Partagez
 

 Encore des robots géants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15866
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3710

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Encore des robots géants Empty
MessageSujet: Encore des robots géants   Encore des robots géants ClockJeu 20 Avr 2017 - 2:26


Pythar sortait tout juste de l’hôpital, le guerrier avait combattu Tentra et se remettait tout juste d’un os brisé au niveau de l’avant-bras, heureusement la médecine actuelle était suffisamment compétente pour limiter l’emploi de senzu, et pour ceux qui n’en n’ont pas, de simplement se soigner rapidement et efficacement. Le guerrier au bouc se dirigeait donc vers la ville, volant tranquillement afin de profiter un peu des quartiers souvent animés de Dosatz, le fils de Thalès se souvenait d’il y a plus d’un an, quand il était le Roi de Dosatz, une époque un peu comique ou il était devenu souverain d’un empire économique sans la moindre compétence dans le domaine, il était d’ailleurs devenu Roi sur un coup de tête, profitant d’une célébrité qui masquait un intérêt d’image pour l’oligarchie qui s’appropriait au fil des années des rumeurs de corruptions, évidement toutes vraies. Mais Pythar s’était vite rendu compte que tout cela n’était qu’une excuse, une piètre manipulation, le sayen n’avait en réalité aucun vrai pouvoir et était un pantin, la seule nation qu’il était destiné à diriger de toute manière, c’était les sayens, son peuple, le guerrier au bouc forgeait son destin ainsi que celui de son peuple.

Le Roi de Vegeta 1 et 2 arrivera en ville et se posa dans une rue marchande habillée de pavées en pierre assez agréable, les rues sont animés et ressemblent beaucoup au style de commerces que l’on peut retrouver sur Terre, avec de nombreuses boutiques et un ensemble qui arrive à attirer l’œil sans problèmes. Le père d’Akari et Darius marchera jusqu’à tomber à côté d’un restaurant, tout naturellement il entrera dans celui-ci, il était clairement une bonne heure pour manger, 13h, le lieu n’était pas plein de monde, Pythar avait comme d’habitude faim, tout coordonnée pour qu’il passe un bon moment.

Le sayen ira donc commander un copieux repas, comme à son habitude, le guerrier de l’espace mangeait des tonnes comme ses confrères et ne s’en cachait pas, c’était sans doute dans leur estomac gigantesque que se cachait toute leur énergie d’ailleurs, enfin, une fois le repas fini, Pythar sortira dehors bien content d’avoir pu manger quelques plats, globalement japonais comme il a l’habitude d’en manger à présent. Une fois dehors, le guerrier marchera un peu dans les rues, pensant à son prochain adversaire, « le corbeau », qui était donc cet homme ? C’était typiquement le nom d’un druide, le genre de personnage qui se transforme en corbeau et qui apporte des messages, peut-être était-il un messager tout simplement, de toute manière, il allait être l’adversaire du Roi des sayens, et une chose est sure, Pythar ne compte pas perdre un duel contre un adversaire qui n’usera pas d’une grande force, heureusement le guerrier au bouc n’est pas idiot, il ne fonce pas non plus dans le tas, comme il l’avait pensé en s’entrainant au complexe sportif, il devra faire attention aux adversaires plus faible qui essaierons surement de le sortir du ring. Le Corbeau n’a pas un nom de brute, peut être essaiera-t-il de sortir Pythar de la surface de combat, et dans ce cas le guerrier de l’espace devait être prêt.

Cependant les pensées sur sayen furent rapidement interrompu, un grand bruit se fit entendre en ville, une explosion, le sayen au détecteur s’envola directement voir de quoi il s’agissait. De la fumée s’élevée des décombres, une fois noire décrivant bien que l’origine du sinistre avait engendrée les destructions d’un bâtiment, et en effet, un immeuble s’était écroulé, mais la cause n’était pas naturelle ou anodine, c’était une sorte de gros mécha qui avait frappé dedans, visiblement c’était fait exprès vu l’engin qui n’avait rien de ressemblant à un véhicule de chantier ou autre.

Spoiler:
 

Le mécha mesurait environ 20 mètres de haut, il semblait armée de plusieurs canons et lance-missiles ainsi d’un énorme canon qui lui servait de bras gauche, l’ensemble du robot était blanc, et cet impressionnant robot faisait la terreur en ville, le sayen devait intervenir, sinon le tournoi pourrait bien être annulé, ou pire encore, le restaurant dans lequel il avait mangé pourrait être détruit ! L’homme de Yuno interpela le gigantesque droïde de combat.

