Partagez
 

 Les premiers pas de Wistan dans une cité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Wistan
Wistan
Demi-Sayen
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 22/01/2013
Nombre de messages : 245
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation, Barrière psychique, Zanzetsuken
Techniques 3/combat : Bouclier magique, Kaméhaméha
Techniques 1/combat : Seika Tanden

Les premiers pas de Wistan dans une cité. Empty
MessageSujet: Les premiers pas de Wistan dans une cité.   Les premiers pas de Wistan dans une cité. ClockVen 25 Jan 2013 - 15:11
Musique:
 
Après avoir volé durant une heure depuis la base de lancement, Wistan aperçut enfin l'immense ville qui se dressait devant lui. Il s’arrêta en plein vol et ferma les yeux pour détecter du Ki.

*Apparemment, il n'y a personne de puissant dans cette ville, je dois trouver un officier et de l'équipement pour vivre.*

Il continua doucement de voler jusqu'à l'entrée de la cité, il va continuer à pied pour éviter les ennuis.L'avantage d'une grande ville est qu'il y a tellement de personnes au look différent que le masque de Wistan ne choque pas plus que ça la population. Il continua la visite en essayant de trouver ce qu'il cherchait, il vit un policier de taille moyenne. Il portait un uniforme bleu marine, une casquette, un sifflet, une matraque, un pistolet et une drôle de petite moustache. Il surveillait la sortie d'une école donc Wistan s’avança pour lui parler.

"Bonjour Monsieur L'agent, pardonnez ce dérangement, j'ai besoin de renseignement."

Un peu surpris par Wistan, ou peut être par l'arme qu'il porte dans le dos, mit quelques secondes à réagir puis répondit :

"Euh...Bonjour Monsieur, de quels infos vous avez besoin ?"
"Je recherche une certaine Millania Yoshikuni, sauriez-vous la démarche à suivre pour connaitre sa position s'il vous plait ?"
"Je pourrai bien consulter la base de données mais c'est interdit d'en divulguer le contenu à n'importe qui vous comprenez ?"

"Je suis son fils."

Un peu sceptique, le policier rétorqua :

"Vous avez une pièce d'identité pour le prouver ?"

Wistan savait qu'il était dans une impasse :

"Non."

Au même moment, un chauffard ayant perdu le contrôle de son véhicule rouge fonçait à toute allure sur le policier, Wistan lui saisit le droit gauche et ils se téléportèrent à 10 mètres de là, la voiture allant se fracasser contre un panneau publicitaire "Satan", elle était en train de prendre feu. Wistan courut jusqu'à celle-ci, arracha la portière et sortit la jeune femme aux cheveux mi-long blonds, la vingtaine. Elle portait une chemise blanche et une jupe marron. Elle avait perdu connaissance et elle était gravement blessée alors il la déposa à terre dans l'herbe.Reprenant ses esprits, le policier courut vers Wistan et dit :

"Vous ne devriez pas la toucher, je vais appeler une am...."

Alors qu'Il n'avait pas fini sa phrase, Wistan utilisait sa technique "Soin" sur la jeune femme. Elle reprit connaissance au bout de quelques secondes, l'hémorragie s'était arrêté, elle était saine et sauve. Beaucoup de témoins avaient assistés à la scène. Wistan recula simplement pour laisser la jeune femme. Le policier s'avanca vers lui et dit :

"Hé ben mon gars, heureusement que vous étiez là, cette femme et moi, nous vous devons la vie, merci."
"C'était naturel Monsieur l'Agent"
"Venez, on va aller voir si on trouve cette info pour vous."

L'officier de police invita Wistan à monter dans sa voiture.

