Partagez
 

 Back Up Program [PV: Queen Nemor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockMer 14 Juin 2017 - 17:46
Le tournoi de Dösatz était un rêve pour des millions de guerriers à travers l'univers, une opportunité d'affronter des adversaires surpuissants pour prouver leurs puissances ou pour se déplacer dans un environnement compétitif sans risque de mort. Malheureusement pour lui, Raditz n'est pas votre combattant commun que vous pouvez rencontrer au détour d'une salle d'entraînement. Il était un opportuniste, un manipulateur et un lâche, ce genre de caractéristiques est en aucun cas favorable sur un terrain limité par des règles et l'honneur. Le nouveau Caporal avait perdu par une simple erreur qui lui a coupé non seulement le match mais sa crédibilité en tant qu'un guerrier. Se faire expulser du ring par un inconnu aussi facilement? Humiliant ne couvre pas le ridicule de la situation pour un caporal de l'armée sayenne. Il venait de confirmer sa réputation de faiblard d’une façon quasi définitive. Le mélange de rancœur envers Shin et soi-même, la frustration de se faire vaincre avec autant d’aisance et la rage propre à la race sayen le rendez particulièrement volatile pour un bon moment. Et il était conscient de ce fait, il partit isoler dans un coin calme de la planète, plus précisément d’anciennes ruines apparemment oubliés par le temps ou par les équipes de rénovation. L’espace de jeu parfait pour le frustré, il déversa sa colère contre les murs crépi et le sol craquelé avec de puissantes attaques, autant physique et énergétiques. Les ruines devient rapidement que des tas de gravas impossible à récupérer et le silence devait être remplacé par le claquement lourd des surfaces détruits et le son des vagues déferlantes envoyés de droite à gauche. Après une certaine période de temps, Raditz était défoulé, il était maintenant en contrôle de ces émotions mais surtout de sa soif de sang hérité par son espèce. Autant que l’envie de destruction propre à son espèce ne le dérangeait, bien au contraire il en était fier, mais étant un caporal du nouvelle ordre sayen voulant embellir la réputation de la race guerrière, il ne pouvait pas se permettre attaquer des innocents suite à une défaite face à un public  tout en espérant de garder son grade. Calmé, il évalua les options qu’il avait maintenant, et à chaque fois, la problématique restait la même… Il était faible! Il n’était pas un guerrier du même calibre que son frère ou que son père. Il se ferait ridiculiser par les ennemis les plus dangereux de son peuple, de Freezer à l’Alliance Maléfique. Il devait mettre fin à ce problème le plus rapidement possible. En réfléchissant à une réponse qu’il l’arrangerait, il se souvient de la proposition de Nemor sur Vegeta. La possibilité d’être guidé pour devenir un guerrier plus compétent et digne de sa race était du pain béni. Il n’avait pas eu beaucoup de difficulté à la retrouver, la réputation de la femme de science sur Dösatz dépassait l’entendement, particulièrement depuis sa dernière invention, et sa demeure était impossible à manquer. C’était un chef-oeuvre écologique et une merveille d’architecture sur la planète urbaine, encore plus exceptionnelle vu l’infrastructure de la métropole. Elle vivait dans le luxe le plus total sans être dirigeant d’une planète ou d’une entreprise multi planétaires. Néanmoins, c’était possible qu’elle ne soit pas présente mais alors que le caporal s’approchait de la demeure exotique, deux gardes interceptèrent devant la porte.

“Halte! Que désirez-vous?”

“Je souhaite voir Nemor. Dites que Raditz a accepté son offre.”
Queen Nemor
Queen Nemor
Saiyan
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Neutre, penchant mauvais à cause de ses actions
Zénies : 770

Techniques
Techniques illimitées : Cercle de téléportation psionique, Aliénation mentale, Arme métaphysique
Techniques 3/combat : Attraction et Automorphose
Techniques 1/combat : Échange d’esprit

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockVen 16 Juin 2017 - 11:08
Queen Nemor était revenue chez elle suite au tournoi où son mari avait participé. Bien qu’il avait perdu, cela n’enlevait en rien la fierté qu’elle avait eu de le voir combattre. Ses enfants, eux aussi, avaient apprécier de voir leur père sur le ring. Cette dernière confectionnait toujours ses machines et élaborait des plans scientifique, notamment pour la construction d’une machine capable de créer des planètes – quelque chose de très compliqué, mais pas impossible. La scientifique était si démesurément connue qu’elle recevait chaque jour de la visite, mais la voir en personne était extrêmement rare, car son planning était très serré. C’était donc souvent son majordome personnel, Lavi, qui recevait les personnes désireuses de la rencontrer. Mais, voyez-vous, aujourd’hui était un jour spécial, et Nemor allait sortir de ses laboratoires scientifiques, pour une des rares fois.

La personne qui venait aujourd’hui se présenter à la porte de son énorme duplex n’était pas moins que Raditz. Pour l’heure, elle l’ignorait encore. Au moment où se dernier se présenta aux gardes pour voir Nemor, la fille de la scientifique sortait du « palais » qui lui servait de demeure. Cette dernière, perdue dans ses pensées, releva le menton lorsqu’elle entendit Raditz parlé. Presque instantanément,  la guerrière ressemblant physiquement comme deux gouttes d’eau – en bien plus féminin, cela dit – à Akuma, se mit à devenir pâle. Puis rouge. Rouge tomate. Les gardes la dévisagèrent, craintif, de peur qu’elle tombe dans les pommes ou en arrêt cardiaque peut-être. Cette dernière fit un pas timide jusqu’à Raditz et fit s’écarter les gardes de son chemin.

Lyra : Bonjour.. je suis Lyra ! Hem.. la fille de Queen Nemor, je pourrais donc vous emmener la…


Une main se posa sur l’épaule de la jeune fille toute timide face à Raditz.

« Un peu de tenue ma fille, tu rougis comme s’il allait te manger. C’était d’ailleurs peut-être ce qui te fais tant rêvasser pour que tu prennes cette teinte ? »

Alourdissant la gêne de Lyra, sa propre fille dégagea la main de sa mère de son épaule et lui jeta un regard noire. Nemor l’ignora, un petit sourire en coin. Lyra s’inclina respectueusement devant Raditz et tourna les talons, visiblement vexée et humiliée que sa mère étale ainsi ses ressentis. Queen, quant à elle, avait été instantanément prévenue par son majordome que Raditz était aux portes de sa demeure, ce qui l’avait fait immédiatement rappliqué. Elle ne savait pas le fin mot de l’histoire de sa présence, puisque, aucun garde n’avait eut le temps de venir lui transmettre le message, mais elle savait que sa présence ici présageait quelque chose d’agréable.

«  Mon général, je suis toujours heureuse de te voir, surtout quand tu me fais l’honneur de venir jusqu’à chez moi. »

Les soldats qui gardaient sa maison, à l’entente de « mon général » s’inclinèrent tous pour saluer Raditz comme s’il était un prince.

«  Viens, entre donc et fais comme chez toi, tu es le bienvenue ici »

Nemor lui fit signe de la suivre à l’intérieur. Lorsqu’ils entrèrent, des domestiques tenaient déjà des verres remplie de différent alcool sur des plateaux, et d’autres de la nourriture en tout genre. De quoi rassasier la faim ou la soif de Raditz s’il le désirait. La scientifique leur fit signe de les suivre, comme ça le sayen pourrait boire et manger à sa guise durant leur petite entrevue.

