Le CrocoDeal du moment :
Licence Office 2019 Professional Plus ...
Voir le deal
13.90 €

Partagez
 

 Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Erog Le fortuné
Erog Le fortuné
Autres Races
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 21/03/2016
Nombre de messages : 180
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Image rémanente, rayon oculaire, Bukuhatsu Ha
Techniques 3/combat : Drenon Smash, Drenon Canon
Techniques 1/combat : Drenon Explosion

Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] Empty
MessageSujet: Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack]   Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] ClockDim 13 Nov 2016 - 1:15
1 an, ah, ça faisait longtemps que je n’avais mis les pieds sur la terre ferme. Mes repères dans le temps étaient un peu fucked up. J’avais du mal à me faire à l’idée qu’un seul jour ne s’était passé depuis 1 an. Vous voyez que quand je l’explique c’est mal foutu ! Mais bon, j’allais forcément m’y faire. Actuellement, je me baladais dans un endroit très bizarre. C’était assez désert, y’avait personne. Beaucoup de poussières et une ambiance apocalyptique. Assez étrange de se balader ici alors que tu sais qu’à quelques kilomètres il y a une ville à l’apogée de son activité. Enfin bon, je papillonne je papillonne ! Je ne savais pas comment je m’étais ramassé ici, j’avais marché pendant un petit bout de temps et j’étais arrivé ici, une espèce de petite ville abandonnée. Peut-être avait-elle une histoire spéciale. Peut-être y’avait-il des trésors cachés ici. Je ne le savais pas. Je ne le saurais probablement jamais sans fouiller un peu d’ailleurs.

C’est avec cette dernière réflexion que je m’engouffrai dans une maison. Petite, simple, poussiéreuse, mais j’avais appris que les plus petits endroits peuvent renfermer les plus grands secrets. J’arrivais dans un salon en entrant. Actuellement, la porte était défoncée. Pas par ma faute, mais c’était étrange. Donc, j’arrivais dans un salon en ouvrant la porte. Deux canapés, une table. Rien de spécial, c’était une maison monotone en fait. J’avançais lentement en essayant de rien briser même si c’était déjà massacré. Il y avait des trucs par terre, pas très intéressants. Je tournai dans un couloir à droite qui débouchait sur des escaliers. Je montai, et il y avait plusieurs chambres à cet étage. Je pris la première porte à droite et ça semblait être la chambre principale. J’avançais, mais toujours rien d’intéressant ! Ça ne servait à rien ! Je ne faisais que perdre du temps ! Je vis une grosse fenêtre d’où je pouvais sortir. J’utilisai mes rayons oculaires pour la briser et juste avant de partir, je vis un cadre avec une photo de famille. J’enlevai mon pied du dehors de la maison pour m’avancer vers la table de chevet où se trouvait le cadre. Ce qui m’avait attiré sur cette photo c’était la petite fille sur le coin bas gauche de la photo. Pas que je veuille jouer mon Pedo-Drenon, mais elle me rappelait quelqu’un… Lucy. C’était le portrait craché de Lucy, ma petite sœur (cf. le prologue de la fic que j’ai commencé mais que j’ai jamais continué). En prenant la photo dans mes mains, je commençais à pleurer. Je ne me retenais pas, des larmes tombaient peu à peu par terre, se multipliant à chaque seconde. J’enlevai délicatement la photo de son cadre pour ensuite découper la photo avec les rayons oculaires. Je mis la partie avec le sosie de Lucy dans une poche. Je sortis par la fenêtre et atterri facilement dans la « rue ». C’était malsain d’avoir une photo de quelqu’un complètement inconnu, bien qu’elle ressemblât à Lucy. Je descendais donc dans la rue, toujours en pleurant. Cette ville me faisait perdre mon temps, pourquoi je restais encore ici !? Je pleurais toujours, mais j’étais maintenant énervé par ce que je venais de voir, et par cette ville. Je regardais partout autour de moi, et à chaque 2 secondes j’utilisai mes rayons oculaires pour détruire des choses dans cette zone désaffectée. Après tout, je voulais défendre la Terre mais j’avais bien besoin de me défouler de temps en temps. Je m’assis ensuite sur un banc pour réfléchir à mon réel but ici. Je mis ma tête dans mes mains et je commençai à réfléchir.

