Partagez | 
 

 A la recherche de l'eau, Fraysh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: A la recherche de l'eau, Fraysh   Mar 1 Mar 2011 - 21:42
Après avoir aider Enki et Nate Kurusawu à résoudre l’enquête sur Bulma, qui avait soi-disant été empoisonné, Hikaritatsu s’était rendu à la base de lancement de la planète Dösatz pour quitter la planète à bord de l’une des nombreuses capsules spatiales qui s’y trouvait. Ont ne savait pas quelle serait sa prochaine destination, mais est-ce que lui la connaissait ? Ce n’était pas sûr, il pouvait très bien attendre d’avoir une vision, mais en principe il est informé très rapidement par celles-ci et sait très bien ce qu‘il fait. Il est tellement mystérieux qu’il est impossible de savoir si la planète où il ira sera une simple étape ou bien un lieu où quelque chose d’important l’attend. C’était Hikaritatsu, fidèle à lui-même, toujours à laisser planer un quelconque mystère. Il avait toujours été comme ça, même avant de devenir un ange, bien qu’il fut moins énigmatique par le passé.

La capsule spatiale où se trouvait Hikaritatsu s’était envolée dans l’espace et prenait une destination qui était inconnue, mais elle ne le resta pas très longtemps puisque l’ont découvrit ensuite là où il allait aller. En effet, la petite embarcation se rapprochait d’une planète après avoir traverser une distance assez omportante, Hikari vérifia s’il s’agissait bien de celle-ci où il avait l’intention de s’arrêter grâce à l’ordinateur de bord de la capsule. Son intuition d’ange et l’ordinateur confirmèrent que c’était bien ici, l’ange regarda les informations qui étaient écrites à propos de cette planète:

Code:

Nom: Fraysh
Type de Planète: Plaine et Montagnes
Climat: Tempérer
Atmosphère: Respirable
Gravité: Inconnue
Population: 0,4 milliards d'habitants
Température: Maxi +31°C Mini -16°C Moyenne +18°C

Autre: Fraysh est une planète plutôt petite mais qui a la particularité de pouvoir accueillir la plupart des espèces de l’univers puisque son atmosphère est très pure. Fraysh est habité exclusivement d’être humains venus de divers horizons ou bien natif d’ici. En effet, la planète avait été coloniser par des humains il y a bien longtemps, les autres espèces ne portaient que très peu d’intérêt à ce monde malgré le climat parfait qui y régnait. Les gens qui y vivent ne sont pour la plupart pas très riche et les plus aisés non pas une grande fortune.

Maintenant qu’il était fixé, l’ange prit les commandes pour faire atterrir la capsule dans la base de lancement de la planète. Une fois que la petite embarcation fut arrivée, Hikari en sortit calmement, il regarda l’horizon avec un léger sourire alors que des gens le regardait bizarrement: il n’avaient pas l’habitude de voir une personne habillé ainsi, avec un costume. La plupart des habitants avaient à peine assez d’argent pour s’acheter plusieurs vêtements. L’ange partit à pied avant de s’arrêter quelques minutes plus tard: il devait avoir repérer quelque chose puisqu’ont le vit disparaître dans une lumière aveuglante quelques secondes après s’être arrêter.



Hikaritatsu réapparut à plusieurs dizaines de mètres de l’entrée d’un village, il aurait pu y entrer directement en se déplaçant instantanément mais ne voulait pas affoler les habitants qui devaient peut-être avoir rarement ce genre de spectacle devant leurs yeux. L’ange avança pour pénétrer dans le village, il remarqua un panneau tout délabrer à l’entrée de celui-ci, ont ne pouvait même pas lire ce qui était écrit tellement le bois avait été ronger, comme couper à plusieurs reprises et troués à divers endroits. Hikari s’avança un peu et constata que les habitations n’étaient pas en meilleurs état, seul un bâtiment fait de pierres situé tout au bout de la rue semblait mieux entretenu que les autres. C’était un village avec de nombreuses habitations mais il y avait très peu de monde dans les rues à ce moment là. Il continua à marcher en observant un peu plus les lieux quant il fut alerter par un cri venant de sa droite, il regarda alors dans cette direction et compris que cela venait d’une petite ruelle située à quelques pas d’ici. L’ange accourra, s’engouffrant entre deux murs étroits avant de ressortir de l’autre côté de la ruelle où il aperçu entre deux tonneaux placés dans cette petite rue, deux jeune hommes qui devaient tout juste sortir de l’adolescence en frapper un troisième qui était au sol et qui essayait de se protéger avec ses avant-bras. Hikaritatsu décida d’intervenir et il le fit rapidement, corrigeant les deux voyous en les attrapant tous les deux par le col et les envoyant violemment au sol, sans y aller trop fort. Il dit alors avec un sourire:

"S‘attaquer à deux contre un, c‘est vraiment très lâche. La prochaine fois que je vous y reprend, je serais certainement moins clément, alors faites attention ! Allez, rentrez chez vous maintenant, vous avez sans doute mieux à faire."

Les deux garnements s’en allèrent en courant, l’un d’entre eux avait lâcher un petit sac qui fit un petit bruit métallique en tombant par terre. Hikaritatsu le ramassa, comprenant que ceci devait être à la pauvre victime, il aida le garçon à se relever et lui tendit le paquet avec un petit sourire. Il se gratta la tête et dit ceci:

"Je pense que c‘est à toi. Ah, vraiment, que ce soit n‘importe où dans l‘univers et à n‘importe qu‘elle échelle, il y en a toujours pour s‘attaquer lâchement à des gens."

Le garçon, qui devait être âgé d’environ 17 ans regarda Hikari et répondit:

"Merci monsieur…Mais euh, qui êtes-vous ?"

"Je suis Hikaritatsu, mais tu peux m‘appeler simplement Hikari."

L’ange avait une nouvelle fois fait une bonne action, et c’était son rôle après tout. Mais son travail sur cette planète allait-il s’arrêter là ?
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Mer 2 Mar 2011 - 20:42
A peine arrivée dans ce petit village situé sur la planète Fraysh que l’ange avait déjà été utile, il avait protéger un jeune homme d’environ dix-sept ans de deux garnements qui voulaient lui dérober son argent. Hikaritatsu avait fait ce qu’il pensait être juste et c’était le cas, mais pourtant son travail ici ne faisait que commencer et il le savait très bien. Il n’était pas venu sur cette planète simplement pour rendre l’argent à un garçon maltraité par deux lâches voleurs. Même si les anges sont censés protéger les plus faibles, ils ne font pas un si grand trajet pour quelques piécettes. Non, il y avait autre chose sur cette planète, autre chose qu’Hikari devait faire, mais qu’était-ce donc ? En le suivant nous découvrirons certainement ce qui l’attends sur Fraysh. En attendant, l’ange était face à un jeune homme à qui il venait de donner un sacré coup de main.

"Hika..Hikari, Hikari Ta… Hikari quoi ?"

L’ange se gratta la tête en rigolant:
"Haha ha ! Ne te prends pas la tête avec mon nom à rallonge. Je te l‘ai dit, appelle moi Hikari et tu n‘a pas à me remercier: Personne n‘a le droit de s‘en prendre lâchement à deux contre un. C‘est assez inégal, surtout qu‘ils étaient un peu plus âgé que toi…"

"D’accord. C’est bizarre comme nom, enfin je pense que vous ne l‘avez pas choisis. Ce doit être vos parents qui l‘on choisis à votre naissance, c‘est tout de même original."

"Héhé ! Pas vraiment…Mais dit moi, toi, comment t‘appelle-tu ?"

"Je m‘appelle Tarran. J‘habite dans ce village depuis toujours…Mais vous, je ne vous ai jamais vu par ici, et vous ne portez pas le genre d‘habits que l‘on trouve sur Fraysh…Vous êtes un voyageur, c‘est ça ?"

"C‘est exact. Je me balade un peu partout dans l‘espace, on y rencontre des gens extraordinaire et j‘ai pu découvrir des paysages magnifiques."

"Je vois. Mais il n’y a rien d’intéressant à voir sur notre planète, les gens son pauvres et les seuls à être un peu fortuné garde leur argent uniquement pour eux-même. A part visité quelques lieux avec de beaux paysages, vous ne trouverez rien d‘intéressant à faire sur Fraysh, pourquoi avez-vous choisis cette destination ?"

"Disons que j’avais besoin de voir un peu ailleurs. Tu dit qu‘il y a de beaux paysages, eh bien tu vois qu‘il y a de belles choses ici, je me ferais un plaisir de les visités si je peux !"

"Au fait, vous devez être fatigué, vous avez une idée d'où vous passerez la nuit ? Venez à la maison, ma mère nous préparera un bon repas !"

"J’apprécie ton offre, c’est très gentil de ta part mais je ne veux pas m’imposer chez vous comme ça. En plus, je ne crois pas que tes parents seraient d’accord pour héberger un étranger. Ne t’inquiète pas pour moi je trouverais bien quelque chose !"

"Oh mais ne vous en faites pas pour ça, ma mère est très gentille ! Et puis vous m‘avez aidé alors elle acceptera sûrement. S‘il vous plaît, c‘est une façon de vous remercier."

"Hum, bon. Puisque tu insiste, j’accepte de t’accompagner jusqu’à chez toi pour voir ce qu’en dit tes parents et si ils ne veulent pas je trouverait autre chose."

"Super ! Ne vous en faites pas monsieur Hikari, vous aurez un toit pour ce soir !"

Tarran passa devant, montrant le chemin de sa maison à l’ange. Ils marchèrent un peu, le village n’était pas très grands et ils arrivèrent très vite à quelques mètres d’une maison en mauvais état, comme les habitations voisines d’ailleurs. Hikari suivait toujours le garçon, ils avaient discuté un peu de tout et de rien avant d’arriver. L’ange regarda le lieu où habitait Tarran d’un air songeur.

*Je sens quelque chose d‘étrange, je me demande si mon destin n‘est pas lié à celui de ce garçon…ou bien à quelqu‘un d‘autre. Mais cette fois-ci ce n‘est pas comme d‘habitude, peut-être que…*

Hikari, qui était resté quelques minutes sans bouger, fut sortit de ses pensés au moment où il fut appeler par le jeune garçon qui venait de rentrer chez lui:

"Alors, vous venez ?! Je vous assure, vous ne nous dérangez pas. Allez, venez !"

Hikari lui fit un sourire et entra dans cette vieille demeure, l’intérieur n’était pas plus joli que l’extérieur, les quelques meubles et les murs semblaient avoir prient les marques du temps. Tarran salua sa mère, une dame qui avait environ 45 ans, peut-être un peu plus. Elle avait un visage fatigué, ses cheveux mal coiffés attachés derrière sa nuque en chignon et des habits usés, montrant qu’elle faisait plus que femme au foyer dans cette maison. Elle avait aussi un visage plein de bonté et malgré la dureté de la vie qu’elle menait arrivait toujours à sourire à son fils quand il rentrait à la maison, Hikari sentait chez elle une âme très pure. La dame regarda l’inconnu d’un air interrogatif, elle devait se demander ce qu’il faisait là. L‘ange, toujours très propre, les habits impeccables et avec toujours une odeur très agréable qui se repérait de loin se contentait de sourire chaleureusement en saluant la dame. Tarran devança sa mère avant qu’elle ne demande qui était l’ange:

"Maman, je te présente Hikarita…euh…Hikari ! C'est un voyageur. Il m‘a aidé alors que deux garçons tentait de me voler l‘argent que tu m‘avait confier. Je lui ai alors proposer de venir dormir chez nous, j‘espère que cela ne te dérange pas…"

La femme fut tout d’abord surprise que son fils ait été agresser:
"Comment ?! Tu va bien mon chéri ? Ils ne ton pas fait de mal au moins…"

"Ne vous en faites pas madame, votre fils est en parfaite santé. Ceux qui l’on agresser n’était que deux jeunes voyous mais je suis intervenu à temps avant qu’ils ne fassent trop de mal à votre fils."

"Allez, s‘il te plaît maman, cet homme m‘a aider, sans lui je me serais fais tabasser ou peut-être pire…"

"Bon, eh bien c‘est d‘accord, si tu dit qu‘il t‘a aidé…"


L’ange s’inclina en avant pour la remercier, avant de dire:
"Je vous remercie infiniment de m‘offrir votre hospitalité, madame. Je vous promet que je ne serais pas un poids pour vous et votre famille. Je vous aiderait à faire à manger si vous le voulez bien."

Il était presque l’heure de manger, alors qu'il était à peine arriver Hikaritatsu aida la mère de Tarran à faire le dîner, malheureusement, ils n’avaitent plus de quoi faire chauffer ce qu’ils avaient préparé. L’ange prit alors la situation en main, en effet, il profita d’un moment d’inattention de la part de ses hôtes pour faire un peu de feu avec de la magie. Il ne savait pas s’ils connaissaient la magie sur cette planète alors il ne voulait pas dévoiler ses pouvoirs maintenant. La mère de Tarran était heureuse de voir que tout fonctionnait à merveilles, content qu’Hikari puisse leur être utile. Il allaient prendre ensuite leur repas quand ils eurent finit de faire la cuisine. La mère appela son fils:

"Tarran ! Le dîner est prêt ! Viens prendre une assiette, tu l‘amènera à Jonah…"

"Oui maman, j‘y vais !"
Le garçon prit l’assiette et partit dans le couloir avant d’entrer dans une pièce pour servir Jonah.

"Jonah ?"

"Oui, c‘est mon second fils. Il n‘est pas très en forme en ce moment, depuis plus de trois semaines il est fiévreux et ne peux sortir de son lit."

"Je vois. Est-ce que je pourrais jeter un œil à ce qu'il a plus tard ?"

"Euh…Oui, si vous voulez. Mais pas ce soir: il a besoin de repos."

"Merci.
…Bien, comme nous sommes tous les deux, je peux vous demander, si ce n‘est pas trop indiscret…Votre mari n‘est plus là, n‘est-ce pas ?"


La femme s’arrêta, sans doute un peu troublée, encore marquée par un événement passé.

"Pardonnez-moi. Je n‘aurais pas du vous poser cette question. Je suis désolé."

La femme répondit, la vois légèrement tremblante:
"Non, ça ne fait rien. Mon époux nous as quitté il y a plusieurs années de cela d‘une grave maladie. Mais comment avez-vous sût ?"

"Ne voyant pas de père à la maison, je me suis poser la question, de plus il ne semble pas y avoir d‘affaires appartenant à un homme ici. Seuls quelques habits rangés dans le salon, mais, trop petits: ils doivent appartenir à vos fils. Pardonnez-moi de vous avoir rappeler un souvenir aussi tragique."

"Ce n’est rien, nous devons vivre avec maintenant. Bon, passons à table avant que ce soit froid."