«  Excuse ma fille pour son comportement, elle n’est pas très familière avec les hommes. En principe, elle leur colle une droite s’ils essayent rien que de l’approcher. Cela m’étonne donc de la voir si faible et écarlate face à toi en partant du principe où elle a si mauvais caractère. Mais bien sûr nous savons tous que tu es, physiquement, l’un des plus charmant sayen qui existe, c’est un fait »

Nemor continuait de parler comme à son habitude, naturellement et sans passer par quatre chemins. Cette dernière l’emmena dans une salle où une immense machine générait des informations sans cesse sur de nombreux individu. C’était la fameuse machine lui permettant de capter n’importe qui dans l’univers, de savoir sa position exacte, son âge, son poids, sa taille, et même son niveau de puissance comparé au reste du monde. Elle fit signe à Raditz de s’installer confortablement sur un fauteuil en cuir, à côté d’un autre où elle s’installa. Elle claque des doigts et quatre ravissantes jeunes femmes s’attelèrent de part et d’autre de Raditz et Queen pour leur faire la ventilation, parce qu’il faisait chaud dans ce genre d’endroit.

«  Dis-moi qui tu désires voir ou connaître, je peux te montrer qui tu veux. Je peux même pirater leurs téléphones ou leurs émetteurs d’alliance pour leur laisser un message si tu souhaites leur parler. »
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockMar 20 Juin 2017 - 23:30
Il devait avoir quelque chose de spécial à propos du Caporal Sayen. Aussitôt qu'il avait fini de s'introduire aux gardes, une jeune femme bronzé aux cheveux rouges se mit à s'avancer lentement vers lui tout en écartant les gardes de la voie. Son petit minois devenait de plus en plus rouge alors qu'elle s'approchait de lui. Il était plus confus qu'autre chose par cela, il avait quelque hypothèses sur la raison de cela au fond de sa tête mais ce n'était pas important. Mais le visage du guerrier restait complètement neutre durant l'interaction même alors qu'elle essayait d'assembler le courage de se présenter et d'offrir son assistance. Était-il intimidant à ce point? La simple idée de cela lui donna un petit sourire sur le coin de son visage. Mais tout devient clair quand Nemor rentra enfin la scène et charria sa petit fille sur la véritable raison du comportement de Lyra. Il laissa échapper un rire moqueur au commentaire de la matriarche et la réaction de la gamine. Alors que Lyra repartait humilié que sa mère se moque ouvertement pour ces sentiments, Raditz restait complètement indifférent en dehors de l’amusement produit par la situation. Contrairement à son frère, Raditz comprenait le fameux monde de l’affection et de la sexualité mais il s’en moquait entièrement. À ces yeux, c’était juste des distractions idiotes. Beaucoup de sayens se commettent à la tâche une nuit avant de repartir chacun de leurs chemins, à envahir des planètes ou à s'entraîner, rien de bien ahurissant si on demandait le combattant à l’ego fragile. Et les couples sayens était rare mais si depuis que la Terre était devenu le centre médiatique de toute la galaxie, ces derniers devenait de plus en plus fréquent, une erreur si on demandait le caporal, persuadé que ce genre de relation se fait que affaiblir sa glorieuse race et décrédibiliser leurs héritages.

«  Mon général, je suis toujours heureuse de te voir, surtout quand tu me fais l’honneur de venir jusqu’à chez moi. »

“Et c’est un honneur que tu descendes de tes laboratoires pour m'accueillir personnellement malgré ton programme serré.”

Aussitôt que Raditz avait répondu à la scientifique, les gardes s'inclinèrent pour le saluer. Sur l’instant, le caporal était visiblement choqué, il était en aucun cas habitué à ce genre d’attention à son égard, mais c’était loin d’être désagréable. Il finit par apprécier le geste et se mit à sourire fièrement, à la limite d’un gamin auquel on venait d’ouvrir un présent le matin de Noël. Nemor l’invita à l’intérieur de son palace, le caporal ne se fit pas attendre. Dans le manoir, plusieurs domestiques lui offrirent de quoi se rassasier et calmer sa soif, parfait pour un sayan ressortant d’un combat et, surtout, de la destruction d’une infrastructure pour calmer sa rage. Il attrapa tout à proximité et manger avec l'élégance attendu de son espèce, en ignorant le potentiel dégoût que son hôte sophistiquée pouvait avoir de la situation. Durant la marche, Nemor s’excusa pour le comportement de sa fille et nota le traitement de faveur qu’il avait reçu comparé au reste des hommes qu’elle avait fréquentait et de l’apparente charme du physique de son général. Il arrêta un moment dans son carnage alimentaire pour répondre à la reine d’une autre dimension.


“Si vous le dites.”

Court et montrant le manque d’intérêt qu'il avait pour le sujet mais pour lui, l’apparence physique était sans importance chez un sayan. Leur raison de vivre était la conquête et la puissance, pas de faire la couverture du prochain magasin tendance que les Terriens raffolaient tant.

Ils arrivèrent dans un salle avec une machine d’une taille assez conséquente, les rumeurs parlaient de la dernière invention de la scientifique, une machine qui est sensé trouver quiconque dans l’univers avec des informations dangereusement précises. Une machine avait cette capacité avait le potentiel de dominer le monde sous les mains d’une personne audacieuse et Raditz aimait bien l’idée. Aurait-il préféré qu’ils soient dans des mains autre que Nemor, certainement mais c’était toujours mieux qu’entre les mains de l’Alliance Maléfique ou des Black Feathers. Son hôte s’asseya dans un fauteuil et l’invita de faire de même. Raditz accepta l’invitation et alors qu’il venait s’installer et d’un simple claquement de doigts par la maîtresse de maison, quatres femmes vint pour faire la ventilation. Un accueil de grand calibre, l’ego du guerrier ne pouvait être plus ravi et autant qu’il pouvait être méfiant vis à vis de la reine, il appréciait trop le traitement digne d’un roi qu’il recevait entre ces murs, il avait aucune raison de questionner ses actions. La scientifique lui offrit ses services pour trouver la personne qu’il cherchait, et proposa même de pirater leurs émetteurs pour communiquer un message. Le caporal réfléchit un court moment, surement comment formuler sa demande sans trop frapper sa fierté sur le chemin.

“Dans la tour de combat, tu m’avais parler de contacts qui pourraient m'intéresser. Autant que j’était sceptique au début, ma performance durant le tournoi de Dösatz était… Tout sauf superbe. Si tu peux me trouver quiconque qui pourrait me rendre plus fort, je suis preneur.”
Queen Nemor
Queen Nemor
Saiyan
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Neutre, penchant mauvais à cause de ses actions
Zénies : 770

Techniques
Techniques illimitées : Cercle de téléportation psionique, Aliénation mentale, Arme métaphysique
Techniques 3/combat : Attraction et Automorphose
Techniques 1/combat : Échange d’esprit

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockJeu 22 Juin 2017 - 12:08
L’arrivée de Raditz avait provoqué une grande satisfaction chez Nemor. Parmi tous ses généraux, dans son monde, c’était son petit préféré. Il aimait en constante « guerre » avec Thalès sur les positionnements stratégies des troupes, mais Raditz était un élément très doué lorsqu’on lui laissait l’occasion de s’exprimer – et lorsqu’on lui montrait du respect. Queen adorait le taquiner, tout bonnement car il s’emporte très vite et qu’il ne comprend pratiquement pas le second degré, aussi. Tous le monde l’avait d’abord regardé de travers lorsqu’elle avait choisi Raditz pour être l’un de ses généraux, et pourtant elle ne changea pas de décision. Le Raditz de son monde ne lui avait pas fait regretter ce choix, et la population sayen avait bien été obliger de reconnaître son erreur : il était un choix de qualité.

