Partagez
 

 Les restes ne sont pas toujours les meilleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 880
Bon ou mauvais ? : De l'autre coté des bombes
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Queen
Techniques 1/combat : Izanagi

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockMer 5 Aoû 2015 - 23:58
La guerre venait enfin de se terminer, et Tobi se voyait enfin avec du temps libre devant lui. Plus le temps avançait plus les Blacks Feather prenait de la force. Ils avaient à présent trois planètes : La Terre, Namek et Dark. Oui, l’alliance était en train de devenir une force montante. Le Ninja masqué était là depuis le début, et il était fier. On pourrait croire que le plus dure était fait, mais ce n’était clairement pas le cas, car les Black Feather étaient en train de devenir de plus en plus célèbre et forcement de nouveaux ennemies risqueront d’apparaitre, et la guerre pourrait être bien plus difficile qu’à présent. Mais Tobi venait tout juste de sortir d’une guerre, le moment était venu de penser à autre chose, et c’est pour cette raison que le ninja avait décidé de rejoindre la zone désaffectée.
 
Dans un tourbillon le terrien fit son apparition à travers son œil droit. Une fois complétement téléporté il commença à s’avancer et s’arrêta brusquement en entendant un bruit de craqure sous son pied. Il se baissa et ramassa une bouteille cassé qu’il fixa du regard. Il fit tourner la bouteille dans sa main, et finalement il tomba sur l’étiquette ou il était inscrit Tulobsa. Finalement il balança au loin et continua sa marche. Il s’arrêta devant un vieux canapé, où l’on pouvait voir des ressorts sortir de tous les coins. Par miracle le terrien arriva à poser le cul sur ce dernier sans se faire blesser. Il posa sa tête sur ses deux mains et rentra dans une phase de réflexion tout en admirant ce décor pitoyable. Il avait vécu ici pendant un moment, et forcement des souvenirs étaient en train de remonter. S’il a réussi à trouver réconfort dans ce lieu, c’est tout simplement car ce lieu reflétait bien son état d’esprit : détruit, et bon à reconstruire. Mais le terrien ne vivait plus ici, car tout ceci était à présent du passé pour lui.
 
Tobi fit un bond, et se fit ensuite craquer la nuque et se tint le ventre. Il venait de se rendre compte qu’au final il avait faim. Il avait en effet choisi le mauvais endroit pour se nourrir. Il fit plusieurs pas, et souleva une vieille boite de conserve. Le contenu n’était pas très appétissant, il jeta donc cette dernière avec dégout. Il se creusa alors la tête, et soudainement une idée lui vint à la tête. Il se frapa machinalement la tête avec sa main droite. Mais oui qu’il était bête ! Il avait des curly dans ses poches, mais oui ! Il attrapa une bonne poignée de curly, et annonça d’une voix joyeuse !
 
« Bon appétit ! »
 
Il regarda à droite et à gauche, puis finalement il souleva son masque, et se décida à commencer à manger. Le ninja était enfin seul, et pouvait donc manger sans risque. Oui, il y avait aucune chance de rencontrer quelqu’un en ce lieu. Il le savait, car il avait vécu ici seul sans croiser la même personne. Oui, il était bien plus désert que le réseau social d’un certain moteur de recherche. Subitement Tobi replaça son masque, et se retourna brusquement tout en tenant à la main un Kunaï.
 
« Qui va là ? »
 
Etait-ce son imagination ? Il avait eu comme l’étrange sensation que quelqu’un venait de derrière lui, mais en se retournant il n’avait vu personne. Sans doute sa parano qui lui jouait des tours, il y avait vraiment peu de chance quelqu’un le trouve ici. A moins qu’une personne avec un excellent odorat se trouve dans les horizons, et aurait alors senti l’odeur des Curly et serait venu jusqu’ici pour les voler à Tobi ! Le terrien en avait déjà mangé les trois quarts, mais il ne comptait pas laisser le reste à un quelconque inconnu. Dans le doute, il se devait de se dépêcher de les finir avant qu’il ne soit trop tard. Se serait quand même malheureux de se faire voler de si précieux Curly, alors qu’il s’était donné tant de mal pour les obtenir.
 
* Flashback *


Tobi était caché dans un magasin accroupi derrière un stand de magasine, et regarda la caissière dans un premier temps, et dans un second temps le paquet de Curly. De façon discrète il attrapa le paquet de Curly. Il s’essuya le masque, car on ne sait jamais, il pourrait transpirer. Puis il souffla et au dernier moment il se téléporta soudainement avec le paquet.


* Fin du flashback *


Tobi en avait presque la larme à l’œil. Depuis il avait transféré le contenu de ses Curly dans ses poches. Bref, il était temps après ce moment tendresse de passer à l’acte, et de terminer ses Curly. Tobi regarda une nouvelle fois rapidement un peu partout, puis en voyant qu’il n’y avait personne dans les parages, il commença à légèrement soulever son masque, quand soudainement …


Dernière édition par Tobi le Ven 6 Nov 2015 - 16:02, édité 3 fois
Baba Daegerdahm
Baba Daegerdahm
Moojuu
Féminin Age : 81
Date d'inscription : 31/10/2014
Nombre de messages : 45
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : L'Esprit, l'Âme
Techniques 3/combat : Espace, Temps
Techniques 1/combat : Boule de cristal

