Partagez | 
 

 À la poursuite de son entraînement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spergus
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 03/04/2018
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Déplacement instantané / Kobranova / Kinova
Techniques 3/combat : Ultime Kinova / Focus Kinova
Techniques 1/combat : Super Nova

MessageSujet: À la poursuite de son entraînement   Jeu 12 Juil 2018 - 19:15
Spergus avait certes trouvé une nouvelle manière de repousser ses limites; le fond des océans et l'altitude. Certes, la Terre, malgré sa faible gravité, offrait de nombreux terrains de jeux intéressants au caporal qui avait encore à s'enquérir sur cette planète.


Mais bientôt, la Terre ne pourra plus lui offrir de défis intéressants sans de l'aide Alien. Sa rencontre avec le roi Végéta lui avait ouvert les yeux sur un nouveau monde. Il savait que de nouvelles planètes existaient, et une fois qu'il aura été cherché tout ce dont il a besoin sur Terre, il devra s'expatrier sur de nouvelles planètes et affronter de nouveaux défis afin de pouvoir se mesurer à de puissants adversaires, dans des terrains beaucoup plus hostiles que sur Terre.


Mais pour l'instant, il répétait ses katas et manoeuvres... au fond de l'océan donnant sur les plages de Paozu. Ayant trouvé les plus bas fonds marins, en tentant de retenir son souffle de plus en plus longtemps, il répéta différents katas et lança des kikohas sur différentes cibles sur le long des corails. Il utilisa également sa concentration de Ki afin de se maintenir cloué au fond de l'eau, ce qui demandait une plus grande concentration. La pression d'eau exerçait une grande compression sur son corps; y compris sa cage thoracique, il devait donc économiser ses forces le plus possibles pour en faire le plus possible en un seul souffle, et en expirant le plus longuement possible afin de bien aérer son système respiratoire.


Combattant la pression, ses mouvements s'enchaînaient et au fil du temps et sa vitesse n'avait de cesse de s'améliorer. Au bout de plusieurs instants, il fila en flèche en diagonale pour sortir de l'eau, reprenant son souffle en ouvrant grand la bouche, haletant.


Il alla se poser sur la plage et utilisa son déplacement instantané pour revenir tout sec et rhabillé. Il localisa ensuite le Mont Paozu et s'y rendit à la vitesse hypersonique et se mis à courir le long de la montagne en l'escaladant et la descendant à plusieurs reprises, à pied et en volant en rase-motte.


Arrivé au sommet, il alla donner un coup de main à tous les fermiers de la vallée en faisant les travaux des champs à la vitesse hypersonique, afin d'améliorer ses réflexes et sa vivacité d'esprit lorsqu'il se déplaçait rapidement, faisant de petits progrès et quelques erreurs aussi ici et là un peu partout, mais somme toute, la matinée s'était bien déroulée et les braves fermiers purent souffler un peu.


Par la suite, il alla manger à la caféteria de la base d'Edmonton, usant encore de son déplacement instantané. Il conversa avec plusieurs de ses confrères du développement de son entraînement. Eux parlaient un peu des exercies auxquels ils se soumettaient en campagne, des trop longues périodes d'attentes, de ce qui allait bien et moins bien, bref la routine.


Certes, il n'avait toujours pas retrouvé la trace de King Vegeta, mais le Service de Renseignement des Forces Armées Canadiennes poursuivaient leurs recherches de leur côté. Avait-il quitté la Terre? Dur à savoir. Il se rendit ensuite à un briefing avec son commandant d'Unité; il lui fit son rapport des dernières journées. Il alla trouver le Colonel dans son bureau.


- Comme tu dis, Spergus, il te faudra bientôt trouver un moyen d'aller t'entraîner sur d'autres planètes. Mais au moins, tu as sans doute dépassé le niveau de bien des Saiyans militaires de la Terre, tu deviens un grand atout pour nous. Si ce KV est sur Terre, il doit sans doute y avoir d'autres aliens. Toujours pas de contact avec la Z Team?

- Nan... ça va faire des jours que je le cherche, mais je passe la majeure partie de ma journée à m'entraîner. Cet automne je vais aller étudier à Poudlard pour développer mes talents shamanniques, ça peut me donner un avantage en combat.

- Ouais, j'ai vu ça dans ton rapport, c'est brillant comme idée. Tant que ça fait de toi un meilleur guerrier, toutes les idées sont bonnes. Dis, nos gars au Japon ont rapporté qu'une Saiyan Alien aurait été apperçue. J'ignore si elle a été approchée par les commandos Saiyans japonnais, si c'est le cas fais gaffe de ne pas nous attirer des ennuis avec le gouvernement là-bas, je te fais confiance, sinon ça serait bien que tu ailles la trouver. Elle ressemble à ceci et répond au nom de Karifu, elle aurait échangé avec des civils brièvement.


- Si elle aurait parlé aux militaires Japonnais, on fait quoi?


- Tu m'en parles le plus vite possible et je contacte le commandant des commandos Saiyans là-bas pour le mettre en contact avec toi, tu feras un entraînement conjoint avec leurs commandos à eux.

- Ça marche, mon Colonel.

- Good, dismissed Caporal.

Spergus fit un salut militaire et disparu pour réparaître au Mont Paozu avec son équipement standart; armure, épée, pistolet au holster. Il se rendit au sommet du Mont Paozu et se mis en position assise de tailleur au sol et ferma les yeux, se concentrant. Il mis l'accent sur le Ki de toutes les formes d'énergies se trouvant au Mont Paozu, moins électrisant que Satan City, certes, mais plus clair, c'était magnifique surtout les cours d'eau générant une forme d'énergie coulant doucement. Chaque être vivant passa au peigne fin... puis finalement, il tomba sur un être disposant d'une énergie anormalement élevée qui semblait avoir... une queue de singe?


Spergus se dirigea vers à vitesse hypersonique vers la source de cette forme d'énergie. Puis il y trouva une maison d'habitation au beau milieu de nul part avec le logo de la Capsule Corporation à l'arrière, et un étrange dôme adjoint en annexe, qui semblait une sorte de... laboratoire, avec le logo de la Capsule Corporation puis Spergus cliqua enfin.


Il s'agissait en fait de la fameuse maison avec chambres et salle de gravité en vente à la Capsule Corporation! Elle en avait fait l'achat et s'y entraînait à l'intérieur, quelle brillante idée! La forme d'énergie pour l'instant était dans la maison.


Spergus alla tout bonnement cogner à la porte.


TOC TOC TOC


- Bonjour!

Bigre alors, il y avait une sonnette! Spergus sonna tout bonnement et attendit patiemment. Un intercom s'activa, il pressa le bouton et parla proche du micro.


- Bonjour, Forces Armées Canadiennes, je m'appelle Spergus et je suis à la recherche d'une dénommée Karifu, suis-je au bon endroit? J'ai besoin de vous parler, je vous prie.

Il lâcha le bouton et attendit, les mains jointes derrière son dos, le torse bombé et l'air solennel. Il devait se montrer un digne représentant du Canada, et du Québec, après tout!
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 134
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Ven 13 Juil 2018 - 4:03
Je poursuis ma cinquantième série d’enchaînements dans le vide, avant de partir brusquement vers l'arrière, enchaînant les roulades arrières. Une fois dos au mur, je pars vers l'avant, imaginant des attaques d'énergie me déferler dessus. J'esquive les trajectoires imaginaires, en faisant le plus de roulades, de sauts et d'esquives possible, avant d'atterrir devant la console de commande de la salle de gravité, située au centre de cette dernière. Je pianote quelques secondes dessus, pour désactiver la gravité artificielle, située à deux fois celle de la Terre. 

C'est bien le meilleur investissement que j'ai pu faire, avec l'achat de cette capsule maison. Je n'ai pas à faire la queue durant des heures au centre d'entraînement de Satan-City, pour espérer avoir une place dans l'une de leurs salles de gravité.
Le fait d'avoir cet équipement à portée de main renforce allègrement mon entraînement, tout en me donnant un abri assez confortable, plutôt que dormir sur un "lit improvisé" dans une grotte, à coté de mon terrain d'entraînement. 
Oui, je sais que je pourrai aussi aller dormir chez mes parents adoptifs, mais bon, c'est aussi intéressant de tester la "survie en milieu hostile ou naturel". Bon, je cache pas que c'est toujours une bonne chose que de pouvoir passer la nuit dans un bon lit, mais j'ai clairement pris cette capsule pour sa salle de gravité et non pour sa chambre, aussi confortable soit-elle.

En sueur, je sors de la salle en m'épongeant avec une serviette, avant de m'écrouler dans mon canapé, dans un long soupir d'épuisement, mais aussi de satisfaction.
Même si je trépigne encore pas mal d'impatience, à l'idée d'aller trouver la Z-Team, je pense avoir pris la meilleure décision possible, en temporisant et en me remettant à l'entraînement intensif.
Quitte à prendre mon temps, avant de chercher à postuler à cette alliance, autant en profiter pour me "détendre" et me préparer d'avantage, aussi bien physiquement que mentalement.

Affalé sur le canapé, observant le plafond, je suis sortie de ma demi-torpeur par la sonnette de l'intercom.
Je me redresse, plaçant la serviette sur mes épaules, pour décrocher, intriguée. Certes, je m'étais installée en plein milieu d'une plaine, mais ce n'est pas pour ça que j'attendais du monde.
Avec ça, c'est surtout l'annonce du visiteur qui me surprend le plus... Les... Les forces armées? Et du Canada en plus? Il est bien loin de chez lui... Et il me cherche, moi?

