Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
2.97 €

Partagez
 

 Meet Madness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2047
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meet Madness Empty
MessageSujet: Meet Madness   Meet Madness ClockMar 30 Juil 2013 - 23:46
Peu importe les saisons, sur Dark il faisait toujours aussi sombre, c’était une planète assez lugubre et ça se voyait au premier coup d’œil. Ceci dit, la planète avait aussi ses charmes, un climat plutôt stable sur la majorité du territoire par exemple. Stable, c’était une bonne chose selon l’actuel roi Seishiro Kasai qui n’aimait pas qu’il y ait trop de changements, d’imprévus, excepté lorsque c’est lui qui en est à l’origine. Plutôt amusant qu’un homme à l’esprit aussi instable aime la stabilité, non ? Peut-être pas tant que ça, ceux qui ne sont pas sain d’esprit répondent parfois à une logique qui leur est propre et que du coup personne ne comprends.

Celui qui se faisait surnommé SK venait tout juste de quitter le champ de ruines, où il avait retrouvé une bien vieille connaissance. Contrairement à ce qu’on pouvait croire cela n’avait rien d’une visite de courtoisie, Seishiro avait même tenter de tuer son invité en jouant à un jeu plutôt sadique. Tout reposait en vérité sur les paroles de SK, et le plus dur était de savoir quand est-ce qu’il disait la vérité. Cruel dilemme pour les simples d’esprits, heureusement son invité n’était pas un imbécile profond. Encore heureux, le roi de Dark avait horreur de ces gens là: ils ne sont pas amusant du tout ! Finalement le démon s’était bien amuser, bien qu’il aurait aimer tuer le magma comme son instinct d’assassin ne cessait de lui réclamer. Seulement, l’œil Shukumei en sa possession, Nate Kurusawu était comme invulnérable, mais… Peut-être plus pour longtemps ? SK avait de la suite dans les idées, les plans loufoques ce n’était pas ce qui manquait avec lui et nul doute que les deux bons vieux amis se retrouveraient un jour et peut-être que cette fois-ci seras la dernière…

Dans la constante pénombre de Dark, une ombre s’ajouta aux autres après qu’une étrange fumée violette apparaisse devant la grande porte du château. D’abord surpris, les deux gardes démons étaient prêts à passer à l’attaque comme le voulait les ordres qu’ils suivaient. Mais lorsqu’ils virent que la silhouette qui venait d’apparaître, avec son habituel chapeau noir, n’était autre que le propriétaire des lieux il se mirent en garde et le saluèrent. SK, sourire en coin et yeux cacher par l’ombre de son chapeau souriait malicieusement en laissant entrevoir quelques dents. Il ne dit rien et entra sans attendre plus de formalité de la part de ses sous-fifres, il leur fit simplement un geste autoritaire de la main qui signifiait qu’il attendait d’eux plus de vigilance. Seishiro traversa le premier couloir totalement désertique et poussa une autre porte au bout de celui-ci. Cette fois plusieurs démons sécurisaient l’emplacement et la suite menaient à plusieurs escaliers conduisant un peu partout dans le château. Plus on s’enfonçait dans le sinistre château de Dark plus ont avait peur de se perdre et avaient de chances de rencontrer des soldats. Ce n’était plus comme avant, ce domaine était une véritable forteresse aujourd’hui. Seishiro avait pris une direction en étant suivis de Swokfu, un démon qui lui avait juré fidélité et qui était d’ailleurs aux côtés de Kasai avant l’arrivée de Nate tout à l’heure. Celui qui avait l’épiderme violacée semblait informer son maître de nombreuses choses, oui la vie de roi impliquait d’avoir de larges responsabilités. SK lui donna ses instructions alors qu’ils arrivèrent à l’une des grandes salles de réunion et l’homme au chapeau noir alla sortir une bouteille de vin d‘un meuble, il l’ouvrit et en sentit le contenu. Il se figea un instant en regardant le plafond, l’air suspicieux. Puis il ricana légèrement.


"Humm, je vois. Notre cher Dayu est bel et bien dans le coin et il a l’air en bonne compagnie. Nihihi hihi ! Je croyais qu‘il avait besoin de me parler, mais son invitée semble attirer toute son attention maintenant."

"Oui, maître. Ils se trouvent dans une chambre du château. Mais messire Dayu ne semble pas en danger."

"Je sais, ils sont quelque part à un étage ou deux d‘ici, je les sens. Maaah ! Ce n‘est pas grave. Je trinquerais seul, à moins que tu en veuille Swokfu ?"

"Non, mon seigneur. Je vous remercie de me le proposer mais j‘ai encore beaucoup de choses à faire."

"Oui, c’est vrai. Dommage !"

Il ricana de nouveau en se servant un verre alors que Swokfu était sur le point de quitter la pièce. Étrangement, Seishiro Kasai avait le sentiment  qu’il allait avoir encore de la visite aujourd’hui.
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 730
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1034

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockMer 31 Juil 2013 - 12:07
Kefka avançait lentement sur Dark : rien ne pressait. Il était réjouit à l'idée de rencontrer un homme dont on lui avait vanté l'excellence, mais son retour sur Dark avait réveillé quelques névroses.
En effet, c'est ici qu'il s'était enfermé pour s'exiler quand il avait perdu momentanément l'envie de se mêler au commun des mortels. Les fantômes de Dark... Il en avait fait parti.
Revenir ici, c'était aussi une belle revanche : aujourd'hui, il allait peut-être enfin trouver des alliés, une cause qui méritait qu'il s'y joigne. Faire cavalier seul c'était bien beau, mais Kefka voyait plus grand. Bien plus grand. Et pour ça, il devait se renforcer.

Il arriva au pied du Château : ça avait de la gueule. Un peu trop vide et calme à son gout. Kekfa se sentit un moment jaloux de ne pas en être lui-même le Roi, mais il se sentait suffisamment éloquent pour ne pas se sentir moins valeureux que le Roi qui devait y vivre. Ce Roi... Ce meneur... Celui qu'il voulait rencontrer.
Qui était-il ? Un guerrier très puissant, aux muscles seyants ? Un noble intellectuel, stratège à ses heures ? Un alien repoussant tentaculaire ? Il ignorait même le nom du monarque. Il pouvait même s'agir d'une femme... Mais Kefka s'amusa lui-même en y pensant : comme si une femme pouvait être influente, ah ! Si tel était le cas, si le Roi était une Reine, Kefka était convaincu de pouvoir la détrôner, et s'en donnerait à coeur joie. Si ce Tobi lui avait demandé de faire le déplacement pour voir une femelle faible ou un faiblard sans charisme, il détruirait l'alliance encore dans l'oeuf lui-même.

Deux gardes l'interpellèrent et le sortirent de ses pensées. Kefka ignora leurs questions et dans un sourire les vit s'entretuer : leurs esprits faibles avaient eu peu de chance de résister au Dancing Mad, et c'est en posant l'une de ses bottes dans une marre de sang frais que l'arlequin continua sa route dans l'allée du château.
L'avantage d'être dans une ville fantomatique, c'est que les gardes ne sont pas nombreux, et là où l'arlequin aurait dû faire face à des sentinelles supplémentaires sur une planète comme la Terre, ce ne sont que quelques fantassins qu'il croisa dans les couloirs sombres et frais.

La forteresse était facile d'accès, mais cela n'était pas forcément un signe de faiblesse de son Roi : il devait ne pas avoir besoin de sentinelles pour se défendre, ou simplement avait-il choisit de ne pas empêcher Kefka de l'atteindre... Après tout, drapé de sa fierté et de sa folie, Kefka Palazzo lui faisait honneur par sa présence. Un groupe de garde l'interpela une nouvelle fois. Calme et posé, Kefka leur demanda simplement où était le Roi.

"Qui le demande ?"
"Kefka Palazzo."

Les gardes, doutant un peu, lui firent signe de prendre un couloir : Kefka avança, persuadé d'être suffisamment connu pour avoir des passe-droit, n'imaginant pas que les espions du Roi avait sans doute déjà fait remonter le nom du visiteur jusqu'à lui, et attendront de savoir s'ils devaient l’exécuter avant qu'il n'arrive à Kasai par ce long chemin. Trouvant l'itinéraire monotone, l'arlequin fredonna de sa voix viciée un air entrainant, résonnant étrangement dans les angles et recoins sombres de l'architecture. ...Et c'est tranquillement que Kefka put atteindre la salle où son hôte l'attendait.
D'où il était in ne découvrit par encore son visage : Dark, petite vicieuse, tes ténèbres sont ta pudeur. Kefka n'en avait cure, il aimait qu'au contraire la lumière soit sur lui. S'arrêtant de chantonner, droit et élégant dans ses vêtements multicolores, Kefka était face à une ombre. Il sourit. De son plus large sourire. Gonflé par son orgueil, le regard conquérant.