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockJeu 13 Aoû 2015 - 23:00
Le curly qui doit tomber dans la bouche de Tobi atterrit de façon inexpliquée sur un rebord de fenêtre, comme si il avait été téléporté avant d'atteindre la bouche du ninja. Deux yeux jaunes et félins été apparus derrière ce rebord de fenêtre : Baba Daegerdahm est dans l'immeuble voisin, dans un appartement vide et abandonné. Elle haussa un sourcil en regardant le guerrier mais semblait sourire... D'ailleurs sa queue frémit de joie. Elle entrait en scène, et il était temps.
Cela faisait un moment qu'elle tourne sur cette planète, sentant toutes ces auras alléchantes. La révolution en marche sous ce ciel bleu nuit avait un parfum doux pour cette vieille voyante, annonçant que des êtres puissants sont à sa portée. Cette nuit en effet, le roi terrien avait été détrôné, et sans doute que le nouveau roi valait le coup d'être rencontré... Mais les sens de Baba ne l'avait pas guidé jusqu'au monarque non, ils l'avaient mené vers un homme de main ridicule et paumé, isolé dans l'ombre des ruines de cette zone oubliée. Comme quoi, les apparences sont parfois trompeuses. Elle en ronronnerait volontiers de joie.
Elle plante une griffe dans le curly et le regarde au bout de son doigt.

"Vos poches seraient pleines de miettes si vous n'aviez pas ce pouvoir : on dirait que nous avons un point commun." Elle inclina son doigt vers le bas et le curly tombe de sa griffe pour retomber sur le bord de fenêtre : encore une fois il disparut et plutôt que de toucher la pierre il réapparut devant le masque du ninja qui s'il était un minimum adroit pourrait le rattraper.
Cette démonstration était sa technique de l'Espace pour faire voyager le petit biscuit apéro ainsi. Une technique passablement identique à ce qui permettait à Tobi de les récupérer dans ses poches. Elle inspira. Il y avait quelque-chose de mystérieux autour de ce nouveau personnage. Un truc qu'elle comptait bien découvrir, ou mieux, lui faire découvrir. Le gagne-pain de Baba est d'aider les êtres en mal de réponse à trouver qui ils sont. Révéler leur pouvoirs, leur indiquer la route à suivre... Ou leurs chemins passés oubliés. Ce masque était une boite de pandore qu'elle rêver dès à présent d'ouvrir. Qu'importe le risque. Qu'importe le prix. Le jeu du chat avait commencé.

"Baba Daegerdahm. Je ne suis qu'une vieille dame en manque de compagnie : auriez-vous du temps à m'accorder jeune homme ?" dit-elle alors qu'elle était assise dans un vieux fauteuil poussiéreux dans cet appartement démolis. Ses bijoux et sa canne brillaient dans la pénombre, mais ce sont ces yeux qui comme deux perles rutilaient le plus. Deux yeux gentils et doux d'une vieille femme maternelle et inoffensive.
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 880
Bon ou mauvais ? : De l'autre coté des bombes
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Queen
Techniques 1/combat : Izanagi

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockJeu 27 Aoû 2015 - 23:22
Que quoi ? Tobi resta de marbre en voyant que le curly qu’il s’apprêtait à manger venait de mystérieusement disparaitre. Serait-il possible que ce soit le curly magique ? Oh mon dieu, se serait-il possible que par hasard il serait tombé sur l’élu ? Oui le fameux curly qui serait venu au monde pour sauver les siens ? Le ninja masqué en ayant mangé pas mal serait forcément une cible pour le curly magique. Sans plus attendre le terrien replaça correctement son masque, un combat entre lui et le curly magique, un seul pourrait alors rester. Hélas Tobi avait une mission et ne pouvait pas mourir, il n’avait pas le choix c’est le curly magique qui devait y passer. Le terrien prit une grosse inspiration et fit apparaitre un Kunai dans sa main droite et il partit à l’assaut de son adversaire, le fameux curly magique. Tobi fit un pas sur le côté et esquiva l’attaque de son adversaire en passant à travers son adversaire qui fut surpris. Juste après cet échec de la part du curly, Tobi fit volteface et lança le Kunai en direction du curly Magique. Il toucha en plein dans le mille, et le curly se trouva bloqué contre un mur. Le ninja s’avança jusqu’à arriver au niveau de son adversaire. Finalement le curly prit la parole et annonça
 
« Je ne peux pas perdre … pour l’honneur de mes parents »
 
Flashback du curly magique
 
Le curly était joyeux en train de rentrer de l’école Vico, et soudainement il s’arrêta sur le pas de la porte, et il vit avec effroi le corps de sa mère réduit en miette. Il continua de s’avancer et il vit le corps de son père réduit en partie en miette.
 
« Curly jr, je vais mourir … écoute moi bien. Tu dois devenir le curly magique, seul toi peux arrêter ce massacre. Je compte sur toi … mais avant que tu partes je dois parler de tes grands-parents. »
 
Flashback du père de curly magique
 
Le père de curly magique était en train de rentrer de l’école Lorenz. Il s’arrêta devant sa maison : il ne restait rien du paquet. Oui toute sa famille venait de s’être faite dévoré. Depuis ce jour-là il avait décidé de se venger.
 
Flashback du curly magique
 
« Curly Jr, tu dois réaliser ce que je n’ai pas pu réaliser. »
 
Curly Jr aurait les larmes aux yeux s’il en avait. Du coup il partit en courant, mais au dernier moment il s’arrêta car son père avait une dernière volonté :
 
« Curly Jr, n’oublie pas de sortir la poubelle. »
 
Le futur curly magique s’empressa de se diriger vers la poubelle. Puis en le regardant …
 
Flashback de la poubelle
 
« … »
(une poubelle ça ne parle pas.)
 
Flashback des parents de la poubelle
 
« … »
(Eux nan plus, muet de père en fils).
 
Flashback du curly magique
 
Le curly s’entraina donc en allant dans les montagnes Intersnack, et rencontra un vieux Curly moine au bon gout de Bacon.
 