J'appuie sur le bouton d'appel, pour finalement me décider à répondre, après quelques instants d'hésitation:

"D'accord, mais patientez deux minutes, je vous prie."

Sur ce, je raccroche et pars de suite me débarbouiller. Tant pis pour la douche, un gant de toilette suffira à éponger la sueur et l'odeur qui va avec.
Je me change rapidement, lissant ensuite mes cheveux un temps, avant de repartir à l'entrée, pour ouvrir à mon "invité". 
Je me retrouve face à un homme, qui semble avoir à peu près mon âge et qui me dépasse légèrement en taille. La première chose qui attire mon regard, c'est les multiples bandages et cicatrices qui parsèment le corps de cet homme, qui porte... une armure Saiyan? Et il dégage aussi une énergie très importante et... avec un petit "je-ne-sais-quoi" de familier...
Après, je ne vais guère m'avancer avec des hypothèses bidons sur la nature de cet homme. Après tout, j'ai déjà vu des terriens porter ce genre de tenue, privilégiant sa souplesse et sa résistance. Je peux même difficilement parler "d'armure Saiyan", dans ce cas présent, mais bon.

Je m'incline devant l'inconnu, qui se disait s'appeler Spergus.

"Je suis Karifu, enchantée de vous connaitre.
Pourquoi donc venez-vous de si loin, pour venir me parler?"

Oui, on peut dire que je vais droit au but et que je peux même être assez "rentre-dedans", mais bon, le fait de voir un "soldat" d'une force armée étrangère venir directement à moi, ça a le mérite de bien m'intriguer et je veux rapidement avoir des réponses à cette étrange situation.
Spergus
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 03/04/2018
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Déplacement instantané / Kobranova / Kinova
Techniques 3/combat : Ultime Kinova / Focus Kinova
Techniques 1/combat : Super Nova

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Mar 17 Juil 2018 - 3:01
Une douce voix féminine lui répondit à l'intercom. Certes, elle semblait effectivement accueillante, et avait choisi un excellent endroit pour s'entraîner, elle avait tout ce dont elle avait besoin à sa disposition, et était en retrait des grands centres urbains. Elle l'accueilli donc chez elle en lui demandant d'attendre un instant. Spergus attendit donc patiemment que son hôtesse vienne lui ouvrir.

"D'accord, mais patientez deux minutes, je vous prie."

- Prenez votre temps, merci.

Elle ouvrit donc la porte. Spergus fut aussi surpris qu'elle, c'était certes une femme au physique bien sculpté qui devait faire tourner bien des têtes. Elle était toute en sueur, et semblait fraîchement habillée de vêtements nullement froissés, certes pas de doute, elle venait de se changer, son visage couvert de sueur en disait long. Deux possibilités dans l'esprit du Saiyan québécois, mais qui demeura toutefois professionnel, en restant bien droit et respectueux envers la demoiselle.

Elle s'inclina et se présenta.

"Je suis Karifu, enchantée de vous connaitre.
Pourquoi donc venez-vous de si loin, pour venir me parler?"

Et Spergus répondit en lui tendant la main: 

- Enchanté moi de même; nos services secrets ont repéré votre présence ici même, d'où la raison pourquoi vous me voyez arriver de l'autre bout du monde; mais je vous rassure tout de suite, je viens ici dans un but d'entraide et d'amitié. Pouvons-nous parler à l'intérieur?... À moins que je ne débarque au mauvais moment, si vous êtes occupée?

Il avait posé la dernière question avec un sourire en coin. Mais il ne fit pas trop d'humour, Karifu, semblait quelque peu introvertie, vu sa manière de se tenir et de parler. Si Karifu n'y voyait aucun inconvénient, Spergus la suivit dans le salon et pris place. Spergus afficha d'ailleurs sa carte d'identité militaire qu'il tendit à Karifu afin qu'elle puisse valider son identité comme étant membre des Forces Armées Canadiennes.

- Merci; je suis un Saiyan tout comme vous, mais contrairement à moi, vous êtes une pur-sang. Pour ma part, j'ai été créé en laboratoire par les services scientifiques canadiens, et plusieurs de mes semblables ont vu le jour dans plusieurs pays développés sur la Terre, nous avons été prélevés à partir d'échantillons d'ADN recueillis à la Capsule Corporation ou sur divers champs de batailles ayant impliqués des Saiyans sur Terre. Nous sommes pour ainsi dire, les nouvelles armes des Terriens, dépassant de loin les bombes nucléaires, nous sommes l'avenir de la guerre sur Terre. Mais je vous rassure, actuellement ces pays développés sont tous en paix les uns avec les autres, notamment en raison que personne ne souhaite d'un affrontement entre Saiyans de différentes nations car cela entraînerait la destruction de la planète, ainsi, nous contribuons à la paix mondiale. Nous pouvons même être mobilisés à travailler en équipe si la Terre est menacée par une force Alien. Pour ma part, j'appartiens au commando Saiyan du Canada. Je ne peux pas révéler l'identité de mes collègues, mais je réponds directement au commandant des Forces Spéciales du Canada, qui lui répond directement au commandant des Forces Armées Canadiennes. Ma mission est de m'entraîner par tous les moyens possibles, trouver des alliés, défendre le Canada, ses intérêts à l'étranger, puis défendre la Terre si besoin est.

Il la laissa digérer le tout.

- Ha ha, pardonnez-moi, je sais que je vous garoche plein... pardon, que je vous envoie plein d'informations d'un seul trait! Le but de ma visite aujourd'hui est de vous demander si vous souhaiteriez vous entraîner avec moi afin que nous puissions nous entraider. Il est possible que le commando Saiyan du Japon, car nous sommes ici sur la juridiction japonaise, vienne vous voir également pour vous demander la même chose, si tel est le cas, pas de panique, nous sommes des alliés. Aussi, je voudrais savoir si vous auriez de l'information sur des Saiyans aliens ou tout autre aliens sur Terre ou à l'extérieur, qui pourrait être utile à la défense de mon pays ou de la Terre, je vous prie? Et aussi... connaissez-vous cette fameuse Z Team? J'aurais moi aussi des informations qui pourraient vous intéresser, du moins je le crois si vous ne les connaissez pas déjà... si je peux me permettre... il me tarde d'en savoir davantage sur mon peuple d'origine, mademoiselle Karifu... pouvons-nous nous tutoyer?

Il la laissa répondre. Certes, Spergus avait hâte de connaître ses semblables, et avait du mal à détourner son regard de celui de Karifu. Certes, même si cela ne faisait pas longtemps qu'ils ne se connaissaient elle lui inspirait déjà un semblant de confiance. Il jaugeait chez elle un niveau de puissance respectable, si elle aurait été de mauvaise intention, son attitude l'aurait démontré dès l'instant qu'elle lui aurait répondu à l'intercom, et elle aurait déjà commencé à faire des dégâts dans les environs, ce que selon ses infos il ne s'était pas produit. Il avait hâte d'en savoir davantage sur l'origine des Saiyans.

Certes, Spergus affichait de nombreuses cicatrices, et on pouvait se demander ce qu'il faisait avec une telle crinière alors que la coupe militaire était d'office au sein de toute armée qui se respectait. Spergus tentait tant bien que mal d'afficher un sourire chaleureux, mais sans vouloir trop en faire afin de ne pas effrayer la demoiselle. Il lui tardait de s'entraîner avec elle, elle semblait aimer l'action, mais quelque peu distante, voire froide. Il était évident qu'elle était seule ici vu la confection des lieux, son lit était simple, le tout bien rangé avec une touche féminine, pas de trace d'un homme qui laissait des choses traîner.

- En passant, c'est très joli chez vous. J'ai passé en acheter une similaire à la Capsule Corporation, avec la salle de gravité, c'est un bon achat, j'en conclue donc?
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 134
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Mar 17 Juil 2018 - 7:59
Est-ce que j'ai déjà eu affaire à ce genre de personnes, à savoir des militaires? Non, pas du tout. J'ai plusieurs fois collaboré avec la police des environs, pour arrêter quelques malfaiteurs ou faire simplement l'état d'une situation, suite à une patrouille. Mais, je n'ai jamais traité avec l'armée, alors avec une armée étrangère, encore moins.

En tout cas, le dénommé Spergus ne perd guère de temps, semblant abonder dans mon sens caché derrière mes propos, et m'apporte de suite quelques précisions sur la situation.
Ainsi donc, je suis surveillée? Pourquoi ça? Je ne pense pas avoir quelque chose de particulier récemment, de bien ou même de mal. Et je ne vois pas les quelques policiers terriens que j'ai pu côtoyer à quelques reprises prendre contact avec l'armée, encore moins une armée hors du Japon...

Je finis par secouer doucement la tête:

"Oh non, vous ne me dérangez pas. Je venais de finir ma séance d'entraînement et j'étais en pleine récupération. J'ai juste eu à me changer plus rapidement, pour vous accueillir dans les meilleures conditions."

En tout cas, le fait qu'il me dise d'emblée être là pour discuter, dans un "but d'entraide et d'amitié", me rassure. En même temps, s'il me voulait vraiment du mal, il n'aurait clairement pas hésité à bombarder ma maison sans prévenir, vu qu'il semblait savoir d'avance que je me trouvais ici.
Finalement, j'invite mon interlocuteur à entrer et à se diriger vers le salon, alors que je fais un détour par la cuisine, pour récupérer deux verres, une bouteille d'eau et une bouteille de jus de fruits. Je n'ai pas grand chose niveau boisson et nourriture et encore moins du thé, il faudra faire avec.
Je dépose le tout sur une table basse située devant le canapé où vient de prendre place Spergus et je prends une chaise de la salle à manger située juste à coté, pour m'asseoir en face de lui.