"Merci pour votre aide Monsieur l'Agent."
"C'est le moins que je peux faire après ce que vous avez fait, on a échappé à la catastrophe, quand je vais raconter ça à ma femme, elle ne voudra jamais me croire!"
"C'est elle ?" en montrant du doigt la photo, d'une femme brune aux yeux marrons, accrochée au tableau de bord.
"Oui, avec ma fille, Emma, elle va avoir 6 ans le mois prochain."
"Vous formez une belle famille, ça fait longtemps que vous êtes mariés ?"
"On va fêter nos huit années de mariage, et vous jeune homme, une femme ? des enfants ?"
"Non Monsieur l'agent, je n'ai pas cette chance..."
"Appelez moi Charles."
"Comme vous voudrez Monsieur Charles."
"Quel est ce grand bâtiment ?"
"C'est le bâtiment de la Capsule corporation, vous débarquez ou quoi ?
"Effectivement, je viens d'arriver sur Terre."
"Désolé, je ne voulais pas..."
"Y a pas de mal."
"Nous y voilà, suivez-moi."

Wistan et l'officier rentrèrent dans le grand commissariat de la Capsule, peu de civils attendaient leur tour mais beaucoup d'agent  en service pour assurer la sécurité de la ville. Ils arrivèrent au bureau de Charles. Il s'installa devant son ordinateur.

"Alors Millania Yoshikuni.... La recherche est lancée, ça va prendre quelques minutes."
"Trouvée, elle est à Satan city, je vous imprime son adresse."
"Merci beaucoup."
"C'est loin et il commence à se faire tard, que diriez vous de passer la nuit chez nous ?"
"C'est très aimable mais ça me gène.."
"Ne soyez pas timide! Es ce pour cela que vous portez un masque en permanence ?"
"Non, c'est une tradition pour mon....peuple, je le retire pour le repas ou en intimité"
"Je parie que ma fille va adorer."
"En ce qui concerne la capsule corporation..."
"Vous avez besoin de capsule ? C'est fermé à cet heure-ci, je vous déposerai devant, demain matin, ça vous va ?"

Wistan sourit sous son masque et fait une révérence pour remercier le policier.

"Attendez moi à ma voiture le temps que je finisse, j'en ai pas pour longtemps."

Wistan quitta le commissariat et s'installa dans la voiture, côté passager.Quinze minutes plus tard, Charles arriva habillé en civil.

"En route!"
"Alors, qu'es ce qui vous amène sur Terre...?"
"Wistan."
"...Wistan ?"
"Je viens retrouver mes origines perdue depuis seize ans."
"Seize ans!? Votre mère va avoir un choc, moi qui n'imagine pas laisser ma fille partir deux jours, alors autant d'années..."

Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent chez l'officier...Après être sortie de la voiture, Charles appuya sur un bouton pour la changer en capsule.
"Pratique, ça ne prend pas de place."

A peine engagé dans l’allée, une petite fille, les cheveux rose coupe carré qui portait une tenue de sport rose avec une paire de basket blanches, courait en direction du policier
"PAPA !!!"

Le policier attrapa son enfant en vol et la fit tourner plusieurs fois jusqu’à la serrer fort contre lui, les larmes aux yeux.
"Oh ma fille, si tu savais comme je suis content de te voir."
"Oooh, pourquoi tu pleures papounet ? C’est à cause de moi ?", Elle aussi les larmes aux yeux.
"Ma petite chérie m’a manqué, c’est tout, ne t’inquiète pas"
"C’est qui lui !?" pointant Wistan du doigt.
"C’est un voyageur, il s’appelle Wistan, il est très gentil, tu verras."

Elle bondit des bras de son papa et se posa devant l’étranger.
"Salut ! Il est cool ton masque ! Tu peux me le prêter steuplait ?"
"Euuhh…."

Une autre voix se fit entendre, celle de la femme sur la photo. Elle portait une longue robe bleu turquoise et des souliers noirs. Elle avait attaché ses cheveux pour dégager sa nuque :
"Allons chérie, laisse le tranquille, rentre à la maison, tu vas attraper froid."
"Mais euhhh, c’est pas juste."

Emma retourna à l’intérieur.
"Chérie, je te présente Wistan, il vient d’arriver en ville, il va passer la nuit chez nous avant de repartir pour Satan city demain."
"Enchantée Wistan, je m’appelle Cathy."

