Partagez
 

 Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sid Zikerbana
Sid Zikerbana
Moojuu
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Insatiablement Mauvais
Zénies : 990

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockMer 10 Mai 2017 - 23:06
Le chaos qu'était en train de semer le duo de Moojuus à cet espèce de tournoi de pacotille avait partagé la place entre tentative d'héroïsme et immondice humaine. Une bonne brochette de vainqueur se multipliait dans les tribunes avec chacun un but différent caché par leur prétendue bienveillance. Parmi eux peu avaient l'étoffe d'un héros, ils étaient là à s'ajouter au champ de bataille, peut-être pour tirer vers eux un bout de cette couverture bien chaude et douillette qu'était la gloire. La gloire de s'offrir les tête de deux guerriers qui n'avaient en réalité qu'un seul objectif : s'amuser en causant le plus de dommages. N'était-ce pas terrible ? C'était peut-être l'acte le plus ignoble et stupide. Mais Kym et Sid étaient de ceux qui vivaient leur vie au jour le jour, sans se soucier de qui les regardaient et les jugeaient en voyant leurs visages défigurés par ce rictus ignoble lorsqu'ils prenaient plaisir à dézinguer leurs ennemis. Tous ces pseudos héros croyaient-ils vraiment pouvoir venir à bout des deux Moojuus si facilement ? S'ils s'y mettaient à plusieurs c'était bien parce qu'ils avaient peur d'eux et craignaient ne pas pouvoir être assez forts pour les repousser seul mais nul doute que chacun d'eux espérait être le grand héros de cette histoire. Cependant, le duo de vilains n'en était pas à son premier coup d'essai et ils n'avaient pas pour habitude de laisser le héros avoir tout le mérite, dans leur histoire c'était toujours eux, qui au final écrivait la dernière page du chapitre...

Par quoi débuter ? Il y a tant à dire. Reprenons là où l'histoire s'était terminé en à suivre, la dernière fois. Sid y était allé sérieusement face au samouraï en lui envoyant Killing Ring, il n'avait utilisé Tsuchi Maho que pour lui donner un petit avantage, quelques secondes de gagner par exemple, et cela avait suffit à ce que la technique puissance du doberman touche sa cible. Au moment de l'impact, Sid avait lâché un petit rire en sautillant... Enfin sautillant plus ou moins, il était dans les airs à gigoter, disons. Rappelons que ce Moojuu ne tenait pas en place, il était toujours en mouvements et à l’affût de ceux des autres. Une vraie pile électrique qui avait énormément de mal à se calmer. Notons aussi la réponse de Reiji à son adversaire, il prétendait avoir connu la mort et ses mots ressemblaient à une menace. Une menace ? D'autant plus ridicule au moment où il avait été balayé par le Killing Ring du chien fou. Mais ne nous arrêtons pas là dans le récit, le fantôme semblait être le guerrier le plus sérieux de Sid avec le sayen mais ce dernier paraissait un peu plus instable. Le samouraï était parvenu à contrer les aiguilles du doberman avec sa technique mais ce n'était certainement pas pour que le combat s'achève ainsi. Il était un de ces héros au grand cœur et voulait sans doute faire payer au Moojuu pour ce qu'il avait fait et sa contre-attaque fut pour le moins violente. Le terrain était enflammé et il avait eu l'idée de s'en servir pour lancer l'une de ses meilleures techniques, à base de feu. Sid observa la scène en ricanant, non pas sans agir, il avait une de ses lames en main et sorti l'autre de son fourreau, ce qui n'annonçait jamais rien de bon.

" Kiiihi hihi hihi !! Du feu ? Mon pauvre, je te réserve quelque chose qui risque de te faire froid dans le dos..."

Les lames de Sid s'enflammèrent et il les utilisa directement lorsque celles de Reiji se dirigèrent sur lui, grâce à ses épées il pouvait attaquer mais aussi se défendre, d'une main il contra les attaques et de l'autre il lança des jets de feu sur son adversaire qui ne devait pas s'y attendre. Ainsi il put se défendre face à l'offensive du samouraï, annihilant son attaque et enchaîna en attaquant. Oui, Sid était du genre à ne jamais se laisser faire. C'était en vérité le résultat de l'utilisation de deux techniques x3, il avait concentré une grande quantité d'énergie pour faire les deux. Cela risquait d'être d'autant plus efficace que Reiji ne s'y attendrait pas, l'imbécile se préoccupa plutôt d'aider le sayen dans son attaque en le protégeant des attaques de Kym. Voilà une faille que Zikerbana n'avait pas manqué d'utiliser pour en tirer profit, son adversaire n'aurait pas trop de temps pour se défendre.

La chèvre et le type qui avait grand besoin d'aller chez l'orthophoniste ne s'attaquèrent pas à Sid alors il les épargna pour le moment, et puis de toute manière avec un fantôme en feu et un sayen hystérique il avait déjà de quoi faire. Mais tout ça ne semblait pas l'inquiéter, au contraire il avait l'air stimulé par ces combattants qui osaient le défier. Il s'en léchait même les babines. Mais les choses ne furent pas aussi réjouissante par la suite. Des idiots crurent bon de s'inviter à la fête, eux aussi. Ne leur avaient-ont pas dit que les places étaient limités ? Non ? Ah ça doit être sans doute pour ça alors. Mais c'était de bonne guerre, sur le champ de bataille il y a toujours des imprévus. Un mec en armure était venu soigner des gens tandis qu'un gamin s'amusait à invoquer des bestioles. Ils sont bêtes où quoi ? La cérémonie d'ouverture était déjà terminée depuis longtemps ! A moins qu'ils s'agissait de la cérémonie de clôture ? Kym et Sid avaient, en tout cas, fait le premier pas pour mettre fin à ce tournoi qui battait de l'aile. Le chien fou ne s'attarda pas sur les deux nouveaux arrivants, ils n'étaient là que pour ramasser les pots casser de toute façon, Sid s'en occuperait ensuite, s'il en avait le temps...

Le Rayden avait décidé de bouger, il était peut-être aussi lent pour agir que pour sortir une phrase correctement, mais au moins ça servait les intérêts des deux Moojuus. Pour l'entraver dans sa démarche, Sid avait fait poussé quelques piques sorti du sol pour venir transpercer les pieds de cet idiot qui s'attaquait à sa partenaire. Le doberman en avait le temps l'espace de quelques instants, pendant que Reiji protégeait le sayen. Sid aussi avait le droit d'intervenir dans les autres combats ! Le pauvre Groot, appelons-le comme ça puisque comme tout le monde il ne s'était pas présenté, fut aussi attaqué par un drôle d'énergumène, apparu tout à coup pour le violenter avec sa cuillère. Il fallait être un peu frappé pour faire ça en sortant de nul part mais encore une fois ça servait plutôt le duo de vilains. Cet individu ne sembla pas trop se rendre compte de ce qui se passait ici, il parti directement voir la chèvre qui attira vivement son attention. Sid ne savait pas trop s'il devait se méfier de ce gars mais dans le doute il garda un œil sur lui, on ne savaiit jamais. Toujours est-il que le Moojuu n'aimait pas trop la tournure des événements, bien qu'ils semblaient très bien s'en sortir face à autant d'adversaires.

Tout ces événements étaient arrivés très vite, se succédant les uns après les autres dans un temps très court. Sid restait perché dans les airs en attendant de voir ce qu'il se passait, le sayen qu'il combattait avait fini par se désintéressé de lui et préféra s'attaquer à la léopard. Il était décidément très instable mais Kym se retrouvait en mauvaise posture face à lui et le Rayden. Sid balança alors de nouveau Lightning Shower Rain, cette-fois sur le sayen qui ne devait pas s'y attendre. Connaissant les capacités de Kym, le doberman ne s'approcha pas trop d'elle et la laissa se défendre face aux inutiles kikoha de Braveta. Sid savait que les choses risquaient de se dégrader, surtout que les nouveaux arrivants, venus prêter main forte aux blessés n'allaient sûrement pas se ranger de leur côté. Le moojuu concentra une énorme quantité d'énergie en lui, ce n'était pas très difficile vu qu'il était toujours en train d'essayer de contenir la puissance en lui qui ne demandait qu'à dévorer ses adversaires. Il regarda un à un toutes les personnes présentes avant de débuter son plan.

"Très bien !! J'espère que vous êtes prêts à mordre la poussière !!!!"

Il avait gueulé bien fort, puis avait envoyé Killing Ring sur le samouraï qui devait tout juste se remettre de ses émotions, et oui Sid ne perdait pas de temps. Dans un premier temps il voulait occuper son principal adversaire avec une attaque qu'il aurait du mal à contrer mais ce n'était pas tout. Il profita de cet instant pour intervertir les places de Toriel et Braveta. Ainsi le sayen se retrouva à côté du type à armure qui était arrivé en premier et Toriel se trouvait vulnérable aux coups de Kym. Ceci dû attirer l'attention de tout le monde qui devait s''inquiéter pour la pauvre chevrette inconsciente. La renégate dû à l'instant comprendre ce qu'avait fait Sid et libre à elle de donner un coup ou non à Toriel. Mais le Moojuu ne s'arrêta pas là, il déplaça également Groot vers Braveta et ce qui restait de Reiji aussi vers le super sayen. Ceci était le fruit de la technique appelée Teleport Slider de Sid, pas très puissante mais bien casse-couilles, il avait mit tout ses adversaires au même endroit sans difficulté en utilisant juste un peu de ki puisqu'il s'agissait d'une illimité. Mais alors pourquoi l'énergie du chien fou continuait de monter en flèche ? C'était en fait pour lancer une ultime technique : Jaw's Fire ! Son attaque la plus puissante. Les mouvements étaient quasiment les mêmes que pour envoyer un kaméhaméha mais sauf que c'était une immense mâchoire de feu qui s’abattait sur l'adversaire, d'abord gueule ouverte pour se refermer sur ses cibles, en l’occurrence le petit groupe que Sid avait rassemblé au même endroit. C'était le plan parfait, Sid n'avait utilisé aucune de ces deux techniques jusqu'à présent, augmentant ses chances de réussites en surprenant tout le monde.

"A la revoyure bande de minables !! Kihihi hihi ! KAHA HA HAHA !!"

Soudain, Kym disparu, il venait de la téléporter ailleurs elle aussi, là où personne n'irait la chercher et où lui pourrait la retrouver. C'était bien loin de cette tribune en ruines. Quant à Sid il avait décidé de ne pas faire de vieux os par ici, il détala à fond la caisse par la voie des airs, après avoir utilisé une dernière fois Teleport Slider pour désorienter les deux individus restant, le type aux pokemon et l'autre en armure. C'était ainsi que le duo de Moojuu pouvait échapper à leurs adversaires, qui devaient être dans l'incompréhension totale. Voilà une fin de chapitre que l'on pouvait qualifié de mouvementé, mais ils ne faisaient jamais dans la demi-mesure pour clore un combat, c'était toujours très spectaculaire avec eux.
Reiji Kogarashi
Reiji Kogarashi
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2016
Nombre de messages : 32
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 180

Techniques
Techniques illimitées : Fuujinken - Raibaku - Suisei Hebi
Techniques 3/combat : Doushouha - Shinrin Kasai
Techniques 1/combat : Musou Tenrai Ha

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockJeu 11 Mai 2017 - 3:47
... Ou pas. Et si nous revenons un poil en arrière avant de tirer des conclusions hâtives, voulez-vous ?
Le moment où Reiji avait lancé son attaque, il a bel et bien remarqué que son adversaire utilisait lui aussi le feu. Il ne s'y attendait pas, certes mais... un vrai combattant ne se laisserait pas surprendre par des épées en flammes. Si les humains ont inventé l'expression "Combattre le feu par le feu", ce n'est pas par hasard. En plus, c'est en quelque sorte ce qu'avait fait le fantôme. Et puis, des épées de flammes, même les Onis connaissent.

Par ailleurs, il se trouve que la technique a été plus puissante que prévue. Souvenez-vous : la technique avait commencé par une absorption de TOUTES les flammes présentes sur le stade en direction de Reiji... y compris les flammes du lance-flamme de Kym, ce qui sauva sur le coup les deux cibles qu'elle visait. En conclusion, la puissance du lance-flamme a été elle-même utilisée contre Sid par l'intermédiaire de Reiji.
En plus, durant l'enchaînement, les flammes envoyés par l'ennemi lui ont permis d'augmenter la puissance de la technique.
Bon cela dit, l'issue de ces retours de flammes quasi infini se termina par un match nul.

Vint ensuite le moment où Reiji avait créé une protection pour Bravetta. Maintenant, analysons encore une fois la situation : Bravetta était à côté de Reiji. Le samouraï dispose du pouvoir de manipuler la terre et il aurait très bien pu faire une protection suffisamment grandes pour protéger les deux. Au lieu de ça, il a protégé le sayan et s'est laissé à découvert, alors qu'il était en plein duel. A votre avis, pourquoi ? Vous ne pensez tout de même pas qu'une guerrier qui combat des Onis, c'est à dire des démons, pendant des années commettrait une erreur aussi fatale que stupide ? C'était évident qu'on allait l'attaquer à ce moment-là, et ça sentait le piège à plein nez !


-REIJI : Bien vu...

