Partagez
 

 Jusqu'aux abords du château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockSam 24 Déc 2016 - 22:34
Le repaire de démons avait été le lieu idéal pour trouver des informations sur SK. Même si les deux femmes n'avaient pas trouvé des secrets insoupçonnés concernant le roi de la planète, elles avaient obtenu d'un barman l'emplacement du château de Dark. Ce n'était qu'une indication assez vague mais ce serait suffisant pour continuer à chercher. Elles avaient bien trouvé le château de la Terre de cette manière là, en tâtonnant un peu sans indication exact. Là c'était pareil, à l'exception que sur Dark il faisait toujours sombre. Alors s'y retrouver dans une obscurité comme celle-ci n'était pas facile mais Apheriah avait bon espoir de parvenir jusqu'au château. Une demeure comme celle-ci était forcément imposante et se voyait de loin, ce n'était pas le genre de lieu qui était caché, elles le trouverons rapidement en cherchant un peu.

Pour quitter le repaire de démons sans avoir une horde de démons aux trousses, Apheriah avait utilisé sa technique Fouet Divin pour frapper le sol pour créer un éboulement afin de ralentir ceux qui avaient déjà commencer à les pourchasser. Le kidnapping du barman avait déjà alerter un bon nombre de démons et désormais elles allaient devoir fuir continuellement jusqu'à ce qu'elle atteignent le château ou bien qu'elles se fassent avoir avant. C'était quelque chose que la Déesse de la Guerre aurait préféré éviter mais dans ces circonstances elle n'avait pas eu vraiment le choix et maintenant elle allait faire avec.

Comme le leur avait indiqué le barman, le château devait se trouver plus au nord, Apheriah avait volé dans cette direction après avoir ralenti les démons qui les poursuivaient. Elle espérait que Zangya la suivait, elle jeta un bref regard en arrière et l'extraterrestre se trouvait non loin d'elle. Ayant caché son énergie, Apheriah profitait de l'obscurité de la planète pour avancer. Heureusement, bien que sa tenue était très tape-à-l’œil, elle n'était pas flashy, son ensemble gris et noir se fondait très bien dans le décor sombre de Dark. Au bout de plusieurs kilomètres de parcourus Apheriah s'arrêta près d'un chemin entouré d'arbres tout noir ayants perdus leurs feuilles. Elle s'était posée en pensant avoir semée les démons qui les poursuivaient, et elle attendait que Zangya fasse son apparition. Lorsqu'elle la vit arriver, sans savoir si elle avait eu des soucis pour s'échapper elle lui parla.

« Est-ce que ça va ? Tu n'as rien ? Nous devons être vigilantes, les choses vont se corser à partir de maintenant, puisque nous sommes recherchés... »

Apheriah allait ajouter autre chose mais elle sentit plusieurs énergies arriver dans leur direction, elle fit signe à la rousse et elle se cacha derrière un arbuste non loin de là. Elle observa la scène qui suivit. Plusieurs gardes en rang passaient par là, tous étaient des démons et avançaient en prenant la direction du nord. On pouvait d'ailleurs entendre les deux premiers de la fil discuter, ils évoquaient le château et qu'ils allaient devoir veiller tard pour sécuriser une partie du périmètre de sécurité. La femme au képi regarda Zangya sans un mot : c'était leur chance de s'infiltrer, elles devaient les suivre. Avant de sortir du buisson elle attendit que les soldats démons soient assez loin pour parler un peu de la suite des événements.

« Nous n'aurons peut-être pas le temps de bavarder. La mission est simple, savoir si ce SK est bel et bien mort. Dans ce cas là nous n'avons rien à craindre et nous pourrons repartir tranquilles. Mais s'il est vivant nous devrions tenter d'en savoir plus à son sujet. »Elle s'arrêta un instant, vérifiant qu'il n'y avait pas d'autre démons aux alentours et reprit. « Si les choses venaient à mal tourner, je propose de prendre la fuite, rester en vie reste bien sûr la priorité. Ce SK doit être très puissant et puisque nous sommes dans son royaume il doit avoir des hommes de mains d'un très bon niveau. Nous ne ferions pas le poids. Alors, je te le demande, ne te soucis pas de mon sort et quitte cette planète si tu vois que je suis en danger. Je saurais m'en sortir ne t'en fais pas. Bien, maintenant suivons cette troupe de démons de loin, ils ne doivent être qu'à quelques mètres devant nous. »

La femme au képi avança, comme elle l'avait dit, en prenant la même direction que celle que les démons avaient prise. En les suivant elle était certaine de trouver le château à un moment donné, puisque c'était ce dont ils avaient parlé. Les suivre ne fut pas compliqué jusqu'à ce qu'ils arrivent près du château. La demeure, impressionnante et dans le ton du reste de la planète, sombre, pouvait déjà faire flancher les moins courageux rien qu'à voir son aspect sinistre. Pour les deux femmes il allait être désormais difficile de s'aventurer plus loin, il y avait des troupes partout qui semblaient se relayer dans leurs ronde pour ne laisser aucun espace non surveillé par les hommes de SK. Difficile dans ces conditions de croire que le roi était mort. Ici, il y avait beaucoup d'activité. Aphriah attendait derrière quelques arbres en observant les lieux, voir s'il n'y avait pas une ouverture.
En ligne
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6780
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockLun 26 Déc 2016 - 14:06
Alors que Zangya était encore sous le coup de la surprise après que le barman démoniaque leur ait révélé que SK était mort, Apheriah se débarrassa de lui en l'envoyant valser avec une boule d'énergie, ce qui eut pour effet de l'assommer. Mais aussitôt, une horde de démons, ceux qui les avaient poursuivies depuis le repaire duquel elles s'étaient échappées, arrivèrent à proximité de la cavité où elles s'étaient repliées afin d'interroger le démon. L'ange aux longs cheveux blonds fit apparaître son fouet, et frappa la paroi rocheuse dans le but de créer un éboulement. L'avalanche emporta quelques démons et contraignit les autres à reculer et à perdre du temps. Apheriah s'échappa aussitôt de la petite grotte. Zangya, quant à elle, s'apprêta à la suivre, lorsqu'elle sentit soudainement une vive douleur sur le bras droit. Un démon avait échappé à l'éboulement et lui avait tiré dessus avec un canon à Ki, qui était juste assez puissant pour l'égratigner et la brûler superficiellement. Elle fronça des sourcils, et le pointa aussitôt avec son index droit, tout en ayant le pouce levé vers le ciel et les trois autres doigts repliés, de sorte à représenter la forme d'un pistolet avec sa main. Rapidement, une petite boule d'énergie rose apparut au bout de son index. Elle mima le geste d'un tir de pistolet avec sa main, tout en faisant un petit bruitage de blasters-lasers à la Star Wars, pour le fun, et la petite boule d'énergie rose se dirigea à toute vitesse vers le démon en prenant la forme d'une flèche. Elle percuta ce dernier en pleine tête, ce qui eut pour effet de la faire exploser comme une pastèque. Elle avait utilisé sa technique illimitée Flèche d'énergie, mais c'était amplement suffisant pour une créature insignifiante comme lui.

Elle s'envola aussitôt et rattrapa rapidement Apheriah. Constatant que cette dernière masquait son énergie, elle fit de même, et fut donc forcée de ralentir car le vol rapide dépensait de l'énergie. La femme aux longs cheveux blonds perdit de l'altitude puis se posa à proximité d'arbres dénudés de leur feuillage. Elle répondit :


"Ça va, juste une égratignure."

Les deux filles se cachèrent ensuite derrière des arbres, alors qu'une troupe de démons arriva. La troupe passa sur le chemin, à côté d'elles, et continua sans les remarquer. Ensuite, Apheriah reprit la parole pour faire un petit briefing. Elle lui affirma notamment de ne pas se soucier d'elle s'il lui arrivait des bricoles et de quitter cette planète. Elle acquiesça d'un signe de tête.

"Reçu 5 sur 5 !"
affirma t-elle avec un petit sourire.

Toutefois, elle ne le pensait pas. Apheriah lui avait plus ou moins sauvé la vie, alors elle devrait en faire de même, elle ne comptait pas l'abandonner. Mais elle préférait lui dire ce qu'elle voulait entendre, il était inutile de partir dans un débat maintenant, ce n'était pas le moment. En outre, elle était admirative du courage et de l'assurance qui émanaient de l'ange aux longs cheveux blonds.

Elles suivirent ensuite la troupe de démons en restant suffisamment à bonne distance pour ne pas être vues ni entendues. Après quelques minutes, un immense château à l'architecture gothique et aux façades noires comme le jais se dressa devant elles. Son enceinte était intégralement surveillée par d'innombrables gardes, si bien qu'il leur était impossible pour le moment de s'infiltrer. Tout du moins, pas sans une bonne diversion.


"Ils sont beaucoup trop nombreux..."
murmura t-elle à Apheriah.

Elle resta silencieuse quelques secondes, puis reprit :


"Hm... Je vais faire diversion, pour les attirer. Ça te permettra de t'infiltrer. A ton avis, j'utilise la manière douce, ou la manière forte ?"

La manière douce consistait à utiliser la séduction comme arme pour détourner leur attention. La manière forte, ce serait juste une bonne grosse explosion pour les attirer à un point stratégique.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2046
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockMar 27 Déc 2016 - 21:42
Le château de Dark, comme toujours, brillait de milles feux ! En fait... Non ! La demeure du roi de la planète était à l'image des idéaux de son propriétaire, sombre et impressionnante. Beaucoup devaient penser qu'il fallait être dingue pour vivre sur cette planète et dans ce château aussi d'ailleurs, même s'il était très luxueux. C'était un endroit qui semblait être seulement apprécié des démons, des fugitifs et tout autre individus peu fréquentables. Dark était en effet plutôt déprimante sur certains points, de part son apparence lugubre et des horreurs qui ont pu s'y dérouler mais Seishiro se fichait de se que pensaient les autres, ici c'était chez lui, sa terre natale. Le démon avait le trône qu'il avait longtemps convoité et ne le céderait à personne. C'était un rêve, un objectif qu'il s'était fixé durant de longues années. Aujourd'hui, il avait bien plus que ça, un royaume encore plus grand mais cette planète resterait forcément pour lui à part. Home, sweet home...

Deux femmes s'étaient dirigés vers le château du roi dans l'espoir de le trouver et elles allaient avoir de la chance aujourd'hui puisque Seishiro Kasai était de retour. De retour sur la planète Dark !! Mais allait-il leur jouer un mauvais tour ? Toujours est-il que des individus avaient tenté de lui en jouer un, sur Namek, et ça s'était mal fini pour eux. Il ne valait mieux pas chercher des noises aux Black Feathers. C'était d'ailleurs en provenance de cette planète verte que le chapelier arrivait tout juste sur Dark. Peut-être avait-il l'intention de prendre un peu de repos sur sa bonne vieille planète natale ? Ou bien un peu de plaisir ? Après tout, il avait débarqué avec la belle Narumi Karuzaki, sa petite sucrerie préférée, qui n'avait pourtant rien d'un mignon bonbon lorsqu'on touchait à l'homme au chapeau noir. Les intrus étaient prévenus, ici il valait mieux faire profil bas, à moins de vouloir faire un tour chez Enma.

