Partagez | 
 

 Errance incertaine . [ Privé ] .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Soru Fujihara
avatar
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 22/09/2009
Nombre de messages : 10
Bon ou mauvais ? : Mentalement instable .

MessageSujet: Errance incertaine . [ Privé ] .   Lun 28 Sep 2009 - 19:42
Le paysage était de glace, la température non-loin d’être polaire. Cachée dans l’ombre d’une grotte enneigée, une jeune femme reposait là, à l’abri d’une violente tempête de grêlons. Ses yeux clos reflétaient la fatigue qui l’habitait, dessinant sous ses paupières de longues marques violacées. Son corps, quant à lui, s’étendait contre la roche gelée, frêle et pâle, sous les lueurs du crépuscule hivernal.

Au-dehors de cet antre sombrement dissimulée aux yeux du monde régnait le calme et l’hostilité ; un long lac givré s’étendait sur des centaines de kilomètres, défiant les lois de la nature, et la région qui l’entourait était comme paralysée ; au loin se dressaient quelques dunes de poudre blanche, et dans cet endroit nul ne semblait habiter. Il n’y avait qu’elle, dormant dans ce lieu ensommeillé, où le temps semblait depuis longtemps s’être arrêté.

Les minutes passèrent, les heures s’écoulèrent... bientôt les aurores s’élevèrent, et un fin rayon de soleil perça les sombres nuages pour venir éclairer cette singulière contrée. Cet éclat soudain, parvenu jusqu’au creux rocailleux, éveilla doucement l’esprit de l’être endormi.

Dans le plus grand silence, elle se redressa, recouvrant hâtivement ses facultés et l’usage de ses cinq sens. Elle vérifia que son couteau fétiche était toujours à sa place, sournoisement recelé sous sa chaussure gauche, et s’avança dans le froid imperturbable des environs. Une brise austère lui giflait le visage, rougissant sa peau hâve et ralentissant sa cadence ; elle se posa bientôt dans la neige, le souffle coupé, les jambes engourdies, le regard épuisé.

Les heures se consumèrent, une à une, et elle sentit ses forces l’abandonner peu à peu ; elle se découragea de revenir à l’antre et s’allongea à même le sol, imprimant ses formes dans la neige fondant.

Comment en était-elle arrivée là ? Il fallait bien être elle pour venir jusqu’ici provoquer les codes ; elle avait ainsi la tranquillité, et il lui paraissait que ce serait jamais le seul endroit au monde où elle pourrait exprimer sa pensée sans que quiconque ne la jugea ou ne l’en détourna.

Toute cette vie, anéantie... trouverait-elle jamais quelqu’un comme elle ? Elle errait depuis bien trop longtemps maintenant, s’éloignant peu à peu de la population, s’isolant. Elle ne perdait seulement pas espoir de discerner un but suffisamment honorable autre que la vengeance. Car, au fond, la vengeance n’était que mépris – elle savait que celle-ci ne lui apporterait rien, et que jamais elle ne l’accomplirait, mais sa visée pouvait être tout autre ; elle en était certaine.

Dans un ultime effort, elle se releva. Il en fallut de peu – sa conscience frappa tout son être et, à ce moment, elle sut qu’une seconde de plus et son autre « elle » aurait pris le contrôle de la situation. Et il en était hors de question, elle jugeait qu’« elle » avait assez fait de mal autour d’elle pour le moment ; il lui arrivait souvent ainsi de se demander si elle serait un jour libérée de cette présence qu’elle côtoyait chaque jour, chaque nuit, depuis ces quelques confuses années. Ce devait changer.

Animée d’une volonté nouvelle, elle se traîna, laissant quelques marques indélébiles, et s’élança à une vitesse incroyablement fragile. Après avoir parcouru la moitié du chemin menant à la ville, Soru sentit « quelqu’un » s’approcher ; aussitôt, elle s’immobilisa, perdant pieds par manque d’énergie, et immédiatement chercha la source de cette énergie.

Le plus insolite était que celle-ci ne lui était pas entièrement étrangère – bien qu’elle ne lui soit pas non plus familière. Il lui sembla que ces images, ces sensations, remontaient à loin. Sans être certaine de ce qu’elle avançait, elle espérait secrètement que ce fut quelqu’un avec qui elle se fut bien entendu ; elle n’avait plus la force de se battre pour l’instant, à moins que cette décision ne fût obligatoire à sa survie.

La jeune femme défroissa son short en jean, tira sur son chemisier blanc et, la main droite sur les hanches, attendit patiemment que l’être repéré se dévoile.
Genesis
avatar
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/09/2009
Nombre de messages : 12

MessageSujet: Re: Errance incertaine . [ Privé ] .   Mar 29 Sep 2009 - 7:13
[HS : Bon vais faire de mon mieux mais essayer de faire mieux que ca c’est du suicide xD]

Un homme se tient au loin, les traces de pas s’efface petit a petit au fur et a mesure que la neige recouvre le sol. Il neige en abondance, pourtant il n’est pas encore la saison … Le souffle haletant il marche sans s’arrêté dans la même direction toujours la tête droit devant, le cou rentré dans sa combinaison rouge sang. On peut voir les terriers des lapins ou des autres mammifères qui y résident. La couche de neige qui la recouvre forme un fin duvet de rosé lorsque le soleil vient frapper sur leurs petits nids douillés. Le soleil se lève mais la température semble quand a elle ne pas changer, il fait toujours aussi froid. Dans le ciel on peut observer un arc-en-ciel formé par la neige qui tombé et le rayonnement du soleil.

Une fumée se dégage de son visage, le peu de chaleur encore dans son corps s’évapore dans l’air. Les mains froides et le bout des doigts gelée, il commence a succombé, le sommeil commence a l’emportée, il vacille légèrement, sa vison se voile. Il décide de s’arrêté sur une multitude de roches émergés, le verglas qui la recouvre forme une couche de glace collante. Avant de s’assoir, il regroupe le peu de force qui lui reste et décide de caser la plage de verglas qui la recouvre. D’un coup sec, il fragilise la structure et enlève les morceaux restants.

Il s’assoie et lève les yeux au ciel, il remet en cause ce pourquoi il décida de poursuivre ca route après sa défaite, a-t-elle vraiment existée ? Les yeux au ciel, il fut ébloui par une lumière qu’il qualifie de divine et voit parmi ce rayon de soleil, le visage de celle qui lui permet d’avancer. IL se leva doucement et dans ces yeux ont pouvais voir que la détermination qui l’envouter était inébranlable. Il continua donc ca route en quête du don éternel, la brise glacée, frappait son visage, une douleur supportable pour le jeune guerrier …

La vengeance guide ces pas et la haine est son messager. Arrivée devant un grand lac, le soleil de retour depuis déjà plusieurs minutes illuminée le lac, on pouvait voir un très jolie reflet azure qui m’était en valeur c’est yeux. Soudain près du lac, il vit une présence, il émit un léger sourire et continua d’avancer sans se cacher de cette ennemi, car il la connaissait bien …

Elle l’avait ressentit, elle avait perçu sont énergie mais se souvenait-elle de lui ? Sûrement, il est la cause de tous ces problèmes depuis le commencement. Elle se retourna de son petit corps fébrile et fragiliser et le regarder. Toujours avec le même regard, toujours le même depuis cette nuit ou il l’a trouvé. Elle se mit en position d’attaque. Il se mit à quelques mètres d’elle et la regarda.

