Partagez
 

 Honey...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hikaritatsu
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3872
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

Honey... Empty
MessageSujet: Honey...   Honey... ClockDim 4 Aoû 2013 - 23:42
Aujourd’hui, un jour comme un autre pour chaque terrien de Satan-City, sous ce beau soleil qui n’amène que la joie et la bonne humeur. Pourtant, là, de l’autre côté d’une rue, une lumière blanche, celle d’un ange apparut soudainement. Il s’agissait d’un bel homme au costume blanc, oui c’était Hikaritatsu qui revenait du lac gelé où il avait pris quelques instants de recueillements. Lui qui était souvent en mission angélique ici et là s’était posé depuis quelques temps sur sa planète natale et en profitait pour prendre un peu de recul sur tout ça. Être un ange n’était pas facile, mais Hikari ne voulait pas oublier de vivre, profiter de cette seconde chance qu’on lui avait donner et ne pas oublier pourquoi il était là. L’homme au regard amical avançait dans cette rue de bon quartier, semble-t-il vers un endroit qu’il connaissait bien puisqu’il se rendit à une boutique sans témoigner d’un quelconque signe d’hésitation. Il entra à l’intérieur, apparemment les gens qui tenaient le magasins avaient changés, Hikari les avaient d’ailleurs saluer avec moins de familiarités, il paya ce qu’il était venu chercher et sortir de l’enseigne avec ce qu’il avait acheter entre les mains.



C’est donc avec entre ses doigts un magnifique bouquet de fleurs que Hikaritatsu avançait dans les rues de Satan-City, l’air d’un Don Juan prêt à faire la cour à sa bien-aimée. A le voir il semblait parfaitement savoir où il allait. Le regard fixe, il avança sans hésiter, le lieu devait être encore bien imprimer dans son esprit pourtant cela faisait tellement longtemps qu’il n’était pas venu dans ce coin. Le visage d’Hikari ne témoignait d’aucune émotion si ce n’était qu’il arborait toujours ce sourire sur son visage qu’il affichait en toute circonstances. Finalement, ses pas finirent par ralentir, ses bras se détendirent le long de ses jambes et il s’arrêta finalement devant un restaurant très chic. D’un rouge assez vif, l’enseigne, plus profonde par rapport aux bâtiments d’à côtés pour laisser la place à quelques véhicules sur un parking bien entretenu, se démarquait du reste du décors. Hikari resta un moment planté là alors que des clients entraient dans le restaurant, il ne devait pas être loin de midi et demie. L’ange fit quelques pas sur un côté pour se diriger proche d’une cabine téléphonique. Celle-ci contrastait avec le reste du décors puisqu’elle était en très mauvais était, un bandage rouge l’entourait pour signaler qu’elle n’était plus en état de fonctionner. Au sol, des tâches marrons n’ayant pas pu être effacées avait finit par rendre cet espace un peu sinistre. Hikari s’accroupis et posa son bouquet de fleurs au sol contre la cabine téléphonique. Il semblait y avoir d’autres fleurs plus anciennes un peu plus loin, le reste avait dû finir par s’envoler. L’ange avait désormais un visage plutôt triste et murmura.

"Voilà, des lys. Tes préférées… Ayaka. Eh non, je ne t‘oublies pas, c‘est impossible en fait. Cela fait longtemps maintenant. Je regrette, je ne peux pas m‘arrêter de penser et de vivre pour toi…"

Oui, ce lieu était bien celui où s’était produit le tragique événement qui avait amené Hikaritatsu à devenir l’ange qu’il était aujourd’hui. Les yeux de l’ange ne pleurait pas, mais sont regard témoignait indéniablement d’un cœur meurtri. Ce jour là, il avait perdu ce qu’il avait de plus cher et aujourd’hui comme aveugler par une envie folle de retrouver celle qu’il aimait tant il ne cessait de la chercher. L’homme était conscient que sa quête serait peut-être vaine mais il ne pouvait s’empêcher d’y croire car c’est cet espoir qui le faisait vivre aujourd’hui. Si ce n’était pas le cas, à quoi pourrait se raccrocher l’ange ? Quelle serait la raison de son existence ? Il en avait trouvée une, qui aujourd’hui avait disparu, mais il ne pouvait pas abandonner. Il avait réussit à se faire des amis dans sa nouvelle vie mais cela ne pouvait remplacer la place de sa bien aimée. Aujourd’hui il ne savait pas ce qu’il était advenu d’elle, il n’avait aucun indice à ce sujet mais arrêter de chercher ce serait comme tout abandonner, alors qu’elle avait peut-être donner sa vie pour que la sienne se prolonge. Hikaritatsu était triste de ne pas avoir pu lui dire à quel point cette femme comptait pour lui, il lui avait dit des centaines de fois qu’elle était spéciale et ses sentiments avaient été dévoilés. Cependant, il voulait lui prouver tout ça en faisant quelque chose de significatif. L’ange resta là et repensa à tout ses bons moment qui le remplissait de nostalgie. La situation de Hikaritatsu était peut-être triste mais pour lui l’amour ne rendait pas aveugle, au contraire cette jeune femme lui avait donner la vue sur un monde parfait jusqu’à ce que le drame se produise. Soudain, il sentit une présence derrière lui et une voix douce et féminine se fit entendre.