Wistan s’inclina et dit :
"Je suis honoré de faire votre connaissance Madame Cathy et je vous remercie de m’accueillir chez vous."
"Je vous en prie, j’espère que mon mari n’a pas été trop curieux."

Charles essaya de se faufiler jusqu’à la porte de la maison mais sa femme se retourna immédiatement :
"N’es ce pas mon amour ?"
"Oui oui chérie, je te promets que c’était seulement des questions de vie ou de mort."

Cathy regardait Wistan.
"Non Madame, il s’est conduit en parfait gentleman."
"Par contre, c’est vraiment indispensable votre épée ?"
"Ça s’appelle un Katana chérie…"
"Oui ba c’est la même chose, ça coupe et avec la petite…"

Wistan recula d’un pas.
"Je peux dormir dehors si vous préférez."
"Non non, t’inquiète pas, Cathy est un peu surprotectrice mais c’est aussi pour ça que je l’aime" dit il en regardant sa femme.
"Bon… Vous avez gagné tous les deux mais gares à vous si y a du grabuge."
Les deux en même temps :
"D’accord"

Le couple invita Wistan à rentrer chez eux. C’était une modeste maison avec deux chambres, une cuisine, une salle à manger/salon, salle de bains/WC.
"Tu dormiras sur le canapé dans le salon pour cette nuit, ça te convient ? "
"Parfait, merci."
"A table, le dîner est prêt!"
"J’arriveeeee!"

Emma courut dans l’escalier, trébucha et par un petit salto, se rattrapa en un rien de temps pour atterrir sur ses deux jambes.
"Hop là!"
*Cette enfant est douée.*

Wistan retira son masque et regardait ses hôtes.
"Madame, Monsieur, avez-vous déjà pensé à inscrire votre fille à des cours d’arts martiaux ? "
Charles mit le nez dans son assiette.
"Bah euh…. "

Emma, avec tout l’enthousiasme d’un enfant, répond :
"Bah j’en fais déjà ! Comment tu as deviné ? "

Cathy fut étonnée et lanca un regard tueur à son mari :
"QUOI !? "
"Oups… Désolé papa."

Charles chuchota à Wistan :
"Merci vieux… "

Wistan grimaça en signe de confusion.
"Elle devait s’inscrire à la gym !!! C’était bien ce qu’on avait convenu tous les trois non ?"
"C’est ma faute maman, j’ai tellement insisté que papa n’a pas su dire ‘non’, tu comprends ?"

Mais Cathy ne détournait pas le regard de son mari :
"Chérie, avec tout ce qui se passe dehors, je me suis dit que notre fille devait savoir se protéger, c’est tout."

Wistan osa prendre la parole :
"Madame Cathy, une étude a prouvé que les enfants, qui apprennent les arts martiaux, sont ceux qui réussissent le mieux à l’école et dans leur carrière. "

Cathy ne savait plus quoi dire :
"Ah ? Je ne savais pas. Dans ces conditions alors."

Emma sursauta de joie :
"Alors c’est d’accord ? CHOUETTE !!! CHOUETTE !!! "
"Et au fait, Wistan, pourquoi tu portes un masque ?"
"C'est pour honorer mon maître."

Wistan avait piqué la curiosité de la petite fille:

"Alors toi aussi tu sais te battre ?"
"J'ai appris à me défendre oui."
"Et tu va rester ici ?"
"je pars pour Satan city demain."

Emma était de plus en plus excitée:
"Wouaaa la chance!! Tu va affronter le champion ???"
"Le champion ?"

Charles à sa femme :
"Elle pose plein de questions et tu ne dis rien, c'est pas juste."
Cathy rit discrètement puis répond :
"C'est une enfant, elle."
"Oui ben c'est pas juste quand même."

Emma se lèva de sa chaise:
"Tu sais pas qui est le champion ??? Pas possible!"

