Partagez | 
 

 Le retour du roi (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sharotto
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 820
Zénies : 3750

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Eveil Berzerk
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

MessageSujet: Le retour du roi (libre)   Ven 13 Juil 2018 - 0:08




Fendant l'air d'une ville saiyanne habituellement calme, la capsule au design méconnaissable des guerriers de l'espace approchait. Une traînée flamboyante accompagnait l'habitacle de celui qui fut disparu depuis des mois à présent, une traînée alarmante dont les quelques spectateurs comprirent rapidement que la trajectoire ne visait pas celle des récepteurs de la base de lancement. La force de l'impact ne manqua pas d'alarmer tout le secteur, non pas seulement pas le bruit sourd, mais le sol ne manqua pas lui aussi de lancer une secousse qui s’étendit jusqu'au château et aux autres quartiers et aménagements militaires de la planète. Un sillage se forma sur le sable, une des maisons avait été à moitié détruire par la capsule et les flammes jadis impressionnante avaient été annihilé par la teneur tellurique du sol de la planète. De l'autre coté du hublot, la silhouette d'un saiyan se distinguait.


Ce saiyan vivait, ou revivait plutôt un sentiment qu'il avait jadis vécu. Le temps lui était comme une sensation éphémère, comme si il n'avais jamais voyagé pour revenir sur sa terre natale. Ce qu'il était encore plus vrai à souligner, c'est que plongeait dans une sorte de sommeil artificiel dans lequel il ignorait encore où il se trouvait, quand bien même il ignorait même toute chose se déroulant autour de lui, comme ci toute notion de vie, de pensée lui avait été ôté. Dans les limbes du néant ou il était plongé, sa conscience le tira de ce monde après le choc.


 * Où... suis-je ? *



Un effort vain. Rien ne lui vint. Il était désemparé. Une des rares fois dans sa vie, il semblait être un zombie, ne cessant de chercher réponse au fond de son esprit sans que celui ci ne puisse lui fournir une quelconque information. Il posa sa main gauche sur son front, ses doigts vinrent se déposé sur celui ci tandis que la paume de sa main masquait son oeil droit qui arborait une pupille aux lueurs bien différentes du vert qu'il possédait actuellement. Igorant que celle ci avait viré aux rouge, le dyarque avait inconsciemment posé sa main à cet endroit en ayant ressenti une petite douleur mentale suite aux multiples tentatives de raisonnement. Cette scène ne dura pas plus d'une minute, avant que le dyarque se décida enfin à sortir de la capsule. Le reflet du ciel arborant la même couleur que sa nouvelle pupille, le roi comprit qu'il était rentré chez lui.




Shemesh Perditio
avatar
Féminin Age : 16
Date d'inscription : 07/05/2018
Nombre de messages : 56
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : Binaire / Refroidissement / Création
Techniques 3/combat : Annihilation / Transformation
Techniques 1/combat : Broyage

MessageSujet: Re: Le retour du roi (libre)   Sam 14 Juil 2018 - 15:36
Que représentait un roi face à un dieu ? Un autre prophète chargé cette fois ci de régner sur ses confrères mortels au lieu de simplement les guider dans un quelconque désert ? Ou bien était-il moins que cela, car il n’était qu’un gardien qui les maintenaient tranquilles et obéissants ? Vecteur de mal ou de bien ? Cela ne pouvait dépendre que du dieu qui apparaissait devant le leader en question. Le soleil maléfique s’était présenté aux yeux de beaucoup de mortels pour les pousser à prendre de mauvaises décisions. Et ils se mettaient à massacrer un peuple déjà peu apprécié par leurs camarades humains, ou bien formulaient de bien idiotes idées qui les amenaient à tout perdre. Des monstres apparaissaient parmi les hommes, ivres de pouvoir et de puissance. Mais il arrivait parfois que d’autres arrivent à la tête de leur gouvernement avec de bonnes intentions. C’était à ce moment là que le soleil destructeur rayonnait dans leurs esprits, et s’accrochait à leurs âmes pour les parasiter. Et leur nouvelle folie se réfugiait derrière une quelconque maladie, et tout devenait scientifiquement prouvé. Ainsi il y avait toujours une origine biologique au mal, et les morts ne devaient leur manque de vie qu’à une simple syphilis. C’était toujours sympathique de les voir s’agiter pour expliquer la perversion la plus pure, que ce soit par un traumatisme antérieur, un surplus de chromosomes, ou les infections susnommées.

