Partagez | 
 

 Prèt du lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

MessageSujet: Re: Prèt du lycée   Mar 5 Mai 2009 - 17:53
Comme un goût amer dans l’atmosphère… C’était le résultat d’une guerre, qui, si elle débutait, n’aurait aucune fin. Les humains sont les seuls qui peuvent battre, au final, le monstre. Faudrait-il déjà qu’ils apprennent à trouver ce qui l’extériorisa. Mais seul, pour le moment, un monstre peu en tuer un autre… Ainsi les humains sont en bas de l’arbre et se font écraser comme de vulgaires vermines. Ils ne représentent rien face à ces êtres issu d’une tout autre morphologie. Comme une mutation de cellules, originaire d’ailleurs, mais certainement pas d’ici. Elle revenait à son état de tueuse, elle qui possédait en général un calme plat. Ce n’était plus la même personne. C’était cette tragédie sadique qui la regagnait pour éliminer autrui.

Peu importe qui ils sont, peu importe, d’où ils viennent, peu importe s’ils ont une famille ou pas. Puis ce qu’ils n’ont aucune importance à ses yeux, tout comme elle représente un monstre pour eux. LE monstre qui avait décimé la population à l’époque. Qui avait tué ses semblables, ces gamins éphémères qui avaient été eux aussi utilisé comme cobaye. Mais aussi utiliser pour la tuer. A ses yeux, elle ne comprenait pas comment les autre androïde de racine humaine croyait que le fondateur pouvait être leur père. Un père ? Il se servait plutôt d’eux comme des marionnettes… Vu qu’il était même venu à transformer sa propre fille en monstre. Mariko, la création aux diverses vecteurs, celle qui était apparu après Lilium. Il parait qu’elle était beaucoup plus réussite. C’était une gamine en fauteuil roulant, possédant une infinité de vecteurs et qui était monté comme une poupée. Quand on lui arrachait un membre, elle le perdait comme s’il se déboitait.

C’est aussi comme ça on acquit le pouvoir. Bien que le cyborg aux cheveux roses ne soit pas la dernière des perfections, à cause de son corps aussi vulnérable qu’un humain, elle est cependant intouchable aux armes à feu, lors d’un combat. De plus, elle est capable de se protéger de toute décharge d’énergie grâce à ses vecteurs. Ce qui fait d’elle une très bonne alliée de défensive. Il faut faire des pieds et des mains pour l’atteindre. Cependant, comme elle est aussi faible physiquement qu’une humaine, si elle faille, on risque de lui faire très mal. Mis à part les balles, même s’ils trouent son corps, comme ce ne fera que traverser sa peau, ça ne la tuera pas. De plus que la régénération de petites blessures comme ça est inclus dans son système. Breffons. Le plus important est la survie constante du sujet…

Regagnant donc les abords du toit ou d’autres hommes qu’elle allait tuer étaient arrivé, le borgne répondant au nom de Wabisuke les protégea et se fit donc éclater le bras gauche. Lilium ne comprit pas tout de suite se geste, mais il n’avait pas peur du feu. Cependant le mafioso avec le cigare dans la bouche venait de ramener son cul alors que l’androïde était en plein nettoyage. Après qu’Emerl eu parlé, il raconta à son tour un bout de ce qu’il savait. Comme quoi il avait connu le General Robotnik qu’Emerl en disait son propre créateur. Et cet animal que le gizoid renfermait en lui… Tout cela était bien étrange, lui qui avait l’air juste innocent et protecteur. Apparemment ils étaient tout les deux liée d’une certaine manière. Elle avait l’impression d’avoir déjà vu la gueule de mafiosos à l’autre homme quelque part… Mais comment cela pouvait-il être possible ? Cela fait des siècles… Et pourtant ce mec semblait en savoir beaucoup.

Voyant qu’il repartait en hélicoptère, elle grinça des dents. Si elle n’avait pas eu l’intuition qu’ils se reverraient, elle aurait déjà attrapée le transport et l’aurait fait redescendre. Revenant à ses moutons, elle se tourna vers Wabisuke qui lui avait débité une phrase comme une connerie à la minute. Elle lui mit un coup de poing dans le visage, d’un coup, imprévisible, mais pas très fort, juste assez pour le faire basculer. Déjà qu’il avait l’air d’un géant… Puis elle s’approcha de lui, calmement, mais la colère semblait planer autour d’elle. Elle le regarda de haut, soulever à nouveau par deux de ses armes transparente.

- Pourquoi faut-il toujours que d’autre s’en mêle ? … Je ne veux pas tuer des gens inutilement… Ta mort ne me servirait pas… La mort de ses humains incorrigibles cependant… Apaiserait ma soif de sang… Va-t-en, ce sera tout à fait convenable. Dit-elle en tournant sa tête vers les hommes ayant été protégés, derrière ce dernier, marquant un temps de pause avant de reprendre en guise de dernière phrase : Mais si jamais… tu te remets en travers de mon chemin… je serais dans l’obligation de t’éliminer.