Alors que les deux femmes essayaient de se dissimuler dans l'obscurité, derrière des arbres, soudainement, le bruit d'une brindille craquant sous une botte qui allait sans aucun doute les alerter aussitôt se fit entendre, annonçant par la même occasion l'arrivée d'un autre personnage en ce lieu.
"Humm personnellement je préférerais la manière douce !" La voix qui répondit à celle qui avait des cheveux orange était celle de Seishiro Kasai, le démon avait fait exprès de marcher sur une branche en plein milieu du passage pour se faire remarquer. Au moins cette fois il n’apparaissait pas tout en haut d'une place surélevée. Puis, il était allé s'asseoir calmement sur un petit rocher non loin de là, il alluma ensuite une cigarette qu'il venait de sortir de son manteau. Ceci en créant une flamme avec son pouce, comme il aimait si bien le faire. "Et puis... La manière forte est peut-être un peu trop présomptueuse vous ne croyez pas ? Mais dites-moi, à quoi rimes toutes ces messes basses ?"

En attendant leur réaction, SK fumait gentiment sa cigarette, assit peinard sur le rocher. A première vue il n'avait rien d'un roi et encore moins celui de Dark. On imaginait souvent que le souverain de cette planète était un barbare qui faisait peur rien qu'à voir son visage et pour cause, cela avait souvent été le cas parmi les rois s'étaient succédé à maintes reprises sur le trône jusqu'à ce que le chef des Black Feathers n'instaure un règne plus stable. Certains d'entre eux, si ce n'était quasiment tous, n'avaient pas le visage d'ange de l'homme au chapeau noir. Lui, il avait l'air d'un type sympathique qui passait juste là par hasard. C'était toujours la première impression qu'il donnait, bien loin de la réalité, de son goût prononcé pour l'assassinat et ses idéaux de conquistadors. Il aimait tromper son monde, tout ça l'amusait beaucoup. Cependant, il espérait que sa chère compagne, Narumi ne lâche pas son identité aussi facilement, elle qui avait prit l'habitude de clamer haut et fort qui était le roi de Dark, avec fierté. Ce n'était pas une mauvaise chose mais SK espérait pouvoir s'amuser un peu avec ces deux filles, qui ignoraient tout de son identité, et peut-être les prendre à revers. Il était très doué pour analyser les événements et là il semblait avoir à faire à deux voleuses ou pire encore. Ces chuchotements, le fait qu'elles se cachent jusqu'à masquer leur énergie même, c'était bien trop louche pour qu'elles ne soient que deux simples citoyennes de Dark. Il voulait mettre ça au clair et quoi de mieux qu'un petit jeu en se faisant passer pour un type de passage ? Le démon au chapeau noir aimait aussi beaucoup les femmes et l'idée de passer un peu de temps avec elles avait dû lui traverser l'esprit. Néanmoins, SK était très méfiants envers les personnes louches comme elles, il aurait du mal à avoir confiance en des personnes qui se mettent en travers de ses plans. Dans ces cas là il savait très bien où était sa priorité. Il se releva ensuite, toujours avec sa cigarette et reprit la parole.

"Vous faites quoi au juste ? Je peux peut-être vous aider, je suis quelqu'un de très serviable vous savez. En plus je connais bien Dark."

Quel bon comédien ! Il faisait comme s'il n'avait pas remarqué qu'elles se cachaient et d'ailleurs s'il les avaient repérés tout à l'heure ce n'était pas grâce à un pouvoir spécial lui permettant d'être vigilant sur toutes les intrusions. En vérité, des soldats venaient de l'informer que deux femmes rôdaient dans les parages, alors qu'il allait justement faire son arrivée au château. Il connaissait aussi leurs noms puisqu'il les avaient découverts en même temps qu'il avait vu leurs visages. C'était le pouvoir de son œil Shukumei.
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 266
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockLun 2 Jan 2017 - 17:05
Lorsqu'il apparaissait face à elle, c'était toujours ce fameux sentiment qui parcourait son corps. Ce genre d’électrisation total de son être, pourtant si agréable et si étrange à la fois, qui s'emparait de la louve. Cette dernière n'arrivait pas à rester de marbre face à Seishiro, alors qu'elle se débrouillait très bien pour l'être le reste du temps. Il n'était plus à prouver que l'étendue de son amour pour lui n'était pas mesurable et que, par conséquent, sa dévotion envers ce charmant protagoniste n'atteignait pas non plus de limites. La jeune femme espérait toujours qu'il lui revienne, malgré le fait qu'il soit très volage, et ses "prières" semblaient avoir été entendu puisque Seishiro ne portait vraiment d'intention qu'à Narumi. Logiquement à moitié par intérêt - puisqu'elle est un élément dévoué et puissant dans son alliance - et à moitié par compassion, sympathie ? Quelque chose comme de la tendresse ? Difficile de savoir si le démon est capable d'éprouver quelque chose comme de l'amour, mais il semblait porter de plus en plus de petites intentions à l'égard de la louve. Cette dernière appréciait forcément grandement cela. Il fallait dire qu'elle était patiente et qu'elle ne le harcelait en aucun cas sur ce " qu'ils étaient " au final. De son avis, Seishiro était SON chéri. Point à la ligne. Les autres femmes avec lesquelles il pouvait s'amuser n'était que de vulgaires jouets facile à briser par la louve, qui s'entraînait sans relâche par ailleurs pour ne jamais se faire marcher sur les pieds par l'une de ces salopes qu'il pourrait fréquenter. Narumi valait mieux que ces filles faciles et l'avait prouvé, tout en le prouvant continuellement, en maintenant ses positions, là, près du père de ses enfants. La jeune femme se fichait - faussement, quand on aime, ça nous affecte toujours, mais on sacrifie tout, dont soi-même et nos sentiments... - des conquêtes de son conjoint, du moment que celles-ci restaient à leurs places: c'est à dire à celle de sac à foutre. Et c'était la bonne expression vu ce pourquoi Seishiro pouvait possiblement s'intéresser à d'autres femelles. Certains hommes ont ce besoin de toujours plaire, toujours aller dans l'extrême, des bas instincts. Seishiro ne faisait pas exception à ce genre de bassesse, que Narumi acceptait. Trop bonne trop conne dit le dicton, mais que feriez-vous si vous étiez un jour capable de ressentir cet amour absolu et qu'il tombait sur un type dans son genre ? Personne n'est réellement apte à juger autrui puisqu'il n'a pas vécu à sa place, ou dans sa tête.

C'est ainsi que la fière louve du clan des Karuzaki suivait à la trace l'homme de sa vie en s'assurant d'être toujours là pour lui. Accomplir ses rêves, c'est bien cela, le rêve d'une amoureuse transie tel que cette pauvre femme. Pourtant elle ne se plaignait de rien et continuait sa route aux côtés de Seishiro, qui lui semblait l'apprécier d'avantage chaque fois qu'ils se revoyaient. C'était certainement le fait que la louve lui soit si fidèle dans tous les sens du terme qui le charmait, et le poussait à venir de plus en plus vers elle. Cette dernière en était tellement émue qu'elle avait les larmes aux yeux, précédemment, tout en pensant à tout ce qu'ils avaient déjà vécu ensemble, à leurs enfants... et au futur qui s'annonçait glorieux pour l'alliance et son compagnon. Du moins, Narumi ferait toujours son maximum pour qu'il le soit, et que Seishiro soit pleinement satisfait. C'était tout ce qui était important dans sa vie: le servir. C'était certainement un genre de "récompense" pour sa loyauté et tout l'amour qu'elle lui apporte depuis maintenant plus de quatre ans déjà. Cette dernière ne remettait en question aucun de ses commandements ou aucunes de ses décisions, elle était bien au courant que ce dernier avait des capacités d'analyses et de stratégies tout à fait extraordinaire. Tout était toujours merveilleusement extraordinaire avec SK, c'était du moins ainsi que Narumi ressentait les choses aux côtés de cet homme si spécial... et si spécialement beau, adroit, charmant, charismatique, doué... et une pelletée d'autres compliments pourraient encore lui être attribuer. L'important ici était de qualifier, si cela fut possible, à quel point Narumi se battait sur tous les plans pour être la plus serviable et parfaite possible à ses yeux, et ce, dans tous les domaines.

La louve volait donc aux côtés de son amoureux pour rejoindre le fameux château de Dark. Narumi n'était pas très impressionnée par les belles choses matérielles, après tout elle avait été éduquer pour aimer les choses simples. Son peuple entier était baser sur le partage, l'entraide, et même s'ils pratiquaient encore de vieux métiers qui leur permettait de construire artisanalement de belles choses, ces choses n'étaient pas comme... ce château, là, trop criard pour la louve. Tous les châteaux, demeures de luxes et autres bâtisses du genre n'étaient pas au goût de la louve qui pouvait se contenter de peu, au final, mais qui appréciait bien entendu tout de même le luxe: mais pas plus qu'autre chose. La jeune femme restait toujours très près de Seishiro, elle faisait office de garde du corps, le premier ou la première qui l'approchait de trop près avait le droit de se faire sabrer un bon coup par son katana. Ou même pire... se faire déchirer les tripes à l'air grâce à ses griffes et à ses dents acérés lorsqu'elle se changeait en loup-garou. Il valait mieux se tenir à l'écart et montrer du respect à Seishiro si on ne voulait pas voir l'immense bestiole entrain de nous fouiller avec ses pattes griffues à l'intérieur de notre bide. Ajito et Freezer en avaient tout deux récemment fait les frais, voir la bête leur déchirer les entrailles... qui serait le prochain sur la liste ?

En attendant, la belle jeune femme à l'accoutumée qu'était Narumi se tenait silencieusement près de son maître en le suivant à la trace. L'odeur de deux individus sortant du lot lui démangea les narines, alors qu'ils étaient à peine aux abords du château. Au vue des phéromones qui se dégageait de ces personnes... c'était deux femmes.

- Il y a deux femmes dont l'énergie sort brièvement du lot, au château.

C'était la seule phrase qu'elle lâcha à leur sujet, après tout, ses sens très développés étaient très pratique, mais il valait mieux se faire un jugement directement sur le terrain. Narumi n'utilisait pas de terme très flatteur pour parler des gens qu'elle ne connaissait pas, surtout des intrus, en fait. Ils rencontrèrent sur leur chemin ces deux femmes. L'une avait une allure un peu de "militaire" avec son chapeau et une tenue visiblement très légère puisqu'elle était en.. soutif ? Et l'autre ressemblait à une alien à cause de sa couleur de peau très... spéciale, et ses cheveux qui démontraient le fait qu'elle n'ait pas d'âme ( trololo ! ). Narumi se fichait pas mal de savoir qui était ces deux femmes qui ne représentaient pas de réel danger pour SK ou elle-même, de son avis, puisqu'elle n'aurait pas de peine à venir leur arracher la gorge si l'une d'entre-elles la provoquait. Narumi ne sous-estimait pas ses ennemis mais était sûr d'elle-même, surtout lorsqu'il s'agissait de défendre SK.

Le bon garde du corps qu'était Narumi se plaça simplement à côté de SK et salua d'un signe de tête les deux femmes. Sa main était déposer sur son katana qui se trouvait sur l'un de ses flanc, mais pour l'heure, la louve n'avait pas encore de posture agressive. Elle se méfiait simplement toujours de tout, et particulièrement des femmes !

Qui a envie de se faire broyer et arracher les tripes ? ♫
Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockMar 3 Jan 2017 - 18:37
Comment s'infiltrer dans le château de Dark ? C'était toute la difficulté que rencontrait Apheriah et Zangya maintenant qu'elles étaient proche du repaire du roi, ce fameux SK qui faisait suffisamment de bruit pour qu'un dieu se méfie de lui. L'ange qui autrefois était appelée la Déesse de la Guerre ne savait pas encore qui était cet homme qui se cachait derrière deux lettres, elle avait juste entendu parler de lui et ce que Mithos lui en avait dit était plutôt inquiétant. Mais Apheriah préférait se faire sa propre idée et c'était de cette manière qu'elle se retrouvait sur Dark aujourd'hui, sur un terrain hostile aux anges, après être partie à la recherche de ce démon qui contrôlait également la Terre. S'il était le roi de plusieurs planètes c'est qu'il n'était pas n'importe qui, Apheriah voulait rester prudente.

