Partagez
 

 ~ Empire of Angels [RP.Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockJeu 10 Mar 2016 - 18:53
Spoiler:
 


La guerrière revenait de son voyage sur Namek, qui lui avait bénéfique puisqu'elle s'y était entraînée plusieurs longs mois. De plus, Claire y avait rencontré trois nouvelles têtes, tous des sayens. L'un d'eux était une sorte de vieil ermite, vivant comme son maître avait certainement vécu. Un autre ressemblait à un jeune homme tout à fait banal, qui ne semblait pas vraiment se rendre compte qu'il était de la race des "élites". Enfin, le dernier d'entre-eux connaissait apparemment Motta, ce qui n'était pas très étrange étant donné que les sayens ont l'air de s'entretenir régulièrement entre-eux sur leur foutue planète. La jeune femme avait décidé de revenir sur Terre pour continuer ses entraînements qui duraient maintenant depuis un moment. Mais il fallait absolument qu'elle fasse quelque chose pour garder son esprit occuper. Ces derniers temps n'avaient pas été très glorieux pour celle-ci, niveau moral, et n'ayant pas l'habitude de combattre ce type de mal, la jeune femme tentait d'y remédier en se bourrant le crâne d’exercices. La concentration qui émanait de la claymore lors de ses divers entraînements lui permettait de rester attentive à ses exercices, oubliant le reste. Pourtant il n'était pas aisé d'oublier.... de l'oublier, lui.

Claire ne tentait pas d'oublier Motta, il était ce qui l'animait, il était l'essence même de toute sa vie depuis qu'elle avait fait sa rencontre. Mais ses actions de ces dernières années, commanditées par l'esprit démoniaque qui avait possédé la jeune fille, l'avait inévitablement fait s'éloigner du colonel. De ce fait, cela faisait très longtemps que la guerrière et le sayen ne s'étaient pas revu, ou du moins, pas dans des circonstances amoureuses et intimes comme ce qu'ils avaient déjà partagé auparavant. À cause de la perte de contrôle de Claire sur son propre corps, ils s'étaient recroisé dans de mauvaises conditions, et on pouvait dire que la jeune femme était devenue une traître. Heureusement, récemment la combattante avait prouvée qu'elle était redevenue elle-même en se battant aux côtés de Fugma - afin de l'épauler face à trois des guerriers de l'AM qui essayaient de le tue -, qui était d'ailleurs son seul chef d'alliance légitime. La jeune femme se sentait toujours concernée par la cause qui animait l'alliance du magma et se considérait toujours être son alliée, étant donné qu'elle avait retrouvé le contrôle de son corps et de son esprit.

Aujourd'hui, la jeune femme traversais la forêt pour se rendre à Satan-City. Cependant, cela faisait un moment qu'elle sentait une étrange présence peser sur les lieux. Claire restait cependant stoïque et avançait toujours à la même allure. La jeune femme n'était pas paniquée ou impressionnée facilement et c'était d'ailleurs tout à son avantage. Que la personne qui l'observait montrait le bout de son nez, ou pas, elle s'en fichait en réalité. Peu importe ce qu'on lui voulait, même si c'était un guguss de l'AM ou un sayen qui aurait pu étrangement la reconnaître – car il faut préciser qu'elle avait changé d'apparence lorsqu'elle était contrôlée par Alucard, le dieu ancien – la guerrière était préparée à toute éventualité. Elle avait passé sa vie à être entraînée pour savoir réagir face à toute circonstance.

Contre toute attente, c'est un loup qui bondit d'un buisson pour lui barrer la route. Du moins, en quelque sorte, puisque l'animal n'avait pas une posture agressive. La claymore ne se soucia même pas de la bête et le contourna simplement, continuant à marcher. Son regard n'avait même pas toucher la bestiole. C'est ainsi que le loup se changea en un homme.

???: On m'avait prévenu que tu n'étais pas pas très commode d'apparence, mais c'est une bonne chose, car Alucard aurait réagit d'une toute autre manière à travers ton corps.

Sa voix était suave et apaisante à la fois, c'était un bien harmonieux mélange, qui fit s'arrêter la claymore. La guérrière resta un moment silencieuse, puis elle se retourna pour faire face à l'homme qui s'approchait d'un pas lent, mais assuré, vers cette dernière.

Spoiler:
 

???: Je sais que tu me connais. Je suis un puissant noble dans cette ère, personne n'ignore mon succès à Satan-City. Tu sais donc maintenant également que j'appartiens à la race des loup-garou. L'homme s'arrêta de sorte à être juste en face de Claire, qui quant à elle, ne bronchait pas. Je suis ici pour m'assurer qu'Alucard a bien été expulsé de ton corps... certains d'entre nous t'ont vu, dans cette forêt, expulser l'un de ses horcruxe qui était contenu en toi... et le fait est que c'est une chose techniquement impossible.

Les sourcils de Claire commencèrent à légèrement se froncer. De quoi parlait-il ? La jeune femme savait que le démon avait quitté son être, quoi qu'il en dise. La preuve en était que son aura était redevenue "normale", elle avait retrouvé l'aura que la jeune femme possédait de base, avant qu'il ne prenne possession de cette dernière. Contre toute attente, la jeune femme lui coupa la parole.

- Tu es Darcia. En effet personne n'ignore ton existence sur cette terre. Je ne sais pas pourquoi tu viens me dire ça, si tes semblables m'ont vu expulser ce démon de mon propre corps, pourquoi viens-tu me dire que cela est une chose irréalisable ?

Il était un des ambassadeurs de la race des loup-garou, très connu sur Terre depuis de nombreuses années pour les différentes compagnies dont il était le patron, notamment des chaînes de restaurants et de bars. Ce dernier était un important homme d'affaire, de plus, Claire connaissait d'autres informations sur lui grâce au fait qu'Alucard, qui l'avait possédée un moment, avait fourni à la jeune femme ses propres souvenirs à lui. Et ils se connaissaient.

L'homme sembla hésiter un moment. Depuis tout à l'heure, une sorte de "jeu de regard" se jouait entre les deux protagonistes. En effet, Claire le regardait fermement dans les yeux, ne comptant pas baisser pavillon devant ce dernier. Quant à lui, il semblait tenter de sonder l'esprit de la demoiselle jusqu'au plus profond d'elle, afin d'y trouver certainement des réponses. Puis, comme si quelque chose l'avait tilté, il se mit à sourire.

Darcia: Je comprends pourquoi toi, tu as pu. Tu n'es pas vraiment une humaine, tu n'es pas vraiment un démon.. tu es un spécimen d'hybride assez particulier. Le sang et la chair de cette autre personne qui a été implanté en toi t'as permis de connaître une union sacrée.. et cette union t'as permis de te délivrer de l'étreinte d'Alucard par ta seule volonté. Darcia lâcha la jeune femme du regard, satisfait de ce qu'il avait trouvé dans le fond de ses yeux, visiblement. Nous n'avions pas soupçonné que tu n'étais pas un démon de base. Les démons comme nous, ou les humains, ne peuvent se débarrasser seul d'un horcruxe, puisque nous ne baignons pas, d'une certaine manière, dans une lumière sacrée ou divine... Alors malgré le fait que tu ai pu être possédé par Alucard, tu as tout de même de la chance d'être une créature unique, capable de manier cette lumière...

Cet étonnant discours laissa la jeune femme perplexe, en plus d'être silencieuse comme à son habitude. À quoi faisait-il allusion ? Une sorte de lumière divine ? Voulait-il parler d'une sorte de purification dont Claire était capable ? Comme si elle avait une sorte de pouvoir au fond d'elle-même qui lui permettait de rejeter inévitablement le mal qui s'incruste en elle-même ? Tant de questions.. et si ce type n'était pas plus précis, c'est soit parce qu'il ne le voulait pas, soit parce qu'il e savait pas quoi exactement. La claymore évita donc les questions inutiles. L'homme semblait être soulagé, c'était déjà ça. Il avait comprit que toute trace d'Alucard était éradiquer en Claire.

Darcia: Bien, maintenant que je sais que tu es redevenue toi-même.. dit-il en commençant à marcher aux côtés de la guerrière, qui s'était remise sur sa route de départ entre temps, que dirais-tu de partager un peu de temps avec moi ?

La combattante s'arrêta à nouveau de marcher. Claire ne semblait ni en colère, ni quoi que ce soit d'autre enfaite, comme d'habitude. Son regard qui était diriger droit devant cette dernière, se posa sur le loup-garou à gauche.

- J'espère que tu te payes ma tête.

Répondit-elle simplement. Son air toujours aussi stoïque sur le visage, alors que l'homme qui l'accompagnait avait lui aussi l'air peu expressif.. c'était une scène bien étrange entre deux êtres qui avaient visiblement des difficultés à exprimer leurs émotions, du moins sur les traits de leurs visages respectifs.

Darcia: ...Absolument. Je me retire dans ce cas.

L'homme fit dos à la jeune femme d'un pas un peu pressé, peut-être était-il vexé par la réaction de cette dernière qui n'était pas très amicale. Après tout, Claire n'avait pas réellement d'amis et cela était mieux ainsi. À une époque elle en avait eut, mais ils étaient tous mort...la jeune femme était la dernière de "son espèce" à n'avoir pas succomber face au démon implanter en son sein.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockJeu 10 Mar 2016 - 23:02
C'est ainsi que Claire continua son chemin jusqu'à Satan-city et pénétra dans la ville d'un pas lourd. Ces lieux étaient assez pesant niveau souvenirs, surtout qu'elle y avait passé de très bon moments en période de fête avec Motta. Mais la belle ne se laissa pas décourager par sa nostalgie, et comptait bien continuer de stimuler activement ses muscles – dont son cerveau, parce que beaucoup s'entrainent en oubliant que le cerveau c'est quand même la base de tout, donc le plus important – au sein même de la ville. Eh oui, personne ne vient jamais s'entraîner à Satan-City, alors que de nombreuses salles de sport high-tech développées grâce aux récentes technologies avancées présente sur Terre avaient fait leur apparition. De plus ce mode de "vie" allait être tout nouveau pour la jeune femme. En effet, cette dernière avait décider de vivre parmi les humains, du moins un petit moment. Après tout, son but était de faire régner le bien quoi qu'il arrive, et en ce moment on pouvait dire que les justiciers de la Terre faisaient grève. Car le taux de malfrat ici était tout à fait scandaleux. Bien entendu, on ne pouvait jamais effacer toute la misère du monde, mais la jeune femme ne se retiendrait pas de péter quelques mâchoires si l'occasion se présentait. Après tout, maintenant la claymore allait vivre quelques temps parmi les terriens, autant leur venir en aide dès qu'elle en aurait l'opportunité.

La première chose qu'elle fit en arrivant dans la ville, c'est de retourner dans cet hôtel à l'apparence "auberge" bien sympathique où d'ailleurs elle était venue vivre quelques fois. En compagnie de son vieil ami par exemple, Nnoitra Jiruuga, ou même avec Motta qu'elle avait emmené dans ses appartements ici. À son arrivée, les gens qui tenaient l'hôtel et qui se rappelait d'elle à cause de son physique particulier et de son armure unique, prirent de ses nouvelles, essayant d'engager la discussion avec cette femme peu bavarde. Claire leur répondit le plus simplement possible, comme elle avait l'habitude de le faire, mais celle-ci était toujours plus sympathique avec les gens qui étaient aimables. Une fois ceci régler, la guérrière partit en quête de "repérage" en ville, afin de trouver une salle de sport qui conviendrait. C'est à dire une salle de sport polyvalente avec des appareils dernier cri, très évolué, qui permettaient de surpasser ses limites.

La Terre avait bien progresser au niveau technologie, c'était un fait. La claymore visita bon nombre de salle de sport, mais elles les trouvaient toutes trop "limitées". Ce n'était pas réellement les cours en groupe ou l'espace qui l'intéressaient, mais bien de trouver les agrées dernier cri en matière de technologie qui étaient sortie. C'est ainsi qu'après avoir feuilleter des magasines de sport parlant des dernières nouvelles à ce sujet, la combattante trouva une salle adaptée à ses besoins: c'était une salle de sport réservées malheureusement à des athlètes sportifs de haut niveau, pour la plupart évidemment des extra-terrestre venant d'autres planètes qui cartonnaient de par leurs facultés dans bien des sports. Soit ça, ou alors connaître du monde pour pouvoir y rentrer. Mais puisque la jeune femme n'avait pas froid aux yeux, elle allait se rendre le lendemain dans cette fameuse salle pour tenter de trouver un moyen de l'intégrer.

Alors que la nuit était pratiquement tombée et que la belle aux yeux d'argents rentrait " chez elle ", Claire ressentit une aura de peur plomber l'atmosphère. La jeune femme s'arrêta alors de marcher pour comprendre d'où cette atmosphère de terreur se dégageait.

Satan-City n'était plus une ville tout à fait sûre avec les temps actuels. Le nouveau Roi n'avait pas encore fait grand chose visiblement. Il fallait dire que les préparatifs pouvaient être long. Quoi qu'il advienne, Claire pensait d'ailleurs se rendre à l'armée de la Terre pour devenir l'une des leurs. Peu importe qui gouvernait, du moment qu'il n'instaurait pas un système de peur et que les citoyens étaient bien traiter, la jeune femme n'avait aucune raison de s'opposer à celui qui dirigeait cette planète. Pour le moment, on n'avait entendu guère de mauvaises choses sur le nouveau "régime", à part qu'un bouffon avait été placer sur le trône, et qu'une femme au caractère bien tremper allait s'occuper de l'armée. C'était tout du moins les ragots qui étaient parvenu aux oreilles de la claymore aujourd'hui en traînant dans cette ville.

Cachée dans l'ombre de la ruelle d'où se dégageait cette atmosphère, la guerrière surprit une fille se faire agressée par plusieurs hommes. Une scène clichée comme on en voyait souvent, que ça soit à Satan-city ou ailleurs. Les viols ou les agressions de ce type étaient tout de même malheureusement répandues et c'était d'ailleurs ce pourquoi on appelait ça un "cliché". C'était une bien triste nouvelle pour la foi en l'humanité que Claire avait, qui était déjà bien mince.

Visiblement violenter les autres étaient devenu une façon d'extérioriser ses frustrations. Mais quoi qu'il en soit, il fallait être doter d'un bien petit pénis pour s'en prendre à plusieurs face à ce type de femme, visiblement faible de nature à cause de ce que la nature lui avait donner de base. Sans défenses.

Évidemment la combattante commença à être ronger par une folie meurtrière au fond d'elle. Claire l'enfermait au fond d'elle afin d'en dégager un calme, un sang-froid à toute épreuve, afin de contrôler ses moindres mouvements sans faire de bêtise irréfléchie. Mais la colère qui sommeillait en elle face à ce genre d'injustice était bien présente.

À la seconde où elle avait constaté ce qui se passait ici, la claymore avait réagit.

Spoiler:
 

Alors que son corps n'avait pas changer d'apparence, ses yeux étaient tel ceux d'un prédateur, gardant cependant leur couleur naturel d'un gris.. qui paraissait surnaturel dans cette nuit noire qui tombait sur la ville. On constatait largement l'ampleur de la haine, transformée en un calme meurtrier, qui émanait de ses yeux. Un concert de démembrement avaient eu lieu, la scène étaient un véritable carnage. L'épée de Claire démembra tous les hommes ici présent, autant en leur coupant les deux jambes d'un coup quand leur tranchant le bassin de plein fouet.

La jeune fille qui avait été agressée était évidemment tomber dans les pommes, choquée par ce qui arrivait, son cerveau n'avait pas pu suivre.

Lorsque les agresseurs furent hors état de nuire, la jeune femme rangea son épée à sa place habituelle, comme si de tuer ces gens qu'elle considérait comme des monstres ne l'atteignait absolument pas. De son air stoïque habituelle, la guerrière ramassa la jeune fille pour la porter sur son dos. Les écrits sur ses habits cependant déchirés étaient encore lisible. Le destin l'avait fait "sauver " l'honneur d'une jeune orpheline. Tout comme elle le fut, elle aussi, à une époque maintenant bien reculée.

Rien n'était un hasard, Claire avait aussi été sauver des griffes du Yoma(démon de son époque) qui la gardait prisonnière lorsqu'elle était encore une enfant et qui abusait d'elle. Même si sa libératrice était arriver bien après que tout ceci ait eu lieu, elle avait regagner sa liberté grâce à cette dernière, Térésa, qui devint le pilier de sa vie, son modèle, sa mère.. et c'est ainsi que Claire devint la femme qu'elle était aujourd'hui: une femme ayant soif de justice.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockVen 11 Mar 2016 - 14:37
Après l'épisode tragique auquel la claymore avait pu assister, et ayant tuer jusqu'au dernier des agresseurs de la frêle jeune fille, Claire transportait sur son dos cette dernière. Elle ignorait comment c'était d'être dans un orphelinat à l'heure actuelle, mais visiblement cette jeune fille s'était aventurée trop loin toute seule par inadvertance. Personne n'était responsable de ce drame, malheureusement répandue. C'était cependant pour éviter ce genre de choses que Claire désirait rejoindre l'armée pour les aider chaque fois qu'elle reviendrait habiter à des périodes dans Satan-City.