" Une ombre parmi les ombres... Je ne connais que peu de choses sur le Roi de Dark. Mais lui, peut-être aura-t-il entendu parler de moi. Votre chasseur de tête m'a habilement invité à votre buffet. Et je suis un homme qui sait honorer les invitations. "

Il fit un nouveau pas. Ses bottes claquaient le sol dans un bruit de talon. A chacune de ses paroles, des mouvements de bras venaient faire danser les tissus imprimés de sa tenue extravagante : Kefka s'amusait comme un fou. Comme un fou...
Ses yeux brillaient de joie et d'envie, il avait hâte de connaître la suite. Il allait enfin revenir sur le devant de la scène, il allait enfin être reconnu pour son talent !

Meet Madness Tumblr10

" Je suis Kefka Palazzo. Mais j'imagine que ça, vous le savez déjà, votre majestéééééé."

Qui était le Roi ? La face de pouce avait-elle bien renseigné Kefka ? Le pantin attendait son heure... paisiblement. Il avait l'impression d'être en pleins climax d'une fiction à suspense, adorant la mise en scène mystérieuse de son hôte. Cela commençait bien. On le distrayait... Et il semblait y prendre beaucoup de plaisir.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2047
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockMer 31 Juil 2013 - 18:42
Le château de Dark, un simple coup d’œil pouvait raviser un pauvre demeuré venu s’emparer des lieux. Oui, cet endroit était terrifiant rien que par sont aspect extérieur et c’était une chose que le roi de la planète appréciait. Cet air glaciale, sinistre, qui se dégageait de la demeure avait de quoi intimider les éventuels assaillants. Seulement, le château de Dark n’étant pas toujours entre les mains de la même personne, cette angoisse qu’il inspirait s’était peut-être un peu estompé. En effet, quand ont sait que le roi de Dark n’est quasiment jamais le même à causes des luttes entre clans de démons et autres envahisseurs, ont peut sans doute se dire qu’il est facile de s’approprier ce magnifique château. Seulement, c’était un peu vite oublier qu’actuellement celui qui avait pris place sur le trône était un homme qui n’allait pas perdre son titre si facilement. Cela faisait déjà un certain temps qu’il était roi et n’avait pas l’intention de céder sa place à qui que ce soit.

Alors que Seishiro était dans une salle en compagnie de Swokfu, l’un de ses hommes, il sentit une présence supérieure aux autres qui était arriver à l’entrée du château. Qui donc cela pouvait-il bien être ? Cette énergie ne rappelait rien au roi de Dark mais le fait de sentir que cette personne élimine les deux gardes à l’entrée du château commença à l’intriguer. Ne sachant pas ce que voulait cet individu, l’homme au chapeau noir envoya Swokfu faire passer le message aux gardes qu’ils ne devaient pas empêcher ce curieux inconnu de venir jusqu’à lui. Oui, au lieu de mettre en place une sécurité de plusieurs gardes susceptibles de se faire tuer facilement, il valait mieux que SK se charge lui-même de l’invité, au moins il ne compterai pas plus de perte parmi ses soldats. Swokfu revint dans la salle de réunion et SK était toujours vers le meuble à côté de la fenêtre là où un seul rayon de lumière entrait dans la pièce. Puis, toujours le verre de vin rempli à sa main il se retira de cette place pour se remettre dans l’obscurité. Il sortit un second verre et le rempli de vin.

Lorsque l’homme qui s’était introduit dans le château arriva jusqu’à SK ce dernier était de dos, face au meuble. En entendant cet individu entrer il reposa les deux verres et se retourna en écoutant l’inconnu se présenter. Seishiro était toujours dans l’obscurité, son visage masqué par l’ombre de son chapeau, seuls ses yeux de couleur dorés se distinguait de la noirceur qui l’entourait. Cela donnait une fausse impression que SK était réellement une de ces créatures démoniaques comme ont en vois partout sur Dark, alors qu’en vérité il avait une apparence humaine. Cette impression s’amplifia lorsqu’il dévoila par un sourire ses dents blanches dont certaines étaient pointus. C’est en s’approchant pour sortir un peu de la pénombre que l’on pouvait voir son visage semblable à un terrien. Il fit quelques pas et s’arrêta en prenant appuie avec ses deux mains sur l’une des chaises qui entouraient la table de réunion et qui séparaient Kefka et SK. Ainsi penché, le démon était beaucoup moins masqué par l’obscurité de la pièce et il pris la parole en soupirant l’air de chercher une réponse.


"Kefka Palazzo… Kefka, Kefka, Kefka… Excuses-moi, mais cela ne me dit rien !"

Il ricana puis se redressa en croisant les bras, comme toujours il prenait toujours le temps de parler, de faire des gestes avec une attitude qui laissait penser qu’il se prenait pour un comédien de théâtre. Celui qui venait d’entrer dans la pièce ne mentait pas, il portait bien le nom de Kefka Palazzo. SK pouvait le vérifier grâce à l’œil Shukumei qu’il possédait et qui lui permettrait d’avoir la véritable identité de ceux dont il peut voir le visage. Le démon ne s’attarda pas sur l’apparence clownesque de son invité et pensa plutôt à ce qu’il lui avait dit. Kefka affirmait avoir été envoyer par le « chasseur de tête » de SK. Seishiro pris une demi-seconde de réflexion avant de se dire qu’il s’agissait probablement de Tobi, qu’il avait envoyé recruter et se disait que ses autres acolytes seraient bien plus intéresser par semer la zizanie partout où ils passaient plutôt que d’essayer d’enrôler de nouvelles têtes. SK décroisa les bras après ces quelques instants de réflexion et se tourna vers le meuble pour prendre les deux verres de vin.

"Très bien ! Je vois… Je vois… Tu as certainement dû rencontrer un petit bonhomme masqué nommé Tobi et si tu es ici c‘est que rejoindre notre groupe t‘intéresses." Kasai continuait avec sa gestuelle et se déplaça en faisant le tour de la table calmement pour tendre vers Kefka l’un des deux verres de vin. "Eh bien, puisque c‘est Tobi qui t‘invites, permet moi de t‘offrir ce verre de sa part ! Trinquons en discutant de tout ça…"

Il jeta un regard à Swokfu qui était rester en retrait dans un coin de la pièce, pour lui signaler qu’il pouvait quitter les lieux. Ce dernier s’exécuta sans un mot, laissant les deux fous entre eux. Plus libre de ses mouvements avec un seul verre à la main, Seishiro repris de plus bel à faire des gestes ici et là en parlant et marchant dans la pièce.

"Si mon acolyte t‘as envoyer c‘est -je l‘espère- parce que tu es prêt à t‘engager durablement dans notre équipe. J‘en profite pour t‘annoncer que j‘ai horreur des faibles ou des traitres ! Nous avons de grandes ambitions et ne pouvons pas nous permettre d‘avancer avec dans nos rangs des incapables. J‘attends donc une force de caractère et de puissance respectable de mes hommes. Mais bien évidemment, tous seront récompensés de leurs efforts. Alors, dis-moi en plus sur toi, sur tes ambitions, tes envies… Hum ?"

Puis il pris une gorger de vin en la savourant comme le ferai un noble. SK avait toujours manières très propres et civilisés malgré sa nature d'assassin. Il attendait une réponse de Kefka, maintenant.
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 730
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1034

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockSam 3 Aoû 2013 - 23:39
Kefka avait découvert le visage de son potentiel futur patron. En fait, il ne s'attendait pas à voir un gentleman chapeauté sortir de l'ombre. Il avait des manières nobles, un brin exagérées. Son allure était au diapason de sa voix enjôleuse et étrange : c'était plutôt agréable de voir un mec qui savait aligner deux mots, et pas une brute épaisse comme il le redoutait : ça s’annonçait intéressant.
Mais manifestement, ces idiots du château ne l'avaient pas annoncé. Son nom était donc inconnu du Roi de Dark ? Quelle déception. Quelle honte... A moins que.... A moins qu'il ne joue la comédie : rattrapant le manque de politesse des gardes, le Roi s'abaissa à servir lui-même un verre vin à l'arlequin, avant de lui demander qui il était. Il voulait savoir tout. Connaître son nouvel allié : c'était légitime, mais cela amusé Kefka, persuadé que son nom avait déjà fait le tour de la galaxie. Après tout, si le Roi s'abaissait lui-même à servir son hôte, c'était sans doute que Kefka en valait la peine... Et que malgré les dires du Roi, la réputation de Kefka avait déjà du lui parvenir aux esgourdes.