« Pour devenir un curly magique, croire en ta propre force tu devras. »
 
« Ok »
 
Du coup le curly devint magique.
 
Réalité
 
Tobi se secoua la tête perdu dans ses pensées et soudainement vit une vieille femme chatte planter une griffe dans le curly que Tobi croyait être magique. Il écouta ce qu’elle avait à dire, et expliqua qu’elle avait un pouvoir similaire à celui du terrien. Quel étrange personnage, en effet son pouvoir était similaire au sien, mais comment elle s’en était rendu compte ? Finalement elle lâcha le Curly qui fit sa réapparition juste devant le masque du ninja, qui par reflexe attrapa ce dernier avec sa main droite, et s’empressa de le loger dans sa poche. La première question que pouvait se poser le terrien : étais-ce un ennemi ou un allié ? Difficile à dire pour le moment, mais le terrien ne sentit aucune hostilité provenir de la femme chatte. Que voulait-elle donc ? Elle annonça alors qu’elle était en manque de compagnie. Tobi prit une grosse inspiration tout en croisant ses bras et répondit :
 
« Je préfère te prévenir tout de suite je ne suis pas un gigolo. Néanmoins je suis prêt à t’accorder du temps, surtout que nous avons pas mal d’espaces ici ! »
 
Le ninja marcha tranquillement et se mis sur le rebord d’une fenêtre, et posa sa main gauche sur sa tête. Il était à présent prêt pour la suite de cette conversation qui s’annonçait être plutôt intéressant. En effet, Tobi était vraiment intrigué par la femme chatte, et son entrée en scène l’avait grandement plus, c’est pour cette raison qu’il décida de lui laisser une chance.
 
« Très bien, je suis à ton écoute. »


Dernière édition par Tobi le Ven 6 Nov 2015 - 16:01, édité 1 fois
Baba Daegerdahm
Baba Daegerdahm
Moojuu
Féminin Age : 81
Date d'inscription : 31/10/2014
Nombre de messages : 45
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : L'Esprit, l'Âme
Techniques 3/combat : Espace, Temps
Techniques 1/combat : Boule de cristal

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockLun 7 Sep 2015 - 23:44
"Hahaha. Quel jeune homme vigoureux." dit-elle en le regardant en levant la tête, puisqu'il est perché sur la fenêtre au dessus d'elle. Baba, en bonne Moojuu, n'est pas si petit, même si l'âge l'avait un peu tassée. Cependant même si elle n'est pas vraiment plus petite que Tobi en réalité, elle joue de cette mise en scène pour rentrer dans le jeu de la petite vieille pour plus facilement arriver à ses fins.

Ses fins... Elle n'en a pas vraiment. Ses sens simplement lui ont dicté que du mystère se cache derrière le masque de Tobi, du pouvoir aussi, et elle veux simplement jouer un peu à chat avec lui.

Elle sourit, comme sourit une gentil dame, vraiment comme si elle était attendri devant son petit fils. Des babines rieuses et tendres, des yeux félins mi-clos à force de s'allonger dans un regard chaleureux et rieur. Ce n'est pas forcé, elle est vraiment ravie de cette présence. Elle ne lui veut que du bien. Et puis cette façon d'avoir répondu en parlant de temps et d'espace, cela annonçait que de bonnes choses.

"C'est un don utile mais rare de savoir profiter de son temps ainsi. Je suis ravie de rencontrer quelqu'un qui pratique le même art que moi. Peut-être que nous avons d'autres point communs : comment avez-vous eu ce pouvoir ?" dit-elle en plaquant ses deux petites mains sur son torse fripé. "Ce don m'a demandé des sacrifices, j'espère que vous n'avez pas souffert autant que moi : vous êtes fort et courageux, il faut prendre soin de vous malgré tout."
Elle défroisse sa robe en frottant ses cuisses. Le fauteuil grince. Il est loin et elle doit tourner un peu la tête pour le fixer.
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 880
Bon ou mauvais ? : De l'autre coté des bombes
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Queen
Techniques 1/combat : Izanagi

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockMer 9 Sep 2015 - 0:04
Cette conversation allait s’avérer très intéressante, et le terrien n’avait qu’une envie : savoir ce qu’elle voulait. Oh bien entendu, elle pourrait justement vouloir les curly de Tobi, mais son petit doigt lui disait qu’elle était bien là pour chercher quelque chose d’autre. Finalement après plusieurs secondes d’attentes la Moojuu prit la parole. Elle continua à évoquer le pouvoir du terrien. Il semblerait donc qu’elle soit particulièrement intéressée par le pouvoir de ce dernier. Serait-elle en quête de réponses, chercherait-elle à exploiter le mieux possible son pouvoir ? Tant de réponses possibles ! Finalement elle expliqua qu’elle avait souffert. Le terrien posa sa main derrière la tête et rigola bêtement tout en annonçant :
 
« Ahah ! Ça fait un point commun en plus. Si ça se trouve derrière mon masque se cache votre sosie ? Mais pas d’inquiètudes à avoir … » Tobi sortit un curly qu’il montra à la femme chatte. « … je sais prendre soin de moi ! »
 
Tobi laissa ainsi sous-entendre qu’il avait dû souffrir également. Néanmoins il y avait peu de chance que les deux personnes aient subit les mêmes souffrances. Il garda le silence pour le moment, laissant en suspens la question que lui avait posé Baba. Finalement Tobi était trop surexcité pour rester en place et se laissa tomber du rebord de la fenêtre et s’avança pour se retrouver nez à nez avec elle. Il s’arrêta, que comptait-il faire à présent ?
 
