-24%
Le deal à ne pas rater :
-80€ sur l’aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V9
189.99 € 249.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 L'empereur de l'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 900
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

L'empereur de l'univers Empty
MessageSujet: L'empereur de l'univers   L'empereur de l'univers ClockVen 23 Déc 2016 - 0:11
"Maître Freezer, réveillez vous."

Tout était sombre, cette voix inconnue traversait rapidement l’esprit du Cold, encore abasourdi par sa défaite, cette humiliation qu’il s’était vu affligé, vaincue par des Terriens, des créatures ridicules, repoussantes, arrogantes, le Démon du froid aurait dû les détruire plus tôt, si seulement il avait su, cependant, cette voix appelait Freezer, il était apparemment endormi, peut être encore vivant finalement, ou bien il est peut-être au poste-frontière, en train de se faire bouger par Emna, cependant, la voix qu’entendait le Cold était moins imposante, c’était une voix assez claire, typique des larbins de l’armée de Freezer. Avant d’ouvrir les yeux, Freezer remarquait qu’il ne sentait plus son corps, il se sentait aussi très endormi, il avait été amnésier, quelle chance, décidément il avait survécu, et même au pire, la dernière fois qu’il avait été mutilé de la sorte, c’était contre son Goku, où après l’explosion de la planète Namek, seuls quelques morceaux restait du tyran.

L'empereur de l'univers 792fcb0c00

Spoiler:
 

Cependant, Freezer était bien là, il parvint donc à ouvrir ces yeux, la vision était trouble pendant quelques secondes, il vit une vive lueur face à lui, c’était une sorte de grande lampe de bloc opératoire, il était dans un complexe de soins, drôlement loin de Namek sans doute. Dans le flou, le tyran galactique parvenait à voir les formes de scientifiques aliens, portant les armures de son armée, il reconnut cet endroit, il était dans la station médicale la plus avancé de l’Empire Cold, depuis cette station, n’importe quoi était possible, elle ressemblait le génie médical de plusieurs centaines de planètes de l’univers, dans ce lieu précis, loin, caché, à l’abri des regards. Les nombreux larbins de service autour du Cold n’animèrent rapidement pas, demandant à leur seigneur s'il allait bien, s'il pouvait bouger, Freezer n’en avait que faire de ce qu’ils disaient, il leva son buste sans difficulté, puis tourna sa tête pour regarder autour de lui, s’était bien le labo, le même duquel il fut réparé autrefois, Freezer regarda ensuite son propre corps, il avait de nombreuses parties mécaniques, ces jambes étaient complètement remplacées, son bras droit également. Il toucha par réflexe sa tête avec sa main droite, il sentait avec la pression que la moitié de son crâne avait été transformé, elle offrant une bonne moitié de son corps mécanisé, évidemment après ce qu’avait subi le Cold, il n’était même pas évident qu’il survive, cependant, comme par le passé, l’incroyable résistance du Démon du froid lui permit de vivre de nouveau.

En regardant par-delà la vitre, Freezer parvint à voir avec sa vision qui devenait vite claire, le visage de son père, le Roi Cold, depuis les événements sur la planète Freezer, il ne l’avait pas revu, il était grand temps de savoir ce qu’il avait dans la tête, mais sa présence et loin d’être dérangeante, il avait sans doute suivi les déplacements de son fils, mais pour son bien, le Roi Cold n’était pas mauvais envers sa famille, il sait très bien que Freezer est sa seule descendance potable. Le Cadet resta donc assit quelques secondes, avant de tomber inconscient, il avait mémorisé ses derniers instants en mémoire, le loup-garou, Tobi, le clown, c’était du grand art, Freezer s’était fait arracher la moitié du visage, puis s’était fait brûler, en ayant la moitié du buste arraché, c’était super violent. Freezer se souviendra donc de ces personnages, avec la ferme attention de tous les tuer, il était de nouveau en vie, de nouveau prêt à en découdre, il se leva donc, avançant dans la salle pour s’échauffer un peu les jambes, il ne les sentait pas, cependant il allait s’habituer, il avait eu le même problème la première fois, à force de marcher, il ne verra même plus la différence.

Le cold quitta donc le bloc opératoire, il voulait rejoindre son père et lui parler, savoir comment il l’avait retrouvé, quand, la bataille sur Namek était sans doute finie, sur une défaite, restait à voir comment avait fait le père. Freezer montant donc quelques marches pour arriver proche du poste d’observation où était son paternel, le tyran vit donc le Roi Cold en deuxième forme de réduction, comme d’habitude, il l’accosta directement.