Le repas se passa parfaitement bien, Hikari avait pu redonner un peu le sourire à ces pauvres gens, il avait fait quelques blagues à table pour essayé de leur faire oublier leur tristesse et s'en tira plutôt bien. Enfin, il y a des maux que l’on ne peux guérir aussi facilement qu’un sourire peux s’afficher sur un visage. La suite de la soirée se passa plutôt bien et Tarran montra la chambre où Hikari allait dormir. L’ange n’avait pas spécialement besoin de repos mais Tarran et sa mère trouveraient sûrement ça bizarre qu’il ne dorme pas, Hikari allait donc dormir durant la nuit.
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Jeu 3 Mar 2011 - 22:34
La nuit fut paisible et silencieuse pour tous, Hikari avait dormit chez Tarran et sa mère. Le jour se leva sur ce petit village situé sur la planète Fraysh et l’ange était déjà debout, il n’avait de toute façon pas besoin de dormir, il avait fait à manger pour le petit déjeuner avant que tous le monde se lève. Il n’était pas très habituer à certains aliments qui se trouvait sur cette planète mais qui n’existait pas sur Terre et donc, qu’il ne connaissait pas, mais il avait réussit à préparer quelques choses de mangeable et qui devrait faire plaisir à tous le monde. Quand la mère de Tarran se réveilla, elle se dirigea vers la cuisine et trouva Hikari en train de finir de faire le petit déjeuner, elle fut évidemment surprise de voir l’homme habillé de blanc déjà levé et qui avait tout préparer seul.

"M…Monsieur Hikari, mais que faites-vous ? Vous êtes bien matinale !"

L’ange répondit avec un sourire très chaleureux:
"Oh, je me suis permis de préparer le petit déjeuner mais, je ne suis pas habitué à certains produits, alors j‘ai fait ce que j‘ai pu. J‘espère que cela vous plaira."

"Euh…Oui. Je vous remercie monsieur Hikari, mais vous n‘aviez pas à vous donnez cette peine."


"Mais cela me fait très plaisir ! Et c‘est tout à fait naturel puisque je suis votre invité. Comme ceci, vous pourrez déjeuner tranquillement et je rangerait tout une fois que vous aurez finit de manger, vous et vos fils."

La femme ne savait pas trop quoi dire, mais elle était heureuse qu’Hikari les aides. Elle commença à déjeuner puis elle trouva enfin quelque chose à dire:

"C‘est très aimable à vous de nous aider ainsi. Depuis que mon mari nous a quitté, la vie est devenue plus difficile."

"J‘imagine que cela n‘a pas du être facile pour vous. Ce n‘est jamais facile pour personne de perdre quelqu‘un qui nous est cher. Je comprend parfaitement votre tristesse. Ont dit qu‘il faut aller de l‘avant mais tous le monde sait très bien que ce n‘est pas facile."

"Oui, c’est vrai. Même pour vous monsieur Hikari, je suppose que cela vous est déjà arriver de perdre quelqu‘un et je vous devez connaître cette tristesse que l’on peut ressentir..."

"En effet, j‘ai moi aussi perdu quelqu‘un de très cher à mes yeux. Mais aujourd‘hui, je préfère être heureux d‘avoir rencontrer cette personne que de me dire qu‘elle n‘est plus là et ruminer ce mal en moi. Ont ne peux pas changer le passé, mais le futur si. Vous avez des enfants, vous pouvez leur offrir une meilleure vie en laissant le passé de côté pour préserver l‘avenir."

"Oui, mais vous vous imaginez bien que c’est difficile, nous n’avons pas beaucoup d’argent. Vous avez de la chance, vous avez l‘air de ne pas être dans le même cas que nous financièrement…"

"Je ne pense pas être aussi riche que vous le pensez, mais je ne vais pas vous mentir en disant que j’ai des difficultés pour vivre, pour me nourrir. Mais ne perdez pas espoir, ont peut toujours changer les choses, trouver une solution."

A ce moment là, Tarran arriva dans la cuisine, stoppant la conversation des deux adultes. Ils finirent de déjeuner et Hikaritatsu rangea tout, comme il l’avait dit, même si Tarran avait insister pour l’aider, laissant sa mère se reposer. Une fois que ce fut finit, Hikari s’approcha de la dame et demanda:

"Excusez-moi, je vous avait demandé si je pouvais voir Jonah hier soir, est-ce possible maintenant ?"

"Bien sûr, je vous montre sa chambre…"

Elle se leva et, suivis de son fils et de l’ange entrèrent dans la chambre de Jonah, celui-ci se réveilla mais resta allonger, trop faible pour se lever. Sa mère présenta Hikari mais le garçon, qui devait avoir un peu plus d’une dizaine d’années était trop fatigué pour commencer un dialogue et se rendormit quelques instants plus tard. La dame sembla tellement triste, Hikari s’assied sur le lit et mit sa main sur le front du garçon, c’est dans ces moments là qu’il regrettait de ne pas avoir de pouvoir capable de soigner. L’ange resta quelques instants là avant de dire:

"Je pense que ce qu‘il a est bien plus grave qu‘une simple maladie que l‘on attrape comme ça. Vous avez eût recours à des médicaments ?"

"Non…Nous savons ce qu‘il a et, aucun remède n‘est assez efficace pour le soigner. Pour vous dire la vérité, il souffre du même mal que mon mari il y a quelques années, cette fameuse maladie qui l‘a emporté."


La femme mit sa main sur son visage, visiblement bouleversée, elle devait s’attendre à perdre son fils mais Hikari fera tout ce qui est en son pouvoir pour le sauver.

*Je comprends, c‘est pour cette raison qu‘elle me semblait si résigner. Je me doutais bien que ce n‘était pas normal, ont ne reste pas cloué au lit si longtemps de nos jours. La médecine s‘est améliorer, même dans les régions les plus pauvres…Une seule solution pour le guérir: la magie. Mais comment, trouver ce qu‘il lui faut ? Bon, il faut leur dire…*

"Vous avez déjà eût recours à la magie ? Je pense que ce pourrait être la solution."

"La magie ?! Non…Peu de gens l‘utilise sur la planète, du moins ça se faisait à une époque mais les plus doués son partit de Fraysh. Mon mari disait toujours que ce n‘était pas bon…" Répondit la dame.

"Pourtant, je crois qu‘on peux trouver la solution grâce à ça. Et puis, pour sauvé votre fils, autant essayé, vous ne croyez pas? "

"Je ne suis pas sûre. Mais même si cela pouvait être utile, où pourrait-on en trouver ?"Dit la dame.

"Au vieux temple, derrière les grandes montagnes de la région ! On dit que l‘on peut trouver dans ses souterrains le remède à toutes les maladies !" S’exclama Tarran.

"Enfin, Tarran ! Ce n‘est qu‘une légende, ce temple a été abandonner il y a des centaines d‘années. C‘était un ancien roi de cette planète qui l‘avait fait construire mais personne n‘y est aller depuis bien longtemps. On raconte même qu‘il est impossible d‘y entrer ou encore qu‘il est hanté."


"Je vois. Vous savez madame, certaines légendes sont tirés de faits réels, il ne faut pas toutes les ignorés. Puisque votre fils est gravement malade et qu‘il n‘existe aucun autre moyen de le soigner, je pense que cela ne coûte rien d‘essayer."

"Il a raison maman !"

"Mais personne n’est parvenu à y entrer depuis des centaines d’années ! Et si jamais quelqu‘un y arrive, qu‘est-ce qui nous garantie qu‘on trouvera un remède ?"


"Rien. Nous n‘avons aucune garantie, mais j‘ai bon espoir. Il faut toujours espérer. Et puis, je préfère tenter le coup plutôt que de rater une occasion de sauver la vie de quelqu‘un.
J‘irai, je ferais tout mon possible pour voue ramener le remède s‘il existe vraiment."


"Je viens avec vous ! Je ne vais pas laisser mon frère mourir comme ça !"

"Non Tarran ! Je te l’interdit !"

"Mais, maman ! Je veux l‘aider…"


"Ta mère à raison. C‘est peut-être très dangereux, ton frère et ta mère compte sur toi et puis tu es encore jeune. Il serais plus sage que tu reste ici auprès d‘eux, c‘est la meilleure chose à faire. Je partirais seul, d‘ailleurs, je compte m’en aller dès maintenant. Le plus tôt sera le mieux."

"Vous êtes sérieux ? Monsieur Hikari, attendez au moins d’avoir manger avant de partir…ou laissez-moi vous préparer quelque chose."Dit la mère de Tarran.

"Merci, c‘est gentil, mais je ne voudrais pas abuser de votre hospitalité. Ne vous en faites pas pour moi, je sais me débrouiller. Bon, je vous dit donc à bientôt, j‘essayerai de faire vite."

Sur ces mots, l’ange fit signe à Tarran et sa mère avec un sourire angélique porteur d’espoir puis s’en alla en direction des grandes montagnes de la région pour trouver ce temple et ramener le fameux remède.
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Ven 4 Mar 2011 - 20:42
Sur Fraysh, l’ange avait été héberger pour la nuit par une famille à qui il avait rendu plusieurs services, il avait appris que Jonah, le frère cadet de Tarran celui qu’Hikari avait aider face à des voyous, était atteint d’une maladie inguérissable qui risquait de finir par lui faire rendre son dernier souffle. Selon une légende de la planète, il existerais un remède contre n’importe qu’elle maux, situé dans les souterrains d’un vieux temple abandonner qui avait autrefois été construit par un ancien roi de la planète. Même si ce n’était qu’une légende, Hikaritatsu voulait tout de même vérifier si celle-ci disait vrai, de toute façon ils n’avaient rien à perdre puisqu’à ce jour il n’existait aucun remède pouvant guérir la maladie qu’avait Jonah. Tout ce qu’ils pouvaient espérer était que cette légende soit juste.

L’ange était partit très vite pour pouvoir guérir Jonah, il avait décidé d’y aller seul, cela risquait d’être dangereux et il ne voulait pas que quelqu’un d’autre que lui risque sa vie. Il était venu sur Fraysh pour poursuivre sa destiné, il avait quelque chose à faire ici et allait l’accomplir, c’était son rôle d’ange. Il était donc partit alors que la mère de Tarran lui avait proposer de rester encore un peu pour manger avant de partir, il avait refuser, les jours de Jonah étaient peut-être comptés, il ne fallait donc pas trop attendre. La femme avait l’air résigné, mais Tarran semblait garder espoir, il voulait même accompagner Hikari jusqu’au vieux temple. Hikari et sa mère avaient bien évidemment été contre et ne l’avait pas laissé partir, c’était la décision la plus sage, sans doute. Ainsi, Hikaritatsu pourrait arriver plus vite au temple et n’aurais pas le soucis de protéger une personne qui l’accompagnait mais c’était surtout pour qu’il n’arrive rien à Tarran. N’oublions pas que les gens de cette planète ignoraient les pouvoirs de l’ange, ils ne savaient même pas qu’il était un ange, et si Hikari pouvait leur cacher c’était peut-être mieux puisqu’ils n’ont pas l’habitude de voir de la magie.

Hikari était partit tout d’abord à pied, mais une fois très loin du village il pourrait se téléporter en toute discrétion pour aller plus vite, disparaître une fois sortie de la maison aurait pu paraître étrange et des gens aurait plus le voir, or il préférait que personne ne sache qu’il possède des pouvoirs pour l’instant. L’ange n’avait pas de plan pour s’orienter vers le temple, mais il connaissait la direction à prendre, il savait que le temple était situé derrière les grandes montagnes de la région, ce temple devait être assez visible, même de loin et peut-être même qu’avec un peu de chance Hikari réussirait à repérer le lieu exact où il se trouvait en repérant l’énergie magique dégagé. Oui, parce qu’un temple qui contient un remède aussi puissant doit forcément dégager de la magie et l’ange pouvait repérer ces choses là. Le seul problème était que si le temple était protéger, scellé dans les souterrains pour ne pas être trouver, Hikari risquait de ne pas le repérer. Dans le pire des cas, l’ange chercherait et avec sa technique du déplacement instantané c’était bien plus facile de trouver l’endroit.

Cela faisait maintenant plus de deux heures que l’ange était partit, il s’était téléporter à plusieurs reprises pour aller plus vite en cherchant à différents endroits une fois après être arrivé derrière les montagnes. Comme il pouvait l’imaginer, le temple était plus difficile à trouver que ça, aucune source magique ne semblait se dégager dans le coin, il chercha pendant un long moment sans rien trouver. Cette région avait la particularité d’avoir une forêt plutôt dense, l’ange décida de sortir de la forêt et de continuer son chemin, le temple devait être plus loin. Hikaritatsu continuait ses recherches en marchant tranquillement en réfléchissant, tout en regardant ce qu’il y avait à l’horizon: une autre série de montagnes toutes recouvertes de bois. Peut-être que c’était derrière celles-ci. Alors qu’il traversait ce qu’on pourrait appeler une sorte de plaine, il fut intriguer par quelque chose, quelqu’un qui venait dans sa direction, c’était une personne qu’il connaissait. En effet, il aperçu au loin un cours d’eau avec une petite barque qui semblait transporter quelqu’un. L’ange s’approcha et reconnu Tarran ! Le jeune garçon n’avait donc pas écouter les conseils de sa mère et de Hikari et était tout de même partit à l’aventure. L’ange attendit qu’il arrive jusqu’à lui.

"Tarran, tu ne devrais pas être là. Si ta mère le savait, elle se ferait beaucoup de soucis, d‘ailleurs elle doit s‘en faire maintenant, elle a sûrement dû remarquer ton absence…"

"Monsieur Hikari, j‘ai pris ma décision et je ne laisserais pas mon frère dans cet état sans rien faire. Je ne peux pas non plus vous laissez y aller seul alors que vous m‘avez sauver la mise hier !"

"Je comprends ce que tu ressens, j‘apprécie que tu veuille m‘aider mais tu n‘avais pas à t‘en faire pour moi. Par contre, ta mère et ton frère ont certainement besoin de toi."

"Oui, peut-être. Je veux juste me rendre utile…"

"Tu aurais très bien pu l‘être auprès de ta famille. Bon, puisque tu es là et que tu as de la bonne volonté, autant que tu m‘aide comme tu l‘avais espérer en venant jusqu‘ici. Fait bien attention à toi, cela peut être dangereux."

"Merci monsieur Hikari…"

"Mais au fait, comment es-tu arrivé là aussi vite ? Il faut mettre un certain temps pour arriver jusqu‘ici…."

"Eh bien, près du village voisin il y a une sorte de rivière qui découle jusqu‘à ici, comme vous avez pu le remarquer en me voyant arriver. Le courant est très fort car il y a une cascade un peu plus loin. Du coup, on arrive plus rapidement ici qu‘à pied. C‘est aussi pour ça que je suis venu jusqu‘ici, car je me disait que vous auriez besoin d‘un guide, héhé !"