« Ce pouvoir … c’est un cadeau que l’on m’a fait. » Le terrien pointa du doigt le trou de son masque et laissa apercevoir un œil rouge : le redoutable Sharingan, pouvoir célèbre chez les Uchiha. « Grace à celui-ci je suis capable de faire pleins de choses rigolotes ! »
 
Même si le terrien avait répondu à la question, il resta vague, ne précisant pas d’où venez ce cadeau, ni d’où il provenait et surtout de qui. Il marcha de façon déterminé, et se repositionna sur le rebord de la fenêtre, afin de se reposer. Oui il venait de faire quelques pas, c’était très épuisant ! Tobi frappa dans ses mains, apparemment satisfait de la tournure des événements. Il était en train de se prêter au jeu, mais il ne comptait pas laisser Baba prendre la main mise sur le jeu. Oui, autant que tout le monde y participe.
 
« Bon ! Maintenant à ton tour de répondre à ma question ! Hum, qu’est-ce que je peux te demander … huuum. Je sais ! Vu que tu m’as demandé d’où venez mon pouvoir, je vais donc te retourner la question. D’où vient le tiens ? Mais attention pas de bobard… je t’ai à l’œil ! »
 
Il n’y avait aucune chance que le pouvoir de Baba provienne également d’un Sharingan. Du coup le terrien était curieux de savoir comment elle avait pu obtenir le sien. Le terrien balança ses jambes, attendant à présent avec impatience la réponse de la part de la Moojuu, ainsi qu’une nouvelle question de sa part. Le jeu était à présent lancé, et tout cela s’annonçait très intéressant.


Dernière édition par Tobi le Ven 6 Nov 2015 - 16:00, édité 1 fois
Baba Daegerdahm
Baba Daegerdahm
Moojuu
Féminin Age : 81
Date d'inscription : 31/10/2014
Nombre de messages : 45
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : L'Esprit, l'Âme
Techniques 3/combat : Espace, Temps
Techniques 1/combat : Boule de cristal

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockDim 20 Sep 2015 - 20:44
Elle est face à lui : elle assise sur le fauteuil, lui sur le rebord de la fenêtre. C'est un tête à tête, un face à face, un interrogatoire à double sens. C'est exactement ce qu'aime Baba.

"Hu hu. Mon cabinet de voyance a été soufflé par la guerre de la Terre, on dirait que la providence m'a donné tout le confort et la compagnie qui me manquait." Elle croise ses mains sur son ventre, se met à l'aise. C'est assez drôle comme situation, au milieu des décombres de papoter ainsi avec un inconnu. Mais Tobi n'est pas n'importe qui, manifestement. Le hasard n'existe pas.

"Un œil... bien." Le sacrifice d'un membre pour gagner un pouvoir, c'était assez commun en matière de magie. Le corps s'améliore comme une machine... Mais le corps a bien plus de capacité qu'on ne peut le voir sur la notice. Chaque être a un destin, un talent, une aura, une résonance dans l'univers. Et autour de Tobi, Baba pouvait sentir un nuage dense de questions et de fatalité. Un passé lourd, un mystère épais. Elle mourait d'envie de plonger dans ce torrent de fumée, ce rempart qui cachait la véritable identité d'un homme masqué.
"L'origine de mon pouvoir... Je n'ai pas raconté cette histoire depuis des décennies. Je pense qu'il n'y a plus personne en vie qui ne sache ceci. C'est un honneur que je vous fais." Elle passe sa main sous sa capeline. Elle sort une sorte de porte-cigarette électronique. Elle émiette un petit bloc terreux dedans et l'allume, laissant un parfum léger et épicé se répandre. "J'ai connu des temps anciens. Je viens d'une planète qui n'existe même plus. J'ai plusieurs siècles. Sept en réalité. Traverser le temps m'a laissé le loisir de le connaitre. Je pense que j'avais un don pour les science occultes, et j'ai eu l’opportunité de le développer. Cela n'a pas été sans mal, et communiquer avec l'univers me coute ma liberté : je dois lui donner autant qu'il me donne. J'ai accès à tout ce que je veux, la connaissance infini, un buffet sans fin de pouvoir, et mon estomac est trop petit pour contenir mon appétit. C'est... assez frustrant, et dangereux."

Elle espère lui en avoir assez dit. Elle n'a pas d'artefact ou de partie de son corps qui détienne son secret, contrairement à lui.
Mais la conversation va bon train et son pouvoir déjà lui donne des visions sur l'homme en face d'elle. Elle voit des rires. Des sourires. De la chaleur. Pourtant ce sombre fou aux curlys semble seul et inhumain. Que lui est-il arrivé ? Ses sourires... Sont-ils vraiment les siens ?

"Je sais votre pouvoir, son origine, mais je ne sais même pas votre nom. A vous de me répondre." Nouvelle bouffée de son porte-cigarette.
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 880
Bon ou mauvais ? : De l'autre coté des bombes
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Queen
Techniques 1/combat : Izanagi

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockMer 23 Sep 2015 - 21:58
Alors comme ça cette moojuu est âgé d’au moins plusieurs siècles. Il ne faisait aucun doute qu’elle avait plus de vécu que Tobi, et devait avoir une expérience hors du commun. Contrairement au Terrien il lui a fallu énormément de temps pour pouvoir le développer. Tobi était curieux de voir l’étendue de son pouvoir, avec autant de vécu, il ne fait aucun doute qu’elle doit être capable de choses incroyables. Le récit de Baba terminé, il était donc grand temps de changer les rôles. Finalement elle posa une question qui à première vue semblait banale. Mais pour Tobi c’était très loin d’être le cas. Le ninja garda le silence quelques secondes, un silence perturbant après une question qui au premier abord semblait pourtant facile.
 