Monarque arqué, titubant dans sa contrée, les souvenirs troubles, sans aucun rouble, Sharotto n’était pas dans son meilleur état physique comme mental. Peut-être que ses confrères aux alentours auraient fait quelque chose s’ils ne souffraient pas en ce moment d’un sale rhume carabiné, qui semblait avoir été propagé par un Terrien visitant la planète. Ainsi ne purent-ils que s’agiter mollement en voyant un de leurs deux héros majeurs sortir de son véhicule. Le roi n’était pas bien portant, lui non plus, ne pouvant prendre comme base de repère que la couleur du ciel de sa planète natale. Il n’était pas de ceux qui se jettaient sur le sol de leurs pays pour embrasser l’herbe et la terre. Seul son manque de concentration perdurait, combiné à des vertiges. Ainsi n’avait-il pas vu que les malades avaient disparu, emporté par une petite forme orange et blanche.

Est-ce que le roi était conscient de son nouveau pouvoir ? L’oeil rouge était capable de combattre les mensonges quand ces derniers sortaient des bouches et lèvres de ses interlocuteurs. Il reconnaissait le faux dans la parole. Ainsi un malin démon dont la tête n’était que flamme se devait de bien faire tourner sa langue… Ou alors de communiquer sans sa voix malicieuse et venimeuse. Ainsi un enfant apparut pour se heurter contre le combattant au regard vairon. Ce gamin avait-il l’esprit retourné ? Existait-il vraiment ? L’astre du mal était capable de créer bien des choses. Pourquoi pas la vie ?

"M-majesté ! Il vous faut fuir ! Nous sommes attaqués !”

L’enfant avait la morphologie d’un Saiyan, et le ki de l’un des leurs. Ainsi pouvait-il considérer le pauvre Sharotto comme son Roi. Le peuple était en effet en train de souffrir d’une attaque, mais laquelle ? Le soleil de la destruction était-il le malfaiteur ? Des explications seraient davantage nécessaires. Mais un être souffrant d’une chute comme celle de Sharotto après son mystérieux voyage pouvait-il raisonner malgré sa migraine et ses vertiges ? Le môme attrapa son héros par la main, pour tenter de l’aider à se cacher quelque part. Un abri pouvait être observé, dans une cave. Il n’y avait personne aux alentours. Personne pour accueillir le roi, lui demander ce qui s’était passé, ou bien encore et toujours se plaindre sur une faille de sa politique.

Mais, une seconde avant d’entrer dans ce bunker hasardeux, l’enfant fut transpercé. Si le monarque tentait de regarder dans la direction, il ne verrait qu’un vaisseau, au loin, qui lui tira dessus de même. Il avait cependant le temps de se positionner dans l’abri qui survivait sans soucis aux attaques de la machine. Un véhicule aussi grand et compliqué que ce dernier pouvait prendre beaucoup de temps à un dieu pour être créé, mais il était cependant possible que ce ne soit qu’une fine couche de carton pâte qui était suffisamment détaillée pour paraître comme réel. Il ressemblait… Il ressemblait à un vaisseau de Freezer. Si dans un instant de lucidité et de haine, le guerrier avait tenté une contre-attaque à distance, alors le vaisseau ne pouvait que l’encaisser avant de soudainement disparaître, comme s’il avait enclenché un mode vitesse lumière pour se mettre à l’abri. Si le Saiyan tentait de voler vers la cible pour lui décrocher un coup de poing capable d'annihiler l’acier, alors le vaisseau fuirait de même. Mais quel que fût le scénario final, une lumière était apparu dans le dos du guerrier. S’il se retournait, il pouvait apercevoir un être à l’apparence féminine, au corps de bandelette et à la tête de soleil. Et cette apparition ne dégageait aucune énergie.

"Tu es parti depuis bien longtemps, Sharotto. Trop longtemps pour ton peuple."

Ses bras étaient croisés, lui donnant une pose sévère. Ses pieds touchaient le sol. Comme si ses remords prenaient la forme d’une momie rayonnante. Il n’y avait plus de danger pour le roi… Semblait-il.

"Mon nom n’a pas d’importance. Je ne suis qu’une purificatrice. Ma présence n’a pour but que de te guider."