Son visage teinté du noir reflet de la nuit, laissant juste ses yeux mitrailleurs de la couleur du rouge septembre. Un homme dans son dos voulu lui transpercer le dos, cependant sa tête se coupa en deux horizontalement, une trace de main laisser par un de ses vecteurs sur son habit noir. Ce qui faisait bien ressortir la couleur du sang. La chemise de laboratoire que portait la jeune femme était toute déchirée et tâché, du sang gouttant toujours sur celle-ci. D’un mouvement gracieux, celle-ci tomba au sol. Ses longs cheveux couleur fleur de cerisier recouvrant son corps, elle se laissa propulser dans les airs du côté de l’assembler d’homme avec leur espèces de bouclier qui attendaient serrer les uns contre les autres. Elle se laissa tomber juste en face d’eux. Les quatre premier devant elle n’avaient déjà plus de tête. La marre de sang commençait a nouveau à se reformer. Elle fonçait dans la foule, les hommes tentaient de l’atteindre. Elle c’était enfoncer dans cette foule dense qui tentait de fuir pour la majorité, mais qui se faisait tous rattraper par la mort. Tranchant leurs jambes, les faisant languir comme des rats. Mais tout ce passait si soudainement… Est-ce que quelqu’un allait venir l’affronter pour sauver la vie de ces militants ?
Emerl
avatar
Cyborg
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2008
Nombre de messages : 1051
Bon ou mauvais ? : aux ordres de mon maitre
Zénies : 1450

Techniques
Techniques illimitées : Flammes du Gizoid, Libération 2, libération partielle
Techniques 3/combat : Gizoid libération totale, libération inversée
Techniques 1/combat : Ultra libération, Blue archangel

MessageSujet: Re: Prèt du lycée   Mar 5 Mai 2009 - 22:16
La fille se libéra,emerl ne put la tenir en vérité que quelques instants.La jeune fille à la longue chevelure repartit vers des soldats armés de boucliers et s'engouffra dans la foule.Elle risquait de faire un sacré carnage si on ne l'arrétait pas en vitesse.Ce que wabisuke disait était vrai,les fortsdevaient protéger les faibles et selon lui,eux trois qui étaient bien plus forts que les ètres humains avaient pour devoir de les protéger eux et leur faiblesse,ce n'était pas vraiment ce que faisait la fille à la longue chevelure rose,au contraire elle les détruisait,les tuait mais sans plaisir apparent,elle semblait le faire car elle croyait qu'il s'agissait de son devoir.Emerl était attristé par le fait de voir un ètre avec tant de haine dans le coeur,elle était comme le gizoid,guidé par la colère,le sentiment de vengeance.Le petit robot la comprenait,si il avait du rester seul il serait entré en osmose parfaite avec le dragon bleu et aurait tout détruit.Cependant le gizoid semblait adouci du fait d'ètre en cohabitation avec emerl dans le mème corps.Le petit ètre de métal ne porta pas d'attention à wabisuke,il était obsédé par un seul sentiment,il voulait sauver les humains mais également sauvé la fille et il devait y arriver pour protéger la planète de timbo mais également la planète de gérald robotnik.Emerl suivit donc la jeune fille qui semblait motivé pour tuer des humains.Lorsqu'il arriva dans la foule,il ne vit que du sang et des humains en miettes avec au milieu cette fille ou plutot ce démon.Emerl sentit alors une grande colère monter en lui mais à la fois une grande compassion.Il ressera sa poigne sur le manche de son épée.

Dans l'esprit d'emerl,le gizoid s'éveillait.Le petit robot conversait avec le dragon azur,il lui faisait confiance.En fait il était guidé par la colère,il ne savait pas pourquoi mais il n'avait aucune envie de tuer la jeune fille amis plutot de l'aider mais d'un autre coté,il ne pouvait laisser la mort de ces pauvres gens impunis.En regardant les cadavres atrocement mutilés,il pensa à la tristesse des proches de ces pauvres humains,si son corps de métal avait pu pleurer alors il l'aurait fait mais les pluers de son esprit étaient là,ils allaient entrer en contact avec quatre millénaires de souffrance et le phénomène qui avait eut lieu lors du combat contre enolc allait se répéter.Le réveil non pas du gizoid mais leur haine,leur colère.Emerl l'avait compris lors des trois jours passés dans les ténèbres de la planète magma,le seule clé qui lui permettait d'utiliser les pouvoirs du gizoid,c'était ce déferlement de haine et de colère.Derrière cette apparente désinvolture,le dragon bleu était donc triste,lui aussi avait des souvenirs liés à magma mais aussi aux nocturnus.Le gizoid et emerl se communiquèrent alors leur souffrance commune et le début du désastre commença.