Kefka regarda le vin tournoyer dans son verre alors qu'il jouait du poignet. Il se rappelait être en manque de ce genre de confort... Il avait même à l'aide de ses talents de magicien créer un verre à pied de glace pour boire son eau, refusant se s'abaisser à boire dans un simple lac comme un animal. Il était las, si las d'avoir perdu sa place dans le confort d'une équipe civilisée. Les années à la tête de son escadron au Ruban Rouge lui manquait, même s'il avait lui-même décidé de quitter cette bande d'empotés. Mais aujourd'hui, oui, il allait revenir enfin au vaisseau mère, celui de l'élégance et du pouvoir, celui du chaos et de la destruction.
" Dommage que je n'ai pas emporté de Curriculum Vitae. " ironisa l'arlequin, sachant qu'il était déjà, en célébrité, en terrain conquit. Mais il ne fallait pas demander deux fois au fou à la peau pâle pour qu'il saisisse une occasion de parler de lui. Il porta avant toute révélation une gorgée vermeille à ses lèvres : le vin était bon... Il sourit, comme réchauffé de l'intérieur par cette joie, ce plaisir d'être ici. Après un signe de tête reconnaissant en levant son verre, il se présenta, poliment.
" Eh bien, sachez tout d'abord que la proposition de votre acolyte était pour moi une révélation inespérée : depuis des années je n'étais plus que l'ombre de moi-même, scandalisé par la médiocrité du monde dans lequel j'évoluais. Jadis, j'étais investi de cette volonté de remettre ce monde sur un chemin plus noble : celui où les faibles cessent de lutter inutilement contre leur fin, celui où les ignares abandonnent tous rêves vains, et comprennent enfin que l'espoir n'est pas une échappatoire. Détruire ce qui finira par être détruit, et donner au monde la face qu'il finira de toute façon par avoir un jour : j'aide le destin. J'aide la fatalité. J'étais fier missionnaire du chaos, à la tête d'une armée terrienne... Mais leur médiocrité a finit par me rendre malade, et j'ai eu le loisir de me rendre compte que seul, malgré mon pouvoir, il y avait toujours des petits impertinents, défenseurs de la naïveté et des insignifiants, pour réparer ce que j'avais consciencieusement détruit." Il s'énervait tout seul à y penser. "J'ai désespéré de trouver enfin des gens de gout, comme vous, semant avec raffinement les gravats de la destruction qui par accumulation déconstruiront le monde pour élever des monuments de vérité. Des monuments constitués de sang, de corps, de peur, mais criant au monde l'honneur de ceux qui savent vivre. "
Il finit son verre. Ses gorgées étaient bruyante et pleines, témoin de sa soif de vengeance, de conquête et de réussite. Il se lécha les lèvres, et finit par rire : un rire pas si fort bizarrement, mais irrégulier et improbable que seul peut avoir un fou. Sa tête lancée en arrière dans son hilarité, il finit par la redresser vers son hôte, avec un regard de déluré, mais sincère, avide d'issue, las d'avoir été seul pendant des jours, des mois, des années. Enfin, il avait l'impression d'avoir trouvé des gens de son espèce : lui qui avait été un cobaye de laboratoire, dénaturé et souillé par des pouvoirs qui le dépasse et ont altéré sa raison... Il avait enfin l'impression d'être normal face à un autre individu. Egal à égal.... ENFIN !! Son rire fou était triste, dans le fond. Il l'étouffa dans un râle et reprit : sa bouche s'étirait dans un éternel sourire contre-nature qui n'avait rien de clownesque : c'était l'ouverture sur l'âme d'un pantin fatigué par son état, mais surtout par son incapacité à en profiter pleinement.
" ... mes pouvoirs sont grands... Je sais que je peux faire beaucoup. Il me faut juste un coup de pouce. " il pensa au masque de Tobi. "face de pouce" comme il l'avait appelé. C'était pas vraiment une métaphore : littéralement, la venue de ce petit gamin masqué avait été une bénédiction.

Et comme conclusion Kefka, inspiré par l'espoir, leva une main ouverte. Un feu follet, emprunt de l'énergie malsaine qui reflétait l'état de son âme, s'envola dans la pièce, et à une vitesse impressionnante fin gagner avec précision et hâte tous les chandeliers éteints de la salle. L'obscurité fit place à la douce lumière des candélabres. Kefka, un regard de défiance envers le Roi de la planète sombre, sourit, sans honte. " J'ai fait lumière sur mes ambitions. Je vous ai éclairé sur mes envies : Mais j'ignore même votre nom. J'ignore aussi beaucoup de chose sur votre organisation, et j'espère qu'elle sera compatible avec mes volontés. Je suis prêt à agir de corps avec des compagnons pour arriver à nos fins. Je suis un magicien élémentaire, spécialisé en contrôle psychique. On me dit fou, simplement parce que je donne naissance au chaos chez les faibles d'esprit. Je suis simplement le messie de la démence... Mais je sais ce que je fais. Et aujourd'hui, je viens mettre mon art au service d'un but commun, du moins, je l'espère. " en finissant sa phrase il avait un sourire carnassier... Peut-être parce qu'en cas de déception il était prêt à sévir.

Il avait hâte d'entendre plus d'information sur ce mystérieux coordinateur qui voulait réunir des nobles pour répandre de sombres ambitions.
Mais il s'attendait à tout. tout. Et il aimait être surprit. Il était impossible pour quiconque de prédire la suite de la conversation car après tout, quand deux fous se rencontrent, que peuvent-ils se dire ?
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2047
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockDim 4 Aoû 2013 - 22:27
Deux fous dans une seule et même pièce, cela pouvait faire des étincelles, dans un endroit aussi sombre… SK faisait face à un étrange individu déguisé comme un clown mais en voyant son visage il n’y avait pas de quoi rire tant il semblait terrifiant. Mais que dire de celui du démon ? Avec son air sournois et ses faux-airs bienveillants, Seishiro Kasai était peut-être le pire des deux. Il aimait tromper son monde en se faisant passer pour quelqu’un de bon, pour finalement voir la terreur dans les yeux de ceux qui contemplait son visage lorsqu’il s’était décider à mettre fin à leurs vies.

En effet, l’homme au chapeau noir avait toutes les qualités requises pour être l’homme le plus cruel. C’était quelqu’un qui savait parfaitement ce qu’il voulait et dans qu’elle direction il allait et pour ne pas être ralentis il préférait supprimer ceux qui se mettait en travers de son chemin. Pour cela il avait besoin malgré tout du soutiens de gens fiables, comme tout leader il devait s’appuyer sur de fortes personnalités. C’était la raison pour laquelle SK ne s’alliait pas avec n’importe qui et voulait être certain d’enrôler des gens de qualités sous ses ordres. Alors logiquement, comme Kefka était venu jusqu’à lui il lui demanda de se présenter. Le clown commença alors un discours assez long dans lequel il présenta ses ambitions. Selon toute vraisemblance cet homme incarnait le mal avec beaucoup d’authenticité, cela se sentait dans ses paroles. SK compris qu’il avait en face de lui un terrien, encore une fois. Décidément, les gens de ce monde n’ont vraiment pas le cœur pur, peut-être que l’homme aux yeux dorés devrait aller recruter là-bas plus souvent. L’arlequin semblait nourrir une haine profonde pour la médiocrité, pour les faibles et les idiots, c’était plusieurs points communs qu’il avait avec le propriétaire des lieux.

En écoutant Kefka parler, Seishiro ne pu retenir un large sourire se dessiner sur son visage, il buvait de temps à autre quelques gorgés de vin en ne cessant de se déplacer lentement dans la pièce comme si cela l’aidait à apprécier le récit de son invité. Le verre vide, il fini par le poser sur ses lèvres un instant en s’arrêtant de marcher, l’air pensif. Ce que disait Kefka semblait avoir toute son attention et il se retourna finalement vers le clown lorsque ce dernier finit sont discours. SK souriait alors de toute ses dents et il ne pu contenir un rire malsain sortir du plus profond de son cœur, oui sont instinct de meurtrier savait qu’il avait en face de lui l’un de ses semblables. Le terrien avait des idéaux semblables aux siens, voulant remodeler un monde, ou plutôt tout une époque à leur façon en supprimant ce qui faisait tâche. Il fallait sans doute être fou pour voir les choses ainsi, et c’était sans doute le cas pour ces deux là. Seishiro s’appuya de nouveau contre le dossier d’une chaise, toujours en ricanant. Puis soudainement il repris étrangement son sérieux avant d’esquisser un demi-sourire en montrant son verre.


"Vraiment exquis ce vin, tu ne trouves pas ?"