"Humm, c‘est bien ce que je pensais. Tu as plus d‘un tour dans ton sac à ce que je vois, tu risque de m‘être utile, en effet ! Haha ha !"

"Héhé…Euh…mais vous, monsieur Hikari ?"

"Oui ?"

"Bah, vous ne connaissiez pas l‘existence d‘une telle rivière, alors comment avez-vous fait pour arriver jusqu‘ici en si peu de temps ?"

Le gamin touchait là un point très intéressant, prouvant peut-être qu’il se doutait qu’Hikari possédait des pouvoirs. Comment l’ange allait-il réagir ? Il se gratta la tête un peu gêner et dit:
"Oh, tu sais c‘est assez simple haha ha ! J‘ai un très bon sens de l‘orientation ! Mais là, je dois bien t‘avouer que je suis un peu perdu: je n‘ai rien trouver dans cette forêt, le temple doit être un peu plus loin, n’est-ce pas ? Tu y est déjà aller, non ?"

"Euh…Monsieur Hikari, je dois vous avouer que…Non."

"Haha ha ! C‘est pas grave, nous nous débrouillerons. A mon avis il faut chercher plus loin."

"Mais, monsieur Hikari ! Je n‘ai pas mentit: je ne sais pas exactement où se trouve le temple mais je sais qu‘il est situé à peu près dans cette région et, plus loin, comme vous l‘avez deviner. Je crois que c‘est juste derrière ces montagnes boisés…Hé, des montagnes comme ça il y en a des tas dans ce coin de la planète mais je peux vous assurer que c‘est derrière celles-ci. Vous verrez, après, les collines sont plus espacés."

"D‘accord, je te suis. Tu m‘a l‘air bien plus informer que moi. Allons s’y !"

Ils partirent donc en direction des montagnes qui se dressaient devant eux, ils marchèrent longuement pendant plusieurs heures, parcourant une grande distance à travers plusieurs montagnes. Cela paraissait long mais Hikari était sûr d’être sur la bonne voie et Tarran n’avait pas l’air perdu bien qu’il fut parfois hésitant dans ses choix pour avancer vers le temple. Le temps passait et le soleil allait d’abord commencer à se coucher, l’ange hésita à montrer ses réelles pouvoirs pour aller plus vite, il décida d’attendre encore un peu. C’est alors qu’ils sortirent d’un bois en quittant une montagne, là, face à eux plusieurs collines et montagnes se dressaient encore devant eux. Cependant, elles étaient moins nombreuses et plus grosses, mais surtout plus espacés entres elles. Tarran s’arrêta un instant tandis que l’ange observait les alentours, le jeune garçon cherchait sans aucun doute la montagne qu’il fallait traverser. Puis, après quelques instants il fit signe à Hikari de le suivre et arrivèrent au pied d’une gigantesque montagne, sûrement là où se trouvait le temple.



"C‘est cette montagne, tu es sûr ?"

"Je crois que oui. La légende parle de trois montagnes côtes à côtes entourer de plusieurs dunes, il faudrait prendre celle du milieu, c‘est celle-ci."

"Il va falloir monter. Tu peux encore repartir, cela risque d’être dangereux. Tu es sûr de vouloir continuer, Tarran ?"

"Oui, j‘en suis sûr."

"Très bien. Alors ne perdons pas de temps et grimpons. Elle me paraît raide mais je pense que c‘est jouable."

Ils se décidèrent donc à grimper, il y avait tout d’abord un petit chemin qu’ils prirent mais celui-ci disparut quant ils montèrent plus haut car tout devenait de plus en plus étroit et en pente. Hikari était passer devant, vérifiant toujours que Tarran le suivais bien, une chute pouvait s’avérer être fatal et une mort était presque certaine dans ce cas là. L’ange devait sûrement protéger le garçon, c’était son destin, l’un des rôles qu’il devait joué sur cette planète.
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Dim 6 Mar 2011 - 19:00
Sortis d’une suite de montagnes recouverte de forêts, Hikaritatsu et le jeune Tarran s’était retrouvés face à plusieurs immenses montagnes encore une fois. Mais cette fois-ci, le duo semblait toucher au but, en effet selon la légende décrite par Tarran, trois montagnes entourés de dunes se dresseraient devant eux avant de trouver le temple, celui-ci devait être au sommet de l’une d’entre elles et d’après le garçon il fallait prendre celle du milieu. Hikaritatsu et Tarran décidèrent donc de grimper jusqu’en haut, ils prirent un petit sentier mais celui-ci s’interrompu au bout d’un certain temps, montrant que le haut de la montagne était beaucoup plus raide et rocheux, les arbres se faisaient de plus en plus rares à force de monter. Il fallait avoir des bras plutôt costaux pour grimper et Hikari avait peur que son jeune ami finisse par lâcher prise, il était peut-être légèrement musclé mais il n’avait que dix-sept ans et finirait peut-être par s’épuiser. C’est pour cela que l’ange gardait toujours un œil sur lui. Le soleil était désormais en train de se coucher et Tarran commençait à montrer quelques signes de fatigues: il avançait de plus en plus lentement et son souffle était de plus en plus fort, l’ange ralentissait un peu, inquiet du sors du garçon.

"Tarran, reste là, je viens te chercher: je vais te porter, tu es trop fatigué."

"Non monsieur Hikari, je vais très bien, ne vous en faites pas. Je m‘en sors p…"

A ce moment là, le jeune garçon qui s’appuyait sur ses jambes pour escalader la montagne sentit sa main gauche glisser: le caillou qu’il avait prit n’était pas assez solide et avait lâcher ! Tarran poussa un cri, il avait logiquement peur de se retrouver tout en bas mort. Hikari écarquilla les yeux, le gamin lui avait fait une frayeur mais il se tenait toujours avec sa main droite, l’ange prit quand même de ses nouvelles et redescendit de quelques centimètres pour aller l’aider. Mais Tarran essaya de se reprendre tout seul, il tenta d’attraper un point sur lequel il pouvait s’appuyer avec sa main gauche, puis il voulu monter sa jambe gauche en même temps que sa main droite qui changeait de point d’appuie et glissa brusquement ! Il tomba dans le vide bien que parfois sa course fut stopper par quelques branches d’arbres, il semblait être partit pour s’écraser au sol. Heureusement Hikari n’avait pas attendu que cela arrive et s’était déplacé instantanément dans le vide pour réceptionner Tarran qui tombait, oubliant donc de cacher qu’il possédait des pouvoir, mais pour la vie d’un jeune garçon il n’y avait pas à réfléchir, la priorité était évidemment la survie de Tarran.

L’ange avait parfaitement rattraper le garçon en plein vol, apparaissant comme par magie en dessous de lui pour qu’il tombe dans ses bras, il resta à flotter dans les airs pour ne pas tomber et se déplaça une nouvelle fois instantanément pour arriver directement au sommet sans avoir à grimper. Mais comme il n’était jamais aller jusqu’en haut et qu’il n’avait jamais vu à quoi cela ressemblait il avait atterrit hasardeusement dans une forêt assez dense. Au sommet de cette montagne devait donc se trouver un autre bois, peut-être que le temple s’y trouvait, si c’était le cas ils le trouveraient assez facilement vu que ce genre de bâtiment est assez volumineux. Hikari décida d’avancer dans la forêt plus rapidement pendant que Tarran était encore inconscient, heureusement le garçon ne semblait avoir rien de grave, il aurait certainement quelques égratignures minimes et une belle bosse mais rien de plus. L’ange se déplaçait dans la forêt pour gagner du terrain quant le garçon commença à se réveiller, Hikari s’arrêta alors dans le bois et le posa contre un arbre. Il s’accroupit pour voir comment il allait.

"Monsieur Hikari…"

"Tarran, est-ce que ça va ?"

"Euh…Oui, je suis juste un peu sonner, mais que…"

"Tu es tomber en glissant, mais heureusement je n‘étais pas loin et je t‘ai rattraper pour que tu ne tombe pas en bas."

"Comment est-ce possible ?"

"Haha ha ! Je crois qu‘on a eût de la chance sur ce coup là. Je t‘ai rattraper avant que tu ne tombe, je suis content que tu ne te sois pas fait trop mal. J‘espère que tu ne souffre pas trop de tes égratignures…"

"Non, mais… Comment est-ce possible ?
Monsieur Hikari, je vouas ai vu: vous étiez devant à plus de deux mètres de moi, vous êtes redescendu mais je me souviens parfaitement être tomber avant que vous ne vous rapprochiez de moi. A cette distance vous n‘auriez pas pu attraper ma main, la seule solution pour ça aurait été de sauter dans le vide mais dans ce cas là vous seriez tout comme moi mort, en bas…"

"Tu es sûr de toi ? Ton coup à la tête ta peut-être tromper…"

"Non, ce n’est qu’une petite bosse…Monsieur Hikari, expliquez-moi ! Je sais que vous ne me dite pas la vérité."

L’ange, qui s’était accroupit pour prendre des nouvelles de Tarran se redressa et regarda l’horizon, le garçon l’avait percer à jour, Hikari ne pouvait plus cacher son pouvoir. Il avait prit un air sérieux en réfléchissant, puis il sourit à Tarran, il orienta sa tête vers Tarran de nouveau avec un regards sincère et lui dit:

"Tu as raison: je t‘ai mentit. Je suis désolé. Je me suis bel et bien jeter dans le vide pour te rattraper…"

Tarran écarquilla les yeux à l’annonce de cette nouvelle et le coupa pour dire:
"Mais alors…Comment… ?"

"C‘est très simple, je suis capable de me déplacer instantanément ou je veux sur une planète tant que j‘ai déjà vu le lieu dans lequel je souhaite aller de mes propres yeux. Il ne m‘a pas été difficile de te récupérer en tombant, il fallait juste un bon timing. Ensuite, j‘ai flotter dans les airs pour nous que nous ne tombions pas en bas et me suis de nouveau déplacer pour arriver au sommet."

Le gamin n’en croyait pas ses oreilles:
"Incroyable…mais alors qui êtes vous ? Un magicien ?"

"Non, pas vraiment…Je suis un ange !"Dit-il avec un petit sourire.

"Comment ? Vous êtes sérieux ? Un ange ?!"

"Excuse-moi de ne pas te l‘avoir dit plus tôt…à toi ainsi qu‘à ta mère. Mais je ne savais pas si la présence de magie était bien vu sur Fraysh, je me souviens même que vous m‘aviez dit que ton père voyait ça d‘un mauvais œil. Je me suis abstenu de révéler ce que je suis et je te prie de bien vouloir me pardonner."

"Mais non voyons ! Vous m’avez sauvé la vie, je ne vous en veux pas, je trouve ça même génial mais… "

"Hum ? Qu‘est-ce qu‘il y a ?"

"Eh bien…ont aurait pu arriver beaucoup plus vite ici !! "

"Haha ha ! Je sais. Mais je n’avais pas prévu que tu viendrais avec moi, j‘aurais pu y parvenir plus vite…Si je connaissais parfaitement le lieu…"

"Ah…oui…Mais au fait où sommes nous exactement ?"

"Exactement ? Je ne sais pas, mais ce que je peux te dire avec certitude c’est que nous sommes au sommet de la montagne, dans une forêt. Tu sais peut-être ce que nous devons faire ensuite pour retrouver le temple ?"

"Euh…C’est-à-dire que la légende ne précise pas ce qu’il y a au sommet de la montagne. Tout ce que je sais c‘est que si la légende est bien réelle, c‘est bien cette montagne et le temple doit être quelques part par ici."

"Très bien, je vais te porter. Nous allons continuer les recherches, tu veux bien ?"

"Oui, merci."

Tarran semblait heureux d’avoir fait la connaissance d’un ange, comme émerveiller, il se laissait porter par Hikari avec un sourire qui montrait son admiration envers lui. Ils continuèrent à avancer pour trouver le temple, le garçon avait demander à l’ange de montrer ce qu’il savait faire comme « trucs magiques » et Hikari se téléporta plusieurs fois, flotta dans les airs tout en cherchant le temple pour lui montrer. Malheureusement plus le temps passait, plus le temple paraissait introuvable, ils s’arrêtèrent donc de se déplacer instantanément et marchèrent un peu, se disant qu’ils étaient peut-être aller trop vite. Alors que la nuit était en train de tomber, une sorte de brume noire apparut dans la forêt tandis qu’ils étaient en train de discuter:

"Ma mère avait peut-être raison: ce n’est peut-être qu’une légende après tout. Nous avons fait tout ça pour rien…"

"Peut-être. Pourtant, je persiste à croire que ce temple existe."

"Pourquoi ? Nous sommes là depuis longtemps maintenant et nous n‘avons rien trouver."

"Ce ne serais pas logique sinon..."

"Comment ça ?"

"Je suis un ange, je ne vais pas quelque part par hasard. D‘ailleurs je ne crois pas au hasard, tout est inéluctable, je suis ici pour accomplir mon devoir."

"Quel devoir ? De quoi parlez-vous ?"

"C‘est le destin. Je t‘expliquerais ça peut-être un jour…"

Soudain, l’ange s’arrêta, il aperçu quelques choses entre deux branches d’arbres, il se déplaça pour mieux voir et, alors que tout portait à croire que le temple n’existait pas, une bâtisse qui y ressemblait était visible de loin de là où ils étaient. Le sourire de Tarran et Hikari réapparut sur leurs visages: ils venaient de trouver ce qu’ils cherchaient.

Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Lun 7 Mar 2011 - 22:42
Arrivés au sommet de la montagne, Hikaritatsu et Tarran se retrouvèrent dans une forêt après avoir été téléportés par le premier nommé dans celle-ci. Le jeune garçon devait récupérer de sa chute mais pouvait maintenant marcher, ils avaient tous les deux chercher le fameux temple de la légende en scrutant chaque recoin de la forêt, mais sans succès. C’est au moment où le duo pensait à abandonner les recherches que l’ange aperçu quelque chose entre quelques branches, il se déplaça pour mieux voir et, sous ses yeux se dressa un temple plutôt imposant. Ils semblaient enfin toucher au but, ils avaient peut-être découvert ce qu’ils espéraient tant trouver dans ces montagnes. L’ange souriait, il y avait peut-être dans ce temple le remède magique pour sauver Jonah, mais maintenant qu’ils l’avaient découvert cela paraissait évident aux yeux de l’ange qu’ils allaient trouver ce qu’ils cherchaient. Toutefois, le doute subsistait, ce n’était peut-être qu’une légende et la présence du temple ne prouvait rien, alors prudence. Tarran aussi semblait fonder de gros espoirs dans cette découverte, son sourire le prouvait, il regarda Hikari et lui dit:

"Alors on y va ? Il n‘y a pas de temps à perdre ! Cela ne peut être qu‘ici !"

"Tu as raison, nous devons sauver Jonah."

