois, mais à ce point-là...
Je sentais bien que c'était plus mon esprit que mon corps qui avait pris tarif...

"C'est décidé."

Je redresse la tête vers la brune, qui venait de se lever et de se planter devant moi:

"Je vais t'entraîner à partir de maintenant!"

Hein?!? De quoi?!?

Je reste silencieuse et bouche bée un temps, avant de détourner vivement la tête:

"Te fous pas de moi. Personne veut s'entraîner avec moi, surtout pas après le premier essai...
C'est bon, tu t'es déjà bien amusée à me ridiculiser tout au long  du match, tu peux arrêter de t'amuser maintenant..."


J'avais bien pigé son petit manège... Elle devait connaître un des adversaires que j'avais expédié à l'hôpital ou que j'avais fais quitté le dojo en pleurs... Elle voulait juste se venger et me tourner en ridicule devant tout le monde...

"Je voulais te tester, pas te ridiculiser.
Tu veux que je te dise? Ce duel aurait pu se finir sans trop de soucis par ta victoire, si tu avais su te contrôler."


Elle me montre alors son avant-bras gauche, où un bout de vêtement manquait et on pouvait apercevoir de la peau rougie et légèrement noircie.

"Je ne m'attendais clairement pas au nuage de fumée et je me suis bien prise ton attaque. Je n'ai même pas eu le réflexe de mettre mon bouclier.
Mais en même temps, je savais que tu étais devant moi, malgré le nuage de fumée et au vu de la position de ton poing. Je ne sais pas trop pourquoi tu as bloqué une demi-seconde, avec ce coup, mais ça m'a donné une marge de manœuvre, pour riposter."


"... Je n'y croyais pas... J'avais du mal à réaliser que mon coup avait touché, vu comment je galérais depuis tout-à-l'heure à te toucher...
Tu devrais faire soigner cette blessure, ça risque de s'infecter, avec les bouts de vêtements qui pourraient se coincer dans la plaie et..."


La brune pose alors sa main droite sur sa blessure, faisant émaner une étrange lueur blanche quelques secondes, avant de retirer sa main, montrant une blessure... guérie?!?
Elle sourit, avec un clin d’œil:

"C'est gentil de te soucier de moi, après tout ce que tu penses que je t'ai fait subir. On voit bien que tu es plus gentille que tu veuilles le laisser à penser."

Muette de surprise, je finis par détourner la tête, rougissant légèrement, avant de secouer la tête, ne sachant plus trop où j'en étais:

"Mais... attends... Ta blessure... Comment tu as..."

Elle sourit de plus belle, levant et posant un index devant ses lèvres:

"Chut, on va dire que ce sera notre secret.
Pour résumer, je suis une ange descendue du ciel pour observer de plus près cet univers. Et on va dire que mon statut d'ange m'octroie quelque pouvoirs, rien de plus et rien de moins.
Après, je te rassure de suite, je n'ai pas un "boost" de puissance incombant à ma nature angélique"


J'encaisse comme je peux la nouvelle, me disant que je devais rêver, mais vu la douleur encore assez cuisante sur mon front, je me doute que ce ne soit pas un rêve...
La brune se penche vers moi, après avoir observé à gauche à droite, avant de poser sa main sur mon front, faisant luire cette dernière de la même lumière blanche et je sens une sensation de bien-être et de douceur m'envahir des pieds à la tête; les quelques secondes que dure l’apposition de sa main.
Lorsqu'elle retire sa main, je ne sens plus du tout la douleur.

"Je... Mais... Pourquoi une ange descendrait-elle sur Terre, surtout pour perdre son temps avec quelqu'un comme moi?"

"L'ange" croise les bras un temps, levant les yeux au ciel, comme songeuse, avant d'hausser les épaules en secouant la tête:

"Je te l'ai dis, je voulais observer de plus près cet univers. J'ai observé divers aspects de votre société et actuellement, mon regard se porte sur "le combat".
Entre autres, j'ai visité divers dojos d'arts martiaux et aujourd'hui, c'était le tien."


Encore sceptique, je passe la main dans mes cheveux un temps:

"Mais pourquoi moi? Je peux facilement te donner le nom d'au moins dix personnes qui sont plus douées que moi, rien que dans ce dojo."

La brune s’assoit à mes cotés, finissant de manger son bâtonnet de chocolat, pour en récupérer un autre dans une boîte rangée dans une petite sacoche:

"Disons que tu faisais le plus de peine à voir."

Bouche bée par sa réponse instantanée, je serre vivement le poing, prête à l'expédier à l'autre bout de la pièce d'un Esprit Saiyan bien placé:

"De quoi?!?"