Il était impossible de rester stoïque face à ce genre de situation lorsqu'on avait en soit ce que l'on appelle "humanité". De ce fait, malgré son air toujours calme et inatteignable, la guerrière souffrait pour cette pauvre créature, qu'elle aussi un jour avait été. Il y a des gens qui ne se feront jamais aider par les autres, on ne pouvait pas sauver toute la terre, peu importe les bonnes intentions que l'on pouvait avoir. Mais Claire voulait être cette personne qui tendait la main à ceux qui se sentaient abattu par la vie. Chacun connaissant un jour cela dans son existence et, avoir quelqu'un qui vous aide à remonter la pente et qui vous prouve que rien n'est impossible, vous permet de redevenir quelqu'un.

La claymore se dirigea vers un hôpital. Elle rentra dans celui-ci et se servit elle-même d'un brancard où déposer la jeune fille. Alors que la dame de l’abat-feuille allait ouvrir sa grande bouche pour lui dire que c'était le "boulot des infirmiers de gardes et des ambulanciers" Claire tourna un regard qui en disait long sur ses connaissances en "tranchage de gorge" en direction de cette femme. La dite femme resta tétanisée et n'osa même pas prononcer un mot, elle recula lentement, tremblotante.

- Elle a besoin de soins intensifs. Le nom de son orphelinat est sur ses habits.... Tout de suite.

Le lourd son de sa voix pourtant d'habitude si douce et murmurante fit s'activer directement le personnel de l'hôpital. Lorsqu'elle fut assurée que la jeune fille était bien prise en charge par ceux-ci, la guerrière quitta les lieux, jetant un dernier regard peu engageant à la jeune femme de l’accueille qui allait visiblement finir par se faire dessus.

La jeune femme rentra alors à l'hôtel qui lui servait de lieu de résidence actuellement. Depuis qu'elle était dans cette ville, elle avait continuellement l'impression qu'on l'observait. Comme à son habitude, tant que personne ne se montrait devant elle, Claire s'en fichait. Si on ne l'agressait pas en premier, ce n'était pas le genre de personne à chercher les ennuis. De ce fait, la jeune femme se contentait de faussement ignorer cette impression, mais restait toujours sur ses gardes au cas où quelqu'un se montrerait.

Elle prit une douche glacée. Son corps avait été tellement maltraiter au niveau des températures pendant son adolescence qu'elle ne sentait pas les hautes ou basses température. En effet, pendant la formation des claymores, ils développaient tout leur sens, mais ils "éliminaient" aussi les sensations de froid ou de chaleur exacerber chez leurs futures guerrières afin qu'elles soient performantes dans toutes les situations.

Le regard de la jeune femme n'était pas si vide d'émotion que ça. Dans cette chambre, elle avait découvert ce qu'était l'amour en compagnie du colonel. Elle se rappelait de tout dans les moindres détails, et surtout du regard d'homme dur qu'abordait Motta en principe, se transformer en un regard chaleureux et sincère à son égard. On sentait dans les yeux de la jeune femme, le fardeau qu'elle portait sur ses épaules, celui de ne pas pouvoir revivre ces moments qui lui avait fait découvert ce qu'était réellement la vie. Une passion détonante qui avait envahit son cœur et son être pour la rendre au final encore plus forte qu'elle ne l'était. Mais aussi dans ces moments-là, pour l'abattre à coups de souvenirs.. qui n'étaient plus que, douloureusement, des souvenirs.

Lorsqu'elle sortit de la salle de bain, enroulée dans une serviette, elle s'assied sur le rebord de la fenêtre de son habitat. Les yeux rivés sur la ville endormie, où quelques lumières scintillantes éclairait cette dernière, son cœur battant était pourtant bien loin d'ici.. il était auprès de lui. La guerrière déposa sa main sur la fenêtre, pensant à lui, comme si un jour il allait miraculeusement apparaître ici, à nouveau auprès d'elle. Comme si à nouveau, un jour prochain, elle aurait la chance de sentir son étreinte autours d'elle... comme si tout les secrets les plus beaux reposait entre ses bras. Comme si la vie, c'était ça: c'était lui. Et ça l'était.

Le front de la jeune femme était à présent déposer contre la vitre. Ses larmes glissaient lentement sur son visage, sa main tremblante posée contre la fenêtre commença à glisser également le long de celle-ci.

Spoiler:
 

"Il ne suffit pas de tirer un trait sur nos erreurs et nos blessures pour qu'elles disparaissent.
Même maintenant, je continue à appeler ton nom, malgré ma douleur.
Je continuerai, jusqu'à ce que tu me répondes..."
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockMar 15 Mar 2016 - 0:10
Le jour montrait enfin le bout de son nez. Claire s'était endormie la nuit dernière, emportée par ses larmes. Elle s'éveilla cependant aux aurores, il était rare qu'elle s'endorme longtemps.

La guerrière enfila des vêtements un peu plus "civil", mais ce n'était que l'apparence qu'ils donnaient, car c'était quand même une de ses autres armures. Il s'agissait d'une robe noire avec des longues bottes protégeant ses jambes et ses cuisses, ainsi que des avant-bras en métal et une cape assez gracieuse qui la faisait passer quelque peu pour une sorte de noble. Elle quitta ses appartements dès qu'elle su que la fameuse salle de sport qu'elle avait repérée la vieille allait ouvrir ses portes.

Traversant alors Satan-City à pieds, prenant son temps pour arriver jusqu'à l'énorme building qui était en réalité cette fameuse salle. D'en bas, c'était impressionnant à voir. Surtout qu'il y avait enfaite de la sécurité à l'entrée... super. Ce n'était pas vraiment un problème pour Claire qui pouvait facilement leur casser les os, mais agresser gratuitement n'était pas vraiment son truc. C'était une situation assez embêtante à laquelle elle n'avait pas penser. En même temps, qui croirait qu'il y aurait des gardes jusqu'à l'entrée du bâtiment ? C'était assez excessif. Quoi que, c'est vrai que les athlètes étaient considérés comme des sortes de stars dans le monde.

La jeune femme resta à distance, discrète. Mais une espèce de fanfaronnades de voitures avaient fait leur apparition, des gens connus comme des businessman et des athlètes justement, descendaient des véhicules petit à petit. Tout d'un coup, elle aperçut cet étrange loup-garou d'hier, Darcia, descendre d'une des voitures en compagnie d'autres hommes et femmes d'affaires qui semblaient discuter de projet d'extension pour la ville. Évidemment l'odorat développé que possédait cet homme lui fit tourner la tête vers Claire, qui le fixait d'un air neutre. Il se mit alors à sourire et fit signe aux autres qu'il revenait dans un instant. Darcia s'approcha alors de la jeune femme, comme s'il avait déjà oublié la manière dont elle lui avait répondu hier. Les sourires de cet homme semblaient tout de même rare, tout comme ceux de la jeune femme, et cela la surprenait toujours qu'il lui adresse un sourire chaque fois qu'il l’apercevait.

Darcia: Alors, on se fait une petite promenade matinale ? Dit-il naturellement, comme s'il la connaissait de longue date. Quoi que, comme tu restes adosser au mur face à la salle des athlètes, c'est que tu t'y intéresse. Dis-moi ce qui t'amène, je suis l'un des fondateurs de ce projet, je peux peut-être te...

Il n'eut même pas le temps de terminer sa phrase qu'il avait éveiller l'intérêt de Claire avec ce qu'il venait de dire, de ce fait elle le coupa une nouvelle fois, mais cela ne semblait pas agacer l'homme qui justement, était visiblement ravie de pouvoir l'intéresser.

- Je vais rester quelques temps sur Satan-City. Mais je cherche un endroit où je pourrais garder ma forme physique, et ce bâtiment dernier cri est ce qu'il me faut. Elle leva son visage, enfin, pour le regarder, ajoutant: Nous pourrions trouver un arrangement pour que tu m'y fasses rentrer.

L'homme lâcha un petit rire, amusé.

Darcia: Ma proposition d'hier est toujours d'actualité. Si tu passes un peu de temps avec moi, alors tu pourras venir ici quand tu veux.

- Hors de question que je...

Darcia: Je souhaites juste m'entretenir avec toi sur les souvenirs qu'Alucard t'a transmit lorsqu'il était encore dans ton corps. Dit-il en riant à nouveau, une nouvelle fois amusée par le comportement de Claire. Tu n'es pas quelqu'un qui a la parole facile visiblement, alors si tu veux bien me parler de ce que tu sais sur lui en échange de ce service, tu m'en rendras un bien utile.

Claire ne dit rien de plus, elle acquiesça simplement pour lui formuler son accord. À cet instant, Darcia passa son bras autours des épaules de Claire, souriant, puis la guida vers l'entrée du bâtiment tant voulu. Cependant, il sentit que la jeune femme se crispa immédiatement lorsqu'il posa son bras sur ses épaules, il lui chuchota alors:

Darcia: C'est juste pour montrer que tu es importante pour moi, tout le monde te respectera alors ici et tu seras reconnue comme étant une de mes précieuses amies.

Il étaya son discours d'un sourire, puis il dirigea son regard vers les gardes à l'entrée pour les saluer.

C'est ainsi qu'il fit faire à Claire la visite de ce véritable palace sportif. Il la présenta à tout le monde sans exceptions, des femmes de ménages jusqu'aux codirecteurs. Chaque fois qu'il parlait de la claymore, il la qualifiait " d'une de ses plus fidèles amies" et qu'elle réalisait des prouesses sportives tout à fait exceptionnelles. En somme, il la vantait afin qu'elle soit acceptée et bien vue dans ce milieu très privilégié duquel il faisait lui, partit depuis très longtemps. La guerrière se contentait d'acquiescer et d'en venir à l'essentiel quand quelqu'un lui parlait ou la questionnait. La vie de star ou dans ce genre de milieu n'était pas vraiment son truc.

Lorsqu'ils eut fait le tour du complexe et du personnel, il emmena Claire jusqu'au vestiaire féminin pour qu'elle puisse s'y changer et commencer sa nouvelle "routine" sportive au sein de cet établissement. Décidément, elle se disait que c'était une chance d'avoir rencontré ce Darcia la dernière fois.

Darcia: Bien, maintenant que tu connais tout sur ces lieux et ses "habitants", je te laisse à tes entraînements. Je viendrai te chercher ce soir devant l'établissement vers 20h30. Et tu n'as pas le droit de dire non !

Dit-il en agitant ses mains pour lui montrer qu'elle était dans l'incapacité de refuser son offre. La jeune femme lui donna comme seule réponse un "bien" et se détourna de lui pour aller se changer.

Les choses sérieuses allaient enfin pouvoir commencer, Claire allait pouvoir débuter son bout de vie qu'elle avait décider de passer à Satan-City avec brio. Grâce aux informations qu'elle avait obtenue d'Alucard, elle aurait accès à cet endroit autant qu'elle le désirait. La jeune femme se changea alors immédiatement, enfilant une des tenues prêtées par la salle, et rangea ses affaires dans un casier à code.

Le spacieux domaine était composer de plusieurs étages où l'on trouvait respectivement: salle de musculation, salle de gravité, salle d'entraînements avec d'autres agrées, salle de gymnastique, et deux autres étages avec des cours collectifs. C'était très grand et il y avait largement assez de machine ou de place pour que chacun s'entraîne sans empiéter sur d'autres. C'était parfait, personne ne viendrait la dérangée et elle pourrait se garder en forme plus que jamais en venant chaque jour ici.

Durant sa première journée ici, la jeune femme passa sa matinée à alterner des entraînements de squats, de quoi renforcer sa musculature dorsale et en même temps ses jambes et son fessier. Ce genre d'entraînement permettait de raffermir le tout, mais surtout de développer sa force et sa spontanéité. Évidemment Claire mettait un nombre de poids très élevé, ce qui en conséquence prouvait que cette dernière faisait de nombreux entraînements, sans relâche.
S'en suivi de séries alternées de développé-couché et de tractions, on constatait qu'elle était à l'aise avec ce genre d'actions et qu'à chaque séance, elle rajoutait toujours, infatigablement de la difficulté à ses exercices, toute expérience était bonne à prendre en matière de sport. Il fallait se surpasser pour toujours s’améliorer sans stagner. C'est ce que faisait la combattante qui passait tout son temps à s'entraîner depuis un long moment déjà.

L'après-midi, elle alla tester la salle de gravité, qu'elle mis à fond dès le départ. Dans ce genre d'entraînement, inutile d'y aller progressivement, pour s'habituer à des conditions difficiles il fallait savoir directement adapter son corps à ce genre de "lourdeur". Évidemment Claire avait déjà subit des entraînements de gravité au sein du complexe sportif de Dösatz, de ce fait elle était familiariser à ce type d'exercice. Il fallait dire que la jeune femme faisait preuve d'ingéniosité dans ses entraînements en les diversifiant toujours un maximum afin d'être polyvalente et de ne rien laisser de côté. Il était bête de ne pas tenter de faire le maximum d'entraînements différents. Car cela permettait de s'adapter à de nombreuses situations et de toujours s'améliorer, tel qu'elle le souhaitait.

Passant une grande majorité de son après-midi dans la salle à gravité, où elle enchaînait exercices physique tel qu'elle en avait fait dans la salle de musculation, et entraînement de vitesse et précision en brisant des cibles le plus rapidement possible sous cette atmosphère écrasante, Claire termina sa journée dans la salle de gymnastique.

Au sein de cette salle, cette dernière s'entraîna surtout au sol afin de peaufiner sa souplesse, ce qui était un fait très important concilier souplesse et musculature était parfois compliquer si on s'y prenait trop tard, mais la jeune femme avait toujours suivi ces deux choses de près. Du coup, malgré sa stature fine, on comprenait l'ampleur de ses entraînements à la musculation lorsqu'elle donnait des coups. On s’apercevait également de sa grande souplesse lorsqu'elle esquivait des coups gracieusement, tel un félin préparer à ce genre d'éventualité. On pouvait dire que le fait qu'elle ait vite comprit que la polyvalence ouvrait des portes pour être bon dans "tous les domaines" faisait d'elle une guerrière aguerrie.

La journée se finissait, il était bientôt l'heure de son "rendez-vous". Claire stoppa alors ses entraînements et se dirigea vers le vestiaire.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockJeu 17 Mar 2016 - 12:33
Alors qu'elle était sous l'une des douches que proposait le complexe, la jeune femme commença à réfléchir aux informations qu'elle pouvait donner à cet homme. En effet, une partie de l'esprit d'Alucard avait germé en elle pendant longtemps, et lorsque ce fragment de lui s'était éveillé en elle, il lui avait également énormément apprit sur l'histoire des vampires et des loup-garou, le commencement de tout cela et les années de tortures et d'esclavagisme que les vampires, sous le commandement d'Alucard, avaient imposés aux loup-garou. Maintenant, Claire avait beaucoup d'informations entre les mains à ce sujet, mais elle ignorait ce qu'il voudrait réellement savoir. Ce soir, elle allait devoir nager à travers tous les souvenirs qu'Alucard avait et qu'il lui a laissé, et trouver ce qui intéresserait son interlocuteur.

Elle sortit de la douche pour aller s'habiller, le crâne pleins d'informations dans lesquels il fallait réussir à se repérer. Il était vrai que comme Alucard faisait en quelque sorte partie d'elle, Claire savait naturellement des choses grâce à lui, et elle ne s'était jamais vraiment questionner sur le fait que ça pourrait intéresser les loup-garou de savoir ce qu'Alucard lui avait léguer en matière de souvenirs. À vrai dire, cet espèce d'étrange Dieu ne s'était pas matérialiser "pour de bon " depuis des siècles et des siècles. Mais les horcruxes – ces parties de son âme, répandue dans plusieurs personnes et/ou objets – devaient être nombreux. Si ces horcruxes étaient des êtres humains, peu importe la race, et qu'il finissait par les dominer totalement, il arriverait à se réincarner dans ce corps en détruisant de l'intérieur la personne à qui appartenait le corps auparavant. Ce qui pouvait être en effet une possibilité très inquiétante, car les loup-garou devraient à nouveau affronter cet horrible personnage qui les avait asservi.

Lorsqu'elle eut terminé d'enfiler ses vêtements, la combattante sortie du complexe sportif. Dehors, déjà là, Darcia était présent, adossé à une grande voiture de type limousine, une cigarette aux lèvres. Décidément, la drogue sous n'importe laquelle de ses formes étaient très présente en ce monde. D'ailleurs, il était étrange comme loup-garou, il fumait alors que cela devait incommoder fortement son odorat – peut-être était-il habituer depuis qu'il était un jeune loup à fumer et que cela n’impactait plus son odorat sur-développé, cependant.

La claymore s'approcha de l'homme, levant son visage vers lui pour le saluer. Il fallait dire que même si Claire était plutôt grande pour une femme ( 1m70) l'homme en face d'elle devait mesurer dans les 1m87, ce qui était une différence de taille suffisante pour qu'elle ait à lever le visage pour le regarder. Ce dernier lui répondit d'un sourire, comme à chaque fois qu'il l’apercevait. Le loup écrasa sa cigarette dans un cendrier, non loin d'ici, puis lui ouvrit la portière de la voiture pour l'inviter à entrer. Évidemment il y avait un chauffeur à l'avant, et comme dans toute bonne limousine, l'arrière était un ensemble de siège réuni autours d'une sorte de bar. Le chauffeur était séparé de cette "pièce" par une sorte de vitrage opaque et insonorisé, de ce fait il ne pouvait pas savoir ce qui se passait à l'arrière de la voiture. La jeune femme s'installa sans broncher, ce genre de richesse la laissait indifférente. Darcia s'installa à ses côtés et le chauffeur démarra la voiture.