L’ange attrapa le gamin et disparu dans une lumière blanche aveuglante pour réapparaître devant le temple à quelques mètres de l‘entrée. Une atmosphère étrange y régnait, il y avait plusieurs longs poteaux devant l’entrée et le fait que la nuit était en train de tomber renforçait un peu plus le côté étrange, mais Tarran et Hikari ne s’en soucièrent pas trop pour l’instant. Ils avancèrent jusqu’à l’entrée en marchant sur un chemin en pierre, la porte étaient très grande et de plus près ont voyait un peu mieux l’immensité du bâtiment. L’ange s’approcha de la porte et fronça les sourcils: il y avait quelque chose de bizarre sur cette porte: un nombre incalculable de petits signes représentant plusieurs formes géométriques étaient gravés sur celle-ci. Encore plus bizarre: il n’y avait aucune poignée pour ouvrir la porte, celle-ci paraissait étrangement neuve par rapport au reste du bâtiment, comme si quelqu’un l’avait changé il y a un certain temps de cela. Hikari essaya de pousser la porte pour entrer, mais il n’y avait rien à faire: la porte était complètement bloquée.

"Elle ne s‘ouvre pas ?!"

"Non. C‘est étrange, il n‘y a pas de poignée et ont dirait qu‘elle a été changée il y a quelques années…"

"Mais, monsieur Hikari, vous pouvez vous téléporter à l’intérieur, non ?!"

"Non, ce n‘est pas aussi simple. Il faut que je visualise le lieu dans ma tête pour me déplacer, or là je n‘ai aucune idée de ce qu‘il y a derrière cette porte…Je pourrais essayé mais…Oui, essayons."

L’ange fut alors envelopper d’une lumière blanche et disparu, même pas une seconde se passa qu’Hikari fut de retour aux côtés de Tarran, il fit la moue, cela n’avait pas dû marcher, il regarda la porte d’un air sérieux puis dit:

"C‘est bien ce que je pensais..."

"Qui a-t-il monsieur Hikari ?! Vous n‘avez pas pu entrer ?"

"Non, je pense qu‘une sorte de champ de force magique enveloppe la totalité du bâtiment: il m‘es impossible d‘entrer à l‘intérieur de cette manière là. Cela voudra peut-être dire que dans le temple mes pouvoirs seront inefficaces, mais ce n‘est pas sûr."

"Mais alors, qu’allons nous faire si nous ne pouvons pas entrer ?!"

"Il existe forcément un moyen, j‘en suis sûr…"Il regarda la porte d’un air songeur avant d’ajouter: "Et quelque chose me dit que ces formes gravés sur la porte nous donnerons le moyen d‘entrer à l‘intérieur.."

"Oh, mais ! Vous devez avoir raison. Qu‘est-ce que c‘est ?"

Tarran se rapprocha un peu de la porte, alors qu’Hikari, les bras croisés laissait sa main tenir son menton comme pour réfléchir. En regardant de plus près ont pouvait voir que la porte était recouverte de centaines de petits dessins représentant plusieurs formes géométriques gravés dessus. Il y avait des triangles, des carrés, des rectangles, des trapèzes et même des soleils, des lunes, des étoiles des demi-lunes etc… Y comprendre quelque chose était vraiment difficile, tout semblait désordonné mais pourtant la clé de ce mystère semblait être écrit sur cette porte. Ils l’observèrent pendant très longtemps en réfléchissant quant Tarran voulut rompre le silence:

"Mais qu‘est-ce que ces symboles peuvent-il bien vouloir dire ?!"

"Peut-être que chacun d‘entre eux représente un mot ou une lettre. Regarde: il y en a beaucoup qui sont différents, mais après, comment parvenir à trouver quelles symboles correspond à quoi…"

"Ahhh ! Si c‘est ça, cela ne va pas être facile !"

"Oui…Et tu ferais mieux d‘aller te coucher, la nuit est tombée depuis longtemps, je vais continuer à réfléchir. Mais, où vas-tu dormir ?"

"Ne vous inquiétez pas monsieur Hikari, j’ai tout prévu !"

Tarran sortit un sac dans lequel il y avait une sorte de sac de couchage et apparemment quelques aliments au cas où il aurait faim. Ce garçon avait plus d’un tour dans son sac, et c’était le cas de le dire. Il s’endormit pendant que l’ange continuait ses recherches, il avait même fait apparaître un petit carnet et un stylo d’un claquement de doigts pour prendre des notes et faire des schémas. Comme un ange n’avait pas besoin de dormir, Hikari passa la nuit à chercher un indice qui le mettrait sur la voie pour réussir à ouvrir cette porte. Malheureusement il n’avait trouver rien de positif pour trouver la solution, ça en devenait presque désespérant mais l’ange n’était pas abattu, il savait qu’il finirait par trouver, c’était son destin.

La nuit passait, Tarran semblait avoir eut du mal à trouver le sommeil mais avait finit par s’endormir au bout d‘un certain temps, vouloir sauver son frère devait le tracasser. L’ange quant à lui faisait fonctionner ses méninges pour trouver la solution qui les aiderait à ouvrir la porte, il avait fait une nuit blanche mais pour un ange cela n’avait rien d’important. Tarran se réveilla et constata qu’Hikari était déjà levé, enfin qu’il n’avait pas dormit, étonner il le regarda pour lui dire:

"Monsieur Hikari ! Vous êtes déjà levé !"

"Je ne me suis pas couché…"

"Comment ?! Mais vous devez être fatiguer !"

"Non, je t‘assure que ça va, tu oublie que je suis un ange ! Les anges ne ressentent pas la fatigue comme les humains, du coup je ne suis pas fatigué: je vais bien."

"Oui, c’est vrai. Excusez-moi, j’aurais voulu vous aider, au lieu de m’endormir."

"Ne culpabilise pas, tu avais besoin de te reposer et tu n‘as pas les mêmes capacités que les anges. C‘est tout à fait naturel que tu ais besoin de dormir."

"Oui, mais je vais me rattraper ! Nous allons trouver comment entrer !"

L’ange rigola puis continua les recherches. Tarran mangea ce qu’il avait amener dans son sac pour déjeuner, il en proposa à Hikari mais celui refusa poliment. Ils cherchèrent ensuite pendant toute la matinée un indice, jusqu’ici aucunes pistes concrète n’avait été trouver. Cela paraissait sans espoirs, quant soudain, Hikari, qui s’était alors accroupis se releva en fixant la porte avec un air intriguer:

"Mais…Qu‘est-ce que ?"
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Mar 8 Mar 2011 - 22:22
Tarran et Hikaritatsu avaient enfin trouvés le temple dont parlait la fameuse légende, mais en arrivant devant celui-ci, ils constatèrent que la seule entrée possible n’était pas accessible. En effet, la porte qui semblait neuve par rapport au reste du bâtiment était bloquée et il n’y avait pas non plus de poignée pour l’ouvrir, encore plus étrange: sur la porte était gravée de nombreux petits symboles de forme géométriques ou encore des soleils, des étoiles et autres lunes. Toute cette histoire paraissait bien étrange et, alors que la nuit était tombée, le duo ne trouvait toujours pas le moyen pour entrer dans le temple mais ces symboles devaient être là pour une raison et celle-ci devait être d’ouvrir la porte. Il y avait forcément une astuce, quelque chose, un système qui permettait l’ouverture de cette entrée, il fallait à Hikaritatsu et son jeune ami de trouver ce que c’était. Tarran s’était endormit alors que l’ange avait passé la nuit à essayer de résoudre ce problème, en vain. Le lendemain matin, tous les deux avaient continuer à essayer de trouver une solution mais la situation restait toujours la même. Soudain, Hikaritatsu, qui s’était accroupis s’était redresser en regardant la porte d’un peu plus près, il effleura avec ses mains plusieurs parties de la portes et dit ces quelques mots:

"Mmmh…C‘est étrange."

"De quoi parlez-vous monsieur Hikari ?"

"Regarde: à ces endroits là il y à chaque fois un soleil au dessus de ces barres vertical..." L’ange montra à Tarran quatre symbole en particulier, il y en avait en haut à droite et à gauche et en bas à droite et à gauche.

"Oui…Mais qu’est-ce que cela signifie ?"

"Je ne sais pas trop, mais je pense que mon raisonnement est faux: ces symboles ne correspondent pas à des lettres. Si ont regarde bien, malgré le nombre incalculable de symboles, ont peut remarquer que certains se répète, comme là ces soleils au dessus des barres rectangulaires. "

"Alors, cela voudrais dire que ces soleils et ces barres sont la clé du mystère ?"

"C‘est fort probable. J‘ai essayé d‘appuyer dessus mais rien n‘y fait."

"Et si le soleil était la clé, et que les barres étaient là juste pour indiquer les soleils ?"

"C‘est possible et à mon avis c‘est une bonne piste. Je pense que nous devrions repérer tous ces soleils et ces barres."

C’est ce qu’ils décidèrent de faire, avec le carnet qu’avait Hikari ils avaient fait plusieurs schémas et se creusaient vraiment la tête pour arriver à trouver la fameuse clé de cette énigme. Le temps passait mais rien ne semblait avancer, toutes théories était vite abandonner car il y avait toujours quelques chose pour les contredire. Ces symboles étaient vraiment mystérieux, il n’y avait bien évidemment aucune explication, aucun indice autour de cette porte, il devait donc y avoir obligatoirement parmi ces symboles une indication, le plus gros du travail serait certainement de trouver ce que c’est. Tarran commençait visiblement à se lasser de tout ça, il s’étira et bailla un peu avant de dire, décourager:

"Oh là là, on n'avance pas !"

"Ne perds pas courage, la solution est forcément quelque part, j‘en suis sûr."

"Mais comment pouvez-vous en être sûr ? Cela fait des heures qu‘on cherche et nous n‘avons rien trouver."

"Il n‘y a aucun doute pour moi, fais-moi confiance. En ce concentrant un peu mieux, en cherchant plus profondément, peut-être que nous y arriverons."

"Bon, bah moi je fais une pause, j‘en ai marre."

"Encore ? Tu t’es déjà arrêter tout à l’heure. Je vois que plus le temps passe, plus cela affecte le moral des troupes. Mais tu as raison, je crois que moi aussi je vais faire une petite pause. Il faut parfois savoir prendre du repos, du recul…Du recul ?!"

L’ange regarda une nouvelle fois la porte avec beaucoup de sérieux, puis il recula de quelques mètres avant de s’arrêter. Il continuait à réfléchir et s’éloigna encore un peu de la porte, toujours en la fixant, comme pour ne pas la perdre de vue, il voulait sûrement changer sa position pour voir les choses différemment. Hikari se déplaça à plusieurs endroits en réfléchissants, il finit par s‘accroupir à quelques mètres de la porte en tenant toujours son menton avec sa main comme il avait l‘habitude de le faire.

"?! Je croyais que vous vouliez vous reposer."

"Oui, peut-être plus tard…J‘essaye de voir si je trouve quelque chose en changeant de position. Parfois en changeant d‘angle, de point de vue on arrive à trouver quelques choses."

"Ah ! Peut-être que de plus loin on peut distinguer un dessin fait avec tous ces symboles ou quelque chose qui pourrait nous aider."

"Oui, c‘est un peu à ça que je pensais. Malheureusement, cela ne change pas grand-chose de mon point de vue. Et toi, tu n‘a pas remarquer quelque chose ?"

"Non, que ce soit de plus près ou de plus loin, j‘ai l‘impression que c‘est pareil."

L’ange fit la moue, il ne désespérait pas mais il trouvait ça très embêtant de ne rien trouver, même pas un indice. Pourtant ils avaient chercher longtemps, ils n’avaient pas chômer, ce serait dommage que tout ce temps soit perdu finalement. Hikari soupira, puis il décida de se changer les idées en regardant le paysage qu’il y avait autour, le ciel, les montagnes. La nature était vraiment belle dans ce coin, louper un tel spectacle alors qu’ils avaient fait tout ce chemin, ce serait du gâchis. Hikaritatsu marcha un peu dans le chemin de pierre entourer par les poteaux, les mains dans les poches, il essayait de ne pas trop se casser la tête avec tout ça, prendre un peu de repos. Mais tout à coup, l’ange s’arrêta en fronçant les sourcils: quelque chose l’intriguait, il fit plusieurs mouvements de têtes à droites et à gauches.

"Monsieur Hikari, qu‘est-ce que vous regarder ?"

"Tu ne trouve pas ça bizarre ?"

"Mais, de quoi ?!"

L’ange fit quelque pas et effleura un poteau avant de dire:
"Ces poteaux…"

"C’est juste une décoration je pense."

"Etrange comme décoration, tu ne trouve pas ? D‘habitude si ont veux égayer un peu le chemin qui mène à la porte d‘entrée ont met quelque chose de moins grand ou bien avec plus de décoration. Après, c‘est vrai que je ne connais pas bien la culture des gens de Fraysh."

"Vous pensez que cela peu nous aider ?"

"Je ne sais pas. Mais une chose est sûr: nous n‘arrivons à rien avec cette porte, pourquoi ne pas avoir une vision globale de ce lieu en prenant en compte tout ce qui entoure cette porte ?"

"Oui, ont peux essayé, mais ça va faire du boulot de tout analyser."

"Mmmm…Pas sûr…
!! Mais attends un peux ! Ces poteaux, ils ne te font pas penser à quelque chose ?"


"Bah à part à des poteaux, non..."

"Réfléchis, ont à pas déjà vu ça quelque part ? Sur quelque chose qu‘on a regarder pendant des heures…"

"Euh, vous voulez parler de la porte ? "

"Oui…Alors ? Tu ne vois pas ?"

"Eh bien…Euh…Hein ?! M…Mais, oui ! Les poteaux, les barres rectangulaires ! "

"Exact."

"Donc c’est bien ça, les barres rectangulaires sont la clé pour ouvrir la porte, et le soleil doit l’être aussi alors ! "

"Oui. Je crois que j‘ai compris. Si on regarde bien il y a plusieurs barres gravés à gauches et à droites de la portes, elles sont très espacés ce qui nous donne l‘impression qu‘elles n‘ont rien à voir entres elles. Pourtant, tu remarquera que la façon dont-elles sont disposés ressemblent beaucoup à celle des poteaux qui entourent le chemin. D‘ailleurs, je compte autant de poteaux que de barres. Conclusion, chaque barre rectangulaire représente un poteau."

"Bon, très bien. Mais où cela peut-il nous mener ?"

