Partagez
 

 Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6407
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockLun 28 Mar 2016 - 17:34
Elle se leva et le rejoignit lorsqu'il l'appela à table. Elle renifla son plat pour voir si l'odeur était appétissante mais ne parvint pas vraiment à se faire une idée à partir de l'odeur. Alors elle goûta, et fit une petite grimace.

"Je n'aime pas trop la sauce."

Elle fit alors le tri pour mettre la sauce d'un côté et les pâtes de l'autre, du mieux qu'elle put, afin de ne manger que les pâtes. Soma proposa d'aller au centre commercial. Justement, Zangya avait eu la même idée lorsqu'elle était assise dans le canapé et qu'il préparait à manger. En effet, elle savait qu'ils n'étaient plus suffisamment en forme pour passer la journée à s'entraîner comme c'était initialement prévu. Elle ne se sentait pas très en forme non plus. De plus, puisque Soma avait l'intention de l'héberger quelques jours, il faudrait quelques affaires de première nécessité à la jeune femme. C'est pourquoi elle avait pensé à aller faire du shopping.

"Oui, bonne idée ! De toutes façons, on n'est pas en état de s'entraîner alors autant attendre demain."

Après le repas, il lui prêta une casquette et des lunettes de soleil. Elle les mit et se regarda devant la glace avant de faire une tête similaire à ce smiley : =/

"C'est moche, sur moi..."

Elle avait agi sans réfléchir en détruisant l'hélicoptère. Elle s'était dite qu'en le détruisant, elle ne serait pas filmée pour la télévision, et donc n'attirerait pas l'attention sur elle. Mais elle n'avait pas pensé aux conséquences : en fait c'était l'inverse qui s'était produit, car maintenant elle était recherchée pour meurtre.
Soma avait l'air de continuer à lui en vouloir malgré le fait qu'elle se soit excusée.

Elle retira la casquette et les lunettes, et les jeta sur le canapé du salon.


"Non, je refuse de porter cette horreur. De toutes façons, ils arriveraient à me reconnaître même avec une casquette et des lunettes, ce n'est pas comme si je pouvais passer inaperçue au milieu des terriens."

En effet, ce n'était pas tous les jours qu'on croisait une terrienne avec la peau bleue, de grandes oreilles pointues, et de très longs cheveux oranges. Mais d'un autre côté, il y avait bien des terriens à tête de chiens ou de chat qui se baladaient au milieu des autres. De plus, depuis qu'il y avait une base de lancement spatiale sur Terre, de nombreux touristes extra-terrestres se baladaient parmi les terriens et plus personne n'y faisait attention. Donc finalement, elle pourrait peut-être passer inaperçue.

"Allez, allons-y !" fit-elle en trépignant d'impatience.

"Si je suis reconnue, nous n'aurons qu'à nous enfuir. Vu le niveau des habitants, on ne risque pas grand chose."
Soma
Soma
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 03/11/2015
Nombre de messages : 192

Techniques
Techniques illimitées : Lionet Burning Fire, Flame Desperado & Super Flame Desperado
Techniques 3/combat : Lionet Bomber, Lionet Burning Fire x2
Techniques 1/combat : Lionet Explosion.

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockVen 1 Avr 2016 - 18:48
Soma pencha sa tête sur la gauche. Il trouvait que les lunettes et la casquette, allait plutôt bien à Zangya. Il ne voyait pas pourquoi elle qualifiait ça d'horreur ! Il croisa les bras faisant une moue boudeuse. Finalement il partit avec Zangya, sans manquer une occasion pour soupirer. Avant même qu'elle ne put atteindre la poignée, il l'attrapa par le bras avec sa main droite. Une idée lui était venu en tête alors qu'ils allaient sortir. Il lâcha d'un ton calme.

"On devrait au moins y aller en volant. C'est moins risqué de s'exposer dans les transport communs."

Soma partit alors selon le moyen que Zangya choisit en direction du centre commercial.

Après un certain temps, ils furent tout les deux arrivés au centre commercial, devant un magasin de fringues pour femme où Soma ne mettait jamais les pieds en temps normal. L'entrée était faites d'un mur  blanc, encadrer par deux vitres ou des mannequins y figurait avec des habits à la pointe de la mode.L'enseigne lumineuse était exposé au dessus de la porte en gros. À chaque fois qu'il entrait la bas il était avec une des ces nombreuses fille superficielles qui préférait son numéro de carte bancaire à la personne qu'est Soma. Il soupira, il esperait que les essayages n'allait pas durer très longtemps. Il se tourna vers Zangya avant de dire.

"On fait ça bref ok ?"


[HRP : Je me suis permis de dire qu'on était partit au magasin, on peut changer si quelque chose ne va pas !]
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6407
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockSam 2 Avr 2016 - 14:37
[HRP : Tu as bien fait, il faut bien avancer un peu ^^]

Soma proposa d'y aller en volant car selon lui, c'était moins risqué que de s'exposer dans les transports en communs.


"Oui, c'est vrai que les terriens sont tout à fait habitués à voir des gens voler !"
ironisa t-elle.

Selon elle, ils seraient plus facilement repérés en volant plutôt qu'en se mêlant à la foule, car il n'y avait pas beaucoup de gens qui volaient sur Terre, de ce fait, cela les rendait plus voyant, les terriens étant souvent étonnés de voir des personnes léviter dans les airs. Mais soit, elle décida de suivre la proposition de Soma pour lui faire plaisir.
Après qu'ils soient sortis de son appartement, Zangya prit Soma par la main, puis s'envola tout en le tenant. Une fois dans le ciel, elle sourit, et lui dit en plaisantant :

"En fait, tu avais juste envie de voler avec moi encore une fois, avoue !"

Elle suivit la direction donnée par le jeune garçon, et ils atterrirent au milieu d'un grand parking. Un vieillard qui s'apprêtait à rentrer dans sa voiture les regardait, les yeux écarquillés. Il n'était apparemment pas habitué à voir des gens tomber du ciel. Zangya le fixa en plissant les yeux.

"Tu veux ma photo ?" fit-elle sur un ton sec.

Puis le jeune "couple" se dirigea vers le magasin. Lorsqu'ils entrèrent à l'intérieur du centre commercial, la jeune extra-terrestre fronça légèrement des sourcils. Il y avait un brouhaha assourdissant à l'intérieur, à cause de tous les gens qui parlaient entre eux et de la musique pop projetée par de nombreuses enceintes. Pour la plupart des gens ainsi que Soma, c'était un bruit normal, dans un centre commercial. Mais Zangya avait l'ouïe particulièrement fine, ce qui la rendait sensible aux trop grandes décibel. Par conséquent, le brouhaha causé par la foule la gênait un petit peu, même si cela restait encore très tolérable.
Ils s'arrêtèrent devant un magasin de vêtements, au moment où le saint de la constellation du petit Lion lui demanda de faire ça rapidement.


"Évidemment !" répondit-elle en souriant.

Elle entra dans le magasin et commença à parcourir les rayons en regardant attentivement les articles proposés. Malheureusement, il n'y avait rien qui ressemblait de près ou de loin à ce qu'elle mettait d'habitude. La mode terrienne était très différente de ses vêtements de mercenaire de l'espace, or elle aimait ses vêtements.
Alors qu'elle parcourait les articles les uns après les autres en compagnie de Soma, elle tendit l'oreille et se concentra sur une conversation située presque à l'autre bout du magasin. Deux jeunes filles chuchotaient entre elles, suffisamment bas pour que personne d'autre ne puisse entendre. Personne, à part Zangya, qui concentra son ouïe sur leur conversation, pour la distinguer du brouhaha ambiant.


"T'as vu la fille là-bas ? Ses vêtements sont trop moches !
- C'est clair ! Elle est pas du tout à la mode et en plus ses vêtements sont déchirés ! La loose !
- Elle ferait mieux de s'acheter des goûts !
- Ouais en plus elle a la peau bleue c'est trop bizarre !
- Je me demande bien ce que ce garçon fait avec elle !"


Puis elles gloussèrent de rire. L'ex mercenaire de l'espace serra le poing droit et leur envoya un regard noir. Elle avait sa fierté et détestait qu'on parle sur son dos ou qu'on se moque d'elle.
Les deux filles remarquèrent le regard noir de Zangya, l'une des deux, légèrement inquiète, demanda à son amie toujours en chuchotant :


"Tu crois qu'elle nous a entendues, à cette distance ?
- Pfff on s'en fout, qu'est-ce que tu veux qu'elle fasse de toutes façons ?"


*Sales petites pestes terriennes parlant sur le dos des gens... Je pourrais vous fracasser la tête avec un seul doigt, si je le voulais.*

Et elle en mourait d'envie. Elle désirait plus que tout bondir sur elles et leur flanquer à chacune une gifle monumentale, même si cela aurait pour conséquences de les tuer. Elle n'accordait aucune importance aux vies des gens qu'elle ne connaissait pas, encore moins à ceux qui l'agaçaient. Toutefois, par respect pour Soma qui était toujours avec elle, elle se retint. Elle ne voulait pas le mettre de nouveau dans une situation embarrassante et lui attirer encore des ennuis. Soudain, elle eut une idée pour se venger sans faire trop de dégâts, mais pour cela il fallait distraire Soma.

Elle se tourna vers lui de sorte à ce qu'il soit de profil par rapport à elle, et lui fit le plus charmant des sourires. Puis elle se mit sur la pointe des pieds pour atteindre sa taille, croisa ses mains en les posant sur l'épaule de Soma et posa sa tête sur ses mains croisées pour être au plus proche de lui, avant de s'exclamer sur son ton le plus aimable :


"Soma-chou, je crève de soif ! Tu pourrais aller me chercher une petite bouteille d'eau pendant que j'essaye 2-3 trucs ? Tu serais un ange !"

Elle fut légèrement aguicheuse, afin de l'embarrasser et ainsi avoir plus de chances qu'il fasse ce qu'elle demandait.

Une fois libérée de la surveillance du jeune garçon, elle s'approcha discrètement des deux jeunes filles en prenant un chemin détourné et en faisant mine de s'intéresser aux vêtements. Elle arriva ainsi dans le même rayon qu'elles, en restant éloignée d'environ 10 mètres. Les deux filles étaient trop occupées à parler fringues et modes pour faire attention à elle. Zangya balaya les alentours du regard pour vérifier que personne ne la regardait. Parfait, c'était le moment idéal.
Elle créa une toute petite boule d'énergie rose entre son pouce et son index, de la taille d'une balle de ping-pong, en y mettant le minimum d'énergie. Puis elle laissa tomber la boule d'énergie aux pieds des deux jeunes filles dans un mouvement nonchalant. Une toute petite explosion retentit à leurs pieds, comme s'il s'agissait d'un pétard. Mais si les dégâts étaient minimes, le souffle provoqué par l'explosion souleva les jupes des deux filles durant quelques secondes, devant tous les gens dont le regard avait été attiré par le bruit de la mini-explosion. Le premier réflexe des deux filles fut de crier, surprises par la petite explosion, puis, embarrassées par la situation, elles replièrent aussitôt leurs jupes avec leurs mains. Elles se sentirent toutes deux honteuses. Zangya avait dosé l'énergie de sorte à ce que la mini-explosion ne les blesse pas (bien qu'elle aurait voulu, Soma ne lui aurait pas pardonné), et le seul dégât qu'elle avait causé était une toute petite fissure sur le sol.
La jeune extra-terrestre jubilait intérieurement et ne put s'empêcher de sourire en voyant les expressions honteuses des deux filles.


Elles ne tardèrent pas à remarquer Zangya située non loin d'elles, et devinèrent que cela venait d'elle. L'une des deux se dirigea vers elle d'un pas décidé, la colère se lisait sur son visage, tandis que son amie tenta de la retenir en vain pour ne pas avoir d'ennuis.

"Non, laisse...
- Tu trouves ça amusant ?!"

Zangya répondit toujours en souriant, sur un ton amusé :

"Oui, complétement !
- Je suis sûre que c'est toi qui a lancé ce pétard !
- Oui... Mais ce n'est pas un pétard."