Il avait déjà le sabre au sol, qui lui a permis de générer la protection de Bravetta. Il n'eut donc pas besoin de replanter le sabre au sol pour faire ressurgir encore une fois le Doushouha [Tech x3] qui apparu sous ses pieds juste avant que le fantôme ne fit un bond en arrière. Résultat, la colonne de pierre prit la place du samouraï pendant l'enchaînement de l'homme-chien. Après son attaque, Reiji entendit des parole venant de Sid :

-SID : Très bien !! J'espère que vous êtes prêts à mordre la poussière !!!!
-REIJI *dans sa tête* : *... je vois...*

Evidemment, quand quelqu'un vous gueule une telle déclaration, c'est qu'il a quelque chose dans son sac, et qu'il s'apprêtait à le sortir. Alors le samouraï tenta de jouer la surprise : c'est un fantôme, donc il se jeta sur la colonne de pierre qu'il avait fait apparaître tout à l'heure, la traversa et lança un autre Fuujinken [ILLIMITE]. Son ennemi l'avait probablement remarqué, c'est pourquoi il avait utilisé cette technique comme un leurre... pour amplifier les flammes créés par le clash et les attaques enflammées de Sid de tout à l'heure.
Ce qui vint alors par la suite coule de source : il lança un autre Shinrin Kasai [Tech x3]... Du moins, c'était le plan, mais le destin a voulu que Sid envoie son Killing Ring pile à ce moment-là. Les deux techniques, encore une fois, entrèrent en collision et s'annulent. Une fumée se dégagea de l'impact, donc on ne pouvait pas savoir que Reiji était encore debout, à moins de ressentir son énergie.

Peu de temps passa et d'un coup, hop! Reiji se retrouva instantanément dans les gradins, rassemblés avec certains guerriers qui se faisaient téléporter auprès de lui pendant que l'on ressentait clairement la puissance du chien augmenter. Reiji regarda le guerrier ennemi restant de loin. Il était clair que l'ennemi voulait vite en finir, sauf que jusqu'ici, personne dans ce lieu n'avait encore montré son potentiel. Si Sid était le premier à le faire, Reiji fut le deuxième à vouloir déballer son sac.

Le samouraï brandit son sabre devant lui, dans la direction de Sid, puis le sabre commença à nouveau à rassembler un élément. Sauf que cette fois-ci, ce n'était pas du feu qu'il prit... mais la lumière qui envahissait les lieux. Si cela peut rassurer certains, cela ne créé pas d'obscurité par manque de lumière.
Pendant que Reiji préparait tout cela, il s'adressa aux âmes des victimes qui étaient toujours présents.


-REIJI : La Purge, c'est maintenant.


A ces mots, toutes les âmes prirent la forme de boules lumineuses qui allèrent s'insérer dans le sabre. Non, ils n'ont pas donné leur énergie, donc cela n'augmenta la puissance que par la faible lueur qu'ils dégageaient. En revanche, ce qu'ils avaient canalisé était leur remords, leur soif de justice, mais aussi la soif de mettre à terre celui à qui le jugement était destiné. Ce dont Reiji avait "parlé" avec ces âmes tout à l'heure, c'était justement de ça.

-REIJI : Votre conscience en sera lavé...

Alors Sid lança son attaque qu'il avait préparé : un faisceau enflammé avec au bout un crâne bestial qui fonça droit dans le groupe.

-REIJI : Dojoutsurugi - Tenshou Ryuu... MUSOU TENRAI HA !! [TECH ULTI]

Et le fantôme fut instantanément entouré d'une énorme lueur blanche. Au moment où il se jeta, il laissa une grosse traînée blanche derrière lui, qui faisait penser à un Kaméhaméha lancé par derrière. Il fonça l'arme pointé devant lui et l'attaque de Sid ouvrit sa gueule, mais ne put la refermer. Il s'ensuit alors un bras de fer titanesque entre 2 attaques ultimes des 2 combattants, dont aucun des deux n'avait l'avantage. La lutte était si violente qu'un grand tremblement de terre eu lieu dans le stade. On note également la présence d'un cratère qui se creusait continuellement sous l'impact des deux techniques. Cette lutte était longue et dura environ 20 minutes. Même si le fantôme progressait petit à petit, l'attaque de l'adversaire était de plus en plus forte, ce qui donne une jonglage entre les avantages des deux côtés.

Au bout de ces 20 minutes, une grosse colonne de lumière verticale explosa et provoqua également l'explosion de l'attaque de Sid. Match nul... encore ! Les deux guerriers se retrouvèrent alors face à face et visiblement toujours prêts à en découdre... jusqu'à ce que Sid décide de prendre la fuite avec un air moqueur.


-SID : A la revoyure bande de minables !! Kihihi hihi ! KAHA HA HAHA !!
-REIJI : ... Vraiment, pour un vétéran de guerre...

Je vais maintenant vous poser une question : à votre avis, combien de coup de sabre ont été donné par Reiji depuis le début de ce combat ? Vous n'avez pas compté ? Ce n'est pas grave. Maintenant, je vais vous poser une autre question : à votre avis...



... quelle quantité d'électricité statique a été accumulée suite à autant de coups de sabre sur Sid et ses armes ?


-REIJI : Dojoutsurugi - Ikasuchi Ryuu... Raibaku ! [ILLIMITÉ]

*CRAAAAAASH*
Un éclair frappa l'endroit où a été cumulée toute cette électricité statique, c'est à dire sur lui ou sur son arme. Cela sera normalement suffisant pour stopper net sa fuite via une bonne dose de jus à un sacré paquet de volts.


-REIJI : Guerrier, on n'échappe pas à la sentence...

Oui alors, il faut aussi se dire que Reiji n'est pas un héros, mine de rien. Sa priorité n'est pas de sauver des vies, puisque les âmes innocentes connaîtront la paix là où ils vont. S'il a attrapé le gamin, c'était juste parce qu'il lui arrivait dessus. Pour Reiji, ce ne sont pas les vies à sauver qui compte... tout ce qu'il veut c'est écrabouiller les âmes corrompues, n'en déplaise à certains, et les balancer directement au jugement divin.


Dernière édition par Reiji Kogarashi le Jeu 11 Mai 2017 - 23:16, édité 1 fois
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 311
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockJeu 11 Mai 2017 - 22:55
Alors que le combat faisait rage, différents événements s’enchaînaient, parfois de façon anarchique entre les différents protagonistes. Toriel, toujours a terre n'eut pas d'autres choix que de se laisser transporter par le nouveau venue qui l'emmena en lieu sure, a l'écart du combat. Elle mit un certain temps a reprendre ses esprits et lorsqu'elle fut enfin revenue a elle, c'est un moment de panique qui l'envahis. Gray, Kym, l'enfant qu'elle avait vu mourir... Sur le moment, elle se sentit un peu stupide d'avoir fait l'amalgame avec Asriel, celui ci était partit depuis bien des années a présent. La dame chèvre s'en voulait, se disant qu'elle aurait du se raisonner. Gray comptait sur elle, et elle l'avait laisser tombé.

Se redressant doucement, elle fut prise de vertige et resta un moment avec la main sur le front, attendant que le malaise passe. Si son visage n'avais pas été entièrement recouvert de fourrure, n'importe quel observateur extérieur aurait remarquer qu'elle était aussi pâle qu'un cadavre. Par chance, du moins selon elle, sa nature d’anthropomorphe permettait de cacher son état aux yeux des autres, il lui suffisait alors d'afficher une expression neutre pour paraître d'aplomb. Pratique lorsqu'on ne voulait pas inquiéter qui que ce soit. Sentant alors une douleur a l'arrière de sa tête, elle y porta la main un instant avant de constater qu'elle saignait légèrement.  Rien de bien grave, elle avait du simplement se cogner en tombant. Toujours un peu a coté de la plaque, elle soupira et son regard croisa celui de l'enfant a coté d'elle, constatant qu'il n'avais plus aucune blessures.  Il commençait a paniquer, appelant sa mère qui étrangement n'était pas encore venu le chercher.  Peut être les parents étaient ils morts durant l'attaque... ? La dame chèvre se redressa un peu plus pour poser sa main sur celle du jeune, lui souriant faiblement de façon rassurante, mais c'était sans compter sur l'apparition surprise de l'homme a coté d'eux. Toriel sursauta elle aussi d'ailleurs, prenant l'enfant contre elle dans un réflexe protecteur, fixant le nouveau venu un instant, semblant le transpercer du regard, jusqu'a ce que celui ci demande au jeune si il allait bien. Comprenant que l'étrange inconnue qui leurs faisait face ne représentait pas une menace, Toriel baissa un peu sa garde, relâchant son étreinte. Elle laissa par la suite l'enfant répondre et essaya de se concentrer pour se souvenir des dernières images qu'elle avait vu du combat.

Alors qu'elle avait tenter le tout pour le tout en voulant raisonner la femme léopard, Toriel se rappela presque mot pour mot de la réponse de celle ci, a peu de chose près. Elle était aussi cruel car elle avait souffert. Elle même était en mesure de comprendre,  Asgore aussi était devenu cruel après avoir souffert.  Mais cela n'excusait pas pour autant la folie meurtrière.  Rien ne justifiait le droit de décider de qui devait vivre ou mourir, et encore moins le fait d'attaquer un groupement de personne venu se divertir sans aucune raison apparente, si ce n'est pour leurs faire payer des souffrances passées, pour lesquels ils n'étaient en rien responsable.  L'ancienne reine des monstres serra les poings a cette pensée.  Durant tout le temps ou la guerrière s'était adresser a elle, Toriel n'avait pas une seul fois détourné les yeux, soutenant le regard de la prédatrice sans montrer le moindre signe d'intimidation, preuve qu'elle gardait tout de même une certaine fiérté, même dans les pires situations.  S'en était suivit la scène d'horreur qui lui avait fait perdre tout ses moyen, au point de la plonger dans un état de délire incontrôlable en lien avec un traumatisme passé, a la suite duquel elle avait sombrer dans l’inconscience.

Sortant de ses sombres pensées, Elle regarda l'inconnu apparut devant eux comme par enchantement et se releva, gardant sa main posée sur l'épaule de l'enfant

- Merci...

Elle regarda ensuite en direction du stade, la ou se déroulait normalement le tournois. De la fumée s'en dégageait, chargeant le ciel d'épais panaches grisâtres. La dame chèvre ne pu s'empêcher d'éprouver de la tristesse et de la culpabilité en pensant aux autres qui s'y battait encore. Reiji, Braveta, Gray... Elle se surprit d’ailleurs a penser a ce dernier, un peu trop a son gout et soupira, essayant de se concentrer sur ceux qui étaient avec elle a ce moment précis. De nouveaux arrivants avaient visiblement prit part au combat, elle aurait même jurer avoir vu des sortes de monstres non identifiés voler au dessus du stade. Fermant un instant les yeux, elle essaya de faire un peu le vide dans ses pensées, dans l'espoir de soulager ne serait-ce qu'un peu la migraine qui ne la quittait pas depuis son réveil et lui donnait presque la nausée.

Alors qu'elle rouvrit les yeux pour se pencher a nouveau vers l'enfant, s'assurant que lui allait bien, elle sursauta en voyant débarquer un nouvel individu, revêtue d'une armure complété, qui rappelait celles qu'utilisaient encore les membres de la gardes royales il y a quelques temps de cela.  Il semblait venir d'un autre temps, plus précisément de l'époque de la guerre entre les humains et les monstres, a savoir un bon millénaire.  D’ailleurs, son langage semblait lui aussi appartenir a cette époque. Avait on découvert comment voyager dans le temps a la surface ?  Elle n'eu pas vraiment le temps de réfléchir a la question, car l'homme en armure s'adressa a elle, d'une façon qui la mit particulièrement mal a l'aise, non pas a cause de son langage, mais plus par rapports aux propos en eux même, a savoir "votre poitrine opulente de bordelière" non mais pour qui se prenait-il ?! laissant de coté sa migraine toujours présente, Elle fixa l'individu, essayant de croiser son regard a travers les fentes de son casque et lui répondit d'un ton calme, mais assez froid tout de même:

- Salutation Messire. Est-ce ainsi que l'on aborde une femme la d'ou vous venez ? sachez avant tout que je suis loin d'être une jouvencelle. Mon nom est Toriel et je viens du mont Ebott.  je ne m'offusquerai pas d’avantage  de votre indélicatesse, mais auriez vous au moins l’obligeance de retirer votre casque et de vous présenter, afin que je sache a mon tour a qui ai-je l'honneur de m'adresser ?

Alors qu'elle attendait la réponse de l'armuré, un phénomène assez improbable se produisit.  En une fraction de seconde a peine, le décore autour d'elle changea, elle se trouvait a présent a nouveau dans le stade, face a la guerrière Léopard en plein combat, alors que de son coté, elle se retrouvait a sa merci, affaiblit par la migraine qui la plaçait dans un état de vulnérabilité plutôt critique. Son premier réflexe fut de se protéger le visage avec ses bras, comme elle avait vu les combattants le faire durant le tournois, espérant ainsi ne pas finir en poussière a la première pichenette. Cela faisait peine a voire d'ailleurs, étant donner qu'elle ne faisait qu'imiter une position de garde, sans aucune techniques.  le fantôme quand a lui utilisant des techniques étrange dont la nature  lui échappait, mais elle avait tout de même comprit que cela avait un rapport avec les âmes. c'est alors qu'une mâchoire enflammé envoyer par le doberman fonçait a présent vers eux et a nouveau, Toriel mit ses bras devant elle et s'apprêta a encaisser, ne pouvant de toute façon pas fuir... en tous cas, pas toute seul. Mais alors qu'elle s'apprêtait a vivre ses derniers instants, une explosion retentit. Ouvrant les yeux, elle vit un nuage de fumé et de poussière qui lui fit comprendre que l'attaque du chien fou avait été neutralisée, comme elle l'avait elle même fait un peu plus tôt durant le tournois. Elle regarda alors Gray un instant, puis baissa la tête, s'en voulant toujours de l'avoir laisser tomber en plein combat.  Alors que l’affrontement faisait rage entre les deux combattants, Elle s'approcha de l'homme surnommé "Groot" par les deux Moojuu, sans qu'elle ne comprenne pour autant la référence, ignorant en grande partie l'univers fictif si riche de la surface:

- désolé pour tout a l'heur... je n'était pas a la hauteur je crois

Mais la prédatrice qui lui faisait face il y a une seconde disparut de son champ de vision, tendit que Toriel de son coté se retrouvait a présent entre Gray et Reiji qui se battaient toujours. le combat opposait a présent Reiji et le guerrier canin
Légion
Légion
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 04/03/2017
Nombre de messages : 720
Bon ou mauvais ? : "Bon"
Zénies : 1570

Techniques
Techniques illimitées : Boureau des Âmes / Présage Funeste / Armée Infernale
Techniques 3/combat : Réalité Insaisissable / Libération Antagoniste
Techniques 1/combat : Apocalypse

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockDim 14 Mai 2017 - 15:06
La chèvre anthropomorphe reprend peu à peu connaissance. Elle ouvre petit à petit les yeux, et en cligne deux fois. Elle regarde vaguement les environs. Elle prends alors une rapide inspiration, avant d'afficher une mine neutre. Elle ferme les yeux en se frottant l'arrière de la tête. Elle semble toucher quelque chose, et déplace sa main devant elle. Ses yeux s'ouvrent légèrement alors qu'elle observe une trace noire sur son pelage blanc. Elle regarde alors à coté d'elle, et voit l'enfant, indemne, étonné. Sur son visage creusé par les dernières dizaines de minutes se dessine une tentative de sourire amical. Ses yeux sont grands ouverts. Ils sont bruns, et associés à la large pupille présente dans le rond de couleur noisette, donne l'illusion d'un gros point noir dans le blanc du globe oculaire. C'est des yeux de chèvre, et je ne devrais pas m'en étonner. Et pourtant, la plupart des Moojuus que je rencontrais possédaient des yeux plus humains. Se peut-il qu'elle ne soit pas une habitante de la désormais inexistante Baelfire ? Après tout, l'univers infini peut abriter bien plus qu'une seule catégorie d'animaux anthropomorphes.