Puis il alla se resservir lui-même en attendant la réponse de Kefka. Toujours si mystérieux, Kasai aimait se faire attendre lorsqu’il s’agissait de donner des réponses et son interlocuteur voulait à son tour en savoir plus sur celui à qui il prétendait vouloir servir. Le démon avait aussi apprécier de voir la salle éclairé par son invité, c’est pourquoi il parla de ça en premier en se retournant pour prendre la parole.

"Je me sens dans mon élément dans l’obscurité, mais un peu de lumière ne fait pas de mal. D’ailleurs j’envisage de faire un peu plus éclairer la planète avec une énorme installation pleine de projecteurs haha ha !" Il semblerait que d’avouer cette folle idée ne dérangeait pas Seishiro, mais il était difficile de savoir s’il était sérieux ou pas. "Aujourd’hui, mon groupe et moi travaillons quasiment incognito, nous nous tapissons dans l’ombre pour un jour frapper un grand coup qui nous mènerait jusqu’à là lumière. Cela ne fait aucun doute, nous y parviendrons, ce n’est qu’une question de temps. Si tu veux faire partit de ce projet ambitieux qui représente l’avenir de l’univers alors tu es le bienvenu !"

Le démon s’arrêta un instant pour boire un peu de vin, il n’avait pas vraiment répondu aux questions de Kefka pour l’instant mais cela ne saurait tarder, c’était juste une mise en scène pour faire durer le suspense. SK était comme ça, excentrique, attentif aux détails et toujours aussi méticuleux sur ce qu’il faisait. Il ne laissait rien au hasard. L’homme tout de noir vêtu regarda son interlocuteur et repris la parole.

"Je crois que tu vas te plaire avec nous. Vraiment. Tes ambitions épousent parfaitement les nôtres. Notre organisation a pour but de s’étendre dans l’univers, de gagner toujours plus en puissance, en importance. D’être craint, aussi. C’est le lot de tout souverain que de régner sur un territoire puissant mais docile. C‘est pourquoi nous devons nous faire respecter: nous débarrasser des gêneurs qui représentent un obstacle et des âmes inutiles qui nous servirait à rien. Cependant, il faut aussi garder assez de monde, régner sur un espace vide n‘a aucun sens !! Nous voulons le pouvoir et nous l’aurons, ce n’est pas un simple vœu mais une réalité. Tu vois, je crois que nous allons bien nous entendre…"

SK ricana de nouveau en se déplaçant encore une fois puis il regarda les flammes des chandeliers et grâce à sa technique de feu contrôla les flammes qui se mirent à s’enflammer de façon inquiétante. Le verre commençait même à fondre et d’un coup de main l’homme au chapeau les fit toutes s’éteindre d’un coup.

"Le plan est en marche, mais pour l’instant tâchons de rester dans l’ombre, pour mieux surprendre nos ennemis. C’est bien plus amusant tu ne trouves pas ?! Oh, je sais, tu dois te demander qui sont nos ennemis ! Eh bien c‘est très simple, ce sont des organisations tout aussi dangereuses que nous, que nous devront éliminés les uns après les autres pour avoir le monopole. J‘espère que tu n‘as pas peur de risquer ta vie, mais ne t‘en fais pas la récompense en faut la chandelle !"

Seishiro se rapprocha assez près de Kefka en finissant son verre, il devait être à moins d’un mètre de lui, en vrai face à face et le fixa avec son habituel sourire. Il leva son verre comme pour demander à Kefka s’il avait encore envie de se délecter de ce merveilleux vin, prêt à lui servir une autre coupe. Il posa ensuite son verre et tandis sa main droite comme s’il attendait que le clown lui serre la main.

"Si tu est prêt à façonner ce monde, le reconstruire en le transformant en quelque chose de beaucoup plus adaptés à nos goûts, tu n‘as plus qu‘à serrer cette main en signe de pacte. Ainsi tu sera des nôtres et profiteras du renouveau de ce lamentable univers qui ne demande qu‘à se métamorphoser." Ont pouvait ressentir une étrange sensation autour de Kasai, comme une aura de puissance qui témoignait de sa détermination pour aller jusqu’aux bouts de ses idées. Puis le démon pris un air plus apaisé pour ajouté simplement, comme un oublie: "Ah oui ! Au fait, je suis SK ! Celui qui contrôle la planète Dark et un futur royaume qui laissera sa trace dans l‘histoire ! Haha haha haha !!"

Seishiro finit par ricaner de son rire perturbant. Deux fous s’étaient rencontrés, ont aurait pu croire au massacre mais quand deux étincelles comme celle-ci font connaissances il faut peut-être plutôt s’attendre à ce qu’un énorme brasier vienne emporter l’univers dans sa folie.
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 730
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1034

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockLun 5 Aoû 2013 - 16:59
"Vraiment exquis ce vin, tu ne trouves pas ?"
"Un délice auquel je ne me lasserais pas."

Oui, le vin était bon, exquis même. L'arlequin se délectait du breuvage et de la situation. Le propriétaire des lieux semblait avoir apprécier les déclarations de son invité surprise : rien de bien étonnant, quelle personne de noble gout, appréciant un tel cru, se permettrait de ne pas succomber aux paroles et idéaux de Kefka ? Son petit effet pyrotechnique avait fait mouche et Kefka avait devant lui un Roi conquis. Il déclara que le magicien était "le bienvenu" et qu'il "allait se plaire avec eux". Eh bien, il ne valait rien de plus pour que le fou ait envie de sauter sur place, excité à l'idée de bientôt être à nouveau messager du chaos. Toutes les paroles de ce SK l'avait séduit, lui-aussi.
Un peu trop d'ailleurs.
Comme son interlocuteur, Kefka était un être pleins de paradoxe : et au fond lui, dans le tourment de la folie, les opposées le tiraillaient déjà, lui donnant des crispations aux zygomatiques, témoins de ses perturbations internes. SK l'impressionnait : il était si charismatique, si éloquent, il parlait avec calme et détermination de son ascension et avait une cour et sans doute d'autres guerriers de la trempe de l'arlequin pour le servir. Kefka l'admirait. Kefka l'adorait... Mais déjà il le détestait tout autant. Ce mec avait les mêmes ambitions que lui, mais il y parvenait mieux. Même s'ils combattraient ensemble pour la même cause, Kefka le voyait comme un espoir mais aussi comme une menace. Il était si heureux d'avoir trouvé un homologue, se sentant enfin sortie d'une solitude angoissante qui l'avait perdu en parti dans la folie. Mais il ne supportait pas non plus de voir qu'il n'était pas unique. Les doigts du pantin mal articulés se tordaient drôlement dans tous les sens alors que ses pensées étaient confuses... SK... "Celui qui contrôle la planète Dark et un futur royaume qui laissera sa trace dans l‘histoire"... Non, ça s'était Kefka. Cela serait Kefka. Mais sans allié, il le savait, c'était impossible. Il était piégé, mais dans un piège bien plaisant. Ce type lui était sympathique, et il était prêt à tenter le coup.

"Je préfère être clair tout de suite, cela me gène de me mettre au service de quelqu'un, mais je ne suis pas idiot, seul je n'arriverais à rien, face à ceux que tu as décris comme nos ennemis, et qu'on m'ont déjà donné envie de leur arracher les membres un à un. Je tiens à ma dignité, mais je tiens encore plus à ce rêve de voir enfin le monde assssssiégé et remis dans le droit chemin à grand coup de pompe dans le derrière. J'aime encore mieux n'être qu'un messie que de voir ces idiots de pacotilles régner paisiblement sur leurs petites vies infâmes. Ces insolant du bas monde ne méritent pas leur liberté." Il saisit fermement la main qui lui était tendue. Il reprit alors son sourire et approcha son visage près de celui de son nouveau boss. D'ailleurs, constatant que SK le tutoyait, il venait de prendre lui-même cette liberté. Hors de question d'avoir en plus cette soumission verbale. Le sourire aux lèvres, il déclara, tout contre le visage du Roi de Dark : " Mes pas iront é-cra-ser ceux qui nous font obstacles à ta demande : tu seras notre coordinateur et tu veilleras à ce que notre idéal voit le jour de nos mains. Mais en échange, j'attends que tu sois digne de mes services... Je compte sur toi pour mettre en valeur les cartes qui rejoignent ta main. Tobi est un valet qui me semble pleins de ressources... Je serai ton joker, mes rires sarcastiques seront l'écho de tes sentences ... Et je suis curieux de connaître le reste de ton jeu, Roi de Pique. "