"Comment m’a tu retrouvé ? Et depuis combien de temps ?"

C’était direct, mais Freezer n’était pas d’humeur à passer par 4 chemins, il était déterminé à avoir ces réponses, mais de toute façon, le Roi Cold comprenait bien l’esprit de son fils, et répondit clairement, avec sa voix de la version anglaise, celle qui est efféminé.

"Haha, vois-tu Freezer, je surveille tout l’empire, je suis rapidement informé quand deux armées sont déplacées sur une seule planète, je savais que c’était toi bien sûr, puis lorsque tu serais tombé au combat, les nombreux soldats sur la planète qui se battait avec les forces de l’armée Namek ont délivré un message, avant, pour la plupart, de fuir. J’ai envoyé une équipe pour te récupérer après la bataille a l’aide d’un rayon tracteur dans un vaisseau à camouflage de surface. J’ai décidé de te remettre en état rapidement en installant ce matériel électronique. "


Freezer serra le poing, il avait perdu, et alors qu’il allait demander d’autre choses, comme ce qu’il faisait, Le Roi Cold prit la parole, avec une bonne nouvelle à la clé.

"Mais tu sais Freezer, ce matériel semble le même visuellement, mais les équipements qui sont inclus sont particuliers, des condensateurs avec des matériaux spéciaux, et de nombreux systèmes qui te rendront plus puissant, prend ça comme un cadeau de ma part."


Freezer répondit directement, avec un air un peu énervé, comme il le fait souvent sous le coup des mauvaises nouvelles quand il ne contrôle plus rien.

"Je n’avait pas besoin de plus de puissance ! Je suis déjà assez fort pour TOUS les vaincre !"


Le Cold se retourna et descendit les marches, le Roi Cold lui resta immobile, soupirant légèrement, il était habitué au crises de nerf de son fils.

Fait ce qu’il te chante, mais tâche de ne pas me décevoir, ni moi, ni notre famille dans d’autres attaques inutiles.


Freezer quitta le bâtiment, son corps de métal serait donc une punition, une sorte de prison pour son esprit trop ambitieux, mais est-ce que le Cold voulait s’arrêter là ? Certainement pas, il était un enfant têtu, il avait touché le feu mais comptait bien se relancer, continuer sa quête ingrate de conquête de l’univers, plus fort, plus déterminé et plus ambitieux qu’avant, mais cette fois Freezer sera plus prudent et intelligent, apprenant par exemple à choisir ses alliés avant d’attaquer.

Le Tyran sorti dehors, la station médicale était sur une petite planète avec une fine atmosphère verte, mais qu’importe le paysage, ou la petite ville environnant le complexe, le Cold n’avait qu’un chemin, celui de sa navette, il restait devant la structure pour attendre son paternel, pourquoi donc ? Pour savoir ce que lui comptait faire, il était un des rares alliés du Cold,son père et la seule personne qui serait dommage de voir mourir. Mais Freezer n'était pas fou, son pére ne faisait pas grand chose en se moment qui sait quel plans avait t'il.
Roi Coldgate
Roi Coldgate
Démon du Froid
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 24/12/2016
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : C'est à se demander
Zénies : 689

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

L'empereur de l'univers Empty
MessageSujet: Pauvre, pauvre Freezer   L'empereur de l'univers ClockDim 25 Déc 2016 - 21:54
Cela faisait plusieurs jours que le Roi Cold allait et venait depuis la récupération de ce qui restait de Freezer. De sa base sur la planète Cold 357 à la station médicale où les meilleurs scientifiques et médecins de l'empire s’attelaient à soigner, et à améliorer le cadet des Cold. Pauvre Freezer, vaincu à nouveau sur Namek, et le corps à nouveau presque entièrement détruit, il s'était fait recueillir par un escadron d'élite des Freeza Forces, et envoyé dans le centre médical le plus proche. Le Roi était personnellement venu assister à la guérison de son fils, et consommait plus de vin que l'on ne pourrait penser. Tentait-il de se rassurer ? De passer le temps ? Il ne le savait pas trop. Son fils l'inquiétait, certes, mais sa survie était assurée. Sinon, le démon du froid n'aurait eu aucun intérêt à les garder comme médecins personnels. Seuls les meilleurs pouvaient servir la famille royale, et Cold s'en assurait personnellement. Et il en avait des dizaines, qui travaillaient sans s'arrêter, remplacés lorsque la première forme de fatigue était montrée. Pas le droit à l'erreur, son fils devait survivre, et le cadeau mécanique dont il pouvait bénéficier devait être performant au mieux. Lors de la quatrième matinée, c'était terminé. Un nouveau Freezer, au corps à moitié robotique, point culminant de l'évolution biologique ainsi que des progrès scientifiques, était prés, et le Roi regardait le bloc opératoire depuis une pièce plus en hauteur. À travers la vitre qui séparait les deux pièces, il avait une vue parfaite. Plusieurs électrochocs étaient envoyés au niveau du cœur artificiel. Bien que le vrai est été détruit, l'organe vital robotique pouvait se réguler à la pensée du porteur, permettant des efforts immédiats, sans avoir besoin de s'échauffer avant. Pendant ces derniers jours, le sang fut envoyé manuellement vers chaque organe du Démon du Froid, à l'aide de plusieurs machines. Mais chut ! Voilà le l’électrocardiogramme qui commence à faire du bruit. Enfin, le cher fils du Roi ressuscitait !

