Partagez
 

 Une apaisante toundra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16065
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3770

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMar 22 Nov 2016 - 0:49


Sur la planète Végéta, rare sont les lieux qui sont habités par de la forte végétation, les conditions n'étaient souvent pas suffisamment chaleureuses pour qu'une flore importante se développe. En même temps les dangers étaient nombreux sur la planète rouge, les pluies d'acides en sont un bon exemple. Et malgré ce climat, cet environnement, c'était l'habitat des sayens, de puissants guerriers qui doivent d'ailleurs tirer une partie de leur force surnaturelle dans cet environnement parfois hostile. Il ne faut pas oublier que c'est aussi ici que Pythar est né, et qu'il gouverne actuellement au côté de Sharotto, cette planète chargée d'histoire et de batailles, trouve tout de même quelques endroits privés, ou la nature parvient à conserver des droits, comme si le commun des mortels conservaient sans s'en rendre compte un petit endroit secret, conçu pour les personnes qui n'ont plus vraiment de destin, plus tellement d'ambitions, si aujourd'hui le fils de Thalès est Roi, il du sacrifier sa vie, celle de ses proches, son père devenu fou, son ami Végéta, c'était parfois dur de vivre dans cet univers, c'est pour cela que ces lieux sont importants.

Mais à quoi ressemble ce petit lieu calme et apaisant ? Ce n'est pas compliqué en soi souvent, les gens font trop compliquer, Pythar s'est arrêté devant ce lieu qui lance la narration, une plaine, proche du désert de la planète rouge, c'était une toundra, c'est-à-dire un lieu avec une verdure modérée à la bordure d'un climat extrême, proche donc d'un désert, cependant les conditions météo de la planète faisaient que cette toundra n'était pas dans une zone froide, mais au contraire, une zone assez chaude, il faisait donc assez chaud ici, mais Pythar, qui était en armure royale tenait bon, il a déjà vécu pire expérience. Cette zone était donc constituée de petits reliefs lointains, d'herbes basses et de mousses, de buissons et de petits arbres, le chant de certains oiseaux pouvait se faire entendre, mais ces bruits étaient loin d'être commun aux espèces sur Terre, là c'était plus des sortes de Galifeu avec des ailes, étonnant pour les visiteurs.

Le Roi marchait calmement, observant cet endroit en se déplaçant, arpentant des rochers, slalomant entre les arbres, c'était assez nostalgique, il se souvenait de ce genre d'endroit pour ses entrainements militaires quand il était encore un enfant, avant la destruction de la planète, il devait avoir cinq ans, en tout cas c'était de beaux souvenirs, il jouait avec ses camarades de "classe" et se poursuivait, parfois certains malins trichaient et jetaient des arbres sur ceux qui fuyaient pour les faire tomber et ainsi les rattraper, évidemment les jeux sont plus dangereux quand un enfant possède la force de 100 hommes. Puis en se remémorant ses souvenirs, Pythar avait presque oublié pourquoi il était venu, il allait plus profiter de cette randonnée pour méditer qu'autre chose on dirait. Le guerrier à la cape rouge suivait le cours d'une petite rivière, il réfléchissait, comme il l'avait fait avant son départ sur Végéta 2 dans la capitale, cette fois personne ne pourrait le déranger, ou au cas contraire, ce ne serait vraiment pas de chance pour le sayen.

Pythar pensait à son statut dans un premier temps, c'est vrai que c'était compliqué pour lui de se rendre compte que la moitié des responsabilités de la dyarchie lui incombaient, évidemment, il Co-Dirige avec Sharotto, cependant ce n'est pas là l'affaire d'une planète, il s’agit de plusieurs planètes, de colonies, de la plus Grande armée de la galaxie. Le sayen allait devoir continuer dans ses élans de bravoures, multiplier les déplacements, maintenir son entrainement aussi, et bien sûr, vaincre Tentra et l'alliance maléfique. L'alliance maléfique quand on en parle, cette organisation de malheur, Pythar se demandait comment une telle connerie pouvait exister, un groupe de personnes qui veulent uniquement... détruire, pillé, volé ? Ce n'était pas très louable, mais hors de leurs principes ils avaient attaqué la capitale sayenne, mettant en danger le peuple, causant des milliers de morts, ils devaient payer, Pythar devra parler à Sharotto de cette idée, intervenir avant que l’ennemi ne redevienne plus fort, voila ce qui est vraiment important pour le moment.

Mais les pensées du guerrier n’allèrent pas beaucoup plus loin, il finira par regarder le paysage, c'était un beau panorama de la planète, si l'on voulait faire une promotion touristique de la planète Vegeta, ce serait certainement ici qu'elle aurait lieu, cette plaine était un endroit magnifique ou de loin, l'on peut voir des montagnes, et plus à l'Est, les hauts immeubles de la capitale. Le fils de Thalès regardait donc fixement cet horizon, sans plus rien penser, puis se remit à marcher calmement, arpentant de nouveau un petit sentier en hauteur sur un petit mesa, ou se tenaient quelques arbres.

Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMar 22 Nov 2016 - 14:21

" Je continuerai sans relâche... Je te retrouverai.. Je ne laisserai jamais personne se mettre entre nous... "

Une apaisante toundra Cbpn

Tant d'univers, tant de souffrance. Voir la personne que l'on aime encore et toujours mourir en étant impuissant. Qu'importe ce qu'elle changeait dans le cours du temps de ces fameux univers, un par un, rien en changeait. Pythar connaissait ce destin fatal que de mourir sans qu'elle ne puisse intervenir. Ses pouvoirs de Dieu ne se déclaraient fatalement qu'à chaque fois que ce dernier mourrait. C'était comme une spirale infernale, une vie interminable à chercher la seule chose qui nous anime sans jamais pouvoir réellement l'avoir. Yuno s'accrochait pourtant à l'espoir qu'un jour elle parviendrait à l'avoir juste pour elle. Maintes fois l'écolière avait pu observé l'homme de ses rêves se faire tuer... et toutes ces fois lui déchirait continuellement l'esprit, l'âme, le coeur, la transperçant au plus profond de son être. Ses larmes se transformaient encore et toujours en une haine que personne ne saurait calmer.. sauf lui et son tragique destin.

Ayant encore devenu le Dieu d'un nouvel univers où Pythar avait fini par mourir d'une manière toujours plus horrible que les précédentes, Yuno avait fait le nécessaire pour devenir maître de ce monde. Des cages, des tonnes de cages et d'esclaves entasser dans celles-ci pleuraient. La déesse regardait vers l'horizon avec un air à en faire peur aux morts: elle semblait si inexpressive... et pourtant si pleine d'espoir. Là était le deal de la [double?] personnalité de Yuno. Cette jeune fille était capable d'exprimer deux sentiments très loin l'un de l'autre en même temps. Autant, tuer tous ces innocents afin d'ouvrir un portail pour passer d'un univers à un autre ne lui faisait rien, autant le frisson de retrouver Pythar et de tout revivre continuellement en essayant de changer des choses dans le cour du temps, ça l'atteignait forcément. Yuno revivait continuellement le même "passage" dans chaque univers où elle allait: cette dernière atterrissait juste avant l'invasion des sayens sur la Terre. Elle s'assassinait elle-même dans l'autre dimension et tentait par des plans ingénieux de changer la timeline. Cependant tout n'avait été qu’échec jusqu'ici: ce n'était pas pour rien qu'aujourd'hui, elle soutirait l'âme et l'essence vitale de milliard de personnes.

On voyait nettement l'essence vitale de ces esclaves "sortir" de leurs corps, sous des gémissements et des plaintes infinies. Yuno avait la main tendue devant elle. Toute cette énergie lui permis d'ouvrir un portail vers un nouvel univers, espérant que cette fois, elle réussirait à changer les choses. Comme toujours... Sa détermination était admirable. Tout cet amour était admirable. Mais dans chaque univers où elle allait pour tenter de sauver l'amour de sa vie, et, dans lequel elle finissait par être un Dieu, elle tuait des milliard d'innocents pour pouvoir se rendre dans un autre univers, et tenter sa chance de nouveau.. un bien pour un mal ? Yuno se fichait de savoir qui ou combien mourrait. Seul Pythar était important dans sa vie et à ses yeux, tous les autres ne servaient qu'à alimenter le portail qui lui donnerait peut-être la chance un jour de retrouver son amoureux durablement.

- Je trouverai la solution, mon Pythar... je te le promets. J'arriverai à te sauver... Ma vie t'appartiens, je continuerai à essayer...

Sa voix était douce et comme un mélodieux murmure comparé à tous ces cris de panique et de douleur. Yuno ne regardait même pas ses victimes. Son regard était focalisé sur le portail. Tout ce qui comptait était Pythar. Son obsession pour lui n'avait cessé de grandir à mesure qu'elle tentait de tout faire pour le sauver et le sortir de ce destin fatal où il ne faisait que mourir. Chaque fois qu'elle rentrait dans un nouvel univers, elle était privée de ses pouvoirs de Dieu, ce qui la rendait toujours folle de rage. Si elle avait dès le départ ses pouvoirs digne d'un Dieu, elle pourrait faire tout ce qu'elle voudrait et garder le sayen en vie... mais bien entendu les choses ne marchaient pas ainsi. Yuno se débrouillait du mieux qu'elle le pouvait. Depuis toutes ces années, cette dernière en avait tué, des gens... des tas de gens, juste pour Pythar. Pour tenter de le sauver, de trouver une sérénité en vivant harmonieusement à ses côtés... mais aucun meurtre ne l'atteignait. Encore et toujours, Yuno était une enveloppe vide sans la présence de l'élu de son coeur.

Lorsque le portail fut correctement alimenté, la jeune fille passa à travers sans hésitation, et ce dernier se referma automatiquement après son passage. Elle voyait défilé le temps et l'espace, et des ombres semblaient toujours l'observer lorsqu'elle passait d'un univers à un autre. Des ombres qui chuchotaient sur son passage mais qui semblaient se tenir à distance de la jeune fille, comme par crainte. Yuno ignorait pourquoi ce voyage entre univers était toujours aussi étrange, mais ne prêtait plus d'intention à ce qui se déroulait lors de ces voyages-là. Ce qu'elle ignorait, c'est que l'univers dans lequel elle allait s'engouffrer maintenant était très spécial. Beaucoup d’événements avaient été modifié à cause de l'intervention d'autres personnages qui s'étaient retrouvé dans cet univers-ci. L'univers de RPGDBZ était un univers très à part et spécial, rien ne s'était déroulé comme les "copies" plus ou moins exactes d'univers où Yuno avait été transporté jusqu'ici.

Il n'y avait qu'un trou noir dans l'esprit de Yuno, en ce moment.

Et une jeune fille était allongée dans la plaine où marchait le "demi" Roi. Une jeune femme qui n'était pas qu'une simple esclave, ou une touriste. Elle n'était ni perdue ni blessée. Elle ne s'était pas perdue. Cette dernière venait d'arriver à travers un rayon lumineux en provenance du ciel, et déposé, là, comme ça, sans apparente raison. Cette dernière semblait être dans les vapes, mais son sommeil était agiter.

- P..Py-t.. Pyth..ar...

C'était tout ce qui était sortie de la petite bouche de la jeune femme au sommeil agité. Cela devait être très étrange de voir un rayon lumineux s'abattre sur le sol, y déposé une jeune femme, et en plus une jeune femme qui prononce votre prénom !

Une apaisante toundra Jm96
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16065
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3770

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMar 22 Nov 2016 - 17:14



Le sayen regardait toujours au loin, cette belle ligne d’horizon, dans ce lieu calme qui donne à réfléchir, mais alors que Pythar ne prenait même plus la peine de penser, une sorte de lumière jaillie du ciel, s’abattant à proximité du guerrier, étrange, il faisait beau temps aujourd’hui, ce ne pouvait pas être une sorte d’éclair ou d’événement météorologique, en tout cas, cette lumière avait intrigué Pythar qui se dirigea vers elle en marchant. Le Roi n’était qu’à quelques mètres, il s’approcha donc du lieu d’impact de cette force surnaturelle, il parvint alors à voir une femme allongée, une belle demoiselle habillée simplement et aux cheveux roses, elle semblait dormir, cependant, le fils de Thalès n’avait pas senti l’énergie de qui que ce soit dans cette plaine, d’où venait telle ? C’était cette énergie qui l’avait mené ici ? C’était assez étrange, cette jeune femme était très intrigante, mais peut-être qu’il ne fallait pas la réveiller . Non les questionnements du sayen étaient trop grands, il devait voir de plus près cette inconnue qui n’avait vraisemblablement pas de raisons d’être ici.

Il se mit près de la jeune femme, puis s’accroupit près d’elle, c’était quand même une très belle femme, elle bougeait un peu dans son sommeil, puis elle bredouilla un petit mot, inattendu, surprenant, étonnant le sayen aux épaulettes bicolores. Elle avait prononcé « Pythar », évidemment le guerrier au bouc fut surpris, elle semblait dormir, même, s’était sûre qu’elle dormait, elle rêvait peut-être de Pythar, ou bien elle était blessée . Il fallait voir si c’était le cas, il regarda son gant, il était un peu sale, alors il retira son gant droit, Pythar et quand même assez civiliser pour ne pas salir la belle. Il posa alors sa main droite sur l’épaule gauche de la femme lui disant quelques mots pour voir si elle se réveiller, son sommeil semblait plutôt agité, ce serait peut-être suffisant.


"Tout va bien ? Vous avez besoin de quelque chose ?"

Demande calmement le Co-Dirigant qui ne comprenait pas le contexte de la venue de la femme, ni l’exactitude de son état, aussi ce n’était pas évident, cette jeune femme arrivait de nulle part dans cette toundra, assez proche du sayen. Mais le guerrier ne montrait aucun signe d’agressivité, déjà car ce n’était pas son genre, mais surtout parce que cette inconnue en robe n’avait pas l’air d’être autre chose qu’une gentille fille innocente, qui pourrait penser qu'elle serait dangereuse sérieusement ? Elle n’a tué personne que Pythar sache.