Nemor se disait que, même s’il n’était pas dans le même monde, son affection pour lui était toujours là. Comme s’il était l’écho du Raditz qu’elle avait connu. Il était donc logique qu’elle l’accueille comme LE Prince. Ce dernier était cependant bien plus froid concernant les femmes que son prédécesseur, mais il ne s’agissait pas du même monde et des mêmes vécu.

Queen, qui ne mâchait pas ses mots ou ne se gênait jamais pour dire ce qui lui passe par la tête, posa alors une question osée à Raditz.

«  Mais avant, mon général, dis moi, tu n’aimes pas les femmes dans ce monde-là ? Ou bien tu es vierge ? Ou mieux : bisexuel ? Loin de moi l’envie de te juger, je voudrais juste t’apporter un maximum de satisfaction. Je peux aussi appeler des hommes pour venir te servir et te faire du vent. Je trouve juste ton indifférence à ce sujet très poussée. Je sais que la plupart des sayens sont des brutes pleines d’hormones dans le cadre du sexe, mais tu n’es pas n’importe quel sayen. »

Nemor avait les mots et la manière pour détourner ses propos, mais elle n’en pensait au fond pas moins. C’est vrai, elle était curieuse de savoir exactement pourquoi il réagissait avant tant d’indifférence. Mais aussi, il était probable que sa fille ne soit pas vraiment son type… n’empêche que les filles qui se déhanchaient près de lui pour lui faire du vent, ne semblaient d’ailleurs pas lui faire plus d’effet que du vent, justement.

«  Pour en revenir à la machine, je vais lancer un module qui nous montrera toutes les personnes considérées comme les plus fortes de l’univers en ce moment. Les premières qui vont apparaître sont les plus fortes, puis de moins en moins fort… mais on reste quand même dans du lourd niveau puissance de frappe »

Cette dernière se releva le temps de tapoter quelques ordres pour sa machine. L’énorme création répondit un « oui, maîtresse » avec une voix de femme très naturelle, comme si la machine elle-même avait une volonté et une âme. Cette dernière commença à s’illuminer en son centre, et deux personnes commencèrent à apparaître conjointement en « 3D », la plus poussée et réaliste qui se fasse aujourd’hui.

La voix très féminine de la machine s’éleva dans les airs pour détailler d’elle-même son savoir sur les premiers individus apparu.

« Claire et Motta. Claire est la femme guerrière connue comme la plus virulente combattante à l’heure actuelle. Son mari, Motta, est également un combattant d’exception. Ils se fréquentent depuis environ huit ans et n’ont pas d’enfants. Claire est d’alignement bon. Elle est classifié dans « autres races ». Son ADN est compliqué. En fait notable assez récent, elle a déjà tué SK, le dirigeant de l’alliance des Black Feather. Motta est d’alignement neutre, il agit dans l’intérêt des sayens et est leur général. En fait notable assez récent, il a déjà tué Majin Végéta, chef de l’alliance Maléfique dans un combat en double K.O »

Queen et Raditz pouvaient observer ces deux personnes dans des petites vidéos illégalement prise d’eux, marchant simplement ou combattant contre d’autres personnes. C’était des courtes vidéos, mais assez sympathique pour se donner un avis plus poussé des personnes.

Un sayen marié avec une femme même pas de leur race, voilà qui devrait en boucher un coin à un tas de sayens, et même peut-être à Raditz.

La machine fit disparaître leurs images et les remplaça par d’autres :

«  Fugma et Majin Végéta. Son alignement est neutre. Fugma est le dirigeant de l’alliance Ganshou, il est connu pour être très solitaire. Il agit dans le but de récupérer les Dragon Ball et les préserver de l’alliance Maléfique. Il est originaire de la planète Magma. En fait notable assez récent, il a retrouvé l’ancien roi de la Terre : Darkus, qui est revenu dans son alliance.

Majin Végéta, chef de l’alliance Maléfique. Il a une femme prénommée Tytoon, une ange qui a trahi le bien plusieurs fois et qui y a totalement renoncé à l’heure actuelle pour vivre auprès du Majin. Ils ont un enfant ensemble, Anko, actuellement décédé. Tué par l’ancien général sayen Toma. Son alignement est mauvais. Il semble logique qu’il veuille les dragon ball pour ressusciter son fils. En fait notable assez récent, il a tué le général Motta dans le combat en double K.O
 »

Il y avait de courtes petites vidéos sur tout ceux que la machine montrait. La touche d’humour avec Fugma, c’est qu’il était souvent seul dans son bureau sur les vidéos.

De nouvelles têtes apparurent à l’écran.

«  Warui et Hidan. Duo de l’alliance Maléfique. Warui est d’alignement mauvais. Hidan est d’alignement neutre. Warui est un magma, Hidan un ange déchu ayant volontairement tourné son attention vers le monde des démons, il est donc considéré comme un démon à l’heure actuelle. Ils sont très semblables sur leurs motivations. Cependant, Warui est connu pour être, entre autre : un tueur, nécrophile, pédophile, zoophile et violeur. Hidan n’est connu pour l’instant que comme étant un tueur. Il semble être plus gentleman avec les autres lorsqu’il désir les fréquenter. Il fait donc preuve d’un peu plus d’humanité en ce sens que son partenaire Warui. Ils sont souvent ensemble et adorent « troller » les autres. En combat, Warui est connu pour être tacticien. Hidan est connu pour être la « barricade » »

«  Bien, bien. Édium, mets-toi en pause. Je te dirais quand reprendre. »

«  Bien maîtresse »

La machine écouta les ordres et se mi en pause. Les images restaient figées sur Warui et Hidan au tournoi de Dösatz, faisant pleuvoir des gods sur le publique. Queen avait un petit sourire amusé sur le visage.

«  J’espère que tu obtiens les informations que tu désires. Ces informations sont assez généralistes, mais au moins tu connais les grandes lignes concernant ces personnes. C’est aussi plus simple de s’approcher de quelqu’un quand on connaît son alignement, par exemple, et ses intentions. Je ne sais pas si tu veux aller directement vers eux pour essayer d’avoir une chance d’être entraîné par ces.. « élites », ou si tu veux y aller progressivement. De toute façon, nous allons découvrir d’autres personnes considérées comme bien au dessus de la moyenne des guerriers de l’univers à la suite. Tu recherches plutôt à t’entraîner avec des  sayens ? Je me demande d’ailleurs si ça te donnes envie de rentrer dans l’une de leur alliance ? »

Nemor prit un cocktail qu’une de ses domestiques venait de lui apporter et le sirota tranquillement en se lovant dans son siège. Avoir la chance de savoir les plans de son général était quelque chose qui l’intéressait grandement.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockJeu 22 Juin 2017 - 18:30
Un traitement digne d'un roi! Raditz pourrait s'habituer d'une vie avec autant de luxe et le respect des gens qui l'entouraient, et répondant à la moindre de ces demandes. Vivre tel la royauté, voir même DEVENIR royauté... Ne serait-ce pas là la meilleur façon de se venger de tout l'abus qu'il avait reçu du prince Vegeta? Une ambition clairement disproportionné pour un guerrier de son calibre, mais tellement alléchante pour une personne rabaissé à la moindre erreur par un roi sans nation et son muscle inutile. La couronne était maintenant sur les têtes de Sharotto et de Pythar, et autant que leur décision de révoquer le droit d'envahir des planètes considérés comme innocentes, vaincre la Dyarchie et diriger un peuple encore affaibli par la guerre contre l’Alliance Maléfique n’étaient pas aussi attrayant.