"Maître Freezer, réveillez vous."

Sous les demandes du médecin, il ouvrit les yeux. Un clin d’œil, deux, trois... Freezer leva bientôt son buste, observant ses jambes, son torse, puis toucha sa tête. Pauvre enfant ! C'était la deuxième fois qu'il se faisait robotiser. Un être pourrait rester traumatisé par ces événements ! Il allait falloir que Freezer soit fort. Et puis... cela pouvait être une punition pour ses erreurs. Oui, il fallait voir ça comme ça. Si le fils du Roi voulait ne plus avoir à faire à un corps de fer, il allait devoir faire des efforts. Mais, n'était-ce pas cruel ? Non, il fallait lui faire le caractère. Trop de temps le Roi avait chouchouté son fils, si bien qu'il était devenu rempli d'ego, incapable de fuir un combat perdu pour lui. Mais, pouvait-il blâmer Freezer pour les erreurs du père ?

Freezer leva la tête, et les regards se croisèrent. Freezer pouvait voir les questions questions que se posaient son père sur lui-même dans les yeux de ce dernier. La déception ? Le remord ? La colère ? L’inquiétude ? L'apaisement ? Non, un mélange de tout ça. Le Démon du Froid tomba alors dans l'inconscience. Cold fronça les sourcils, mais les signes des médecins à travers la vitre le rassurèrent. Juste des mauvais souvenirs qui refont surface. Les tics sur le visage du fils ne mentaient pas. Ils devait être en train de se remémorer sa "mort".

Plus tard, Freezer se réveilla à nouveau, capable de marcher cette fois, quoique l'air un peu inaccoutumé. Le Roi vint à la rencontre de son cher fils, descendant les marches pour le croiser dans le couloir. Cold souriait, et avait ouvert les bras, s'attendant au minimum à un accolade. Il ne se rendait parfois pas compte que le cadet des Cold n'était plus un enfant.


"Comment m’as-tu retrouvé ? Et depuis combien de temps ?"

Même pas un "bonjour" ou un "merci" ? Tss, qui l'avait éduqué ? Sûrement pas le Roi. Un minimum de respect était attendu envers le père du tyran. Néanmoins, Cold ne changea pas sa mine, et répondit à la question de son fils, content de son sauvetage.

"Haha, vois-tu Freezer, je surveille tout l’empire. Je suis donc rapidement informé quand deux armées sont déplacées sur une seule planète. Je savais que c’était toi, bien sûr, et lorsque tu es tombé au combat, les nombreux soldats sur la planète qui se battait avec les forces de l’armée Namek ont délivré un message, avant, pour la plupart, de fuir. J’ai envoyé une équipe pour te récupérer après la bataille, à l’aide d’un rayon tracteur dans un vaisseau à camouflage de surface. J’ai décidé de te remettre en état rapidement en installant ce matériel électronique. "

Le roi était fier de lui. Le tyran de l'univers, sauvé par son père. S'attendant enfin à un remerciement, il vit son fils serrer le poing, l'air énervé. Il lui fallait une autre bonne nouvelle, avant qu'il ne détruise du matériel précieux !

"Mais tu sais Freezer, ce matériel qui être semble le même visuellement, possède des équipements inclus qui sont particuliers : des condensateurs avec des matériaux spéciaux, de nombreux systèmes qui te rendront plus puissant... Prend ça comme un cadeau de ma part."