- Je vois que ceux de ta race ont bien réussi leur vie ici. De plus vous êtes discret et non rancunier envers les humains. Vous rentrer dans le top dix des gens les plus sages et intelligents que je connaisse, malgré que l'on vous considère comme des démons.

L'homme se mit à sourire, servant une coupe de champagne à son invitée pour la faire patienter pendant le voyage, puis il s'en servit une également.

Darcia: Nous n'avons pas la prétention d'être meilleurs que les autres et nous ne stigmatisons pas une race pour l’erreur de quelques uns d'entre-eux. Ce serait d'une débilité déconcertante, et nous n'aurions pas la richesse et la renommée que nous avons actuellement. Beaucoup d'entre-nous sont des actionnaires ou des dirigeants depuis de long siècles d'importantes entreprises sur Terre. Il avala une gorgée de son breuvage et ajouta: Nous vivons très bien et nous ne nous plaignons pas, cela a demander beaucoup d’efforts et de sacrifice, mais nous vivons en paix, à la ville ou retirer au fond des montagnes. Chacun choisi son mode de vie, nous ne nous cantonnons pas à l'un ou l'autre, et nous sommes une grande famille. Chacun de mes frères et sœurs sont les bienvenues chez moi. Dans cette optique basée sur le partage, nous vivons tous en harmonie et nous sommes plus soudés qu'une grande majorité d'autre race: c'est ce qui fait notre force.


Il parlait avec un grand calme, il avait l'air d'avoir une personnalité semblable à celle de Claire. La jeune femme était consciente que cette race des loup-garou était bien plus intelligente qu'ils n'y paraissait, ils avaient réussi à mesure des siècles, à s'octroyer des places très importantes dans la société terrienne, tout en restant discret et dans leur coin. Ils avaient notoriété, pouvoir, argent, toute leur race était mise à l'abri du besoin. Mais c'étaient également de grands travailleurs dans bien des domaines. Claire savait que la plupart d'entre-eux étaient doués pour les sculptures, tailler le cuir, fabriquer des matériaux et construire des meubles, par exemple. Ils couvraient à eux seul de nombreux corps de métier et surtout, ils travaillaient tous main dans la main. Une belle mentalité de laquelle devrait s'inspirer les humains... chose qui n'arrivera sans doute jamais.

Ils arrivèrent visiblement à destination puisque le véhicule s'arrêta. Darcia sortit le premier pour venir ouvrir la porte de Claire. Celle-ci fronça les sourcils, c'était bien galant de sa part mais elle ne se considérait pas comme une première dame, et elle pouvait très bien ouvrir une porte seule. Il eut un petit rire en voyant la réaction de la claymore, allumant une nouvelle cigarette. La jeune femme l'accompagna à l'intérieur d'un somptueux hôtel qui faisait restaurant. Darcia entra d'ailleurs avec sa cigarette, sans gêne, puisqu'il était le patron des lieux. Lorsqu'il entra, accompagner de gardes du corps, bien des gens qui mangeaient sur ce lieux tentèrent de le photographier et de l'approcher. Heureusement, ses gardes du corps repoussaient les individus.

La combattante détestait être dans ce genre d'ambiance. Tous ces gens avaient les yeux rivés sur ce type et elle était juste à côté de lui. Être à côté du centre d'attention de tout un restaurant bondé de terriens ne lui plaisait pas vraiment, elle qui préférait être discrète.

Darcia passa une nouvelle fois son bras autours des épaules de Claire, sentant certainement que cette situation la rendait nerveuse, pour la pressée un peu contre lui et la "cacher" au grand publique. La jeune femme ne broncha pas, elle comprenait qu'il faisait cela pour que cette dernière se sente moins stressée par cet afflux impressionnant des gens, qui s'amassaient de plus en plus autours d'eux. Quant à lui, il restait souriant, serein. Après tout, depuis toutes ces décennies, il devait être habituer à être dans ce genre de situation.

Les gardes les escortèrent jusqu'à une sorte d’ascenseur privatisé. Une fois à l'intérieur, Claire s'écarta de Darcia et sembla reprendre son calme habituel. Elle appuya son bras droit sur l'un des murs de l'ascenseur, alors que l'homme à ses côtés finissait de fumer paisiblement sa cigarette. Ils arrivèrent au 14ème étage de l'énorme bâtiment.

Les portes s'ouvrirent et ils arrivèrent sur un long couloir. Des gardes étaient postés également à la sortie de l’ascenseur. Décidément, ils ne lésinaient pas sur la sécurité.

Darcia l'emmena visiblement dans l'un de ses appartements, qui était fortement spacieux, rayonnant de propreté et de sculpture de loups réalisé certainement par ses semblables. Apparemment, il y avait de nombreux étages où les chambres étaient réservés pour ses frères et sœurs, comme il les appelaient, s'ils voulaient venir séjourner ici. Le partage était vraiment une notion importante chez eux, visiblement.

Darcia: Fais comme chez toi. Lança t-il en l'invitant à entrée.

- Charmante cabane. Dit-elle ironiquement, imaginant qu'il devait avoir plusieurs appartement de ce genre. J'imagine que les femmes que vous ramener doivent pâlir de joie en venant ici.

L'homme se mit à rire de nouveau, lui faisant un signe de la tête pour lui dire que ce qu'elle disait était juste. La claymore entra et déposa son arme à l'entrée. De toute façon, même si ça tournait mal, elle savait se défendre aussi férocement au corps à corps qu'avec son épée.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockDim 20 Mar 2016 - 12:34
Elle prit place sur un canapé, et Darcia leur apporta des boissons, apparemment un alcool assez fort ressemblant à du cognac. Il s'assied en face de Claire, dans un fauteuil et lui donna son verre.

Darcia: Es-tu au courant que la fille de notre "chef suprême" a été nommée commandante des armées de la Terre ? Cela lui conviendra parfaitement. Narumi est une femme assez rigide, tout comme toi, dit-il pour la taquiner, bien que beaucoup plus sanguine. Tu sais de qui je parle puisque Alucard t'as laissé de ses souvenirs et de ceux de sa défunte épouse, en laquelle il a essayé de te transformer d'ailleurs. Cela n'est pas passé inaperçu, il t'avais donner le même physique qu'elle et une grosse partie de ses souvenirs, à elle. Alucard est capable de bien des choses, dit-il en soupirant, allumant une nouvelle cigarette. Après tout c'est un Dieu. Narumi avait ressentit l'aura de son ancienne épouse, mais qui enfait était la tienne, puisque c'était simplement à cause de l'éveil d'Alucard en toi et de sa fourberie que tu étais devenu en quelque sorte, une copie de son ancienne femme.

C'était fort intéressant, la nouvelle chef des armées était donc cette louve... Claire avait également sentie son aura lors de la guerre sur Terre, quand les "envahisseurs" prennaient la planète. Elle fait donc partie de ce groupe de gens qui dirigent la planète, et visiblement elle y est bien gradé. En effet, comme l'avait dit Darcia, elle en savait même beaucoup trop sur le passé de Narumi par le biais d'Alucard... mais Claire en savait également de trop sur Darcia lui-même, pour le coup. La claymore bu quelques gorgées de son verre, sous le regard assez étonné de son hôte.

- Les gens de ma "race" savent dissocier les différentes toxines contenue dans l'alcool.. nous pouvons donc expulser les propriétés néfastes de l'alcool tout en le buvant rapidement. Dit-elle pour lui faire comprendre qu'elle ne serait pas prête à être en état d'ébriété. Ce que tu me dis là me ravie, je comptais d'ailleurs m'entretenir avec le corps militaire pour rentrer dans l'armée en tant qu'espion, ou quelque chose du genre. J'aimerai aider à faire le "ménage" dans cette ville lors de mes différents passage ici.


Darcia: C'est une bonne idée, surenchérit-il. Notre armée va se joindre à celle de la Terre bientôt. Nous allons assurer des rues sûres aux habitants de Satan-city. Narumi a prévu de mettre des troupes d'élites avec du personnel loup-garou dans celles-ci. Ainsi ils pourront sentir ou entendre sur des kilomètres à travers la ville et en assurer chaque quartier. La Terre sera plus paisible que jamais.

Les deux protagonistes buvaient leurs verres et s'en resservaient d'autres sans broncher. À eux d'eux, ils formaient une scène bien étrange entre deux personnes ayant le même type d'agissement et surtout, étant plutôt d'attitude stoïque la majorité du temps. Darcia rallumait une cigarette aussi vite qu'il en finissait une, par ailleurs. Mais cela ne dérangeait pas la guerrière, après tout la pollution était partout à l'heure actuelle, et ça en faisait partie, ça ne changeait rien.

- Quant à Alucard, en effet je sais qu'il a investit le corps d'une autre personne qui ne s'en est pas rendue compte, pas encore. Dit-elle naturellement, comme si Darcia avait déjà amener le sujet, alors que non. Lorsque j'arrivais à rêver, il s'incrustait à un moment dans tous mes rêves. Je le voyais, mais je ne discernais pas correctement son visage.. car il était comme mélangé avec celui d'un autre individus. Mais je ne peux pas te dire s'il s'agit d'un homme ou d'une femme... tout cela reste très confus. La dernière pensée qu'il a laissé en moi d’intéressante à ce sujet avant de quitter mon corps, c'est qu'il était rassurer par le fait que l'autre personne n'était pas " de la même nature que moi ". Je ne sais pas ce que ça signifie.

Darcia: C'est alléchant de savoir que tu peux lire dans les pensées. Affirma t-il, ce qui était vrai puisqu'elle avait entendu ses pensées dans lesquelles il se questionnait à ce propos. Bien sûr les loup-garou ont développé une résistante naturelle aux tortures psychologiques puisque les vampires avaient pour sale habitude de rentrer dans nos têtes.. de ce fait j'imagine que tu ne peux pas sonder mon esprit de façon très poussée. Il lui souriait, de toute façon il avait l'air de se ficher de ce qu'elle pouvait voir dans son esprit. Nous ne nous entretenons plus beaucoup avec les vampires, enfin tout dépend lesquels. Ils restent sagement de leur côté et nous du leur. Certains loup-garous sortent avec des vampires d'ailleurs: nous ne sommes plus en guerre depuis longtemps. Mais puisque tu as eus le physique de Claire, l'ancienne femme d'Alucard quelques temps, je sais que tu en as fréquenté quelques uns. Ces plus fidèles amis: Sebastian et Eric, par exemple. Nous les avons mis au courant de la situation te concernant. Ils savaient que quelque chose clochait avec Alucard, mais apparemment tu réagissais vraiment comme son ex-femme dans les moindres détails... il avait vraiment bien réussi à confondre ses souvenirs et sa personnalité à la tienne pour te posséder... ce type est bien plus malin qu'il n'en a l'air. Il est prêt à user de différentes ruses pour qu'on ne remarque pas ses petits plans... L'homme tira une nouvelle taff de sa cigarette, croisant les bras. Si tu n'avais pas été une claymore, il aurait fini par te faire mourir intérieurement et par posséder entièrement ton corps, tu ne serais plus de ce monde depuis longtemps. D'une certaine manière on peut dire que tu as été chanceuse.

Il tourna son regard vers son énorme baie vitrée qui donnait sur l'extérieur. Claire fit de même. Pourquoi regarder à l'extérieur le soir et voir ces lumières éclairées les parcelles d'ombres de la ville lui faisait penser à Motta ? Peut-être parce qu'il était lui aussi cette lumière qui éclairait les zones d'ombres dans son cour..

- Je n'ai pas à me plaindre, ce démon aurait pu envahir mon esprit et me tuer à force, mais je m'en suis sortie. Je sais qu'il projette de réunir une nouvelle élite de vampire s'il revient à la vie, et de se cacher loin de tout pour agir dans la plus grande discrétion. Il voudra d'abord réunir des millions de fidèles, puis il s'attaquera aux humains pour renflouer ses troupes, puis à vous. Il veut de toute manière asservir les habitants de la Terre car il croit en être le seul digne dirigeant. Dit-elle en avalant ce qui restait du contenu de son verre. Je sais que tu te demandes à propos de Claire, sa femme... mais il n'y a aucun espoir qu'elle soit en vie. Alucard le savait. Il voulait la faire revivre à travers moi, mais rien ne pourra la ramener.. visiblement elle n'a pas la volonté d'un jour, revenir parmi les vivants. Claire regardait au loin, à travers la ville illuminée. Je sais que Narumi et cette femme étaient très proches et que c'est pour elle que tu me pose cette question... je suis désolée d'avance pour elle... je lis dans ton esprit que c'est une femme ayant des principes et d'une fidélité à toute épreuve. La claymore détourna son regard de la fenêtre pour regarder l'homme en face d'elle. Je ne sais pas grand chose de plus sur Alucard, à part qu'il est persuadé qu'il réincarnera ce monde un jour. Il a l'air d'avoir des parties de son âme enfermée à l'intérieur de plusieurs objets qu'il réunira lorsqu'il arrivera à posséder totalement quelqu'un... le seul objet que je peux vous décrire distinctement, c'est une sorte de pendentif ayant la forme de trois triangles assemblés les uns dans les autres.. quelque chose de la sorte.

Le loup-garou arqua un sourcil, prenant un air à la fois étonné et.. sérieux. Il se leva de son siège, re – servant son invitée et lui-même en boisson. Suite à cela il s'approcha de sa grande baie vitrée et annonça:

Darcia: Ce que tu dis ressemble fortement au collier de notre maître suprême..Oméga, père de Narumi. Il porte autours de sa nuque le signe du Valknut, quelque chose de sacré dans notre façon de voir les choses.... et cela voudrait dire que les choses s'annoncent bien plus sombre que prévue. Il bu une gorgée du breuvage, semblant méditer profondément à ce problème. En effet, cela voudrait dire que depuis tout ce temps... une part d'Alucard vie en quelque sorte en Oméga, en sommeil, ou à moitié éveillée... attendant qu'Alucard investisse le corps de quelqu'un pour s'y réincarner totalement pour déchirer l'esprit d'Oméga. Il ne peut pas se réincarner en Oméga, cela serait trop risquer pour lui et il y perdrait un fragment d'âme... donc cette partie de lui sommeil en attendant que son maître vienne la récupérée de lui-même... Darcia parlait avec une voix murmurante, visiblement touché par la révélation de Claire. Le fait qu'il soit en contacte depuis si longtemps avec cet horcruxe signifie que ce dernier l'a inévitablement atteint... Ainsi.. nous n'avons d'autres choix que de détruite l'objet.. et de le tuer, lui aussi.. ?Il ferma les yeux un instant. Cette situation n'était évidemment pas une aubaine. Je dois encore attendre quelques semaines avant d'en parler à Narumi, il y a peut-être des solutions exploitables... je dois y réfléchir.


Les mains de l’homme étaient jointes dans son dos, comme s'il était un grand conférencier. À vrai dire, un certain charisme émanait de lui, on voyait qu'il était fait pour être célèbre. Claire se leva du canapé où elle était précédemment assise et se dirigea vers la porte de sortie.

- Je suis navrée que ma révélation mène à de telles conséquences, mais en effet il est plus sage de prendre la vie de cet homme qui deviendra inéluctablement, un jour, ce monstre d'Alucard. Elle posa sa main sur la poignée de la porte et ajouta: Si tu as encore besoin de moi pour quoi que ce soit... disait-elle, faisant référence au fait qu'elle était prête à l'aider lui, et son peuple, tu sais visiblement où j'habite.

En effet, elle avait pu voir dans les souvenirs de l'homme que c'était lui, cette étrange présence. Lui qui la suivait l'autre soir à Satan-City, certainement pour voir ce qu'elle manigance... ou pour s'assurer qu'il ne lui arrivait rien de fâcheux. Il avait tout vu de la scène morbide dans laquelle Claire avait massacrés ces hommes et prit la jeune fille sous son aile.

Une main douce et à la fois d'une haute température se posa sur son bras. La jeune femme se retourna, les sourcils froncés une fois de plus, on sentait largement qu'il ne valait mieux pas trop la touchée car la guerrière n'appréciait pas les contactes physiques avec n'importe qui. S'ils n'avaient pas autant discuter et que celle-ci n'avait pas vu par elle-même, ainsi que dans l'esprit de cet homme qu'il était quelqu'un de bien, elle lui aurait d'ailleurs flanquer un poing en pleine figure, sans hésitation.