Hey pourquoi tu détruis la ville !


Le mécha se retourna et parlera dans une voix robotique assez impressionnante et sérieuse, sa puissance voix portait sur l’ensemble du quartier sans aucun doute.

Hahaha.. Pourquoi je détruis la ville ?

Le mécha fit un ou deux pas vers Pythar, provoquant le tremblement de la terre, puis lèvera son bras canon, et dira sur un ton plus fort.

"Car je savais que cela te ferait venir !"

Aussitôt un puissant rayon laser sera émis du bras canon, s’était un large et rapide rayon bleu, Pythar utilisera son vol du dragon, profitant de la distance entre lui et son adversaire, pour éviter le coup, ainsi le Roi se rapprochera du monstre de métal, étonnant ce dernier.

"Pourquoi tu voulais que je vienne ?"


Le mécha fit un pas en arrière, comprenant une claire différence de niveau entre lui et le Roi des sayens.

"Il y a un peu plus d’un an, nous sommes arrivés en ville avec le but de prendre le pouvoir, cependant tu étais arrivé et tu as tout gâché, tu avais détruit deux robots que j’avais mis tant de temps à construire ! Mais cette fois je possède l’arme ultime, regarde bien !"

Le Droide avec sa main droite tapota son plastron fièrement puis reprit son monologue qui commençait à faire perdre patience à Pythar.

"Cette armure frontale est constitué d’un alliage unique dans la galaxie, jamais tu ne le trouveras ailleurs, et pour dire ! Il est indestructible, je n’ai moi-même pas réussi à percer, j’ai dû me rendre sur la planète Xioni, dans la galaxie du nord, faire des alliances commerciales, des missions, accumuler des fonds et des alliés ! Et pour ce canon, il provient d’une puissante entreprise de conception d’arme sous-traitante de chez Stinger Industry, utilisant des particules à proton, elle peut générer des trous noirs, ainsi que des effets physiques incroyable comme la téléportation de matière ou encore le changement de gravité. Et que dire de ces missiles, que j’ai récupéré auprès d’un vaisseau pirate légendaire qui pillait les plus grandes…"

Le Robot arrêtait son baratin, Pythar venait de donner un coup de poing direct dans le plastron du géant qui fut transpercer, le sayen dira calmement.

"Juste, tais-toi. "


Le mécha commença à être parsemé d’éclairs puis explosa de toute part, avant de finalement disparaitre dans une explosion finale, projetant des bouts de métaux partout. Le sayen était déçu, il s’attendait à un superbe combat, mais ce n’était là qu’un baratineur, il disait n’importe quoi. Le sayen reprit donc son vol, laissant derrière lui les ruines du titan, se rappelant avoir effectivement affronté deux méchas dans ce genre par le passé.
Thalès
Thalès
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 22/09/2015
Nombre de messages : 493
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Marteau-pilon mortel // Barrage d'énergie // Transposition
Techniques 3/combat : Canon Garric // Sauvagerie
Techniques 1/combat : Fruit défendu

Encore des robots géants Empty
MessageSujet: Re: Encore des robots géants   Encore des robots géants ClockDim 23 Avr 2017 - 0:07
Endurcit par ses nombreux voyage et par sa rage, le guerrier s'était oublié revenait peu à peu sur les lieux qu'il avait déjà tant de fois traversé. La rage au cœur, Thalès convoitait toujours le trône qui était destiné à Freezer. Malheureusement pour lui, les fantômes du destin l'ont envoyé ailleurs pour récolté les fragments d'un passé qui n'a jamais réellement existé. Vous ne comprenez pas ? C'est normal puisque toutes les pièces du puzzle n'ont pas encore été rassembléés. La seule chose qu'il fallait savoir c'est que Thalès était de retour en chair et en os mais surtout bien plus fort qu'il ne l'était avant. Son visage durcit par un long voyage semblable à celui d'un exilé lui avait donné un caractère plus irascible et froids. Quand à son coté combatif, le guerrier n'en avait rien perdu, loin de là. Il était même prompt lorsqu'il s'agissait de violence.

« Ohé, Pythar ! » s'écriait alors le père à son fils en lançant un kikoha en direction du ciel.