- Ne trouve tu pas ces retrouvailles émouvante ? Comment va ton père et ta mère ? Ah oui, j’oubliais ils sont mort tous les deux, tuer de ma propre main …

Le combat avait déjà commençais, les deux guerriers s’évalués, pas encore par le frottement des lames, mais par les paroles. Il fit quelques postions avec ces mains, et se mit en position de karaté, pourquoi cela ?

- Heureusement pour moi, j’ai mon épée, je vais d'abord t’affronter a main nue mais je ne pense pas avoir a m'inquiété tu n’a pas du changer depuis que j’ai rasé ton petit village ninja …

Avec un sourire aux lèvres presque provocateur il attendait calmement, que son ennemis, réagisse et on ne sais pas pourquoi mais le combat allait normalement bientôt commençais …
Majin Végéta
avatar
Administrateur
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007
Nombre de messages : 7947
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! Tu vas goûter ma puissance suprême !
Zénies : 1335 (+840 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Déplacement instantané // Atomic Blust
Techniques 3/combat : Final Flash // Big Bang Attack
Techniques 1/combat : Rage Kanasiène (Laser de Kanasa)

MessageSujet: Re: Errance incertaine . [ Privé ] .   Mar 29 Sep 2009 - 21:20
(Au fait, comment es-tu passé de Kanasa à ici ? Je ne vois pas de sujet à ton nom dans la base de lancement de la Terre)





Transformation :SSJ1,SSJ2,SSJ3,SSJ Blue
Energie dans l'épée / Vol
Objets : Hyper Sword, 1 sabre, 1 carte passe, 2 senzus, 1 Carte passe espace

Roi de Kanasa
Champion du Tournoi de Dösatz N°2
Le combat n'est pas fini tant qu'il me reste un souffle de vie ...
Soru Fujihara
avatar
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 22/09/2009
Nombre de messages : 10
Bon ou mauvais ? : Mentalement instable .

MessageSujet: Re: Errance incertaine . [ Privé ] .   Mer 30 Sep 2009 - 18:49
[ HS ; N'importe quoi Babybeel, il est très bien ton post ! Wink ]


Il apparut soudainement sous les brumes des aurores ; vêtu d’une grande veste rouge écarlate et d’un habit de cuir noir, il contrastait fortement avec l’environnement présent. Ses yeux croisèrent alors les siens ; ils s’écarquillèrent doucement et, en un instant, son regard devint de braise.

Elle ne l’avait plus vu... depuis cette nuit-là... cette fameuse nuit... Diverses sensations la parcoururent aussitôt ; une peur certaine la prit à la gorge, tandis que ses mains et son corps se placèrent agressivement en position d’attaque. Très légèrement, ses doigts hésitèrent un court instant ; quelques souvenirs refirent surface, et la haine prit radicalement le pas sur sa première frayeur.

Il se plaça à quelques mètres d’elle et, provoquant, lui adressa ces quelques paroles :

« Ne trouves-tu pas ces retrouvailles émouvantes ? Comment vont ton père et ta mère ? Ah oui, j’oubliais, ils sont morts tous les deux, tués de ma propre main… »

Une ambiance instigatrice s’installait peu à peu ; les deux adversaires s’évaluèrent tout deux du regard. Génésis adopta une technique de karaté. La jeune femme en fut étonnée ; elle savait qu’il possédait des armes, trois précisément, alors pourquoi prenait-il la peine de l’affronter à mains nues ? Celui-ci, comme si il lisait dans ses pensées, lui apporta presque spontanément la réponse.

« Heureusement pour moi, j’ai mon épée, je vais d'abord t’affronter à mains nues, mais je ne pense pas avoir à m'inquiéter, tu n’as pas du changer depuis que j’ai rasé ton petit village ninja… »

Un sourire sournois éclaira son visage. Cependant, Soru semblait toujours très calme ; mais au fond, à ce moment précis, elle bouillait de colère. Elle ne voulait que sa destruction, pure et simple. Rapide si il y en avait la possibilité ; le froid engourdissait ses jambes plus vite qu’elle ne l’aurait voulu, et elle craignait que cette brise hivernale ne la paralyse.

Elle s’élança imprudemment vers son adversaire, impérieuse, mais fut frappée par une vision. Une vision qui remontait à loin ; une vision qui concernait le commencement de tout.

~ Flash-Back ~


Les derniers rayons du soleil filtraient à l’horizon ; le ciel s’assombrissait à vue d’œil. Une petite fille admirait les étoiles, du haut de son refuge préféré ; il s’agissait d’un grand arbre dont la robustesse faiblissait avec l’âge, et la fillette aimait s’y percher lorsque l’occupation des grandes personnes de son village était à son comble. Et, en effet, ce soir-là, une fête devait avoir lieu à Yuka. On célèbrerait les Panathénées, important évènement religieux, et les préparatifs étaient divers et multiples, suffisamment pour que nul n’ait remarqué son inopinée disparition.

La petite demoiselle se plaisait alors à rêvasser à l’avenir ; comment serait-elle plus tard ? que ferait-elle ? Elle songeait à sa famille future ; un jour elle se marierait, et ils feraient tous une grande fête dans son village : il y aurait sa mère, son père, sa sœur aussi, et bien sûr son mari, ainsi que la petite centaine d’habitant qu’elle considérait enfantinement comme de sa propre famille. A ces pensées, un tendre sourire se dessina sur son visage encore poupin.

Soudain, la fillette entendit des cris. Peu à peu, les hurlements se multiplièrent, la tension augmenta. Prise de panique, elle descendit agilement de son abri et se retrouva face à un inconnu dont les épées étaient souillées de sang ; lui.

~ Flash-Back ~


La jeune femme s’arrêta dans son élan et, prise d’une importante douleur crânienne, s’accroupit avant de se plier en deux dans un bref gémissement.

« Génésis... Enfoiré... »

Elle ne pouvait abandonner. Elle l’avait enfin retrouvé, lui, le responsable de l’anéantissement de sa vie. Elle ne pouvait pas « lui » laisser prendre le contrôle, pas maintenant ; cela ne ferait que prouver à son opposant qu’elle n’avait pas évolué, que sa schizophrénie pouvait toujours et encore prendre le dessus. Elle ne pouvait se le permettre.

Son rival, pourvu d’une attitude contestatrice, la fixait avec cruauté. Toujours ce même regard... le même regard que cette nuit-là.