Il leva son verre, répondant honorablement à l'invitation de son hôte pour être resservit. Ensuite il fit à son tour quelques pas : il avait signé par une poignée de main sa docilité, il avait bien le droit de faire des manières pour compenser. Il regardait les bougeoirs à nouveaux éteints : la façon de SK de les étouffer étaient plutôt classe il fallait bien l'avouer. L'ombre, l'obscurité... Kefka y avait vécu trop longtemps : il voulait de la lumière, qu'on le voit, qu'on le remarque, que tous les feux soit braqués sur lui ! il posa un à un ses doigts fins et pâles sur un chandelier, pensif. Il saisit une bougie d'un geste vif et la fit danser entre ses phalanges. comme s'il ouvrait un briquet avec son pouce, une étincelle jaillit de sa paume pour rallumer le mèche. Il la fit léviter amusé sous son menton, et d'un regard fou il sourit à pleine dent. "J'ai hâte hâte hâte hâte de jouer dans ton équipe... J'ai confiance en toi, après tout, cette entrevue est un délice. Et puis... plus on est de fou, plus on rit !! HAHAHAHAHAHAhahaHA !" son rire éclata dans toute la pièce alors que dans l'obscurité ses traits étaient déformés par la lumière dansante de la lueur fébrile de la bougie. Sur les mur ses contours dansaient et il semblait s'amuser comme un dingue. il s'arrêta d'un coup, saisissait au vol le cierge qui s'éteint sur le coup : seuls les yeux brillant de désir de kefka brillaient encore dans la pièce lugubre, fixant son confrère, hâtif de savoir ce qu'il aurait à répondre à tout cela.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2047
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockMer 7 Aoû 2013 - 23:42
Encore une fois, SK montrait sa capacité à persuader les gens, à les mettre de son côté grâce à son aisance avec les mots. Il était vrai aussi, que le démon aux yeux dorés avait des arguments de taille… Peu de gens pouvait se targuer de posséder déjà plusieurs planète avec une armée bien bâtie qui ne demandait qu’à bousculer la hiérarchie des puissances de l’univers. Pour des gens qui ne voulaient pas forcément se sentir obliger d’opter pour un autre camp, le groupe de SK faisait figure de bonne opportunité. SK pouvait accepter tout le monde à condition qu’il requiert deux caractéristiques: la loyauté et la puissance. Vraiment, l’homme vêtu de noir pouvait être un bon diplomate, un excellent homme politique, il était déjà d’ailleurs un roi respecté et pour l’instant ça lui suffisait. Mais bientôt sont royaume serait plus grand encore à l‘image de ses ambitions, c’était certain.

Comme toujours Seishiro promettait des bons deals, mais il y avait bien sûr une compensation pour tout ça et pour l’obtenir il fallait que le groupe de SK soit dans une totale solidarité. Le roi de Dark voulait vraiment créer une forte communauté, une proximité entre ses acolytes tous unis par le secret de leurs ambitions. C’était la clé de la réussite pour SK, qui n’avait absolument pas envie de se coltiner des lâcheurs prêt à déguerpir au moindre problème. Un royaume prends forme sur des bases solides et tout les membres du groupe du démon devrons se montrer à la hauteur pour obtenir ce qu’ils veulent. Kefka avaient des rêves comme les autres et avec SK il pourras les réaliser, ce dernier lui tendit la main pour qu’il la serre, comme pour signer ce contrat qui ferait d’eux des partenaires. Le clown prit la main du démon au chapeau noir, ce dernier était ravi de compter un autre membre à ses côtés, c’était parfait. On le prenait pour un fou, un idéaliste au début mais jusqu’ici l’homme vêtu de noir avait réussit toutes ses folles idées et prétendait clairement à accomplir ses ambitions.


"Ravi d’entendre que tu es prêt à faire partit des nôtres. Ne t’en fait pas, je traite tous mes acolytes avec le respect qu’ils méritent. Héhé hé, je sais comment récompenser ceux qui font preuve de loyauté et d‘efficacité, tu n‘as rien à craindre." SK n’était point intimidé par son invité qui avait approché curieusement son visage d’assez près pour voir les détails de son maquillage de clown. Au contraire, il souriait, sûr de lui. Ayant eu la réponse de Kefka au sujet du vin, le démon, en bon hôte alla remplir son verre et le siens. Il revint avec les deux coupes et pointa son verre en l’air. "Trinquons pour cette alliance, en profitant de ces instants dans l‘ombre avant que la lumière ne vienne nous propulser au sommet !! Haha haha haha !"

Toujours ce rire inquiétant, SK était un fou et ne s’en cachait pas malgré ses airs sournois, mais sa devise était celle-ci: Il n’y a pas de génie sans un grain de folie. Alors pour celui qui en avait à revendre, il avait plus de chances d’obtenir la gloire qu’il espérait. Le démon bu une gorger du liquide dans son verre alors que son interlocuteur semblait tout excité à l’idée de commencer à travailler pour lui. Tant mieux, il fallait des gens motivés et qui n’avaient pas peur de se salir les mains pour travailler avec Seishiro. Voyant cette envie criante de passer à l’action de la part de Kefka, SK décida de le rassurer un peu.

"Pour l’instant c’est calme pour nous, mais nous aurons prochainement la possibilité de faire des ravages sur une planète abandonnée par ses anciens propriétaires et désolée par la guerre ! Héhé héhé ! Si ce n‘est celle-ci, ce seras une autre, en tout cas pour le moment nous ferons mieux d‘attendre d‘en savoir plus. Ne t‘inquiète pas, tu sauras tout au moment voulu." Le démon recommença avec sa gestuelle en marchant partout dans la pièce, tel un professeur voulant attirer les regards sur lui. "En ce qui concerne les autres membres de l’équipe, eh bien… Tu connais déjà Tobi, oui, et il y en a un autre dans ce château actuellement mais il semblerait qu’il soit occupé par une demoiselle en ce moment ! Les autres, tu les découvriras tôt ou tard, je pense que je vais bientôt faire un rassemblement. Tout dépendras une nouvelle fois de l‘avancée des choses."

SK remarqua que son extravagant interlocuteur aimait la lumière, il le laissa rallumer l’une d’entre elles alors que lui buvait son vin en le savourant. Il se tenait désormais contre la table, l’air pensif en observant l'attitude de son invité. Puis avec sa main droite il pointa son index vers Kefka comme s’il avait un flingue puis soudainement sa main changea de direction pour visés un à un tous les chandeliers, qui s’allumèrent au contact de sortes de balles de feu envoyés de son doigt. La pièce s’éclaircit alors d’une lumière éclatante. Le verre aux lèvres, SK souriait et il lança à Kafka quelques mots.

"Avec moi, tu seras toujours contempler par la lumière. Elle ne te quitteras plus, il y aura toujours quelqu‘un pour assurer tes arrières. Je donne énormément d‘importance à la solidité d‘un groupe, c‘est la seule manière d‘atteindre les sommets. Il faut aussi savoir prendre des risques, et parfois jouer avec le feu, mais j‘ai l‘impression que ça ne t‘effraie pas et j‘avoue que ça me plaît ! Haha haha haha ! Parles-moi un peu de l‘équipe dont tu faisais partie sur Terre, ce n‘était pas des tendres, j‘imagine..."

Histoire de blablater, SK était curieux de savoir quelle genre d’organisation malfaisante existait sur Terre, cette planète qui abritait vraisemblablement aussi des démons. Pas forcément par leurs origines mais par leurs cœurs…
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 730
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1034

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockVen 9 Aoû 2013 - 1:02


SK. Ces deux lettres résonnaient si bien dans cette pièce : une consonne sifflante, suivit d'un son dur, claquant l'air d'un coup de langue brut. S. K.
Même ça c'était parfait. Mystérieux et si significatif. SK allait conquérir le monde en susurrant la crainte depuis l'ombre, doucement, discrètement...  S'immiscer dans le monde comme un élément perturbateur puis... Frapper. Et alors l'alliance dans l'oeuf sera déjà en place, prête à récolter la gloire. Kefka en faisait partie.

La gloire... Le pouvoir... La lumière promise par le chapelier aux yeux dorés.
Kefka regardait ce drôle d'oiseau tournoyer dans cette pièce, avec ses mouvement de bras incalculables, riant et déblatérant toutes ses facéties.  Il avait l'air fou. Pauvre homme.
Kefka le regardait. Calmement. Il buvait lentement son deuxième verre : il avait signer un pacte, vendu son âme à la cause de cette homme... Avait-il raison ?
S'il en était arrivé là, c'était parce qu'il ne supportait plus la solitude : il avait beau aimer détruire les vivants, sans vivants il n'était rien. Il avait enfin rejoint une armée. Une nouvelle armée. Il allait à nouveau marcher de front, suivit par les pas d'alliés, avançant dans la même direction. Cela faisaient des années... Que de souvenirs. Il avait été nostalgique ces derniers temps mais il avait encore un gout amer en bouche de cette expérience. Un gout qui lui revenait sur les papilles au même moment que S.K. lui demandait des détails justement, sur le ruban rouge qui avait été autrefois sa bannière.
Ce gout amer... Il avait un peu peur au fond de lui de le goûter à nouveau... Il avait tellement sombrer, seul, sans larbin, dans ce monde de faible après eux : Et si à nouveau il échouait avec SK ?
A en croire le sourire de ce dernier, c'était impossible, mais qu'en était-il vraiment ?