« Mon nom … »  La voix de Tobi changea subitement, abandonnement ce ton bon enfant, pour un ton beaucoup plus sombre. « … en voilà une question délicate. »
 
Tobi se fit aspirer soudainement par l’orifice de son masque. Il se fit réapparaître sur l’accoudoir droit du fauteuil de Baba. Mais ceci n’eut pas l’effet de style escompté : en effet Tobi avait malencontreusement planté ses fesses sur un ressort qui dépassé. Il se releva donc en toute urgence. Et retourna vers sa fenêtre tout en se tenant les fesses et se retourna pour de nouveau faire face à Baba tout en retournant sur son rebord de fenêtre. Il reprit la parole, conservant ce ton grave, contrastant par rapport au comportement enfantin de Tobi.
 
« Difficile de me donner un nom à présent. »  Il désigna alors le trou dans son masque pour montrer une nouvelle fois son œil. « Cet œil par exemple… n’est pas le mien. Il appartient à mon prédécesseur. Son nom à lui était : Obito. Vu que je lui ai pris sa place, ais-je le droit de me faire nommer ainsi ? Après tout je l’ai remplacé ! Mais vu que je porte un masque, je pourrais être n’importe qui, difficile alors de me donner un nom. Et puis un nom ça reste bien quelque chose d’imprécis. Avec toutes ces langues n’avons-nous pas des milliers de façon de nommer une chose ? Enfin je m’égare. Tu peux m’appeler Tobi, c’est ainsi que je me fais nommer, du moins tant que je porterais ce masque.»
 
Le terrien en avait fini avec ce très étrange discours. Au final cela faisait beaucoup de mots, juste pour quelqu’un qui donnait son nom. Mais la question de Baba était sans doute loin d’être le fruit du hasard. Quelqu’un qui cache un visage ce n’est sans doute pas juste pour le style, et demander son nom était plus ou moins une tentative pour savoir ce qui se cachait derrière le masque de Tobi. Mais ce dernier avait décidé de ne donner que le nom de la personne avec le masque. C’était à présent à lui de poser une question. Il reprit alors son ton enfantin puis annonça :
 
« A mon tour ! Bon euh ... Je te demanderais bien quel est ton parfum préféré pour les curly mais je vais plutôt te demander autre chose ! Quel est ton objectif ? »
 
Le Terrien était curieux de savoir qu’avait comme but la Moojuu. Il restait le plus évasif possible sur la question afin de forcer Baba à en dire le plus possible. Il avait aussi opté pour la stratégie changement de questions. Avec de la chance il se pourrait qu’elle réponde aux deux ! Oui Tobi était très malin, il n’était donc pas le 2ème personnage le plus stupide de l’univers.


Dernière édition par Tobi le Ven 6 Nov 2015 - 16:00, édité 2 fois
Baba Daegerdahm
Baba Daegerdahm
Moojuu
Féminin Age : 81
Date d'inscription : 31/10/2014
Nombre de messages : 45
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : L'Esprit, l'Âme
Techniques 3/combat : Espace, Temps
Techniques 1/combat : Boule de cristal

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockDim 18 Oct 2015 - 21:36
Il fait humide ici, les articulation de Baba la font un peu souffrir. Heureusement ce qu'elle ressent en présence de cet homme vaut vraiment le déplacement. Il est délicieux. L'âme et l'Esprit se régalent à chaque fois qu'il parle. Elle a ferré un gros poisson. Le problème des gros poissons c'est qu'ils sont pleins d'honneur et de force et refuse parfois de recourir à l'assistance d'une femme Moojju. A tord.
Tobi... n'est donc pas son vrai nom. Son oeil n'est pas le sien. Ce pouvoir semble avoir forcé ce terrien à cacher son identité, peut-être pour fuir le passé, fuir des gens ou simplement oublier. Peut-être prévoit-il de dévoiler un jour son masque, l'ayant utiliser pour infiltrer l'ennemi, ou encore espère t-il ne jamais être découvert changeant ainsi son identité pour de bon ?
Quoi que soit le but de cet homme, elle sait qu'il a déjà eu recours a de grand sacrifice et espère qu'il sera ainsi un bon client pour elle. Le sacrifice... contre l'aide de Baba. Maintenant la seule chose à faire et de continuer d’appâter le poisson. Ne pas briser la ligne et mouliner. Mouliner doucement.

"Un masque..." Elle prend une bouffée de son porte cigarette. Tobi fait démonstration de ses capacités de téléportation : son don est incroyable et même s'il fait le pitre, Baba n'en a que faire : elle n'est pas là pour rire de lui. Elle n'a pas besoin de le voir ainsi. Elle n'a pas besoin de voir tout ça.

"Le masque que vous portez n'est pas celui que vous avez sur le visage. Il est celui que vous venez de retirer devant moi." Elle sourit, tendrement, comme une grand-mère attendrie. "Vous n'avez plus votre ton enfantin. Ce ton est votre vrai masque n'est-ce pas ?" Elle se lève et fait quelques pas : elle tend une main et sur le mur dans l'ombre, dessine une croix avec son ongle. Le papier peint humide s'arrache. Elle continue d'avancer jusqu'à ce que son visage se reflète dans un vieux miroir cassé au mur. Elle se regarde. "La seule raison pour laquelle je prête de l'attention aux apparences et parce que les gens s'y fit beaucoup. Vous voulez tromper le monde ? Prenez pour lui l'apparence qu'il veut. Un homme se contentera de voir une belle femme, un enfant se rassure si le monstre est mignon, les malades se maquillent, les petits portent des talons. Tout le monde porte un masque..." Elle se retourne vers lui. La lumière de la fenêtre où est installé Tobi dessine la silhouette du guerrier sur le mur derrière elle. "Portez celui que vous voulez, je m'en moque, ils ne m'atteignent pas. Je ne regarde pas. Je ressens." Elle avance vers Tobi mais s'arrête à mi-chemin. L'appât est en place.