Ces rêves de grandeur fut interrompu quand Nemor lui adressa la parole pour une question pour le moins insolite. Elle le questionna sur sa sexualité, plus particulièrement sur le pourquoi de son indifférence sur le sujet. Pour beaucoup de personnes, le simple fait d’insinuer qu’ils pourraient être vierge est suffisant pour les rendre particulièrement énervés mais dans le cadre du caporal, ça lui faisait rien. Ces points faibles étaient l’accuser de faiblesse ou d’être une honte à sa race mais à ces yeux, tout ce qui étaient par rapport au sexe le faisait de froid. C’est pas en tirer un coup que tu vas devenir un meilleur combattant ou un meilleur stratégiste. Son sourcil droit se leva d’un coup le temps que Nemor finisse son discours, démontrant la surprise de le questionner sur un sujet aussi superflu

“Pour faire court, ça m'intéresse pas. J’ai suffisamment de choses à régler avant de perdre mon temps sur ce genre de distractions.”

Son ton était froid, il appréciait pas que son temps soit perdu pour des choses aussi insignifiantes. Sa puissance allait pas devenir meilleur en se questionnant sur sa sexualité, mais trouver quiconque qui pourrait l'entraîner serait déjà un pas à l’avant. Heureusement pour lui, Nemor enchaîna aussitôt sur sa machine et lança enfin une recherche sur les guerriers étant considéré comme étant les plus forts dans l’univers. Raditz était assez perplexe de viser aussi haut, en quoi une personne déjà au top de la chaîne alimentaire pourrait être intéressé dans l'entraînement d’une personne avec une réputation aussi pathétique que la sienne. Néanmoins, il ne fit aucune objection. Connaître ces combattants pourrait lui éviter de prendre des combats perdu d’avance. La machine gigantesque répondit avec une voix féminine particulièrement naturelle. En quoi rajouter une voix aussi réaliste pour une machine pour détecter des gens apporté à son utilité? A rien mais vu le caractère de Nemor, elle avait surement rajouté cela pour surprendre ces futurs investisseurs.

Le centre de l’invention se mit à s’illuminer et former des images 3D d’une grand qualité, Raditz se demandait pourquoi ils pouvaient pas avoir un tel dispositif pour l’armée sayenne avant d’être interpellé par le physique de l’homme affiché. Il s’agissait belle et bien de son général, Motta. Le voir venir en premier dans la liste des meilleurs guerriers le choqua. Il savait qu’il était un guerrier exceptionnellement puissant mais au point d’être l’une des premières figures à apparaître? C’est une plaisante surprise qui le rendait davantage fier de son sang. Les vidéos et la narration de la voix mettait bien la valeur les accomplissements du couple interraciales. Il ne pouvait pas dénier que c’était des combattants d’exception mais en aucun cas de tels maîtres du combat veulent perdre leurs temps sur un guerrier aussi faible que lui. Il était néanmoins un peu déçu que le meilleur guerrier de son espèce soit en couple, peu importe que ce soit avec une personne d’une autre race, il voyait cela comme un signe de faiblesse, la distance qu’il pouvait atteindre sans cette distraction avec elle.

“Je vois maintenant où Pythar a eu son inspiration.”

Le caporal faisait clairement référence à la vie de couple de son roi. Il avait rien à craindre parmi ces murs, loin de Vegeta et Nemor avait clairement montré des signes de mécontentement envers la nouvelle Dyarchie. Autant que le caporal avait gagné du respect avec Sharotto suite à sa discussion après sa graduation, il voyait toujours Pythar d’un mauvais oeil. Pour lui, il était juste un opportuniste qui était arrivé juste à temps pour gagner du pouvoir en manipulant un sayan trop naïf et idéaliste pour son rôle.

Les images disparurent et furent remplacés une silhouette qui envahit le fils de Bardock avait du dégoût. Celui de Majin Vegeta. Il ne pouvait être qu’une simple partie de la personnalité de l’ancien Prince, il ne pouvait dissocier son passé de cette allure et avec la guerre des sayans contre ce traître et son armée de cas sociaux, il était impossible qu’il s'entraîne avec lui. Sa mort contre Motta fut brièvement montrés parmi les vidéos, le satisfaisant grandement avec un large sourire sadique aux lèvres. Néanmoins, il resta silencieux durant cette séquence, il n’avait rien à dire. Fugma ne l'intéressait pas non plus, il était décrit comme étant particulièrement solitaire, pas le genre à vouloir rendre un conquérant plus puissant. La machine enchaîna directement avec le reste de l’Alliance maléfique et exposa clairement la folie des deux compères. Ils ne se combattaient pas pour l’honneur ou la fierté de leurs races ou même pour des raisons commerciales ou pour des ressources, ils faisaient cela pour la simple raison que ça les amusaient de répandre la mort et la confusion sur leurs chemins. Dans un sens, ils étaient pas si loin des motivations de Raditz pour ces conquêtes, une façon désespéré de prouver sa supériorité sur quelque chose, de se prouver qu’il n’était pas aussi inférieur que ces semblables lui disait. Mais il refusait de reconnaître ce parallèle. Il valait mieux qu’eux, il restait dans les protocoles de l’armée sayenne et avait suffisamment d’honneur pour ne les trahir, contrairement à eux qui ont une longue histoire de trahison, du moins il pensait. Nemor ordonna la machine de faire pause sur une image où on voyait une pluie de dildo sur le terrain du Tournoi de Dösatz. Raditz ria courtement à l’image, c’était cathartique de voir une image aussi absurde après s’être fait humilier sur un tel terrain. Nemor le questionna ensuite s’il aimerait contacter les six choix que la machine lui avait présenté mais également s’il était tenté de rejoindre l’une des alliances cités durant la recherche.


“Il y a peu de chances qu’ils acceptent d'entraîner un guerrier de mon niveau et il est hors de question que je m’associe avec l’Alliance Maléfique, particulièrement après cette guerre. Tu peux voir cela comme un manque de pragmatisme de ma part, ceci à peu d’importance. Et je ne suis pas intéressée à rejoindre une alliance ou une autre, je reste fidèle à la cause sayenne, malgré la dyarchie en place... Continuons, voulez-vous bien? je m’en moque si c’est un sayen ou un démon du froid tant qu’il puisse m’aider à me rendre plus puissant.”
Queen Nemor
Queen Nemor
Saiyan
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Neutre, penchant mauvais à cause de ses actions
Zénies : 770

Techniques
Techniques illimitées : Cercle de téléportation psionique, Aliénation mentale, Arme métaphysique
Techniques 3/combat : Attraction et Automorphose
Techniques 1/combat : Échange d’esprit

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockDim 25 Juin 2017 - 14:15
La Reine avait écouté attentivement Raditz. IL n’avait pas tort, elle aussi considérait auparavant, lorsqu’elle était régente de son monde d’origine, que le sexe et les enfants étaient du superflue. En même temps, elle avait été mariée avec le Roi Végéta, qui s’était avéré être un forceur né. Il ne lui avait fait apprécier ni le sexe, ni le fait d’être enceinte, ni même donc d’avoir des enfants. Nemor n’avait jamais développer de vraie relation avec son ex mari ou les enfants qu’elle avait eut avec lui, qui étaient élevé par des domestiques puisqu’elle n’avait pas le temps de son occupé, et son mari non plus. À cette époque, cela ne lui faisait ni chaud ni froid, parce que c’était jute « comme ça ». Tous les sayens ne s’occupaient pas vraiment de leurs enfants, à part pour les entraînés et leurs foutres des raclées pour qu’ils comprennent qu’il faut devenir toujours plus fort. En suite, ils étaient envoyé dans l’armée de Nemor lorsqu’elle prit le pouvoir en faisant assassiner le Roi Végéta grâce à ses stratagèmes. Son intelligence avait toujours su payer sur sa force jusqu’ici.