Zangya créa à nouveau la même petite boule d'énergie entre son pouce et son index, et la montra à la fille. Puis elle fit grossir la boule d'énergie de sorte à ce qu'elle ait la taille d'une de pétanque tenant dans sa main. Puis, le sourire de Zangya s'effaça aussitôt et son regard devint plus sombre. Sur un ton sec, elle ajouta :

"Et je peux la rendre beaucoup plus grosse, encore. Alors, cassez-vous d'ici rapidement, ou sinon ce sont vos jambes qui vont s'envoler la prochaine fois."

Les deux filles reculèrent, apeurées, tandis que Zangya fit disparaître sa boule d'énergie en l'annulant tout simplement. Le vigile arriva à ce moment-là, et l'une des deux terriennes désigna Zangya du doigt en s'adressant au vigile :

"C'est encore un de ces extra-terrestres monstrueux ! Elle nous a menacées !"

Le vigile attrapa le poignet de Zangya et affirma d'une voix grave :

"Mademoiselle, je vais vous demander de me suivre."

La mercenaire soupira. Elle se libéra aisément de l'emprise du vigile d'un geste nonchalant, et répondit :

"Pfff c'est bon, je m'en vais."

Puis elle quitta le magasin de vêtements, les mains vides.

*Les terriens sont vraiment des crétins. En plus, la plupart sont d'une faiblesse affligeante... Ça me gonfle d'être obligée de me plier à leurs règles bidons. Comment Soma peut-il les supporter ?!*

Ce fut à ce moment là que Soma revint. Comme elle n'avait finalement rien acheté, elle haussa des épaules et fit :

"Ce magasin est nul, il n'y avait rien qui me correspondait."

Peut-être que Soma répondit quelque chose, ou non, quoiqu'il en soit, l'attention de Zangya se porta sur un autre son plus loin, et le jeune garçon put voir l'oreille gauche de la fille se tendre dans une direction. Elle entendait une voix qui avait l'air lointaine et qui semblait sortir d'un appareil électronique. C'était un objet qu'on appelait téléphone, mais elle ne le connaissait pas. Toutefois, elle concentra son ouïe sur ce son particulier pour faire abstraction du brouhaha ambiant, et put entendre presque distinctement une voix féminine prononça la phrase suivante :

"Police de Satan City j'écoute."

Elle entendit alors la voix d'un homme qui chuchotait. Cet homme était à environ cinquante mètres de Zangya et de Soma, et il se cachait dans le couloir conduisant aux toilettes du centre commercial. Il était au téléphone avec la police. Bien que Zangya ne pouvait pas le voir, et malgré la distance qui les séparait et les nombreux autres bruits parasites aux alentours, elle parvenait à se concentrer suffisamment pour focaliser son écoute uniquement sur sa discussion.

"Oui bonjour... C'est pour signaler une personne recherchée... La femme en bleue qui est passée à la télé ce matin, je l'ai trouvée ! Elle est devant le magasin Cloth'4 All du centre commercial !
- Merci, nous envoyons une patrouille tout de suite."


L'attention de Zangya se porta de nouveau sur Soma. Il faudrait compter probablement plusieurs minutes avant que la police n'arrive sur les lieux, et même lorsqu'ils seraient là, il faudrait qu'il la retrouve parmi toute la foule du centre commercial. Cela leur laissait un peu de temps. Afin de ne pas faire paniquer le jeune garçon, elle décida de ne rien lui dire.

"Allons dans le grand magasin, j'ai besoin de quelques bricoles !" s'exclama t-elle sur un ton enjoué.

Ils entrèrent dans le magasin principal, qui vendait un peu de tout et de n'importe quoi. Entre autre, Zangya prit une brosse à dents lorsqu'elle passa dans le rayon correspondant. Elle continua son chemin en découvrant les articles au fur et à mesure, puis s'arrêta soudainement à la fin d'un rayon. Elle eut un regard intriguée lorsqu'elle vit de nombreuses petites boîtes sur lesquelles étaient indiqué le mot :


*Préservatifs...?.... Mais de quoi veulent-ils se préserver ?*

Ne comprenant pas ce dont il s'agissait, Zangya prit l'une des boîtes, et la montra à Soma, avant de lui demander d'un air tout à fait innocent :

"A quoi ça sert, ça ?"

Si Zangya ne connaissait pas ce produit, c'était parce que cela n'existait pas sur sa planète d'origine. Et il y avait deux raisons à cela : la première, c'était que la race des Héras était très résistante aux maladies diverses, par conséquent, les MST étaient extrêmement rares sur sa planète. La deuxième raison, c'était que la période de reproduction des femelles Héras était d'une fois tous les dix ans. Cela s'expliquait par le fait qu'ils vivaient en moyenne 250 ans. De ce fait, Zangya était donc plutôt tranquille à ce niveau là, elle n'avait pas besoin d'acheter de produits d'hygiène féminine que Soma ne devait probablement pas avoir chez lui. Et surtout, cela permettait aux Héras de ne pas trop se soucier de moyens de contraception, ce qui expliquait l'inexistence de ces produits sur sa planète natale.

Elle attendit donc la réponse et la réaction du jeune garçon, après quoi ils devraient aller chercher son jeu.


[HRP : J'ai voulu avancer un peu plus rapidement donc j'ai considéré que ton perso voudrait bien s'absenter pendant qu'elle fait ses trucs dans le magasin de vêtements. Si ça te gène, je peux revenir en arrière.
De plus, mon don "ouïe sur-développée" venant tout juste d'être accepté, j'avoue l'avoir utilisé un peu à outrance dans ce poste xD
Tu peux avancer autant que cela te semblera nécessaire dans le prochain poste.]
Soma
Soma
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 03/11/2015
Nombre de messages : 192

Techniques
Techniques illimitées : Lionet Burning Fire, Flame Desperado & Super Flame Desperado
Techniques 3/combat : Lionet Bomber, Lionet Burning Fire x2
Techniques 1/combat : Lionet Explosion.

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockSam 2 Avr 2016 - 20:53
[HRP : Ton post m'a bien fait rire, t'a bien fait d'avancer !]

Soma suivait Zangya qui regardait les vêtements les mains dans les poches et le regard vide. Parfois elle s'arrêtait regardant un vêtement avec indignation, elle devait sûrement les trouver horrible. Alors que le jeune saint regarda une rangée de chemises pour femme avec ennuie, Zangya se posta devant lui un sourire aux lèvres. Elle posa ses deux mains sur autour de son cou, les croisant derrière celui-ci. Elle lui demanda alors aimablement d'aller lui chercher de l'eau pendant qu'elle essayait quelques trucs.

"Qu'est-ce que tu..."

Avant même qu'il n'est pu finir sa phrase, Zangya l'embrassa, se détachant du jeune terrien, et repartit le laissant complètement déboussoler.

"Euh d'accord.. Je... Pourquoi pas... Ok..."

Soma se retourna et marcha droit devant avant de se cogner sur un mannequin. Il reprit ses esprits et partit en direction d'un bar avec pour nom "Chez Don". Il ne comprenait pas vraiment pour le chef avait nommer son bar comme ça. Le jeune saint entra dans le bar en faisant une entrée digne d'un western. Les rare personne en train de parler se turent, jusqu'à ce que Soma s’assois sur un tabouret. Il commanda au bar-man, qui d'ailleurs lui lançait un regard noir, une bouteille d'eau.

"T'es pas d'ici toi non ?"

Soma fronça les sourcils, qu'est-ce qu'il voulait dire ? Le jeune saint esquissa un sourire avant de dire.

"J'comprend pas trop ce que vous voulez dire par "pas d'ici" en fait... Vous pouvez m'expliquer ?"

Le barman esquissa un sourire presque sadique avant d'effectuer un geste vague de la tête vers deux personne jouant visiblement aux dominos. L'interlocuteur du jeune saint détourna encore une fois son regard vers Soma avant de dire.

"Demande leurs, j'suis pas la pour le sale boulot moi."

Les deux hommes se levèrent, révélant leurs physique avantageux qu'on ne voyait pas quand ils étaient assis. Un des deux se craqua les doigts pendant que l'autre parla à Soma.

"Tu n'aurais jamais dû d'aventurer dans le bar des Domingos."

Soma fronça les sourcils, puis explosa de rire. C'était plus fort que lui, quand il était sur le point de mourir ou de se battre, soit il rigolait soit il faisait du sarcasmes. Et puis il faut dire que Domingos était assez drôle. Tout les hommes dans le bar grognèrent se préparant sûrement à faire payer le jeune garçon de cet affront. Vu les costumes semblables que tout les hommes présent ici semblait porter, les lunettes de soleil, et le nom avec une sonorité italienne, Soma en déduisit qu'il était dans le territoire d'une mafia. Rah  tout le temps dans les embrouilles ce Soma ! Le jeune saint regarda le barman avant de demander d'un ton complètement décontracté.

"Et la bouteille ? Rajoute moi du Coca Cola avec la bouteille s'il te plaît."

Un des deux gorilles attrapa un tabouret et l'envoya valser vers la tête de Soma. Celui-ci la rattrapa rapidement avec sa main droite, lançant un regard noir au gorille. Il lâcha le tabouret qui tomba par terre. Le saint sauta de son tabouret, atterrissant genoux plié sur le sol. Il se releva brusquement, envoya un uppercut au gorille qui retomba inconscient au sol. Il envoya son coude frapper la tempe de l'autre gorille  qui tomba aussi inconscient. Entendant du brouhaha derrière lui, Soma se retourna le sourire au lèvres.

Quelques coups plus tard...

Soma se frotta les mains en souriant. Il était à peine essoufflé, il avait mis à terre des mafieux avec une facilité déconcertante. Il était content, cela voulait dire qu'il avait progressé et il en était fier. Il avait même mis le barman hors-service, et maintenant il était temps de prendre son dû. Il pris une bouteille d'eau et une canette de Coca Cola dans un frigo derrière le comptoir. Il repartit vers l'entrée en souriant. Il tourna la pancarte "OPEN/CLOSE" pour la mettre sur "CLOSE" et repartit en prenant soin de fermer la porte.

Il retrouva Zangya devant le magasin ou il l'avait laissé avant qu'ils ne partent vers un autre magasin précipitamment. Ils prirent une brosse à dents, puis se dirigèrent vers la fin d'un rayon où se trouvait des boîtes de préservatifs. Soma ne faisait pas vraiment attention, cela expliquait sa réaction lorsque Zangya lui demanda à quoi servait ces moyens contraceptifs. Il ouvrit grand les yeux avant de reprendre la boîte des mains de Zangya et de la poser sur l'étagère la plus proche. Il la prit par la main avant de repartir du rayon en expliquant tant bien que mal l'utilisation de l'objet à Zangya

"Hé bien... Euh... Ce truc, il sert à pas avoir de MST. Les MST c'est... Hum... C'est des maladies sexuellement transmissibles. Hé.. euh.. Ca sert aussi à pas avoir d'enfant..."

Soma lâcha la main de Zangya, remarquant qu'il la tenait depuis un bon moment. Il toussota, gêné. avant de partir vers le rayon jeux vidéos. Normalement, le jeu était moins cher ici qu'ailleurs. Alors qu'il cherchait son jeu perdu parmi tant d'autres sur l'étagère, quelques chose l'interpella. Un vigile discutait avec deux personne qui semblaient être des policiers. Le jeune saint n'entendait pas ce qu'ils disaient, mais il remarqua qu'il pointait son index dans la direction des colocataires depuis un bon moment. Soma se tourna vers Zangya les sourcils froncés.

"Zang'. On bouge, les policiers. Ils sont là."
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6407
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockDim 3 Avr 2016 - 18:30
Zangya commença à deviner dans quelles circonstances on pouvait avoir besoin de ce produit, avant même que Soma n'ait fini de lui répondre, rien qu'en voyant à quel point il était gêné. Elle sourit, amusée de le voir aussi embarrassé lorsqu'il dû lui expliquer l'utilité du produit. A la fin de sa réponse, elle haussa un sourcil et fit une petite grimace :

"Quoi ? Vous vous transmettez des maladies par le sexe ?!" s'exclama t-elle à voix haute, sans même s'en rendre compte.