Ce n’était pas un véritable mensonge. Lors d’une de ses apparitions aux yeux de mortels à l’esprit faible et au coeur lourd de tristesse et de regrets, elle fut appelée ainsi par ceux qui la voyaient. Ainsi, elle était ce qu’elle disait être… d’un certain point de vue. Cela était-il assez pour tromper l’oeil magique que le souverain ne savait peut-être pas encore utiliser ? Pouvait-elle réellement le guider ? Oui. Après tout, il existe bien des troupeaux qui se font amener dans le vide, après avoir sauté par dessus une falaise pour suivre leur chef.

"Ils ont souffert pendant ton absence. As-tu vu les malfaiteurs ?"

Il était bien facile de poser des questions au lieu d’affirmer des vérités faussées pour tromper ceux dont la perception s’étendait. Voyons, roi de paille, te laisseras-tu enflammer par le rayonnement du soleil ?
Sharotto
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 820
Zénies : 3750

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Eveil Berzerk
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

MessageSujet: Re: Le retour du roi (libre)   Mar 17 Juil 2018 - 17:54



Ce n'est pas tel un monarque resplendissant qu'il sortit de son cocon de voyage mais plutôt en vagabond. Il n'avais plus sa cape royale, seul son armure, fissuré et totalement brisé, arborait encore la marque royale. Ce n'est pas en roi qu'il sortit peut être, il n'y avais la aucune démarche hautaine, seulement la carrure d'un guerrier saiyan, d'un guerrier se prêtant à la description physique que l'on fait des guerriers de cette planète. Bien loin d'être présentable vestimentairement parlant, c'est dans une sérénité et un calme transparent qu'il avait choisi de paraître. Bien loin des questions qui pouvait tourner à l'intérieur de sa tête, bien loin d'être dans un état valétudinaire qu'on pouvait déjà s'amuser à l’étiqueter, le dyarque gardait ses pensées apaisés. Quel roi serait-il s'il ne pouvait pas être un exemple pour tous ? Tel était le fardeau qu'il s'était confié en mettant à terre le roi de non droit.



La ville étais étrangement déserte, ceci n'étais guère propice à une quelconque nouvelle satisfaisante. Aucun saiyan n'avait accouru à la chute du roi. Personne, si ce n'est un enfant. Totalement perdu et inquiet celui ci ne laissa au roi que peu d'alternative, aucune en réalité, le saisissant par la main dans son élan de stupeur. Quel mal pouvait a nouveau frapper le peuple saiyan, quel attaque pouvait-il encore subir ? C'est ce que Sharot aurai sûrement pensé il y a de ça quelques années. Personne en ville, soit, mais un enfant saiyan qui chercherai à fuir ? Après tout ils restent le peuple le plus orgueilleux et fier de la galaxie. Il suivait pourtant ce gosse, non pas en ayant l'idée de fuir ou pire de se cacher, mais dans l'optique de trouver réponse à l'étrangeté de la situation à laquelle il se trouvait mêlé. Ensorcellement ou illusion ? Peut être encore autre chose, le guerrier à l'armure souillé avait eu le temps d'avoir à affronter toute sortes de magie et de technique étranges pour pallier à toute éventualité, mais pourtant il étais loin de se douter de ce que l'avenir lui réservait...



Tout s'enchaîna d'un coup d'un seul. Premièrement un rayon énergétique traversa sa vision et se logea dans le corps de l'enfant. Transpercé par cette attaque, le gosse chuta, il venait de périr sous le regard de son roi qui ne tarda pas à se retourner vers l'émetteur. Quand il surpris le coupable, bien qu'il étais concentré, sa rage ne put l'empêcher de contre attaquer immédiatement sur l'infâme vaisseau du tyran galactique Freezer, ou du moins ceux qui s'en rapprochait. En retour de flammes le vaisseau encaissa la boule de feu du saiyan, seulement il n'explosa pas. La force du roi n'étais peut être plus à son summum il est vrai, mais le vaisseau se comporta étrangement et fila rapidement, hors du champ de vision de la planète. Après ça, une voix... mystique et efféminée, se prononça dans le dos du roi. Alors que la tête du dyarque se tournait en direction inverse du vaisseau ses yeux vairons quant à eux vinrent fixer cette chose aux allures exceptionnelles. Un corps entier recouvert par des bandelettes, ce n'est pas d'usage habituel, mais est ce que ceci est un détail intrigant quant on remarque le soleil gisant sur le sommet de ce corps frêle. Bien entendu le roi n'étais guère sourd, mais il resta de marbre et sans voix devant cette entité qui ne lui inspirait rien de familier ou bien de chaleureux malgré la chaleur qu'elle pouvais dégager. Lorsqu'elle interpella à nouveau le silence régnant entre les deux, l’œil droit de Sharotto agita étrangement ses sensations. Pour être honnête le roi lui même ignorait pourquoi depuis toute à l'heure son œil le gênait.