Maintenant, tout était très différent. Elle était attachée à Akuma plus qu’à tout autre être mortel… autant que « sa » création, Sobek. Autant que ses enfants, Lyra et Takumi. C’était dur à admettre pour quelqu’un d’aussi fier et indépendant de base, mais aujourd’hui elle ne ressentait aucune honte à démontrer qu’ils étaient important dans sa vie.

« Je vais être honnête avec toi, mon général. Ce n’est pas par hasard que je t’ai posé cette question. Je voudrais te demander une faveur… Laisse-moi d’abord te montrer d’avantage de guerriers qui pourraient t’intéresser, je tiens à ce que tu trouves ton bonheur quand tu viens me rendre visite. »

Cette dernière, qui souriait peu – à la façon des sayens, hormis Goku, Nemor n’était pas très expressive – lui adressa pourtant un sourire chaleureux. Rien de narquois, pour une fois.

Cette dernière redémarra la machine, qui par mécanisme automatique se mit à générer «  les prochains » sur sa liste.

« Charlo et Pythar. Charlo est un demi-sayen, il fait partie de l’alliance de la Z-Team. C’est un guerrier consciencieux qui se battra sans hésiter jusqu’à sa mort pour protéger ses idéaux. En événement récent et notable, il a gagné son match au tournoi contre Akuma, le mari de madame Queen. Pythar, sayen et est des deux Roi de cette race. Père de deux enfants, c’est un guerrier impétueux. En événement récent et notable, il a vaincu Broly sous sa forme de guerrier légendaire. »

Les images et vidéos si réalistes de ces deux protagonistes restèrent un moment affiché en 3D. Puis la machine passa à d’autres guerriers.

« Ajito et Raneas. Ils sont tous les deux d’anciens guerriers très actif dans ce monde, ils le sont beaucoup moins maintenant. J’ignore l’exactitude de leur puissance actuelle, mais ils furent des grands guerriers à une époque. Ajito est une entité très vieille, plus vieille que la création de la Terre. Actuellement, l’entité semble être devenue le « Ajito » originel, un adolescent qui est à la recherche de ses véritables pouvoirs. Raneas est lui aussi quelqu’un d’extrêmement vieux. C’est un guerrier capable de se changer en tous les animaux de son choix. Il est apparemment le dernier de sa race : les polymorphistes. Ils sont tous les deux neutres »

La machine continua ses explications et passa à autre chose une fois que Raditz et Nemor aient eut le temps de bien observer ces deux personnes.

« Darkus et Tytoon. Tout comme Ajito et Raneas, ces deux personnes furent de grands guerrier à  une époque. Cela dit, ils ont perdu beaucoup de leur puissance à l’heure actuelle. Tytoon est la compagne de Majin Végéta. À l’origine, elle faisait partie de l’alliance des défenseurs, ceux qui protégeaient le monde du mal il y a de ça longtemps. En suite, elle les a trahi pour rejoindre Kratos. Puis elle est redevenue gentille. Pendant plusieurs années, elle hésitera entre être du bon côté ou du mauvais à plusieurs reprises, et décidera de trahir définitivement ses convictions pour être auprès de Majin Végéta et de leurs défunt fils, Anko. Darkus est un guerrier sayen possédant un grand humour, il est confiant en ses compagnons et n’hésite pas à foncer pour aider ses proches. Il était l’ancien Roi de la Terre, mais aussi on dit de lui qu’il est un coureur de jupons. Il semble être redevenue un peu plus actif dans ce monde, contrairement à Tytoon qui semble toujours stagner après la mort de son fils. »

Nemor se redressa après un petit moment, et mis en pause une fois de plus sa machine. Elle claqua des doigts, et des servantes apportèrent une diligence de nourriture près d’elle et de Raditz. L’une des servantes s’assied près de Raditz et commença à coiffer et à s’occuper de ses longs cheveux pour les rendre brillant et le plus soyeux possible. En même temps, une autre femme s’inclina respectueusement devant lui et baissa humblement la tête en lui apportant une variété de boissons alcoolisé ou non.

« Nous avons pu voir surtout des vieux guerriers qui ne semblent plus briller à l’heure actuelle, mais qui sait, ils pourraient revenir sur le devant de la scène un jour. Que penses-tu de ce Charlo ? J’ignore si tu recherches des gens neutre, des sayens spécifiquement, ou même si tu te fiches qu’ils soient mauvais ou bon. D’ailleurs, cela ne te dirait pas de t’entraîner avec l’un de tes souverains ? Il me semble que nous sommes d’accord concernant cette dyarchie… mais ils pourraient être des atouts pour toi si tu les utilises bien, mon général. »

Cette dernière se servait avec élégance de la nourriture – après tout c’est une sayen, elle avait un sacré appétit ! - et des boissons alcoolisé qu’on lui apportait avec autant de respect et de classe qu’à Raditz. Cette dernière le laissa réfléchir à ses questionnements, et continua sur le sujet de tout à l’heure, qu’elle désirait aborder avec Raditz.

« Je pense que tu sais que c’est moi qui fourni actuellement l’armée sayen, que ça soit en technologie ou en guerrier. En effet, j’ai une machine qui permet d’accélérer la grossesse, de neuf mois à un mois seulement. Une fois les enfants nés, je les plonge dans une autre machine en les faisant grandir jusqu’à 21 ans. Ma machine leur inclut des faux souvenirs pour qu’ils n’aient aucun soucis mentalement parlant, et stimule tous les muscles de leurs corps grâce à des électrochoc pendant leur sommeil artificiel dans cette machine. Ainsi, au bout d’une semaine, je créée des millions de guerriers prêt à être utiliser pour l’armée. »

Cette dernière termina ses explications en avalant d’une traite un verre de martini. Elle tourna alors son regard vers Raditz, elle semblait être très intéressée par ce qu’il allait penser de la suite, bien qu’elle soit logique.