Ceci n'était non pas une signe d'hostilité mais un moyen simple et rapide pour signaler sa présence auprès d’autrui, chose qui par ailleurs se retourna contre lui puisqu'un bout de bras métallique géant qui s'était visiblement arraché à son propriétaire durant la dernière explosion essaya de lacérer le guerrier qui était encore posé au sol. Chose qui ne fut pas un succès puisque le combattant endurcit n'a pas eut de difficulté à le détruire avec un simple barrage d'énergie. A présent c'était certifié, il ne restait rien d'autres que des boulons et d'autres pièces détachées éparpillées de ces tas de ferrailles horriblement moches. Qui pouvait donc bien être à l'origine de tout ça ? Le guerrier bronzé bénéficia de son appuie sur le sol pour s'envoler en direction de son fils, il avait bien des choses à lui raconter et cela devait sûrement être réciproque.

« Cela faisait longtemps, mon fils. Qu'es-tu devenu ? » demanda t-il en affichant un sourire.

Malgré cet air froids et intimidant aux premiers abords, le grand homme faisait toujours en sorte de se montrer amical envers les siens même s'il n'était pas vraiment doué pour sociabiliser. Il fallait avouer qu'il avait toujours eut la fâcheuse habitude de se montrer agressif à chaque fois qu'on l'abordait, d’où ses nombreuses querelles sur la planète Vegeta mais cela faisait maintenant partie du passé. Ayant maintenant retrouvé son fils, le père était prêt à écouter son histoire du début à la fin mais une question qui lui semblait bien plus importante occupait son esprit au point qu'il avait du mal à dormir chaque nuit. Il voulait savoir ce qu'était devenu celui qui a jadis été son tyran et son maître avant de devenir sa proie.

« Plus important, as-tu retrouvé Freezer ? » demanda t-il en fronçant les sourcils.

Un visage plus sérieux et plein de colère cette fois, cette haine ne se dirigeait pas vers son fils mais envers lui-même. Le sayen ne pouvait se pardonner ce qu'il s'était passé lors de son dernier séjour sur cette planète, d’où le fait qu'il s'était lui même interdit de rejoindre son fils unique. Sans avoir réparé cette erreur ou plutôt, sans avoir pu mettre la main sur Freezer, le père de Pythar ne pouvait pas se permettre de revoir son propre fils sans être couvert de honte puisque c'est lui qui l'a permis de s'enfuir au final. Personne ne savait vraiment pourquoi il avait agit de la sorte mais il ne s'était pas comporté comme un véritable guerrier sayen l'aurait fait et cette simple idée le couvrait de honte. Après-tout, comment un renégat pouvait prétendre à appartenir à une race de guerriers après avoir laissé fuir son ennemi ?

« Écoute, je pense savoir ce que tu vas dire mais je ne compte pas retourner vivre sur Vegeta tant que je n'aurais pas  expié mon crime. En tant que sayen, tu devrais le comprendre, non ?» en prenant un ton plus solennel.

Oui, Thalès se doutait que si son fils le revoyait, celui-ci lui demanderait de revenir à ses cotés. Seulement voilà, le guerroyeur s'interdisait lui même de s'adonner à d'autres choses que de traquer le Cold qui lui a posé bien des soucis, notamment au niveau de sa santé mentale. Que ce soit devant une glace ou dans les reflets de l'eau, il ne pouvait s'empêcher de voir le cruel démon du froids se moquer de lui et son rire malfaisant n'avait d'autres effet que de lui torturer les oreilles et l'esprit. Quoi qu'on en dise, la page ne pouvait être tournée pour lui et ce malgré le temps passé. Certains diront que cet entêté courait en direction d'une mort certaine et ils avaient peut être raison mais la simple idée de faire souffrir celui qui s'était lâchement enfuit ce jours là lui occupait tellement l'esprit qu'elle était devenue sa raison d'être. Pour lui c'était très simple, Freezer ou l'un des siens devait souffrir jusqu'à la mort sans quoi il ne pourrait s'enlever cette folle idée de la tête.

« La seule chose que j'aimerais savoir, c'est si quelqu'un s'est déjà occupé de son cas, sans quoi je ne pourrais m'arrêter. » affirma t-il avec détermination.

