Partagez | 
 

 La Beauté, l'Homme-Poisson et l'Obsédé...(PV : Hancock)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

MessageSujet: La Beauté, l'Homme-Poisson et l'Obsédé...(PV : Hancock)   Mer 24 Aoû 2011 - 17:03
Suite à la découverte de la fameuse Boa Hancock à Satan-City, mais surtout aux quelques désagréments rencontrés en ville ( http://rpgdbz.jeun.fr/t9155-a-la-recherche-d-une-beautelibre ), Hody arriva enfin à retrouver la Kamé House et une fois qu'il se posa sur la petite île accompagné de la jeune femme qu'il avait rencontrée, il appela le vieux fou qui y habitait et celui-ci sortit en trombe de sa maison en criant, habillé bien plus élégamment qu'à leur dernière rencontre...

"Bienvenue !"

A peine le vieux pervers avait aperçu la jeune femme, qu'un long filet de sang sortit de ses narines et le fit s’expulser violemment dans les airs pour finir par le faire atterrir sur le toit de la maison...

"Tu m'dégoûte encore plus que la dernière fois, j’espère au moins que tu as quelque-chose à m'apprendre le vioc', sinon tu pourras dire adieu au reste de tes dents, mais surtout à ça..." *pointe Hancock du doigt*...

Reprenant peu à peu ses esprits, Tortue Géniale lui répondit...

"Ne t'inquiète pas, je vendrais mon enfant pour passer un moment en compagnie de cette sublime créature, et comme je n'en ais pas, il ne me reste que mes secrets en récompense..."

Pour Hody, cela restait quand même du gâchis de laisser cette belle humaine aux mains de cet enfoiré d'Homme-Tortue, surtout qu'elle lui avait coûté chère, mais depuis qu'il avait vue de quoi elle était capable en combat, le Majin ne se doutait plus qu'elle saurait s'en sortir si le vieux fou venait à aller trop loin car il n'avait pas un seul doute sur les intentions du vieux fou vis-à-vis de la jeune Corsaire...

"Mouais, très bien, mais jusqu'à ce que ton entraînement soit terminé, la fille dormira bien évidemment seule, et si tu venais à essayer de la toucher en pleine nuit, ce ne sera pas seulement ma colère que tu essuiera mais surtout la sienne et tu risques fortement de t'en mordre les doigts. Il y a une autre condition, c'est que elle aussi puisse s'entraîner en notre compagnie si elle le veut, qu'en penses-tu Hancock ?"
Invité

MessageSujet: Re: La Beauté, l'Homme-Poisson et l'Obsédé...(PV : Hancock)   Dim 28 Aoû 2011 - 17:02
Hancock arriva enfin à la Kamé House et une fois qu'il se posa sur la petite île accompagné de l'homme-poisson qu'il avait rencontrée, il appela le vieux fou qui y habitait et celui-ci sortit en trombe de sa maison en criant, habillé en costard-cravate.

"Bienvenue !"

A peine le vioque avait aperçu Hancock, qu'un long filet de sang sortit de ses narines et le fit s’expulser violemment dans les airs pour finir par le faire atterrir sur le toit de la maison, surement à cause de la beauté d'Hancock Cool

"Tu m'dégoûte encore plus que la dernière fois, j’espère au moins que tu as quelque-chose à m'apprendre le vioc', sinon tu pourras dire adieu au reste de tes dents, mais surtout à ça..."

Dit-il en pointant Hancock du doigt. Déjà ces malpolis de montrer du doigt et puis il dit "ça" ?! Hancock c'est une femme pas un objet. Reprenant peu à peu ses esprits, Tortue Géniale lui répondit...

"Ne t'inquiète pas, je vendrais mon enfant pour passer un moment en compagnie de cette sublime créature, et comme je n'en ais pas, il ne me reste que mes secrets en récompense..."

"Mouais, très bien, mais jusqu'à ce que ton entraînement soit terminé, la fille dormira bien évidemment seule, et si tu venais à essayer de la toucher en pleine nuit, ce ne sera pas seulement ma colère que tu essuiera mais surtout la sienne et tu risques fortement de t'en mordre les doigts. Il y a une autre condition, c'est que elle aussi puisse s'entraîner en notre compagnie si elle le veut, qu'en penses-tu Hancock ?"