Lors de mon apparition soudaine aux yeux de l’enfant, la femme attrape ce dernier, paniquant et émettant un cri. Son regard est posé sur le mien. L'enfant plaqué contre son torse, ne sachant pas vraiment ce qu'il se passait. Sa respiration est plus rapide. Elle a certainement peur de moi. Il est vrai que mon armure n'est pas la plus subtile pour inspirer la confiance chez autrui. Mais je n'ai jamais été quelqu'un de très socialement adéquat. Souvent, les gens dont je faisais la connaissance mourraient dans l'année. Je ne suis pas spécialement doué dans l'art de me faire des amis. J'apparaissais souvent aux yeux de ceux qui étaient encore en vie. Mais rarement ais-je discuté avec eux pendant plus de cinq minutes. Mon armure apparaissait effrayante aux yeux de ceux que je chassais. Elle n'inspire que peur, et peut-être pitié pour ceux aux égos plus grand que le tas des corps de tout ceux que j'ai dû tué durant ce dernier millénaire. Elle est la marque de fabrique de la Légion. Mais je la préfère à mon corps à présent décrépi. La femme se calme. Elle relâche l'enfant. Se dernier hoche la tête à ma question. La chèvre me remercie de les avoir sauvé.

"De rien."

Un cri se fait entendre. Semblable à un grincement. C'est le cri d'une bête que j'ai déjà entendu cette même journée. Je sais laquelle c'est. Je sais à qui elle appartient. Je m'attendais à l'entendre. J'aurais bien voulu ne pas. Mais si Nostenfer est là, alors Okïn avait décidé de me suivre. La silhouette de la chauve souris géante et violette vole au dessus du stade. Elle survole les environs, et deux faisceaux rouges apparaissent de son dos. Des formes transparentes rouges terminent les deux rayons, et bientôt permettent à deux autres créatures de se matérialiser. L'un d'eux est un dragon noir aux yeux écarlates brillants dans la nuit, l'autre un petit bonhomme au sourire troublant et gigantesque. Le premier, Dracaufeu, fait son hurlement bien singulier, avant de descendre, suivi d'Ectoplasma, qui faisait des pirouettes dans les airs en rigolant, avant de soudainement s'arrêter pile avant le niveau du sol, pour faire le tour des gradins. Le reptile le suit, et les battements lourds de ses ailes font des échos qui résonnent dans le stade.

La chauve-souris descend bientôt elle aussi, et sur elle est son dresseur. Okïn. Il était toujours de noir vêtu, mais sur son visage normalement morose semblait être une motivation. Il n'était pas là uniquement pour faire ce qui lui semblait être juste. Il s'était accroché au petites pointes de son monstre, et ses jambes étaient calées entre les deux paires d'ailes de son Nostenfer. Il atterrit à coté de moi, de la chèvre qui ne le remarqua pas, les yeux perdus dans le combat qui faisait rage à quelques mètres de là, et du garçon qui ne put s'empêcher d'émettre un "Wouah !" d'admiration. Un hurlement se fit entendre, suivis de rires sadiques et de bruits de léchouilles assez dérangeants. Le combat continuait toujours. Okïn s'approche alors de moi, et me demande qui sont les Moojuus. Ne les connaissait-il pas ? Il se pourrait bien que oui. Il doit se demander pourquoi je ne fonce pas moi aussi dans la bagarre. Pointant les deux fauteurs de troubles, je lui réponds.

"Les Moojuus sont les deux animaux anthropomorphes, là-bas. Ils sont capables de prouesses supérieures à celles des humains, et habitent les différends mondes de cet univers. Ils proviennent d'une civilisation dont la planète fut détruite il y a longtemps et depuis se sont installés un peu partout. Ils combinent l'intelligence humaine aux capacités animales, et il existe plein de petites espèces dans le même peuple. Il peut y avoir des chats, des chiens, des ours... Tout mammifère à fourrure présent sur Terre possède un représentant chez les Moojuus. Généralement, ils sont un peuple pacifique avec les autres, mais prône à des combats civils dû aux différents conflits provoqués par l'énorme diversité au sein d'une même espèce. Enfin, il se peut que je me trompe. Ils sont également habillés avec plus que des sous-vêtements, normalement, mais j'imagine qu'avec l’adrénaline permanente, ils n'ont pas chaud."

Je me tourne alors vers Okïn. Il semble confus par ma réponse. Néanmoins je continue dans ma lancée. Je ne porte pas attention à des bruits lointains d'objet en métal.

"Je sais pourquoi tu es ici, Okïn. Tu as envie de prouver quelque chose. On peut voir ça dans ton regard. Je l'ai déjà vu des dizaines de fois. Tu as quelque chose à montrer au monde. Je n'ai pas à tenter de te garder en sécurité, alors."

Il n'es pas utile de tenter de le raisonner. Il est tout à fait capable de s'en sortir. Mais "capable" ne veut pas dire qu'il va s'en sortir. Les bruits de métaux se rapprochent, mais je n'y prête toujours pas attention.

"Tu dois te demander pourquoi je ne me bats pas. C'est simple : Je pourrais rejoindre le combat, les frapper dans le dos, profiter de l'avantage du nombre pour les anéantir. Néanmoins, il n'y aurait pas de véritable victoire à ça. J'aurais vaincu. C'est tout. Néanmoins, à rester en arrière, j'aide toujours les autres. En effet, les deux criminels me voient, et ma présence les énerve. Ils savent que si jamais ils gagnent, je pourrais soigner les blesser, et être les renforts. Ils savent que les soins que j'ai prodigué à leurs victimes ont limité leur bain de sang. Et ils savent qu'ils ont un spectateur dont ils ne connaissent pas la puissance, et les capacités, qui les observe, les juge, et aura donc un avantage stratégique sur eux s'ils venaient à l'affronter. Et puis, faire preuve d'honneur, ça les énerve toujours, et ça me permet de me sentir mieux."

Enfin. Je mentirais si je disais que je ne voulais pas y participer. Un bruit sourd, métallique, se produit alors à proximité, suivi d'une phrase n'ayant aucun sens provenant d'un individu à l'armure qui ne m'est pas inconnue. Il vient de donner un méchant coup de cuillère géante à l'un des combattants du camp des "gentils", et, après avoir frappé sur le crâne d'un mort, se tourne alors vers moi. Enfin, plutôt vers la chèvre à mes cotés. Je me souviens alors d'où je reconnais son armure. Il court maladroitement vers nous, dans un fracas de bruits ressemblant à des seaux remplis de lait et de clochettes de vaches. Son armure est mal mise, sombre, et taché de blanc. Un filet d'un liquide de la même couleur sort de son heaume. Ses chaussures à pointes en sont certainement remplies, et ses pieds y trempent à chaque pas. Il porte sa cuillère plus grande que lui sur son épaule. Il manque de se casser la figure au moins deux fois, et, arrivé devant nous, se penche vers la chèvre, esquivant in extremis un débris de la bataille qui faisait toujours rage dans cette partie du stade et qui avait failli empaler sa tête. Il se mit alors à complimenter sa poitrine, dans son élégance dont j'ai déjà souffert il y a une centaine d'année. Prenant une inspiration, et alors que la dame s'énerve face aux avances du gentil monsieur, je me tourne vers Okïn.

"Ce personnage de farce fait partie d'une vieille guilde. La guilde des lactomanciens. Ce sont des sortes de mages qui maîtrisaient le lait, et qui vénéraient des anciens dieux. Il y avait plusieurs groupes de ces mêmes lactomanciens, et chacun avait un dieu différent. Ils se menaient généralement bataille pour leurs idéologies différentes, mais il me semblait avoir vu le dernier il y a cent ans. Je doutais qu'ils existaient encore. Mais... à voir son armure, je pense qu'il s'agit d'un des malheureux légendaires chevaliers de la guigne. Ce sont des guerriers qui ont pris, souvent involontairement, toute la malchance de leur guilde. Ils sont presque immortels, mais surtout parce qu'ils n'arrivent pas à mourir. En effet, à boire du lait en permanence, ils ont réussi à faire du lactose le remède à toute les maladies de leur corps. Malheureusement pour eux, leur principal objectif est de mourir, afin de rejoindre leur divinité. Ils en sont tout simplement incapable. Ils n'ont généralement aucun camp, mais sachant qu'il semble avoir pris de l'affection pour cette femme, je doute qu'il soit contre nous."

Je porte mon attention sur le chevalier de la guigne. La chèvre vient de lui dire son nom, Toriel, et de lui demander de retirer son casque et de se présenter. Je sais que les vrais visages des lactomanciens sont toujours à vomir. Mais leur déformation me permet de me sentir bien avec la laideur actuelle de mon propre visage. Écoutant sa réponse, je détourne lentement mon regard vers le stade. Quelqu'un y est allongé. Un participant ?

"Okïn, si le type en armure commence à s'exciter, donne lui un coup de pied dans la tête, en général, leur armure est tellement mal mise qu'ils s'en retrouvent assommé. Je vais voir si le participant au milieu du terrain est encore vivant."

Je saute alors, descendant une rangée de siège. Puis je commence à courir dans l'escalier, le descendant rapidement. Il est dangereux normalement d'effectuer ce genre de chose, mais, prenant appui sur les coins des marches, j'arrive à garder mon équilibre, et à descendre assez rapidement les marches. Les escaliers se terminent, et je saute par dessus le mur qui sépare les participants aux spectateurs. Je m'approche rapidement de l'homme à terre. C'est un Saiyan. Il est inconscient, et de sa bouche sort un filet de vomi. Je le prends, et le porte en sécurité hors du terrain, contre le mur. J'ouvre sa bouche, et y verse le contenu de mon flacon. Le liquide couleur feu commence déjà à faire ses effets : Son pouls est déjà en train de s’accélérer. Son cœur bat normalement. Je ne sais où est son opposant, mais il est probable qu'il ai pris ses jambes à son cou. Il n'est désormais qu'inconscient, et un peu sale, mais il ne devrait pas souffrir d'autre choses. On dirait bien qu'il s'est pris une raclée. Mais peut-être prendra-t-il part au combat, lui aussi ? Je ne le sais. Je le pose sur son épaule droite, tête penchée sur le coté, un bras devant lui, l'autre sous sa tête, une jambe devant l'autre. Il se relèvera quand son corps sera au meilleur de sa forme, et que le contenu du flacon aura fait effet.

Mes pensées sont interrompu par une explosion. Mon inquiétude monte plus vite que les débris qui en furent projetés. Rapidement, j'escalade à nouveau le petit mur. Je prends appui dessus, pour sauter sur les dossiers des fauteuils devant moi. Mon agilité est hors-pair et je grimpe assez rapidement les rangées. Sous mes pieds sont ce qu'il reste des fauteuils, et par la seule force de mes jambes je monte vers l'endroit de l'impact. La fumée m'empêche de voir qui a souffert de l'explosion colossale, mais j'aperçois Okïn en dehors de l'imposant nuage. Enfin, après avoir fait mon dernier saut sur le heaume d'un Chevalier de la Guigne qui passait par là, j'entre dans la colonne de poussière et de sable. Le vent fait son effet, et les débris minuscules qui flottent dans les airs sont repoussés. J'entends alors le bruit d'un coup de foudre, et vois le Moojuu doberman être interrompu dans ce qu'il faisait par l'électricité qui était conduite par sa fourrure, le regard noir plongé dans celui du samouraï vêtu de noir et blanc.

La léopard possède un sourire presque plus grand que celui d'Ectoplasma. Elle semble rigoler intérieurement de l'échec de son partenaire dans sa manœuvre. Ou bien tente-t-elle de bluffer ses adversaires ? Je regarde les autres protagonistes : l'épéiste regarde fermement son adversaire, tenant sa lame à deux mains. La créature anthropomorphe dont les muscles noirs sont directement visibles, pas protégés par un épiderme, se tient à coté de Toriel, semblant l'enlacer de façon protectrice entre ses bras, fixant le combat. Ils s'échangent quelque mots, et se préparent à partir. Il est fortement probable que le personnage au torse nu tente d'amener la chèvre en sécurité. Enfin, le Saiyan possède ses yeux grands ouverts, ses yeux souffrant de mouvements convulsifs. Il semble être pris d'une crise de folie. Je m'approche de lui, et pose ma main sur son épaule. Sans qu'il ne s'en rende compte, je collecte ses souvenirs récents. Il dialogue avec ce qui semble être un autre lui.