Le soldat poursuit son explication, m'annonçant bien vite quelque chose de surprenant, qui me fait tiquer et hausser un sourcil... Un... Un Saiyan modifié génétiquement? Quoi, c'est un humain à qui on a implanté des cellules Saiyanes? C'est un cyborg? Dans la lignée de cette nouvelle, je sens aussi quelque chose poindre en moi, à savoir... un pic de colère? Oui, c'est bien ça et je crois savoir pourquoi... C'est le fait que ma race soit "utilisée" pour créer une armée qui me dérange... Mais, je dois laisser ça de coté, parce que la curiosité me pousse à en entendre d'avantage encore.
La référence à la Capsule Corporation est aussi une donnée à prendre en compte, même si je préfère me concentrer d'avantage sur cette histoire de "Saiyan artificiel", ce qui m'intrigue d'avantage.
Là encore, il met en avant sa démarche pacifique, ce qui contraste avec une partie de son discours, surtout concernant le fait qu'il était un "nouveau type de soldat", plus puissant que les armes nucléaires apparemment.
Mais, je trouve ça vraiment étrange d'apprendre que d'autres pays cherchent à "s'approprier" la force des Saiyans, uniquement dans un but de paix... Et la vision suggérée par Spergus, à savoir une guerre entre divers Saiyans me fait effectivement frémir quelques temps. Je ne veux même pas imaginer la destruction que ça pourrait engendrer ici...

Je finis par croiser les bras, songeuse:

"Je vois... Cela fait énormément d'informations à encaisser d'un seul coup, mais cette histoire de Saiyan créé artificiellement m'intrigue grandement. J'avais déjà entendu quelque peu parler de recherches génétiques, mais jamais sur les Saiyans. Cela dit, la façon dont vous présentez tout ça m'effraie quelque peu: la création d'autant de soldats surpuissants, de la part de plusieurs pays, ça ne me rassure vraiment pas. Et j'espère que la guerre dont vous parlez ne surviendra jamais, surtout si elle implique des Saiyans, artificiels ou pas."

Juste après cette première réponse, Spergus enchaîne encore sur de nouvelles informations, qui me surprennent d'avantage, tout en me faisant me passer la main dans mes cheveux, grimaçant légèrement.
D'abord une armée étrangère qui vient frapper à ma porte, me parlant de Saiyans créés artificiellement, et ensuite l'armé du Japon qui viendrait également? Cela fait vraiment beaucoup à encaisser...
Mais, vus les enjeux qui me sont énoncés par Spergus et aussi l'implication des Saiyans, de manière plus ou moins directe, je ne peux clairement pas passer à coté.

"Et... Il n'était pas possible de me prévenir avant, même quelques minutes avant votre visite, à vous ou celle du représentant du Japon?
Je n'ai rien contre le fait de venir me voir sans invitation, mais tout de même, il peut y avoir des limites, surtout avec des enjeux aussi importants que ceux que vous me donnez à l'instant... Mais bon, passons.
Des informations sur d'autres Saiyans? Alors non, je n'ai aucune information précise, même s'il m'est arrivé de croiser quelques Saiyans à quelques occasions; je n'ai cependant aucune idée de leur localisation.
Et concernant la Z-Team, je n'ai guère d'informations non plus. J'avais prévu d'y postuler il y a quelques temps de cela, mais je choisis de temporiser et de m'entraîner, pour me sentir plus "préparée" à la chose.
Alors... je vous arrête tout de suite: je ne sais quasiment rien des Saiyans. Il y a encore trois ans, je me considérai comme Terrienne pure souche, étant née et ayant grandie sur Terre. Puis, un soir, j'apprends que mes parents biologiques, deux policiers Saiyans partis en mission et m'ayant confiés à un couple d'amis, se sont fait tuer et on me présente leurs corps à la morgue.
Alors non, je n'ai pas du tout d’informations sur les Saiyans. 
Je... Oui, bien sûr que l'on peut se tutoyer."

Après toutes les informations que m'a balancé à la suite Spergus, le fait de savoir si on se tutoie ou pas, ça me semble tellement "peu important" comme donnée à prendre en compte...

Finalement, le fait qu'il parle de ma nouvelle maison-capsule, me permet de penser un moment à autre chose.

"Eh bien, oui c'est une maison très bien équipée et la salle d'entraînement est très utile et performante, pour le peu que j'ai pu l'utiliser."
Spergus
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 03/04/2018
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Déplacement instantané / Kobranova / Kinova
Techniques 3/combat : Ultime Kinova / Focus Kinova
Techniques 1/combat : Super Nova

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Mer 18 Juil 2018 - 3:36
Certes, la demoiselle était perplexe face à une si grande annonce, mais il n'y avait pas trente-six manières d'aller droit au but, tout de même, ainsi Spergus fit donc avec. Sa réaction était pour ainsi dire à prévoir, de toute manière, donc Spergus tenta tant bien que mal de demeurer professionnel. Toujours est-il qu'elle s'était montrée accueillante et il accepta le thé avec grand plaisir. Il attendit que les deux soient installés avant de tout déblatérer et la laissa digérer la nouvelle et attendit patiemment sa réaction en goûtant le thé exquis de son hôtesse.

Elle croisa donc les bras, songeuse, elle était visiblement vexée, Spergus prit un air calme et la laissa s'exprimer.

"Je vois... Cela fait énormément d'informations à encaisser d'un seul coup, mais cette histoire de Saiyan créé artificiellement m'intrigue grandement. J'avais déjà entendu quelque peu parler de recherches génétiques, mais jamais sur les Saiyans. Cela dit, la façon dont vous présentez tout ça m'effraie quelque peu: la création d'autant de soldats surpuissants, de la part de plusieurs pays, ça ne me rassure vraiment pas. Et j'espère que la guerre dont vous parlez ne surviendra jamais, surtout si elle implique des Saiyans, artificiels ou pas."

Il se montra certes empathique au fait qu'elle avait l'impression que les Saiyans avaient été réduits à des rats de laboratoires ou des chiens de guerre pour les Humains.


- C'est la raison pour laquelle je me bats et m'entraîne, c'est pour être certain que jamais les autres nations n'y seront tentées. Le Canada est un pays de paix internationale qui ne chercher qu'à venir en aide aux autres pays. Mais pour être honnête, vous dites tout haut ce que l'on pense tout bas; certes, devant une telle découverte, les Terriens n'ont pas eu le choix de développer cette technologie car chaque pays savait que son voisin allait faire la même chose, alors chacun n'avait d'autres choix que de s'y préparer. C'est le résultat de l'Évolution. Chaque race y est vouée; la survie de l'espèce. Et je comprends que cela puisse sembler intrusif pour une Saiyan pur sang telle que vous...

La conversation poursuivit vers une autre tangente et une fois de plus, un point sensible. Spergus n'avait peut-être pas bien expliqué le lien avec le Japon...

"Et... Il n'était pas possible de me prévenir avant, même quelques minutes avant votre visite, à vous ou celle du représentant du Japon?
Je n'ai rien contre le fait de venir me voir sans invitation, mais tout de même, il peut y avoir des limites, surtout avec des enjeux aussi importants que ceux que vous me donnez à l'instant... Mais bon, passons.
Des informations sur d'autres Saiyans? Alors non, je n'ai aucune information précise, même s'il m'est arrivé de croiser quelques Saiyans à quelques occasions; je n'ai cependant aucune idée de leur localisation.
Et concernant la Z-Team, je n'ai guère d'informations non plus. J'avais prévu d'y postuler il y a quelques temps de cela, mais je choisis de temporiser et de m'entraîner, pour me sentir plus "préparée" à la chose.
Alors... je vous arrête tout de suite: je ne sais quasiment rien des Saiyans. Il y a encore trois ans, je me considérai comme Terrienne pure souche, étant née et ayant grandie sur Terre. Puis, un soir, j'apprends que mes parents biologiques, deux policiers Saiyans partis en mission et m'ayant confiés à un couple d'amis, se sont fait tuer et on me présente leurs corps à la morgue.
Alors non, je n'ai pas du tout d’informations sur les Saiyans. 
Je... Oui, bien sûr que l'on peut se tutoyer."

Puis Spergus se gratta l'arrière du crâne... il ne parlait guère là à une aristocrate de la royauté Saiyan, mais à une malheureuse enfant qui avait été abandonnée et avait dû survivre seule... elle n'avait aucune information, et Spergus ne croyait pas qu'elle mentait.

- Ahem... des excuses s'imposent, nous avons agi dans la hâte du moment, nous n'avons pas prévenu à l'avance car j'ignorais votre réaction à mon arrivée. Nous sommes ici au Japon, et ainsi, le gouvernement japonnais pourrait réclamer de vous avoir comme alliée, alors que le Canada n'a aucun droit ici. Toutefois, nous avons de bonnes relations avec le Japon, alors nous comptons échanger nos informations avec eux. Mais bon, laissons de côté la politique, je crois que c'est à moi de vous devoir des explications. Je n'en sais pas beaucoup, mais je crois pouvoir expliquer.

Spergus pris une grande respiration.