Pourquoi, exactement, je voulais protéger la Terre et rayer la criminalité ici ? Ce n’est certainement pas parce que je suis la personne la plus gentille de la Terre et que je protège pour protéger. La raison était plus profonde que ça, moins anodine. J’avais déjà vécu la guerre civile. Je l’ai vécu pendant quasiment toute ma vie. Personne ne mérite cela. De voir ses parents partir à la guerre, de partir soi-même à la guerre, d’apprendre la mort des membres de sa famille… c’est à cette situation que courait la Terre, en tout cas d’après ce que j’en savais. Mais je ne savais pas beaucoup de choses, j’étais en territoire inconnu. Et en plus de vouloir empêcher les terriens de tomber en guerre civile, je voulais me racheter. Racheter de toutes les vies innocentes que j’ai prises, en empêchant d’autres de prendre les vies d’innocents. Je n’étais, je ne suis, et je ne serais jamais un « gentil ». Je n’étais, je ne suis, et je ne serais jamais un « méchant ». J’étais, je suis et je serai toujours quelqu’un œuvrant pour les autres. C’est avec ces pensées que je me mis à sourire sur mon banc, tout seul. Ça paraissait quand même assez étrange comme comportement, si y’avait quelqu’un à proximité il pouvait me prendre pour un fou. Vous voyez où je veux en venir ? Je suis sûr que vous voyez, vous n’êtes pas cons quand même. Je sentais un ki, il semblait être présent depuis assez longtemps mais je n’étais pas assez concentré sur les alentours pour l’avoir remarqué. Depuis tout à l’heure j’étais perdu dans des pensées existentielles qui ne servaient à rien. Le ki que je sentais était assez fort, plus fort que la moyenne des combattants que j’avais rencontré ces derniers temps en tout cas. J’avais les yeux fermés depuis tout à l’heure, et je décidai maintenant de les ouvrir pour voir ce qui se présentait devant moi, ou plutôt QUI se présentait devant moi. Un combattant venu pour m’affronter ? Un pacifiste venu pour discuter ? Ou peut-être même le gardien de ces lieux, qui pourrait m’expliquer quel était cet endroit et quel secret renfermait-t-il... ?
Rizzrack
Rizzrack
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 07/09/2016
Nombre de messages : 514
Bon ou mauvais ? : Je coupe les arbres, bien sur que je suis bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Whirling Death / Timber Chain / Reactive Armor
Techniques 3/combat : Chakram / Aghanim's Chakram
Techniques 1/combat : Lotus Orb

Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack]   Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] ClockDim 13 Nov 2016 - 20:03
Rizzrack était parti dans la direction des bâtiments qu'ils avaient vu à l'horizon, dans l'objectif de trouver du monde qui puisse l'aider à la rénovation de Timbersaw mais sur le trajet, une simple pensée avait coupé court à son optimisme, celle que la population de ce monde soit autant, voir plus, avide de sang et de mort que Jah'Rakal, voir même aussi puissant que l'être misanthrope qui se nommait Son Goku. De l'espoir à la peur, il était arrivé dans une cité avec autant de vie qu'il n'y avait d'activité, c'est-à-dire aucune. Le vent soufflant et le bruit lourd et métallique des pas étaient les seuls bruit qui accompagnait le Smallkeen apeuré. Son imagination était en train de construire des scénarios les plus fous comment un endroit pareil pu être laissé à l'abandon. Était-ce Son Goku qui était responsable de ce nid à poussière de plusieurs kilomètres carré? Ou encore pire, était-ce les arbres? Ou encore plus horrifique, un Son Goku en bois aurait pu être le coupable. Un bruit frappante se fit entendre, raisonnant parmi les habitations isolés, l'ingénieur venait de se gifler pour sortir son esprit de tout ces folies. De toute manière, le mal était fait, et si la raison de l'abandon de cité était la cause d'un maniaque, il était certainement parti en quête d'autre proies, et en plus, vu le silence régnant sur ces lieux que seul le petit être mauve interrompait avec le bruit de son monstre mécanique, il l'aurait entendu depuis longtemps. Il observa les constructions de la commune, du jamais vu à ces yeux, une architecture qu'aucun de son monde aurait pu produire, un design arrondi ou des bâtiments d'une longueur hallucinante, fait un matériau qui lui était inconnu . Peut être pouvait t'il l'utiliser pour fortifier son invention, si seulement il pouvait le maîtriser, ça allait pas se tordre comme du métal, il avait essayer.