C’était tout de même intrigant de savoir que cette fille connaissait le nom de Pythar, où l’avait-elle apprise ? Sans doute habitait-elle sur la planète, mais n’ayant pas de queue de singe, était-elle réellement une spayenne ? Ces cheveux étaient roses, alors sûrement pas, c’était sans doute une Terrienne, mais alors comment connais-t-elle Pythar ? Le fils de Thalès était resté très discret sur la planète bleue, il avait peu combattu là-bas et s’intéressait plus à sa planète, même si Pythar était conscient que la Terre est un monde magnifique, très diverse et peu dangereuse. Même en réfléchissant à ces événements passés, rencontre avec Végéta, achat de senzus, rencontre de Thalès, avec Peter, jamais il n’avait vu cette femme, peut-être qu’elle recherche Pythar pour un problème grave, dans ce cas, le sayen au bouc devra réagir, il n’allait pas laisser une demoiselle en détresse, il faut être galant tout de même. Mais cela n’expliquait pas vraiment le lien entre le fait qu'elle dorme et qu'elle dise Pythar dans son sommeil, parce que si elle dort, logiquement elle n’est pas trop en danger.


Pythar restera donc proche de la femme, pour savoir si elle se réveille, et aussi au passage quelle est son message, que veux t’elle dire à « Pythar » ?



Dernière édition par Pythar le Mar 22 Nov 2016 - 18:10, édité 1 fois
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMar 22 Nov 2016 - 17:55
Yuno revoyait d’innombrables images du passé défilé dans sa tête. Son sommeil n'était que temporaire, évidemment, cela faisait toujours le même effet lorsqu'on changeait d'univers. Toutes ces fois où elle avait tenté de changer le cours des événements, toutes ses tentatives désespérées... allaient payé aujourd'hui. L'écolière n'avait de cesse de croire que tout cela finirait par aboutir, qu'un jour ses efforts la conduirait dans un univers où ils pourraient coulés des jours heureux ensemble. Et avoir des enfants.. et qu'elle puisse devenir sa femme. C'était des choses, des pensées si profondes qui animait son âme et son coeur d'une telle intensité... Personne ne pourrait jamais comprendre. Personne ne pourrait jamais s'interposer entre elle et lui, par ailleurs. Pas même le destin: la preuve en était. Gasai parcourait des univers sans relâche pour défaire cette même fatalité que le destin leur imposait. Si certains pouvaient la voir comme une tarée, d'autre comprendrait qu'il n'y a pas plus belle preuve d'amour que de s'accrocher éternellement pour avoir la chance un jour de vivre cette vie... cette vie que l'on aurait dû vivre près de l'être aimé.

Ses yeux se mirent à cligner doucement. Le soleil tapait fort ici, difficile d'ouvrir tout de suite les yeux. Une main réconfortante était posée sur son épaule. Nul doute qu'il s'agissait de Pythar: son aura, elle la connaissait par coeur. Tout comme lui, d'ailleurs. Yuno se mit alors à sourire lorsqu'elle reconnu la chaleureuse étreinte de cet homme si particulier. Pourtant elle avait toujours les yeux à demi-clos et ne l'avait pas encore regardé de face: mais elle souriait déjà amoureusement à celui qui se trouvait être l'être le plus exceptionnel dans sa vie. La jeune femme fini par se redresser, et tout aussi naturellement que ce geste, elle passa ses mains autours de la nuque de son bien-aimé pour l'enlacer. Cette dernière posa sa joue contre l'épaule de son futur mari et ferma les yeux de nouveau, comme soulager. Cela faisait toujours un bien fou ,les retrouvailles, surtout qu'elle passait de très longues décennies seule à chaque fois après sa mort dans les autres univers - il fallait du temps pour réunir des milliard d'âmes et ouvrir un portail ! La jeune femme dû paraître obligatoirement trop familière au sayen qui ne la connaissait pas, forcément. Mais cette dernière lui caressait le dos d'une manière qui se voulait réconfortante à son tour, et surtout, une atmosphère chaleureuse se dégageait d'elle.

- Je ne pensais pas te retrouver si tôt, mon Pythar... mais je suis très heureuse de te voir d'une manière aussi directe. C'est le destin qui me récompense certainement pour mon acharnement... c'est la première fois que j'arrive dans un univers où tout ne fait pas que recommencer, encore et toujours...

Revoir Pythar lui faisait un bien fou, cependant il était vrai que tout n'avait pas reprit " du début" avant l'arrivée des envahisseurs et tout le tralala. Très étrange. Yuno commença à mentalement s'inquiéter du fait que cet univers-ci semblait avoir vécu une trame très différente de tous les autres univers qu'elle avait parcourue jusque là. C'était une première, le fait d'arriver et de rencontrer directement son bien-aimé. D'habitude tout cela mettait tout de même du temps à se mettre en place, et là, à peine arrivée, elle était dans ses bras. Et si le destin essayait de se payer sa tête une fois de plus ? Lui faire croire à du changement pour " du bien ", mais au final lui retirer son Pythar encore plus vite que prévu ? La jeune femme fronça les sourcils et son regard s'emplit d'une détermination à en faire peur aux morts: heureusement son petit-ami ne pu pas voir cette expression sur son visage puisqu'elle était toujours collée à lui. Si le destin tentait encore de l'humiliée et de lui voler son bien le plus précieux... alors elle continuerait à tuer des milliard et des milliard d'innocent dans tous les univers où elle irait. Et si... c'était autre chose ? Peut-être que Pythar avait déjà une femme dans cet univers ? ! et si il était gay dans celui-là ?

* S'il est déjà tombé amoureux d'une autre fille, je n'aurai qu'à la poignardée, puis la dissoudre dans un bac d'acide. Il n'y aura aucune traces et MON Pythar reviendra vers moi. Même dans l'éventualité où il aurait des tendances homosexuels, il me suffirait d'user de tout mon charme et de ma servitude pour le séduire.. C'est mon âme-soeur après tout, il me reviendra forcément dans tous les cas. Il m'a promis qu'il m'épouserait un jour, je sais qu'il le fera ! *

- Je suis Yuno Gasai, ta future femme. Un sourire tout à fait adorable se dessina sur son visage alors qu'elle se défit de l'étreinte de son amoureux. Je suis ton ange gardien Pythar, je suis là pour te protégée de toute mes forces et faire de toi un mari comblé. J'ai traversé l’océan des âges et des dizaines d'univers pour te retrouver mon petit chéri ! Elle l'embrassa sur le front et se mit à rougir. Je ne sais pas quel est le contexte politique des planètes populaires dans cet univers, ni quel est ton statu au sein de la galaxie. J'espère juste que ton père est mort ! Après tout il m'a violé, heureusement que tu étais là pour me sauver... tu es tellement génial mon Pythaaaarrr !!

Yuno parlait naturellement de tout ça, alors que ça devait être un assez gros bordel pour Pythar qui devait être complètement désorienté face à la situation. Cette dernière se releva de sa position et regarda au loin. Au vue de la "faune" de la planète, ils étaient sans nul doute sur Végéta. La jeune fille avait tant parcouru d'univers et donc parcouru diverses planètes pendant ses différentes "vie" qu'il lui serait impossible de ne pas reconnaître le berceau de cette race ignoble que sont les sayens... Sauf Pythar bien entendu ! La demoiselle se tourna alors vers son petit-ami.

- Raconte moi ta vie dans cet univers, je veux absolument TOUT savoir de toi ! Enfin je sais déjà tout ce que tu aimes ou ce que tu détestes, je peux te dire quel est ton plat préféré ou même ce que tu préfères boire, ou même tes préférences sexuelles puisque tu es mon premier petit ami et moi ta première ! J'ai vécu toutes mes vies auprès de toi, mais ton "toi" d'ici ne le sait pas, voilà pourquoi je te le dis de façon aussi directe. J'ai déjà essayé de caché tout ça à un autre "toi" dans un autre univers et ça s'est mal terminé... donc je préfère que tu sois au courant. Tu es l'ultime but de ma vie et j'espère t'avoir trouvé pour l’éternité, cette fois !

Un sourire innocent et jovial habitait continuellement le jolie minois de la jeune fille qui ne semblait même pas être choquée par ses propres dires: en même temps elle a dû plusieurs fois rencontré plusieurs Pythar et s'apercevoir qu'il valait mieux leur expliquer les choses... puisque naturellement cette dernière savait beaucoup d'informations à l'avance.
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16065
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3770

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMar 22 Nov 2016 - 19:18


Pythar était nez à nez avec une jolie jeune femme allongée dans une plaine, drôle de découverte, c'était un lieu de calme et de solitude, et bien plus tellement, étant donné que Pythar avait trouvé de la compagnie, cette femme en robe dormait dans la plaine, sortie de nulle part, évidemment le sayen s’inquiétait de son état et l'interpella le plus gentiment possible et posant une main sur son épaule et en lui demandant si tout allait bien.

La femme ouvrit d’ailleurs les yeux, s'était rassurante, elle était sans doute réveillée, au moins elle allait bien, elle allait pouvoir en dire plus sur sa venue ici et ce qu'elle veut faire de "Pythar". Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle sourira immédiatement, faisant rapidement sourire Pythar aussi qui était content de voir que la demoiselle va bien, et qu'elle soit au passage heureux de voir le Roi, qui sait, elle aurait peut-être dit "Pythar" dans son sommeil comme si c'était un avertissement ou qu'elle faisait un cauchemar et que cela la faisait parler, mais visiblement, ce n'est pas un cauchemar qu'elle faisait, elle semblait heureuse et le fils de Thalès aime bien voir les gens sourire, il sait alors qu'il peut tenter des blagues parce que la situation est moins tendue. Mais contre toute attention, la femme se redressa et enlaça Pythar, mettant les mains derrière sa nuque, le guerrier au bouc avait été pris par surprise et recula d'un pas sur le coup, l'inconnue toujours en train de câliner Pythar posa sa main sur l'épaule du guerrier, Pythar ne comprenait pas trop et rougis rapidement, assez gêné et surpris, c'était très surprenant, du moins c'était normal, évidemment, il n'allait pas repousser la femme, il allait plutôt chercher à comprendre pourquoi elle fait ça, peut-être qu'elle est tellement contente de voir Pythar qu'elle le câline, mais comment pouvait-elle se permettre ça en ne connaissant pas le sayen ? La mystérieuse Terrienne se mit à parler en caressant le dos du sayen.

Pythar était tout rouge, jamais il ne lui est arrivé une telle situation, il savait ce que c'était des sentiments amoureux, quand on aime une autre personne ou que l'on aime certains traits de cette personne, mais là, c'était assez direct et le sayen n'avait pas trop eu le choix, d'ailleurs le fils de Thalès ne pensait même pas ça possible, qu'une femme tombe violemment amoureuse du sayen en le voyant, est-ce que c'est parce qu'il est Roi ? oh non quand même, elle était Terrienne elle ne devait pas savoir.. en tout cas elle parlait et annonçait tout un tas d'informations qui étonnaient en effet crescendo le guerrier. En premier lieu elle appelle Pythar comme si c'était son amour, pourtant ils ne se connaissaient même pas, elle parlait aussi d'univers, ainsi Pythar et elle seraient sur plusieurs univers, et elle a voyagé plusieurs fois entre univers... mais quelle histoire, qu'est-ce que cela voulait dire ? Cette lumière, c'est qu'elle vient d'ailleurs . D'un autre monde, ou d'un même monde, mais dans une autre dimension ?

Les questions étaient nombreuses dans la tête du sayen, cette femme semblait vraiment croire ce qu'elle disait, et Pythar n'avait pas moyen de lui donner tord même si il voudrait, alors il reste stoïque et écoute la femme, en étant plus bombardé d'amour et d'informations que d'autres choses.

Ainsi la mystérieuse arrivante répondait au nom de Yuno, elle se prétendait "future femme" de Pythar, comment pouvait-elle être sûr de ça ? C'était bizarrement avancé, elle disait aussi être l'ange gardien de Pythar, peut-être que c'était vrai mais encore une fois le sayen avait du mal à y croire, comme si c'était trop facile, elle ne peut pas comme par hasard avoir traversée tous les univers possibles justes pour voir le Co-Roi et devenir sa femme. C'était tellement inattendu que le guerrier écoutait sans vraiment répondre, enlacé par la pile électrique qu'était Yuno qui prit le soin d'embrasser Pythar sur le front, ce qui était loin d'arranger le gène de celui-ci qui ne savait vraiment pas quoi faire face à un tel concentré d'amour. Mais le sayen entendit passer quelques informations, notamment qu'elle espérait que son père meure, mais en vue de la dernière entrevue entre Pythar et Thalès, les deux sayens n'avaient plus rien à ce dire, le Roi au bouc ne voulait plus voir son paternel qui n'accepterait jamais la voie de la paix, préférant tout détruire pour le plaisir, comme un barbare. Elle ajouta que Thalès l'avait violée, elle le dit ainsi sans aucun gêne, comme si Pythar savait tout ce qu'elle disait, le guerrier évidement né sut quoi dire mais il lâcha quand même une phrase, pas très bien ordonnée.

"Quoi.. Mon père t'a violée ? Il est vraiment infâme .."

Il connaissait son père comme un moins que rien qui abusait des faibles, des femmes et de tout ce qu'il pouvait, mais qu'il le sache par une personne face à lui, c'était assez dérangeant, c'était la honte qu'un membre de sa famille fasse ce genre de chose, et bien que ce Thalès ne semblait pas être exactement le même que dans son univers, celui que Pythar connaît aurait très bien pu faire la même chose. Elle eut aussi le temps d'ajouter que Pythar l'avait heureusement sauvée, cela sous-entend que Thalès s'est fait tuer par Pythar . Cette scène avait failli arriver quand Pythar avait combattu Freezer sur Dosatz, mais au final, le guerrier au bouc épargna son père par pitié, mais vraisemblablement, d'un univers à un autre, des détails changent, et avec eux, une infinité de conséquences, ici Thalès était vivant, quelque part, loin espérerait Pythar, mais il n'était pas en vue pour le moment. Pythar fut ensuite libéré de l'étreinte de Yuno qui regardait au loin, comme si elle ne connaissait pas cet endroit, étrange.