Les deux femmes s'étaient mises près de plusieurs arbres pour se dissimuler un peu dans l'obscurité avant d'agir. Ce n'était pas très compliqué puisqu'il faisait toujours sombre sur Dark. Toutefois, elles avaient tout de même été repérées. Avant qu'Apheriah ne puisse répondre à Zangya le bruit d'une branche qui se casse sous le poids d'une botte avait fait se retourner l'ange au képi, qui n'avait pas vu venir l'homme habillé en noir qui était arrivé derrière elles. Apheriah fut très surprise de voir quelqu'un arriver comme ça et qu'il les surprennes alors qu'elles essayaient justement de ne pas se faire repérer. Qui était-il ? Il ne s'était pas présenté, et malgré le fait qu'il se la jouait cool Apheriah se méfiait un peu de lui. Après tout elles étaient sur Dark, il fallait se méfier de tout le monde. Ce bel homme avait l'air serein et proposa même ses services aux deux femmes si elles avaient besoin d'une visite guidée. C'était très aimable et étonnant aussi, les habitants d'ici n'étaient pas connus pour leur hospitalité. Faisait-il exception ou tout ce qu'on disait sur les gens d'ici n'étaient que de mauvaises rumeurs ?

L'ange resta méfiante, gardant son calme en analysant la situation. Premièrement, il avait donné son avis sur la question de Zangya, précisant qu'il préférait la manière douce, il devait se douter qu'elles mijotaient quelque chose. Et pourtant il proposait ses services ? Peut-être que les habitants de Dark n'étaient pas tous en accord avec leur roi, ce qui n'était pas si surprenant et à première vue il avait l'air d'être quelqu'un d'aimable. Ce qui ne collait pas trop ce qu'elle imaginait de ce SK qui devait être terrible pour faire peur à un dieu. Deuxièmement, il y avait cette femme qui était apparue en même temps que lui, elle était armée et semblait toute aussi méfiante que l'ange. Apheriah avait même remarqué qu'elle était armée et qu'elle semblait prête à se battre. Qui étaient ces deux personnages ?

« Nous aimerions rentrer dans ce château... Et rencontrer le roi. »

La réponse d'Apheriah fut franche et sans hésitations. Elles étaient pourtant venues discrètement jusqu'ici et elle avoua directement ce qu'elles venaient faire à de parfaits inconnus. Mais l'ange était ainsi, à ne pas se cacher derrière un masque, à jouer franc-jeu plutôt que de manigancer lâchement un coup fourré. Si ces deux personnes étaient du côté de ce SK alors elles étaient déjà repérées de toute manière, dans le cas contraire la franchise était la bienvenue pour qu'elles arrivent à leurs fins.

« Vous pouvez nous aider à rentrer ? »

Apheriah voulait profiter de l'aide de cet homme, si toutefois il était sincère. Avec sa question, elle aurait rapidement la réponse. La femme aux longs cheveux blonds ne se doutait pas qu'il s'agissait du fameux SK qui se trouvait à l'heure actuelle en face de lui, en revanche elle ne lui faisait pas confiance. C'était un peu trop facile et elle pensait qu'il pouvait être un homme de main de SK.
En ligne
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6780
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockMar 3 Jan 2017 - 20:13
A peine avait-elle demandé son avis à Apheriah, que son ouïe fine perçut deux sons de battements cardiaques bien distincts, à quelques mètres derrière elles. La stupeur put immédiatement se lire sur son visage, juste avant que la brindille ne se craquât sous la chaussure de l'un des intrus, ce qui interpella l'ange à son tour. Zangya fit volteface, restant sur ses gardes. Ce qui l'avait particulièrement surprise, c'était qu'ils étaient apparus d'un coup, comme s'ils étaient sortis de nulle part. Ils masquaient terriblement bien leur puissance, à tel point que leur aura était pratiquement indétectable. Seuls des guerriers maîtrisant parfaitement leurs énergies étaient capables d'une telle prouesse. Elle observa un instant l'homme qui lui répondit préférer la manière douce. Elle le suivit du regard jusqu'à ce qu'il décidât de s'asseoir sur un petit rocher, allumant une cigarette en créant une flammèche au bout de son pouce, de façon assez classe. Puis son regard s'attarda quelques instants sur la femme aux longs cheveux qui l'accompagnait. Elle la regarda un petit moment dans les yeux, avant de baisser son regard vers son katana, sur lequel elle venait de poser la main. La femme semblait méfiante, contrairement à l'homme vêtu de noir, qui était plutôt décontracté malgré le fait qu'il ait surpris deux inconnues en train de mijoter quelque chose.

Zangya tendit l'oreille quelques instants, se focalisant sur leurs rythmes cardiaques. Ils étaient très calmes, paisibles. Ils étaient totalement en confiance, alors même qu'ils ne savaient rien de leurs niveaux, Apheriah et Zangya masquant également leurs énergies toutes les deux. Cela indiqua à la guerrière Héra qu'ils devaient avoir un niveau de puissance immense, suffisamment pour ne pas avoir à craindre de parfaites inconnues qui complotaient aux abords du château. Mais peut-être aussi qu'ils étaient sûrs d'eux sans que cela ne fût justifié. Après tout, tout au long de sa vie, elle avait rencontré à de nombreuses reprises des guerriers fiers et sûrs d'eux alors qu'ils étaient finalement beaucoup plus faibles qu'elle ou que Bojack.

Face à l'attitude passive et amicale de l'homme vêtu de façon assez élégante, l'Héra se contenta de croiser les bras tout en l'observant, restant attentive aux moindres mouvements de l'un des deux. Si elle avait été brutale depuis son arrivée sur Dark, les deux êtres qui leur faisaient face semblaient ne pas jouer dans la même catégorie que les démons qu'elles avaient rencontré jusqu'à lors. Zangya préféra donc rester prudente.
Apheriah prit la parole. C'était normal, elle était un peu la chef des opérations, après tout. Zangya n'avait fait que la suivre jusqu'ici, et ça lui convenait bien. Elle n'aimait pas prendre trop de responsabilités. L'ange ne prit pas de pincettes et affirma très honnêtement leur objectif, ce qui étonna quelque peu la femme à la peau bleue. En effet, cette dernière était beaucoup plus sournoise et préférait utiliser le mensonge pour manipuler les autres, elle n'aurait certainement pas avoué si facilement leurs intentions. Après tout, elles ne savaient rien de ces deux-là, ils pouvaient être des espions de SK. Ils étaient tout près du château, alors il était fort probable qu'il y ait des lieutenants très puissants pour le protéger, et peut-être surveiller ses alentours.
Mais d'un autre côté, malgré leurs messes basses, les deux femmes ne faisaient rien de mal. Apheriah voulait juste des informations sur ce SK. Quant à Zangya... elle se contentait de veiller sur elle. A moins que ce ne fût l'inverse. Il n'y avait, à priori, aucune raison pour que ces deux êtres ne se décidassent à les tuer... mis à part le fait qu'ils étaient très probablement des démons.

Quoiqu'il en fût, la jeune rousse resta silencieuse et attendit la réponse de l'homme au chapeau noir.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2046
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockVen 6 Jan 2017 - 23:14
Il y a encore quelques années, les attaques à l'encontre du château de Dark étaient fréquentes, c'était même devenue une habitude et les rois se succédaient en installant sur la planète une situation fragile, vulnérable à quiconque avait envie d'obtenir le pouvoir. Mais ce temps était terminé depuis que le chef des Black Feathers s'était assit sur le trône et avait remit les pendules à l'heure. Dark n'était plus une cible facile pour les conquérants et était devenu une place forte dans la galaxie, un point de repère important dans le royaume que dirigeait SK. Alors, de voir deux individues comploter aux abords du château ne pouvait passer inaperçu. Cela avait attiré la curiosité de Seishiro, qui se demandait qui pouvaient bien être ces deux femmes et surtout ce qu'elles voulaient à son château. Si elles complotaient ainsi, ce qui était une évidence, ce n'était pas par hasard. Peut-être qu'un ennemi de SK préparait quelque chose et les avaient envoyés ? Mais pour le moment SK n'avait pas réellement d'ennemis. Il ne considérait pas la Z-Team, qu'il avait affronté sur Terre, comme de véritables ennemis, simplement des gêneurs qui étaient sur son passage. C'était souvent comme ça qu'il considérait ceux qui tentaient de le stopper dans ses plans. Alors s'il n'avait pas d'ennemis qu'est-ce qu'elles faisaient là ? Avaient-elles soif de pouvoir, elles aussi ? En connaissant un peu Dark elle ne s'y risqueraient pas, à moins de venir d'une autre époque, aujourd'hui seuls les fous osaient s'aventurer ici et ceux-ci périssaient à chaque fois... On pouvait donc en conclure qu'elles n'étaient pas d'ici mais si elles avaient fait tout le chemin en complotant quelque chose c'était qu'elles avaient des informations sur ce qui se passait ici, avec une certaine crainte. Le démon aux yeux dorés avait pensé à tout ça et imaginé qu'elles pouvaient très bien être venues spécialement pour lui... Ce qui était le cas, comme le révéla sans hésitation Apheriah.

"Rencontrer le roi, hein ? Haha ha..." Répéta Kasai sur un ton équivoque, tout en rejetant de la fumée de la cigarette qu'il était en train de consommer tranquillement. "Bien. Bien bien !! Oui, ça peux se faire, je crois... Mais il va falloir être assez discret. Vous l'avez remarquer ? Hum ? Oui, le château est plutôt bien gardé. Mais rassurez-vous, je sais comment entrer à l'intérieur."

Seishiro se releva finalement, il se tourna, fit un petit sourire à Narumi alors qu'il était dans un angle où les deux autres femmes ne pouvaient pas voir son visage. Sans même les regarder il jeta sa cigarette par terre et commença à partir en prenant une direction. Il marcha quelques instants avant de s'arrêter et d'inciter les autres à le suivre en faisant signe avec son index de le suivre. Le démon n'attendit pas plus longtemps et avança encore un peu, suivit de sa fidèle louve, toujours à ses côtés. Il ne semblait pas prendre directement le chemin du château de Dark, il marcha jusqu'à un autre endroit à plusieurs mètres d'ici puis il s'arrêta et se retourna pour parler à tout le monde.

"Je vous conseil de rester silencieuses comme vous le faisiez tout à l'heure, jusqu'à je nous emmène en lieu sûr. Les soldats sont un peu partout par ici alors il faut faire attention. Bien, pas un mot jusqu'à ce qu'on soit arrivés..."