Charles rappella à Wistan:

"C'est l'homme qui est sur le panneau."
Cathy:
"Quel panneau??"
"Non rien..."

"Je viens d'arriver sur Terre, j'arrive d'une lointaine planète"


Les yeux d'Emma pétillaient :
"TU es un extra-terrestre ? UN VRAI ?"

Emma s'approcha de lui et le scruta puis ajouta:
"Pourtant, tu ressemble à un terrien, c'est bizarre quand même.."

Déçue, elle retourne finir son assiette.

"Tu as fini de manger Wistan?"

"Oui Madame, c'était délicieux."

Le reste du repas se passa sans problème. Charles raconta sa rencontre avec Wistan en omettant l’incident avec la voiture et il le comprit très bien, ça ne servait à rien de les inquiéter.

Alors qu'ils prenaient tranquillement le thé/café, le téléphone sonna. Cathy se lèva pour répondre.

"Oui ?... Il est là, je vous le passe....chérie, c'est pour toi.."
Il était étrange de recevoir un appel après 21h, Charles s'empara du combiné.
"Allo...Comment ? Le maire est en otage !? Combien sont ils ? J'arrive au plus vite chef..."
Charles raccrocha et se retourna le visage inquiet.
"Je dois y aller"
"Tu es obligé ? Ils ne peuvent pas se débrouiller sans toi pour une fois ?"
Emma s'avança devant lui :
"Qu'es ce qui se passe papa ?"
"T'inquiète pas ma chérie, papa va vite revenir d'accord?"
Charles à sa femme :
"Trois individus lourdement armés ont pris le maire en otage, tout le monde a été rappelé, je n'ai pas le choix"
Charles rassembla ses affaires et quitta la maison en regardant par dessus son épaule, Wistan lut la peur dans ses yeux.
Il sent que quelque chose lui tire le pantalon...Emma.
"Je sais que tu es fort alors, s'il te plait, protège mon papa!"
Wistan ferma les yeux, il était maintenant capable de reconnaitre l'aura de Charles, utile pour le localiser où qu'il se trouvait.
Il se baisse au niveau du visage d'Emma, pose une main sur sa tête.
"Ne t'inquiète pas pour ton papa, je vais aller le sauver."
"Snif, snif..merci."
Emma enlaça l'ange gardien de toutes ses forces.

Wistan se leva, remit son masque, attacha sa cape, soulèva sa capuche et franchit la porte. La nuit était déjà bien tombée sur la cité et Wistan allait profiter de cet avantage. Il se concentra pour repérer l'aura de Charles et il le trouva facilement. Son énergie parcourut l'intégralité de son corps et au bout de trois secondes, ses pieds quittèrent le sol, il pratiquait la danse de l'air. Il ne mit qu'une minute pour arriver sur le lieu de l'incident. Le bâtiment était une grande tour blanche. De nombreux policiers avaient été convoqués. Grâce à sa tenue, Wistan se faufila facilement entre les deux hélicoptères. Il se posa sur le toit de la tour et emprunta un grand conduit d'aération. Il continua de léviter à l'intérieur pour éviter de faire du bruit avec le frottement. Il arriva facilement au-dessus de la salle légèrement éclairée dans laquelle le maire était retenu en otage, c'est un homme âgé plutôt corpulent qui portait un costume de qualité. Il était attaché à un poteau à l'aide d'une chaine en acier. Les trois mercenaires ont tous moins de trente ans mais leur physique diffèrent : Le premier est un petit gros, cheveux noirs en bataille, tee shirt blanc , pantalon de militaire, une ceinture de combat et des ranger. Il a un fusil à pompe dans les mains et faisait des allers retours entre l'otage et l'escalier qui mène à l'étage inférieur. Le deuxième est l'opposé du premier, il est très maigre, porte un bandana rouge sur la tête. Il reste torse nu pour montrer ses cicatrices. Pour le reste, il est habillé comme son compagnon sauf qu'il est armé d'un pistolet mitrailleur, il faisait le guet devant la rambarde. Le dernier semblait être le chef de la bande, il est plus grand et plus musclé. Il porte un uniforme gris sur lequel on peut voir un symbole étrange, un losange rouge dessiné à l'envers avec deux R au centre des triangles. Il est équipé d'un lance-roquette. Lui était au téléphone au centre de la pièce à parlementer avec les forces de l'ordre. Wistan retira la plaque d'aération et attendit que le gros arrive vers le maire. Une fois qu'il arriva, il attendit qu'il se retourne et sauta derrière lui avant de le frapper à la nuque avec le tranchant de la main droite.
*Un de moins.*
Le bruit alerta immédiatement le deuxième qui se retourna mais trop tard car il reçut un puissant coup de poing dans le plexus. Ce qui le fit s'envoler contre la fenêtre derrière lui qu'il traversa pour se retrouver hors du bâtiment.
*J'y suis peut être allé un peu fort.*
Le chef n'en crut pas ses yeux:
"Mais qui es tu BORDEL !? Tu va regretter de te mettre en travers de l'armée du ruban rouge!"
Au même moment, les forces de police arrivèrent dans la salle mais étaient impuissant face à la scène.
Il se lanca sur Wistan pour lui décrocher un coup de poing mais celui-ci l'évita facilement, il essaya comme ça de nombreuses fois sans parvenir à le toucher.