Elle se releva lentement, reprit une position offensive, et s’élança vers lui ; enfin, le combat commença.
Wolf
avatar
Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/07/2009
Nombre de messages : 96
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Rayos Desgarradores//Zarpa del Lobo//Obscura Kamehameha
Techniques 3/combat : Jaurìa De Lobos//Doble Obscura Kamehameha
Techniques 1/combat : El Emperador de los Lobos

MessageSujet: Re: Errance incertaine . [ Privé ] .   Mer 30 Sep 2009 - 19:06
Le sayan avait donc décidé de quitter la ville de Satan City , tuer des terriens et détruire la ville l'avait lasser ... Il voulait passer à autre chose et ses épées maudites semblaient le contrôler encore un peu . A cause d'elles , le sayan avait rejoint l'alliance maléfique et avait été entrainé dans une aventure des plus périlleuses ... Mais , le sayan ne semblait pas s'en plaindre et se dirigeait à présent fièrement vers le lac gelé , cheveux aux vents et moteur poussé au maximum . Il faisait beau , le soleil semblait être à son zénith et le temps ne semblait pas montrer qu'une attaque maléfique était en train de se dérouler . Les oiseaux chantaient , le vent venait caresser les feuilles des arbres et quelques personnes semblaient se balader plusieurs kilomètres plus loin . Plus le sayan s'éloignait de la ville qu'il avait quitter , plus il voyait des couples et des gens heureux . Plus il s'éloignait et plus il voyait de personnes calmes , heureuses et souriantes , comme si la Terre n'était pas en danger . Ils allaient surement finir par le remarquer mais apparemment , ils ne se doutaient encore de rien ... Mais c'était si difficile de croire que la Terre allait surement bientôt être détruite , il y avait de si beaux paysages par ici que personne ne pourrait prédire la destruction de ces si beaux endroits . Des fleurs aux couleurs magnifiques ornaient les champs et les bords de routes qui se trouvaient sur le chemin du sayan , le ciel bleu se reflétait sur l'eau d'un petit lac éclairé par le soleil , des montagnes enneigées venaient transpercer les nuages à l'aide de leurs sommets et pleins d'autres paysages se trouvaient aux alentours de Satan City ... Au fond de lui , Wolf ne voulait pas détruire cette planète , ce qu'il voulait c'était se venger mais il devait obéir aux ordres de Majin Végéta pour l'accomplir ... Quelle merde ... Le sayan soupira alors et , pour aller plus vite , emprunta l'autoroute en direction du lieux le plus proche du lac gelé .

Il entra donc sur l'autoroute , plusieurs centaines de voitures roulaient ici . Wolf fit quelques roues avant de prendre encore plus de vitesse et évita quelques voitures pour se rendre au lac gelé . Il doubla une voiture ici , une voiture là et ainsi de suite . Il ne savait pas vraiment où il était mais il suivait les panneaux qui lui indiquaient précisément son chemin . Il repensait aussi aux derniers évènements qu'il avait vécu ces derniers temps . Il fit une brève réflexion sur cela et se demandait comment il avait pût faire un tel choix , pourquoi avait il rejoint l'alliance maléfique ? Seulement par vengeance ? Non ... Il se souvint alors qu'il avait rejoint le château de Majin Végéta après avoir acheter ses deux épées à l'armurerie . Avait elle un lien avec le maléfice qui hantait l'aura et le caractère de Wolf ? Le sayan y avait réfléchit et pensait avoir raison . Ces à ce moment là qu'une sorte de rêve eût lieux dans les pensées du sayan . En fait , Wolf ne voyait personne mais il entendait étrangement une voix dans sa tête et fût légèrement déstabilisé . Il loupa même sa sortie d'autoroute ... Il ne le remarqua pas tout de suite et fit plus attention à la voix qui lui parlait ... :

" Ah t'as enfin capter hein ? "

" Capter quoi ? "

" Fait pas comme si tu comprenais pas ... Je suis l'esprit de ton épée , crétin ! "

" Quoi ? Alors c'est toi qui me fait agir comme ça ? !! "

" Nan c'est la voisine ... Bah oui c'est moi abrutis ! Laisse moi faire et tu l'auras ta vengeance ! "

" J'ai pas besoin de toi connard ! Fou moi la paix bordel ! "

Wolf remarqua ensuite qu'il avait loupé sa sortie d'autoroute et fit alors demi-tour . Il était maintenant en sens inverse sur l'autoroute et esquiva tant bien que mal les voitures et camions qui lui fonçaient dessus . Il sortit ensuite de l'autoroute pour rejoindre le lac gelé , il suivit ensuite les autres panneaux et continua tout droit pendant plusieurs minutes . Étrangement , au bout de quelques kilomètres , les rayons du soleil se transformèrent en flocons de neige . Les nuages couvraient le soleil et la route était à présent couverte de verglas et de poudreuse . Les roues de Wolf commençaient à être abimées et ce dernier , par mesure de sécurité , descendit de sa moto et décida de continuer à pieds . Il faisait de plus en plus froid , les pieds de Wolf s'enfonçaient peu à peu dans la poudreuse et le jeune sayan commençait à perdre en puissance ... Intelligemment , le sayan se servit de son aura pour se réchauffer un peu , le froid ne lui faisait à présent plus rien mais , avant d'atteindre le lac gelé , la voix qu'il avait entendu revint lui parler :

" Va pas là bas , je vais gelé et je pourrais plus t'aider ! "

" Ta gueule ... "

Le sayan vit ensuite un panneau gelé , il créât alors une boule de Ki et la rapprocha de la glace qui se trouvait sur le bout de bois . On pouvait y lire : " Bienvenu au Lac Gelé ! " ... Comme si personne ne l'avait remarqué ... Wolf était donc bel et bien arrivé à destination . Les deux auras qu'avait repéré Wolf à Satan City se rapprochaient peu à peu , enfin Wolf s'en rapprochait en tout cas . Les deux personnes semblaient être en positions de combat et leur énergie avait augmentée depuis . Le sayan fit donc quelques pas afin de repérer les deux combattants , il les repéra quelques instants après et camoufla en premier lieux son énergie . Il tentait d'écouter leur conversation et voulait savoir pourquoi ces deux personnes voulaient se battre . Il y avait un homme et une femme , les deux semblaient affaiblis par la température et semblaient se connaitre . Wolf quant à lui , grâce à son aura et son ouïe animale n'avait pas froid et entendait parfaitement leur conversation . L'homme parla de retrouvailles et de meurtre . Il avait apparemment tuer de ses propres mains les parents de la jeune femme , pourquoi ? Le sayan ne le savait pas mais cela ne semblait pas important ... En tout cas pas pour le moment . L'homme se mit ensuite en position de combat style position de défense de Karaté , étrange vu qu'il possédait apparemment une épée ... Voulait il narguer ou tester la jeune femme ? C'était possible , mais bon , quelle importance ? La jeune femme , sans dire un mot , fonça alors vers son adversaire . Étrangement , juste avant d'atteindre son adversaire , elle se stoppa net et tomba au sol . Elle semblait se tenir la tête , qu'avait elle ? Wolf ne le savait pas en tout cas . La jeune femme traita ensuite l'homme d'enfoiré , il se nommait Génésis apparemment . Elle lui fonça ensuite à nouveau dessus mais , à ce moment là , Wolf se mit à réagir . Il fit plusieurs pas et fit apparaitre son énergie au grand jour , déstabilisant surement les deux combattants à qui il faisait face à présent . Il souriait étrangement , pourquoi ? Aucune idée ... Il fit alors quelques pas en direction des deux personnages et prononça quelques mots tout en continuant de marcher et de sourire :