Puis Yuno qui semblait débordée de joie disait que Pythar était génial, avec cette excitation et cette joie prononcée qui débordait, le sayen était perdu, les événements racontés par Yuno sont passés si vite entre eux, et dans le désordre pour ne pas arrangé, elle n'avait pas terminée, elle demanda à Pythar de raconter sa vie dans cet univers dans les moindre détails, elle affirmait aussi connaître tout de Pythar, comme ses plats ou des positions sexuelles, bien que Pythar ne l'ai jamais fait, mais sans doute que dans un autre univers, elle était en couple avec lui et ils ont du faire l'amour, mais le guerrier ne veut pas s'imaginer des choses, l'autre "Pythar" était sans doute bien différent, puis elle affirma quelle était la première de Pythar, et s'était vrai que pour le moment il n'était pas en couple, elle ne disait peut être pas que des choses fausses, vu que pour le moment elle n'a dis que du vrai, ou des choses qui ne sont pas prouvées.

Elle affirma ensuite qu'elle avait rencontré d'autres Pythar dans plusieurs univers et qu'elle avait tenté de cacher toutes ces informations en vain, et que cela c'était mal terminé, comment ça ? Elle avait donc vu mourir Pythar un si grand nombre de fois pour avoir le temps de faire des tactiques pour l'aborder ? C'était surprenant. Le guerrier au bouc était plus que confus.

Il passa alors ces mains sur sa chevelure et prit une grande inspiration, il fallait voir les points importants parce que Yuno avait dit tant de choses que le sayen était perdu, donc si le guerrier avait bien compris, c'était une Terrienne qui vient d'un autre univers, elle a voyagé dans plusieurs univers pour voir Pythar, mais à chaque fois, il meurt, il faudra élucider pourquoi, puis finira par trouver Pythar en voyageant, donc, elle a connu plusieurs sayen qui n'était autre que Pythar lui même ! Yuno lui avait demandé de lui raconter son histoire c'était un peu bizarre, elle avait lâcher tant d'informations que Pythar ne savait pas quoi demandé, cependant raconter toute ça vie s'était long, et le Roi allait faire plus court pour savoir ce que comptait faire la femme, d'ailleurs qui été amoureuse de Pythar. Tout rouge, il arrivait heureusement à parler correctement, mais il ne savait pas trop quoi dire sur le coup, c'était dur de trouver les mots dans cette situation.

"He bien, enchanté Yuno.. Je, enfin tu sais déjà tout de moi apparemment, mais.. enfin je suis Roi de Vegeta 1 et 2, avec un collègue, et Thalès n'est pas mort, il est exilé loin.. mais dis moi.. enfin tu est en couple avec moi.. dans un autre univers ? Mais j'y suis.. mort ? Comment je suis mort ? Et combien de temps on a été ensemble ?"

Pythar ne savait pas trop quoi faire sur le coup, c'était très délicat, il ne savait pas quoi dire, ni quoi penser, d'un côté si c'est sa femme dans d'autres univers, elle est peut-être la femme parfaite pour Pythar, c'est vrai qu'elle était très belle avec ces cheveux roses et semblait... gentille, mais le guerrier n'était pas complètement sur d'elle, ça se trouve, elle vient d'une autre dimension ou elle a tué tous les Pythar ! Mon Dieu ! Il lui posa donc une autre question, c'était compliqué d'organiser des phrases dans cet "événement" particulier.

"Dis moi, si tu me connais, quel est mon animal préféré ?"

En voilà une question débile, mais véridique, si elle connaisait bien Pythar elle serait capable de répondre, et le sayen prendrait confiance et chercherait peut-être à connaitre la femme surexcitée qui se présentait à lui. Le guerrier essayait d'être impressionnant avec sa question, mais n'importe qui qui connaissait vraiment très bien Pythar pourrait dire que c'est les chats géants, mais pas des moojuu, des vrais chats géants. Si elle répond bon, elle aura la confiance du sayen, mais que fera-t-elle sachant qu'elle doit avoir la réponse .

Spoiler:
 






Dernière édition par Pythar le Mar 22 Nov 2016 - 22:00, édité 1 fois
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMar 22 Nov 2016 - 21:28
Il était évident que le sayen ait un comportement dubitatif face aux paroles de Yuno. Cette fille venait de débarquer " du ciel " dans un rayon super bizarre et semblait connaitre vraiment très bien le Roi. C'était un peu gros à avaler tout ça, c'est sûr - mais pas aussi gros que le zizi d'Hidan cependant ( clin d'oeil à Enki si tu passes par là mon bichon ! muhaha). Il n'y avait rien pour l'instant qui pouvait réellement permettre à Pythar de croire aux histoires de la jeune fille aux cheveux roses, à part le fait que son visage exprimais des sentiments sincères. Mais il y avait de très bon comédien dans ce monde et il était logique que ce dernier se méfie en quelque sorte d'elle: bien qu'il ne la rejetait pas pour autant. Au moins elle avait pu à loisir le câliner jusque là et même avoir un contacte de baiser direct avec lui avec le bisou sur le front. C'était déjà merveilleux qu'il la laisse faire, Yuno n'allait pas s'en plaindre et elle savait qu'il serait convaincu de toute manière par ses paroles, c'était évident puisqu'ils étaient fait l'un pour l'autre ! La jeune fille semblait très enthousiaste et ne prenait pas mal la méfiance de son amoureux qui était légitime pour l'heure. En tout cas, elle n'avait qu'une hâte: pouvoir le servir dans ce monde et vivre de belles choses à ses côtés.. du moins s'il l'accepte.

- Tu sais mon amour.. j'ai traversé des dizaines d'univers pour trouver LE bon. Dans l'univers où je suis née, j'ai été une esclave toute ma vie. Esclave de mon train de vie morne et sans intérêt. De la maltraitance que je subissais chez moi.. mais j'adooooore mes parents ! Alors pourquoi je n'ai pas vraiment été triste quand ils sont mort... ? Oh, je n'ai pas de bonne réponse à ce genre de question ! Yuno semblait y réfléchir sérieusement, sans se douter que de telles paroles pouvaient paraître atroces. Je t'ai rencontré lorsque j'étais l'esclave de ton père sur Terre. Thalès était le roi de la Terre dans mon monde. Au départ je ne te connaissais pas les premières années où je fus esclave pour les sayens, parce que tu étais partie en guerre. Puis Thalès a annoncé que son fils allait venir séjourner sur Terre et prendre le relais pendant son absence, et ce fameux jour où tu es arrivé, tu m'as défendu devant ton père et ses conseillers, et c'est comme ça que tout a commencé. Quand tu es une esclave, les haut gradés se permettent n'importe quoi. L'un d'entre-eux m'a fait des attouchements et tu l'as arrêté. Je n'oublierai jamais ce que tu as dit ce jour-là ! Ensuite on s'échangeait des regards et des sourires pendant des mois... puis ton père est partie à la guerre pendant que tu le remplaçais comme Roi. Nous avons vécu onze années paisible tous les deux, jusqu'au jour où il est revenu. Son regard s'assombrit aussi vite qu'elle avait pu être joviale auparavant. Il a voulu te forcé à épouser une sayenne, il ne voulait pas que tu continues à me fréquenter seulement moi. Bien sûr tu t'y es opposé et tu m'as promis que quand tout cela s'arrangerait, tu m'épouserais. Mais tu as été exécuté par le Roi des sayens en personne pour avoir tué ton propre père.. on a fait la guerre ensemble pendant des semaines mon amour, mais toute l'armée sayenne réunit face à nous... on a pas pu tenir. Yuno semblait prête à pleurer. Son regard était plongé dans le néant. Le roi t'as tué de sang froid devant moi... et par malédiction, mes pouvoirs de Dieu ne peuvent s'activer que lorsque tu meurs dans un univers. Si tu ne meurs pas, je reste une simple terrienne avec quelques pouvoirs, mais je ne peux pas libérer mes pouvoirs légitime de Déesse. C'est vraiment très triste... Alors j'ai massacré tous les sayens sans exception et j'ai conquiert toutes les planètes, tous les systèmes... et j'ai ouvert un portail vers un autre univers pour te retrouver... puis un autre, et un autre, et... encore un autre... encore un autre... Yuno semblait complètement perdue dans ses pensées, même alors qu'elle continuait de parler. J'ai tout essayé mon amour... J'ai essayé de tout modifier et de tout anticiper à chaque fois. Mais tu finis toujours par mourir.... Je fini toujours pas revivre ce moment qui détruit mon être, ce moment où tu perds la vie... Son regard traduisait tout le désespoir et la souffrance éprouvé par ces événements vécu. Mais aujourd'hui tout est différent. D'habitude quand je crée un portail pour aller dans un autre univers, j'arrive toujours à peu près au même moment: avant que ton peuple débarque sur la Terre pour l'envahir... Alors j'espère que le fait que je sois sur Végéta et que tu ai été directement ici est un bon présage ! Cela me rassure d'autant plus que tu sois Roi, c'est bien là le titre que tu as toujours mérité mon chéri !!

Yuno sauta littéralement dans les bras de Pythar. Il devait se préparer à avoir un pot de colle constamment à ses côtés - ou presque. Cette dernière se lova dans ses bras en déposant sa joue contre le torse du sayen qui était bien plus grand qu'elle. Son étreinte était de loin l'une des meilleures choses de tout l'univers ! Mais rien n'était meilleur encore que lorsqu'ils faisaient l'amour. Gasai se trouvait bien ici et maintenant, et ne souhaitait pas réellement penser à l'éventuelle mort de Pythar dans ce monde-ci également. Elle, elle revenait toujours. Elle le savait. Yuno était immortelle, ou plutôt, cette dernière était capable de revenir sur le plan mortel même si on la tuait. Bien entendu cette dernière ignorait que cela était possible pour d'autres personnes dans cet univers où elle venait de débarqué. Cela allait grandement l'arranger étant donné que tout ce qui lui importe est la survie de Pythar - et SURTOUT auprès d'elle pour TOUJOURS. La jeune écolière ne semblait pas vraiment vouloir lâcher le sayen qui d'ailleurs lui posa une question d'une facilité déconcertante pour la jeune femme qui, après tout, le connaissait dans bien des vies.

- Je sais que ce sont les chats géants mon amour ! Tu es teeeelllemennnnt mignoooon !! Elle posa ses mains sur les joues de Pythar et le regarda avec des étoiles dans les yeux. Ta couleur favorite, c'est le rouge ! et ton plat préféré la Charlotine ! tu es né un 20 septembre ! Tu fais exactement 1m83 et ton attaque la plus puissante est leSuper Big Bang Attack. Tu ne peux rien me cacher mon petit chou ! Est-ce que tu me crois maintenant... ? Yuno paraissait toute intimidée devant Pythar, malgré tout, puisque ses joues étaient toute roses. Est-ce que tu as du mal à me croire parce que tu as déjà une petite amie ? Qui qu'elle soit, elle n'est pas faite pour toi au final, crois-moi ! Je suis la seule qui t'es destinée !

La jeune femme semblait tout à fait convaincu par ses propos, pour elle il ne faisait aucun doute que nulle autre personne ne pouvait être l'âme-soeur de Pythar. Après avoir tant voyagé, tant traversé d’épreuves, elle n'accepterait de toute manière aucune forme de concurrence. Personne n'aurait pu allé jusqu'où elle avait été pour Pythar !
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16065
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3770

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMar 22 Nov 2016 - 23:55


La situation était tendue pour Pythar qui se retrouvait dans l’embarras, comment réagir face à tout ça ? Une femme au milieu d’une plaine, c’est en réalité une femme qui vient d’une autre dimension et qui est folle de Pythar, elle possède aussi occasionnellement des pouvoirs divins. Visiblement, en fait, il n’y a pas de lieu calme sur la planète Végéta, restez chez vous sérieusement, vous serez mieux. C’était assez fort comme moment tout de même, il faut bien dire que la pile électrique qu’était Yuno était si dynamique et excitée qu’elle mettait un peu moins mal à l’aise Pythar au final, le niveau était si haut qu’il a fini par baisser, Ha moins que Pythar se rende compte que sa prétendue femme était tout le temps comme ça et qu’il faut s’y faire. Mais donc si elle est femme de Pythar dans les autres univers, elle doit plaire à ce dernier, mais vu qu’il y a de grandes chances quelle mente, malgré la sincérité visible de son amour, le guerrier au bouc voulait faire un test, c’était logique aussi de savoir si elle disait la vérité, si c’était de cas, cela voulait dire que Yuno était belle est bien faite pour Pythar, et pour être sûr, le sayen avait posé une question délicate, il n’a jamais dit à personne la réponse, quel est son animal préféré . Pythar aimait bien les chats, mais encore plus ceux qui font la taille d’une maison, ils sont encore plus doux, néanmoins il fallait qu'elle trouve cette réponse parmi les millions de possibilités.

Évidemment elle répondit au tac, en commençant par se présenter rapidement, elle affirmait qu'elle était esclave de Thalès, et qu’un jour ou il partait en guerre, Pythar et elle s’était rencontré, puis magie-magie, grand amour et ensemble ils restèrent. 11 ans ensemble ! Houla c’est long dis donc, Pythar sera un papy d’ici là, il dira des trucs de vieux du genre « de mon temps, les détecteurs n’avaient pas internet ! » mais là n’est pas là question, 11 ans, si elle dit vrai alors, pour qu’ils soient restés si longtemps ensemble, c’est qu'elle aurait peut-être raison, Pythar n’aime pas trop les amours d’un soir, le concept ne lui plaît pas, si cette relation à durée si longtemps, ils devaient vraiment s’aimer. Mais pour le moment rien n’était sûr vu qu'elle n’avait pas répondu aux questions personnelles. Mais elle continua son histoire, cette fois-ci et pour la première fois, elle avait un regard plus terne et sombre, plus triste, ça mettait un vent froid d’un coup, rappelant à Pythar que e personne extravagante face à lui est bien une réelle personne, qui a vécu des choses terribles, et son regard confirmait la suite pour ces paroles, l'armée sayenne tue Pythar, car celui-ci ne voulait se marier avec Yuno, c’était émouvant comme histoire, et Pythar était fier de mourir ainsi, en se battant pour ce qu’il aime.