Tous les gens autour se mirent à la regarder bizarrement et certains pouffèrent de rire. Zangya était très étonnée d'apprendre une chose pareille, car jamais elle n'avait eu connaissance de telles maladies, du fait que ça n'existait pratiquement pas sur sa planète natale et que, de toutes façons, elle l'avait quittée encore gamine. Elle avait donc toujours cru que cela n'avait que des effets bénéfiques, sauf durant la période de reproduction.
Elle en déduisit donc qu'elle ferait mieux d'éviter d'avoir un petit ami terrien, même si elle comptait s'installer sur cette planète.

Quelques minutes plus tard, ils se trouvaient dans le rayon de jeux vidéo. Entre temps, Zangya avait également pris des sous-vêtements de rechange et une brosse à cheveux. A un moment, Zangya capta une conversation qui semblait provenir d'un autre appareil électronique, il s'agissait du talkie-walkie situé dans la poche de la veste du vigile.


"Ici opérateur, cible repérée dans le rayon Jeux vidéo. Je répète, cible repérée dans Jeux vidéo."

Et quelques dizaines de secondes plus tard, le vigile apparut en compagnie de deux policiers, tout au bout du rayon. Ce fut à ce moment là qu'il les pointa du doigt et que Soma le repéra. Alors qu'il cru utile de prévenir Zangya, cette dernière écoutait d'ores et déjà leur conversation.

"Ce sont eux, regardez, ils sont là-bas.
- Très bien, on y va."


Les deux policiers commencèrent à marcher en direction des deux colocataires. L'un d'eux sortit son propre talkie-walkie pour contacter probablement d'autres policiers ailleurs. Il était encore suffisamment loin pour qu'une personne possédant une ouïe normale ne puisse pas l'entendre.

"Ici patrouille alpha-bravo. On s'approche des cibles."

Et une voix dans le talkie-walkie répondit :

"Bien reçu alpha-bravo. Un périmètre de sécurité est établi et des hommes sont postés à chaque entrée du centre. Essayez de l'interpeller mais si ça tourne mal, nous ferons évacuer la zone. Ils ne nous échapperont pas."

Alors que ce qu'elle venait d'entendre n'avait rien de rassurant, un large sourire se peint sur les lèvres de Zangya. Contrairement à quand elle s'était retrouvée face à Amos ou à Bido, cette fois-ci, elle ne se sentit pas du tout en danger. Elle savait qu'elle n'avait rien à craindre des terriens, et la situation l'amusait. Elle tourna la tête vers son ami, et dit sur un ton enjoué :

"Mauvaise nouvelle pour toi : ils te considèrent comme mon complice !"

Les deux flics dégainèrent leurs armes et les braquèrent en direction de Soma et Zangya afin de les interpeller.

"Police de Satan City ! Les mains sur la tête ! Vous êtes cernés !"

Mais dés qu'il eut finit sa phrase, Zangya disparut. En fait, ce n'était pas tout à fait vrai. Elle disparut uniquement aux yeux des humains normaux, mais un regard habitué comme celui de Soma pourrait constater qu'elle s'était simplement déplacée à très grande vitesse, de sorte à apparaître derrière les policiers, sans qu'ils ne puissent voir ses mouvements. Entre le moment où l'information de la voir disparaître se transmit à leurs cerveaux, et le moment où l'information d'appuyer sur les gâchettes de leurs armes termina son voyage de leurs cerveaux jusqu'à leurs doigts, Zangya les avait déjà frappé à la nuque avec la tranche de chacune de ses mains, les assommant simultanément. Alors qu'ils étaient en train de s'effondrer (ce qui ne prit que quelques dixièmes de seconde), l'information "tirer" continua de parcourir le chemin entre le cerveau et le doigt maintenant la gâchette, pour chacun des deux policiers, et ils finirent donc par tirer une fois chacun, tout en tombant, ce qui eut pour effet de viser n'importe où.

Le vigile, qui était resté en arrière, regarda Zangya, en maintenant fébrilement sa matraque dans sa main tremblante. Lorsque la jeune femme se tourna vers lui en souriant, il déglutit difficilement sa salive, et après une hésitation, décida de prendre la bonne décision : il laissa tomber sa matraque, tourna les talons et s'enfuit en courant.
L'ex-mercenaire de l'espace se retourna donc de nouveau vers Soma, et comme elle se doutait qu'il ne serait pas d'accord avec ses méthodes, elle affirma aussitôt :


"J'ai dosé ma force : ils sont juste assommés. Content ?"

Après que Soma ait répondu ou pas, elle ajouta :

"Je me demande comment ils savaient qu'on était dans ce rayon alors qu'il n'y avait personne d'autres autour de nous."

Elle ignorait qu'il y avait des caméras dans tout le magasin, permettant aux opérateurs en télé-surveillance de donner la position exacte des deux fugitifs aux forces de l'ordre.

A ce moment-là, ils purent justement capter une phrase, qui sortait du talkie-walkie d'un des policiers assommés, mais qui était transmise à toutes les autres patrouilles alentours.


"Ici opérateur. La patrouille alpha-bravo est hors-jeu. La cible est extrêmement hostile."

Zangya s'exclama aussitôt en fronçant des sourcils :

"Hostile ?! Je me suis retenue pourtant !"

Dans tout le magasin, certains vigiles commençaient à faire évacuer le centre commercial discrètement, afin de ne pas semer la panique et causer un mouvement de foule qui pourrait être dangereux, mais aussi afin de ne pas donner envie aux fugitifs de s'en prendre à la foule.

Comme elle savait que toutes les sorties étaient surveillées, il fallait trouver un autre moyen de s'échapper. Bien sûr, ils pouvaient aussi tout simplement passer par la grande porte et dégommer tous les flics sur leur passage, mais cela ne plairait sans doute pas à Soma, et c'était plus rigolo de se la jouer discret. C'était tout du moins ce qu'elle pensait.


"Suis-moi !"

Elle le prit par la main et commença à courir en traversant un autre rayon. Pour elle c'était un jeu, celui du chat et de la souris, sauf que c'était toute une troupe de souris qui voulaient neutraliser deux énormes chats beaucoup plus puissants. Alors qu'ils traversèrent une grande allée dans le magasin, ils passèrent devant une autre patrouille de flics venue les arrêter.

"Plus un geste !"

Puis ils firent aussitôt feu, armés de fusils d'assaut, sur Zangya qui tenait toujours Soma par la main, l'emmenant avec elle tout en courant. Comme ils courraient très rapidement, les policiers eurent du mal à viser, mais malgré tout, une balle toucha tout de même la cheville de la guerrière Héra qui sentit comme une piqûre d'insecte. Devant eux se trouvait la grande porte d'un entrepôt, qui était condamnée. La mercenaire envoya une boule d'énergie pour faire sauter la porte, et bondit à l'intérieur, toujours accompagnée de Soma, afin de se mettre hors de la zone de tirs.

"On dirait qu'ils sont énervés !"

Elle jeta un œil à sa cheville. La balle n'avait fait que rebondir sur sa peau, elle n'avait même pas une éraflure. En revanche...

"J'hallucine, ces enfoirés ont troué mon pantalon !!!"

Elle tourna la tête vers Soma.

"Ça va, toi ?"
Soma
Soma
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 03/11/2015
Nombre de messages : 192

Techniques
Techniques illimitées : Lionet Burning Fire, Flame Desperado & Super Flame Desperado
Techniques 3/combat : Lionet Bomber, Lionet Burning Fire x2
Techniques 1/combat : Lionet Explosion.

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockMar 5 Avr 2016 - 18:42
On passera sous silence le moment où Zangya hurla, selon Soma, une phrase plus que gênante. Au moment où les policiers arrivèrent, pointant leurs armes sur les deux colocataires, le jeune saint leva les mains lentement. Il savait que Zangya allait faire quelques chose, même si il aurait voulu éviter ça, il préférait ne pas avoir à faire avec la police. Comme il l'avait prévu, les deux policiers se retrouvèrent inconscient au sol et Zangya précisa qu'elle les avait juste assommé. Il lui tira la langue puis reporta son attention sur le talkie-walkie au sol. Soma le ramassa le mettant dans sa poche.

"Ils ont pas la même définition de se retenir que nous." répondit Soma à Zangya en souriant.

Il fut pris soudainement par la main et dirigé vers une grande allée du magasin. Il restait quelques passants perdu qui ne comprenait pas ce qu'il se passait, mais ils furent vite accompagné à la sortie par les policiers. Le jeune saint baissa la tête lorsqu'il vit la patrouille de police. Mieux vaut que personne ne le reconnaisse une fois qu'ils seraient sortis de ce merdier. Une balle fusa vers Soma qui avait momentanément relevé la tête pour voir ce qui se passait. Elle semblait partir pile entre ses deux yeux. Elle l'aurait tué si Zangya ne l'avait pas tiré vers un autre rayon ce qui fit bouger sa tête et la balle égratigna sa joue droite en la rasant de très près.

Quelques instants après Soma était dans un autre rayon avec son ami.

"Je... Je vais bien merci. Faut qu'on s'casse de là !"

Soma préférait largement la mafia de tout à l'heure ! La mafia... Le jeune saint connaissait quelqu'un qui travaillait pour une autre mafia lui aussi... Mais oui !Soma eut soudainement une idée. Il savait comment ils allaient sortir de là, pourquoi l'idée ne lui était pas venu plutôt ? Le jeune saint sourit, puis commença à rire nerveusement. Il sortit son téléphone puis passa un coup de fil en faisant signe à Zangya de rester ou elle était. Il s'éloigna, le sourire aux lèvres parlant à son interlocuteur avec un certain respect mais aussi avec un ton sincèrement amical.

Le coup de fil passé...

Soma revint le sourire aux lèvres. Il avait maintenant un plan et il savait ce qu'il devait faire. C'est à dire : rester en vie jusqu'à l'arrivé des renforts.

"Ok, on doit rester en vie pendant 15 minutes, ça te dit d'aller faire ce qu'on avait prévu au début, genre les courses ?"

Bah oui ! Tout de même, ils n'étaient pas venu pour rien ! Soma regarda dans le rayon ou ils étaient. Un rayon ou ils vendaient des articles de sport.

"j'ai toujours rêvé d'avoir le maillot de foot de la capitale de l'Ouest !"

Soma enleva sa veste et son t-shirt, dévoilant les bandages présent sur son torse. Ils étaient assez nombreux, mais ils furent vite cacher par un maillot noir avec des motif éclairs bleu foncés. Le jeune saint pris un ballon de foot noir avec une virgule en guise de motif pour la marque. Le jeune saint fit des jongles en riant.

"Hé Zang', tu sais faire ça ?"
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6407
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockJeu 7 Avr 2016 - 19:15
Les deux acolytes quittèrent l'entrepôt qui servait d'emplacement de stockage pour le magasin, et se ruèrent vers un rayon sportif. Le jeune garçon affirma qu'il n'avait rien, mais Zangya remarqua son égratignure au visage. Elle fut légèrement surprise qu'il soit blessé par une arme terrienne alors qu'elle n'avait rien eu quand la balle l'avait percutée, puis elle se rappela que lorsqu'il se battait, il matérialisait une sorte d'armure magique. Sans cette armure, il semblait être aussi faible et fragile que les autres terriens. Elle en conclut qu'elle ferait mieux de veiller sur lui, car dans l'état actuel, il avait l'air d'être beaucoup plus en danger qu'elle.

Il eut soudainement une idée et s'éloigna un peu pour passer un coup de fil. Zangya croisa les bras et le fixa en restant attentive. Malgré la distance, elle pouvait entendre sa conversation téléphonique, et pouvait même entendre l'interlocuteur de Soma au travers de son téléphone, chose que le jeune garçon ignorait encore.


*Donc ces petites boîtes noires servent à communiquer à distance... C'est très pratique.*

Il revint ensuite et affirma qu'ils devraient attendre 15 minutes. Comme elle avait entendu la discussion entre lui et le mafieux, elle était déjà au courant. Cependant, elle n'avait pas très bien compris qui était ce type.

"C'était qui, ce type que tu as appelé ?" demanda t-elle.

Puisque Soma ne savait pas que Zangya possèdait une ouïe très développée, de son point de vue, elle n'était pas sensée savoir s'il avait téléphoné à un homme ou à une femme. Or, elle avait parlé d'un type, et non pas d'une personne, ce qui signifiait qu'elle savait que c'était un homme. Involontairement, elle avait donc laissé un indice à Soma qui lui permettrait peut-être de deviner qu'elle avait au moins pu entendre la voix du type à l'autre bout du téléphone.