En disant ces derniers mots, le chapelier avait mit son index devant sa bouche alors qu'il affichait un grand sourire. Il se retourna et attendit qu'on le suive, puis il continua sa route, semblant faire un détour jusqu'à arriver à une énorme butte de terre recouvert de divers végétations. SK souleva plusieurs plantes afin de dévoiler ce qui semblait être une porte. Un passage secret ? Incroyable ! Seishiro était décidément doué. Mais rappelons quand même qu'il était le propriétaire du château et roi de la planète aussi. Ce qui voulait bien évidemment dire que tout cela était encore une de ses mises en scènes farfelues. Le démon poussa la porte, vieille et crasseuse, comme si on ne l'avait pas utilisée depuis des siècles. Il entra le premier, suivit des trois femmes. Encore une fois, il était bien accompagné. Kasai utilisa son pouce comme tout à l'heure pour créer une flamme afin d'éclairer le chemin sombre qu'ils prenaient. Ils marchèrent en silence pendant plusieurs minutes, laissant entrevoir cet endroit sale et humide à ses visiteuses. Ce passage secret n'était en fait qu'un chemin qui n'était plus utilisé depuis fort longtemps et qu'une mascarade dans le plan de SK. Il ne donnait pas directement au château et la pièce où il menait était un endroit où était habituellement posté de nombreux soldats qui connaissaient cette ouverture. C'était là que SK les mena, en poussant une autre porte, habituellement scellée mais qui aujourd'hui avait été laissée ouverte exprès pour que Seishiro fasse son petit numéro. Le démon avait envoyé un message à ses hommes pour qu'ils ouvrent le passage pendant qu'il faisait le tour, en attendant qu'ils arrivent. Il connaissait par cœur le château et ses alentours, avait étudié des heures les nombreuses pièces, couloirs, passages secrets que comportait le château de Dark. Il y avait encore des zones d'ombre car la demeure était immense mais il connaissait toutes les entrées et sorties du château. Ainsi en prenant ce passage il savait qu'il ne donnait aucune ouverture à ses deux visiteuses, puisqu'il s'agissait d'un passage secret qui habituellement était très bien gardé.

Ils arrivèrent dans cette fameuse salle où étaient normalement posté plusieurs gardes mais là il n'y avait pas un chat. puis le groupe prit un escalier qui menait à un couloir sombre que SK alluma en créant des flammes sur les quelques bougies qui parsemaient le couloir. La porte noire, qui semblait lourde et qui menait à une autre pièce était juste en face à quelques mètres. Seishiro avança à pas de loup pour être discret et ouvrit délicatement cette porte, qui grinça à peine lorsqu'il la poussa. De l'autre côté, une autre pièce, tellement sombre qu'on n'y voyait rien. Mais SK allait arranger tout ça. D'un claquement de doigts les lumières s'allumèrent, faisant découvrir aux deux femmes une très grande salle, dans laquelle se trouvait des soldats à chacun de ses recoins. Ce n'était pas la salle du trône mais une pièce spacieuse, bien qu'un peu vieille, comme pouvait le démontrer le couinement du plancher lorsque Seishiro s'avança jusqu'au centre de la salle vers une chaise qui semblait confortable.


"Bienvenue... Chez moi !"

Déclara-t-il d'un ton enjoué en se retournant vers elles alors que jusqu'ici il avait le dos tourné. Encore une fois la mise en scène était parfaite et le chef des BF avait joué son rôle de fort belle manière. Il prit place sur la chaise, étant désormais face aux deux femmes alors que Narumi devait surveiller tout ça. Zangya et Apheriah étaient désormais dans l'entre du roi de Dark, vulnérable à sa volonté. Le démon laissa le silence venir inquiéter les esprits des deux invités surprises, il s'était courbé sur sa chaise en joignant les mains, s'accoudant à ses genoux. Il regardait le sol comme s'il réfléchissait et lorsqu'il releva la tête, son sourire réapparu, il commença à faire quelques gestes avec les mains en désignant la pièce et les deux femmes qu'il avait amené jusqu'ici.

"Vous l'avez compris. Je suis... " Il hocha la tête pour accentuer sa réponse. "Le roi de Dark !"Il continua son discours avec sa gestuelle habituelle mais en étant plus sérieux. "Je n'ai rien contre les visiteurs mais quelque chose me dit que vous n'êtes pas là juste pour contempler l'intérieur du château, même si on a de très beaux vases et des tableaux rares ! Vous complotiez clairement quelque chose et pour être honnête je me fiche un peu de vos justifications, vous allez devoir me donner une bonne raison de ne pas vous tuer. OUI ! TU-ER ! J'apprécie assez peu les rôdeurs, surtout lorsqu'ils se cachent comme des insectes." Seishiro se gratta la tête, l'air un peu las, puis l'expression de son visage laissa deviner qu'il venait d'avoir une idée. "Oh ! Je sais ! Je ne vous donnes pas trop le choix mais... J'ai une idée ! Je veux bien vous laisser la vie sauve mais il va falloir que vous travailliez pour moi ! Haha ha ! Pour tout vous dire je ne vois pas autre chose qui pourrait vous sauver la mise, quelle que soit votre excuse vous avez fait le pas de trop en venant jusqu'à moi en préparant un mauvais coup. "Il avait dit ça en écartant les mains et haussant les épaules en faisant la moue. Puis son sourire revint pour poser l'ultime question. "Alors, que décidez vous ?"

Finalement la patience de SK avait ses limites et il avait montré son vrai visage. Le jeu de l'imposteur l'avait apparemment lassé. Les deux femmes allaient devoir s'allier à lui, sans doute comme des pions tout en bas de la hiérarchie pour commencer. Pour gagner la confiance de SK il en fallait beaucoup et ces deux là étaient aujourd'hui bien loin de correspondre à ses critères de sélections, femmes ou pas. Elles n'étaient probablement pas venues là pour être embaucher mais c'était la seule option que leur laissait le chef des Black Feathers si elles ne voulaient pas mourir de ses mains ou de celle de sa louve préférée.

(Vous pouvez passer le tour de Narumi pour cette fois.)
Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockDim 8 Jan 2017 - 21:04
Jouer la carte de la franchise n'était peut-être pas la meilleure option mais Apheriah agissait ainsi, elle l'avait toujours fait. Le problème c'était qu'elle risquait de se retrouver dans une très mauvaise situation. Oubliait-elle qu'elle n'était plus aussi puissante qu'avant ? À l'époque sa force lui permettait de jouer cartes sur table sans craintes, dans le pire des cas elle pouvait remédier à la situation en utilisant toute sa puissance pour faire flancher l'adversaire. Mais maintenant que sa puissance avait diminuée après toutes ces années elle n'avait plus cette sécurité. La franchise avait peut-être aussi ses limites et face au démon qui venait d'arriver avec sa garde du corps, c'était risqué. S'il avait pour seule intention de les aider à rencontrer le roi ça pouvait marcher mais à l'inverse les deux femmes risquaient gros.

L'homme, qui n'avait toujours pas dit son nom, passant outre les présentations, accepta de les mener jusqu'au château pour voir le roi, alors que la femme au katana et Zangya restèrent silencieuses. Apheriah trouva ça un peu facile, elle ne pouvait s'empêcher de penser que ce démon cachait quelque chose et elle redoutait le piège. Dans l'idéale, l'ange préférait éviter l'affrontement mais si ça tournait mal elle devra bien s'y coller et il risquerait d'y avoir un déficit de puissance. Mais de toute façon elle s'y attendait en allant sur Dark et même en entamant cette quête sur ce SK. La femme au képi savait qu'en mettant les pieds ici il y aurait des complications et elle s'y était préparé mentalement et avait foi en ses capacités pour se sortir d'un éventuel mauvais pas.

Apheriah resta silencieuse comme elle l'était depuis qu'elles étaient arrivées aux abords du château. Celui qui n'avait pas encore révélé qu'il était SK leurs avait conseillé de continuer à ne pas faire de bruit avant de les mener à une butte de terre qui se révéla être un passage secret. Jusqu'ici, ce démon très sympathique n'avait pas mentit, il semblait bien connaître les lieux, ce qui fit réfléchir davantage Apheriah sur l'identité de ce type au chapeau. Elle décida de le suivre, restant tout de même sur ses gardes. Après avoir avancé dans ce couloir souterrain pendant plusieurs minutes, le démon trouva une entrée puis il montèrent un escalier qui les mena tout droit... Dans ce qui semblait être une embuscade ! Plusieurs gardes étaient postés dans cette salle, où l'homme au chapeau les avaient emmenés. Très vite, le masque tomba, il avoua être SK. Apheriah fut très surprise, elle ne s'attendait pas à ce qu'il s'agisse de l'homme qu'elle recherchait. Ainsi c'était lui le roi de Dark. Avec ses airs charmeurs il ne donnait pas l'impression d'être celui qui dirigeait d'une main de maître plusieurs mondes et inspirait la crainte à des dieux. L'ange fut très surprise mais elle devait garder son sang froid, il les menaçait déjà en disant qu'il allait les tuer. Le pire était arrivée mais la femme au képi ne regrettait pas ses choix, ce n'était pas le moment et d'ailleurs rien ne dit que les choses se seraient mieux passés si elle avait essayer de cacher la vérité. Malgré la situation devenue très tendue, Apheriah était calme et écouta simplement ce que ce beau parleur avait à dire. Il ne leur laissait pas trop le choix mais la jolie blonde ne voulait pas croire que sa seule option était de servir un homme aussi radical, qui décidait de tuer des visiteurs sans être sûrs de leurs mauvaises intentions. Enfin, il n'avait pas tout à fait tort puisqu'elles n'étaient pas ici pour chanter ses louanges, en ce sens on pouvait dire qu'il avait du flair. Il semblait être quelqu'un de réfléchi et de prudent. L'ange n'allait cependant pas accepter son offre, elle ne voulait évidemment rien avoir à faire avec un personnage de ce genre et la menacer n'y changerait rien.

« Tu es bien SK, alors. Je voulais simplement m'assurer que le roi de la Terre, de Namek et de Dark était bien une ordure de la pire espèce. Tes propos confirme ce que l'on dit sur toi et je ne serais pas ton alliée ! »

La réponse de l'ange était évidente, elle servait le bien et ne pouvait s'allier à un homme qui mettait à mort des gens aussi facilement. Mithos avait donc raison ? SK était une menace pour une bonne partie de la galaxie. Apheriah savait qu'il ne dégageait sûrement pas toute sa puissance pour l'instant et c'en était déjà effrayant, s'il avait annexé plusieurs planètes c'était qu'il avait un certain niveau. Elle ne s'affola pourtant pas, attendant de voir comment les autres allaient réagir, elle était encerclée sur un terrain ennemi, engager le combat aussitôt était délicat et même si elle n'aurait pas le choix elle n'avait pas l'intention d'ouvrir les hostilités, préférant attendre le moment propice pour attaquer et essayer de fuir.
En ligne
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6780
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockMer 11 Jan 2017 - 19:29
Zangya regarda l'homme au chapeau d'un œil suspicieux lorsque ce dernier avait affirmé, avec un sourire non dissimulé, qu'il pouvait les aider à rencontrer le roi. Sans leur demander plus d'informations à propos de leurs intentions, et sans même se présenter, il accepta de les conduire à travers le château, prétendant qu'il connaissait un chemin tranquille et peu gardé. C'était vraiment louche, d'autant plus que ce type avait l'air extrêmement sûr de lui. Il était possible qu'il s'agît d'un ennemi de SK, qu'il fût un déserteur de l'armée du roi de Dark, ce qui pouvait expliquer qu'il connaissait si bien les recoins du château. Mais si tel était le cas, il n'aurait certainement pas proposé de les conduire jusqu'au roi. Il aurait plutôt essayé d'en savoir plus afin de savoir quelles étaient les vraies intentions des filles, et peut-être essayer de s'allier à elles en en expliquant d'avantage à propos du roi, du château et de ce qu'il faisait ici. Au lieu de cela, il avait décidé de les conduire au roi sans se poser de questions et en restant très mystérieux. Il y avait beaucoup plus de risques qu'il soit un sbire de SK que l'inverse, et qu'il était en train de leur tendre un piège. Zangya l'avait compris malgré son intelligence moyenne, et il était hors de question pour elle qu'elle suive ce mystérieux inconnu sans en savoir plus à son sujet : elle ne lui faisait pas du tout confiance. Tout du moins, elle ne l'aurait jamais suivi si elle avait été seule.
Seulement, voilà, elle était accompagnée d'Apheriah, qu'elle suivait depuis le début. Elle avait même une confiance aveugle envers l'ange. Or, Apheriah avait accepté de le suivre sans rechigner. La guerrière Héra avait trouvé cela plutôt surprenant, mais bien qu'elle ne fût pas d'accord avec sa partenaire, elle se tût et décida quand même de la suivre. Elle se disait que si Apheriah acceptait si facilement de les suivre sans avoir plus d'informations, c'était qu'elle devait avoir un plan infaillible. Elle mit donc entièrement son destin entre les mains de l'ange, et suivit le couple contre sa volonté.