"Je n’avait pas besoin de plus de puissance ! Je suis déjà assez fort pour TOUS les vaincre !"

Freezer avait répondu, en colère. Telles étaient les choses quand il ne contrôlait pas ce qui lui arrivait. Le Roi y était habitué, mais il espérait souvent qu'il oublie cette mauvaise habitude. Freezer se retourna alors et s'en alla, sous le regard agacé de son père.

"Fait ce qu’il te chante, mais tâche de ne pas me décevoir, ni moi, ni notre famille dans d’autres attaques inutiles."

Le Roi Cold partit dans une direction opposée. Si Freezer voulait se venger, c'était son problème, pas le sien. Sauf qu'il s'était déjà fait battre une fois... Et qu'il risquait encore de se faire vaincre... Et que cette fois, ses ennemis finiraient entièrement le travail... et qu'il ne connaissait pas le moyen de le faire revivre... Le Cold s'était arrêté de marcher. Il réfléchissait, avant de soudainement faire marche arrière. Il n'allait pas laisser sa seule progéniture potable se faire massacrer une autre fois ! Non. Il l'accompagnerait. Même si la dernière fois s'est mal passée, il n'y avait aucune raison pour qu'il ne puisse pas aider son fils dans sa vengeance !

Ainsi sortit le Cold de la station médicale, accompagnée de plusieurs gardes, certains portant des caisses de vin. Cold lui-même avançait, un main derrière le dos. Freezer était en train de l'attendre. Visiblement, il avait eu un bon pressentiment. Arrivé devant son fils, Cold lui sourit.


"Eh bien, Fils, comme tu peux le voir, je compte t'accompagner. Je n'aimerais pas que mon cadet se fasse massacrer une deuxième fois. De plus, j'ai des moyens de contacter un assassin qui est dit... efficace."

Se penchant, il sortit sa main de derrière son dos. Elle tenait une glace, faite par le cuistot officiel du roi. Immortel au niveau de l'âge, il était connu dans tout l'empire comme le meilleur des meilleurs, et servait la famille depuis plusieurs générations.

"Tu la veux ? C'est ta préférée."
En ligne
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 900
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

L'empereur de l'univers Empty
MessageSujet: Re: L'empereur de l'univers   L'empereur de l'univers ClockLun 26 Déc 2016 - 2:00
Freezer n'était pas content. (je devais commencer le poste comme ça) Après l'humiliation qu'il avait subie, les punitions du passé faisaient de nouveau surface, le Cold se retrouvait piégé dans ce corps de métal, une tombe qui lui accordait au moins un excès de temps avant de définitivement tombé dans l'oubli et la mort à nouveau. Le tyran avait quitté le centre, sa défaite cuisante le mettait mal à l'aise et il avait dégagé son père qui lui avait pourtant sauvé la vie, en marchant, le Cold se rendait quand même compte de la chance qu'il avait d'avoir un tel paternel, qui avait franchement bien supporté la crise du cadet, Freezer restait devant le centre, pensif, il hésitait à aller à nouveau dans le bâtiment pour parler au Roi Cold, histoire de se montrer plus décontracté et de savoir ce qu'il arrivait au plus ancien des démons du froid, du moins, pour ce que savait Freezer.


Pendant qu'il était devant le centre, il réfléchissait en bougeant les doigts de sa main de cyborg, cette armature le rendait plus fort . Enfin réellement plus fort ? La première fois qu’il était dans cet état, il s’affirmait plus fort devant la Z team, mais il avait tout inventé, là c’était donc réel . Il aurait tout le loisir de le voir sur le terrain, quand il ira se venger, cependant, il n’allait pas y retourner maintenant, aller sur Namek alors qu’il y a au moins 4 adversaires, c’est du suicide total. Freezer devra avant ça trouver des personnes à recruter au sein de son armée.

Et alors que le jeune tyran galactique n’avait rien à faire, Le Roi Cold sorti du bâtiment, le paternel marchait vers son fils, mais pas seul, il était accompagné de certains membres de sa garde personnelle, des élites atteignant parfois les 50 000 unités, remarque, c’était normal, l’aîné de la famille n’avait souvent aucun effort à faire, et n’aimait surtout pas en faire justement, alors il s’entourait de personnage fort, mais toujours ridiculement plus faible que lui, 50 000 unités, c’est si faible, et pourtant, au-dessus de la moyenne de combat de bien la moitié des êtres vivants. Le cadet sourit quand il vit son père arrivé au plus près, décidément, Freezer comptait beaucoup pour la famille, plus que Cooler qui s’isolait ou Frystia... haha Frystia, tellement faible qu’on l’oublie.