Ces examens furent interrompu par le bruit fracassant de plusieurs explosions, en voila une façon de violer ce silence et de faire sortir Rizzrack d'une durée d'une seconde suite à un sursaut digne des pires cartoons. Une fois que son derrière de retour sur son précieux siège, il tourna son regard dans la direction auquel cette musique de la destruction se faisait entendre. Le courageux ingénieur ne savait pas ce qu'il devait faire, y aller au risque de tomber sur un autre taré qui voudra le tuer par la parole divine des dieux ou je ne sais pas quel connerie, ou fuir sans aucune chance d'avancer dans sa quête. Comment savoir où il était sans parler avec des gens de son monde? De toute manière, il était à bord du Timbersaw, et malgré qu'il n'était pas encore adapté pour se confronter aux guerriers de son monde, il avait plus d'une éternité d'expérience, ayant combattu la Guerre des Anciens. Avec tout son courage, il pris la sage décision d'aller voir la source de ces bruits, Rizzrack passait d'optimisme et fier à effrayé et fataliste durant son trajet, ne faisant que réfléchir si c'était le bon choix. Il vit enfin une personne, assis sur un banc, un humain d'une taille normale, d'une longue chevelure et barbe rousse, les yeux fermés et un sourire psychopathique. Dire que ceci avait refroidi le Smallkeen sur le coup ne ferait pas justice au frison qui traversait tout son corps. Il était encore tombé sur un barge, le Héros hésita de tout simple attaquer à la vue de ce taré ou d'engager la conversation qui mènera surement à une confrontation. Au moment auquel ce dernier ouvra les yeux, l'ingénieur savait qu'il devait choisir l'un ou autre. Après avoir avalé sa salive, il se mit à se tendre sa main vers l'inconnu dans le but d'une poignée de main.

"R...Rizzrack..."


Dans un moment de clairvoyance, il remis ces mains aux contrôles de sa machine, s'il allait attaquer, il fallait être prêt, ne pas se laisser faire surprendre. Il se mit à rire de façon timidement, provoqué par la peur d'avoir fait le mauvais choix, mais vu qu'il avait lancer la conversation, il devait continuer.


"Rassure-moi... Tu n'es pas un taré qui veut détruire le monde ou tuer tout ce qu'il bouge, hein? héhé...aïe"

La voix était tremblante, comme son corps. Le conducteur de Timbersaw avait peu d’aptitudes sociales, depuis le massacre d'Augury Bay, il n'avait pas vraiment parler à des gens dans une situation ailleurs qu'un champ de guerre.
Erog Le fortuné
Erog Le fortuné
Autres Races
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 21/03/2016
Nombre de messages : 180
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Image rémanente, rayon oculaire, Bukuhatsu Ha
Techniques 3/combat : Drenon Smash, Drenon Canon
Techniques 1/combat : Drenon Explosion

Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack]   Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] ClockMer 16 Nov 2016 - 13:15
J’avais finalement ouvert mes yeux, et je fus surpris de ce que je vis. Un petit alien mauve, en tout cas il paraissait petit mais je n’en étais pas sûr à cause de la putain d’armure de combat qu’il portait ! Wow ! Je n’avais jamais vu une armure aussi bien conçue, l’avait-il fait lui-même ? Si oui, ce serait un allié important, une personne avec des compétences en machinerie assez avancées pour construire ce bijou technologique ! Une tronçonneuse à droite, une scie ronde à gauche, probablement faciles à bouger. En tout cas, le petit homme avait l’air nerveux, son sourire le laissait paraitre. Je me levai, m’avançant vers lui. Il avait tendu sa main en disant ce qui paraissait être son nom.  Je tendis sa main pour la serrer mais il la rangeait pour les remettre aux commandes de sa machine. Je levai le sourcil gauche d’un air interrogé. Il me laissait dans le doute, j’espère qu’il n’avait pas peur de moi. Peut-être avait-il entendu le vacarme que j’avais fait. Merde du coup, j’avais peut-être l’air d’un psychopathe à ses yeux, c’est sûrement pour ça qu’il avait l’air stressé et nerveux. Et ces prochaines paroles confirmèrent mes doutes.

"Rassure-moi... Tu n'es pas un taré qui veut détruire le monde ou tuer tout ce qu'il bouge, hein ?"

« Ah, quoi !? Non, non, bien au contraire ! J’imagine que vous avez entendu le vacarme que j’ai fait… »

Je baissai la tête. J’étais gêné par le moment présent, j’avais toujours l’impression qu’il ne me croyait pas. Il fallait que je trouve un sujet pour dévier la conversation, parce que là ça allait être le malaise de la mort. Bah ! J’ai trouvé, le truc qu’on allait probablement aimer tout les deux. En tout cas moi j’allais aimer, c’est ma passion !

« Vous avez construit cet armure vous-même ? C’est un travail de pro en tout cas, une merveille technologique ! Je suis moi-même inventeur et ingénieur. En tout cas c’est ma passion, j’aimerais bien en faire mon travail un jour. Mais je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Erog, Erog Doll, ou Erog le fortuné. En tout cas, appelez-moi Erog »

Mes yeux pétillaient d’excitation, n’importe qui pouvait se rendre compte que j’étais passionné par le sujet. J’observais la machine d’A à Z, les mécanismes étaient assez complexes pour quelqu’un qui ne s’y connaissait pas, ce n’était pas l’œuvre de Jean-Pierre-Paul pour son exposé sciences techno au collège. J’attendais la réponse de Rizzrack, j’espérais qu’il allait être mois nerveux et soucieux envers moi.  Peut-être que le fait que je sois aussi un ingénieur pourrait le convaincre de mon honnêteté. Peut-être aussi que détruire des parties de quartier n’était pas une bonne idée aussi, mais la colère m’avait envahie, et je ne pouvais rien y faire.

Rizzrack avait bien le look d’un inventeur en tout cas. Un casque, un espèce de tablier beige et des gants jaunes. Je ne savais pas ce qu’il portait en dessous, ses jambes étaient cachées dans la machine. Si ça se trouve il n’avait même pas de jambes, et c’était pour ça qu’il avait cette armure. Toute les hypothèses était envisageable, même celle qui prédisait qu’il était tout nu dans cette machine (ça donne un sens à Rizzizi :p)…

Des questions remuaient encore dans ma tête, pas par rapport à ma nouvelle rencontre mais par rapport à mon futur sur Terre. Je ne pouvais pas détruire la criminalité tout seul, il fallait que je trouve des organisations qui avaient pour but de combattre le mal. Tout seul, et avec ma puissance actuelle, ça serait impossible. Les personnes de cette planète sont probablement extrêmement fortes, et pas seulement ici d’ailleurs !  Deuxième préoccupation, il fallait que je me trouve un mentor. Une personne plus forte que moi, de loin, avec qui je pourrais m’entraîner et devenir plus fort ! Mais j’avais largement le temps d’y penser d’ici ma mort, là il fallait que je me concentre sur ma rencontre avec Rizzrack.
Rizzrack
Rizzrack
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 07/09/2016
Nombre de messages : 514
Bon ou mauvais ? : Je coupe les arbres, bien sur que je suis bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Whirling Death / Timber Chain / Reactive Armor
Techniques 3/combat : Chakram / Aghanim's Chakram
Techniques 1/combat : Lotus Orb

Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack]   Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] ClockVen 18 Nov 2016 - 8:49
Bien au contraire, ce n'était pas quelqu'un de mauvais, juste quelqu'un qui fait péter des bâtiments dans une ville abandonnée, certainement pas hostile, non monsieur! La destruction gratuite est une preuve de folie, alors que Rizzrack ne détruit que des zones forestières, les arbres devaient payer pour la destruction d'Augury Bay et devaient être stopper avant qu'ils mettent fin au monde comme il est connu à ce jour. Il en avalait pas un mot sur le coup, qui dit qu'il ne tentait pas de l'adoucir pour mieux le massacrer, la manipulation est une bonne arme, surtout avec un génie du combat que le Héros de la guerre des anciens était. Alors l’humanoïde commença à doucher l'ingénieur de compliments concernant son invention, bien sur que le Timbersaw était un tour de force en terme de technologie, même pour sa race qui dépends de leurs ingéniosités pour survivre. L'être mauve ne fut pas convaincu par ce petit monologue tentant de lui montrer sa bonne choix, ça faisait péter des architectures d'une telle créativité, il devait pas être bon et même les étincelles dans ces yeux ne pouvait pas convaincre le paranoïaque. Surement une tentative de manipulation pour l'adoucir et pour le mettre dans une position susceptible à l'attaque, non, c'était certain! Néanmoins, le gobelin eut une autre idée que de passer à l'offensive tel un troll rouge qui a pour seul vocabulaire "Crève!", il allait jouer son petit jeu, après tout, son interlocuteur pouvait être natif de ce monde et si il est vraiment un ingénieur comme il le prétends, il sera des plus utile pour mettre le golum de bois et d'acier à la hauteur des affrontements qui l'attendait et peut être, seulement peut être, se tromper-t-il à son sujet.

"Mon Timbersaw? Oui, je l'ai fait en quelques semaines! La fortresse parfaite contre les arbres et quiconque voulant me faire du mal!"

Rizzrack lança un regard froid envers Erog Doll, pour bien mettre en place qu'il le regretterais s'il essaie une quelconque forme d'offensive envers lui. La confiance du Smallkeen était dur à gagner, et l'inconnu devra lui prouver qu'il le méritait.


"Tu es également un ingénieur, c'est bien cela? C'est parfait alors! Je... ne suis pas de ce monde, enfin peut-être mais pe... Je suis pas d'ici! Disons que depuis que j'ai atterri en ces lieux, j'ai vu des choses qui paraissent folles... Comment vous faites pour voler sansailes,hélicesoupropulseursvisibleçafaitaucunsens!?"

[HRP: Désolé, vraiment pas inspiré pour celle-là, tu m'excuseras]
Erog Le fortuné
Erog Le fortuné
Autres Races
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 21/03/2016
Nombre de messages : 180
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Image rémanente, rayon oculaire, Bukuhatsu Ha
Techniques 3/combat : Drenon Smash, Drenon Canon
Techniques 1/combat : Drenon Explosion

Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack]   Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] ClockJeu 1 Déc 2016 - 1:47
Bon, ben cet homme, ou plutôt cette chose, était très, très, très, très, très, très, très, très, très, très, très, très, très méfiante. ET JE PÈSE MES MOTS ! En même temps je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir étant donné que j’avais agis très bizarrement depuis que j’étais arrivé dans cette zone désaffectée. Peut-être avait-elle un effet néfaste sur moi, qui sait ? Je ne connaissais même pas cette planète, peut-être que son atmosphère m’influençait négativement. Je me posais trop de question là-dessus, alors je décidai de me concentrer sur mon fameux interlocuteur. Ce mauve (ou plutôt ce bleu en termes de discussion MDR) était effectivement intéressant.

