Partagez | 
 

 Doc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 730

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Doc   Ven 20 Juil 2018 - 16:42




Un coup, surpuissant certes, mais un seul avait envoyé Sid Zikerbana valser à des centaines de kilomètres de là d'où il venait, le château. C'était ainsi que s'était achevé l'affrontement entre le démon Swokfu et le Chien Fou. Après cela il était temps de savoir ce qu'il était advenu de cette espèce de bête féroce qui n'était jamais rassasié de meurtres. Cette fois il avait dû être calmé, un tel choc lui avait fait perdre connaissance et dans son envol il avait parcouru une telle distance qu'il aurait bien du mal à savoir où il se situerait après sa chute. Tout ça rappelait l'attaque du Tentkaichi Budokai sur Terre, mais ce jour là l'homme-chien s'était lui-même propulsé dans les airs, comptant sur sa très chère Kym pour le retrouver et s'occuper de lui. Cependant, ici, sur Dark, il était complètement seul, livré à lui-même dans un monde qui ne le connaissait pas, ou uniquement par ses méfaits. Personne n'allait lui venir en aide, encore moins ici où la population était hostile et craintive.

Lorsque les yeux du Moojuu s'ouvrirent, il découvrit au dessus de lui le ciel grisâtre couvert par de nombreux nuages. Un plafond qui n'était pas si différent de ce qu'il avait déjà connu ici. Au moins il savait que le terrible coup qu'il venait de subir n'était pas assez puissant pour l'envoyer sur une autre planète, c'était déjà ça. De ce qu'il avait en mémoire, et alors que sont esprit était toujours embrumé par le choc, il avait senti son corps devenir extrêmement léger, à tel point qu'il ne semblait plus pouvoir faire face ne serait-ce qu'à une légère brise. Probablement encore un sale coup de cet enfoiré de démon à l'épiderme violette, qui avait des pouvoirs bien étranges et bien pratiques, qui en faisait un être redoutable et presque insaisissable. Le doberman ne savait pas comment il avait fait mais son coup était réussi, il ne pouvait plus être une menace pour le château de Dark dans l'état dans lequel il se trouvait actuellement. Il sentait bien son corps mais n'arrivait pas à lui ordonner de bouger pour se lever. Et puis, il y avait cette douleur, qui agissait comme une alarme dans sa tête. Une sorte de migraine ? Non, l'arrière de son crâne lui faisait mal, il avait dû mal retomber et s'être blessé durant sa chute. Sa vision était également trouble, probablement la conséquence de cette défaite. En tournant difficilement la tête de l'autre côté il distingua du sang par terre, sûrement le sien. Il avait dû se heurter au sol ou à un caillou et une plaie s'était ouverte. Cet élancement le ferait presque retomber dans l'inconscience, ses paupières s'ouvraient et se refermaient rapidement comme si sa capacité à rester éveiller ne tenait qu'à un fil.

Alors qu'il se demandait s'il allait pouvoir reprendre pleinement ses esprits et se relever, il entendit à quelques mètres de lui le bruit de l'herbe qui se faisait écraser sous le poids d'un individu. Le pas était lent, tranquille, et s'approchait du Chien Fou, qui se demandait si son bourreau de tout à l'heure avait retrouvé sa piste pour pouvoir l'achever. Si c'était le cas il était bien mal barré car il n'était pas en état de prolonger un combat avec lui. Le doberman tourna la tête pour voir qui s'approchait de sa position, mais la silhouette sombre qui se tenait au dessus de lui avait le visage masqué par une trop faible luminosité. L'individu s'arrêta et semblait tenir un filtre, d'où s'échappait une fine fumée blanchâtre.

"Gnngh... Qu... Qu'est-ce..."

Et puis, le blackout ! Une nouvelle fois, le Moojuu avait perdu connaissance. Pourquoi ? Comment ? Peut-être encore les séquelles de son coup reçu à la tête tout à l'heure ? Toujours est-il qu'il avait perdu conscience et qu'il se tenait par terre, vulnérable à un inconnu. Quelques heures passèrent et Sid se réveilla, encore, mais ce réveil était beaucoup moins douloureux que le précédent. Les yeux bien ouverts, le sabreur ne pouvait encore pas distinguer ce qui l'entourait précisément, mais cette fois ce n'était pas à cause d'une faiblesse physique. Non, il faisait bien trop sombre ici pour avoir une idée précise de ce qu'il y avait autour. Une chose, en fait, attira son attention, c'était cette odeur de tabac, la même que tout à l'heure lorsqu'une silhouette avait marché jusqu'à lui. Il entendait également le bruit d'une chaise couiner, ce qui attira immédiatement son intention, jusqu'à ce que la voix d'un homme l'interpelle.