Elle se demanda comment ils pourraient bien tenir 15 minutes alors que les flics seraient certainement de plus en plus nombreux. Cela serait tellement plus simple de forcer le passage en se déplaçant trop vite pour qu'ils puissent les suivre. Mais le petit saint voulait peut-être éviter de blesser les policiers, chose qui arriverait forcément s'ils forçaient le passage.

Soma avait proposé de faire les courses durant ces quinze minutes, mais avec les flics qui rôdaient partout dans le magasin, ça ne serait pas facile sans en blesser quelques uns. En outre, Zangya tenait toujours ses quelques articles avec son bras et sa main gauche, et n'avait plus rien de spécial à acheter à part peut-être quelques vêtements.

Elle but une gorgée d'eau pendant que Soma était en train de s'agiter. Elle le regarda se changer tout en refermant le bouchon de la petite bouteille. En remarquant tous ses bandages sur son torse, elle baissa légèrement les yeux. Pour l'une des rares fois dans sa vie, elle ressentit de la culpabilité. Toutes ces blessures, il se les était faites depuis sa rencontre avec elle. C'était à cause d'elle qu'il avait autant de bandages et de futures cicatrices. Depuis qu'ils s'étaient rencontrés, elle n'avait fait que lui attirer des ennuis. Pire, elle l'avait tabassé sous l'effet de la colère après qu'il ait tué Bido. Et maintenant ? Ils étaient encore dans de sales draps, poursuivis par les forces de l'ordre. Et c'était entièrement de la faute de Zangya. Elle eut soudainement comme une prise de conscience. Et si sa présence était néfaste pour Soma ? Elle n'avait de cesse de le mettre en danger, et elle ne le faisait même pas exprès ! Peut-être que c'était elle qui attirait les ennuis, en fin de compte ? La vie de Soma serait sans doute plus sereine si elle n'était pas là, il serait moins en danger, et donc en meilleure santé. Elle était capable de tuer des centaines de personnes sans rien ressentir, mais, paradoxalement, elle ressentait de la tristesse et de la culpabilité à l'idée d'être la cause des blessures de Soma. La raison ? C'était simple : il était l'une des seules personnes qui comptaient pour elle. Elle se fichait bien de la vie des gens qu'elle ne connaissait pas, car selon elle, seuls ses proches avaient de l'importance. Et Soma en faisait maintenant parti. C'était un comportement égoïste, mais elle était comme ça.

La question du garçon la fit sortir de ses pensées. Elle ne répondit pas, se contentant de le regarder s'amuser, en souriant.


*Comment peut-il penser à s'amuser dans un moment pareil ?*

Soudain, des bruits de pas captèrent son attention. Son sourire s'effaça et elle fronça légèrement des sourcils.

"Ils approchent. Tu devrais revêtir ton armure magique !"

Cela ne faisait que 3 minutes sur les 15 minutes qu'ils devaient attendre, mais les flics les avaient déjà repérés grâce aux caméras de surveillance. A en juger par les bruits de pas, ils arriveraient par les deux côtés du rayon pour les prendre en sandwich. Ils devaient être au moins cinq de chaque côté.

"Ils vont bientôt surgir de chaque côté du rayon pour nous encercler. Qu'est-ce qu'on fait ? On prend un côté chacun, ou bien on fonce tous les deux dans la même direction ?"

Alors qu'elle laissa Soma choisir la réponse qui lui convenait le mieux, les flics surgirent de chaque côté du rayon pour leur bloquer toute issue, et braquèrent leurs armes à feu sur eux.
Soma
Soma
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 03/11/2015
Nombre de messages : 192

Techniques
Techniques illimitées : Lionet Burning Fire, Flame Desperado & Super Flame Desperado
Techniques 3/combat : Lionet Bomber, Lionet Burning Fire x2
Techniques 1/combat : Lionet Explosion.

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockVen 15 Avr 2016 - 21:11
Soma continua ses jongles en repensant à sa situation actuel, il était quand même dans une sacré merde. Depuis qu'il avait rencontrer Zangya, l'aventure était de retour en force dans sa vie. Il n'avait remarqué que très tard que tout ça lui manquait. Les blessures, la détermination de vouloir protéger les siens, l'adrénaline, la sensation qu'on ressent quand on est au bord de la mort... Toutes ces sensations faisait, non, devait faire partie de la vie de Soma. C'était comme ça, il avait besoin d'action, sinon il s'ennuyait et sa vie redevenait monotone et ennuyeuse et il détestait ça. Et en plus à cause de ces 2 ans d'inactivité, sa puissance avait considérablement diminué, n'arrivant même plus à atteindre le 7ème sens. Il allait devoir rependre l'entraînement et pour ça, il avait une nouvelle amie : Zangya !

Des pas se firent entendre et quelques instants après, l'unité des forces de l'ordre encerclèrent le rayon, braquant leurs armes sur eux.

*Ok, faisons le moins de victime possible.*

Un sourire vint étirer les lèvres du jeune saint avant que celui-ci réponde.

"Devant !"

Sur ces mots, Soma augmenta sa puissance, rendant ses muscles plus résistants, le rendant plus rapide et plus puissant. Il allait aussi pouvoir user du feu, mais c'était quand même limité, il n'avait pas son armure tout de même. Le jeune saint augmenta son poing et fracassa le rayon devant lui, créant un passage pour lui et Zangya. C'est à ce moment là que les policiers tirèrent, étant assez en retard, mais Soma n'allait pas s'en plaindre. Il hurla à l'adresse de Zangya :

"On se sépare, essaye de voler un talkie-walkie pour qu'on reste en contact !"

Soma pris un rayon à droite, courant aussi vite qu'il le pouvait. Certes les policiers allaient pouvoir les entendre mais c'était mieux que rien. D'ailleurs, le talkie-walkie de Soma cracha les paroles du commissaire hors de lui qui hurler sur ses officiers incapable d'attraper une jeune femme et une garçon d'après lui. Soma pris le talkie-walkie, et appuya sur le bouton, lorsque le commissaire termina son discours.

"Le petit garçon emmerde le commissaire. Je répète, le petit garçon emmerde le commissaire. Terminé."

Soma ria fort de cette folie, puis continua son chemin quand il vit un policier seul dans un rayon de dos. Soma esquissa un sourire, se disant qu'il pourrait l’assommer facilement, mais il changea rapidement d'avis en le voyant se retourner avec un sourire aux lèvres. En effet, le jeune saint connaissait ce visage, il l'hantait en ce moment. C'était Amos, Dark Soma, Fake Soma, comme vous voulez. Soma se raidit, se préparant à recevoir une attaque, mais, le visage d'Amos avait disparu lorsque le jeune saint cligna des yeux, laissant place au visage d'un policier lambda. Le policier profita, du moment d'absence de Soma pour lui tirer dessus à trois reprise. Seulement deux balles sur trois atteignent son corps, en particulier, sa cuisse gauche ainsi que son épaule droite. La balle de sa cuisse ricocha, Soma ayant concentrer avant ça son cosmos dans ses jambes pour courir plus vite, mais la balle dans son épaule s'enfonça dans la chair, arrachant un cri de douleur au jeune saint. Soma tomba en arrière, pendant que le policier armé un nouveau tir en direction de la tête.du saint.
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6407
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockSam 16 Avr 2016 - 13:09
Bien qu'il ne faisait pas apparaître son armure magique, Soma parvint tout de même à augmenter sa puissance, et détruisit le rayon devant eux pour créer un trou et s'enfuir par le milieu. Ils bondirent tous les deux au travers du trou, évitant les tirs des flics qui se faisaient un peu hésitants pour ne pas tirer sur leurs collègues situés à l'autre bout du rayon.
Soma prit à droite et dit à Zangya de se séparer et de voler un talkie-walkie. Elle ne savait pas de quoi il s'agissait mais déduisit que c'était les petites boîtes noires au travers desquelles on pouvait parler. Elle prit donc à gauche du rayon, et contourna les flics qui se trouvaient dans le rayon à côté, de sorte à se retrouver derrière eux.


Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 310166somandzan

"Je vous emprunte ça !" s'exclama t-elle avec un sourire, dans le dos des flics, en prenant l'un des talkie-walkies rangé à la ceinture d'un flic.

Surpris, ils se retournèrent et tirèrent, mais elle s'était déjà enfuie par le côté.
Elle continua sa course en changeant régulièrement de rayons, bifurquant à gauche, à droite, évitant les flics sur son passage et les balles qui fusaient. Ses deux mains étaient occupées : dans son bras gauche elle portait ses affaires, et dans la main droite elle tenait le talkie-walkie. Lorsqu'elle entendit la blague de Soma au travers de l'appareil, elle ne put s'empêcher d'éclater de rire.
Elle poursuivit sa course sans encombre, lorsque soudain elle entendit trois nouveaux coups de feu. Comme il n'y avait plus aucun flic autour d'elle à cet instant précis, ça venait forcément du côté de chez Soma. Elle eut comme un mauvais pressentiment. Aussitôt, elle changea de direction, et se propulsa à toute vitesse en direction des coups de feu, en volant rapidement. Elle coupa directement au travers des rayons, en passant au travers des étagères et en détruisant les articles sur son passage, jusqu'à arriver dans le rayon où se trouvait Soma.

Dés que Zangya fut passée au travers de l'étagère du rayon de Soma, apparaissant juste à côté du flic, elle vit que son ami était à terre et blessé et que le flic s'apprêtait à lui tirer dessus dans la tête. Elle sentit la colère monter en elle, et ça lui prit moins d'un dixième de seconde pour lâcher ses affaires sur le sol, attraper le poignet du flic tenant l'arme avec sa main droite, et la gorge du flic avec sa main gauche, et le claquer violemment contre l'étagère située en face. Un coup de feu partit mais rata la tête du Soma de plusieurs dizaines de centimètres, alors que l'étagère du rayon tout entier s'effondra en arrière.
La jeune extra-terrestre plissa les yeux d'un air menaçant en regardant le flic dans les yeux, et lui arracha le bras qui tenait le pistolet sans même prendre conscience de la brutalité de son geste. Le flic hurla de douleur tandis qu'un grand jet de sang éclaboussa le sol.


"Espèce de sale petit enfoiré..." lança t-elle sur un ton sec et sombre.

Comme Zangya était en colère, elle ne prenait même plus la peine de cacher son aura. On ne pouvait pas seulement ressentir une partie de sa puissance dans cette aura, on pouvait également y percevoir quelque chose de maléfique, voire de terrifiant. On pouvait deviner son envie de meurtre et sa grande colère rien qu'en ressentant l'aura qui l'entourait. Elle relâcha le bras arraché du flic, et souleva ce dernier en le maintenant toujours par la gorge. Elle serra de plus en plus fort ses doigts autour de la gorge du flic, jusqu'à ce que l'on entende un craquement sinistre : elle venait de lui briser la nuque. Elle le relâcha ensuite comme un déchet, et le cadavre du flic tomba mollement sur le sol.

Aussitôt, elle se tourna vers Soma et s'accroupit à côté de lui. Son aura meurtrière s'évapora soudainement, comme par magie, et l'expression sombre que l'on pouvait lire sur le visage de Zangya mua en une expression inquiète. Elle regarda la blessure du garçon à l'épaule.


"Soma, tu vas bien ?!" demanda t-elle sur un ton inquiet.

Apparemment, la balle n'avait pas traversé son épaule et était restée logée à l'intérieur. Elle ne put s'empêcher de repenser que c'était de sa faute s'il s'était encore fait blesser. A ce rythme, elle allait le tuer en seulement quelques jours !


"Il... Il faut te soigner !"