Darcia: Si tu es capable de lire dans mes pensées, tu aurais dû savoir que ça ne me gêne pas si tu dors ici ce soir. Voyant le visage de la femme en face de lui s'assombrir, il retira sa main de son bras et eu un petit rire: Je dors sur le canapé, ne t'en fais pas. Et un chauffeur t'attendra demain matin pour t'emmener à la salle.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockJeu 24 Mar 2016 - 13:34
Claire s'était calmée après l'aimable proposition de Darcia. Elle passa donc la nuit seule, dans le lit de cet homme pendant que lui, dans une autre pièce, dormait sur un canapé. Cependant, une étrange sensation lui parvint pendant la lui. Elle se réveilla en sursaut après avoir eu l'impression que quelqu'un l'enlaçait... mais il n'y avait absolument personne auprès de cette dernière. L'ombre de Motta la suivait vraiment n'importe où.

Le lendemain, levée aux aurores comme à son habitude, la claymore alla prendre sa douche et se changer. Lorsqu'elle arriva dans la pièce principale, aucun Darcia en vue. Ce type était encore plus lève-tôt que cette dernière. En même temps, on imaginait aisément que part de son statut dans la société, il avait fortement à faire.

Seul un mot qu'il avait rédiger à la main était sur la table, avec un petit déjeuner qu'il avait certainement fait demander d'apporter. Claire s'assied sur le canapé pour lire ce qu'il y avait d'écrit sur le mot, mais ne toucha pas à la nourriture ni à la boisson. Tout ceci était du superflue pour la guerrière qui n'avait pas besoin réellement de manger.

Le message que lui avait laissé Darcia disait qu'il viendrait la retrouver "bientôt". C'est tout.

La guerrière se demandait bien ce qu'il lui réservait pour la prochaine fous où elle croiserait ce type. Visiblement il avait nettement comprit que les intentions de la combattante étaient bonnes, ce qui était déjà un pas en avant. Allait-il donc solliciter son aide face à des problèmes personnels, ou des problèmes qui concerne son peuple ? Venir en aide à une race aussi disciplinée et soudée ne dérangeait en tout cas pas Claire, qui au contraire, apprécierait d'aider ce type de personne.

Elle savait de part les souvenirs d'Alucard que les choses dites sur les loup-garou n'étaient pas du flan ou une mascarade, et également, comme elle pouvait lire dans l'esprit des gens, la claymore avait vu que Darcia ne mentait pas. Puis d'autres souvenirs d'Alucard sur bon nombre de ces loup-garou montraient qu'ils étaient des gens qui se battaient pour le bien et la justice, et surtout, la paix interraciale.

Après s'être préparée, elle sortit de la chambre, prenant le fameux ascenseur privé de l'étage et descendit. Lorsqu'elle arriva en bas, baissant son aura pour être indétectable, la guerrière se fit très discrète et personne ne prêta attention au fait que cette dernière venait de sortir du bâtiment. Étant donné la notoriété de ce Darcia et du fait que Claire était rentrée avec lui hier, les rumeurs pouvait aller de bon train sur lui. La guerrière ne voulait pas lui apporter des problèmes, surtout qu'il était peut-être marié. Oui, malgré sa faculté à lire dans les pensées et à s'incruster dans la tête des autres, la jeune femme ne lisait que ce qui l'intéressait, scruter la vie personnelle des gens n'était pas du tout ce qu'elle préférait – sauf si cela lui apportait d'importantes réponses.

Une fois dehors, une limousine l'attendait, un type tenait d'ailleurs une pancarte avec écrit " La guerrière aux yeux d'argents ". Voir ceci écrit sur une pancarte fit tirer un petit rire à Claire, ce qui était assez rare.

Une fois dans le véhicule, le type la déposa donc à la fameuse salle où la claymore passa une nouvelle journée à s'entraîner.

La jeune femme avait déjà dans sa tête les journées "type" que cette dernière allait venir passer ici. Après tout, grâce à Darcia elle avait un accès complet et sans restriction à cette fabuleuse salle, et Claire ne relâchait en rien ses efforts pour se surpasser. De ce fait, au lieu de s'entraîner tout le temps seule, elle participait désormais aux cours à plusieurs dans les deux derniers étages. Les cours collectifs qui l'intéressait étaient essentiellement le bodypump ou le bodyattack, ou bien les cours de "self-defense" qui était tout à fait utile pour développer ses réflexes.

Le reste du temps, on la voyait surtout se muscler, faire des pompes et des squats, des tractions, et de la gym. Puisque sa condition de claymore lui permettait de ne jamais connaître la fatigue, malgré le fait d'ailleurs, qu'il ne lui était pas nécessaire de dormir beaucoup, la guerrière "pétait la forme" littéralement tout les jours.

Une semaine, deux semaines, trois semaines... bientôt deux mois passèrent, presque trois, où elle exécutait sa petite routine sportive chaque jour. Plus elle fréquentait l'endroit, plus Claire parlait petit à petit à certaines personnalité connue dans le monde du sport, et aussi au personnel de l'établissement. Elle fut pratiquement aphone et réduite au mutisme pendant deux longs mois, même si les gens venaient lui parler chaque jour. Mais le troisième mois, un peu moins rigide à force de fréquenter les même tête chaque jour, la jeune femme se laissait aller, et plus sympathiquement qu'à l'accoutumer, faisait durer parfois des discussions avec autrui.

Entre temps, Claire avait entendu et vu à la TV le discours de Narumi, chef de l'armée de la terre. Visiblement cette femme partageait des idéaux de bien et de paix par le biais militaire, ce que la claymore approuvait grandement. Cela lui donna encore plus envie de voir la rapide avancée de l'armée, cette femme ne plaisantait pas, elle y avait mi tout son temps et de grands moyens pour la remanier. De ce fait, la guerrière avait été voir par elle-même le contenu de la nouvelle base, ses nouveaux dispositifs et directives en allant à la journée porte ouverte. Narumi s'était présentée à plusieurs heures de la journée pour faire des séminaires, sur une énorme estrade prévue spécialement pour cette journée. Elle savait captiver les citoyens par ses discours explicatifs à la fois simple et allant droit au but pour que cela soit accessible à tous, mais également des discours appliqués et des mots techniques relevant de l'ordre militaire pour en émerveiller d'autres. Satisfaite de ce qu'elle y avait vu, et pensant que ce nouveau système permettait de déceler intelligemment qui était bon dans quoi et de l'y perfectionner, la claymore comptait encore plus venir aider l'armée terrienne.

Le fait que ce loup-garou homme d'affaire s'intéresse à elle était en quelque sorte une chance, même si la célébrité n'intéressait pas Claire, par le biais de cet homme elle se faisait ses propres "contactes". Cela pouvait toujours servir ou être utile.

D'ailleurs, elle fut invitée à une petite soirée de gala organisée en l'honneur d'un championnat remporté par l'une des équipes de sportifs qui venaient s'entraîner dans cette salle. La jeune femme hésita un moment avant d'y aller, puis s'y rendit en compagnie de l'équipe, qui était d'ailleurs l'une des premières équipes mixtes qui avait vu le jour. Toujours discrète, elle s'était fondue dans la masse à cette soirée, mais pas vraiment: elle avait entendu les pensées de certaine personne à son égard, ce qui lui fit lever les yeux en l'air d'un air désespéré. Décidément la plupart des êtres vivants ne pensaient qu'à des choses primaires.

Pour une fois, Claire avait revêtu une longue robe noire et des talons assortis, pour l'occasion. Il fallait préciser que dans ce genre d'endroit, tout le monde était fringuer comme ça. Donc c'était plus facile d'être discret en faisant comme les autres, plutôt que de se pointer en armure ici.

Cette dernière eut des discussions avec différents représentant(e)s sportifs, des gens qui animaient des chaînes TV à ce sujet, des journalistes... tout en sondant leur pensée car pour la plupart c'étaient "juste" des humains et il était donc aisé de s'introduire dans leur esprit. Ainsi elle pouvait vite savoir leurs intentions et écarter les pauvres abrutis de la soirée.

Mais elle ne cessa pas d'écouter ce que l'on disait à son sujet et tomba sur les pensées d'une femme d'un certain âge qui voulait proposer à Claire de devenir une entraîneuse dans le nouveau dojo que cette femme d'affaire allait ouvrir. Assez surprise de tomber sur cela, la claymore ne montra en rien sa surprise, apparemment la jeune femme qui voulait lui proposer ceci voulait attendre "son avis". Son avis ? À qui ? Bof, cela n'avait pas tellement d'importance... mais d'ailleurs.. ça lui fit rappeler que Darcia ne l'avait toujours pas recontacter.

Une main se posa dans son dos à ce moment, la tirant de sa rêverie. Quelqu'un l'embrassa sur le haut du crâne avant d'annoncer:

" Eh bien voici la chère protectrice de cette ville, plus ravissante que jamais ! "
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockJeu 24 Mar 2016 - 21:49
Darcia posa sa main à plat dans le dos de Claire, comme s'ils se connaissent assez bien pour avoir ce genre de contacte. La main de la claymore se resserra tellement autours de son verre que celui-ci se brisa sous l'intensité de sa poigne. De toute évidence, la jeune femme n'appréciait pas de base qu'on la touche, même si cette approche n'était pas déplacée mais bien amicale, la claymore n'était pas vraiment en colère, cette fois. C'était plus un genre de réflexe, n'aimant pas le contact avec autrui d'ordre général. Cependant, elle avait lu en cet homme qu'il n'avait pas de mauvaises intentions à son égard, ou de mauvaises intentions tout court. Donc cela ne la gênait pas vraiment, son dos ne restait que son dos. Amusé par la situation – visiblement il aimait bien ce genre de comportement – L'élégant loup-garou en rajouta une couche:

Darcia: Tellement charmée de me voir que tu deviens tout feu tout flamme visiblement ! Dit-il en tournant sa tête vers elle afin de lui sourire.

Cela fit rire les convives qui étaient actuellement près d'eux. De ce fait, ils commencèrent à entamer des discussions sur l'économie et les sciences politiques, notions tantôt ennuyante tantôt intéressante pour les gens qui désirent percer dans ce genre de milieu. Quant à Claire, elle observait et analysait chacune de ces personnes sans que personne ne s'en doute. D'ailleurs quand des gens posaient des questions sur cette dernière, demandant d'où elle venait et comment ils s'étaient connu, Darcia répondait à la place de la guerrière. Cela ne la dérangeait pas puisqu'il disait qu'ils se connaissaient de longue date par le biais de ses autres "congénères". Par congénères, chacun savait qu'il parlait des loup-garou. À vrai dire, ils restaient discret sur leur peuple et n'en parlait pas beaucoup car ils estimaient que ça ne les regardaient qu'eux, et ils ne voulaient pas spécialement faire la une des médias. Mais au moins ils ne se cachaient plus en société. Ou du moins, ce fut impossible, quand un type vit plus de deux cents ans et qu'il conserve sa jeunesse.. au bout d'un moment il y a matière à se poser des questions.

D'ailleurs, le loup-garou avait gardé son bras autours de la taille de Claire, qui fini par oublier ce détail.. la présence même de cet homme et de tous les autres invités, également. Ce geste lui rappela la façon dont Motta l'étreignait. Ses yeux commencèrent à être empreint à une grande mélancolie mais, comme si le "Comte" Darcia l'avait deviné, il s'adressa à cette dernière pour l'éveiller de sa "torpeur".

Darcia: Veuillez nous excuser, nous avions prévu de nous entretenir en privé à la fin de cette petite fête. N'est-ce pas ?


Claire acquiesça sans trop réfléchir, elle venait d'être tirée de ses rêveries après tout. Le "Comte" – nouveau surnom pour ce type, après tout ça lui sied bien – la saisie par le poignet afin qu'elle le suive à travers cette foule abondante et bruyante. Ce mec ré – apparaissait tout d'un coup, alors que cela faisait plusieurs mois qu'il n'avait pas reprit contacte avec elle. Enfin bon, trois mois ce n'était pas la mer à boire, cela ne représentait pas réellement beaucoup de temps. Mais elle ne comprenait pas pourquoi il venait de revenir aussi brusquement dans sa vie, bien que la claymore se doutait qu'il serait très certainement convier à la fête.

* Où va t-on Darcia ? *

Lui adressa t-elle en parlant dans la tête de l'homme. Ce dernier aurait pu lui répondre simplement par la pensée, mais il était visiblement pressé et préoccupé, en dépit de son air constamment reposée et de bonne humeur. La guerrière commença à légèrement s'inquiéter quant à l'endroit où il allait l'amener, il n'avait pas l'air d'être le type de mec à être prit de stress pour n'importe quoi. Qu'est ce qui pouvait tant le tracasser ? Pourquoi n'avoir réagit que maintenant ? Il aurait très bien pu venir la voir la veille, ou la semaine passée, ou même des tas de semaines avant. Claire n'essaya pas de se débattre, d'une façon inexplicable, elle sentait bien qu'elle n'avait rien à craindre de cet étrange protagoniste. Même si une grosse partie des souvenirs de cet homme étaient comme "bloquer", à cause de la résistance aux tortures mentales qu'il avait développé, la démone pouvait sentir ses émotions, ses ressentis, et ses pensées. Il pouvait lui cacher ses pensées s'il le désirait visiblement, puisqu'il le faisait en ce moment même.

Lorsqu'ils furent à l'extérieur, bizarrement, il n'y avait pas de limousine qui les attendaient. Tout en tenant toujours le poignet de la claymore dans sa main, il l'emmena en direction d'une ruelle sombre et actuellement inoccupée.

- Ah, pas de limousine ce soir ? Tant mieux.

Lâcha la jeune femme d'un air détaché, après tout la luxure et autre connerie n'était pas spécialement des choses qui l'impressionnaient ou l'intéressaient. Et ça n'avait pas changer depuis la dernière fois.

Darcia ne répondit pas, une fois de plus. Lorsqu'ils furent dans la ruelle, la jeune femme comprit qu'il était entrain de se changer en loup-garou. Mais elle ne fuyait pas et ne prit pas peur, même si la combattante n'avait pas son épée avec elle. Parce qu'en sondant ses émotions, elle savait toujours qu'il n'y avait rien à craindre.

L'imposant monstre qui lui faisait maintenant face la fit monter sur son dos et commença à détaler à toute vitesse à travers Satan-City, sautant de mur en mur d'une façon tellement aisée et rapide qu'il était impossible de le voir. En effet, c'était bien trop rapide pour l’œil d'un humain, en tout cas. De toute façon il faisait nuit, et puis cet homme savait ce qu'il faisait. Les bras fermement accrocher autours de sa "monture", la claymore regardait la ville d'en haut, à chaque énorme bond de la bête. Le vent frappait violemment son visage et ses cheveux, mais d'ici la vue était extraordinaire, et "chevaucher" un loup-garou c'était pas quelque chose du quotidien.

Ils arrivèrent dans un autre de ces grands buildings... ils appartenaient tous aux loup-garou maintenant, ou presque. En tout cas, ça en donnait l'impression.

Ils rentrèrent par une fenêtre laissée ouverte. Une fois à l’intérieur, cela ressemblait plus à un laboratoire qu'à une résidence. Et en effet, c'était une sorte de vaste laboratoire sur plusieurs étages. Darcia recouvrit sa forme humaine et emmena la claymore à travers de nombreux couloirs. On avait la vue, d'ici, de plusieurs "chambres" isolées pour manifestement des tests. Claire regardait curieusement chaque détail qu'elle pouvait assimiler de ce lieu, elle ignorait pourquoi, mais une atmosphère lourde et peu appréciable se dégageait de ce foutu laboratoire.

Finalement, il l'emmena dans une pièce bien précise, dans laquelle plusieurs personnes en tenue de labo étaient présent. Ils semblaient faire des tests sur... Quand Claire posa sur attention sur "le sujet test ", elle reconnue Oméga, père de Narumi. À nouveau ses sourcils se froncèrent, elle tenta de comprendre, mais les gens ici parlaient de plusieurs trucs incompréhensible depuis que Darcia et elle-même étaient rentré dans la pièce. C'était quoi cette scène ? Pourquoi Oméga était-il attacher à des liens, sous forme de loup-garou, et qu'il avait l'air fortement enragé ? Heureusement, il était endormit. Mais on voyait qu'une sorte de haine s'évacuait encore de son être, car de la bave écumait de son énorme gueule de loup-garou.

Claire garda son sang-froid, comme d'habitude. Il était rare qu'elle ne le perde. Pour le moment, la jeune femme se contentait de suivre le Comte, qui se tourna enfin vers cette dernière.