"C'est vraiment triste.. Je me serais au moins battu en héro pour quelqu'un que j'aime."

Puis en racontant son histoire, elle se mit presque à pleurer, les larmes prêtes à couler, elle était perdue la pauvre, Pythar aurait voulu la prendre dans ces bras pour éviter quelle ne soit trop triste, mais il voulait savoir si elle mentait ou non avant, malgré tout, l’histoire était retranscrite avec tant d’émotions.. Elle annonçait aussi avoir des pouvoirs divins quand Pythar mourrait, une sorte de lot de consolation qui sait, en tout cas, si elle obtenait des pouvoirs de déesse, c’était uniquement si le fils de Thalès mourrait, c’était vraiment pas de bol, puis Pythar ne voulait pas mourir donc elle ne profiterait pas de ces pouvoirs, mais hors de ça elle ne semblait pas s’en soucier, elle décrivait sa méthode pour se diriger vers d’autres mondes, en devenant une déesse, elle domine le monde et crée un portail pour se balader entre chaque dimension, incroyable, mais peut être vrai. Et racontait aussi les précédents échecs, comme quoi Pythar mourrait souvent et rapidement dans les autres univers, cela veut dire qu’un événement se reproduit à chaque fois dans ces univers là, sans doute le meurtre par Thalès de son fils. La jeune femme baissait la voix, semblait déboussolée, perdue, elle racontait son histoire dramatique avec beaucoup d’émotions. Elle termina son histoire, en annonçant que cette fois-ci s’était différent, Pythar n’était pas au même endroit et n’avait pas le même titre, sans doute étant donné que Thalès était Roi là bas, Pythar y était Prince, en tout cas elle félicita son « chérie » pour ça réussite.

Elle sauta ensuite dans les bras du guerrier, encore une attaque surprise ?! Pythar n’avait pas réagis, écoutant l’histoire, il ne s’attendait pas a ce qu’elle retrouve le sourire si vite, elle enlaça a nouveau le sayen, la tête contre le torse de ce dernier, Pythar n’allait pas la décrocher, il attendait de voir ses réponses au questions, savoir si elle était sincère, bien qu’après sa prestation, elle l’était forcément.

D’ailleurs elle répondit, très vite, l’animal préféré de Pythar était bien le chat géant, il adorait le rouge, il se régalait de charlotine de l’irl, il est bien né le 20 septembre, il mesure bien 1m83 et utilise bien le super big bang attack, qu’il appris auprès de Vegeta sur Terre. Elle avait tout juste, ce qu’elle racontait était bien vrai. Elle posa ses mains sur les joues de Pythar, celui-ci recula un peu sa  tête mais celle-ci insistait, alors il abandonna, puis elle avait tout répondu correctement, elle était donc la femme de Pythar, enfin une femme universelle puis-ce qu’elle avait voyagé un peu partout, mais c’était une drôle de rencontre, que la femme qui sans que vous le sachiez, vous est destiné, tombe du ciel et en 10 minutes à peine, vous considère comme son mari, en tout cas Yuno demanda à Pythar si il la croyait et si il avait une copine, mais la question était un peu rhétorique car quoi qu’il arrive, Yuno se déclarait unique femme de Pythar, bouclant la boucle rapidement, mais de toute façon le sayen n’avait jamais était en couple avant.

"Oui je te crois Yuno, mais .. * Pythar était a nouveau en train de rougir* .. Je ne sais pas trop par quoi commencer.."

Bien oui si ce qu’elle disait était vrai, le sayen serait forcément un jour en couple avec Yuno, alors que faire, il aimait bien son caractère, son physique, mais il n’allait pas oser si vite des choses, enfin bon, il est galant. Mais alors il faut qu'il fasse quelque chose ? Sa potentielle femme était enlacée autour de lui, mais il n'osait pas bouger, du stress ? Ou simplement encore du gêne, tout cela était si soudain pour lui.

Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMer 23 Nov 2016 - 21:01
- J'étais certaine que tu me croirais mon amour ! Après tout, on est fait l'un pour l'autre ! Yuno collait toujours Pythar. Ses mains caressaient doucement le dos du jeune homme. Peut-être que l'on pourrait déjà passer du temps ensemble ! Enfin si tu es disponible. Si tu es Roi, j'imagine que tu as un tas de choses à faire ! Mais je peux certainement t'aider. Je suis douée pour les relations diplomatiques, tu verras ! En effet, Yuno possédait un don absolument fantastique pour convaincre n'importe qui. Tout le monde se pliait à ses ordres grâce à cela. Je peux te faire des alliés et convaincre certaines personnes réticentes à te suivre de le faire ! Je sais être utile et persuasive. De toute manière il faudra que tu te serves de moi pour assouvir tes désirs, je suis là pour ça après tout ! Le moindre de tes désirs... !

Elle eut un petit rire taquin, et ses joues virèrent une fois de plus au rose. La jeune fille semblait prendre un réel plaisir à pouvoir se blottir contre celui qu'elle aimait. Elle ne passait que quelques "pauvres" années qui étaient si courte à ses côtés... à chaque fois qu'elle allait dans un univers. Le reste des années qu'elle passait dans ces dit univers s'était pour conquérir et ouvrir ses fichus portails. Le tas d'années qu'elle mettait à faire ça comparer au peu d'année qu'elle pouvait 'profiter' de Pythar... c'était vraiment trop peu. Aujourd'hui cette dernière espérait que les choses allaient se passer autrement, déjà que son arrivée ici dans de telles conditions était une première. Espérons que ça soit de bonne augure pour la yandere qui de toute évidence continuerait sa machinerie en allant de monde en monde pour pouvoir éternellement rester aux côtés de Pythar, peu importe l'univers. Yuno était du genre très obstinée et tenace et ça, le sayen n'allait pas tarder à le découvrir... peut-être à ses dépends - du moins mentalement. Il n'était pas forcément évident de se dire qu'une femme folle amoureuse de vous peut tuer pour "vous préserver" ou afin de "préserver votre amour". Certain le conçoivent, d'autre non... mais personne ne peut se permettre de juger, cela reste une façon de pensée qui se vaut - et toujours meilleure que les baltringues qui ne font rien pour leur couple, de peur de se mouiller.

Finalement la jeune fille relâcha son étreinte au bout d'un moment et commença à innocemment marcher. De toute évidence Pythar devait la suivre. Cette dernière était pieds nus dans le sable mais ne semblait même pas s'en soucier, même si la température devait forcément être aride dans le coin. Yuno n'était pas très sensible aux changements de température - tout comme très peu sensible au reste. Rien ne semblait émotionnellement la touchée. Ni l'atteindre. Seul Pythar semblait constituer l'entièreté de sa vie et de son être dans cet univers, tout semblait réellement tourner autours de lui - et ça n'était pas "semblait", c'était bien réel. Un tel comportement relevait de la folie. Certains voyaient ça de façon très négative, et d'autres ne pourraient qu'admirer tant de dévotion et d'amour. Quoi qu'il en soit, Yuno n'allait pas lâcher de si tôt son amoureux maintenant qu'elle le tenait de nouveau. En plus ici il était Roi et elle espérait que ce statu le "protège" mieux que dans les autres univers - même si les risques d'invasions étaient non-négligeable. Il avait peut-être des alliés plus nombreux, plus puissant, et plus fiable ici - du moins c'était le souhait le plus cher de la jeune fille qui s'inquiétait forcément beaucoup à son sujet. Elle l'avait vu tant de fois mourir.. et ça restait toujours sa seule et plus grande hantise malgré tout.

- Parle moi de tes alliés, de ce que tu as vécu dans ce monde. J'ignore quel a été le déroulement de ta vie ici ! Et je veux absolument TOUT savoir sur toi Pythar. Tu es bien la seule chose qui m'intéresse dans l'univers entier ! Le reste n'a aucun intérêt pour moi. Tu es ma seule famille, et je n'ai pas besoin d'amis puisque je t'ai toi mon chéri ! Son sourire était tout à fait naturel, c'était normal de son point de vue. Comment se passe son règne sur les sayens ? Est-ce vous avez de bons éléments pour vous soutenir ? Je pourrai convaincre ceux qui sont en désaccord avec toi de te vénérer si c'est ce que tu veux ! D'ailleurs ils devraient TOUS te vénérer, c'est le juste retour des choses pour quelqu'un d'aussi génial que toi Pyt-haaarrr ! Elle sautillait autours de lui, toute joviale. J'espère que tu n'as pas trop d'amis filles, si tu passes trop de temps avec elles tu pourrais tomber amoureux de l'une d'entre elle, et je me verrais obliger de tout faire pour te récupérer !

Cela pouvait être perçus comme des paroles flippantes, et d'autres seraient d'accord. Une fois de plus, on ne pouvait pas réellement traité de folle quelqu'un d'aussi dévoué - à part si on est dans la jalousie. Pourquoi aurait-elle tort ? Elle ne faisait rien de mal en avouant qu'elle pensait ainsi - même si cette dernière aurait tout de même des difficultés à comprendre si Pythar avait des amis filles. Et elles finiraient certainement par crever dans un tragique et malencontreux accident d'ailleurs... Mais ce n'était pas là la question. Yuno disait ça très naturellement comme si c'était "normal", tout simplement car c'est sa façon de concevoir les choses. En attendant le sayen ne craindrait jamais rien avec elle et s'était trouvé une femme fidèle pour la vie - à part s'il meurt définitivement, ou si elle meurt définitivement... qui sait ? Quoi qu'il advienne, il pouvait compter sur elle pour n'importe quoi. Il était clair que l'écolière réaliserait tous ses ordres sans broncher.

Ils arrivèrent aux abords de ce qui semblait être un village, Yuno ignorait si c'était en réalité les premiers villages juste avant la ville ou bien juste de la civilisation un peu paumé pour meubler le reste de cette planète détestable. Quoi qu'il en soit, la jeune femme s'approcha de l'entrée et se mêla à la foule de gens. Les sayens la regardaient bizarrement puisqu'elle ne passait pas inaperçus... et surtout le Roi Pythar était à ses côtés ! Des murmures étranges se firent entendre, les gens saluaient le Roi avec respect et jetait des regards intrigués en direction de la jeune femme qui ne les regardaient même pas. Yuno prenait tellement les autres plus comme des "objets " - un peu à la façon d'un autiste - que cette dernière ne leur portait que très rarement d'intention, seulement si cela était nécessaire en réalité. C'était d'ailleurs le cas, maintenant. Une femme sayenne venait tout juste de dire " qu'il est charmant ce nouveau Roi". Elle avait parlé pourtant en murmure, mais Yuno avait l'habitude de laisser traîner ses oreilles partout, bien qu'elle n'accordait d'intention à personne. C'était une sale habitude qui lui permettait justement de répérer ce genre de pouffiasse.

La jeune femme se stoppa nette. Elle tendit la main devant elle, sans lancer un seul regard à Pythar ou à la femme qui avait dit ça pour l'instant. Un téléphone portable vert, un modèle très ancien et qui pouvait paraître obsolète, apparu dans sa même main qu'elle avait tendu devant elle-même. Bidouillant quelques touches, elle sembla lire quelque chose qui venait de... fortement lui déplaire. Visiblement la jeune femme sayen qui avait dit cela de Pythar s'était fait remarqué tout de même par ce dernier, qui avait pensé qu'elle était séduisante...

Une apaisante toundra Du31

Ce qui, forcément, ne plaisait pas du tout à Yuno. Ce regard-là, c'est celui qu'elle adressa à la fameuse sayenne. N'importe quelle fille que Pythar trouvait un minimum attirante était une potentielle rivale qu'elle se devait d'éliminer. Son regard en disait long sur son état mental qui allait progressivement se dégrader... et comme le sayen ne connaissait pas encore ce côté-là de sa personnalité, il allait certainement être très surpris dans peu de temps !
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16065
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3770

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMer 23 Nov 2016 - 22:52


Pythar ne savait pas trop quoi faire avec Yuno, celle-ci adorait, et même, adulait le sayen, c’était un niveau d’amour si haut qui émanait de la jeune femme, jamais Pythar n’aurait cru son possible. Yuno semblait avoir traversé des montagnes, des univers, des années pour retrouver celui qu’elle considérait comme son protégé, c’était une preuve incroyable d’un amour fou et sincère, peut être même un peu trop fou, qui aurait pensé qu’un tel événement se produirait, et surtout pour Pythar, celui qui avait reçu l’awards du personnage le moins chanceux ! En tout cas après avoir entendu l’histoire et les réponses de la femme en robe, il était clair qu’elle avait forcément raison, elle connaissait tout du guerrier au bouc, c’était impressionnant. Mais Pythar devait-il s’y faire ? C’était donc tracé . Yuno lui était destiné et c’est dans cet univers qui la rendrait heureuse pour toujours ? Ce n’était pas une mauvaise fin, mais une surprenante découverte.


Le Roi ne savait pas comment appréhender la situation, il décida, comme depuis le début de tenter de découvrir un peu cette femme qui n’était plus du tout mystérieuse et de savoir si elle plaisait vraiment à Pythar, pour sûr les premières impressions sur son caractère étaient plutôt bonnes, bien qu’elle soit complètement fan de Pythar, ça s’était un peu étrange, mais elle avait une personnalité extravertie et détendue qui mettait progressivement en confiance Pythar, qui parvint à clarifier son esprit, il répondra mieux aux questions. En tout cas l’approbation du sayen sur l’authenticité des propos de Yuno faisait très plaisir à celle-ci, elle collait de près Pythar en caressant son dos, c’était quand même très agréable de se sentir aimé à ce point, avoir quelqu’un sur qui s’appuyer, c’était beau.