-"J'en serait ravi*Ou pas, rester avec ce vioque pervers, non merci.*"

Invité

MessageSujet: Re: La Beauté, l'Homme-Poisson et l'Obsédé...(PV : Hancock)   Lun 29 Aoû 2011 - 17:59
Après avoir entendu la jeune Corsaire acceptée son offre, Hody se tourna vers Tortue Géniale pour regarder sa mine et contrairement à ce que le Majin s'attendait à voir, le vieux pervers avait plutôt l'air content d'avoir deux élèves à qui il pourra apprendre ses Techniques, vieilles, certes, mais efficaces. En rentrant dans la Kame House, l'Homme-Poisson et Hancock furent étonnés de trouver un petit homme chevelu et... n'ayant pas de nez ! Il était accompagné d'une jeune et petite humaine blonde ne possédant pas de nez elle non plus, qui se cachait derrière lui, lui répétant constamment qu'elle avait peur du monstre, de Hody, donc. Une grande jeune femme était aussi présente dans la maison, belle mais ayant l'air féroce... et cela plaisait au Majin !

"Bienvenue dans mon humble demeure, Krilin, voici la personne dont je t'ais parlé... Qu'attend-tu pour te présenter !? N'oublie pas de le faire avec C-18 et Marron..." commença Tortue Géniale, les mains derrière le dos.

Le petit chevelu, se nommant apparemment Krilin, soupira puis lança un regard noir au Vieux Chauve qui lui répondit par un autre regard, pas noir mais suppliant. Krilin savait que c'était à cause de la jolie jeune fille présente à côté de l'Homme-Poisson qu'il faisait autant de manières et lui parlait sur ce ton, il voulait qu'elle pense qu'il savait s'affirmer. Se rendant compte que tout le monde l'attendait, il prit la parole :

"Comme vous le savez désormais, mon nom est Krilin et voici Marron, ma fille, et C-18, ma femme, nous nous sommes connus..."

"On se fout de comment vous vous êtes connus, humain, tout ce que je peut dire c'est qu'elle me paraît bien belle pour une demi-portion de ton espèce..." rétorqua Hody

Fou de rage, le nain tenta de se jeter sur Hody, avant que la main de sa femme lui barre le passage...

"Laisse tomber, Krilin, de toute façon, je ne sortirais jamais avec un porc comme lui..."

En entendant cela, le Majin arracha rapidement son Trident de son étui puis le pointa à quelques centimètres seulement de la gorge de la jeune femme...

"Prends-garde à tes paroles, humaine, et ne te monte pas trop la tête non plus car tu risques de la perdre bien plus rapidement que tu ne le penses..."

Bouche bée et craignant pour la vie de sa femme, Krilin ne broncha pas et sa fureur redoubla quand il vît sa petite fille commencée à pleurée...

"De un, je ne suis pas une humaine mais une cyborg, et de deux, tu commences à grandement m'énerver, le gros, et tu as intérêt à ne pas avoir traumatiser ma fille." lui répondit C-18, qui, contrairement à son mari, était restée calme et sereine.

"Que tu sois un Cyborg ou même un Alien je m'en fous, sache juste que si j'entend encore un affront de ta part, je m'occupe de toi comme il se doit et je me délecterais des visages horrifiées de ta fille et de ton petit mari quand eux seront par terre, et toi en l'air."

Consciente du danger, C-18 ne répondit pas cette fois ci et se retourna en évitant les fourches en Platine du Trident, puis appelant sa fille et son mari, elle sortit de la maison, accompagnée de sa petite fille, qui tremblait de peur. Krilin était resté près de la porte, et au moment ou il allait sortir, il se retourna, lança un regard injecté de sang à Hody, puis se tourna vers Tortue Géniale, qui n'avait absolument pas bronché...

"Maître, vous n'êtes plus ce que vous étiez, entraîné un Démon pour pouvoir passé du bon temps avec une fille... je ne pense pas que Son Goku serait fier... et encore moins maître Mutaïto." Puis il sortit en claquant la porte...

La Tortue de vieux pervers, que tout le monde semblait avoir oubliée, prit alors la parole...

"Maître, Krilin a raison, vous..."

"Tais-toi !" argua Tortue Géniale,

"Tu ne sais pas ce que c'est de vivre plusieurs centaines d'années sans pouvoir touché une fille !"

"Maître, vous me faites honte..."

Faisant alors un pas en avant, Hody s'incrusta dans leur conversation...

"Je vois que tu as fais le bon choix vieux chauve, on commence demain, le temps que je reprenne des forces..."