" L'armée du Ruban Rouge... Hhhhiiiiiiiiiin " dit-il en faisant cette étrange son, aspirant l'air. Ce son n'avait rien de naturel, sans doute une expression de sa folie commandant son souffle saccadé par trop de souvenirs. " C'était une organisation terrienne plutôt sympathique au premier abord. Des soldats bien entrainés, des généraux propres sur eux... Une simple envie de dominer le monde, en piétinant les faibles. Un concept simple et efficace. Ils ont eu le bon goût de me choisir comme général d'une région. J'ai pu m'amuser à leurs côtés : diriger les troupes, asservir les villages, détruire ce qui avait à l'être de la façon la plus créative possible... Et affiner mes pouvoirs. C'est là-bas que j'ai pris le temps de développer mon stiiiiile, dira-t-on. " Kefka était pensif, il souriait drôlement, entendant dans sa mémoire comme une douce mélodie les cris de ses victimes et même de ses propres soldats exécutés. "Ma magie, mes techniques psychiques... cela devenait trop facile. Je n'avait plus besoin d'arme pour éliminer les fouines, elles se suicidaient devant moi face à mon sourire. J'ai tourmenté, anéanti, déstructuré des esprits et des âmes... J'aurai pu faire plus... Tellement plus. Je méritais plus. Je suis parti... Mes hommes n'étaient plus assez bon pour me comprendre. J'étais trop brillant pour eux... Il ont été décimé par un vaurien après mon départ : si j'avais su je les aurais moi-même tué avant de partir, quel gâchis." dit-il, maussade, les traits de ses lèvres déformés par une grimace de dégout. Il avait expliqué tout ça en contemplant la pièce, sans regarder son nouveau leader : il choisit ce moment pour lui faire face à nouveau. " J'espère... oui... J'espère qu'avec toi cela sera différent." Il n'expliqua pas plus cette phrase et fit quelques pas : la lumière de la pièce avait été rallumée spécialement pour lui, il pourrait s'en réjouir... Mais  la lueur les défauts des murs apparaissaient... Et Kefka, qui s'était habitué à l'obscurité était un peu aveuglé. Quel comble, être aveuglé, lui qui est destiné à ce faire une place de dieux sur un trône céleste ! HA ! N'importe quoi !

"S.K. Eèèèssssss kaaaaaaa." il s'amusait beaucoup a prononcer ses lettres qu'il faisaient claquaient dans sa bouche. Il posa ses mains sur la table, comme s'il regardait un plan de bataille imaginaire en réunion de guerre. Il ricana un peu avant de passer son regard au dessus de son épaule pour voir le Roi dans son dos. " Aurais-je l'honneur de connaître ton vrai nom ? Quel grand Roi ténébreux... oh-oh." Kefka se demandait s'il était humain. Sans doute pas. Mais bon, ça, l'arlequin s'en moquait pas mal.

Kefka finit par refaire quelques pas vers un fauteuil de la table de réunion et de ses grandes enjambées peu élégantes, il la fit tourner vers Seishiro pour s'y assoir. " Quoi qu'il en soit, enchanté de faire ta rencontre, Roi des ténèbres. Contente-toi de me faire gagner la partie. Pour ce qui est d'être récompensé, je le serai... Pas que je crois en la justice ou au Karma, mais si tu ne me donne pas ce que je mérite, je me servirais moi-même." Faussement las, il fit éteindre les chandelles à nouveau. "Tu m'as l'air capable de ce que tu m'annonces. Un peu trop même... Alors contente-toi de ne pas changer de direction et de parole. Reste dans l'ombre et offre-moi la lumière seulement lorsqu'on l'aura atteint. Je suis un doux rêveur, mais je ne suis pas homme qui se berce d'illusion. J'attends simplement notre heure avec la faim au ventre." Il défia du regard le démon et sourit.

Meet Madness Tumblr10

"Que le Roi nous régale alors... Et que la fête commence ? HUAhahAHhAhAHaHAAA !"




( Kefka porte du maquillage, mais pas tant que ça : sa peau est vraiment pâle naturellement. Il en rajoute un peu pour le côté kitch mais il dégouline pas comme le joker ^^ )
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2047
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockSam 10 Aoû 2013 - 20:34
D’habitude, SK se fichait pas mal du passé de ses acolytes, tant qu’ils lui étaient fidèle jusqu’au bout. C’est vrai, qu’ils aient un passé de meurtrier sanguinaire, de psychopathes complètement dégénérer, ou ayant d’autres histoires bien sombres à raconter, quelle importance ? Après tout ils rejoignaient le camp d’un homme qui volontairement ne distinguait pas le bien ou le mal, et agissait simplement par intérêt. Mettre des villes à feu et à sang, supprimer les plus faibles etc… et alors ? Seishiro avait fait bien pire, ont pouvait même dire que si un candidat avait ces caractéristiques sur son CV il était le bienvenu. Dans l’esprit du roi de Dark et de Namek, il n’y avait pas de mal, juste sa vision des choses et si quelque chose ne correspondait pas à ce qu’il voyait alors ceci devait être supprimer.

Alors, pourquoi demander à Kefka Palazzo de dévoiler une partie de son passé ? Peut-être que le démon était intéresser de savoir dans quelle genre d’organisation son désormais acolyte avait travaillé. Peut-être qu’il voulait entendre parler de la cruauté des terriens, ces êtres semble-t-il faible mais qui pour certains, comme Kefka ou Tobi savaient tirer leur épingle du jeu. Oui, quelques uns de ses compagnons aujourd’hui étaient terriens et ont ne pouvait pas dire qu’ils étaient faible à en juger par l’aura qu’ils dégageaient. Il était possible que ces humains soient beaucoup plus fort lorsqu’ils sont habités par le mal. C’était une possibilité et cela donnait envie à SK de retourner sur la planète Terre un de ces jours. En écoutant le discours de Kefka, il compris que son nouvel allier était quelqu’un qui avait une haute estime de sa propre personne et qu’il devait donc avoir certaines exigences. Cela n’effrayait point le démon qui avait déjà eu par le passé des acolytes de cette trempe, toujours prêt à se faire valoir. L’avantage avec ce genre d’attitude c’est qu’on tombait rarement sur des personnes faibles incapable d’éliminer un ennemi. Le clown devait certainement lui aussi avoir des pouvoirs dangereux, d’ailleurs il en parla brièvement sans en dire plus mais cela intriguait SK, bien curieux de savoir quel genre de techniques possédait ce curieux personnage. A la fin du discours de Kefka, Seishiro ajouta simplement quelques mots pour conclure alors que son invité avoua attendre quelque chose de meilleur que ce qu’il avait connu en acceptant de le suivre dans sa quête.


"Eh bien ! Tu as l‘air d‘avoir eu l‘occasion de bien t‘amuser. Réjouis-toi ! A nos côtés ce seras pareil, peut-être mieux en fait ! Tu n‘auras pas besoin de supprimer seulement les faibles, ceux que nous allons combattre, et vaincre, serons bien plus puissants. C‘est d‘ailleurs pour cette raison que j‘ai besoin de personnes de qualité !"

Avec le mystérieux Tobi qui assurait avec ses techniques défensives, Dayu et ses capacités psychiques, sans compter Light et son ingéniosité… Avec la louve qui devait sans doute avoir des ressources intéressantes et désormais le clown, associés à quelques guerriers n’ayant pas peur de se salir les mains comme Kensoku ou Shinji. Oui, cela faisait du beau monde, avec une armée de Dark de plus en plus solide avec l’aide d’une troupe créer sur Namek dans un mélanges de démons et autres autochtones. Le clan de SK avait fier allure, mais il n’allait pas s’arrêter là, non et Kefka comprendrais bientôt que son chef avait réellement la possibilité d’assouvir la soif de pouvoir de chacun de ses hommes. Ce n’était que l’aube d’un avenir scintillant, sur lequel marcherait Kasai et les siens ! Gares à ceux qui se mettraient en travers de leur route, au risque de retomber dans l’ombre.