Yuno mit ensuite l’accent sur le temps libre de Pythar, vu qu’il était Roi, il pouvait ne pas avoir le temps de sortir, cependant il sortait déjà tout juste d’un recrutement, il avait le temps de passer un peu de temps à faire autre chose, son entraînement avec Sharotto risquait d’ailleurs d’être un peu retardé. Mais bon, l’amoureuse de Pythar continua en affirmant qu'elle pourrait aider dans les relations diplomatiques, qu'elle pouvait convaincre des personnes réticentes, c’était utile, mais Pythar ne voyait pas la jeune femme en robe comme une esclave loin de là, s'il commençait à s’attacher à elle, il la protégerait au péril de sa vie. Pythar prit le soin de répondre, toujours enlacée par la femme.


"Oui j’ai du temps devant moi, je sors d’une visite pour des recrutements donc je peux me permettre un peu de temps, et ne t’inquiète pas, je ne veux pas me servir de toi comme d’un objet, tu vaut mieux qu’un objet, vraiment."

Dis Pythar en souriant, laissant Yuno le câliner, parce qu’il fallait être clair, c’était agréable. Au bout de quelques secondes, là où aucun des deux jeunes gens ne discutait, la Yandere se détacha de Pythar de nouveau le libérant, elle commença alors à marcher vers un village, Pythar la suivit naturellement, de plus elle lui parlait, et le sayen ne se sentait pas mal en compagnie de sa « femme ». Elle parlait de ce monde, des alliés du sayen, mais aussi de connaître plus de choses encore sur Pythar, bien qu’elle sache déjà tout, peut être des détails qui savent, en tout cas elle demandait toujours plus de choses sur le sayen, elle voulait connaître le règne qu’exerçait Pythar sur les sayens avec Sharotto, s'il y avait du soutien, ce qui était lié aux alliés et elle précisa qu'elle pouvait transformer n’importe qui en esclave selon la volonté du Roi au bouc. Pour Pythar s’était fou, incroyable, elle parlait sans gêne et semblait vraiment ouvrir son cœur pour le guerrier, et montrait en tout point qu’elle ne vivait que pour lui, ça donnait à réfléchir, plus le temps passait, plus Pythar se demandait si elle ne serait pas réellement sa femme pour le futur, elle était dévoué, gentille, extravertie, et sans doute douée dans plusieurs domaines, cependant il devait tout d’abord répondre à cette belle Yandere, surtout qu’elle avait aussi dit qu’elle trouverait moyen de « récupérer Pythar » s'il fréquentait des filles, il fallait tout de suite la rassurée vue son caractère.


Les alliés, il me semble que nous sommes alliés au Ganshou, une alliance de quelques guerriers. Pour ma part, je ne sais pas trop quoi dire si tu me connais déjà parfaitement, disons que j’ai été garde du corps du prince Végéta, j’ai participé à une guerre contre l’alliance maléfique, des personnes horribles, j’ai combattu beaucoup d’adversaires et rencontrer un grand nombre de races, des animaux qui parlent, des Terriens, des magmas, des Nameks... et je suis finalement devenu Roi avec Sharotto en déclarant une sorte de révolution. *Pythar parlait calmement sans rougir, quoique Yuno l’intimide, il restait fort *"Je gouverne donc la planète Végéta 1 et 2 avec un collègue qui partage mes idées politique. "*Alors que Yuno sautillait autour du sayen en disant le nom du guerrier avec une grande joie, celui-ci se rendait compte qu’il ne pouvait de toute manière pas laisser cette femme seule, elle avait un charme et une histoire qui ne pouvait laisser le fils de Thalès indifférent, c’était clair. Yuno mentionnait aussi les filles qui fréquentait le sayen, évidemment Pythar pensait à Nayria, et plus loin Cyliane, des femmes que Pythar appréciait, mais visiblement il pouvait leur dire adieu, avec Yuno, il risquait par lui-même, ou pas, de ne plus avoir de projets amoureux.* A vrai dire je n’ai pas vraiment d'amies filles et je n’accepterais pas de tomber amoureux de deux filles en même temps, mais avec toi, je crois que je viens de me faire une nouvelle amie ! souri Pythar en rigolant doucement, se rendant compte qu’il risquait d’exciter encore plus la femme qui sautillait autour du guerrier


Pythar avait subtilement calmé le jeu, même s'il était de plus en plus attiré par la femme qui allait le faire craquer émotionnellement, le guerrier au bouc marchait donc avec Yuno jusqu’à un petit village, de 10 habitations tout au plus, le jeune sayen suivait la belle et rentrait donc dans le village, suivant au mieux la femme tout en évitant de bousculer la foule, il salua tout de même la population, il était Co-Dirigant de la planète, il serait très dur de rester discret avec son armure et sa cape rouge bordeaux. En saluant la foule il vit une large population, des enfants, des hommes valeureux, des femmes, dont une d’elles assez jolie (merde). Alors qu’il entendait la foule le saluer et certaines personnes chuchoter sans qu’il n’entende, il se tourna de nouveau vers Yuno qui avait un drôle d’appareils en main et qui faisait un regard noir et destructeur vers la femme qui Pythar avait qualifié de « jolie », inquiet du regard de la mort que faisait Yuno, le Roi se dirigea vers elle pour mettre sa main droite sur son épaule pour tenter de la rappeler vers lui.


"Tout vas bien Yuno ? Qu’est ce qu’il se passe ?"

Demanda le guerrier inquiet alors que pourtant tout se passait de plus en plus bien. La cible de la femme en robe semblait être cette fameuse sayenne plus loin, qui ne comprenait pas qu’elle était la cible potentielle d’une déesse énervée, comment calmer la Yandere en furie, il devait y avoir une explication à son état ? En tout cas Pythar était assez inquiet, il ne voulait pas que Yuno tourne mal ou qu’il lui arrive quelque chose, d’ailleurs, Pythar s’était donc attachée à la femme pour vouloir la protégée, est-ce que le fait qu’elle puisse être en danger plaisait au sayen ? La sayenne en face semblait immobile, elle n'avait pas remarquée Yuno ?


Dernière édition par Pythar le Jeu 24 Nov 2016 - 12:49, édité 1 fois
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockMer 23 Nov 2016 - 23:51
* J e   v a i s   t e   t u e r *

Même si elle craquait mentalement, Yuno Gasai n'agissait jamais sans avoir intelligemment réfléchi - en une fraction de secondes, de quoi prouver son intellect.. bien que très malsain - à ce qu'elle devait faire pour ne pas être soupçonné. Cette dernière avait sa cible en vue. Mais cette dernière n'allait pas agir assez bêtement pour faire croire qu'elle allait crever, cette salope, de son fait. La jeune fille ne se permettrait pas de faire peur à Pythar ou de l'incommoder puisqu'elle aura tuer quelqu'un de son peuple.. les sayens ont leur fierté et Yuno sait bien qu'il défend son propre peuple tant qu'il ne se ligue pas contre lui. Il ne fallait pas être au centre de l'intention et qu'on puisse la prendre pour celle qui a commandité ces actes. Il fallait donc piéger de façon "détourner" la victime, tout en faisant croire au publique autours que Yuno n'était pas la responsable des événements qui allaient se produire. D'après son regard, on voyait aisément qu'un câble venait de se déchirer dans son fort intérieur, quelque chose de grave allait se passer et ce n'était pas dû au hasard. Grâce à son don très avantageux, Yuno allait pouvoir dézinguer cette p*te qui "s'attaquait " à SON Pythar sans que l'on ne puisse mettre tout ça sur son compte.

- Elle est en danger !

Une dispute éclata très vite entre la femme sayenne qui venait de dire ça et les autres femmes autours d'elle. Visiblement l'une d'entre-elle l'accusa de vouloir faire "la salope" en draguant le Roi, une autre l'accusa de tromper son mari en disant cela, et la femme qui avait dit ça tenta de se défendre tant bien que mal alors que ces trois femmes sayennes se crêpaient le chignon. Yuno se cacha innocemment derrière Pythar en voyant les événements et regarda ailleurs, rougissante à cause du fait qu'elle avait la poitrine complètement compressé contre le bras du sayen auquel elle s'était collé par "réflexe".  Des gardes tentèrent d'intervenir pour immobiliser les guerrières afin de cesser se raffut, mais une des deux femmes qui se disputaient avec la première lui éclata la tête avec une boule de KI. Normalement c'était interdit de s’entre-tuer dans une ville entre citoyens sayen, s'était le total déshonneur de s'en prendre sans raison explicite/valable à ses confrères. La jeune femme fut arrêté après son acte. Tout s'était passé en à peine quelques secondes, alors que le corps sans vie - et sans tête hihihi ! - de la femme qui avait complimenté Pythar tomba à genoux, puis s'écroula sur le sol aride et sableux. Les gardes le ramassèrent et tentèrent de contenir la foule en colère. Finalement le ton fini par baisser et l'atmosphère se calma. TOUTES les femmes qui se trouvaient dans la foule entendirent alors un ordre très clair et net dans leur tête. Cet ordre pouvait être directe ou indirecte, et dans le cas présent il allait être " sur la durée". Yuno voulait éviter de faire trop de pagaille ici, elle venait tout juste de retrouver son futur mari et préférait éviter d'autres histoires dû à sa psychose.

* Si tu es attiré par le Roi, suicide-toi dans exactement quinze-jours. *

La femme meurtrière fut emmenée pour être juger certainement... puisque les gardes la déposèrent juste devant Pythar, mais bien entendu ils maintenaient fermement les poignets de l'agresseuse qui venait d'assassiner lâchement son amie. Yuno recula de quelques pas tout en tenant la main du Roi dans la sienne, visiblement apeurée par la situation, alors qu'en réalité elle commanditait tout ce qui venait de se dérouler. La jeune femme ne pleurait pas, elle dit au Roi qu'elle tentait de défendre son honneur de cette autre femme qui avait osé le reluqué comme de la viande. Les gardes se tenaient stoïque et ne donnèrent pas leur avis, certainement que cela ne se faisait pas en présence du Roi et qu'il était le seul à pouvoir donner un verdict valable. L'écolière quant à elle regardait autours d'elle un peu nerveusement mais ne quittait pas son amoureux, elle enlaçait son bras contre elle ( et contre sa poitrine surtout) comme pour se rassurer. Yuno semblait vraiment mignonne et innocente, surtout lorsqu'elle semblait inquiète de cette manière.

La yandere ne s'interposa pas et ne donna pas non plus son avis sur ce qui venait de se dérouler, elle se contentait de jouer aux filles terroriser qui n'avait qu'une envie: s'enfuir loin d'ici avec Pythar. Les gardes attendirent sagement la décision de leur Roi tout comme Yuno qui le laissa réfléchir à la sentence appropriée. Gasai était forte pour manipuler - mais pour le bien de Pythar ! Du moins c'était comme ça qu'elle voyait les choses: cette dernière avait bien trop peur que son amoureux s'enfuit s'il découvrait la vérité. L'important était de bien monter ses scènes afin qu'il ne se doute de rien, même si peut-être qu'à la longue tout ceci finirait par devenir bizarre si plusieurs femmes mourrait petit à petit... mais pour l'instant tout cela n'avait l'air que d'un "accident" dû à un désaccord et au sang chaud du peuple sayen. Personne n'avait pointé du doigt Yuno ou quoi que ce soit puisqu'elle ne semblait vraiment pas être impliqué dans ce conflit. En tout cas pouvoir donner des ordres mentalement à autrui était vraiment très pratique et lui permettait de ne jamais être soupçonner. Un don parfait pour une yandere !

- J'ai peur Pythar... est-ce qu'on peut vite aller dans un endroit plus cloîtré et loin de la foule tout les deux ? ... S'il te plaît... dit-elle d'une petite voix suppliante, tout en regardant autours d'elle pour trouver un endroit "tranquille". Ohhh regarde là-bas ! des sources chaudes mixtes !!!!! On peut y aller ?! Ohh s'il te plaiiiiiiit !

Yuno regagna sa bonne humeur d'un seul coup, se remettant à sautiller sur elle-même pour exprimer sa gaieté. C'était impressionnant de la voir passer d'une humeur à l'autre en si peu de temps, mais cela faisait partie intégrante de sa personnalité pour le moins.. originale.
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16065
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3770

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockJeu 24 Nov 2016 - 18:15


Pythar ne comprenait pas trop ce qu’il se passait, tout allait pour le mieux, Pythar commençait à apprécier la jeune femme qui l’aimait tant, et alors que le Roi saluait ses congénères, Yuno fixa d’un regard sombre une femme un peu plus loin, c’était une de ces connaissances ? Elle ne devait pas bien l’apprécier vu le regard qui était promis à la mystérieuse sayenne que Pythar trouvait jolie. Naturellement il s’approcha de Yuno pour essayer de la rassurer et de comprendre, il s’était attaché à son « amoureuse » et ne voulait pas qu’elle ne fasse de bêtises. Alors en s’approchant et en posant sa main sur l’épaule de Yuno, celle-ci s’écria qu’elle était en danger, en effet, Pythar jeta un œil de nouveau vers cette sayenne, et elle se disputait avec plusieurs autres femmes, c’était même parti en bagarre jusqu’à ce que cette même sayenne ne tue quelqu’un, ça s’était passé très vite et le fils de Thalès n’avait pas trop eu le temps de faire quoi que se soit, Yuno elle, c’était caché derrière le Roi pour se protégé, elle semblait être très effrayée, il y avait de quoi, décidément cette jolie guerrière sayenne n’était qu’une folle, heureusement des gardes étaient proches et ont contrôler la situation, Pythar soupira, c’était tragique, il espérait qu’il pourrait comprendre la situation et annonça en parlant bas à Yuno.

"Je vais arranger la situation ne t’en fait pas."

Les gardes parvinrent à arrêter la guerrière et la firent menés devant Pythar, la tenant pour éviter quelle ne s’attaque pas au Roi évidemment. Les gardes demandèrent la sentence pour avoir commis un meurtre en ville, le sayen attendait que la meurtrière parle, elle affirma avoir défendu son honneur face à des femmes qui ne la respectait pas, ce n’était pas une raison pour commettre un meurtre en ville, ils auraient pu régler leurs histoires ailleurs.