Apparemment, l'homme en noir connaissait un passage secret, qu'il leur révéla. Ils pénétrèrent dans un long couloir sombre. Plus elle s'avançait à l'intérieur, et plus Zangya était en proie aux doutes. Elle n'avait de cesse de se dire que ce type était louche et que la situation devenait de plus en plus dangereuse. Plus elles s'enfonçaient dans ces tunnels et pièces obscures, plus il serait difficile de faire marche arrière. Elle avait la certitude d'avancer tout droit dans un piège, mais vouant une confiance aveugle à Apheriah, elle ne pouvait faire autrement que de sauter à pieds joints dedans, avec elle.

Ils arrivèrent tous les quatre dans une très grande salle plongée dans l'obscurité. Un claquement de doigts résonna contre le tympan très développé de l'Héra, et les lumières s'allumèrent. Elle regarda autour d'elle et vit de nombreux gardes à chaque coin de la pièce, puis l'homme en noir révéla qu'elles étaient chez lui, faisant tomber ainsi le masque. Elle leva les yeux au ciel et dit sur un ton ironique :


"Ça alors, quelle surprise ! Un piège..."

Le roi de Dark affirma qu'il les considérait comme des intruses et qu'il voulait les tuer parce qu'il n'aimait pas que l'on complote aux abords du château. Une fois de plus, Zangya se retrouvait en très mauvaise posture. Peut-être ferait-elle mieux de retourner auprès de Bojack, finalement.
Puis SK dit que si elles ne voulaient pas mourir, elles allaient devoir travailler pour lui. Curieuse façon de recruter des gens. Zangya se demanda ce qui avait bien pu lui passer par la tête, car dans l'hypothèse où elles accepteraient le marché, qu'est-ce qui empêcherait les deux filles de le trahir et de fuir à moyen ou long terme dés qu'une opportunité se présenterait ? Elle se dit que menacer des personnes pour les forcer à travailler pour lui n'était pas la meilleure manière de les rendre loyales. Même Bojack s'y était mieux pris.
Mais Zangya avait bien l'intention d'accepter, uniquement pour se sortir de ce pétrin à court terme et avoir plus de temps pour trouver un échappatoire. Il suffisait d'accepter, de faire semblant, et puis de fuir à l'autre bout de la galaxie le moment venu. Ou bien d'acquérir sa confiance et de le tuer durant son sommeil ou bien l'empoisonner.
Mais Apheriah prit les devants en expliquant pourquoi elles étaient venues ici avant de dire qu'elle ne s'associerait jamais à lui. Zangya écarquilla des yeux, surprise.


*Bon sang Apheriah, quand apprendras-tu à mentir ?* pensa t-elle.

Voilà qui s'annonçait mal. Non seulement, l'ange ne semblait pas avoir de plan contrairement à ce que Zangya avait pensé, mais en plus elle refusait de faire semblant de coopérer pour s'en sortir. A croire qu'elle avait décidé de mourir. Elle repensa au fait que c'était une ange, ce n'était donc pas si étonnant : elle ne devait probablement pas être capable d'aller à l'encontre de ses principes, même quand il s'agissait de faire semblant et de manipuler le monde.
La jeune guerrière à la peau bleue réfléchit rapidement. Il fallait prendre une décision, et vite, mais c'était loin d'être facile. Puisque Apheriah venait de refuser catégoriquement la proposition du roi de Dark, ce dernier allait la condamner à mort. Mais pour Zangya, il était hors de question de laisser Apheriah mourir. Elle l'avait aidée face à Warui alors qu'elle ne la connaissait même pas, il était temps de lui rendre la pareille. Que faire, dans ce cas ?
Deux idées lui traversèrent l'esprit. La manière brutale et la manière douce, comme d'habitude. Mais étant donné que le roi de Dark devait avoir une puissance extrêmement élevée, mieux valait garder la manière brutale en dernier recours. Elle tenta donc la parlotte.

Elle s'avança d'un pas, se mettant en avant par rapport à Apheriah, et prit la parole en regardant le roi dans les yeux, sur un ton calme :


"C'est de ma faute. C'est moi qui l'ai amenée ici, j'étais juste curieuse de voir à quoi pouvait ressembler le célèbre roi de Dark, on en sait tellement peu sur lui. Nous n'avions pas l'intention de te nuire. J'ai demandé à Apheriah de m'accompagner parce que je ne voulais pas m'aventurer ici toute seule." mentit-elle.

"Prends-moi, mais laisse-la partir, je t'en prie. Je ferai tout ce que tu voudras."
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2046
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockSam 14 Jan 2017 - 18:37
Tomber dans un piège, c'était ce qui arrivait souvent aux gens qui se plaçaient sur la route de Seishiro Kasai, même si celui qu'il avait tendu aujourd'hui était assez grossier. Cependant, refuser d'être mener jusqu'au roi alors que c'était ce qu'elles étaient venus faire ici aurait été bien louche. Même si elles auraient toujours pu refuser la proposition de l'homme au chapeau noir par suspicion et préférer chercher de leur côté. Mais cela n'avait que peu d'importance au final puisqu'à partir du moment où elles avaient rencontré le roi de Dark elles étaient toutes les deux entre ses griffes et celles de Narumi Karuzaki. Le démon se demandait à quelle sauce il allait les manger, il pouvait être très imaginatif lorsqu'il s'agissait de faire payer à ceux qui se mettaient en travers de sa route et ces deux femmes étaient clairement des empêcheuses de tourner en rond. Il savait aussi qu'il pouvait compter sur sa fidèle compagne, qui était très nerveuse lorsque quelqu'un s'en prenait à son cher Seishiro. Était-ce le bon moment pour la lancer sur ces deux femmes ? En tout cas il y avait moult possibilités et cela excitait toujours un peu le chapelier qui, rappelons-le, était un assassin au sang-froid qui prenait beaucoup de plaisir à s'amuser avec ses victimes.

SK était parfois cruel mais il pouvait également se révéler généreux, il fit une offre aux deux femmes qui pouvait leur permettre de sauver leur peau. D'accord, ce n'était pas si généreux que ça étant donnés qu'elles étaient probablement venues le nuire en complotant aux abords du château et si elles étaient fidèles à leurs principes alors un refus était évident. Ainsi, une seule option s'offraient à elles : la mort. Oui, c'était un cadeau empoisonné de la part de l'homme aux yeux dorés mais avec lui c'était tellement comme ça. Nate Kurusawu devait s'en souvenir, comme bien d'autres. Seishiro offrait uniquement des deal qui l'arrangeait dans plusieurs sens quels que soient les choix. Malgré la position délicate des deux intruses, la première à répondre fut la blonde, qui refusa catégoriquement de s'allier avec le chef des BF, avec un aplomb pour le moins surprenant. Cette femme devait être courageuse ou stupide. Mais SK voyait beaucoup de détermination dans ses yeux, ce devait être quelqu'un de droit dans ses bottes, qui ne dévie jamais de ses convictions. Dommage qu'elle ait choisit de se dresser devant Seishiro Kasai.


"La mort... Donc ? Haha ha ! C'est tellement triste ! Mais bon, c'est ton choix. J'espère que tu as pensé à faire tes adieux à tes proches... Apheriah ! Oui, je connais ton nom, comme beaucoup d'autres..."

Le démon au chapeau noir était toujours aussi calme, malgré l'hostilité d'Apheriah mais c'était parce qu'il devait déjà s'amuser comme un petit fou à imaginer tout un tas de scénarios pour qu'elle en prenne pour son grade. Elle semblait ignorer qu'elle était bien moins forte que lui mais son courage ne la sauvera pas. Il se frottait les mains en retenant un rire alors que Narumi sembla toiser méchamment du regard la femme aux longs cheveux blonds. Il y avait de l'électricité dans l'air et cela rendait la situation très excitante. Mais qu'allait décider Zangya ? Elle était plus sensée que l'autre fille à moitié dénudée. La rousse prit à son tour la parole en tentant un coup de poker en prétendant ne pas vouloir nuire au roi de Dark, cela ne fit qu'accentuer le sourire de SK qui semblait beaucoup s'amuser de la situation et de cette tentative bien vaine. Malheureusement pour l'ancienne équipière de Bojack, Seishiro était quelqu'un qui n'accordait sa confiance qu'à très peu de gens et on ne pouvait pas dire que de douteux rôdeurs lui en inspirait beaucoup. Toujours en se frottant les mains, le roi de Dark gloussa, toujours aussi amusé, il répondit à Zangya après quelques instants de réflexion.

"Eh bien, tu me semble plus arrangeante que ta copine..."Puis, il prit un air plus sérieux, un brin inquiétant avec son regard dur. "Malheureusement ta petite histoire ne m'a pas convaincue. Néanmoins, puisque tu sembles plus conciliante je te ferait peut-être la faveur de te laisser en vie. A une seule condition, toutefois. Je n'oublie pas que tu viens d'essayer de m'entourlouper. Alors, si tu as vraiment l'intention de m'obéir, voilà un premier ordre que tu vas devoir suivre : Tue ton amie ! Je ne plaisante pas. Réfléchis bien à ta réponse, parce que cette fois il n'y aura pas de seconde chance. Tu aurais tort de refuser de faire parti des nôtres, nous avons beaucoup à offrir et sommes très ambitieux. Alors ? Qu'en penses-tu ? C'est soit ça, soit vous y passez toutes les deux. Suis-je clair ? "

Bien, il était sans doute plus SK que Claire... Passons le jeu de mots, SK venait de mettre Zangya dos au mur et cette idée lui semblait beaucoup plus intéressante sur plusieurs points. Si elle acceptait alors ni lui ni Narumi n'auraient à lever le petit doigt, en plus du fait qu'ils ajouteraient une personne de plus dans leurs rangs. C'était tout bénef pour les Black Feathers. Bon, le deal était peut-être un peu dur mais c'était ainsi que ça se passait avec SK, il n'avait pas envie de traîner des boulets avec lui et pour obtenir sa confiance il fallait faire ses preuves. Qu'allait choisir Zangya ? Trahira-t-elle son amie pour sauver sa vie ?