" Ah la vengeance ... Les meurtres ... Tristes évènements liés par un seul sentiment ... La haine ... "

Le sayan fit alors quelques pas vers le deux combattants , il les avait déranger et avait surement fait exprès . Il ne le cachait pas et souriait toujours , il se plaça ensuite devant les deux personnes frileuses et affaiblies . Il reprit alors son discours en retirant sa veste :

" J'espère que j'vous dérange pas trop ? Vous sembliez occupés , n'est ce pas ? ... "

Wolf lança ensuite sa veste en direction de la jeune femme qui semblait la plus affaiblie par la température . Il continua ensuite et fixa Génésis d'un air provocateur mais aussi plein de haine . Cet homme lui rappelait Freezer qui avait tuer tout les membres de son peuple , et bien là , c'était la même chose avec cette jeune femme ... Il comprenait la jeune femme , il avait vécu la même chose et avait ressentit les mêmes sentiments envers cette pourriture de Freezer . Mais que devait il faire maintenant ? Il ne le savait pas ... Ce qui était sur , c'est qu'il n'allait surement pas être très bien accueilli ici ... Mais à vrai dire ... Il s'en foutait complètement ...
Genesis
avatar
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/09/2009
Nombre de messages : 12

MessageSujet: Re: Errance incertaine . [ Privé ] .   Mer 30 Sep 2009 - 21:13

L’homme restait immobile, impassible un simple sourire provocateur était sur son visage. La petite Soru quand a elle, tentait de rester calme, mais ceci n’était qu’une simple illusion, car a l’intérieur d’elle un volcan bouillonne … Mais elle ne veut pas "la" laisser prendre le dessus, pas comme cette nuit la … Cette terrible nuit ou lorsque son esprit a perdue le contrôle, une deuxième Soru s’est crée a l’intérieur même de son esprit, se nouvelle esprit est beaucoup fort, rapide, résistant … Mais elle doit avoir peur de l’utiliser, elle a peur « qu’elle » prenne le dessus … C’est dommage car c’est ca seul échappatoire …

Elle voulu attaquer l’homme, mais la preuve de sa démarche démontre qu’elle est encore perturber par ce qu’il s’est passé il y a de cela déjà plusieurs années. Imprudemment elle couru mais se stoppa lorsqu’elle fit un pas, nette sans bouger, les yeux dilatés à l’ extrême elle semblait choqué comme cette nuit la. Une vision … Sans doute … Les tourments du passé ne disparaisse pas aussi facilement, il ne suffit pas de tourner la page pour que tout s’efface …

"Génésis... Enfoiré..."

Ce fut ces seuls mots, quelques secondes après elle tomba à genou, s’attrapa la tête fermement. Enfoiré, lorsque ce mot sorti de ca bouche l’homme sourit encore plus avec un regard cruel, Ce regard est le même lorsqu’il va tuer ca victime… Avec un contestation sans limite, la jeune femme se remit debout et se lança a l’assaut de l’homme …

*C'est Peine perdue … *

Lorsqu’elle couru, L’homme et elle-même se stoppèrent nette lorsqu’une autre énergie se fit sentir, une grande énergie pour tout dire cette énergie était supérieur a celle de Genesis, cette homme était la et d’une voix grave et dure il dit ces quelques mots …

" Ah la vengeance ... Les meurtres ... Tristes évènements liés par un seul sentiment ... La haine ... "

L’homme leva les yeux au ciel …

*Et un philosophe de plus … Mais qu’est ce que j’ai fait a la déesse pour mérité ca ? C’est pourtant pas la journée des glandus aujourd’hui …*

Un sourire aux lèvres, l’inconnu avait le même sourire que l’homme avant qu’il n’entre sur le terrain, il regardait la femme puis l’homme, il semblait les observer …

" J'espère que j'vous dérange pas trop ? Vous sembliez occupés, n'est ce pas ? ... "

L’inconnu se dirigea vers la femme et lui envoya son manteau pour qu’elle se réchauffe puis il vint au même niveau que Genesis tout deux avait le même regard, ce regard sournois, provocateur, mais surtout remplis de haine. Dans ce simple regard Genesis su qu’il avait plus d’une simple ressemblance entre eux et qu’ils se rencontreraient plus tard …

Le vent glacée passé sous les cheveux des deux combattant masculins, Soru quand a elle était toujours droite avec le manteau sur ces épaules semblait ce réchauffer, ces lèvres avait repris une couleur normale. Genesis les doigts et les mains gelées baissa ca garde, ce passa la main dans les cheveux pour faire tomber une maximum de flocon sur la tête et dit :

"Je n’ai que faire de tes questions, c’est une histoire entre elle et moi, nous avons un veille histoire a terminé, c’a ne te concerne pas "

L’inconnu semblait toujours faire fasse à Genesis, et voulait toujours défendre la jeune femme en détresse …

"Tellement typique, Le beau et jeune chevalier vient libérer la belle jeune femme du méchant dragon
Pff ca me donne envie de vomir …"


Genesis leva les yeux au ciel et se téléporta juste devant Soru, se baissa et tenta un coup de pieds frontale sur la jeune femme, son coup fut arrêté comme il l’avait prédit par le mystérieux homme … Il fit un salto arrière pour arrivée a sa position initiale, il mit la main dans sa poche, les deux adversaires regardèrent attentivement ces mouvements et l’homme en sorti de sous sa veste une petit livre de couleur rouge on pouvait y livre sur la couverture « Loveless » Il ouvrit la page et dit :

"Qu’elle passage vais-je vous lire … Un passage marquant pour notre belle demoiselle, Oh je sais un passage qu’elle a surement du entendre lorsque j’ai tué ces parents de mes propres mains et que tu a assisté impuissante a leur morts, cette nuit la je t’est épargné car j’avais le cœur a cela, si j’avais du appliqué les ordres a la lettre j’aurai dut t’éliminer, tu es encore en vie grâce a moi, n’oublie jamais ca gamine …"

"Les ailes de lumière et d’ombre se déploieront au loin et
Elle nous guidera vers la félicité de son don éternel."


"Que de souvenir n’est ce pas … "
Soru Fujihara
avatar
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 22/09/2009
Nombre de messages : 10
Bon ou mauvais ? : Mentalement instable .