Tortue Géniale n'en revenait pas, provoquer deux adversaires en même temps sans même être en pleine possession de ses moyens ? Cela frôle la folie. Mais il ne fallait plus qu'il y pense car demain, une longue journée l'attend...
Invité

MessageSujet: Re: La Beauté, l'Homme-Poisson et l'Obsédé...(PV : Hancock)   Jeu 1 Sep 2011 - 15:30
Après avoir accepter l'offre de l'homme-poisson, ce dernier se tourna vers Le vioque pervers avec une tortue sur le dos qui été apparemment, assez joyeux. En rentrant dans la petite maison de l'île, l'Homme-Poisson avait l'air étonnés de trouver un petit homme chevelu et... n'ayant pas de nez ! Il était accompagné d'une jeune petite fille blonde ne possédant pas de nez elle non plus, qui se cachait derrière lui, lui répétant constamment qu'elle avait peur du monstre, de l'homme-poisson quoi. Il y avait aussi une grande jeune femme blonde elle aussi, belle mais avec un air renfrogné.

"Bienvenue dans mon humble demeure, Krilin, voici la personne dont je t’ai parlé... Qu'attend-tu pour te présenter !? N'oublie pas de le faire avec C-18 et Marron..." commença Tortue Géniale, les mains derrière le dos.

Le petit chevelu, se nommant apparemment Krilin, soupira puis lança un regard noir au Vieux Chauve qui lui répondit par un autre regard, pas noir mais suppliant. Il avait l'air savait que c'était à cause d'Hancock qu'il faisait autant de manières et lui parlait sur ce ton, il voulait qu'elle pense qu'il savait s'affirmer. Se rendant compte que tout le monde l'attendait, il prit la parole :

"Comme vous le savez désormais, mon nom est Krilin et voici Marron, ma fille, et C-18, ma femme, nous nous sommes connus..."

"On se fout de comment vous vous êtes connus, humain, tout ce que je peut dire c'est qu'elle me paraît bien belle pour une demi-portion de ton espèce..." rétorqua Hody

Certainement en rage de ce l'homme-poisson a dit, le nain tenta de se jeter sur Hody, avant que la main de sa femme lui barre le passage...(Girl Powa !)

"Laisse tomber, Krilin, de toute façon, je ne sortirais jamais avec un porc comme lui..."

En entendant cela, l'homme-poisson sorti rapidement une fourchette géante son étui puis la pointa à quelques centimètres seulement de la gorge de la jeune femme...

"Prends-garde à tes paroles, humaine, et ne te monte pas trop la tête non plus car tu risques de la perdre bien plus rapidement que tu ne le penses..."

Pissant dans son froque et ayant peur pour la vie de sa femme, le petit gnome ne broncha pas et sa fureur redoubla quand il vît sa petite fille commencée à pleurée...

"De un, je ne suis pas une humaine mais une cyborg, et de deux, tu commences à grandement m'énerver, le gros, et tu as intérêt à ne pas avoir traumatiser ma fille." lui répondit la jeune femme, qui, contrairement à son mari, était restée calme et sereine.

"Que tu sois un Cyborg ou même un Alien je m'en fous, sache juste que si j'entends encore un affront de ta part, je m'occupe de toi comme il se doit et je me délecterais des visages horrifiées de ta fille et de ton petit mari quand eux seront par terre, et toi en l'air."

Consciente du danger, la jeune femme ne répondit pas cette fois ci et se retourna en évitant la fourchette en Platine, puis appelant sa fille et son mari, elle sortit de la maison, accompagnée de sa petite fille, qui tremblait de peur. Krilin était resté près de la porte, et au moment ou il allait sortir, il se retourna, lança un regard injecté de sang à Hody, puis se tourna vers Tortue Géniale, qui n'avait absolument pas bronché...

"Maître, vous n'êtes plus ce que vous étiez, entraîné un Démon pour pouvoir passé du bon temps avec une fille... je ne pense pas que Son Goku serait fier... et encore moins maître Mutaïto." Puis il sortit en claquant la porte...

La Tortue de vieux pervers, que tout le monde semblait avoir oubliée, prit alors la parole...

"Maître, Krilin a raison, vous..."

"Tais-toi !" argua Tortue Géniale,

"Tu ne sais pas ce que c'est de vivre plusieurs centaines d'années sans pouvoir touché une fille !"

"Maître, vous me faites honte..."

Faisant alors un pas en avant, Hody s'incrusta dans leur conversation...

"Je vois que tu as fais le bon choix vieux chauve, on commence demain, le temps que je reprenne des forces..."

Le vieux Chnoque n'en revenait pas, provoquer deux adversaires en même temps sans même être en pleine possession de ses moyens ? Cela frôle la folie. Hancock rompa alors le silence

-"Bon, allons nous couchez, demain une long journée nous attend"

Hancock avait à peine finit cette phrase que le vieux schnoque pervers s’approchait dangereusement d'elle, elle fit alors un bisous qui créa un cœur, l'attrapa avec son doigt et visa le vieux.