Son nouveau compagnon parlait lui aussi beaucoup, il était ambitieux, tout comme l’était son désormais chef ! Son envie de changer le monde était grande, SK espérait simplement qu’il restait chez le clown un peu de patience avant de pouvoir savourer les futurs victoires. Jusqu’ici Seishiro resta assez silencieux en écoutant son interlocuteur, il était attentif à ce qu’il lui racontait et avait rapidement compris que Kefka attendait beaucoup de cette association. Il disait même qu’il voulait que SK lui fasse gagner la partie, en restant dans l’ombre pour qu’il puisse profiter ensuite de la lumière. Des propos pouvant paraître un peu prétentieux et qui fit ricaner le démon au chapeau noir. Alors que Kefka s’était assis, l’homme aux yeux dorés, toujours debout fit quelques pas et reposa sur le meuble son verre vide, il allait commencer à parler à son tour.


"Non je ne te ferai pas gagner la partie… Héhé hé ! Je NOUS ferait gagner la partie ! NOUS GAGNERONS !! Haha haha haha ! Je n‘ai aucune intention de changer de direction, j‘aurai ce que je veux car je sais comment y parvenir. C‘est une certitude, personne ne pourras s‘y opposer ! Moi aussi j‘aime rêver, mais j‘aime encore mieux quand cela deviens réalité ! J‘espère seulement que tu ne t’attacheras pas trop à rêver, car tu n’en n’auras plus besoin d‘ici quelque temps ! Ou bien il faudra rêver d’autres choses ! Niiihihi hihi héhé haha haha haha !! "

Il éclata de rire, inconscient de sa folie, ils avaient tous les deux l’air vraiment effrayant à se répondre en riant comme si ces rires étaient normaux alors qu’il sortaient de la bouche de malades ! SK dégageait une sérénité incroyable, il ne semblait pas douter une seconde, ou peut-être qu’il avait banni à tout jamais le doute de ses pensées. En tout cas il montrait par ce qui se dégageait de lui qu’il était bien le terrible roi de Dark et Kefka l’aurait très bien compris. Soudain, Seishiro repensa à la façon dont sont nouvel acolyte s’amusait à dire son nom… Ou plutôt sont surnom SK, il se demandait s’il aurait un jour connaissance de sa véritable identité. Dans ce sourire toujours aussi sournois, Kasai finit par répondre à cette interrogation.

"SK… C‘est un surnom bien utile. Est-ce que tu auras l‘honneur de connaître mon véritable nom ? Cela ne tiens qu‘à toi mais je tiens avant toute chose à te révéler que tous ceux qui connaissent mon véritable nom ne sont plus de ce monde… S‘il en reste encore en vie, peut-être qu‘ils ne le seront plus pour longtemps. Haha haha haha haha !!"

La réponse avait le mérite d’être claire, tous ceux qui savaient comment s’appelait SK étaient morts, excepté Nate Kurusawu mais ça il se gardait bien de le dire. Avaient-ils périt au combat à ses côtés ? Cela faisait-il trop longtemps que SK était dans l’ombre que depuis tous ses acolytes étaient morts ? Les avait-ils tuer de ses propres mains car il avait été trahit ? Ou quoi encore ? En tout cas il ne valait mieux pas connaître son nom et son prénom au risque de perdre la vie, semble-t-il. Mais ces paroles sous-entendaient aussi qu’il ne donnait sa véritable identité qu’à des gens proches de lui et qu’ils avaient plutôt intérêt à ne pas le trahir. Seishiro avait avoué cela à Kefka sans vouloir lui faire peur ni le défier, simplement pour montrer qu’il était bien plus machiavélique qu’il en avait l’air.
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 730
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1034

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockLun 12 Aoû 2013 - 23:05
Kefka, toujours assis sur la chaise regardait le chapelier faire ses grands gestes et parler en riant. Il était sympathique. Un type bien, comme il y en avait peu. Kefka se laissa même jusqu'à se lover un peu plus confortablement dans la chaise, presque bercé par les soubresauts de la voix de son hôte... Qu'il était reposant d'être en présence d'un esprit sain pour une fois.
Mais le fous aux yeux dorés avait quelques défauts, rien de méchants, deux trois broutilles qui le rendait encore plus agréable : il était secret... Un pudeur inconnue à l'arlequin qui aimait qu'on parle de lui.

" Eeeeeh bien... Quel dommage pour un type aussi ambitieux de ne pas clamer son nom pour entendre le monde entier le scander en retour. Personnellement, si je devais prendre la tête d'une alliance aux mœurs aussi nobles que les nôtres, je ne me cacherais pas derrière deux lettres, je ferais sonner mon nom partout où je passe... Quel intérêt de devenir le Roi si le monde ne peut même pas connaître le nom de son maître ? " il souriait, pas méprisant, voire même amical -ce qui était rare-, mais surtout intrigué par ce qui pouvait motiver un homme de pouvoir à taire son nom. " Aurais-tu des choses à cacher ? Ou simplement un égo si gros, qu'un simple nom ne suffirait pas à le contenir ? ...Peut-être es-tu simplement si fanatique du mystère que tu joues à en être un toi-même... Que tu es distrayant... " Kefka tapotait de ses longs doigts fins et pâles le bois de la table longues à laquelle il était assis. Il plongeait ses yeux dans ceux de SK, sans ciller, confiant. " Je me demande si c'est bien réglo un leader qui se permet de ne pas décliner son identité... On doit être une belle brochettes de fous pour se contenter de deux lettres." Il sourit largement, et finit par éclater de rire. Si SK ne voulait pas que son nom se sache, très bien, ça ferait ça de moins pour faire de l'ombre au sien. Kefka Palazzo... C'était si doux à entendre... " HAhahahHAHhaHHahHA !"

Kefka finit par se lever, il continuait à glousser de joie à l'idée que tout ça allait se mettre en place doucement. Jolie perspective. Séduisante perspective ! Il s'en frotterait presque les mains... Se léchant presque imperceptiblement les lèvres, alléché par tant de promesses, il évolua un peu autour de SK avant de conclure, vif et jovial : " Soit. Cette entrevue était une parfaite introduction pour notre coopération. Mon agenda est vide, si tu as besoin de moi dès maintenant ce sera un plaisiiiiiir d'aller prêcher la bonne parole, haha ! Sinon, je trouverais bien à faire en attendant. Comment comptes-tu nous contacter d'ailleurs? ... " Il avait l'air d'un gamin demandant les règles d'un nouveau jeu : Même lueur d'excitation dans le regard... Si seulement il n'avait pas cet air malsain sur les lèvres. " D'ailleurs, si toi tu n'as pas de nom à rendre publique... Peut-être en as-tu donné au moins un à ton étendard cher souverain... " il se cacha la bouche ricanant. " Je suis sûr que ton obsession de la mise en scène t'as inspiré un emblème digne de notre rang. " il attendit patiemment la réponse de son confrère, amusé comme deux.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2047
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockMer 14 Aoû 2013 - 23:47
Deux fous dans une même pièce, ont pouvait craindre le pire, mais en fait ils discutaient bien sagement dans une salle dans laquelle ils semblaient s’amuser à éteindre et rallumer la lumière, preuve de leur mise en scène pour ponctuer leur discours, mais c’était aussi et surtout un témoignage de leurs esprits farfelus. SK venait de trouver un acolyte bien étrange mais il était un peu comme lui, avait des rêves de grandeurs et des manières particulières. C’était un spectacle assez curieux à voir, ils parlaient un langage semblable, d’ailleurs ils avaient quelques points communs et c’était à se demander si l’un des deux n’en viendrait pas à en être gêner. Ce n’était pas le cas de Seishiro, sûr de lui et en terrain conquis puisqu’il avait lui-même pris le contrôle de Dark. Il ne pouvait donc pas se sentir plus à l’aise, ici, sur sa terre natale en plus. Rien de mieux que d’être le roi chez soi, peu importe le regard que les gens ont sur celui qui gouverne, si ce n’était des compliments qu'ils lui offriraient, ils avaient tout intérêt à garder cela pour eux sinon ils craignaient de très vite perdre la vie. Le temps où sur Dark ont pouvait contester le roi est révolue, ou presque, aujourd’hui celui qui porte les initiales SK est craint et respecté par tous sur la terre des démons.

Un roi qui ne semblait pas avoir l’envie de s’exhiber contrairement à la plupart des gens qui atteignent un statut de cette importance. C’était une caractéristique assez étrange surtout pour un démon, eux qui aimaient tant se faire valoir, montrer qu’ils sont les maîtres et qu’ils ne reculerons devant rien pour vaincre. Kasai faisait plutôt preuve d’une discrétion peu commune dans l’univers démoniaque, mais il n’en était pas moins un être sans scrupules et aux desseins terrifiants. En réalité, il était de ceux qui pensaient que l’inconnu était le meilleur moyen d’inspirer la crainte. Si ont ne sait pas de quoi est capable quelqu’un ont peut vite se faire des idées, et la peur devient de plus en plus grande. Inspirer la peur, ce n’était pas forcément chose facile, mais le démon aux yeux dorés n’était pas mauvais dans ce domaine. SK était bien comme ça, à beaucoup jouer sur l’apparence des choses pour tromper ou juste surprendre, c’était ce qui faisait de lui un être sournois et maléfique. Évidemment, le fait de se présenter sous des initiales seulement suscita la curiosité de son nouvel allié, qui se demandait bien ce qui pouvait se cacher derrière ces deux lettres. Seishiro eût un léger rire en entendant le clown, alors qu’il s’était arrêter, le démon au chapeau noir se remis à marcher, signe qu’il allait prendre la parole.