"La violence semble t'apporter la folie. Je te conseille d'arrêter de te battre, avant que cela ne s'aggrave. J'aimerais éviter qu'une lutte intérieure avec toi-même nous amène des ennuis. Tu devrais te reposer. Un autre Saiyan est sur le terrain, blessé. Tu devrais peut-être lui venir en aide. Crois-moi, je ne veux que ton bien. Il est inutile de se faire du mal à se battre lorsqu'on souffre mentalement."

Je le regarde de mes yeux écarlates. J'aimerais qu'il ne force pas. Je n'ai pas envie que la situation s'empire.


[Voilà, Riki, tu es soigné, comme tu l'as demandé, même si tu est techniquement dans un autre RP. Je me suis renseigné avec les autres participants au sujet de ce qu'ils allaient faire, et j'espère ne pas avoir causé de tort.]
Okïn Nightstorm
Okïn Nightstorm
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2016
Nombre de messages : 296
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1560

Techniques
Techniques illimitées : Aligatueur:SURF / Dracaufeu:LANCEFLAMME / Nostenfer:TRANCH'AIR
Techniques 3/combat : Cizayox:PISTO-POING / Ectoplasma:BALL'OMBRE
Techniques 1/combat : Mewtwo:PSYKO

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockDim 14 Mai 2017 - 18:16
Jamais encore le jeune maître Pokémon ne s'était trouvé au milieu d'un tel champ de bataille. Pourtant, il avait participé à des centaines de combats Pokémons, la plupart du temps en un contre un, parfois en duo. Mais ça n'avait rien à voir avec ce qu'il vivait ce jour-là. Il avait l'impression d'être au beau milieu d'une guerre, il y avait des explosions de partout, du feu, des boules d'énergie qui volaient dans tous les sens. Malgré le fait qu'il était légèrement en retrait des batailles, ayant atterrit juste à côté de Légion et de Toriel, il ne se sentait pas vraiment en sécurité, quand bien même il pouvait compter sur son Nostenfer pour le protéger. Il sentit une certaine forme d'inquiétude monter en lui, une petite boule de stress qui se contractait dans son ventre. Il avait un peu peur, à la fois pour lui, mais aussi pour ses Pokémons. Ces types qui se battaient dans les airs en s'envoyant des boules de feu, ils n'avaient rien à voir avec la Team Rocket. Aussi cruels qu'étaient les membres de la Team Rocket, ils restaient humains : ils étaient faibles comme des humains, et il suffisait de vaincre leurs équipes de Pokémons pour les mettre hors d'état de nuire, ce qui était justement la spécialité d'Okïn. Mais là, les monstres qui se battaient n'avaient rien d'humains et étaient même aussi forts que des Pokémons, si ce n'est plus, sauf qu'ils possédaient une intelligence humaine et qu'ils ne pouvaient donc pas être domptés.

Malgré l'angoisse naissante en lui, il descendit de sa grande chauve-souris pour se tenir debout à côté du guerrier spectral. Il leva la tête vers lui, écoutant attentivement ses explications à propos des Moojuus. Tout en l'écoutant, Okïn suivit du regard la direction pointée par Légion, et regarda le doberman et la léoparde qui se battaient dans les airs. C'était donc ça, des Moojuus. C'était donc eux, les odieux criminels qu'il fallait arrêter.


*On dirait un mélange entre des humains et des Pokémons... C'est donc une race d'extra-terrestres, eux aussi. Comme les Saiyens. Apparemment, il y a beaucoup d'extra-terrestres dans ce monde. Et ils ont tous des capacités similaires à celles des Pokémons.*

Il affirma ensuite qu'il avait compris pourquoi il était là. Pour prouver quelque chose. Il n'avait pas tord. Là d'où il venait, pourtant, il n'avait plus besoin de prouver quoique ce soit. Il était devenu le maître de Johto à 11 ans, réalisant par ce fait son plus grand rêve. Il avait déjà prouvé sa valeur. D'ailleurs, après être parvenu à son objectif ultime de devenir maître de la ligue, il ne s'était pas vraiment senti heureux. Il s'était senti vide, et même presque déçu d'avoir déjà pu accomplir son rêve. Alors il s'était fixé un autre objectif : devenir également le maître de Kanto. Mais il avait échoué, perdant face au maître invaincu : Red. On finissait toujours par tomber sur plus fort que soi, Okïn l'avait appris à ses dépens. Cela l'avait déprimé durant quelques semaines mais il était parvenu à surmonter cet échec avec le temps. Il demeurait maître de Johto de toute manière, et était toujours considéré comme l'un des meilleurs dresseurs.
Mais dans ce monde-ci, c'était différent. Personne ne le connaissait, c'était comme s'il devait tout recommencer. Il devait à nouveau prouver sa valeur au monde, leur montrer qu'il pouvait être utile, que l'on pouvait être fier de lui. Légion semblait l'avoir déjà compris. Mais Okïn n'était pas uniquement venu pour prouver sa valeur à Légion et aux autres. Sauver les gens innocents était la priorité, et il s'en serait voulu s'il avait laissé des gens se faire tuer sans chercher à les aider.

Il expliqua ensuite qu'il ne se battait pas car cela permettait d'énerver les adversaires tout en étudiant leurs capacités et en soignant les blessés. Le garçon hocha la tête affirmativement pour lui montrer qu'il comprenait. Ensuite un soldat bizarre et dégoutant avec du liquide blanc qui sortait de son armure étrange et bruyante apparut et s'adressa à la femme chèvre qui avait retrouvé ses esprits. Légion lui expliqua ce qu'il était et lui dit que si jamais il posait problème, il fallait lui donner un coup de pied sur la tête. Okïn arqua un sourcil : un coup de pied sur la tête ? Mais ce mec était bien plus grand que lui, et il ne savait même pas se battre ! Pas grave, Nostenfer se chargerait probablement de frapper le lactomancien à sa place.

Ensuite, Légion s'éloigna rapidement pour aider un mec sur le ring. Peu de temps après, Dracaufeu et Ectoplasma revinrent à ses côtés, n'ayant pas trouvé plus de survivants.  Okïn s'apprêtait à leur demander de s'attaquer aux deux Moojuus lorsque soudain la femme-chèvre disparut et fut remplacée par l'un des saiyens qui se battait contre la léoparde juste avant. Okïn écarquilla des yeux.


*Une téléportation ? Mais que ?!*

Il regarda rapidement dans le ciel et remarqua que la chèvre était désormais à côté de la léoparde.

*Leurs positions ont été interverties ! Ce n'est probablement pas la léoparde qui a fait ça, ni le saiyen qui se battait contre elle. C'est sûrement le doberman ! Mais que cherche t-il à faire ?*

Soudain, d'autres combattants apparurent aux côtés du saiyen et donc pas très loin d'Okïn.

*Je vois, il essaye de rassembler tous ses ennemis au même endroit, ça veut dire qu'il va lancer une puissante attaque pour tous nous exterminer d'un coup !*

A peine eut-il le temps de penser à cela qu'il vit une énorme mâchoire de feu sortir des mains du doberman. Aussitôt, Nostenfer, qui se caractérisait principalement par sa grande vitesse, fonça sur Okïn et l'attrapa avec ses petites pattes tout en volant sur le côté pour l'éloigner de la trajectoire de l'attaque. Cela n'aurait malheureusement pas suffit à le protéger en temps normal, mais fort heureusement, le samuraï avait à son tour lancé une grosse attaque pour contrer le rayon de feu, et les deux techniques rentrèrent en contact l'une contre l'autre.
Dés qu'il fut suffisamment éloigné de la trajectoire de l'attaque, Nostenfer reposa Okïn au sol. Ce dernier balança aussitôt une Pokéball devant lui.


"Ali, repousse l'attaque de feu !"

Aligatueur venait d'apparaître, sortant de la Pokéball qu'il venait de balancer. C'était un grand reptile bipède de plus de 2 mètres de haut avec des écailles bleues et des plaques rouges sur le sommet du crâne, le dos et au bout de la queue. Une sorte de V couleur crème était peint sur son ventre et sa mâchoire inférieure était de la même couleur.

Spoiler:
 

"GROAAAAAAH !!!!"

Aussitôt, le reptile ouvrit son immense gueule impressionnante, et cracha un gros jet d'eau en direction de la mâchoire de feu qui s'opposait à l'attaque lumineuse du samuraï, pour venir en aide à ce dernier. Il s'agissait de la technique SURF qui pouvait prendre diverses formes. Il ne s'agissait que d'une technique illimitée, alors même si habituellement l'eau avait l'avantage sur le feu, sa puissance n'était pas suffisante pour repousser la technique du doberman. Cependant, cela donna un avantage au samuraï (puisque mathématiquement, illimitée + ultime > ultime), par conséquent l'échange entre les deux attaques ultimes prit beaucoup moins longtemps que vingt minutes. Il y eut alors une grosse explosion qui provoqua un soulèvement de fumée et de poussière. Okïn ne sut donc pas à ce moment là si son intervention avait permis au samuraï de prendre l'avantage ou non, et si le doberman avait finalement été touché.

D'ailleurs, alors qu'Aligatueur exécutait son attaque, le décor changea autour d'Okïn : il venait d'être téléporté ! Il eut la tête qui tournait durant quelques instants mais se reprit rapidement, il avait déjà subit plusieurs mécanismes de téléportation dans sa vie, notamment dans l'un des repaires de la Team Rocket.

Sa place avait apparemment été échangée avec celle du lactomancien. Il fut rapidement retrouvé par Dracaufeu qui n'était pas très loin.


"Dracaufeu, utilise tes ailes pour dissiper la fumée."

Dracaufeu prit un petit peu d'altitude et fit battre ses ailes avec virulence pour dissiper la fumée et la poussière qui avaient été causées par l'explosion des deux techniques ultimes. Cela permit de dégager la vue et Okïn put ainsi facilement retrouver Nostenfer, Aligatueur et Ectoplasma. Il rappela ensuite Aligatueur et Dracaufeu dans leurs pokéballs respectives et dicta des ordres à ses deux créatures restantes.

"Ectoplasma, occupe toi du type qui ressemble à un Démolosse ! Nostenfer, cherche la femme au pelage jaune à points noirs !"


Il ne pouvait pas dire "homme-doberman" et "femme-léopard", car les dobermans et les léopards n'existaient pas dans son monde, et qu'il ne connaissait pas de Pokémon semblable à un léopard.
Ses deux Pokémons s'exécutèrent. Ectoplasma lévita à toute vitesse vers la dernière position connue du Moojuu doberman qui s'était éventuellement pris la technique électrique du samuraï. Dés qu'il le retrouva, il lui envoya plusieurs boules d'énergie simples tout en s'approchant de lui, et le contourna de sorte à se retrouver dans son dos pour lui barrer la route.
Enfin, Nostenfer utilisa sa vitesse de vol exceptionnelle pour fouiller les environs et tenter de retrouver la femme léopard qui avait été téléportée plus loin, par le doberman.
Gray Ashura
Gray Ashura
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/10/2014
Nombre de messages : 166
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Lames de Ki, Bouclier de Ki, Bang Voice
Techniques 3/combat : Poing géant, Giga Drill
Techniques 1/combat : Ashura wrath

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockLun 15 Mai 2017 - 0:32
Gray continua donc son combat afin de faire payer les vétérans Moojuus. Oui, ils étaient de très bons guerriers, et un contre un, Gray ne tiendrait sans doute pas la distance. Il en était conscient et contrairement à un sayajin, il acceptait l'état de fait. Par contre, il pouvait toujours compter sur sa propre fourberie...

Par contre qu'un guerrier qui émettait du lait vienne lui donner un violent coup de cuiller sur la tête afin d'aider Kym ? Non. Gray pouvait prévoir pas mal de trucs ou les imaginer ou en créer... Mais concevoir cet évènement ? Qu'est ce que c'était que ce merdier encore ? Très sérieusement ?
En tout cas, le tournoi était très clairement parti en couille maintenant... Et mort. L'avantage ? C'était que Bravéta avait quelques peu saigné, les moojuus aussi...
Gray toujours étourdi vit donc le garlic cannon de Braveta foncer sur la léoparde... Et lui, qui se tenait à côté de Kym.

"HO LE CON !"

Ne put-il s'empêcher de s'exclamer en voyant le rayon foncer vers sa pomme. Mais qui était le ccon qui ne pensait à observer la position de ses alliés avant de faire des frappes aériennes ?! Merde ! Gray savait très bien que dans ce genre de situation, on évitait de faire des attaques de zones, car sinon... Car sinon, on se retrouvait dans la même situation que maintenant ! A savoir, un Gray qui s'accroupissait derrière deux boucliers pour amortir l'impact... Pas le temps d'éviter à cause du coup à la tête qu'il avait subi quelques instants plus tôt.
Puis l'impact arriva. Les deux boucliers de Gray absorbèrent une partie de l'attaque, mais le Garlick Cannon venant quand même de foutre en l'air la blouse du Rayden. BORDEL ! Ses flacons d'échantillons !

"La Terre avoir un truc génial nommer Psychiatre, taré de Sayajin !"

Hurla Gray sur son... "Allié" ? Non, sérieusement. C'était quoi encore cette histoire de côté maléfique ? Est-ce que c'était pas plutôt son côté stupide oui ?!
La régénération du Rayden commençait à faire effet et les morceaux de peaux et de muscles qui s'étaient fait éjectés à cause du Garlick Cannon précédent repoussaient... Doucement. C'était douloureux, mais moins que quand Gray se faisait électrocuter jusqu'à sa presque mort.