Depuis que Soma avait annoncé qu'il faudrait attendre 15 minutes, cela ne faisait que 6 minutes. Le temps semblait ralenti.
Ce fut à ce moment là que nouveaux flics apparurent au bout du rayon. Dés qu'ils découvrirent ce qui était arrivé à leur collègue, ils furent pris de panique et, terrifiés, tirèrent vers Zangya qui s'était aussitôt levée et positionnée devant le corps de Soma pour lui servir de bouclier.
Les balles traversèrent ses vêtements mais ricochèrent sur sa peau en laissant seulement des traces de bleus et quelques égratignures. Son aura meurtrière se fit de nouveau ressentir, et même les flics, de simples terriens qui n'étaient pas habitués à ressentir les auras, purent deviner les intentions de l'extra-terrestre. Ils savaient qu'ils allaient mourir dans très peu de temps.


"My body is ready !" s'exclama t-elle.

Alors qu'elle continuait de se faire tirer dessus et ressentait de nombreuses piqûres d'insectes sur tout le corps, elle s'élança vers le groupe de 6 flics avec la ferme intention de les massacrer sans pitié.

Au même moment, une voix se fit de nouveau entendre au travers des talkie-walkies :


"Ici le commissaire ! Les troupes SS viennent de débarquer !"

Les troupes SS... Ce n'était pas des nazis, c'était les troupes Spéciales de Satan. Une équipe de guerriers très puissants, obéissant aux forces de l'ordre, et qui n'étaient appelés qu'en dernier recours, lorsque les policiers étaient confrontés à des menaces extra-terrestres trop puissants pour qu'ils puissent les gérer eux-mêmes. La plupart des gens pensaient qu'ils étaient directement des disciples de M. Satan, mais la vérité c'est qu'ils étaient beaucoup plus puissants que lui. Ces troupes étaient composées de terriens et d'extra-terrestres sur-entraînés, capables d'utiliser des techniques de Ki. Leurs niveaux de puissance étaient divers et variés : certains étaient aussi faibles qu'un sbire lambda de Freezer, d'autres étaient du niveau de Krillin ou Ten Shin Han.
Soma
Soma
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 03/11/2015
Nombre de messages : 192

Techniques
Techniques illimitées : Lionet Burning Fire, Flame Desperado & Super Flame Desperado
Techniques 3/combat : Lionet Bomber, Lionet Burning Fire x2
Techniques 1/combat : Lionet Explosion.

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockMar 26 Avr 2016 - 14:43
Le fait de se faire tirer dans l'épaule n'était pas quelques chose que Soma appréciait forcément. En effet, le jeune garçon était en train de lamentablement souffrir, attendant son heure arriver. Oui, car, le policier devant lui braquait une arme en direction de son front. Mais alors qu'il s'attendait à un mal de crâne sans précédent et un aller simple pour l'autre monde, il sentit une aura assez.... spécial. Le jeune saint ouvrit les yeux, se redressant comme il pût pour voir la scène devant lui. Alors qu'il venait de se redresser, il entendit un coup de feu qui passa à une dizaine de centimètres au dessus de la tête de Soma. Le colocataire de Zangya, soupira de soulagement, il y avait échappé belle. Puis alors qu'il allait dire à Zangya que tout allait bien, celle-ci arracha le bras de l'agent des forces de l'ordre. Horrifié, Soma écarquilla les yeux. Le sang gicla, pendant que l'homme hurlait de douleur. Le jeune saint leva son bras valide vers l'homme, n'arrivant même pas à sortir un mot. Impuissant, il regarda le policier souffrir, pendant que Zangya était en train de l'étouffer.

Crak.

Le cadavre tombe à terre, son cou est briser, il est mort. La respiration de Soma se fait haletante, cet événement le ramène à une triste réalité : Zangya est une meurtrière. Il le sait, pourtant il ne veut pas l'accepter. À chaque fois qu'il est avec elle, il se passe quelques chose qui l'amène à un combat ou un événement tragique. Les communistes, Amos, Bido et maintenant les forces de l'ordres. Le jeune saint n'aurait jamais imaginé se battre contre les personnes normales qui tentent tout les jours d'établir la paix dans leurs ville. Soma est entouré de criminel.. En est-t-il un aussi ? Non.. Enfin, en principe non ? Cela remettait gravement en cause l'opinion que Soma avait de lui même. Il essaya de reculer comme il pût lorsque Zangya s'approcha de lui, les images du meurtre lui revenant sans cesse en tête. Elle s'arrêta finalement, quand elle s'accroupit devant lui. Des policiers arrivèrent et elle le protégea des balles. Au final, Zangya avait tuer le policier pour le protéger, c'est aussi grâce à elle qu'il est encore en vie ! Donc au final n'était-t-il pas un peu heureux que le policier soit mort. Non. Il ne l'était pas, il n'était pas nécessaire de le tuer...

Une grave et rauque annonça l'arrivé des troupes SS. Arf, ils venaient de dévoiler le grand jeu. Soma se leva tant bien que mal avant de se tourner vers Zangya lorsqu'elle finit de battre les policiers et dis alors.

"Reste ici, j'ai un plan. Attends mon signal pour intervenir ! Quoi que je fasse ou je dise, si ce n'est pas le signal, reste ici ok ?"

Le jeune saint marcha donc jusqu'à un endroit bien exposé du centre commercial. Il espérait que Zangya l'aurait attendu parce que sinon son plan ne fonctionnerait pas. Les troupes SS arrivèrent, il y a avait une dizaine de petits soldat, mais trois personne ressortirent du lots, on voyait bien qu'ils dirigeait l'opération.

Le premier est un robot de grand taille. Il est rouge, et gris. Des nombreux câbles sont reliés au derrière de ses épaules jusqu'à l'arrière de ses coudes, faisant sûrement passer de l'énergie ou quelque chose comme ça. il possède une antenne d'environ 30 cm sur sa tête ( pas de sous-entendus par la). Une lumière verte en forme de triangle est présente sur sa poitrine. Enfin, son arme la plus redoutable, un canon accroché sur le derrière de son épaule droite, pouvant s'armé automatiquement pour se mettre sur son épaule et ainsi tirer plus efficacement.

Spoiler:
 

Le deuxième est un extra-terrestres, ça se voit clairement. Sa peau est verte, il possède deux longues tentacules à la place des cheveux (pas de sous-entendus ici aussi) orné de tatouages tribal noir.. Son front est ornée d'une espèce de bijou noir, avec une grande gemme blanche au milieu. Ses yeux n'ont pas de pupilles, ils sont juste tout blanc. Il possède des habits verts, noirs, ainsi que blanc. L'alien possède un sabre laser de couleur rouge, et peut créer des éclairs de couleur blanc pur, comme le joyaux au milieu de son front.

Spoiler:
 


La troisième est une femme, possédant de long cheveux bruns, des yeux vert et des oreilles d'elfes.
Elle a autour du cou un collier avec un joyaux vert au milieu (décidément c'est la mode des grosses gemmes chez eux !). Elle porte un long manteau noire, cachant ses ailes féerique tout droit sortie d'un conte de fées. Elle tient un livre dans la main gauche et possède un anneau à l'annulaire.

Spoiler:
 

Avant qu'ils n'arrivent, Soma avait jeter au préalable son talkie-walkies voler. Comme prévu, la troupe s'arrêta au niveau du jeune saint allongé au sol qui poussait de petits cri de douleur. Soma appuya sur sa plaie pour essayer de la faire saigner encore plus. Lorsque les trois chefs vinrent à lui, il dit avec toute la détresse, toute la panique, et toute la peur qu'il avait en lui.

"Aidez moi... Cette extra-terrestres... Elle a tuer ce policier... Et elle m'a tiré dessus ! S'il vous plaît, elle m'a pris en otage... Et elle a fait croire que j'étais avec elle !

Des larmes inondèrent les yeux de Soma, faisant tout pour qu'ils s’apitoient sur son sort. La magicienne s'accroupis en souriant. Elle posa sa main sur l'épaule blessé de Soma en murmurant des incantations. Mais au lieu de le soigner... Il se fit électrocuté. Le jeune saint hurla de douleur en espérant que Zangya resterait dans sa cachette. Après ça, le visage de la magicienne fût étiré d'un long sourire. Elle se tourna vers ses amis puis lâcha.

"C'est bon les gars, ce n'est pas un alien métamorphe. Elle se tourna vers Soma et dit. "C'était juste un test, j'espère en pas t'avoir fait trop mal. Les aliens métamorphe sont très faibles lorsqu'ils se prennent de l'électricité, ils reviennent donc à leurs forme d'origines.

Soma fronça les sourcils en serrant les dents. Le jeune saint s'en foutait des aliens métamorphes, il aurait voulu qu'on le soigne. Et c'est ce qu'elle fit, elle posa sa main sur son épaule, murmura des incantations et une aura verte entoura Soma. On aurait pu se croire en plein dans un MMORPG (ou meuporgue pour les intimes). En plus de s'être fait retirer la balle et soigné, Soma avait retrouvé toute sa forme et toute sa puissance perdu par les combats incessants effectué au cours de ses deux derniers jours ! Il se releva, regardant ses mains comme si il était étonné d'être en vie à ce moment même. Il serra les poings recula d'un bond et hurla.

"ZANGYA, MAINTENANT !"

Il bondit alors vers la magicienne en revêtant son armure.
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6407
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockMer 27 Avr 2016 - 20:49
Elle se tenait debout, au bout du rayon de bricolage, au milieu d'une marre de sang. Du sang, ses mains en étaient couvertes, le liquide rouge et chaud s'écoulait le long de ses doigts et s'égouttait petit à petit pour rejoindre la flaque au sol. Autour d'elle, il y avait six cadavres de flics, qui n'avaient même pas eu le temps de la voir se déplacer avant leur exécution. Ces policiers avaient tous une famille, une femme, des enfants. Comme tous les jours, ils s'étaient rendus au boulot pour remplir leur devoir, servir et protéger la population. Et malgré le danger indéniable que représentait leur profession, tous étaient bien loin de s'imaginer qu'ils allaient mourir ce jour-là, lorsqu'ils se sont rendus au boulot. Ils n'y ont pas songé non plus lorsqu'ils sont partis à la poursuite des deux fugitifs dans le magasin. Ce n'est qu'en voyant ce que la femme à la peau bleue avait fait à leur collègue, et en ressentant son envie de meurtre au travers de son aura, qu'ils comprirent. Ils comprirent à cet instant que leur vie était finie. Ils ne pouvaient plus s'échapper, la seule option était de la tuer. Mais ils se firent éventrer et démembrer avant de se rendre compte que leurs armes à feu étaient inoffensives pour le monstre à l'aspect féminin qui se trouvait devant eux. En l'espace d'un instant, pas plus d'une seconde, six vies supplémentaires venaient de prendre fin, six familles venaient d'être détruites à jamais, et cet acte ignoble se répercuterait sur tous leurs proches, leurs enfants, leurs femmes. Des dizaines de personnes souffriraient de la mort de ces six hommes qui ont donné leur vie pour protéger les habitants.

Et pourtant, ces six vies, elles étaient insignifiantes pour Zangya. Aussi insignifiantes que celle d'un moustique, que l'on écraserait simplement pour mieux dormir. Elle n'éprouvait aucun regret. Cela ne signifiait pas non plus qu'elle éprouvait du plaisir, en ce moment-même. Après tout, quelle satisfaction tirons-nous à tuer un moustique ? En fait, elle se sentait simplement apaisée. Elle était persuadée d'avoir fait ce qu'il fallait. Ces êtres insignifiants, ces insectes, les menaçaient, Soma et elle. Ils voulaient les tuer ou les priver de liberté. Ils avaient blessé Soma et avaient tenté de les exécuter. Pour ces raisons, ils méritaient de mourir, selon Zangya. C'était de la légitime défense. Chaque camp protégeait ses intérêts. Les policiers faisaient leur devoir et suivaient les ordres pour protéger la population. Zangya voulait simplement profiter de sa liberté et de sa nouvelle vie, avec Soma. C'était cette incompatibilité dans leurs intérêts qui avait poussé les deux camps à s'affronter, et donc forcé Zangya à agir de la sorte. Elle ne les avait pas tué par plaisir, car elle n'éprouvait pas de plaisir à le faire, sauf quand c'était par vengeance. Elle n'était pas du genre à tuer les gens sans raison. En revanche, elle avait de grandes facilités à trouver des raisons de tuer. Elle baissa les yeux pour regarder ses mains, ainsi que ses vêtements ensanglantés et troués à divers endroits à cause des balles, et soupira.