« Nous récoltons le sperme de sayens volontaires pour concevoir ces guerriers. Nous leur faisons passer une série de test, pour savoir si leur semence permettra de créer une bonne série de « guerrier d’élite » pour notre race… Et puisque tu sais déjà ce que je veux te demander maintenant, est-ce que tu pourrais éventuellement accepter d’être toi aussi un donneur ? Cela serait plus que profitable pour nos guerriers que de recevoir ton ADN et tes capacités. »

Nemor ne savait pas s’il allait s’offusquer, ou au contraire, penser que c’était utile pour sa race et la glorification de leurs armées. Au moins, elle avait été jusqu’au bout de ses idées et avait osé lui demander.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockJeu 29 Juin 2017 - 21:20
Une faveur? Ce simple mot suffit à réveiller l'appréhension du Caporal sayen. La scientifique l'avait questionné avant cela sur son opinion sur les alliances et la possibilité de les rejoindre. Il commençait à déduire que tout ce traitement, toute la nourriture et le respect de la part de son personnel n’étaient pas de bon coeur mais pour l’adoucir pour mieux l’appâter dans une offre qu’il ne pourrait pas refuser. Et malgré un sourire sincère, une rareté dans le maigre cercle d’entourage du Caporal, le soupçon avait réapparu dans l’esprit du survivant, et ça allait être compliqué de regagner sa complète confiance. Il répondit pas à Nemor, et son expression neutre, comme si pour exprimer son manque total d'intérêt à ce qu’elle disait avant de retrouver son regard vers la le centre de la machine dès que la machine continue son défilé de guerriers qui pourraient l'entraîner et les deux prochains nominés ne le laissa pas de marbre.

Charlo, un membre de la Z-Team. Raditz n’avait pas beaucoup de connaissance de cette alliance en dehors de leurs serment de défendre l’univers, particulièrement la Terre, du mal et l’assimilation de Pythar, l’un des deux rois du peuple sayen qui réside sur la planète Vegeta, dans leurs rangs. Concernant le demi-sayen en lui-même, en dehors de sa participation au tournoi et sa victoire contre un guerrier nommé Akuma, il en connaissait rien. Il était plus surpris que Nemor soit en couple, il ne la voyait pas comme le genre à faire ce genre de relations. Et enfin, le fameux Pythar, son supérieur et dirigeant de son peuple et son apparition à l’écran suffit pour crisper son visage. Le fils de Bardock avait une opinion peu glorieuse de son roi. Ilne méritait pas sa position de pouvoir dans hiérarchie sayenne, il était juste au bon endroit au bon moment pour profiter de la naïveté d’un idéaliste fraîchement couronné. Et vu qu’il était l’annonceur de la réforme qu’il haïssait tant, il assumait qu’il était le génie derrière cette idée. Et sa décision de joindre la Z-Team alors qu’il avait un peuple fatigué a dirigé n'arrangeait pas son impression de lui. Malgré sa puissance, il n’était intéressé de s'entraîner avec lui, pas comme s’il aurait été intéressé pour commencer. Néanmoins, le caporal était devenu intéressé de s'entraîner avec Charlo. Il pouvait facilement l’approcher sous la guise qu’il faisait partie de l’armée que Pythar commande et par la même occasion en connaître davantage sur le roi, si le comportement que la machine avait donné été correct, il refusera pas de l’aider. D’une pierre deux coups.

La machine enchaîna sur deux guerriers connu une fois pour leurs capacités sur le champ de bataille mais maintenant rattrapé par l’âge. Leurs puissance elle-même ne pouvait pas être déterminé par la machine, et elle ne pouvait pas donner d’informations récentes. Avec autant d’informations, l'intérêt qu’il pouvait porter pour les deux légendes était quasi-inexistante. Puis arriva Tytoon et Darkus. Encore une fois, des guerriers qui avaient perdu en puissance depuis le temps. L’histoire d’une ange avec un problème sévère d’indécision concernant son allégeance avant de rejoindre définitivement l’Alliance Maléfique, de quoi dégoûter Raditz. Et l’Histoire d’un sayen qui a laissé la planète qu’il possédait tomber dans les mains des Black Feathers et qui avait un problème d’hormones. Autant le cour d’histoire était intéressant, la seule personne jusqu’à la à avoir attraper l’attention du faible guerrier était Charlo. Nemor arrêta la projection une seconde fois pour questionner Raditz sur son appréciation des guerriers.


“Charlo m’intéresse bien, si ta machine ne se trompe pas sur son caractère, je suis sur qu’il sera plus que ravi de m’entrainer. Et concernant nos souverains, je serais surpris qu’ils acceptent un entraînement avec un simple caporal, même si la possibilité de pouvoir gagner des faveurs auprès de la couronne est attrayant… Surtout si je peux convaincre Sharotto de finir cette mascarade et virer Pythar. Ce type n’a pas vaincu Vegeta, il n’est pas légitime qu’il fasse partie de la royauté sans avoir affronté l’ancien Roi! Parlant de faveurs... qu’est-ce que tu voulais?”

Il était soucieux, certes, mais il commençait à apprécier la scientifique. L’aide qu’il lui offrait été pas moindre, et il ne pouvait pas se passer du traitement que cette dernière lui offert parmi ces murs. Il se servait allègrement de la nourriture qui lui était présenté, les servants devaient s'enchaîner juste pour pouvoir tenir la cadence avec l’appétit féroce du caporal. Il s’arrêta un moment pour écouter ce que la scientifique avait à dire. Elle racontait sa contribution en Hommes pour l’armée sayenne et comment elle faisait. Sa machine pour augmenter la grossesse et celle pour accélérer le vieillissement. Pour une raison qu’il lui était inconnu, entendre cette histoire le rendait inconfortable et son expression le laissait paraître subtilement. Il arrêta complètement de manger et se pencha sur son siège tout en écoutant Nemor. Alors qu’elle prenait son martini, malgré son manque de confort, il avait deviné quel était cette faveur. Il était dans un sens rassuré que ça ne touchait pas aux alliances, mais participer à la création de ce qu’était effectivement des clones qui auraient le vécu d’un autre… Nemor proposa enfin son offre. Récolter le sperme du frère de Goku pour la bonne cause. Il réfléchit un moment, s’affalant dans son siège un main sur le menton. Il jeta des regards rapide entre Nemor et en face de lui. Après un moment, il se leva du siège et marcha un peu avant de répondre à son hôte.

“Autant que l’offre est apprécié, d’utiliser mon ADN comme base pour tes soldats, je préfère me distancer de ce projet. Forcer la croissance d’un individu et lui implantant de faux souvenirs me paraît particulièrement… Immoral et dangereux. Je n’ose pas imaginer l’un de ces expériences de laboratoire découvrir la vérité et partir dans une crise existentielle et se rebeller contre notre armée avec ces frères. J’imagine que tu as déjà fait cela sans problème dans cette fameuse dimension où tu étais reine et que ton général était l’un des donneurs. Mais je m'abstiendrais de cela.”

L’ambiance de la salle était devenu un poil tendu suite au refus à la réponse du Caporal. Il se permit de prendre la première boisson alcoolisé qui lui passé sous la main et se remetta sur siège, son regard plongé sur la machine alors qu’il buvait un coup. Il posa son verre sur un plateau que l’un des servants tenait à disposition de Raditz.

“J’espère que mon refus ne te contrarie pas. Si je peux me permettre d'abuser de tes services, pourrait-tu me donner la localisation de ce Charlo? J’aimerais commencer cette entrainement le plus possible.”
Queen Nemor
Queen Nemor
Saiyan
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Neutre, penchant mauvais à cause de ses actions
Zénies : 770

Techniques
Techniques illimitées : Cercle de téléportation psionique, Aliénation mentale, Arme métaphysique
Techniques 3/combat : Attraction et Automorphose
Techniques 1/combat : Échange d’esprit

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockVen 30 Juin 2017 - 15:24
Nemor se contentait d’écouter consciencieusement ce que sa machine racontait sur tout ce beau monde. L’un des deux rois sayens semblait avoir acquit assez de puissance pour se retrouver en tête de liste des annonces de la dite machine. Queen se fichait pas mal des Rois, elle, elle continuait tranquillement son business dans la galaxie et avec sa propre race, avec ou sans eux. Même s’ils avaient le droit de refuser son aide en terme de technologie, de sciences et d’armées, ils y perdraient plus qu’autre chose. Nemor ne leur demandait rien en retour, elle faisait ça pour avoir de bonnes relations avec sa race et conserver son statue de femme « bien vue et utile » au sein de son peuple.