Sans se démonter ou même tourner la tête vers moi, elle poursuit sa tirade:

"Ce que je veux dire par là, c'est que tu sembles être celle qui est la moins à l'aise.
Je t'ai observé une partie de la journée et il m’apparaît clair et évident que se battre comme une chiffonnière n'est pas pour toi.
Attention, je ne dis pas que tu dois de suite arrêter les arts martiaux. Je ne crois pas me tromper, en disant que tu es douée, mais que tu manques de réflexion pour guider tes coups.
Tu ne crois pas que quitte à placer un coup, il faut bien le placer, plutôt que vider ton énergie à frapper dans le vide, juste dans le but de t'épuiser?"


Je reste silencieuse un temps, ne sachant pas quoi répondre...

"Sincèrement, je te le dis de suite: si tu aurais évité de foncer dans le tas et réfléchi à tes attaques et tactiques, tu aurais pu gagner sans trop de difficultés."

"M'ouais... Pour ça, il faudrait que je me trouve un cerveau..."

Valkea reste silencieuse un temps, avant de secouer la tête en souriant:

"Oh, ce n'est pas tellement l'idée d'avoir un cerveau en état de marche qui est importante. L'essentiel est de savoir utiliser la réflexion et l'instinct.
D'ailleurs, c'est bien comme ça que tu m'as touché tout-à-l'heure? Tu as réfléchi et pensé à brouiller ma vision avec le nuage de fumée et mon ouïe avec le son de l'explosion de Ki, pour me porter un coup? Si tu avais poursuivi sur ta lancée et donné une rafale de coups, ma garde aurait été brisée et j'aurais fini à terre à terme."


Je détourne la tête légèrement:

"Je ne sais pas trop si j'ai vraiment réfléchi... Je crois que c'était plus de l'instinct qu'autre chose... Je ne voulais pas commencer à essayer de te contourner, parce que ce serait suivre tes conseils du début et je ne voulais pas gagner sur des conseils que j'ai refusé sur l'instant..."

La brune reste de nouveau silencieuse, avant d'éclater de rire et de me tapoter l'épaule:

"Je vois!
Mais franchement, si on pouvait coupler une bonne réflexion à ton instinct de Saiyan, on pourrait sans problème te faire devenir redoutable!"


"Que.. Hein?!? Comment tu sais que je suis une Saiyan?!?"

Valeka me fait un clin d'oeil, en me tirant la langue:

"Je ne le savais pas, tu viens juste de me le confirmer à l'instant.
Autant de fierté, les cheveux et yeux noirs et ton goût et ton instinct du combat très prononcés; tout ça ne me laissait pas trop d'autres choix que les Saiyans.
Mais bref, du coup, j'ai besoin de ta réponse, pour pouvoir commencer."


"Commencer quoi?"

La brune sourit, me tapotant de nouveau l'épaule:

"À t'entraîner voyons!
Bon, près, je ne te cache pas que ça va surtout être de l’intellectuel. Comme je te l'ai dis, tu es forte, mais il faut travaille sur la manière d'utiliser ton esprit et ton instinct, pour faire se mouvoir plus efficacement ton corps, pour maximiser ton efficacité et éviter les dépenses d'énergie inutiles.
Alors?"


Je reste muette, ne sachant pas quoi répondre... Que dire et que faire? Je venais à peine de me "faire à l'idée" que j'avais une ange en face de moi et voilà qu'elle voulait m’entraîner?
À coté, j'imagine que je n'avais pas non plus trop d'autres alternatives... Le maître du dojo m'a rapidement laissé tomber, disant que je n'étais pas assez "discipliné" et il me laissait juste continuer à fréquenter le dojo, sans "faire de vagues". Et massacrer les autres partenaires d'entraînement n'aide pas trop non plus...
Et puis, l'analyse de cette fille me semble tellement juste sur moi que je peux difficilement réfuter ses propos...
Et puis bon, qui ne tente rien n'a rien:

"D'accord. On commence quand?"

Valkea sourit de plus belle, tapant joyeusement dans ses mains, avant de se relever:

"Parfait! Du coup, avant de commencer, on va régler un dernier détail! Allons au coiffeur vite nous en occuper!"

"Au... Au coiffeur?"

La brune tourne la tête vers moi, haussant un sourcil:

"J'ai tapé trop fort sur la tête tout-à-l'heure?
La perdante de notre duel ne devait-elle pas se faire teindre les cheveux?"


Je mets un moment à percuter et à me rappeler ce que j'avais dis pendant notre duel... Sans déconner, j'avais vraiment sorti une débilité pareille?!?
... Oh et puis zut, ce n'est qu'une couleur de cheveux... Si ça peut me permettre de devenir plus forte, pour tenir ma promesse faite à mes parents...

"Je... Je peux choisir ma couleur de cheveux au moins?"
 
Ne pas avoir peur d'être différente [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu es différente des autres ~ ft. Kayla
» Pourquoi avoir peur dans le métro, la nuit, n'est ce pas ? [Livre 1 - Terminé]
» Nouvel emploi, nouveau mode de vie (TERMINÉ)
» Chronique Mystique Juin
» Progression Chest Tricks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-