"Tu n‘as pas changer… Cela m‘attriste de te voir ainsi."

Les yeux d’Hikari s’écarquillèrent et il se redressa. Il ne se retourna cependant pas tout de suite. L’ange resta droit sans bouger pendant quelques instants, toujours l’air un peu triste, il se retourna enfin pour prendre un air moins abattu. Une très jolie femme se trouvait en face de lui.
Hikaritatsu
Hikaritatsu
Ange
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3872
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

Honey... Empty
MessageSujet: Re: Honey...   Honey... ClockMar 6 Aoû 2013 - 23:56




Le temps ne s’aligne pas toujours sur les sentiments de quelqu’un, ce jour là Hikaritatsu pouvait profiter d’un soleil radieux mais son cœur était blessé. En fait, cela faisait longtemps qu’il était blessé, une plaie qui n’avait même pas cicatrisé, peut-être aussi parce que l’ange se refusait de la soignée. D’habitude ont repars de l’avant en oubliant cette blessure mais pour lui c’était impossible, il s’agissait de celles qui restaient, quoiqu’il arrive, gravé en mémoire. Après il y a plusieurs façons pour essayer de vivre avec et l’homme vêtu de blanc voulait simplement prendre sa seconde vie comme un cadeau que sa bien aimée lui aurait offert. C’était le moins qu’il puisse faire, et peut-être qu’en continuant à chercher une réponse, en vivant toujours pour elle, il finiras par la retrouver.

En revenant sur les lieux de la tragédie, Hikaritatsu savait que l’émotion allait s’emparer de lui, qu’il ne pourrait s’empêcher de repenser à toutes ces belles choses, de ce qui lui manquait aujourd’hui. Cependant, aucune larme ne coulait sur son visage, bien que ses yeux étaient marqués de tristesse ils n’étaient pas humides. Sans doute qu’il s’efforçait à seulement penser aux bons moments car il ne regrettait pas d’avoir connue Ayaka même si aujourd’hui elle était la source de sa tristesse, il était plutôt heureux d’avoir eu la chance de connaître cette femme. Alors non, ce ne pouvait pas être une mauvaise chose. Malgré ses airs généreux et sa simplicité, Hikaritatsu était quelqu’un de fort qui savait garder ses sentiments au plus profond de lui. Soudain, lorsqu’il entendit cette voix douce derrière lui, Hikari sembla surpris et il se retourna pour voir celle qui lui avait adresser la parole. C’était une très belle femme qu’il connaissait bien.

Spoiler:
 

"Je…Je ne m‘attendais pas à te voir ici..."

"Moi par contre, j‘étais sûre de te retrouver ici."

L’ange du destin sourit et dit:
"Tu me connais si bien, Fumiko... Comment ça va ? Mais que fais-tu ici ?"

"Je vais bien, merci. Je sais que dernièrement tu n‘as pas eu beaucoup de missions. C‘est assez calme, beaucoup des nôtres sont dans le même cas. Il y a des périodes comme ça… Mais te connaissant, j‘étais persuadée que t‘aurais une pensée pour elle. J‘était certaine que tu reviendrais ici un jour. Je voulais voir comment tu allait."

"Je vais bien. Comme toujours, ne t’en fais pas."