En effet,toute la frèle envelloppe de métal s'entoura d'un puissant halo bleu nuit,à la limite du noir.Une sorte de cocon noir envellopa alors entièrement le petit robot.La puissance d'emerl grandissait,grandissait.Le cocon noir disparut alors dans une colonne d'énergie bleu suivie d'un immense tourbillon.Pendant quelques instants,,on put distinguer très nettement dans le ciel un immense dragon bleu foncé.Il s'agissait du gizoid,dragon azur.Le dragon poussa un hurlement monstreux qui n'avait absolument rien d'humain,un cri qui mélait à la fois haine et chagrin,colère et souffrance.Puis le dragon se dispersa en petits confettis bleus qui rentrèrrent alors tous dans le corps de métal,il y eut alors une explosion importante et les cadavres furent propulsés au loin par le vent.Le dragon azur était réveillé et quelques changements étaient notables chez emerl,ses yeux ainsi que la pierre sur sa corne était maintenant d'un bleu si sombre qu'on pouvait le confondre avec le noir.Le petit robot était également entouré d'une puissante aura sombre.Le gizoid prit alors la parole d'une voix forte et malsaine.

-"Vois faible créature,vois notre pouvoir,le pouvoir du dragon azur et d'emerl.Vois l'osmose de deux souffrances différentes mais tout aussi grandes.Vois ce que tu as réveillé et meurt en enterrant ta haine pathétique.Ta haine ne vaut mème pas la moitié des souffrances que j'ai enduré.Oui la mémoire me revient!J'ai servi de cobaye à toutes les expériences de l'empereur ix et du clan nocturnus!"

Puis,le petit robot marqua un blanc dans son discours et fixa le ciel avant de reprendre la parole ou plutot d'hurler quelques paroles.

-"VOIS IX LE MONSTRE QUE TU AS CREE SERA EGALEMENT TON BOURREAU!OU QUE TU SOIS JE TE TROUVERAI ET JE TE FERAI SOUFFRIR TU PAIERAS TOUS TES CRIMES!"

Après,ces quelques mots,le gizoid fixa la jeune fille,il n'avait pas l'intention d'attendre que cette dernière réagisse,il allait prendre l'initiative.Le gizoid leva son imposante épée,elle était entouré d'une aura bleue et il donna un vif coup dans l'air.Mais ce coup ne fut pas anodin,en effet,une lame d'énergie azurée fonçait vers la jeune fille.Il avait l'intention de venger ses pauvres humains et il allait le faire avec toute cette haine et cette tristesse dont il tirait de la force,beaucoup mème énormément de force.
Invité

MessageSujet: Re: Prèt du lycée   Jeu 7 Mai 2009 - 22:24
* Les autres anomalies sont-elles donc toutes dépourvue d'intelligence ? *

Wabisuke pensait cela alors qu'il venait de détruire l'attaque du robot avec sa main grâce à sa destruction de points, l'attaque disparut dans les aires et Wabisuke sortis finalement son katana.

" Abrutie de robot dépourvue de cervelle ! remballe la bestiole qui est en toi ! "

hurla Wabisuke visiblement en colère. Son oeil qui étais autrefois couvert d'un bandage brillait légèrement, l'anomalie borgne allait se battre pour de vraie

" Deux mains invisible protége cette fille, si elle avait ne serait-ce que dévié de quelque millimètre ton attaque, ou si elle l'avait simplement esquivé, combien pense-tu que tu aurais tué de ces hommes ! barre toi avant de faire d'autre connerie plus grosse que celle de cette fille ! "

Wabisuke dégaina son arme et fonça vers la fille, esquivant les deux bras grâce à sa prédiction amélioré, il forcait sur son oeil uniquement pour approcher le plus vite histoire d'empêcher les hommes de mourir.
Arrivé à la hauteur de Lillium il agrippa son poignet et grâce à la force magnétique de son implant il envoya valsé la fille le plus loin possible des hommes.
Son oeil cessait de briller, de retour à la normale.

" Deux mains invisible d'une porté de 20 mètre au maximum, l'oeil des origines reste extrêmement pratique malgré le fait qu'il me pompe toute mon énergie. "

il soupira et reprit

" Si tu accepte de partire et de laisser la vie à ces humains, je t'en serais reconnaissant, mais si tu t'approche à nouveau d'eux, je te tuerais. "

Il attendais la réaction de la fille, il ne voulait pas ce battre, mais si elle faisait un pas de plus en diréction des humains, il la tuerais, il ce chargerait aussi du robot si il n'arrivait pas à freiner son éspèce de dragon interne, bien qu'il ne savait pas comment si prendre vu que sa prédiction amélioré ne fonctionnerais qu'une fois.

* au pire je mourrais pour laisser la place à l’un des six autres.*
Invité

MessageSujet: Re: Prèt du lycée   Lun 11 Mai 2009 - 17:18
( Elle possède quatre vecteur pas deux. De plus on ne sait pas exactement la porter de ses bras puis ce qu’elle peut les multiplier. ^^)