Darcia: Suite à ta révélation d'il y a quelques mois... et sous l'accord de Narumi, tous les clans et Oméga lui-même sont parvenu à une décision: Faire des tests pour savoir si, malgré le fait que l'horcruxe d'Alucard avait atteint Oméga via le collier où il avait enfermé une partie de son âme, il était possible d'extraire hors du corps de l’individu cette partie de l'horcruxe. Il alluma une cigarette, ça faisait longtemps tiens. En somme, le collier qu'il portait autours de sa nuque depuis tout ce temps était l'horcruxe originel. Mais ce type d'objet possédant une partie d'âme se scinde en deux quand il reste trop longtemps en contact avec un hôte vivant potentiel afin de s'infiltrer dans cet hôte. Donc Oméga a une partie de ce fragment d'âme d'Alucard en lui. Au départ, il était toujours lui-même, quand il a prit la décision de donner son corps pour les tests. Et ensuite, c'est comme si le fragment d'esprit d'Alucard avait été prévenu de la situation et s'était rebeller et réveiller suite à cela. Depuis, Oméga est pratiquement toujours dans un état second, dans lequel il reste constamment sous forme de loup-garou et est agressif envers tout ceux qui tentent de l'approcher de trop près. Heureusement il a pu détruire son collier avant de devenir posséder. Il se mit à soupirer entre deux taff de sa clope; puis ajouta: On est passé par un tas de techniques aussi bien "magique" qu'occultes, qu'ancestrales ou scientifiques, mais rien n'y fait. Nous avons eu de mince espoir parfois, croyant que son état s'améliorait et qu'il redevenait petit à petit lui même. Mais ce n'était qu'une ruse de la part de l'horcruxe qui le hante à l'heure actuelle pour essayer de tuer certains d'entre-nous. Ce qui a été malheureusement le cas, d'ailleurs.. Nous avons donc dû l'endormir avec de puissants produits, mais il ne restera pas dans cet état de léthargie bien longtemps.. dit-il en fermant les yeux un instant, déplorant la perte de certains des siens. Tu es notre dernier recours.. s'il existe une mince chance que l'on puisse retirer ce fragment d'âme qui possède maintenant Oméga... tu es la seule qui pourrais nous aider. Après tout tu as pu...


- Je ne peux pas vous aider. Trancha Claire d'une voix cinglante. Oméga n'est pas moi. Je ne suis pas lui non plus. En rentrant dans sa tête pour lire dans ses pensées, tout ce que j'entends, c'est un homme crier à l'aide. La jeune femme s'approcha du père de Narumi et tourna sa tête vers Darcia: Vous avez fait s'accélérer le processus de l'éveil de ce fragment d'âme en parlant de ce dernier avec Oméga. Puisqu'il l'a su, le bout d'esprit d'Alucard en lui l'a su également et a dévoré subitement son esprit. Plus vous attendez, plus ce monstre détruit Oméga de l'intérieur.. bientôt il n'existera plus et seul Alucard se réincarnera en lui. La main de la claymore commença à se transformer, pleine de longs doigts semblables à des griffes. L'un d'entre-vous doit immédiatement le tuer. Vous lui avez fait déjà subir tant de supplices.... si personne ne se bouge, je le ferai sans hésiter.

Toutes les personnes dans la pièce avaient été prise de court et dominer par une incroyable terreur face aux paroles si directe de la guerrière. Chacun semblait terroriser face à cet inévitable tragique destin. Ils avaient essayer tellement de chose de façon très rapide et organisée face à ce drame qui avait atteint Oméga.. ils avaient eut de gros faux espoirs et là, leur dernière lueur de ce fichu espoir venait d'être annihilée à tout jamais.

Alors que Darcia allait réagir, commençant à mouvoir son corps pour atteindre le père de Narumi, Claire s'était déjà chargée de s'occuper de sa "proie", parce que tous les gens dans cette salle étaient bien trop proche et bien trop concernée par cette affaire pour réussir à lever le petit doigt dans des circonstances aussi horribles.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockVen 25 Mar 2016 - 11:23
De sa main gauche elle saisit la gueule du loup garou, pour la maintenir fermement fermée dans sa main, appuyant de toute ses forces sur cette dernière pour qu'elle ne s'ouvre pas. Évidemment l'énorme bête ouvrit instantanément ses yeux, comme tirée d'un coup de son sommeil. Claire avait fait cela juste afin de s'assurer qu'il n'y avait plus rien d'humain dans ses yeux. Et plus aucune lueur d'humanité ne résidait dans ses pupilles. Maintenant tout le monde le voyait aussi nettement qu'elle.

- Puisse la lumière te pardonner... je sais que tu étais quelqu'un qui agissait pour le bien. Au delà de nos différences raciales, tu étais l'un de mes semblables.

Le monstre, qui avait ses yeux plantés dans ceux de Claire, qui elle non plus ne le lâchait pas du regard, écarquilla grand les pupilles alors que cette dernière ne l'avait pas encore blessée. En effet, Claire qui arrivait à pénétrer dans son esprit – car Oméga n'était plus vraiment lui même, donc vulnérable, et le fragment d'esprit d'Alucard n'était pas encore assez développé et fort pour l'empêcher d'agir – faisait revivre à Oméga des moments de sa vie heureux, des moments de sa vie où il apportait son aide à des gens qui n'étaient même pas de sa race. Des moments de sa vie où il avait eu la bonté d’ouvrir ses bras à des vampires, eux qui les avaient réduits en esclavages pourtant. Mais Darcia l'avait dit: " nous ne stigmatisons pas une race pour les actes de certains d'entre-eux". Il avait ouvert les bras à tant de personne qui n'étaient pourtant ni de sa race, ni de son époque, en traversant les âges, cet homme avait répandue sa gentillesse en aidant son prochain, qu'importe qu'il soit terrien, vampire, ange, démon, namek... il avait aider tant de gens dans le besoin et les avaient accueillis au sein de sa meute sans demander rien en retour, juste pour démontrer que la plus grande des sagesses c'était cela. C'était être capable de voir au delà des préjugés et des apparences et de diffuser un message de paix universel, qu'importe les souffrance endurées.

En même temps qu'elle établissait cette "connexion" dans la tête d'Oméga pour lui faire se rappeller de toutes les belles choses dont il avait fait preuve, lui aussi pouvait voir la vie de Claire, il pouvait absorber toutes ces informations en l'espace de quelques secondes grâce à cette connexion. Il avait pu voir toute sa vie et tout ce qu'elle aussi avait endurée et fait pour le bien de l'humanité depuis tout ce temps.

Alors que des images fortes en émotions défilaient dans la tête du père de Narumi, ce dernier sembla reprendre le dessus un bref instant sur le monstre qui le hantait déjà depuis un moment. Des larmes chaudes et abondantes se mirent à couler le long des joues de la bête. Claire ne se méfia pas car elle arrivait à lire dans son esprit qu'il s'agissait bien de lui.. pour certainement la dernière fois. Elle relâcha la pression sur la gueule de la bête et du coup, Oméga avait reprit sa forme humaine. La jeune femme le détacha également de ses liens, tout le monde avait retenu sa respiration à ce moment. Mais pas la claymore, elle pouvait voir dans son esprit que c'était bien lui.

Spoiler:
 

Oméga: Claire... j'ai revécu tous ces souvenirs grâce à toi... et j'ai découvert ton histoire lors de cet échange...alors je suis rassuré.. quelqu'un comme toi.. qui pense de la même manière que moi.. saura prendre la relève et aider son prochain... dit-il, agonisant, car il mourrait déjà de l'intérieur depuis un moment à cause de l'éveil du monstre en lui. Une dernière faveur... dit-il en souriant, malgré que du sang commençait à s'écouler de sa mâchoire et de ses yeux, consumé par l'horcruxe. Rencontre ma fille... Ses larmes ne cessaient d'affluer. Essayes de la raisonner... je sais... je.. sais... qu'elle aime éperdument cet homme qui fera d'elle un monstre...ma fille ne mérite pas ce destin... ai..aid-de la..


La guerrière qui n'avait pas lâcher le loup-garou des yeux comprit qu'il ne pouvait plus être lui même encore longtemps. La dernière chose qu'il lui transmis, c'est un dernier souvenir.. dans lequel, il allait se rendre un soir de pleine lune rendre visite à sa fille pour qu'elle vienne à la fête en cette occasion.. et qu'à travers la grande baie vitrée de son appartement, il l'avait vu enlacer un homme.. cet homme, tout en pleurant dans ses bras.

Pourquoi son père disait-il que cet homme allait faire de sa fille un monstre ? Qui était ce fameux type ? Claire n'avait pas les réponses à ces questions, mais son regard s’assombrit, triste, lorsqu'elle vit qu'Oméga sombrait à nouveau, enfermer au fond de son esprit, dominer par le fragment d'âme d'Alucard.

Son bras s'enfonça à travers la musculature d'Oméga qui succomba à la traversée du bras de la jeune femme dans son torse.

Spoiler:
 

Les protagonistes présents dans la salle avaient retenu leur souffle jusqu'à la fin. La jeune femme retira son bras du corps maintenant inerte de cet homme, le détacha de ses liens et le prit sur son dos . Cela fit réagir quelques personnes qui se mirent à bouger dans tout les sens pour emmener de quoi transporter la dépouille d'Oméga. Claire déposa le corps sur une sorte de brancard qui se fit emmener par ces dites personnes et quitta la pièce sans un mot. Que pouvait-elle dire, de toute manière ? Chacun avait pu constater l'état pittoresque dans lequel se retrouvait ce pauvre homme, qui avait tant vécu, qui avait tant offert aux autres.. tout le monde savait qu'il ne méritait pas tant de torture et que la claymore avait bien agit.

Le visuel de cet étrange homme, grand, cheveux coiffé-décoiffé lui donnant un air nonchalant, des habits classieux qui semblait bien aller avec son air d'être sûr de lui, revint dans sa mémoire. Oméga lui avait transmis ce dernier souvenir afin qu'elle puisse identifier cet homme au moins physiquement, savoir que ce type n'était visiblement pas quelqu'un de bien... mais pourquoi son père avait-il dit cela ? Avait-il espionné ce mec ? Avait-il trouver des informations sur lui après avoir mener une longue enquête sur lui ? Tant de questions et si peu de réponses. La claymore ne savait pas exactement ce qu'elle pouvait faire pour aider la fille d'Oméga: après tout, Narumi était assez grande pour prendre ses propres décisions.. mais il avait dit "monstre". Si cette femme qui pourtant était elle aussi du " bon côté" se transformait en un être abjecte à cause de ce paria, c'est qu'on pouvait décerner à cet homme une médaille. Qu'avait-il de si spécial ? Du charme ? De la beauté ? Le pouvoir peut-être... ? Ou était-ce bien plus que tout ça ?

Darcia l'avait rattrapé, il marchait maintenant à côté d'elle.

Darcia: Cet homme dont Oméga à parler, il ressemblait à quoi, au juste ? Il s'agit sans aucun doute du type dont j'ai senti l'aura quand j'ai été lui rendre visite à son appartement, mais j'ignore à quoi il ressem...

- Je ne peux pas l'aider. Dit-elle simplement. Je ne peux pas aider quelqu'un qui est éprise à ce point d'autrui. Elle s'arrêta un instant de marcher et regarda Darcia dans les yeux d'un air grave. Je l'ai vu dans les souvenirs d'Oméga... le regard de sa fille. Narumi serait capable d'exterminer quiconque fait barrière aux projets de son amant. L'amour rend fou bien des gens, et c'est son cas. Darcia écarquilla les yeux, Narumi devenir dingue par amour pour ce type? C'était impensable ! Tu ignores encore de quoi elle est capable par amour ? Tu le découvriras certainement bientôt. Les changements sont au début mince, mais par la suite, tu verras. Elle sera déterminer et prête à sacrifier n'importe qui afin de le satisfaire, lui. Je t'en parle car c'est ce qui m'a le plus frappé dans les souvenirs de ton père. Ce genre de lueur dans les yeux ne trompe pas. Ceux qui n'ont jamais vu cela ne le comprennent que tardivement. La jeune femme se remit à marcher et sortit du bâtiment accompagnée de Darcia. Elle revoyait dans sa tête la même lueur dans les yeux de Isley, le compagnon de Priscilla à l'époque. Je ne peux rien pour elle, on a toujours le choix, sauf quand l'amour vous fait prisonnier de cette manière. Elle l'aimera jusqu'au bout et quoi qu'il fasse, crois-moi. La seule chose que vous, ses semblables, vous pouvez faire pour l'aider..c'est de ne jamais faire barrage à ses plans, auquel cas... elle sera dans l'obligation de vous tuer, même si elle vous aime. L'amour de cette sorte passe avant tout le reste. Narumi ne sera plus en mesure de balancer le bien et le mal, pour elle le seul bien est de rendre service à cet homme, quoi qu'il en coûte.

Darcia resta silencieux une fois de plus, il avait écouter la claymore parler, les mains légèrement tremblotante car elle parlait avec tant de certitude et de détermination qu'il était dur de ne pas la croire. Mais pourquoi ? Pourquoi Narumi ? Tuerait-elle vraiment de ses semblables s'ils l'empêchaient de mener à bien ses plans pour son bien-aimé ?
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockLun 28 Mar 2016 - 23:45
Encore bouleverser par ces évènements, Darcia laissa Claire repartir seule. Il devait s'occuper de ramener le corps du défunt Oméga auprès des siens, afin de préparer sa cérémonie funéraire. En effet, les loup-garou n’enterraient pas leurs semblables, mais il les incinéraient tel que le voulait la tradition. Ainsi leurs cendres se rependaient auprès de mère nature et c'était grâce à cela qu'ils avaient la capacité de se réincarner sous forme d'esprit pour venir aider les leurs lorsqu'ils en avaient le plus besoin, ou bien pendant des cérémonies consacrés à honorer ses anciens.

Quant à la claymore, elle était à la fois submergée par une certaine tristesse, concernant les revendications d'Oméga auquel elle ne pouvait répondre, et de l'autre c'était un soulagement d'avoir donner la mort à cet homme qui avait tant souffert, dévoré par l'horcruxe. Après cette folle soirée, la jeune femme décida de rentrer à pieds jusqu'à son auberge où elle résidait, le temps de prendre l'air et de réfléchir un peu plus à tout cela. Elle comprenait inévitablement ce que ressentait Narumi pour cet étrange type au chapeau. Mais l'amour fou rendait souvent les gens aveugles au point de ne plus voir distinctement les limites des choses, c'est ce qui arrivait à cette femme. Claire était bien entendu capable de beaucoup pour Motta, mais pas de tuer des gens qui étaient bon parce qu'il l'aurait par exemple voulu. Mais elle comprenait que dans l'esprit de la louve, tout cela se positionnait différemment. Pour cette femme, si quelqu'un se mettait en travers de son chemin, par extension cette personne était contre son image du "bien". Et le "bien" à ses yeux, c'était ce mystérieux individu pour qui elle en pinçait tant.

Qui était-elle pour juger ce que cette femme faisait par amour ? Pas de génocides, pas de tortures, Narumi faisait les choses bien et dans l'intérêt de tous. Ce n'était pas une sorte de tyran, était-ce donc celui qui lui servait de compagnon qui était ainsi ? Étrangement il ne faisait pas parler de lui, c'était un homme discret et pas un souverain tyrannique... alors Claire n'avait de ce fait encore moins de raison d'agir. Si ce type venait à terroriser son peuple, là, la claymore ne se permettrait pas de rester les bras croisés. Mais au final... n'était-ce pas pour le moment un règne "apaisant" pour le peuple ? Une nouvelle chef de guerre qui s'occupait de ses citoyens pour qu'ils soient au mieux protéger, et au mieux accueillis à la base militaire. La louve avait déjà fait une grosse part du boulot afin que les choses aillent " dans le bon sens". Qui pouvait lui en vouloir de faire en sorte que les gens se sentent plus protégés, plus performant ? Le nouveau roi quant à lui ne faisait pas encore beaucoup parler de lui, mais cela ne saurait certainement tarder. Pour le moment il n'y avait rien d'alarmant concernant leur alliance qui s'était emparée de la Terre. Claire projette même de se rendre demain s'inscrire auprès de ce nouveau système militaire judicieux.

Cependant, alors qu'elle faisait route à pieds pour rentrer à l'auberge, une berline noire se mit à rouler au pas, près de cette dernière. Claire n'y prêta même pas attention, comme d'habitude, du moment que personne ne venait l’agresser directement, elle n'était pas du genre à venir chercher les embrouilles. Mais enfaite, lorsque la vitre arrière du véhicule descendit, c'était la femme de tout à l'heure: celle de la soirée. Cette femme d'affaire dont la guérriere avait lu les pensées et qui comptait proposer à Claire de venir enseigner dans un nouveau "dojo" qui allait ouvrir sous peu.

???: Claire je présume ! Dit la jeune femme avec un beau sourire. Je me présente: Loretta Dénis, je dirige plusieurs centres sportifs. J'ai une proposition à vous faire concernant un nouveau "centre" qui va bientôt voir le jour dans la ville. Si vous êtes intéressée, je vous en prie, montez. Nous vous ramènerons chez vous après la discussion.

La claymore lui adressa un regard et acquiesça de la tête, puis avant que le chauffeur ne descende de sa place pour venir lui ouvrir la porte, la claymore le fit elle-même et rentra dans la voiture sous l'air un peu surpris de Loretta, mais cette dernière eut un petit rire.

Loretta: Je vois, vous n'êtes pas fan du fait que l'on puisse vous servir visiblement ! Elle eut un nouveau rire et poursuivit: J'ai entendu parler de vos prouesses sportives auprès des autres personnes qui côtoient la nouvelle salle i-tech. J'ai foi dans le fait que vous êtes une personne de confiance et de droiture, je sais que si vous vous engagez avec nous, vous remplirez vos responsabilités. Ainsi, j'aimerai vous proposer d'être l'un des maîtres qui donnera des cours dans cette salle. Je ne recrute que les meilleurs ! Dit-elle en riant. Darcia m'a beaucoup parlé de vous, je sais déjà que vous êtes une redoutable adversaire à l'épée. Mais désireriez-vous dispenser un autre type de cours dans notre salle ? En réalité nous sommes en partenariat avec l'armée, et nous voulons donc exercer le plus de domaine de compétences possible, sous le modèle de la nouvelle armée, évidemment. Qu'en dites-vous ?