Raditz donna son avis concernant les Rois, Nemor était plutôt d’accord. Bien qu’elle ne porte dans son coeur ni Sharotto ni Pythar, à vrai dire. En effet, à ses yeux les deux n’avaient été que des opportunistes. Défaire ce vieux con de Roi Végéta… pratiquement n’importe quel bédouin aurait pu le faire, vu l’état pitoyable de ce dernier, que ça soit dans son univers ou dans celui-ci. Il finissait par se reposer sur ses acquis et devenir un vieux roi hargneux, pensant qu’il était un digne souverain, alors qu’il n’était qu’un sac. Cette idée fit ricané intérieurement Nemor, peut-être d’un rire un peu jaunie par ces années à se taper ce sale con.

Pas très emballé à l’idée de s’entraîner avec ses souverains, Raditz montra au moins de l’intérêt pour un jeune homme, celui-la même qui avait vaincu son mari au tournoi. Cette dernière se disait qu’il ne s’intéressait peut-être pas à un « seulement » demi-sayen, mais, comme quoi ! Cette dernière s’envoya satisfaite d’avoir pu au moins l’aidé à trouver quelqu’un à sa convenance. Même si elle ne l’admettrait jamais directement, Raditz était pour elle quelqu’un qui avait sa place dans son coeur lointainement enfoui sous un bloc de glace.

Il sembla se figer et écouter attentivement la Reine lorsqu’elle parlait de ce qu’elle faisait. Des armées, elle en faisait uniquement pour les sayens, et fournissait quelques millions d’hommes à des personnes qui offraient beaucoup, et qui lui plaisaient. Oui, si ces clients ne lui convenaient pas, alors elle ne les fournissait pas. Du fric, elle en avait à plus quoi savoir en foutre, alors au final elle se concentrait sur les intérêts de ses clients à vouloir autant d’hommes guerriers à leur disposition.

Elle écouta elle aussi, en retour, tranquillement l’avis de Raditz. Cette dernière ne se braqua pas lorsqu’il émit son avis. Beaucoup d’autres pensaient certainement comme lui. Nemor quant à elle s’en fichait. Elle était scientifique, et pour elle « une vie » ne signifiait pas grand-chose, de base. C’était les résultats qui comptaient, et ils étaient là, par millions, par milliard. Cette dernière resta donc parfaitement détendue contrairement à ce que l’on pouvait croire. Ses craintes étaient justifiées, mais Queen maîtrisait la situation.

« Ne t’en fais pas, une puce est intégrée au fin fond du cerveau de chaque homme ou femme que je « crée » avec ma machine. Si par une infime chance, ils se rendent compte que leurs souvenirs sont fabriqués, la puce efface de leur cerveau toutes les données néfastes. Dès qu’ils y pensent ou qu’ils s’en rendent compte, c’est comme si un flash leur faisait oublié leurs doutes d’un coup. »

Elle disait cela sans le moindre remords. Sans sourciller. Elle n’était ni désolée, ni atteinte par cela. Elle développait des technologies, les meilleures bien souvent, dans tout ce foutu univers, du moins dans ses domaines. Comme dit précédemment, une vie n’est rien à ses yeux.

Puisque Raditz voulait savoir où trouver Charlo, la machine entendit son questionnement, et sous l’approbation de Nemor, chercha sa localisation. L’ironie de la chose est qu’il était indiqué comme étant à la métropole de Dösatz, en compagnie de…

« Tentra est avec Charlo à la métropole de Dösatz. » annonça la machine.

«  Tu es un petit chanceux mon général ! Ton futur partenaire d’entraînement se trouve dans les parages. » Nemor avala une nouvelle coupe d’alcool d’un coup, mais ce fut du champagne cette fois-ci. « Si j’ai répondu à toutes tes questions, tu peux rester ici et faire comme chez toi si tu le souhaite, ou partir si tu es pressé. Sinon, n’hésites pas, je suis à ta disposition. »

Cette dernière, toujours aussi sereine et constamment gracieuse, déposa ses longs doigts fin tout autours d’une autre coupe de champagne – encore – comme le démon s’étant emparé d’un bien précieux… Personne, en général, n’arrivait à sonder Nemor. Pourtant, il y avait anguille sous roche quelque part… Seulement, personne ne s’en doutait pour l’heure.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockMer 5 Juil 2017 - 14:10
Beaucoup de personnes sont se mit d'accord pour dire que le corps est une machine bien huilée, chaque membres ont une raison d'exister pour permettre aux habitants de ce monde de vivre, de se mouvoir et d'apprécier notre environnement. Le cerveau est considéré comme étant le mécanisme le plus complexe et le plus important de n'importe quel être vivant, sans ça, ils ne seraient que des coquilles vides sans émotions ou ambitions, juste des machines. Modifier le corps est relativement accepté dans la galaxie, beaucoup de personnes ont des implants pour les permettre de continuer leurs vies ou pour rendre leurs sens encore plus tranchants mais le cerveau était un cas particulier. Raditz était déjà encore inconfortable pour toute cette histoire de créer une armée de sayenne avec une croissance avancée et une existence artificiellement insérée dans leurs têtes. Chaque combats, personnes, victoires, défaites et conquêtes qu'ils avaient connus ne serait rien d'autre un mensonge élaboré dans un laboratoire, tout comme eux maintenant qu'il y pensé. Mais la réponse de Nemor transforma le malaise qui s'était installé en lui en pur terreur, même si son expression restait au mieux incertain. Des puces étaient intégrées dans le cerveau pour s'assurer qu'ils ne réalisent jamais la vérité derrière leurs vies. La seconde le moindre doute naissait dans l'esprit du guerrier, la puce effacera la donnée indésirable de leurs pensées et elle disait cela comme si c’était qu’une formalité. Les sayens sont vus par de nombreuses espèces comme des gens sans aucune moralité, qui seraient prêt à tous pour avoir une chance à réaliser leurs objectifs. Mais là, même pour l'un des combattants les plus pragmatiques de sa race, une ligne venait d'être croisée.

Le caporal avait toujours eu des soupçons envers la scientifique. Son comportement, sa façon de parler et de se tenir, il y avait toujours quelque chose d'étrange auquel le guerrier ne pouvait jamais mettre son doigt dessus. Mais maintenant, avec ce que la reine d'une autre univers venait de lui informer, ces craintes venaient de se justifier. Il n’avait pas à faire une scientifique autain ou à une reine déchue perdue dans un monde qui ne lui appartenait pas, il avait face à lui un monstre. Dans sa tête, celui lui rappelait les nombreuses histoires qu’il avait entendu par le Prince Vegeta du peuple Tsuful. Une race faible mais avec une avancée technologique et scientifiques incroyable. Son peuple était clairement les envahisseurs, profitant de la pleine lune pour prendre contrôle de la planète, mais les victimes des gorilles géants n’étaient pas des êtres innocents. Le prince racontait ce que son père avait trouvé suite à la conquête de ce globe. Des expérimentations sur leur race, comme si ce n’était que de bêtes créatures, des rats de laboratoire. Les détails des expériences ont été perdus avec le temps… Mais maintenant qu’il y pensait, ceci ne pouvait pas être éloigné du projet de son hôte. Raditz réalisait parfaitement qu’elle lui cachait des détails sur cette fameuse puce, la suppression de la mémoire pour éviter une rébellion ne pouvait pas être son unique utilité, il y avait certainement quelque chose de bien plus sombre derrière ce projet. Et maintenant qu’il y pensait, à aucun moment avait-il entendu parler de ces fameux renforts envoyés par Nemor. Il m’était d’abord cela sur son grade, il n’était qu’un simple caporal, encore en bas de la hiérarchie sayenne mais maintenant…

Ces pensées furent coupées court par la machine de Nemor, annonça la position de Charlo. Il était encore sur Dösatz, dans la métropole même avec un dénommé Tentra. Si ces souvenirs étaient exacts, c’était un membre de l’Alliance Maléfique avant qu’il quitte leurs rangs. Suspionneux mais ça lui donnait une raison de partir. Nemor lui proposa néanmoins de rester un poil longtemps mais il en avait déjà suffisamment entendu.