En tout cas, le Roi Cold marquait bien son attention d’assister son fils dans ces conquêtes, il lui dira clairement qu’il ne voulait pas voir Freezer se faire massacrer une deuxième fois, c’était bien de pouvoir compter sur la famille, et le Cold n’allait pas dire non au soutien de son père, qui bien que souvent discret, était un homme puissant et noble. Le cold valida en souriant, c’était une bonne nouvelle, surtout qu’il disait pouvoir contacter un assassin, qui serait efficace, tient ça changerait du reste de l’armée, des ramassis de débiles incapables ! En tout cas cet assassin pourrait se débarrasser de plusieurs cibles clés, son Goku (haha non je ne suis pas si méchant Thalès), Tobi (Ca reste méchant) ou bien Frystia (ha!), tient, ce petit Frystia, que Freezer avait déjà eu l’occasion de fracasser ce faible il y a quelques mois, le tyran savait que le démon du froid rejeté était encore en vie, simplement parce que Freezer n’avait pas pu finir le travail. Alors recruter un assassin serait une bonne idée, Freezer répondit alors à son père.

"Je me suis un peu emporté tout à l’heure, mais je ne dirais jamais non à ton soutien père, et pour les misérables qui m’ont attaqué, je te garantis qu’ils paieront tous, un part un. Mais en attendant cette revanche, un assassin serait utile pour se débarrasser du problème de Frystia, il faut le contacter, et je connais une planète où tout le monde aime se rassembler, la Terre, c’est une jolie planète, nous y sommes courtement allé, mais tu verras qu’on peut y trouver n’importe quoi sans problème." 

C’est vrai que la Terre était un peu le carrefour, avec ces boutiques, ces paysages et son grand nombre de sujets de nouveaux, c'était le lieu principal de cette partie de l’univers, et alors que le Cold allait se déplacer en acceptant le plan de son père, celui-ci avait ramener ces manutentions, à savoir les transporteurs de son vin et de ces alcools, mais aussi le fameux marchand de glaces, aussi cuisinier universel au passage, l’un des meilleurs dans le domaine, ayant fait des plats somptueux lorsque la famille Cold était visité par Beerus en personne, c’est pour dire, ce cuisinier était même un pote au Dieu de la destruction grâce à ces qualités gastronomiques. Alors refuser une glace, surtout au parfum préféré du cold, c'est-à-dire goût pistache, le Démon du froid était ravi.


"Hoo ! Merci papa tu te souviens bien de mes goûts !"

Freezer prit la glace et la lécha, il aimait lécher les glaces, et il se dirigea donc vers son vaisseau, le berau vaisseau rond habituel qui était placé dans la station de la base de lancement. Une fois dans le vaisseau, Le fils attendit le père, et prépara la destination en gueulant sur les gardes, ils partaient pour la Terre, le voyage ne sera pas long et dans quelques heures, le vaisseau sera rendu en orbite de la planète bleue, prêt à chercher des assassins et des recrues, mais oui des recrues, alors le Cold glissa le sujet de discussion important.

"Il faudra aussi trouver des recrues pour un potentiel commando, tu a des idées, des contacts ?"
Roi Coldgate
Roi Coldgate
Démon du Froid
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 24/12/2016
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : C'est à se demander
Zénies : 689

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

L'empereur de l'univers Empty
MessageSujet: Re: L'empereur de l'univers   L'empereur de l'univers ClockLun 26 Déc 2016 - 22:11
Freezer était content de voir son père débarquer. En même temps, qui pourrait le juger ? Un tel père, à l’affût, près à faire récupérer votre corps sur une planète lointaine si jamais vous manquiez de mourir. Un père empereur de l'univers, pouvant vous offrir la meilleure enfance du monde, tout en pouvant payer les meilleurs combattants de l'univers pour vous entraîner. Un père d'une lignée tellement puissante, dont l'héritage vous a permis de détruire des planètes avant même la maturité mentale. Ah ah ah. Oui... Le Roi Cold était content de lui-même. Le sourire de son fils à son égard lui avait remonté le moral. Il ne pouvait être rancunier envers la chair de sa chair, surtout sur une petite crise de nerfs. Freezer était "mort" plus de fois que lui, il était évident que tous ces événements l'avaient traumatisé... Le pauvre... Ce dernier acquiesçait à ses idées. Evidemment, elles étaient bonnes ! Il serait bien mieux défendu si son père était dans les parages, et de plus, cela dégourdirait un peu le Roi, qui n'avait pas eu une occasion d'améliorer ses techniques de combat. Et quant à l'assassin, il est dit venant d'un autre monde. Une autre dimension, ou quelque chose du genre, et il était le meilleur dans son domaine. Pourquoi ne pas le croire ? Sa réputation le suivait de près, et il semblait maîtriser des techniques... jamais vues avant. Oui, c'était ce qu'il fallait, le meilleur assassin, sous leurs ordres, pour venger l'honneur. Pour venger Freezer.