"Oh... Enfin réveillé !"
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 730

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Doc   Dim 22 Juil 2018 - 14:08
Il avait été transporté bien malgré lui, ici, sans avoir été mit au courant. Mais, d'ailleurs, qu'est-ce que c'était "ici" au juste ? Sid n'y voyait pas grand-chose encore. Il était connu que Dark soit une planète sombre mais pas forcément que toutes les habitations, tout les bâtiments n'étaient pas du tout, ou presque pas, éclairés. Le Moojuu ne pouvait même pas voir le plafond, il faisait bien trop noir dans ce qui était sans doute le domicile de la personne qui l'avait emmené ici. Tout ce qu'il pouvait constater pour le moment était qu'il se retrouvait allongé sur une sorte de longue table, et que l'inconnu qui avait dû le ramener se trouvait là, posé confortablement sur une chaise. Son visage était encore caché par ce manque de lumière, seule une fenêtre entrouverte dévoilait la silhouette du propriétaire. Celui-ci s'était d'ailleurs adressé à lui, remarquant qu'il avait émergé de l’inconscient, mais la réponse du sabreur se faisait attendre.

"Hummm... ?"

"Ok, je vois. Tu n'es pas du genre très bavard au réveil !"

"Fmmm..."

"Ce n'est pas grave. J'ai l'habitude du silence... Et de parler tout seul, d'ailleurs. Je ne vois pas beaucoup de monde héhé hé..."
Avoua-t-il en se levant de sa chaise et s'approchant un peu du blessé.

"Tss huhum..."

"Héhé ! Ça te fais rire hein ?"

"Pas étonnant que tu ne vois personne... T'as vu comment il fait sombre ici ?"

"Héhé hé ! C'est vrai, on va arranger ça ! Je m'étais un peu assoupi moi aussi alors j'avais éteint..."


Sous le regard méfiant du doberman il fit quelques pas vers une la vieille table en bois qui se situait juste en face de lui, et sur la droite du Chien Fou. Sur celle-ci figurait un vieux quinquet, qu'il alluma aussitôt pour ne pas contrarier davantage son invité. L'objet était vétuste et mis quelques secondes avant d'éclairer pleinement la pièce. De cette manière l'homme-chien pouvait voir dans quelle genre de baraque il avait été emmené. Enfin, ce qui l'intéressait surtout c'était de pouvoir distinguer le visage de ce type qui l'avait ramener ici. Il s'agissait d'un individu à l'apparence humaine portant de longs cheveux blancs mais qui malgré cette couleur, qui laissait présager un âge avancé, faisait jeune de visage. Il avait une allure très détendue, à l'image de ses habits, un débardeur et une petite veste dont les manches avaient tendance à retomber jusqu'à ses coudes. Il portait des bagues et ses yeux étaient bleus. Son regard malicieux fixait le toutou alors qu'il continuait de fumer sa cigarette. L'homme attrapa une chaise et la plaça à côté de la table où se trouvait le blessé, mais il ne s'adossa pas à celle-ci, préférant la prendre à l'envers en posant ses coudes sur le dossier et laissant ses jambes dépasser de chaque côté.

"Alors ? C'est mieux comme ça ?"


"Oui c'est parfait... Je suis ravi de voir ta SALE tronche !!"

"Hoho ! Ce n'est pas très gentil ça. Surtout envers quelqu'un qui vient de te soigner et t'éviter une mort probable. Tu as pris un sale coup, mon vieux..."


Sid ne rétorqua pas, il fit simplement pivoter sa tête ici et là pour découvrir un peu plus la demeure de son bienfaiteur. Ce qu'il avait dit était vrai, il y avait un plateau sur la table en bois avec pleins d'outils de médecine dessus, avec des traces de sang également. Probablement celui du Chien Fou. Sur son corps aussi le travail avait été fait, il avait plusieurs pansements et autres bandages. Il ne faisait aucun doute que celui qui n'avait pas encore dévoilé son identité venait de soigner le cabot, qui semblait étrangement manquer de gratitude à son égard. Il était vrai que le Moojuu n'était pas un tendre et difficile à amadouer, alors sa réaction n'était pas si étonnante. En plus il pouvait faire pire encore, il avait déjà prouvé par le passé que face à un geste de bonté envers lui il était capable de se montrer particulièrement odieux.