MessageSujet: Re: Errance incertaine . [ Privé ] .   Mar 6 Oct 2009 - 18:34
Ses mains devinrent souples, ses mouvements rapides, elle s’apprêta à frapper ; soudain, elle perçut brusquement une énergie inconnue. Elle s’immobilisa dans son élan, surprise de ne pas l’avoir identifiée plus tôt et de la puissance de celle-ci. Aussitôt, elle fut assaillie de mille questions sans réponses concernant la situation actuelle. Quelle périlleuse affaire... Il ne lui restait plus qu’à prier intérieurement pour que le nouveau venu ne fusse pas venu envenimer la situation.

Les tourments de son passé la quittèrent ainsi plusieurs instants ; elle en oublia presque qu’elle devait être sur ses gardes pour résister à celui qui avait détruit sa vie : Génésis...

L’intrus s’avança enfin, et les deux adversaires purent découvrir le visage de celui qui venait de troubler leur conflit. Un beau jeune homme aux cheveux bruns en bataille apparut entre eux, leur adressant aussitôt quelques paroles :

« Ah la vengeance... Les meurtres... Tristes évènements liés par un seul sentiment... La haine... »

La jeune femme, interloquée par la philosophie de ces seuls mots, n’y répondit rien. Elle se contenta, tout comme son opposant initial, de dévisager son attitude anticonformiste et ses yeux tout à fait transcendants. Le jeune homme s’approcha d’eux et, enlevant sa veste, continua de parler devant leur pesant silence :

« J’espère que j'vous dérange pas trop ? Vous sembliez occupés, n'est ce pas ?... »

Son blouson retiré, il l’envoya en direction de la jeune femme ; elle eut alors un regard interrogateur. S’attendait-il à ce qu’elle le prenne ? Son esprit radicalement féministe l’en empêcha ; mais bientôt, une brise glacée survint, et eut raison de son avis. Elle se vêtit hâtivement de celle-ci, observant l’échange qui avait lieu : Génésis et le brun se jaugeaient du regard, mêlant à la fois haine et provocation. L’impression que ses raisons de regarder Génésis ainsi n’étaient pas injustifiées se renforça.

Est-ce qu’ils se connaissaient ? Non, c’était trop improbable. Alors que se passait-il dans l’esprit du jeune homme pour qu’il prenne déjà son parti ? Seul lui semblait le savoir. Enfin, Génésis fit entendre sa voix :

« Je n’ai que faire de tes questions, c’est une histoire entre elle et moi, nous avons une vieille histoire à terminer, ça ne te concerne pas. »

Malgré elle, car son aide lui aurait été bien utile dans cet affront, elle hocha la tête à cette affirmation ; c’était une histoire entre lui et elle, une histoire à laquelle elle ne pouvait mêler quiconque sans risquer quelques dangers. Cependant, l’inconnu ne sembla pas changer de position ; elle devait quand même être prudente, il pouvait retourner sa veste à n’importe quel moment.

Génésis leva alors les yeux au ciel ; elle en était sûre, le combat allait enfin commencer. Comme elle le prévit, il se mit en action : il se téléporta juste devant elle et tenta un coup de pied frontal bien placé. Elle réagit au quart de tour, protégeant maladroitement son visage de ses mains, mais cette attaque fut aussitôt arrêtée par le beau jeune homme. Soru le dévisagea à nouveau ; doucement, elle lui fit un signe de la tête pour le remercier. Son adversaire exécuta un parfait salto-arrière et atterrit, comme à son habitude, comme si de rien n’était. Il plaça alors consciencieusement une main dans sa poche, et en sortit un petit livre – à la surprise générale. Une pointe lui transperça silencieusement le cœur ; ce livre... elle le connaissait... et cette nuit-là... Loveless.

« Quel passage vais-je vous lire… Un passage marquant pour notre belle demoiselle, oh je sais un passage qu’elle a sûrement du entendre lorsque j’ai tué ces parents de mes propres mains et que tu as assisté impuissante à leurs morts, cette nuit-là je t’ais épargnée car j’avais le cœur à cela, si j’avais du appliqué les ordres à la lettre j’aurais du t’éliminer, tu es encore en vie grâce à moi, n’oublie jamais ça gamine… »

Les ailes de lumière et d’ombre se déploieront au loin, et elle nous guidera vers la félicité de son don éternel.


Sa poitrine lui faisait atrocement mal ; elle se retenait, par fierté, de montrer un quelconque sentiment extérieur. Seuls ses yeux traduisaient une puissante souffrance et une haine sans limites. Tous ces visages, tous ces souvenirs... Tous ces cadavres. Son regard devint fixe et elle se perdit dans sa douleur. Son poing se serra bientôt brutalement, et elle fut obligée de l’entraver jusqu’au sang afin qu’il ne parte pas inconsidérément de lui-même ; chaque action comptait à partir de maintenant, elle devait réfléchir à un plan qui l’avantagerait.

« Que de souvenirs n’est-ce pas… »

Non, il était trop tard. Elle explosa à ses paroles ; ç’en était trop. « Elle » n’allait plus tarder à prendre le contrôle. Elle le savait. Mais elle n’y accorda plus aucune attention.

« N’oublie pas... Ton adversaire, c’est moi ! »

Elle s’élança vers lui à une vitesse incroyable, poussée par de malsain sentiments, attrapa agilement son petit couteau et murmura avec rage une formule singulière :

« Asagiri no Shin’ri... »

Elle enchaîna deux signes très rapidement de ses mains, et soudain une brume artificielle les enveloppa. Elle en profita immédiatement pour se jeter sur Génésis de toutes ses forces ; torse contre torse, elle sentit la chair de son bras s’estafilader sous la lame de son couteau et en tira un profond sentiment de plaisir. Génésis riposta immédiatement et elle sentit une longue blessure la scinder, juste en dessous de sa poitrine. Elle n'en attendait pas moins de lui.

Elle ne réagit alors plus, incapable de bouger sur l’instant ; « elle » était peu à peu en train de prendre le contrôle. Elle posa sa main sur cette nouvelle plaie ; aussitôt, elle se couvrit de sang. Le liquide rougeâtre se rependit sur la neige, et le contraste eut quelque chose d’irréel qui la captiva.

Elle croisa alors le regard de Génésis ; toujours le même regard satisfait, cruel. Le sien commença à varier, et se rapprocha dangereusement de « son » regard, de ses yeux translucides et violets...
Wolf
avatar
Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/07/2009
Nombre de messages : 96
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Rayos Desgarradores//Zarpa del Lobo//Obscura Kamehameha
Techniques 3/combat : Jaurìa De Lobos//Doble Obscura Kamehameha
Techniques 1/combat : El Emperador de los Lobos