La terrienne qui faisait face à Claire, confortablement affalée dans son siège, lui proposa un verre mais la claymore le refusa gentiment. C'était incroyable tout ça, les gens qui avaient des moyens sur Terre étaient de vrai alcoolo jusque dans leur voiture à tous, ou quoi ?

- J'en suis. Je dispenserai donc les cours à l'épée à une main, ainsi que les cours de MMA. Cette discipline permet d'apprendre plusieurs autres disciplines mélangées et d'en trié les techniques à notre avantage. C'est un bon cours de self-defense et surtout de soumission par des prises. La claymore croisa les bras en regardant à travers la vitre du véhicule qui avait démarré après qu'elle ne donne son adresse. Cependant, j'aimerai imposer une condition. Loretta arqua un sourcil, intéressée. Il faudrait que les enfants les plus défavorisés et les orphelins des centres soient invités chaque semaine à venir prendre 5 heures de cours dans votre enseigne. Cela me semble viable et je ne crois pas que ça ternirai votre image. Au contraire.

La terrienne sembla d'abord pensive.. puis se redressa d'un coup sur son fauteuil en ouvrant les bras vers le ciel.

Loretta: Votre bon cœur relève d'un grand intellect ! Cela serait un magnifique coup de pub pour montrer que la nouvelle armée est pour l'entraide et le confort de chaque citoyens ! Et puis si ça fait de la pub à l'armée, ça en fait surtout à mon enseigne. Tout le monde sera satisfait ! Vous êtes une petite graine de génie, c'est vrai que les gens comme moi, je dois vous l'avouer, ne pensent pas au bien être des autres. À vrai dire je n'ai pas fait tout ce que j'ai fais pour en arriver là pour les autres, mais bien pour moi. Mais ! Dit-elle en voyant que Claire commençait à froncer les sourcils à ses paroles, je ne suis pas réticente à cette idée puisque ça me servira grandement dans les affaires. Ça sera très bien vu. Cela ne me fera pas perdre de l'argent au final, le fait que ces orphelins et ces enfants défavorisés viennent gratuitement prendre des cours gratuitement dans mon enseigne lui fera un tel coup de pub qu'un tas de nouveaux clients s’empresseront de s’inscrire: quelque part ils auront l'impression eux aussi de faire quelque chose de bien. Tout fonctionne comme ça maintenant !

La richissime terrienne leva son verre en direction de Claire pour lui indiquer que leur accord était sceller, elle ne lui fit signée cependant aucun papier car la claymore lui stipula par la suite qu'elle ne resterait pas non plus toute sa vie à Satan-City et qu'elle voyageait aussi souvent. Mais Loretta s'en fichait, l'important était l'image: Claire allait donner une image forte et dévouée, une image représentant " le bien". C'était déjà l'image qu'elle avait auprès des sportifs de la salle où Darcia l'avait fait rentré. En même temps, la claymore allait avoir une bonne rémunération pour cela, mais ce n'était pas l'argent qui la motivait: c'était de pouvoir d'une quelconque manière venir en aide à ceux qui se croyaient trop faible pour se défendre.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockMar 29 Mar 2016 - 13:38
La berline la déposa devant son auberge, Claire descendit du véhicule.

Loretta: Très bien, à dans quelques semaines, je vous recontacterai par le biais de Darcia pour vous prévenir de quand le dojo ouvrira. Nous ferons dès lors une journée portes ouvertes où vous pourrez montrer vos aptitudes. À plus tard ma chère !

La terrienne lui fit un signe de tête pour la saluer auquel la claymore répondit. Puis la voiture reprit son chemin et la guerrière avança vers l'auberge. Et en un instant...

- Térésa ... ? Dit Claire d'une petite voix, plissant les yeux.

Non, ce n'était pas la première fois qu'elle la voyait apparaître, comme ça, à des moments, sans savoir pourquoi ni comment. Du coup la claymore resta calme, mais elle l'aperçevait bien, là, au loin, puis cette forme non-fantomatique et bien réelle s'avança jusqu'à elle. Mais par contre, c'était la première fois qu'elle lui parlait.

Térésa: Claire... sa voix était si douce, si apaisante, que Claire commença à avoir les larmes aux yeux. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas entendu cette voix.. mais pourquoi maintenant ? Je suis fière de constater à travers les âges ton parcours.. et ta dévotion envers la lumière. Je ne regrette pas de t'avoir choisi, tu es mon enfant.. La jeune femme déposa sa main sur la joue de Claire, Térésa souriait. Maintenant que le Mal a été totalement éradiquer dans ton esprit.. je vais partir.

- Térésa ? Qu'est ce que tu racontes, est-ce que tu...


Térésa: Ne t'inquiète de rien. Elle caressa les cheveux de sa "fille". Tu es prête maintenant. Toi et moi.. nous ne faisons qu'un. Il est à présent venu le moment où cette union doit atteindre son apogée.


L'incompréhension totale se lisait dans les yeux de Claire, qui tenta de calmer ses larmes, restant calme et tenant la main de sa "mère" dans la sienne.

Térésa: N'oublie jamais rien. Ton passé forgera ton avenir, et je puis enfin partir et te laisser le meilleur de mon être. Maintenant, ne fait qu'un avec ce que j'ai été. Je te l'offre, ma fille.


Alors que son sourire radieux réchauffait le cœur de Claire, sa vue commença à se troubler et une sensation de douleur lui tortura les tripes. Plus sa vision devenait trouble, plus l'image de Térésa prennait une apparence enfin fantomatique et irréelle. Que faisait-elle ? Quelque chose s'éveilla en Claire... quelque chose qui avait été cloîtré depuis longtemps dans son être, scellé par Alucard qui avait maintenant quitté son corps depuis quelques temps... pour laisser place à la véritable nature de la claymore.

Elle s'évanouit.

La claymore était très attachée à cette femme qui avait été comme sa mère. Il lui arrivait assez souvent de l'apercevoir, même l'espace d'un instant, sans aucune raison particulière. Ces deux femmes avaient un lien très particulier qui les réunissaient, d'une part à cause de leurs vécues l'une auprès de l'autre, mais il y avait plus que ça. Cependant Claire ne savait pas ni pourquoi, ni de quel lien exactement il s'agissait. Tout ce dont elle était certaine est qu'elle se sentait être Teresa, elle avait toujours cette impression de ne faire qu'un avec cette femme.

Peut-être que cela était logique après tout, puisqu'elle avait fait implanté la chaire et le sang de cette dernière en elle ? Peut-être que c'était simplement cela. Ou qu'il y avait plus.

La jeune femme revenait d'une longue série d'entraînements. Cela lui permettait de se garder en forme et se préparer à toute éventualité de combats, mais également de se vider l'esprit. Il fallait rappeler que cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas revu Motta. De plus, la dernière fois que la claymore l'avait croisé, ils s'étaient battu.

Certes, elle fût possédée à ce moment-là. Certes, on dirait que sa vie entière tournait autours de Motta depuis qu'il était rentré dans sa vie et si profondément dans son cœur. ( et pas que, mdr l'instant humour plz). Cela était certainement le résultat du fait que Claire n'avait jamais été amoureuse auparavant. Fallait-il dire qu'elle avait vécu une vie loin des idées pré-conçues, de l'idéalisation de l'amour, de l'âme sœur... elle était née et avait vécu à une époque où tout cela était pratiquement inexistant.

D'aussi loin qu'elle se souvienne, lorsqu'elle était enfant elle se faisait attouchée par l'homme qui l'avait adopté et qui était un yoma (démon). Autant dire que ce genre d'expérience refroidit de toute manière n'importe qui quant à la sexualité plus tard. La petite fille était la seule à savoir ce qu'il était vraiment, mais taisait le secret, déjà parce qu'il l'enfermait dans la maison et que Claire ne pouvait sortir qu'en sa présence, et ensuite parce que personne ne croirait une orpheline.
Lorsqu'elle fut libéré du joug du yoma par Teresa, elle connu les deux années les plus belles de sa vie. Deux années, main dans la main avec cette femme resplendissante qui était à présent tout comme sa mère. C'était l'amour le plus fort qu'elle ait connu de toute sa vie.

Lorsque sa "mère" mourut, Claire ne se retrouva pas livré à elle-même. Puisque le chef de l'Organisation des claymores était venu récupéré le corps de Teresa. Cet homme fut vite interrompu par Claire qui lui cria, éploré, qu'elle voulait devenir ce que Teresa avait été, elle exigeait qu'on lui implante les restes de sa mère. L'homme, agréablement surpris à l'idée de recevoir une nouvelle recrue, accepta. Vous connaissez la suite: les claymores sont durement entraîné jusqu'à leurs 19 ans, puis sont envoyées en mission dans les villages afin de tuer les yoma qui se cachent dans des corps humains.

Dans cette organisation, ces femmes sont entraînées à survivre en milieu critique pendant toute leur adolescence. Mais on leur apprend également des techniques pour berner et séduire les autres, les êtres humains, afin de pouvoir retourner une situation à leur avantage et toujours tiré le meilleur parti pour elle et l'organisation de chaque dite situation. C'est ainsi qu'on leur apprend également à faire les œillades d'une prostituée pour attirer leur proie dans leur piège si nécessaire et les assassiner à l'abris des regards si nécessaire.

Cependant, les claymores ne connaissent aucune sexualité pendant leur formation, ni lorsqu'elles sont des claymores accomplies. Bien qu'elles aient conscience de comment faire des enfants ( cela leur ai expliqué pour évité que cela leur arrive, c'est d'ailleurs strictement interdit par l'Organisation, le fait d'enfanté étant diabolisé ).

Ces explications sont la conclusion du fait qu'à part les attouchements qu'elle a vécu lorsqu'elle était enfant ( n'ayant d'ailleurs pas conscience de ce que cela était à l'époque évidemment, bien qu'elle sentait que c'était mal) et un baiser affectueux accordé à son protégé, Raki, Claire n'a jamais connu une véritable relation amoureuse jusqu'à ce qu'elle rencontre le colonel.

Les claymores comme elle n'avait aucune notion de ce qu'était l'amour dans ce sens-ci. De ce fait, elle n'en avait d'ailleurs entendu réellement parlé, de ce qu'est " le grand amour " et tout ce qui tourne autours de ce sujet. Bien sûr, elle savait qu'on pouvait être attaché aux gens. Mais l'attachement est très différent du véritable amour... la claymore s'en rendit compte ces dernières années.

Au départ, lorsqu'elles avait rejoint l'alliance Ganshou, Claire s'était prit d'affection pour Fugma, qui, comme elle, avait longtemps vécu seul, sans amour ni affection de la manière amoureuse. La jeune femme s'était donc rapproché de Fugma pour expérimenté l'espace d'une nuit ces manières qui sont propres à une forme d'amour, elle avait exploré vraiment pour la première fois sa sexualité avec le magma qui était un amant tendre. Ceci restait un doux souvenir pour la jeune femme, Fugma était un homme gentil et chaleureux dérrière ses apparences et ils s'étaient tout les deux beaucoup appréciés. Ce fut donc sa première expérience concrète de ce phénomène sexuel dont elle avait entendu parlé sans en venir au bout.

Par la suite, elle rencontra Majin Végéta qui l'avait menacé de viol, pratique courante chez les petites bites ( pas assez de charisme pour pouvoir se faire une fille sans la violer :p bravo le veau !). Afin de ne pas se faire humilié, Claire avait réussit à apaiser le Majin, apparemment ce fut la première fois que celui-ci coucha de façon non violente avec une femme, il lui avait même dit qu'il avait apprécié sa gentillesse et sa douceur. Le grand méchant s'était adoucit en la présence de Claire et ne l'avait donc pas violenté. De son côté, la jeune femme s'en était sortit sans blessures ni humiliation, et on ne lui avait pas balancé 5 zénies. Tout c'était bien mieux passé qu'à l'accoutumé.

Enfin, lorsqu'elle apprit à connaître Motta et qu'elle passa des moments en sa compagnie, un sentiment naissant et grandissant envahissait son cœur à mesure qu'elle pouvait plonger ses yeux dans les siens. Ne comprenant pas bien d'où provenait se phénomène si agréable, elle se laissa guider pour une fois par son cœur. Lorsqu'elle coucha avec son cher colonel, ce fut la première fois que Claire comprit enfin toute l'étendue de ce que " faire l'amour " et " Aimer " voulait dire. Un sentiment insaisissable d'excitation, de joie, de tendresse, et d'amour fou l'avait envahit. Ce fut un des moments les plus heureux de sa vie. Des sensations que jusque là, la jeune femme n'avait jamais connu ni comprises s'était emparé de son être, de son âme, de son corps. Motta était son âme-sœur, nul doute ne pouvait être émis.

La jeune femme avait connu nombre de personnes de sexe masculin qu'elle ne considérait que comme des "êtres humains", rien de plus, rien de moins, mais n'avait jamais ressentit cela pour un autre. Il était le roi de son être.

Claire se réveilla brutalement après s'être repassé toutes ces choses dans sa tête.
Elle était dans un lit, des bandages était autours de certaines parties de son corps. Elle ne se rappellait pas du tout de cet endroit, que faisait-elle ici ?
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockMer 30 Mar 2016 - 11:52
Des personnes habillées en blanc vinrent pour essayer de la calmer en lui disant qu'elle était dans un hôpital et qu'elle avait fait un malaise en pleine rue, que des gens avaient appelé les pompiers. La jeune femme sembla se calmer, elle se rallongea et ne dit pas un mot. Les gens autours d'elle s'agitait, un médecin notait des choses sur son état, disant qu'elle venait de se réveiller au bout de deux semaines de coma. Qu'un homme du nom de Darcia était passé chaque jour pour lui apporter des fleurs et qu'il payait l'hôpital pour qu'elle reçoive les meilleurs soins. Qu'il s'inquiétait à son sujet tout comme l'équipe sportive mixte avec qui Claire s'était liée d'amitié lorsqu'elle avait fréquenté la salle de sport. Mais elle n'écoutait pas. Enfin, pas vraiment, même si toute ces attentions la touchait, Claire était une grande stoïque face aux gens qu'elle ne connaissait pas. Elle tourna sa tête en direction de la fenêtre et regarda à l'extérieur. Pourquoi se sentait-elle si.. apaisée ? C'était comme si une lumière régénératrice et bienveillante était là, auprès d'elle.. non, c'était elle. Ce n'était plus "une présence". Cette présence était devenue Claire.

Était-ce donc cela le fin mot de l'histoire.. de cette légende des "jumelles" ? Oui, il existait à son époque un mythe qu'elle trouvait absurde mais à la fois émouvant, concernant deux jumelles répondant aux noms de Térésa et de Claire. Sacrée coïncidente. Chacune de ces jumelles étaient représentées par deux statues, dos à dos, chacune n'ayant qu'une seule aile d'ange. Térésa lui avait raconté ce fable concernant ceux deux femmes, elles étaient à l’unisson un ange, mais séparée l'une de l'autre, deux vulgaires être, n'étant pas réellement des terriennes, accablée par le poids du monde. Leur union faisait leur force, car elles étaient complémentaires et en réalité la même seule entité.

Spoiler:
 

D'ailleurs Claire trouvait sa tête plus lourde... c'est vrai que ces derniers temps, elle n'avait pas du tout fait attention à ses cheveux. Et d'ailleurs ils avaient évidemment beaucoup poussé depuis tout ce temps. C'était donc ça: lorsqu'elle leva sa tête en direction d'une glace, elle fut prise d'une stupeur certaine en constatant qu'avec les cheveux longs et la frange dégagée, elle était le parfait sosie de Térésa. En réalité ce n'était pas si étonnant que ça, toutes les claymores avaient été taillé sur " le même moule" plus ou moins, mais la ressemblance était tout de même frappante. C'était donc vrai. Toutes les fables, toutes les histoires... c'était donc ça. C'était évident. C'était pour cela que Claire était la seule claymore en vie: Oui, c'était grâce à la chaire et au sang qu'elle avait fait implanté en elle. La chaire et le sang de Térésa, cette femme n'était déjà pas humaine à la base...

Térésa était la seule claymore à ne jamais s'être fait dominer par son démon même en utilisant les pouvoirs de ce dernier. Car en effet, lorsqu'un claymore commence à utiliser ses pouvoirs de Yoma au delà du stade 1, alors un jour – cela peut être demain, comme dans quelques mois maximum – la claymore se fera dévoré irrémédiablement petit à petit par le démon qui sommeil en elle jusqu'à ce qu'il la possède entièrement. Mais cette Térésa n'était pas n'importe qui. C'était elle, le véritable mythe. C'était un ange parmi les humains.