Il venait par réaction instinctive de reposer une main sur son œil avant de simplement constater qu'il ne se trouvais plus sur la planète Végéta. Un espace rempli de noir et qui semblait sans fin encerclait désormais le pauvre saiyan qui se trouvais de nouveau dans l'inconnu. La situation paraissait glauque mais une lueur écarlate se rapprochait de lui, pour finalement prendre une silhouette humaine. Si il n'étais pas un minimum préparé, l'esprit de n'importe quel être aurait pu lâcher face à tant de péripéties aussi incroyables.



* Ton esprit est tourmenté par l'obscurité qui plane autour de ce que tu vis actuellement... Je le sais, je le ressens tout comme toi à présent.*

- Qui êtes vous ? Où suis-je ? Qu'est ce qui se passe à la fin !
* Je ressens toutes tes interrogations, laisse moi te répondre mais sois attentif, ce que je vais te révéler est important*




Le dyarque ne savait que faire, dans cette obscurité infini, il n'arrivait pas à garder la quiétude qu'il transpirait ordinairement. Sa seule option n'étais que d'être confronté à cette lueur aux différents tons de rouges... était-ce d'ailleurs la même identité qu'il venait de voir sur sa planète



* Hohoho ! Non je ne suis pas Shemesh ! Elle est bien différente de moi voyons ! Mon nom est Vassreoth, et comme tu n'en n'as aucune idée, je suis un entité supérieure à vous autres mortels. Sharotto je t'ai choisi pour être l'un des détenteurs de mon œil, l'oeil de la vérité.*

* Il entends mes pensées...*
* Oui et tu entends les miennes tant que nous sommes ici, mais je t'ai dit d'être attentif, tu n'as pas a te méfier de moi*
* Je... C'est que c'est difficile de faire confiance à une « entité » comme ça. *
* Je l'entends bien, le privilège d'avoir mon œil est que tu es désormais détenteur du don de vérité, au fond de toi désormais tu sauras si une personne te ment ou non et cela marche même sur moi. Regarde, je vais te mentir et tu le sera immédiatement, Végéta premier du nom n'a jamais été roi.*




Une sensation très étrange frappa l’œil droit du dyarque, une sensation non pas douloureuse mais intrigante.



* Cela peut être un stratagème de ta part pour me berner, après tout si c'est ton don...*
* Ta méfiance est louable roi des saiyans, mais je te promets que je ne suis pas ton ennemi contrairement à elle*


* Qui donc ?*
* Shemesh, l'entité a laquelle tu es actuellement confronté sur ta planète*


* Mais... Je n'y suis plus la, où somme nous d'ailleurs ?*
* Nous sommes à l'intérieur de ton esprit, tu n'as jamais quitté la planète Végéta, pour l'heure ou nous sommes ici, le temps est figé en dehors, lorsque nous en aurons finit tu sera devant elle comme si rien de tout ça ne s’était passé pour elle.*


* Je crois que j'ai du mal à suivre... *
* Ce n'est pas étrange, si tu comprenais tout tu serais sans doute omniscient, si je suis venue à toi aussi tôt c'est que je n'ai pas eu le choix, je comptais attendre que tu découvres par toi même le cadeau que je t'ai fait, mais Shemesh est une entité divine tout comme je le suis, nous autres sommes tout aussi différent caractériellement que vous autres mortels, et elle est perverti par le mal et se sert de tout subterfuges pour prendre malin plaisir à assombrir l'esprit et le cœur des mortels qu'elle regarde se détruire *


* Laisse moi deviner, tu voudrais que je l'arrête*
*Pas le moins du monde, tu es ton libre arbitre, sache seulement qu'elle est immortelle, tu pourras peut être la vaincre, la chasser, ou quand bien même la détruire, elle ne disparaîtra pas réellement.*


* Dis moi c'est elle qui responsable du vaisseau, du gosse et de tout ça ? *
* Posséder mon œil de vérité ne te suffit pas ? Allons je suis déjà sur que tu connais la réponse. Maintenant adieu roi mortel, je t'observerai de la ou je règne.*




"Ils ont souffert pendant ton absence. As-tu vu les malfaiteurs ?"