MessageSujet: Re: Errance incertaine . [ Privé ] .   Mar 6 Oct 2009 - 19:31
Le sayan avait donc fait une simple entrée au Lac Gelé , tellement simple que cela déstabilisa les deux personnes qui semblaient commencer un combat . Qu'avaient ils ? Étaient ce sa puissance qui les déstabilisait ? C'était possible , il était vrai que Wolf était plus fort qu'eux mais en avoir peur à ce point ... Enfin , cela n'a pas d'importance finalement . L'homme avait donc interrompu les préparatifs du combat entre le jeune homme vêtu de rouge et la jeune femme . Il les avait déranger mais il s'en foutait un peu , il avait lancer son manteau à la jeune femme qui semblait se congeler sur place et avait fixer l'homme d'un regard noir et combattif . Voulait il se charger de lui ? C'était possible , après tout il était venu là pour ça . Une légère brise força en tout cas la jeune femme à se vétire du manteau de Wolf , ce dernier sourit légèrement en baissant la tête et la releva ensuite pour fixer l'homme en rouge qui répondit à son entrée surprise . Apparemment il ne voulait pas que Wolf intervienne , affirmant que c'était une histoire entre lui et la jeune femme et qu'il ne devait pas intervenir . Pour qui le prenait il ? Il aurait donc fait tout ce chemin pour être congelé sur place sans combattre ? Et puis quoi encore ... Wolf , d'un ton provocateur , répondit alors au jeune homme qui se tenait devant lui :

" Tss ... Et qu'est ce que j'en ai à foutre , hein ? "

Wolf se fichait de cela en fait , il ne le cachait pas en plus . L'inconnu se frotta ensuite la tête pour enlever le maximum de neige de ses cheveux , il reprit ensuite avec quelques mots adressés à Wolf et à la jeune femme . Il trouvait que la venue de Wolf était banale , l'arrivée d'un beau jeune homme secourant une jolie jeune femme , cela le ferait presque vomir selon lui . Wolf esquissa alors un petit sourire moqueur et répondit à l'homme qui se tenait devant lui :

" Tu me trouves beau ? Arrêtes tu vas me faire rougir ... ! "

L'homme au manteau rouge leva ensuite les yeux au ciel et ne tarda pas à se téléporter juste devant la jeune femme . Malheureusement , son geste était beaucoup trop lent et prévisible ... Wolf l'avait prévu et avait réussit à se déplacer rapidement devant la jeune femme . Pourquoi avait il fait cela ? Je ne le sais pas , je suis que le narrateur après tout , faut pas trop m'en demander ... Le sayan avait donc contré le coup de pied que le terrien au manteau rouge avait tenter d'assener à la jeune femme , l'homme fit alors un salto aérien spectaculaire pour retomber quelques mètres plus loin . Wolf se remit alors en position et fixa son adversaire du jour , il aimait bien la façon de faire de ce type qui avait surement prévu que Wolf allait réagir ainsi . L'homme sortit ensuite un petit livre de sous sa veste et prononça un petit discours . La jeune femme connaissait apparemment ce livre et serra son poing lorsqu'elle entendit un extrait prononcé par son adversaire . Le sayan connaissait lui aussi cet oeuvre , on lui avait blinder la tête avec cela pendant toute son enfance , il trouvait cela débile ... Il en fit donc la remarque :

" Tu crois encore à ces conneries hein ? A ton âge ... T'as pas honte ? Tsss ... "

Le sayan soupira alors . Il trouvait que cela était complètement débile de croire à des débilités pareilles . Wolf plaça ensuite son regard sur la jeune femme et tenta de l'analyser rapidement . Elle était certes très jolie mais quelque chose d'étrange vint perturber Wolf . Deux sortes d'auras la composaient , deux forces mentales différentes . Était ce le résultat d'une fusion comme Gogéta ? Non , les deux auras étaient semblables mais seul leur alignement semblait être différent ... Y avaient ils deux esprits dans ce même corps ? C'était possible et c'était surement cela . Une des deux forces semblait prendre peu à peu le contrôle , cela semblait assez étrange mais la jeune femme semblait changer de caractère . La jeune femme prononça ensuite une incantation . Elle allait utiliser une de ses techniques personnelles , elle allait donc passer à l'attaque . Wolf plaça alors sa main droite sur le manche d'une de ses épées pour passer à l'attaque . Mais , il se stoppa dans son mouvement lorsqu'il vit une épaisse brume apparaitre . C'était la technique de la jeune femme qui faisait effet et apparemment ce n'était pas le sayan qui était visé . Il resta alors fixe , toujours la main sur son manche et tenta de repérer les diverses énergies présentes dans la brume . Il remarqua que la jeune femme avait tenter un assaut sur l'homme au manteau rouge , il ne savait pas vraiment ce qui se passait mais il savait grâce à la baisse de l'énergie de la jeune femme qu'elle avait été touchée . Il ne savait pas où mais en tout cas , la brume se dissipa . Wolf sortit alors son arme de son fourreau et se plaça rapidement devant la jeune femme qui saignait d'en dessous la poitrine . Wolf n'y pouvait pas grand chose mais il prononça quand même quelques mots :

" J'vais prendre le relai ... Et calme toi , << Elle >> prendra le contrôle si tu ne fais pas gaffe ... Au fait ... Appelle moi Wolf "

Wolf fit ensuite face à son adversaire du moment , il tapota ensuite la lame de son arme sur son épaule et se plaça légèrement de profil tout en fixant le jeune homme au manteau rouge . Il tendit ensuite la main vers son adversaire et concentra une dose assez faible (pour lui) dans sa main gauche , il créât alors une boule d'énergie au creux de sa main et , rapidement , il la transforma en rayon d'énergie et l'envoya en direction de son adversaire qui allait surement tenter de contrer cette attaque . Wolf en profita alors pour se placer près de son adversaire et , d'un mouvement verticale de sa lame , tenta de lui assener un violent coup d'épée . Ne sachant même pas si il avait toucher son adversaire , Wolf continua son enchainement et attrapa le pied de l'homme en rouge . Il lança alors son arme en l'air et concentra deux boules d'énergie dans ses mains qu'il envoya à nouveau son forme de rayons en direction de son adversaire . Il dissipa ensuite son attaque et , en tendant le bras en l'air , rattrapa son épée avec sa main droite . Il marcha ensuite lentement en direction de la jeune femme et se plaça à ses cotés en sortant sa deuxième arme de son fourreau . Il la lança alors à la jeune femme en sachant très bien que l'esprit de son épée ne pouvait pas agir à cette température . Il lui dit alors :

" Tien , tu en auras surement bien plus besoin que moi ... "

Le sayan concentra alors une énorme dose d'énergie dans tout son corps et , en repensant à Freezer et au crime qu'il avait commis , il tenta de se transformer en Super Guerrier en tentant de contrôler sa haine . Il voulait réussir et allait le faire , pour sa fierté et pour venger son peuple un jour ou l'autre . Cela l'aidera ensuite surement à aider Majin Végéta dans ses plans , cela l'aiderait aussi surement à progresser ... Il concentra alors toute son énergie en lui , sa haine le submergeât d'un coup et son aura ainsi que ses cheveux commençaient à clignoter . Une couleur jaune remplaçait peu à peu la couleur noire de ses cheveux et une aura jaune l'entourait de plus en plus . Il fit alors exploser son énergie et se transforma en Super Guerrier de Niveau 1 . Il était fier de lui mais ne le montra pas réellement . Il eût un simple petit sourire et fit un signe de la main à son adversaire , du moins en direction de la zone où il avait aperçu son adversaire pour la dernière fois . Il le narguait ...