Après que j’ai complimenté sa machine et que je me sois présenté, et bien il a répondu comme toutes personnes civilisées. Mais bon, il avait plutôt l’air de vouloir répondre à mes compliments envers sa machine, et non se présenter à son tour. Il était méfiant, comme dis précédemment. Il me regardait d’un air qui se voulait d’être intimidateur. Ben ça n’avait pas trop marché. Je venais de sortir de la salle de l’esprit et du temps ! Je venais de passer 1 ans à m’entraîner donc ce n’était pas la première créature dans une machine qui allait lui faire peur. Je répondis à son air « intimidateur » par un air provocateur, sourcil gauche levé, sourire en coin. Tout pour le faire chier quoi. Ensuite il commenta le fait que j’étais moi aussi ingénieur. Il parlait aussi de lui, d’où il venait bla bla bla. Ce n’était pas intéressant. Et en plus, cet Alien ne savait même pas comment voler.

J’avais plus trop envie de vivre si vous voyez ce que je veux dire. Tout mon peuple était mort, tout ce que j’avais envie de les rejoindre. Et étant donné que ce Rizzrack avait une armure très meurtrière j’allais en profiter.

« Tue moi. J’en peux plus de cette vie de merde. Mon peuple est mort, mon âme est morte. T’as une putain de scie mécanique. Transperce-moi, ou alors je nous tue tous les deux avec mon attaque ultime, une belle explosion qui détruira très probablement ta belle armure. D’accord ? »

[HRP : Désolé du rp médiocre, ce perso est chiant à jouer.]
Rizzrack
Rizzrack
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 07/09/2016
Nombre de messages : 514
Bon ou mauvais ? : Je coupe les arbres, bien sur que je suis bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Whirling Death / Timber Chain / Reactive Armor
Techniques 3/combat : Chakram / Aghanim's Chakram
Techniques 1/combat : Lotus Orb

Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack]   Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] ClockJeu 8 Déc 2016 - 0:31
Génial, encore sur un taré, ça allait être le standard par ici? Sûr, Rizzrack n'avait rencontré que deux personnes depuis son apparition surprise dans une forêt au milieu de nul part avec Jah'Rakal mais à ce point, c'était quasi-certain que c'était la norme ici. Généralisation des plus exagérés, c'était une possibilité, mais tant que personne ne lui prouve l’inverse, et bonne chance à quiconque qui tente à accomplir cette exploit, le Smallkeen n'est pas des plus confiants, il restera sur cette opinion. De plus, c'était quoi la logique de ce type? Je veux crever donc bute moi sinon je m'explose, nous tuant tout les deux. Il peut le faire par lui-même, pourquoi ce noob aurait besoin d'assistance à faire cela? C'est pas comme si c'était compliqué, le bûcheron avait l'habitude de faire à chaque fois qu'il était encerclé durant la guerre des anciens. Ok, il avait besoin d'un objet qui prends vingts minutes à farmer mais là n'est pas la question! Et l'histoire triste, il croyait vraiment que ce charmant être sensible mauve allait en avoir quelque chose à foutre? Tout sa ville s'est fait buter par des plantes, il a été bloqué dans un cycle de mort et vie durant une guerre qui semblait être sans fin et maintenant il se trouve sur une planète de tarés voulant soit le tuer soit qu'ils les tuent!

"Tu réalises que tu peux ragequit tout seul, comme un grand, avec ton "attaque ultime", hein? Ou tu es trop con pour le réaliser jusqu'à maintenant?  Allez, je te laisse procéder cette information, je me taille! GET IT!"

Avant qu'il n'est fini sa phrase, il lança son grappin vers la direction d'un arbre pour se casser en toute vitesse, pas question d'être encore dans les environs s'il décide de se faire sauter, pas moyen de connaitre la puissance de déflagration et surtout la zone qu'elle allait recouvrir. Maintenant, c'était certain qui n'était plus dans la zone désaffecté, laissant Ergo seul à s'exploser soi-même comme un bon petit suicidaire sans cause, et si vous avez CETTE association, vous êtes aussi tordu que le narrateur.

[HRP: Ouais, je quitte, en espérant pouvoir RP avec un personnage que tu aimes jouer.]
Contenu sponsorisé

Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack]   Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack] Clock
 
Rencontre avec un bûcheron violet [PV:Rizzrack]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zone désaffectée-