Tant que le passé n'aura pas brûlé, l'exil que le guerrier s'est imposé ne pourra pas se terminer. La folle logique des sayens et leur sens de l'honneur les poussait parfois à faire des choses complètements absurdes mais c'était ainsi que fonctionnait ce peuple. Son fils pouvait peut-être apprécier ou détester cette décision mais la première règle d'or de nombreux guerriers de l'espace était de toujours terminer les combats qui ont été commencés et cet affrontement contre le Cold ne s'était jamais réellement terminé d'un certain point de vue. Pythar, allait-il lui dire la vérité sur ce qu'il savait au sujet de Freezer ou de la dyarchie actuelle ? Tout deux avaient certainement beaucoup de choses à raconter mais est-ce que le temps était vraiment à la discussion ? Après-tout, on ne savait pas encore quand allait se produire la prochaine attaque de droïdes sur le métropole.
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15866
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3710

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Encore des robots géants Empty
MessageSujet: Re: Encore des robots géants   Encore des robots géants ClockDim 23 Avr 2017 - 1:14


Pythar n’était jamais tranquille, il se retrouvait sans cesse oppressé par des adversaires aléatoires dès qu’il s’ennuyait ou voulait être tranquille, résultat ? A peine sorti de l’hôpital, un mécha de combat d’une grande puissance attaquait la ville, heureusement et en bon justicier, le sayen au bouc s’interposait à la destruction de Dosatz, encore et encore, tout comme sur Terre finalement, peut être que c’était sur le destin du Roi de Vegeta 1 et 2 que combattre sans arrêt le mal, comme si il n’en était que le seul rempart. En tout cas pour le moment la menace du robot géant était mise de côté, celui-ci était détruit ! Pythar soufflait un coup, ce n’était pas un combat certes, mais entendre ce robot parler sans arrêt était relativement énervant.
Pythar se préparait donc à repartir en ville, imaginant déjà ce qu’il pourrait faire quand il entendit un cri au loin, quelqu’un qui l’appelait, le sayen au bouc se retourna vers le cri, voyant un kikoha arriver vers lui ! Le guerrier de l’espace fit un coup de pied vertical de bas en haut pour dégager la boule de feu dans le ciel histoire qu’elle ne cause aucun dommage, Pythar regardera ensuite qui aurait bien pu lancer ce projectile, et il vit… son père ? Pythar se frotta les yeux, des années s’étaient écoulés entre temps, deux environ, cependant c’était bien lui, Thalès se dirigeait vers Pythar qui n’avait pour le moment aucune réaction, restant juste stupéfait et faisant le point dans son esprit se remémorant des images terribles de ce qu’avait fait son paternel sur Dosatz justement, il y a deux ans, alors que le l’ancien Roi de Dosatz était à deux doigts de vaincre Freezer, une fois pour toute. Pythar se souvenait de Thalès entouré d’une aura démoniaque, en train de lancer son marteau pilon mortel contre lui, laissant le temps à Freezer de fuir, Pythar vaincra son père et demandera à ce dernier d’entendre raison, sans succès, à ce moment-là, le fils de Thalès perdra toute la considération qu’il avait pour celui qu’il avait élevé.

Voir Thalès en vie, bien portant, souriant, le sayen au bouc était perturbé, c’était un piège ? Ce n’était pas le vrai Thalès, surement une attaque mentale … pourtant tout était si vrai ! C’était impossible que le père du Roi vienne comme une fleur dire bonjour à son fils, pas après tant de temps, pas après ce qu’il s’était passé. Pourtant Thalès était bien là, devant Pythar, en train de demander à ce dernier ce qui lui arrivait dans la vie, Pythar ferma les yeux, baissant la tête, serrant les poings, Thalès était depuis un moment un ennemi de la planète sayen à cause de ces événements sur Dosatz, c’était un adversaire, mais aussi un traitre, un serviteur de Freezer, il avait tous les vices, il ne fallait pas faire de sentiments ! Si Thalès était encore en vie c’était sans doute parce qu’il s’est fait récupérer par Freezer dans le but d’assassiner Pythar ! Et puis, tout simplement, quelle idée de retourner voir son fils après ce qu’il s’était passé ? N’avait-il aucune considération ? Il ne se rendait pas compte de ce qu’il avait fait à son fils ? L’empêcher de vaincre Freezer, son plus grand objectif !