" Allez vient ! "

Il se tourna ensuite légèrement vers la jeune femme et dit :

" Fait gaffe ... "
Genesis
avatar
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/09/2009
Nombre de messages : 12

MessageSujet: Re: Errance incertaine . [ Privé ] .   Lun 12 Oct 2009 - 18:33
Soru commençais a flanché et l’homme n’attendait que ca, il voulait la voir dans tout ces état, et « la » voir prendre le contrôle. C’était comme un spectacle, tous les comédiens étaient là et il ne manquait plus que le final orquestré par la ravissante Soru, dans le plus grand rôle de sa vie ! Ou plutôt la fin de sa vie, vu que si « elle » prend le contrôle, elle ne la laissera sans doute plus jamais reprendre le dessus.

« N’oublie pas... Ton adversaire, c’est moi ! »

Il émit un petit rire sadique comme a son habitude et à peine eut-il le temps de montré dans son regard que c’était ce qu’il attendait elle fonça une vitesse folle sur lui et a l’aide de quelques signes exécuta une technique nouvelle intitulé :

« Asagiri no Shin’ri... »

Un nuage ou une brume enveloppa l’homme qui resta d’un naturelle calme et attendais que la femme l’attaque, elle ne se fit pas attendre, car quelques secondes plus tard, l’homme sentit un coup de couteau léger sur le bras, il ne lui fallut pas plus de temps pour qu’il réagisse et attaque la jeune femme de plat de la main, cette attaque mineur et a l’aveugle, causa des dégâts mineurs dans les deux camps, le bras un peu égratigné sur lequel le sang coulait, et la poitrine de la femme dont le Tee-shirt été désormais fendu a cette endroit ou coulée un peu de sang.

Encore face a face la jeune femme semblait incapable de bouger son âme changer peu a peu elle prenait le contrôle, elle mit la main sur sa poitrine. Le sang de la jeune femme se déposais a même le sol et ce le mélange, neige et sang semblait la fasciné. Voila a quoi elle en était résolu … Laisser le mal en personne reprendre possession de son corps est un acte que l’homme lui-même avait vécu … Elle regard l’homme qui avait le même regard toujours le même peu importe les circonstances … Les siens par contre commençais a changé de couleur petit a petit varié au violet translucide, ce regard il ne l’avais pas vue depuis cette nuit, cette nuit ou elle avait déjà 12 ans …

L’inconnu aux cheveux noirs, s’approcha de Soru et lui dit

" J'vais prendre le relai ... Et calme toi , << Elle >> prendra le contrôle si tu ne fais pas gaffe ... Au fait ... Appelle moi Wolf "

Wolf c’était son, Genesis connaissais donc enfin le nom de l’inconnu, le nom de son prochaine adversaire. Wolf … Mais qu’est ce que ces parents ont pu fumées pour lui donner un nom comme ca … Enfin chacun ces problèmes, les siens se trouvaient devant lui …

Wolf, tapota son épée sur son épaule et se mit très légèrement de profil de l’homme chargea une énergie inconnu dans sa main gauche, cette matière était de couleur bleu resplendissante et brillante qui modela en un grand rayon d’énergie, pour l’esquiver, Genesis se téléporta a quelques mètres mais son adversaire l’y attendait et tenta de lui assenais un coup horizontale puissant bloqué par Genesis, il fut poussait sur quelques mètre et Wolf l’attrapa par le pied et l’envoya en l’air. Cette sensation de volée était presque excitante si il ne pouvais pas mourir par la retombé. Il chargea deux boules d’énergie dans ces mains et envoya deux énormes rayon qui toucha Genesis de plain fouet. Il retomba ensuite par terre. Wolf en profita pour donné son arme a Soru qui en aurait surement bientôt besoin dit-il.

Dans la poussière, Genesis se leva et vit l’homme se concentré, son aura grandissais il semblait en pleine concentration … Ces cheveux volés et commençais a changé de couleur, Il devint jaune et une aura de cette même couleur se former autour de lui. Sa force avait décuplait. Genesis commençait a ressentir la fièvre du combat …

" Allez vient ! "

« J’en frémie d’impatience …"

dit-il d’un air provocateur …

« Tu sais Wolf je lis et croit en Loveless tout simplement parce que je crois en l’amour et a la déesse qui me guide, mais tout les deux nous ne somme pas si différent l’un de l’autre, notre âme est noir comme la nuit et nous avons fait des choses qui pourraient en faire frémir plus d’un … »

L’homme se téléporta et courra droit sur wolf esquiva quelques coups d’épée et en échangea d’autre mit la main sur son torse et sorti sa lame secrète. Wolf d’un instinct tout à faire normal se recula et esquiva le coup. La jeune femme se releva et fonça sur l’homme. Il se retrouver encerclé des deux guerriers. Tout deux en échangeant un regard en un millième de seconde attaquèrent Genesis en même, l’homme para les attaques avec ces deux lames secrètes et des centaines de coups était émis dans chacun des camps.

Genesis lors d’une attaque se baissa donna un coup de pieds a la femme qui recula dans la neige et affronta l’homme en combat singulier. Genesis sauta et tenta un coup rapide en directions de ca tête. Wolf esquiva le coup et Genesis fit une roulade et exploita le petit problème de défense de con adversaire et envoya une boule de en plein dans l’estomac de celui-ci qui ne réagit que très peux a cette attaque.

Wolf semblait indestructible et presque intouchable. Soru revint au combat et Genesis eut alors une idée, si Wolf ne se laisse pas faire, il sera peut être moins sur la défensif si il utilisé la fille. Genesis se déplaça devant la fille que tenta une attaque frontale, il pivota sur le coter, atterrit dans son dos et l’entaillas légèrement, il attrapa alors la femme et Wolf qui vint a son secoure comme l’avait prévue sur Genesis fonçais sur lui.
Il poussa la femme en direction de l’homme qui l’attrapa et la regarda, Genesis chargea une grande quantité d’énergie dans ca main et envoya une sur ces deux adversaires. Wolf se mit devant la femme pour prendre la déflagration c’était sans compter que Genesis se propulsa derrière son attaque sauta en l’air et prononça :

« Loveless … »

Son épée briller de mille feux et lorsque que la déflagration d’énergie atteint l’homme une grande déflagration retentit et Soru poussait par Wolf avait esquivé l’attaque. Genesis retomba devant Wolf et derrière Soru, il regarda l’homme attentivement et sentit son énergie augmenter de nouveau. Les yeux écarquillés Genesis Bloqua son adversaire dans une prison de plume pour quelques minutes. Se retourna vers Soru et dit :

« Je dois en terminé maintenant … »

La femme apparu devant Genesis, tenta une attaque frontale qu’il bloqua avec ca main, il tint fort l’arme de la femme dans ces mains, tellement fort qu’il en saignait se baissa et mit un uppercut dans l’estomac, qui tomba au sol doucement.