"Ha... Pas même un merci, hein ? Bah c'est pas grave, le principal est que la patient aille bien !"
Un peu déçu quand même, le docteur se releva de sa chaise et la replaça là où il l'avait prise puis, il se mit à ranger quelques ustensiles présents sur la table.

"Pourquoi devrais-je te remercier, heiiiin ?!!"

"Je te l'ai dis, je t'ai soigné. Je ne te veux que du bien !"

"Que du biiiien ?!!"

"Ouaip !"

"Alors tu peux m'expliquer un truc ?"

"Oui, bien sûr."


"Pourquoi est-ce que tu m'a attaché à cette PUTAIN de table sur laquelle je suis ?"

En effet, le Moojuu n'était pas libre de ses mouvements : chacun de ses membres avait été attaché à une chaîne, son torse était bloqué par une sorte de scotch super solide. Bien qu'il avait été sérieusement blessé, Sid n'allait pas jusqu'à perdre la raison à cause de ce traumatisme. Il pouvait rapidement se montrer agressif certes, mais à priori le docteur ne connaissait pas son tempérament violent. Ce dernier se retourna alors enfin, scalpel en mains, tout sourire.

"Oh, ça ? C'est pour éviter que mes patients se débattent pendant que j'opère. Un docteur a besoin de calme et de pouvoir agir comme bon lui semble, tu comprends ?"
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 730

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Doc   Mar 24 Juil 2018 - 16:23
Bien qu'un peu lugubre, cet endroit était loin d'être miteux. Certains objets semblaient provenir d'une autre époque, il y en avait même qui possédaient une forme si étrange qu'on pouvait se demander à quoi ils servaient. Ce qui était remarquable c'était la propreté de cette pièce, du sol au plafond tout semblait avoir été astiqué avec vigueur pour que la saleté trépasse. La raison à ça ? Le doberman n'était pas le plus intelligent de la galaxie mais il avait très vite compris ce qui se passait ici. Il s'agissait d'une salle où celui qui n'avait pas encore dit son nom charcutait ses patients, et dans ce genre de cas il valait mieux que tout soit nickel pour éviter les infections. Son hôte était donc un médecin, et malgré le geste appréciable de l'avoir soigné de toutes ses blessures, Sid n'arrivait pas à apprécier ce type. Il y avait comme quelque chose de malsain chez lui. Son sourire ? C'était peut-être ça. Et puis l'avoir enchaîné sur cette table était loin d'être le genre de surprise qui faisait gagner sa confiance. L’épéiste se méfiait de lui et les derniers mots qu'avait prononcé cette espèce d’asperge aux longs cheveux blonds n'étaient pas pour le rassurer. C'était exactement l'inverse en fait.

"Hmmnhh... Et maintenant tu as fini de me soigner, non ? Tu peux me laisser partir !"

"Pas encore..."

"Mais regardes enfin ! Je vais très bien ! Tu peux me détacheeeer ! Je suis en pleine forme, tu verras quand je serais sur pieds, JE TE MONTRERAI !! Kéhéhé ! Je n'ai plus mal nul part, tu as bien fais ton travail..."

"Non, ce n'est pas fini..."


"SI JE TE DIS ! … Tu ne vois pas toute l'énergie que j'ai ? Je pourrais faire 30000 pompes là ! Hop ! Pourquoi tu ne veux pas me libérer ? Je croyais que tu voulais mon bien ? Mon bien, c'est DEHORS ! Alors ? Hein ? Hein ?! HEIN ?! C'est quoi que tu veux ? …. Oh ! Des remerciements ? Ah oui, là d'accord ! Merci mec ! Merci de m'avoir soigné !!"

"Haha, c'est déjà un début."


"Alors ? Tu acceptes de me libérer ?"

"Non."

"Mais POURQUOI ?!!"

Il commença à faire les cents pas autour de la table, calmement, et en jouant avec le scalpel qu'il avait prit tout à l'heure, le faisant pivoter entre ses doigts, le gardant entre ses deux indexes. Le blond était songeur lorsqu'il parlait.

"Je t'ai observé, tu sais. Et j'ai repérer chez toi des soucis psychologiques très importants. Je crains que si je te laisses partir d'ici, tu vas encore causer du tort à beaucoup de gens."

"N'importe quoi !! Et puis, tu n'es pas mon médecin attitré que je sache ! Je ne t'ai rien demandé ! Maintenant, ce qui est fait est fait, mais je n'attends rien d'autre de ta part. Tu n'a aucune responsabilités me concernaaaant ! Alors, voilà, je te remercccccie, mais c'est tout ! Laisses-moi partir maintenant !"