"Mon objectif ? Voilà une question vague, mon objectif change à tout instant ! Boire un bon thé, me réchauffer, me distraire... La vie d'une vieille femme comme moi n'est plus vouée à l'atteinte d'objectif, tout est derrière moi à présent." A ce moment là Baba fait un pas sur le côté pour s'écarter, laissant à Tobi voir sa propre ombre sur le mur derrière Baba. La silhouette de sa tête de l'homme masqué se dessine la où l'instant d'avant Baba avait dessiné une croix sur le mur, positionnant le X en plein sur sa face. Elle commente, après lui avoir laissé un instant admirer cette griffure sur son ombre. Elle mouline et la ligne se tend. Les chats sont d'excellents pêcheurs.
"Chaque être porte sa croix, j'aime simplement me distraire en découvrant celle des gens les plus intéressants que je croise. Voyez moi comme une philanthrope qui aide les gens qui se sont perdus. Je met mon pouvoir de clairvoyance au service de ceux qui en ont besoin. Je suis même capable de choses plus folles, permettant à celui qui m'en paiera le prix d'obtenir les réponses dont il a besoin, ou encore de révéler ses pouvoirs." Elle tire sur sa cigarette électronique. "Ce que j'ai VU de vous, derrière ce masque est absolument plaisant. Vous feriez un client parfait pour moi." Elle remue la queue, ravie. "Prochaine question : Quelque soit votre objectif, que puis-je faire pour vous aider ?"
Qu'aura-t-elle au bout de son hameçon ?
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 880
Bon ou mauvais ? : De l'autre coté des bombes
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Queen
Techniques 1/combat : Izanagi

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockVen 6 Nov 2015 - 15:57
L’ambiance étrange n’était pas pour déplaire Tobi, qui se baignait dans ce milieu. Baba cette étrange moojuu avait une façon d’analyser juste, et avait très rapidement cerné le personnage qu’était le terrien. Car oui au final Tobi n’était qu’un simple personnage que l’hôte s’amusait à jouer et le masque qu’il portait faisait bien parti d’un masque bien plus grand : masqueception. Au final si ça se trouve Tobi n’est composé que de masques ? C’est vachement pratique pour passer des appels discrètement ou pour aller à un bal. Bref, le ninja regarda Baba continuer son spectacle, en train de dessiner quelque chose avec son ongle. Il préféra s’abstenir de répondre, et il avait raison, la moojuu n’en avait pas fini. Elle continua de parler de l’apparence, disant qu’au final que tout le monde porte un masque, ce qui était loin d’être faux. Toutes les personnes qui côtoient le quotidien du terrien en porte bien un, et le fait que le leader lui-même utilise un pseudonyme montre bien le mystère qui entoure cette fameuse alliance.
 
Baba continua en parlant de ses objectifs. Au final elle ne fit que raconter le quotidien d’une vieille personne. Un quotidien ennuyant, et solitaire. Puis finalement elle fit un pas sur le côté, et Tobi pu voir la magnifique mise en scène de la moojuu. Le terrien ne put s’empêcher de commenter tout en prenant soin de prendre sa véritable voix. Son masque était tombé, pas la peine de jouer la comédie, mais si au final il appréciait ça :
 
« Le masque de certaines personnes est bien plus grand que d’autres, ce qui rends invisible la réalité aux yeux des gens. Mais je me rends compte que vous avez une excellente vue.»
 
Elle était vraiment intéressante, mais néanmoins il semblerait que ses services demandent un prix. Cela n’étonnait guère le terrien qui était habitué à payer pour arriver à ses fins. Et son plus grand sacrifice fut l’abandon de son identité. Elle posa à son tour une question, et le terrien pu à son tour prendre la parole.
 
« Cette question est vraiment intéressante, il semblerait qu’on avance. Je suis à la recherche de réponses, et c’est là que vous arrivez. Et qui plus est cette personne n’est pas un imposteur. Comment m’aider ? Si je suis venu ici ce n’est pas pour rien. C’est ici que tout à commencer. »
 
Le ninja se tue, il n’avait pas encore répondu à la question de Baba, mais avait laissé une idée de sa réponse. Il laissa la Moojuu pouvoir contempler cette zone désaffectée, cette zone salle, remplis d’objets abandonnés.
 
« C’est ici que j’ai abandonné l’ancien moi, et que Tobi ait née. Néanmoins je me pose encore des questions sur mon choix. J’ai besoin de réponses à mes questions. Ais-je bien fais de devenir Tobi ? Arriverais-je à mes objectifs ? Mon esprit est actuellement aussi bordélique que ce quartier, et j’ai besoin donc de réponses pour pouvoir avancer et pouvoir aller de l’avant. »
 
Le terrien avait profité de la question de Baba pour pouvoir en poser plusieurs. Vu qu’il les avait posés, il pouvait à présent en poser une à son tour.
 
« Vu le vécu que vous aviez vous avez déjà eu le temps de faire le tour des choses. Le quotidien vous pèse et vous cherchez donc à vous distraire en rencontrant de nouvelles personnes. Vous profitez de votre grand pouvoir de clairvoyance pour éclairer les gens. Du coup ma question est à présent la suivant. Pouvez-vous me répondre à mes interrogations ? »
 
Baba pouvait à présent ressentir l’eau bougé, il semblerait que quelque chose s’accroche à l’hameçon. Mais à présent qu’est-ce qu’elle allait pouvoir bien remonter à la surface ? Néanmoins le terrien sentit une étrange aura. Il se sentait obligé d'aller voir.

