Partagez | 
 

 Là où nos pas nous mènent [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

MessageSujet: Là où nos pas nous mènent [PV]   Mer 10 Aoû 2011 - 1:40
Depuis la base de lancement, Vic avait marché sans s'arrêter et sans savoir vers où il se dirigeait. Il laissait le hasard guider ses pas bien qu'il ne croyait pas au hasard. Pour lui, il y avait des choses destinés à arriver et d'autres évènements que l'on créait de notre propre chef. La philosophie Sancturionne était ainsi. Alors que Vic était de réfléchir à tout ça, il sentit la fraîcheur caresser sa peau qui lui procura un frisson le long de sa colonne vertébrale. Il s'arrêta et contempla le paysage qui s'offrait à lui. Il y avait un immense lac gelé qui s'étendait sur plusieurs centaines de mètres et au delà, des montagnes enneigées. C'était un décor somptueux.
Vic n'avait rien vu d'aussi beau depuis bien longtemps. Etant sensible aux beautés de la nature, sa vie qui était pour le moins dépravée du fait de son "activité professionnelle" ne lui permettait pas de voir des endroits aussi spectaculaires. Sous le masque de la mort qu'il portait, un sourire se dessina, ce même sourire propre aux enfants qui découvrent avec enchantement d'innombrables cadeaux sous un sapin à leur réveil. Vic avança de quelques pas et s'arrêta alors qu'il avait fait quelques pas sur la glace avant de se mettre à genoux sur la glace.

Rapidement, il retira ses gants de cuir et le laissa tomber à côté de lui. Vic posa ses mains sur la glace. C'était en quelque sorte douloureux tellement le froid était intense mais les dieux du Sanctuaire avait appris aux premiers Sancturions à aimer la Nature, à la chérir car elle était celle qui déciderait de leur vie ou de leur mort. Car c'était la Nature qui avait le plus grand des pouvoirs. Vic porta ses mains sur les genres de boîtiers qu'il y avait à la place des oreilles et les tourna. Ces boîtiers tombèrent ainsi que les chaînes et la barre métallique face aux yeux du masque. Alors, Vic put retirer son masque et le laissa tomber à côté des gants. Il passa ses doigts sur son visage et senti au contact les brûlures et les cicatrices dues à son arrivée mouvementée sur la Terre.
Vic leva les yeux au ciel et les ferma. Il priait. Il priait les trois divinités du Sanctuaire. Le dieu de la Vie, la déesse de la Mort et la déesse de la Renaissance. Il pria trois fois, une fois pour chacun d'entre eux. Finalement, il rouvrit les yeux et regarda une dernière fois le tableau de ses propres yeux avant de remettre son masque et ses gants et de se relever. Il n'était plus seul et il le savait.
Invité

MessageSujet: Re: Là où nos pas nous mènent [PV]   Mer 10 Aoû 2011 - 12:45
Link était très épuiser de son dernière combat contre le Masque de Majora, il était donc presque endormi sur sa monture, Epona. Il était très fatiguer et il s'accorda donc une petit pause, il s’endormit donc et il rêvait... de Zelda. Cela faisait un bon bout de temps qu'il ne l'avait pas vu. Il traverser donc se lac geler, en compagnie d'Epona quand toute a coup, cette dernière effrayé s’enfuie en laissant Link derrière elle.

-"Saleté de cheval !"

Link devait donc continuer sa route seule, il était de plus en plus fatiguer. Il s’arrêta donc un moment, geler car il n'a qu’une pitite jupette. Il se mit un peu d'eau sur sa tête pour se réveiller et s'assit, pour admirer le ciel, qui se reflète sur l'eau, tout sa était si beau. Mais Il un bruit vint arracher le silence du Lac. Link se cacha donc vite derrière un rocher glacé et activa discrètement "L'amour de Nayru". Il regarda ensuite derrière lui et vit un homme avec un masque en forme de Squelette et un appareil dentaire sur dimensionner. Il essaya donc de se rapprocher le plus lentement possible de cette homme pour ne pas se faire remarquer.


Dernière édition par Link Enfant le Ven 19 Aoû 2011 - 17:19, édité 1 fois
Invité

MessageSujet: Re: Là où nos pas nous mènent [PV]   Ven 12 Aoû 2011 - 19:25
Alors qu'il venait de se redresser, tout en enfilant ses gants de cuir, quelque chose changea pour Vic. Ce sentiment de solitude absolument de l'être face à la nature avait disparu. Il y avait quelqu'un dans les parages. Qui ? Quel était le motif de la présence de quelqu'un d'autre en ce lieu ? Le Sancturion ne pouvait absolument pas répondre et quoi qu'il en fusse, Vic était désormais sur ces gardes. Il devait y avoir à travers la galaxie un grand nombre d'êtres vivants désireux d'attenter à sa vie. Malheureusement pour Vic, il n'avait pas la capacité de détecter véritablement la puissance d'éventuelles personnes en présence et encore moins de les repérer leur position. C'était plutôt un sentiment . . . viscéral comme dirait les humains. Vic scruta la ligne d'horizon face à lui et il ne voyait rien et ce aussi loin que ses yeux pouvaient voir.