"Je pense que j‘ai déjà trouvé quelque chose. Regarde: on vois que le premier poteau de cette rangée a été bouger à en voir par le trou dans lequel il est planté, la terre semblant avoir été remuer comme si le poteau avait tout simplement été tourner. En le tournant dans l’autre sens peut-être que… "

Hikaritatsu prit le poteau à deux mains le fit pivoter dans le sens inverse dans lequel il avait été tourné pour le remettre droit. A ce moment là, l’ange recula un peu pour mieux voir, et découvrit avec stupéfaction quelque chose qui allait certainement leur être utile…
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Jeu 10 Mar 2011 - 20:42
A la recherche d’un moyen d’entrer dans le temple, Hikaritatsu et Tarran avaient cherchés pendant longtemps sans rien trouver, mais apparemment leurs efforts allaient finir par payer. En effet, après ces longues heures de réflexion, l’ange avait prit du recul et semble-t-il trouver la solution pour que cette porte gravé d’innombrables symboles s’ouvre enfin. Il avait remarquer que la position des poteaux qui entouraient le chemin qui menait à la porte était étrangement ressemblant à la position des barres verticales inscrites sur la porte, chose difficile à voir tant les symboles étaient nombreux et désordonnés. Hikari avait aussi remarquer que le poteau de la première rangée avait été bougé, comme si il avait été tourné. C’était peut-être un indice, alors il le tourna dans le sens inverse pour voir si quelque chose allait se passer. Tarran et Hikari étaient impatient d’ouvrir cette porte pour trouver le fameux remède afin de le ramener au village pour sauver Jonah, le petit frère de Tarran. Quant Hikaritatsu tourna le poteau, rien ne se passa malheureusement.

"Alors, rien ?"

"C‘est étonnant, j‘aurais pourtant crus que c‘était enfin la clé du mystère."

"Ohhh….Mais comment peut-on ouvrir cette satané porte ? On a pourtant chercher pendant tout ce temps !!"

"Attends un peu..."

"Qui as-t-il ?"

"Ce poteau, que je viens de tourné...Il y a un trou à l‘intérieur !" Annonça Hikari qui examinait de près le poteau.

"Comment ?!"

"Il y a comme une lueur qui s‘y dégage, mais très faible...Peut-être que, en tournant légèrement le poteau, toujours dans ce sens…"

L’ange continuait à tourner le poteau, quant soudain une lueur violette s’échappa du trou qu’avait le pilier un bref instant. Hikari tourna alors légèrement dans l’autre sens pour voir si cette petite lumière pouvait rester constante et, c’était le cas ! Une lueur violette s’échappait alors du poteau sous le regard étonné de Tarran qui s’exclama:

"Vous avez réussit monsieur Hikari !! Vous aviez raison !"

"Oui, on dirait bien…"

"Mais, maintenant, qu‘allons nous faire avec ça ?"

"Regarde plutôt où va cette lueur: tout droit en direction de la porte."

"Oh mais, ont dire que…"

"Oui, cette lueur provenant de ce poteau indique l’un des symboles bien précisément parmi tout ceux qui son gravés sur la porte."

Comme venait de l’annoncer Hikaritatsu, la lueur violette se dirigeait droit sur la porte, éclairant l’un des symboles qui y était gravés. Tout ceci était pour le moins surprenant, un tel système avait dû être très difficile à concevoir et semblait avoir été fait pour que personne ne puisse entrer. Hikaritatsu et Tarran s’approchèrent alors de la porte, ils allaient voir ce qu’indiquait cette lumière et cela allait peut-être les amenés à découvrir le moyen d’entrer à l’intérieur. Ils se placèrent devant la porte sans interrompre le chemin que prenait la lumière et découvrir le symbole qui était éclairé, certainement celui qui était la clé de ce mystère.

"Eh, cette lumière va tout droit sur un…"

"…Soleil."

"Je me demande comment ils ont réussit à faire un truc pareil…"

"C‘est vrai que c‘est quelque chose de très élaborer: tous les autres symboles ne servent finalement qu‘à cacher ceux qui sont les plus important, il y en a tellement que cela ne paraît pas évident même au bout de plusieurs heures.

A mon avis, le symbole choisis est le soleil car cette lumière proviens en réalité des rayons du soleils."


"Oui, mais elle est pourtant violette…"

"Ça c‘est juste pour que l‘on repère la lueur à la lumière du jour. Parce que s‘ils l‘auraient laissé elle n‘aurait pas pu être différencier des autres rayons du soleils se dirigeant vers la porte. Je pense qu‘il y a un cristal à l‘intérieur du poteau qui change la couleur de cette lumière. J‘ai vu aussi que les autres poteaux avaient eux aussi des trous, la lumière doit être capté d‘un point bien précis."

"Mais pourtant, la lumière de la lune…"

"La nuit, il fait plus sombre, donc il est plus difficile de repérer des petits détails comme les trous à travers les poteaux. Le pilier étant tourné il était impossible de détecter cette lumière."

"Wah…Ils se sont vraiment creusés la tête pour faire un truc comme ça !"


L’ange lui sourit pour dire:
"Oui, ce qui prouve qu‘il y a bien quelque chose d‘important à l‘intérieur de ce temple. Si celui qui a mit cette porte et ces poteaux s‘est donné tant de mal c‘est qu‘il y a quelque chose de cacher à l’intérieur et je pense qu‘il s‘agit effectivement du remède dont tu m‘a parler. Nous sommes au bon endroit, alors entrons !"

"Euh oui, mais comment ?"

"Le plus dur est fait si tu veux mon avis, il faut beaucoup de temps pour trouver comment entrer, celui qui a organiser tout ça n‘a pas dû faire quelque chose de bien compliquer pour la suite. Je suis sûr qu‘en faisant ceci…"

L’ange s’approcha de la porte pour la toucher, il mit trois doigts sur le soleil éclairé par la lumière, il appuya fort en tournant sur un côté. Le soleil se tourna alors dans ce sens là comme l’avait deviné l’ange et c’est alors que la porte se mit à trembler. Hikari recula et vit la porte s’ouvrir en se soulevant peu à peu du sol dans une fumée qui fit toussé nos deux aventuriers. Ils avaient enfin réussit, ils avaient ouvert la porte du temple !

"Incroyable ! Vous êtes vraiment très fort monsieur Hikari."

"Haha ha ! Merci. Le poteau se tournant dans ce sens-ci je me suis dit qu‘il en serait de même pour le soleil !"

"Oui, mais pour tout ce que vous avez fait avant, trouver qu‘il fallait bouger le poteau et tout..."

"C‘est tout de même toi qui as, en premier, trouver que la clé devait être le soleil. Tu nous as amené sur une piste très importante.

Maintenant, je pense qu‘il faudrait mieux rentrer dans le temple pour voir ce qu‘il s‘y trouve. Mais tu devrais resté ici. J‘ai peur que ce soit dangereux, si celui qui a fait ça a élaborer un tel stratagème pour pouvoir entrer la suite risque d‘être beaucoup plus périlleux. Crois-moi, reste ici pour l‘instant, le temps que j‘analyse les lieux pour savoir si c‘est dangereux, tu pourra venir quand il n‘y aura plus de danger, d‘accord ? Je serais un peu un éclaireur, alors promet moi de rester ici pour le moment."


"Très bien, si vous insistez monsieur Hikari..."

"S‘il te plaît, appelle moi simplement « Hikari ». Tu peux oublier le « monsieur »."

"D‘accord, Hikari."

L’ange lui fit un sourire et s‘avança en traversant la porte d‘entrer et alla jusqu‘au bâtiment. Bien sûr, cette première porte ouverte n’était là que pour que personne n’entre, comme les murs qui entouraient le temple. Rien d’anormal à première vue, Hikari monta les quelques marches avant d’ouvrir la porte qui menait à l’intérieur du bâtiment, il entra et pu constater le côté esthétique très ancien du temple, comme ont pouvait l’imaginer. Il commença à découvrir le plus de pièces possible pour se faire une idée de comment était le temple à l’intérieur. Tout paraissait normal mais l’ange se doutait qu’il n’y aurait rien de très intéressant dans le temple, c’était les souterrains qui seraient sûrement dangereux, ceux menant au remède. Il fallait trouver la porte qui menait au souterrains.
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Dim 13 Mar 2011 - 22:46
Maintenant qu’ils avaient enfin réussit à ouvrir la première porte qui menait au temple, Hikaritatsu pouvait avec l’aide de Tarran chercher à l’intérieur où se trouvait le remède dont parlait la légende. Pour l’ange il n’y avait aucun doute: si quelqu’un s’était donner tout ce mal pour que personne n’entre dans le temple c’est qu’il y avait forcément quelque chose d’important à l’intérieur et il serait sûrement prêt à parier qu’il s’agissait du remède. Hikari était entré sans Tarran, lui expliquant que la situation pouvait très vite devenir dangereuse une fois entrer à l’intérieur, il voulait s’assurer que les lieux étaient sûrs avant de le laisser le suivre, mais peut-être aussi qu’il ne le laissera tout simplement pas courir le risque de se blesser.

Hikari inspecta les lieux avec beaucoup de réflexion, il se disait qu’un piège pouvait être n’importe où, pour l’instant il n’y en avait pas eut mais les gens son parfois tellement obstiné à cacher des choses qu’ils son prêts à tout pour que cela reste dissimuler. Le temple était plutôt grand et vérifier chaque endroits de chaque pièce prendrait sûrement un temps fou, surtout que le remède devrait se situé dans les souterrains d’après la légende. L’ange le savait très bien, le temple n’avait pas grand intérêt pour sauver Jonah, mais il voulait découvrir une grande partie du temple pour pouvoir avoir une idée d’où pouvait être dissimuler l’accès aux souterrains. Ce devait être le plus difficile à trouver et c’est pour cela qu’Hikari chercha sans rien trouver pendant plusieurs heures. Quant tout à coup, alors qu’il était monter à l’étage, il entendit brièvement un bruit venant d’en bas, Hikari s’arrêta pour écouter de nouveau et ce bruit se répéta à plusieurs reprises, c’était des bruits de pas sans doute. L’ange gardait son calme comme d’habitude, il s’avança calmement pour sortir de la pièce où il était et commença à descendre les marches pour aller en en bas. Il ne semblait pas inquiet mais ce n’est pas pour autant qu’il baissait sa garde. Il visita plusieurs pièces en cherchant ce qui faisait ce bruit, mais cela s’était arrêter depuis quelques instants, peut-être que quelqu’un était déjà dans le temple et avait entendu Hikaritatsu entrer. L’ange resta vigilant même s’il ne ressentait aucune crainte, il se déplaçait calmement les mains dans les poches en regardant à divers endroit. Il décida d’entrer dans une pièce et pu constater que celle-ci était très spacieuse, sans doute un endroit où se réunissait beaucoup de personnes. Hikari contempla les lieux avec un air intéresser, le décor était plutôt sympathique même s’il faisait un peu vieux. Il s’approcha un peu d’une porte-fenêtre qui menait à l’extérieur vers un jardin quant il entendit des bruits de pas derrière lui provenant du couloir. Il se retourna alors et se dirigea silencieusement en direction des bruits, il resta près de la porte entrouverte en attendant que cette personne s’approche. Les pas se rapprochait plus en plus, dans une telle situation beaucoup seraient apeurés mais l’ange avait le chic pour rester zen. Une fois que la personne était suffisamment proche de la porte, Hikari ouvrit subitement celle-ci pour surprendre l’inconnu, un cri de ce dernier ce fit entendre quant l’ange se montra.

"Aaaaaah ! Vous m‘avez fait peur !..."

"Hein ? Tarran ? Mais que fais-tu ici ?"

"J’en avais marre d’attendre à l'extérieur...Cela faisait maintenant un moment que vous étiez partit."

"Désolé, mais tu aurais mieux fait de ne pas venir. C’est peut-être dangereux, je veux que ta mère te retrouve en un seul morceau, tu comprends ?"

"Oui, désolé, mais c‘est plus fort que moi, j‘ai envie d‘aventure."

"Je comprends, l‘état de ton frère doit te préoccuper."

"Ehhh, oui. Je suis désolé."

"Bon, alors tu va m‘aider à chercher l’entrée qui mène aux souterrains. J‘ai longtemps fouiller dans le temple et je n‘ai rien trouver d‘intéressant pour ce que nous cherchons. Trouvons l‘entrée des souterrains !"

"Oui !"

Ils se mirent alors à chercher dans tous les recoins susceptibles d’amener aux souterrains, c’est-à-dire en grande partie au rez-de-chaussée et tout ce qui était en direction du sol. Ils s’étaient tous les deux séparer pour couvrir plus de terrain même si Hikari n’aimait pas trop cette idée puisque Tarran risquait d’être en danger à n’importe quel moment. Malheureusement ils n’avaient pas le choix, le temple était plutôt grand et même à deux cela prendrait du temps de trouver la où était la cachette menant aux souterrains. Plusieurs heures passèrent et ils n’avaient toujours rien trouvé jusqu’au moment où Tarran appela Hikari:

"Monsieur Hikari, venez voir !"

L’ange apparut grâce au déplacement instantanée dans un flash de lumière aveuglant aux côtés de Tarran qui fut un peu surpris, il lui montra ensuite quelque chose d’intéressant: un côté du mur sonnait creux quand on tapait dessus. Ils cherchèrent alors tous les deux comment ils pouvaient voir ce qu’il y avait de l’autre côté, Tarran trouva un endroit du mur avec un léger espace, il mit le doigt dessous et réussit à déplacer un bout du mur. Ils trouvèrent alors un long couloir qui semblait descendre assez bas, mais c’était trop sombre pour en voir le bout.
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Lun 14 Mar 2011 - 20:34
Dans le temple qu’ils avaient finit par trouver, Hikaritatsu et Tarran avaient cherchés l’accès aux souterrains dont parlait la légende. L’ange et le gamin n’avaient rien trouvés pendant longtemps et comme souvent dans ces moments là, le doute était venu s’immiscer dans les esprits des chercheurs. Déjà, quant ils fouillaient la forêt pour trouver le temple ou encore en se creusant la tête pour trouver un moyen de déchiffrer le code gravé sur la porte qui menait au temple, le duo aurait très bien pu abandonner. Mais à force de persévérance ils avaient finis par trouver ce qu’ils cherchaient, et cela alors que tous leurs espoirs auraient put être balayés par le doute et la vie du frère de Tarran, Jonah, par la même occasion. L’ange n’était pas du genre à se décourager et le fait qu’ils aient trouvés à chaque fois ce qu’ils voulaient l’amenait à penser qu’il était évident qu’ils finissent par atteindre leur but, c’est-à-dire à trouver le remède pouvant guérir le petit frère de Tarran.

A force de chercher, Tarran avait trouvé un endroit d’un mur du rez-de-chaussée qui sonnait creux, certainement l’accès aux souterrains. L’ange était arrivé avec le déplacement instantané et Tarran avait trouvé un espace permettant de déplacer une partie du mur, ils découvrirent derrière ceci un couloir obscur qui semblait profond et qui descendait. Cela pouvait avoir un aspect inquiétant mais Hikari restait toujours confiant et souriant avec son jeune ami, qui lui n’était pas aussi rassuré. Qu’allaient-ils trouver au fond de ce couloir ? Mystère, mais pour le découvrir les deux aventuriers devront passer par là, le sort de Jonah en dépendait. Ils restèrent tous les deux devant l’entrée de cet obscur couloir à réfléchir avant que Tarran ne vienne briser le silence:

"C‘est bien ici, vous croyez ? En tout cas, moi, je pense que oui !"