- Les Saiyans proviennent d'une autre planète, qui se fait appeler la planète Végéta. Elle a été nommé d'après leur ancien roi, le Roi Végéta, et son fils hérita du même nom que lui, le prince Végéta. C'est un peuple guerrier et conquérant, qui autrefois oeuvrant pour le compte d'un puissant empire galactique, mais qui furent détruit par ce même empire car ils commençaient à devenir gênants. Seuls quelques survivants y échappèrent. Mais avant de poursuivre, vous devez comprendre quelque chose; lorsqu'un enfant Saiyan naît, s'il est considéré comme trop faible, il est placé dans une capsule et envoyé sur une planète étrangère avec pour but de la détruire lorsqu'il parviendra à maturité... C'est peut-être ainsi que vos parents se sont retrouvés sur Terre, sans vouloir vexer votre famille... Un des ces Saiyans, appelé Goku s'est retrouvé sur Terre et dans l'ombre est devenu un défenseur de la Terre contre plusieurs grandes menaces ayant frappé la Terre, et plusieurs combattants l'ont rejoint, la plupart parmi ses anciens ennemis. Parmi eux, il y avait le prince Végeta lui-même, qui était venu pour s'emparer de la Terre après la destruction de la planète Vegeta. Mais on ignore où ils sont tous aujourd'hui.

Il pris une autre gorgée.

- Pour ma part... les différents pays ont recueilli de l'ADN Saiyan sur Terre et ont créé des Saiyans en laboratoires, c'est ainsi que je suis venu au monde, à la base de Valcartier à Québec, au Canada. J'ai récemment été transféré à Edmonton pour constituer le commando Saiyan du Canada. Il y a près d'une semaine, j'ai pris la route car mon entraînement terrestre arrivait à son terme pour me rendre à un endroit magique, le palais du Tout-Puissant. En chemin, j'ai croisé l'ancien roi Végéta qui était venu se réfugier sur Terre. Vegeta a été reconstruite et il a été évincé du pouvoir, il chercher à récupérer son trône, ainsi il est donc venu s'entraîner avec moi au palais. Arrivés sur place, on a réalisé que l'âge lui joue des tours et il souffre de troubles cardiaques. Néanmoins, nous sommes allés dans une salle où une année passe en une journée. Après trois mois, donc six heures sur Terre, il est parti en dévoilant un grand pouvoir, celui du Super Saiyan. Je suis resté deux années et suis sorti, puis j'ai entamé mes recherches pour devenir plus puissant et le retrouver afin qu'il m'enseigne ce pouvoir. Ainsi, moi voici ici pour venir m'entraîner avec toi, Karifu. Je souhaite que tu deviennes mon alliée et ma partenaire d'entraînement, et qui sait, de mission aussi! Qu'en dis-tu? Des puissant aliens peuvent arriver à tout moment, nous devons être prêts! Et nous trouverons ensemble la Z Team!
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 134
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Mer 18 Juil 2018 - 7:48
Je hausse un sourcil, suite aux réponses de Spergus. Après, je parlais de réponse, mais je pense que je peux difficilement appeler ça comme ça, tellement c'est faillible.

"Tu parles de dissuader l'ennemi, en montrant que tu es plus fort que tout autre soldat Saiyan, mais je ne pense pas que ce soit une "tactique" viable. 
S'ils sont plus faibles que toi, ils tâcheront juste de t'affronter à plusieurs. Et il n'est pas exclu qu'il y ait des forces inconnues qui aient également d'autres soldats, potentiellement aussi puissants que toi.
La puissance est une donnée complexe à prendre en compte et encore plus à "conserver". J'espère que tu ne tomberas pas dans le piège de te croire au-dessus de quelque chose.
Oui, clairement, ça me semble intrusif et répugnant de se servir du sacrifice des Saiyans purs, pour "s'approprier" leur puissance à partir de leurs cadavres."

Je disais les choses telles qu'elles étaient. Je n'avais guère besoin de réfléchir pour tout ça.
La force n'est pas et ne sera jamais une force de dissuasion suffisante, pour la paix. Si une menace est trop importante, les pays chercheront à s'allier et à envoyer plusieurs troupes/guerriers, pour espérer stopper la menace, là où un seul guerrier échouerait. 
Valkea m'avait bien appris cette leçon: la puissance ne fait pas tout.
Concernant les pratiques douteuses du Canada et des autres pays, à savoir tirer "profit" des pertes Saiyanes, afin de récupérer leur puissance, d'une manière ou d'une autre, je sais difficilement comment le prendre...
Je dois me sentir en colère, parce qu'ils n'ont aucun scrupules à faire ce genre de choses? Ou je dois me sentir... "flattée" de voir qu'ils cherchent à conserver la puissance Saiyan avec eux, d'une manière ou d'une autre? Non, cette deuxième option n'est pas envisageable.

Je réfléchis un moment, suite aux précisions du "Saiyan", concernant les raisons et le contexte de sa venue ici, jusqu'à ma porte... Tant qu'à faire, autant continuer dans la sincérité.

"J'entends bien ce que tu me dis et je vais te dire le fond de ma pensée de suite.
Je suis d'accord pour vous assister, pour le bien de la Terre. Par contre, je refuse catégoriquement de me rendre auprès de tes supérieurs de quelconque manière; je ne veux pas servir de cobaye d'une façon ou d'une autre, quoique tu puisses me dire. Si tes supérieurs veulent m'entendre, ce sera via téléphone ou tout autre moyen de communication.
Concernant le Japon, non je n'ai jamais été contactée par eux, pour rejoindre une armée quelconque. De toute manière, j'aurai sans doute refusé de suite, parce que je tiens à conserver une certaine indépendance et mobilité."

J'écoute ensuite les explications de Spergus, qui soit confirme des choses que je sais déjà plus ou moins, soit m'apportent de nouvelles précisions.
Énormément d'informations à prendre en compte là encore, mais je tâche d'encaisser et d’emmagasiner le plus de choses possible.

Je passe la main dans mes cheveux un moment, songeuse et essayant de formuler une réponse dans ma tête.

"Hum... Je vois et je comprends un peu mieux le contexte autour de Végéta...
Après, je ne pense pas que mes parents aient été envoyés sur Terre étant bébés. Mes parents adoptifs m'ont expliqués que mes parents Saiyans sont littéralement tombés sous le charme de la Terre et qu'ils ont tous abandonnés sur Végéta, pour venir s'installer ici. Ils sont devenus policiers, puis "agents secrets", spécialisés dans l'infiltration auprès de grandes puissance ennemies, en tant que gardes du corps. Ils ont fait quelques missions, avant que je ne vienne au monde et ils ont pris la décision de poursuivre leurs missions, tout en me confiant à des amis. C'est tout ce que je sais, sur la base de ce que mes parents biologiques auraient expliqués à mes parents adoptifs."

Je bloque un moment sur la fin de sa tirade, que ce soit concernant l'ancien roi de Végéta et cet étrange pouvoir de "Super Saiyan", qui me dit vaguement quelque chose, mais aussi ce qui l'amène ici précisément.

"Le Super Saiyan, hein? J'ai entendu quelques fois ce terme déjà, mais je ne sais pas grand chose de cette technique, si ce n'est que ça a l'air assez "représentatif" de ma race... Mais je n'ai guère pris le temps de me renseigner dessus. Mais, vu comment tu me parles de ce "grand pouvoir", ça m'intrigue énormément et je voudrais bien en savoir plus, toi qui semblerait avoir vu ce "Super Saiyan" à l'oeuvre.
Eh bien... Je peux difficilement refuser ton offre, Spergus, parce que nous partageons le même objectif, à savoir défendre la Terre.
Quant à la Z-Team, ma décision est prise depuis des années de les rejoindre. Je choisis juste de repousser encore et encore l'échéance, tout en m'entraînant assidûment, afin d'être la plus "prête" possible. 
Je ne vais clairement pas refuser de m'entraîner toujours d'avantage, surtout avec quelqu'un, ce qui me changerai de l'entraînement solitaire."
Spergus
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 03/04/2018
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Déplacement instantané / Kobranova / Kinova
Techniques 3/combat : Ultime Kinova / Focus Kinova
Techniques 1/combat : Super Nova

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Mer 18 Juil 2018 - 18:33
Spergus hocha la tête. Elle était en accord sur l'objectif de défendre la Terre, mais visiblement ne prendra aucunement part à aider un pays plus que l'autre, d'autant plus qu'elle répugnait que des Saiyans n'aient servis de cobayes.

"Tu parles de dissuader l'ennemi, en montrant que tu es plus fort que tout autre soldat Saiyan, mais je ne pense pas que ce soit une "tactique" viable. 
S'ils sont plus faibles que toi, ils tâcheront juste de t'affronter à plusieurs. Et il n'est pas exclu qu'il y ait des forces inconnues qui aient également d'autres soldats, potentiellement aussi puissants que toi.
La puissance est une donnée complexe à prendre en compte et encore plus à "conserver". J'espère que tu ne tomberas pas dans le piège de te croire au-dessus de quelque chose.
Oui, clairement, ça me semble intrusif et répugnant de se servir du sacrifice des Saiyans purs, pour "s'approprier" leur puissance à partir de leurs cadavres."

- De sages paroles, certes. Mais il faut également prendre en considération que tout affrontement, même si un combattant a l'avantage sur l'autre, provoquera de grands dommages collatéraux, ce que les gouvernements souhaitent éviter. Fort heureusement, d'autres mécanismes sont en vigueur, soit une interdépendance entre les pays sur le plan militaire, politique, culturel, économique et social. Bref, à l'époque où nous sommes rendus, nous n'assisterons plus à des guerres mettons en scène un affrontement direct entre deux pays ou groupes de pays. Mais... je suis navré si les moyens utilisés par la Terre te répugnent. La survie a un coût élevé en ce monde... et au détriment des Saiyans, en plus.