(Vous pouvez une nouvelle fois passer le tour de Narumi.)
Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockDim 15 Jan 2017 - 21:30
Lorsqu'elle avait décidé de suivre SK, Apheriah n'avait pas demandé son avis à Zangya et ni de la suivre d'ailleurs, même si elle espérait pouvoir compter sur son alliée. Alors, en la voyant réagir ainsi, employant l'ironie pour signifier son désarroi, l'ange comprit que celle qu'elle avait rencontrée sur Terre n'était pas en accord avec ses choix. Mais la femme au képi ne se justifia pas, elle assumait ses choix, celui là comme tout les autres. L'ange n'était qu'à moitié surprise de tomber dans un piège mais de toute manière elle était consciente du danger en s'aventurant ici. Le fait même d'être sur Dark était risqué et constituait peut-être un piège. Elles étaient en terrain hostile et ce depuis qu'elles avaient posé le pied sur Dark. S'approcher du château sans trop d’embûches avait déjà été un exploit, même si les criminels du repaire de démons avaient tenté de les poursuivre. Il était évident pour l'ange que les choses allaient se compliquer à partir du moment où elles seraient proche du château, et pire encore à l'intérieur. Mais c'était l'objectif même de cette expédition, trouver le roi pour mesurer à quel point il était une menace. Désormais elles avaient leur réponse et un dernier objectif s'ajouta à leur quête, celui de repartir d'ici en vie. Ce qui allait être une autre paire de manches...

Le jeu de l'imposture avait prit fin pour SK mais le roi continuait à jouer, il avait proposé un marché aux deux femmes que Apheriah refusa catégoriquement. C'était normal pour elle d'être honnête, d'être vraie même face à l'adversité. Ce n'était en revanche pas le cas de Zangya qui tenta de déstabiliser SK par un mensonge. Elle prit la responsabilité sur elle en affirmant que c'était elle qui avait amené Apheriah ici. L'ange, bien que stoïque, avait du mal à accepter que la rousse prenne ce risque. Même si elle était flattée qu'elle veuille lui sauver la mise elle préférait qu'elle privilégie sa propre-vie plutôt que la sienne. C'était dans la nature des anges de voir les choses ainsi, ou du moins la plupart d'entre eux. Cependant, Apheriah ne fit aucun commentaire, attendant de voir la réaction du roi de Dark, ça pouvait peut-être marcher. Zangya avait sûrement une idée derrière la tête pour agir ainsi. La femme au képi n'avait cependant pas l'intention de la laisser dans le pétrin et se préparait à réagir s'il le fallait.

SK répondit rapidement, il n'avait pas été convaincu par Zangya, selon ses propres mots. La situation devenait de plus en plus compliquée et Apheriah redoutait ce qui allait se passer désormais. Les deux femmes allaient-elles être exécutés sur le champ ? C'était plus que probable, puisque c'était ce que le roi avait annoncé précédemment. Soit elles le suivaient soit elles mourraient. Et le mensonge de l'extraterrestre à la peau bleue n'avait pas du la mettre dans une bonne position aux yeux du maître des lieux. Mais contre toute attente il laissa une autre chance à Zangya, qui avait l'air selon lui plus coopérative qu'Apheriah. Le marcher cette fois-ci était beaucoup plus cruel, Zangya devait tuer l'ange pour gagner sa liberté. Une liberté toute relative dans la mesure où elle rejoindrait les rangs de SK et devrait lui obéir. L'ange soupira, elle n'était pas dans une situation confortable mais ne baissait toutefois pas les bras. Elle regarda Zangya et lui parla.

« Je n'ai pas l'intention de me battre contre toi, je pense que tu le sais bien. »

En effet, c'était sûrement inutile de le préciser mais elle l'avait tout de même fait. Apheriah ne comptait pas se battre contre Zangya, elle la connaissait peu mais croyait savoir que c'était réciproque, elle non plus ne voudrait pas la tuer. Après tout elle l'avait aidé lorsqu'elle était en mauvaise posture face à Warui. L'ange n'avait en revanche pas l'intention de mourir et réfléchissait à un moyen de se tirer de ce mauvais pas.
En ligne
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6780
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockDim 15 Jan 2017 - 22:30
La situation devenait de plus en plus tendue. Malheureusement, la tentative risquée de Zangya de tenter de convaincre de libérer Apheriah, en prenant l'entière responsabilité de leur intrusion, avait été vaine. Le roi de Dark était soit trop malin pour la croire, soit trop cruel pour accepter de libérer l'ange. Peut-être un peu des deux, aussi. Il proposa tout de même un dernier ultimatum à la jeune guerrière à la peau bleue. Il était prêt à lui laisser la vie sous réserve qu'elle travaillât pour lui, mais sa première mission serait dans ce cas de tuer la belle ange aux longs cheveux blonds.

Zangya se retrouva dans une position très délicate. Elle devait faire un choix qui allait impacter à la fois sa vie, mais également celle d'Apheriah. Elle ne connaissait pas l'ange depuis très longtemps, et elle n'avait pas pris beaucoup de temps pour apprendre à se connaître mutuellement. Malgré cela, l'Héra l'appréciait. Elle avait risqué sa vie pour elle, après tout. Et puis, Zangya était admirative du courage dont l'ange faisait preuve. Elle n'avait aucune envie de la tuer. Mais elle n'avait aucune envie de mourir non plus. Elle avait déjà connu l'Enfer, et y retourner était ce qu'elle redoutait le plus. Ce lieu n'avait rien à voir avec un lieu de plaisance. Elle devait faire un choix extrêmement difficile. Soit elle tuait Apheriah, et sauvait ainsi sa propre vie. Soit elles mourraient toutes les deux. Il fallait peser le pour et le contre.

Dans le premier cas, elle vivrait et n'irait donc pas en Enfer, tout du moins pas tout de suite. Mais à sa prochaine mort, il ne faisait aucun doute qu'elle y retournerait. Après avoir tué un ange, elle n'aurait probablement plus aucune chance de rédemption. Apheriah, quant à elle, retournerait probablement au Paradis. C'était un bon choix à court terme, mais à moyen ou long terme, c'était un très mauvais choix. Car elle savait qu'elle resterait en Enfer probablement pour l'éternité. Mieux valait vivre une vie courte et malheureuse mais passer l'éternité au Paradis après sa mort, que de vivre dans l'égoïsme et dans l'excès et passer l'éternité en Enfer. C'était quelque chose qu'elle avait appris à sa mort. Autrefois, elle ne croyait ni en l'Enfer, ni au Paradis. Elle avait toujours vécu aux services de Bojack, commettant des actes horribles uniquement pour faire plaisir à son maître, et elle s'était naturellement retrouvée en Enfer. Mais ce lieu atroce l'avait traumatisé. Et puis, même en pensant à court terme : certes, elle vivrait, mais elle serait aux ordres de SK. Depuis que Bojack l'avait tuée, elle s'était juré de ne plus jamais être l'esclave d'un mégalomane. S'échapper de l'empire de SK serait très compliqué, mais même si elle y parvenait, elle l'aurait aux trousses. Sans parler de Bojack qui devait certainement vouloir la retrouver lui aussi.

Dans le deuxième cas, elles mourraient toutes les deux. Pour Apheriah, il était possible que cela ne change pas grand chose : elle venait du Paradis et retournerait probablement au Paradis. Mais pour Zangya, que se passerait-il ? Retournerait-elle en Enfer ? Elle avait voulu trouver la rédemption depuis sa résurrection, mais y était-elle arrivée ? Qu'avait-elle fait de bien depuis son retour du royaume des morts ? Pas grand chose, finalement. Elle avait surtout tué des policiers innocents. Elle avait sauvé Soma à quelques reprises, mais c'était tout. En comparaison à tous les innocents qu'elle avait tués tout au long de sa précédente vie, ce n'était rien. Il y avait très peu de chances pour qu'elle gagne sa place au Paradis. Dans tous les cas, elle était condamnée. Aucune solution ne pouvait l'arranger.

Une goutte de sueur perla sur son front. Elle prit une profonde inspiration, tentant de garder les idées claires. Apheriah lui affirma qu'elle n'avait pas l'intention de se battre contre elle. Zangya se tourna vers elle pour lui faire face. Elle la regarda longuement dans les yeux, d'un air attristé et empli de regret.


"Je suis désolée, Apheriah..." affirma t-elle d'une voix étouffée par la peine qu'elle ressentait.

Puis aussitôt, elle chargea son énergie. Une aura mauve émana de son corps, faisant virevolter ses cheveux et dégageant du vent tout autour d'elle. Elle leva ses mains devant jusqu'à ce qu'elles soient à environ 30 centimètres de sa poitrine, paume dirigée vers le plafond, puis fit apparaître deux boules d'énergie vertes de la taille de grosses boules de bowling, une dans chaque main. Au bout de quelques secondes, elle atteignit la puissance maximale qu'elle pouvait avoir sans utiliser sa transformation. Pour les gardes qui les entouraient, sa puissance devait probablement être impressionnante.


"Je n'ai pas le choix..." rajouta t-elle d'une voix tremblante.

Puis, au moment où elle s'apprêta à envoyer ses boules d'énergie vers l'ange, elle effectua très rapidement un quart de tour sur le côté, de sorte à se mettre face à SK et Narumi. Aussitôt, elle envoya ses deux boules d'énergie dans leur direction, qui se divisèrent en de multiples autres boules d'énergie vertes. Elle venait d'utiliser sa technique Ball'Trap, envoyant un véritable barrage de boules d'énergie multiples dans plusieurs directions différentes afin de toucher SK, Narumi et peut-être quelques gardes à proximité.
Ainsi, par ses paroles et sa posture préalable, elle espérait avoir fait croire à SK qu'elle allait lui obéir, et ainsi provoquer un effet de surprise en se retournant contre lui.
Aussitôt, elle s'écria :


"Sauve-toi !!!"

La technique Ball'Trap n'était pas basée sur la puissance, même si en tant que technique utilisable que trois fois par combat, elle l'était suffisamment. Le principal objectif de cette technique n'était pas de faire de lourds dégâts, mais de gêner l'ennemi, en créant un barrage de multiples boules d'énergie qui, en explosant, causait un nuage de fumée et de poussière aveuglant et ralentissant les ennemis. Le nombre de boules envoyées simultanément et leurs nombreuses directions les rendaient très difficiles à esquiver, mais en contrepartie elles étaient beaucoup moins puissantes que son Blaster Propulsé. De toutes façons, Zangya ne comptait pas là-dessus pour infliger des dégâts au roi de Dark ou à sa fidèle garde-du-corps. L'objectif était juste de gagner du temps pour permettre à Apheriah de fuir.

Sans connaître à l'avance le résultat de son attaque, elle tenta de retrouver SK en le cherchant rapidement du regard tout en utilisant son ouïe développée pour reconnaître le son du déplacement de ses vêtements dans le cas où il se déplacerait, ainsi que le rythme singulier de ses battements cardiaques. Si elle parvenait à le localiser, et qu'elle en avait le temps, elle allait brandir ses deux bras vers le roi de trois planètes avec pour but d'utiliser ses filaments paralysants pour étreindre SK, bloquant ainsi ses mouvements et sa capacité à charger et concentrer son Ki. Les Filaments Paralysants étaient efficaces mais ne pouvaient être utilisés que sur une seule personne à la fois, et Zangya ne pouvait pas attaquer lorsqu'elle les utilisait car elle devait maintenir toute sa concentration sur cette technique. Elle savait que même si cela fonctionnait, elle n'aurait aucun moyen d'échapper à Narumi. En réalité, elle savait qu'elle n'avait aucun moyen de s'en sortir, tout court. Elle espérait simplement que l'effet de surprise de sa technique Ball'Trap suffirait pour permettre à Apheriah de se sortir de là. Et si cela ne suffisait pas, elle espérait pouvoir gêner SK avec ses filaments, et attirer Narumi sur elle-même afin qu'Apheriah puisse partir tranquillement.