Pist♥l Kiss

Le cœur se transforma en balle et frôla le crane du vieux pervers qui se mit à trembler et Hancock dit avec un grand sourire :

-"Bon, j'ai dit, nous devons allez dormir, bonne nuit a vous"

Et entra alors dans la Kamé House, enfin, c'est ce qui été écrit dessus.
Invité

MessageSujet: Re: La Beauté, l'Homme-Poisson et l'Obsédé...(PV : Hancock)   Jeu 1 Sep 2011 - 19:04
Après une bonne nuit passée en compagnie de... lui-même, Hody se sentait bien mieux qu'à son arrivée à Kamé House et dès son réveille, celui-ci commença à s’entraîner seul, il mourrait d'envie de réveiller le vieux Tordu en trombe mais il fallait qu'il soit reposé et en forme pour bien entraîner le Majin. Hody commença un enchaînement de coups de poings dans le vent et par réflexe, il faillit envoyer un Hakikoha dans la maisonnette.

"Eh merde ! Il va se réveiller le vieux ?! Je vais finir par le lever moi même si ça continue, je n'ai pas que ça à faire ! Le maître Babidi m'a dit de me préparer car il me rencontrera bientôt !"

En effet, cela faisait un moment qu'il n'avait pas reçu de message de son maître mais le magicien Majin contacta l'Homme-Poisson par télépathie dans la nuit, pour lui dire qu'il devait se tenir prêt car ils n'allaient pas tarder à se rencontrés. Cela donna plus de détermination à Hody, il devait devenir plus fort ! Il savait qu'il devait satisfaire son maître ! Il continua sur sa lancée en envoyant quelques coups de pieds, tout en grommelant.

"Même si le combat n'a duré que quelques instant, j'ai l'impression de m'être amélioré grâce à lui, mes mouvements sont plus souples et plus linéaires..."

Alors qu'il allait empoigné son Trident et commencé quelques mouvements avec, Hody s'aperçut que Tortue Géniale était là et l'observait...

"Tu n'es pas n'importe qui... je m'en était rendu compte dès que je t'avais observer t'envoler, et mon avis n'a fait que se renforcée quand j'ai vus la vitesse à laquelle tu as empoigné ton arme et la pointé sur C-18..."

"Tu n'as pas l'air aussi nul que je ne le pensais... mais voyons voir combien de temps tu pourras résister contre moi !"

Alors que le Majin se jetait sur lui pour lui envoyer un coup de poing, le vieil homme, étant resté entièrement calme, hurla au dernier moment...

"CALME TOI ! N'oublie jamais ça, à partir de maintenant, tu es mon élève et un élève doit obéissance à son maître !"

Le vieux avait raison, et même si il n'a pas été éduqué comme les humains, Hody se rappelait que c'est ce que son ancien maître de Karaté des Hommes-Poisson lui répétait tout le temps, et malgré tout le mauvais sens dont il pouvait faire preuve, le Majin ne pouvait se dérober à cette règle...

"Très bien, nous ne nous battrons pas... pas aujourd'hui. Commençons l'entraînement dès maintenant, j'ai une personne à voir..."

Tortue Géniale allait payer pour son insolence envers un être lui étant supérieur, et de la main même de Hody. Bien sûr, il fallait pour cela que maître Babidi lui lui autorisait, mais il ne s'inquiétait pas de ce côté la...


~~~~~~~~~~~~~~~~~, Une semaine plus tard...

L'entraînement avec Tortue Géniale était terminée et le vieil homme était grandement monté dans l'estime de Hody en peu de temps. En effet, non content de savoir parfaitement se battre, Tortue Géniale connaissait énormément de chose dont il faisait part à Hody et Hancock. Le Majin n'avait plus vraiment envie de le tuer et il devait avaler le fait que lui, Homme-Poisson, avait appris beaucoup d'un simple Humain... enfin, un Humain immortel quand même ! En tout cas, le Majin savait l'arrivée de son maître très proche, et il se devait d'être prêt à l’accueillir d'un moment à l'autre, et comme il se doit. Hody jeta un dernier regard au vieux et à Hancock, puis s'envola. (Je quitte le RP).
 
La Beauté, l'Homme-Poisson et l'Obsédé...(PV : Hancock)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un RP avec un homme poisson ?
» [Validée]Homme-Poisson en vue
» Un vieil homme-poisson trop solitaire
» Présentation d'un homme poisson: EroWave
» Fiche Technique de L'Homme-Poisson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Kamehouse-