Dit-il avec sincérité bien que ses plus profonds sentiments étaient tourmentés, mais Hikari était comme ça il n’avait pas envie d’inquiéter les autres. Bien qu’il ne soit pas quelqu’un de spécialement orgueilleux, il ne voulait pas voir ce regard des autres qui exprime la pitié, il n’avait pas besoin de ça. Il préférait apporter de la joie aux autres plutôt que de les embarrasser avec une tragédie digne des grands films dramatiques. Il n’avait vraiment pas envie de faire de la peine à ses amis avec ses histoires mais certains comme Enki insistaient pour en savoir davantage. Peut-être que les amis servaient aussi à partager la peine mais l’ange du destin avait toujours l’habitude de garder ça pour lui. Fumiko connaissait bien Hikaritatsu, alors elle se contenta de lui sourire en sachant que l’homme vêtu de blanc intériorisait tout. En la regardant, Hikari se disait que parfois Fumiko avait des airs de Ayaka, sa gentillesse surtout. L’autre ange s’approcha de lui pour lui parler.

"Je voulais aussi te parler de quelque chose. Tu viens, on va s‘asseoir sur un banc ?"

"Bien sûr."

Ils se dirigèrent donc vers un banc situé un peu plus loin en continuant dans cette rue. Ils s’assirent sur le premier banc venu tranquillement, ont aurait pu les prendre pour un petit couple mais leur relation était purement amicale. Une fois assis, un silence s’installa, en face d’eux une grande rue qui avait l’air de ne pas avoir de fin. Hikari décida d’interrompre ce silence.

"Comment ça se passes pour toi ? Toujours aussi tranquille le monde angélique ?"

"Eh bien ça se passes très bien. Tu sais pour m’a spécificité, il faut surtout que je puisse accepter, je passe donc vite à autre chose. Là-haut, c’est toujours pareil. Mais si je suis venue c’est aussi pour te dire qu’il y a du nouveau en ce qui concerne ta requête…"

"Du nouveau ? Comment ça ?" Dit-il, visiblement très intéresser.

"Shiina et moi avons bien chercher, cela n‘a pas été facile mais… Il y a une certitude sur le cas d‘Ayaka Hoshino. Après l‘incident, son corps n‘a pas été retrouver, sur Terre c‘est rester comme une affaire non-classée. Le tiens non plus, ce qui est normal puisqu‘il a été transféré, mais quand est-il d‘Ayaka ? Malheureusement nous n‘avons pas plus d‘informations. Je suis désolée, c‘est tout ce que nous avons trouver mais nous continuons de chercher…"

Hikari se releva brusquement, sourire aux lèvres, il regarda Fumiko, l’air reconnaissant.
"Tu plaisantes ? Tu te rends comptes de ce que cela signifie ?! Ayaka est forcément en vie !!"

"Euh… Je ne suis pas sûre que ce soit aussi simple. Il y a plusieurs possibilités tu sais…"


"Non ! Je le sais, j‘en suis sûr. Elle est là quelque part, c‘est obliger. Merci Fumiko, tu ne sais pas à quel point cette nouvelle me fait plaisir."

Elle se leva à son tour pour se mettre en face d’Hikari.
"Hikari…Je sais ce que tu penses mais, je ne veux pas que tu te fasses de faux espoirs, il se peux que les malfaiteurs aient fait disparaître le co…." Elle s’arrêta en voyant le regard un peu plus sombre de son ami se poser sur elle en entendant cela."…Désolée. Mais je ne veux pas que tu souffres plus qu‘aujourd‘hui."

Il finit par sourire: "Ne t‘en fais pas pour moi Fumiko. Tout se passeras très bien."

"Je te fais confiance. Bon, je vais devoir y retourner. Excuses-moi, je vais devoir te laisser, mais je tenait vraiment à t‘annoncer ça en face."

Elle allait partir quant il la pris fermement par la main pour la retenir.
"Fumiko !… Merci beaucoup. Tu remercieras aussi Shiina de ma part."

La jeune femme lui répondit en souriant simplement, puis elle disparu dans une lumière rose aveuglante faisant étrangement penser aux fleurs de cerisiers. Hikari était très reconnaissant, Fumiko, tout comme Shiina qui l’aidait depuis tout ce temps étaient de véritables amis pour lui. Maintenant Hikari se sentait un peu plus apaiser, cette nouvelle lui avait redonner espoir. Il en avait la certitude aujourd’hui, Ayaka était encore en vie, pour lui c’était évident. Il regarda ce ciel radieux pour s’éclipsa à son tour dans une lumière angélique pour quitter les lieux.
 
Honey...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-