Un coup sourd et sec vint percuter le buste de la dîtes Shemesh. Une explosion ajouté à l'impact, nécessaire pour envoyer cette chose sans visage dans le décor.



« J'ai deux yeux pour voir, quelle question idiote, on va bien voir si tu encaisses aussi bien que ce que tu parles.

Shemesh Perditio
avatar
Féminin Age : 16
Date d'inscription : 07/05/2018
Nombre de messages : 56
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : Binaire / Refroidissement / Création
Techniques 3/combat : Annihilation / Transformation
Techniques 1/combat : Broyage

MessageSujet: Re: Le retour du roi (libre)   Sam 21 Juil 2018 - 18:36
C’était dommage. Il semblerait que l’oeil se soit éveillé plus tôt que prévu. le corps frêle de bandelettes venait de se faire propulser à une bonne vingtaine de mètres au loin. Elle ne pouvait cependant s’empêcher d’être gracieuse dans ses mouvements quand bien même elle venait de se prendre un coup de poing fulgurant dans la poitrine. Cela faisait à la forme humanoïde qui s’envolait au loin un joli trou dans le torse, qui n’était que fort peu à son aise. La voilà donc dans une situation qui la mettait en ridicule. Tellement de temps à créer un décor qui s’effondrait alors en une demi-seconde. C’était fort triste. Ainsi dans son ascension vers le ciel, elle ne pouvait s’empêcher de penser. Un combat pouvait être amusant, mais la carapace de bandelette n’était guère assez forte pour rivaliser avec le pouvoir accumulé de certain. Elle s’était pris un corps qui ne disposait pas du maximum de son véritable potentiel divin pour son voyage dans cette galaxie. Ainsi, elle était capable de se faire vaincre par le plus faible des macaques. Cela ne signifiait pas qu’elle était obligée de le faire. Mais il semblait aujourd’hui qu’elle ait décidé de sauver les apparences.

C’est pourquoi elle ne retomba pas, disparaissant dans le ciel en laissant un léger faisceau de lumière apparaître alors qu’elle ne pouvait plus être aperçue.
Rikki
avatar
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 20/07/2018
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 960

Techniques
Techniques illimitées : Buster Ray • Jaberin Ikari • Sphère d'énergie
Techniques 3/combat : Eraser Canon • Double Sunday
Techniques 1/combat : Final Flash

MessageSujet: Re: Le retour du roi (libre)   Dim 22 Juil 2018 - 14:07
Le jeune saiyan venait de se débarrasser de deux démons malfaisants nommés Grok et Crack. Après les avoir livré aux gardes chargés de surveiller le vaste empire des enfers, il était temps pour lui de se retirer. Seulement, Enma était apparu. Il avait décidé que le frère de Sharotto méritait de revenir dans le monde des vivants. Rikki n'avait pas eu le temps de réagir, il n'eut que le temps de le remercier puis il disparut.

Et voilà, il avait quitté le monde qu'il côtoyait depuis maintenant onze ans, l'au-delà. En toute logique, il réapparut sur sa planète natale, Vegeta. Allongé sur le dos, les bras le long du corps, les yeux clos. Quelques secondes passèrent, quelques secondes où l'on pouvait observer les cheveux mi-long du saiyan se soulever à la brise de l'air. D’un coup, il sursauta, la respiration suffoquante. Le temps de réalisé qu'il était de nouveau en vie, il se calma. Il respirait enfin cet air essentiel et vivant ! Il resta un moment comme ça, allongé, les cheveux au vent, respirant l'air calmement. Finalement, il se releva péniblement et regarda autour de lui. Vegeta avait beaucoup changé, au tel point que Rikki ne la reconnaissait pas. Oui, il ignorait où il était. Il était habillé de son ancienne armure d'élite qui avait grandit par magie en même temps que lui dans le monde des damnés. Il était vraisemblablement près d'une ville, voyant plusieurs lignées de maisons devant lui. Alors qu'il laissait vaquer son regard vers la ville, en explosion retentit et un apache de fumée s'éleva dans les airs. Cela provenait du côté ouest de la ville, un peu plus au nord. En volant, il y serait dans même pas cinq minutes, mais devait-il y aller aveuglément ? Il s'était déjà fait piégé par le Roi Vegeta lors de sa mission, il ne voulait pas revivre le même scénario. Que s'était-il passé ? Un combat avait-il lieu ? Il ne le saurait que s'il se rendait sur place. Cependant, il observait minutieusement devant lui. Au fur et à mesure qu'il regardait la ville et ses détails, il avait le sentiment qu'il était bien sur Vegeta. Cela signifierai qu'il était à proximité du Roi Vegeta ! Cette enflure ! Seulement, était-il toujours sur le trône ? Malheureusement, Rikki n'avait aucun moyen de le savoir...