Pythar ouvrit les yeux le regard empli de colère, le Roi leva son poing droit, se préparant à donner un poing crochet du poing droit dans la face de Thalès, pensant à tous ces moments de ténèbres et de mort, ces moments atroces qui l’on fait souffrir. Pythar enverra son poing vers la face de Thalès a pleine puissance, cependant, par réflexe il s’arrêtera juste avant, provoquant juste une puissante bourrasque, décrivant la force du coup, le sayen au bouc avait pensé à d’autres choses, il avait aussi pensé aux bons moments, les moments marrants en tant que Roi, leur voyage dans le monde, la bonne ambiance quand il était en bas âge avec son père qui tenait à lui, c’était… de bons moments qui bloquaient le coup que voulait porter le sayen à son père, mais que représentait ce coup bloqué ? Simplement… la justice, la colère, la peur ? Pythar ne voulait pas affronter son père en face ? N’était pas plutôt de la lâcheté et de la peur de frapper son adversaire avant de parler ? Si les voyages et les amis de Pythar l’ont bien influencé quelques part c’est bien dans la méthode de pensée, l’homme de Yuno était devenu bien plus gentil qu’auparavant est pour preuve, il avait rejoint sans vraiment hésiter la Z team.

Le Roi retira son poing qui collait presque la joue de son père puis détourna le regard, coupant sans doute Thalès dans toutes ses intentions de parler.

"Pourquoi ? Pourquoi tu es venu ?"

Il semblerait que ce soit Pythar qui pose les questions, mais quoi de plus normal pour lui de demander ce que son père avait fait pour avoir envie de revenir vers son fils ? Le ton de Pythar était empli de colère mais aussi de tristesse, savoir son père en vie lui rappelait aussi qu’il était malheureusement plus un ennemi qu’un allié. Le guerrier au bouc voulait mettre au clair que Thalès était borné de vouloir parler à son fils directement par surprise après ce qu’il s’est passé, son ton sera plus fort.

"Tu reviens après deux ans après m’avoir empêché de sauver l’univers ! Et tout ce que tu trouves à me dire c’est « ça faisait longtemps ? » ?!"


Pythar sera le poing droit, l’envie de fracasser Thalès restait forte, mais il ne pourrait malheureusement que très difficilement attaquer son père, même Thalès avait violé Yuno, bien que ce ne soit pas ce Thalès-là, l’esprit reste le même. Pythar n’avait pas eu un tel bouleversement depuis longtemps et avait du mal à contrôle ce qu’il voulait dire. Le père de Pythar restait calme et décrédibiliser donc ce dernier qui s’emballait dans la pluie de sentiment qu’il l’embarquait, le sayen au bouc continuait à engueuler son père, portant dans sa voix les douleurs d’une trahison.

"Tu penses qu’en revenant souriant tout changerait ? Tu as … trahi notre peuple…"

Pythar baissa courtement le regard, sa cape rougeâtre flottait au vent, son père prendre un moment donné plus tard la parole pour parler de ses crimes, expliquant qu’il n’acceptera pas de vivre sur Vegeta tant qu’il n’aura pas expié ces crimes, voulant évidement retrouvé son honneur sayen, Pythar soupira, Thalès avait fortement merdé et ce genre d’erreur vaut normalement un exil permanant, mais qui serait capable de se prétendre plus juste que le l’ex Roi Vegeta si il en applique les mêmes mesures ?  Pythar répondra le plus calme possible, restant clairement énervé.

"Tu vas devoir en racheter des crimes papa, et je sais comment, on verra plus tard, et ce sera la moindre des choses que tu devras faire."

L’idée ? Assez simple, Thalès devra affronter Freezer et le vaincre, si il le fait, il sera racheté de son erreur passé, évidement Pythar sera là au cas où, car l’important ne sera pas de vaincre Freezer, mais de l’exterminé, qu’il ne revienne jamais. Le père de Pythar devait avoir la force de vaincre le Démon du Froid s’il parvient à avoir le super sayen dans le combat, à moins qu’il l’ait eu pendant son absence. En tout cas ça n’arrangeait pas vraiment l’humeur de Pythar, Thalès demandera de savoir si Freezer était encore en vie ou non, et bien évidement il est encore envie.

"Il est vivant, en pleine santé, il a récemment attaqué Namek et détruit une bonne partie de sa population."

Affirma sur un ton sec et toujours haineux le sayen au bouc qui ne semble avoir rien pardonné à Thalès, en effet le destructeur de monde avait de nouveau sévit sur Namek à l’aide de Demigra, corrompant une partie de la population, résultat, une petite guerre civile causant de nombreux morts.