Puis la conversation se dirigea sur la diplomatie, elle accepta d'aider Spergus à s'entraîner et défendre la Terre, mais refusa toute allégeance envers qui que ce soit, Japon ou Canada.

"J'entends bien ce que tu me dis et je vais te dire le fond de ma pensée de suite.
Je suis d'accord pour vous assister, pour le bien de la Terre. Par contre, je refuse catégoriquement de me rendre auprès de tes supérieurs de quelconque manière; je ne veux pas servir de cobaye d'une façon ou d'une autre, quoique tu puisses me dire. Si tes supérieurs veulent m'entendre, ce sera via téléphone ou tout autre moyen de communication.
Concernant le Japon, non je n'ai jamais été contactée par eux, pour rejoindre une armée quelconque. De toute manière, j'aurai sans doute refusé de suite, parce que je tiens à conserver une certaine indépendance et mobilité."

- J'accepte tes conditions telles que tu me les présentes, Karifu. Tu seras donc une alliée et tu transigeras uniquement par moi pour ce qui est du gouvernement canadien, si tel est ton désir, et je peux te laisser les coordonnées de mon commandant.

Spergus sortit une carte d'affaire d'une de ses pochettes et la laissa sur la table à thé. Il pris par la suite une autre gorgée de nectar. Puis ce fut l'histoire des Saiyans et la sienne.

"Hum... Je vois et je comprends un peu mieux le contexte autour de Végéta...
Après, je ne pense pas que mes parents aient été envoyés sur Terre étant bébés. Mes parents adoptifs m'ont expliqués que mes parents Saiyans sont littéralement tombés sous le charme de la Terre et qu'ils ont tous abandonnés sur Végéta, pour venir s'installer ici. Ils sont devenus policiers, puis "agents secrets", spécialisés dans l'infiltration auprès de grandes puissance ennemies, en tant que gardes du corps. Ils ont fait quelques missions, avant que je ne vienne au monde et ils ont pris la décision de poursuivre leurs missions, tout en me confiant à des amis. C'est tout ce que je sais, sur la base de ce que mes parents biologiques auraient expliqués à mes parents adoptifs."

Puis lui parla du roi Végéta.

"Le Super Saiyan, hein? J'ai entendu quelques fois ce terme déjà, mais je ne sais pas grand chose de cette technique, si ce n'est que ça a l'air assez "représentatif" de ma race... Mais je n'ai guère pris le temps de me renseigner dessus. Mais, vu comment tu me parles de ce "grand pouvoir", ça m'intrigue énormément et je voudrais bien en savoir plus, toi qui semblerait avoir vu ce "Super Saiyan" à l'oeuvre.
Eh bien... Je peux difficilement refuser ton offre, Spergus, parce que nous partageons le même objectif, à savoir défendre la Terre.
Quant à la Z-Team, ma décision est prise depuis des années de les rejoindre. Je choisis juste de repousser encore et encore l'échéance, tout en m'entraînant assidûment, afin d'être la plus "prête" possible. 
Je ne vais clairement pas refuser de m'entraîner toujours d'avantage, surtout avec quelqu'un, ce qui me changerai de l'entraînement solitaire."

- C'est... un spectacle à nul autre pareil, si tu le voyais. Ses cheveux sont devenus dorés d'un éclat aveuglant, et la puissance de Ki que je lisais chez lui était faramineuse, j'arrivais à peine à son talon. J'espère vraiment retrouver ce roi Végéta...

Puis Spergus déposa sa tasse de thé après l'avoir achevée sur la table. Puis il se leva, plein de motivation.

- Eh bien, qu'attendons-nous! Il me tarde de te voir déployer ta grande puissance! Je pourrais t'enseigner à détecter le Ki, à dissimuler le tien afin de te permettre de bouger plus vite que la foudre... et je suis certain qu'à ton tour tu pourrais m'enseigner tant de choses! Ensemble, nous serons invincibles pour protéger la Terre, et la Z Team viendra te chercher elle-même tellement tu seras devenue puissante! Allons sur le plus haut sommet du Mont Paozu!

Il se dirigea avec elle vers la sortie et une fois à l'extérieur;

- Auparavant, laisse-moi te montrer quelque chose; en septembre, je pars étudier à l'École de magie à Poudlard, je me suis fais admettre de par mes bases en shamanisme, je serai le premier à introduire cette école de magie. Laisse-moi te montrer!

Spergus sorti ses bâtonnets d'enscens et les disposa en cercle sur le gazon par cette jolie journée ensoleillée et apposa son totem de loup vers le Nord, dans le cercle, puis les alluma avec son Ki. Puis il se mis à effectuer ses danses ritualistes et ses incantations et chants traditionnels pendant de longues minutes... puis au terme de quoi, il poussa le hurlement du loup et sa queue de singe pris l'apparence d'une queue de loup, et ses yeux devinrent des yeux de prédateurs! Après quoi, il ramassa son totem, le rangea et posa son regard perçant vers Karifu avec un grand sourire.

- Tu vois ce haut sommet?... On fait la course, go!

Puis sans mot dire, Spergus vida son esprit... et avec son déplacement hypersonique engendré par le vide de son esprit il utilisa le déplacement hypersonique, à une vitesse d'environ 45 000 Km/seconde, soit plus du dixième de la vitesse de la lumière environ et un peu plus rapide que la vitesse de la foudre, il se projeta vers le sommet en question à environ 20 mètres d'altitude, évitant de justesse les arbres et rochers au passage. Il lui tardait de voir si Karifu était plus rapide que lui. Si tel était le cas, il lui demandera de l'entraîner à accroître sa vitesse. Bref, le but était de s'entraider; s'entraîner en équipe, c'est de permettre à son partenaire de s'améliorer après tout! Si Karifu avait en deuxième, Spergus sera enjoué de lui enseigner ce mouvement. Avec sa salle de gravité, ils auront tous les outils pour s'entraîner.
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 134
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Jeu 19 Juil 2018 - 1:17
Je soupire doucement, suite à la tentative de temporisation de Spergus. Je voyais bien qu'il essayait de me rassurer, de montrer que la situation était sous contrôle. Je suis bien d'accord avec le fond de sa pensée, mais j'ai plus de doute sur la forme. Je ne crois pas que la guerre ne puisse être "modernisée" ou être réglée de manière "diplomatique", du moins pas intégralement. Créer des forces armées de plus en plus puissantes, afin de juste faire preuve de dissuasion, je crains que ça ne finisse par juste exploser de toutes parts...

Je croise finalement les bras, secouant finalement la tête:

"De toute manière, ce "programme militaire" dont tu me parles me semble déjà trop avancé pour s'arrêter du jour au lendemain, encore moins sur ma simple demande. Inutile que je m'acharne dessus d'avantage; je ne ferai que perdre mon temps. J'espère juste que ta vision embellie sera la bonne et surpassera ma vision défaitiste."

J'écoute ensuite la brève description de l'état de "Super Saiyan", ce qui me laisse pensive et même rêveuse... Je pourrai atteindre cette fameuse puissance un jour? Vu comment Spergus me parle de ce monarque déchu, il a l'air assez âgé. Je devrai attendre d'être aussi âgée, avant de pouvoir devenir Super Saiyan, si je peux l'être un jour?
Je me contente de rester silencieuse, ne sachant pas trop quoi répondre à cette précisions de la part de ce soldat Saiyan.

Il ne perd guère de temps et se redresse brusquement, semblant prêt à passer à la prochaine étape. Il me parle de diverses techniques, qui semblent assez intéressantes à l'oral, mais que je demande tout de même à voir à l'oeuvre.

Je me lève en m'étirant longuement:

"Nous verrons bien. Tes techniques me paraissent intéressantes, mais je préfère garder mes techniques secrètes, pour te les montrer pleinement en cours d'entraînement. Pour les questions d'apprentissage, nous verrons cela après."

Une fois sortie de la maison, j'appuie sur un bouton d'une petite télécommande, avant de rentrer un code numérique, pour faire disparaître la maison dans un nuage de fumée, pour ensuite récupérer la capsule et la mettre en poche.

Je croise de nouveau les bras, haussant un sourcil, en entendant Spergus parler d'une... d'une école de magie?
J'observe attentivement l'étrange rituel que fait le soldat Saiyan... avant de se transformer en loup sous mes yeux?!? Oui, plutôt un demi-loup dans ce cas présent... Mais bon, ça reste assez impressionnant à voir et ça promet grandement pour notre séance d'entraînement à venir.

J'ai cependant à peine le temps de me remettre de cette surprise que Spergus me propose une course, juste avant de littéralement disparaître de ma vue, dans une puissante bourrasque d'énergie! 
Je me ressaisis et me met en position de départ, en position "starting blocks", avant de fondre brutalement sur le sommet du mont Paozu. Étonnamment, je me sens aller plus vite que d'habitude et je dois freiner bien rapidement, pour éviter de dépasser la montagne, emportée par mon élan.