Le doberman toujours si excité commençait à perdre patience. Avec le trop-plein d'énergie qu'il avait à revendre on pouvait facilement imaginer que cette situation était terrible pour lui. D'habitude il ne s'arrêtait de bouger dans tout les sens uniquement lorsqu'il était en plein sommeil, et encore celui-ci pouvait se montrer parfois agité. Le reste du temps il était toujours en mouvements, ses muscles avaient besoin de travailler constamment. Rester là allongé pendant tout ce temps était insupportable pour lui, on le voyait d'ailleurs se tordre dans tout les sens pour essayer d'entamer la solidité de ses liens mais il n'y avait rien à faire. Le propriétaire des lieux, lui, était bien calme et s'était arrêté de tourner autour de la table pour se mettre proche de la tête de l'homme-chien. Il posa le doigt sur le front de la bête.

"C'est là-dedans que ça ne va pas, et je vais devoir y remédier. Tu as donc tout faux : c'est mon devoir de laisser partir mes patients seulement lorsqu'ils sont en bonne santé et tu es loin d'être guéri mon pauvre. Je sais que ça ne date pas d'hier, j'ai entendu beaucoup de rumeurs au sujet d'un espèce de chien complètement taré qui tuait tout ce qui bouge. Tu aurait saccagé un hôtel et mit le feu à un lieu de culte. Tu sèmes la terreur sur ton passage, tu es un vrai fléau."

"Oui ? Et alors ?! Dark n'est pas connu pour être une planète paisible, la plupart des abrutis que j'ai découpé étaient tous des truands qui ne méritaient que la mort !! Ne viens pas me faire la moral dans ce monde où il faut survivre en utilisant les grands moyens. Allez, DE-TA-CHES-MOI !!"

"Peut-être bien, mais tu es un fauteur de troubles de trop. Il est donc hors de question que je te laisses partir d'ici ! Tu vas avoir droit à un petit séjour dans ma demeure et entre mes mains bienveillantes !"

"Pfff !! Enfoiré ! Tu veux être mon médecin attitré ? La blague ! Je ne connais même pas ton nom ! T'es qui ?"

"Hum... Moi ? Tu peux m'appeler... Doctor H !"
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 730

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Doc   Ven 27 Juil 2018 - 17:14
Ainsi, après un long échange où Sid tentait tant bien que mal de convaincre le propriétaire de le laisser partir librement, ce dernier avait fini par dévoiler son nom... En fait il s'agissait plutôt d'un pseudonyme. Quels parents responsables seraient tentés de nommer leur enfant Doctor H ? Alors oui, ça sonnait bien, c'était plutôt cool à sortir, mais le premier mot était habituellement un titre que l'on donnait à certaines personnes ayant fait de la médecine par exemple. Quant au H, il était plutôt rare qu'une personne soit nommée par une seule lettre, bien que dans certaines cultures il y avait parfois des fantaisies de ce type. Le chirurgien était donc du genre à garder le mystère, plutôt que de révéler son véritable nom. Il avait peut-être quelque chose à cacher ? Ce ne serait pas surprenant. Sur Dark les criminels étaient légions et même un type avec un bon CV pouvait faire parti des malfrats, ça aidait même parfois à mieux s'en sortir dans cette obscur jungle. En plus le blondinet avait l'air d'être doué dans son genre, il pouvait très bien travailler pour de sombres desseins, ce qui inquiétait un peu plus le Moojuu. Qui sait s'il ne voulait pas lui retirer des organes et les vendre aux plus offrants ? D'ailleurs peut-être qu'il l'avait déjà fait tandis que le doberman était inconscient ?

 "Pitoyable ! Tu utilises un pseudonyme ! Tu n'as donc même pas les couilles de révéler ta véritable identité ! T'as peur de quoi ? Heiiiin ?! Tu veux que je te dise qui je suis, moi ?! Je m'appelle Sid Zikerbana !! Kahaha haha hihi hoho HAHA HAHA !!"

"Enchanté, Sid. Mais je préfère prendre mes précautions vois-tu."

 "Tes précautions, hein ? Pfff !! C'est moi qui suis enchaîné mais celui qui a le plus peur ici, finalement, c'est toi !"

"Haha ha ! Bien tenté, mais ce n'est pas une attaque psychologique qui me fera céder."