Se sacrifier pour sauver une ange, en voilà une belle façon de mourir. Jamais encore elle n'avait fait quelque chose d'aussi noble. Au fond, elle espérait gagner ainsi sa place pour le Paradis. Elle s'était résolue à mourir : une vie passée à fuir Bojack et SK ne valait de toutes façons pas le coup d'être vécue. Et SK ne lui laissait aucune échappatoire. Alors tout ce qu'elle pouvait faire, c'était accroître ses chances de pouvoir accéder au Paradis à sa mort imminente.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2046
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2025 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockMer 18 Jan 2017 - 22:35
L'ultimatum de SK montrait à quel point il pouvait être impitoyable. C'était malheureux pour ceux qui avaient la malchance de le gêner mais c'était ainsi qu'était le chef des Black Feathers. Lorsqu'il s'agissait de ses biens, de ses affaires, des choses auxquelles il avait de l'intérêt, le démon au chapeau noir se montrait intraitable et ne pardonnait pas. Il était capable de faire les pires choses pour que celui ou celle qui s'y attaquait paye le prix fort. Le château de Dark était un de ses biens depuis longtemps désormais et le fait que deux intruses s'en approche d'un peu trop près le déplaisait au plus haut point. C'était normal, il était intelligent, il savait reconnaître des rôdeurs quand il en voyait, il savait ce que cela voulait dire, il avait le flair pour repérer les personnes louches susceptibles de le déranger dans ses plans. En les voyant il avait tout de suite compris et il était tout à fait naturel qu'il les amène jusqu'à un piège qui rendrait la situation de plus en plus critique pour ces deux femmes. Oui, parce que même dans ce genre de moment il fallait bien s'amuser et Seishiro adorait s'amuser. Manipuler les esprits de ses adversaires était un bon moyen de se divertir, les voir se quereller, se déchirer et parfois jusqu'à s’entre-tuer, c'était ainsi que le chapelier aimait voir ses ennemis ou ceux qui se mettaient en travers de ses desseins.

Qu'allait être le choix de Zangya ? Tuer son amie pour sauver sa vie ? Excellent ! Dans ce cas là elle avait un peu de cette folie que recherchait SK, mais d'un autre côté cela prouvait aussi la facilité qu'on avait à la manipuler et qu'elle n'était pas quelqu'un de très fiable. La voir rester solidaire envers son amie était quelque chose que SK appréciait aussi. Oui, parce que ce qu'il attendait le plus de ses acolytes c'était qu'ils lui soient fidèles jusqu'au bout. Tout le monde n'était pas aussi doué dans ce domaine là que Narumi, Tobi ou Kefka. En proposant ce deal, Seishiro espérait obtenir plus de main d’œuvre évidemment, les BF en avaient besoin mais il jugeait aussi la personnalité de l'ancienne partenaire de Bojack. L'extraterrestre à la peau bleue sembla hésité et l'espace d'un instant SK cru qu'elle allait se retourner contre l'ange mais ce ne fut pourtant pas le cas. Quel dommage ! Le roi était privé d'un spectacle délicieux, voir deux potentiels menaces se frapper jusqu'à la mort, un combat entre deux femmes en plus... C'était pour le moins alléchant et probablement que les soldats du démon, postés un peu partout dans les recoins de la salle espéraient aussi une tournure aussi attrayante. Mais bien sûr les fidèles de SK restaient concentrés, sinon ils risquaient leur peau à désobéir au roi. Et comme eux, Seishiro, bien que très souvent amusé, ne s'était pas laissé distraire au point de baisser sa garde.

"Humm... Quelque chose me dit que nous allons devoir faire le show, ce soir. "

L'homme habillé de noir avait dit cela sur un ton neutre et assez bas mais pourtant il avait toujours ce fichu sourire qui ne semblait pouvoir se décoller de son visage. Comme s'il attendait avec impatience ce qui allait se passer, comme si quel que soit le scénario il était très enthousiaste concernant ce qui allait se dérouler sous ses yeux. Il n'avait pas peur, il avait ce regard de fou, celui d'un homme qui était tiré vers le haut par ses idées farfelues. Un fou, peut-être. Assurément même ! Mais cela n'empêchait pas Seishiro Kasai d'être quelqu'un de prudent, qui pensait à tout en imaginant tout les scénarios possibles. Et oui, SK avait prévu le coup, il se doutait que Zangya risquait de se retourner contre lui. En fait c'était plus que probable puisqu'elle était venue jusqu'ici, sur cette planète flippante qu'était Dark, accompagnée uniquement d'une fille au képi. Il aurait été surprenant qu'elle se retourne contre la blonde aussi facilement, alors qu'elle était sa partenaire jusqu'ici et qu'elle avaient entreprit cette quête périlleuse ensemble. Enfin, c'était des choses qui arrivaient mais SK était prêt à tout. Il ne fut donc pas plus surpris que cela lorsque Zangya utilisa sa technique Ball'trap pour attaquer simultanément les deux membres des BF ainsi que les soldats présents qui n'attendaient qu'un ordre pour intervenir.

"Quel dommage... "

Il avait simplement eut le temps de dire ces deux mots avant de voir les dangereuses boules d'énergies venir jusqu'à eux mais dans un calme olympien, il s'avança vivement d'un pas ou deux et se retrouva en première ligne... C'est là que Breath of Death se déclencha. La fumée violette de la technique fatale du démon fit barrage pour le protéger lui et la louve. Cette technique détruisait tout ce qu'elle touchait et il en allait de même des boules de ki et autres rayons d'énergies. La tentative de Zangya fut vaine puisque ses charges d'énergies s'évaporèrent au contact de la fumée, ce qui fit d'ailleurs rire Seishiro. Quant aux soldats, certains avaient malheureusement succombé, Kasai n'avait pas utilisé son pouvoir pour s'étendre dans toute la salle et forcément les gardes les moins vigilants ou moins chanceux y étaient passés. Mais il restait encore une bonne troupe prête à sauter sur les deux femmes. Toujours aussi calme, SK se déplaça grâce à sa technique de téléportation et tenta de trouver Zangya qui elle aussi cherchait à le trouver pour l'attaquer. Le démon, toujours aussi souriant, vit l'extraterrestre s'en prendre à lui une nouvelle fois mais juste avant cela il claqua des doigts, il fut ensuite touché par les filaments paralysants de l'Héra mais il continuait de ricaner. Pourquoi ? Parce qu'au moment où il avait claqué des doigts du feu avait été créer sur les habits de la rousse, qui du coup était assortit à la couleur de ses cheveux. Comme quoi on pouvait se battre et penser mode. Mais les habits de Zangya allaient rapidement viré au noir carbonisé, ce qui n'était pas très tendance et elle allait brûler avec si elle ne faisait rien. Ainsi elle se trouvait dérangée pour contrôler sa technique et le démon profiterait de ce moment pour se défaire tout simplement de son étreinte.

"Je suis déçu... Tant de talent de comédienne ! Haaa quel gâchis, nous aurions pu monter une pièce de toute beauté. Mais j'espère que le show de ce soir te satisfera, en tout cas je ferai en sorte qu'il soit digne d'une belle fin... La tienne ! "

Puis, Seishiro, sans attendre que Narumi agisse, car il savait qu'elle allait le faire, se téléporta de nouveau. Il se retrouva sur un côté de Zangya et lui mit un grand coup de pied avec la semelle dans son flanc pour la propulser contre un mur. Il hocha de la tête en direction de deux soldats qui se précipitèrent pour la relever et lui mettre quelques coups avant de la pousser au pieds de Kasai qui, sourire aux lèvres leva son bras devant la rousse. Une vague de flamme sorti de sa main, encore créée par sa technique Free Fire. Une chose était sûr, le démon au chapeau noir n'avait pas de mal à réchauffer son sombre château.
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 266
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockJeu 19 Jan 2017 - 14:00
Narumi, l’éternelle louve méfiante ne faisait que toiser les deux femmes qui étaient venue fourrer leur nez ici. Depuis tout à l’heure, elle suivait en silence son conjoint sans dire un mot. Elle préférait observer que de parler inutilement, contrairement à SK qui justement était doué de charisme, et cela payait souvent. Contrairement à lui, la lycan n’était pas capable de discours pompeux pour séduire le monde. Elle savait faire des discours, mais des discours honnêtes et qui ne sont pas là pour enrôler quiconque, mais plutôt pour démontrer les choses. Cependant, les manières de faire de Seishiro ne dérangeait pas la louve qui de toute évidence, éprise de lui et du moindre de ses gestes, ne voulait qu’obtenir ses faveurs. Cette dernière ne le collait cependant pas en public et paraissait, du coup, être plutôt le garde personnel de Kasai plutôt que sa compagne. Cela ne dérangeait pas Narumi de passer pour son garde « ultime », celui en qui il avait une confiance inébranlable et qu’il considérait assez pour savoir que cette dernière le défendrait d’une manière plus qu’utile. Au contraire, la jeune femme appréciait ces marques de reconnaissance et ne se lassait pas d’être aux côtés du roi. Ils se connaissaient maintenant depuis bien des années et il était le père de leurs cinq enfants… des enfants destinés à posséder des pouvoirs aussi phénoménaux que ceux de leurs parents. C’est ce pourquoi depuis le départ, la BF restait toujours sur ses gardes, méfiante depuis le début. Ses sens très développés lui confiaient tout le stress dont était victime Zangya. L’autre personne semblait calme, même si une pointe de stress se faisait sentir en elle. C’était tout à fait compréhensible au vue de la situation dans laquelle ces deux personnes se trouvaient actuellement. Narumi n’avait confiance qu’en très peu de gens, et ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait baisser sa garde, surtout devant deux femmes. Même si elles avaient l’aspect à être guerrière, et que l’une était une ange, cela ne changeait rien. C’était stupide de mettre sa méfiance de côté justement pour des apparences, ce n’était pas nouveau que les gens ayant une apparence angélique, faible, etc. se donnent souvent un genre pour mieux vous surprendre et vous avoir. Ses sens lui démontraient également leurs battements de cœurs élevé, et sa vue perçante détaillait le moindre petit tremblement, le moindre petit hérissement de poil. La bête qu’était Narumi était un véritable détective de par son don naturel qui valorisait ses sens au-delà du rationnel.

Calme. C’était son apparence à elle aussi, mais dans le cas de la louve, ce n’était vraiment qu’une apparence. Les gens de son espèce sont connus pour être sage et pacifiste, mais également connue pour être des protagonistes au sang chaud. Tellement chaud que si vous les cherchez, la minute d’après vous vous retrouvez avec la gorge à l’aire, dénudée de toute peau. Seule votre chaire pendante, à moitié arraché par les griffes ou les crocs du loup-garou, fait office de peau à cet instant précis – pendant que votre véritable peau n’est plus qu’un tas de charpie, avec une partie de votre dite gorge. C’est phénoménal à quel point ça peut aller vite… et ça peut en être ainsi avec un tas de parties de votre corps. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai demandé si mélodieusement lors de mon premier poste qui avait envie de se faire arracher les tripes… apparemment, on a deux volontaires ! Le repas et servi, c’est magique comme cet échange fut rapide ! Narumi était là, une main sur son katana, l’autre le long de son corps, le poing fermé. Ses yeux se rivèrent sur Apheriah qui avait osé mal parler à Seishiro. Un regard lourd de haine et d’une envie flamboyante de la dépecer s’empara de la louve : cette pétasse allait payer son affront. C’était tout du moins la phrase qui raisonnait sans cesse dans l’esprit étriqué de Narumi.. qui imaginait déjà comment arracher le moindre parcelle de chaire de cette femme afin de la réduire en miettes. Ses crocs et ses griffes étaient impatient de goûter aux courbes de son corps pour mieux en faire un tas de chaire sanguinolent ! La lycan resta cependant à sa place, seul ses yeux reflétant là tout le bonheur qu’elle souhaitait faire vivre à l’ange décrivait son humeur. Ses dents avaient commencé à devenir plus pointues, aussi, étrangement… pas réflexe.