Pythar restait en colère, il serrait maintenant les deux poings en pensant au fait que des solutions pour Thalès, il n’y en avait pas tant que ça, cependant il fallait bien laisser la parole à Thalès, aussi malfaisant et mauvais soit-il, Pythar posera donc une question non rhétorique à son père.

"Comment compte tu me prouver que tu ne vas pas me trahir de nouveau, que ce n’est pas un piège, tu es à la hauteur ?"




Thalès
Thalès
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 22/09/2015
Nombre de messages : 493
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Marteau-pilon mortel // Barrage d'énergie // Transposition
Techniques 3/combat : Canon Garric // Sauvagerie
Techniques 1/combat : Fruit défendu

Encore des robots géants Empty
MessageSujet: Re: Encore des robots géants   Encore des robots géants ClockDim 23 Avr 2017 - 12:31
Forcement, l'heure n'était pas aux retrouvailles et comme il devait s'en douter, le père était méprisé par son fils. Ce qu'il avait fait, malgré lui ou pas, ne pouvait être oublié. Après-tout, cet homme aujourd'hui considéré comme un paria ou un monstre était jadis sous les ordres de ce tyran répondant au nom de Freezer et ce fut le cas de nombreux guerriers sayens lorsque ceux-ci étaient encore sous le joug des Colds. Ce temps est révolu désormais, de l'eau à coulé sous les ponts et le monde à bien changé mais quand bien même... les traces du passé ne pouvaient pas êtres oubliées. La rage de Pythar envers son géniteur était fortement compréhensible et lorsque celui-ci se préparait  à lui décocher un coup de poing dans lequel était canalisé une colère sans nom, refoulée depuis trop longtemps... Thalès ne bougeait pas. Il l'avait vu dans son regard, sont ils avait bien changé et des signes d'hésitation se déclaraient dans son mouvement. Évidemment, il devait être difficile de se faire un ennemi parmi les siens et quand bien même, la colère l'emportait dans cette discussion.

« On dirait que faire semblant est inutile, n'est-ce pas ? » déclarait l'homme en effaçant ce piètre sourire de son visage.

Effectivement, le sayen était très mauvais lorsqu'il s'agissait de sociabiliser et ce faux sourire s'était vite effacé pour laisser un air plus sérieux sur ce visage. Maintenant comparable à un loup solitaire, le père de Pythar révélait enfin son vrai visage : celui d'un guerrier esseulé et rongé par les blessures du passé. Oui, s'il s'interdisait lui même de revenir sur le lieux de ses origines, le renégat savait quel était son crime et ce malgré qu'il ne se souvenait de rien. En se remémorant les événements, ce fut la première fois que la ruse du dieu-démon avait fait ses effets dans cet univers. Il aura d'abord sauvé Freezer en se servait de Thalès comme d'un vulgaire pantin avant de déclencher une guerre sur la planète Namek un peu plus tard... comme l'aura déclaré Pythar.

« Je suis conscient de mes actes mais ne me juge pas trop vite, jeune homme. Regarde autour de toi. » lui répondit-il en tendant son bras vers la ville.

Des foyers détruits, des amas de maisons en ruines et des bâtiments effondrés sur la population dont les cadavres retentaient le sol grisâtre et goudronné par une couleur plus vive, une couleur rouge sang se propageait sous les fondations. Ce combat a fait d'innombrables victimes et qu'importait l'intention des deux opposants lors de ce précédent affrontement, le mal était déjà fait et il aurait pu en être autrement. Bien évidemment, le roi n'était pas a blâmer puis-ce que de toute façon, la fin justifiait les moyens. Seulement voilà, même si la cause de tous ses ennuis était détruite, le mal était encore présent et ce, sans même que le guerrier ne s'en rende compte. N'entendait-il pas les appels au secours des victime de ce combat ou plutôt de cette catastrophe ? S'il se concentrait suffisamment, il pouvait encore sentir les énergies faiblir autour de lui ; des gens agonisaient et leurs voix s'éteignaient pour laisser place à un profond silence... de mort.

« Alors il est en vie... »
soliloquait-il.

Serrant les poings par sa fureur, le guerroyeur ne pouvait se permettre d'avoir effectué une telle erreur. La mémoire n' était pas au rendez-vous mais il savait ce qu'il avait fait malgré sa volonté. Pour lui c'était à la fois rageant et humiliant. Il n'était pas la peine qu'on lui dise ce qu'il devait faire, le sayen savait pertinemment ce qu'il avait à accomplir. Quitte à foncer au devant d'une mort certaine, il avait déjà bien l'intention d'éradiquer la lignée des Cold et ce en dépit des risques à prendre pour y parvenir. Ce n' était pas pour rien que ce peuple de guerriers sanguinaires était considéré comme des inconscients. Il était dans leur nature de faire fit des obstacles pour parvenir à leurs objectifs et ces deux là ne faisaient pas exception à la règle.