"Oui, pour moi il n‘y a aucun doute: c‘est bien l‘accès aux souterrains."

"Mais tout de même, cela me paraît un peu facile, et si jamais ce n‘était qu‘un piège ou tout simplement un lieu qui n‘a rien à voir avec ce que l‘on cherche…"

"Cela m‘étonnerais beaucoup. Si on se fient à la légende il y a forcément un souterrain et je ne pense pas que celui qui l‘a construit ait voulu semer le doute en créant de faux souterrains ou des lieux pour tromper ceux qui arriveraient à entrer. Cela aurait prit trop de temps."

"Peut-être, mais comment être sûr que c‘est ici ? Que ce n‘est pas un piège ?"

"Le seul moyen de savoir…C‘est d‘y aller !"

"Oui…De toute façon je crois que nous n’avons pas le choix."

"Exact, c’est le seul moyen de sauver ton frère ! Alors, si tu es prêt, allons s‘y !"

"Eh, monsieur Hikari ! Une minute ! Il fait tout noir là dedans, comment allons nous pouvoir y voir une fois qu‘on sera entrer ?"

"Ne t’inquiète pas, j’ai tout prévu ! Regarde un peu ça…"

L’ange, d’un claquement de doigts fit apparaître dans ses mains deux torches électriques pour chacun. Tarran le regarda d’un air admiratif en souriant tandis que l’ange lui expliqua le fonctionnement de cet objet. Oui, sur Fraysh l’électricité ne devait pas être accessible pour tous et comme il ne savait pas si Tarran et sa famille connaissaient ce genre d’objet il lui a indiquer comment s’en servir. Une fois qu’ils étaient prêts à se lancer à la découverte de ces fameux souterrains ils s’aventurèrent dans le sombre couloir qui devait mener là où ils espéraient trouver le remède.

Ils descendirent de plus en plus, voyant la lumière du jour provenant de l’ouverture de l’entrée où ils étaient passés se rétrécirent peu à peu, signifiant qu’ils s’éloignaient et descendaient de plus en plus bas. Hikaritatsu était toujours serein malgré cet endroit obscur dans lequel ils s’aventuraient, Tarran lui semblait quelque peu inquiet, son visage crispé le prouvait mais le calme de l’ange devait le rassurer un peu. Leur torches leur montrait le chemin mais pas le bout du couloir, ça avait un côté effrayant, comme s’il n’allait jamais se terminer. Ils avancèrent ainsi pendant plusieurs minutes.

"Monsieur Hikari…"

"S‘il te plaît, appelle moi simplement Hikari, tu te souviens…"

"Oui, pardon Hikari…Je voulais juste vous dire que j‘étais content que vous soyez à mes côtés. Seul, je n‘aurais sûrement rien pu faire. Je vous avouerait que cela faisait longtemps que je voulais partir à la recherche du temple, ma mère m‘en empêchait alors j‘hésitais…Mais quand je vous ait vu arriver et que vous vouliez nous aider, j‘ai repris espoir pour sauver mon frère."

L’ange lui sourit:
"Je suis heureux que m‘a présence ait pu te redonner espoir, c‘est le rôle d‘un ange. Si ce n‘était pas le cas et que je ne réussissais pas à sauver ton frère, ce serais pour moi un échec."

"Vous devez donc beaucoup aimer aider les gens…"

"On ne deviens pas un ange par hasard…D‘ailleurs je pense que le hasard n‘existe pas: c‘est juste une façon d‘expliquer les événements surprenants que l’on ne comprends pas."

"Vous croyez à ça, Hikari ?"

"J‘en suis même persuader. C‘est le destin…"

A ce moment là, alors qu’ils continuaient d’avancer dans le couloir obscur, un bruit se fit entendre à plusieurs mètres d’eux. Surpris, ils s’arrêtèrent et regardèrent autour mais il ne trouvèrent rien d’anormal, ils remarquèrent seulement la lumière de l’extérieur qui s’était fait de plus en plus petite jusqu’à devenir un point lumineux vu d'où ils étaient. C’était étrange, ce bruit ne semblait rien annoncer de bon, pourtant rien ne s’était passer jusqu’à présent.

"Qu‘est-ce que cela pouvait-être ? La lumière est toujours visible, légèrement, mais on peux encore la voir, donc la porte ne s‘est pas refermer derrière nous. Alors qu‘est-ce que cela peut-il bien être ?"

"Euh…Hikari, et si quelqu‘un ou quelque chose avait repérer notre présence ?!"

"C‘est possible. C‘est pour cela que nous devons rester vigilants et se tenir prêt en cas de danger."

"Mais…Si nous sommes en danger, et que quelqu’un ou quelque chose que nous n’avons jamais vu se cache dans le coin…"

"Ne t‘inquiète pas, si nous restons l‘un à côté de l‘autre nous serons plus avantagés."

Soudain, un grand bruit se fit entendre dans les couloir, comme un grincement, quelque chose qui se déplaçait, peut être un mur qui avait bouger. Puis, alors qu’ils ne s’y attendaient pas, l’ange se retrouva brusquement au sol sans comprendre ce qui s’était passé, il se releva pour prendre des nouvelles de Tarran mais remarqua qu’il n’était plus à côté de lui !

"Tarran ? Tarran !? Réponds-moi Tarran !
Non…Il n‘est plus là…Mais qu‘est-ce que…?"


Hikaritatsu se tourna d’un côté et pointa sa torche vers un endroit où se trouvait trois entrées de tunnels qui semblait se prolonger plus loin, peut-être que Tarran était tomber et passer par là, il fallait le retrouver. L’ange ne savait pas qu’elle chemin prendre mais il fallait qu’il retrouve à tout prix son jeune ami !
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Ven 18 Mar 2011 - 23:30
Hikaritatsu et Tarran s’étaient aventurés dans cet obscur couloir qu’ils avaient trouvés dissimuler derrière un mur. Les torches qu’avait fait apparaître l’ange pour tout les deux leur avaient été très utile puisqu’une fois entrer dans le tunnel il était pratiquement impossible d’y voir quelque chose, d’ailleurs il faisait tellement sombre et le couloir était si long que les torches ne couvrait pas un champ de vision assez grand pour voir beaucoup de choses. Cela n’avait pourtant pas arrêter les deux aventuriers qui avaient décider de traverser ce couloir en sachant que quelques -mauvaises ?- surprises pouvait les attendre. Justement, la première surprise qu’ils ont eût était un bruit étrange venu de nulle part, pourtant rien ne s’était passer à première vue. En réalité quelque chose avait bouger dans ce couloir, mais quoi ? Tel était la question qu’ils pouvaient se poser. Mais après avoir entendu ce premier bruit, un second se fit entendre un peu plus tard, mais cette fois-ci l’ange avait été mit au sol, comme si celui-ci avait bouger, ce qui était sûrement le cas. Il avait d’ailleurs pu remarquer ensuite que le couloir était plus en pente et qu’il était facile de glisser, mais le plus inquiétant était la disparition soudaine de Tarran qui n’était plus aux côtés de Hikari. Autre chose: en face d’Hikaritatsu était apparu trois entrées de tunnels, peut-être que Tarran avait glisser dans l’un d’eux, mais lequel choisir ?

*Zut ! Comment vais-je retrouver Tarran ? Je ne détecte même pas son énergie…Mmmh, comme je le craignais, il se pourrais que mes pouvoirs soient diminués une fois entrer à l‘intérieur du temple. C‘est très embêtant…*

L’ange regarda les trois entrées de tunnel d’un peu plus près, il se tenait le menton avec sa main en réfléchissant. Peut-être que c’était une épreuve à passer, qu’il fallait choisir le bon chemin, mais malheureusement, l’ange avait beau pointer sa torche en toutes directions il n’y avait aucune indication aucun indice. Mais là il y avait vraiment rien de rien, pas d’inscriptions, pas de dessins, rien du tout ! Il semblerait que l’ange soit obliger de prendre une direction par lui-même, guider par son instinct.

*Bon…Apparemment je n‘ai pas le choix, il faut que je prenne l‘un de ces trois autres couloirs. Je ne sais pas ce qui m‘attends mais je dois absolument retrouver Tarran puis trouver le remède pour sauver Jonah. Alors…Je vais prendre…Mmmmh…Cette direction !*

Hikaritatsu se dirigea vers le tunnel du milieu, il ne savait évidemment pas si il y avait des pièges ou autre dans cette direction mais il fallait bien qu’il choisisse un chemin de toute façon. Il s’était engagé dans cette voie et dans un premier temps ne remarqua rien de spécial: le couloir paraissait identique au précédent, rien d‘anormal. Cependant, il était possible que ce soit seulement au bout du tunnel qu’il rencontre quelques surprises, l’ange s’y attendait. Quel que soit ce qu’il rencontrera par la suite, Hikari était prêt à relever le défi, en plus c’était comme une sorte d’entraînement pour lui: il avait déjà parcouru une longue distance pour chercher le temple, escalader une montagne, trouver un moyen d’entrer dans le temple puis dans le souterrain. Oui, que ce soit physique, mental ou moral, Hikari avait usé de sa force pour arriver jusque là et il ne faisait aucun doute que ce n’était pas terminer. Le couloir se termina au bout de plusieurs mètres de faits, l’ange se retrouva dans un lieu qui semblait vide. Une salle aussi sombre que l’était les couloirs et qui était assez spacieuse puisqu’avec sa torche électrique il ne pouvait pas précisément distinguer le fond mais à ce qu’il pouvait voir il était loin d’être arriver. Il s’avança jusqu’au bout et fut surpris de constater que…

"Comment ? Encore des couloirs ? Mince, il y a cinq possibilité cette fois-ci….Bon, je vais m‘avancer vers celui-ci…"

L’ange s’approcha vers le deuxième en partant de la gauche et entra dans un tunnel qui ressemblait comme deux gouttes d’eaux aux précédents. Hikari commençait à trouver cela de plus en plus étrange, il craignait quelque chose depuis qu’il était entrer dans ce couloir, et plus il avançait plus cette idée lui semblait évidente. Quant il arriva au bout de ce tunnel il eut la confirmation de ce qu’il pensait: il était entré dans une autre salle, pratiquement pareil que celle qu’il venait de parcourir, mais cette fois-ci il remarqua d’autres tunnels sur les côtés de la salle. Cela avait bien l’air d’être ce que redoutais l’ange: il venait de mettre les pieds dans un labyrinthe en entrant dans le souterrain ! Il ne se découragea pourtant pas et continua sa route, mais plus il avançait plus les lieux lui paraissait familier, comme s’il était déjà passer par là, typique du labyrinthe. Hikaritatsu continua ainsi pendant longtemps, une heure peut-être deux s’étaient écoulé depuis qu’il n’y avait plus Tarran à ses côtés mais il gardait espoir, car c’est surtout dans ces moments là qu’il faut en avoir. Puis, après avoir traverser plusieurs salles il arriva dans l’une d’entre elles et s’arrêta en s’accroupissant au sol pour réfléchir. La situation était préoccupante, il ne savait pas où il était et où il devait aller, il avait bien essayé de rebrousser chemin pour prendre un nouveau départ mais ce fut en vain. Tout à coup, un léger bruit se fit entendre à sa droite, Hikari tourna sa tête dans cette direction et écarquilla les yeux, il avait l‘air surpris de voir ce qui était à l‘origine du bruit, pourtant il lui en faut beaucoup pour l‘impressionner:

"C…Comment est-ce que ?!"
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Dim 20 Mar 2011 - 20:42
L’ange s’était retrouvé seul à errer dans les souterrains, à la recherche de Tarran tout d’abord, avant de penser à trouver le fameux remède une fois qu‘il aurais trouver son jeune ami. Cependant, il semblerait que plus Hikari avançait dans les souterrains, plus il se perdait, comme s’il était rentrer dans un labyrinthe, et pour retrouver quelqu’un on ne peux pas dire que ce soit les meilleurs des conditions. L’endurance, le courage, l’espoir et la bonté d’Hikaritatsu était mis à rude épreuve, certains auraient certainement abandonner, mais dans un labyrinthe, un abandon peut aussi être synonyme de mort. Oui, sans boire, sans manger, une personne peux bien sûr vite mourir quand elle est coincé. Evidemment, pour un ange le problème était amoindris, mais il y avait peut de chances pour qu’Hikari reste bloquer indéfiniment dans le souterrains, pour la simple et bonne raison que ce n’était pas son destin. En tout cas, cela lui faisait un réel entraînement, car il devait surmonté plusieurs épreuves, toutes assez différentes que ce soit physique ou qui demande plus de réflexion. Bref, l’ange, s’il n’était justement pas un ange, serait en ce moment même sûrement à genou, abattu par la fatigue et le désespoir.

Avançant toujours dans ces sombres tunnels avec sa torche, Hikari s’était bien rendu compte qu’il tournait en rond depuis un moment, il n’y avait malheureusement aucune indication pour l’aider, apparemment il ne pouvait se fier qu’à lui-même pour s’en sortir. La solution n’apparaissait pourtant pas dans son esprit, aucune piste ne le menait là où il voulait. Dans ces moments là, il faut savoir prendre du recul pour ce donner un moment de réflexion, c’est ce que l’homme vêtu de blanc faisait quand il ne trouvait pas la solution et cela marchait assez souvent. Il s’était donc accroupis en tenant son menton pour réfléchir jusqu’au moment où il entendit des bruits venant de sa droite, il tourna la tête pour voir ce que c’était et écarquilla ses yeux en se redressant avant de lâcher quelques mots soulignant à quel point il était surpris de voir de quoi il s’agissait. Après cela il resta sans voix, il lui en fallait pourtant beaucoup pour l’impressionner à ce point là. Il resta bouche bée comme cela pendant un moment alors que la silhouette d’une personne qu’il sembla reconnaître s’approcha de lui. Il avait éclairé cette personne avec sa torche et ne pouvait croire ce qu’il voyait. Cette silhouette s’arrêta en face de lui et décida de briser le silence, c‘est une vois douce et cristalline qui s‘adressa à lui:

"Alors, après tout ce temps, tu ne trouve rien à dire ? Pourtant, moi j‘en aurais des choses à raconter…"

L’ange n’avait jamais sembler aussi déstabiliser, et encore là il ne le montrait pas trop:
"Mais… ?! Je ne comprends pas…Comment es-tu arrivée ici ? C‘est juste…Impossible !"

"Tu n‘es pas content de me voir ?"

"Si, au contraire ! Je suis même très heureux. Mais…Ce n‘est pas logique, tu…"

La personne lui coupa la parole:
"Moi aussi, ça me fait très plaisir de te revoir. Le lieu est peut-être mal choisis…Mais je suis ravie …"

"Oui, c‘est sûr. J‘aurais préférer de meilleurs circonstances…Mais pourrais-tu me dire comment ta présence ici est possible ?"