L’alien à la peau bleuté avait l’air d’une gourde. Pourtant Narumi sentait qu’elle avait du potentiel via son aura. La louve ne commençait à pas aimer cette situation : d’une part, l’ange restait aussi stoïque qu’elle, de l’autre, la rouquine jouait aux pleurnicheuses désespéré. C’est simple, la bête qui sommeillait en elle avait envie de leur arracher les membres, puis les organes, sous l’écoute d’une des douces mélodies de Wagner… Mais tant que personne ne faisait le premier pas, la garde de SK ne bougeait pas. Elle savait rester à sa place et agir au bon moment. Elle savait utiliser sa colère et la manier pour détruire ses adversaires. Il fallait qu’elle patiente encore. Seishiro avait proposé un marché qui semblait être là la bonne chose à faire pour résoudre ce maudit problème. Zangya voulait protéger sa partenaire en proposant à SK de ne la prendre qu’elle. Mais ce n’était pas judicieux. L’alien faisait ça pour être une monnaie d’échange. Ils n’avaient pas besoin de membre à moitié là pour la cause, ils leurs faut des membres utiles et intègre, pas comme tout les bouffons et la bouffonne qui avaient osé se prétendre des BF alors qu’ils n’avaient jamais servi qu’à faire de la décoration jusqu’ici – et encore, piètre décoration, c’était un trop grand terme pour qualifier tous ces idiots. Les seuls qui en valaient la peine jusqu’à maintenant étaient Kefka et Tobi qui donnaient de leur personne pour la cause. C’est ce pourquoi Seishiro modula ses dires afin que Zangya prenne sa décision : c’était soit elle voulait rentrer dans les BF, et elle serait rejeter par Apheriah pour l’avoir tué, soit elle était assez bête pour se sacrifier et sacrifier la vie de son amie. Oups ! Apparemment elle allait l’être ! Narumi comprenait son instinct à défendre les gens que l’on aime, mais autant ne pas être idiot lorsque l’on n’en a pas les moyens et réfléchir à d’autres options… elle ignorait depuis combien de temps elles se connaissaient, mais elles ne faisaient clairement pas partie de la même famille. Alors pourquoi donner sa vie pour une étrangère ? C’était là tout du moins ce que pensais Narumi, mais au final, elle n’en avait rien à foutre du pourquoi du comment. Du sang allait bientôt joncher le sol du château et il serait… délicieusement mérité !

C’est ainsi que Zangya fit semblant de jouer au jeu de la plus maline. Peut-être que cela allait convaincre SK. En attendant, Narumi attendait le moindre faux-pas pour bondir sur la copine de Zangya et lui faire payer ses paroles envers Seishiro. Comme en ayant entendu les prières de Narumi, ce qu’elle espérait se déclencha. La comédienne digne de monter sur scène aux côtés de SK venait de retourner ses émois de tristesse et tout son cirque pour attaquer les deux BF. La réaction de Narumi fut sans appel. Son corps se transforma en une masse énorme de plus de deux mètres en un claquement de doigt. La technique Breath of Death de SK l’avait protégé apparemment de la technique x3 de Zangya, Narumi n’eut alors même pas besoin d’utiliser sa propre x3 qui pouvait la protéger face à des techniques de la même puissance. Ses crocs et ses griffes si dangereux venaient accompagner la terreur qu’affligeait sa nouvelle apparence... pour le moins bestial. A peine Seishiro avait déclenché sa manœuvre de protection que Narumi bondit de murs en murs en prenant de plus en plus de vitesse. Cette dernière ne parla même pas: c'était une perte de temps, elle n'écoutait que sa soif de sang. Elle avait pu agir aussi vite grâce à ses sens développés qui lui permettait de pister ses adversaires même si l’un de ses sens était presque totalement privé de son potentiel ( la vue dans ce cas-ci à cause de la x3 de Zangya). La bête affamé sembla rattraper en deux trois mouvements l’ange qui prenait probablement la suite, en sautant avec une vivacité hors-norme sur tous les pans de mur; le sol, ou les airs, qui lui conféraient de la vitesse. Un nouveau saut et elle arriva tout droit pour écraser de plein fouet de son poids Apheriah, si bien sûr elle avait réussi à lui sauter dessus. En même temps, la gueule du colosse qu’était devenu la louve s’ouvrit et souffla sur Apheriah un rayon d’énergie dévastatrice, l’une des x3 de Narumi appelé Rayon Lunaire. Ce dernier balaya tout ce qui se trouvait sur son chemin. La louve avait peut-être échoué son coup mais n’allait pas rester statique : à peine fut-elle au corps à corps que ses griffes et ses crocs tentaient de mordre dans les nerfs et les muscles de sa victime. Les gardes eux-mêmes avaient préféré s’écarter du chemin de la monstrueuse bête qui menaçait de les décapiter d’un coup de patte « sans le faire exprès », dans la folie de l’acte. De part tout le corps de la louve, des boules d’énergies très brûlantes étaient expulsés - c’était sa technique pluie d’énergie – alors que son poing droit tenta de décocher un coup en plein dans le nez d’Apheriah, de quoi lui remettre les idées en place et de lui rappeler qu’on ne touche pas à SEISHIRO !!!!
Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château ClockLun 23 Jan 2017 - 20:23
Les choses ne s'arrangeaient pas pour Zangya et Apheriah, l'une d'entre elle, au moins, allait mourir. C'était ce que SK avait annoncé. Il n'était vraisemblablement pas le genre de personne à revenir sur ses décisions et pire encore, il aggravait la situation des deux femmes en les mettant dos au mur. L'ange ne savait que faire et elle s'en voulait d'avoir amené la rousse avec elle jusqu'ici. Elle s'en voudrait terriblement si elle venait à mourir par sa faute. Bien sûr, Apheriah avait aussi été guidée par les paroles de Mithos, mais en bonne défenseure du bien qu'elle était la femme aux longs cheveux blonds n'avait pas pu ignorer que ce SK pouvait être une menace. Et il en était effectivement une. La preuve était là, elles risquaient de mourir de ses mains, de lui et de sa compagne étrangement silencieuse jusqu'ici.

SK continuait d'essayer de mettre Zangya de son côté en lui proposant une place au chaud dans son armée, c'était sûrement une meilleure option que d'aller faire un tour dans l'autre monde. Si l'extraterrestre acceptait, Apheriah ne lui en voudrait pas, après tout c'était de sa faute si elle risquait sa vie et beaucoup choisiraient de vivre plutôt que de mourir pour quelqu'un d'autre. Elle sembla d'ailleurs hésiter, l'ange resta immobile, sans dire le moindre mot, se contentant de regarder l'Héra hésiter, comme pour mettre un peu plus de tension dans cette situation. Apheriah ne resta en revanche pas vulnérable, elle sentait que Zangya augmentait sa puissance pour attaquer alors elle se tenait prête à se défendre si elle se retournait contre elle. Mais ce ne fut pas le cas, la femme était un peu inquiète de savoir ce que déciderait Zangya mais finalement elle choisit de se battre à ses côtés pour tenter de donner une chance à la femme au képi de s'échapper. Elle s'en prit directement aux deux démons qui les avaient emmenés jusqu'ici mais sa tentative fut contrée par une espèce de fumée étrange qui était sortie de nulle part. C'était une technique de SK au moins aussi puissante que celle de Zangya pour pouvoir l'annihiler. L'action de l'extraterrestre amena logiquement le roi de Dark à se charger de son cas, Zangya avait fait ça pour laisser à Apheriah une chance de s'échapper.

*Merci, Zangya... Tes efforts sont louables mais je ne peux pas te laisser là et fuir comme une lâche. Ce n'est pas dans mes habitudes.*

Puisqu'elle n'avait pas eu le temps de placer le moindre mot, étant donné que tout s’enchaînait très vite, Apheriah avait pensé ça en espérant pouvoir exprimer sa gratitude envers Zangya. Mais pour ça elle allait plutôt essayer de la sortir de là. Elle ne l'avait pas amenée jusqu'ici pour l'abandonner ensuite aux milieux de deux monstres. Il y en avait un des deux qui en avait justement prit l'apparence. Cette femme au katana, qui faisait déjà froid dans le dos rien qu'à son regard froid, s'était transformé en un espèce de loup-garou effrayant. Pas de quoi faire trembler l'ange plus que ça, elle restait très concentrée sur ce qui se passait. Elle ne pouvait malheureusement pas aller aider Zangya comme elle l'avait prévu au départ à cause de cette femme qu'elle allait devoir affronter. L'ange se préparait déjà à envoyer une grosse attaque dès le début, elle sentait que le combat allait vite monter en niveau. Elle était déjà consciente que Seishiro et Narumi étaient bien plus forts qu'elles... Ce n'était pas une raison pour se laisser abattre.

Apheriah avait commencé à partir dans une direction, non pas pour s'enfuir mais pour anticiper les mouvements de la bête qu'était devenue Narumi. Malheureusement ses mouvements étaient très peu lisible, surtout avec la fumée provoquée par l'attaque de Zangya, pour l'ange qui était bien loin de son niveau d'antan. Face à la louve ça allait être compliqué. Lorsque la bête se retrouva face à elle pour tenter de l'écraser sous son poids, Apheriah sembla d'abord en mauvaise posture mais elle réussit à rouler sur un côté avant de heurter le sol et d'être écarter. A ce moment même elle décida de contrer en lançant son Viseur Divin mais Narumi avait pensé à la même chose en envoyant une attaque très puissante, un rayon d'énergie qui provoqua une explosion au contact de l'attaque de Apheriah, qui avait alors fait apparaître son flingue pour tirer un puissant rayon d'énergie. Cependant, l'ange fut soufflée par cette nouvelle explosion, elle roula dans la poussière en ayant échappé de peu à se prendre une terrible attaque. Narumi était très rapide, elle continua à attaquer, au corps à corps cette fois, et elle réussit à entailler avec ses griffes un bras et une jambe de l'ange qui tentait d'esquiver. Heureusement il ne s'agissait que de blessures superficiels mais la Pluie d'énergie de Narumi propulsa Apheriah en arrière, elle heurta même le mur. Pas de quoi l'assommer non plus, elle avait pu éviter une partie de l'attaque en enclenchant sa Barrière Divine, pour ne pas tout recevoir. L'ange ne resta pas sur la défensive, elle tenta de gêner Narumi avec des boules de ki après avoir abaissé sa barrière divine. Puis, elle fit apparaître son Fouet Divin, une arme qu'elle invoquait et qui était très spéciale puisqu'elle pouvait s'allonger comme bon lui semblait. Elle espérait éviter le corps à corps de cette manière, elle fouetta la bête pour la tenir éloigner, consciente de son désavantage physique. Apheriah se mit ensuite à se déplacer dans plusieurs directions pour ne pas donner d'indications sur ce qu'elle allait faire, tout en donnant des coups de fouets vers Narumi pour l'empêcher d'avancer vers elle. Tout à coup, elle s'arrêta et utilisa une autre de ses techniques. La lumière divine. Une vague de lumière d'énergie se sépara en plusieurs sortes d'aiguilles qui fonça droit sur la louve.
Contenu sponsorisé

Jusqu'aux abords du château Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'aux abords du château   Jusqu'aux abords du château Clock
 
Jusqu'aux abords du château
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dark :: Château maléfique-