En bonne héritière, Claire qui avait donc depuis l'enfance la chaire et le sang de Térésa en elle,-ainsi que le démon qui était lui-même implanté à la base dans la chaire de Térésa- ( oui faut suivre, le manga est pas évident non plus xD ) avait survécu jusque là sans jamais que le démon ne la domine. C'était l'autre démon qui avait été implanté en elle par la suite – car l'Organisation jugeait que le démon contenu dans la chaire de Térésa ne lui donnerait pas assez de pouvoir – qui avait fini par la possédée récemment, le fameux Alucard. Mais tout s'expliquait logiquement à présent, c'était comme si l'intervention de Térésa l'autre jour lui avait fait ouvrir les yeux. Elle avait réussie à expulser Alucard car Claire était ni plus ni moins qu'une sorte d'hybride. Une sorte de personne 'spéciale', pas réellement terrienne puisqu'elle pouvait contenir son démon, ainsi qu'un ange, et à la fois un démon. Mais comment croire à une histoire aussi loufoque ? La jeune claymore ne s'était concentrée toutes ces années que sur le bien de l'humanité, pas de sa petite personne.

Elle se disait qu'il serait sympathique de garder les cheveux longs quelques temps, après tout sa coiffure n'était pas la première de ses occupations, et puis la guerrière avait rarement laissé pousser ses cheveux aussi longs. Au final ce n'était pas si mal, et puis elle se disait qu'elle pourrait les recouper pour refaire sa coupe habituelle lorsqu'elle le désirerait.

Sans dire un mot, elle quitta l'hôpital d'une manière plus discrète qu'elle n'y était venue. Elle avait bien évidemment reprit ses affaires avant de le quitter.

C'était un genre de.. une immense envie de voir le monde, de pouvoir le voir sous un nouvel angle: un angle accompli. Elle était entière maintenant, bien sûr Térésa ne reviendrait plus la voir: parce que Térésa c'était elle. Tout ce temps, cette histoire des deux jumelles était en vérité un mythe avérée. C'était une sorte d'ange qui avait été séparé en deux parties et qui voulait retrouvé son âme sœur. Telle la théorie de Platon:

" Platon avait une théorie selon laquelle il existait autrefois des êtres dotés de quatre jambes, quatre bras et de deux têtes. Ils étaient parfaitement indépendants, heureux, et puissants. Trop puissants au goût de Zeus, qui les a coupés en deux, éparpillés aux quatre coins du monde, si bien que les humains sont maintenant condamnés à rechercher éternellement leur moitié, celle qui partageait jadis leur âme. Seuls les êtres humains les plus chanceux retrouvent leur moitié coupée "

Spoiler:
 

L'interprétation pouvait être tourner également vers l'âme sœur dans le sens amoureux. Mais il existe bien des types d'amours, et là c'était simplement l'amour de ces deux femmes, telle une mère et sa fille, dont la destinée était depuis le début de n'être qu'une seule et même entité. Claire était Térésa et inversement.
Il était si bon de savoir qui l'on était. Qui l'on avait décidé d'être.

Des ailes de grandes envergures se déployèrent dans son dos alors qu'elle s'envola d'un geste grâcieux parmi les nuages. Elle avait retrouvé son sourire perdu.

Spoiler:
 
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockJeu 31 Mar 2016 - 2:18
Aujourd'hui, cela faisait maintenant quatre mois que Claire enseignait au sein du "dojo", ou plutôt de l'école des "arts du combat" de madame Denis Loretta. Les deux jeunes femmes s'entendaient parfaitement bien, de plus la claymore avaient des aptitudes non-négligeable à apporter en matière d'offensive et de discipline. La guerrière n'avait pas menti, ses domaines de prédilections étaient bien la MMA et le combat à l'épée. Ses élèves étaient des gens de tout âge, et donc ces fameux orphelins et personnes défavorisées – aussi bien enfant qu'adultes – qui, gratuitement, avait accès à la salle 5h par semaine. Bien entendu cette idée de faire dans " l'humanitaire " avait apporter gros à la société ainsi qu'une très bonne image pour leur entreprise, et en même temps une grosse pub pour l'armée puisqu'ils s'inspiraient des techniques de remaniement afin de cerner l'art du combat qui était le plus adapter à chaque soldat dans cette même "école". De ce fait, la jeune femme vivait en ce moment des "jours paisibles " où son temps était répartie entre ses cours d'enseignements au sein du Dojo – car oui ça n'en était pas réellement un, mais certainement pour le "style" l'endroit s’appelait ainsi - et ses gardes auprès de l'armée, d'ailleurs elle avait intégrer des tours de gardes dans le service polyvalent aka les troupes activent 24/24 dans tous les quartiers de Satan-City, en plus des troupes de sniper présents sur tout les plus grands building afin d'avoir la meilleure vue possible sur ce qui se trame dans la ville et ses quartiers.

De plus, via le programme des orphelins qui venaient apprendre ici, Claire avait revue cette jeune fille qu'elle avait tiré des griffes de ses agresseurs il y a de cela plusieurs longs mois, et s'était évidemment lié d'une certaine amitié avec cette dernière. D'ailleurs après les cours, parfois les deux femmes passaient du temps ensemble, allant bêtement se promener ou faire des activités "normales" d'humain, comme traîner dans les boutiques ou boire un chocolat dans un endroit sympa. La claymore était attentive et proche de ses élèves sur le plan disciplinaire, elle les guidait et les encourageaient autant qu'elle le pouvait. Elle était persuadée que chacun pouvait accomplir de belles et grandes choses si cette personne s'en donnait les moyens, bien entendu. Ce pourquoi accompagner ses élèves – qu'importe leur âge, leur race, etc. - était un fait important pour leur évolution dans le domaine combattif. Claire était une enseignante particulièrement appréciée puisqu'elle écoutait ce que les autres avaient à dire en apportant de sage conseils à ceux-ci.

Pour l'ouverture et tout le blabla médiatique concernant le Dojo, Loretta avait demander à Claire de monter en direct à la TV son savoir et ses enseignements dans quelques émissions. La claymore était un peu réticente à la base – pas très à l'aise dans ce genre de condition – mais fini par accepter en se disant que cela pouvait peut-être donner envie à des gens se considérant comme "faible" ou "incapable" de venir prendre des cours dans l'immense domaine qui dispensait un panel impressionnant d'activité sportive et combative. Au final cela permis à la claymore de s'exprimer sur différentes sujets d'actualité concernant l'armée et le bienfait des pratiques sportives chez chacun, par contre elle ne répondait jamais aux questions personnelles ou jugées comme débiles sur des sujets inintéressant provoquant le buzz chez les terriens. Loretta rattrapait le mutisme de Claire en sortant des blagues ou en plaisantant sur le fait que c'était une femme tellement discrète que ce genre de question n'éveillait pas assez son intellect. Au final, tout se passait pour le mieux et la claymore vivait une vie paisible où chaque jour était fait d'entraînements rudes et divers, aussi bien pour ses élèves qu'elle-même. C'était sa façon à elle de vivre sa vie et de continuer " le combat " pour une petite parcelle de paix, souvent bien vite balayer par des gens mal intentionné, mais qui avait une grande importance ici bas.

Bientôt elle devint bénévole dans des œuvres caritatives sportives diverses et apporta la joie et l'envie de toujours aller plus loin dans les cœurs des plus démunis comme de ceux qui se dénigraient le plus. L'hybride était heureuse, son but ici était de répandre de la bonne humeur et des bonnes valeurs, ainsi que de bonnes intentions. Il fallait être bienveillant et à la fois savoir se maîtriser pour devenir fort, c'est ce qu'elle enseignait: savoir faire du positif une force et du sang-froid à toute épreuve un atout majeur en combat. Tous apprirent à la connaître telle une femme sympathique et souriante, gentille et pourtant à la fois extravertie et discrète en fonction des situations, disponible pour écouter ses interlocuteurs, mais également humble et qui n'aimait pas faire un foin de ses facultés ou de ce qu'elle faisait pour aider les gens dans la vie de tous les jours. Au final, Claire fini par obtenir assez d'argent de par son travail acharné – en pourtant si peu de temps ! - pour se faire construire une sympathique maison dans les bois, à l’abri des regards et surtout éloignée de tout et pratiquement introuvable: il fallait vraiment connaître le chemin, même en volant la faune et les arbres couvrait la vue de l'endroit où se trouvait la bâtisse – tellement que les ouvriers ne retrouvaient jamais ce foutu chemin, alors chaque jour Claire les accompagnaient le matin et les raccompagnaient à la fin de leur service.

On la qualifiait de "guide spirituelle" pour bien des personnes: jeunes ou plus vieux. Cette femme avait le don de mettre le doigt sur les problèmes des gens et de les en tirer – bien entendu il fallait tout d'abord que l'être concerné en ai la volonté, à la base. En redonnant confiance en eux-même à ces protagonistes, la claymore les encourageaient à donner le meilleur dont ils étaient capable, afin de s'améliorer et de viser toujours plus haut. Le sport combatif libérait et apaisait les tensions, il nous permettait d'exprimer des sentiments à la fois négatif et positif, mais surtout il nous apprenait beaucoup, dont la maîtrise de plusieurs choses importantes. Que ça soit au niveau de la coordination, de la souplesse des gestes, ou même psychologiquement d'apprendre à rester calme et serein, qu'importe la situation, la guerrière apprenait à ses élèves comment elle, elle faisait pour avoir accumuler autant de force et de sagesse à travers les âges. C'était un entraînement qui payait, surtout le fait de méditer et de "se projeter " d'apprendre à avoir la tête froide en permanence afin de pouvoir au mieux contrôler, encore et toujours, ses propres faits et gestes.

Spoiler:
 

Bientôt elle donna un banquet pour célébrer la construction de sa nouvelle maison au chemin sinueux, improbable et introuvable – donnant donc rendez-vous à ses invités dans Satan-City puis les emmenant elle-même jusqu'à sa demeure – où elle invita ses meilleurs élèves, ceux qui s'étaient le plus donné à fond, ainsi que des personnalités connue qu'elle appréciait et que cette dernière avait connu dans la salle de base que la guerrière avait fréquenté grâce à Darcia – d'ailleurs lui aussi était là. Tout se passait bien dans le meilleur des mondes, la claymore continua sa paisible existence d’entraide et d'entraînements ayant maintenant un " chez elle " bien attitré et qui lui plaisait fortement. Souvent elle se disait qu'il ne manquait plus que Motta pour illuminer réellement la construction de cette maison. Souvent elle s'imaginait ici, avec lui, dans ses bras, à rêver d'un futur: leur futur.

Mais Motta n'était plus là depuis tant d'années, déjà... Reviendrait-il un jour ?
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockJeu 31 Mar 2016 - 21:49
Le journal se matin annonçait le meurtre de nombreuses jeunes femmes qui n'étaient pas liés les une aux autres. Encore un tas de sociopathe qui avaient profaner leur corps bien comme il le fallait apparemment. Ce genre de crime répugnait la claymore au plus haut point s'ils n'étaient pas correctement justifier: faire souffrir ceux qui avaient torturés d'autres personnes innocentes était normal, mais qu'avait donc fait toutes ces pauvres femmes ? Visiblement c'était une sorte d'association de tueur en série et de violeur qui avaient travaillé main dans la main, heureusement grâce à l'armée tous les suspects avaient été arrêté et leurs identités confirmer, tous les agresseurs et ces malades qui avaient tué ces pauvres 33 femmes – d'ailleurs 5 d'entre-elles étaient enceinte apparemment – avaient été arrêté et traîner pour la peine de mort. C'était tout ce que ce genre de malade mentaux méritaient, comment pouvait-on tuer juste "comme ça " " par plaisir " des gens qui n'avaient absolument rien fait pour mériter tel sort ? Claire soupira, l'important était que ces tarés avaient été tous retrouvés grâce à l'armée. Visiblement même si une sécurité maximale règne dans une ville, les sociopathes trouvent toujours un moyen de s'allier et de préparer des plans pour assouvir leurs passions répugnantes. C'était ainsi, ça, on n'y pouvait pas grand chose malheureusement. En tout cas Satan-City était tout de même sans embrouilles depuis la mise en place du nouveau système de l'armée, hormis cette atroce nouvelle.

À ce jour, la claymore entamait son sixième mois au sein du Dojo, maintenant son emploi du temps quotidien était très serré, mais c'était ce qui convenait le mieux à une femme de son tempérament. Elle donnait 7h de cours par jour, suivi de deux heures où elle donnait un coup de main à des œuvres caritatives, puis le soir elle intégrait les troupes polyvalentes charger de faire régner la paix dans la ville de 21h à 6h du matin. Ensuite, il lui restait environ 2h pour dormir et la journée repartait de plus belle. Ceci n'était évidemment pas un soucis pour la claymore, ne connaissant pas la fatigue, le sommeil était assez superflue pour ces dernières de toute manière. Et il fallait dire qu'en ce moment elle " pétait la calamine " littéralement, toutes ces bonnes choses, le fait que la guerrière puisse aider et venir en aide autant qu'elle le pouvait à autant de gens, leur redonner espoir, confiance en eux, le sourire, c'était son créneau de vie. La jeune femme se sentait à l'aise en pouvant enseigner des choses importante et en pouvant apporter une petite aide en même temps. L'entraînement était donc son quotidien, sous forme de cours et de service militaire bien entendu, mais du coup l'hybride n'avait jamais lâché d'une semelle sa forme physique, au contraire, à force de donner des cours chaque jour comme elle le faisait, cela ne faisait que continuellement améliorer encore et toujours sa forme physique – et mentale.

La jeune femme avait garder contacte avec Darcia, qu'elle voyait une ou deux fois par mois pour discuter et autours d'un verre: ce dernier lui décrivait ses atroces journées emplit de réunion et de papelard, Claire riait de son air exaspéré et lui répondait en parlant de ses propres journées très active. Ils discutaient des dernières nouvelles constituant l'armée, ses " tenants et aboutissants", tous les projets mit en place qui étaient une véritable réussite. Mais ils n'avaient pas reparlé ni de Narumi ni d'Oméga. Tout deux savaient que ces sujets étaient clos, inutile d'y revenir, Claire avait donné son verdict et la louve à la tête de l'armée faisait son chemin de son côté. Pour l'instant rien ne dérangeait l'hybride puisque l'alliance des BF ne faisait aucun mal aux terriens et ne les privaient pas de vivre leur vie comme ils l'entendaient: de ce fait, elle restait à l"écart, mais le premier faux-pas de leur part leur coûterait leurs vies. Bref, la question ne se posait donc pas pour le moment: Narumi s'était parfaitement occuper de la sécurité de la ville et de l'armée dans son ensemble, de l’emploie avait été créer, etc... les discours de cette femme n'avaient pas été que de belles paroles, elle avait su prouver en agissant rapidement que toutes les procédures qu'elle avait envisager avaient été mises en place.

D'ailleurs ce soir-là, c'était l'une des fameuses soirées où Claire devait retrouver Darcia. Ce soir il allait l'emmener dans un endroit un peu spécial: une boîte de nuit/casino nommée: l'Antéchrist. Son dirigeant, Xul, était un vampire qui avait aidé les loup-garou à se libérer de leur condition d'esclave. Oui, de nombreux vampires avaient ralliés leur cause, exaspéré par le comportement d'Alucard et considérant qu'ils étaient leurs frères et sœurs même s'ils n'étaient pas de la même espèce. Bref, ce dernier avait vécu longtemps auprès des loup-garou après leur libération et était très amis avec toutes les meutes. Il avait bien réussi sa vie lui, également, au sein de Satan-city et parmi les terrien – fallait-il dire que " les vampires" étaient une sorte de produit commercial qui attirait beaucoup les humains, allez savoir pourquoi, apparemment ils leur trouvent un charme irrésistible.

La claymore n'était pas du tout réticente à l'idée de fréquenter des endroits assez "particulier", au contraire, du moment que tout se passait " sans accro", c'est à dire, si les gens n'étaient forcer à rien, alors ils faisaient bien ce qu'ils voulaient. Cette étrange boîte de nuit/casino était d'une grande renommée, en effet le "style" général de cet endroit était peu commun et c'est ce qui attirait. Des sales aux aspects baroque/gothique, des serveurs/serveuses habiller en fluorescent, bas résilles, perruques, tenues de cuir ou de latex, chaînes... et des espèces de "cages" en hauteur où des femmes et des hommes à moitié dévêtit se dandinaient autours de barres de strip-tease. Oui, c'était assez bizarre comme endroit, mais ça laissait Claire indifférente: comme dit précédemment, si cela plaisait à des gens ça les regardaient, c'était leur vie, pas la sienne, qui pouvait se permettre de juger ? Il valait mieux avoir ce genre de "délire" que d'être pédophile ou violeur désespéré ( MV spotted :p )

L'ambiance dans la boite était à son comble, dans la partie casino aussi ça avait l'air d'être une ambiance enflammée. Mais Darcia tenait le poignet de son amie afin qu'elle ne se perde pas dans tout ce raffut – ou que personne n'essaye de l'emmener sur la piste de danse, d'ailleurs. Le grand loup-garou fit en sorte qu'elle le suive à travers le brouhaha ambiant et cette foule déchaînée. Finalement, des gardes reconnus Darcia et l'emmenèrent dans l'étage du haut. Après plusieurs couloirs, ils débarquèrent dans un bureau où se trouvait ce fameux Xul, assis sur son bureau entrain de feuilleter certainement des feuilles de nouvelles construction pour agrandir son "business".