Cela lui permit de voir également le combat entre Kym et Braveta... Constatant la différence entre les deux combattant. Braveta avait une force brute qui le dépassait mais quant à la technique... Il était trop impétueux et répétitif. Manque de discipline... Etait-ce particulier aux sayajins ou à cet individu ? Gray ne pouvait se faire sa propre idée, mais il nota de se renseigner là dessus... C'était une bonne faiblesse à exploiter, et le guerrier en Gray ne put que reconnaître l'efficacité de la Moojuu. En d'autres circonstances, Gray aurait apprécier une discussion amicale et un combat avec la léoparde. Oui il aurait probablement perdu mais cela lui aurait appris un truc ou deux... En fait, même maintenant, il en notait un ou deux. Notamment sur la création d'objet en ki. La demoiselle était maligne et Gray regardait le tout.
Puis elle envoya ensuite le sayajin sur Gray... qui se décala sur le côté. Les piques de Syd étaient présents, mais Gray lévitait légèrement pour éviter de marcher dessus.

"Un conseil : Foncer pas avant d'avoir réfléchir à un plan d'attaque."

Se contenta-t-il de dire... Avant de voir Kym se ramener avec un lance flamme. Ok. Le Rayden fit apparaître deux autres boucliers pour se protéger des flammes ainsi que deux poings géants... Qui foncèrent sur Kym.

"Dommage que nous être ennemi. Vous être la définition d'excellente soldate. Je apprendre beaucoup de nos échanges."

Se permit le Rayden... Le respect étant important en combat.
Puis, tout parti en couille une nouvelle fois, quand Braveta disparut... Pour se faire remplacer par Toriel... Gray afficha une tête indiquant qu'à ce stade... Plus rien ne l'étonnait. Par contre, le Rayden devait du coup encore plus tenir la position, car sinon, c'était Toriel que les flammes allaient lécher si Kym ne s'arrêtait pas... Enfin, la léoparde semblait plus attirer pas le combat que la mort comme son compagnon. Semblait. Avec un peu de chance...
Puis, Gray fut téléporté avec Toriel près du sayajin encore une fois. Godddamit. Ils étaient regroupés. Heureusement, Gray avait ses protections... Alors avec un peu de chance...
Gray se planta devant Toriel en sentant l'attaque du Royal canin venir sur eux et se prépara à encaisser l'attaquer. Heureusement, d'autres guerriers vinrent les aider... Heureusement, car sinon, Gray aurait perdu plus que ses protections, et son bras droit qui s'était fait dévorer par la tête de flamme.
Gray regarda le bras dévoré, dépité. Puis, il attrapa Toriel de son bras gauche et sauta au loin, de préférence à l'opposé des Moojuus. Pourquoi ? Car Gray n'était plus en état de se battre pour aujourd'hui, Toriel était à protéger... Et qu'honnêtement, il avait peur que Bravéta pète un cable et soit sur le point de les massacrer. Il reviendrait pour le sang plus tard, mais maintenant, il devait surtout sauver son cul, celui de Toriel et celui du môme qui ne savait pas trop ce qu'il faisait dans le coin...
Puis, une fois à l'abri, Gray souffla un coup...

"Une seconde..."

Demanda-t-il... En souriant comme un enfant malade face à Toriel, avant qu'une veine ne vienne taper contre sa tempe alors qu'il hurla... Et son bras repoussa.

"Bénir être les facteur de régénération."

Se dit Gray... Avant de se tourner vers Toriel...

"... JE vous proposer qu'on s'éloigner des combats. Pas en état de vous protéger efficacement et le sayajin pas stable mentalement."
Le Grand Gervais
Le Grand Gervais
Terrien
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 04/02/2017
Nombre de messages : 419
Bon ou mauvais ? : Hérésie.
Zénies : 10

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockJeu 25 Mai 2017 - 15:28

Un véritable merdier. Chacun y allait de sa vaine tentative désespérée pour survivre à la débâcle. Mais je n’avais que faire de ses  trikiteries d’hérétiques, je profitais du chaos ambiant pour achever les cadavres des spectateurs cloués au sol. OuiOui. Il eut néanmoins un incident qui se démarqua des autres : La belle chèvre et la petite chatte s’étaient enfuient, sans que j’eus le temps de faire plus ample connaissance, en plus la chèvre a osé repousser mes avances ; C’est une épreuve de Gervais, je dois montrer que je suis capable de respecter mon vœu de chasteté. – Quoi ? Les enfants ? Bwoarf, ça ne compte pas, ils sont même plus utilisables –  Oui, leur départ ne me dérange pas le moins du monde…

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 6eddef33777ed1b8d015a833d033b041
MES WAIFUS ! REVENEZ !!!!


Haem. Alors que je me remettais de mes émotions, un boursemolle en armure accompagné d’une jouvencelle juchée sur son animal de compagnie me dévisageait d’un œil amusé. J’obliquais donc vers eux, en trébuchant par deux fois contre des débris. Levant ma cuillère, prêt à asséner un coup bien placé, je sautais dans leur direction. Nul doute qu’ils seraient déjà morts si une créature primitive flavescente d’un or éblouissant, flottant flegmatiquement au grès du vent n’était pas venu me bombarder joyeusement de ses excrétions dorée, tout en chantonnant un signal doux et tranquille qui aurait été fort apaisant si ses déjections n’avaient pas manquées de répandre mes jambes un peu partout !

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Latest?cb=20170430035354



Ainsi j’étais enseveli sous un immense tas de merde brillant, qui relevait plus d'un tas de richesses que d'autre chose en y repensant. A ma plus grande surprise, le tas n'avait rien de nauséabond, au contraire il émettait une douce senteur sucrée, comme du miel. Je mis bien cinq bonnes minutes à m'en extraire, résigné à ne pas buter le quidam en armure de tout à l'heure, je courais un peu partout autour de l'amoncèlement, poursuivant un enfant en pleurs, unique survivant.

"Okïn, si le type en armure commence à s'exciter, donne lui un coup de pied dans la tête, en général, leur armure est tellement mal mise qu'ils s'en retrouvent assommé. Je vais voir si le participant au milieu du terrain est encore vivant."


Comment pouvait-t-il savoir ça, lui ? Plus je le voyais sauter dans tous les sens, plus il me rappelait un compagnon de longue date. Mais peu importait, car ce havresac à porcasse venait de se servir de mon casque clinquant comme tremplin. Il était parti résonner un jouvenceau qui foutais le merdier. Du peu de la conversation qui est parvenu à mes esgourdes, le jeune homme faisait le " mal ". Mon sang laiteux ne fit qu'un tour. Un méchant ?! Ouh ça allais chier, et sec. Ni une ni deux, je m’élançais à son contact, en m'époumonant :

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 6eddef33777ed1b8d015a833d033b041
DEUS VULT !!!


Je chargeais le jeune homme qui semblait en conflit intérieur - Tapette - m’apprêtant à le saisir pour l'empaler de ma cuillère clinquante ( Technique Illimité ). J'allais poursuivre par un coup circulaire pour le décapiter, mais mon hamar en décida autrement ( Technique Illimité ). De ma bouche apparut un cocon textile immaculé. J'éructais avec dégoût le cocon blanc qui éclata au sol bruyamment. Du cocon surgit la vile créature, trapue et gueularde qui sautillait tout en me frappant d'un violent coup de poing qui me projeta au sol. Me relevant instantanément, je couru vers le Hamar et comme l'autre tapette en armure, je m'en servis de tremplin. Une fois en l'air, je m'appétais à réciter une prière de combat, mais ce n'était pas l'avis de la créature dorée qui, une fois encore, bombardait ma pauvre personne de ses excréments. Mortecouille. J’atterris non sans difficulté contre la tantouze en armure, au pied du vrai méchant. A nouveau dans une situation délicate, je décidais qu'il était temps d'en finir.

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 6eddef33777ed1b8d015a833d033b041
Credo In Danone, BlancBlancBlancBlanc NyarghNyarghNyargh ; NADIRDIRDIR ! ( Technique x3 )


Cette prière permettait la libération d'une arcane qui rendait célèbres les lactomanciens : Le Gaz-Douceur, inventé par l'éminent Fabrice Douceur, lactomancien de son état. De ma bouche, toujours souillée par le liquide accompagnant le cocon du Hamar,  ( qui s'attaquait au Méchant en lui assénant des coups aux parties intimes ) sortit une épaisse fumée immaculée qui remplaça instantanément le goût âpre par un doux parfum synthétique enivrant de framboise. je parvint à sortir une de mes mains du tas et à relever mon heaume, et, en plus d'offrir au monde mon visage d'ange, je vidais mes poumons de la fumée lactée. La volute se répandit sur une trentaine de mètres.

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Lastingacrobaticcrane_by_gif2030-d9mrehx


La première victime fut la créature, qui s'écrasa contre le bitume en hurlant qu'elle était la reine du monde. La puterelle était donc douée de parole ? Mes pensées s'embrumèrent comme tout le monde autour de moi. Je ne put contenir un rire ahuri accompagné d'un délicat flot de bave rose, mortecouille, ma bave devint un torrent duquel surgit un dragon en soutane, dansant parmi une armée de gnomes des forêts du nord unijambistes, qui chantaient tous en cœur. Était-ce la réalité où l'effet du Gaz-Douceur ? Je ne pourrais le dire, quoi qu'il en soit, je m'épris du sol, qui m'avait soutenu pendant toutes ses années, et pour l'en remercier, je le gratifiais de mes saillies libidineuses.


Braveta
Braveta
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 581
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Kamehameha X10

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockVen 26 Mai 2017 - 23:29
Le combat fait rage, tout cela à commencer à cause d'un simple homme décidant de foncer dans les tribunes et c'est devenu quelque chose de bien plus grave... Une mini-guerre pour la survie de la planète Terre, même si les menaces actuelles n'atteindraient pas un véritable risque pour la planète bleue. Il faut évité que ce conflit dégénère vraiment car vu le temps que mettraient des potentiels renforts, cette île serait déjà raillé de la carte. Même si actuellement elle le risque fortement. Deux camps se désignent, le camp des vilains composé de Gervais de Sid et Kym qui est actuellement hors-jeu, si on peut le dire. Le camp des gentils a rapidement rétréci lui. Même si la fuite de la mooju aurait pu permettre aux sayiens de quitter cet endroit, quelqu'un décida de l'en empêcher... Un chevalier bizarre armé d'une cuillère ceci qui risque d'exaspérer Braveta. Qui lui semble pourtant calme, oui car son esprit maléfique a réussi sa quête sortir de la corde du super sayien. Ce dernier puis donc se concentra donc dans le match. Il semble énervé que son adversaire est quitté le combat. Il s'élança donc avec une Vague déferlante ( illimité) afin de contrer l'attaque de son adversaire. Grâce au rayon, il put tenter d'enchaîner avec un violent coup de poing dans le dos de son adversaire, va-t-il le déguster ? Ou se fera-t-il déguster ? Le saiyajin fut surpris par la créature que le yaourt venait de faire apparaître elle était noire et hideuse. Elle lançait des excréments ce qui dégouttait fortement Braveta. Il ne semble en tout cas, ne pas être contrôlé par la personne qu'il a créée. Cela semble faire rire tout de même le sayien qui finit par s'habituer à cette étrange odeur provenant de cette terrible créature qu'est l'Hamar. Même si Braveta aurait pu l'exterminer très facilement, le super sayien reste sur ses gardes. Il bouge de partout à grande vitesse pour que les personnes présentes ne remarquent à peine ses mouvements. Cette vague de mouvement rapide et efficace a lieu afin d'éviter de se faire empaler par une cuillère épée.


*La drogue c'est mal... Tout ce qu'un drogué peut voir et entrain de se produire devant mes yeux, je dis sa mais je n'ai jamais été en état de conscience inférieur à celle d'un être humain normale, même un mort et plus normal qu'un drogué sérieusement. Même si je crois que mon adversaire actuelle est tombé dedans à la naissance. À deux ans, il devait déjà avoir fait son premier tour en prison . Je dis quoi moi . Le départ de mon côté maléfique doit vraiment me faire devenir bizarre je crois. Enfaîte non je ne crois pas j'en suis sur. Perdre une partit de soi même n'est pas très pratique même si cette partit et celle qui m'a fait faire des morts durant ma jeunesse. Je pourrais dire que cette période de moi et enfin disparu. Enfin pourquoi je me parle dans ma tête ? Surtout que personne dans ma conscience ne me répondra maintenant qu'il est parti. Si quelqu'un m'entendrait il me prendrait pour un fou, peut-être que je le suis en fin de compte. Je n'en ai aucune idée. Je n'en sais rien du tout. Même si maintenant j'ai des responsabilités peut-être est-ce elle qui me fait être comme ça ? Le stress de rater mon travail ou autres. Bien évidemment cela me mettrait mal à l'aise à rater mon travail. Je dois protéger la terre, le temps et tout le reste. Cela est mon destinée, ma destinée est importante... C'est elle qui me permettra de faire un avenir pour la terre. Car maintenant je défendrais la planète bleue au péril de ma vie. Cela fait partie de mes droits et surtout de mes devoirs en tant que super guerrier... Pourquoi je perds mon temps ici, à m'occuper de personne qui me fait perdre leur temps alors que leur destin est scellé. Je suis surement trop confiant mais bon, je suis un saiyan de pur sang et je le resterais toute ma vie. Enfin à ce que je sache, même si un jour je retrouve mon frère cela ne changera rien à ma vie... Rien du tout cela ne fera que m'encourager à lui prouver ma valeur même si je doute que sa puissance soit supérieure à la mienne.. Ah ma vantardise...*

Quand soudain Gervais arriva au pied de son adversaire puis fini par utiliser la bête comme trampoline afin d'arrivé dans les airs, il commençait à récité une sorte de prière tandis que Braveta est entrain de charger une attaque, il ne semble pas avoir apprécié que son adversaire tente des multiples attaques en son égare.