“J’apprécie l’offre mais je vais me dépêcher. Si ce Charlo est encore dans les environs, autant que je le rate pas. Merci encore pour ton aide, Nemor.”

Le ton de sa voix était neutre mais on pouvait percer légèrement son malaise. Il se leva de son siège, salua Nemor comme si elle était sa supérieure avant de partir hâtivement de ces murs. En y rentrant, il était en extase de son traitement, d’un avant-goût d’une vie similaire à la royauté mais il en ressortait alarmé. Il allait trouvé Charlo mais sur le trajet, il allait avoir un petit message à passer à ces véritables supérieures.
Queen Nemor
Queen Nemor
Saiyan
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Neutre, penchant mauvais à cause de ses actions
Zénies : 770

Techniques
Techniques illimitées : Cercle de téléportation psionique, Aliénation mentale, Arme métaphysique
Techniques 3/combat : Attraction et Automorphose
Techniques 1/combat : Échange d’esprit

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] ClockVen 28 Juil 2017 - 12:30
" Reconstitution de l'ADN complète, Reine Nemor. Nous pouvons commencer l’insémination dès que vous le désirez "

- Fais-en une copie sécurisée, sait-on jamais. Transmet-là sur tous mes systèmes en dossier privé, accessible seulement par mon autorisation.

" Bien sûr Reine Nemor "

- Tu es sûr de ce que tu fais, Queen ? C'est ton ami qui te parle, pas ton majordome. Pense à Akuma, comment crois-tu qu'il le prendra ?

- Akuma prend les choses comme il le souhaite. Je vie pour la science, mais aussi parce qu'il y a des choses judicieuses à faire dans ce monde, et je crois que cela l'est.

Un silence s'installa dans le laboratoire. Lavi, celui qui tentait de "raisonner" - ou du moins de faire changer d'avis Nemor - la regarda d'un air mélancolique. Il savait qu'elle ne venait pas de ce monde à la base, et qu'elle le connaissait bien, qu'elle l'appréciait encore mieux que tous ses autres généraux, lorsqu'elle était Reine.

- Raditz ne saura rien de toute évidence. Ou alors c'est qu'il est devin. Je ne crois pas qu'il possède de tels dons.

- Je suppose que c'est une question de point de vue. Je ne suis pourtant pas persuadé que ça soit la meilleure chose à faire..

- Raditz est comme moi: les relations sexuelles sont du superflue pour lui, et je le rejoint sur ce point. Je n'ai jamais prit de plaisir par rapport à ces choses-là avant de rencontrer Akuma. Il n'empêche que cela ne sert à rien la majorité du temps, et honnêtement, même si je dis que ça ne sert à rien, je ne me voyais de toute façon pas trompé mon mari. Il est très différent du Roi Végéta, qui lui n'était qu'un ramassis de sac à foutre. Je respecte Akuma, mais mon choix est fait.


- Très bien, Queen. Je t'accompagnerais toujours, quoi que tu choisisses de faire.

C'était rare ce genre de moment entre-eux. Nemor n'aime pas le contact physique d'habitude, mais avec Lavi, qui était son plus proche ami, cela pouvait parfois être appréciable. Ce dernier venait de déposer sa main sur celle de la scientifique, qui ne souriait pas, contrairement à lui. Elle restait très stoïque, mais ils se connaissaient. Il avait été là dans les moments difficiles pour l'accompagner.. et aujourd'hui il était là pour la soutenir dans son choix.

- Je suis prête.

Il lâcha sa main. Elle sentait la pointe d'inquiétude dans les yeux de Lavi. Cela ne changea pas son choix.
Le genre de "brencard" sur lequelle était installée Queen entra automatiquement dans une machine. C'est à l'intérieur de cette machine qu'elle allait se faire inséminer par l'ADN reconstitué de Raditz.

En effet, il avait bu et manger à sa soif ici. Il s'était assis sur un fauteuil, s'était fait gracieusement coiffé par une des servantes de Nemor... et toutes ces petites choses laissent des traces inévitables d'ADN. Grâce aux technologies actuelle, c'est un jeu d'enfant que de s'approprier l'ADN de quelqu'un... si bien sûr on est assez doué scientifiquement pour cela.

Malheureusement pour Raditz  - ou heureusement, de toute manière, il ne l'apprendrait sûrement jamais - son ADN avait été entièrement reconstitué. Et le plus grand plaisir pour Nemor, au delà de le cotôyer dans cet univers, était de pouvoir avoir un enfant avec lui. Pas de manière conventionnelle, non: même dans son propre univers, elle n'avait eut aucune relations sexuelles avec un autre homme que le Roi Végéta - bien qu'elle n'en avait eut qu'au début de leur mariage, et qu'après, elle le détestait tellement qu'il ne la touchait plus. Même après avoir tué le Roi Végéta en personne, elle ne couchait avec personne d'autre, d'ailleurs.

Le sexe ne l'intéressait pas. Mais créer un être s'approchant de l'idée qu'elle se faisait de la perfection... et d'autant plus avec son général préféré comme père, c'était un rêve qui aboutissait aujourd'hui.

Nul ne saurait avant un moment s'il s'agirait d'une fille ou d'un garçon. Nemor comptait bien savourer sa grossesse, même si elle ne se verrait pas avant au moins cinq ou six mois.

Lorsqu'elle sortie de la machine après s'être fait inséminé, un sourire chaleureux cueillait son visage.
Lavi en resta pantois: il voyait rarement la Reine aussi sereine, et surtout aussi heureuse. Ou du moins, elle ne le montrait pratiquement jamais.

- Même si un jour je meurs, les enfants de mon mariage avec Akuma prouveront à quel point j'aime leur père... et cet enfant prouvera que Raditz avait également une valeur inestimable à mes yeux.

Elle se sentait émue. Cela se voyait.

Pure folie ? Ou geste d'amour incontestable ?

Je vous laisse décider.
Contenu sponsorisé

Back Up Program [PV: Queen Nemor] Empty
MessageSujet: Re: Back Up Program [PV: Queen Nemor]   Back Up Program [PV: Queen Nemor] Clock
 
Back Up Program [PV: Queen Nemor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» Cossacks : Back to war !!!
» 07. Back in the reality - this is not just ocean [CLOS]
» Greenspan kinbe Mc Cain lan bay manti e li demoli program ekonik MC Cain lan.
» ║□▫I come back from oblivion▫□║ → [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Métropole-