"Je reviens"

Annonça Tobi avant de disparaître.
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 880
Bon ou mauvais ? : De l'autre coté des bombes
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Queen
Techniques 1/combat : Izanagi

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockVen 25 Déc 2015 - 22:42
(Je m'en vais du topic pour le moment vu que tu es inactive, on pourra le finir à ton retour, si retour il y a  jocolor )
Baba Daegerdahm
Baba Daegerdahm
Moojuu
Féminin Age : 81
Date d'inscription : 31/10/2014
Nombre de messages : 45
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : L'Esprit, l'Âme
Techniques 3/combat : Espace, Temps
Techniques 1/combat : Boule de cristal

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockDim 31 Jan 2016 - 23:22
Tobi venait de disparaître : pourtant Baba savait qu'elle venait de réussir à le capturer. Il avait mordu et il était déjà dans son panier actuellement, ouvrant grand la bouche assoiffé de réponses.

"Les jeunes sont incapables de patience, pourtant ce sont eux qui ont encore l'éternité devant eux" dit-elle en toussotant de la fumée. Si Tobi avait filé pour aller au devant d'une étrange aura -elle l'avait senti aussi- il reviendrait : cela laissait le temps à Baba d'installer de quoi mieux recevoir son invité à son retour.

Elle s'assit à nouveau dans son fauteuil miteux et ferma les yeux : drôle de façon de s'activer. Elle ne chaumait pas cependant et ses sens de Moojuu couplés à l'Âme explorait les alentours à la recherche d'un lieu précis. Après un temps, elle rouvrit ses paupières pour laisser apparaître ses pupilles fines de félins en chasse et marcha en douceur vers une autre rue.
Sur son chemin les rats s'éclipsaient. Personne ne vint stopper sa route et même quelques malfrats au loin ne se déplacèrent pas pour tenter de voler la vieille femme qu'elle était.

Arrivée à son objectif elle regarda les hautes herbes qui avaient envahi l'endroit : Baba, tout chat qu'elle était attrapa dans ses babines un brin et le mâchonna, satisfaite. Se faisant elle sortit de sa poches quelques poudre d'encens et en lança sur le sol, étrangement.
Ce n'était pas la sorcière mais le chat noir qui préparait son maléfice aujourd'hui.

Quand Tobi la retrouverait, elle serait alors à l'endroit exacte où "tout avait commencé" pour le nouvel homme qu'il était.

Elle l'attendait assise et quand il arriva sans le regarder, elle commença à parler.

"L'avenir… Le passé… difficile de comprendre leur trajectoire." une bourrasque souffle : une plume alors tombe de plus haut et se pose après plusieurs balancements dans l'air entre les deux protagonistes. "J'adore les plumes : leur aérodynamisme rende sa trajectoire aussi improbable que le flux de temps : impossible de prédire ou elle va tomber, ni même d'où elle est tombée." Elle fit un pas pour la ramasser et la léchouille comme le chat qu'elle est.
"Sauf pour quelqu'un comme moi."
D'un sourire carnassier elle utilisa le Corps pour faire apparaître des dizaines de plumes qui tombent comme une pluie douillette sur Tobi.
"Je n'ai pas choisi cette comparaison au hasard Tobi. Des plumes… Ton avenir en est remplis, mais ton passé aussi. Plume. Plume. Ce mot qui résonne en toi comme une rime qui vient coloré chaque paragraphe de ta vie." Elle le regarde fixement.
"Si aujourd'hui elles sont noires ce ne fut pas le cas dans ton passé : peut-être est-ce ce qui t'inquiète ?" Elle attrapa une nouvelle brindille qu'elle mâchonna. "J'espère que cette démonstration de ma clairvoyance a fini de te convaincre : j'ai vu ton futur Tobi, mais il m'est impossible de te le révéler… Les règles de l'univers sont strictes. Cependant..."
Elle tourne autour du guerrier en remuant la queue. "Cependant j'ai un autre tour des mon sac qui te permettra d'obtenir plus de lucidité et plus de pouvoir. Cela te sera utile." dit-elle avec un clin d'oeil, sachant de quoi l'avenir de Tobi était fait. "Si tu es prêt à me laisser t'embarquer dans cette expérience, je te promets que tu en sortiras grandis, mais tout à un prix."

Elle se lèche les babines.

"Laisse-moi voir ce qui a le plus de valeur a tes yeux..." Elle plaqua brusquement ses deux pattes sur le masque de Tobi, comme si elle voulait lui couvrir les deux yeux. L'énergie de Baba devint palpable et après une poignée de seconde elle les enleva, le visage déformé par l’incompréhension.
"Ce n'est pas possible…" Elle grimaça de plus belle. "Tu n'es tout de même pas tomber aussi bas ?!" Elle l'accusa en pointant vers lui un coussinet : "Comment des curlys peuvent être aussi précieux pour quelqu'un ?!" Elle grogna et même si recommencer marcherait sans doute cette fois, elle s'abstint. "Gnnngnnn… Ta bêtise a même failli tromper le pouvoir de l'Âme, mais je ne céderai pas à tes mensonges : je pourrais forcer ton esprit et passer outre tes âneries, mais je ne peux pas t'aider si tu refuses de t'ouvrir à moi volontairement." Sérieuse, elle prit un air non concerné. "A toi de me donner ton prix alors... Qu'as-tu de précieux à m'offrir ? Quel sacrifice es-tu prêt à faire ?"
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 880
Bon ou mauvais ? : De l'autre coté des bombes
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Queen
Techniques 1/combat : Izanagi