J'arrive sur la montagne bonne seconde, observant Spergus, stupéfaite par sa vitesse:

"C'est fou; je crois bien que ce n'est que c'est la deuxième fois que j'ai vu une telle rapidité!"
Spergus
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 03/04/2018
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Déplacement instantané / Kobranova / Kinova
Techniques 3/combat : Ultime Kinova / Focus Kinova
Techniques 1/combat : Super Nova

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Lun 23 Juil 2018 - 19:11
Karifu semblait certes très méfiante par rapport au programme de commando Saiyan des Terriens. C'était pour elle un rabaissement et une grave offense. Spergus espérait qu'elle n'orchestra pas une sorte de révolte. Pourvu qu'il sache la garder en bons termes avec lui. Il devra donc continuer de faire preuve de diplomatie à son endroit, car en tant que Saiyan, elle pouvait devenir une alliée faisant toute la différence... ou le pire cauchemar que les terriens connaissent. En raison de la résilience Saiyan, elle avait donc le pouvoir de devenir le plus puissant combattant de l'Univers, comme tous les Saiyans.

"De toute manière, ce "programme militaire" dont tu me parles me semble déjà trop avancé pour s'arrêter du jour au lendemain, encore moins sur ma simple demande. Inutile que je m'acharne dessus d'avantage; je ne ferai que perdre mon temps. J'espère juste que ta vision embellie sera la bonne et surpassera ma vision défaitiste."

Il acquiesça.

- J'ai Foi en les Terriens.

Et semblait un peu moins ouverte que lui à livrer ses secrets.

"Nous verrons bien. Tes techniques me paraissent intéressantes, mais je préfère garder mes techniques secrètes, pour te les montrer pleinement en cours d'entraînement. Pour les questions d'apprentissage, nous verrons cela après."

Il n'eut d'autres choix que d'accepter ses conditions.

- Te décevoir n'est guère dans mes plans, Karifu.

Puis alors qu'il sortit, elle encapsula la propriété en entier. Puis Spergus se livra à son rituel, qui étonna fort bien Karifu. Puis il fit la course avec elle au sommet du Mont Paozu. Certes, Spergus arriva à temps, mais Karifu était partie après lui, donc il ne pouvait affirmer avoir réellement été plus rapide qu'elle. Mais il est évident que n'ayant pas dissimulé son Ki, elle n'avait pas utilisé sa technique.

"C'est fou; je crois bien que ce n'est que c'est la deuxième fois que j'ai vu une telle rapidité!"

Il sourit.

- Tu m'as également surpris, et tu es de toute manière partie après moi, alors il n'y a pas vraiment de gagnant. J'ai toutefois remarqué que tu n'as pas dissimulé ton Ki depuis mon arrivée, j'ai donc une technique qui pourrait t'aider. Enfin, une forme de mouvement plus qu'une véritable technique de combat. Elle m'a été enseignée par monsieur Popo, le majordome du Tout-Puissant de la Terre.

Il l'invita à fixer l'horizon.

- Il y a certes un seul Dieu, comme la religion le présente, mais la réelle précision est la suivante; il n'y a qu'un seul Dieu... pour la Terre. L'univers est si vaste et est géré par une grande hiérarchie divine et angélique pour lesquels je n'ai pas encore d'informations, mais qui sait ça viendra peut-être. L'actuel Tout-Puissant se nomme Dende. Son prédécesseur se nommait Kami. Leur mandat est de veiller à la continuité du Cycle de la Nature sur Terre, de l'Ordre Naturel des choses, donc d'être détruite en-dehors de son temps. Des dieux supérieurs prennent de telles décisions. J'ai eu l'honneur de rencontrer Dende, c'est un être simple et bon. J'ai été entraîné aux côtés du Roi Végéta par son majordome, qui se nomme Mister Popo. Il m'a enseigné à dissimuler mon Ki et détecter le Ki des autres.

Puis se retourna vers elle.

- Lorsque tu dissimules ton Ki, tu vides ton esprit et ainsi, dans sa liberté et sa légèreté, ton corps parvient à bouger plus vite que la foudre, ça m'a pris des mois à maîtriser cette technique, sans parler du temps pour simplement l'apprendre. Ils ont à leur palais ce qui s'appelle la Salle de l'Esprit et du Temps, dans laquelle une année s'écoule en un jour sur Terre, et nous pouvons y rester deux jours, donc deux ans dans l'autre dimension. Avec ta salle de gravité dans cette salle, tu pourrais atteindre un niveau de puissance faramineux en deux années d'entraînement, si ça t'intéresse un jour, rends-toi à la Tour Karine, grimpes au sommet, au sommet hisse-toi le long du bâton fixé au sommet et tu arriveras au Palais du Tout-Puissant. Présente-toi comme étant une défenderesse de la Terre et ils t'entraîneront dans cette salle. Mister Popo servait également Kami, il est au service du Tout-Puissant depuis fort longtemps.

Puis pris un air décidé.

- Bon, à présent! Apprendre ces deux techniques est long et fastidieux, tu y arrives par de la méditation sur plusieurs mois, alors pour aujourd'hui, je te propose un combat amical! Qu'en dis-tu?

Spergus semblait déjà décidé à se battre, il se mis même à s'élever du sol pour léviter à 20 mètres dans les airs.

- Je sens que ton Ki est impressionnant! J'ai hâte de te voir à l'oeuvre!
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 134
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Mer 25 Juil 2018 - 19:59
Je n'avais pas pris le temps de répondre à Spergus, avant le départ de notre course. J'étais entièrement d'accord avec lui, sur le principe d'avoir foi en les Terriens. Même si j'ai croisé pas mal de mauvaises personnes, au cours de mes patrouilles, je pouvais aussi voir différents types de gens, en qui je pouvais avoir plus ou moins confiance.
Il y a évidement ma famille adoptive, en qui j'ai toute confiance. Il y a maître Valkea, même si techniquement, elle n'est pas "humaine". Il y a Gin, Caesar et bien d'autres et maintenant, je pense que je peux peut-être ajouter également le soldat Saiyan en face de moi.
Le problème, c'est que je mise sur le fait que ce monde est "gris", dans le sens où il y a forcément des gentils et forcément des méchants. C'est une sorte d'équilibre que l'on peut faire pencher d'un coté comme de l'autre, mais qui restera toujours avec un "poids" de chaque coté. Le bien comme le mal existent depuis la nuit des temps et elle sera sans doute présente encore des millénaires plus tard...

Quant au fait que le jeune homme dit ne pas vouloir me décevoir, je me doute, du peu que j'ai pu entendre et voir de sa part, que ce n'est pas son genre d'y aller avec le dos de la cuillère. Son franc-parler y est pour beaucoup et il passe aisément outre mes quelques "hésitations" de temps à autre.

Finalement, Spergus commence à me parler d'un endroit qui me semble vaguement familier... Une tour dans le ciel, avec deux personnes à son sommet? Le Dieu de la Terre? 
... Oui, j'y suis bien allé il y a quelques temps déjà, même si c'était en coup de vent, avec une autre Saiyan, qui était resté sur place, afin de s'entraîner. Pour ma part, j'étais parti assez rapidement, décidée à poursuivre mon entraînement de mon coté, estimant ne pas avoir besoin de m'entraîner là-bas... Je devrai peut-être repenser la question, surtout par rapport à cette étrange salle où le temps s'écoule plus rapidement ou je ne sais quoi...

Je croise les bras, songeuse, avant d’acquiescer brièvement:


"Je vais étudier la question en temps et en heure; merci pour cette information.
Quant à cette technique de dissimuler son Ki, je le fais déjà plus ou moins inconsciemment, même si je me contente juste de diminuer ma puissance au strict minimum. Comme je sais que je repère les gens à l'énergie, j'en ai rapidement déduit que je pourrais me "camoufler", en baissant mon Ki.
Après, j'ignorai que je pouvais manipuler ainsi mon Ki et mon esprit, pour augmenter ma vitesse." 

Je n'ai jamais pris le temps de penser à une autre méthode d'exploitation de mon Ki, hormis mes techniques de Ki explosif et de l'Esprit Saiyan, où ma résistance et ma puissance physique sont fortement augmentées.
J'imagine que je pourrai toujours tester ce genre de choses, dans cette fameuse "Salle du Temps". J'aurai le temps d'assimiler quelques bases et de modifier mon entraînement en fonction de mes résultats.

Mais bon, comme le montre Spergus, le temps est à autre chose que la discussion et il se met rapidement en position de combat, s'élevant dans le ciel un moment...

J'inspire profondément, avant de me mettre en posture de combat, fonçant d'un coup sur mon partenaire, décochant une violente série de coups de poings et de pieds assez basique, avant de finir avec un uppercut amplifié par le Ki explosif, histoire de tester la garde de Spergus.
Spergus
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 03/04/2018
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Déplacement instantané / Kobranova / Kinova
Techniques 3/combat : Ultime Kinova / Focus Kinova
Techniques 1/combat : Super Nova

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Mer 1 Aoû 2018 - 2:11
Spergus acquiésca sa réponse.

"Je vais étudier la question en temps et en heure; merci pour cette information.
Quant à cette technique de dissimuler son Ki, je le fais déjà plus ou moins inconsciemment, même si je me contente juste de diminuer ma puissance au strict minimum. Comme je sais que je repère les gens à l'énergie, j'en ai rapidement déduit que je pourrais me "camoufler", en baissant mon Ki.
Après, j'ignorai que je pouvais manipuler ainsi mon Ki et mon esprit, pour augmenter ma vitesse." 

- Certes, atténuer ton ki peut dépanner pour vous dissimuler, mais cela peut vous être dangereux en situation de combat. Tu aimeras aller t'entraîner auprès de Mister Popo, un chic type quoi... Okay, on start-tu ça?