*J'aurais bien besoin d'une douche... Et de nouveaux vêtements.*

Ses oreilles sifflaient, brouillant un peu son ouïe, à cause des coups de feu des policiers. Elle était plus sensible aux bruits forts, les supportant assez mal. Il faudrait quelques dizaines de seconde pour que les sifflements cessent et que son ouïe revienne à la normale. Ce fut pourquoi, lorsque Soma s'approcha et affirma qu'il avait un plan, elle dû faire un petit effort pour deviner ce qu'il disait, car sa voix semblait être très loin, brouillée par ce sifflement. Elle parvint tout de même à comprendre le principal : il avait un plan et elle devait ne pas bouger et attendre son signal. Le problème ? Elle n'avait aucune idée de ce que serait le signal.

"Attends, que..."

Mais Soma s'en allait déjà, se dirigeant vers un endroit bien en évidence. Il avait eu l'air un peu choqué par le comportement de Zangya. L'espace d'un instant, elle avait oublié qu'il ne cautionnait pas cela.
Elle s'assit contre une étagère du rayon, replia ses jambes contre elle et les entoura avec ses bras. Elle s'interrogea alors elle-même, sur ce qui venait de passer. Si elle ne regrettait rien et qu'elle restait persuadée d'avoir fait ce qui était nécessaire en tuant ces flics, il y avait quelque chose qu'elle ne parvenait pas à comprendre. Ce sentiment qu'elle avait ressenti. Lorsqu'elle avait entendu le premier coup de feu, celui qui avait blessé son ami, elle avait d'abord ressenti une grande inquiétude. Mais, au moment où elle avait aperçu Soma, blessé et allongé sur le sol, son inquiétude s'était transformée en colère, dirigée envers l'agresseur de Soma. A ce moment-là, elle n'avait pas fait suffisamment attention à la blessure de Soma pour savoir si c'était grave ou non, elle s'était imaginée le pire et c'était animée par la colère qu'elle avait arraché le bras du pauvre flic avant de lui briser la nuque. C'était cette colère qu'elle avait évacué en massacrant les autres flics, avant de retrouver son calme, constatant finalement que la blessure de Soma n'était pas si grave qu'elle se l'était imaginée.

Elle s'interrogea donc sur la raison pour laquelle elle avait ressenti une telle colère en voyant Soma blessé. Elle en déduisit qu'elle accordait beaucoup plus d'importance à la vie du jeune garçon que ce qu'elle pensait. Elle ne le connaissait pas depuis longtemps, et pourtant, il comptait déjà beaucoup pour elle. Mais ce n'était pas si étonnant. Zangya avait passé la majeure partie de sa vie avec pour seule compagnie, les membres de l'escadron de Bojack. Ils avaient été ses seuls amis et elle n'avait jamais pu s'attacher à qui que ce soit d'autre. En dehors des mercenaires de l'espace, Soma avait été la seule personne attentionnée à l'égard de la guerrière. Il avait été très généreux avec elle, plus qu'elle n'aurait pu l'espérer. En outre, il lui avait sauvé la vie à plusieurs reprises. A l'époque où les Héras peuplaient encore leur planète et où leur population n'était pas réduite qu'à une toute petite poignée d'individus aux ordres du tyran Bojack, la plupart des Héras accordaient beaucoup d'importance aux dettes de vie. Pour eux, une dette de vie était éternelle. Quand on leur sauvait la vie, ils en étaient éternellement reconnaissants et étaient prêts à donner leurs vies en retour. Ce n'était pas un trait de personnalité que l'on retrouvait uniquement chez certains individus, c'était une coutume, généralisée à toute leur race. Au fil des siècles, ce trait de caractère s'était pratiquement inscrit dans leurs gènes, et seule quelques guerriers faisaient exception. Bojack était l'un d'entre eux. Mais pas Zangya, ni ses trois autres sbires. Et c'était d'ailleurs parce que Bojack les avait sauvé, qu'ils avaient juré allégeance et étaient prêts à donner leurs vies pour lui. Il avait fallu que Bojack tue Zangya pour qu'elle se dise enfin que sa dette était effacée et qu'elle ne lui devait plus rien. Désormais, elle avait une dette de vie envers Soma, et elle avait beau lui avoir sauvé la vie autant de fois, et lui dire qu'ils étaient quittes, elle ne le pensait pas vraiment. Au fond, elle sentait qu'elle lui serait toujours redevable, quoiqu'elle fasse. C'était aussi pour ça qu'elle tenait beaucoup à lui. Et c'était pour cela qu'elle avait tué ces flics. Depuis qu'elle était toute petite, Zangya avait passé sa vie à tuer d'autres races, à exterminer des peuples et des nations. Tuer était la seule chose qu'elle savait faire. Non pas qu'elle soit vraiment douée pour cela, c'était juste que les capacités extraordinaires de sa race lui donnaient un avantage considérable sur la plupart des autres races extra-terrestres, si l'on excluait les Saiyens et les Démons du Froid. Et encore, elle n'était rien à côté de Bojack. Mais Zangya n'avait jamais tué pour elle-même sauf lorsque sa vie était en danger. Elle avait tué pour Bojack durant la majeure partie de sa vie et, exceptionnellement, elle avait aussi tué pour Gokuah et Bujin. Désormais, elle tuait pour Soma. C'était là, la plus grande marque d'affection dont elle pouvait faire preuve. C'est pourquoi, selon elle, Soma ne devrait pas se sentir choqué, déçu ou furieux du comportement de Zangya. Il devrait se sentir honoré qu'elle le considère suffisamment important pour tuer pour lui, honoré que sa vie, aux yeux de Zangya, avait plus d'importance que les milliards d'autres.

Son sifflement dans l'oreille l'empêcha d'entendre la conversation entre Soma et la magicienne, toutefois elle entendit son cri de souffrance. Aussitôt, elle se releva et serra les poings.


*Il m'a demandé de rester ici et de ne rien faire, dans son état... Je ne sais même pas quel est le signal. Il va se faire tuer ! Je ne peux pas rester là sans rien faire !*

Tout en masquant son énergie, elle décida de s'approcher discrètement en marchant dans la direction vers laquelle il était parti. Elle resta à distance, se cacha derrière un rayon, et observa la scène au travers d'un trou dans l'étagère. Soma venait de se faire électrocuter, mais une magicienne lui faisait quelque chose de bizarre. Zangya ressentit de nouveau cette inquiétude.

*Qu'est-ce qu'elle est en train de lui faire ? Est-ce que je dois intervenir ? Ou bien dois-je attendre son signal ? Et s'il est incapable de me donner son signal ? Elle est en train de le tuer...? Non, je dois lui faire confiance pour une fois... Je dois attendre... Mais si elle le tue ? Qu'est-ce que je dois faire ?!*

Zangya n'en pouvait plus, elle hésitait au plus profond d'elle-même. Son coeur lui ordonnait d'agir. Son esprit lui disait d'attendre, de lui faire confiance. Elle était en pleine confrontation avec elle-même. Obéir à Soma quitte à le laisser mourir ? Ou bien agir et donc ne pas lui faire confiance, une fois encore, au risque de faire échouer son plan ? S'en tenir au plan, ou le sauver ?
Elle fronça des sourcils.


*Je... Je ne peux pas le laisser mourir ! Tant pis pour le plan !!!*

Et sur cette pensée, Zangya s'élança, au moment-même où la magicienne venait de terminer de le soigner.

*Zut ! Elle a terminé son tour de magie ! J'ai hésité trop longtemps !... Est-il blessé ? Mort ?... Non, il se relève... Il est guérit ?!*

Zangya était déjà à mi-chemin de la distance qui la séparait du groupe lorsque Soma se releva et lança le signal. En ressentant sa puissance au moment où il revêtit son armure, elle s'arrêta net, étonnée.

*Il a récupéré toute son énergie ! Elle l'a soigné ! Alors, c'était ça son plan ?! Mais comment savait-il...?.... Peu importe, bien joué, petit Soma !*

Zangya sourit, fière de lui, avant de s'envoler jusqu'à être à 30 centimètres du plafond. Elle regarda les trois adversaires qui se dressaient devant eux. Soma bondit sur la magicienne. La première réaction de Zangya fut d'évaluer leurs puissances en ressentant leurs énergies. Aucune énergie ne se dégageait du robot, il n'y avait donc aucun moyen de l'évaluer. Quand à l'extra-terrestre à la peau verte, il avait l'air de bien savoir masquer son énergie, car elle n'en ressentait qu'une infime parcelle alors même que le combat avait commencé.
Le combat n'allait pas être aussi simple que contre les faibles êtres humains. Contrairement à Soma, elle n'était pas guérie de ses précédents combats, et si elle pouvait toujours massacrer des humains avec une facilité déconcertante, elle aurait beaucoup de mal contre des guerriers plus puissants, dans son état actuel. Les combats contre Amos et Bido l'avaient beaucoup fatiguée, elle n'avait pas eu le temps de se reposer.
Elle décida d'abord de se diriger vers le robot : une machine humaine ne pouvait pas être bien dangereuse, selon elle. Fonçant sur lui, elle brandit ses deux mains dans sa direction, et l'enroula de ses filaments paralysants. Mais contre toute-attente, le robot parvint à bondir vers elle malgré les filaments.


*Ça ne fonctionne pas ?!*

Surprise, elle n'eut pas le temps de réagir lorsque le robot lui prit la tête dans sa main, avant de plonger en piqué vers le sol pour claquer Zangya par terre, créant un petit cratère dans le carrelage.

*Je comprends... Ce pouvoir ne fonctionne apparemment pas sur les machines ! Ça ne doit marcher que sur les créatures organiques ! Bujin aurait au moins pu nous prévenir quand il nous a appris sa technique !*

Zangya ne s'était jamais battue contre des machines auparavant, c'était pour cette raison qu'elle ignorait que sa technique des filaments ne fonctionnait pas sur eux. Elle fut pris d'une violente migraine à cause du claquement de son crâne contre le sol. Le robot, toujours tenant la tête de Zangya dans sa main, écarta cette dernière du sol, avant de la reclaquer de nouveau, creusant un peu plus le trou dans le sol et provoquant une migraine plus forte encore.

*Merde... Il va éclater mon cerveau... à ce rythme... Dois... réagir...*

Elle posa sa main droite sur l'articulation du bras qui maintenait Zangya, et chargea une grosse boule d'énergie orange : le Blaster Propulsé ! Sauf que cette fois-ci, il ne fut pas propulsé : il explosa à bout portant, détruisant l'articulation du robot et donc le privant de son bras droit, tout en le projetant au loin. Malheureusement, Zangya avait subi les dégâts de sa propre attaque à bout portant, diminuant son énergie et sa vitalité. Elle se releva avec difficulté tout en dégageant le bras robotique déchiré qui lui avait maintenu la tête.
L'explosion de son Blaster Propulsé à bout portant avait trop endommagé sa main droite et son bras droit, gravement brûlés et devenus inutilisables. Elle n'avait donc plus que ses jambes et son bras gauche pour la suite du combat. De plus, les vêtements sur le haut de son corps étaient en lambeaux, déchirés de toute part. Seul son soutien-gorge était resté miraculeusement indemne, censure oblige.

Alors qu'elle venait à peine de se relever, son ouïe perçue un bruit de bourdonnement électrique dans son dos. Elle se décala immédiatement sur le côté pour éviter de justesse une attaque verticale au sabre laser, qui lui coupa une petite mèche de cheveux. Elle se tourna aussitôt vers l'extra-terrestre à la peau verte qui enchaîna avec une attaque horizontale rotative. Zangya évita en se laissant tomber en arrière, elle prit appuie sur le sol avec sa main gauche et leva sa jambe droite vers l'ennemi pour lui donner un puissant coup de pied, projetant l'extra-terrestre vers le haut et le poussant à heurter le plafond. L'extra-terrestre Jedi (ou Sith) retomba mais parvint à se stabiliser dans les airs, tandis que la mercenaire de l'espace se redressa. Elle n'eut pas le temps de réagir qu'elle sentit une douleur atroce parcourir l'ensemble de son corps : des éclairs blancs, projetés par l'extra-terrestre, la traversaient de part en part. Elle fut prise de convulsions, et hurla de douleur, alors qu'il lui était impossible de bouger le moindre membre à cause des éclairs blancs.