"Kamehameha X10"

Le rayon arrivait devant le Gervais quand sa prière fut terminé, une sorte du fumée bizarre comment sa à ce dégager mais le contact avec l'attaque du saiyens provoqua une gigantesque explosion. Un peu de la fumée arriva sur Braveta. Les effets ne devrait pas durer longtemps. Braveta doute que le Gervais survit à cette attaque l'écart de puissance entre les deux... Braveta lui touché par un peu de fumée devient bizarre. Il posa son genoux au sol il semblait être mal. Il vit des hallucinations. Sid c'était transformer en éléphant rose, Il voit le monde totalement en rose. Il avait besoin de respirer, il fit une petite pause durant une minute de toute façon tout le monde à dut être touché par cette explosion et une fois les effets assez dissipez pour qu'il puisse récupérez un peu de sa puissance. Il se téléporta en direction de la base de lancement.  
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 91
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockJeu 8 Juin 2017 - 11:45
Der Freischütz résonnait dans sa boîte crânienne comme si cette mélodie fabuleuse s’était emparé de son être entier. C’était déjà le cas, en réalité, et ce depuis des temps immémoriaux aux yeux de ceux qui ne vivent pas des siècles. Cette musique était l’une de ses plus grandes muses, ce qui lui donnait la joie et l’inspiration, l’audace de trouver toujours de nouvelles idées… pour torturer et disséquer ses ennemis. La guerre était l’essence même de sa vie, Kym était née pendant la guerre, avait survécu à la guerre, avait été élevé par le système militaire… la guerre était son seul véritable plaisir. Les batailles, le sang qui gicle des orbites et les cris des gens terrorisés. Que de sons orgasmiques ! Qui se marient d’autant plus avec Der Freischütz. Dans ce combat qu’ils donnaient actuellement – Sid et elle, entre autre, parce qu’il était sa seule référence en terme de personne de confiance sur le terrain – la Moojuu ne semblait pas s’inquiéter de la mort. Qu’elle la touche elle ou les autres. Cela ne semblait ni l’inquiéter, même ni lui faire vraiment plaisir si d’autres mouraient. C’était juste « des dommages normaux et collatéraux » de tout conflit. Une fois la victime morte, il n’y a plus rien de drôle, alors Kym préférait largement que les personnes qu’elle attaque restent le plus longtemps possible vivante, ou du moins consciente. Là, on peut vraiment en profiter, et autant dire que notre sauvageonne est une experte dans l’art de rendre fou ses victimes grâce à la merveilleuse invention que sont les tortures ! Le seul intérêt des gens morts, c’est de les découper pour s’amuser un peu. C’est un peu comme déstructurer un puzzle ou défaire une pile de légo, c’est un jeu comme un autre… Un jeu qu’elle pratiquait actuellement, pour tout dire.

En effet, depuis le début elle s’opposait au sayen dégénéré. Ce dernier avait une grande force, mais il était d’un ennui mortel aux yeux de la militaire. Cela dit, le cours des choses avait bien changé depuis cela. Deux types en armure sur le terrain s’étaient amené, la chèvre avait perdu conscience – dommage qu’elle ne puisse pas l’atteindre, Kym aurait bien fait joujou avec celle-là ! – le type bizarre mais qui éveillait son intérêt – le Ryden – un gamin avec des… bestioles étranges aux apparences diverses dont il est apparemment le maître… bref un tas de beau monde dont on aurait pu se passer. Sauf du type avec la cuillère, lui il avait été charmant avec la Moojuu jusque-là. Elle apprécierait bien de jouer au chat et à la souris avec lui, d’ailleurs. Ne cherchez pas à savoir quel jeu elle sous-entend par cela, il ne vaut mieux pas s’immiscer dans l’esprit détraqué de Kym. Cette dernière avait une totale confiance dans les savoirs faire de Sid, et le laissait gérer sa propre situation sans intervenir. Il se battait contre un type en kimono, il faisait très cliché samouraï, mais en attendant il semblait un peu plus intéressant à combattre que l’autre grosse brutasse. Tant pis, on ne tombe pas toujours contre qui en veut, même rarement pendant les guerres ! Puis de toute façon, ils sont tous en train de se casser. La chèvre s’est tirée avec le Ryden, le sayen pas si mal que ça au final, parce qu’au moins il avait de l’énergie à revendre, lui aussi s’est fait la malle apparemment. Enfin ça, elle ne le sait pas encore. Pas encore, parce qu’elle s’était faite téléportée bien loin du champ de bataille. Enfin loin, oui, mais pas si loin que ça en volant. Ainsi, elle pouvait vite revenir sur le match, d’autant plus en activant sa technique illimitée Speed Up. Cela dit, Kym analysa où elle avait atterri… haha et c’est là que ça devient drôle les amis !

La femme animale était en plein milieu de la foule de fuyard. Les quelques policiers présent essayaient de contrôler la situation, sans succès. Un sourire à en faire froid dans le dos à l’Undertaker lui-même s’empara du visage mielleux de la sauvageonne. Elle tendit ses bras de part et d’autre d’elle, comme Jésus sur la croix.

- Remerciez votre sauveuse et messie brave gens, je vous offre l’absolution pour tous vos pêchés !

De ses bras tendus sortirent à toute vitesse des piques. Plus précisément, ses propres os dont elle pouvait créer des extensions à l’infini, grâce à son ostéogénèse. Beaucoup de personnes se firent empaler, à l’agonie, contre le sol, des arbres, du décor. Les policiers tentèrent de tirer sur Kym, qui renforçait ses os déployés pour les rendre assez dur pour leur renvoyer leurs balles… et bim, en plein entre les deux yeux celle-là ! hahaha ! C’était un petit jeu très égayant de son point de vue. Sans distinction de sexe, de race ou d’âge, elle tua tous les survivants qui avaient fui par cette zone. Elle découpa la tête de trois gamins d’un seul coup tranchant du revers de son radius qu’elle avait fait ressortir de son avant-bras. Elle utilisa les entrailles de l’un deux pour se faire une ceinture, et également un collier. Enfin, elle utilisa la mâchoire d’un mâle assez imposant pour se faire une couronne sur la tête. Tout ça pendant que le samouraï attaquait Sid, et maintenant ils se balançaient leurs ultimes.

L’ombre de Nostenfer dans le ciel couvrit un moment Kym. Cette dernière releva la tête en souriant. Il allait être utile. Cette dernière balança deux de ses os sur la bestiole volante, espérant le harponner. Si cela avait réussi, cette dernière prit son envol d’un bond pour atterrir sur le dos du pokémon. Via ses harpons planter dans sa chaire, elle le dirigerait vers les auras de Sid et des autres, là où le combat faisait toujours rage. Ouais, arriver à dos de Nostenfer c’était drôle, mais c’était si Okïn était d’accord. Si c’était donc le cas, elle déboulerait aux côtés de Sid en descendant du dos du Nostenfer dès qu’elle l’aurait dirigé sur le lieu du combat – détachant donc ses os qui lui servaient d’harpon de lui.

Autre solution, si elle avait échoué, Kym se contenterait d’utiliser son don : dominatrice de la nature. En effet, elle était assez loin pour être hors du combat qui se déroulait à plusieurs kilomètres de là. Une fois invisible, et son aura cachée, cette dernière s’envolerait pour revenir sur le lieu de l’affrontement. Pour ne pas abuser la chose, elle ne fera que se rendre de nouveau visible une fois proche de Sid, juste pour l’effet de surprise, en faisant un clin d’œil aux gens encore présent. Histoire de dire : «  hé les mecs, j’suis d’retour, on reprend ? ».

Donc, pendant ce temps-là chevrette, le Ryden et Braveta s’étaient tiré. D’ailleurs Braveta était sympa, il avait pris en compte aucune des attaques précédentes de Kym, il s’était contenté de balancer son ultime comme un lâche avant de se tiré, en somme. Génial. Qu’importe, de toute façon il s’était barré comme un couard, une bonne étiquette pour son col. Kym était arrivée légèrement après les deux ultimes lancée et le vieux surf pour tenter de voir les compétences en nage d’un rottweiler. Cette dernière posa ses mains sur ses hanches en soupirant :

- Moi qui voulait m’amuser avec la chèvre… un autre volontaire ? Sinon on va vite s’ennuyer ou se regarder dans le blanc des yeux. Je vois bien que vous préférez Sid à moi ! J’aurais préféré que vous soyez hétéro, j’aurais eu plus de succès…Oh, au fait, merci pour la balade mon chou, j’ai adoré jouer avec toute cette foule de désespéré !

Elle soupira de nouveau. S’éloignant de Sid considérablement en s’élevant dans les airs, cette dernière faisait semblant de relâcher sa méfiance, mais elle ne faisait que de se jouer d’eux. En effet, tout le monde semblait s’intéresser à son coéquipier. En même temps, c’est vrai que Sid était sexy, elle ne pouvait pas le nier. Cette dernière avait toujours sa couronne en mâchoire sur la tête, sa ceinture d’entrailles et son collier du même acabit, et jonglait depuis qu’elle était arrivée avec les trois têtes des gamins qu’elle avait décapitées.

Un peu déçus que les choses se soient calmées, elle balança les têtes des enfants en direction de Gervais pour le poke. C’était le seul qui semblait assez bizarre pour rentrer dans ce genre de délire, hormis Sid et elle. Cette dernière lui adressa un sourire. Son regard se concentra sur les autres gugusse encore présent, l’aura de Kym commença à électrifier l’air : elle était prête de nouveau à utiliser son énergie et ses pouvoirs, et la totalité d’ailleurs. Restait à savoir qui se dresserait face à elle, ou qui oserait attaquer encore Sid sous ses yeux… Oui, c'était cordialement le poste de l'amusement. Tuer des civils, c'est rigolol.
Sid Zikerbana
Sid Zikerbana
Moojuu
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Insatiablement Mauvais
Zénies : 990

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockSam 24 Juin 2017 - 0:04
(Désolé pour le retard mais j'ai eu beaucoup de mal à faire un poste potable avec toute cette confusion.)

Trop de monde... Il y avait beaucoup trop de monde désormais. Bien sûr Sid et Kym étaient venus chercher la foule mais les deux Moojuus avaient prit pour cible un groupe de personne à leur porter. Mais par malheur il fallut que d'autres se ramènent, comme s'ils étaient attirés par la soif de gloire. Qui, ici, voulait devenir un héros ? Aucun d'eux n'en avait l'étoffe. Ils ne méritaient qu'un méprit à la hauteur de leur prétention. Sid avait une envie immense de tous les massacrer mais il n'était pas assez fou pour se battre en infériorité numérique contre un bon nombre de guerriers, qui pouvait encore s'accroître, si un autre rêveur avait cette putain d'envie de jouer au bon samaritain. Quelle tristesse de ne pas pouvoir se divertir tranquillement, il faut toujours que certains viennent se la raconter en prônant la justice. Du coup le duo de vilains allaient devoir revoir leur plan. Filer à l'anglaise était sans doute la meilleure chose à faire et c'était ainsi que Sid avait utilisé toutes ses capacités de stratège pour semer un peu plus la zizanie dans ce joyeux bordel, qu'ils avaient déclenché en plein milieu d'une foule qui n'avait fait que se dépaissir, pour laisser découvrir ces pseudos héros de demain. Ceux-là tremblaient en voyant deux guerriers sortie de nul part troubler la paix de ce tournoi mais leur courage avait été jusqu'ici inutile pour sauver tout le monde. L'objectif des deux fauteurs de troubles était déjà atteint.

Le plan de Sid était parfait, il en avait l'air pourtant. Il avait utilisé une grande partie de son énergie pour concentrer tout le monde au même endroit et leur tirer dessus pour semer la panique, une fois de plus. Cela avait des chances de marcher mais malheureusement l'histoire en avait décidé autrement. Curieux de penser qu'utiliser une technique ultime pour facilité sa fuite ne valait pas une technique illimité. Curieux de croire que l'un pouvait être fatigué de fuir et que l'autre avait tout le temps de l'en empêcher alors que les deux avaient utilisés une grande partie de leur énergie. Mais il semblerait que la logique ne soit pas la même pour tous. Les efforts de Sid, qui avait utilisé une énorme quantité d'énergie avaient été vains, ne posant aucun problèmes finalement. Il n'avait causé absolument aucun dommages. Ses adversaires devaient être terriblement forts mais ce n'était pas pour autant que le doberman allait regretter ses actes. Reiji avait sans doute l'intention de lui faire payer désormais. Il avait montré qu'il était un valeureux guerrier, peut-être l'un des plus courageux de ce ramassis d'insectes. Il avait envoyé son Fuujiken sans doute pour tromper son adversaire et celui-ci fut effectivement gêner par cette tentative, il avait fait apparaître un mur de pierre devant lui pour se protéger. C'était probablement ça qui avait permis au samouraï de contrer Killing Ring sans soucis. Décidément il ne subissait quasiment rien le bougre. Malgré tout, le Chien fou avait pu continuer son enchaînement en rassemblant une bonne partie des protagonistes au même endroit, uniquement ceux qui étaient de potentielles menaces. Teleport Slider était un excellent outil pour cela, il pouvait écarter un danger et semer la confusion dans l'esprit des autres par le fait d'être tout simplement désorienté de se retrouver autre part... Mais non, encore une fois cela ne servit à rien. Le samouraï avait lui aussi envoyé sa technique ultime, il avait visiblement eut le temps de contrer, bien aidé aussi par l'autre gamin avec ses bestioles bizarres, qui en avait d'ailleurs envoyé une pour aider le guerrier venu d'un autre temps. C'était un miracle ! Les choses s'étaient passés si vite et pourtant les cibles étaient assez vives pour contrer directement l'enchaînement bien pensé par le clébard, qui avait espéré que ses tentatives, si elles ne fonctionnaient pas, lui donneraient au moins le temps de s'enfuir. Alors, forcément, il était essoufflé mais il n'avait pas épuisé toutes ses ressources et s'il était fatigué, que dire de Reiji qui avait contré les attaques de Sid avec des techniques de même niveau ? Les deux guerriers étaient probablement à égalité, bien que le Moojuu avait plus souffert.