Le cadet des Cold était justement en train de s'excuser auprès de son part. Ah, enfin ! On se demandait quand il allait le faire ! Le regard du fils était rempli de haine, et plongé dans le vague. Il énonçait sa vengeance envers tous ceux qui l'avaient mutilé. Puis la haine s'en alla, et il dit qu'il appréciait l'idée d'un assassin, surtout pour se débarrasser du benjamin familial. Un sujet dont le Roi n'aimait pas vraiment parler. Ses idées sur Frystia étaient... différentes de celles de ses gamins. Freezer termina par énoncer l'idée d'aller sur Terre, afin de contacter cet assassin, ainsi que pour trouver tout et n'importe quoi. Ce qui pourrait être utile.

Freezer semblait perturbé, ou du moins, jusqu'à qu'il aperçut la glace tendue par son cher père. La pistache était le parfum préféré du fils, et les mets du cuisinier immortel de la famille royale était les préférés de Freezer. Il s'était précipité sur le dessert, et le Roi fut content d'apercevoir l'air enfantin durant la demi-seconde où il s'était jeté sur le présent. Les mets de Zemeckis, le Kanasien, étaient réputé comme meilleurs de l'univers. Et à raison. Il n'y avait qu'à voir l'air satisfait sur le visage de Freezer !

Le tyran avança vers le vaisseau rond utilisé par les membres de la famille Cold. Il hurlait aux soldats de mettre le cap sur Terre. Il était vrai que Freezer manquait de douceur envers le personnel, mais sans lui, le Roi Cold n'aurait personne pour faire régner la peur sur l'empire. Certes, le Roi aurait préféré de la propagande et de l'encadrement des esprits, mais tout cela était plus coûteux que "Freezer va exploser votre planète si vous n'obéissez pas". Puis vint le moment où le fils du Roi demanda si son père connaissait des gens qui pourraient former un escadron d'élite.


"Pourquoi ? Les Ginyu ne te plaisent pas ? Pourtant j'aime bien leurs danses, elles donnent du moral aux troupes. Et puis en plus elles sont assez bien faites, non ? Il y a un vrai art dans leurs chorégraphies."

Le Roi Cold s'était avancé vers la salle de pilotage, et s'assit sur le trône gigantesque au milieu de la salle. Un garde amena au fils sa chaise flottante, qu'il utilisait souvent. Confortable, rapide... Parfaite pour le tyran qui n'avait pas envie de se fatiguer. Freezer n'aimait pas vraiment les Ginyu, et, suivant sa réponse qui serait probablement négative quant à leur égard, Cold répondit à la question de son fils.

"Hm. Pour tout te dire, je n'ai pas d'idée. Tous les potentiels font bande à part, et avec toi en mauvais état, il n'ont qu'à tuer mes émissaires. De plus, ils n'ont pas de potentiel chorégraphique. Aucun style pour tuer les ennemis... Quant à moi... tu m'imagines vraiment me déplacer pour chaque personnage avec un peu de potentiel ? Ah ah ah..."

Le Roi Cold s'était affaissé un peu sur son siège, et se tenait la tête avec une main, dont le coude était posé sur l'accoudoir de son trône.

"La Terre, tu dis ? M'oui... C'est vrai qu'il y a beaucoup de monde, là-bas. Beaucoup de mes soldats y patrouillent de façon secrète. Je pourrais m'y rendre, et personne ne saurait que j'y étais. Oui, allez... Allons-y."
Contenu sponsorisé

L'empereur de l'univers Empty
MessageSujet: Re: L'empereur de l'univers   L'empereur de l'univers Clock
 
L'empereur de l'univers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Espace :: Plate-forme spatiale-