Le docteur n'était pas facile à influencer et la provocation ne marchait pas. Le doberman avait beau essayer de s'attaquer à lui par les mots, tentant de froisser son orgueil pour le faire réagir, rien n'y faisait, le grand blond à la veste noire gardait un calme olympien face à la brute. Paradoxalement, c'était face à son visage impassible que l'homme-chien perdait un peu plus patience. Il n'en pouvait plus d'être attaché là, ses membres, bien que gênés par les chaînes ne l'empêchait pas de faire quelques petits gestes d'humeurs qui se faisaient de plus en plus persistants. Il y avait peu de chances que le Moojuu gagne cette bataille psychologique étant donné qu'il était en train lui-même de flancher. Il se faisait avoir à son propre piège et le temps ne jouait pas en sa faveur. Cette situation le rendait encore plus dingue qu'il ne l'était déjà, il n'avait pas l'habitude qu'on entrave ses mouvements, lui qui était toujours aussi libre et bondissant. Se retrouver scotché là était un véritable supplice, que Doctor H avait dû aisément déceler en l'observant. Ce dernier commença à revenir vers la grande table où était posé plusieurs outils.

"Bon, nous avons assez papoté, tu ne crois pas ? J'ai du travail et il va bien falloir que je règle ton cas. Je vais te sonder un peu plus en profondeur..." Avait-il lancé en prenant en mains une seringue.

"Attends ! Non, nous n'avons pas fini ! J'aimerais savoir en quoi ça te gênes que je cause du tort aux autres ?! Tu as dis que tu ne voulais pas me voir semer le chaos mais en quoi ça te concerne, hein ? Dans le pire des cas ça ne te fait que quelques clients en plus, ça peut t'arranger haha !!"

Le Doc se retourna après avoir reposé la seringue sur la table.
"Voyons, tout médecin qui se respecte doit avoir un sens moral irréprochable. Je ne serais pas digne d'en être un si je souhaitais que les gens aillent mal, tu ne crois pas ?"

"Tu te fous de moi ! Tu retiens tes patients de force, tu vas pas me faire croire que t'es un saint !!!"

Le propriétaire des lieux se gratta la tête puis s'approcha de lui.
"Hum... OK ! Je vais te dire la vérité. En fait, je m'en fiche complètement de ce que tu fais... Le soucis c'est que ton activité malsaine risque d'être embêtante pour quelqu'un avec qui je suis souvent en collaboration."

"Quoi ? Que veux-tu dire ? De qui tu parles ?"

"Comme je te l'ai dit, je t'ai observé. Je t'ai vu te faire rétamer par Swokfu, le type qui t'as mit dans cet état là."

"Oh, oui, la tête de cul là ? Hé ben ?! C'est ton pote lui ?! Je compte bien le retrouver pour lui dégommer sa face de balai à chiottes !"

"Pas vraiment... Mais tu t'es approché dangereusement d'une zone à risque et ce loyal soldat a réagit en conséquence. Son chef, c'est lui mon pote comme tu dis. Et ça me dérangerait beaucoup de laisser quelqu'un comme toi continuer à déranger ses affaires."

"Ah oui, et du coup tu m'a soigné ! C'est futé ça !"

"Haha ! Moques-toi si tu veux mais je préfère faire les choses à ma manière, et malheureusement elle n'est pas forcément douce..."

"OK OK ! Écoutes, c'est qui ton pote ? Au pire j'essayerai de l'éviter si tu me laisses partir de là, ça marche ?"

"Ce n'est pas tout à fait mon pote, en fait. Disons plutôt que je suis souvent en business avec lui. Il est très arrangeant et je lui doit quelques trucs... Ici, il se fait appeler SK. Je sais pas si t'en as déjà entendu parlé vu que t'as pas l'air de t'intéresser à grand-chose à part tuer, mais c'est le roi de Dark."


"OoooOOOOoooohh ! Le roi ? MONSIEUR le roi, hein ? Khahaha ! C'est tellement désert cette planète que je pensais pas que quelqu'un voudrait régner sur ce tas de charbon !"

"Il y a plus d'activités que tu ne le crois, plus nocturnes. Mais peut-être que pour t'en rendre compte il faudrait que t'arrêtes de tuer tout ceux qui se mettent sur ta route. Tu dois avoir l'habitude de ça, le désert, vu que les seuls à t'adresser la parole tu les élimines. Tu dois te sentir très seul..."

"Tu peux parler avec ton trou à rats ! Tu sais même pas quoi faire de tes journées que tu kidnappes des blessés ? T'es peut-être encore plus taré que moi, en fait ?"