"Ce que tu à fait est très grave, je ne peux pas te laisser libre dans ces conditions tu ira en prison, et si c’est ton choix tu pourra être exilée pour quitter la planète."


Annonça le sayen sur un ton sérieux et neutre, le Roi savait appliquer la justice quand il le fallait, passant d’une simple personne un peu comique à un réel dirigeant, avec des responsabilités quand il exerçait son devoir.

Oui, Pythar laissait une porte de sortie à cette pauvre femme qui semblait ne pas avoir fait quelque chose de si fou que ça, les gardes acquiescent et la femme hocha également la tête, elle semblait triste mais elle avait fait de graves erreurs, un troisième garde avait emporté le corps de la défunte et alors que le guerrier parlait, il sentait son bras compressé contre une surface moelleuse et très confortable, il n’avait pas idée que c’était la poitrine de Yuno, il dut se tourner pour deviner que cette nouvelle sensation provenait de ce contact qu’il n’avait pas eu l’occasion d’exercer avant. Dans cette sensation agréable, le guerrier au bouc ne se libéra pas le bras, c’était confortable et ça semblait rassuré Yuno qui restait accroché au bras du sayen. Puis elle se mit à parler sur ton assez apeuré et triste, elle voulait aller dans un endroit plus privé, c’est vrai que cet événement n’avait rien se rassurait, surtout que la Yandere n’était visiblement pas sayenne et ne devait donc pas du tout être habituée à une telle violence, elle avait raison de vouloir s’isoler après tout et le guerrier au bouc ne voulait pas se passer de sa présence se soir, car oui, le soleil se couchait, dans quelques minutes il ferait nuit.


Mais la femme en robe n’avait pas terminé sa proposition, elle demandait aussi à Pythar d’aller aux « sources chaudes mixtes » le sayen ne connaissait pas trop cet endroit, c’était une sorte de source de chaleur, comme un volcan . Trop bien Pythar allait visiter un volcan ! C’est génial ! Cependant Yuno démontrait plus une source d’eau, d’où émanait de la vapeur, il n’y avait personne là-bas, mais le lieu semblait bien utilisable, alors pourquoi pas, quitte à ne pas aller visiter un beau volcan, autant profiter d’un bain avec de l’eau chaude naturelle, mais Pythar ne saisissait pas pourquoi c’était mixte, ça voulait dire quoi en fait ? Qu’il y avait de l’eau chaude et froide . Sans doute, en tout cas le fils de Thalès comprenait la demande de sa « copine » et n’allait pas lui refuser ça.

"Tu as peur ? Bien sûr, allons y je serais ravis d’y aller avec toi !"

S’exclama Pythar qui était bien content d’être en bonne compagnie cette nuit. Il se dirigea alors vers ses sources chaudes en compagnie de Yuno, prêt à profiter d’un superbe bain chauffé naturellement, d’ailleurs cette source était peut-être chauffée par un volcan . Pythar devra mener une enquête plus tard, néanmoins, pour le moment il cherchait juste à se détendre, il atteignit donc le bureau du vieil homme qui gérait les sources et en s’approchant, Pythar l’accosta alors que celui-ci semblait dormir dans son bureau qui était dans une sorte de hutte à côté de l’entrée.


"Bonsoir ! Monsieur.. vous êtes là ?"

Le vielle homme au cheveux gris qui devait bien avoir 70 ans se réveilla en sursaut, il ressemblait à Tortue géniale, mais en Sayen, c’était.. ridicule à vrai dire.

"Oh ! Excusez moi, non sommes fermés.. Oh mais attendez vous êtes le Roi Pythar ?!"

"Oui c’est moi pourquoi ? Vous avez besoin de moi ?"

Le vielle homme était surpris sur le coup, il fit comme un sursaut en arrière et semblait affolé, il se dépêcha alors de se pardonner, bien que le Roi en question ne comprenne rien à ça.

"HAHAHA ! Excusez moi mon Roi, je vais vous laissez y aller, pas de problème personne ne viendra vous déranger !"


Pythar passa sa tête derrière son crâne comme surpris lui aussi du changement d’aptitude du vielle homme et par son effort juste parce que le fils de Thalès dirigeait une partie de la Dyarchie.

"Merci beaucoup !"

Pythar rentra alors avec Yuno bien entendu et la laissera alors se dirigeait là où elle le voulait. En tout cas le sayen rentra dans le bâtiment principal, un petit bâtiment où il y avait deux vestiaires, sans doute pour se mettre dans le plus simple appareil, évidemment c’est mieux de pleinement profiter de ces bains ! Le guerrier s’adressa alors à Yuno.


Je vais dans se vestiaire et on se rejoint dans l’eau d’accord ?

Évidement, la jeune femme sera sans doute d’accord, et de toute manière et quoi qu’elle fasse, Pythar ira dans le vestiaire qu’il avait désigné. Il rentra donc à l’intérieur, c’était de petite taille, mais vu qu’il était seul, il était tranquille pour Juste se changer, il se mit donc en caleçon, retirant son armure lourde, sa tenue moulante et son détecteur, retira ses gloves, ses gants et son fusil lasers puis ses bottes pour prendre tout simplement une serviette. Il sortit alors dehors, les vapeurs des sources chaudes rendaient le lieu très bien réchauffé, même la nuit, la nuit était d’ailleurs belle, pas de nuage, pas de lune (heureusement au passage, mais ça n’arrive que tous les 8 ans sur Végéta), un beau temps et une belle ambiance où Yuno et Pythar pourront faire plus ample connaissance.

Une apaisante toundra 49600aeea4


Le guerrier à la serviette se rapprocha de l’eau, et comme tout être vivant, il était peureux face à l’eau froide, il approcha son pied et tenta de jauger la température de l’eau, elle était très chaude, il le sut vite, et même s'il faisait suffisamment chaud dehors, l’intérieur de la source devait être à facilement 35° ! Pythar n’allait pas perdre son temps alors, il mit ses deux pieds dans l’eau, et retira sa serviette sur le bord de l’eau pour se mettre en caleçon, c’était étonnant que ce genre de lieux existe sur Végéta, une planète de guerrier qui s’accordait quelques lieux insolites. Pythar était très bien dans l’eau, elle le détendait et lui faisait oublier ces douleurs suite aux entraînements avec Épina. Maintenant le fils de Thalès attendait la Yuno qui devait elle aussi se préparer à rejoindre Pythar dans le bain.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockVen 25 Nov 2016 - 10:42
* Je ferais en sorte que la prochaine finisse en petit... tout petit morceaux... *

Alors que d'apparence Yuno paraissait fragile et innocente, sa "double personnalité ? " ou du moins son côté yandere imaginait déjà un plan tordu pour faire souffrir la prochaine femme qui oserait " s'approcher " d'une quelconque manière de Pythar. Son esprit tordu n'en restait pas moins emplit de "bonnes idées" pour mener à bien ses plans machiavéliques de "protection de l'homme de ses rêves". C'était absolument fascinant l'écart phénoménal entre l'air "extérieur" qu'elle donnait - c'est à dire le visage de l'innocence et de la peur - et la sociopathe bien au chaud qui régnait au fond d'elle, prévoyant déjà "la prochaine fois". Personne ne pouvait se rendre compte de son petit jeu pour l'instant, mais il viendrait certainement un jour où Yuno perdrait les pédales et passerait en total yandere mode- et là il valait mieux savoir courir vite. Heureusement, le Roi prit une décision rapidement pour écarter de là celle qui avait tué une de ses congénères. Cependant, et ce, en qualité de grande protectrice, l'écolière ne pouvait pas se permettre de laisser cette femme traîner dans la nature. Certes elle s'en était servi pour tué l'autre pimbêche, mais à la base cette femme-là semblait avoir acquiescé quand l'autre avait dit trouvé le Roi charmant. Il n'était donc pas logique de laisser une traînée pareille s'exiler ou même juste arpenter la prise sayen. Il ne fallait négliger aucun petit détail, Yuno savait bien que les événements les plus bordéliques partaient à la base d'un rien. Cette femme restait un danger potentiel pour elle tout comme pour Pythar.

* Suicide-toi la première nuit où tu décideras d'aller en prison *

Au moins cela était réglé. Des génocides ? Oui, Yuno en avait tellement, tellement commis, juste pour retrouver son âme-soeur... alors une femme de plus, ou même cinquante de plus, ou une centaine... déjà d'autres allaient mourir dans quinze-jours d'après son ordre dans mon poste d'avant - toutes celles qui étaient attiré par le Roi. Le génocide ne connaîtrait jamais de fin en présence d'une femme telle que la yandere, qui ne comptait laisser personne - à part des hommes hétéro - approcher de trop près SON Roi. Heureusement, la présence de Pythar et ses paroles calmèrent les pensées amer - d'avance ! - de la jeune fille à l'encontre de ses futur(e)s potentiel rivaux/rivales - s'il n'y avait que des femmes. Le fait qu'il soit lui aussi si enthousiaste à l'idée d'aller dans les sources chaudes avec Yuno lui avait fait radicalement changer d'humeur. La jeune fille qui le collait toujours le suivait à la trace. Ils entrèrent dans le bâtiment, un petit vieux dormait sur le comptoir. La jeune fille allait lui donner l'ordre de se réveiller et de les laisser avoir l'endroit de façon privatisé, mais.... en réalité les choses se firent d'elle-même. Reconnaissant son Roi légitime - car oui, pour Yuno il n'y avait qu'un seul Roi qui était digne de mérité le titre et c'était Pythar ! - le vieillard se confondit en excuses et leur permis d'avoir les lieux de façon privative, tel que l'avait souhaité la jeune femme.

Naturellement ils allèrent chacun dans des vestiaires différent, mais avant cela Yuno acheta un maillot de bain puisqu'elle n'en avait pas. En réalité il fallait souvent aller nu dans ce genre d'endroit, mais cette dernière ne voulait pas offusquer Pythar - surtout qu'elle ignorait si dans ce monde il avait déjà couché avec des femmes ou non ! Cela commença d'ailleurs à lui torturer l'esprit. C'était dur de se poser une telle question, Yuno étant très possessive, elle préférait forcément qu'il soit vierge. Cependant elle ne pouvait pas lui en vouloir et lui tenir rigueur de ses précédentes conquêtes s'il en avait eut, après tout il était si charmant ! Par contre les femme avec lesquelles il avait pu couché... si elle n'était pas déjà morte, elles le seraient très bientôt sans aucun doute. Bref, la jeune femme alla donc dans les vestiaires prendre une douche et enfiler sa nouvelle acquisition. Cette dernière eut quelques difficultés à fermer l'attache de son haut de maillot de bain, car comme 99% des femmes de manga, elle avait une poitrine énorme. Cette dernière s'empressa quelque peu de rentrer dans les sources chaudes. L'atmosphère était chaleureux et évidemment très humide, cela lui donnait des frissons: cette dernière adorait ce genre d'endroit, mais avait eut d'autres chat à fouetter ces dernières années que de se la couler douce... ainsi elle n'y avait pas été depuis belle lurette.

Repérant alors son amoureux au loin, entrain de rentrer dans l'eau, elle se mit à sautiller sur place, toute heureuse, en lui faisant signe.

Une apaisante toundra Zk8f

- Pyyyyttth-aaaarrrr !!!

Cette dernière rentra dans l'eau également et sauta au cou de son "petit-ami" - enfin pour elle c'était une évidence, mais pour l'instant rien ne déterminait pourtant si le Roi voulait d'elle ou non. Sa poitrine se colla contre le torse du sayen alors qu'elle venait tout juste de lui sauter dans les bras. C'était d'autant pluis agréable de coller l'homme de ses rêves dans de telles conditions: la chaleur de l'endroit, l'eau, et puis ils avaient moins de vêtements. La jeune femme se posa simplement sur les genoux de Pythar tout en ayant les bras autours de sa nuque. Cette dernière souriait toujours d'un air trop mignon et agréable lorsqu'elle regardait son futur mari, mais d'autre, vu de l'extérieur, auraient certainement vite comprit que son comportement relevait du fanatisme, c'était le moins que l'on puisse dire. Yuno ne lâchait déjà plus le pauvre sayen qu'elle submergeait d'amour. Ce n'était pas un châtiment si mal que ça, bien sûr ! Mais peut-être que cela finirait par le lasser à la longue.

- Merci de m'avoir protégé Pythar ! Je savais bien que tu étais très courageux et fort. Je suis rassurée quand je suis à tes côtés, j'ai l'impression que rien ne pourra nous atteindre tellement tu es formidable ! Cette dernière rougissait toujours lorsqu'elle s'adressait à lui, comme une gamine devant l'objet de ses rêves. Tu as fait preuve de beaucoup de clémence avec la tueuse, c'est pour ça que tu es bien meilleur que Thalès et que tu mérites d'être le seul et unique roi de ton peuple... Mais dis-moi mon chéri, est-ce que tu as déjà eu des aventures sexuelles avec des femmes dans cet univers ? Yuno et son incroyable don de passer du coq à l'âne.. Oh bien sûr je connais très bien tes préférences sexuelles et je suis capable à moi toute seule de te combler et te satisfaire tu sais ! Tu n'as pas besoin de harem, je t'assure ! ... Je peux faire absolument tout ce que tu veux..J'espère que je te suffirai toujours autant, j'ai un peu peur de ne pas te plaire... enfin c'est toujours comme ça ! En même temps c'est difficile face à quelqu'un d'aussi formidable que toi de ne pas être intimidé mon Pythar !

Yuno était maintenant en face de lui, en réalité elle venait de quitter les genoux de Pythar car quelque chose semblait la gênée.

Une apaisante toundra Idru

- Ce maillot de bain est un peu trop petit pour moi...Je crois qu'il va... !!