*Je sens que je dois me rendre sur les lieux de l'explosion, c’est un pressentiment… Cela me sera bénéfique j'en suis sûr !*

Désormais convaincu, il prit impulsion et s'envola vers le nord-ouest de la ville saiyanne. Il était excité à l'idée de retrouver toutes ces sensations qu'il n'avait plus connues depuis plus de onze ans… Il allait pouvoir retrouver ses proches et surtout... surtout, il allait pouvoir se venger de l'assassinat qu'avait commis le monarque de Vegeta ! L'ancien soldat d'élite ne mit pas longtemps pour arriver sur les lieux, quelques minutes, et le spectacle qui s'offrit à lui fut sidérant. Une capsule basique enfumait, ayant vraisemblablement detruit une habitation… Ce n'était pas pire. Le pire était un homme, l'armure toute brisée. C'était un saiyan au vu de son armure guerrière, le signe royale y était présent. Il différait de celui que connaissait très bien Rikki, il avait changé… Pire encore. Le fils de Tamegi avait reconnu cet homme vagabond, c'était…

”Sharotto…”

Il avait murmuré cela dans un souffle inaudible… Ses yeux devinrent humides, sa gorge sèche et le corps tremblant…. Il n'en revenait pas, à peine revenait-il à la vie qu'il retrouvait l’être qui était le plus important pour lui, son frère. Ces deux derniers s'étaient malheureusement quittés sur de mauvais termes et c’est ce qu'avait le plus regretté Rikki lors de son long périple en enfers. Sharotto n'avait pas beaucoup grandit, il avait toujours la même carrure. Faisait-il toujours partie des élites saiyannes ? Même après ce que le Roi lui avait fait… Décidé, emboîta le pas vers son frère, calmement pour ne pas l'effrayer. Il le contourna pour se retrouver face à lui, son cœur battait à la chamade… Il avait les larmes aux yeux mais il restait fort, tel un guerrier saiyan. Il était face à lui. Il était restait le même mais un détail le fit tilter, son œil droit était devenu rouge. Que lui était-il arrivé ? Rikki lui demanderait plis tard, même s'il était étonné, les retrouvailles primaient sur le reste.

”Sharotto c’est bien toi ? C’est Rikki, je suis de retour mon frère… “

Suite à ces paroles, il le prit dans ses bras et resta pendant de longues secondes sans bouger, profitant du moment. Vous n’imaginez pas ce que ça fait d'être mort pendant onze années et de revenir à la vie et de retrouver sa famille. Il s'écarta ensuite de son frère, le laissant respirer. Il attendait la réaction de son frère quant à cet événement, comment allait-il réagir ?
Hellzetsu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 04/11/2017
Nombre de messages : 549
Bon ou mauvais ? : neutre (penchant bon)
Zénies : 1260

Techniques
Techniques illimitées : Canon garric / Kamehameha / Shirohaka
Techniques 3/combat : Hell Body / Le Chô Kuro ryu ken
Techniques 1/combat : Lancer tyrannique

MessageSujet: Re: Le retour du roi (libre)   Dim 22 Juil 2018 - 20:47
Hellzetsu avait été tué par Orrive une semaine plus tôt après la fin d'un combat pour venger et protégé des innocents d'un petit village, à sa mort Enma ne l'a pas envoyé au paradis mais au néant, il avait y avait passé un séjour des plus atroces, et le voilà maintenant ressuscité, ici, sur végéta. 

Le jeune saiyan regarda autour de lui et des souvenirs jaillirent de sa mémoire, des combats avec son frère, des fêtes, et plus récemment sa mort face à MarkII dans la ville, le guerrier vit que les dégâts de cette confrontation, dans la quel il avait été un dommage collatérale, avait été réparer, donc en plus de n'avoir servi à rien, sa mort à été inutile, car c'était presque le seul mort, à peine arriver, à peine tuer, il est gentil le destin non ? 