Tout sourire, il s'approcha un peu plus de la table de Sid, et haussa des épaules après avoir repris la seringue.
"Peut-être bien... Bon, il va falloir passer aux choses sérieuses. On a fini de parler ?"

"Kéhéhé ! Oui !"

"Hum ?"
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 730

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Doc   Lun 30 Juil 2018 - 16:42
La discussion avait permis de faire plus amples connaissance, surtout du côté du Chien Fou, qui ne savait pas grand chose de celui qui l'avait soigné. En plus ce dernier lui avait révélé qu'il l'avait observé et qu'il savait quel bordel il avait mis un peu partout sur Dark. Ce n'était pas juste qu'il en sache autant sur lui et qu'à l'inverse lui ne le connaissait pas. En réalité Sid s'en fichait de ça, tout ce qu'il voulait c'était se tirer de là. Être enchaîné ainsi était insupportable pour lui, encore plus que pour quiconque. Mais peut-être qu'avec le temps passé à cogiter là sur cette table il avait fini par trouver un moyen de s'en sortir ? Il n'était pas le plus futé mais lorsqu'il fallait trouver une solution pour sortir d'une sale situation il la trouvait. En plus il n'était pas du genre à s'arrêter sur les moyens pour y parvenir, les conséquences lui importaient peu tant qu'il avait ce qu'il voulait. Alors, la manière forte était bien souvent choisi par le Moojuu au sourire carnassier...

"Mais... ?"

Doctor H avait à peine eut le temps d'aligner le début d'une phrase que le sabreur avait agit. Sa tête s'était brusquement avancée vers le grand blond qui s'était approché de lui et sa gueule grande ouverte avait attrapé son cou avec vivacité, lui tirant un cri à la fois de surprise et de douleur. Les crocs du chien avaient mordu le doc' qui ne pouvait que regretter de s'être autant avancé du blessé, ce dernier en avait profité pour faire mal et il se fichait pas mal qu'il s'agissait de celui qui avait panser ses plaies quelques heures plus tôt seulement. Cependant l'essentiel de cette manœuvre n'était pas là. En effet, s'il avait agit de la sorte c'était avant tout pour subtiliser la clé que possédait le propriétaire des lieux, celle qui le délivrerait de ses chaînes ! Sid avait attendu tout ce temps pour s'attaquer à lui, patientant de le voir se rapprocher suffisamment de la table où il était allongé pour pouvoir le niaquer au moment opportun. Ce n'était pas tant pour le blesser mais surtout pour récupérer cette clé et il avait observé sa cible pendant ces longues minutes pour savoir où elle se trouvait. Par chance, lors d'un mouvement de Doctor H autour de la table, il avait vu l'objet coincé dans son manteau rabaissé au niveau de ses avants-bras. Ainsi, il savait où il devait piocher pour récupérer ce qui allait lui permettre de ce détacher. Il n'avait plus qu'à attendre le bon moment. C'était également pour ça qu'il bougeait dans tout les sens depuis tout à l'heure, même s'il avait aussi constamment la bougeotte il cherchait à voir où se trouvait le bout de métal qui lui rendrait sa liberté.

Toujours si vif, Sid en avait profité pour récupérer la clé en utilisant Teleport Slider pour l'amener directement à lui, alors qu'il avait mordu le grand blond. Tandis que ce dernier souffrait et tentait de trouver de quoi mettre un bandage ou au moins quelque chose pour empêcher son sang de couler, le Chien Fou se dépêchait d'entrer l'objet dans la serrure de la chaîne qui tenait sa main droite, puis lorsqu'elle fut libre il fit de même avec la gauche, et ainsi de suite pour le reste de ses membres. Le scotch s'était quant à lui tout de suite déchiré au moment où il s'était redressé. Zikerbana se releva, debout sur la table, il jubilait, les poings serrés et le sourire aux lèvres.

"Kahaha hihi hihi hoho HAHA HAHA HAHA  !! Je suis libre ! LIIIIBRE !!!!"

Joie intense mais rapidement évacuée par l'animal, qui jeta quelques coups d’œils vifs de gauche à droite pour chercher ses jouets mais il ne les apercevaient nulle part. En effet, pour le soigner son bienfaiteur avait dû lui retirer ses sabres mais ils n'étaient pas présent dans la pièce, ce qui fit naître en lui un agacement que son visage ne pouvait masquer. Le regard noir, la bête cherchait maintenant le médecin qui l'avait soigné afin de lui demander où est-ce qu'il avait mis ses biens. Et on pouvait imaginer qu'il n'allait pas être tendre avec lui.