*On dirait une forme plus puissante... et beaucoup plus douloureuse... de ma technique des filaments paralysants ! Je ne peux plus bouger... la douleur est trop forte !*

Au même moment, le robot rouge, qui s'était relevé, pointa son gros canon en direction de Zangya, et tira.

*Non !...Les éclairs m'empêchent d'esquiver !... Je vais... mourir !*

La panique s'empara d'elle alors qu'elle voyait le rayon d'énergie tiré par le robot foncer à toute vitesse dans sa direction.
Soma
Soma
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 03/11/2015
Nombre de messages : 192

Techniques
Techniques illimitées : Lionet Burning Fire, Flame Desperado & Super Flame Desperado
Techniques 3/combat : Lionet Bomber, Lionet Burning Fire x2
Techniques 1/combat : Lionet Explosion.

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockVen 29 Avr 2016 - 15:45
Les phalanges de Soma s'écrasèrent sur une protection magique crée par la magicienne. Il envoya son autre poing, rien n'y fit, la barrière était solide. Elle semblait furieuse contre le jeune saint, c'était compréhensible, il l'avait dupé et s'attaquer maintenant à elle.

"Je t'es soigné ! Et voilà comment tu me remercie ?!"

Soma recula, ne répondant rien. Il enflamma son bras, préparant un Flame Desperado. Cette technique consistait à enflammer son avant bras et de frapper son adversaire avec. Sa force était augmenté et en plus de ça, les dégâts de brûlure n'étaient pas anodin. Les phalanges enflammés de Soma s'écrasèrent encore une fois sur le dôme de protection, le cassant cette fois-ci. La magicienne poussa un cri, tombant à terre. Soma la regarda de haut, il n'avait pas envie de la frapper mais n'avait pas trop le choix. Alors qu'il s'apprêtait à l'envoyer dans les bras de Morphée, elle murmura une incantation, faisant apparaître un rayon qui partit abattre sur le torse armuré de Soma. Le saint partit s'écraser contres les soldats de la troupe SS. Ils étaient rester en arrière, voyant que leurs supérieurs s'occupaient de nos deux protagonistes. Soma se releva, il regarda derrière, il avait atterrit sur deux soldat sonné à terre.

"Qu'est-ce que vous attendez les incapables tirez lui dessus !"

"Mais madame c'est que..."

Ni une ni deux, Soma enflamma son avant bras. Avant même qu'ils n'eurent pu se rendre compte de quelques chose, une rayon de flammes s'abattu sur eux. Ils crièrent de douleur, et Soma se lança vers la magicienne. Alors qu'elle allait lancer un sort, cette fois-ci Soma fût plus rapide. Il envoya son poing frapper sa tempe, ce qui eut pour effet de la faire dormir. Il entendit alors un bruit métallique, celui d'un robot. Soma se retourna, devant lui le Jedi était en train d’électrocuter Zangya avec son pouvoir tandis que le robot, positionné sur la gauche, armait son canon pour tirer sur son amie.

*Non ! Ils vont avoir Zangya ! Je peux les laisser faire ça !*

Soma couru, plongeant par terre pour tacler le Jedi avec son pied gauche comme le ferait un bon casseur. Le Jedi perturber, tomba sur le côté, arrêtant donc de lancer des éclairs, pendant que Soma se relevait en glissant comme dans Olive et Tom. Il courut alors de toute sa vitesse vers Zangya. Elle était encore debout, mais pouvant tomber à tout moment, sûrement sonner par les éclairs de l'extra-terrestres. Il devait arriver à sauver Zangya avant qu'elle ne se fasse toucher par le rayon du robot. Il la pris par les épaules, continuant à courir, tournant le dos au robot. Le rayon passa alors juste à côté des deux amis au ralenti comme dans les films d'action trop cool. Il continua à courir, esquivant les éclairs du Jedi qui venait de se relever, en courant en zig-zag. Tenant toujours Zangya, il se retrancha dans un des rayon du magasin. Il posa Zangya de sorte à ce qu'elle soit allongé, et s'accroupis à son chevet.Il chercha à l'intérieur de son armure, sortant alors l'haricot que Tobi lui avait donner. Il le pris dans sa main espérant qu'il pouvait soigner son ami.

"Ok, on tente le tout pour le tout !"

Il ouvrit la bouche de Zangya avec sa main libre, lâchant le senzu à l'intérieur. Il avec la main qui tenait sa mâchoire, il bougea son menton de haut en bas, la forçant donc à mâcher. Une fois cela fait, il dit avec un ton d’inquiétude.

"Tout va bien Zang' ? T'es la ?"

Au même moment, le Jedi et le robot encerclèrent le rayon, pointant leurs armes sur les deux colocataires.
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6407
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockDim 1 Mai 2016 - 14:07
Mais revenons quelques dizaines de secondes en arrière. Le rayon tiré par le canon du robot rouge fonçait tout droit sur Zangya, paralysée à cause des éclairs blancs projetés par le Jedi. La panique s'empara d'elle, alors qu'elle devait supporter la douleur provoquée par le courant électrique parcourant tout son corps, son cœur s'emballa, à cause du stress, de l'angoisse et de l'adrénaline, tandis qu'elle voyait le rayon s'approcher d'elle à très grande vitesse, sans qu'elle ne puisse faire quoique ce soit.

*Je vais mourir !... Est-ce la fin ?!...*

C'était arrivé si vite. Finalement, elle n'avait pu passer que deux jours depuis sa sortie de l'Enfer, avant de se retrouver en situation mortelle. Elle repensa à ces deux derniers jours. Sa rencontre avec Soma, leurs sauvetages mutuels. Elle se demanda l'espace d'un instant comment il s'en sortait face à la magicienne. Il n'aurait probablement aucune chance contre les trois ennemis à la fois, si elle y passait. Par conséquent, la mort de Soma suivrait irrémédiablement celle de Zangya, et tout était de la faute de l'ex-mercenaire de l'espace.

*Non !... Pas maintenant ! Je refuse qu'il meure par ma faute ! Et je refuse de retourner en Enfer ! Je veux vivre ! Nous devons survivre !...*

Le rayon continuait de s'approcher dangereusement, il ne mettrait qu'une poignée de secondes pour parcourir la trentaine de mètres qui séparait Zangya du Robot. Mais durant ces trois ou quatre secondes, le temps fut comme compressé, le cerveau de Zangya, malgré la douleur provoquée par les éclairs, était activé au maximum de ses capacités, ce qui lui permettait de réfléchir très rapidement. Mais cela n'avait rien d'extraordinaire. Tous les grands guerriers de l'univers, qui étaient capables de se déplacer extrêmement rapidement, étaient obligés de réfléchir tout aussi rapidement pour que leurs mouvements soient en accord avec leurs pensées. Même Tortue Géniale réfléchissait à cette vitesse durant un combat.


*Tant pis... Je n'ai pas le choix ! Je vais devoir dévoiler à Soma... mon hideuse transformation.*

Elle aurait préféré ne pas en arriver là, par fierté personnelle. Ce n'était pas le fait qu'elle était obligée d'utiliser toute sa puissance pour se débarrasser d'eux qui la gênait, c'était le fait qu'elle se trouvait laide une fois transformée. Sa peau changeait de couleur, mais surtout sa musculature augmentait considérablement, lui donnant un aspect moins féminin. Elle détestait cette forme et ne voulait pas que Soma la voit ainsi. Mais elle n'avait plus le choix. Elle ferma les yeux et se concentra malgré la douleur des éclairs, mais, il y avait quelque chose qui n'allait pas.

*Mais... ?! Merde ! Je n'arrive pas à me concentrer suffisamment ! Ce sont ces éclairs, cette douleur atroce ! Cela m'empêche d'être en communion avec mes artefacts magiques ! Je ne peux pas me transformer non plus ! Je suis fichue !*

Et ce fut à ce moment-là que son sauveur arriva. Soma passa à côté d'elle à toute allure, et percuta de plein fouet le Jedi, la libérant ainsi de l'emprise des éclairs. Le rayon n'était plus qu'à quelques mètres, il avait parcouru 80% du chemin.

*Soma !*

Une joie immense la remplit, grâce à lui, elle allait pouvoir sortir de la trajectoire du rayon ! Enfin, c'est ce qu'elle avait pensé durant un dixième de seconde, avant de ressentir un mélange de surprise et à nouveau de l'angoisse.

*Mes membres ne répondent plus ! Mes jambes ne peuvent pas bouger ! Tous mes muscles sont engourdis !*

C'était une conséquence de l'électrocution : tout son corps était paralysé et engourdi et le resterait pendant plusieurs secondes, l'empêchant de quitter la trajectoire du rayon qui n'était plus qu'à quelques centimètres.

*C'est trop tard pour me transformer maintenant ! Je suis morte !*

Et à ce moment-là, elle sentit quelque chose la tirer sur le côté par les épaules, et le rayon passa juste à côté d'elle avant de continuer sa route jusqu'à un mur contre lequel il explosa. Son regard étonné croisa le visage de Soma, il l'avait encore une fois sauvée !
Zangya était heureuse d'être encore en vie, mais en même temps, elle se sentait honteuse.


*Quelle honte... Je... Je suis un boulet... Je l'ai obligé à me sauver encore une fois... Je ne suis qu'un fardeau, et en plus c'est moi qui le met dans ces situations dangereuses à chaque fois...*

Elle était loin de faire partie des guerriers les plus puissants de l'univers, elle le savait. Elle avait toujours été loin derrière Bojack. Mais elle avait tout de même sa fierté personnelle. Sans être l'une des plus fortes, elle refusait d'être l'une des plus faibles, d'être un boulet que l'on doit sauver sans arrêt, telle la princesse d'un conte de fées.
Elle comprit alors quelque chose. Elle était loin d'être aussi puissante qu'elle l'avait été avant sa mort. Toutes ces années passées en Enfer, où son corps n'avait eu aucun exercice, ça l'avait grandement affaiblie. Son corps n'était plus aussi performant qu'autrefois. Avant, elle était capable d'affronter un Super Saiyen quasiment à égalité et ce, sans transformation. Si elle voulait retrouver ce niveau, elle devrait s'entraîner intensivement et pendant longtemps.

Soma l'allongea dans un rayon plus calme, et la força à avaler une sorte de cacahuète. Après l'avoir avalée, elle dit d'une voix un peu faible :


"Qu...Qu'est-ce que tu fais...?... Pour... Pourquoi tu me donnes... à manger..?"

Elle ne comprenait pas vraiment son geste, d'autant plus qu'elle n'avait pas faim, même si cet aliment avait assez bon goût. Et contre toute attente... rien ne se produisit ! Et oui, en fait, ce n'était pas un Senzu comme l'avait cru Soma ! C'était un simple Curly que Tobi lui avait donné ! Un Curly qui n'avait malheureusement aucune propriété magique. Zangya était donc toujours aussi faible. Cependant, plusieurs secondes s'étaient écoulées depuis l'électrocution, et elle commençait à retrouver l'usage de ses membres.

*Bon sang... Je suis une guerrière Héra ! Pas un fardeau qu'on doit sans arrêt sauver... La prochaine fois, je m'en sortirai seule ! Je ne veux pas encore mettre sa vie en danger.*

Les deux ennemis arrivèrent de chaque côté du rayon. L'ancienne sous-fifre de Bojack fronça des sourcils en faisant face au Jedi.

"Ok... Tu prends le robot. Je m'occupe de l'autre."

Aussitôt, elle laissa une image rémanente d'elle-même à sa position actuelle, tout en se déplaçant à grande vitesse pour disparaître du champ de vision du Jedi. Ce dernier venait d'envoyer ses éclairs blancs vers l'image rémanente, qui passèrent au travers. Au moment où l'image rémanente de Zangya se dissipa, cette dernière apparut dans le dos du Jedi, la main gauche brandit vers lui, et l'ennemi se retrouva enroulé dans les filaments paralysants. Aussitôt, les éclairs que le Jedi avaient lancé disparurent. Contrairement à la technique du Jedi, les filaments paralysants n'étaient pas très douloureux, mais ils avaient une autre propriété : ils empêchaient la cible d'utiliser son énergie, que ce soit du Ki, du Cosmos, du Chakra, du Reiatsu, du Nen, la Force, ou n'importe quoi d'autre. Il ne pouvait ni la concentrer, ni l'émettre, et était donc totalement paralysé et vulnérable.
Le Jedi prit un air étonné tandis que Zangya sourit.