Après avoir téléporté Kym afin de la protéger des potentielles menaces, ce qui par ailleurs ne sembla gêner personne puisque aucun d'entre eux ne décida de partir à sa recherche excepté l'une des bestioles du gamin, Sid avait tenté la fuite. Face à autant de guerriers il n'était plus possible de poursuivre le combat mais Reiji, encore lui, réussi à immobiliser le Chien Fou avec l'une de ses techniques en utilisant l'électricité statique provoqué par ses lames. Ingénieux, le samouraï se révélait être un combattant intéressant, il était dommage que Sid ne puisse pas l'affronter dans de meilleures conditions.

"Espèce de... !!"

Il eut du mal à articuler quelques mots et il ne savait pas combien de temps pouvait durer cette paralysie. Cela le faisait bien chier, et en plus il n'avait plus d'allier puisque Kym avait été téléportée plus loin. D'ailleurs elle s'amusa bien avec les pauvres gens qui fuyaient le massacre qu'ils avaient orchestré dans les tribunes. Mais le doberman n'avait pas le temps de penser à elle qu'il se fit une nouvelle fois attaqué, par une espèce de bestiole mauve avec un sourire de clown psychopathe. Quelle plaie ! Sid ne pouvait rien faire d'autre que de sortir un énorme mur de pierre pour se protéger des attaques mais puisque Ectoplasma était une technique x3 c'était assez inutile et ne le préservait qu'un minimum de ses attaques. Encore une fois le Moojuu avait souffert tandis qu'ailleurs c'était tout aussi bordélique. Trois d'entre eux s'étaient barré, d'abord le couple bizarre chèvre/Groot et l'excité de service de sayen. Bon ça faisait des gens en moins à s'occuper mais il y avait toujours trop de gens et la situation ne faisait que devenir de plus en plus confuse. L'un des mecs en armure avait propagé un gaz bizarre qui enfuma une bonne partie de l'endroit, droguant ceux qui était encore au sol mais heureusement Reiji et Sid étaient bien loin de lui à ce moment là et ne furent pas atteint. Il n'empêche que le Moojuu venait de subir encore une fois une attaque, encore quelques unes comme celle-là et il ne resterait plus grand-chose de lui. Il fallait réagir mais comment pouvait-il se défaire de l'électricité statique ?  Il n'avait pas 36 solutions, puisqu'il était immobilisé et que son adversaire pouvait en profiter, il décida de prolonger le mur qu'il avait crée à l'instant pour se défendre de l'attaque d'Ectoplasma et il l'utilisa pour... Se frapper lui-même ! La violence du coup le balança loin dans les airs, tel un membre de la team rocket disparaissant dans le ciel. Mais évidemment il savait qu'il pouvait être poursuivis alors pour éviter qu'un malin tente de le faire, il décida de téléporter Reiji en plein milieu de ce bordel créée par le mec qui vouait un culte aux yaourts, en espérant qu'il soit prit dans ce joyeux bordel de drogués ou au moins qu'il soit désorienté par le Teleport Slider. Sid n'oublia pas de renvoyer Kym ailleurs, bien qu'elle avait sans doute encore envie de s'amuser elle ne ferait pas le poids face à tout ce monde, même s'ils risquaient de la prendre pour la reine d'Angleterre et de lui cirer les pompes. Quant au Moojuu, il fut donc éjecté du tournoi à des kilomètres d'ici, sa force ayant grandement baissée à cause de l'énergie qu'il avait épuisé et des blessures qu'il avait subit, les poursuivants auraient du mal à le retrouver en se fiant à son énergie. Il perdit connaissance sans savoir où il se retrouverait mais Kym y serait sûrement, c'était dans cette direction qu'il l'avait envoyée. Sid avait prouvé dans ce dernier acte qu'il n'avait pas peur de prendre des coups, de s'en infliger lui même si c'était ce qu'il fallait pour survivre. C'était la preuve d'une rage insatiable de vouloir s'accrocher à la vie. Le guerrier aux katanas n'avait peur de rien et l'avait encore prouvé aujourd'hui.

(Je quitte le topic cette fois, c'est beaucoup trop brouillon, mon poste l'est sans doute aussi mais c'était un peu trop confus avec toutes ces actions en même temps. Si des détails ne vous conviennent pas envoyez moi un MP.)
Reiji Kogarashi
Reiji Kogarashi
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2016
Nombre de messages : 32
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 180

Techniques
Techniques illimitées : Fuujinken - Raibaku - Suisei Hebi
Techniques 3/combat : Doushouha - Shinrin Kasai
Techniques 1/combat : Musou Tenrai Ha

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockVen 7 Juil 2017 - 3:45
Visiblement, l'attaque électrique de Reiji avait fonctionné et tout ce passait comme prévu. Après la tentative de fuite de Sid, qui pensait pouvoir éliminer si facilement tout le monde d'un seul coup, les combattants qui opposaient les deux Moojuus avaient réussi à éviter le pire. Les pertes auraient probablement été grosses, sans compter les innombrables innocents qui ont perdu la vie, juste parce que quelqu'un a eu comme par hasard l'envie pressante de faire un exposé pratique sur la guerre.

Il se trouve néanmoins que les combattants étaient plus forts que prévu, et Reiji avait réussi à tenir tête à Sid. Juste après cette électrocution, le voilà face au samouraï qui comptait bien l'achever pour de bon et l'envoyer rendre des compte à l'après-vie.


-SID : Espèce de... !!!
-REIJI : Subis ton châtiment, et contemple les âmes de tes victimes qui reposent en paix, pendant que l'on broie la tienne à perpétuité.

Tout cela était bien beau, mais dans le fond, Reiji avait déjà épuisé ses ressources. Son trait de fantôme lui permet de ne pas subir la fatigue, mais sa puissance n'est pas illimitée pour autant. Qui plus est, une des nouvelles personnes qui s'est introduit dans le champ de bataille avait commencé à lancer une technique qui gênait aussi bien les Moojuu que ses adversaires. Cela rendit le fantôme perplexe et il a suffit qu'il tourne le regard ne serait-ce qu'une seule seconde et hop ! Le doberman se frappe avec sa propre technique pour partir.

-REIJI : Tu essaies encore de t'enfuir ? Dojoutsurugi Taifuu Ryuu - Fuuji-...

Mais d'un seul coup, il se fit téléporter en plein dans la fumée lancée par la seille à lait ambulante. Etant donné que ça s'est passé en plein milieu de son attaque, Reiji perdit l'équilibre et sa propre attaque le souffla vers l'extérieur de la fumée jusqu'à le faire s'écraser contre un mur.

-REIJI : Ghg, merde, il m'a eu.

A ces mots, il se releva et s'envola à la recherche de Sid... mais c'était mort. Il l'a bel et bien perdu de vue et en plus son envol se faisait de plus en plus faible, preuve que le corps de Reiji n'était pas habitué à une telle pression.

(Idem, je quitte le topic. Par contre, même si personne ne m'a fait la remarque quand je demande, j'ai toujours cette impression d'avoir abusé pendant le combat. MP moi si vous pensez que je dois changer certaines habitudes.)
Légion
Légion
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 04/03/2017
Nombre de messages : 720
Bon ou mauvais ? : "Bon"
Zénies : 1570

Techniques
Techniques illimitées : Boureau des Âmes / Présage Funeste / Armée Infernale
Techniques 3/combat : Réalité Insaisissable / Libération Antagoniste
Techniques 1/combat : Apocalypse

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockDim 9 Juil 2017 - 20:22
Je revois la Terre prise par les flammes. Je vois la Lune se faire maudire par ceux qui sont coincés sur la planète bleue. Je vois le temps qui s'arrête. La pluie arrête de tomber. La rosée est perpétuellement coincée sur les feuilles d'un arbre. Jamais elle ne nourrira ses racines. Jamais cette goutte de rosée ne tombera. Jamais la feuille ne bougera. Les arbres ont remplacés les morts. Les morts sont des arbres. Les arbres sont en feu. Le feu est dans les arbres. Que m'arrive-t-il ? La Lune brûle également. Ne faisait-il pas jour ? Quelle heure est-il ? Vingt heures vingt-deux ? ? Impossible. Je ne peux y croire. Je ne peux me dire qu'il est si tard. Je devrais peut-être rentrer. Il est l'heure du souper. Les gars s'impatientent. Il faut être au complet. Peut-être qu'Horace fera un discours ? La Légion a pour règle d'être tous là. Légion Légion Légion Légion. Je vois tout le monde mort et je suis mort aussi. Je suis seul et je suis unis. La Terre est en feu. Il faut l'éteindre. Il faut un extincteur. Je maîtrise le feu mais je ne maîtrise pas l'eau. Je suis les flammes qui consument le monde et il ne pleut jamais. Au feu ! Au feu ! La flamme ne continue pas sans comburant. Je n'ai plus d'oxygène mais je brûle quand même. Mes bras sont menottés mais les menottes sont mes armes. J'étrangle les gens avec mes menottes. Où sont ma dague et mon épée ? J'ai besoin de mon équipement. Sinon, je ne fais pas partie de la Légion. J'aime pas quand le temps passe. Ça veut dire qu'il faut dormir, et je n'aime pas dormir. Dormir me donne des cauchemars. J'entends les cris quand je dors. Je n'aime pas les entendre car ils font peur. Je n'aime pas quand on me crie dessus. Je peux crier très fort aussi. J'ai mal à la gorge, et j'aimerais du sirop.

"... De tous les Chevaliers de la Guigne..."

Je mange le mal au petit déjeuner. La Terre brûle toujours. Les morts s'enracinent. J'ai mal à la tête et j'ai mal aux yeux. Je suis un arbre en feu mais moi je peux bouger. Je suis sur la Terre et elle ne m'aime pas. J'ai une cage dans ma tête et je n'ai pas la clé. Quand je force le verrou il y en a un autre derrière. Les cris ont la clé mais je n'aime pas les cris. Les cris font peur. Quand j'attrape la gorge il n'y a plus de cris. Il y a des râles. Au moins je n'entends pas les râles. J'ai peur j'ai peur j'ai peur j'ai peur j'ai peur j'ai peur. J'ai pas envie de faire brûler la Terre et j'ai envie de l'éteindre. J'ai pas envie de briser le monde en serrant les doigts. Je suis seul et j'ai beaucoup de gens dans ma tête. J'aimerais pouvoir parler aux gens dans ma tête et j'aimerais pouvoir les toucher. Je n'entends personne mais je sais qu'ils sont là. Je suis seul sur Terre et la Terre brûle. C'est pour ça que je brûle. C'est parce que le monde est en feu. Le feu c'est mal et j'en suis le maître. Je suis un déchet. Je suis une erreur. Mes cheveux c'est du feu et pourtant j'ai une âme. J'ai beaucoup d'amis mais ils ne sont plus là. Je suis le seul qui reste et je ne sais pas pourquoi. Pourquoi Pourquoi Pourquoi Pourquoi Pourquoi. J'ai plein de majuscule parce que je le mérite. Je me demande Pourquoi avec P majuscule. Je suis le seul. Je ne changerais plus jamais. Mal à la tête et mal à la nuque. Je ne suis pas naturel. C'est le monsieur en grande robe qui l'a dit. J'ai mal mal mal mal mal. J'ai envie de vomir. Je bois pour oublier mais je me souviens toujours. Frappez moi la tête car j'ai mal à la tête et il faut que ça parte. Si je frappe assez fort la douleur va avoir peur. Pourquoi je peux pas revenir en arrière. Le pendule se balance et je ne peux l'arrêter. J'aimerais des parents j'aimerais des enfants j'aimerais j'aimerais j'aimerais j'aimerais j'aimerais.

"...Le seul encore vivant est le Grand Gervais, bien sûr..."


Je suis sur une soucoupe volante car il y a eu des feux d'artifices derrière moi. Le chevalier qui mange beaucoup se l'ai prise en face. Je me demande comment est le petit en noir. Je me demande comment est le musclé qui était par terre. Je me demande qui était le musclé qui se léchait. Je ne me rappelle pas ce que je fais ici. Ah oui, il y a Cerbère. Cerbère mange les gens. Je n'ai jamais été mangé. Si je mange des gens c'est du cannibalisme et ce n'est pas naturel. Dieu a dis tu ne tueras point mais j'ai tué Dieu. Dieu n'est pas naturel c'est moi qui l'ai inventé et je l'ai tué car je suis le Diable sur Terre et pourtant je suis né de ma maman et mon papa qui ont cultivé des choux mais c'est pas ça ils ont fait l'amour et ça je le sais mais maintenant ils sont morts y a t il toujours de l'amour pour les morts je suis plus sûr et j'ai peur et je suis pas le Diable sur Terre non non non non non non j'ai tué le Diable aussi. Quand je respire le brouillard j'ai peur je suis plus sûr et je pense que je devrais être plus calme aussi. Je suis un bon et je suis gentil je sauve des gens je suis plus méchant je suis plus méchant arrêtez arrêtez arrêtez. C'est bon j'ai vu les morts j'ai plus envie de les voir. Les morts apparaissent tout les jours et je n'aime pas les voir. Pourquoi j'ai mauvaise mémoire sauf pour les morts pourquoi les morts reviennent. J'ai connu l'amour j'ai connu la joie mais je m'en souviens pas. Je connais la tristesse je connais la peur je connais la colère je connais la haine mais je connais pas l'amour. Je connais pas la liberté mais je crois l'avoir connu est-ce que j'ai plus de liberté parce que j'ai abusé de liberté le monde n'est pas mon terrain de jeu désolé désolé je regrette d'avoir tué Dieu je regrette d'avoir tué Diable. J'ai connu l'amour mais je sais pas si j'ai des enfants je sais pas si j'ai eu des amours je sais pas si j'ai eu des parents. Je suis désolé d'avoir détruit le monde je suis désolé d'avoir détruit la Terre je suis désolé d'avoir fait de la Terre mon terrain de jeu je suis désolé désolé désolé arrêtez tout s'il vous plait.