"Hey le Doc' !! Où est..."

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que celui qu'il cherchait, et qu'il n'avait pas encore trouvé du regard avant qu'il n'ouvre la bouche, ne lui envoie un violent coup dans la tronche. Il venait de lui balancer une sorte de boîte en métal bien lourde qui l'avait fait directement tombé par terre alors qu'il était jusqu'ici toujours debout sur la table d'opération. Un peu déboussolé, il se tint le museau en se relevant, toujours plus grimaçant. Doctor H était en face de lui, avec une compresse collée au cou mais un sourire narquois. Il mit sa main devant lui et une énorme flamme jaillit, il lui fit alors un clin d’œil.

"Je ne t'avais pas dit mais... Je suis un Magma !"

"Ouais, et alors ? J'ai pas peur de jouer avec le feu moi. Dis-moi plutôt où ta foutu mes sabres si tu veux pas que je t’explose la tronche avant de partir. Je ne les ait pas vu dans le coin alors t'as dû les mettre ailleurs."

"Ils sont dans la salle d'à côté... Mais ne rêves pas : tu n'ira nulle part !"

"Hum ? Je t'ai pas demandé la permission en fait kiiihihi hihi haha haha !!"

Le Moojuu se jeta en avant en esquivant une boule de feu lancée par le docteur, ce dernier le vit s'approcher rapidement de la porte de sortie alors il se déplaça en conséquence. Tandis que le Chien Fou était dans les airs il passa dessous lui et lui mis un grand coup dans les jambes, ce qui le fit basculer et se vautrer par terre brutalement. Le Doc lui balança d'autres boules de feu mais l'homme-chien n'était pas un amateur et esquiva rapidement ces attaques en se roulant sur un côté. Il se releva aussitôt avec un regard toujours aussi déterminé. Il n'allait pas se laisser faire.
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 730

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Doc   Mar 31 Juil 2018 - 16:42
"Tu crois vraiment pouvoir me stopper ? J'ai les mains libre maintenant, tu as vu ce que je vaux..."

"Évidemment que je peux te stopper. Je le dois ! Je m'en voudrais de laisser un patient souffrant quitter les lieux dans cet état."

On se serait cru dans l'un de ces vieux western. Ils étaient tous les deux là à se dévisager, tournant lentement autour de la table du milieu, celle sur laquelle reposait le quinquet et d’innombrables outils de médecine. Sid n'y faisait pas trop attention, gardant bien les yeux rivés sur Doctor H, qui pouvait très bien utiliser l'un des objets présent sur la table pour faire diversion. Le doberman était prêt à tout, il n'allait pas se laisser avoir. Maintenant qu'il était libre de ses mouvements il n'avait plus de raisons de croire qu'il ne sortirait pas d'ici indemne. Le Magma ne l'avait probablement pas vu véritablement en action et il allait voir que le Chien Fou était un être indomptable qui n'avait pas peur de faire mal pour arriver à ses fins. La liberté était en plus à portée de mains, seulement à quelques pas de là, derrière cette porte devant laquelle se trouvait le grand blond. Ce dernier ralentissait justement le pas alors que les deux bougeaient lentement autour de la table, sans doute voulait-il boucher l'accès à cette porte pour l'empêcher de passer. Celui qui voulait retrouver ses sabre serrait les dents, la paupière inférieure de son œil droit était victime de quelques spasmes qui montrait toute la nervosité du tueur, qui était sans doute prêt à bondir à tout instant.


"Et bien ? Tu te lances ? Je te croyais plus entreprenant."


"Je le suis. Et quand tu t'en rendra compte tu le regrettera."

"Alors, vas-y ! Moi je ne bouge pas de là."

"Tu bouges, sinon c'est moi qui te bouges ! Je te laisses une dernière chance de régler ça sans soucis, après tout tu m'a soigné je peux bien faire ça pour toi khéhéhé héhé !"

"Je ne changerai pas d'avis. Tu ne pourras pas partir."

"Alors tu es foutu ! Kéhéhé !"