"Surpris ?"

Tout en utilisant sa main gauche pour maintenir les filaments paralysants, Zangya fonça vers son adversaire afin de lui donner un puissant coup de genou gauche dans son dos, ce qui le fit tomber en avant, tout en le maintenant enroulé. Elle posa le pied droit juste à côté de lui, son genou gauche encore replié. Puis elle leva sa jambe gauche, avant d'écraser son pied gauche de toutes ses forces contre le dos du Jedi, lui brisant la colonne vertébrale. Cela ne le tua pas, mais lui paralysa le bas du corps, tout en lui infligeant une douleur extrême. La guerrière Héra regardait son ennemi souffrir, avec une expression sadique. Comme ils avaient failli la tuer, elle ressentait de la haine à son égard, surtout que ses éclairs l'avaient faite souffrir, c'est pourquoi elle prenait un véritable plaisir à le voir souffrir.


"Espèce de sale vermine..."

Elle lui écrasa ensuite le poignet droit pour le lui briser et ainsi l'empêcher d'utiliser son sabre laser, et fit de même avec son poignet gauche. Comme il ne pouvait plus se servir de ses membres, elle relâcha sa technique des filaments, ce qui lui permit d'avoir sa main gauche de libre (sa main droite étant toujours inutilisable depuis le poste précédent).
Elle posa de nouveau son pied gauche sur le dos du Jedi pour le bloquer, puis, avec sa main gauche, elle agrippa le bout d'une des tentacules de l'ennemi, accrochées à son crâne, et tira de toutes ses forces dans le but de la lui arracher.


"Tu ne t'en tireras pas comme ça !"

Mais est-ce que Soma la laisserait faire ?
13 minutes s'étaient écoulées sur les 15 qu'ils devaient attendre. Les renforts de Soma allaient bientôt arriver.
Soma
Soma
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 03/11/2015
Nombre de messages : 192

Techniques
Techniques illimitées : Lionet Burning Fire, Flame Desperado & Super Flame Desperado
Techniques 3/combat : Lionet Bomber, Lionet Burning Fire x2
Techniques 1/combat : Lionet Explosion.

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockLun 16 Mai 2016 - 13:28
En voyant que l'haricot était en fait qu'un curly déguisé, Soma insulta mentalement Tobi de tout les noms. Le ninja l'avait dupé, comme ferait tout bon ninja. La question de Zangya le laissa sur le "cul", ne pouvant pas lui dire qu'il avait confondu un curly et un haricot magique, il se contenta de sourire naïvement avant de dire d'un ton hésitant.

"Euh... J'me disais que t'avais faim...? Héhéhé..."

Il tourna sa tête sur sa droite, esquissant une grimace. Il aurait mieux fait de ne rien dire, il ne serait sûrement pas passer par un boulet comme il venait de le faire. Mais pas le temps deniaiser discuter, les deux ennemis revenait, prêt à en découdre. La camarade du jeune saint précisa qu'elle s'occupait du Jedi. Soma fronça les sourcils, il n'était pas sur que Zangya pourrait assurer un combat dans cet état, et en plus de ça, c'était sa faute... Il aurait du chercher quelques chose d'autres pour la soigner, au lieu qu'un curly qui ne lui tiendrait même pas une journée. Il serra les poings, il fallait qu'il se dépêche de battre le robot pour aider Zangya après. Soma s'élança en direction de son ennemi, le poing droit en arrière et la paume de main gauche en avant, prêt à parer un coup. Au fur et à mesure qu'il avançait, il augmentait son cosmos. Au moment ou il arriva au niveau du robot, il envoya son poing frapper le métal qui servait de corps à la machine. La machine recula d'un pas, alors qu'un mini lance missile lui sortait de son flanc droit. Un projectile se dirigea vers lui, à toute vitesse, annonçant un choc imminent. Soma se pris alors le missile, qui le fit tomber en arrière de quelques mètres en arrière. De la fumée s'échappait de l'armure de Soma, au niveau du torse.

Pendant ce temps, le robot était en train de préparer son attaque ultime, le canon accroché à son épaule. Cette attaque était efficace, non seulement elle faisait beaucoup de dégâts de zone, ce qui lui permettait de toucher plusieurs personne en même temps, mais en plus de ça, elle était très puissante, pouvant tuer quelqu'un de très puissant. C'est pour ça que Soma devait le détruire avant qu'il ne réussisse à lancer son attaque, car même si il esquivait Zangya pourrait se faire toucher, et ça c'est hors de question. Le jeune saint se releva, les bras encore secoués par le choc du missile contre son armure. Certes son armure avait pris pas mal de ses dégâts, mais il avait quand même ressentit la puissance de l'attaque, et ce n'était pas rien. Il s'élança encore une fois en direction de son ennemi, mais cette fois-ci son corps fût entouré de flammes. L'épaule en avant, il dit à voix haute le nom de son attaque.

"Lionet Bomber !"

Sur ces mots, Soma fût projeté en avant par toute son énergie, créant une traînée d'énergie orange derrière lui. Le robot mis son bras en avant, persuadé de pouvoir arrêté le jeune saint qu'avec la puissance de sa main. Soma passa quand même au travers, explosant le bras du robot au passage. Toujours entouré de le même aura orangé, il percuta de pleine fouet le robot, le faisant reculer en arrière de plusieurs mètres. La machine tomba sur ce qui lui servait de fessier, des étincelles crépitant un peu partout sur son corps. Alors qu'il allait partir l'achever, Soma repensa à Zangya qui devait être en difficultés avec le Jedi. Il abandonna alors le robot, faisant volte-face à Zangya en train de martyriser l'extra-terrestre.

En voyant les deux poignet du Jedi disloqués, et sa tentacules lui servant de cheveux sur le point de s'arracher, Soma savait donc que Zangya gagnait le combat. Néanmoins, il ne pouvait pas laisser un être mourir alors qu'il essayait de défendre ses proches ou des personnes bien. Les méchants dans cette histoire, c'était Zangya et Soma, et ce dernier le savait très bien. Il serra les poings et hurla de toutes ses forces à Zangya.

"Zangya, arrête ! Ne le tue pas !"

Sur ces mots, le toit du centre commercial explosa, en effet ce centre commercial en possédait qu'un étage et ils étaient au premier. Un trou géant dans le mur laissa la lumière du soleil éclairé les environs. Quelques débris s'écrasèrent sur le sol, dans un bruit de fracas insoutenable. Un hélicoptère vint cacher la lumière bénie du jour. De ce même hélicoptère, une corde descendit comme pour inviter les gens à y monter. Une voix masculine se fait alors entendre dans le haut parleur.

"Soma et sa copine, montez !"

Soma esquissa un sourir, les renforts étaient arrivés. Il se tourna vers Zangya, attendant une réaction de sa part.
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6407
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 ClockSam 21 Mai 2016 - 13:32
Au moment où elle s'apprêtait à tirer sur la tentacule de l'extra-terrestre Jedi, elle entendit Soma lui crier d'arrêter. Elle s'interrompit aussitôt, mais ne lâcha pas la tentacule pour autant. En fait, elle hésitait. Cet être méritait de mourir, il l'avait faite souffrir et avait voulu la tuer. Certes, elle était la méchante dans l'histoire, mais de son point de vue, c'était les policiers les méchants. Ils voulaient la tuer ou la priver de sa liberté. Tout ce qu'elle voulait, c'était vivre une vie tranquille loin de Bojack, être libre comme l'air. Elle n'était pas une psychopathe assoiffée de sang, enfin, sauf quand elle se mettait en colère, mais en règle général elle pouvait se tenir à carreaux. Peut-être qu'elle avait un peu déconné en tuant des innocents, mais bon, c'était pour ne pas être reconnue et ne pas passer à la télé, ce n'était pas si grave... Si ?
D'un autre côté, c'était Soma qui lui demandait cela. Elle savait qu'il détestait voir des gens mourir, en particulier quand c'était des gens biens. Elle avait compris que Soma classait les gens en deux catégories : les bons, et les mauvais. Il avait une vision très manichéenne et assez enfantine du monde. Pour lui, les mauvais méritaient de mourir, et les bons devaient vivre et être protégés. Zangya n'avait pas la même opinion. Elle classait également les gens en deux catégories, mais pas les mêmes que Soma : il y avait les gens qu'elle aimait bien, et tous les autres. Et si elle était prête à protéger la première catégorie, elle se fichait éperdument du sort des gens qu'elle ne connaissait pas. Selon elle, il n'y avait ni bons, ni mauvais. Tout le monde pouvait devenir bon ou mauvais en fonction des circonstances. En d'autres termes, il y avait du bon, et du mauvais, en chacun. Malgré cette divergence de point de vue, Soma lui avait sauvé la vie un nombre incalculable de fois, alors même que Zangya était censée se retrouver dans la catégorie des mauvais, du point de vue de Soma. Elle ne savait pas pourquoi il faisait tout cela pour elle, pourquoi il avait plus de considération pour elle que pour n'importe quelle autre mauvaise personne. Peut-être qu'il se trompait à son sujet et qu'il l'avait classée dans la catégorie des bons ? Ou peut-être qu'il était sur le point de changer sa vision du monde ? Zangya n'en savait rien, mais quoiqu'il en soit, elle était touchée qu'il ait suffisamment de considération pour elle pour lui sauver la vie encore et toujours, au détriment de la sienne.

Mais avant même qu'elle n'ait pu prendre une décision quant au sort du Jedi, une explosion retentit au dessus d'eux et le plafond s'effondra. Zangya lâcha la tentacule et leva la main au dessus d'elle pour se protéger des débris. En regardant par le trou dans le toit, elle vit un hélicoptère en état stationnaire. Un homme leur lança une corde et leur dit de monter. Il n'y avait pas une minute à perdre. Elle lança un dernier regard de haine au Jedi, puis fonça en direction de Soma. Elle avait décidé de le laisser en vie, par respect pour Soma qui le lui avait demandé.
Aussitôt arrivée à côté du garçon, elle le prit par le bras, et s'envola au travers du trou. Pourquoi s'accrocher à une corde quand on savait voler ? Elle se hissa avec Soma à l'intérieur de l'hélicoptère, et ils s'assirent côte à côte sur les sièges passagers tandis que l'homme de main qui leur avait lancé la corde la reprit et referma la porte.

L'hélicoptère pencha vers l'avant puis accéléra rapidement pour fuir le plus loin possible. Après toutes ces aventures, Zangya se sentait épuisée, à tel point qu'elle ne fit même pas attention à une potentielle conversation entre Soma et les types de l'hélicoptère. Quoiqu'il en soit, au bout d'un certain temps, l'un des types de l'hélicoptère, qui semblait être le chef et l'homme que Soma avait appelé, affirma :


"On ne peut pas vous ramener à ton appartement, vous êtes recherchés dans toute la ville et ils vont mettre des semaines, voire des mois, avant d'abandonner les recherches. Je possède un chalet près du grand Lac Gelé au Nord, c'est là que je vous emmène. C'est un endroit éloigné de toute civilisation, l'endroit parfait pour disparaître aux yeux de la police. Mais il est alimenté en eau potable et en électricité, ne vous en faites pas pour ça. Il y fait un peu froid, mais le paysage est superbe, c'est l'endroit rêvé pour des vacances en amoureux. Vous pourrez y rester autant de temps que vous voulez, tous les deux, tant que vous ne cassez rien. Il y a des provisions pour plusieurs mois. Et s'il y a un problème, tu sais comment me joindre, Soma."

Pendant qu'ils discutaient, Zangya posa sa tête sur l'épaule de Soma et fit une petite sieste pendant le voyage.


[HRP : Suite des aventures au Lac Gelé !
http://www.rpgdbz.com/t13814-vacances-hivernales-pv-soma#234044 ]
Contenu sponsorisé

Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]   Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya] - Page 4 Clock
 
Bienvenue chez moi ! [Pv : Zangya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-