Puis le combat fut entamé, Karifu fonça dans sa direction, se projetant dans les airs. Spergus parra et esquiva la plupart de ses coups, se contentant de bloquer pour entamer le combat, et elle acheva avec un uppercut amplifié d'un ki explosif. Le choc repoussa Spergus d'un bon mètre et il fit des saltos arrières afin de maintenir son équilibre. Ses épées demeuraient au fourreau et encapsulée, respectivement, pour cet entraînement.

Il repris sa position de combat et puis au moment où elle rappliqua, il disparu à nouveau, avec son déplacement hypersonique, pour l'attaquer sur les flancs et lui envoya une combinaison jab-direct-crochet-jab-direct-jab-direct de plus en plus rapidement afin de mettre sa vitesse à l'épreuve, il fut rapidement impressionné.

Puis esquiva à vitesse hypersonique et réapparu à divers endroits autour d'elle, envoyant un coup de temps à autres, afin de tester ses réflexes, puis termina avec un spin kick, l'envoyer valser plus loin puis joindre ses deux poings et impulsa son ki dans ses poings, braqués vers le sol.

KOBRANOVA!

Des puissantes tentacules de ki émergèrent de ses poings et filèrent en direction de Karifu, virevoltant de tous les côtés à une vitesse vertigineuse afin de s'enrouler autour d'elle, la brûlant puisque c'était du Ki pur, sur toute surface de contact, et la saucissonnèrent, l’immobilisant entièrement.

- Concentre-toi! Je le sais que ça te brûle, mais tu dois parvenir à employer une technique afin de détruire ces liens! Fais-le, Karifu!

Spergus cessa de bouger et lui donna un instant afin de se déprendre, l'encourageant. Il joint quand même ses mains, prêt à envoyer un Kinova aussitôt qu'elle parviendrait à se libérer. Certes, l'entraînement commençait tout doucement, Spergus attendait de voir comment Karifu arriverait à se débrouiller jaugeant son énergie. C'était une Saiyan donc il ne s'agissait pas de la sous-estimer. Son ki commençait déjà à se masser entre ses deux mains, prêt à déverser sa vague d'énergie sur Karifu.


À date elle avait démontré avoir de bonnes bases au corps à corps dans l'enchaînement des coups, Spergus présumait qu'elle avait possiblement un penchant pour les attaques de corps à corps, un peu comme le Roi Végéta. Spergus, quant à lui, préférait les combats à distance ou jouer avec ses épées un peu, il adorait les feux d'artifices, que veut-on.


Tout du moins, il aimait donner l'impression qu'il préférait le corps à corps, puis briser les attentes de l'adversaire avec un Kinova... bref, il était tactique, un peu trop pour King Vegeta qui préférait nettement le corps à corps, et trouvait lâche l'utilisation du Kobranova... eh bien, il a été détrôné, ce n'est peut-être pas pour rien... mais il était devenu Super Saiyan néanmoins, il ne fallait pas oublier.


Son kinova grossissait de plus en plus...
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 134
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Mer 1 Aoû 2018 - 20:08
Toutes les phases d'un combat étaient importantes, mais le début restait particulièrement complexe, car il fallait dés le départ être sur le qui-vive, surtout face à un adversaire inconnu. D'accord, je sais qu'il est très rapide et a sans doute l'agilité qui va avec; raison de plus pour rester assez axée sur l'esquive, au moindre mouvement suspect... qui ne tarde pas à venir.

Il semble réagir à mon uppercut renforcé au Ki explosif et semble assez méfiant aussi, vu qu'il creuse rapidement la distance entre lui et moi. J'aurai pu tenter de faire un enchaînement sur la même base de manipulation du Ki, mais sans tour d'horizon des compétences de l'adversaire, je dois rester prudente et éviter de sombrer dans "l'excès de zèle" et commencer à prendre la confiance.

Alors que je m'approchai rapidement mais précautionneusement de Spergus, ce dernier fond vers moi, me surprenant une demi-seconde, avant que je ne me prenne une rafale de coups, que je pare plus ou moins aisément. 
C'est étrange, mais j'ai l'impression d'être plus fluide et rapide dans mes mouvements. Parfois, mon cerveau pense trop vite pour mon corps et le dernier n'arrive pas souvent à suivre le premier et ça débouche souvent sur un mauvais coup encaissé, alors que je l'avais "esquivé mentalement". Là, je sens encore quelques blocages, mais il n'empêche que mon corps et mon cerveau semblent un peu plus "synchronisés".

Cependant, je constate que le soldat Saiyan prend un peu trop de distance et en le voyant tendre les poings vers l'avant, je ne perds pas de temps et bondis vers l'arrière.
Ne sachant pas trop si c’était un bon ou un mauvais réflexe, je vois soudainement des... lianes? Des tentacules? Bref, je vois des formes faites d'énergie fondre sur moi, d'abord d'un bloc un peu près compact, avant de se disperser un peu partout, comme pour m'empêcher de fuir.
Je pars plus rapidement encore vers l'arrière, esquivant un, deux trois tentacules... avant de me faire agripper par les suivants. Je grimace de douleur au contact, sentant une forte chaleur et même une brûlure. C'est comme si j'avais reçu une vague déferlante d'énergie. C'est pas bon, pas bon du tout...

Rapidement saucissonné et grinçant des dents, pour éviter de crier ma douleur, j'entends alors la voix de Spergus retentir... et me donner des conseils?!? Attends attends un peu là!

"Hoy, le briefing, on fait ça après le combat, pas durant!"

Grimaçant de nouveau, je tâche de m’accommoder d'abord à la douleur de l'attaque, qui reste supportable, bien que gênante. Ce n'est pas la première fois que je reçois des attaques à base d'énergie quand même... Je devrai pouvoir résister à ça...
Concentrant mon Ki en un point de mon corps et de mon esprit, j'inspire profondément... avant de faire ressortir toute ma puissance dans une onde de choc renforcée au Ki explosif, alors qu'une aura blanche prend forme autour de moi. Bon, tant pis pour le suspense, mais je ne pouvais pas supporter plus longtemps cette attaque, surtout que Spergus avait mille et une occasions de m'attaquer, alors que j'étais immobilisée...

Voyant alors la position du Saiyan, mains tendues et paumes ouvertes, je percute rapidement qu'il attendait quelque chose!
Je bondis d'un coup vers l'arrière, commençant à charger mon énergie dans mes mains, tout en partant en roulades arrière. Donnons l'impression de vouloir attaquer de front, en contrant sa vague d'énergie...
J'utilise alors la Téléportation, tout en me projetant vivement vers l'arrière, en prenant appui sur mes mains, tout en ayant un visuel sur ma destination.
J’apparais dans le dos de Spergus, pour lui donner un violent dropkick dans le dos, tirant à la suite mon Cannon Garric, histoire de bien l'envoyer bouler, pour me remettre correctement d’aplomb.
Spergus
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 03/04/2018
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Déplacement instantané / Kobranova / Kinova
Techniques 3/combat : Ultime Kinova / Focus Kinova
Techniques 1/combat : Super Nova

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Ven 3 Aoû 2018 - 2:15
Certes, Karifu avait de l'imagination et un bon esprit tactique. Elle avait adopté une approche plus prudente, en restant entièrement sur la défensive en début de combat, se contentant d'esquiver à ce stade-ci, puis lors de la charge de Spergus, en encaissa plusieurs, ayant du mal à esquiver à une telle vitesse.

Puis lorsque Spergus envoya ses Kobranovas, elle exécuta des sauts périlleux arrières, elle avait certes un fort penchant athlétique; elle esquiva les premières tentacules une par une et se fit attraper par la toute dernière, certes Spergus fut étonné d'une telle vivacité. Puis sa réponse à son conseil le déstabilisa entièrement. Lorsqu'elle parvint à se libérer en explosant les kobranovas, il s'apprêta à libérer son kinova sur elle; elle fit des culbutes arrières puis lorsqu'il libéra sa vague d'énergie, elle se téléporta derrière lui, et grâce à ses réflexes lupiens, il parvint à se hisser afin de glisser son coude à la surface de contact de son coup de pied explosif qui l'envoya valser plus loin, la vague d'énergie fit un 180 degrés, labourant le sol du mont Paozu, pour s'orienter sur elle alors qu'il atterrit au sol et qu'elle lâcha son canon garrick, les deux vagues d'énergie entrèrent en collision. Une exécution et un plan parfait de la part de Karifu, si Spergus avait été moins expérimenté, et sans ses réflexes lupiens, Karifu l'aurait envoyé au tapis et l'aurait cloué dans le sol avec son Canon Garick.

Au tout début, Spergus ne força guère trop... puis lorsqu'il jaugea la force moyenne de Karifu, il insuffla de plus en plus de force et d'énergie dans son Kinova.

PLUS FORT!!!!

La puissance de la vague d'énergie de la part de Spergus doubla carrément. Puis il poussa de plus en plus fort en direction de Karifu, la boule d'énergie de jonction des deux vagues d'énergie se dirigea de plus en plus proche de la Saiyanne. Spergus poussait de plus en plus fort avec davantage de pression. Mais il demeura méfiant, la salle de gravité avait sans doute pu aider Karifu à développer une force brute élevée, qui lui donnera de plus en plus de fil à retordre dans ce combat de pousse-pousse.

Il demeura prêt, en plus de pousser, il savait très bien que Karifu pourrait à nouveau utiliser sa téléportation pour échapper à ce combat de force au dernier moment et apparaître sur son flanc pour lui déballer un sucker punch dans les côtes. Aussitôt que Spergus ressentira une diminution de pression, il devra être prêt à faire volte-face.