L'orphelin avança dans cette ville de nouveau flamboyante, il vit deux hommes qu'il n'avait jamais vu de sa vie, il avait l'air de discuter, l'un possédais un ki très élever, il possédais une armure bleu ou noir, de là ou Hellzetsu était, c'était assez difficile de le voir, ses cheveux était en pique et partait sur le coté, tandis que l'autre saiyan possédais un ki beaucoup plus faible, très différent de l'autre, même si leur ki se ressemblait, des frères ou des cousins éloigné peut-être, il possédais une belle armure rouge sombre, un peu similaire à l'ancienne armure du guerrier au kimono orange.

L'ancien bon samaritain s'avança vers eux, intrigué par la puissance du premier saiyan, il marcha et vit le second saiyan, les larmes au yeux, prendre le premier dans ces bras, puis s'écarter, il avança encore pour savoir le pourquoi du comment. Il fut stopper dans sa démarche par une voix dans sa tête qui était déjà venu auparavant, lors du combat contre Orrive, il prétend être de la famille du jeune saiyan, mais est-ce qu'il ment ou est-ce qu'il dit la vérité ? ça, ça restera un mystère qui ne sera jamais résolu, la seul chose que le guerrier sait sur lui c'est qu'il s'appelle Akuryu.

"Hellzetsu ne t'en approche pas, ils sont peut-être comme l'autre sauvage"


"Akuryu je ne pense pas, tu pense vraiment qu'un gars qui pleure et qui prend un autre gars dans ces bras est malfaisant ? Surtout que leur ki n'a pas l'air d'être malfaisant comme Orrive"


"On ne sait jamais, tout les saiyan on quelque chose de mauvais en eux, pour toi c'est totalement vrai, je suis là après tout, ta faiblesse m'a laissé entrer"


"La ferme, mets la en veilleuse pour une fois" 

Puis Hellzetsu ignora totalement la voix dans sa tête et il s'approcha à pas de loup et dit alors au deux saiyan inconnu.


"Qui êtes-vous ? Toi, il regarda le saiyan à l'armure sombre et vit le symbole royal sur son plastron, pourquoi tu à l'insigne royal sur toi ? Et pourquoi ton ki est si élevé ? il se tourna vers le saiyan à l'armure rouge, et toi pourquoi ton ki est similaire à l'autre mais faible ?"

Le jeune saiyan continua à observer les deux inconnu et vit l'emblème de la famille royal, puis Il retourna dans son esprit.

"Qu'est ce que ça veut dire ?! Il à l’emblème royal !"


"Haha, tu découvrira pourquoi très bientôt, dans environ quelques secondes" dit-il avec un sourire malicieux avant de disparaître de l'esprit de Hellzetsu pour le moment

Le jeune guerrier de l'espace se mit à se poser une question, sont-ils mauvais comme l'autre taré de Orrive ou sont-ils bon comme Kaito ou lériac ?
Sharotto
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 820
Zénies : 3750

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Eveil Berzerk
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

MessageSujet: Re: Le retour du roi (libre)   Sam 28 Juil 2018 - 18:46



C’était dommage. Il semblerait que l’entité se soit retiré plus tôt que prévu. Dans quel délire le roi s’était-il retrouvé ? Trop de choses affectait actuellement ses pensées. Trop de pensée pour un esprit aussi perdue. La menace écartée, il ne savait même pas par ou commençait, que lui était-il arrivé ? Qu’étais-ce réellement cette chose qui ne ressemblait guère à autre chose qu’une illusion ? Qui était réellement Vassreoth, avait-il simplement rêver ? Ou bien rêvait-il encore ? Le pauvre guerrier émérite voulait simplement revenir calmement sur sa situation, et à la place de ça, il venait de vivre une situation des plus alambiqués . Tellement de temps à chercher des réponses qui se résolvait alors en une demi-seconde. Ainsi dans sa nouvelle solitude apparente il ne pouvais s’empêcher de penser… Une rencontre pouvait-être amusante, alors pourquoi cette entité s’en était allé aussi vite que venu ? Était-elle déjà vaincue ? Peu probable, le roi n’avais guère exposait toutes ses ressources… Non, elle avait peut être simplement fui, la prévention qui lui avait été faite était peut être alors trop exagérer, en tout cas pour la suite le roi n’y penserait plus, car quelque chose d’autre lui permis de passer rapidement le pas sur cette courte entracte.