"Merde, tu es coriace! Tant pis pour toi, tu va crever!"
Il visa Wistan avec son lance-roquette mais tourna au dernier moment et tira sur les policiers. Surpris, Wistan se transporta instantanément devant eux et activa son puissant bouclier énergétique bleu turquoise sur lequel la roquette vint se fracasser. Elle provoqua une grosse explosion qui sonna toutes les personnes présentes. Étonné par la puissance de son adversaire, le chef était complètement anéanti et leva les mains en signe d'abandon. Les policiers le maîtrisèrent facilement et lui passèrent les menottes. Wistan avança vers le maire et arracha la chaîne qui l'entrave.
Un peu effrayé par le physique du héros, le maire dit :

"Euh...Merci... Je vous dois une fière chandelle!"
Wistan fit une révérence devant le maire. Il regarda s'il reconnut son ami Charles et le vit en bonne santé alors pour ne pas lui attirer d'ennuis, il s'envola par la fenêtre brisées plus tôt. Tous les témoins fût ébahi devant ce spectacle et les journalistes présents à l'extérieur en profitaient.

Wistan se posa devant la maison de ses hôtes, la lumière toujours présente à l'intérieur. Il ouvra doucement et pénétra.
*Tout est calme*
Cathy et Emma, qui dormait dans ses bras, étaient allongées sur le canapé, la fatigue les avait rattrapé. Wistan prit la couverture posé sur le fauteuil d'à côté et les recouvra avec. Il en profita pour aller dans la salle de bains. Quand il en sortit, Charles était là à discuter avec sa famille, rassurée. Emma vint vers Wistan et l'invita à s'accroupir, ce qu'il fit. Elle décala légèrement son masque vers la droite et déposa un bisou sur sa joue gauche:
"Merci Wistan!"
"Je vous en prie Mademoiselle Emma."
"Oh, ne soit pas si formel, tu peux m'appeler juste Emma tu sais ?"
"D'accord juste Emma."
Emma grimaça.

Cathy s'approcha :
"Allé jeune fille, il est tard, je sais que tu n'as pas école demain mais c'est pas une raison, au lit!"

Emma grimaça encore plus.
"J'y vais..."
Emma sourit à Wistan:
"Tu sera là demain hein?"
Wistan regarda Charles alors celui-ci intervint :
"C'est pas certain chérie, il a un long voyage jusqu'à Satan city. Mais il reviendra, t'en fais pas."
"Tu promets de revenir ?"
"Promis!"
"Je te souhaite également bonne nuit Wistan."

Cathy et Emma quittèrent le salon.
Charles proposa un dernier thé que Wistan accepta volontiers.