Et oui, l'attache sauta et son haut de maillot de bain se dégrafa. La jeune écolière devint rouge tomate et tenta tant bien que mal de conserver un peu de tissu contre son opulente poitrine...
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16065
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3770

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockVen 25 Nov 2016 - 13:12


Pythar était content, cette soirée s’annonçait très bien et il avait hâte de découvrir ces sources chaudes, et évidement Yuno qui était une charmante jeune femme avec.. son caractère disons, mais cette même personnalité qu’avait la Yandere plaisait beaucoup au sayen au bouc, il se sentait aimé et quelque part « utile » en protégeant cette fille dévouée à sa personne. C’était incroyable pour Pythar qui ressentait de bien plus grand sentiments qu’avec Nayria, ici il sait que ses sentiments sont réciproques et même que Yuno l’aime follement, lui permettant à son tour de s’ouvrir à elle dès qu’il le voudrais. Il était donc entré dans le bain, c’était très agréable, Pythar se sentait lourd et apaisé, ses douleurs musculaires avaient disparues et il découvrait un nouveau loisir bien différent du combat. Il était donc assis dans l’eau, enfin, sur un rocher qui lui permettait d’avoir une bonne partie du torse hors de l’eau, ce serait vraiment bête que Pythar soit complètement immergé, et meurt ainsi , surtout qu’il était Roi et que ça lui donnerait une image de dirigeant ridicule.

Le sayen attendait donc la femme qui commençait à plus qu’apprécié, elle arriva rapidement et se fit remarquer en quelques dixièmes de secondes, elle sautillait partout en criant le nouveau de Pythar, le guerrier au bouc sorti sa main de l’eau et fit un coucou à la Yandere. Cette dernière ne se fit pas attendre d’ailleurs et rendra directement dans le bain au cotés de Pythar, lui fonçant dessus comme toutes les autres fois et lui sautant dessus pour l’accroché, Yuno enlaçait le fils de Thalès dans ses bras, compressant sa poitrine contre le torse nu du sayen qui ressentait alors de manière bien plus ample la légèreté mais aussi la sensation douce et agréable que pouvait faire la poitrine de la femme contre corps du sayen. Pythar devint rouge sur le coup, les sensations étaient inédites pour le guerrier en serviette qui n’avait jamais connu se plaisir.

Yuno félicita Pythar pour sa gentillesse face à la sayenne tueuse qu’il avait sanctionné précédemment,  il n’avait fait que son devoir, mais le fait que la Yandere affirme se sentir invincible avec le lui le confortait dans cette impression d’être utile et aimé qu’il aimer décidément beaucoup ressentir, surtout de la part de Yuno. Cependant, alors que Pythar lui aurait bien parlé du bain, elle aborda le thème sexuel, un terrain inconnu de Pythar, qui n’avait jamais exercé, il était assez curieux a ce sujet et allait répondre à toutes les remarques si attentionnée de sa « femme », elle l’adorait et il commençait à se sentir vraiment de mieux en mieux avec la femme en maillot.

"Je n’ai jamais eu la chance d’essayer ce genre de relation, à défaut de trouver une femme dans ma vie.."

Elle ajouta quelle avait peur de ne pas plaire à Pythar, cependant, elle plaisait beaucoup au sayen, et le fait qu’elle soit dans une petite tenue dans un lieu si privé ne faisait que le conforté à ce laisser allé et à avoué ces sentiments à Yuno, cependant il ne pu parler par la pile électrique avait un petit problème, elle se retira des genoux de Pythar, et paf ! Son maillot de bain se dégrafa et sa magnifique poitrine se libéra en partie, surprenant le sayen, se mouvement de gravité était assez incroyable et donnait envie au guerrier de jouer avec. En voyant les seins de la femme presque dénudée, Le guerrier s’approcha de celle-ci pour l’enlacer fortement, faisant sans doute perdre prise à Yuno qui galérait à tenir son haut. En prenant Yuno dans ces bras, collant son torse contre sa poitrine, le guerrier fixa la femme tout en approchant timidement ces lèvres, il avait déjà des personnes s’embrasser, il fallait donc coller ces lèvres et ouvrir sa bouche, puis il ne savait pas, il improvisera, en tout cas il voulais montrer physiquement qu’il avait fini par aimer Yuno, son charme avait fonctionné sur le sayen. Et celui-ci découvrait des sensations très fortes quand il embrassa avec amour la femme de ces rêves. C’était un moment magique ou il se sentait aimé, et aussi ou il aimait, Pythar aimait Yuno et ne se cachait plus de le dire.

"N’est pas peur de me plaire, je suis tout à toi. Tu es bien la femme de mes rêves, tu es si mignonne, si gentille, si attentionnée, je n’avais jamais ressenti cela chez une autre femme que toi, jamais à un tel niveau, tu as raison, tu es la femme qui passera le reste de mes jours à mes côtés, je ne pensais pas cela possible, mais en quelques heures j’éprouve déjà tant de choses pour toi, mais rassures-toi, ce n’est que de l’amour."

Le guerrier avait dis ce qu’il avait sur le cœur, il aimait Yuno et voulait la protégé et surtout quelle se sente aimer comme Pythar se sent aimer, il enlaçant plus fort encore sa femme pour lui montrer son amour, caressant son dos comme elle l’avait fait plus tôt dans la journée, cela lui avait fait du bien, il en espérait de même pour son amour. Cependant il voulait avoir une réponse des plus directe de Yuno, bien qu’il sache que celle-ci l’adulait, il voulait se sentir rassurer et lui posa une question quasiment rhétorique.

"J’espère que tu m’aime aussi ma chérie."

Dit t’il en caressant les cheveux roses de Yuno, toujours avec les joues roses, avec un regard de passion et d’amour. Le sayen attendait alors les réaction de sa bien aimée avant d’aller plus loin. Les rageux dirons photoshop.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockLun 28 Nov 2016 - 19:03
L'entrée de Yuno ici s'était réalisé évidemment sans que Pythar ne puisse réellement en placer une: cette dernière se jetait constamment sur lui dès qu'elle l’apercevait. Cela ne cesserait d'ailleurs jamais, et ce dernier devrait déjà s'y faire: sa petite-amie - donc officiellement maintenant au vue des paroles du sayen - était une véritable sociopathe... des câlins ! Pythar n'avait pas fini de se faire coller aux baskets par cette pourtant charmante créature qui s'était amouraché de lui depuis fort longtemps. Supporterait-il réellement jusqu'à ad vitam aeternam le comportement de sa première et ainsi nouvelle chérie ? Il était maintenant tout tracé qu'il ne pourrait jamais s'enfuir trop longtemps loin de Yuno... peut-être que le sayen n'imaginait pas tout ce dont cette dernière était capable de faire juste dans le but de l'avoir pour elle. Peut-être qu'il ne savait pas dans quel merdier il était si un jour il ne voudrait plus non plus de celle-ci ! Yuno ne le lâcherait JAMAIS. Cette jeune femme n'est pas comme n'importe quelle autre fille que Pythar aurait pu tronché ou avoir comme petite copine auparavant.... Surtout qu'il n'en avait pas eu, donc niveau première expérience il allait être servi et ce, dans tous les domaines ! Le sayen ignorait encore l'étendue de l'amour de Yuno pour lui, jusqu'où elle était capable d'aller pour accaparer ce dernier, mais surtout, qu'il ne pouvait plus faire machine arrière a présent qu'il avait admit la vouloir à ses côtés.

Bien entendu la yandere était d'autant plus aux anges que son côté très possessif était rassasié par le fait que Pythar n'avait jamais connu de relation avec d'autres femmes dans ce monde-là. En réalité elle n'était jamais tombé sur un Pythar ayant connu d'autres femmes avant elle encore ! Et tant mieux, d'ailleurs. Il serait difficile mentalement à supporter pour Yuno qu'une autre ait pu déjà " prendre sa place " même si c'était du passé. Heureusement, son Pythar chéri était très chaleureux et il l'avait d'ailleurs enlacé puisqu'elle venait de perdre l'agrafe de son haut de maillot de bain. Cette dernière, couverte de honte et rouge comme une pomme, venait de lâcher l'emprise qu'elle avait sur son bout de tissu - puisqu'il la serra dans ses bras. Le haut du maillot se mit à flotter dans les sources chaudes, maintenant bien loin d'eux, alors que le sayen semblait complètement sous le charme de sa "prédatrice". Ce dernier s'approcha alors d'elle assez maladroitement pour l'embrasser. Yuno restait cependant bête et timide,comme si c'était la première fois. Alors que des premières fois avec Pythar, elle en avait eut de nombreuses... mais cette dernière l'aimait tellement et l'estimait dans son coeur à un si haut point, que chaque moment passer à ses cotés, et surtout les premières fois, l'intimidait comme une jeune pucelle malgré elle. Cette dernière ferma simplement les yeux et guida tout de même son compagnon pour lui apprendre comment "bien embrasser", puisqu'elle avait l'habitude maintenant d'être son guide, surtout dans ce genre de domaine. Cette dernière se sentait aux anges dans les bras de l'homme de ses rêves, et de chaleureux frissons lui chatouillèrent le dos pendant ce moment magique.

Il lui déclara ses sentiments juste après ce geste. Yuno écarquilla grand les yeux face à ses paroles. Ces paroles-là, elle avait voulu les entendre tout le long de sa très, très longue vie, pourchassant continuellement l'être aimé.... à cause du destin, il n'avait jamais pu l'épouser dans quelque monde que ce soit, ni lui dire comme Pythar venait de lui dire maintenant, qu'elle passerait le reste de sa vie à ses côtés. Tout avait toujours joué contre eux jusqu'ici, et c'était bien la première fois qu'il pouvait réellement lui annoncer ça. Le contexte entier de l'univers d'ici était différent de tout les précédents, Yuno se retrouvait auprès de l'amour de sa vie qui était Roi, un monde où visiblement les sayens ne dominaient pas tout, et où Thalès semblait vivre en reclut loin d'ici...Yuno espérait au plus profond qu'elle que s'était là sa vraie chance de pouvoir finir ses jours avec Pythar. Cette dernière avait les larmes aux yeux. Son regard brillant, si émotif, ne lâchait pas le sayen. Elle était émerveillé devant ce cadeau que lui offrait son homme en lui adressant de telles paroles.

- Cela fait .... si...si longtemps que j'attendais ces paroles venant de toi... Dans toutes mes vies antérieures à tes côtés, la vie était... le contexte était si différent d'ici, tout était vraiment si différent...j'espère vraiment que je vais enfin pouvoir passer mon éternité avec toi, mon chéri... Je sais que mon destin est de toujours être à tes côtés et de te protéger autant que je le peux, Pyth-arrr ! Elle se reprit un peu et lui adressa un sourire adorable, mais on voyait toujours des larmes perlé sur ses joues. J'espère que nous pourrons enfin fonder une famille, et surtout se marier.... C'est le plus grand rêve de toute ma vie ! Pouvoir enfin être ta femme un jour et te servir, mon Pyyythaaarrrr !

Ce dernier la réconfortait tellement, cela lui faisait un bien fou de pouvoir échanger de tels propos avec Pythar. De plus ce dernier lui caressait doucement les cheveux, chose que cette dernière aimait particulièrement parce que c'était mignon - surtout qu'il était bien plus grand qu'elle. Cette dernière oublia même le fait qu'elle n'avait plus rien pour cacher sa poitrine, elle sauta de plus belle au cou de son bien-aimé pour le serrer fort contre son buste. Cette dernière se décolla de son amoureux quelques instants après, mais cette fois il ne la serrait plus dans ses bras, et elle était assez éloignée pour qu'il ait... une immanquable vue sur sa poitrine dénudée ! Cette dernière ne semblait tellement plus y penser qu'elle regarda l'expression sur le visage de Pythar en se questionnant sur ce qui lui prenait... puis par réflexe, elle toucha sa propre poitrine avec ses mains et constata qu'elle n'avait plus rien pour cacher cet endroit, évidemment. Cette dernière pâlit dans un premier temps, puis ses joues se mirent à rosir, et son visage presque entier devint entièrement rouge. Yuno pressa un maximum ses seins dans ses mains comme pour les cacher loin d'ici, ailleurs, puis recula maladroitement de deux pas avant de tombé dans l'eau en arrière... et de se cogné la tête, la rendant inconsciente dans sa chute. Cette dernière venait tout juste de tomber dans l'eau, visiblement assommée à cause de sa gêne occasionnant des gestes maladroit... enfin maintenant qu'elle était dans les vapes, Pythar pouvait voir une fois de plus son buste nu, donc bon, elle aurait mieux fait de ne pas être aussi intimidé !

Au même moment, un type en armure débarqua en courant dans les sources chaudes. Ce dernier arqua un sourcil en voyant la scène bizarre devant lui - vu que Pythar devait porter dans ses bras pour sortir de l'eau logiquement Yuno qui était à moitié nue et inconsciente - mais tenta de détourner le regard tout en bafouillant:

Sayen: Mon... mon Roi ! Il s'agit.. d'une urgence ! Le village est attaqué par des assaillants de type encore inconnu... !
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16065
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3770

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra ClockLun 28 Nov 2016 - 22:47


La soirée s'annonçait bien pour les deux jeunes gens qui étaient tranquillement installées dans les sources chaudes, Pythar prenait beaucoup de plaisir dans ses eaux relaxantes et comptait rester le plus longtemps possible dans cet agréable endroit, en plus il était en bonne compagnie, néanmoins, il ne fut pas calme longtemps car Yuno c'était complètement approprié le corps du sayen et celui-ci était une fois de plus couvert d'amour, puis petit à petit, à fort de subir de l'amour, le guerrier s'était attaché à la terrienne. Le fils de Thalès aimait le côté extraverti et énergétique de Yuno, avec sa curiosité débordante et sa motivation pour aider le sayen, il était clair qu'il était attiré, et rapidement il l'avoua à la Yandere, il ne pouvait que difficilement cacher cela à une femme qui sait déjà que Pythar l'aime, c'était sans doute arrangé, elle a peu être charmé le Roi de la même manière plusieurs fois, et qu'elle savait exactement comment rentrer dans le corps de Pythar pour attirer son amour, puis Pythar se laissa aller et embrassa sa bien-aimée, il était peut-être allé un peu vite, mais il avait beaucoup sur le cœur en très peu de temps, il embrassa donc la belle, caressant ces cheveux, ce moment était inoubliable pour le guerrier au bouc, c'était avec tellement de passion qu'ils s'embrassaient, bien que l'on sentît de la timidité dans les deux camps, Pythar était malgré tout dans des émotions qu'il n'avait jamais ressenties à ce niveau précédent. Lorsqu'ils s'embrassaient, le spayen se laissa guider par la langue de sa copine, qui savait sans doute donner le baiser parfait, donnant un grand plaisir au guerrier qui n'avait jamais embrassé de filles.

