Partagez
 

 Preparer le terrain (+flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ex Roi Vegeta
Ex Roi Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 08/04/2016
Nombre de messages : 174

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garrik | Vagues deferlentes | Vague explosive
Techniques 3/combat : Explosion Volcanique | Rayon de justice
Techniques 1/combat : Colère sayenne !

Preparer le terrain (+flashback) Empty
MessageSujet: Preparer le terrain (+flashback)   Preparer le terrain (+flashback) ClockLun 25 Avr 2016 - 22:12
Le Roi Vegeta avait eu une journée agitée, dès son retour, il avait du faire face a la pretention d'un sayen qui se pensait capable de changer l'ordre des choses, mais chez les sayiajins, l'ordre établi est parfait, il tri les faibles pour leurs donner des missions adaptés et laisse au plus fort l'effort de guerre, mais chaque stratégie, chaque hierarchie, chaque plan, a ces défauts, mais c'est une basement obligatoire, jamais personne n'est content de toute facon.

Le Monarque n'avait pas bouger de son domaine, toujours sur son trone, il attendait une reponse du colonel qui sembliat occupé, le Commandant était quand a lui injoignable, Vegeta restait donc en place, confortablement assis, dans une salle de silence, Gerkin n'était toujours pas présent depuis l'affrontement avec le sayen Leek, il semblerait qu'il ne fallait pas sous estimer son adversaire, même quand il est de basse caste, et si le guerrier Leek pensait avoir échoué, Le Roi avait du mal a savourer cette victoire, amère, comme si il n'avait pas encore fini avec ce problème, cette remise en cause de son ordre, cela lui trotait en tête, comme si son acceptation pouvait être remise en cause, comme si il pouvait plier, mais ce ne sera pas ça, jamais !

Le Roi de Vegeta et Vegeta 2 devait penser a autre chose, notament aux renseignements, bien qu'il n'était pas le commandant, il restait tout de même Roi, donc chef des armées, il devait donc préparer le terrain pour les opérations, a savoir pour commencer, envoyer des espions, des troupes de reconnaisances, pour avoir vent des mouvements adverses, des potentielles attaques. Vegeta ordonna donc a plusieurs éclaireurs de se rendre dans la salle du trône, ce fut rapidement chose faite, les 5 unités de reconnaisances étaient inclinés devant leur Roi, restant sur un ton hautain du haut de son Trône, le Roi Vegeta ordonna a ces sous-fifres.

- "Je vous donne pour mission d'aller sur Terre, donnez moi quelques informations sur la situation là bas, et restez aussi discret que possible, vous savez quoi faire si vous êtes découverts, donc allez y et ne me décevez pas.

Les 5 espions se levèrent, tenant dans leurs mains et montrant a leur Roi des pillules-suicide, au cas ou ils seraient repérés, puis firent une dernière réverence avant de partir a leur mission, ils rapporterons des informations de première importances, ou peut être rien du tout, le but n'est pas forcement de trouver des informations comprométantes, cela peut aussi être de mener une étude, si la planète prospère ou décline, ce qui permettrait de se lancer a la conquête du monde, ou au contraire de le laisser, car dans toutes les guerres, il ne faut jamais oublier que le bas peuple peut faire une grande partie de la bataille. Un lointain souvenir éclata dans la tête du Roi, il s'en souvenait très bien, il le voyait quand si il le revivait.

--- --- --- --- --- --- --- F

Nous sommes sur Vegeta, dans une majestieuse et gigantesque capitale, cependant, le ciel rouge de la planète avait une teinte bien plus sombre et rougeâtre encore, c'était la guerre civile. De nombreuses sirènes retenticèrent, au loins de la ville, d'énormes colosses poilus détruisaient la ville a petit feu, écrasant les batiments, essayant d'attaquer des humanoides au sol. Alors que la ville sombrait a la mort, un sayen, habillé d'une simple jupe et d'un haut marrons de faible qualité, prit en hauteur une vue innestimable sur un grand groupe de guerriers sayens, la plupart semblaient a peine vétus, d'autres avaient des habits rudimentaires, le leader de la rebellion l'auteur de cette guerrier civile prit la parole, comme il avait toujours habitude de le faire.

- "Ajourd'hui c'est la dernière ligne droite Compagnons ! Nous allons enfin obtenir notre indépandence ! Notre peuple aura son propre patrimoine, ses propres idées, ses propres convictions même, nous ne seront plus limité par ces chiens de tsufuls ! Qui depuis des siècles nous utilise comme des animaux, se moque de notre intelligence, blâme nos esprits.. Le sayen en hauteur marqua une pause, serrant le poing, ces parôles étaient dur, ce pauvre parleur était un travailleur qui devait porter de lourdes charges, au travaux forcés, comme la plupart des ces compatriotes, ils étaient esclave d'un mode de vie injuste. Il reprit,son poing au coeur comme pour annoncer la liberté, la libération ! "Si nous avons pu nous libérer, c'est grâce a nos efforts conjoints, la force du nombre, la force de notre solidarité, c'est ça qui nous rend forts, c'est pas que l'un de nous veut être libre.. C'est que les sayen veulent être libres ! Les quelques 100 guerriers devant l'auditeur levèrent les bras et hurlérent à leur libération, le mouvement était en marche et le leader de ce mouvement n'était qu'un sayen comme les autres.. C'était Végéta ! Futur Roi du peuple sayiajin !