"Je te remercie pour ton intervention et pour ta discrétion."
"Vous m'accueillez chez vous, c'est moi qui vous remercie."
"Après les événements d'aujourd'hui, je me pose des questions, peut être est il temps d’arrêter ce travail."
"Qui est l'armée du ruban rouge ?"
"Une organisation dangereuse, s'ils sont de retour, ça n'augure rien de bon."
"Raison de plus pour continuer le combat, qui va protéger votre famille si ce n'est pas vous ?""Tu m’ennuie quand tu as raison."
"Après avoir trouvé ce que je recherche, je reviendrai vous aider à les combattre."
"Il est tard, allons nous reposer."

Wistan acquiesça.
Wistan s’allongea sur le canapé puis s'endormit rapidement.
Il était 7h16 quand il se réveilla en ayant entendu quelqu'un.
Il se leva puis se dirigea vers la salle de bains.
Après avoir finir de se préparer, il revint dans le salon où Charles préparait la table.


"Bonjour Wistan, bien dormi ? Viens prendre un petit déjeuner."
"Bonjour Charles, très bien merci."

Il s'assit autour d'une table bien garni : du pain, de la confiture, une pâte chocolaté, des fruits, du jus d'orange, des céréales, du lait, du café, du thé, du chocolat chaud. Tout était prêt pour quand sa femme et sa fille se réveilleraient. Ils prirent tranquillement le déjeuner. Une demi-heure plus tard, ils rassemblèrent leurs affaires. Wistan jeta un dernier regard sur la maison avant de rentrer dans la voiture. Au bout d'un quart d'heure de circulation assez intense, Charles stoppa son véhicule devant Capsule Corporation.

"Viens, je vais te montrer comment on fait."
"Merci"

Ils entrèrent ensemble dans la boutique.
Une vendeuse était présente pour les servir


"Bonjour messieurs, qu'es ce qu'il vous faut ?"
"Bonjour, c'est mon ami qui a besoin, pas moi merci."

Wistan ne put répondre à la question mais lui dit :

"Bonjour Mademoiselle, c'est la première fois que je viens dans votre établissement, puis-je me permettre de regarder les produits que vous proposez ?"

Toute étonnée par le masque de Wistan, la vendeuse :

"Euh...bien sur, prenez le temps de choisir ce qu'il vous faut... Monsieur... Je suis là si vous avez une question."
"Charles, que me conseillez vous ?"
"Hé ben tout dépend de ton budget mais tu peux prendre une capsule émetteur, comme ça, on pourra s'appeler."
"Bonne idée!"
"Après, une maison, un réfrigérateur pour ton confort personnel."
"Compris!"

Wistan piocha dans le stock tout en écoutant les conseils de son ami.

"Tu devrais aussi prendre la montre et des vêtements de rechange, je pense que ça te suffira."
"Montre + vêtements, OK"
"Reste plus qu'à passer à la caisse."

Ils s'approchèrent de la vendeuse.

"Vous avez trouvé ce qu'il vous faut ? Ah je vois que oui, alors, une maison, un réfrigérateur, un émetteur, des vêtements et la montre qui va bien avec, ça vous fera un total de 600 zénies s'il vous plait."

Wistan donna six billets de 100.

"Merci, revenez quand vous voulez!"

Ils sortèrent de l'établissement.

Charles prit quelques minutes pour lui expliquer comment ça fonctionnait, une fois terminé, Wistan était sur le départ.


"Merci pour tout."
"C'est moi qui te remercie. Maintenant que tu as ce qu'il faut, donne moi de tes nouvelles."
"Je n'y manquerai pas, saluez votre famille pour moi."

Charles monta dans sa voiture et partit.

*En route pour Satan city*

Wistan s'envola pour quitter la cité.


Dernière édition par Wistan le Sam 26 Jan 2013 - 14:34, édité 3 fois
 
Les premiers pas de Wistan dans une cité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Capsule corporation-