"...Okïn, ne respire pas... le brouillard..."

Le Samuraï s'occupe de Cerbère mais il doit s'en sortir. Un Katana c'est mieux qu'un chien un Katana ça coupe tout j'ai jamais eu de chien mais normalement c'est pas méchant pourquoi Cerbère est méchant. Cerbère son meilleur ami c'est le Sphinx le Sphinx est pas là je sais pas où elle est. Mais d'un seul coup il plein de chauve-souris les chauve-souris envahissent le monde les chauve-souris envahissent le stade. D'un seul coup il y a le Sphinx et elle rugit le Sphinx rugit elle attire l'attention. Je prends mon épée je saute très haut de le ciel loin de la soucoupe je saute très haut je touche le soleil avec mon chapeau je suis plus fort que le soleil j'ai marché dessus j'ai tué le soleil aussi j'ai tué tout le monde et tout le monde ne m'aime pas. Je saute j'ai mon épée mais le Sphinx disparait les arc-en-ciels sont partout les arc-en-ciel sont là le Samurai va en arrière le Samurai va sur un mur le Samurai s'en va il s'envole il va chercher le Sphinx et Cerbère il parle Japonais je comprends pas j'ai peur peur peur est-ce que l'enfant habillé en noir va bien est-ce qu'il va bien les chauve souris sont ses amis les crocodiles sont ses amis les dragons sont ses amis les spectres sont ses amis mais les chats qui parlent ne sont pas ses amis les chats qui parlent ne l'aime pas et parfois il parle avec la tête pas avec la bouche les chats sont blancs et violets et ils n'aiment pas l'enfant. Le monde est mien il m'appartient mais il est à tout le monde c'est ma faute s'il n'appartenait pas à tout le monde avant j'ai tué le monde et il est mort j'ai dévoré le monde et n'en ai laissé le trognon les graines du monde sont toujours là le monde est toujours là pourquoi je suis toujours là si le monde est toujours là que dois-je faire de plus. Cette pensée ne doit plus durer je dois garder espoir pourquoi je pense comme ça pourquoi pourquoi pourquoi c'est le brouillard je dois me débarrasser du brouillard.
.
.
.
.
Je suis à quatre pattes en train de vomir. Plus jamais cela. Je vois du blanc et du rouge. Il y a là du lait et des entrailles. Il y a là mes idées noires. J'ai un nom. Non, deux. Kym. Sid. Deux Moojuus en cavale. Mes bras sont couverts de sang. Le feu d'artifice était une attaque. Gervais s'est fait attaqué. Je rampe un peu plus loin de la flaque de calcium et de sang. Je me couche sur le dos. Je respire. Ma vision est trouble. À ma droite est un heaume, vide. Il est encore tâché de lait. Gervais s'est-il retrouvé nu à nouveau ? Bien que pour d'autres, ce signe témoignerait de la mort, je sais que c'est bien le seul Chevalier de la Guigne qui n'y arrivera jamais. Gervais a une mission à accomplir, mais il n'a pas l'air de le savoir, ou de l'accepter. Le silence est tellement bon à entendre. J'entends juste du bruit. C'est Okïn. Je crois que c'est Okïn. Il n'y a pas d'autre gars pour s'habiller en noir comme ça. J'entends du bruit. C'est une voix d'un garçon de son âge. Il ne devrait pas me suivre. C'est dangereux. Peut-être me demande-t-il si ça va ?

"Okïn, le temps, il passe encore ?"

Après avoir entendu sa réponse, je fais un effort intense. Je me lève. Mes jambes sont fébriles. Mes bras tremblent. Mes yeux se figent dans le vague toute les trois secondes. Dösatz. Il faut que j'aille sur Dösatz. C'est là qu'il y a la créature aux yeux rouges et bleus. C'est là qu'il y a mon objectif premier. Kym et Sid seront pour plus tard. J'ai choses à faire. J'entame quelques pas pour sortir du stade, disant au jeune homme qui voulait prouver quelque chose :

"Okïn, suis-moi."

Au moins, j'ai pu alléger les dégâts commis par ce duo de lunatiques. Enfin, j'espère.
Okïn Nightstorm
Okïn Nightstorm
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2016
Nombre de messages : 296
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1560

Techniques
Techniques illimitées : Aligatueur:SURF / Dracaufeu:LANCEFLAMME / Nostenfer:TRANCH'AIR
Techniques 3/combat : Cizayox:PISTO-POING / Ectoplasma:BALL'OMBRE
Techniques 1/combat : Mewtwo:PSYKO

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 ClockLun 24 Juil 2017 - 20:19
Et soudain, tout parti en couilles. Encore plus que ça ne l'était déjà, en fait. C'était tellement parti en couilles qu'Okïn était aussi largué que son narrateur, c'est dire ! Tout allait bien pourtant. Son Ectoplasma était parti arrêté l'homme Démolosse mais ce dernier avait fait jaillir un mur de pierre de nulle part afin de se protéger de ses boules d'énergie. Et Nostenfer était parti survoler les alentours à toute vitesse en quête de la femme au pelage tacheté. Et soudain, le terrain fut recouvert de fumée.

*Qu'est-ce que ?!... Quelqu'un a lancé l'attaque Champ Brumeux ? Je n'ai pourtant vu personne de type Fée dans la zone... Mince ! On n'y voit plus rien dans ce brouillard. Il faut... que je... sorte....*

Tout à coup, sa tête se mit à tourner, ou peut-être était-ce le décor qui tournait autour de lui, de plus en plus vite. Le monde tournait, tournait et tournait encore et encore, si bien que le jeune garçon vêtu de noir perdit l'équilibre et chuta. Sous ses pieds, le sol s'ouvrit comme une bouche géante pour l'engloutir tout entier, et il tomba, dans le noir, en chute libre, dans un trou qui semblait infini.

*C'est quoi ?... Je suis dans l'Antre Noir ? Zut, les Nosferaptis vont m'attaquer... Mais pourquoi je tombe si bas ? Qu'est-ce qu'il y a tout au fond ? Est-ce que je vais au centre de la Terre ?*

Le trou semblait sans fond et la chute était interminable, il ne voyait plus rien, il ne savait pas où il était ni ce qu'il se passait. Où étaient ses Pokémons ? Où étaient passés tous les autres ?

*Vite ! Mon... Mon Dracolosse ! Je dois l'appeler et utiliser Vol pour rejoindre un centre Pokémon...*

Sa main tâtonna les Pokéballs accrochées à sa ceinture, lorsque l'une d'entre elles se décrocha toute seule et s'éloigna lentement de lui. Okïn, toujours en chute libre, tenta de la rattraper, elle se déplaçait lentement, il avait largement le temps de la récupérer avant qu'elle ne soit hors d'atteinte. Pourtant, ses mouvements étaient ralentis, comme entravés, il avait du mal à bouger ses membres et son corps tout entier, il se sentait lourd, comme paralysé.

*Mais... Qui m'a lancé une Cage-Eclair ?*

Et la Pokéball se trouva rapidement hors de portée.

*C'est Red... Je suis sûr que c'est Red qui a fait ça ! Avec son Pikachu surfeur au niveau 100... Ça ne peut être que lui... Il n'en a donc pas fini ? M'avoir humilié une fois ne lui a pas suffit, il faut encore qu'il me ridiculise !... Avec son fichu Pikachu ! Pfff, je suis sûr qu'il l'a eu par échange miracle, il n'a aucun mérite !*

Et la Pokéball grossissait et grossissait, jusqu'à avoir la taille de la Lune, s'élevant au dessus d'Okïn et éclairant son visage pâle.

*La Pokélune... Elle est si belle... Si magnifique... Si je la regarde, j'évoluerai peut-être en Nidoking ?... En nid d'Okïn... en forme méga... et je ferai trempette avec Magicarpe...*

Mais une lueur rouge sortit de la Pokélune géante et se dirigea à toute vitesse vers le jeune garçon !

*Nooon ! Laisse-moi, lueur rouge ! Va t'en ! Nooon ! Je ne veux pas être un Pokémon ! Je ne veux pas être comme Léo ! Je ne veux pas entrer dans cette Pokéball, je ne veux pas ! Je veux être libre ! Pitié ! Aidez-moi ! Pas dans la Pokéball ! Non !*

Et la lueur qui recouvrait son corps l'aspira tout entier à l'intérieur de la Pokéball géante.

*Alors, c'est ça que ça fait d'être dans une Pokéball ?... C'est bizarre... Wohohohohooo !!!*

Soudain, tout s'était mis à bouger très vite, et le corps d'Okïn était balloté de tous les côtés, roulant dans tous les sens à l'intérieur de la Pokéball géante qui faisait des tours sur elle-même.
Et le jeune garçon fut soudain éjecté de la Pokéball dans cette même lueur rouge, et se retrouva au milieu des hautes herbes, accroupi, avec ses mains posées sur le sol. Il avait la posture du Rattata. Il se retourna pour voir qui l'avait appelé. Red ! Son maître ! Il avait fait appel à lui pour le défendre ! Et pour la première fois de sa vie, Red prit la parole :


"Okïn, attaque Dépression Gothique !"

"Okïn ! Okikikïn !"

*Je n'ai d'autres choix que de lui obéir... Il est mon maître et je l'aime... Je ferai tout pour le protéger ! Rien ne nous arrêtera, notre amitié triomphera ! Mais que ?! Quelle est cette forme diabolique et menaçante ?!*

"Gniiiiiiiiiiiiiih...."

Un énorme visage sombre, des yeux rouges, et un sourire machiavélique qui s'étirait jusqu'aux oreilles... L'ombre de la mort infernale.

"Mon dieu ! Un Ectoplasma ! Il doit être au moins niveau 80, et moi je ne suis qu'au niveau 12 ! Je vais me faire laminer ! Pitié Red switch-moi ! Envoie un autre Pokémon, je ne veux pas affronter celui-ci ! Pitié Red je ne veux pas être KO ! Ne laisse pas mes PV tomber à 0, s'il te plait Red ! Red...?"

Le garçon de type Ténèbre se retourna mais son maître avait disparu !

*Mais j'ai l'avantage du type ! Moi je suis de type Ténèbre, c'est pour ça que je m'habille toujours en noir ! Je vais lui faire une Feinte et un Coup Bas, il s'en souviendra !*

Mais le monstre mauve fut plus rapide, il attrapa le garçon par le bras, et le tira de toutes ses forces vers lui.

"Arrête ! Lâche-moi ! Je ne veux pas aller là-bas ! Je ne veux pas rentrer chez ma maman !"

Ils sortirent de la brume, et lorsque la créature lâcha Okïn, ce dernier tomba à quatre pattes. Il toussa quelques instants, puis vomit un liquide blanchâtre et crémeux.

"Beeeuargh ! Beeeeeeuaaarrgh !"

En voyant ce qui sortait de sa bouche, il écarquilla des yeux.

*Du lait ?! Mais... Je ne bois pourtant jamais de lait ! Je déteste ça, et en plus je suis intolérant au lactose... *

Peu à peu, il reprit ses esprits, désormais éloigné de la brume. Il s'essuya la bouche, et s'assit, le corps encore vacillant, la tête encore tournoyante. Il leva la tête et reconnut son Ectoplasma. Il ne put réprimer un sourire.

"Ecto ! Tu m'as sorti de là ?"

En guise de réponse, son Ectoplasma hocha la tête affirmativement. En voyant son dresseur pris au piège dans la brume, il avait renoncé à poursuivre l'homme Démolosse qui s'était projeté au loin d'un coup de poing, et avait pris l'initiative de venir en aide à son maître.

"Merci beaucoup, Ecto ! Je ne sais pas ce qu'il m'est arrivé, j'ai fait un rêve vraiment bizarre..."

Tout à coup, un cri strident fendit le ciel.

"SKREEEEEEEEEE !!!"

C'était Nostenfer ! Mais il n'avait pas l'air au mieux de sa forme, il perdit de l'altitude rapidement en ayant l'air de ne pas contrôler sa trajectoire, comme un avion qui se crash, et percuta violemment le sol à quelques mètres du garçon.

"Skreee......."

Okïn se releva précipitamment et accourut vers la chauve-souris géante, encore titubant. Il remarqua rapidement que sa créature avait été blessée au niveau des ailes, comme si quelque chose l'avait perforé, du sang s'écoulait encore des trous.

"Nostenfer ! Qu'est-ce qu'il t'est arrivé, mon pauvre ?" fit Okïn d'un air compatissant.

"Skreee...."

"Désolé Nostenfer, je n'aurais jamais dû te laisser partir tout seul... Viens, repose-toi."

Il décrocha une Pokéball et la brandit vers Nostenfer pour le rappeler afin qu'il se repose. Soudain, il entendit la voix de Légion demander si le temps passait encore.

"Hein ? Heu, bah, oui, je crois..."

Il n'avait pas non plus l'air d'aller super bien, c'était probablement à cause de ce brouillard étrange qui donnait des sortes d'hallucinations. Puis il lui demanda de le suivre. Le garçon haussa des épaules, et répondit :

"D'accord."

Il fit ensuite rentrer Ectoplasma dans sa Pokéball et suivit Légion afin de quitter ce sujet what the fuck.
Contenu sponsorisé

Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]   Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS] - Page 3 Clock
 
Tenkaichi Budokai [SPECTATEURS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Plus d'un million de spectateurs pour les Stones à Rio...
» {CP, Budokai, Addun VS Lerok}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-