Apparaissant d’une manière qui ne pouvait pas être plus inopiné, le visage du saiyan qui traversa le champs de vision du sien ne fut immédiatement pas mis de côté. Très difficile il est de résumé rapidement le sentiment qui allait très bientôt inondé le dyarque. Mais si un seul mot ne devait être choisi, il s’agirait simplement du mot «  éblouissement ». Un mot parfait alliant surprise, joie et admiration. Ainsi si vous pouviez transcender la force mentale d’un homme, vous pourriez entendre le nom de « Rikki » résonnait dans l’esprit du roi. Pareillement à une paralysie, le guerrier à l’armure brisé ne bougeait pas d’un pouce, son regard s’était évidemment écarquillé et commençait à laisser entrevoir une lueur plus brillante. Le roi ne savait contenir ce sentiment de bonheur, des larmes commençait à se laisser clairement distinguer, et le temps de perlait sur ses joies fut comme inexistant. Le temps semblait s’être figé autour de cette scène, si bien qu’aucun des deux, du moins surtout le roi, qu’ils ne voyaient plus autre chose que leur « reflets ».



”Sharotto c’est bien toi ? C’est Rikki, je suis de retour mon frère… “

Une phrase si simple qui se suivit d’une accolade, que dis-je, d’une réelle réunification entre deux frères qui pensait ne jamais pouvoir se revoir.
« Rikki… C’est vraim… Comment ?... »




Les mots, les phrases, rien n’étais très concis en cet instant, bien trop dur était l’effort pour Sharot actuellement. Tout ce qui comptait pour le frère devenu solitaire était de profiter et de comprendre ce qu’il traversait. Le don de son œil qui lui permettait d’avoir la vérité ne s’était pas manifesté, mais quand bien même il l’aurait fait, Sharotto ne s’en serais guère inquiétait… Pouvait-il simplement croire cet étrange lueur ? Qu’importe, il écoutait son cœur avant tout, et son cœur lui disait que s’était bien son frère. Leur retrouvailles était attendrissante, malgré le climat étrange dans lequel Sharotto était immergé… ce moment si bref, semblait durait une éternité, il aurait même voulu que cela ne se cesse, malheureusement c’est un nouvel élément qui viens perturber cet instant de grâce et de fantasie.


"Qui êtes-vous ? Toi, pourquoi tu à l'insigne royal sur toi ? Et pourquoi ton ki est si élevé ? Et toi pourquoi ton ki est similaire à l'autre mais faible ?"



Un jeune saiyan ? Il semblerait au vue de son physique, en revanche ses habits était très différents de ce qu’il pouvais se faire sur la planète des guerriers. En tout cas ce petit gars la ne manquait pas de gêne pour venir interrompre les deux frères, surtout avec des questions assez personnelles. Enfin, le dyarque étais si content que rien ne pouvais le mettre en rogne, ou du moins… presque rien. Le visage froid que le roi affichait généralement s’était effacé en un sourire de sympathie, ayant terminé leur accolade, il se retourna vers le jeune interlocuteur pour lui fournir réponse.


« Cette emblème, c’est parce que je suis... »



La phrase ne trouva pas de fin. Alors qu’il se trouvait entrain de regarder le jeune saiyan d’apparence, le dyarque tourna immédiatement la tête, comme si son sixième sens l’avertissais d’un danger soudain. C’est un bruit assez sourd qui le tira de sa réponse, et une fois le danger repéré il n’eut qu’un temps de réaction très court afin d’utiliser in-extrémis son lien d’altruisme pour protéger Rikki, et le jeune inconnu dont il ignorait encore le nom. Une explosion massive ravagea la zone un peu plus loin, tandis que le souffle de l’explosion balaya la zone, emportant dans son élan le corps de Sharotto et peut être des autres, quelques mètres plus loin… Reprenant immédiatement ses esprits et s’assurant que rien n’étais de cassé chez son frère et de l’autre saiyan, il se releva avant de leur donner ses quelques mots.


« Au vue des vaisseaux au loin, je peux presque affirmer que nous sommes attaqué. Rikki ? Tu es d’attaque j’espère ! »



Sans prendre le temps de terminer leur retrouvailles, le roi avait désormais une mission prioritaire, arrêter directement cette attaque.


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le retour du roi (libre)   
 
Le retour du roi (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour d'Algerie . [LiBRE]
» Grand retour de Djamila( libre)
» Retour d' Egypte. [ libre ]
» Retour d'Adriana ( libre )
» Retour Mael et libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Ville-