"Il n'est pas dans mes habitudes de me cacher, je t'invite à en faire de même. Montre toi donc, toi qui m'observe."

La voix de Vic était profonde et roque. C'était la voix d'une âme brisée. Quoi qu'il en soit, il avait parlé assez pour que, si quelqu'un se trouvait à proximité, cette personne puisse l'entendre. Finalement, et très certainement plus instinctivement qu'autre chose, Vic se retourna et vit une petite silhouette se mouvoir furtivement en sa direction afin de ne pas être vue. La Sancturion n'avait vu qu'une ombre verte, sans voir le visage qui accompagnait cette silhouette.
Vic hésita un instant mais porta finalement la main à l'intérieur de sa veste de costume et en sorti son arme à feu, le Carnifex. Puis, il laissa ses bras pendre le long de son corps, sans mettre en joue cette ombre de couleur verte et sans montrer d'attitude d'agressivité. Le fait de sortir son arme n'était qu'une prévention. Après tout, il ne connaissait pas les intentions de la personne en présence. Mieux vaut prévenir que guérir. Cette expression humaine collait parfaitement à la situation.
Invité

MessageSujet: Re: Là où nos pas nous mènent [PV]   Sam 13 Aoû 2011 - 12:57
Link observait cette homme, il avait l'air suspect, il s'approcha de plus en plus, de rocher en rocher. Alors qu'il venait de se redresser, tout en enfilant ses gants de cuir, quelque chose changea pour cette homme... On dirait qu'il avait découvert une chose qui venait troubler sa tranquillité... Il regarda autour de lui et cria d'une voix profonde et roque

-"Il n'est pas dans mes habitudes de me cacher, je t'invite à en faire de même. Montre toi donc, toi qui m'observe."

Il l'avez repérer... Comment cette homme avait-il put bien repérer Link ?! Link se dégagea donc du rocher et... glissa. Il faisa une belle tête. Link nagea donc à la surface et remonta sur la glace en respirant grandement.

-"*inspire, expire, inspire, expire* Nom d'un chien j'ai failli me noyer"

Link regarda donc autour de lui et vit que cette homme était toujours là.

Il faisa donc de beau saut en arrière tout' en gardant son bouclier (CF : Zelda OoT) et adressa donc la parole a cette homme.

-"Que ce que tu me veux ?"


Dernière édition par Link Enfant le Ven 19 Aoû 2011 - 17:18, édité 1 fois
Invité

MessageSujet: Re: Là où nos pas nous mènent [PV]   Dim 14 Aoû 2011 - 13:10
Quelques instants après qu'il ait prononcé ces quelques mots, la personne qui le suivait et l'observait sortit de sa cachette qui s'avéra être un rocher de bonne taille. L'être qui lui faisait face était un enfant tout de vert vêtu. Des habits assez étranges pensa Vic qui se concentra tout de même plus sur les armes que cet enfant possédait. Une épée et un bouclier et ce n'était pas de fausses répliques mais bel et bien des vrais. Cet enfant devait être spécial. C'était certainement un aventurier malgré le jeune âge qui était le sien.
Mais ce n'est pas pour autant qu'il semblait adroit. A peine venait-il de sortir de sa cachette qu'il glissa et tomba dans les eaux gelées du lac. Vic ne bougea pas. Qu'il ne réussisse pas à remonter ou bien qu'il y parvienne n'était pas vraiment le problème du Sancturion après tout. Après quelques secondes durant lesquelles Vic ne bougea pas, l'enfant remonta à la surface et reprit sa respiration. Lorsque, enfin, l'enfant se releva, il fit un saut en arrière afin de s'éloigner de Vic. Ce saut surpris Vic. Cet enfant semblait plutôt agile.


-"Que ce que tu me veux ?"

Le Sancturion regarda l'enfant dans les yeux - même si lui ne pouvait pas voir les yeux de Vic, forcement - sans rien dire. Vic avait toujours son arme dans sa main mais ne montra toujours aucun signe d'hostilité. Pendant une bonne quinzaine de seconde, le nettoyeur ne prononça aucune parole mais finalement, il parla :

"Tu me poses cette question mais pourtant, c'est toi qui me suivais alors c'est à toi de répondre à cette question. Dis moi qui tu es et pour quelle raison me suivais-tu."

En effet, Vic avait bien le droit de savoir quelle était la raison qui pouvait bien pousser cet enfant à le suivre discrètement. Soit cela était dû au hasard, soit il y avait une bonne raison.
 
Là où nos pas nous mènent [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coley + tous les chemins n'ont mené qu’à des doutes, pas à rome.
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Lac gelé-