Avec un tel baisé, Pythar était aux anges, Yuno avait les larmes aux yeux, c'était adorable de voir qu'elle ressentait de telles émotions pour le fils de Thalès, celle-ci se confia en avouant que c'était un univers réellement différent où Pythar était Roi, où ils ne sont pas en danger, c'était incroyable de voir que malgré toutes ces aventures, elle arriverait finalement à obtenir ce qu'elle méritait sans doute, l'amour enfin retrouvé. Elle annonça aussi qu'ils pourraient fonder une famille, comment ? fonder une famille ? Pythar deviendrait Papa ? jamais le combattant en serviette n'avait pas pensé qu'il aurait un fils un jour, imaginez un mini Pythar, voire trois ou quatre mini-pythar ! Invasion, c'était dangereux, en tout cas, Pythar prit un air étonné, surpris, il n'avait pas idée de comment élevé un enfant, il faut l'entrainer et puis trouver une maison et que le sayen soit souvent là pour son fils, le fils du fils de Thalès sera donc un projet d'avenir ? Le guerrier espérait que ce sera pour dans quelque temps parce qu'il ne souhaitait pas avoir un enfant maintenant, surtout que pour l'instant il aimait bien Yuno, mais si ça changeait . Il fallait ne pas se précipiter.

Elle confia aussi vouloir se marier avec Pythar, et bien, Yuno voulait déjà arrangé un mariage ? Pythar connaissait cette notion de "ce marier jusqu'à la mort, pour le meilleur et le pire", mais les mariages étaient très rare sur la planète des guerrier de l'espace, et cela semblait étrange de vouloir se marier, si ils s'aimaient pour la vie, alors ils n'ont pas besoin de se marier, et dans le cas inverse, il ne faut ,pas se marier si l'on ne s'aime pas, c'était confus pour Pythar qui n'était pas habitué à ce système très "terrien" qui maintenu la stupeur du guerrier visible.

La Yandere sauta ensuite au coup de Pythar l'enlaçant très fort de nouveau, jamais la poitrine de la guerrière n'avait autant pressé le torse du guerrier, générant une évidente excitation que le guerrier au bouc né put se retenir de montrer, son entrejambe commençait à montrer des signes d'envies assez forts, et alors qu'il luttait pour rester le plus romantique possible sans faire le sauvage qui serait guidé par son service trois pièces, Yuno se détacha et recula pour observer Pythar, celui-ci était complètement rouge, et mis la main au niveau de son canon pour éviter que Yuno ne soit choquée ou autres, mais au même moment; celle-ci se toucha la poitrine, excitant encore plus le guerrier qui commençait à développer un appétit sexuel qu'il n'avait jamais ressenti autre part dans sa vie, c'était nouveau de ressentir une telle sensation et des pensées très directes envahissaient l'esprit du sayen, mais celui-ci tenait bon, et alors que la femme avait touché ces seins et remarquait qu'elle n'avait plus de soutien gorgé, elle devint alors rouge tomate, et pressa ces seins pour tenter de les couvrir, puis elle recula et tomba maladroitement dans l'eau.

Pythar accourra alors pour prendre sa bien-aimée dans les bras et la sortir de l'eau alors qu'elle avait encore la poitrine à l'air, mais le danger qu'avait ressenti le guerrier lui avait clairement fait oublier ces pulsions primitives, et il sortit Yuno de l'eau pour la menée au bord en posant une serviette sur l'énorme poitrine de sa femme, heureusement que c'était une serviette de plage, sa poitrine était ainsi complètement couverte, il s'était hâté de couvrir la belle car il avait senti le qui d'un guerrier approché, il était faible, mais Pythar ne voulait pas se faire voir ainsi, le guerrier déboula donc et annonça qu'un danger planait sur le village, il semblait exténuer, les adversaires étaient inconnus et de toute manière ils ne feront pas peur au Roi qui allait devoir assumer ces responsabilités avant ses loisirs amoureux, il annonça donc au guerrier alors qu'il était en caleçon de bain.

"Je vais au village, je vais m'occuper d'eux, quand à vous, vous semblez fatigué, attendez ici que cette femme se réveille et dites lui que je suis au village, si il lui arrive quelque chose, se sera votre faute."

Pythar avait confiance en ces soldats, aucun ne serait assez fou pour tenter de violer la copine du Roi, le guerrier en caleçon jeta un dernier regard sur sa bien-aimée, il voulait lui expliquer la situation, mais le village courait un trop grave danger. Pythar s'envola alors vers le village, à toute vitesse, il utilisait le vol du dragon (quand les combattants volent, mais avec leurs auras pour dire qu'ils vont très vite). Heureusement le village qu'ils avaient visité était très proche, il y avait plusieurs bâtiments en feu, des tirs de kikoha explosaient dans le ciel, le guerrier ne sentait pas le qui d'adversaires potentiel, que se passait-il ? serait-ce des cyborgs ? des démons capables de cacher leurs énergies ? C'était fort probable que se soit l'un des deux, le fils de Thalès arriva donc à bon port, se posa devant l'entrée du village, il put directement voir ses adversaires, un en particulier.

Spoiler:
 

Oui un grand robot d'un métal inconnu mais certainement très résistant se projetait sur 10 mètres de haut, arborant une couleur gris sombre, humanoïde à l’œil rougeâtre brillant, cet être n'inspirait que l’effroi. Celui-ci avait dans sa main droite un jeune garçon, la main du monstre était resserrée sur celui-ci et formait une sorte d'étreintes douloureuses pour le gamin qui criait, ne cachant pas son énergie Pythar s'approchait du monstre d'acier, qui se retourna , ressentant la présence du sayen.

"Hahaha ! Voila un invité ! J'imagine que comme tous ces microbes tu ne va pas te soumettre aux puissants decepticons !"

Pythar voyait la scène avait dégout, il serra les poings et les dents, il envoyait un regard colérique et haineux a son adversaire qui agitait la main qui tenait le pauvre enfant souffrant.

Une apaisante toundra Dc1d38ae44

"Toi..."

Pythar disparu directement il avait utiliser sa téléportation instantanée, mais il n'était pas réapparu, le decepticons regardait autour de lui, interrogatif.

"Tsss.. Il s'est enf.."

Pythar arriva par le flanc droit du robot, quand celui-ci regardait à gauche, explosant une partie de son bassin métallique, celui-ci lâcha l'enfant sur le coup, le gamin s'était envolé vers le ciel, d'une deuxième téléportation plus précise, le guerrier au bouc attrapa le jeune sayen et le posa au sol avant de se retourner vers la l'horreur qui se tenait le ventre, il semblait sentir la douleur. Le guerrier ne lui laissa pas le temps de souffler et fonça sur le monstre de métal lui assenant un violent coup marteau dans ce que lui servait de tête, projetant la créature au loin, cette même créature ne semblait pas pouvoir voler, elle s'écrasa donc dans un bâtiment de quelques étages situe derrière lui lors de sa chute

Une apaisante toundra 62b28103e7
Le Roi de Végéta et Végéta 2 prit alors de la hauteur et observa le résultat de son attaque, il voyait beaucoup de fumée, mais plus le robot, il était impossible qu'il ait été désintégrer en deux attaques, le guerrier s'attendait à quelque chose. Pythar ne fut d'ailleurs pas déçu, un gigantesque rayon rouge traversa les monticules de fumée pour tenter d'atteindre le fils de Thalès, celui-ci évita facilement le rayon grâce à sa maitrise du vol, Pythar concentra ensuite son qui et fonça avec le vol du dragon vers la directement de l'impact, pour attaquer son adversaire de front. Le guerrier au bouc parvint alors à voir le decepticon au vol, il avait un bras en moins, il semblait bien amoché, Pythar lui donna un nouveau coup au niveau de son "casque" et répéta violemment jusqu’à ce que le robot explose, projetant le sayen en arrière, l'explosion était heureusement légère et Pythar allait bien.

Malheureusement cela ne semblait pas finir, un autre robot arriva vers le sayen, celui-ci était plus grand et semblait bien plus dangereux, pourquoi ? parce qu'il avait une voix encore plus grave que le précédent robot, en plus il ressemblait à megatron.

"Je suis le tout puissant megatron, nouveau Dieu de ce monde, dominant des mortels répugnants ! Soumet toi avant que je ne te déchire !"
Spoiler:
 

Ha mince, c'était vraiment Mégatron, quoiqu'il n'est pas de Ki, ce puissant mécha animé par la haine était redoutable, sans le moindre doute. Pythar se mit en position de combat, son adversaire était gros et lent, il sera facile de le battre en évitant ces coups, le guerrier au bouc sourira, il connaissait d'avance l'issue du combat, comme tout payen, ce sourire fier, il espérait le garder jusqu'au retour auprès de Yuno, il fronça les sourcils et attendait l'attaque du gros monsieur. Le decepticon s’avança alors dans un cri guerrier puis poussa une sorte d'accélération prenant de court Pythar, le sayen en caleçon prit un coup de bras extrêmement violent dans le visage, Pythar s'envola dans une projection incroyable à plus de 150 km/h, le guerrier au bouc traversa donc plusieurs bâtiments sans que cela n'arrête son élan au loin, mais finalement, à l'autre bout de la petite ville, un bâtiment parvint à retenir la force de projection qui retenait prisonnier Pythar. Le copain de Yuno avait subi un coup réellement critique, il avait le visage en sang et du tant bien que mal dégager le sang qui coulait de son front sur ces yeux fermés pour qu'il puisse retrouver la vue, il n'arrivait pas à se relever, le coup était attendu, mais si surprenant au final que le guerrier se retrouvait dans une situation catastrophique, et pour en rajoutant, des rochers s'écroulèrent sur le corps du guerrier, ne faisant gémir dans un cri de souffrance, il était, il y a à peine 15 minutes, au paradis, et le voilà en enfer, souffrant lourdement, Peut-être que c'était sa punition pour avoir un peu de bonheur.

Mais malgré tout ce qui venait de lui arriver en si peu de temps, le guerrier parvint à dégager les rochers et à se relever lentement, essayant plusieurs fois son front, il voyait trouble, il avait subi un choc trop fort ? C'était probable, mais les sayens avaient l'avantage d'être des brutes résistantes, Pythar pouvait encore voir clair et réfléchir, mais s'il prenait un deuxième coup, s'était sûr qu'il y passerait, ou qu'il serait hors combat., il marcha donc lentement, observant la ville devenue plus silencieuse, il voyait les immeubles troués qui traçaient le chemin qu'il avait parcouru, s'était terrible, il se rendait compte que la violence du coup rendait son adversaire terriblement plus puissant que le sayen, il devra y aller fort s'il veut affronter le colosse, Pythar prit son envol, à défaut d'avoir perdu de sa force physique, il n'avait pas perdu ses grandes réserves d'énergie, il pouvait tenter d'envoyer ses meilleures attaques pour terrasser le monstre.

Le Co-Dirigeant de Végéta 1 et 2 arriva de nouveau sur les lieux, pendant que Pythar était aux abois dans le bâtiment au loin, l'autre Mégatron avait fait d’ébouler un bâtiment et rigolait comme un idiot tout seul, le sayen s'approcha et se maintenant bien au-dessus de lui, à 15 mètres d'écart, s'il volait son adversaire aurait du mal à l'attaquer car s'il était comme son congénère, il ne pourrait peut-être pas utiliser la voie aérienne pour abattre Pythar.

Spoiler:
 

Le sayen concentra donc de sa puissance et tendit ses mains en arrière dans une étrange posture, celle du canon garrik, Pythar se tourna légèrement, et provoqua son adversaire pour que celui-ci soit tétaniser de l'attaque qu'il allait recevoir.

"Tu va payer pour ce que tu à fait sur cette planète !"

Cria le sayen qui toussait après ces quelques mots, il ne fallait pas oublier ce qu'il venait de prendre de la part de ce robot meurtrier deux minutes plus tôt.

"Grrrr.. Comment à tu pu ?!"

Pythar utilisa le super canon garrik pour atteindre le mécha, celui-ci fut surpris et ne parvint pas à éviter la puissante déferlante, une violente explosion retentis alors, le guerrier s’essuie le front de nouveau, découvrant qu'il est maintenant sec tout en soupirant.

"Pifffiou, cette fois c'est fini.."

Cependant un hurlement de rage se fit entendre dans la fumée, qui disparut sous le coup de l'onde sonore, le decepticon était encore là, presque en pièce détachée, mais il avait encore ces deux bras et ces deux jambes, il était devenu frêle en perdant beaucoup de pièces mais il semblait plus remonté que jamais, il tendit son bras mécanique qui était équipé d'un canon laser et tira plusieurs rayons brûlants destructeurs, de couleur rouge, ces puissantes attaques trouaient les bâtiments et avaient de quoi inquiéter le sayen. Mais alors que Pythar ne pensait pas réussir à ce rapproché, il se souvint que le poste commençait à être trop long et se transforma donc en super sayen de niveau 1, déviant les tirs de lasers qui auraient dû atteindre leurs cibles, en se transformant le sayen abatis sur le monstre de métal, profitant d'une vitesse nouvelle, le titan n’eu pas le temps de bouger et se fit transpercer par un direct de la main droite de Pythar au travers de son torse, le monstre cria de plus belle et Pythar s'éloigna pour éviter une deuxième explosion, et comme s'était prévisible, Mégatron explosa effectivement, projetant des pièces de métal partout autour de Pythar qui se posait pour souffler.



Contenu sponsorisé

Une apaisante toundra Empty
MessageSujet: Re: Une apaisante toundra   Une apaisante toundra Clock
 
Une apaisante toundra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Désert-