"Plus tard…Tu dois sortir d‘ici, et je vais t‘aider. Tu es en mauvaise posture et tu n‘a aucune idée de ce qui se passe vraiment en ce moment."

Encore sous le choc, Hikari resta à la contempler sans dire un mot, puis il fit un sourire, avant de dire:
"Merci. Tu es vraiment un ange…Tu l‘aurais mérité, toi aussi…"

"…Je ne pense pas, depuis que je te connais tu as toujours eu ce côté aventurier, tu es bien plus armé que moi pour accomplir ce genre de missions.
Allez, suis-moi. Tu as encore des choses à faire."


"Tu as raison, je te suis…"

Le nouveau duo s’aventura en direction d’un tunnel et le traversèrent sans difficultés, ils marchèrent encore longtemps, Hikari suivant la personne qui était devant lui semblait préoccuper par quelque chose et le silence le torturait. Il savait que la priorité était de sauver Tarran et Jonah au plus vite mais il ne pouvait s’empêcher de penser à quelque chose depuis tout à l’heure. Alors qu’ils continuaient à avancer, l’ange prit la parole:

"C‘est tellement surréaliste…Je ne peux pas m‘empêcher de vouloir savoir ce que tu fais là, comment tu es arrivée ici…"

"Je comprend, crois-moi. Cela me fait bizarre aussi…"

"Tu ne veux vraiment rien me dire maintenant ?"

"Une fois que tu aura accomplie ta mission, pas avant…"

"Hum…Peut-être qu’il t’es arrivée la même chose que moi ? Dans ce cas là, je me sentirais gêner…"

"Je ne peux pas t‘en parler maintenant, tu comprends ?"

"…Oui…Enfin, non. Non, je ne comprends pas, mais tu avouera que c‘est normal vu ce qui s‘est passer."

"C’est vrai…Je me doutais de cette réaction."

L’ange se mit à sourire nerveusement, comme gagné par une étrange émotion:
"Tu sais, j‘en ai rêvé et maintenant, tu es là devant moi.
C‘est insensé, je n‘arrive toujours pas à réaliser. Est-ce bien réel ?"


Alors que l’ange essayait de comprendre la situation en questionnant son amie, celle-ci ne lui avait pas tout de suite répondu, ils avaient marcher en parlant jusqu’à s’arrêter à ce qui ressemblait à une impasse. La personne qui guidait Hikari se tourna vers lui et lui dit avec un sourire:

"Est-ce bien réel ? Et si cela ne l‘était pas…?"

"Comment ? Que veux-tu dire par là ?"

Un flash de lumière apparu derrière elle et un écran rectangulaire en forme de porte fit son apparition après le flash. La jeune femme qui accompagnait Hikari jusqu’ici regarda une nouvelle-fois l’ange pour lui dire:

"Voilà, c‘est ici. En franchissant cette porte tu sortira de ce piège. En réalité, tout ce que tu as autour de toi n’est pas réel."

"Tu es sérieuse ? Mais alors, je suis…"

"Dans une sorte de rêve, oui."

"Comment est-ce arriver ? A partir de quel moment j‘ai…?!"

"Au moment où tu es tomber et que Tarran a disparu. En fait, tu ne t‘es pas relever: tu es en ce moment même au sol, inconscient."

"Je vois, en vérité il n‘y a jamais eu de labyrinthe, mais qui nous as fait cela, il y a bien une autre personne dans le temple, comme je l‘imaginais depuis un certain temps ?"

"Oui, mais tu la rencontrera par toi même. En tout cas son système est très efficace puisque la victime crois être dans la réalité alors que c‘est dans son inconscient…Cela aurait pu durer une éternité."

"Alors…Nous sommes dans mon esprit…C‘est pour ça que tu est apparue…Cela me paraissait étrange, trop beau pour être vrai. Tu n‘es donc que le fruit de mon imagination, mon subconscient ? Héhé, et dire que je suis tombé dans le panneau. Tu me paraissait si réel, mais peut-être que j‘étais aveuglé par le fait de te revoir…"

"Bon…Maintenant tu dois traverser cette porte pour retrouver Tarran et rapporter le remède à son frère. Tu dois accomplir ta mission, seul. C‘est ton destin."

"Je sais. Je ferais ce qu’il faut…Je regrette juste de ne pas pouvoir profiter de ce moment plus longtemps. Même si, tu n‘es peut-être que ma conscience…"

"Je suis persuadée que tu va y arriver. Alors va s’y."

L’ange s’approcha de la porte qui le mènerait à la réalité en tournant le dos à celle qui l‘avait accompagné jusqu‘ici, il hésita un peu pour la traverser et dit ceci avant de se retourner vers elle:

"Tu n‘es peut-être que ma conscience…mais ça ma fait plaisir de te revoir. Je voulais te remercier pour m‘avoir montrer la bonne voie. Merci, merci à toi…"

Quand il fut retourner pour prononcer le prénom de la jeune femme pour la remercier, celle-ci avait complètement disparu. L’ange fit un sourire un peu déçu puis il se retourna pour traverser la porte. Là, il se réveilla en sursaut à l’endroit où il était tomber tout à l'heure. Bizarrement, Tarran n’était pas à ses côtés, où avait-il bien pu passer ? Peut-être qu’il n’avait pas subit le même traitement que l'ange. Hikari pointa sa torche en face de lui et remarqua l’entrée d’un tunnel, qui cette fois-ci était bien réel. L’ange approchait à grands pas du but, mais qu’allait-il découvrir avant cela, une fois qu’il aurait traverser le couloir ?
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Mar 22 Mar 2011 - 21:17
Sortit du labyrinthe imaginaire dans lequel il avait été enfermé sans s’en rendre compte, Hikaritatsu était bien décider à accomplir sa mission. C’était son devoir. L’idéal aurait été que celle qui l’avait aider à se tirer de ce piège soit toujours à ses côtés, mais la réalité était parfois bien cruel. C’était son ange à lui, bien plus que lui ne l’était pour quelqu’un d’autre, elle lui manquait, même s’il faisait tout pour ne pas le laisser paraître. Maintenant qu’il l’avait revue, même si elle n’était peut-être que le fruit de son imagination, il ne pouvait s’empêcher de penser à elle, la sortir de son esprit lui était impossible à ce moment là, alors qu’il traversait ce couloir sombre. Des souvenirs lui était revenu en tête, des bons, surtout des bons, il se demandait même s’il y en avait des mauvais, mis à part la fin tragique qu’ils ont connus. Tout cela le rendait nostalgique, et pour l’une des rares fois on pouvait le voir avec le visage marqué par une certaine mélancolie. Heureusement pour lui, personne n’était témoin de son chagrin, tant mieux car il n’aimait pas embêter les gens avec cela, il se disait toujours qu’ils n’avaient pas à inquiéter les autres, alors que eux aussi on leurs problèmes. Au final, même si cette grande désillusion d’avoir cru retrouver celle qu’il recherchait depuis si longtemps n’était qu’un mirage il était content de l’avoir revue, même si il y avait des chances pour que ce ne soit qu’à travers sa conscience. Dans ça tête elle était toujours aussi parfaite, il espérait la retrouvé pareil et en bonne santé, car il s’était juré de la retrouver.

*C‘est parfois triste de voir à quel point ce que nous avons perdu peux nous manquer. J‘y repense, je la revois dans ma tête et je ne peux m‘en passer. Pourtant, ce n‘était peut-être que mon imagination…C‘est idiot…*

L’ange continuait dans ce couloir qui n’en finissait pas en pensant à tout ça, quant soudain, il eut l’impression de marcher sur quelque chose. A peine trois secondes plus tard, une énorme trappe s’ouvrit sous ses pieds ! Surpris, il ne pouvait que tomber sans pouvoir se rattraper, il glissa alors dans une sorte de toboggan pendant plusieurs dizaines de mètres avant d’être jeter comme un sac par terre, dans un couloir beaucoup plus grand et éclairer par des flammes étranges qui longeaient chaque côté des murs. Là encore il n’y avait qu’un chemin possible, Hikari se demandait dans quoi il était tomber, il continua à marcher en éteignant sa torche qui ne lui servait plus à rien. Il avança pendant plusieurs minutes avant de voir sur sa droite un autre passage, menant à une salle immense et vide. Curieux, Hikari entra, en s’approchant il distingua une silhouette debout au centre de la salle qu’il reconnaissait parfaitement.

"Tarran ?! Mais…que fais-tu ici ?!"

"Ah ! Monsieur Hikari ! Je vous avais cherché partout !"

"Est-ce que ça va ?! Tu n‘a rien de casser au moins ? Mais comment as-tu fait pour venir jusqu‘ici ? Tu es partit seul ?"

"Je vais bien, ne vous inquiétez pas monsieur Hikari ! En fait…Je ne me souviens de rien, j‘ai été comme assommer au moment où nous avions entendu un bruit, et après…Je ne sais pas comment mais je me suis retrouver ici."

"Ok, ça ne fais rien. Le plus important est que tu aille bien."

Quelque chose préoccupait l’ange, il y avait un élément étrange, pourquoi Tarran avait-il été amener ici alors qu’Hikari lui avait été laissé là-haut ? L’ange était convaincu qu’il y avait quelqu’un d’autre dans le temple et il était persuader que c’était encore un coup de cette mystérieuse personne. Hikari la rencontrerais tôt ou tard, c’était évident. En attendant il fallait qu’ils trouvent le remède pour sauver Jonah. Il se dirigèrent vers la sortie au moment où le sol se mit à trembler, puis se fissurer, d’énormes trous se formèrent au par terre et très vite il ne resterait plus qu’un gigantesque gouffre dans lequel l’ange et son jeune ami risquaient de tomber. Ils courraient à toutes vitesse vers la sortie tant que le sol n’était pas encore tout détruit et l’ange tenta de se téléporter avec Tarran ou bien s’envoler jusqu’à la sortie pour aller plus vite mais il échoua: comme il le craignais, ses pouvoirs étaient amoindris par une force inconnue depuis qu’il était entrer dans le temple. Hikari et Tarran ne pouvaient alors que courir, ils se pressèrent pour arriver et, alors que le sol était en train de disparaître sous leur pieds, Hikari attrapa Tarran pour le mettre sur son dos, il glissa quand un bout du sol se déroba sous son pied mais réussit à s’accrocher au mur qui était devant la sortie. A l’aide de ses bras il remonta jusqu’en haut en vérifiant que Tarran était toujours là, il l’aida à monter jusqu’au couloir et se hissa à son tour dans celui-ci.

"Ah…C‘était moins une."

"Oui, j’ai bien cru qu’on allait y passé."

"Bon continuons notre route. Il y a encore du chemin à faire je pense."

Ils continuèrent donc dans ce couloir sans savoir où ils allaient, pendant plusieurs minutes ils marchèrent, quant ils entendirent un bruit derrière eux après avoir suivis le couloir jusqu’alors droit qui avait finit par se prolonger sur la gauche. Quant ils se retournèrent ils constatèrent que le mur qui était derrière eux s’était ouvert et qu’un rocher immense en forme de sphère se dirigeait vers eux. N’ayant pas d’autres choix que de courir en suivant l’unique chemin, ils s’avancèrent dans le couloir à toute vitesse en espérant trouver un moyen d’échapper à ça, sinon ils seraient certainement écraser comme des crêpes par la sphère géante. Il fallait faire vite car la course du rocher s‘accélérait de plus en plus, ils allaient être très rapidement rattraper par celui-ci. L’ange se dépêchait et vérifiait que Tarran le suivait bien, il espérait trouver rapidement un moyen de sortir de ce mauvais pas. Malheureusement aucune issue ne semblait s’offrir à eux, jusqu’au moment où l’ange aperçu ce qui pourrait ressembler à un passage dans plusieurs dizaines de mètres à sa gauche. S’ils avaient le temps de sauter sur ce côté avant que le rocher ne les écrasent ils se serait sortit d'une bien mauvaise posture, mais il fallait qu’ils soient synchros pour y arriver.

"Tarran, tu as sans doute vu l‘ouverture qui est plus loin, à mon signal jette toi de ce côté-là, compris ?"

"Compris !"

Il continuèrent à courir en accélérant le plus possible, il ne restait que quelques mètres à parcourir avant d’arriver au passage qui pourrait les sauvés. Le rocher roulait derrière presque aussi rapidement qu’eux, rien ne semblait freiner sa course et, alors qu’ils était sur le point de les rattraper, ils arrivèrent enfin vers le passage, Hikari signala à Tarran de se jeter sur la gauche en direction de cette ouverture qui pouvait les sauvés. Ils s’étaient propulsés en même temps et eurent le réconfort de voir la sphère de roche passée derrière eux. En peu de temps ils avaient échappés à une mort certaine, après ces épreuves là, ils avaient besoin de souffler un peu.

"Tu vas bien, Tarran ?"

"Oui, monsieur Hikari, et vous ?"

"J’ai connu mieux comme course mais ça va…"

"Oh, mais, regardez ou nous sommes, monsieur Hikari…"

Ils étaient tombés dans une petite pièce fermée, éclairée elle aussi par quelques lumières, c’était un peu plus spacieux qu’un simple hall et quelques marches d’escaliers menaient à une porte étrange. Il y avait aussi quelques objets dans la salles qui n’avaient par l’air très important. Hikari fronça les sourcils en voyant cela, le lieu, bien qu’à l’apparence un peu désuet paraissait en très bon état et bien décorer, comme s’y quelque chose d’important s’y trouvait. En arrivant là, l’ange n’avait pas remarqué cette porte, il faut dire qu’elle était plutôt éloigner et moins visible du point de vu d’Hikari. Il s’approcha alors et monta les quelques marches. L’ange s’arrêta devant cette porte et remarqua que quelque chose était gravé dessus, mais cela n’avait rien à voir avec la dernière énigme qu’ils avaient résolu pour entrer dans le temple.

"Alors ? Qu‘est-ce que c‘est ? Une énigme ?"

"J’en ai bien l‘impression…"

"Qu’est-ce que cela dit ?"

"Eh bien, cela dit:
« Dur a été le chemin qui vous as amené ici, une dernière énigme vous permettra de traverser cette porte pour trouver ce que vous cherchez. Pourrez-vous la déchiffrer ?

Je nais de la terre,
Et vit dans les airs.
Puis au sein de ma mère,
J’engendre mon père.