Végéta prit quelques mètres de haut en s'envolant, d'un signe de main il fit signe au autres de le suivre, et le mouvement solidaire des sayen joue son rôle, quelques 300 sayens formèrent un vaste groupe pour attaquer le QG Tsufuls, une énorme tour doté de large vitres de verre, la tour dominait a la fois la ville et les nuages, une utopie du monde parfait des Tsufuls pensant pouvoir contrôler n'importes quelles especes vivantes comme ils le voulaient, c'était leurs ultime erreur.

Le groupe arriva a bon port, si un endroit était encore sécurisé par les tsufuls sur cette planète ou tout tombait en ruines. Le pied de la grande tour était gardé par plusieurs batailles rectilingues de soldats tsufuls, armés et protéger par des armures, ils étaient une centaine a protéger l'entrer, aider par plusieurs tourelles a lasers. En voyant cette menace se présenter a lui, Végéta hurla au groupe en se retournant brièvement avant de charger de plus belle :

"Formez deux groupes, attaquez sur la gauche et la droite, restez en deux groupes ils ne pourrons rien faire !"


Preparer le terrain (+flashback) Images?q=tbn:ANd9GcQ5SUrIaEm1qi7BuXackXKJ9ttzcsv1DLfrf_CUHng-o56CyX6i

Les guerriers s'executèrent, sans formation, sans que Végéta n'ai aucun rôle auparavant de particuliers ils suivaient, était-ce parce que les plans du futur monarque étaient les bons ? Ou est-ce que son discours l'avait rendu suffisement charismatique pour prendre le rôle du chef ? Les questions s'enpillaient mais il était plus temps de se battre ! Les groupes frappèrent sur les cotés de la formation défensive, les troupes tsufuls étaient en bas nombre, mais ne perdirent pas espoir et tirèrent de manière désorganisée sur les troupes sayens , débordés par le nombre affluent, les militaires furent vite vaincus. Végéta poursuivis ses ordonnances.

"Bien ! Montons dans la tour ! Pour obtenir notre liberté en détruisant ce symbole de l'empire tsuful !"

Les sayens déboullèrent dans les grands couloirs de la citadelle, n'ayant aucune pitié pour leurs oppresseurs, tuant sans relâche, percevant la vengeance de leurs peuples a travers ce massacre comme un cri de rage, détruisant tous sur son passage, la tour ne fit d'ailleurs pas long feu et Végéta accompagnés d'une dizaine d'hommes débarquèrent dans un grand bureau, laissant apparaitre un tsuful calme, le bureau était très moderne, très silencieux, comme déconnecté de la réalité, il regardait une vaste baie vitrée derrière son bureau, observant une ville de feu et de sang, son empire était voué a l'échec. Vegea restait devant le bureau, il s'était avancer seul, serrant le poing.

Le grand tsuful semblait habiller d'un long habit blanc, ornés de symboles de couleurs, il était sans doute ce qu'on pourrait appeller le chef. Ce n'est qu'après un silence d'une vingtaine de secondes ou personne n'a bouger que le dirigeant tsuful se donna peine a se retourner très lentement en disant.

Tsuful "Vous semblez vouloir semer le chaos."

Le Tsuful se mit a rire, face a Végéta un large rire de plus en plus fou comme si s'était les sayens qui avaient perdus la guerre civile. Faisant gromeler le futur Roi.

Tsuful "Vous êtes de pauvres singes instables, nous avons eu la bonté, la grâce de vous recueillir, vous laisser vivre.. Mais regarder le résultat.." la fin de la phrase du dirigeant était d'un dégout sans égal, comme si les sayiajin était des rejets putrides, pires de que des animaux. " Nous avons essayer de mettre a profit votre force, nous vous avons appris a lire, écrire, communiquer sans violence, a utiliser des après, et tout cela vous le retournez contre nous, finalement nous sommes dans un monde d'injustices.."

Végéta ne supportant pas la mauvaise fois de son adversaire prit la parole, parlant très fort en articulant lentement, montant petit a petit la vitesse de sa voix avec l'agitation dans cette salle si calme, l'agitation n'était que dans le coeur du sayen.

- "Comment vous pouvez parler d'injustice ? Vous portez des paroles reductrises, prenez donc en compte vos injustices ! Vos méfaits, vous avait inventer les faits de malfaiteurs pour nous en nommer, les faits de sauvages pour nous en nommer, vous avez créer les chaines, les fusil lasers, et tant d'autres choses pour nous contrôler ! Cessez de créer pour vous et créez au service de tous ! Au service des braves pas de ce que vous pensez être des justiciers ! Ces meurtres, cette guerre c'est a cause de votre incapacité a respecter les efforts des autres, a conditionner des modes vies permettent la vie de tous librement !

Le dirigeant tsuful ouvrit grand un de ces deux grand yeux, comme si quelque chose de particulier l'avait interpellé.

Tsuful "Comment pouvez vous dire ça, alors que nous vous avons tout appris, nous vous avons donner la technologie, vous étiez de stupides macaques, mais vous l'êtes toujours .."

"Il suffit !"

Végéta s'élança vers le Tsuful le transperçant le torse par son bras, en retirant son bras il arracha sue le coup un collier avec une grande gemme, ou joyau.

"Tu en assez dit, assez fait.."

Tsuful "Tous... Art.. Les mêmes..."

Le dirigeant Tusful chuta au sol, laissant une marre de sang violette, un silence de mort, le silence de la liberté.
 
Preparer le terrain (+flashback)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Château du roi-