« Les actions en disent bien plus que les mots, si ce que tu dis est vrai, alors je vais me rendre sur Namek pour en savoir plus sur ce qu'il s'est passé. Je m'occuperais de son cas très bientôt... »

N'ayant pas encore terminé sa phrase, il se remémorait tous les moments passés dans l'armée du Seigneur Cold. Tout ces moments passés à être traité comme de vulgaires pions sans oublier la destruction de la planète Vegeta... tout cela allait bientôt se terminer. Aussi sournois qu'il pouvait être, Thalès avait bien une idée en tête et son fils devait bien s'en douter puis-ce qu'il le connaissait. Qu'avait-il prévu à votre avis ? Sa haine et son orgueil allait le pousser à mettre son ennemi en colère avant de le tuer et comment pourrait-on enrager un tyran à l’ego surdimensionné à votre avis ? Vous avez quelques idées derrière la tête n'est-ce pas ? Eh bien le scélérat comptait prendre absolument TOUT ce que possédait Freezer avant de mettre fin à ses jours. Sa flotte, ses titres, sa fierté... cette fois-ci il comptait bien tout lui enlever et aucun dieu-démon n'allait venir l'aider.

« … cependant, ça reste quelque chose que je dois faire seul. » annonçait-il d'une voix ferme et déterminée.

Il savait ce qu'il disait et peu lui importait la difficulté dans laquelle il se lançait. Comme l'avait dit son fils, c'était à lui de réparer ses erreurs et par respect pour son choix, le roi de Vegeta se devait de comprendre cette décision, aussi irrationnelle pouvait-elle être. Après avoir perdu son honneur, il était déjà assez honteux pour l'exilé de faire face à son fils mais tant que le sang de sayen coulait dans ses veines, son penchant destructeur allait le pousser au delà de ses limites et les dieux savaient que même cela n'allait pas suffire, c'était même le minimum. Le fils pouvait mépriser son père et ses décisions ou même décider de ne pas croire en ses paroles mais cela ne changeait rien. Il avait déjà fait ce choix il y a deux ans et ses motivations restaient inchangées : tant que Freezer était en vie, la traque ne s'arrêtera pas.

« Je vais partir maintenant. Je te contacterais dès que le moment sera venu. D'ici là, prends soin de toi. » déclara t-il avant de se tourner vers sa prochaine destination.

Il se retourna et entama son envol vers la base de lancement. Pythar, allait-il la laisser partir après ses brèves paroles ou allait-il tenter de l'arrêter ? Dans tous les cas, le tournent de cette histoire allait bientôt prendre une ampleur colossale et l'univers tout entier allait en être témoin quelqu’un soit la fin. Le roi de Vegeta avait sûrement beaucoup à faire de son coté bien que son père ne savait rien de sa condition actuelle et encore moins de celles des planètes qui étaient sous la direction de la Dyarchie Sayenne. Au final, allait-il partir de son coté pour préparer quelque chose lui aussi ou alors tenter d'arrêter son paternelle... ou essayer quelque chose d'autre, qui sait ? La fin d'un règne approche.
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15866
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3710

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Encore des robots géants Empty
MessageSujet: Re: Encore des robots géants   Encore des robots géants ClockDim 23 Avr 2017 - 22:11


Pythar venait de faire une rencontre tout à fait incroyable, son père Thalès se présentait face à lui, demandant en quelques sortes un « pardon », évidement le guerrier au bouc était empli de fortes émotions, comment un jeune homme comme lui pouvait se retenir d’exprimer ce qu’il ressent à son père après tout ce qu’il s’était passé ? Le choc était difficile et le Roi des sayens ne pouvait que le montrer, affichant une claire indécision au sujet du sort du paternel renégat. Le sayen au bouc parviendra au moins à mettre au clair qu’il n’était pas content des œuvres de son père et qu’il attendait de lui qu’il se rachète auprès de son peuple, c’était une façon assez simple mais très solennelle est juste, surtout quand l’on connait l’objectif de ce « rachat », c’est-à-dire vaincre Freezer, là où il avait tout fait échoué et plutôt particulièrement fait échoué.