Ces mots annonçaient le départ du second acte, le Chien Fou avait attrapé d'un geste vif des ciseaux posés sur la table pour les balancer sur le Magma, ce dernier esquiva sans se douter que le doberman s'approchait de lui pour lui mettre une beigne dans la tête avec un récipient en inox. Il lui mis un coup de pied dans la hanche pour le faire tomber mais le médecin s'accrocha à la table. Il en profita pour attraper un écarteur qu'il lui envoya dans la tronche. Doctor H se redressa rapidement en saisissant une longue serviette qu'il utilisa pour l'enrouler autour du cou de Sid afin de le ramener jusqu'à lui, il fit frapper la tête de l'homme-chien contre la table, celui-ci lui rendit un coup avec son poing mais il vit son autre main, alors posée contre la table se faire planter par un ciseau que venait de choper le blondinet. L'assassin hurla mais donna un coup de boule qui sembla cette fois assez pour sonner son opposant. C'était suffisant pour que le patient en fuite puisse ouvrir la porte mais alors qu'il la traversa elle se referma sur lui violemment, le laissant à moitié dedans, l'autre dehors. Un grand coup de pied était venu frapper la porte pour l'empêcher de sortir complètement.

"PUTAIN !!!! TU ME LES BRISES CONNARD !!"

Cette dernière offensive avait semble-t-il beaucoup agacé le Moojuu, une veine s'était même formée sur sa tempe avant qu'il ne se mette à agir. Puisqu'il était si proche de la porte, il l'attrapa à deux mains, la souleva au point d'en faire casser les paumelles. Bien que Doctor H avait compris ce qui allait se passer, il n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit qu'elle se fracassa sur son crâne avec une violence incroyable. Le tueur avait apparemment réussi son coup car le Magma ne se releva pas, mais pas le temps de s'attarder sur son cas que le Moojuu quitta la pièce pour chercher ses épées. Il regarda dans la salle d'à côté comme le lui avait indiqué le doc' et elles étaient bien là, posés sur une table avec son fourreau. Le sourire réapparu sur le visage du taré, qui accrocha directement son bien à son dos. Maintenant il n'y avait plus qu'à filer d'ici, il n'avait plus rien à faire dans cette baraque. Sid se mit alors à courir dans le domicile du docteur fou, mais cette maison était tout aussi sombre que la pièce dans laquelle ils étaient tout à l'heure. Et puis, elle semblait immense ! Sid n'arrivait pas à en trouver l'issue, il ne trouvait rien, ni porte de sortie ni escalier. Seulement diverses pièces utiles à n'importe quelle maison. Il fini par s'arrêter dans le salon, avec un regard qui trahissait son impatience. Pas de portes de sortie ? Il allait s'en trouver une ! Les fenêtres, toutes fermés ou entrouvertes pouvaient être son issue. Il ouvrit la plus grande et...

"Mais... Qu'est-ce que... ?!"

"Surpris, hein ? Je t'avais dis que tu ne pourrais pas partir."

Lui dit Doctor H dans son dos, qui avait fini par le rattraper et se tenait le nez, rouge de sang. L'étonnement se lisait sur le visage de Sid, non pas devant cette vue magnifique qui s'offrait à lui mais parce qu'il ne s'attendait pas à voir qu'ils étaient en hauteur, tellement haut dans le ciel qu'on pouvait rencontrer quelques oiseaux, mais surtout qu'on ne voyait même pas les pieds de cette structure qui ressemblait un peu à la tour de Karine sur Terre, sauf qu'elle était beaucoup plus large pour pouvoir maintenir une si grande habitation. Pourtant, le Chien Fou reprit son sourire...

"Kéhéhé héhé héhé !! T'as vraiment mis les moyens pour que personne ne s'échappe d'ici. Kéhéhé héhé !!"

"Qu'est-ce qui te fais rire ?"

"Tu crois vraiment que ça, ça va m'arrêter ?"

"Quoi ? Mais qu'est-ce que tu... Attends, qu'as-tu l'intention de..."

"KIIIIHAHA HAHA HAHA HAHA !! HOHO HOHO !! KAHAHA HAHA HAHA !!!!"

Sid se mis accroupis sur le rebord de la fenêtre... Et sauta dans le vide ! Doctor H n'en revenait pas ! Il avait véritablement affaire à un fou ! Le doberman tomba droit sans savoir ce qu'il y avait en bas, mais pour ne pas trop se précipiter il planta son arme dans la longue colonne qui tenait la baraque du docteur Magma afin de ralentir sa chute. Il resta ainsi jusqu'à pouvoir distinguer ce qu'il y avait plus bas. Rien d'alarmant, heureusement ! Il était toujours sur Dark, dans les montagnes. Mais ce truc là il fallait le trouver, c'était pas évident au milieu des montagnes. Bref, Sid Zikerbana quitta cet endroit. Il était libre, pour le meilleur mais surtout pour le pire !
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Doc   
 
Doc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dark :: Montagnes ténébreuses-