Qui suis-je ? »"
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Jeu 24 Mar 2011 - 21:24
Hikaritatsu s’était mit à la recherche de Tarran après sa curieuse disparition, il avait été ensuite trompé par une mystérieuse force qui l’avait rendu inconscient, où il était tombé dans une sorte de rêve et rencontré celle qu’il cherchait depuis longtemps. Cette personne l’avait d’ailleurs guidé vers le bon chemin pour retrouver Tarran et le remède pouvant guérir Jonah. Après cela, l’ange s’était dirigé vers un couloir et celui-ci l’avait amené à retrouver Tarran dans une pièce immense, ils avaient alors continués leur aventure et s’étaient retrouvés à essayé de ne pas tomber dans un trou gigantesque et profond qui se formait sous leurs pieds. Une fois sauvés, ils durent échappé à une énorme sphère de roche qui les poursuivait dans un couloir qu’on aurait pu croire sans fin. C’est après cela qu’ils ont atterrit, après avoir éviter de se faire écraser par le rocher, dans une salle étrange comportant une porte où était gravé une autre énigme, mais bien différente de celle qui était présente sur la porte d’entrée qui menait au temple.

Code:
« Dur à été le chemin qui vous as amené ici, une dernière énigme vous permettra de traverser cette porte pour trouver ce que vous cherchez. Pourrez-vous la déchiffrer ?

Je nais de la terre,
Et vit dans les airs.
Puis au sein de ma mère,
J’engendre mon père.

Qui suis-je ? »


"Qu’est-ce que cela signifie, à votre avis monsieur Hikari ?"

"Hum…Laisse moi réfléchir quelques instants…Il est évident que ce n‘est pas un simple lien de parenté. C‘est plutôt quelque chose d‘imagé que l‘on ne trouvera pas si facilement. Ceci dit, cette énigme ne me paraît pas extrêmement compliquer, enfin, je pense qu‘on peux arriver à une conclusion logique rapidement."

"Ce qui nais dans la terre, des plantes ?"

"Je ne crois pas que ce soit ça. Cela dit que ça vit dans les airs, ce ne peut donc pas être ça."

"Un animal ? Comme un oiseau ou quelque chose comme ça ?"

"Non plus…"

L’ange resta droit devant la porte, sans dire un mot pendant plusieurs minutes. Il fixait l’énigme en tenant son menton comme il le faisait d’habitude quand il réfléchissait. Tarran, lui, semblait moins concentré mais il resta silencieux lui aussi. Hikari était-il en difficulté face à cette énigme ? Pourtant il avait l’air d’être sur une bonne piste. Au bout de quelques minutes, son jeune ami décida de prendre la parole:

"Alors, vous ne trouvez pas, monsieur Hikari ?"

"Si, j‘ai trouvé…Cette énigme n‘est pas si compliquée."

"Dites-moi, qu‘est-ce que c‘est ?"

"Ah ? Tu ne le sais pas ? Pourtant, ce n‘est pas toi qui l‘a écrite ?"

"M…Mais, que voulez-vous dire, monsieur Hikari ? Je ne comprends pas !"

"Tu sais très bien ce que je veux dire. Je sais que tu n‘es pas celui que tu prétends être."

"Mais si, c’est bien moi !"

"Ça suffit. Je sais très bien que tu n’es pas Tarran, dis moi plutôt où il est et qui tu es."

"Vous vous méprenez monsieur Hikari, je suis bien Tarran. Pourquoi me dites-vous cela ?"

"Car tu mens. Je ne vois pas à quoi cela te sers de nier l‘évidence, tu es démasqué ! Et à mon avis, tu n‘es autre que la personne qui rôdait dans ce temple depuis qu‘on est arrivés ici, moi et Tarran. Au moment où je suis tombé inconscient, tu a enlevé Tarran et tu t‘es retrouvé dans une salle en attendant que j‘arrive en prenant son apparence. Je ne sais pas par qu‘elle magie tu as réussit mais ce son certainement des pouvoirs que tu possèdes et je pense que tu es aussi celui qui a scellé le remède dans ce temple, fait tous ces pièges et énigmes pour que personne ne rentre."

"Mais enfin, vous ne pouvez pas prouver ce que vous dites ! Qu’est-ce qui vous fait penser que je ne suis pas Tarran ?"

"Il y a une chose, qui ne m‘a pas frappé immédiatement, c‘est le fait que tu m‘appelle toujours « monsieur Hikari » alors que je t‘avais dit que tu pouvais m‘appeler simplement Hikari. J’ai d’abord pensé que Tarran ne s’y faisait pas mais avant qu’il soit enlevé j‘avais remarqué qu‘il commençait à m‘appeler simplement Hikari…"

"Mais cela ne veux rien dire ! Comme vous l‘avez dit, j‘ai pris l‘habitude de vous appelez « monsieur Hikari » tout simplement."


"Ce n‘est pas tout ! Comment explique-tu que dès que nous sommes arrivés dans cette pièce tu ai tout de suite remarqué qu‘il y avait quelque chose à cette porte, et directement parler d‘énigme. Si tu n‘étais jamais venu ici, comment as-tu fait ? Et puis, quand je t‘ai retrouvé tu n’as pas pris d’informations concernant ce qui m’étais arrivé. C’est bien la preuve que tu savais ce qui s’était passé avant que je te retrouve non ? "

"Eh bien, je ne sais pas…Quand je suis arrivé dans cette pièce avec vous, cet endroit a tout de suite attiré mon attention…Pour l’énigme, comme il y en a déjà une devant le temple je me suis dit que c’était pareil…Et pour la prise d‘information, je suis désolé, excusez-moi de ne pas m‘être inquiéter de votre sort…Mais je crois que ce que vous avancez ne prouve rien, monsieur Hikari…"


"Hum…Tu ne veux vraiment rien avouer. Alors dit-moi, si tu es réellement Tarran, serais-tu capable de répondre à ces questions: Pourquoi sommes-nous dans ce temple ? Bien sûr, il y a le fameux remède de la légende, mais que comptons-nous faire ? Et que fais ton père en ce moment ?"

L’ange n’avait pas d’énormes preuves de ce qu’il disait même s’il avait remarqué quelques petites choses louches, il était pourtant bien décider à faire avouer à celui qu’il soupçonnait d’être un imposteur. Il n’hésita pas à poser ces questions précises auquel Tarran devrait pouvoir facilement répondre, mais peut-être pas un imposteur. Le garçon sembla gêner et ne répondit pas tout de suite, il hésitait à prendre la parole. Puis, il se mit à fixer Hikari avec un petit sourire avant de dire:

"Bravo. Tu as raison, je ne peux pas répondre à ces questions, car je ne suis pas Tarran ! Haha haha haha !!"
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3742
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: A la recherche de l'eau, Fraysh   Dim 27 Mar 2011 - 21:20
Une fois entrés dans cette petite pièce, Hikaritatsu et Tarran avaient remarqués la présence d’une porte étrange avec des inscriptions dessus, une nouvelle énigme. L’ange sembla très pensif avant d’accuser son jeune ami de n’être qu’un imposteur, celui-ci répliqua en affirmant être le vrai Tarran. Cependant, l’ange semblait être sûr de lui sur ce coup là et comptait bien faire avouer à celui qu’il soupçonnait de n’être qu’un charlatan. Hikari avait souligné plusieurs choses étranges qu’il avait remarqué dans l’attitude de Tarran depuis qu’il l’avait retrouvé, des éléments qui l’avait amené à pensé que ce n’était pas le garçon qui l’avait accompagné jusqu’ici. Pour avoir la confirmation de ce qu’il pensait, l’ange posa plusieurs questions à Tarran qui finit par avoué qu’il n’était pas le vrai. Hikari avait donc vu juste, comme quoi il avait du flair, peut-être que l’enquête sur Bulma avec Enki et Nate avait aiguisé son sens de l’observation. Maintenant qu’allait-il se passer ? Comment allait réagir cet inconnu maintenant qu’il était démasqué ? Hikaritatsu restait sur ses gardes.

"Ah, c’est dommage. Je n’ai pas été assez prudent. Mais j‘ai tout de même faillit réussir mon coup."

"Dis-moi où est Tarran ! Je crois que tu t‘es assez amusé avec moi…"

"Ne t‘en fait pas pour lui, il va bien. Il est de l‘autre côté de cette porte, là où se cache également le « remède » comme tu l‘appelle."

"Laisse moi entrer alors…"

"Patience, tu dois tout d‘abord résoudre l‘énigme. Une fois que ce sera fait, je te laisserais entrer, tu as ma parole."

Hikaritatsu ne lui faisait pas vraiment confiance, il fronçait un peu les sourcils sans que cela ne témoigne d’un quelconque sentiment. L’ange dit ceci:
"Pourquoi devrais-je te faire confiance ? Tu ne crois pas que tu as assez joué ? La vie d‘un être humain est en jeu…"

"Ce n‘est pas un jeu. Tout ceux qui veulent ce remède, qui est extrêmement rare, doivent prouvé qu‘ils le mérite. Tu sais, ce n‘est pas une source d‘énergie inépuisable. C‘est très puissant, mais très rare, tu n‘en trouvera pas ailleurs qu‘ici ou bien dans un lieu encore inconnu."

"Je n‘en doute pas. Mais je ne peux pas laissé mourir une personne comme ça, alors que j‘approche du but. Si c‘est vraiment la réponse à cette énigme que tu veux, voilà:
Il s‘agit du cycle de l‘eau: elle nais des sources sous terre, puis vit par la pluie dans les airs, au sein de sa mère, la mer donc, elle engendre son père: l‘océan.

Satisfait ?"


"Oui ! Bien joué, c‘est exactement ça. Après tout ce que tu as traversé pour en arriver là, je dois bien avouer que tu mérite de traverser cette porte."

"Bon, alors laisse moi entrer maintenant."

"D‘accord, comme promis, je vais te laisser entrer. Mais avant je vais reprendre ma forme initial, celle-ci réduit considérablement mes pouvoirs."

Le faux Tarran s’illumina, Hikari pensa un bref instant qu’il voulait l’éblouir pour s’échapper mais ce ne fut pas le cas. C’est un vieil homme à l'apparence humaine et de petite taille qui apparut devant lui en souriant. L’ange resta impassible et le regarda simplement. Le vieil homme fit signe à Hikari de le suivre et s’approcha de la porte, celle-ci s’ouvrit quand il leva sa main devant. Il entrèrent dans une salle immense et le vieux parla à l’ange pendant qu’ils avançaient:

"Au fait, sais-tu pourquoi j‘ai choisis cette énigme comme dernière étape ?"

"Oui. L'énigme en parle: l‘eau est le remède pour guérir toute sorte de maladies, mais bien sûr ce n‘est pas une eau comme les autres."

"Très bonne déduction. Comment l’as-tu su ? Cela aurait pu être autre chose même si l‘énigme en parlait."

"Je me doutais déjà que c‘était ça avant de venir jusqu‘au temple. Ce remède, s‘il peut guérir toute maladies, doit forcément être consommable pour tous et l‘eau est l’un des seuls élément qui correspond à ce genre de remède."

"Hum…Je vois, tu le savais donc déjà.
Au fait, excuse-moi de t‘avoir fait traverser tout ça. Cette eau, comme je l‘ai dit, possède un pouvoir immense et il n‘y en as que très peu. Je me devais de le cacher lorsque j‘ai fouillé le temple il y a des années de cela. Des gens malintentionnés s‘en serait sûrement servit à des fins personnels et il n‘y en aurait certainement plus une goutte aujourd‘hui."


"Oui…
Et dire que depuis le début tu nous observait, depuis que nous sommes arrivés devant le temple. Tu étais certainement à l‘extérieur et nous épiais dans les bois. Tu es entrés tout comme nous dans le temple. Les bruits de pas c‘était toi, mais comme Tarran est entré aussi alors que je le lui avais déconseiller cela m‘a trompé et j‘ai pensé que c‘était de lui les bruits que j'avais entendu, après que je l‘ai vu. Dans le noir, tu n‘a pas eu trop de mal à utiliser tes pouvoirs pour nous assommés et me faire croire à une réalité qui n’était en fait qu’un rêve. Après, tu n‘a eu qu‘à jouer la comédie, le sol de la salle où je t‘ai trouvé ne se serait jamais effondré en ta présence et le rocher ne nous aurait pas non plus écraser. Le fait de nous avoir observer ta permis de connaître mon nom et celui de Tarran, mais tu n‘était pas assez proche pour écouter toutes nos conversations et donc pouvoir répondre à mes questions."


"Oui, c‘est ça. Encore une fois je suis désolé. Je ne pouvais pas savoir à qui j‘avais affaire et je préfère être prudent."

"Si nous avons le temps de sauver le frère de Tarran alors je ne t’en voudrais pas. Dans le cas contraire ce serait très regrettable mais si le remède est inefficace alors nous aurons fait tout ça pour rien…"

"Oh, il n‘y a pas de soucis pour ça. Je l‘ai testé moi-même il y a plusieurs années de cela. En vérité je m‘étais mit à la recherche du remède pour me soigner, car j‘avais moi aussi attraper une maladie mortel."

"Je vois…"

"Au fait, comment as-tu fais pour sortir du rêve dans lequel je t‘avais emmené ? Normalement peu de gens n‘en sorte sans que j‘y sois pour quelque chose."

"Euh…Eh bien…Disons que j‘ai eu un ange gardien…Mais, que ce serait-il passé si je n‘avais pas réussit ?"

"N‘ai crainte ! J‘avais l‘intention de vous renvoyé d‘où vous venez en vous faisant croire que vous n‘avez rien trouver. C‘est un peu vicieux, désolé, mais je ne voyait que cette solution, personne n‘avait encore franchis la porte d‘entrée menant au temple…"

"Ah…Mais qui es-tu en réalité ? Tes pouvoirs semblent immense en tout cas."

"Je ne suis qu'un chercheur, j'utilise aussi la magie désormais. Tu sais, ce temple réserve beaucoup de surprises. C‘est grâce à divers informations qui s‘y trouve, notamment dans la bibliothèque que j‘ai acquis tant de pouvoir. Ce temple est une vraie mine d‘or !"

"Oui, apparemment."

Ils marchèrent encore un peu en empruntant un chemin plutôt droit, ils s’approchèrent petit à petit vers un endroit immense où il y avait une sorte de bassin plus grand que la normal. Ils s’y approchèrent, alors que l’ange pensait savoir où ils se trouvaient, il eu la confirmation que c’était bien cet endroit, où était la source d’eau capable de guérir n’importe quel maladies ou blessures avec cette phrase du vieil homme qui s’arrêta devant le bassin:

"Voilà, c‘est ici. Le jeune homme avec qui tu es entré dans le temple est inconscient sur le petit îlot qui est au centre, tu vois ?"

Le vieux lui montra du doigt où était Tarran même si l’ange avait déjà remarqué sa présence. Même s’il était inconscient il ne semblait avoir rien subit, mais Hikari voudrait certainement en avoir le cœur net. Il contempla le lieu qui était magnifique, c’était un très bel endroit, digne de cacher un tel trésor. Maintenant, il fallait repartir d’ici avec le remède et Tarran pour sauver Jonah, et la mission serait accomplie.
 
A la recherche de l'eau, Fraysh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» on recherche un foyer pour Pepito
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-