Pythar avait bien perçu le sourire faux et inapproprié de son paternel, décrédibilisant ce dernier dans des paroles toujours emplie de colère et de doute, Thalès le prendra en compte, avouant avoir joué le jeu et que ce même jeu n’était finalement pas si bien joué, faisant disparaitre son faux sourire et abordant finalement le vif du sujet, annonçant qu’il n’était pas fier de ses actions passés, mais cherchera à se défendre en demandant à Pythar d’examiner la situation dans laquelle il est, pensant peut être que c’est comparable. Pythar fermera les yeux un instant, cherchant à rester calme, Thalès comparait quand même Pythar qui venait de sauver la ville de Dosatz et Thalès qui avait empêché la mort du plus grand Tyran de l’univers, le Roi ne savait pas vraiment quoi faire, son père semblait avoir le cerveau fondu, sans doute dû à son exil, il n’arrivait plus à faire la part des choses et c’était inquiétant, le guerrier au bouc resta impassible, ouvrant alors les yeux après quelques secondes, écoutant la suite des paroles de Thalès pour intervenir.
Thalès compris alors que Freezer était en vie, il décidera et jugera par la suite d’aller sur la planète Namek, dernier lieu connu ou s’était rendu Freezer, cependant il était tout aussi connu que le démon du froid avait été défait et s’était donc logiquement retiré, en tout cas Pythar était au moins soulager de voir que son père allait affronter Freezer, c’était le minimum logique pour essayer de se faire pardonner et peut être que ceci lui permettra d’être à nouveau accepter par le peuple sayen.

Evidement le sayen au bouc allait donner des indications pour faciliter la tâche au guerrier à l’armure sombre, c’était totalement logique, Pythar ne souhaitait que voir son père pardonnable et Freezer abattu, il prit donc la parole, le plus calmement possible.

Je sais qu’après la guerre de Namek Freezer s’est replié sur une autre planète, la seule planète qui lui correspondrait serait Freezer, tu devrais chercher là-bas. Mais de toute manière, je compte bien venir, Freezer est devenu beaucoup trop puissant, même pour un super sayen.

Cependant Thalès rétorquera qu’il devait faire cela seul, prenant un ton audacieux, sérieux, déterminé, le père de Pythar était loin de raconter des bêtises cette fois et affichait toute son envie de se racheter, cependant Pythar n’allait pas laisser son père se faire massacrer seul, il irait avec lui, Thalès avait beau être un monstre, ce n’était pas dans sa nature de laisser quelqu’un d’indéniablement proche de lui partir à l’abattoir.


"N’y vas pas seul, c’est du suicide, Freezer est beaucoup plus puissant que toi ! Je viens !"


Pythar ne parlait plus sur un ton colérique mais plutôt de manière à avertir avec détermination son paternel, le danger que représentait Freezer était absolue, universel, il n’était pas l’un des plus grands dangers de la galaxie pour rien.

Thalès annonçait son départ, le sayen au bouc n’était pas d’accord et affichait son envie de partir aussi pour Freezer, il ne voulait pas voir d’autres personnes mourir à cause de leur honneur ou leur courage, surtout pas Freezer, le guerrier se souvenait aussi de la tragédie de la mort du prince Vegeta qui l’avait beaucoup affecté, depuis sa mort, Pythar était devenu bien plus passif et avait ressenti le besoin de s’éloigner un peu sa planète, cependant depuis le temps il avait de nouveau repris son attachement pour son monde d’origine et en était d’ailleurs devenu Roi avec Sharotto. Pythar ne voulait donc pas perdre aussi son père, et prendra les devant.

"Je te suivrais, le tournoi importe peu, mais je veux avoir la garantie de voir Freezer périr. Mais ne te méprends pas, je garderais un œil sur toi, tu as beau être mon père je ne serais pas plus indulgent pour autant."

Pythar suivrait donc Thalès, quelle drôle de retournement de situation.

Spoiler:
 


Contenu sponsorisé

Encore des robots géants Empty
MessageSujet: Re: Encore des robots géants   Encore des robots géants Clock
 
Encore des robots géants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour les fénéants ^^'
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Rumeur de l'occupation d'Haiti par la Dominicanie selon certains secteurs
» Eux, Moches et Méchants
» [Rang C]Les Castors Géants !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Métropole-