"Eh bien vois-tu, j’aime faire les choses avec style… ne rien laisser au hasard ! Me mettre en valeur, oui, mais ne trouves-tu pas que ce serait quelque chose d‘assez d’extraordinaire ? Être celui qui domine et que personne ne connais son véritable nom ? " Il avait un regard lointain et balaya le vide devant lui d’un coup de main lent, comme s’il imaginait quelque chose devant lui. "SK… Ces deux lettres entrerons dans la légende, plus tard les gens raconterons les aventures, le règne d‘une personne qui auras bâtit un royaume magnifique. Et un jour, peut-être en cherchant bien, il découvrirons la véritable identité d‘un homme qui auras fait de grandes choses… Celui qui auras remodeler le monde à sa manière."

Un discours assez flou qui finalement ne répondait pas vraiment à la question, SK ricanait, puis il s’arrêta un peu, toujours avec ce regard lointain. Il repensait à des choses passés sans laisser d’indices sur si ces souvenirs en question étaient agréables ou non. Seishiro était vraiment quelqu’un d’énigmatique, ont vois bien en le connaissant mieux qu’il a quelque chose derrière la tête, plusieurs choses d’ailleurs. Le roi de Dark n’était plus à un mystère près, il semblait cacher tellement de choses que ceci pouvait provoquer un léger malaise à celui qui s’en rendait compte, effrayé.
Finalement, Kefka finit par se lever de sa chaise, il allait certainement bientôt partir, il fit rappeler à son nouveau boss qu’il n’avait pas de moyen de le contacter si jamais il avait une mission à lui refiler. Oui, avec tout ça SK n’avait plus penser à lui donner un émetteur comme il avait l’habitude de le faire avec ses acolytes. Il sourit à Kefka et sortit de sa poche le petit objet en question. Seishiro le confia à Kefka en lui envoyant le transmetteur de communication d’un simple lancé.


"C‘est un appareil de communication pouvant atteindre d‘autres objets du même genre, il te serviras à me contacter n‘importe où et n‘importe quand, moi, mais aussi les autres membres. Eh bien, on dirais que tu pars déjà, ce fut un plaisir ! Pour l‘instant je n‘ai pas de mission à te confier, à part d‘essayer de trouver encore d‘autres membres pouvant servir notre cause. Ceci dit, tiens toi prêt car un rassemblement de tous les membres devrait avoir lieu prochainement."

En repensant à ce qu’avait dit Kefka au sujet de son étendard, il se dirigea vers un mur vide de la pièce où il y avait une sorte de petite corde pendu depuis le haut de la pièce comme si ont pouvait la tirer pour obtenir quelque chose. SK saisis le bout de corde et tira vers le bas, c’est alors qu’un immense drapeau d’un bleu sombre mettant en valeur une plume noire par une auréole dorée qui l’entourait apparut en se dépliant. Le tissu devait être enroulé autour du tube accroché en haut du mur. Deux mots étaient aussi écrit dans une couleur dorés, Seishiro annonça alors le nom de son organisation.

"Bienvenue… Chez les Black Feather, Kefka ! N‘hésites pas à répandre ce nom partout où tu passes et assures toi que les gens finissent par le craindre. Haha haha haha haha !!!!"

SK se remit à rire terriblement, fou à lier. Si ont n’était pas certain de l’instabilité psychologique du démon, ont aurait sûrement mit tout ça sur le compte des quelques verres de vins qu’il avait but, mais le maître des lieux était bien un fou qu’il ne valait mieux pas rencontrer…
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 730
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1034

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockLun 19 Aoû 2013 - 1:24
Kefka, le communicateur en main était debout, face à l'étendard, levait la tête, un brin impressionné. Pour tout dire, en prononçant le mot étendard, il parlait symboliquement de l'alliance et ne s'attendait pas à voir une vraie tapisserie doré apparaître devant lui. Alors que plus tôt, durant le discours un peu trop prétentieux à son goût de son leader, il commençait à se sentir un brin agacé et frustré de n'être que le second d'un homme désirant faire résonner deux lettres dans l'univers, il se dit que finalement ce garçon était un Roi qui avait du style : il aurait bien tomba sur bien pire.
C'était grand, c'était beau, c'était digne de Kefka : un étendard, une cause, un escadron ambitieux. Il devait se faire une raison, il avait beau en être malade de n'être qu'un bras droit, il devait se montrer plus malin. Il avait l’expérience de l'échec en solitaire... Quel humiliation de revoir à la baisse sa destinée.
Mais il était bien rude d'admettre pour le grand Kefka Palazzo devoir s'en référer à un autre. Mais il aurait pu tomber sur bien pire... Souriant, l'ancien général du Ruban Rouge tourna le dos à la tenture et marcha silencieusement. Il alla poser sur la table son verre vide, et calmement, ses talons claquant le sol du château dans le silence de la nuit darkienne, il ricana.

" Black Feather" fit-il claquer dans sa bouche à coup sec de sa langue. " hin hin... Ainsi soit-il." il n'ajouta rien, rangeant l’émetteur sous un pli de tissus de son vêtement. Il fit face à SK et sourit, faisant une courbette exagérée, les jambes drôlement positionnée, lui donnant un air déséquilibré et peu élégant. " Dans ce cas, Majesté, j'attends de vos nouvelles. ... " Il se retourna et s'enfonça dans les couloirs, prêt à repartir. Il leva un bras, dos à son Roi. " Et merci pour le vin... " Il disparut dans un rire sur-aiguë et horrible, résonnant dans tout le château.



(écrit en stress en passant en coup de vent chez moi pour te libérer Wink à une prochaine ! )
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2047
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness ClockMar 20 Aoû 2013 - 17:28
(Merci ^^’)

C’était certains, SK avait de la suite dans les idées, et il ne faisait pas les choses à moitié. Avec cet étendard brandit de nulle part, il avait encore montrer qu’il aimait ne rien laisser au hasard surtout dans la présentation des choses. Kefka sembla impressionner, mais c’était normal Seishiro était quelqu’un qui aimait en mettre plein la vue et surprendre. Cela lui faisait d’ailleurs plaisir de voir ce regard sur le visage du clown mais ce dernier ne serait pas au bout de ses surprises avec un chef comme le roi de Dark, il devrait s’attendre à être pris d’étonnement plus d’une fois. Le démon aux yeux dorés avait fait faire cet étendard depuis quelques temps déjà mais désormais il comptait l’exhiber partout, au sommet du château où un tel drapeau flotteras, jusqu’à la base de lancement marqué par les vaisseaux de guerres des Black Feather par ce cigle.

Comme Kefka était sur le point de partir, c’était selon SK le bon moment pour lui montrer ce beau drapeau, mais le démon espérait que sa nouvelle recrue soit à la hauteur de ses espérances. Il avait un nouvel allié mais il fallait que celui-ci soit efficace, la prochaine bataille arriveras bientôt et le terrien au visage pâle devras répondre présent. Sur ce, Kefka Palazzo quitta la pièce en emportant l’émetteur que lui avait confier Seishiro. Le maître des lieux lui répondit alors quelques mots.


"Ne t’en fais pas, tu auras des nouvelles ! En attendant portes-toi bien et reviens encore plus fort, pour anéantir nos ennemis !"

Il ricana, sûr de lui et de la faisabilité de ses ambitions. En vérité, SK n’avait pas d’ennemis à ce jour puisque son groupe œuvrait dans l’anonymat, cependant il savait très bien qu’avec ses ambitions il finirait par être confronter à des personnes qui veulent la même chose que lui où tout simplement l’empêcher d’arriver à ses fins. Tôt ou tard des conflits éclaterons, mais Seishiro ne s’en faisait pas, il était sûr de la qualité de son groupe. Après le départ de Kefka Palazzo, SK sortit à son tour de la salle de réunion, ayant de nombreuses choses à faire il allait certainement rester au château encore un peu.
Contenu sponsorisé

Meet Madness Empty
MessageSujet: Re: Meet Madness   Meet Madness Clock
 
Meet Madness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dark :: Château maléfique-