Le vampire se retourna vers eux et les salua d'un geste de main

Xul: Salut Darcia, comment ça roule ? Ah, et toi t'es Claire c'est ça ? Ok, c'est sympa de vous avoir ici ! Dit-il en leur faisant apporter chacun un verre par des serveurs d'un claquement de doigt. Vous êtes venu faire la fête avec ce bon vieux Xul ou c'est pour un service ?

La claymore trouvait que c'était un personnage assez marrant, ce type. Mais il ne devait pas être si "recommandable" que ça non plus. Après, c'était ses affaires, du moment que cela ne nuisait pas à des gens "biens", Claire ne s'en mêlerait pas. Darcia comme l'hybride avaient en retour salué ce type, et au final c'est le loup-garou qui prit la parole en premier:

Darcia: Eh bien, mon cher Xul, je constate chaque fois un peu plus quand je mets les pieds ici que tu as bien réussi ta vie ! Dit-il en portant un toast à sa réussite. En effet, je sais que tu fais partie du cercle très fermé de la Confrérie Noire, et je sais que vous agissez pour démanteler les menteurs et ceux qui cherchent à renverser vos intérêts, ou tout simplement à faire "le mal". Par " faire le mal " il fallait entendre: " les gens qui voulaient agir dans le dos de leurs amis". J'aimerai alors savoir s'il te serait possible de t'entretenir avec votre conseil et votre chef afin de réunir des informations sur un homme.

Xul: Ouais, bien entendu mon pote, je peux faire ça pour toi ! Dit-il en buvant quelques gorgées de son whisky. En échange, j'aurai besoin de faire taire deux ou trois vampires que je ne peux pas attaquer directement sinon ça foutrait le bordel dans mon business, tu vois... c'est des gars qui essayent de "reconstituer" la pègre dans Satan-City. Sauf que la pègre c'est pas un bon business pour moi et mes amis, la Confrérie Noire. Nous, on s'occupe dans l'ombre des cons qui foutent la merde, et du coup, si une pègre se reformait, pour les affaires ça serait pas bon: la pègre c'est souvent justement des connards qui veulent foutre leur nez partout. Si vous pouvez me rapporter leurs têtes et leurs cœurs pour preuve que vous avez buté ces salops, je parlerai lors de la prochaine réunion de la Confrérie de votre type. Par contre j'préviens hein ! Ça sera pas pour tout de suite, notre chef est occupé en ce moment. Faite moi un genre de portrait robot, description, un petit dessin vite fait ou quoi, ça aide toujours, concernant votre gars, là.

Darcia laissa alors Claire établir un "portrait robot" avec une description via le souvenir qu'Oméga lui avait laissé, elle le remit à Xul. Ce dernier leur fila des photos, nom prénom ainsi que d'autres informations sur les types qu'ils devraient retrouver pour les assassiner. Après qu'ils aient bien observé ces types, Xul fit brûler les informations et les photos d'eux par précaution. Leur marché était maintenant établit, mais il fallait attendre encore avant d'agir, tout cela prendrait du temps, et Xul leur avait dit qu'il voulait d'abord observé ce que les vampires qu'il désirait faire assassiner avaient prévu pour "reformer la pègre". De ce fait Darcia et Claire avaient du temps devant eux.

La jeune femme se fit raccompagnée par Darcia jusqu'à chez elle, à pieds. Oui, cela faisait un moment que la claymore évitait les "véhicules de luxe" c'était pas trop son truc, puis la route compliquée et bizarre jusqu'à sa demeure n'était pas facile à suivre déjà à pieds alors en voiture...
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21799
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] ClockVen 15 Avr 2016 - 10:48

- Tu es en retard. Dit-elle, les bras croisés, mais un air amusé sur le visage

Darcia: J'ai pris mon temps, mademoiselle ! Répondit-il, tout sourire aux lèvres, allumant une cigarette. Allons déposer cela dans le domaine de Xul. Au moins le sale boulot est fait. Nous pouvons compter sur lui, nous aurons des informations sur celui que l'on cherche à mieux cerner dans quelques temps.

Claire acquiesça et reprit le sac qu'elle avait précédemment poser à ses pieds, sur son dos. Dans ce sac, suintant et sanguinolent, résidait la tête et les cœurs des cibles imposées par Xul. Darcia avait lui aussi un sac bien fermé dans lequel était contenu cela. Ils n'avaient qu'au départ trois cible, mais ils avaient surpris ses vampires concluant des marchés avec d'autres types, vampires ou autre espèce, et avaient décidé de les faire taire, eux-aussi. De toute manière ils avaient de mauvais dessein et auraient été de futur "compatriote" de la pègre et des méfaits, il était donc logique et nécessaire de faire en sorte que ces personnes ne puissent plus nuire. Les deux individus, après avoir reprit leurs "bagages", se mirent à se déplacer à grande allure sur les toits de Satan-City, tel d'habile voleur. Ils arrivèrent par une entrée "secrète et discrète" dans la propriété de Xul, l'Antéchrist, et y pénétrèrent. Ils furent naturellement accueillis par des hommes de mains du propriétaire des lieux qui les escortèrent dans la cave, là où toute les opérations concernant des meurtres et autres "crimes" restaient bien enfermé ici. Tout avait été fait en sorte pour que rien ne ressorte de cette cave, il y avait d'ailleurs des cabines de décontamination et divers produits ou machines servant à réduire " les preuves " à néant.

Les deux compères prirent donc soin de retirer leurs vêtements et de passer dans ces dites machines, puis leurs vêtements furent réduit en poussière grâce à de l'acide. Bien entendu ils avaient prévu le coup et avaient déposés des affaires de rechange ici, au préalable. Les deux protagonistes s'habillèrent après avoir été "lavé" de la moindre trace de ce carnage. Sur les lieux, pas de boucherie, ils avaient fait ça proprement en s'assurant que personne n'avaient vu leurs yeux ou leurs visages: ils avaient portés des combinaisons complètes, et qui d'ailleurs grossiraient leurs formes physique afin qu'on ne reconnaisse pas non plus " leur carrure". Les "preuves" étaient attentivement vérifiées, inspectés par du personnel de Xul, avant d'être complétement détruite. C'était pour s'assurer qu'on ne l'entube pas, juste un "passage de routine". Finalement les deux amis sortirent du domaine aussi discrètement qu'ils y avaient pénétré et décidèrent de se rendre dans l'un des casino que possédait ce fameux Darcia, afin de se détendre un peu après ces évènements glauques.

Une fois à destination, comme d'habitude le loup-garou fut encadré et escorté jusqu'à son ascenseur personnel pour monter aux étages. Oui, car dans le rez de chaussée de ses casinos; résidaient des restaurants chic où des gens fortunés venaient y prendre leur repas. De ce fait quand ils voyaient le grand patron de la boîte débarqué, c'était toujours des crises d'hystéries. D'une part car de nombreuses femmes étaient à ses pieds, de l'autre car bon nombre de personne l'admirait d'une certaine façon. Claire n'était toujours pas détendue face à ce genre de scène, mais chaque fois, Darcia passait son bras autours de ses épaules et la serrait contre lui, comme pour la protéger, bien qu'elle n'en ait de toute évidence pas besoin. Ce geste rassurant restait apprécié maintenant de cette dernière qui comprenait son intention bienveillante sur elle.

Une fois " à l'abri " dans l’appartement de Darcia, ils se posèrent chacun sur un fauteuil et allumèrent la TV, juste histoire de prendre des nouvelles " du monde " en général et de cette belle ville. On pouvait dire que le système fonctionnait tout à fait bien en ce moment, d'ailleurs Claire était toujours aussi ravie de faire partie du service de l'armée, qu'elle aidait plusieurs nuit dans la semaine. La jeune femme n'avait pas une minute à elle, ce qui au final était un bon stimulant intellectuel et physique, surtout au vue des choses que cette dernière accomplissait ici depuis plus d'un an et demi déjà. Tout était passé si vite: sa rencontre avec Darcia, ses entraînements dans cette nouvelle salle high-tech, son recrutement au sein du dit Dojo, son recrutement en équipe de renforcement de nuit à l'armée, son aide pour des œuvres caritatives..à l'heure actuelle Claire était plutôt connue des médias car elle avait aidé à inauguré le Dojo et qu'elle traînait aux côtés de Darcia. Mais celle-ci était très discrète et ne parlait jamais de sa vie, elle évitait aussi de passer sur des émissions TV maintenant qu'ils l'avaient vu quelque fois dans des reportages ou des documentaires: c'était encore les seules choses dans lesquelles cette dernière acceptait apparaître, car ils lui posaient des questions techniques et bonne pour le développement intellectuel et culturel. On pouvait dire que c'était une personne très discrète, qui ne parlait que pour apporter quelque chose de concret, d'instructif ou d'important. Ce n'était pas une grande bavarde mais, elle s'était améliorée, surtout avec Darcia qu'elle fréquentait maintenant depuis un très long moment; Tout deux étaient actuellement de bons amis et il n'était pas rare que ce dernier choisisse Claire pour l'accompagner dans des "petites" soirées mondaines. En plus du fait qu'elle avait une beauté plutôt spéciale -de par sa gestuelle, ses expressions, mais également ses étranges yeux gris-perle – c'était une oratrice appréciée lorsqu'il s'agissait de sujets historiques, littéraires, et bien évidemment sportif. De plus, cela faisait maintenant plusieurs longs mois – après avoir participer à un stage d'un mois dans l'art du métier – qu'elle pratiquait le métier de forgeron au sein de la ville. C'était un métier de tradition qui se perdait et qui était pourtant une base solide et nécessaire encore à l'heure actuelle.

Au départ, elle avait débuté comme maréchal ferrant afin d'être proche d'une certaine manière des animaux et de la nature. Elle était employée à mi-temps dans une de ces entreprises familiale d'équitation et leur fournissait le nécessaire pour leurs montures. Par la suite, la claymore réussie à développer son sens aigüe de l'imagination à travers des armes et de la coutellerie qu'elle forgea elle-même. Cette dernière décida donc de devenir forgeron d'armes d'antan, de choses médiévales également, des choses rares et qui demandaient beaucoup de dextérité ainsi que du raffinement. On pouvait dire que de nombreuses choses occupait ses journées et ses nuits – et c'était peut-être aussi un prétexte. Elle ne trouvait pratiquement plus le sommeil, déjà que de base, les claymores ne dormaient pas des masses. En somme, la jeune femme avait passé son temps ici à faire des choses ludiques, conservant sa forme physique, l'améliorant, apprenant des choses sur l'art de se battre à autrui, servant la ville par l'armée et la charité caritative, et surtout déployant ses idées artistiques via un moyen tout à fait original.

Darcia: Narumi va plutôt bien, malgré la mort d'Oméga, elle sait qu'il pourra lui porter conseil lors des fêtes réservés aux anciens. Tu sais, je t'avais expliqué, ces fêtes où nous pouvons les invoquer sous forme d'esprit. Il reprit une gorgée de son whisky et ajouta: ses enfants se portent bien, ils sont déjà très robuste pour leur âge et pleins de détermination. D'ailleurs tu verra peut-être Seï un de ces quatre, il a rejoint l'armée terrienne depuis plusieurs mois maintenant. Il tenait son verre à moitié rempli d'alcool dans une main. Dans l'autre, entre ses doigts, sa clope. Et toi, où en es-tu avec.. attends, t'es tellement une ingrate que tu ne m'as même pas dis son prénom !

Il se mit à rire.

Il y a quelques mois de cela, Claire avait fait bâtir sa maison. Elle avait d'ailleurs fait uen crémaillère pour fêter cela avec des gens qu'elle appréciait. Tout allait plutôt bien, mais cette dernière avait conservé un précieux souvenir dans sa chambre à coucher. Une photo de lui et elle.

Spoiler:
 

Cette photo reposait sur sa table de chevet. Chaque matin elle était sa plus grande peine comme sa plus grande source de motivation. Mais il ne reviendrait certainement jamais.

Cela faisait des années maintenant qu'elle pleurait son bien-aimé à cause des évènements passé. Mais ce n'était pas des larmes, aussi sincère soient-elles, qui allaient pouvoir le faire revenir. Il ne reviendrait pas... ?
Darcia avait un rendez-vous amical en sa compagnie un soir. Alors qu'il l'attendait patiemment depuis une vingtaine de minutes en bas de chez elle – oui, il avait eu grand mal à trouver sa maison, mais grâce à sa détection d'odeur qui s'étendaient sur une large zone, il avait reconnu les odeurs des plantes près de sa maison – ce dernier avait commencé à s'inquiéter. Il était donc rentré chez elle, avait inspecter chaque pièce brièvement pour chercher sa présence, mais son odorat le mena à l'étage. Son amie était endormie sur son lit, un cadre photo entre les bras. Il était très rare que la claymore dorme, malgré le fait que ce soit une femme très active. Le loup-garou s'était donc assis près d'elle et avait retiré le cadre photo d'entre ses bras doucement. Il aperçu alors cette photo d'elle et d'un homme imposant, visiblement un sayen, dans les bras l'un de l'autre et... Claire s'éveilla à ce moment même. Mais aucune réaction violente n'avait émaner de cette dernière. Elle n'avait rien dit. Elle avait juste reprit la photo et s'était contenté de la déposer à son emplacement originel, sur sa table de chevet.

Ce soir-là ils n'en parlèrent pas, ils "oublièrent" tout cela et allèrent donc faire un tour en ville comme prévu. Le regard de Claire, annonciateur de l'étendue de ses sentiments envers cet homme, avait largement suffit. Darcia avait comprit.

Actuellement il en parlait avec recule et humour, car cela faisait plus de deux ans, avec tout ce qui s'était tramé entre-temps, que la claymore ne l'avait pas revu. Il se doutait que ça devait faire un moment qu'elle ne l'avait pas vu et ne savait pas comment aborder le sujet. Son entreprise paraissait certainement assez maladroite, mais la guerrière ne réagit pas mal: il aurait été débile de mal réagir. Elle comprennait qu'il s'inquiétait pour elle et qu'il n'était pas facile d'aborder quelqu'un concernant ce genre de choses.

- Je ne l'ai pas vu depuis plus de deux ans maintenant. Dit-elle, les yeux baissé sur son verre. Il est ce qui m'a donné la force de revenir à moi. Chaque matin voir son visage sur cette photo me donne à la fois toute la force nécessaire à mener à bien mes tâches, mais agrandit inévitablement chaque jour un peu plus ma peine. Elle but plusieurs gorgées de son breuvage pour le finir. Quoi qu'il advienne il restera le seul être à dominer mon coeur. Mais ce n'est pas si triste que cela, au contraire: l'amour que je lui porte me permet de me surpasser dans bien des domaines. Claire se mit à sourire, Darcia lui servi un nouveau verre. La seule chose qui pourrait totalement comblé ma vie en ce moment, c'est qu'il trouve en lui la force de me pardonner.

Darcia resta silencieux, mais il vint s'assoir près de son amie, passant un bras autours de ses épaules pour l'enlacer. Il déposa son menton sur le haut du crâne de la claymore et la serra contre lui. Il comprenait si bien ce sentiment. Un sentiment très difficilement explicable et que chacun ressentait avec plus ou moins d'intensité. L'amour était l'essence même de la vie de la majorité des personnes, c'était un fait indéniable.

Darcia: Tu devrais rester ici quelque temps, plutôt que seule chez toi. Mon personnel s'occupera bien de toi si tu as besoin de quoi que ce soit, tu le sais. Il relâcha son étreinte sur elle, mais déposa ses mains sur les épaules de la jeune femme pour la regarder dans les yeux, il lui souriait. Cela dit, j'ai posé une journée demain. Ça te dirais qu'on sorte un peu tout les deux pour se changer les idées ? Nous pourrions rejoindre Xul et quelques amis à l'Antéchrist le soir.

La claymore acquiesça, cela n'était pas une mauvaise idée. De toute façon, elle était chez Darcia car demain, elle non plus ne travaillait pas.

Les deux amis passèrent une bonne partie de la nuit à discuter, des éclats de rire se faisaient entendre depuis l’appartement du loup-garou.

Mais ces rires restaient d'une certaine façon amère dans l'esprit de Claire. Elle essayait de toute ses forces d'être heureuse: d'une certaine manière, elle l'était. De l'autre, sans lui, tout était beaucoup moins beau qu'à l'accoutumé.

Reviens-moi.

- - -

Après un an et cinq mois à Satan-City, à se forger une vie ( et à apprendre la forge par ailleurs), Claire décida de bouger un peu de la ville. Elle y avait prit ses habitudes et y avait fait beaucoup de choses, mais elle avait une envie insatiable de se changer les idées ailleurs, tout en continuant ses entraînements. Ainsi, la jeune femme pu se faire remplacer de son poste de professeur au Dojo ainsi que chez les militaires - bien sûr elle reviendrait parfois pour exercer dans l'un comme dans l'autre. Prendre "son envol" était une notion nécessaire et importante arriver à un certain point, c'est ce que la claymore allait faire aujourd'hui en partant quelques temps d'ici. Tout n'était qu'un continuel recommencement..
Contenu sponsorisé

~ Empire of Angels [RP.Solo] Empty
MessageSujet: Re: ~ Empire of Angels [RP.Solo]   ~ Empire of Angels [RP.Solo] Clock
 
~ Empire of Angels [RP.Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-