Certes, si de par sa force elle ne pouvait gagner cet échange, c'est avec sa téléportation qu'elle pourra répondre, et cette fois, Spergus sera prêt à l'accueillir et lui faire payer cette fois s'il fallait qu'elle use de la même technique trop souvent contre le même adversaire.

Certes, il avait énormément appris à s'adapter à un style de combat donné lors de son combat contre le Roi Vegeta, cette fois il combattait un adversaire astucieux, rapide et agile, les rôles s'inversaient de par son premier combat contre le Roi Vegeta.

Elle avait goûté au Kobranova et au Kinova, la suite du combat allait passer d'un cran supérieur, et ce progressivement. Spergus était décidé de la pousser à ses limites. Mais certes, Karifu également n'avait démontré qu'un bref apperçu de sa véritable puissance, et Spergus avait hâte de voir jusqu'où elle était prête à aller.


Son coude était légèrement éraflé du coup de pied de Karifu. Certes, cette technique de téléportation pourrait être très, mais très intéressante à apprendre, elle n'est pas comme le déplacement instantané, ça semble plus raide, simple, mais efficace sur de courtes distances en combat. Il en apprenait des choses intéressantes, aujourd'hui.
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 134
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Ven 3 Aoû 2018 - 16:40
Bien vite dans ce combat, Spergus me montrait les défauts d'un entraînement solitaire ou simplement basé sur une simulation mentale.
Il pouvait y avoir de grandes différences entre la théorie et la pratique et j'en prenais de nouveau conscience maintenant, alors que mon assaut se heurte aux réflexes surhumains de mon adversaire.
Il contre mon Cannon Garric quasiment à bout portant et trouve même l'équilibre dans ce volte-face, afin de pouvoir maintenir son flot d'énergie déferlante, dans le but de me repousser.
J'ai une doute sur le moment: serait-ce ça le fameux "instinct du combat" des Saiyans? Je ne saurai trop dire si c'est ça ou si c'est simplement un entraînement poussé du soldat Saiyan. Difficile à dire, vraiment.

Me posant au sol, j'insuffle d'avantage d'énergie dans ma vague déferlante de Ki, non pas pour repousser l'attaque, mais pour équilibrer le flux d'énergie. Inutile de commencer à dépenser n'importe comment mon énergie, alors que je ne connais rien des capacités ou même de la force brute de Spergus. Faire un duel d'énergie me semble "trop rapide" sur l'instant et je voudrais éviter de m'épuiser si vite dans ce combat.

Voyons... que faire maintenant? L'option de la résistance et du maintien du flux de Ki est une action comme une autre, mais face à une telle opposition, je pourrai rapidement épuiser mes réserves d’énergie, surtout si Spergus prend le parti de forcer d'avantage, pour me renvoyer toute l'énergie entre nous d'un seul coup, ce qui serait dangereux.
Cette première option ouvre le passage à la deuxième option, à savoir esquiver l'attaque et contre-attaquer... Mais sans la Téléportation, que Spergus devrait déjà attendre de pied ferme. Non, simplement esquiver ne mènerait qu'à d'autres attaques d'énergie puissantes et rapides de la part de mon adversaire et il pourrait aisément me harceler, surtout qu'il a dû prendre conscience de ma prédominance pour le combat au corps-à-corps. Il va user de sa vitesse et de sa réactivité pour m'empêcher d'approcher... Voyons...

Finalement, j'opte pour la deuxième option, en faisant éclater brièvement mon énergie, pour repousser une bonne seconde l'attaque du soldat Saiyan, avant d'annuler mon attaque et de me jeter sur mon coté droit, tout en chargeant mon énergie dans la main droite.
Le rayon d'énergie de Spergus me frôle largement, alors que je sentais une certaine brûlure sur ma hanche gauche; c'était vraiment juste...

Je tire finalement mon Final Shine Attack droit sur le flanc gauche de mon adversaire, tout en partant dans les airs, histoire de multiplier mes angles d'attaque. Certes, je multiplie aussi les risques et angles d'offensives ennemies, mais je pense que je dois avant tout rester la plus mobile possible, face à quelqu'un d'aussi rapide et agile. Je reste sur le fait qu'il pourrait aisément me déborder sur plusieurs fronts, avec sa grande vitesse et son étrange transformation en loup, surtout si je reste immobile ou au ras du sol.
Je dois temporiser et maintenir une certaine réactivité, tout en surveillant les gestes de Spergus, en attendant de trouver une faille dans sa défense.
Spergus
avatar
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 03/04/2018
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Déplacement instantané / Kobranova / Kinova
Techniques 3/combat : Ultime Kinova / Focus Kinova
Techniques 1/combat : Super Nova

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   Sam 4 Aoû 2018 - 4:09
Karifu avait certes un esprit tactique bien plus raffiné que le Roi Vegeta; Spergus ne devra pas faire l'erreur de l'affronter comme il affrontait Vegeta. Karifu, elle, devait travailler bien plus fort vu son niveau de puissance à celui du Roi Vegeta, qui lui se laissait guider par la destruction, la rage et fierté, Karifu, elle, analysait chaque situation, anticipait, préparait des scénarios, il y avait une logique en-travers chacun de ses mouvements, un fil conducteur mais que Spergus ne pouvait anticiper, tout comme contre le Roi Vegeta.

Spergus avait pu faire volte-face grâce à ses réflexes et son adresse provenant de son don Lupien, carrément, si ce n'était de cela il n'aurait pas pu se renligner aussi facilement. Il devra cette fois se battre en Canadien, et non en brute saiyanne attardée. Se battre de manière réfléchie et intelligente, et surtout, on dit bien surtout, la tête froide. Spergus n'avait encore affronté de véritables saiyans avant il y a un mois de cela, environ, un peu moins, et c'était un style de combat encore nouveau pour lui.

Spergus avait cru que Karifu répéterait la même manoeuvre de téléportation, mais Karifu avait été assez clairvoyante pour ne pas faire la même tactique deux fois d'affilée, et cela, Spergus en pris note. Karifu n'avait pas voulu jouer le jeu du combat de coq avec le Kinova contre le canon Garick, au lieu de quoi, elle fit une esquive latérale pour déployer le Final Shine Attack.

Il y avait un hic. Si elle avait employé un autre Canon Garrick, elle aurait pu prendre Spergus au dépourvu, sans problème. Mais la toute nouvelle attaque que Karifu préparait était de toute évidence une puissante attaque bien plus lourde que le canon Garrick ou le Ki explosif, et ce n'était pas une téléportation. Elle esquiva sur une courte distance assez pour se faire brûler la hanche droite... mais le hic était que la boule de collision fut projetée également à côté d'elle... ainsi une violente explosion détonna donc à côté d'elle.

KABOOM!!!

Mais cela ne l'empêcha pas de maintenir assez d'énergie pour déployer le Final Shine Attack en optique du flanc gauche de Spergus... mais tel que mentionné précédemment, étant une lourde attaque, elle était donc plus lourde et donc plus longue à effectuer que le Canon Garrick, un temps précieux que Spergus utilisa pour également charger également une puissante énergie... Sans perdre le moindre instant, lévitant à un mètre du sol, il se concentra, ses veines popèrent, il poussa un puissant cri, ses yeux s'injectèrent de sang et une aura blanche émergea autour de lui.

FOCUS... KIIIIINOOOOVAAAAA!!!

FINAL SHINE... ATTACK!!!!

La puissante vague de Karifu fila en ligne droite dans la direction de Spergus qui redescendit au sol pour se donner une meilleure adhérance. L'attaque le heurta de plein fouet tandis qu'il se mis en position défensive pour encaisser l'attaque. Dans cet état, avec le niveau de puissance de Karifu comparativement à son précédent combat, il pourra se permettre d'encaisser une telle attaque. La pression de puissance fut telle que le sol se creusa sous les pieds de Spergus poussés dans le sol, de puissantes ondes de choc en émanèrent. La puissance de la vague le cloua dans un cratère profond de dix mètres... puis après que l'attaque fut déployée, il demeura un ki beaucoup plus puissant que ce qui avait été senti auparavant depuis le cratère.
Du nuage de fumée, émergea en son sommet, un Spergus lévitant avec une armure entièrement ravagée et des marques de brûlures sur les bras et son abdomen, avec un filet de sang au bords de la bouche, jetant un regard guerrier vers Karifu, qui pouvait sentir que sa force, sa vitesse, son endurance, son adresse, ses réflexes... bref, sa puissance de combat était nettement et clairement beaucoup plus élevées à présent avec la légère aura blanche l'entourant. Il serra les dents. Avec son index gauche, il toucha son armure, son ki l'investit et elle se mis à briller temporairement de mille feux, puis après quoi, ce si bref instant, elle fut intacte comme neuve.
À une vitesse phénoménale, il fonça dans sa direction, puis utilisa son déplacement hypersonique, bougeant à présent à non pas 45 000, mais bien 60 000 km / seconde en rotation autour de Karifu pour arrivé sur son flanc au-dessus d'elle pour délivrer simultanément deux coups de genoux, un sur la tempe et un sur la gorge afin de bloquer sa respiration et enchaîna d'autres frappes tactiques aux points vitaux, pour finir en tentant d'attraper l'un de ses avant-bras pour y faire une clé de poignet qu'on lui avait enseigné dans ses cours de Krav Maga.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: À la poursuite de son entraînement   
 
À la poursuite de son entraînement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Mont Paozu-