Il se retournant vers Wolf et dit :

« Lève toi et bat toi c’est encore loin d’être terminé …»
Soru Fujihara
avatar
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 22/09/2009
Nombre de messages : 10
Bon ou mauvais ? : Mentalement instable .

MessageSujet: Re: Errance incertaine . [ Privé ] .   Mer 28 Oct 2009 - 12:27
Alors que la jeune femme semblait hypnotisée par la vue du sang, la brume se dissipa. Elle n’en reprit pas ses esprits pour autant, et son regard restait fixe face au danger ; les yeux de Génésis, froids, cruels, analysaient la situation avec dureté.

Soudain, elle perçut un entrechoquement ; aussitôt, épée dégainée, agilement, le jeune homme se plaça entre elle et son adversaire. Pourquoi faisait-il cela ? Elle n’en avait pas la moindre idée... Elle réprouvait l’idée de mettre un inconnu en danger à cause de cette histoire « familiale » ; malgré cela, que pouvait-elle y faire s’il apparaissait aussi vite et déployait autant de haine envers Génésis ? Rien. Elle le sentit alors se retourner et, même dans cet état de transe, il lui sembla que c’était à elle qu’il s’adressait.

« J’vais prendre le relai... Et calme-toi, « elle » prendra le contrôle si tu ne fais pas gaffe... Au fait... Appelle-moi Wolf. »

A l’audition de ces quelques mots, elle sentit son esprit s’éclairer, et elle fut assaillie par deux émotions contradictoires ; d’un côté, elle ne supportait pas qu’un homme se sente plus fort et ose prendre tant d’assurance ; d’un autre côté, elle appréciait cet aspect naturellement protecteur dont il semblait faire preuve. S’éveillant enfin, elle décida que ses sentiments attendraient ; elle avait un combat à gagner, une vengeance à accomplir.

L’intervention du jeune homme ayant résorbé ses iris nouvellement violets, elle fusilla les deux hommes du regard, s’adressant un sourire en coin à la pensée que son ennemi ne détenait pas l’avantage : leurs deux plaies étaient superficielles, l’affrontement pouvait continuer.

Sitôt qu’elle s’en convaincue, elle fit un pas de côté afin d’avoir une vue sur leur position ; elle vacilla. Les formes se brouillaient, les couleurs se fanaient, les sons se mêlaient. Un pas de plus, et elle tomberait. Elle se figea, sentant qu’une attaque s’engageait sous ses yeux, et examina avec ce qui lui restait de pouvoir en elle les actions qui s’enchaînaient ; même avec le temps, la vue du sang la laissait toujours malade... Ironie du sort à l’instar d’une femme formée pour tuer.

Les instants s’écoulèrent et, son état s’améliorant avec l’éloignement, elle distingua des cheveux blonds qu’elle n’avait jamais vus jusqu’alors ; elle sortit immédiatement son couteau, prête à planter le jeune intrus, lorsqu’elle réalisa qu’autour de lui flottait une aura jaunâtre ; surprise au possible, elle se stoppa dans son mouvement, et observa une épée à ses pieds, la même que tenait le guerrier qui lui faisait face. Ce fut son regard qui la convainc ; sans plus hésiter, elle empoigna l’arme jumelle et s’élança face à Génésis, à côté du jeune homme nouvellement blond.

« Fais gaffe... »

Un sourire étira brièvement ses lèvres, la tension l’emporta ; les deux hommes entamèrent un violent affrontement. Tout se passa très vite ; les attaques se multiplièrent, leurs forces se jaugeaient, se heurtaient, se perdaient, dans un affront qui semblait infini. Naturellement lorsqu’elle ne s’y attendait pas, comme à son habitude, son adversaire usa d’une ruse afin s’asséner un coup de pied non sans tendresse à la jeune femme ; haineuse, celle-ci recula de quelques mètres dans la neige. Instinctivement, elle se releva souplement, et croisa le regard de Wolf ; un millième de seconde passa, celui d’après, les deux guerriers étaient sur lui. Agilement, il para leurs attaques de ses deux lames des centaines de fois ; lassé, il attrapa la jeune femme et entailla sa peau à nouveau.

Son état s’améliorait tout juste qu’il replongeait à nouveau ; elle sentit qu’on l’envoyait dans les bras de quelqu’un d’autre, mais son esprit était trop vaporeux pour comprendre intelligiblement ce qui se passait. Elle en déduisit qu’il s’agissait vaguement de Wolf, puisqu’ils n’étaient pas plus de trois sur le terrain ; confusément, elle discerna quelques instants plus tard un poids qui la poussa fortement ; elle ne détermina alors qu’une seule chose : la présence de Génésis, toute proche, atteignable. Elle s’élança violemment sur lui, l’épée jumelle en main. Sans émotion aucune, son ennemi bloqua l’arme de ses mains, déversant à nouveau du sang devant elle ; tout recommençait, encore et encore... Il en profita à nouveau pour lui donner un uppercut à l’estomac, qui la fit céder. Elle tomba à genoux. Il était trop tard. Elle « la » sentait. Il n’y avait plus de marche arrière.

Ses yeux noisette virèrent brutalement à une couleur violet pâle.

Nullement étonnée, la jeune femme regarda le sang qui tâchait sa chemise et prit une moue déçue ; encore une. Elle se releva, comme nouvellement éveillée, et admira le paysage. Elle respira lentement, apprécia le froid sur sa peau ; cela faisait tant de temps qu’elle n’avait pas fait appel à « elle ». Soudain, elle se retourna, et examina les deux hommes. Elle fut prise d’une joie amère non-dissimulée à la vue de Génésis ; après tout, c’était à grâce à lui qu’elle existait, et devant lui qu’elle était apparue la première fois. Comme une enfant qui n’aurait pas gagné une partie à un jeu, elle souhaitait une revanche. Et il était temps qu’elle la prenne.

« Tiens donc... Génésis, ça faisait longtemps dis-moi ! »

Un large sourire rancunier éclaira son visage. Son corps n’était entaillé que de deux plaies et de quelques bleus ; il en était de même pour lui. Elle eut un regard interrogateur pour l’homme qui avait à plusieurs reprises sauvé son corps de l’habituelle folie de Génésis, Wolf, avant de se concentrer sur son but.

« Quelles retrouvailles, je t’ai connu en meilleure forme... Fini de jouer. »

Sa rapidité, sa technique, son audace, n’étaient plus les mêmes ; sans plus attendre, elle fut sur lui en moins de temps qu’il n’en faut, et fit lestement glisser la lame souillée de l’arme jumelle sur la blancheur de sa peau. Sûre d’elle, elle put mentalement affirmer que le ligament de son bras était sectionné. D’humeur joueuse, elle passa insensiblement derrière lui et lui fit un balayage ; incapable de se rattraper de par l’inaction de son bras, il tomba à terre.

Satisfaite, elle eut un petit rire sans joie, la redoutable arme jumelle en main, ses yeux perdus dans les siens.

Le combat pouvait recommencer.
 
Errance incertaine . [ Privé ] .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Lac gelé-