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockMer 14 Sep 2016 - 23:38
Tobi était de retour et regardait avec insistance Baba, lui qui était de nouveau perché sur sa fenêtre.  Elle commença son monologue, et le terrien lui qui était habituellement si excité resta silencieux. Elle avait réellement un don il n’en faisait aucun doute, elle avait réussi à percer ce qu’il se cachait derrière son masque. Elle annonça avoir vu son futur, se serais utile de pouvoir obtenir son futur. Mais en soit connaitre son propre futur ne lui risquerait-il pas de l’en empêcher ? Sauf si le futur qu’elle aurait vu tiendrait compte du fait qu’il est vu son futur. Bref, elle s’approcha de lui posa la main sur son masque. Elle tentait de lire dans ses pensées … mais le terrien ne se laissa pas faire et ne montra que son coté puéril. Elle demanda alors ce qu’il avait du plus précieux à offrir. Il était grand temps pour le terrien de réagir.
 
« Mon futur, quel futur ? »
 
Il descendit de sa fenêtre. Il venait d’utiliser sa voix adulte, montrant qu’il avait décidé de ne plus se cacher. Baba avait tenté de l’avoir par surprise, chose que le terrien n’appréciait pas particulièrement. Déjà qu’elle avait réussi à obtenir pas mal d’informations. Cette Moojuu avait donc des capacités extraordinaires, faisant d’elle au final potentiellement une personne dangeureuse.
 
 « Tu es une personne réellement douée, et je pourrais sans doute te tuer pour ces informations que tu as obtenues restes secrètes. Mais je doute réellement que tu sois du genre à les partager, et comme je compte t’ouvrir à toi, ne se serais quand même pas très sympas de ma part. »
 
Le terrien posa à son tour sa main droite sur son masque, et il marqua une pause. L’œil qui se trouvait derrière le masque de ce dernier était visible, et on pouvait y lire une grande détermination. Il prit une profonde inspiration et il décida finalement de lui répondre :
 
« Je vais te donner la seule chose précieuse que je peux donner. Tout ce qui pourrait être précieux à mes yeux se trouve lié à mon passé. Mais comme j’ai fait table rase, il ne me reste rien … à l’exception prêt d’une chose : mon visage. »
 
Le terrien souleva alors son masque afin de montrer ce qui se cachait derrière ce masque. Baba était donc la toute première personne à pouvoir voir réellement ce visage. Le ninja ne laissa le visage visible que quelques secondes, et il replaça correctement ce dernier. Il venait de terminer son offrande, il était à présent le temps de venir à la fin du processus. Le terrien plutôt pressé reprit rapidement la parole.
 
« Maintenant que j’ai fait ma part du contrat, il est temps que tu respectes la tienne. »
 
Une fois tout ceci terminé, le terrien se dépêcha de s’en aller, il avait une urgence sous le coude laissant Baba seule. Il ne faisait aucun doute que la Moojuu resterait encré dans un coin de sa tête.
Baba Daegerdahm
Baba Daegerdahm
Moojuu
Féminin Age : 81
Date d'inscription : 31/10/2014
Nombre de messages : 45
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : L'Esprit, l'Âme
Techniques 3/combat : Espace, Temps
Techniques 1/combat : Boule de cristal

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  ClockVen 28 Avr 2017 - 21:02
Elle sourit alors qu'il paya son prix : le risque de montrer son visage.
Baba avait déjà vu qui il était grâce à ses pouvoirs, mais le don d'une vérité vaut bien plus qu'une vérité volée : la Moojuu pouvait à présent offrir à Tobi quelque-chose grâce à son pouvoir.

Ce dernier pourtant était bien pressé et elle dû se décider rapidement.

"Tu as perdu ton identité, et tu as même endossé un nouveau personnage pour continuer ta route : la raison pour laquelle tu as fait tout ceci est le plus grand mystère, bien plus grand que ton identité. Le jour venu, celui où tu tomberas le masque, c'est la raison de ton agissement que les autres voudront connaître."

Elle caressait le pommeau de sa cane.

"Tu es courageux, plus que tu ne le crois : Le courage et la force de Tobi ont toujours été en toi, bien que tu en doute."
Elle passa sa main sous son manteau et sortit une plume blanche faite d'énergie. "Plume... Ton passé et ton destin sont remplis de ce mot. Ton futur aussi." Une goutte de sang glissa sur la tige de la plume avant d'y sécher. "Tu vas devoir faire un choix dans le futur. Pas Tobi, mais bien toi. Ce jour là soit sûr de savoir laquelle de tes personnalités compte le plus pour toi avant de prendre ta décision : une plume blanche sera sur ta route et tu devras la sauver ou l'abandonner. Sans masque."
Elle souriait toujours. Rien n'était grave, rien n'était bon ou mauvais, tout ça ce n'était que tes routes à choisir. la plume, qui était une illusion, disparut. Elle fit danser ses doigts et attrapa la main de Tobi pour y glisser un jeton étrange. Une lettre y figurait : E.
"A toi de jouer petit homme hahaha !" Elle le regarda disparaître avant d'elle-même prendre la direction de la base de lancement. Il faisait trop froid ici, ses vieux os avaient besoin d'un climat bien plus accueillant pour une Moojuu de son âge.
Contenu sponsorisé

Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Empty
MessageSujet: Re: Les restes ne sont pas toujours les meilleurs    Les restes ne sont pas toujours les meilleurs  Clock
 
Les restes ne sont pas toujours les meilleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zone désaffectée-